Wikiversity en français atteint les 2 000 cours

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
17
juil.
2007
Éducation
La version francophone de Wikiversity a atteint le 16 juillet 2007 le compte de 2 000 articles pédagogiques en ligne avec le cours sur la programmation LaTeX.

Wikiversity est un projet de communauté pédagogique libre, lancé en août 2006. Comme sa grande soeur, Wikipédia, Wikiversity fait partie des projets soutenus par la Wikimedia Foundation. À ce titre son contenu est sous licence libre et se veut neutre et avec des références. Libre au sens légal du terme puisque son contenu est placé sous la licence GFDL qui, alliée à la technologie wiki, permet à tout un chacun de contribuer à l'élaboration de cette communauté.

NdM : à noter également que la Wikiquote francophone a atteint récemment 500 articles. Wikiversity est le plus jeune des projets soutenus par la Wikimedia Foundation, il existe à l'heure actuelle en cinq langues : l'allemand, l'anglais, l'espagnol, l'italien et le français. Les trois versions les plus prolifiques sont les versions anglophone, francophone et germanophone.

La version francophone de Wikiversity a été lancée en décembre 2006. Durant les tous premiers mois d'existence, la croissance était limitée et enrichie par quelques contributeurs issus de Wikipedia principalement. Dans les mois qui ont suivi, de nouveaux contributeurs se sont intéressés au projet. Parmi eux, des enseignants, comme David Crochet, professeur d'électrotechnique dans l'académie de Caen, qui commencent à contribuer pour l'idée que promeut le projet, à savoir apporter un support pédagogique libre à tous.

Aller plus loin

  • # 2000 cours ou 2000 entrées ?

    Posté par . Évalué à 7.

    Ce sont vraiment 2000 cours complets, ou bien 2000 articles parfois juste ébauchés ?

    Par exemple je suis un lien vers la physique, et je tombe sur :

    http://fr.wikiversity.org/wiki/L'univers_en_mouvement_et_le_(...)


    La présentation de cette leçon n'a pas été rédigée. Pour le faire, cliquer ici.
    [modifier]

    Niveau et prérequis conseillés
    Cette leçon est de niveau 10.

    Les prérequis conseillés sont : Aucun
    [modifier]


    Référents
    Ces contributeurs sont prêts à vous aider concernant ce cours :
    Personne ne s'est déclaré prêt à aider pour ce cours. Pour vous ajouter, cliquer ici.


    et beaucoup semblent dans le même cas.

    en tout cas je ne connaissais pas ce site, merci d'en avoir parlé, c'est une bonne initiative.

    Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: 2000 cours ou 2000 entrées ?

      Posté par . Évalué à 5.

      Pareil: je ne connaissais pas et je me suis empressé d'aller voir à quoi cela ressemblait!
      L'idée est fort intéressante, et je n'hésiterais pas à participer... Surtout que pour le moment, les pages des 2000 cours semblent souvent bien vides :-(
    • [^] # Re: 2000 cours ou 2000 entrées ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Oui, l'initiative est bonne, mais le contenu manque encore un peu.

      Mais en participant tous un peu on peut arriver au même point que wikipédia aujourd'hui !
    • [^] # Re: 2000 cours ou 2000 entrées ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Oui, ce sont 2000 « pages » et non pas cours. Effectivement, beaucoup de cours sont encore à l'état d'ébauche. Mais certains cours avancent bien, comme par exemple le cours d'électricité où participe notamment un professeur donnant ce cours. Les contributions sont bien sûr bienvenues.
  • # Risque de se marcher sur les pieds ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    A force de diversifier chaque idée en un sous projet de Wikimedia, est ce qu'on ne risque pas de se marcher sur les pieds ?

    En informatique par exemple les "cours" de Wikiversity vont ressembler furieusement à ceux de Wikibooks, donc soit ceux ci seront stockés en double, soit il ne seront présents que dans un des deux et ralentira le peuplement des différents projet, et dans pas mal de domaine Wikibooks et Wikiversity risquent de revenir plus ou moins à la même chose non ?

    Sinon l'idée est en elle même bonne bien sur, mais comme ca a été dit plus haut, les 2000 pages revendiquées sont un peu illusoires, toutes celles que j'ai visité étaient quasi vides

    (et sinon heureux d'apprendre que Wikiquote etait reparti)
  • # Re :

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    je ne connaissais pas du tout :$. C'est une très bonne initiative et avec le temps le contenu va s'étoffer. Faut lui faire de la publicité aussi, plus de monde au courant, plus de cours :].
  • # Help !

    Posté par . Évalué à 1.

    Ou bien je suis débile (éventualité qui n'est jamais totalement à exclure) ou bien il n'y a aucun "cours sur la programmation LaTeX". Je vois juste une page intitulée "Installation sous Mac". C'est un peu moins ambitieux. Quelqu'un en sait plus ?
    • [^] # Re: Help !

      Posté par . Évalué à 2.

      Il est vrai que l'article http://fr.wikiversity.org/wiki/LaTeX ne contient pour le moment pas grand chose mais comme dis précédemment, sur les 2048 cours présent lorsque j'écrit ces lignes, beaucoup sont des ébauches. Il faut voir aussi que beaucoup de cours sont dispatchés sur plusieurs pages (4 pages pour c++ par exemple).
      L'idée de cette news est surement de profiter d'un chiffre symbolique pour parler du site et donc attirer du monde dans la communauté.

      En résumé : contribuez au lieu de raller ;)
    • [^] # Re: Help !

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Raliez au lieu de ralez. Bon je -->[]
  • # Wikinews

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    J'en profite aussi pour signaler l'existance de http://fr.wikinews.org/ un site d'actualité sous licence Creative Commons Attribution 2.5. Actuellement, il y a par exemple de bons résumés des étapes du tour de France.
    • [^] # Re: Wikinews

      Posté par . Évalué à 10.

      Attendons à voir apparaître le wikitrolls: tout un tas de trolls sous licence Creative-Commons que l'on pourra placer dans n'importe quelle conversation :-D


      Bon, je m'en vais de ce pas créer la page vim/Emacs ====>[]
  • # Réserves récurrentes & mise en garde salutaire

    Posté par . Évalué à 2.

    Bon, comme tout le monde je suis allé jeter un coup d'oeil sur ma matière de prédilection, le droit public...et là, calamitas c'est le désastre...

    http://fr.wikiversity.org/wiki/D%C3%A9partement:Droit_public

    Il n'y a pas grand chose de rempli mais ce qui l'est est franchement mauvais. Inexactitudes, approximations, imprécision, c'est du niveau d'un étudiant assez moyen. Je parle en relative connaissance de cause puisque j'ai enseigné deux sous-disciplines de cette matière (vlan pour l'argument d'autorité !) pendant 2 années en 2ème année de DEUG (aujourd'hui Licence 2) et Maîtrise (Master 1).

    Avant d'aller plus loin je signalerai que je suis extrèmement réservé sur le plan scientifique et méthodologique par le concept même de Wikipedia et de ses projets annexes (cf. mes anciesn commetnaires sur le sujet) et que je lui préfére la partialité sincère et l'attitude plus humble du tout venant des pages personnelles, attitude pas très constructive mais que je tiens à distinguer de l'anti-wikipedisme de pure médisance qui trouve refuge ces jours-ci dans les journaux du "bien-penser" pour les gens qui se croient de gôôche.

    Or ici, le pékin curieux attiré par la réputation des wiki-concepts se trouverait embarqué dans de forts beaux draps...

    Illustration par l'exemple :

    Le droit public en France trouve son origine lors de la Révolution Française. Ainsi l'autonomie des juridictions administratives trouve ses origines dans les lois du 16 Août 1790 et 24 Août 1790. Mais cette évolution a été longue : au début justice retenue, puis déléguée en fait, puis enfin déléguée en droit par la loi du 24 mai 1872. C'est généralement la décision du Tribunal des Conflits (TC) du 8 Février 1873, dit Arrêt Blanco, qui est souvent retenue comme étant la première décision appliquant pour la première fois l'autonomie des juridictions administratives. Même si les juridictions existaient déjà comme le Conseil d'État, elle n'applique la justice délégué en droit qu'à partir de cette période.

    On peut remarquer trois grandes réformes en droit français contribuant à développer la justice administrative: La réforme de 1953, les tribunaux administratifs sont juges de droit commun du contentieux administratif et exercent subsidiairement, des fonctions administratives. Le développement du contentieux conduit à une nouvelle loi le 31 décembre 1987 créant les cours administratives d'appel, qui les rends compétentes afin de juger les appels des décisions des tribunaux administratifs. Le Conseil d'État intervient alors comme juge de cassation.



    Dans l'ordre :
    - une erreur dès la première phrase : il y a toujours eu un droit public . Car qu'est-ce que le droit public ? L'auteur reste dans le vague et se trompe : il assimile à tort donc droit public (le droit de l'exercice de la Souveraineté dans un cadre étatique entendu le plus largement) et le droit administratif (droit dérogatoire régissant une part des activités de l'Administration) qui n'en est qu'une partie (avec le droit constitutionnel, les finances publiques, etc.). Il y a toujours eu des règles particulières relatives à l'exercice de la Souveraineté, parfois anecdotiques (et encore...) comme la loi Salique opportunément exhumée par les Légistes ou d'une importance cruciale comme la convocation des Etats Généraux. A cela s'ajoute un régime de responsabilité propre ("Le Roi ne saurait mal faire"), des règles contentieuses adaptées (Edit de Saint Germain et ses défenses itératives aux Parlements (le juge de droit commun de l'époque en gros) de troubler les activités de l'Administration. En réalité c'est le droit public moderne qui apparaît pendant et après la Révolution (le rôle de l'Empire est considérable à de nombreux égards...). L'erreur semble minime, elle aboutit toutefois à une énormité.

    - une longue confusion ensuite. Il y a confusion entre le particularisme des juges de l'Adminsitration qui vont progressivement se constituer en une juridction administrative, un Ordre Administratif, et l'existence d'un droit Administratif autonome, distinct du droit applicable aux gens normaux (= les particuliers). Blanco [1] ne scelle pas du tout l'autonomie de la juridiction administrative mais affirme l'autonomie du *droit* administratif, les règles applicables (avec aussi deux trois bricoles sans conséquence sur la liaison de la compétenc eet du fond et un vague critère du service public ;-D. la confusion est évidente avec la décision Cadot qui consacre le caractère de juridiction de droit commun (= celle à laquelle on s'adrese quand aucun texte ne prévoit la compétence d'une autre juridiction) du Conseil d'Etat.

    [1] http://www.conseil-etat.fr/ce/jurisp/index_ju_la01.shtml
    [2] http://www.conseil-etat.fr/ce/jurisp/index_ju_la04.shtml

    - un second paragraphe marquée par une imprécision habile (j'ai l'impression de rajeunri quand j'étais examinateur à l'oral...) : pas de bétises mais rien de bien précis. Sauf que quand l'on annonce trois réformes autant en citer 3 et pas 2 (oubli de la réforme de 1995, de 2000, du Code de Justice Administrative ?). Et, le venin est dans dans la queue, le Conseil d'Etat depuis la prise d'effet de la réforme de 1987 est principalement juge de cassation, il reste aussi un juge de 1er ressort et d'appel d'attribution (= quand un texte spécial le prévoit).

    Bref, le curieux sincère qui se pencherait en toute confiance sur cette présentation se verrait déjà embarquer dans des contre-sens sérieux. On ne peut rien reprocher d'autre à l'étudiant ou à l'amateur éclairé qui a rédigé cette introduction qu'une certaine superficialité des connaissances, un manque de recul par rapport à son sujet. Mais comme celà augure mal de la suite...

    En conclusion, il faut voir avec l'augmentation des contributeurs mais le nombre de bénévoles correctement informés est modeste et l'effet de dispersion déjà relevé plus haut dans les commentaires entre les diffférents Wiki-concepts n'est pas un élément favorable...

    Quant aux rigolos qui viendront me dire "Bin, t'as qu'à corriger si t'es si malin !", je les enverrai poliment (ou pas) paître en leur signalant que j'emploie mon temps comme je l'entends et que si mon âme miséricorideuse a accepté de jeter ces quelques pensées sur mon dlfp que j'ai, c'est mon choix !!

    Bien fraternellement,

    Yojik
    • [^] # Re: Réserves récurrentes & mise en garde salutaire

      Posté par . Évalué à 2.

      Les wiki informatifs sont des sources d'informations sur le net comme toutes les autres.
      Et en tant que tel, elles doivent être recoupées entre elles, sinon bien sur qu'on peut être induis en erreur. C'est indispensable.
      Si un internaute dit amen à tout ce qu'il trouve sur les wikis, il risquera de le faire pour n'importe quelle source qu'il lui donnera les informations qu'il cherche.

      Laisse donc à ce wiki le temps de se développer, il gagnera en cohérence et en contenu avec le temps.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.