Initiation à StarOffice: un cours gratuit et africain

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
2
jan.
2002
Communauté
L'Afrique est bonne hôtesse ;) et se mobilise peu à peu pour les logiciels libres.

Il est à noter une initiative heureuse de mettre un cours d'initiation à StarOffice en ligne sur le net. Le cours est hébergé avec la collaboration d'un FAI (ZCP) au Burkina Faso.

La formation proposée a l'air bien complète et ferait une très bonne base pour convertir les utilisateurs de poste bureautique à StarOffice.

Installation de Xine / carte de décompression mpeg2

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
23
déc.
2001
Audiovisuel
Léa vient de mettre à jour la doc sur l'installation de Xine et/ou d'une carte de décompression MPEG2.
Les nouvelles versions de Xine et des drivers em8300 rendent cette tâche maintenant facile.
Alors pour Noël... commandez des DVD :-) (non cryptés bien sûr : bien que Xine puisse les lire, il me semble qu'il vaut mieux les éviter pour montrer notre désaprobation)

Travailler à la maison grâce à OpenSSH

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
19
déc.
2001
OpenBSD
Bon ce n'est pas Linux, mais l'article est plutot intéressant.

Trouvé sur BSDVault, cet article explique comment utiliser OpenSSH pour acceder aux services POP, SMTP, NNTP à distance si ils sont habituellement bloqués.

Merci à GCU-Squad pour la news.

Note du modérateur: ceci est appliquable aussi à tout Unix qui a ssh installé.

Quels standards pour la signature et le cryptage PGP des mails ?

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
11
déc.
2001
Sécurité
D'un côté, certains MUA (NdM: Mail User Agent) comme Kmail font du PGP "in line", c'est à dire dans le corps du mail. D'autres utilisent des messages PGP/MIME (NdM: la signature est dans une partie MIME). Bien entendu, ce n'est pas vraiment compatible, et il est pénible de lire les mails de l'un avec l'autre.
Qu'en disent les RFC ? A l'origine, PGP était "in line", comme le définit la RFC 1991 qui date de 1996... Mais depuis, les RFC 2015 et 3156 (la 3156 est une maj de la RFC 2015 datée de 2001) définissent clairement PGP/MIME comme "proposed standard".

Mutt par exemple, utilise PGP/MIME... mais c'est quasiment le seul (oui oui il y a aussi Gnus). Kmail utilise le PGP inline...

Avant que tout le monde passe en PGP/MIME, il est préférable bien entendu de pouvoir utiliser les deux.

En attendant ça, vous pouvez utiliser 3 scripts Perl pour permettre à Kmail de lire les mails cryptés/signés en PGP/MIME, ou bien passer à Gnus (en bricolant un peu il doit surement faire les deux et même plus :p)

Note du modérateur: la version CVS de Gnus (Oort Gnus) supporte tous les modes d'utilisation de PGP, dans le corps comme en détaché, de manière transparente et sans qu'il y ait besoin de "bricoler". Je vous rappelle également qu'il existe GnuPG, une implémentation libre du protocole OpenPGP, qui remplace complètement la version commmerciale nommée PGP. Voir le lien dans la boîte Edito :)

HOWTO Qmail anti-spam

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
11
déc.
2001
Sécurité
Voici une FAQ sympa pour gérer le spam sous Qmail. Qmail est un serveur de courrier dont les points forts sont la sécurité, la fiabilité, la vitesse, etc. Nous entendons par SPAM l'envoi en masse de courrier non-solicité, généralement de la publicité. A noter également le dossier sur Qmail dans la revue Login de ce mois.

"Quick Reference" pour debian

Posté par . Modéré par orebokech.
Tags :
0
9
déc.
2001
Debian
Dans la dernière debian weekly news du 5 décembre on retiendra
"Quick Reference for Debian GNU/Linux" écrit par Osamu Aoki. Cette Documentation écrite en anglais s'inspire de divers posts sur les listes de diffusion "debian-user".

Si vous comprenez l'anglais cette excellente documentation répondra succintement à la plupart de vos problèmes (comment reconfigurer un paquet, passer en woody etc...)
Voilà la réponse à toutes les questions courantes sous debian !

Ext3 et comparatifs vs. reiserfs

Posté par . Modéré par oliv.
Tags :
0
29
nov.
2001
Doc
Maintenant qu'un noyau stable digne de ce nom intègre ext3, je vous soumets un document que j'ai rédigé sur l'installation et l'utilisation d'ext3, ainsi qu'une petite série de benchs ext2/ext3/reiserfs made in maison.

La viabilité économique des sociétés gérant des projets libres

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
27
nov.
2001
Commercial
je vois régulièrement passer des news à propos des dérives des sociétés travaillant sur de l'Open Source. La question que je souhaite poser à la communaité LinuxFr est la suivante :
Selon vous, est-il possible pour une société de gagner de l'argent en proposant des outils gratuits ? Le service ne paye pas forcément.
Prenons un exemple : SourceForge


Comment voulez vous qu'ils gagnent de l'argent pour assumer les coûts salariaux, d'infrastructure, etc si ils ne vendent rien ?
Je pense qu'une société ne peut exister en tant que "support" de logiciels libres car son but est toujours commercial.
Je pense que l'Open Source est un mouvement de personnes passionnées qui ne pourra jamais servir à des fins commerciales.

D'autres exemples : VALinux qui prend du recul, MandrakeSoft qui n'a jamais gagné d'argent,...

Vous critiquez les sociétés développant en licences "fermées", mais ont-elles un moyen de gagner de l'argent pour survivre ?

VPN, Freeswan

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
27
nov.
2001
Doc
Dans le cadre de mon boulot, je me suis penché sur le VPN. Ce système permet de relier 2 réseaux via internet et assure un transfert des données de l'un à l'autre sécurisé par des algorithmes de cryptographie.

J'ai mis en pièce jointe un fichier txt expliquant comme je m'y suis pris (je débute plus ou moins et ça ce voit :) et les résultats obtenus.

Note du modérateur: VPN = Virtual Private Network = réseau privé virtuel

Centralisation et décentralisation de son carnet d'adresse et de ses bookmarks

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
26
nov.
2001
Internet
En général je travaille chez moi et au boulot. L'un des trucs les plus génants est le manque de mécanismes pour récuperer mes données Internet (adresses mails, bookmarks). Il n'existe (à ma connaissance) aucun système pour permettre la gestion d'une version unique de ses informations. Ces données pourraientt être enregistrées sous un format générique XML pour être utilisées par diférentes applications (possibilité d'utiliser des butineurs différents sans être obligé de réentrer toutes les informations). De plus, ne serait-il pas intéressant de mettre au point des mécanismes pour ce genre d'opérations (un ou plusieurs serveurs où ses données eventuellement cryptées sont conservées) ?

Guide de la mise en place d'un routeur/parefeu sous OpenBSD

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
1
8
nov.
2001
OpenBSD
Vu sur gcu-squad, un très bon guide (en anglais malheuresement) détaillant pas à pas la mise en place d'un routeur/pare-feu sous OpenBSD 2.9. Le guide est centré sous la mise en place utilisant DSL et PPPoE, mais cette mise en place peut s'appliquer sans problèmes aux autres utilisateurs et même (peut-être) aux autres BSDs avec un minimum de modifications.



update: un autre document de Virginie aussi complet que les précédents est disponible. A lire.

GnuPG et échange de clefs

Posté par (page perso) . Modéré par oliv.
Tags :
0
30
oct.
2001
Rien à voir
Beaucoup d'entre vous comprennent la nécessité d'utiliser des outils tels que GnuPG pour sécuriser leur correspondance, soit pour signer vos messages afin d'assurer leur provenance, soit pour les chiffrer avec la clef publique du (des) destinataire(s).

L'APRIL a récemment indiqué dans une interview d'Olivier Berger, secrétaire, que la cryptographie était indispensable. Uzine a publié un article intitulé « pourquoi j'utilise PGP » de septembre 2000, mais toujours d'actualité.

Cependant, toute la force de GnuPG vient lorsque l'on échange ses fingerprints avec ses petits voisins, afin d'agrandir son réseau de confiance. Lorsque vous rencontrez quelqu'un, vous vérifiez son identité (passeport, etc) et vous prenez sa fingerprint. Une fois de retour chez vous, vous téléchargez sa clef sur un serveur (keyserver par exemple), vous vérifiez la fingerprint, et si elle correspond vous la contre-signez, attestant que cette clef appartient bien à la personne que vous avez rencontrée.

Cependant il devient ensuite beaucoup plus intéressant, à mon avis, d'échanger ses fingerprints avec des gens qui sont géographiquement loin, et que vous avez peu de chance de rencontrer de visu, ceci afin d'agrandir encore un peu votre réseau de confiance. Un problème se pose alors, comment rencontrer des gens prêts à les échanger lors de vos voyages ponctuels ? Contacter les lugs sur place ? Peu efficace en fait. L'idéal serait un serveur qui listerait les gens prêts à échanger leur fingerprint, classés par région, pays, etc. Je n'ai pas trouvé de tels projets, si quelqu'un a des idées à ce propos... commentaires bienvenus.

Introduction à GnuPG

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
16
oct.
2001
Sécurité
A la suite de l'abandon par sa maison mère de PGP, GPG devient de plus en plus une solution intéressante pour la crytographie dans les organismes et les entreprises. Mais l'utilisation sous linux peut etre assez "cryptique" (huhu).

J'ai donc redigé une introduction a l'utilisation de GnuPG, la mise en route et les operations de bases sont couvertes.

Note du modérateur: N'oubliez pas non plus le document de Loïc, qui est très complet.