Un fork de GNOME sur les rails ?

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags : aucun
0
21
juil.
2004
Gnome
Les récentes modifications fonctionnelles au sein du projet GNOME depuis la version 2.0 n'ont pas fait que des heureux. Le mode spatial (par défaut) de Nautilus a fait couler beaucoup d'encre récemment. Ce n'est que le dernier d'une longue série de changements importants et rapides (certains diront irréfléchis) comme la suppression de nombreuses options jugées perturbantes pour les débutants, les changements à répétition d'architecture (comme le passage d'Enlightenment vers Sawfish puis Metacity), l'ajout de GConf fonctionnant comme une base de registres. Certains lui reprochent également une tendance à s'alourdir au fil du temps, des dépendances "sport".

Ce qui devait arriver arriva : Un premier fork vient de naître. Il se nomme GoneME et a été lancé par un développeur GNOME (NdM : Ali Akcaagac) déçu de la non prise en compte des objections d'une partie des développeurs. L'objectif est de revenir à un système simple et léger. Espérons qu'une solution sera trouvée rapidement avec l'équipe de GNOME pour éviter de dupliquer inutilement certains développements. Peut être va-t-on s'acheminer vers un projet plus modulaire. NdM : En résumé, voilà quelques points auxquels ce fork pense s'attaquer...
  • abandon dans les boîtes de dialogue de l'ordre des boutons à la MacOS et retour à un ordre à la Windows/KDE/Gnome-1.x ;
  • retour au mode navigationnel dans Nautilus, le mode spatial n'ayant d'après Ali Akcaagac pas convaincu les utilisateurs ;
  • remise en cause de GConf, jugé trop proche de la tristement célèbre base de registres. Ali Akcaagac prône aussi un backend en texte lisible pour les fichiers de configuration, par opposition au format XML actuellement utilisé ;
  • retour à un Centre de Contrôle à la GNOME 1.x/KDE, intégrant dans une même interface tous les éléments de configuration ;
  • suppression de certaines dépendances jugées excessives, comme par exemple Python. Ali Akcaagac semble aussi très sceptique sur la future intégration de Mono à Gnome ;
  • émancipation vis à vis de Mozilla/Gecko, en développant un port de KHTML utilisable dans le navigateur de GnomeME ;
  • suppression de esound ;
  • de manière général, nettoyage et simplification du code. Ali Akcaagac pointe par exemple du doigt les trois façons actuellement disponibles pour l'ouverture d'une fenêtre (GnomeUI, BonoboUI ou GTK+), considérant que c'en est deux de trop.


Bien entendu, ce fork n'en étant qu'à ses balbutiements (annonce initiale, plus quelques patchs de réordonnancement de boutons), son avenir reste très incertain. Ces informations sont donc à prendre avec toute votre circonspection.
  • # Rien de plus normal !!!!

    Posté par . Évalué à 1.

    On ne peut pas prétendre pondre un bureau ergonomique et tout changer tous les 2 mois lol
    C'est ce qui m'avait toujours fait marrer avec Gnome (en plus du fait que Nautilus était trop lourd pour se lancer sur ma bécane), que de voir les barre de taches et d'état apparaitre et disparaitre ou changer de place et de fonction au file des versions....on a une ergonomie foireuse donc on en change....et c'est de pire en pire!!!
    Ils continuent à bien nous faire marrer chez Gnome; bien le bonjour de ce vieux MDI ;-)
  • # Gnome Leger?

    Posté par . Évalué à -6.

    Moi qui tourne avec un p266 et 128Mo de Ram, je peux vous dire que Gtk2 est un vrai bloatware (contrairement a Qt3 qui tourne comme un charme).
    Je n'ai pas mesure les conso memoire de Gnome et KDE, mais il est clair que Gnome bien moins vif que KDE sur des petites machines.

    Moralite: Si Ali Akcaagad veut coder pour un desktop leger, il a interet a reviser son C++ :)


    Bon ok je sors ----------------------> []
    • [^] # Re: Gnome Leger?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      > Moi qui tourne avec un p266 et 128Mo de Ram...

      Moi qui ai testé sur un PII500 avec 64 Mo de RAM et Fedora Core 2, j peux dire que GNOME 2.6 consomme 66,8 Mo, KDE 3.2 consomme 84 Mo et que dans ces conditions GNOME est plus réactif.

      > Moralite: Si Ali Akcaagad veut coder pour un desktop leger, il a interet a reviser son C++ :)

      Moralité : Si Ali Akcaagad veut forker GNOME, il a intérêt à sortir des patch un peu plus conséquent que 9 ko pour QUE CE SOIT CRÉDIBLE !!!
      • [^] # Re: Gnome Leger?

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        C'est quoi GNOME ? C'est quoi KDE ?
        Parce que chez moi lancer KDE ça veut dire lancer Kontact, klirc, kopete, kmix, kgpg, kget, konqueror, kdesktop, kwin, knotes, klipper, konsole,....

        Bref lancer KDE ça ne veut rien dire vu que KDE est un ensemble d'applications. Même chose pour Gnome.

        L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

        • [^] # Re: Gnome Leger?

          Posté par . Évalué à 8.

          mais c'est tres simple ! : startkde , gnome-session

          apres , ce que tu rajoutes , c'est ton affaire
          • [^] # Re: Gnome Leger?

            Posté par . Évalué à 10.

            Ça n'a rien de simple. "startkde" comme "gnome-session" servent à démarrer un ensemble de services, applets et applications qui sont pour la plupart parfaitement optionels. Quand bien même on comparerait les environnement sur leur config par défaut, qu'est-ce qu'on pourrait conclure, alors qu'elle ne sont pas équivalentes ?

            À la limite, on pourrait faire une comparaison en en définissant de façon exhaustive un objectif précis du style "je veux un panel, un démon sonore, un panel avec navigateur de bureau, barre des tâches et horloge, un bureau à icônes et un navigateur de fichiers". Mais même là, si on va un peu dans la bonne direction, ça peut être très trompeur. Peut-être que le découpage des bibliothèques fait que dans cette situation, Gnome est moins gourmant que KDE, mais que ça va s'inverser dès qu'on ouvrira un navigateur web ?
            (Mon exemple n'est pas pris tout à fait au hasard puisque sous KDE on a dans cette situation déjà Konqueror de chargé avec toutes ses libs alors que sous Gnome on a pas encore Epiphany et donc Gecko, qui n'est pas négligeable niveau emprunte mémoire).

            Bref, le "poids" des environnement de bureau, ça me parait bien difficile à mesurer. En ça ça ne m'étonne pas des masses que l'expérience des uns contredise celle des autres.
            • [^] # Re: Gnome Leger?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Tout à fait. Ceci dit, on peut avoir des sensation. Moi j'ai des sensations négatives avec les applis gtk2...Dès fois ça met trois plombe à démarrer, je fais un ps aux et je vois un gconf bouffer du CPU à fond...

              A l'époque ou j'utilisais galeon, ils ont fait une version sans rien de neuf à part l'utilisation de gconf... Et galeon à perdu sa rapidité avec cette version.

              Ca fait des plombes que je n'utilise plus GNOME mais le passage gtk2 fut une sacrée boucherie en terme de perf (exemple : gqview, pan), plaçant KDE comme premiers, en particulier avec la sortie de KDE 3 ... J'espere pour ceux qui utilisent GNOME que la copie à été revue sur ce point.
              • [^] # Re: Gnome Leger?

                Posté par . Évalué à 2.

                Je n'utilise pas Gnome mais mon expérience avec Gimp me laisse penser que Gtk2 est effectivement plus lent que le 1.
                Ma femme utilise beaucoup (sur un AthlonXP 1600+, quand même) les brosses faites de lignes parallèles qui tournent de façon aléatoire quand on dessine, et cela avec une tablette graphique.
                En utilisant Gimp 1.2.4, pas de problème de réactivité, le curseur suit parfaitement les mouvements et les motifs apparaissent avec une bonne réactivité à la pression. Avec Gimp 2.X, si elle dessine trop vite, le curseur prend du retard et finit par écrire tout seul les mouvements bufferisés quand elle s'arrête. Du coup, on est repassé en Gimp 1.2 car cela rend Gimp 2.X inutilisable.
                Evidemment, je n'ai pas de garantie que cela est du à gtk2 plus qu'à Gimp 2.X lui-même, mais cela ne m'étonnerait pas compte tenu de tes remarques.

                Richard.
                • [^] # Re: Gnome Leger?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Ce que tu décris là me semble vachement plus problématique que les histoire de millisecondes dans les déroulements de menus. C'est très possible que le canvas ait effectivement ralenti avec le passage à gtk2, et si c'est le cas au point de pas pouvoir dessiner sur un athlon 1600, ça mérite vraiment d'être étudié. Est-ce que tu as rapporté cette expérience aux devs de Gimp, au moins pour savoir si ils sont conscient du pb ?
                  • [^] # Re: Gnome Leger?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Pas encore mais je compte bien le faire.
                    Notez que c'est facilement reproductible avec une souris : tu prends cette fameuse brosse (Pencil Sketch), tu crées une image et tu passe dessus à toute vitesse avec ta souris. Très rapidement, j'observe un délai. Le même test avec gimp 1.2.X ne pose pas de problème.
                    Tiens, tu fais bien de me motiver, je m'en vais illico créer un bug sur leur bugzilla.

                    Richard
              • [^] # Re: Gnome Leger?

                Posté par . Évalué à 0.

                > exemple : gqview, pan

                Où tu veux en venir ?
                Que le menu pourrais s'afficher en 0,01 seconde au-lieu de 0,05 ?
                Ça pourrait être 5 fois plus rapide. Mais pour être honnète, là je m'en fous complètement.
                gqview est rapide avec les répertoires plein d'images et c'est ce qui compte. Puis il a aussi l'intéligence de s'occuper des thumbnails visibles en priorité et de faire l'affichage de l'image en parallèle. C'est beaucoup plus important que les 0,04 secondes perdu durant l'affichage du menu.
                Konqueror s'affiche plus vite que nautilus mais pour les répertoires remplis d'image il devrait s'impirer de nautilus pour que l'utilisateur qui veut voir les dernière images d'un répertoire n'est pas a attendre durant 1000 x 0,04 secondes.

                Lorsque je teste une applis, je m'amuse pas à redimensionner doucement la taille de la fenêtre ou fais trainer à la vitesse tout petit v une boite de dialogue pour voir si ça lague ou pas.
                Ces trucs que m'en contre fous et on doit être très très nombreux dans ce cas.

                > J'espere pour ceux qui utilisent GNOME que la copie à été revue sur ce point.

                T'as pas espérer pour moi. Je me fous de ces petites optimisations.
                • [^] # Re: Gnome Leger?

                  Posté par . Évalué à 3.

                  tiens c'est marrant mais on dirait que Richard et sa femme (post juste au dessus du tien) en ont pas rien à foutre, eux. Voire même ça les emmerde un max. Et honnêment à la vue très virulentes de tes propos j'aurais plutôt tendance à penser que justement les utilisateurs ressemblent plus au post du dessus qu'à toi, mais ce n'est que mon avis, hein.
                  • [^] # Re: Gnome Leger?

                    Posté par . Évalué à 1.

                    yeupou (qui vient encore de changer de pseudo...) est toujours en train d'inventer des trucs pour casser du sucre sur gtk+. C'est fatiguant.

                    > Richard et sa femme (post juste au dessus du tien)

                    Mais ça ne doit pas être gtk+ (et son nouveau modèle objet depuis la version 2 qui est effectivment plus lent que gtk+ 1). C'est peut-être gdk (qui n'utilise pas gtk ! C'est gtk qui utilise gdk) ou gimp (pour l'affichage des dessins et l'édition, gimp doit sûrement utiliser directement gdk).
                    Son post est effectivement plus interressant. C'est de l'utilisation "réelle" et pas une impression de lenteur car tel ou tel truc s'affiche avec 4 centièmes de seconde en trop. Fonctionnellement c'est embêtant. Malheureusement, je n'ai pas d'aide à fournir :-(
                    • [^] # Re: Gnome Leger?

                      Posté par . Évalué à 2.

                      J'avoue très mal connaitre l'architecture de Gimp et qu'il est donc tout à fait possible que ce ne soit pas gtk2 mais une autre couche qui soit responsable de ce ralentissement. C'est bien dommage d'ailleurs car Gimp 2 est quand même bien mieux que le 1.2 (en particulier le plug-in GAP qui apporte plein de trucs chouettes en 2.0).
                      Bon, j'ai ouvert mon bug, en espérant que cela pourra les aider. Ca s'améliorera surement.

                      Richard
                      • [^] # Re: Gnome Leger?

                        Posté par . Évalué à 1.

                        • [^] # Re: Gnome Leger?

                          Posté par . Évalué à 3.

                          J'ai vu ce bug mais il me semblait plus orienté plug-ins et leur optimisation par rapport à des équivalents Photoshop.
                          Comme le souligne la mise à jour de David Neary dans le bug que j'ai ouvert, il s'agit d'une régression de performance entre la 1.2 et la 2, donc pas vraiment le même problème.
                          Pour en revenir à cette discussion d'ailleurs, d'après les tests de David, il s'agirait d'un problème spécifique à Linux non reproduit sous Windows, et qui concerne tous les pipes. Ca semble donc tout de même plus lié à Gimp lui-même qu'à autre chose.

                          Richard
        • [^] # Re: Gnome Leger?

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          De fait, les hackers de KDE se sont poses la question, notamment pour le probleme de la definition de KDE en tant que marque.

          Si j'utilises tous les logiciels KDE sous un bureau Gnome, je suis sous KDE ou sous Gnome ? Si j'utilise kwin et kicker, mais ensuite evolution, firefox, openoffice, gedit, anjuta, .... je ne profite d'aucun des services de KDE, suis-je encore sous KDE ? Si je patche KDE comme un malade pour le faire ressembler a Gnome, est-ce encore KDE ?

          KDE, c'est une lib coeur, un ensemble de services, un ensemble d'application de bases et un ensemble d'application exterieures. Mais le contour reste tres flou.
      • [^] # Re: Gnome Leger?

        Posté par . Évalué à 10.

        Comme j'avais essayé de lancer le débat dans mon journal, je crois que dire que Gnome/KDE est plus réactif me semble subjectif et la perception de rapidité n'est pas forcément très rationnelle. Chez moi, KDE est d'après moi beaucoup plus réactif que Gnome (Duron 800, 256Mo), et je ne suis pas le seul dans ce cas. Quand à la quantité de mémoire allouée au démarrage de l'environnement, on peut très bien imaginer un pré-chargement des applis souvent utilisées comme Konqueror, et dans ce cas là ta mesure ne sert à rien.

        J'avais posé les questions suivantes qui restent toujours ouvertes :

        1) Est ce que les performances d'un Desktop Manager dépendent du matériel dont on dispose, ce qui ferait qu'un d'entre eux marche mieux sur un matériel qu'un autre ? A priori, les performances d'une appli dépendent aussi de la quantité de mémoire disponible et de la façon dont elle est utilisée, non ? En gros, puis-je dire que sur ce matériel, Gnome/KDE fonctionnera mieux, alors que sur un autre non ?

        2) Y a-t-il eu des études sur la manière dont on perçoit la réactivité d'un programme ? J'ai la forte impression que l'environnement visuel (couleur, thème) nous influence fortement dans la perception de la légèreté/réactivité d'un programme.

        3) Peut-on réellement mesurer la réactivité par un outil objectif ? J'ai un gros doute là-dessus, mais s'il en existe un, j'aimerais bien essayé. En plus, ça permetterait d'aider les développeurs à corriger certains problèmes pas facilement détectables, non ?

        Je peux bien sûr dire des conneries, je ne suis pas expert dans ce domaine, loin de là.
        • [^] # Re: Gnome Leger?

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          La reponse a tes deux dernieres question est en effet que la vitesse d'un desktop est tres subjective. Un utilisateur de base va mesurer la vitesse d'une application en terme de feedback visuel. Une appli qui met 1.5s a faire qqch, mais avec un feedback visual aux temps 0.3 1 et 1.5 paraitra rapide. Une appli qui met 1s a executer la meme action avec un feedback visuel uniquement au bout de 1 s semblera plus lente.

          C'est pour ca que dans toute appli graphique et notamment dans KDE, il y a pleins de hacks pour fournir au plus vite un feedback visuel et retarder au maximum les operations qui prennent de temps, de facon a les faire en arriere plan, quand l'utilisateur voit deja qqch.
        • [^] # Re: Gnome Leger?

          Posté par . Évalué à 2.

          La légèreté, et la rapidité effectivement c'est assez subjectif, et donc je pense que l'on doit relativiser les expériences de chacun qui sont conditionnées souvent par des habitudes, des préférences personnelles ou des questions matérielles. Il y a quelques temps avec un P120 j'en étais venu à beaucoup utiliser gnome1, tant kde2 me semblait lent. Depuis Kde a fait énormément de progrès en terme de rapidité et de légèreté : Sur un P500 KDE 3 passe très bien alors que KDE2 était mammouthesque !
          Pour ce qui est de la guéguerre entre les deux desktops je crois que c'est largement artificiel et que chaque utilisateur dans son domaine prend ce qu'il préfère. Je prends un exemple récent : GQview vs Showimg. Préférant en général Kde à Gnome j'ai essayé Showimg que recommandait Linuxgraphic.org. Il est très bien mais malheureusement tu n'as pas dans l'affichage une option pour adapter à la fenêtre de visualisation. Gqview restera donc mon logiciel préféré dans ce domaine.
          Autre exemple pour graver des CD. J'utilisais XCDroast jusqu'à il y a peu. Mais K3B qui s'est beaucoup amélioré au niveau des fonctionalités s'impose peu à peu et je l'utilise de plus en plus (sauf pour la copie à la volée qui provoque un plantage...)
          Bref...
          C'est en discutant des problèmes et en faisant des essais que le logiciel libre avance. Il y aura encore beaucoup de forks et après tout....
          • [^] # Re: Gnome Leger?

            Posté par . Évalué à 2.

            tiens à la place de showimg (je connais pas ceci dit :) ) tu devrais essayer gwenview, c'est très bien et plutôt complet.
    • [^] # Re: Gnome Leger?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Perso je tourne sous gnome 2.2 avec un PII 333 et 128Megs de ram. Ca fonctione assez bien. Toutes mes aplis gtk2 aussi

      J'ai testé abiword gtk2 sur un PII 233 avec 32Megs de RAM, la encore aucun probleme particulier.

      Je suis d'accord avec les problemes de lourdeur de gnome2 et gtk2. Je l'ais testé sur Un P166 avec 96Megs de ram. C'etait tres lent. Pas vraiment exploitable. Par contre kde3 sur la même machine passait mieux.
    • [^] # Re: Gnome Leger?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Moralite: Si Ali Akcaagad veut coder pour un desktop leger, il a interet a reviser son C++ :)

      C tout court pour gnome. Mais peut-être était-ce un troll déguisé?
  • # Un fork pour un gnome d'expert

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    AMHA, les dernières directions en terme d'ergonomie étaient bonnes. D'ailleurs, c'est pas pour rien, que l'ergonomie se rapproche de celle du mac.
    Par contre, pour un expert, qui veut tout voir et qui a des habitudes à la windows, il faut reconnaître que l'évolution de Gnome n'est pas faite pour plaire.
    Personnelement, je trouve que Gnome s'écarte de KDE (interface à la windows (que je déteste)) et se rapproche plus du monde mac (et par conséquent des non experts).

    AMHA, Ce fork est voué à l'échec, car il se réoriente (du point de vue ergonomique) de KDE et d'autres WM plus léger (du point de vue dépendance). Bref, rien d'original !!
    • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.


      AMHA, Ce fork est voué à l'échec, car il se réoriente (du point de vue ergonomique) de KDE et d'autres WM plus léger (du point de vue dépendance). Bref, rien d'original !!

      Enfin, quand je parle d'échec, je pense à échec par rapport à la popularité de ce projet et pas par le résultat. Je doute nullement des capacités de Ali Akcaagac de mener à bien ce projet.
      • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

        Posté par . Évalué à 8.

        Personnellement je trouve que gnome s'améliore depuis la version 2.0. Et je le préfère largement à gnome 1.X.

        Aujourd'hui j'utilise seulement des parties de gnome, le panel, nautilus, mais pas le reste, et ca marche très bien. Modulariser les outils de configuration par en plusieurs programmes par exemple, c'est une super idée, ca permet de ne pas se manger un utilitaire gros comme mozilla (c'est donc plus rapide). Il est aujourd'hui possible d'utiliser des parties de gnome sans pour autant tout utiliser. Par exemple, j'utilise le gnome-panel sans tout le reste. Pas de nautilus qui me fout des icônes sur le bureau. Et ca marche très bien, nautilus à toutes les options permettant de ne pas gérer le desktop. De plus le mode spatial n'est qu'une option, le mode navigationnel est tjrs utilisable (ce qui me convient tout à fait étant donné que c'est ce dernier que j'utilise). Quand à GConf, j'étais pas très chaud au départ, et c'est vrai qu'il faut un faire une utilisation raisonnable. Mais cet outil est très utile. Quand à ceux qui trouvent que cela ressemble à la base de donnée de Windows, ils ont raison. Après tout il n'y a pas que des mauvaises idée chez M$ (d'ailleur si ca se trouve, elle n'est même pas d'eux), mais GConf a quand même d'énomes avantages, comme de séparer sa base en plusieurs fichier (ce qui n'est pas le cas de M$, si je me souviens bien), ou d'être complètement utilisateur dépendant.
        Les 2/3 petites choses qui ne me plaisent pas sont les suivantes :
        -les boîtes de dialogue qui vous annocent qu'un de vos programme vient de crasher (genre on s'en aperçoit pas ...), on ce crorait vraiment sous windows ...
        -la suppression de nombreuses options et aussi le passage à des logiciels ayant moins de fonctionnalitées (par exemple l'abandon de Sawfish pour MetaCity qui est un wm tout à fait respectable, mais bien moins puissant que Sawfish, le passage de galeon à epiphany, là aussi on a perdu pas mal de choix. Dans un sens c'est compréhensible pour Sawfish, le projet étant plus ou moins mort depuis plus d'un an maintenant, mais pour galeon ce n'est vraiment pas le cas.)

        Pour finir je suis un peu effrayé par l'éventuelle intégration de Mono. J'ai dernièrement testé Muine (un lecteur de media audio écrit en C# utilisant GTK+). Je suis sous debian, et bizzarement c'est l'un des seul package à n'être disponible que pour i386. Un peu étrange pour un technologie et un langage qui se veulent portable. De plus lorsque l'on lance muine et que l'on matte les processus tournant, on s'aperçoit qu'il y a un certain Muine.exe. Surpris par un tel nom je m'empresse d'aller faire un petit less sur le fichier en question. et là que vois-je : "This is dos executable ...". La fameuse phrase que l'on trouve dans tous les executables dos... Si la portabilité c'est faire tourner des binaires dos sur n'importe quelle plateforme, je ne suis pas très chaud ... Je rappelle quand même qui Muine est libre, ces sources sont disponibles, alors pourquoi utiliser un binaire dos/windows...
        Je reconnais ne pas connaître grand chose à Mono, je peux surement me faire une mauvaise opinion sur Mono et de C#, mais pour l'instant j'ai quand même du mal à croire que c'est l'avenir, du moins je préfèrai que ca ne le soit pas.

        Gnome dans sa forme actuel est un bon projet
        • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          -les boîtes de dialogue qui vous annocent qu'un de vos programme vient de crasher (genre on s'en aperçoit pas ...), on ce crorait vraiment sous windows ...

          Elle a l'avantage, si tu cliques sur "Report a bug..." (approx.) de te préparer un beau rapport de bug avec stacktrace complète et tout et tout...
          Ce qui est quand même plus utile qu'un petit bloc d'adresses mémoire genre "0xDEADBEEF".
          • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

            Posté par . Évalué à 3.

            Et aussi de te permettre, quand tu as une application qui "ne répond plus", de la tuer directement, au lieu d'ouvrir un terminal, taper "killall machin" ... Ça va plus vite ;)
            • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

              Posté par . Évalué à 1.

              Sinon, raccourci clavier : ctrl+alt+echap, ça te fait une jolie téte de mort qui fonctionne comme xkill. Je trouve ça plutôt pratique. (J'utilise ça sous KDE, j'espère que ce n'est pas spécifique à ce bureau, mais que ça vient bien de X)
              • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Spécifique à KDE

                L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

          • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

            Posté par . Évalué à 1.

            Et que si ça te gonfle, tu peux virer bug-buddy. Et hop, plus de boite de dialogue...
        • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Tiens ça m'interesse comment desactives t'on completement nautilus, dont je me sers pas, dans Gnome 2.6 ? En fait y'a que le panel et le menu, avec les applets, qui me servent.

          Sinon pour KDE, c'est sympa, c'est bien intégré zoli et tout, mais je sais pas, j'y arrive pas, a chaque fois je retourne avec Gnome. En fait, j'ai l'impression que les 3/4 des trucs de KDE ne me servent à rien, et un "feeling" qui fait que ça me plait pas trop, peux être la ressemblance a windows cité plus haut...
    • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Non seulement ce fork est voué à l'échec, mais en plus on se demande l'intérêt de cette dépèche. C'est évident que ce type est un guignol... "Développeur GNOME" j'ai un doute, surtout quand je vois "Atlantis", son navigateur basé sur GtkHtml, qui est tout sauf libre... Super sa vision pour le futur de GNOME !!

      À mon humble avis ton humble avis est tout à fait censé !!
    • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

      Posté par . Évalué à 10.

      Et quand on lit son texte, il est vrai qu'il ne fait quasiment référence qu'à dec omposants et des hergonomies KDE ou MS Windows. Par contre il crache sur tout ce qui vient d'Apple. J'avoue avoir un peu de mal à saisir son but... À croire que ce qu'il veut c'est un KDE qui tournerai au dessus de GTK+ et non plus autour de QT.

      On peut d'ailleurs aisément démonter son argumentaire sur tous ses points. Notamment sur ses grandes confusions : pourquoi porter KHTML vers une sorte de GHTML alors qu'il y a déjà GTKHTML et qu'il faudrait bien plutôt faire exploser Mozilla de l'intérieur, et ainsi avoir une multitude de libs séparées les unes des autres, mais toujours facilement reliables. Notamment avoir libgecko et libxul. Ce qui permettrait de facilement intégrer Gecko ou XUL dans GNOME plutôt que de devoir reposer sur Mozilla, qui - je l'accorde - est un gros morceau et une dépendance qui ne devrait être nécessaire.

      La critique ouverte de gconf, sans véritable argument autre que le subjectif « c'est comme la base de registre de MS », sauf que ça n'a rien à voir et que c'est extrèmement réactif. De plus il voudrait que les fichiers de conf redeviennent des fichiers de conf traditionnels. À une époque où tout passe par le XML, et où il est très facile de construire un parser (d'ailleurs je suis étonné que les .desktop ne soient pas en XML) ...

      La critique sans véritable fondement autre que « ça me plaît pas, donc c'est nul » du mode spatial de nautilus. D'autant plus qu'il sera plus facile dans GNOME 2.8 de repasser au mode "normal" et non plus "spatial" (si on considère que changer une variable gconf est compliqué). Et puis si on n'aime pas le fonctionnement de Nautilus, on peut toujours regarder les alternatives (eg: ROX-Filer). De plus le mode spatial semble avoir convaincu un grand nombre de personnes, qui pourtant y étaient quelque peu hostiles au départ.

      Il est dommage qu'il y ait un tel emballage autour de raisons un peu idiotes (franchement l'ordre des boutons...) alors qu'il y a des designs beaucoup plus critiquables, et qui demanderaient à être efectivement revus. Il suffit de voir la flame war lancée il y a quelques jours sur la ML debian-gtk-gnome ( http://lists.debian.org/debian-gtk-gnome/2004/07/msg00121.html(...) ) concernant les fameux « ctrl+l » et « ctrl+f » qui sont tout sauf intuitifs et pratiques à utiliser. C'est du moins l'opinion de pas mal de personnes, et que je partage. Pourtant j'aime beaucoup le nouveau sélecteur de fichiers, mais je le trouve pas fini, notamment sur les points suivants : les devices ont tous la même icône, on ne peut pas (dé)monter un device à la volée (ou via un clic droit) directement depuis le sélecteur, etc.

      En fait, on croirait presque que la seule raison de ce fork, c'est de refuser la marche en avant offerte par GNOME, tout en refusant aussi que GNOME soit par défaut un Desktop orienté petit nouveau qu'il y connait rien, mais en refusant aussi toue inspiration quant-aux innovations marquées Apple.

      Mais il néanmoins il y a des points intéressants, et c'est dommage qu'ils soient noyés dans une masse d'imbécilités :

      # il est vrai qu'on peut se demande si une dépendance sur python pour la compilation est nécessaire, si effectivement ça ne sert que dans un petit coin. Cela fait une dépendance en trop. Et GNOME semble être passé maître dans l'art d'avoir des dizaines de dépendances. Sont-elles toutes vraiment nécessaires ?

      # le nettoyage et la simplification de code serait peut-être aussi bienvenu. Pourquoi avoir X façons différentes de faire exactement la même chose ? Idem pour la suppression de esound. Sauf qu'il ne semble pas avoir compris que ceci était effectivement prévu à long terme...


      Bref, plutôt que de faire un fork de GNOME ils feraient bien d'essayer de monter une équipe externe d'utilisateurs de tout type qui voudraient essayer de réfléchir sur ce que pourrait devenir GNOME. Le tout sans être intégré dans GNOME, avoir des avis critiques extérieurs pourrait être des plus intéressants. Et si c'était fait plus intelligemment et moins dans une sorte de colère sans intérêt, il y aurait un plus grand poid sur les développeurs de GNOME, qui là ne feront qu'à peine attention à leurs critiques.
      • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        La critique sans véritable fondement autre que « ça me plaît pas, donc c'est nul » du mode spatial de nautilus. D'autant plus qu'il sera plus facile dans GNOME 2.8 de repasser au mode "normal" et non plus "spatial" (si on considère que changer une variable gconf est compliqué)
        Faut quand même avouer qu'une option visible pour changer le mode ça aurait pas couté bien chère et ça aurait été bien pratique surtout pour ce genre de changement. Personnellement le changement de mode nautilus j'ai trouvé ça un peu brutal. Et puis oui changer une variable dans gconf c'est pas forcément évident !

        Sinon je te rejoins sur tout le reste, et surtout sur le cas Mozilla, en espérant que les dernières résolutions du projet Mozilla apportent ces libgecko, libxul, et autres!

        http://damien.pobel.fr

        • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          C'est quoi ce mode spatial ?
          • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

            Posté par (page perso) . Évalué à -1.

            C'est que chaque ouverture de repertoire se fait dans une nouvelle fenetre. C'est tout.
            • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

              Posté par . Évalué à 3.

              Non.
              Chaque répertoire est représenté par une fenêtre (ouverte ou non) et avec des caractéristiques qui lui sont associés.
              Tu ne peux pas avoir le même répertoire affiché dans deux fenêtres différentes.

              Le mode spatial se résume pas à :
              - j'ouvre une nouvelle fenêtre.

              D'ailleur il n'y a pas de menu "ouvrir une nouvelle fenêtre" dans nautilus.
          • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

            Posté par . Évalué à 0.

            Un nouveau sujet de guerre entre Gnome, Trolls et autres joyeuses créatures. A classer dans la même catégorie que les anciens et hélas trops rares:
            vi vs. Emacs
            RMS vs. ESR
            GPL vs. BSD
            Gnome vs. KDE

            Accessoirement, le mode spatial est un concept d'interface graphique popularisé par Apple il y a 20-25 ans et qui est a été choisi par Gnome 2. Le problème est que contrairement à Apple, la version de Gnome a été très mal implémentée (options par défaut mal choisies et difficilement modifiables).
            • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

              Posté par . Évalué à -1.

              > Apple il y a 20-25 ans

              Y a 20 ans il y avait peut-être apple II en ligne de commande uniquement...
              Les premiers mac n'ont jamais été spatial. Ça ne consernait que les dossiers sur le bureau.
              • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

                Posté par . Évalué à 2.

                Hum...
                En son noble temps, l'Apple II c (et sans doute les autres modèles, je ne sais pas) disposait d'un logiciel gérant un bureau graphique, piloté bien évidemment à la souris, et permettant par exemple de faire des copies / déplacements de fichiers par drag & drop... Alors, même si on était loin des environnement d'aujourd'hui, pour ce qui est de la ligne de commande...
                • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

                  Posté par . Évalué à -2.

                  Les premiers Apple II ?
                  Il y a 20 ans ?
                  Et en plus avec le mode spatial ?

                  Putain, j'ai bousillé toute ma jeunesse.
              • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

                Posté par . Évalué à 2.

                Le macintosh, premier du nom est sorti en 1984. D'apres mes calculs, ca fait 20 ans :).
                • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Google ... ...
                  Tu as raison :-)
                  Je croyais que c'était 86. Ce qui est un peu bête car apple fesait une pub relative à 1984.
      • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

        Posté par . Évalué à 10.

        À une époque où tout passe par le XML, et où il est très facile de construire un parser (d'ailleurs je suis étonné que les .desktop ne soient pas en XML) ...

        Sigghhh. Le retour de la pensée unique...

        La discussion a déjà eu lieu sur la ml de freedesktop.org, et la conclusion était que ça avait exactement 0 intérêt, mis à part bien sûr le fait de rendre ces fichiers moins lisibles, et donc éventuellement de devoir créer une GUI pour gérer ça, c'est à dire d'ajouter encore une couche d'abstraction. Apparement, il y a encore des gens qui croient que XML veut dire interopérabilité...

        Et non, un format texte (enfin unicode) logique, bien documenté et largement implémenté, comme en on fait depuis (plus de) 30 ans, ça marche aussi bien voire mieux pour un usage précis (Il marche comment le protocole que tu as utilisé pour te connecter à ce site ?) et il y a même des gens qui trouvent ça plus simple.
        • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est peut-être plus simple, mais gconf n'est-il pas justement censé cacher tout le bordel XML derrière ? À ce que j'en avais compris, gconf est une interface d'accès à la configuration, qui peut disposer d'à peu près n'importe quoi comme backend du moment qu'on a codé un truc par-dessous : base de données, XML, texte, HTTP, Web Services, La Poste, etc. Actuellement, il semble que seul le backend XML existe, mais rien n'empêche d'en faire un en texte.
        • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Mettre les fichiers de conf en XML serait effectivement une grosse erreur. Pourquoi ? Parce qu'au demarrage de Gnome/KDE, il y a des dizaines, voires des centaines de fichiers de conf qui sont parses. Et le temps de parsage d'un fichier de conf XML et texte est totalement different.

          Cette histoire de fichier de conf, ca revient tous les 3 mois sur le tapis. Vous savez, les developpeurs reflechissent un minimum et ne prennent pas leurs decisions au hasard.
          • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

            Posté par . Évalué à 3.

            Et le temps d'accés à un fichier n'a rien à voir avec le temps de parsing du fichier... Si tu perds 100ms sur ton parsing parce que tu fais du XML alors que t'as passé 3 secondes à lire tous tes fichiers, le temps passé à parser du XML n'est pas trop génant...
            • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Il se trouve que dans le cas d'un desktop, ce temps _est_ genant pour de nombreuses raison que j'ai la flemme d'expliciter ici. Rien qu'en occupation cpu, parser du xml pose plus de problemes que lire un fichier texte. Ajoute ca a l'utilisation memoire et a d'autres parametres, le temps devient loin d'etre negligeable.

              XML n'est pas la panacee. C'est tres adapte pour faire des representations de donnees complexe, mais un bon fichier texte comme on en utilise depuis les annees 70 garde encore beaucoup beaucoup d'avantages.
              • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

                Posté par . Évalué à 1.

                > Il se trouve que dans le cas d'un desktop, ce temps _est_ genant pour de nombreuses raison que j'ai la flemme d'expliciter ici. Rien qu'en occupation cpu, parser du xml pose plus de problemes que lire un fichier texte.

                N'importe quoi. Tu lances une application toutes les secondes ?
                Le configuration est lu une fois au début et c'est tout.
                • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

                  Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                  Pour le nombre important de fichiers lus, il s'agit du cas ou tu lances ton bureau. Il faut activer un certain nombre de services (dans le cas KDE: kwin, kicker, ksycoca=surveillance des fichiers de config, kdesktop, kdcop, splash screen), chacun avec son fichier de conf et restaurer toutes les applications de ta session precedente. Tout le temps gagne a ce moment la te donnera une tres grande satisfaction des utilisateurs en terme de "desktop X se lance vachement vite quand je me logge".

                  > Le configuration est lu une fois au début et c'est tout.

                  Non. D'une part, le simple fait de lire la configuration peut-etre une operation complexe. Typiquement sous KDE, tu as un setting system dans $KDEDIR/config/myapp/myapp.rc que tu peux surcharger avec un setting utilisateur $HOME/.kde/config/myapp/myapp.rc

                  Tu peux rajouter d'autres repertoires contenant des settings (suffit de les rajouter a $KDEDIRS) pour surcharger les settings systemes avant d'arriver aux settings utilisateurs.

                  Pour une application donnee, il se peut aussi que les settings soient repartis dans plusieurs fichiers de config. C'est notamment le cas quand tu vas utiliser un composant kpart. Par exemple kontact (l'equivalent d'evolution) va lire des setting kontact, des settings kmail et va lire aussi ta liste de contacts et no de telephones qui se situera ailleurs.

                  La configuration est aussi susceptible d'etre relue. Typiquement, quand tu fais 'appliquer' sur un panneau de config, tous les applications utilisant ce jeu de parametres sont notifiees qu'il a evolue et qu'il faut donc le relire.

                  Bref, c'est loin d'etre aussi simpliste qu'on pourrait le penser initialement.

                  Je me souviens que pour KDE 2, Waldo Bastian avait fait une grosse passe la-dessus et avait trouve par exemple que il est plus rapide de lire un fichier texte tout d'un coup plutot que ligne par ligne, et que il ne faut faire la conversion unicode que si on a besoin d'une chaine traduite. Ce genre d'optimisation avait permis de gagner quelques dizaines de secondes par ci par la, et en tout, c'est plusieurs secondes d'economisees.

                  En terme de temps de demarrage, tout est a prendre parce que l'utilisateur appreciera beaucoup.
                  • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

                    Posté par . Évalué à 0.

                    > > Le configuration est lu une fois au début et c'est tout.

                    > Non.

                    le "une fois au début et c'est tout" c'est par application.
                    Sous Gnome, si une autre applie fait une modifcation les autres applis consernées sont informées par Gconf et il n'y a pas relecture (au pire tout est en cache).

                    > Bref, c'est loin d'etre aussi simpliste qu'on pourrait le penser initialement.

                    Oui, tout à fait.
                    Mais c'est pas LE problème des bureaux. Le matin je lance evolution/mozilla/etc... et c'est fini.
                    Si la lecture de la conf était deux fois plus lente, je le remarquerai même pas...

                    Le plus gros problème actuellement (tel que je le perçois) c'est que les informations sont "dispersées" un peu partout. Le réveille d'un programme qui dormait dans le swap peut être assez laborieux...

                    L'exemple typique, c'est le bouton "démarrer" du panel. Si tu n'y touche pas longtemps et fais plein de truc à côté, il faut dans les 3 secondes pour qu'il s'affiche c'est pas un problème de place mémoire ou de temps pour parser les fichiers. C'est le temps de déplacement de la tête de lecture du disque dure pour récupérer toutes les informations dispersées qui pose problème. Là il y a effectivement du travaille à faire. Notes que pour le menu du panel, gconf n'est pas utilisé et que si tout est en cache c'est très rapide (presque instantané).
                    • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

                      Posté par . Évalué à -1.

                      Suite...

                      Je vais te donner un exemple de ma "sincérité" sur le fait que la lenteur n'est pas critique pour moi.
                      Néanmoins, je suis comme tout le monde, je constate que lancer gnome-terminal alors qu'il n'est pas en cache, ça prend du temps.
                      Mais il faut relativer.
                      J'ai 3 disques dures (hde et hdg : deux très vieux disques) :
                      /dev/hde : débit hdparm : 8 Mo
                      /dev/hdg : débit hdparm : 8 Mo
                      /dev/hda : débit hdparm : 50 Mo

                      /dev/md0 : raid0 strippé de hde et hdg : débit hdparm : 15 Mo.

                      Ben j'utilise mon système avec /dev/md0 alors que j'ai une copie identique sur /dev/hda (pour backup ou en cas de "grosse merde" (je peux à tous moment booter dessus)).
                      Je réserve le gros débit de hda pour mes videos (enregistrement/lecture). Et pourtant si je boote avec /dev/hda c'est nettement plus rapide. Par exemple avec md0 je boote en 48 secondes et avec hda en 32...
                  • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

                    Posté par . Évalué à 3.

                    avait permis de gagner quelques dizaines de secondes par ci par la
                    Quelques dizaines de secondes par ci et par la, wouaw ;).

                    Quoiqu'il en soit, voici les plans de gconf pour gnome 2.8 : http://mail.gnome.org/archives/desktop-devel-list/2004-March/msg006(...) . Sur le registre des performances, le premier point du troisieme paragraphe est a noter.

                    Les plans pour le long terme se trouvent ici : http://www.gnome.org/projects/gconf/plans.html(...) .
                • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Il se trouve qu'en general, l'utilisateur trouve que son ordi met trop de temps a demarrer et c'est pas ce que tu dis qui va changer ca, au contraire.

                  perdre 100ms pour 3s * le nombre de fois ou tu as besoin de lancer qqch qui dure 3s = beaucoup de temps perdu qui va enever l'utilisateur.

                  Tu crois pas que c'est pa bien grave si tes fichiers ne sont pas en xml? Tu vas aller trifouiller tous les jours ces fichiers?
                  De toute facon, on est d'accord que le xml est un peu plus comprehensible que de simples fichiers textes avec son arborescence, mais franchement, on peut pas dire ke ce soit la panacee non plus. Rien ne vaut une bonne doc!
                  • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

                    Posté par . Évalué à 3.

                    >De toute facon, on est d'accord que le xml est un peu plus >comprehensible que de simples fichiers textes avec son arborescence
                    Hé, non, on n'est pas d'accord!
                    Le XML, je ne sais pas lire! Je suis un neuneu, d'accord, mais j'arrive quand même à lire les fichiers textes pur. Il suffit après que la syntaxe soit claire pour que ce soit compréhensible!
                    • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

                      Posté par . Évalué à 4.

                      Ça dépend du XML hein... Hier j'ai installé openbox (en remplacement de metacity) sur les conseils de quelqu'un (dans le journal sur GoneME), et son fichier de config est en XML, sans interface pour le modifier...

                      Et bien c'est très lisible :-) un extrait:

                      <desktops>
                        <number>2</number>
                        <firstdesk>1</firstdesk>
                        <names>
                          <name>Un</name>
                          <name>Deux</name>
                        </names>
                      </desktops>
                    • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Pareil.

                      Le format une ligne = une option, c'est plus facile a analyser que des tags imbriques qui sont la caracteristique du XML.
                    • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Chacun ses gouts.

                      Moi perso je dis :
                      Rien ne vaut une bonne doc!

                      Je l'ai deja dis au dessus d'ailleurs!!
                      • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

                        Posté par . Évalué à 5.

                        Le but n'etait pas de lancer un troll XML / texte

                        De toute facon, c'est plus rapide de lire du texte que du xml.
                        Pas de Oui maispour qq centiemes de plus.
                        C plus rapide point. C'est tout ce que je veux dire.
      • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

        Posté par . Évalué à 10.

        Je suis assez d'accord.
        Je voulais juste ajouter que les soit-disant trois façons d'ouvrir une fenêtre sont un classique gros FUD au sujet de Gnome.
        Il y a une façon de faire dans GTK+, normal, faut au moins que le toolkit sache faire ça, qu'on soit pas obligé d'avoir Gnome pour faire une appli en GTK+.
        Il y en a une dans Gnome, normal, c'est une surcouche à celle de GTK+, qui rajoute des éléments, permettant d'ouvrir une fenêtre standard "gnomifiée". Je ne vois pas où est le problème, c'est comme pour Qt et KDE jusque-là.
        Quant au BonoboUI, c'est pour faire des "applets" (j'ai plus le terme exact) qui puissent s'intégrer dans d'autres applis. Ca n'a donc rien à voir avec ouvrir une fenêtre "normale".

        Je pense aussi que ce projet est voué à l'échec. Il aurait été plus intelligent de faire un ensemble de patchs, qui s'installent avec une certaine version de Gnome, comme d'autres l'ont déjà fait. Par exemple, certains le font pour les menus ombrés, ou autres joyeusetés.
        Même sous KDE, récemment, ont été intégrées des améliorations (diminution des redraws, impliquant une diminution des flickers). Ou encore, la simplification du KControl qui prend du temps. Les détracteurs de KDE sont bien plus rationnels, ils mettent des bugfixes, ils font des patches dans leur coin, les mettent sur leur page Web, et une fois que les dev ont le temps, ils acceptent joyeusement tout ça.
        Les détracteurs de Gnome, en revanche, je les trouve vraiment graves.
        Allez gueuler après un Gnome 2.6, alors qu'en gros, on ne pouvait l'avoir qu'en compilant les sources (donc fallait avoir envie), sur des trucs ridicules, alors qu'il suffisait d'aller sur Bugzilla, mettre un bug, demander à tous les mécontents de voter.
        Mais non, je vois 10 articles cassant du sucre sur Gnome, comme si la situation était désespéré.
        Je comprends pas cette animosité.
      • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Il est dommage qu'il y ait un tel emballage autour de raisons un peu idiotes (franchement l'ordre des boutons...) alors qu'il y a des designs beaucoup plus critiquables,


        Je n'ai jamais trop regarder gnome (je suis utilisateur de blackbox) mais pour changer l'ordre des boutons, il est necessaire de forker ?
    • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

      Posté par . Évalué à 1.

      c'est sur que le projet gnome n'est pas quelque chose de facilement "forkable" , d'un point de vue perenité.
      Neanmoins ,je vois ( et surement d'autres ) en GoneME - de part tous les points enoncés ds la depeche- le gnome de mes envies/reves : soit un truc bien plus homogene , plus simple a compilé ( j'ai abandonné depuis la fin de garnome), et tout et tout...

      parce que ,il faut le dire, gconf c'est imbuvable ,
      le mode spacial par defaut , c'est totalement ridicule
      les outils de conf gnome eparpillé ,n'en parlons meme pas...


      ps : oui !!! ceci est a avis particulierement subjectif que j'assume pleinement.
      • [^] # Re: Un fork pour un gnome retour aux sources

        Posté par . Évalué à -1.

        c'est sur que le projet gnome n'est pas quelque chose de facilement "forkable" , d'un point de vue perenité.
        Neanmoins ,je vois ( et surement d'autres ) en GoneME - de part tous les points enoncés ds la depeche- le gnome de mes envies/reves : soit un truc bien plus homogene , plus simple a compilé ( j'ai abandonné depuis la fin de garnome), et tout et tout...

        Parce que ,il faut le dire, gconf c'est imbuvable ,
        le mode spacial par defaut , c'est totalement ridicule
        les outils de conf gnome eparpillé ,n'en parlons meme pas...


        Et aussi avoir viré la possibilité de monter des volumes via le bouton droit de la souris c'est stupide, on doit passer par le gentil et windosien de "Poste de travail" qui ne veut rien dire (soit dit en passant).

        Même la présence de cette corbeille m'exaspère!

        Gconf n'est-il obligatoire? du moins pour configurer les app GTK2



        je suis tout à fait d'acc avec Meta et donc favorable au fork.
        ou soit on retourne vers un simple WM et sa logithèque hyper métissée

        +
        • [^] # Re: Un fork pour un gnome retour aux sources

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Et aussi avoir viré la possibilité de monter des volumes via le bouton droit de la souris c'est stupide, on doit passer par le gentil et windosien de "Poste de travail" qui ne veut rien dire (soit dit en passant).

          Oh? Je l'ai toujours (gnome 2.6) je crois.
          J'ai des scripts hotplug qui montent tout tous seuls, donc j'ai pas touché ce menu depuis longtemps, mais il me semble que ça y est encore.
          • [^] # Re: Un fork pour un gnome retour aux sources

            Posté par . Évalué à 2.

            Moi je ne veux pas qu'on touche à mes montages, que ce soit gnome ou pas. Avec la version précédente, j'avais de gros problème à cause d'un truc qui arrêtait pas de surveiller mes points de montage et de monter automatiquement des trucs.
            Ça me bloquait tout à chaque fois, quand j'essayait d'y accéder par ailleurs.
            Et je ne raconte même pas la fois ou mon lecteur CD est mort.
            • [^] # Re: Un fork pour un gnome retour aux sources

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Oui, moi non plus je veux pas qu'on y touche :)
              Mais là c'est moi qui les ai écrit, alors ça va. De plus, hotplug c'est un helper lancé par le noyau aux connexions/déconnexions, donc ça surveille pas - ça se lance juste, quand on branche un APN ou une clé usb (ça fait rien pour les CDs).
    • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

      Posté par . Évalué à 2.

      Exactement je trouve débile de s'éloigner de la philo Apple bon faut pas y pomper à mort aussi... Toutefois je trouve que l'actuel Gnome se rapproche plus de Redmond qu'autre chose.


      Bref j'ai compilé le lourdeau de gnome 2.6 pour au final y virer toutes les nouveautés.


      Bref le Fork se voyait venir, et j'éspère qu'il aboutira car y avait vraiment trop de dép et avec un Mono en plus sur la charrette, ça va pas trop le faire.


      rhaa le gnome série 1.X était vraiment sympa et avait son identité.
      il est passé du tout accèssiblement customisable à la rigidité d'un Windows.


      +
    • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

      Posté par . Évalué à 4.

      Je suis d'accord avec toi, la tendance à la simplification observée chez Gnome est à mon sens une bonne chose. Et pas simplement pour les non-experts. Mon desktop Linux est mon outil de travail, je passe toute la journée dessus et je n'ai pas envie de passer du temps à configurer telle ou telle option de la mort qui tue. Le bureau Gnome (presque) brut de fonderie me plait, après quelques petites retouches (fond d'écran quand même) et changement de WM pour xfwm4. Et je n'ai vraiment pas envie de me retrouver avec un centre de contrôle à la KDE et sa myriade d'option.
      Et je ne comprends pas ce troll sur le mode spatial de Nautilus, c'est quand même simple à enlever si on ne l'aime pas.
      La seule chose que je souhaite, c'est une amélioration des perfs car quand on compare Nautilus (que j'aime bien quand même) et ROX, il n'y pas vraiment photo sur la réactivité.
      Et surtout, pas de retour vers un truc à la Gnome 1.x!!!
      • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        je n'ai pas envie de passer du temps à configurer telle ou telle option de la mort qui tue.

        Mais rien ne t'oblige à le configurer.
        C'est pas parce qu'on te propose 5 entrées différentes au resto que tu dois toutes les commander ? Prend le menu du jour :)
        Avec Gnome tu n'as pas de choix d'entrées. C'est cool si ce sont tes entrées favorites mais si ce sont les moins bonnes c'est pas cool. A noter que Gnome essayent de choisir les meilleures entrées pour tout le monde mais c'est impossible de faire un truc qui plaise à tout le monde.
        Avec KDE, celles par défaut ne sont pas toujours les meilleures mais on peut en changer. Il y a peut-être trop de choix mais moi j'aime bien :)

        Voilà, il y a deux philosophies. Libre à chacun de choisir la sienne.

        L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

        • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

          Posté par . Évalué à 2.

          c'est pour ça que je choisi Gnome. Si j'avais envie de jouer, je prendrais KDE ou un autre. Je ne vois donc pas l'utilité du fork...
          • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Peut-être que le monsieur il aimait bien Gnome 1.4 et que le changement radicale qui a été fait sur Gnome n'a pas plu à tout le monde ?

            L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

        • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

          Posté par . Évalué à 6.

          Ouais, sauf que le fait que tu aies le choix est un problème en soit: au resto, si j'ai trop de choix d'entrées, je mettrai des heures à me décider, pour les options, si je veux changer un truc bête (le fond d'écran par ex), et que je suis obligé de chercher la sélection du fond d'écran parmi 15 écrans d'options avec plein de texte dedans, y a un pb...
          • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Des heures ? Ca vient peut-être de là le problème. Il faut savoir prendre des choix :)

            Quant au fond d'écran dans KDE c'est pas plus compliqué que sous Gnome et tu peux même glisser / déposer une image sur le bureau pour changer de fond d'écran.

            L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

          • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

            Posté par . Évalué à 3.

            Et une option qui demande si on veut avoir accès aux options, c'est pas possible?
        • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

          Posté par . Évalué à 5.

          Disons plutôt qu'avec Gnome tu as un menu de deux pages avec les plats les plus demandés et un menu par défaut soigneusement étudié. Si ces choix ne te conviennent pas tu peux demander une carte détaillée avec beaucoup plus de plats (gconf-editor).
          • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            << une carte détaillée avec beaucoup plus de plats (gconf-editor). >>

            Beaucoup plus de plats oui, mais j'ai pas eu l'impression que gconf-editor soit detaille. Il y a des explications pour les options ? De la doc.

            L'avantage au moins du control center, c'est que les options sont clairement documentees et organisees.

            << un menu par défaut soigneusement étudié. >>

            Juste une question comme ca : vous pensez que le menu de KDE n'est pas soigneusement etudie ? Le choix des defauts fait l'enjeu d'autant de d'attention qu'il le fait sur Gnome. Meme si les choix finaux sont differents, ils sont reflechis et portent une justification.
            • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

              Posté par . Évalué à 3.

              Y a de la doc décrivant chaque clé quand tu utilises gconf-editor... cf http://cfergeau.free.fr/gconf-editor.png(...)
              Cette doc peut même être traduite (les chaînes de doc se trouvent dans les fichiers .po)...
              • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

                Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                Question de néophyte : n'est-ce pas étrange de trouver des entrées sur le chemin de sendmail et "use sendmail" pour bug-buddy ? N'est-ce pas typiquement le genre de configuration qui concerne une pléthore de programmes ? Est-ce un cas à part, un doublon d'une configuration d'ensemble... ou doit-on passer par là pour tout les programmes envoyants des courriels si l'on veut changer le comportement par défaut ?
                • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

                  Posté par . Évalué à 0.

                  bug-buddy c'est pour tous les programmes.
                  Si le gestionnaire PIM plante ou s'il n'est pas installé, t'es mal parti pour faire un rapport de bug.

                  Mais surtout que ça ne te prive pas de développer ton troll.
                  • [^] # 007 ne lit toujours pas

                    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                    "bug-buddy c'est pour tous les programmes."

                    Tu lis vraiment aucun message auquel tu réponds, n'est-ce pas ?

                    Ou bien tu affirmes qu'un programme envoyant des courriels doit rechercher la conf de bug-buddy pour connaitre la conf sendmail ?


                    (Teuf, redfox, la question était en fait adressé à vous)
                    • [^] # Re: 007 ne lit toujours pas

                      Posté par . Évalué à 2.

                      En théorie oui, ça devrait être intégré "qqpart" au lieu d'être dans bug-buddy, mais vu qu'il y a peu de programmes qui s'amusent à envoyer des mails, et que la personne ayant écrit bug-buddy a probablement pas eu le temps d'intégrer ça "qqpart", c'est resté dans bug-buddy. En plus, ça marche pas quand la personne a pas de smtp installé et tout ça. Apparemment, un des plans à court terme est de supprimer ce "support" du smtp et de parler à bugzilla via xmlrpc.
            • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

              Posté par . Évalué à 3.

              « Il y a des explications pour les options ? »

              La réponse courte est oui.

              La réponse longue, c'est que pour un logiciel donné, si les développeurs ont mal fait leur boulot, il n'y aura pas de doc. Le problème est identique dans le cas d'un fichier de config.

              Une clé GConf est associée à une description courte, une description longue, et un type de données. Je prend la première qui me tombe sous la main:

              /apps/galeon/Advanced/Filtering/default_allow_popups

              description longue: Autorise les sites à ouvrir de nouvelles fenêtre en utilisant JavaScript (sauf si JavaScript est desactivé).

              «le menu de KDE n'est pas soigneusement etudie ?»

              Rassure moi, on parle toujours d'un menu métaphorique ?

              Les choix des options sont évidemment réfléchis aussi dans le cas de KDE (mon dieu, on ne peut pas défendre Gnome sans insulter KDE pour toi ?), mais il y a beaucoup moins de choix faits, en fait. Mettre une option, c'est reporter le choix sur l'utilisateur. On peut penser que c'est une bonne ou une mauvaise chose, mais mettre une option c'est coûteux en terme d'interface.
              • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Oui, pour le menu, on etait encore dans la metaphore.

                > (mon dieu, on ne peut pas défendre Gnome sans insulter KDE pour toi ?)

                Non, je me posais la question en toute sincerite. J'ai l'impression qu'on parle beaucoup de l'ergonomie de Gnome, de HIG mais qu'on n'en parle tres peu pour KDE. J'arrive pas a determiner si c'est parce que les gens n'utilisent pas KDE du tout, pensent que KDE s'en fout completement ou sont satisfaits de KDE et donc n'envisagent pas de discuter ce point. Ou bien il existe peut-etre encore une autre explicatoin que je n'entrevois pas.

                En fait, en y reflechissant, je vois une explication: KDE a la meme ligne de conduite et le meme HIG depuis 5 ans. Cote Gnome, ca genere des remarques puisqu'il y a eu un changement de strategie, d'un cote avec le choix d'exclure des options de config, de l'autre avec la publication du premier HIG, et enfin avec l'introduction de gconf.
                • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Je dirai que kde a decide de rendre tout configurable pour satisfaire tout le monde, c'est pour ca que c'est assez peu sujet a troll. Il suffit de cliquer au bon endroit pour avoir le comportement qu'on veut.

                  Le probleme c'est que ceux qu'a part les Jacky de l'interface graphique (qui sont pourtant les plus bruyants) les gens normaux (y compris des developpeurs qui preferent passer du temps dans leur emacs que leur control-panel) sont paumes dans les 50 boites de dialogues.

                  Le plus ironique c'est que pour ceux qui ont besoin de changer des options peu communes, qui sont donc parfois forcees d'utiliser gconf pour avoir un bureau qui leur convient, sont justement ceux qui n'ont pas de problemes pour s'en servir. Ceux qui seraient paumes sous gconf se foutent de savoir si leur barre de titre doit clignoter en vert plutot qu'en jaune.
                  • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    "Le probleme c'est que ceux qu'a part les Jacky de l'interface graphique (qui sont pourtant les plus bruyants) les gens normaux (y compris des developpeurs qui preferent passer du temps dans leur emacs que leur control-panel) sont paumes dans les 50 boites de dialogues."

                    Et sur quoi se fonde cette affirmation ?

                    KDE propose aux utilisateurs des préconfigurations differentes (comportement Windows, KDE, Unix...). Un utilisateur de KDE est nullement obligé de passer 3 plombes à le configurer.

                    Par ailleurs, si la conf est centralisé dans kcontrol, on a accès à la configuration d'un point précis lorsqu'on l'utilise... Pas de quoi être paumé.

                    Bref...
                    • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

                      Posté par . Évalué à 0.

                      > Et sur quoi se fonde cette affirmation ?

                      J'ai pas d'argument massu, mais c'est aussi mon impression (pour les développeurs).
                      En gros les développeurs se concentrent sur vim/emacs/mozilla et préfèrent oublier leur bureau.
                      La mailing devel de Fedora (pro gnome, il faut bien le reconnaitre) que je lis, est assez significative. En gros, tout le monde s'en fous. Lorsqu'il y a un screenshot pour montrer un bug, c'est toujours le thème par défaut, le fond d'écran par défaut et gnome-terminal dans un coin.
                      C'est la flemme de changer les trucs par défaut qui l'emporte...
                      • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Je ne sais pas qui sont les "developpeurs" (c'est pas mon métier, personnellement). Toujours est-il que je passe des heures dans Emacs et n'ai aucun problème avec kcontrol.

                        Ce qui est bien avec kcontrol, c'est que dès que je veux faire un truc, la possibilité se trouve en un clic. Et qu'on ne me dise pas que soit un calvaire pour trouver ce que l'on cherche : on peut meme trouver ce que l'on cherche en tapant des mots clefs.

                        Y a certains trucs qui pourraient ne pas êtres affichés , selon moi (l'ensemble des configurations de sysadmin, qui devraient n'etre la que pour root), mais y a ce qu'on cherche.

                        Aussi, qu'on ne prennent pas les utilisateurs d'emacs comme des gens très regardant sur la facilité d'emploi des logiciels. J'utilise emacs parce qu'il est puissant mais je ne connais pas de logiciel plus compliqué à utiliser. Tres puissant... mais un interface graphique vraiment discutable (utiliser emacs, c'est bosser au clavier).


                        "Lorsqu'il y a un screenshot pour montrer un bug, c'est toujours le thème par défaut, le fond d'écran par défaut et gnome-terminal dans un coin."

                        Evidemment, qui n'utilise pas de terminal parmi les utilisateurs experimentés ? Tout le monde utilise les terminaux pour la rapidité... ce qui est en soit n'est pas une pub pour les interfaces graphiques, soit dit en passant.
                        Je ne vois pas bien ce que ça prouve.
                        Par ailleurs, pour signaler un bogue, montrer quelque chose, il est préférable d'avoir un theme de couleurs classiques.
                        Finalement, au taf où les gens sont à la bourre, ils ne s'amusent pas à changer de themes 3 fois par semaine ; ca ne prouve rien quand au fait qu'il ne veulent pas de kcontrol.


                        "C'est la flemme de changer les trucs par défaut qui l'emporte."

                        Si le truc par defaut colle, pourquoi le changer. Maintenant, bien malin est celui qui parviendra à avoir une conf par defaut satisfaisante pour tous.



                        Dans tout ceci, que retenir ? C'est interessant de tenter d'interpreter des observations. J'ai tout de même l'impression qu'on va de surintrepretation en surinterpretations...

                        J'ai vu plus d'un utilisateur de kde ne pas traffiquer quoi que ce soit dans kcontrol sans pour autant être troublé de son existence.
                        J'ai aussi vu des utilisateurs que tu peux qualifier de jacky qui aiment de temps en passer changer la gueule de leur bureau (c'est mon cas quand je n'ai pas de taf important en cours). Comme je le disais plus haut, sur cet aspect, il reste à voir s'il est bon pour des developpeurs d'avoir une image trop figée sur les desirs de leurs utilisateurs, de dénigrer ceux qui ne rentrent pas dans le cadre prévu.
                        • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

                          Posté par . Évalué à 0.

                          J'ai pas demandé un prospectus sur kcontrol.

                          > Et qu'on ne me dise pas que soit un calvaire pour trouver ce que l'on cherche

                          Le problème n'est pas là. Sous Gnome c'est aussi simpliste et beaucoup de personnes (notament les développeurs) ne touchent pas aux valeurs par défaut.

                          Regardes les postes sous Windows (c'est pas plus compliqué que KDE ou Gnome) et en général la customisation va pas loin :
                          - fond d'écran
                          - économiseur d'écran

                          Avec ça, tu couvres 90 % des personnalisations sans problème. Je compte pas les icones sur le bureau. C'est lié à l'organisation de l'utilisateur, ce n'est pas vraiment de la personnalisation.

                          Moi, c'est :
                          - un thème légèrement différent (moins joli mais plus lisible)
                          - pas d'écran de veille (mode économie d'énergie directement)

                          C'est tout.
                          Et depuis que metacity permet de mettre les fenêtres au premier plan, j'ai la flemme d'installer IceWM comme je le faisais avant...
                          • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            customisations:
                            - fond d'écran
                            - économiseur d'écran

                            Comme tu peux faire ces deux choses sans passer par le centre de controle, l'ergonomie de celui-ci est un tout petit peu moins importante.

                            Perso, dans le centre de controle KDE, comme il est complique, j'utilise tout le temps la fonction recherche. Je trouve tout ce que je veux du premier coup.
                            • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

                              Posté par . Évalué à 0.

                              > Perso, dans le centre de controle KDE

                              Je ne parle pas de ça. Considère que kcontrol est génialissime et hypersimple, ça ne change rien à ce que je dis/pense.
                              Les gens ne customisent presque pas leur bureau en général.

                              Que soit simple ou pas de customiser son bureau, n'entre pas en ligne de compte. Je crois (c'est subjectif) que globalement ils s'en foutent et que dans la grande majorité des cas ils se satisfont des réglages par défaut.
                              • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

                                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                En fait, il y a en effet deux categories d'utilisateurs. Ceux qui ne customisent rien, et ceux qui veulent un bureau exactement selon leurs specs.

                                Pour les seconds, Gnome a choisi de cacher pour pas que les premiers tombent dessus. KDE a fait le choix de les considerer comme des utilisateurs legitimes et de leur donner aussi une belle interface graphique.
                                • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

                                  Posté par . Évalué à 0.

                                  > Gnome a choisi de cacher pour pas que les premiers tombent dessus. KDE a fait le choix de les considerer comme des utilisateurs legitimes et de leur donner aussi une belle interface graphique.

                                  Globalement je suis d'accord mais évites les trolls comme "des utilisateurs legitimes". Je ne vais pas dire que KDE considère les développeurs C comme "illégitimes".
                                  Il y a deux bureaux différents qui ciblent deux types d'utilisateurs différents et c'est très bien.
                                • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

                                  Posté par . Évalué à 4.

                                  Le truc que tu ne semble pas comprendre, c'est qu'utiliser gconf pour "ceux qui veulent un bureau exactement comme leurs specs", c'est tres facile. Donc Gnome ne renie pas les utilisateurs qui veulent personaliser a fond leur bureau.
      • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

        Posté par . Évalué à 9.

        Moi je ne suispas d'accord. J'utilise mon ordi toute le journée et tous les jours et j'aime bien que mon bureau se comporte exactement comme j'en ai envie, avec mes raccourcis claviers qui font exactement ce que je veux pour aller plus vite. Avec Gnome, c'est devenu impossible (alors que du temps de sawfish c'était mieux que KDE de ce point de vue). Maintenant avec KDE on arrive enfin à quelque chose d'hyper-personnalisable.

        Je n'aime pas que l'on m'impose des choix parce que je n'ai pas les mêmes besoins qu'un autre utilisateur. En particulier je n'aime pas les fenêtres qui se chevauchent (donc beaucoup de bureaux virtuels et utilisation massive des onglets) et je n'utilise quasiment pas la souris (juste pour cliquer sur les liens et qqs boutons). Alors qu'un débutant l'utilisera beaucoup. Gnome ne doit pas être réservé aux débutants quand même...
        • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

          Posté par . Évalué à 3.

          En même temps quand tu utilises Gnome c'est pas spécialement compliqué de changer de gestionnaire de fenêtres si tu n'aimes pas metacity. Ils n'ont pas brûlé les sources de Sawfish quand ils ont décidé de prendre metacity :-)
          • [^] # Re: Un fork pour un gnome d'expert

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Bien sur, cependant proceder ainsi, c'est aller à l'encontre de ce qui est devenu l'esprit de GNOME.

            Certes, on peut tout faire (meme un fork, hin hin :) ), ceci dit il n'est pas choquant de se tourner vers d'autres outils.
  • # PORTNAWAK

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Que ce genre de délire passe dans un journal, je veux bien http://linuxfr.org/~lezardbreton/14654.html(...)
    Mais de là à en faire une news principale, faut pas déconner. Prétendre que ce truc est un fork est franchement RIDICULE.

    Té, demain je fork KDE, je fais une page web à la vavite et je poste une news sur DLFP.
    Pourquoi je forke ? parce que franchement utiliser le terme "Document" au lieu de "Fichier" dans les applications c'est vraiment anti-ergonomique. Ya aucun utilisateur qui s'y retrouve. Même Windows, Mac OS , BeOS qui ont fait plein d'étude ergonomique n'ont jamais retenu ce terme !
    En plus il veulent pas utiliser Gecko au lieu de khtml alors que Gecko affiche mieux les sites Web, ça rend KDE incompatible avec l'Internet, mais bon, ça c'est trop compliqué à coder, alors je vais forké quand même comme ça ça fera réfléchir les gens de KDE qui veulent pas écouter les utilisateurs qui veulent Gecko. Et puis plus c'est gros plus on va en parler dans les sites de news en mal de sensationalisme...



    Sérieux, faudrait voir à pas relayer tous les ragots de l'internet sur DLFP, vous n'avezpas de Coca à vendre ici !!!
    • [^] # Re: PORTNAWAK

      Posté par . Évalué à 5.

      A croire que je fonctionne par automatismes, 3 ans que j'utilise KDE et j'avais jamais vu que "fichier" était remplacé par "document".
      • [^] # Re: PORTNAWAK

        Posté par . Évalué à 2.

        Pareil ! c'est hallucinant ce truc... On devrait fonder un club.
      • [^] # Re: PORTNAWAK

        Posté par . Évalué à 0.

        > j'avais jamais vu que "fichier" était remplacé par "document"

        Je l'ai vu dans KDE 3.2.3.
        Ça a même créé une incompréhension car j'ai dit à quelqu'un qu'il y avait le menu "envoyer ce lien" dans le menu "fichier" alors que c'était le menu "document".
        Ceci dit, "Fichier" ou "Document" je m'en fous un peu...
        • [^] # Re: PORTNAWAK

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          C'est parce que certains documents ne sont pas des fichiers. Une page html, pour une utilisateur, ce n'est pas vraiment un fichier. On peut penser egalement aux documents composes de plusieurs fichiers qui posent probleme.

          Donc un nom plus generique et plus correct a ete choisi.
    • [^] # Re: PORTNAWAK

      Posté par . Évalué à 1.

      KDE est incompatible avec Internet ?
      Mince alors, je n'avais pas remarqué !
      A croire que certains critiquent KDE uniquement parce que cela fait très longtemps qu'ils ne l'ont pas utilisé...
      J'avoue : je me suis rajouté une entrée au menu contextuel de konqueror qui m'ouvre la page actuelle/le lien avec firefox au cas où, mais je ne l'ai toujours pas utilisé...
    • [^] # Re: PORTNAWAK

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Té, demain je fork KDE, je fais une page web à la vavite et je poste une news sur DLFP.
      Pourquoi je forke ? parce que franchement utiliser le terme "Document" au lieu de "Fichier" dans les applications c'est vraiment anti-ergonomique.


      Trop tard, déjà fait http://www.clarux.com/(...)

      (bon en fait, c'est pour remplacer "Directory" par "Folder" mais c'est dans le même esprit)
  • # L'auteur de cette news est un trolleur.

    Posté par . Évalué à 8.

    Ce n'est que le dernier d'une longue série de changements importants et rapides (certains diront irréfléchis)
    J'aurai tout entendu aujourd'hui... Cette affirmation est tout simplement malhonnete. Le premier plan en faveur du mode spatial date du 4 septembre 2002 !

    http://mail.gnome.org/archives/nautilus-list/2002-September/msg0009(...)


    l'ajout de GConf fonctionnant comme une base de registres.
    "Comme une base de registres" ? Qu'est-ce que cela veut dire ? Ce monsieur voulait-il dire "comme la base de registres ? Dans ce cas, cette affirmation est tout aussi malhonnete que la premiere.

    En effet : http://linuxfr.org/comments/396090.html#396090(...)

    Le principe de GConf est d'offrir un demon et une api pour modifier les fichiers de configuration, faciliter le travail des administrateurs en proposant une transparence reseau et la possibilite d'utiliser divers backend pour le stockage des options (base de donnees mysql, LDAP, fichiers xml comme c'est le cas par defaut, etc) et d'indiquer aux applications liees a GConf la notification instantanee des changements de configuration.

    La principe de la base de registre Windows est de centraliser toutes les options de configuration dans quelques gros fichiers binaires facilement corruptibles.



    Ce qui devait arriver arriva
    Oui, ce qui devait arriver arriva, LinuxFR publia une news sur ce... cette... cette espece de chose.
    • [^] # Re: L'auteur de cette news est un trolleur.

      Posté par . Évalué à 7.

      Cette affirmation est tout simplement malhonnete. Le premier plan en faveur du mode spatial date du 4 septembre 2002 !

      Je crois qu'il faut y voir une perception d'utilisateur, et que les discussion des ML de dev là dedans ne sont pas pertinente. Le fait est que d'une version à la suivante, le mode d'utilisation du logiciel le plus courament utilisé à changé du tout au tout, sans même proposer, au moins temporairement, une façon accessible de rester dans l'ancien mode (la clef gconf ou l'option ligne de commande n'en sont pas). Ce qui est le résultat d'un processus long au niveau des devs est bien un changement brusque (et donc certains diront irréfléchi) pour l'utilisateur.

      "Comme une base de registres" ? Qu'est-ce que cela veut dire ?

      Là encore, c'est clairement une absurdité pour une développeur, mais c'est une perception courante. La vrai question à mon avis, ça n'est pas la pertinence de cette analogie, mais c'est de savoir comment on en est arrivé à avoir une partie des utilisateurs pour qui GConf est un cauchemard, alors qu'ils ne devraient même pas savoir que ça existe. En l'occurence, je pense que le point précédent sur Nautilus n'est pas étranger à leur confrontation avec cette entraille là, enfin ça parmis d'autres choses.
    • [^] # Re: L'auteur de cette news est un trolleur.

      Posté par . Évalué à 4.

      J'aurai tout entendu aujourd'hui... Cette affirmation est tout simplement malhonnete. Le premier plan en faveur du mode spatial date du 4 septembre 2002 !

      Je parle ici en temps qu'utilisateur. L'utilisateur ne lit pas les ML des développeurs. Ce que les utilisateurs constatent c'est qu'à chaque version l'ergonomie change du tout au tout. On dégage des choses, les options par défaut sont inversées. Bref à chaque fois on a l'impression d'avoir sous les yeux un bureau tout neuf ou plus rien ne marche pareil. Ne pas perturber les habitudes des utilisateurs est indispensable si on souhaite proposer un semblant d'ergonomie.

      En ce qui concerne le mode spacial de Nautilus, c'est franchement parti en saussisse. Il n'y a qu'à faire un tour sur OS news ou Slashdot pour voir que ça ne fait pas l'unanimité. Le pire est la façon de répondre des pro-spacial cf. le troll sur OS news. En gros "On sais ce qui est le mieux pour vous mieux que vous même. Vous n'avez qu'à changer vos habitude de travail". Belle esprit d'ouverture. C'est le logiciel qui doit s'adapter aux utilisateurs. Les développeurs dans leur belle tour d'ivoire avec leurs idées révolutionnaires doivent en tenir compte.

      "Comme une base de registres" ? Qu'est-ce que cela veut dire ?

      Ca veut dire c'est le bordel. Des options similaires sont éparpillées dans des noeuds différents. Quand a l'audace de poser des questions dessus on se voit répondre : "T'occupe pas. GConf c'est pour ceux qui savent. Si tu ne sais pas n'y touche pas". Sauf que vu que toutes les options que j'utilisais ont été virées et réléguées la dedans il faut bien que j'y mette les mains.

      Oui, ce qui devait arriver arriva, LinuxFR publia une news sur ce... cette... cette espece de chose.

      Le fork ne vivra peut être pas longtemps mais il a le mérite d'avoir lancé un pavé dans la mare. Il y a des mécontents. On ne pas éternellement faire semblant de ne pas le voir. J'ai l'impression qu'avec le rachat de Ximian et le fait que de nombreux développeurs travaillent maintenant pour des grosses boites (Novell, Sun), ces boites poussent Gnome dans la direction qui les arrange mais qui n'est pas forcément celle que préfère les utilisateurs.
      Personnellement, j'ai laché Gnome depuis le 2.4 et je comprends que d'autres fassent de même.
      • [^] # Re: L'auteur de cette news est un trolleur.

        Posté par . Évalué à 3.

        > Des options similaires sont éparpillées dans des noeuds différents.

        Ah bon ? Je dois être un génie alors, quand je cherche une option dans GConf, je la retrouve toujours quasiment instantanément...
        Je cherche une option pour monapplisuperbien ? Je vais dans /apps/monapplisuperbien, et hop, l'option est là si ça a été prévu par le développeur qu'on puisse la changer dans GConf...

        > Le fork ne vivra peut être pas longtemps mais il a le mérite d'avoir lancé un pavé dans la mare

        Le pb c'est que du côté GNOME, le ali akcaagac est essentiellement considéré comme un troll, et le fork comme une autre de ses idées farfelues...
      • [^] # Re: L'auteur de cette news est un trolleur.

        Posté par . Évalué à 3.

        > En ce qui concerne le mode spacial de Nautilus, c'est franchement parti en saussisse. Il n'y a qu'à faire un tour sur OS news ou Slashdot pour voir que ça ne fait pas l'unanimité.

        Ça c'est pas nouveau et tout presque toujours comme ça.
        Prends Red Hat ou Fedora, c'est la distribution la plus "explosée" sur /. et Osnews et aussi la plus utilisée (dixit aussi les sondages /. ...).
        Tout ces experts à la petit semaine, font beaucoup de bruit et c'est tout.
        Il ne faut pas prêter attention à ça. Si on les écoutait :
        - Gnome 2.0 était une erreur statégique et serait abandonné. D'ailleur Gnome serait mort avant d'avoir atteind la version 2.0 car KDE est "trop fort".
        - on utiliserait encore fvmw et on éditeraient des fichiers obscures pour avoir un bureau potable.
        - Gtk+ 2.0 est si lente et glouton en mémoire qu'il serait un projet mort-né.
        - rpm serait mort depuis au moins 5 ans.
        - Gentoo aurait au moins 75 % de part de marché.
        - Mozilla serait mort (rappelez-vous les flamewars autour de Mozilla à son début...).
        - etc
        - etc

        Des conneries populaires il y en a plein mais on les oublient très vite.

        Ce qui me m'énerve le plus, c'est que ces grandes gueules freinent l'évolution de GNU/Linux à critiquer avec des arguments à la con (c'est comme Windows => c'est mal, spatial c'est pas comme Windows => c'est mal, c'est comme Mac => c'est bien, c'est comme Mac => c'est mal, gconf c'est la base de registre de Windows, etc). Windows, Mac, OS/2 (pm/manager (l'un des premiers avec le mode spatial....)), CDE, je m'en branle dans les grandes largeurs. Ce qui compte c'est si c'est bien ou non.
        C'est comme le truc ridicule :
        - "trop de dépendances"
        L'objectif de GNU/Linux c'est pas d'être un OS facile à compiler pour tout le monde. Les compilations c'est pour les développeurs. Si on prend l'ensemble des utilisateurs de GNU/Linux (et pas seulement ceux qui moule comme moi sur dlfp) je suis sûre que 90 % des gens n'ont pas compilé un programme depuis 1 ans. Maintenant je recompile presque rien (3-4 trucs que je trouve pas pour ma distribtion) et je suis très content. J'espère ne rien avoir à compiler dans un avenir proche (sauf développement évidemment).

        Marre. C'est impressionnant le nombre de conneries (prouvées dans le temps) qu'ils disent.

        Ces grandes gueules prouvent seulement que ce sont des piètres experts/analystes.

        Pour en revenir au mode spatial qui "ne fait pas l'unanimité", j'aimerais un sondage des utlisateurs de Gnome 2.6 que des ragots de comptoir.
        J'utilise le mode spatial, et je ne suis pas un newbi. Et j'ai pas l'intention d'utiliser le mode browse pour faire "power-user".
      • [^] # Re: L'auteur de cette news est un trolleur.

        Posté par . Évalué à 3.

        En tant qu'utilisateur Gnome (aussi KDE et XFce, mais bon), je suis sidéré par tant de mauvais foi.

        "L'utilisateur" (je suppose que l'on parle ici de tante Agathe) ne sait pas compiler, ,ne sait pas ce que veut dire "ML des développeurs". Et pourtant, cet utilisateur a su installer (donc en compilant) Gnome 2.6 et à gueuler sur les nouvelles fonctions incompréhensibles avant même que sa distribution ne l'ait intégré, le Gnome 2.6 ?
        C'est du grand f*utage de gueule. Tous ceux qui ont commencé à gueuler sur le mode spatial l'ont fait alors que le 2.6 venait de sortir (donc dispo en source).
        Normalement, l'utilisateur devrait seulement gueuler après Red Hat, ou Mandrake, ou Debian, ou que sais-je, pour leur dire que le mode spatial c'est pourri. Mais non, on tape sur les dev Gnome. Qqch ne colle pas. Les distrib sont tout à fait capables de modifier l'attribut GConf nécessaire par défaut. C'est même fait pour ça, GConf.

        Pis y a un gros warning (désactivable) au lancement de GConf, qui dit, justement, que c'est réservé à "ceux qui savent", et qu'il vaut mieux pas y toucher si on sait pas ce qu'on fait. Un user lambda n'ira pas jouer là-dedans, tout comme il n'irait pas jouer dans la base de registres Windows.

        Certes il y a des mécontents, qui disent tout un tas de choses sur Gnome, et pourtant, ils ont laché Gnome depuis la 2.4, la 2.2, voire la 2.0. Bizarrement, ces mécontents qui n'utilisent plus Gnome sont ceux qui viennent gueuler sur des trivialités d'un bureau qu'ils n'utilisent plus. J'appelle ça des trolls.

        Heureusement, il y a de vrais utilisateurs Gnome qui, au lieu de troller, créent des applis Gnome genre GTweakUI pour régler ces faux problèmes. La seule véritable erreur des dev Gnome, sur le coup, c'est de ne pas avoir mis de contrôle facilement accessible pour le mode navigation. Et encore, ce que je dis est faux, l'icone est présente PAR DEFAUT sur le panel Gnome en haut, et lance un explorateur nautilus non spatial (et le tooltip est un truc du genre "naviguer dans l'arborescence"). Les trolls sont vraiment graves ces jours-ci.
  • # Jantes alliage et grosses calandres

    Posté par . Évalué à 0.

    Certains lui reprochent également une tendance à s'alourdir au fil du temps, des dépendances "sport".

    C'est bizarre, j'ai beau chercher, je n'arrive pas à trouver les jantes alliage, l'aileron arrière et les pneus taille basse sur mon Gnome 2.6. Mandrake aurait-il oublié de me fournir les dépendances "sport" ?? Je sens que je vais me faire rembourser...
  • # Parlons un peu ergonomie.

    Posté par . Évalué à -9.

    Alors la franchement, c'est le ponpon... Je vais pas parler du nouveau "fork", mais de ce qu'on peut faire avec gnome. Si lui il trouve que gnome a tendance à se rapprocher d'un bureau pour novice, je pense que c'est completement l'inverse...

    Je détaille:
    > * abandon dans les boîtes de dialogue de l'ordre des boutons à la MacOS et retour à un ordre à la Windows/KDE/Gnome-1.x ;
    Il serait bon de faire une serieuse étude scientifique sur l'impact que ça à sur l'ergonomie. Je pense que les gars de Mac y ont pensé, pas lui.
    > * retour au mode navigationnel dans Nautilus, le mode spatial n'ayant d'après Ali Akcaagac pas convaincu les utilisateurs ;
    STOOP ! Le mode spatial est trés bien pour naviguer. Il y as deux cas: beaucoup de fichier (genre +de 50, sources...) et ont peut choisir de passer en mode liste (je pense d'ailleur que certains pensent que "voir en tant que liste" est l'inverse de "mode spatial", ce qui est faux). Mais souvent on aura du cvs, et donc apotheke sera préféré. Deuxième cas: peu de fichier et dossier (genre nombre de liens sur une page web). Dans ce cas, si on n'est pas un plouc, on règle bien en disant que 1 clic ouvre l'élément, et on met "voir en tant que vignette". Pour naviguer, il n'y a pas mieux. C'est comme sur le web, sur lequel je navigue souvent. Ca, c'est une bonne ergonnomie.
    > * remise en cause de GConf, jugé trop proche de la tristement célèbre base de registres. Ali Akcaagac prône aussi un backend en texte lisible pour les fichiers de configuration, par opposition au format XML actuellement utilisé ;
    Oui, et puis on retourne à l'age de pierre aussi, tant qu'a faire... GConf est le frontend (trés pratique) pour le backend (xml) qui règle les paramètres de gnome. Comme développeur il à pas l'air très au courant. Il à qu'a écrire un backend texte. Moi, je m'en fout j'utiliserai toujours le même frontent. Mais xml à quand même des avantages...
    > * retour à un Centre de Contrôle à la GNOME 1.x/KDE, intégrant dans une même interface tous les éléments de configuration ;
    Tiens ça me fait penser à mandrake, qui est soit disant pour les newb... Le gnome control center lui va pas. En tant que power user, tout ce qu'il veut rajouter dedans j'en vois pas l'intéret, et en tant que newb, ça me suffit. Non mais serieux, encore un fou de: "je veut un panneau de configuration" et il critique gconf... sans dec ...
    > * suppression de certaines dépendances jugées excessives, comme par exemple Python. Ali Akcaagac semble aussi très sceptique sur la future intégration de Mono à Gnome ;
    oui, et puis moi je jète mon gros pc bien balaize, et mes 160Go de dd. Les dépendance de 30Mo, il aime pas (et encore j'exagère). On est en 2004 vieux.
    On vas de l'avant ici...
    > * émancipation vis à vis de Mozilla/Gecko, en développant un port de KHTML utilisable dans le navigateur de GnomeME ;
    Toujours pareil, les mecs qui savent pas ce que veut dire interoperabilité. C'est pas fait pour les schtroumfs... j'te jure...
    > * suppression de esound ;
    Oui et intégration de jack, c'est ça? Je vaut bien qu'il me dise comment il va expliquer aux newb pourquoi jack c'est un lowlatency sound daemon. lol. Il connait peut être pas Gstreamer, qui vas bientot arrivé. C'est un sacré développeur tiens!
    > * de manière général, nettoyage et simplification du code. Ali Akcaagac pointe par exemple du doigt les trois façons actuellement disponibles pour l'ouverture d'une fenêtre (GnomeUI, BonoboUI ou GTK+), considérant que c'en est deux de trop
    Comme toujours IN-TER-O-PE-RA-BI-LI-TE. C'est dur à rentrer hein?

    Moi aussi, metacity je trouve pas ça ergonomique, et bizzarement mon ion2 s'intègre parfaitement bien à gnome. Gnome est vraiment pensé ergonomie. C'est le mieux à la fois pour les newb et les power users. Je vais lui montrer mon desktop et on verra si SON gnome s'en rapproche plus que LE gnome. Et moi, avec un 2.8Ghz, 1Go de ram une ati9800pro (matos d'y a 6 mois) je trouve pas gnome lourd. Encore une fois on est en 2004 vieux. Sur mon vieux 200Mhz 96Mo j'ai juste mis ion. J'ai même pas réussi à faire la moitié de l'installe de XP pour vous dire. Il faut savoir ce qu'on. On ne cherche pas des compromis, on cherche de l'ergonomie. Et faut se calmer sur le mythe du mode spatial.. Ca fonctionne trés bien pour les pros. Comme je l'ai déja dit quand on est pas sur une console et qu'on veut naviguer, on attend un comportement proche de celui d'un navigateur web. Ce qu'offre le mode spatial.

    Et depuis tout petit (depuis 5 ans et mon amstrad cpc6128) je rève que le desktop entier soit un navigateur web. Genre firefox tout beau en xul sur la root windows. Après on utilise du SVG pout des trucs en 3d, et on la le desktop futuriste qu'on voit dans les films. C'est pas trop s'arracher la geule non?

    Euh, pour les macs, un utilisateur régulier peut il confirmer que c'est plus ergonomique que m$os?

    Faur aller de l'avant. Pff, l'autre avec ses fichiers texte alors que c'est déja implémenté en xml... Ah ah ah...
    • [^] # Re: Parlons un peu ergonomie.

      Posté par . Évalué à 3.

      GStreamer n'est pas un serveur de son comme tu sembles laisser l'entendre, en tout cas ça joue pas du tout dans le même domaine que esd, même si dans l'absolu il est parfaitement possible d'écrire un remplaçant à esound utilisant GStreamer
  • # << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Avant de crier que un tel fork n'est pas justifié, faudrais faudrais d'abords faire acte d'empathie, histoire de chercher à comprendre une telle motivation.

    Car le mécontentement il y a ; il ne se réduit à un pelé et il couve depuis plus de deux ans.

    Il y a eut plusieurs signes, il y a plusieurs raisons :

    + Raisons relationnels :

    - Perte du capital de de crédibilité des meneurs (ego sur-dimensionné, déclarations arrogantes, ...)
    - Constitution d'une fondation basée sur le copinage où le vote non-anonyme en ait le symptôme le plus flagrant
    - Pratique de la censure sur les forums gérés par ces même meneurs

    -> La sympathie inhérente au libre a tournée à l'amertume.

    + Raisons techniques :

    - Un nombre de dépendances hallucinantes
    - Une redondance exubérante des bibliothèques
    - C'est devenu quasi-incompilable (même avec les paquets dev de debian, c'est une horreur, j'ai abandonné (plus le temps de jouer))
    - Une très faible réutilisation des choses déjà existantes (procmail, latex, ...)
    - La faible adoption par les dev des éléments censés être standard comme bonobo (ils doivent avoir leurs raisons)
    - La lourdeur de gtk2 (c'est plus joli, c'est mieux, mais c'est plus lent (faut changer de pc, 1gz se justifie pour faire tourner Warcraft3 pas pour lancer un terminal et la soi-disante modernité n'est pas un argument technique en soit))

    -> Un coût pour le développeur est devenu insupportable.

    + Raisons ergonomiques :

    - Certains aime le mode spatial, d'autre pas, le choix n'a pas été proposé de manière ouverte
    - Certains aime le système de signets de epiphany (liste non hiérarchique, j'ai cru mourrir) , d'autre pas, ...
    - Certains aime la disposition des boutons à la macs, d'autre pas, ...
    - Certaines fonctionnalités ont été masquées (configuration peu accessible), pour une mise à niveau vers le bas (clairement énoncé comme telle)
    - Certains éléments de configuration ne sont plus accessibles directement dans le logiciel utilisé (ex: masquage du texte dans les barre d'icônes), faut passer par un soft central qui va disturber d'autres réglages qui ne le concerne pas vraiment.

    -> Le choix de certain fut le choix de tous (çà me rappelle quelque chose ...).

    + Raisons conjoncturelles : Gnome avait pour but de faire un bureau, qu'en reste-t-il ?

    - Qt/KDE sont devenus libres (sous GNU/linux)
    - OpenOffice a remplacé Gnumeric, Abiword, ...,
    - Firefox a remplacé Galeon, Epiphany, ...,
    - Eclipse a remplacé Ajuta, ...
    - Nautilus, les distributions n'en parle même pas,
    - Evolution, en effet ça à l'air d'être apprécié (disons qu'il ne faut pas avoir connu gnus ou mutt avant) ...
    - Les outils de configuration utilisés sont plutôt ceux associés à la distribution (quand ce n'est pas fait à la main ou par webmin)

    -> Le succès d'un logiciel libre actuellement ne se limite plus au succès du logiciel sur la plateforme GNU/Linux, c'est une bonne chose. Or ce constat pose clairement le problème de la non-portabilité des bibiothèques Gnome.

    Au final, ni le développeur ni l'utilisateur n'ont plus autant de raisons pour utiliser les bibiothèques Gnome qu'il y a 4 ans. Moi même à cette époque j'étais fan de Gnome ; or mise à part GDM et la superbe collection d'icônes, il ne me reste plus rien. Je suis même retourné à gv parceque ggv n'indique pas la page courante dans la panneau gauche, c'est dire.

    En réalité le fork existe depuis toujours :
    - plusieurs logiciels sont restés au stade << Gtk >> : Gimp, Dia, Freeciv, Inkscape, ... ; ceux que j'utilise encore,
    - d'autres sont/vont passer au stage << Gtk >> : Gnu Emacs, Firefox, OpenOffice, ..., d'autres logiciels que j'utilise,
    - enfin certains devrais revenir au stage << Gtk >> : Ggv, ..., le reste de mes utilisations.
    • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

      Posté par . Évalué à 1.

      - Un nombre de dépendances hallucinantes (...)
      - Une très faible réutilisation des choses déjà existantes (procmail, latex, ...)


      Il y a déjà un nombre incroyable de dépendances et tu veux y rajouter des dépendances à procmail et surtout latex ? Bonjour la lourdeur...

      - C'est devenu quasi-incompilable (même avec les paquets dev de debian, c'est une horreur, j'ai abandonné (plus le temps de jouer))

      Avec Garnome, ça se compile très bien. C'est un peu long, mais c'est normal vu la quantité.

      Pour le reste, tu soulèves des points pertinents, je dirais presque malheureusement...
      • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Je suis tout a fait d'accord. Ce fork ne semble avoir aucun fondement technique valide mais rassemble toute la mauvaise humeur accumulee sur Gnome depuis quelques annees par un certain nombre de developpeurs et d'utilisateurs.

        Le texte ressemble vraiment a du "on va faire Gnome comme KDE" et de ce point de vue la est assez marrant.

        Je pense que le probleme de Gnome, c'est de ne pas avoir garde un message directeur et une vision d'ensemble coherente depuis ses debuts.

        Si tu regardes KDE, ils sont encore exactement dans la lignee du post de Mathias Ettrich du 1998.

        Au contraire, les leaders de Gnome, et notamment MDI ont fait passer plusieurs messages differents au cours des annees, avec une attitude assez demagogue. A chacun de ces messages differents, un groupe different s'est rattache a Gnome. Aujourd'hui, ces differents groupes sont decus parce que Gnome n'est pas ce qu'on leur avait promis a l'epoque d'ou cette accumulation de mauvaise humeur et cette envie de retourner au temps de Gnome 1.0

        Pour expliciter un peu plus la partie messages directeurs de Gnome:
        [fondation de Gnome] KDE ca pue, c'est fait avec Qt qui est pas libre : ca c'etait le message initial. On va faire un bureau vraiment libre, d'ou rapprochement avec la FSF.
        Ceux-la (et RMS en fait partie) sont decu par les dernieres orientations de MDI vers Mono sous licence Mit et par l'orientation resolument tres commerciale de Ximian

        [fondation de Gnome] Qt, ca pue c'est du C++ : un des messages forts de l'epoque, c'etait que Gnome serait fait en C : on prendrait un langage simple puissant et clair. Je ne compte plus le nombre de developpeurs qui m'ont dit qu'il participaient a Gnome parce que c'etait en C ("le C, c'est plus propre", "je comprends mieux ce que je fais", ...). Ceux-la sont particulierement mal a l'aise avec le soutien fort de MDI a Mono. Il est oblige pour ne pas s'aliener cette base importante de developpeurs de maintenir que Gnome ne sera jamais developpe en Mono mais plus ca va, moins c'est vrai. De fait, le gtk en C n'est pas en phase niveau facilite d'utilisation avec les langages et lib modernes (java, C#, Qt/C++, python, ...)

        [epoque de la liberation d'openoffice] OpenOffice, c'est genial, en 3 mois, on aura des composants Gnome : il s'est mis a mal les developpeurs d'abiword et de Gnumeric a qui il avait dit que ces deux logiciels seraient la suite office de Gnome. Surtout, ce n'etait qu'un effet d'annonce puisque 3 ans plus tard, on a pas plus qu'un vernis Gnome sur OpenOffice.

        [renoncement de KDE a Corba]: les mecs de KDE ont rien compris aux composants, vous verrez que Corba, c'est vraiment de la balle. Celui que je plains le plus aujourd'hui, c'est Mickael Meeks. Alors qu'il a bosse pendant 3 ans sur bonobo pour le rendre vaguement utilisable en C, on est en train de le faire lentement passer a la trappe parce que trop complique a utiliser et trop lourd. Gnome se retrouve donc a pousser discretement le nouveau DBUS qui ressemble beaucoup au DCOP de KDE. La aussi, probleme de discours marketing car il semble difficile de mettre bonobo a la poubelle apres l'avoir pousse aussi longtemp. Et ceux qui y croyaient a fond sont decus.

        Et il y en a eu d'autres des derapages de MDI jetant la confusion sur la ligne directrice de Gnome. Pour formaliser le soutien de Sun, MDI a cree la Gnome Foundation mais la aussi, la base hackers qui n'aime pas les entreprises commerciales n'a pas forcement aime le principe de la Gnome Foundation comme le signale le post plus haut.

        Le focus sur l'amelioration de l'ergonomie oblige a changer un certain nombre d'habitudes, ce qui n'a pas plus du tout a la fois dans le principe et dans la facon dont cela a ete fait a aliene une partie de la base des developpeurs qui aimaient mieux l'ancienne facon. Il faut voir que Gnome est parti d'un bureau de hacker, qui se distinguait de KDE (le bureau pour debutant qui ressemble a windows) par son cote hacker, pour changer de message et etre un bureau avec volonte de seduire les utilisateurs d'entreprise par sa simplicite.

        L'accumulation de tout ca conduit a ce fork que j'interprete vraiment comme un "je veux retourner au temps de Gnome 1.0", c'est a dire "je veux retourner aux messages du temps de Gnome 1.0": un bureau de hacker, en C, simple a comprendre (fichiers de conf en texte, un seul composant html, ...)
        • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

          Posté par . Évalué à 1.

          L'accumulation de tout ca conduit a ce fork que j'interprete vraiment comme un "je veux retourner au temps de Gnome 1.0", c'est a dire "je veux retourner aux messages du temps de Gnome 1.0": un bureau de hacker, en C, simple a comprendre (fichiers de conf en texte, un seul composant html, ...)


          Ca revient souvent dans les messages, mais je ne pense pas que le problème des fichiers de conf soit le XML. Lire du XML ou du texte, c'est presque pareil si on met les retour à la ligne aus bons endroits dans le XML.

          Ce que je trouve plus génant c'est que l'on ne sait pas où sont ces fichiers de conf et, quand on trouve ce qui nous intéresse à grands coups de grep et de find, on se rend compte que c'est éparpillé dans plusieurs fichiers dont les noms sont du genre 12343523423.934531.
          Pas facile de s'y retrouver pour les modifier d'une fois sur l'autre...
          • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

            Posté par . Évalué à -1.

            > à grands coups de grep et de find, on se rend compte que c'est éparpillé dans plusieurs fichiers dont les noms sont du genre 12343523423.934531.

            Tu as raison :-)
            Mais il y a gconf-editor et gconftool.
            C'est comme si tu disais que les bases de données sql te gonffre car grep et find retournent n'importe quoi.
            • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

              Posté par . Évalué à 3.

              Tu aurais difficilement faire mieux! :)

              Ce que veux justement dire le monsieur, c'est qu'avant pour changer une option ds le comportement d'une appli (qui n'est pas forcemment une usine a gaz), un simple coup de vi sur le fichier de conf .mescouilles.conf (ou .mescouillesrc pour les puristes :)), ca suffisait.
              Maintenant, faut gconf-editor & co...
              • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

                Posté par . Évalué à 4.

                Ouais, tu faisais un vi sur ton fichier de conf, et ensuite tu devais relancer ton appli/démon/... pour que les changements soient pris en compte, maintenant tu fais ton changement avec gconf-editor/gconftool, et le changement est détecté automatiquement par toutes les applis utilisant la pref (si elles sont bien codées).
          • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

            Posté par . Évalué à 2.

            J'espère que tu parles pas de gconf là, sinon ça prouve bien que tu critiques sans vraiment savoir de quoi tu parles... Les fichiers de conf de GConf sont dans ~/.gconf/ et ensuite t'as une arborescence identique à celle de gconf-editor (/apps/nomdelappli par ex), et dans chaque répertoire, t'as un unique fichier xml... Si à partir de ça, t'arrive pas à faire le lien avec ce qu'affiche gconf-editor, le problème vient plutôt de toi à mon avis ;)
            En ce qui concerne les retours à la ligne dans le XML, il faut faire un peu attention quand même vu qu'ils sont significatifs pour le parseur.
            • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

              Posté par . Évalué à 1.


              J'espère que tu parles pas de gconf là, sinon ça prouve bien que tu critiques sans vraiment savoir de quoi tu parles...

              Non, pas de ça en particulier.
              Mais, en effet, je ne connais pas vraiment ce mécanisme et je crois qu'en fait je ne désire pas vraiment le connaître. J'utilise sans savoir quoi...
              Sans amertume hien ! :)


              Si à partir de ça, t'arrive pas à faire le lien avec ce qu'affiche gconf-editor, le problème vient plutôt de toi à mon avis ;)

              Il semblerait effectivement que je sois le problème !
              Mais je me rend quand même compte que je ne suis pas le seul... ;)
          • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Le fond du probleme, ce n'est pas que les fichiers de conf soient en xml ou pas.

            Si tu lis le debut du site web du mec, il resume tout dans une seule phrase: Gnome commence a utiliser des technologies qui l'effraient. Avant, il controlait tout: le C, gtk, les fichiers de config editables a la main, ... Maintenant, il y a beaucoup d'autres technologies, de programmation, de composant, de stockage des donnees et il n'aime pas parce qu'il n'a plus le controle absolu.

            Vu son projet, il ferait mieux de se tourner vers des bureaux alternatifs type XFCE qui restent a mon avis dans sa philosophiie, plutot que de forker Gnome qui est parti dans une autre direction.
        • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

          Posté par . Évalué à -2.

          Joli troll.

          > Je pense que le probleme de Gnome, c'est de ne pas avoir garde un message directeur et une vision d'ensemble coherente depuis ses debuts.

          ???
          A part le virage Gnome 1 Gnome 2 il y a quoi ?
          La vision est claire et cohérente depuis Gnome 2.0 et n'a pratiquement pas bougée Oui , Non ?
          Oui. Définitivement.
          Deux ans que Gnome 2.0 est sorti... et j'oublie sa longue période de gestation.
          Biensûr, tu vas sauté sur le passage à spatial de Nautilus. Et alors ?
          Le projet ne peut pas évoluer. Ce n'est pas bien ?
          FC2 sort avec le mode spatial par défaut. Slackware fait la même chose. Les autres distributeurs vont probablement faire la même chose aussi (sauf quelqu'un qui y trouveront un niche).

          Actuellement il y a une réflexion autour du framework (et pas forcément sur le language de programmation !).
          Faut-il faire un framework qui supporte les nouvelles technos "ala .net" ou pas ?
          Faut-il se rapprocher de Mozilla ?
          Mais j'ai vu nul part que libgnome ou gconf ou ... allait être réécrit en C++ ou java ou C#, que les api allaient être cassées etc...
          Il y a compatibilité ascendante depuis Gnome 2.0 ! Et Gnome 2.8 sera toujours compatible Gnome 2.0. Mais bien évidement il y a aussi de nouvelles api (la terre n'arrete pas tourner).
          Tu connais les plans pour Gnome 2.10 ou 3.0 ?
          Moi non. La discussion est en cours et est public ! Ce n'est pas le "méchant" MDI qui va imposer sa dictature dans un coin grace au bras armé de Sun et autres conneries que tu nous ponds.

          > Aujourd'hui, ces differents groupes sont decus parce que Gnome n'est pas ce qu'on leur avait promis a l'epoque d'ou cette accumulation de mauvaise humeur et cette envie de retourner au temps de Gnome 1.0

          Qui sont ces groupes ?
          S'ils sont si nombreux, pourquoi il n'y a pas un "vrai" fork ?
          J'aimerai que tu me donnes une explication.

          > Ceux-la (et RMS en fait partie) sont decu par les dernieres orientations de MDI vers Mono sous licence Mit

          N'en déplaise aux détracteurs de Gnome, MDI ce n'est pas (ou ce n'est plus) Gnome !
          MDI est concentré sur Mono depuis plusieurs années et je ne vois pas une trace de Mono dans Gnome 2.8 à venir.

          > [fondation de Gnome] Qt, ca pue c'est du C++

          Jamais été dit par Gnome. Que des "fanatiques" de Gnome l'aient dit, je te crois. Mais pas la fondation Gnome. Gtkmm et Gnomemm font parti de Gnome et les binding pour tous les languages (dont le C++) ont toujours été pris en compte. Gnome est l'un des projets les plus ouverts vers les autres languages. Mais pour ça il faut utiliser le C pour les librairies de bas niveau.
          Même si Qt/KDE a des bindings ils ne sont pas du niveau de Gtk/Gnome et pas aussi utilisés.

          > Ceux-la sont particulierement mal a l'aise avec le soutien fort de MDI a Mono.

          MDI qui ne fait plus rien pour Gnome. C'est un rappel.

          > De fait, le gtk en C n'est pas en phase niveau facilite d'utilisation avec les langages et lib modernes (java, C#, Qt/C++, python, ...)

          Ce qui est stupide comme réflexion.
          Gtk# utilise Gtk+.
          Oui , Non ?
          Oui biensûr. Personne ne réécrit Gtk en C# ou java ou je_sais_pas_quoi. Il y a des bindings. Gnome a toujours reconnu l'importance de pouvoir développer des applis dans d'autres languages.

          > [epoque de la liberation d'openoffice] OpenOffice, c'est genial, en 3 mois, on aura des composants Gnome : il s'est mis a mal les developpeurs d'abiword et de Gnumeric a qui il avait dit que ces deux logiciels seraient la suite office de Gnome. Surtout, ce n'etait qu'un effet d'annonce puisque 3 ans plus tard, on a pas plus qu'un vernis Gnome sur OpenOffice.

          Et alors ?
          Il faut ignorer OpenOffice ? Mozilla aussi ?
          Tu fais la sourde oreille et fonce tête baissée ?
          OpenOffice est important et avoir qu'un "vernis" Gnome est mieux que rien.
          btw, OpenOffice n'a pas été fait pour Gnome. Je dis ça si tu ne l'as pas remarqué.

          btw2, je me demande si tu ne mélanges pas tout et si MDI s'occupait encore de Gnome à l'époque de passage en libre d'Openoffice... J'ai un doute. Car ça fait depuis Gnome 2.0 (et un peu avant (sortie Gnome 1.4?)) que MDI ne s'occupe plus de Gnome.

          > bonobo pour le rendre vaguement utilisable en C, on est en train de le faire lentement passer a la trappe parce que trop complique a utiliser et trop lourd.

          Ou tu as vu ça ?
          Regarde les programmes qui utilisent bonobo :
          - evolution
          - abiword
          - guppi
          - gnumeric

          J'en oublie encore un paquet.

          > Gnome se retrouve donc a pousser discretement le nouveau DBUS

          DBUS ne remplace pas, ne remplacera JAMAIS bonobo. C'est claire !
          Ou alors trouve moi un pointeur sur la mailing Gnome qui annonce plus ou moins ça.

          > Et il y en a eu d'autres des derapages de MDI jetant la confusion sur la ligne directrice de Gnome. Pour formaliser le soutien de Sun, MDI a cree la Gnome Foundation mais la aussi, la base hackers qui n'aime pas les entreprises commerciales n'a pas forcement aime le principe de la Gnome Foundation comme le signale le post plus haut.

          Psssss
          T'es gerbant. Le complot mondial et patati et patata...

          > Le focus sur l'amelioration de l'ergonomie oblige a changer un certain nombre d'habitudes, ce qui n'a pas plus du tout a la fois dans le principe et dans la facon dont cela a ete fait a aliene une partie de la base des developpeurs qui aimaient mieux l'ancienne facon.

          Mais où sont tous ces hackers ?
          Où ?
          Ils bossent sur KDE, sur XFCE ? Ils sont où ?
          C'est la seconde énorme hémoragie de hackers selon toi mais on ne sait toujours pas ce qu'ils font. C'est "bizarre".

          S'il y a autant de hackers mécontents, ce fork (ou un autre) va cartonner alors !

          Prenons date et voyons ce qu'il va arriver à ce fork (ou un autre) massivement supporté par des tonnes de développeurs déçus par Gnome (selon ton troll).

          Franchement, les trolleurs KDE, vous n'en avez pas marre ?
          Ça fait maintenant plusieurs années que vous nous tomber des trolls sur la merde qu'est Gnome et Gnome est toujours là et solidement installé (la preuve, ce fork fait sourire la majorité des gens).
          Vous n'en avez pas marre ?

          Moi, ce qui m'impressionne, c'est que ton troll a un score de 20 !
          C'est dingue.
          Dans deux ans tu nous feras encore une merde dans ce style pour nous dire que Gnome perd des développeurs, des utilisateurs, que c'est la débandade de chez la débandade et Gnome sera encore là et tu auras encore plein d'XP. Dans deux ans de plus tu vas encore en remettre une couche et tout le monde vas te trouver génial.
          C'est délirant.
          • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

            Posté par (page perso) . Évalué à -1.

            Une fois de plus tu fais des affirmations gratuites et ne lis pas les messages auquels tu réponds.

            "Qui sont ces groupes ?
            S'ils sont si nombreux, pourquoi il n'y a pas un "vrai" fork ?
            J'aimerai que tu me donnes une explication."

            Il peut y avoir plein d'explication. Une des explications qui fut donnée dans le message du départ de la discussion, c'est la disponibilité en libre totalement de KDE.


            "N'en déplaise aux détracteurs de Gnome, MDI ce n'est pas (ou ce n'est plus) Gnome !
            MDI est concentré sur Mono depuis plusieurs années et je ne vois pas une trace de Mono dans Gnome 2.8 à venir."

            Les choix de GNOME furent ceux de Ximian. Quand GNOME disait que Balsa était le lecteur de courriel de GNOME, gnome.org incitait à télécharger GNOME par Ximian qui ne proposait pas Balsa (alors qu'Evolution n'était pas encore dispo)... Et l'outil de Ximian pour l'installation ne permettait pas, comme apt-get, l'ajout d'un source pour Balsa.

            Raconter que GNOME et Ximian ont des destins qui ne sont pas lié, c'est oublié que Ximian fut HelixCode, une boite fondée explicitement dans l'idée d'embaucher les contributeurs majeurs à GNOME et distribuer GNOME. MDI ne serait pas impliqué dans GNOME ? Est-il est encore à la GNOME foundation, au fait ?


            "Jamais été dit par Gnome. Que des "fanatiques" de Gnome l'aient dit, je te crois. Mais pas la fondation Gnome."

            La fondation GNOME n'existait pas en ce temps là. Les anachronismes dont ton propos est empli témoigne du peu de rigueur de ton analyse historique. Or l'histoire ne se fait qu'avec rigueur.
            Je n'ai pas envie de passer du temps à cela, toujours est-il que les "fanatiques" n'apparaissent jamais seul. Il faut un support à leur "fanatisme".


            " MDI qui ne fait plus rien pour Gnome. C'est un rappel."

            Ce fut le porte parole de GNOME pendant trop longtemps pour que ce que fait MDI soit sans importance. L"idée que GNOME puisse utiliser Mono est au coeur de ses dernières déclarations ou je me trompe ?


            "Et alors ?
            Il faut ignorer OpenOffice ? Mozilla aussi ?
            Tu fais la sourde oreille et fonce tête baissée ?"

            Et alors il faut LIRE LE MESSAGE AUQUEL TU REPONDS. Tu y verras que ton interlocuteur ne dit pas que ce fut des mauvais choix mais que cela explique le mécontentement de certains.


            "Ou tu as vu ça ?
            Regarde les programmes qui utilisent bonobo :
            - evolution
            - abiword
            - guppi
            - gnumeric"

            Abiword, Gnumeric (et son son bidule Guppi), ils sont presque tués du fait d'OpenOffice, non ? C'est un point que tu ne contredisais pas plus haut.



            "S'il y a autant de hackers mécontents, ce fork (ou un autre) va cartonner alors !"

            Tu es tristement deterministe. Vision étroite quand tu nous tiens...


            "Ça fait maintenant plusieurs années que vous nous tomber des trolls sur la merde qu'est Gnome et Gnome est toujours là et solidement installé (la preuve, ce fork fait sourire la majorité des gens).
            Vous n'en avez pas marre ?"

            Moi ce qui m'amuse, c'est que tu sembles persuadé que ce sont les mêmes personnes qui donnent le même avis depuis 4 ans...


            "Moi, ce qui m'impressionne, c'est que ton troll a un score de 20 !
            C'est dingue."

            T'es tout simplement trop con pour comprendre le sens des messages auquels tu réponds. Tu as toujours une lecture extremement terre à terre de chaque message, pensant que tout le monde rentre dans le débat comme tu le fais alors que d'autres donnent un point de vue à distance.
            Tu ne lis pas les messages auquels tu réponds, c'est une constante de tes interventions.
            • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

              Posté par . Évalué à 0.

              > Il peut y avoir plein d'explication. Une des explications qui fut donnée dans le message du départ de la discussion, c'est la disponibilité en libre totalement de KDE.

              Très fort. Depuis des années Gnome perd des développeurs et KDE en gagne.
              Ben il faut annoncer la mort proche de Gnome alors (si Gnome n'est pas déjà mort). Je dis ça, c'est juste pour être un peu cohérent.

              > Les choix de GNOME furent ceux de Ximian.

              Gnagna...
              Quand evolution a été en standard dans Gnome STP ?

              > gnome.org incitait à télécharger GNOME par Ximian

              Faut arrêter la fumette.

              > Raconter que GNOME et Ximian ont des destins qui ne sont pas lié, c'est oublié que Ximian fut HelixCode, une boite fondée explicitement dans l'idée d'embaucher les contributeurs majeurs à GNOME et distribuer GNOME.

              Gnagna et patati et patata.
              Ximian n'a pas tout fait. Désolé les cocos et c'est très loin d'être le cas.
              Ils sont déjà bien occupé avec evolution, red carpet, les patchs OpenOffice et mono. Donc je vois pas comment il peuvent tout faire.

              > Ce fut le porte parole de GNOME pendant trop longtemps pour que ce que fait MDI soit sans importance.

              D'accord, j'ai compris. Je me prépare pour voir encore cet argument dans 2 ans.
              Ça fait depuis 3 ans que MDI ne fait rien pour Gnome !
              C'est claire.
              Mais si c'est pas Xiniam, c'est Red Hat, si c'est pas Red Hat c'est Sun, et si c'est pas Sun c'est donc ton frère (ou une logique dans ce goût).

              > Est-il est encore à la GNOME foundation, au fait ?

              Oui. Sur 366 membres. Et sa voie compte pour 1 et pas pour 200 !
              37 Sun.
              22 Ximian.
              7 Redhat.

              Mon dieu, c'est grave, grave, grave !
              Puis RedHat la joue petit bras. Selon mes infos ils sont 30 developpeurs sur Gnome et 7 nouvelles embauches pour bosser sur Gnome. Vas-y, je te laisse fantasmer sur tes nouveaux arguments sur une cohalition Sun/Red Hat pour avoir la main mise sur Gnome.

              Tu sais qui est l'enfoiré qui a fait le mode spatial ?
              C'est Red Hat !
              L'enculé qui a fait Gtk+ 2 pour torpiller Gnome en performance ?
              C'est Red Hat !
              Cette putain de philosophie qui nous vires tous nos options qui nous permettaient avant d'avoir un bureau aux petits oignons.
              Ce sont ces enculés d'Havoc et d'Owen. Des suppo de Red Hat.
              Et pourquoi ?
              Pour que ça coûte moins cher en hotline pour Red Hat. La philosophie du libre sur la customisation ils s'en torchent l'arrière train.
              Tu vois, moi aussi je peux dire des conneries et en argumentant.

              > L"idée que GNOME puisse utiliser Mono est au coeur de ses dernières déclarations ou je me trompe ?

              Et encore une couche.
              Pas fatigué ?
              Ce que dit MDI n'engage que MDI. C'est compliqué à comprendre ?
              Actuellement pratiquement personne veux de mono "dans" Gnome. Un binding c'est OK, mais pratiquement personne veut de mono comme "brique" de base.

              C'est enregistré ?

              > mais que cela explique le mécontentement de certains.

              Un pointeur SVP.

              > Abiword, Gnumeric (et son son bidule Guppi), ils sont presque tués du fait d'OpenOffice, non ?

              Non.
              OpenOffice sera plus utilisé mais les autres seront encore là et pour un bon moment (comme balsa).

              > Tu es tristement deterministe. Vision étroite quand tu nous tiens...

              Si tu veux. Mais on ne dit pas un truc sans vouloir assumer les conséquences du "truc" annoncé. Si beaucoup de développeurs Gnome se barrent, la question est :
              - Où sont-ils ?

              Lorsque question est :
              - Comment fait Gnome avec son hémoragie de développeurs depuis plusieurs années ?

              Et je n'ai toujours pas de réponse satisfaisante.

              Quand ça ne va pas avec gcc, ça fork (egcs). Quand ça ne va pas avec XFree86, ça fork (X.org). Quand ça ne va pas avec xmule, ça fork (amule). etc, etc. Et avec Gnome, vous affirmez que ça ne va pas depuis plusieurs années et rien ne se passe (sauf un patch de 9ko).
              J'attend toujours une explication.

              > Moi ce qui m'amuse, c'est que tu sembles persuadé que ce sont les mêmes personnes qui donnent le même avis depuis 4 ans...

              Moi ça me navre.
              Être aussi assidu à faire les poubelles, ça me navre beaucoup.

              > d'autres donnent un point de vue à distance.

              Très loin le point de vue. Tellement loin que le repère est MDI qui n'a rien fait pour Gnome depuis 3 ans...

              Reculé encore un peu et vous arriverez à articuler tout l'historique de Gnome sur Microsoft (ou apple).

              Allez ! courage !
              • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

                Posté par . Évalué à 0.

                "Très fort. Depuis des années Gnome perd des développeurs et KDE en gagne. Ben il faut annoncer la mort proche de Gnome alors (si Gnome n'est pas déjà mort). Je dis ça, c'est juste pour être un peu cohérent."

                Pas forcément mon grand père commençait la mécanographie, alors que Bull était déja entraint de couler. Depuis cette époque tous les ans, Bull va de moins en moins bien, sauf quelques rares fois. Il y a toujours des employés chez Bull et Bull résite malgré tout. Comme quoi on peut mettre 20-30 ans à couler :-).
              • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Comme d'hab, les bridages multiformes de la pensée unique sont de la partie. Ca te plait, à toi 007, de voir que seuls tes messages sont lisibles directements ?



                "Très fort. Depuis des années Gnome perd des développeurs et KDE en gagne.
                Ben il faut annoncer la mort proche de Gnome alors (si Gnome n'est pas déjà mort). Je dis ça, c'est juste pour être un peu cohérent."

                Ou as-tu lu un tel propos ?



                "> gnome.org incitait à télécharger GNOME par Ximian

                Faut arrêter la fumette."

                J'avoue être extremement irrité de voir un "007" pretendre que gnome.org n'a pas eu comme page "download" un lien direct vers Ximian, cela pendant une durée notable, avec le site dans sa version precedente. Le mensonge me fait bouillir.

                Tu sais de pas de quoi tu parles ou tu es juste de complete mauvaise foi ?


                "Ximian n'a pas tout fait. Désolé les cocos et c'est très loin d'être le cas.
                Ils sont déjà bien occupé avec evolution, red carpet, les patchs OpenOffice et mono. Donc je vois pas comment il peuvent tout faire."

                Combien de bibliotheques essentielles de GNOME sont apparues d'abord sur les machines de Ximian (cvs, listes de discussion) ? Tu ne sais pas ?

                Mon dieu, c'est grave, grave, grave !


                "Puis RedHat la joue petit bras. Selon mes infos ils sont 30 developpeurs sur Gnome et 7 nouvelles embauches pour bosser sur Gnome. Vas-y, je te laisse fantasmer sur tes nouveaux arguments sur une cohalition Sun/Red Hat pour avoir la main mise sur Gnome."

                Mais de quoi tu parles toi ?
                Mais de quoi tu parles ?



                "Un pointeur SVP."

                Lis les autres commentaires.


                "Si tu veux. Mais on ne dit pas un truc sans vouloir assumer les conséquences du "truc" annoncé. Si beaucoup de développeurs Gnome se barrent, la question est :"

                La question est : où as-tu lu un tel propos ?


                "Et je n'ai toujours pas de réponse satisfaisante."

                A ta question qui repose sur des propos que personnes n'a tenu ici.


                "Reculé encore un peu et vous arriverez à articuler tout l'historique de Gnome sur Microsoft (ou apple)."

                J'ai pas jamais eu le sentiment de discuter avec une personne aussi abrutie depuis longtemps (pas un seul de tes messages qui ne soit pas partiellement ou totalement hors-propos). Mais bon, apparement c'est toi qui a le style qui séduit ici. Rien de tel pour me rappeler qu'il ne faut pas abuser de linuxfr.
                • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

                  Posté par . Évalué à 1.

                  « Combien de bibliotheques essentielles de GNOME sont apparues d'abord sur les machines de Ximian (cvs, listes de discussion) ? Tu ne sais pas ? »

                  Pas beaucoup ? Les seules libs que je vois qui peuvent eventuellement être classées comem "libs ximian" c'est orbit et surtout bonobo, mais à mon avis mmeeks bossait dessus avant d'être embauché par ximian. gnome-vfs ça vient de chez eazel, gconf a été écrit par havoc, gstreamer c'est "indépendant", libgnome et libgnomeui sont probablement des projets communautaires, ...
                • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  > Combien de bibliotheques essentielles de GNOME sont apparues d'abord sur les machines de Ximian (cvs, listes de discussion) ?

                  trés trés peu, les seuls bibliothèques que j'ai eu à télécharger chez Ximian, c'était des bibliothèques pour évolution et redcarpet à une époque ou ces programmes ne faisait pas partie du projet gnome. D'ailleurs ces softs ne font toujours pas partie du noyau GNOME.

                  Maintenant si on doit faire le parallèle avec d'autres projets, je constate qu'on doit télécharger qt chez Trolltech.

                  Mais peut-être que ce qui te dérange c'est que MDI ne bosse pas chez Trolltech. Bientot tu nous diras que MDI étant sud-américain, il fait probablement des sacrifices humains tout nu en haut d'une pyramide !
                • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

                  Posté par . Évalué à 0.

                  > gnome.org n'a pas eu comme page "download" un lien direct vers Ximian

                  Je ne réponds pas à tout le reste car ça me broute.
                  Vas sur http://www.gnome.org/(...) et regardes en bas de la page.
                  Il y a un lien vers http://redhat.com/(...) . Oui Oui, Red Hat le méchant qui te pourri le look de gnome avec le fadasse thème Bluecurve (tm) (C'est une marque déposé : Ahh! les méchants Red Hat). Red Hat qui te change toute la configuration par défaut (surtout le panel). Red Hat qui mets Mozilla par défaut et pas galeon ou epiphany. Red Hat qui a (attention, c'est du brutal) diffusé l'antialiasing pour Gnome bien avant le Gnome officiel . Pour Gdm, ils ont leur propre thème et n'utilise pas un thème fournis par gdm. Red Hat qui n'a jamais mis balsa par défaut et il y a même un thread récent sur la mailing devel de Fedora pour virer Balsa. Ces cochons ont aussi été parmis les premiers à mettre evolution par défaut (et aussi pour KDE !).
                  C'est aussi Red Hat qui noyaute Gtk+ (avec utf8, ce gouffre à cpu) et nautilus (c'est plus helix/eazel/MDI/etc).
                  Ne parlons pas d'havoc qui se répend en blob pour que java soit privilégié car il trouve python un peu "limité".
                  Tu te rend compte du scandale ? Pardon, des scandales ?

                  Tu te laisse avec ces infos pour que tu puisses faire tourner ta boite à fantasme pour les 4 ans à venir.

                  PS : c'est dingue comme à partir d'un simple lien sur gnome.org on peut en dire des conneries.
                  • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

                    Posté par . Évalué à 0.

                    J'oubliais le pire.

                    C'est Red Hat qui héberge tout Gnome (web, ftp, cvs, mailing, bugzilla, bande passante, tout quoi).
                    Si tu peux faire l'hébergement en ne demandant rien en retour (même pas un lien) contacte la fondation Gnome. Il appréciront ton geste.
                    Dans ton élan tu pourrais aussi t'occuper de :
                    http://sources.redhat.com/projects.html(...)
                    Ça fait beaucoup de projets importants (binutils, gcc, gdb, automake, autoconf, libstdc++, lvm, device-mapper etc...) pour une boîte... J'espère que tu n'utilises aucun de ces projets pour ne pas être "corrompu".

                    Par la même occasion, si tu as du pognon en trop, finance gnome pour qu'il puisse se passer de la page sponsor (en gros c'est une page de pub) :
                    http://foundation.gnome.org/(...)

                    Pis tu trouves pas ça bizarre comme les dates de sortie de Gnome coïncident bien avec les dates de sortie des distributions RedHat/Fedora ?

                    Y a manifestement anguile sous roche.
                  • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Je ne sais pas pourquoi tu sors ton delire sur Red hat.

                    Ce que te dis le monsieur, c'est que pendant quelques temps, la page de download officielle de Gnome etait chez Ximian. Ce probleme a ete corrige rapidement (en quelques jours si je me souviens bien), justement pour montrer que Gnome est bien independant dans la mesure du possible de Ximian et eviter les polemiques "Ximian controle gnome etc"

                    Exhiber la page de download actuelle et sortir ton delire sur Redhat ne change rien au fait que ce dont on parle est arrive.

                    Pour eviter toute surinterpretation, ce n'est pas mal que Ximian aie des liens forts avec Gnome. Ils contribuent avec evolution et les developpeurs de Ximian sont de tres gros contributeurs de Gnome et sont tres respectes.

                    C'est juste que dire que Ximian est completement independant de Gnome et vice versa, ce n'est pas tout a fait vrai.
                    • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

                      Posté par . Évalué à 5.

                      En fait ce délire sur RedHat fait plutôt bien écho à la fixation maladive de yeupou sur MDI et Ximian je trouve. En lisant ses explications comme quoi MDI et Ximian sont l'incarnation du mal sur Terre, ça donne vraiment l'impression que MDI l'a plaqué après 3 ans de vie commune et qu'il a mal supporté la rupture.
                    • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

                      Posté par . Évalué à -1.

                      > Je ne sais pas pourquoi tu sors ton delire sur Red hat.

                      Pour montrer que si je délire avec Red Hat, les propos sur Ximian sont aussi du délire et sont fondés sur rien.
                      J'espère que tu as remarqué ?

                      > Ce probleme a ete corrige rapidement (en quelques jours si je me souviens bien)

                      Quelques jours et il y a plusieurs années. Ça valait vraiment la peine de le rappeler...

                      > C'est juste que dire que Ximian est completement independant de Gnome et vice versa, ce n'est pas tout a fait vrai.

                      Et tu veux en venir où ?
                      Tu veux que je dise :
                      - "KDE est dépendant de Trolltech".

                      Tous les projets libres sont dépendants et orientés par les contributeurs. Ça n'a rien de nouveau.
                      Mais certains, qui ne manquent pas d'imagination, y voient des plans machiavéliques et ce uniquement pour dénigrer un projet libre et je trouve ça lourdingue.
                      • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

                        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                        > J'espère que tu as remarqué ?

                        Non, j'avoue avoir beaucoup de mal a te suivre dans tes raisonnements. Si plutot que de faire du delire, tu t'exprimais en phrases claires argumentees en parlant de faits reels ou au moins en proposant des explications qui se tiennent logiquement et socialement, ca serait plus facile de discuter avec toi.


                        > > C'est juste que dire que Ximian est completement independant de
                        > > Gnome et vice versa, ce n'est pas tout a fait vrai.
                        >
                        > Et tu veux en venir où ?

                        Je veux en venir au fait que quand tu dis que MDI est completement independant de Gnome, ce n'est pas vrai. MDI a encore via Ximian et via d'autre manieres une certaine influence sur le projet Gnome, bien qu'il n'en soit plus le leader ni meme un contributeur.

                        Et le fait que MDI bosse sur Mono encourage la communaute Gnome a reflechir autour de Mono. Ce n'est pas negatif mais c'est indeniable.

                        Et pour revenir a mon argumentation originelle (car perso, je tiens ma ligne de raisonnement), les differentes declarations de MDI ont enerve ou decu au cours du temps un certains nombre de membres de la communaute Gnome (car tout le monde dans Gnome ne voue pas une admiration sans borne a MDI et ses methodes). La direction actuelle de Gnome a largement ete insuflee par MDI et elle est differente de ce dont il faisait la promotion au moment de Gnome 1.0 et meme avant.

                        Donc il y a un certain nombre de mecontents chez Gnome qui se retrouveront probablement dans ce fork. Non, a peu d'exceptions pres, ils n'iront pas vers KDE car ils aiment bien le framework Gnome et ce qu'ils en ont fait. En revanche, ils ne sont pas necessairement en accord avec la direction pro-entreprise, pro-simplification qui (mais je me repete) etait loin de faire partie de Gnome dans sa version initiale. A l'epoque, c'etait meme Gnome le bureau de hacker hyper configurable et KDE le bureau pour les neuneu venant du monde windows.
                        • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

                          Posté par . Évalué à 1.

                          > La direction actuelle de Gnome a largement ete insuflee par MDI

                          Moi qui pensais que la philosophie Gnome 2.0 venait principalement d'Havoc :
                          Free software and good user interfaces
                          http://ometer.com/free-software-ui.html(...)

                          Ben non, c'est encore MDI.

                          - "VIVE MDI (qui fait la pluis et le beau temps) !!!"
                          • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

                            Posté par . Évalué à -3.

                            Tu fais vraiment exprès de répondre a coté ou de pas lire ce qu'écrit ton interlocuteur ou c'est naturel ???

                            Cà devient extrêment pénible de lire un thread ou tu ecrits des commentaires , vraiment. On a l'impression que tu te braques dès que quelqu'un ose dire quelquechose qui ne va pas dans ta direction.

                            C' est vraiment dommage.
                          • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            J'ai pas dit qu'il avait ete seul. Mais tout ce qui est modele de composant et virtual file system sont des choses dont MDI parlait deja au temps de Gnome 0.x, avant meme qu'elles ne soient realisees concretement. Je ne serai pas surpris qu'il aie eu aussi la vision d'un moteur dynamique de coeur de Gnome, comme celui qui va etre utilise pour generer les differents bindings de Gnome. Il avait plein de bonnes idees MDI, dont un certain nombre ont abouti a qqch de pas trop mal.
                            • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

                              Posté par . Évalué à 0.

                              Remplace MDI par KDE.

                              KDE avait plein de bonnes idees, dont un certain nombre ont abouti a qqch de pas trop mal.

                              T'es d'un trollesque toi ...

                              J'aimerai bien faire des choses de "pas trop mal" comme lui.
              • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                > Ça fait depuis 3 ans que MDI ne fait rien pour Gnome !
                > C'est claire.

                Ca ce n'est pas vrai. Il n'a pas ecrit de code pour Gnome mais il contribue au projet autrement. Il pousse le desktop dans les entreprises, il developpe evolution pour que Gnome puisse etre accepte en entreprise.

                Il continue aussi a avoir son role de visionnaire. Quand il voit une bonne techno et qu'il pond un article en disant a quelle point elle est interessante, tous les hackers de Gnome regardent ce qu'il dit. Et ca n'a rien de negatif. MDI est un hacker de Gnome respecte pour sa contribution par les autres hackers de Gnome, donc quand il dit qqch, les autres l'ecoute.

                Bref, nier qu'il y a encore des liens entre MDI et Gnome me parait un peu extreme comme attitude. Cependant, c'est sur qu'il n'est pas a la direction de Gnome et qu'il repete toutes les jours que Gnome ne sera pas developpe en mono. A ton avis, pourquoi il a besoin de le repeter autant ? Serait-ce parce que en raison de son role historique dans Gnome, des gens s'imaginent le contraire ?
                • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Bah oui, quand il pond un journal sur un truc qu'il aime bien, ça se retrouve sur Slashdot, linuxfr, ... et ensuite des gens comme toi passent leur temps à répéter que puisque MDI a dit ça, ça veut dire que GNOME va l'utiliser très bientôt.
                  Donc forcément, il est obligé de passer son temps à répéter que le fait qu'il aime bien ça ne veut pas dire que GNOME va utiliser ça...
                • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Donc ne prenons pas MDI comme référence pour parler du projet Gnome d'aujourd'hui ou d'un soit-disant mécontentement général des développeurs.
                  Il y a maintenant (en fait depuis plusieurs années) des personnes beaucoup plus influentes et écoutées que MDI dans le projet Gnome.
                  De toute manière, le plus influent reste la communauté des développeurs "silencieux".

                  Les "MDI c'est levé du pied gauche donc salle temps pour Gnome aujourd'hui" et "MDI a compilé 'hello world !' en C++ donc Gnome va abandonner le C pour le C++" je m'en fous complètement.
                  • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    > Donc ne prenons pas MDI comme référence pour parler du projet Gnome

                    De fait, il y a des gens plus interessants et plus senses dans Gnome qui font heureusement avancer les choses de facon intelligente.

                    Cela dit, gtk#, je pense que c'est un bon concept. N'import quel langage objet me parait preferable a du C pour coder une appli graphique.
                    • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

                      Posté par . Évalué à 2.

                      C'est pour ça que gtk+ utilise du C+GObject pour les interfaces graphiques, parce que de la programmation de GUI sans programmation orientée objet c'est effectivement pas top :p
                    • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

                      Posté par . Évalué à 0.

                      > Cela dit, gtk#, je pense que c'est un bon concept.

                      C'est pour ça que gtk/gnome est écrit en C et aussi pour ça qu'il y a gobject.
                      Formidable.

                      Ne pas confondre les "briques" de base et les applis. Gnome c'est :
                      - des briques de base avec des bindings
                      - un bureau avec des applis

                      Si tu veux faire tes applis en C++ ou C# ou python ou java, tu peux. Tout a été prévu.
                      C'est peut-être possible avec des "briques" de base en C++ mais c'est plus dure.

                      Mais on peut aussi toujours faire de bonne applis graphique en C. Ça dépend du domaine.
        • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          [renoncement de KDE a Corba]: les mecs de KDE ont rien compris aux composants, vous verrez que Corba, c'est vraiment de la balle. Celui que je plains le plus aujourd'hui, c'est Mickael Meeks. Alors qu'il a bosse pendant 3 ans sur bonobo pour le rendre vaguement utilisable en C, on est en train de le faire lentement passer a la trappe parce que trop complique a utiliser et trop lourd.

          C'est vrai. Mais je pense que les dev. bonobo sont un peu responsables de cet état de fait. Il n'y a pratiquement aucune doc correcte là dessus, juste le manuel de référence, quelques tutoriels de 5 lignes et des indications genre "lisez tel bouquin, remplacez COM par CORBA, C++ par le C et voilà !". Bonobo, c'est un peu les gars de Ximian qui l'ont construit et utilisé dans leur coin et qui n'ont rien fait pour apprendre aux dev. amateurs à s'en servir.

          Gnome se retrouve donc a pousser discretement le nouveau DBUS qui ressemble beaucoup au DCOP de KDE.

          pas exactement, c'est freedesktop.org qui pousse DBus. Le fait que ça ressemble à DCOP n'est pas un hasard, l'intention est plus ou moins de pouvoir remplacer DCOP par DBus à terme.

          La aussi, probleme de discours marketing car il semble difficile de mettre bonobo a la poubelle apres l'avoir pousse aussi longtemp. Et ceux qui y croyaient a fond sont decus.

          Ouais.
          • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            >> Mais je pense que les dev. bonobo sont un peu responsables

            Et non, ce ne sont pas eux les responsables. Au contraire, ils ont fait un travail formidable dont l'ampleur est probablement mal appreciee.

            Les responsables, ce sont qui ont affirme haut et fort que Corba etait parfaitement adapte comme modele de composant pour un desktop et ont continue sur ce choix technique. Ils ont fait fi de l'experience de KDE qui a renonce a CORBA a bout de deux ans de galere et ecrit un remplacant en moins d'un mois.

            Corba est une tres bonne techno, mais c'est trop lourd par rapport aux besoins d'une techno de composant desktop. Donc il y a eu un travail enorme qui a ete fait pour rendre CORBA accessible relativement simplement en C. Du coup les developpeurs sont tellement pris dans Corba que documenter l'interface bonobo relativement triviale, ca leur parait superflu (ce dernier point est ma petite interpretation).

            A cote, KDE est parti d'une techno existante et l'a a peine modifie pour en faire une techno de communication qui convenait parfaitement.

            Et ce choix technique de CORBA, MDI en est en partie responsable. Comme il est responsable de pas mal d'autres choses chez Gnome, en bien comme en mal.
            • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Les responsables, ce sont qui ont affirme haut et fort que Corba etait parfaitement adapte comme modele de composant pour un desktop et ont continue sur ce choix technique.

              Non désolé, pas d'accord. Le but de bonobo est de batîr des composants sur la couche de communication qu'est CORBA. Que CORBA en lui même ne soit pas adapté n'est pas le problème car de toutes façons Bonobo est construit selon des concepts assez différents (pas d'héritage multiple comme en CORBA mais aggrégation d'interfaces), avec des conventions d'utilisation. C'est pas trivial.

              CORBA est bien documenté, (c'est un standard, blablabla) il est assez facile de trouver de la doc dessus. Par contre pratiquement rien pour Bonobo. S'ils voulaient que les dev. utilisent en masse Bonobo, ils auraient dû faire un effort sur la doc.

              [ Moi aussi je pense que choisir CORBA a été une erreur (c'est trop complexe, ORBit a mis trop de temps à être opérationnel). ]
    • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

      Posté par . Évalué à 3.

      Je suis même retourné à gv parceque ggv n'indique pas la page courante dans la panneau gauche, c'est dire.
      Eh bien on peut dire que tu as de la chance :-). L'ui-review de ggv se deroule ce soir meme a 19h00 UTC. http://mail.gnome.org/archives/desktop-devel-list/2004-July/msg0040(...) (ne pas se fier a la date dans le titre du courriel, l'auteur s'est trompe, cf sa reponse). Tu peux participer a la discution et presenter tes problemes avec la GUI actuelle.
      • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Faut arreter de croire que les utilisateurs sont là pour courir après les developpeurs. Certains ont d'autres occupations.

        J'utilisais ggv. Tout ce qui en faisait un bon outil à disparu au passage gtk2. Du coup j'utilise gv ou kghostview (selon que j'utilise WindowMaker ou KDE, ce qui depend de l'ordi que j'utilise). Je ne vais pas m'amuse à signaler à ggv ce qu'il faut pour améliorer l'outil, il n'ont qu'à comparer avec ggv pour gtk1, avec gv et kghostview.
        • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

          Posté par . Évalué à 6.

          Faut arreter de croire que les utilisateurs sont là pour courir après les developpeurs. Certains ont d'autres occupations.
          Oui, perdre du temps a se plaindre sur LinuxFR dans de longs messages, c'est une occupation bien plus interessante que de participer a un debat sur un channel IRC.
          • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            C'est ça qu'est fabuleux avec certains : ils trouvent moyens d'insulter ceux qui ne sont pas satisfaits de leurs produits.

            Parce que je trouve que ggv a regressé a un stade inferieur de gv, je me dois de participer à des discussions sur un canal IRC à ce propos, plutot que visiter un site internet à ma convenance ?

            Mais sacrebleu, que racontez-vous donc ? D'ou sortez vous cela ?

            J'ai fait mon choix, je n'utilise plus ggv. C'est un crime ? Je dois me flageller et prendre des rendez-vous sur IRC pour tous les logiciels que j'ai utilisé et que je n'utilise plus ?

            Si la participation à un LL à un sens, c'est uniquement dans le cadre d'un logiciel qu'on choisit d'utiliser.
            • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

              Posté par . Évalué à 3.

              Toi qui te plaint de 007 d'etre hors sujet, tu ferais bien de suivre une petite sceance d'introspection. J'ai propose a Filou de mettre au courant les developpeurs de ggv d'un probleme qu'il a avec la GUI de ce logiciel lors d'un meeting qui sert a cela et qui se passait justement le soir meme. Je ne t'ai rien demande.

              Et toi qui te plaint de 007 de ne pas lire les messages auquel il repond, sache que je n'ai insulte personne.
    • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

      Posté par . Évalué à 2.

      Relativement d'accord avec toi, sauf peut être ça :

      > OpenOffice a remplacé Gnumeric, Abiword, ...,

      Vu le temps de chargement (c'est pas un troll, c'est la seule application qui *freeze* ma machine pendant 10 seconde au chargement, en vrai, elle est complètement non réactive, impossible ne serait-ce de déplacer une fenêtre! Athlon 2400, 256Mo RAM pourtant), je réserve openoffice en remplaçant des deux autres applications citées, pour le cas où la compatibilité ne marcherait pas. Et abiword se défend de ce point de vue!
      • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        openoffice nécessite un ordi de la génération des PII pour être confortable d'utilisation. Sur i586, c'est pénible, c'est vrai.

        J'ai confié Abiword à quelqu'un qui n'utilisait que Word. Trop buggué, impression de qualité aleatoire, ça n'a pas collé. OpenOffice est bien plus complet, il y'a rien à dire là dessus.
        Pour le reste, si t'as besoin d'un tableur, rien que pour faire des graphiques, gnumeric ne colle pas (guppi = même pas d'export du graphe en ps ou png ou jpg ou pdf).
        Franchement je m'interroge sur l'avenir d'Abiword et Gnumeric.
        • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

          Posté par . Évalué à 0.

          > J'ai confié Abiword à quelqu'un qui n'utilisait que Word.

          Je pensais que tu aurais proposé koffice.
          Les programmes que tu n'aimes pas tu les proposes aux autres.
          T'es un rigolo ?
        • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

          Posté par . Évalué à 1.

          gnumeric ne colle pas (guppi = même pas d'export du graphe en ps ou png ou jpg ou pdf)

          Gnumeric n'utilise plus guppi depuis la version stable 1.2. Le nouveau moteur de tracé permet l'export en SVG ou PNG. Il lui manque pas mal de choses pour être vraiment compétitif avec celui d'Excel ou d'OpenOffice, mais il y a des gens qui travaillent à combler ces manques...
        • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

          Posté par . Évalué à 3.

          > openoffice nécessite un ordi de la génération des PII pour être
          > confortable d'utilisation. Sur i586, c'est pénible, c'est vrai.

          *Hum* j'ai dit athlon 2,4GHz

          > Pour le reste, si t'as besoin d'un tableur, rien que pour faire des
          > graphiques, gnumeric ne colle pas

          Les tableurs, je ne les utilise pas pour faire des graphiques, juste pour du calcul. En gros, c'est un langage de programmation rudimentaire (les variables sont prédéfinies = cellules).
          • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            "*Hum* j'ai dit athlon 2,4GHz"

            Hein quoi ?

            Certes, openoffice est long a demarrer. Une fois lancé, il est tout à fait utilisable sur des PII : je le fais régulierement, sans aucun problème.

            Je pense que ta machine a un problème. Un sérieux problème.

            Sur un PIV 1,7 Ghz (theoriquement moins puissant que ta machine), j'ai fait le test du lancement et fermeture une fois le chargement fini (précision à 2 secondes pres, ce qui suffit dans le cas present)

            moa@dionysos:~$ time openoffice
            real 0m3.883s
            user 0m3.055s
            sys 0m0.163s

            Ca fait peur, non ? Et la machine est loin de tourner a vide, puisqu'il y a KDE, apache et mysql qui tournent.
            • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

              Posté par . Évalué à 2.

              Euh, je ne vois pas quoi dire, sinon qu'effectivement ma machine freeze vraiment.
              Mais c'est vrai qu'une fois qu'il y a eu un premier chargement de oowriter (ou autre), le temps de chargement est bien plus rapide et passe à 10s, et la machine ne freeze presque pas.

              Mais j'ai entendu (lu plutôt) dire que les 2.6 avec des problèmes de latence. C'est peut être de là que vient (l'impression de) freeze. Par contre, le temps de chargement, lui, n'a rien à voir avec ça.

              Pour info, c'est openoffice.org 1.1.1-4 de sid avec prelink.
              • [^] # Re: << Gtk only >>, le fork qui n'en n'était pas un.

                Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                Le noyau utilisé est un 2.6, il s'agissait du premier chargement, et c'est openoffice.org 1.1.0 d'openoffice.org, prelink étant installé également (sur testing).

                Peut-être que le fait que j'ai le paquet libc6-i686 joue un peu. Mais même quand je tournais sous un 2.4, je ne notais de problèmes graves.

                Par ailleurs, sur des PII, même si le premier démarrage est lent (vers 25/30 secondes), la machine ne freeze pas du tout (c'est pas normal que ta machine freeze lorsque le cpu est bouffé à 100 %).
  • # ho sigh, windows...

    Posté par . Évalué à 4.

    Je suis désolé, mais comme beaucoup d'autres, Gnome actuellement a une direction nettement plus MATURE que bien d'autres projets opensource.

    Il faut arrèter de forcément imiter windows. il faut aussi cesser de toujours se "ha je me rappelle de quand j'ai testé gnome/kde/mercedes/gnagna y a 1 an, c'était nul" , parce que les logiciels évoluent, merci.

    Ensuite, arretez de prendre vos cas pour des réalités. Il y a de solides raisons derrières chaque choix. Vous n'aimez pas ceux des développeurs ? mais boudiou c'est du code sous GPL et LGPL, bougez vous le cul. faites mieux. Ce que propose ce fork est régression en ce qui ME concerne.

    (virez gconf ? malade! )
    (mettre des boutons dans l'ordre windows..; ho pov chouuu, t étais tout perduuu, (truc qui me désole, mais boudié, c pas windows, ca sera jamais windows, même si vous mettez ds le même ordre, tout néophyte sera perdu PARCE QU'IL Y A DES DIFFERENCES UN PEU PARTOUT ET QUI SUFFISENT A PERTURBER UN DEBUTANT : DONC NE FAITES PAS DE COPIE INUTILES : FAITES INTUITIF ! )

    gnome est DEJA modulaire! non d'un caramel mou ! , m'enfin c est hallucinant de lire de tels mensonges, même gnome-vfs peut recevoir des plugins, y a libgnome, gnome-desktop, gnome-session, libgnomeui, gtk+ est divisé en fait en 3 (glib, gtk et pango) , etc etc etc , faut quand même arrêter un peu le troll !

    Il y a tout simplement des gens qui n'apprécient pas que Gnome se démarque de windows pour un "feel" un peu plus macintosh, ou ait les faveurs de certaines sociétés qui les défrisent.. voilà oui ! qu'on vienne pas me sortir des arguments techniques à la con, ils sont faux, voir spécieux (typiquement, la plupart sont juste des choix nait de consensus et non des plans machiavéliques)

    y a pas eu de changements "d'architecture" a répétition

    au début, gnome ne préconisait AUCUN gestionnaire de fenetre, il s'avere que la plupart des geeks et autre obsédés utilisaient Enlightenment ; mais c'est pas Mr Gnome qui a dit de le prendre. Par la suite, vu les besoins d'intégration et de cohérence, ils ont commencé à préconiser Sawfish, mais les développeurs de sawfish avaient d'avantage des considérations de geeks que de utilisateurs qui ont pas que des geekeries à résoudre.

    Sawfish était complexe à modifier, améliorer etc (source très long etc), Metacity est apparu petit à petit comme une solution. Les developpeurs de gnome ont avalé la pilule et choisi de faire comme KDE : avoir son gestionnaire de fenetre bien à soi.

    donc, on a surtout eu un "maintenant on a metacity, avant on avait rien"

    alors hein bon.

    depuis des années, gnome utilise ORBIT, gtk , Bonobo et gnome-vfs , voilà les fondements architecturaux qui n'ont PAs changé


    ce qui choquent tous les trolleurs en réalité, c'est que oui, Gnome 2.x et suivant, arrêtent la logique habituelle linuxgeekophile de toujours rajouter des options de configuration, de permettre des trucs "à la cool si puissant (mais bizarroide pour la moindre personne qui veut juste un ordi qui marche).

    C'est effectivement une autre culture qui se dégage , c'est un choix, c'est comme çà, à MON sens c'est :"raaah, enfin on arrête les conneries à la E et konqueror" (ben vi, pour moi des projets comme E17, ou le konqueror devenu truc à tout faire et même couper les carrotes, c'est des projets qui vont dans le mauvais sens, voir n'apporte rien comme E17. hé ouais, comme quoi on est pas tous d'accord hein)

    personnellement, vous feriez mieux de vous pencher sur les travaux sur l'intégration de HAL et udev dans Gnome, sur les travaux pour améliorer Gaim, sur le gnome-keyring, etc.
    tout cela pour avoir un bureau simple, intuitif, qui Marche Sans Configurer Plein de Trucs A La Con(tm) etc.

    et puis franchement faut arrêter la polémique gratuite, quand on a XFCE et KDE qui sont des projets matures et intéressants et avec leur propres logique et cultures, on se la ferme et on fonce les utiliser et les hacker. non mais.

    et tant pis si les geeks râlent. moi je vois le résultat auprès des gens.


    (fin de grosse colère)
    • [^] # Re: ho sigh, windows...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je n'ai lu que les 10 premières lignes après j'étais fatigué.

      Le problème n'est pas de savoir si GNOME ressemble à WINDOWS mais est qu'il faut faire une interface intuitive et fonctionnelle.
      Donc, un "control center", ça je suis pour car c'est la première chose qu'on cherche en tant que débutant.

      Christophe - https://guides-serveur.ovh

      • [^] # Re: ho sigh, windows...

        Posté par . Évalué à 0.

        > Donc, un "control center", ça je suis pour

        Pas moi. Je veux dire pas dans le projet Gnome. Ça peut-être un projet séparé qui utilise Gnome ou (comme c'est actuellement le cas) un projet de la distribution.
        Un "control center" c'est normalement pour les admis pas pour les desktop-user (évidemment, quand il n'y a pas d'admin....).
        • [^] # Re: ho sigh, windows...

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          C'est un point de vue.

          Moi si je gérais un projet aussi gros que GNOME, je ne partirais pas du principe que ce point de vue avant-gardiste correspond aux attentes de la majorité des utilisateurs.

          Par ailleurs, la présence d'un "control-center" ne force personne à l'utiliser. S'il n'est pas nécessaire, personne ne le touchera. Il n'est pas nécessaire de le supprimer pour avoir une bonne interface.

          Finalement, à chaque fois que quelqu'un veut un truc vaguement différent de la base, il est renvoyé sur gconf : n'est-ce pas une sorte de control-center ?

          La question n'est pas vraiment : est-ce qu'il faut un control-center ou pas. La question est : est-il bon de partir du principe qu'il faille le supprimer.
      • [^] # Re: ho sigh, windows...

        Posté par . Évalué à 1.

        Le debutant il va se retrouver avec une icone Start Here sur son bureau fraichement installe. Si c'est pas la premiere chose sur laquelle il va tomber, je me demande bien sur quoi d'autre alors...

        D'autre part, avec l'eventuelle integration des gnome-system-tools, les preferences sont sujets a une vaste reorganisation que nous verrons surement pour gnome 2.10. Plus d'informations ici : http://mail.gnome.org/archives/desktop-devel-list/2004-July/msg0020(...)
      • [^] # Re: ho sigh, windows...

        Posté par . Évalué à 3.

        «Donc, un "control center", ça je suis pour car c'est la première chose qu'on cherche en tant que débutant.»

        Je ne crois pas. C'est un truc qu'on cherche quand on vient de windows et de son "panneau de configuration".

        Quand on est débutant, on cherche par exemple à changer les paramètres de sa souris. Et donc un menu Préférences/Souris c'est beaucoup plus clair que "Panneau de contrôle". Un panneau de contrôle ça évoque un cockpit d'avion, c'est compliqué et ça a des gros boutons partout avec des jauges dans tous les sens.
        • [^] # Re: ho sigh, windows...

          Posté par . Évalué à 4.


          Je ne crois pas. C'est un truc qu'on cherche quand on vient de windows et de son "panneau de configuration".


          Oui , et tu fais justement bien de le préciser , le probleme est que la quasi totalité des utilisateurs susceptibles de passer a linux CONNAISSENT DEJA windows , et donc ont deja des automatismes , avec gnome2.6 , ils doivent reconstuire ces nouveaux automatismes, ce que peu sont près a faire ( quand je vois déjà comment le passage de win98 a winxp est compliqué juste parce que les icônes ont changé ) , et c'est là que je trouve aussi que le choix du mode spatial par default est plus qu'étrange vu que ces memes utilisateurs sont habitués au mode navigation.

          C'est mon point de vue et ce n'est pas un troll contrairement a ce que certains pourraient penser au vu des réactions dans le journal en rapport avec le fork gnome.
          • [^] # Re: ho sigh, windows...

            Posté par . Évalué à 6.

            Il y avait eu une étude qui (parait-il) montrait que les gens ont moins de mal à s'adapter à Gnome qu'à d'autres environnements plus proches de Windows justement à cause de ça. Ça n'a pas l'air d'être Windows, et donc les gens ne s'attendent pas à se que ça se comporte comme Windows.

            Ceci mis à part, je ne pense pas que tous les environnements de bureau libres doivent se trainer le boulet des habitudes-de-windows pour l'éternité. Il y a des bureaux qui ressemblent à Windows, et c'est très bien, mais on ne devrait pas dire à tous les projets "eh, changez ça, c'est pas compatible avec les attentes des Windowsiens".

            (Ceci dit j'ai du mettre 30 secondes à m'adapter au nautilus spatial, et je l'utilise bien plus que lorsqu'il était en mode "browser", il doit bien y avoir une raison :-)
            • [^] # Re: ho sigh, windows...

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              C'est quoi les "autres environnements plus proches de windows" ? Ca comprenait KDE ?

              Sinon, il y a des etudes qui montrent aussi que les gens s'adaptent tres bien a KDE.

              Moi ca m'agace un peu ce "KDE ressemble a windows, Gnome ressemble plus au mac."

              Si tu prends une demi-heure, tu peux faire ressemble KDE bien plus a un mac que Gnome. Barre des menu en haut, look aqua, ...

              En fait, c'est un probleme de referentiel. Je trouve pas que KDE ressemble a windows mais ce qui est sur, c'est que dans l'esprit et dans le choix de couleurs ou dans l'organisation, on va retrouver des choses qu'on trouve aussi chez windows.

              C'est quoi pour vous le fait que KDE ressemble a windows ?

              Apres un coup d'oeil a differents screenshots, j'ai trouve: c'est le style des icones et le style Qt qui font que KDE ressemble a windows. Gtk a des widgets qui n'ont pas la meme taille ni la meme organisation que Qt. KDE en a qui ressemblent plus a ceux de windows. Ca combine au look'n feel des icones, ca fait qu'on se sent ailleurs quand on est sous Gnome.
              • [^] # Re: ho sigh, windows...

                Posté par . Évalué à 2.

                Oui, ça comprenait KDE, et non, ça ne se change pas en changeant la couleur des boutons.

                Pour essayer de rester centré sur le sujet: KDE propose un explorateur de fichiers "à tout faire" basé sur le même modèle que celui de Microsoft, Gnome essaye de s'en éloigner. KDE propose une barre des tâches avec un menu K inspiré de la barre des tâches et du menu démarrer, Gnome essaye de s'en éloigner. KDE propose des dialogues dont les boutons sont dans le même ordre que ceux de Windows, Gnome a un ordre différent. On pourrait continuer longtemps.

                Ce qui m'amuse assez dans ta remarque, c'est que j'ai l'impression que tu vois ça comme une insulte envers KDE. Il me semble assez clair que le but des développeurs de KDE, c'est de faire une interface de qualité qui ne soit pas déroutante pour les utilisateurs qui viennent de Windows, je ne vois pas en quoi c'est désobligeant. Ça ne sous-entend pas du tout que ce n'est pas un logiciel de qualité, simplement il donne l'impression de fonctionner globalement comme Windows.

                Sinon, dans ma liste, j'incluais aussi et surtout IceWM, Fvwm95, etc.
                • [^] # Re: ho sigh, windows...

                  Posté par . Évalué à 2.

                  > le même modèle que celui de Microsoft, Gnome essaye de s'en éloigner.

                  Le but de Gnome n'est pas de s'éloigner de Windows.
                  Parfois Gnome s'éloigne, parfois il se rapproche mais c'est le hazard.
                  Idem pour KDE.

                  Le but est de faire un bon desktop. Qu'il ressemble ou non à Windows est le dernier des soucis des développeurs.

                  Perso, j'utilise pratiquement jamais Windows ou Mac et lorsque j'ai découvre une nouvelle version de Gnome, je ne la juge pas en terme :
                  - plus proche de Windows
                  - moins proche de Windows

                  Ce critère je m'en fous, comme vous ne pouvez pas l'imaginer...
                  • [^] # Re: ho sigh, windows...

                    Posté par . Évalué à 2.

                    En général, en français, les pronoms font référence à des mots qui sont apparus avant dans la même phrase ou dans la phrase précédente.

                    Par conséquent, analysons la phrase « gnome essaye de s'en éloigner », afin de savoir ce qu'elle signifie. Le début de la phrase était « KDE propose un explorateur de fichiers "à tout faire" basé sur le même modèle que celui de Microsoft ». Par conséquent, tout laisse penser que le "s" fait référence soit à KDE? soit à un explorateur de fichier multi-fonctions. Dans le doute, on prend le dernier objet utilisé.

                    Il fallait donc lire: « Gnome essaye de s'éloigner du modèle "explorateur de fichiers multi-fonctions" semblable à l'explorer de Windows », ce qui est un fait, et qui est très facile à vérifier en lisant les débats concernant le futur de Nautilus. Plus de barre d'adresse, plus de monprotocolefavoris://une/adresse/bizarre, etc.

                    Jamais je n'ai prétendu que Gnome s'éloignait "de windows", Gnome n'est pas attaché aux comportements de Windows, et donc en certains endroits (que j'énumère), il s'en éloigne.

                    «Qu'il ressemble ou non à Windows est le dernier des soucis des développeurs.»

                    Premièrement, ça reste à voir, à moins que tu ne sois "les développeurs" :-)

                    Deuxièmement, je n'ai jamais dit le contraire, mais on dirait qu'une comparaison avec Windows, c'est digne d'un point Godwin, par ici.
                    • [^] # Re: ho sigh, windows...

                      Posté par . Évalué à 0.

                      > Premièrement, ça reste à voir, à moins que tu ne sois "les développeurs" :-)

                      Non.
                      Mais si tu lis les mailing Gnome ou KDE, les développeurs sont surtout utilisateur de GNU/Linux et très occasionnellement de Windows ou Mac.

                      > Deuxièmement, je n'ai jamais dit le contraire, mais on dirait qu'une comparaison avec Windows, c'est digne d'un point Godwin, par ici.

                      Ben j'ai mal compris.
                      Comparer Gnome à Windows (par exemple) n'est pas un problème. Par contre les :
                      - "Gnome fait comme Windows NT avec le mode spatial donc c'est mal"
                      ou
                      - "KDE veut copier Windows donc c'est mal"
                      m'énervent beaucoup.
                      • [^] # Re: ho sigh, windows...

                        Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                        "Mais si tu lis les mailing Gnome ou KDE, les développeurs sont surtout utilisateur de GNU/Linux et très occasionnellement de Windows ou Mac."

                        Sauf erreur de ma part, jimmac, auteur d'un nombre phénoménal d'icones... les faits avec l'outil d'Adobe... Utilisateur de GNU/Linux ? Dans quelle mesure ?
                        • [^] # Re: ho sigh, windows...

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          Tu peux préciser ? A te lire on croirait qu'il utilise photoshop pour faire toutes ses icônes. ça me parait pour le moins douteux !
                        • [^] # Re: ho sigh, windows...

                          Posté par . Évalué à -1.

                          > Utilisateur de GNU/Linux ? Dans quelle mesure ?

                          20 cm environ.

                          Mais c'est bien, t'as raison.
                          Tu n'utilises pas Gnome et tu n'arrêtes pas de critiquer, tu passes tes nuits à analyser son historique, à analyser les influences de chaqu'un (mais surtout MDI), ces performances, l'évolution des rapports de bug, les engueulages entre développeurs, ceux qui quittent le projet, les erreurs de frappe, etc...

                          Maintenant t'arrives avec un cas particulier.

                          En 5 mots comme en 100 :
                          Tu me casses les couilles.
                        • [^] # Re: ho sigh, windows...

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                          > Sauf erreur de ma part, jimmac, auteur d'un nombre phénoménal d'icones... les faits avec l'outil d'Adobe... Utilisateur de GNU/Linux ? Dans quelle mesure ?

                          Interview de jimmac (graphiste gnome) et Everaldo (graphiste kde) faite en mai 2004 par osnews .
                          http://www.osnews.com/story.php?news_id=7102(...)

                          Celui qui utilise des outils proprio n'est pas celui que tu prétends

                          "3. Do you produce your artwork on Linux itself or on another platform? Could you share some information with us about the tools you use for artwork?

                          Everaldo: OK, in the beginning I used Corel Draw 9, running in Linux and gimp, but as Corel stopped developing corel for Linux and version 9 did not have a good support for SVG, I moved to adobe illustrator, which up to this moment proved to be the best software to draw vetorial graphics in SVG and photoshop replaced gimp. Unfortunately the SVG generated by illustrator is not a 100% compatible with KDE. The problem is the transparency modes "multiply" and "hard light" are not understood by KDE, they are very useful and needed for the creation of light and shadow in my icons.

                          Jimmac: I love the freedom of moving across platforms. I know the propriatery systems are doing great job of locking people in, so I'm trying to use free software wherever possible. Most of the time I spend in GIMP on Linux, but occasionally I use my mac or windows. Adobe managed to break me and I have hard time trying to replace old Illustrator 9 habits. It's just so well designed app. "



                          Tu as d'autres trolls en perspective ?
                          J'avais cru que tu t'était modéré à la lecture des 2 réponses que tu m'a faites par ailleurs.
                          En fait, je constate que tu change de nouveau de pseudo pour réattaquer de plus belle !
                          • [^] # et pourtant.

                            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                            Selon son propre site, confirmant ce qu'il dit (la dernière phrase est très claire, non ?)

                            "All bitmap icons were done in GIMP. The vector stuff is done in Adobe Illustrator, since I'm too lazy to give up some of its functionality for, say Sodipodi (Does it have a path tool yet?)."

                            http://jimmac.musichall.cz/ikony.php3(...)


                            "Tu as d'autres trolls en perspective ?"

                            C'est un sujet sans grande importance. Ceci dit, ici comme ailleurs, je n'invente pas ce que je dis, comme tu peux le constater avec plaisir.

                            Note que je n'ai pas changé de pseudo, uniquement le champ Nom. Je suis loin d'être anonyme, je ne comprend pas bien le sens de ta remarque.

                            Dans l'ensemble, je ne dis rien dans tout ceci d'hostile à GNOME tel qu'il est aujourdhui (normal, je ne l'utilise plus, je ne suis plus concerné). Ca me casse juste les burnes de lire l'anonyme 007 raconter connerie sur connerie dès qu'un propos n'est pas tout à fait apologetique à l'egard de GNOME.
                            • [^] # Re: et pourtant.

                              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                              >> "Tu as d'autres trolls en perspective ?"

                              > C'est un sujet sans grande importance. Ceci dit, ici comme ailleurs, je n'invente pas ce que je dis, comme tu peux le constater avec plaisir.

                              Je ne vois pas en quoi c'est sans importance. Quand quelqu'un mets tant d'énergie a dénigrer des projets de logiciels libres ça m'hérisse le poil.
                              Par ailleurs tu es spécialiste du troll qui consiste à partir d'un maigre fond de vérité pour développer des théories fumeuses du complot ou pour faire passer des messages qui eux n'ont rien de vrai.

                              > Dans l'ensemble, je ne dis rien dans tout ceci d'hostile à GNOME tel qu'il est aujourdhui (normal, je ne l'utilise plus, je ne suis plus concerné).

                              A moins que tu ne sois victime de dédoublement de personnalité, je t'invite à relire tes messages pour constater que ce que tu dépeint de GNOME est bien loin de la réalité et est négatif.
                              Si comme tu le dis tu n'utilise plus GNOME depuis des années, il est évident que les souvenirs que tu en as se sont brouillés dans ta tête. Je t'invite donc a te réinformer sur le sujet avant qu'il ne te vienne à l'esprit de vouloir rediscuter de GNOME, de sa stratégie, de son avenir et de son passé.
                        • [^] # Re: ho sigh, windows...

                          Posté par . Évalué à 2.

                          C'est un grand fan de the gimp jimmac... Ensuite je sais pas ce qu'il utilise pour ses icônes, mais ça me surprendrait qu'il utilise photoshop pour.
                          Par contre, il est vrai que pour ses icônes vectorielles, il a tendance à utiliser illustrator, mais chut... :p
                          • [^] # Re: ho sigh, windows...

                            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                            C'est bien de cela dont je parlais (voir plus haut). Ce n'est pas du tout un crime. C'etait juste pour souligner le fait que la réalité contredit sans trop de problèmes les affirmations/generalisation gratuites commes celles dont 007 emplis ses commentaires. :P
                            • [^] # Re: ho sigh, windows...

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              Quand tu dis que 007 ne réponds pas aux questions, j'ai l'impression que tu fais de même.

                              OO7 dit :
                              "Mais si tu lis les mailing Gnome ou KDE, les développeurs sont surtout utilisateur de GNU/Linux et très occasionnellement de Windows ou Mac."

                              et tu réponds :
                              "Sauf erreur de ma part, jimmac, auteur d'un nombre phénoménal d'icones... les faits avec l'outil d'Adobe... Utilisateur de GNU/Linux ? Dans quelle mesure ?"

                              A ma connaissance jimmac n'est pas un développeur mais un graphiste.
                              Par ailleurs, ta phrase est tourné de tel sorte qu'a sa lecture on en conclu que _toutes_ ses icones son faites avec un outil d'adobe.

                              >C'etait juste pour souligner le fait que la réalité contredit sans trop de problèmes les affirmations/generalisation gratuites commes celles dont 007 emplis ses commentaires. :P

                              Je pense sincèrement qu'en affirmations et généralisations gratuites tu n'as rien à apprendre de 007, bien au contraire.
                              • [^] # Re: ho sigh, windows...

                                Posté par (page perso) . Évalué à -2.

                                "Je pense sincèrement qu'en affirmations et généralisations gratuites tu n'as rien à apprendre de 007, bien au contraire. "

                                Dommage que tu n'ai pas reussi à trouver le moindre propos parfaitement gratuit de ma part.
                            • [^] # Re: ho sigh, windows...

                              Posté par . Évalué à -1.

                              > la réalité contredit sans trop de problèmes les affirmations/generalisation

                              C'était une "généralité" et toi tu parles d'un cas particulier. Ma généralité ne va pas être contredite par un cas particulier.

                              J'ai dit :
                              - "les développeurs sont surtout utilisateur de GNU/Linux et très occasionnellement de Windows ou Mac."
                              Et pas :
                              - "tous les développeurs utilisent uniquement GNU/Linux et jamais Windows ou Mac."

                              Tu ne vois pas une légère différence entre ces phrases ?
                              Tu as vu le mots graphiste ? Je parle des développeurs.
                              Ben j'y peux rien.
                              Que ton cousin ou ton grand-père graphiste (et pas développeur) utilise aussi Windows ne change rien à ça. On ne contredit pas une généralité avec un cas particulité.
                • [^] # Re: ho sigh, windows...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  > tu vois ça comme une insulte envers KDE.

                  Non, je ne vois pas ca comme une insulte mais ca m'agace profondement oui.

                  > que le but des développeurs de KDE, c'est de faire une interface de qualité qui ne soit pas déroutante pour les utilisateurs qui viennent de Windows

                  C'est la qu'il y a un probleme. Le but de KDE est de faire une interface conviviale pour tous les utilisateurs. Cela inclut les utilisateurs de windows, de MacOS, de Gnome, de Mozilla, ...

                  Quand les devs font des choix d'ergonomie, ils essayent de prendre tous ces parametres en compte, en soupoudrant ca de bon sens et de connaissances en ergonomie.

                  C'est pour ca que je trouve ca tres reducteur de dire qu'on ne vise que les utilisateurs de Windows, et que ca ignore tout le travail de fond fait par certains developpeurs (Waldo Bastian, Aaron Seigo)

                  Par exemple le simple-clic par defaut (dont personellement j'ai horreur) a ete choisi en raison de l'influence plus faible sur la degradation physiologique de la main.

                  L'ordre des bouton, c'est pour moi un debat ininteressant au possible.

                  L'explorateur de fichier sous KDE, je le trouve trop complique personellement. Beaucoup trop de menus, mal organises. D'un autre cote, il a des bons cotes et il est defendu comme un bon outil.

                  Pour le centre de controle, c'est pas facile de l'ameliorer sans trop bousculer les habiltudes des utilisateurs, et gardant toutes les options mais en conservant l'ergonomie.

                  Pour ce qui est du menu K, je ne vois pas ce que tu veux dire. Je regarde des screenshots du menu Gnome et je vois pas en quoi il ne ressemblerait pas a celui de windows, ou en quoi celui de windows ressemblerait plus a celui de KDE (pour anecdote, sous windows, j'ai reorganise mon menu demarrer "a la KDE" ou "a la linux" avec des applis internet, systeme, graphique et multimedia)
                  • [^] # Re: ho sigh, windows...

                    Posté par . Évalué à 2.

                    «Le but de KDE est de faire une interface conviviale pour tous les utilisateurs.»

                    Ce n'est pas incompatible avec ce que j'ai dit. On peut très bien avoir une interface qui ressemble globalement à (ou qui soit inspirée de) Windows et être quand même "convivial pour tous les utilisateurs".

                    «Par exemple le simple-clic par defaut (dont personellement j'ai horreur) a ete choisi en raison de l'influence plus faible sur la degradation physiologique de la main.»

                    Hum, je ne connaissait pas cette raison là, elle me semble moins bonne que celle qui invoque la consistance des applications. Ma mère n'a jamais été capable de comprendre pourquoi des fois on doit cliquer deux fois au lieu d'une.

                    «Pour ce qui est du menu K, je ne vois pas ce que tu veux dire»

                    Et bien c'est simple, dans Windows il y a un menu qui sert d'accès globale à toutes les fonctions, il est placé sur la barre des tâches tout au début. Dans KDE c'est pareil, voila pour la ressemblance.
                    Dans Gnome il y a plusieurs menus, et ils ne sont pas sur la barre des tâches, voila pour la différence.

                    Il n'y a pas de jugement de valeur là dedans, simplement un Windowsien qui se retrouve sous KDE, il va cliquer sur le bouton démarrer... euh non le bouton K, alors que sous Gnome il va cliquer sur le bouton "masquer toutes les fenêtres", qui est à la même place, et il va se demander pourquoi tout est cassé.
    • [^] # Re: ho sigh, windows...

      Posté par . Évalué à 10.

      Je suis assez d'accord avec toi sur ce sujet. Moi j'ai commencé sous Enlightenment (après win98), puis je suis passé à gnome 2.0 à la sortie, avec la 2.6 j'ai laissé tomber, je suis passé à xfce.

      Ce que je reproche à gnome : même si l'orientation grand public ne me plaît pas, c'est surtout l'opacité du soft qui a fini par m'énervé. Un truc simple : je voulais virer nautilus de mon bureau, je n'avais pas une grosse machine et je me servais jamais des icones du bureau ni de nautilus. J'ai jamais réussi (c'est surement faisable mais j'ai quand même passé beaucoup trop de temps là-dessus). J'ai jamais non plus réussi a trouver un truc similaire au systray qui marche, je suis surement pas très doué, mais je pense que les gens qui me connaissent savent que si j'y arrive pas c'est qu'il y a vraiment un problème.

      Ensuite on s'attend à quelque chose de similaire a windows/kde/macOS/je-sais-pas-quoi. C'est vrai, on s'attend à ça, et c'est vraiment ce qu'on voit en premier, et donc si on retrouve pas ce à quoi on s'attend, on est perdu. Autant Enlightenment ou xfce était radicalement différent, j'ai eu à m'adapter, mais quand le bureau se présente, on voit tout de suite que c'est différent. Quand tu démarre KDE, tu t'attends à retrouver un windows-like, et c'est vrai, c'est un windows-like. Voilà le problème. Alors ils faudraient qu'ils se démarquent vraiment des autres ou qu'ils fassent comme les autres, mais pas entre les 2.

      Enfin les dépendances des modules à la con de gnome. En passant à xfce, j'ai pas trouvé de console mieux que le gnome-terminal que j'avais pris l'habitude d'utiliser. Donc j'ai voulu le remettre. Ca m'a pris autour de 50 mega (debian) avec 50 dépendances à la con, en gros j'avais l'impression de reinstaller entierement gnome sauf les quelques trucs en fin de chaine. Alors la modularité, oui, mais c'est tellement entrelacé qu'au final on est obligé de tout avoir, et à ce moment là autant faire une seule lib mais c'est un avis personnel.

      Tout ça pour dire que mon expérience de gnome me laisse un souvenir assez mitigé. Si l'on veut se limiter à un usage débutant/classique, et baisser les bras dès qu'on veut faire un truc un peu plus exotique gnome convient très bien, mais son évolutivité par rapport aux utilisateurs qui acquierent de l'expérience est, il me semble, vraiment très limitée.
      • [^] # Re: ho sigh, windows...

        Posté par . Évalué à 0.

        > je voulais virer nautilus de mon bureau

        gnome-session-properties, vires nautilus, sauves la session.
        ou
        "killall nautilus", lance un autre vm, puis sauve la session.

        > c'est tellement entrelacé qu'au final on est obligé de tout avoir, et à ce moment là autant faire une seule lib mais c'est un avis personnel.

        Pssssssss
        Gnome-terminal utilise plein de truc, donc il y a plein de dépendances. Voilà, c'est tout. Si tu mets tout dans une librairie, ça change rien (apt sera moins "verbeux" et c'est tout).

        Puis si tu veux n'utiliser que glib, libxml et Orbit tu peux. T'es pas obligé d'installer gtk+, gnomelib, bonobo...
        En ce sans c'est modulaire. C'est pas modulaire dans le sens :
        - les programmes du bureau Gnome doivent utiliser le moins de fonctionnalité Gnome.

        Evidemment.
        • [^] # Re: ho sigh, windows...

          Posté par . Évalué à 1.

          gnome-session-properties, vires nautilus, sauves la session.
          ou
          "killall nautilus", lance un autre vm, puis sauve la session.


          T'as essayé ? Non parce que chez moi vas-y pour récupérer un background décent après. Sur la 2.0, la 2.4 et la 2.6, soit il perd le wallpaper, soit il le vire, puis il réapparaît comme par magie, soit il le met, mais les transparences des applis marchent plus, ... T'es obligé de faire un gros hack pour que ca marche (dans gconf ou avec xsetroot, enfin sur la 2.6 j'en avais tellement ras-le-bol de le refaire en plus ça marchait pas que je suis passé a xfce)

          Gnome-terminal utilise plein de truc, donc il y a plein de dépendances. Voilà, c'est tout. Si tu mets tout dans une librairie, ça change rien (apt sera moins "verbeux" et c'est tout).

          J'ai dit que c'était un avis personnel. Mais franchement, un terminal, ca demande pas 36000 dépendances. Si c'était modulaire comme moi je le pense, les 3/4 des dépendances devraient être optionnelles. Si j'ai pas envie d'utiliser le gnome-control-center ni d'avoir du son avec esd, je vois pas pourquoi je devrais être obligé de les installer pour utiliser gnome-terminal. C'est surtout ça le fond de ma critique.

          Puis si tu veux n'utiliser que glib, libxml et Orbit tu peux. T'es pas obligé d'installer gtk+, gnomelib, bonobo...
          En ce sans c'est modulaire. C'est pas modulaire dans le sens :
          - les programmes du bureau Gnome doivent utiliser le moins de fonctionnalité Gnome.


          Comme dit, je suis d'accord, mais ils ne devraient pas y être obligés.
          • [^] # Re: ho sigh, windows...

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            L'objet des applis d'un bureau, c'est d'etre integrees. Ca vaut meme pour un terminal. Si tu veux que le beep du terminal soit gere correctement,il te faut te lier avec le gestionnaire de son. Si tu veux savoir si le beep doit etre visuel ou pas, il y a priori un setting global su r le desktop qui precise si le beep doit etre visuel ou pas, et qui y associe un son que tu peux customiser.

            En fait, tu veux une appli Gnome sans Gnome. Le but d'un desktop tel que Gnome etant au depart de fournir un ensemble d'applicaitons coherentes et integrees, il n'y a pas de raisons de rendre ce genre de dependance soit optionelle. Cela dit, tu peux patcher.

            Si tu retires les dependances a Gnome, ca ne sera plus Gnome-terminal mais tu auras une application prete pour etre integree dans XFCE....

            Tes besoins et ta philosophie correspondent plus a XFCE qu'a Gnome.

            Sinon, a titre de curiosite, c'est quoi la killer feature de Gnome terminal qui fait qu'il t'es si indispensable ? A chaque fois que j'ai essaye Gnome, c'est justement Gnome-terminal qui m'a fait le plus souffrir a cause de ses limitations par rapport a konsole (il s'agissait de Gnome 1.4) donc je suis plutot curieux.
            • [^] # Re: ho sigh, windows...

              Posté par . Évalué à 2.

              Ouais tout à fait d'accord pour l'intégration. Mais voilà, pour moi soit tout est intégré, et ça n'a pas de sens de faire 36000 paquets séparés, on en fait un gros. Comme dit c'est personnel, mais j'aime pas voir le libesd là au milieu de nul part à cause d'un malheureux beep. Tu me diras, y'a les meta paquets pour ça, enfin bon c'est autant un problème de distribution/paquetage que de gnome avec toutes ses libs séparées.
              Sous debian, gnome-terminal depend directement de libesd alors que moi j'aurais plutôt vu, dans l'optique intégration, une dépendance du genre gnome-terminal->framework de gnome->libesd. Y'a une nuance.

              En fait, tu veux une appli Gnome sans Gnome.

              Pas tout à fait. C'est plutôt que si c'est une option, en plus de proposer la désactivation (esd en l'occurence), proposer aussi la desinstallation en sus. Ca resterait intégré d'un point de vue global quoi. Moi Gnome, je l'ai toujours utilisé sans son, mais j'ai toujours eu esd d'installé à cause de ça. Sinon à ce rythme, on se retrouve avec un système monolithique qui prend 1.5Go sur le disque pour peut-être 10% d'utile selon les personnes, comme XP...

              Enfin bon, Gnome prend effectivement une orientation qui ne correspond plus à mes besoins.

              Pour gnome-terminal :
              - les tabs
              - les polices lissées
              - multi-langues (nécessaires pour xjdic)
              - la transparence (les trucs eye-candy c'est super utile)
              - le paramétrage facile (couleurs, tailles, polices).
              Cela dit, Konsole fait ça aussi très bien, d'ailleurs j'ai remis des raccourcis de konsole (shift + fleche gauche/droite) dans mon gnome-terminal. C'est juste que Konsole, c'est completement dépareillé dans xfce :D (et il a l'air de chier pour la transparence aussi).
              • [^] # Re: ho sigh, windows...

                Posté par . Évalué à 1.

                > Mais voilà, pour moi soit tout est intégré, et ça n'a pas de sens de faire 36000 paquets séparés

                Le problème de séparation en plusieurs bibliothèques est un problème de développeurs (maintenance/communication/réutilisation) et pas d'utilisateurs finals (y a apt/yum/etc pour régler ça pour eux).

                Il y a (résumé très grossier) :
                glib
                gdk
                pango
                gtk+
                gnomelib

                Tu veux tout ça dans la même lib ? Quel intérêt ?
                libxml étant un composant parmis d'autres, KDE peut l'utiliser. glib peut-être utilisé par arts. Je bosse sur un petit projet et j'utilise glib (mais pas gtk+) et libxml. XFCE qui fait un """petit""" bureau utilise """seulement""" gtk+ (je te conseille sérieusement de regarder du côté de XFCE, c'est peut-être le bon bureau pour toi). Tu crois que si glib/gdk/pango/gtk+/libxml/gnomelib/etc était dans la même bibliothèque se serait mieux pour la diversité ? Que l'ensemble des développeurs (pas seulement Gnome) serait content ?

                Même si c'est parfois "casse couille", je préfère avoir beaucoup de bibliothèques qu'un truc monolithique.
              • [^] # Re: ho sigh, windows...

                Posté par . Évalué à 3.

                «tout est intégré, et ça n'a pas de sens de faire 36000 paquets séparés, on en fait un gros»

                En dehors de la réponse qui t'a déjà été faite, il faut aussi voir que si on corrige un gros bug dans, disons, GTK, il est plus simple et efficace de mettre à jour le paquet GTK que de mettre à jour un énorme paquet contenant tout Gnome.

                D'autant plus que plein de petits paquets ça n'a rien de génant si on utilise un bon gestionnaire de paquets.
                • [^] # Re: ho sigh, windows...

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Tout à fait.

                  Pour répondre aussi à la personne au-dessus, comme je l'ai souligné, c'est purement personnel comme impression, et je le sais très bien.

                  Moi je vois quelques dizaines de libs (atk, art, bonobo, freetype, gconf, ice, orbit, ...) utilisées par les applis gnome (le terminal, evolution, le panel, nautilus, ...). Alors je me dis, pourquoi n'ont-il pas fait un framework commun qui "wrap" tout ça ? Je me suis mal exprimé, au temps pour moi, mais ce que je veux dire c'est que j'aurai vu plutôt un truc qui "englobe" toutes les libs (et non pas fusionner toutes les libs en une seule). On aurait alors : appli gnome -> framework gnome -> libs (gtk, gnome, pango, etc), plutôt qu'un accès direct aux libs. Les libs restants accessibles de manières indépendantes, mais on ne serait plus dans le projet Gnome.

                  Alors y'a plusieurs raisons possibles, entre autres si on a pas besoin de tout, on utilise que ce dont on a besoin, par exemple j'ecris une appli gnome qui n'utilise pas de son, je ne depend pas de libesd. Mais si les applis sont faites pour tourner sous gnome, les dépendances, utiles ou inutiles, seront de toutes façon installées, et le framework commun prend tout son sens.

                  Tout ça pour dire que les dépendances reflètent pas vraiment le "tout" que constitue l'environnement gnome. On a l'impression que ça peut être modulaire, mais en fait non, c'est simplement que la couche "framework gnome" est totalement éludée, mais elle existe de manière abstraite.
                  • [^] # Re: ho sigh, windows...

                    Posté par . Évalué à -2.

                    s/au temps pour moi/autant pour moi/
                    Ca m'enerve de voir tous les gens se gourer.

                    Merci me corriger si je me trompe. Comme ca c'est moi qui me ferais soigner ;-)
                    • [^] # Re: ho sigh, windows...

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Si tous les gens se gourent, c'est peut-être qu'ils ont raison ;-)

                      http://www.langue-fr.net/index/A/au_temps-autant.htm(...)
                      • [^] # Re: ho sigh, windows...

                        Posté par . Évalué à 2.

                        au temps pour moi!! ;-)

                        (ca me fait bizarre d'ecrire ca, je m'y ferais jamais)

                        Il n'empeche, apparemment c'est pas super clair et tranche, mais bon puisk'il semble que c'est comme ca!!

                        En tout cas l'exemple (jamais utilise ou presque) m'a convaincu.


                        Et maintenant, je m'interroge sur le sens profond de cette phrase en decomposant, et ..... ca ne fait aucun sens pour moi (pas plus que autant dans le contexte ou j'ai mis s///)

                        En tout cas il est terrible ce site!! Ca fait plusieurs fois qu'il apporte des elements de reflexion sur des sujets difficile du francais.
                    • [^] # Re: ho sigh, windows...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Il est vrai qu'il n'y a rien de plus énervants que d'entendre en permanence "des chevaux", alors qu'on sait tous qu'il faut dire "des chevals". ;)
                  • [^] # Re: ho sigh, windows...

                    Posté par . Évalué à 0.

                    > appli gnome -> framework gnome

                    Il y a des initiatives dans ce sens. Le but n'est pas de tout rassembler mais d'indiquer que lorsqu'on parle du framework gnome 2.6 on parle de :
                    - gtk+2.4
                    - Pango 1.4
                    - libxml etc...

                    Mais le but n'est vraiment pas de fusionner les bibliothèques !
                    C'est du côté de freedesktop qu'on pense à ça.

                    > On a l'impression que ça peut être modulaire, mais en fait non

                    C'est modulaire ! Arrêtes de dire n'importe quoi.
                    libgnome utilise bonobo, gnomevfs, Orbit etc...
                    Bref, il y a une organisation, une hierarchie.
                    Rien ne t'interdit de ne pas utiliser gnomelib pour utiliser seulement Orbit.
                    Modulaire ce n'est pas :
                    - chaque lib dépend seulement de la libc et je peux les ajouter et enlever indépendament.

                    Si tu veux remplacer ton gtk+ "standard" par un optimisé pour framebuffer tu peux.

                    Sinon demandes aussi la "fusion" de "sed/tar/bash/find/etc" pour faire un gros paquet "ligne de commande Unix".
                    Ça te gène pas cette tripoté de paquet pour la ligne de commande ?
                    Puis Mandrake pourrait faire un urpmi avec rpm déjà dedans. Red hat devrait arrêter de séparer librpm de rpm. Tant qu'on y est Red Hat devrait fournir rpm avec librpm, rpmpython, up2date, yum etc... Puis si Mandrake n'utilise pas rpmpython car il utilise perl avec urpmi, ben tant pis eux...
                    Puis après on pourait faire un gros paquet bien baveux pour gcc avec make, m4, autoconf, automake, gdb, lint, ld, etc dedans.

                    Désolé, mais je ne veux pas de ça. Ça frise le cauchemard. En tant qu'utilisateur final ça ne m'apporte rien (yum s'occupe de ça très bien) et en tant que développeur : beurk !

                    Puis à chaque correction de bug ou trou de sécurité s'il faut download 300 Mo toute les semaines, je dis :
                    - non non non non non non !
                    • [^] # Re: ho sigh, windows...

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Je crois pas que t'aies bien lu mon post. J'ai bien souligné mon erreur d'expression, loin de moi l'idée de vouloir fusionner les libs, c'est débile.

                      Quand je parle de la modularité, je parle de l'environnement gnome, et non pas des modules indépendants de gnome. Prenons l'exemple de la libesd, on ne peut s'y soustraire, on ne peut la remplacer. Pour moi c'est pas modulaire au sens ou tu peux débrancher tel partie, pour la remplacer par un autre module, on en rajouter un autre. Il est clair que Gnome n'est pas modulaire. Par contre, et c'est encore heureux, les différents composants, entre autres, les libs, sont modulaires, tu peux, comme tu le dis utiliser l'une ou l'autre avec plus ou moins d'indépendance.

                      Moi ce qui m'intrigue, et c'est surtout ça le problème, en prenant ton exemple c'est que dans debian :
                      mon gnome terminal depend directement de libgnome, bonobo, gnomevfs, orbit ...
                      Alors que pour moi, ca me paraitrait plus logique que gnome terminal depende que de libgnome et que libgnome depende de bonobo, gnomevfs, ...
                      Maintenant, je pense que c'est peut-être un problème au niveau de la distribution(debian) qui n'est pas explicite au niveau de la hiérarchie des dépendances, et non pas du projet gnome mais bon j'en sais rien du tout.
                      • [^] # Re: ho sigh, windows...

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Si gnome-terminal utilise des fonctions de bonobo, au niveau du configure, il doit vérifier que bonobo est bien présent, et en fait il va se linker directement sur bonobo à cause de ça. La debian doit reprendre ces dépendances là.
                        esd a l'air de vraiment t'embêter, je pense que si tu bosses avec la communauté pour virer esd de gnome et faire en sorte qu'on puisse facilement utiliser différents backends (ie faire en sorte que gnome dépende de gstreamer, et laisser la question de l'utilisation d'un démon pour le son à l'utilisatuer/la distro), je pense que tes patches seront accueillis très favorablement ;)
                        • [^] # Re: ho sigh, windows...

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          le terminal utilise bonobo ? Ca veut dire que le terminal peut afficher un bout de fichier gnumeric ... ? ou que gnumeric peut lancer des scripts shell (ouarf, de quoi faire de bonnes macros, dans tout les sens du terme) ?
                          • [^] # Re: ho sigh, windows...

                            Posté par . Évalué à 1.

                            Ca veut dire que le terminal peut afficher un bout de fichier gnumeric ... ? ou que gnumeric peut lancer des scripts shell
                            Non.
                      • [^] # Re: ho sigh, windows...

                        Posté par . Évalué à 1.

                        > Prenons l'exemple de la libesd, on ne peut s'y soustraire, on ne peut la remplacer.

                        Tu parles d'un système type "plugin". Ben effectivement Gnome n'est pas comme ça. Remarquons que le "tout plugin" est assez vite lourd à développer.
                        S'il n'y a pas gconf que doit faire l'appli ? Puis il faut coder l'utilisation du son même si esd n'est pas installé, etc...
                        Dans certain cas les plugin c'est bien (gnome-vfs a des plugin) dans d'autre c'est un peut plus douteux comme intérêt.

                        > Moi ce qui m'intrigue, et c'est surtout ça le problème, en prenant ton exemple c'est que dans debian :
                        > mon gnome terminal depend directement de libgnome, bonobo, gnomevfs, orbit ...

                        C'est normal.
                        Si dpkg marche grosso-modo comme rpm, tu remarqueras que gnome-terminal dépend aussi de la libc :-)

                        Les dépendances pour un executable sont faite avec ldd (pour faire simple) pour connaitre les librairies nécessaire.
                        Ça a un autre avantage. Si tu as un paquet qui fourni libgnome, bonobo, gnomevfs en même temps, ça ne dérange pas apt. T'es indépendant du paquetage des fonctionnalités. Tout ce qu'il faut pour apt, c'est trouver les fonctionnalités (quelles soient dans 50 paquets différents ou dans un paquet).
  • # Cernons la personnalite de ce Ali Akcaagac

    Posté par . Évalué à 2.

    Un petit article interessant sur l'auteur du fork... http://micke.hallendal.net/archives/000169.html(...). Notons aussi que son navigateur web base sur gtkhtml n'est pas libre.

    Mon opinion ? Encore un rigolo du web.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.