Ubuntu 7.10 : lâchez le singe !

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Amaury.
Étiquettes :
0
18
oct.
2007
Ubuntu
Attention, le Gibbon Intrépide (Gutsy Gibbon) vient d'être lâché dans la jungle numérique ! Comme prévu, c'est le 18 octobre 2007 que sort cette nouvelle version 7.10.

Ubuntu est une distribution née en 2004 avec comme but de fournir une distribution pour bureau rapide et facile à installer, régulièrement mise-à-jour, avec une sélection restreinte de logiciels de qualité et une énorme logithèque disponible. Ubuntu est un fork régulier de Debian. Aujourd'hui, Ubuntu est disponible aussi dans les variantes Edubuntu, Kubuntu et Xubuntu. Une nouvelle variante apparaît : Gobuntu. Gobuntu est une Ubuntu totalement libre (sans aucun pilote ni microcode propriétaire). De plus, Ubuntu est orientée bureau, serveur et maintenant embarquée avec l'initiative Ubuntu Mobile.

Parmi les nouveautés les plus remarquables, on notera le tout dernier GNOME 2.20 ; l'activation des effets de bureau par défaut (avec Compiz Fusion) ; l'arrivée de l'indexation de contenu (avec Deskbar et Tracker) ; le changement rapide d'utilisateurs (fast-user-switch-applet & ConsoleKit) ; un nouvel utilitaire pour configurer l'interface graphique (displayconfig-gtk) ; une gestion des imprimantes importée de Fedora avec, notamment, l'auto-configuration d'imprimante branchée à chaud ; support de l'écriture sur partitions NTFS et une palanquée de mises-à-jour logicielles et de nouveaux logiciels disponibles.

La prochaine version d'Ubuntu sera la 8.04 LTS, si elle n'est pas reportée comme la 6.06 LTS. Son nom de code a été dévoilé il y a quelques semaines par Jono Bacon, le nouveau responsable de la communauté. Le nom de code est Hardy Heron ce qui se traduit assez aisément en Héron Hardi. Les spécifications de cette version seront arrêtées durant le sommet des développeurs Ubuntu de Boston du 29 octobre au 2 novembre. Globalement, cette version est dans la lignée des précédentes. On note tout de même l'arrivée de nouvelles technologies en amont du noyau jusqu'aux effets graphiques qui donnent à Gutsy moins de stabilité. Pas mal de nouveautés viennent de Fedora : ConsoleKit, system-config-printer, etc. Voici quelques changements remarquables de cette version.

Installation
  • Une nouvelle option au démarrage "only-ubiquity" permet de lancer l'installateur graphique sans lancer tout le bureau GNOME. Très pratique pour les systèmes limités ou, plus simplement, pour gagner du temps ;
  • On peut désormais faire une installation OEM avec ubiquity. Très pratique pour configurer le système OEM avant même de l'installer.

Prise en charge du matériel
  • Le noyau 2.6.22. avec la technologie dynticks qui permet de réduire la consommation d'énergie ;
  • Installation automatique d'imprimante avec hal-cups ; une bulle de notification vous informe que l'imprimante que vous venez de brancher est prête à être utilisée ;
  • Xorg dispose maintenant d'un mode sans échec permettant de lancer une configuration générique et de lancer displayconfig-gtk à la place de GDM.

Liberté
  • Le gestionnaire de pilotes propriétaires tient compte des microcodes propriétaires ;
  • Le gestionnaire de pilotes propriétaires peut extraire le microcode d'un pilote Windows (Broadcom et Winmodem sont supportés) ;
  • Les CD de Gobuntu sont construits, mais uniquement pour i386 et amd64 ; c'est bien dommage car les architectures PowerPC sont celles où on a le moins besoin de pilotes propriétaires ;
  • Gnash est installé par défaut ; Firefox permet de choisir Gnash ou Adobe Flash comme greffon flash.

Bureau
  • Activation de Compiz Fusion par défaut ; l'applet desktop-effects a été fusionnée dans la nouvelle applet gnome-appearance-properties ; le nouvel onglet propose 3 variantes : sans effets (metacity), normal (sobre), extra (bling bling) ; si vous avez installé compizconfig-settings-manager, un quatrième choix "personnalisé" apparaît avec un bouton pour lancer compizconfig-settings-manager ;
  • Nouvel utilitaire de configuration d'Xorg : displayconfig-gtk ; voilà un des gros retard d'Ubuntu comblé face à Fedora, SuSE ou Mandriva pour ne citer que les plus populaires ; displayconfig-gtk permet de tester à la volée la configuration du serveur grâce à Xrandr 1.2 ;
  • tracker 0.6.3 est installé et activé par défaut ; la configuration par défaut est de bouffer tout le CPU et toute la RAM possible pour indexer le plus rapidement possible ; est-ce bien judicieux ?
  • La configuration par défaut du tableau de bord a sensiblement évolué ; Deskbar 2.20 et fast-user-switch-applet 2.20 font leur entrée à côté de la zone de notification ; est-ce vraiment la place la plus ergonomique ? Pour ceux qui connaissent le sélecteur d'utilisateur de Mac OS X, ça peut paraitre un peu hasardeux ;
  • Ubuntu utilise désormais Pulseaudio à la place de ESD ;
  • Xorg 7.3 est presque entièrement intégré ; seul Xserver 1.4 n'est pas inclus ; tous les pilotes et bibliothèques d'Xorg sont à jour ; ceci est dû au retard pris par l'équipe Xorg ;
  • gnome-app-install gère les paquets, les types mimes et maintenant les extensions Firefox ;
  • ConsoleKit 0.2.1 arrive pour une meilleure gestion des ordinateurs multi-postes et des sessions simultanées.

Sécurité & stabilité
  • App Armor 2.1 arrive dans Ubuntu, au moment même où Novell laisse le développement de cette technologie aux soins de la communauté ;
  • L'installateur alternatif permet de chiffrer toutes les partitions ou une seule avant d'installer le système ;
  • Apport rapporte aussi les bogues d'empaquetage (problèmes installation, dépendances brisées, etc.) ;
  • Ubuntu dispose maintenant d'une installation qui exécute une série de tests automatiquement sur l'archive d'Ubuntu ;
  • En cas de kernel panic, le noyau stocke des informations dans /var/crash afin de les réutiliser plus tard ; cette fonctionnalité nécessite d'être activée, et n'est pas encore intégrée dans Apport ;
  • Les bogues créés par Apport ne sont plus susceptibles de contenir des données confidentielles ; de même, la trace de la pile d'exécution est mieux récupérée après un plantage ;
  • Les données rassemblées par Apport correspondent maintenant à un format défini afin de permettre à apport de choisir de rapporter un bogue directement en amont ; côté Ubuntu, tout est prêt, on attend la réaction des développeurs amont (notamment les développeurs Gnome présents à l'UDS pour discuter de ce sujet) ;
  • Apport détecte les doublon.

Serveur
  • De nouveaux profils d'installation sont disponible en plus des LAMP et DNS existants : serveur de courriel, serveur de fichier, serveur d'impression et serveur de base de donnée ;
  • Le projet LTSP reçoit de nombreuses optimisations grâces à des images compressées ou des connections graphiques non chiffrées ;
  • Le déploiement de méthode d'authentification a été grandement simplifié grâce à auth-client-config 0.4

Embarqué
Durant l'UDS de Séville, Canonical et Intel ont conjointement lancé le projet Ubuntu Mobile and Embedded. Le projet est en relations étroites avec Gnome Mobile, Maemo, Moblin et eLinux. Ce projet est encore en plein développement et ce n'est évidemment pas au bout de 6 mois que sortira la première version d'Ubuntu Mobile. Néanmoins, du boulot a été fait.
  • La plateforme hildon/maemo est disponible dans l'archive ;
  • Un gros travail a débuté afin de disposer d'une infrastructure qui génère les images pour les différents équipements, à l'instar de la génération d'ISO quotidienne ; de même pour la compilation de paquets ;
  • Le travail sur le navigateur avance aussi ; le choix de Gecko comme moteur a été retenu (alors que Maemo semble s'orienter vers plus de choix) ;
  • L'utilisation des puces 3D qui se généralisent dans l'embarqué (cf. notamment Clutter, iPhone/iPod touch, etc.), cet aspect là est plus en retard à cause du manque de pilotes ; de même pour l'accélération de la décompression vidéo ; c'est certainement la partie où l'on a le plus de chance de voir apparaître des blobs ;
  • Certains composants de GNOME ont été choisis pour être inclus dans la distribution embarquée ; une petite moitié des capplet est déjà portée ;
  • Un lecteur multimédia embarqué préliminaire est arrivé.

Thème
  • Deux nouveaux papiers peints font leur apparition : Elephant et un nouveau Simple Ubuntu ; ces deux papiers peints marquent un retour vers les tons terre/chocolat/Afrique qu'on avait dans Breezy ; le reste du thème évolue peu, quelques icônes apparaissent ; Tango et Tangerine sont toujours plus complets ;
  • L'équipe artistique est désormais sous la houlette de Kenneth Wimer (notamment présent sur Kubuntu et Oxygen) ; embauché par Canonical rien que pour gérer l'équipe artistique et les relations avec la communauté ; l'équipe artistique se réunira tout les mois ; Ubuntu a encore beaucoup à apprendre de SuSE et Fedora (félicitations à Máirín Duffy) ;
  • Le vent semble tourner vers l'abandon des icônes Human ou du surbrillant partout ; il semble que sabdfl lâche du lest.

Logiciels
Parmi les logiciels pré-installés, on note les mise-à-jours suivantes :
Sont disponibles également :
Malheureusement OpenArena reste en version 0.6, or c'est impossible de jouer avec les 0.7 qui sont très répandues (côté serveurs notamment).

Six mois plus tard
En avril 2008 sortira le deuxième LTS d'Ubuntu ; elle est déjà baptisée Hardy Heron. Le sommet des développeurs Ubuntu se tiendra à Boston. Cette version tendra à être plus stable. Les nouvelles technologies telles Xorg 7.3, Compiz Fusion 0.6, Network Manager 0.7, Tracker, Linux, etc. Quelques spécifications commencent à surgir. On notera l'idée d'un gestionnaire de périphériques, consolider Ubiquity, Le thème aussi reste une problématique à résoudre.

On peut légitimement se demander si Jono Bacon tient bien son rôle. Il annonce très tôt la nouvelle version et annonce un sommet à Cambridge aux États-Unis alors qu'il aura lieu finalement à Boston. De plus, son embauche flaire la cooptation voire le simple copinage plus que le talent. Souhaitons-lui de s'améliorer à l'avenir. Kenneth Wimer de son côté a fait une entrée bien plus discrète dans Canonical, son travail à l'équipe artistique fut déjà remarquée durant les précédents cycles. Son talent de meneur s'est accompli déjà lors des différentes réunions. Souhaitons lui du succès pour les plaisirs des yeux de chacun !

Le temps de la fête
Il y a des dizaines de fêtes de Gutsy à travers le monde. Vous pourrez certainement trouver une proche de chez vous grâce à la communauté francophone !

Aller plus loin

  • # Jono Bacon ?

    Posté par  . Évalué à 8.

    En quoi Jono Bacon n'est-il pas un bon "Community Manager" ?
    Il joue très bien son rôle de meneur d'hommes et d'intermédiaire entre la société développant Ubuntu Canonical et la communauté Ubuntu et celle du libre plus généralement. Il a su se faire respecter de tous et s'imposer après le départ de Jeff Waugh ce qui n'est pas une tâche facile.

    D'ailleurs l'histoire Boston/Cambridge, je vous invite à vérifier sur le wiki d'ubuntu.
    Jono parlait effectivement de Cambdrige/Massachussets, qui est une ville dans la banlieue de Boston ! Seule la rivière "Charles River" sépare les deux villes !
    Le choix de Cambridge se justifie par la présence de deux campus: Harvard et MIT où se dérouleront probablement l' UDS.
    http://en.wikipedia.org/wiki/Cambridge,_Massachusetts
    • [^] # Re: Jono Bacon ?

      Posté par  . Évalué à 10.

      Banlieue, banlieue....

      compte tenue de l'aspect péjoratif de ce terme en France j'aurais plutôt dit que c'est un peu blanc bonnet et bonnet blanc...

      Il n'y a effectivement qu'un fleuve qui sépare les deux, c'est un peu rive droite rive gauche... plutôt affaire pour Boston et académique pour Cambridge et encore si c'était si simple (Harvard est réparti sur les deux).

      Lui tenir rigueur de changer de Boston pour Cambridge c'est un peu comme reprocher de dire qu'il bosse à Paris alors que ces bureaux sont à la défense! Super important pour un dev Australien, non?


      Bruno D.
      • [^] # Re: Jono Bacon ?

        Posté par  . Évalué à 4.

        Jono Bacon, il est pas britannique plutôt ? C'est J. Waugh qui est Australien.
        Enfin, peu importe la connotation péjorative du terme banlieue, personne ne s'offusque quand on dit que Neuilly est la banlieue de Paris.
      • [^] # Re: Jono Bacon ?

        Posté par  . Évalué à 2.

        D'après les plans du MIT dispo sur leur site, ce dernier est aussi réparti sur les deux.
    • [^] # Re: Jono Bacon ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      Salutations,

      Bon, mise à part la volonté de lancer un troll, j'ai quand même un peu de mal avec Jono Bacon. J'ai trouvé sa prestations un peu trop sûr d'elle,. Ça m'a pas du tout donné envie de contribuer, l'impression d'être utilisé pour les basses tâches (debogage, etc.) Alors qu'Ubuntu c'est justement l'inverse (cf Ubuntu Artwork, PPA, bzr, etc.) chacun contribue selon son talent et sa motivation, et ceci, depuis dans tout le processus : de la décision à l'implémentation jusqu'au débogage.

      M'enfin c'est mineur. À l'avenir, je tâcherai d'être plus clair sur les appréciations personnelles. Je tenais malgré tout à éviter de faire un article se résumant à une plate liste de n° de version (chose intéressante par ailleurs, mais loin d'être suffisante). ÀMHA, Il est malgré tout nécessaire d'avoir un certain esprit critique pour faire une bonne dépêche (Sinon, on va sur FRLinux.net ;P ).

      Cordialement,
      Étienne.
      • [^] # Re: Jono Bacon ?

        Posté par  . Évalué à 4.

        Prendre la succession de Jeff Waugh n'était pas une partie gagnée d'avance et Jono s'en est très bien tiré dans l'ensemble.
        Justement son boulot en tant que Community Manager c'est d'essayer de répartir les tâches au mieux des besoins et de faire passer la pilule.
        Être Community Manager n'est pas une tâche aisé et il a une marge de manoeuvre très limité.
        Jono a également ouvert le dialogue avec les autres distributions autres que Debian, un domaine où Mark Shuttleworth est un piètre communiquant.
        • [^] # Re: Jono Bacon ?

          Posté par  . Évalué à 1.

          > Jono a également ouvert le dialogue avec les autres distributions autres que Debian, un domaine où Mark Shuttleworth est un piètre communiquant.

          Comparaison n'est pas raison, mais on va faire avec.

          Mark Shuttleworth gère un boite. Une boite pleine de pognon et prête à investir plein de pognon pour s'installer dans le paysage Linux. Avec comme objectif : faire du pognon. Du moins ne pas en perdre indéfiniment.

          Compare Mark Shuttleworth avec les représentants de Red Hat et ce n'est pas beaucoup mieux.
          L'avantage de Red Hat, est d'avoir clairement une distribution "business" et une distribution communauté. Il y a deux discours pour deux distributions. Ubuntu n'a pas cet atout. Ubuntu c'est aussi deux discours mais pour une même distribution.
          M'enfin, c'est limite du détail.
          • [^] # Re: Jono Bacon ?

            Posté par  . Évalué à 4.

            Oui et non, Mark Shuttleworth joue sur les deux plans, il est à la fois le chef d'entreprise et celui de la communauté, la distinction entre les deux rôles est très floue voire inexistante.
            Quant il parle en tant que chef d'entreprise, la communication est très habile, mais quant il parle en tant que leader de la communauté, c'est un désastre et plus particulièrement quand il mélange les deux rôles.
            Heureusement qu'il y a des gens comme Jono ou Corey Burger pour rattraper le coup !
            Ubuntu gagnerait beaucoup si Canonical et Mark Shuttleworth lachaient plus de lest à la communauté.
            • [^] # Re: Jono Bacon ?

              Posté par  . Évalué à 3.

              Je ne suis [du verbe suivre] pas Ubuntu. Mais j'aime bien par exemple les interviews de Mark Shuttleworth. C'est très souvent intéressant. Avec Red Hat (Bob Young, Szulik, Cormier) il fait parti des rares "boss" d'entreprise à être intéressant. Les autres ont des discours hypra prévisibles.
        • [^] # Re: Jono Bacon ?

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

          Salutations,

          Je reçoit parfaitement ton argumentation et j'ai d'ailleurs noté l'amélioration de Jono Bacon. M'enfin sa cooptation et sa manière de présenter son expérience comme celle de toute la communauté n'est pas à son avantage. M'enfin, je lui souhaite de continuer !

          Cordialement,
          Étienne.
      • [^] # Re: Jono Bacon ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

        Je crois que je comprends ce que tu ressens par rapport à Jono Bacon. Il est vrai qu'il est très différent dans son approche que Benjamin Mako Hill ou Jeff Waugh.

        Il est plus "rock star" et a moins de contact personnel avec les gens selon moi, et je n'ai jamais réussi à avoir un contact "sympathique" avec lui (bien avant qu'il ne soit chez canonical) bien que ça a été tout de suite le cas avec Mako et Jeff.

        Mais je ne jugerais pas son travail ni ses qualités car je pense qu'il fait très bien son boulot.

        (au fait : bon anniversaire)
    • [^] # Re: Jono Bacon ?

      Posté par  . Évalué à 4.

      Concernant l'emplacement du developper summit, si j'en crois ma lettre d'invitation, il est dit :
      "Canonical Limited is inviting you to the Ubuntu Developers Summit in Cambridge, MA.
      The summit will be held at the Hotel@MIT, 20 Sidney Street, Cambridge, MA 02139"

      Néanmoins, c'est via l'aéroport de Boston que l'on rejoint Cambridge et Cambridge pouvant porter à confusion (à cause de Cambridge, UK), le nom UDS-Boston a été choisi.

      La réunion elle-même se déroulera dans l'espace de conférence de l'hôtel.
  • # oook

    Posté par  . Évalué à -2.

    Oook !

    DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

    • [^] # Re: oook

      Posté par  . Évalué à 1.

      Le bibliothécaire de l'Université de l'Invisible a encore frappé ?
      • [^] # Re: oook

        Posté par  . Évalué à -3.

        En même temps, les sing... les orang-outang c'est bien connu pour frapper.
        Bananes ?
  • # Re:

    Posté par  . Évalué à 9.

    Bonne dépêche. Très bonne même.
    Juste une petite remarque d'ordre global : les appréciations personnelles.
    Je ne suis pas contre, je suis même pour.
    Mais selon moi elles doivent être bien signalées, ou être à part.

    > On peut légitimement se demander si Jono Bacon tient bien son rôle. Il annonce très tôt la nouvelle version

    C'est normal d'annoncer très tôt une version. Si c'est un projet communautaire, c'est hypra normal. Les choses doivent se passer avec le maximum de transparence.

    > et annonce un sommet à Cambridge aux États-Unis alors qu'il aura lieu finalement à Boston.

    Voir ci-dessus. Il joue la transparence. La transparence aussi quand rien est définitif.
    Fedora a le même "problème" (notez bien les guillemets). Il y a déjà depuis plusieurs semaines des discussions sur F9 alors que F8 n'est pas sorti. Dire des conneries dans ce contexte est totalement normal.

    NB : je ne connais pas Jono Bacon.

    > App Armor 2.1 arrive dans Ubuntu
    C'est AppArmor je crois.

    > au moment même où Novell laisse le développement de cette technologie aux soins de la communauté ;

    Je dirais au moment où Novell se désengage de AppArmor. L'histoire jugera. Mais je parie à un retour de SeLinux à moyen terme (surtout pour Novell, SuSE continuant probablement avec AppArmor).
    • [^] # Re: Re:

      Posté par  . Évalué à 3.

      Justement Jono Bacon ne s'est pas trompé, Cambridge jouxte Boston (et qui fait partie du grand Boston)
      La conférence aura bien lieu à Boston mais pas forcément dans Boston intra-muros.
    • [^] # Re: Re:

      Posté par  . Évalué à 8.

      Sinon, autre petite remarque : dès qu'il y a une news sur Buntu, c'est toujours sur Ubuntu tout court, et on oublie ses déclinaisons.
      Résultat, l'information sur Kubuntu, par exemple, est en général très lacunaire. D'un autre côté, on se dit qu'on verrait mal une dépêche exclusivement sur Kubuntu, Xubuntu ou Edubuntu : ça ferait redite. Et pour moi, il s'agit de la même distro. Est-ce que quand on rédige une news sur Debian euh pardon Mandriva (prenons un exemple plus tangible !), on se limite au seul bureau KDE ?

      Alors, pour la prochaîne dépêche, s'il vous plait, pensez à la famille !
      (et vous me direz "t'as qu'à le faire !"... certes, vous aurez raison, mais bon quitte à rédiger une dépêche, autant le faire le mieux possible, non ?)
      • [^] # Re: Re:

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

        euh "t'as qu'à le faire !"

        le "brouillon" a été disponible sur mon wiki pour la préparer... le tout est de se synchroniser pour la rédiger à plusieurs au besoin.
        • [^] # Re: Re:

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          Je confirme,

          Je pense toujours aux variante (cf le lien vers la famille Ubuntu), mais je n'ai pas les compétences ni l'intérêt, ni le temps pour m'en occuper. C'est là que Linuxfr aurait besoin d'un vrai système de collaboration. Le wiki de baud123 jouant ce rôle actuellement ;)
    • [^] # Re: Re:

      Posté par  . Évalué à 1.

      oui, c'est une excellente dépêche, mais Etienne est un très mauvais freenaute ; il mérite la punition, hihihi ... (cf. un journal ...) Trève de plaisanterie, c'est l'hérésie ce qu'il se passe sur le newsgroup. Pour finir, amitiés à toi Etienne. Accroche-toi, tu n'es pas seul.
  • # C'est une blague ?

    Posté par  . Évalué à 4.

    "An upgrade is the process of going from an earlier version of Ubuntu to a newer version of Ubuntu. [...] Skipping versions is not advised and can cause a lot of damage to your installation. If you are using an earlier version, and want to 'skip' a version, the only safe way is to backup your data and do a fresh install, or to progressively upgrade to each successive version."

    From https://help.ubuntu.com/community/UpgradeNotes

    Si quelqu'un utilise la LTS, supportée 5 ans je crois, il doit se taper 10 mises à jour intermédiaires avant de mettre à jour à la dernière Ubuntu ?
    • [^] # Re: C'est une blague ?

      Posté par  . Évalué à 3.

      si tu as installe correctement tu as une partition pour le systeme et une pour le home (minimum) et du coup sur le coup je suggere largement une reinstalle totale, ca prendra moins de temps et ce sera plus sur. Mis a part debian je connais pas une seule distrib qui permette une mise a jour avec la version d'il y a 5 ans et debian c'est uniquement parceque 5 ans c'est le temps entre 2 versions (ok ok j'exagere mais si peu...). En gros aucune distrib n'assure que l'upgrade entre la version N et la version N+2 marchera correctement sans passer par l'etape intermediaire N+1.
      En l'occurence avec ubuntu c'etait la galere entre N et N+1 avant gutsy. Ils ont fait un tres gros effort sur le coup et l'upgrade c'est passe de facon nickel avec juste 5 problemes dans mon cas:

      1) le micro est plus detecte par la config de gnome (il marche dans skype si je precise directement le device)
      2) wengophone est totalement buggue, l'interface graphique est enorme pour le paquet officiel et de tout de facon le son ne fonctionne pas (un probleme avec alsa pbt) et cela quelque soit le paquet (celui de gutsy ou les paquets de devs sur openwengo.org)
      3) l'upgrade de kde en version 3.5.8 a ete une tres mauvaise idee car cela a casse basket qui n'est plus integre a kontact maintenant (un correctif non applique existe et est tres simple a mettre en oeuvre) mais surtout la librairie de base kdelibs42ca est bugge!!! Du coup kopete crash comme une grosse loutre bourre. Un correctif existe et va etre mis dans les backports donc c'est pas "trop" grave mais pour demontrer a un windowsiens qu'il pourra toujours contacter ses copains sur msn c'est pas le top!
      4) compiz... la plupart des cartes graphiques sont blackliste car un probleme ou un autre existe dessus. Par exemple sur ATI a peu pres toutes les cartes sont inutilisable par defaut. De plus la version fournit est assez anciennes et pas mal de bugfixe existent sur la version git. La encore c'est trop tot pour une inclusion officielle a mon avis.
      5) les trucs comme tracker, strigi ou beagle il faudra vraiment m'expliquer comment ca fonctionne car je me retrouve systematiquement avec une base qui fait 1 ou 2 gigs sur une partition de 40 gigs ca fait beaucoup je trouve.


      Autrement dans les points positifs:

      - l'upgrade qui a ete nickel (pour une fois) seuls deux paquets m'ont embette mais c'est uniquement parceque c'etait des paquets venant de depots non officiels donc trop etonnant.
      - un fini global tres appreciable, les applis sont bien integres, le protocole apt: dans firefox est tres cool (dommage que cela ne soit pas integre a konqueror).
      - la reactivite du systeme a ete grandement ameliore, je ne sais pas pourquoi mais j'ai enfin des fenetres qui s'ouvrent instantanement et le chargement des pages web est bien plus rapide aussi.
      - openoffice.org a pris des vitamines et des dopants. Je n'aurai jamais cru dire ca un jour mais bon openoffice.org s'ouvre quasi instantanement maintenant sur un portable avec 1gigs de mem et un cpu a 2 gigs.
      - avoir inclus gimp 2.4 est une bonne idee a mon avis, cela fait deja qq temps que je m'en servais par defaut.

      En gros je conseil fortement l'upgrade (malgre les petits problemes) et je suis tres satisfait de cette version.
      • [^] # Re: C'est une blague ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

        Mis a part debian je connais pas une seule distrib qui permette une mise a jour avec la version d'il y a 5 ans et debian c'est uniquement parceque 5 ans c'est le temps entre 2 versions (ok ok j'exagere mais si peu...).


        Hum, je pense que tu peux rajouter Gentoo.

        En gros aucune distrib n'assure que l'upgrade entre la version N et la version N+2 marchera correctement sans passer par l'etape intermediaire N+1.


        Gentoo aussi : idéalement, l'évolution de la distribution se fait au fil de l'eau et non pas par "bond". Ceci permet donc de garder une cohérence du système au fil des mois, années : pas obligé de repartir sur une installation fraiche tout les 6 mois pour être sûr d'avoir un système "cohérent".

        Bref, je dis ça je dis rien.
        • [^] # Re: C'est une blague ?

          Posté par  . Évalué à 4.

          Je viens de lancer un "emerge --sync" sur une bécane à laquelle je ne touchais plus depuis plus d'un an, et le résultat n'était pas beau à voir...
          • [^] # Re: C'est une blague ?

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

            Et ? que te donnes "emerge --update --ask world" ?

            Je me répète : idéalement, l'évolution de la distribution se fait au fil de l'eau et non pas par "bond".

            Un gap de mise à jour de plus d'un an j'appelle pas ça une "évolution au fil de l'eau".

            La mise à jour globale d'un système est très loin d'être la panacée. La solution ne consiste pas à lancer une unique commande "emerge" ou "apt-get dist-upgrade" (et surtout une fois, style, à la saint glinglin)
      • [^] # Re: C'est une blague ?

        Posté par  . Évalué à 3.

        Mis a part debian je connais pas une seule distrib qui permette une mise a jour avec la version d'il y a 5 ans

        Slackware??
    • [^] # Re: C'est une blague ?

      Posté par  . Évalué à 9.

      Ubuntu propose l'upgrade d'une version vers la version supérieure pour les vérsions dites "normales".

      Les version LTS peuvent directement être mise à jour vers une autre LTS, donc Dapper pourra être mis à jour directement vers Hardy (c'est en tout cas dans la todo list)
  • # Ubuntu utilise désormais Pulseaudio à la place de ESD (pas encore)

    Posté par  . Évalué à 4.

    Pour le moment, il n'y a que la Fedora 8 qui remplace ESD par PulseAudio (PA).

    Mais ce serait bien que PA soit par défaut dans la prochaine version d'Ubuntu
  • # Juste quelque chose de dommage

    Posté par  . Évalué à 6.

    Malheureusement, il semblerait que de la même manière qu'à la sortie de Feisty, le serveur d'archive apt français soit carrément inaccessible, entraînant un bloquage de l'installation à 82% une certaine durée avant de continuer sans l'installation du reste de la traduction française.

    Je trouve cela assez dommage, d'autant plus qu'il m'est arrivé deux fois de recommander à des personnes souhaitant essayer Ubuntu d'attendre la nouvelle version pour au final se retrouver avec un système incapable de se mettre à jour.

    Pourtant, une solution simple serait de faire en sorte que l'installeur, lorsque le serveur courant est inaccessible, essaie un autre serveur pour dépanner et éviter ainsi des systèmes semi-traduits.

    Certes, ce n'est pas mortel, mais le débutant sera déjà un peu déçu que dès l'installation on lui demande de changer les sources d'installation.

    À part ça, la meilleure solution alternative pour le débutant de base est de se faire le DVD par Bittorrent pour profiter de la sortie récente de la distribution tout en évitant les problèmes de paquetages non récupérés par internet puisque déjà inclus sur le DVD.
  • # quid de l'installation d'un RAID à l'install ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    L'installeur permet-il de récupérer des partitions "raidées" ou de les créer aussi facilement que sous certaines distrib ?
    La dernière fois que j'ai installé une feisty c'était la croix et la bannière.
    (comprendre : j'ai du installer des trucs en plus et me taper une conf à la main, ce que je ne rechigne pas pour faire des trucs compliqué... mais du raid ...)
    • [^] # Re: quid de l'installation d'un RAID à l'install ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      Salut,

      As-tu essayé avec l'installateur alternatif ?

      Cordialement,
      Étienne.
      • [^] # Re: quid de l'installation d'un RAID à l'install ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

        pourquoi alternatif ?
        j'ai 2 disques durs... je veux faire du raid 1... j'ai besoin d'un installateur alternatif ???????????
        • [^] # Re: quid de l'installation d'un RAID à l'install ?

          Posté par  . Évalué à 3.

          Chacun ses priorités.
          Pour Ubuntu, le RAID ne fait pas partie des fonctionnalités souhaitées de la distribution standard.

          C'est clairement indiqué sur le site :
          - standard : LiveCD + installation standard
          - alternative : installation OEM, RAID...
          Heureusement Ubuntu alternative le permet (depuis Edgy je crois) et tout est déjà prêt à l'emploi. L'ISO est même disponible au téléchargement. C'est Libre et gratuit.
          Mais pour faire tout tenir sur un CD, j'ai peur qu'il faille faire des choix.

          Au passage, il n'y a pas non plus d'installation possible depuis WIndows, ni sur une clef USB, ni en domU pour Xen, ni en PXE, ni ...

          Bref, il y a plein de cas tordus non pris en charge.
          Je conçois que cela te semble "inadmettable" mais c'est ainsi... ta contribution sera la bienvenue si tu as du temps pour le faire.

          PS: j'installe moi-même toutes les machines en RAID 1 (pour /) et cela n'a jamais posé de souci.
          • [^] # Re: quid de l'installation d'un RAID à l'install ?

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

            Salut,

            De puis Gutsy, l'installateur gère l'installation OEM sans utiliser l'installateur alterntif. :) Je suis certains qu'un jour, le RAID sera supporté par l'installateur graphique.

            Cordialement,
            Étienne.
            • [^] # Re: quid de l'installation d'un RAID à l'install ?

              Posté par  . Évalué à 1.

              Hello,

              Ah super !
              J'avoue que je n'ai pas fait d'installation from scratch (i.e. depuis CD) pour cette version mais un update-manager -d -c depuis quelques semaines déjà.

              C'est toujours un peu flippant de voir certains packages disparaitre (pour être remplacés par d'autres le plus souvent ou du fait de packaging/dépendances différents) mais tout c'est globalement bien passé par ce biais.

              Les seules difficultés ont concerné le passage beryl -> compiz-fusion et mes dépôts non officiels "un peu" en conflit (ma faute en somme ^^) ainsi que le splashscreen au boot (écran noir) référencé sur les forums depuis plusieurs semaines.
              De toutes façons ATI et framebuffer n'ont jamais fait bon ménage chez moi...

              Dernier point, il s'agit de Xubuntu à chaque fois, distribution pour laquelle je suis déçu de voir l'environnement gnome rogner peu à peu xfce au détriment de la légèreté.

              Bref, un bon cru. J'ai juste à trouver un peu de temps pour tester le LiveCD et l'installer.

              Merci pour ta dépêche.
          • [^] # Re: quid de l'installation d'un RAID à l'install ?

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

            depuis Windows ?

            Ben si c'est possible ;-)

            http://www.howtoforge.com/unetbootin_windows_ubuntu_fedora

            Et il y a également un autre projet qui installe Ubuntu sans partitionner dans un gros fichier Windows !
  • # niveau traduction

    Posté par  . Évalué à 10.

    de "gutsy gibbon", je préfère "gibbon couillu", je trouve ça plus parlant :)
    Et bon, autant en anglais je vois bien qqn dire "He's gutsy !" autant en francais je vois plus "il est couillu !" plutot que "il est intrépide !".

    Mais bon, peut etre qu'au niveau "marketing" ca passe moins bien (ou pas) ?
    • [^] # Re: niveau traduction

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      « Tout à coup la prison bien close,
      où vivait le bel animal
      s'ouvre on ne sait pourquoi, je suppose
      qu'on avait dû la fermer mal ! »

      On a manqué l'occasion unique d'avoir une Gutsy Gorilla :'-/

      Gare au Gibbon Couillu !
      • [^] # Re: niveau traduction

        Posté par  . Évalué à 7.

        On a aussi manqué le "Gnou Gastro-entérique", ce qui aurait pourtant fait ton sur ton avec la couleur prédominante d'Ubuntu...



        ====>[]
      • [^] # Re: niveau traduction

        Posté par  . Évalué à 1.

        On a manqué l'occasion unique d'avoir une Gutsy Gorilla :'-/
        En même temps une distrib juste pour les vieilles et les juges, le marché est léger. Car je te rappel que


        "Tout le monde se précipite hors d'atteinte du singe en rut
        Sauf une vieille décrépit et un jeune juge en bois brut"
  • # Configuration d'Xorg : Je suis déçu...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    "Nouvel utilitaire de configuration d'Xorg : displayconfig-gtk ; voilà un des gros retard d'Ubuntu comblé face à Fedora, SuSE ou Mandriva pour ne citer que les plus populaires ; displayconfig-gtk permet de tester à la volée la configuration du serveur grâce à Xrandr 1.2 ;"

    Bon, je viens de réinstaller depuis 0 (après avoir tout cassé suite à un upgrade qui n'a pas pu se finir avec les serveurs qui tiennent pas la charge) et j'en ai profité pour tester cet outil dont on dit que du bien.


    Ma config :
    Laptop avec ATI X1400 et écran 15.4" (1280*800).

    Bon, j'install le paquet pour avoir le driver proprio de ma carte graphique. Pas de problème. Je redémarre comme on me le conseil (je fais l'utilisateur de base).
    Et là au reboot, j'utilise toujours vesa.

    Bon, pas de problème, c'est l'occasion de lancer ce tout nouvel utilitaire ! Et là, j'ai beau choisir ma carte graphique, lorsque je fais "test", ça m'affiche un truc tout moche (non utilisable), et lorsque je valide et relance, ça utilise toujours vesa.
    Bon après multiples essais, j'ouvre vim et en deux secondes c'était configuré (compter sans doute un peu plus de temps si j'utilisais emacs je pense).

    Bon là, ça marche. Bon je tente alors de changer simplement la configuration... Et là, ça marche même pas !

    Non mais sérieux... J'espère que je ne suis qu'un cas isolé... Mais je suis vraiment déçu.
    • [^] # Re: Configuration d'Xorg : Je suis déçu...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      Salut,

      J'ai moi aussi pas été très convaincu par displayconfig-gtk. Je crois que ce logiciel fais encore parti de ceux qu'on doit avoir conçu pour pouvoir les utiliser ;)

      Sans blague, je crois que c'est orienté configuration d'écran et que le côté carte graphique/pilote est plutôt à voir avec restricted-manager.

      Mes 2 ¢.

      Étienne.
    • [^] # Re: Configuration d'Xorg : Je suis déçu...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

      > (compter sans doute un peu plus de temps si j'utilisais emacs je pense).

      Oh le vilain troll!
    • [^] # Re: Configuration d'Xorg : Je suis déçu...

      Posté par  . Évalué à 3.

      Ceci étant, xorg a de moins en moins besoin d'un configurateur : tu pratiquement l'utiliser sans fichier de configuration avec les pilotes randr 1.2 : j'ai essayé avec une ATI X600 de tout virer sauf le clavier français, et ça marche. Pour affiner le mode bi-écran, j'ai juste mis la taille maximale possible de bureau ( Virtual 2048 768) pour pouvoir avoir autre chose que le mode clone.

      ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

  • # Ubuntu pour Playstation 3 et PPC

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    Salut,

    Si vous cherchez les versions PS3 et PPC suivez ce lien :
    http://cdimage.ubuntu.com/ports/releases/gutsy/release/

    Je vais voir ce soir ce que ça donne.

    Xavier
  • # Ubuntu 7.10 n'est toujours pas devenu adulte!

    Posté par  . Évalué à -1.

    Sans vouloir être rabat-joie ne peux que constater qu'Ubuntu n'a toujours pas atteint l'âge adulte.

    En effet contrairement aux distributions établies Ubuntu ne propose toujours pas de distribution complète sur DVD. L'internationalisation reste toujours partielle et nécessite une connexion rapide pour une installation non anglophone complète.

    Cela pourrait expliquer la perte selon les chiffres son fondateur de 2 Millions d'utilisateurs entre décembre 2006 et octobre 2007.
  • # Et Kubuntu ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    Comme dit dans un commentaire plus haut, et le reste de la famille ?

    Je suis en train de me tater pour mettre à jour une kubuntu f fawn, je serais interressé par les nouveautés apportées par g gibbon.
    • [^] # Re: Et Kubuntu ?

      Posté par  . Évalué à 3.

      Sur le site tu as la liste des nouveautés, en anglais : http://kubuntu.org/announcements/7.10-release.php

      Il y a des images pour les non anglophones :p

      KDE 3.5.8
      Dolphin File Management -> un konqueror allégé dédié à la gestion de fichier
      Restricted Driver Management -> gestionnaire de driver
      Office Suite -> OpenOffice.org 2.3
      Enterprise Personal Information Management -> kontact, nouvelle version ou meilleur intégration ?
      Strigi Desktop Search -> indexation pour les recherches ( le truc à la mode )
      .deb Package Management -> nouveau gestionnaire de paquet
      KDE 4 Beta 3
      WinFOSS - Windows Free Software -> Logiciels pour windows ( super )
      Under the Hood, Latest Versions and New Qt Languages -> et en vrac :
      * Linux 2.6.22
      * GCC 4.2
      * X.org 7.2
      * Python 2.5
      • [^] # Re: Et Kubuntu ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        Dolphin est le gestionnaire de fichiers de kde4, pourquoi vouloir précipiter son utilisation ?
        KDE 3.5.8 est sorti cette semaine, ils ont eu le temps de tout tester ?
        Je croyais qu'ils avaient tendance à promouvoir koffice :)
        • [^] # Re: Et Kubuntu ?

          Posté par  . Évalué à 3.

          Dolphin a été choisi pour KDE4, mais il existait déjà avant.
      • [^] # Re: Et Kubuntu ?

        Posté par  . Évalué à 1.

        J'avais lu un truc comme quoi kdesu (le front end de sudo) aurait une "mémoire" lui aussi. C'est a dire qu'en entrant son mot de passe root une première fois, plus besoin de le taper pendant une durée t

        Quelqu'un peut confirmer/infirmer ? Je doute un peu quand a la sécurité avec un machin comme ca ...
        • [^] # Re: Et Kubuntu ?

          Posté par  . Évalué à 1.

          Je ne sais pas ce qu'il en est de kdesu, mais c'est un truc qui existe depuis très très très longtemps. Je crois que je l'ai vu pour la première fois dans RH7.2. Ça existe toujours dans Fedora. C'est assez transparent d'utilisation, il y a une applet plus le gérer. Ça passe par PAM et userhelper. Fedora va l'abandonner je crois (pour F8 ou F9).
        • [^] # Re: Et Kubuntu ?

          Posté par  . Évalué à 2.

          Je ne crois pas, mais ça ferait comme sudo en fait, qui a une mémoire de 15mn (tu peux faire le test en console).
        • [^] # Re: Et Kubuntu ?

          Posté par  . Évalué à 4.

          ben c'est le timeout de sudo.

          Attention : ce n'est pas une mémoire. Ton mot de passe n'est pas stocké. C'est juste que sudo te demande ou pas le mot de passe. Il n'a pas besoin de le connaitre puisqu'il est setuid.

          Et puis si ça te dérange, tu peux toujours diminuer ce timeout, voire le désactiver pour qu'il te demande à chaque fois le mot de passe.

          Tu peux aussi le configurer pour qu'il te demande le mot de passe root à chaque fois, ou qu'il demande le mot de passe du user de destination à chaque fois.

          Bref rien de bien dangereux. Il faut juste le configurer en fonction de ses besoins et de sa propre politique de sécurité.
          • [^] # Re: Et Kubuntu ?

            Posté par  . Évalué à 1.

            Oui je me suis mal exprimer.
            Ce qui me fait un peu peur, c'est le fait que, si il y a un timeout sur kdesu, alors n'importe qu'elle appli "graphique" lancée pendant ce timeout pourra prendre tout les droits, sans rien demander.
            Un timeout sur sudo (en console donc) ca pose moins de problème, on voit ce qui se passe.

            Peut-etre je m'exprime mal ? ou je m'inquiète pour rien ?
            Le lien qui-dit-que-kdesu-retiendra-le-mot-de-passe : http://blog.bmaron.net/index.php?post/2007/08/28/Tribe-5-ega(...)
            • [^] # Re: Et Kubuntu ?

              Posté par  . Évalué à 1.

              C'est effectivement un problème si tu n'as pas confiance en tes applis.

              > n'importe qu'elle appli "graphique" lancée pendant ce timeout pourra prendre tout les droits

              Pas vraiment. Si ça marche comme je le crois (via pam, voire aussi userhelper), elle pourra seulement lancer les applis qui sont reconnues/enregistrées par pam_timestamp.
              Mais peut-être que pam est configurer pour que sudo utilse pam_timestamp.
              Dans ce cas, c'est effectivement un problème.

              Pour l'exemple Fedora que j'ai donné, pam_timestamp est limité à quelques applications. Donc peut-être que kdesudo ne marche pas comme je crois.
              • [^] # Re: Et Kubuntu ?

                Posté par  . Évalué à 2.

                à vrai dire j'utilise peu les frontends de sudo comme kdesudo. La meilleure façon de le savoir, c'est d'ajouter dans ton sudoers la ligne suivante :

                Defaults timestamp_timeout=0

                et de vérifier si ça s'applique à la fois à sudo et kdesudo
        • [^] # Re: Et Kubuntu ?

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          Je confirme que ça marche effectivement comme ça, et c'est rudement bien pratique :-)

          Niveau sécurité, c'est comme sudo en fait, il y a un timeout.
    • [^] # Re: Et Kubuntu ?

      Posté par  . Évalué à 2.

      attention il faut changer absolument la lib de base de kde (cf message au dessus) ils ont fait un changement de derniere minute un peu hasardeux on va dire...
      • [^] # Re: Et Kubuntu ?

        Posté par  . Évalué à 1.

        attention il faut changer absolument la lib de base de kde (cf message au dessus) ils ont fait un changement de derniere minute un peu hasardeux on va dire...

        Tu peux préciser stp ?
        • [^] # Re: Et Kubuntu ?

          Posté par  . Évalué à 7.

          https://bugs.launchpad.net/ubuntu/+source/kdelibs/+bug/15350(...)

          je parle de ce bug que j'ai signale au dessus. En gros le passage a la version 3.5.8 la veille de la sortie de gutsy a tout casse. Je trouve aberrant de faire un passage de ce style la veille de la sortie et donc de ne pas avoir le temps de tester tout comme il faut. Cela va faire une tres mauvaise image pour tenter de convaincre les windowsiens de passer a kubuntu, enfin c'est mon opinion et je la partage :).
          • [^] # Re: Et Kubuntu ?

            Posté par  . Évalué à 2.

            enfin c'est mon opinion et je la partage :).


            Je ne dis rien à propos de ton commentaire, mais je n'en pense pas moins !
    • [^] # Re: Et Kubuntu ?

      Posté par  . Évalué à 1.

      Tout à fait raison, mais un truc que je trouve dommage pour les variantes c'est que tant qu'à avoir créé des variantes, pourquoi ne pas suivre des rythmes de sortie différents ?
      Par exemple en décembre kde4 va sortir et kubuntu n'en profitera qu'en avril.

      Je pense que t'en qu'à avoir séparé ubuntu, kubuntu et les autres membres de la familles (je connais pas mal de monde qui ont du mal à comprendre que ubuntu et kubuntu, c'est la même distribution avec un choix de paquets différents) autant en profiter pleinement et utiliser des rythmes de sorties adaptés pour chaque.
      • [^] # Re: Et Kubuntu ?

        Posté par  . Évalué à 3.

        Je ne comprend pas. C'est le choix de Kubuntu de sortir en même temps qu'Ubuntu.
        • [^] # Re: Et Kubuntu ?

          Posté par  . Évalué à 2.

          Je ne pense pas que ce soit « un choix », mais que vu que ce sont une même distribution, elles sortent en même temps (je ne pense pas que les mainteneurs de kubuntu choisissent les dates de sortie).
          Et pour quelqu'un qui est sous kubuntu, les dates des sorties le la distribution peuvent sembler moins logiques que sur ubuntu.
          • [^] # Re: Et Kubuntu ?

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

            Je n'ai jamais compris pourquoi certains ont absolument voulu faire une distribution dérivée d'Ubuntu pour KDE, XFCE. Ce n'est pas comme si Canonical avait caché son intérêt pour le projet Gnome ni sa volonté pour se caler sur le calendrier de publication de ce projet. Or, pour les distributions dérivées, il faudrait pourtant qu'elles se calent sur les calendriers (s'il y en a) de publications des projets qu'elles entendent préférer à Gnome. Sinon, il n'y aura que des incohérences.
        • [^] # Re: Et Kubuntu ?

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          D'autant plus qu'elle (Ubuntu) est calée sur les publications régulières du projet Gnome, également tous les 6 mois. Il ne faudait pas non plus attendre que KDE4 sorte pour publier une nouvelle version de Kubuntu, sinon, ça va faire long ;-)
  • # ShipIt

    Posté par  . Évalué à 3.

    Cette version de Buntu , comme les autres avant elle, peut être téléchargée ou peut-être reçue gratuitement sous forme de CD.
    La dépêche donne le lien sur la page permettant de commander ses CD Ubuntu, voici celui pour Kubuntu : https://shipit.kubuntu.org/ et pour Edubuntu : https://shipit.edubuntu.org/ .
    Je crois que ce n'est pas possible pour Xubuntu.

    Il est nécessaire d'avoir un compte launchpad pour cela : https://launchpad.net/
    • [^] # Re: ShipIt

      Posté par  . Évalué à 4.

      Sur ce point, je crois qu'il est important de souligner que ces CDs promotionnels envoyés gratuitement coûtent à la Fondation (ex CD promotionnels LL éducation nationale dans les 5¤ pièce il me semble *). Et cet argent ne sera pas utilisé pour autres choses.

      En conséquence, s'il s'agit de commander pour en faire la promotion (ciblée et impliquée) autour de soi : c'est le but de ces CDs
      En revanche si c'est juste pour s'épargner un téléchargement et un CD vierge, je trouve cela un peu dommage...

      Je vous conseille http://www.ikarios.com/ pour vos achats en tous genre, enfin genre OS Libre et livres s'y rapportant.

      (*) je dis peut être une bêtise sur ce coup là ^^
      • [^] # Re: ShipIt

        Posté par  . Évalué à 4.

        Et rappelons au passage tout l'intérêt de se graver soi-même son CD sur du réinscriptible. L'empreinte écologique est bien plus faible : pas de transport, moins de déchets puisque le CD sera réutilisé tous les six mois ou presque :)

        La planète et les générations futures vous diront merci
        • [^] # Re: ShipIt

          Posté par  . Évalué à 4.

          Sauf que les CD réinscriptibles sont faits avec un alliage d'argent, d'indium, d'antimoine et de tellure (alors que les CD-R sont en colorant et or) .
      • [^] # Re: ShipIt

        Posté par  . Évalué à 3.

        En conséquence, s'il s'agit de commander pour en faire la promotion (ciblée et impliquée) autour de soi : c'est le but de ces CDs

        Oui effectivement, merci de la précision. Je m'en sers ainsi : cela fait plus vendeur que de proposer un CD gravé lorsque j'essaye d'accrocher qqn qui hésite à franchir le pas.
  • # Steve à la rescousse

    Posté par  . Évalué à 10.

    Ubuntu 7.10 : lâchez le singe !


    Ballmer ?
  • # Compiz...

    Posté par  . Évalué à 3.

    "Activation de Compiz Fusion par défaut" Pffff alors je sais bien qu'on va dire que c'est bien parce que le bling-bling ça attire les noobs comme les smileys MSN. Mais si c'est pas encore bien fonctionnel, si ça merde sur plein de configs, etc... c'est peut-être pas terrible de l'activer par défaut. L'affichage graphique, c'est pas un truc sur lequel prendre des risques. Si ça ne marche pas, rien ne marche (sauf si on maîtrise la console, et encore).

    On va pas faire migrer des gens qui sont intéressés plus par les trucs qui clignottent que par les"valeurs du libre" en leur faisant installer un truc qui finalement clignotte pas comme il faut. "Enfin si normalement ça devrait il faut aller modifier une ligne dans xorg.conf... Ouais voilà vi c'est un éditeur de fichiers en ligne de commande. Donc tu ouvres xorg.conf. Ouais c'est compliqué mais je suis habitué. Si tu connais pas vi il y a nano. Essaye de redémarrer. Bon en tout cas chez moi ça marche pas non plus mais j'ai vu des vidéos et ça a l'air trop bien."

    Bon allez je vais pas commencer à dire du mal avant ma mise à jour. Jusqu'à présent j'ai jamais eu trop de problèmes.

    Mais il va falloir que j'aille désactiver ce truc, mon PC rame déjà bien assez. (1 GHz, 750 Mo RAM).
    • [^] # Re: Compiz...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Compiz est activé par défaut sur les machines qui le supportent. La gestion de son activation se base sur une liste de drivers avec lesquels il ne faut pas l'activer.

      J'étais un peu septique aussi sur compiz avant de mettre à jour mon système (la dernière fois que je l'avais testé il y avait des petits problèmes d'intégration et un gros problème avec gecko et les div fixes), mais là je dois dire que c'est plutôt bien foutu.

      Sinon moi aussi j'ai une petite config, Athlon K7 850 MHz, 750 Mo RAM, et avec une carte NVIDIA je n'ai absolument aucun ralentissement avec compiz. C'est pas Vista hein ;-)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.