• # Wait and see

    Posté par  . Évalué à 10.

    La certification de l’âge doit passer par une «attestation numérique» dont les détails techniques ne sont pas encore finalisés.

    Mouais, je pense que ca fera comme les fois précédentes et qu'au final, ca sera oublié (tiens je chercherai ca si j'ai ~du temps~ rien de mieux à faire un jour)

    Je ne pense pas que le problème n'existe pas hein, mais tant qu'on pensera que la solution ne viendra que de la technologie et pas de l'éducation, à mon avis, on ira pas loin…

    • [^] # Re: Wait and see

      Posté par  . Évalué à 8.

      La certification de l’âge doit passer par une «attestation numérique» dont les détails techniques ne sont pas encore finalisés.

      Genre:

      [ ] J'ai plus de 18 ans
      [ ] J'ai moins de 18 ans

      Ah, après lecture, c'est évoqué dans l'article: "Un bouton «je suis majeur» n'est pas suffisant".

      C'est toujours un problème technique. J'ai entendu l'histoire du permis de conduire. Il est à peu près certain qu'un mineur ne sait pas où est rangé le permis de conduire de ses parents, que tous les adultes ont un permis de conduire, ou encore que les permis de conduire sont bien stockés de manière sécurisée chez le fournisseur d'images dénudées.

  • # Rien de nouveau

    Posté par  . Évalué à 9.

    Juste qu'ils vont tenter de spécifier le bouzin vu que la loi actuelle est trop vague (ie elle dit ce qui ne marche pas, mais ne précise pas ce qui marche, et laisse au juge le soin de décider, qui bien souvent ne pourra que se fier aux différents 'experts' trouvé par chacune des parties).

    Vu qu'a moins de transformer la France numérique au même niveau que la chine y'a pas de solution viable, tout ce qu'ils risquent de faire c'est d'invisibiliser les site mainstream pour les mineurs, et ne leur laisser que les plus trash.

    Mais bon c'est toujours bien pour l'image de dire qu'on fait quelque chose pour les enfants… Et pour le moment avec leur réforme bien impopulaire ils en ont bien besoin.

    Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

    • [^] # Re: Rien de nouveau

      Posté par  . Évalué à 6.

      La solution n'est pas la censure, de toute manière inapplicable, mais l'éducation aux réseaux sociaux, aux média. Autres solutions à mettre en œuvre parallèlement: une éducation à la sexualité digne de ce nom, c'est à dire qui ne soit pas moraliste. L'amour, c'est bien mais les jeunes ont parfois envie de découvrir autre chose, envie de laisser parler leurs corps sans entraves. Concernant les enfants, d'abord reconnaître qu'ils se posent très tôt des questions, ensuite mettre en place une éducation sexuelle adaptée à leur âge.

      Poster une information ne signifie pas nécessairement adhésion

  • # Interdire les sites pornographiques tout court.

    Posté par  . Évalué à -9.

    Allons, pas d'hypocrisie, la solution serait relativement simple. Et efficace ?
    On cautionne la prostitution (oui, mais il y a une caméra, ça change tout), le proxénétisme, la culture du viol, l'incompréhension des corps, tout ça pour justifier nos envies de faciliter nos branlettes & cie en tant qu'adultes pourtant conscients qu'on jouit dans le portefeuille du trafic d'humains.

    • [^] # Re: Interdire les sites pornographiques tout court.

      Posté par  . Évalué à 10.

      Ça sent, au choix
      1) le troll
      2) le fasciste qui veut trouver une raison pour filtrer internet comme en Chine (et y'a malgré tout du porno qui y circule)
      3) une personne qu'a rien compris a la problématique d'une réseau fortement connecté, décentralisé et prévu pour résister aux pires attaques.
      4) une personnes qui n'a suivit aucun des débats sur l'origine du monde sur facebook ou autre sein que je ne saurait voir.
      5) un représentant des trafique d'être humain se réjouissant du ban future des site mainstream pour augmenter l'audience des site encore plus nauséabond

      Allons, pas d'hypocrisie, la solution serait relativement simple. Et efficace ?

      Cela a été maintes fois débattue ici, et interdire le porno sur internet est une solution simpl iste et inefficace la chine l'interdit avec des moyens lourd, ça continue d'y pulluler.

      La frontière entre le porno, l'érotisme et l'art va dépendre de tout un chacun; pour certains l'origine du monde est pornographique; pour d'autre dès qu'un téton apparaît c'est pornographique.

      Ensuite si tu te bases sur le trafique d'être humain pour poser l'interdiction, il va rester tout ce qui est dessiné ou rendu en image de synthèse, ainsi que tous les site qui se foutent de ton interdiction et bien souvent le message véhiculé est similaire, voir même pire. En cherchant à atteindre ton but (interdire le porno) par un moyen détourné, tu ne fait qu'aggraver le problème.

      Le téléchargement de films/séries/musique est illégal depuis des années, c'est pas pour autant que nos chère tête blondes n'en trouvent pas; et pourtant les ayants droit leur mène une lutte acharnée.

      Par ailleurs, ce n'est pas parce que c'est simple a énoncer que c'est simple à mettre en oeuvre.

      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: Interdire les sites pornographiques tout court.

        Posté par  (site web personnel) . Évalué à 4.

        Cela a été maintes fois débattue ici, et interdire le porno sur internet est une solution simpl iste et inefficace la chine l'interdit avec des moyens lourd, ça continue d'y pulluler.

        C'est tellement bien filtré en Chine que tu en as même dans les pubs sur les sites… et, sur les pubs insérées par le FAI quand tu visites des sites qui sont sans SSL/TLS.

        Pourquoi bloquer la publicité et les traqueurs : https://greboca.com/Pourquoi-bloquer-la-publicite-et-les-traqueurs.html

    • [^] # Re: Interdire les sites pornographiques tout court.

      Posté par  (site web personnel) . Évalué à 10.

      Je pense que le plus simple c'est d'interdire internet ou au moins les images et vidéos sur internet. Un bon moyen serait de revenir aux modems 28.8kbps.

      pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

      • [^] # Re: Interdire les sites pornographiques tout court.

        Posté par  (site web personnel) . Évalué à 10.

        9 600 bit/s pour le minitel, et il y avait déjà du porno (ou au moins des 3615 "rose")

        • [^] # Re: Interdire les sites pornographiques tout court.

          Posté par  (Mastodon) . Évalué à 7.

          9 600 bit/s pour le minitel

          Peut-être à la fin, mais le minitel traditionnel" c'était 1200/75 (réception/émission, réversible).

          En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

          • [^] # Re: Interdire les sites pornographiques tout court.

            Posté par  (site web personnel) . Évalué à 3.

            réversible avec le minitel 1B

            • le 1er que j'ai eu avait un clavier ABCDEF : il est reparti à l'agence France Telecom 1 semaine après, il n'était pas réversible
            • le 2ème — le minitel 1 — avec un clavier A Z E R T Y et il n'était pas réversible non plus
            • ~6 mois plus tard, le minitel 1B est sorti : bon, l'agence France Telecom commençait à me connaître :D ils n'ont pas été trop surpris de me voir débarquer pour un nouvel échange ;-)

            À l'époque, ils m'avaient filé 2 livres de docs — imprimé sur papier glaçé — avec le blueprint de la carte électronique et les spécifications des connexions rj11 (modem) et série (pour le connecter à un ordinateur) + toutes les commandes acceptées et les codes de tous les caractères affichables (il y en avait une palanquée hors ascii pour permettre d'afficher des graphiques : genre générer les images1 pour 36 15 ULLA pour rester dans le thème :p).


            1. un peu de l'ascii art — et voir ascii art en anglais — comme on peut obtenir avec libaa, ça peut donner des résultats bluffants et ils ont même une galerie de résultats libaa :p 

      • [^] # Re: Interdire les sites pornographiques tout court.

        Posté par  (Mastodon) . Évalué à 7.

        Déconne pas, l'industrie porno c'est aussi beaucoup de livres avec rien que des mots dedans. Du texte sans image, à lire d'une seule main. Ok, j'exagère un peu car y a quand même une image: en couverture ;)

    • [^] # Re: Interdire les sites pornographiques tout court.

      Posté par  . Évalué à 10.

      On cautionne la prostitution (oui, mais il y a une caméra, ça change tout), le proxénétisme, la culture du viol, l'incompréhension des corps, tout ça pour justifier nos envies de faciliter nos branlettes & cie en tant qu'adultes pourtant conscients qu'on jouit dans le portefeuille du trafic d'humains.

      Pas plus qu'on cautionne la pollution, l'escroquerie, les boues rouges, l'évasion fiscale, la déforestation, les guerres, l'esclavage, le travail des enfants quand on va faire ses courses dans un supermarché.

      Comme dans toute industrie, il y a des plus vertueux que d'autres.

      Si la pornographie "éthique" te tient à coeur, tu retrouveras de nombreux collectifs d'acteurs et actrices souhaitant promouvoir ce divertissement sous une autre forme. Ainsi, tu peux continuer à soutenir tes luttes, tout en te paluchant l'esprit léger et sans avoir besoin de tenter d'interdire le plus vieux divertissement du monde (spoiler: tu n'y arriveras de toute façon pas).

      Arrêtons de vouloir interdire le porno. Eduquons nous enfants sur ce qu'est et n'est pas le porno…

      La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

      • [^] # Re: Interdire les sites pornographiques tout court.

        Posté par  (site web personnel) . Évalué à -5.

        C'est exactement l'argument du lobby pro armes à feu aux états unis.

        "Les armes ne sont pas le problème" & "c'est une question d'éducation"

        • [^] # Re: Interdire les sites pornographiques tout court.

          Posté par  (Mastodon) . Évalué à 10.

          Oui mais faut voir la différence entre une arme à feu et un couteau.

          Un couteau peut sert à couper plein de trucs mais peut tuer ou blesser si utilisée à mauvais escient.
          Une arme à feu est conçue uniquement pour blesser/tuer.

          Ben le porno c'est pareil. Ça n'est pas fait pour prostituer, contraindre et désinformer. Ces 3 choses sont plus une conséquence de la popularité et du fait que le porno et la masturbation reste des tabous au lieu d'en parler plus et le rendre un porno éthique plus accessible, y compris à un publique jeune.

        • [^] # Re: Interdire les sites pornographiques tout court.

          Posté par  . Évalué à 4.

          "Les armes ne sont pas le problème" & "c'est une question d'éducation"

          Certains pays ont un nombre élevé d'arme par habitants, c'est pas pour autant un problème; donc une question de mentalité / éducation est de rigueur; c'est sur ces derniers points que le lobby pro-mort joue à fond et poussent même les armes dès le plus jeune âge, refuse toute forme de contrôle et fait sa pub aux heures de grandes écoutes.

          Mais si demain les US décidaient de limiter la circulation des armes, cela leur serait plus facile que de bloquer le porno tout simplement parce que les armes c'est quelque chose de physique et que jusqu'à présent c'est difficile de se faire liver un JR-15 ou AR-15 via la fibre; on peut bien trouver des plans à imprimer soi même, mais c'est cher en équipement de base, et tu feras pas une tuerie de masse avec.

          Bref avant d'aller chercher des analogies il serait bon ton de s'assurer qu'elle s'applique correctement.

          j'ai pas encore vu de pub de site porno pour les 7+ (encore heureux!), mais pour les armes, il y'en a; ajoute à cela tout les films/séries de super flic, cowboy, mec qui veut se venger, vigilante, ainsi que la moralité générale de la majorité des films américains, tu comprendras, effectivement que le principal problème est culturel/éducationnel

          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Commentaire supprimé

          Posté par  . Évalué à 0.

          Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

        • [^] # Re: Interdire les sites pornographiques tout court.

          Posté par  (site web personnel) . Évalué à 5.

          Sauf que les armes sont faites pour tuer ce qui justifie leur encadrement.

          Le sexe lui est un loisir.

          Si tu veux faire une vraie analogie entre pr0n et arme, il faut le comparer avec les pistolets à bille, mousses, paintball…

          Le post ci-dessus est une grosse connerie, ne le lisez pas sérieusement.

          • [^] # Re: Interdire les sites pornographiques tout court.

            Posté par  (site web personnel) . Évalué à -1.

            Le porno n'est pas un loisir pour les acteurs, il me semble.

            Je voulais simplement mettre le doigt sur l'insuffisance du discours qui prône l'éducation pour justifier la déréglementation. L'analogie était peut être hasardeuse, mais j'ai été frappé par la (peut être trompeuse) similitude des arguments. Les États-Unis ont beau être le pays avec le plus de mort par armes à feu, ça n'empêche pas une grande partie de leur population de continuer d'être pro-armes au motif qu'il s'agirait d'une question d'éducation et que l'arme en elle-même peut être utilisée en bien comme en mal.

            Si on laisse tomber cette comparaison, on peut tout de même admettre que le porno a des inconvénients, à commencer par l'exposition des plus jeunes (à partir de 11 ans en moyenne aujourd'hui). Alors que faire pour essayer d'en réduire les impacts ?

            • [^] # Re: Interdire les sites pornographiques tout court.

              Posté par  (site web personnel) . Évalué à 4.

              Le porno n'est pas un loisir pour les acteurs, il me semble.

              Il y a beaucoup de pr0n amateur et semi pro.

              Et même chez les pros, je serais étonné que ça ne soit pas aussi un loisir pour certains, tout comme pour beaucoup de monde sur linuxfr, l'informatique est à la fois une passion et un métier.

              le porno a des inconvénients, à commencer par l'exposition des plus jeunes (à partir de 11 ans en moyenne aujourd'hui). Alors que faire pour essayer d'en réduire les impacts ?

              Ce qui est déjà fait : des modes "modérés" par défaut pour les moteurs de recherche, des écrans d’accueil demandant l'âge et des parents qui veillent et éduquent leurs enfants.

              Pour aller plus loin, il faut envoyer des inspecteurs du travail et la médecine du travail sur les lieux de tournage.

              Le post ci-dessus est une grosse connerie, ne le lisez pas sérieusement.

              • [^] # Re: Interdire les sites pornographiques tout court.

                Posté par  (site web personnel) . Évalué à -1.

                Ce qui est déjà fait : des modes "modérés" par défaut pour les moteurs de recherche, des écrans d’accueil demandant l'âge

                J'ai peur que ce ne soit pas suffisant pour empêcher des enfants d'accéder à des contenus qui ne leur sont pas destinés.

                et des parents qui veillent et éduquent leurs enfants.

                Je suis peut être naïf, mais je crois que c'est déjà le cas. Je ne connais pas de parents qui laisseraient sciemment leur enfant de 11 ans regarder du porno.

                Si l'âge moyen de première exposition est si bas, c'est bien parce que la facilité d'accès aux contenus pour adulte et la multiplication des écrans rendent impossible de contrôler tout ce que les enfants peuvent voir.

                Je ne suis pas un fanatique du contrôle et de la répression, mais je suis personnellement a posteriori très heureux que mes parents ne m'aient pas laissé regarder de films d'horreur à la télé quand j'étais gamin, ce qui me convainc que certains contenus (pas que porno) doivent ne pas être accessible avant un certain âge.

                Et si c'est le cas, c'est précisément parce qu'en deçà de cet âge (sur lequel il peut y avoir débat), un enfant n'est pas capable de juger par lui-même si un contenu risque de lui être néfaste ou pas.

                • [^] # Re: Interdire les sites pornographiques tout court.

                  Posté par  . Évalué à 8.

                  J'ai peur que ce ne soit pas suffisant pour empêcher des enfants d'accéder à des contenus qui ne leur sont pas destinés.

                  Si les enfants cherchent à contourner l'interdiction, part du postula qu'ils y arriveront, ça simplifiera grandement le débat, et je te défie de me donner une seule méthode réaliste pour empêcher un gamin de trouver du porno alors qu'il cherche; il suffit d'un seul trou pour que toute l'école soit au courant et ça se propage très vite.

                  Je suis peut être naïf, mais je crois que c'est déjà le cas. Je ne connais pas de parents qui laisseraient sciemment leur enfant de 11 ans regarder du porno.

                  Et combien de parent ont parlé de sexualité à leur môme de 11 ans?

                  Si l'âge moyen de première exposition est si bas, c'est bien parce que la facilité d'accès aux contenus pour adulte et la multiplication des écrans rendent impossible de contrôler tout ce que les enfants peuvent voir.

                  Aujourd'hui tu as des contrôle parentaux sur tous les appareils normalement utilisé pour aller sur internet, que ce soit mobile ou fixe; si les parents se contrefoutent de leur configuration et ne dialogue pas avec leur mômes c'est l'éducation des parents qu'il faut revoir.

                  Et si c'est le cas, c'est précisément parce qu'en deçà de cet âge (sur lequel il peut y avoir débat), un enfant n'est pas capable de juger par lui-même si un contenu risque de lui être néfaste ou pas.

                  On tourne en rond, la question n'est pas de savoir s'il faut qu'un môme de 11 an ait le droit de regarder du porno, mais s'il faut ficher les gens qui consulte les sites à sujet sensible, alors que les contenus très sensible resteront, eux, accessible.

                  Tu ne peux pas filtrer tout internet sans avoir une censure monstrueuse.
                  Tu ne peux pas exiger que la totalité des sites mondiaux se plient à une justification d'âge Franco Française; ou même mondiale, as tu la moindre idée de ce à quoi ressemble la carte d'identité d'un péruvien ? 3 coups de gimp et tu l'as ton identité d'adulte.

                  Note bien j'ai dit péruvien, mais tu peux essayer avec une ougandaise, un chinois, une coréenne, monégasque…

                  Sans oublier les couple login/mdp qui vont s'échanger sur les forum; voir se monnayer…

                  Bref donne moi une méthode réaliste permettant d'empêcher une personne d'accéder à du Porno et on peut commencer à envisager comment l'appliquer à grande échelle.

                  Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                  • [^] # Re: Interdire les sites pornographiques tout court.

                    Posté par  (Mastodon) . Évalué à 4.

                    Sans compter que comme dans tout domaine si les méthodes légales sont trop contraignantes, le traffic illégal augmente. Si les ados ne peuvent plus accéder à des sites respectant une telle loi, ils téléchargeront du porno ailleurs.

                    Il serait beaucoup plus intéressant de s'assurer que le contenu de ces sites:
                    - ne provienne pas d'activités illégales
                    - ne fasse pas la promotion de l'inceste et du détournement de mineur
                    - n'a pas été produit sous la contrainte d'une ou des parties concernés
                    - soit forcé d'établir une échelle/notation et avertissements suivant le réalisme

                    Et financer une éducation sexuelle y compris aux adultes avant que leurs enfants arrivent à la puberté pour qu'ils arrêtent de perpétuer des traditions et croyances stupides. Ma partenaire a supris il y a deux jours une conversation d'une collègue quinquagénaire qui expliquait à une autre collègue avoir dit à sa fille ado de s'endurcir un peu et arrêter de se plaindre car celle-ci se plaignait de trouver la pénétration douloureuse. On reste sans voix.

                • [^] # Re: Interdire les sites pornographiques tout court.

                  Posté par  (site web personnel) . Évalué à 4. Dernière modification le 07 février 2023 à 18:42.

                  Il y en a.

                  Cela peut être révélateur d'un climat incestuel (=qui ne conduit pas nécessairement à un inceste mais contribue à brouiller les limites).

                  Pénalement c'est de la corruption de mineur.

                • [^] # Re: Interdire les sites pornographiques tout court.

                  Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 4.

                  Si on laisse tomber cette comparaison, on peut tout de même admettre que le porno a des inconvénients, à commencer par l'exposition des plus jeunes (à partir de 11 ans en moyenne aujourd'hui). Alors que faire pour essayer d'en réduire les impacts ?

                  Je ne sais pas pourquoi l'association porno et exposition des plus jeunes ; c'est une façon de déplacer les problèmes pour ne pas corriger ce qui doit l'être non ?

                  Je suis peut être naïf, mais je crois que c'est déjà le cas. Je ne connais pas de parents qui laisseraient sciemment leur enfant de 11 ans regarder du porno.

                  Moi j'en connais. Ce que je veux dire, c'est que j'en vois un certain nombre de parents qui laissent leurs gosses surfer sur l'ordi (sans compter ceux et celles qui fourrent une tablette connectée au web dans leur main) sans contrôle parental (tant qu'à faire) mais que ces mêmes enfants n'ont pas le droit d'aller à l'école (en longeant le pâté de maison) sans qu'on leur tienne la main. Paye ta cohérence…

                  Je ne suis pas un fanatique du contrôle et de la répression, mais je suis personnellement a posteriori très heureux que mes parents ne m'aient pas laissé regarder de films d'horreur à la télé quand j'étais gamin, ce qui me convainc que certains contenus (pas que porno) doivent ne pas être accessible avant un certain âge.

                  Pourtant, si on devait reprendre tes termes, il aurait fallu interdire les films d'horreur parce-que ayant « des inconvénients, à commencer par l'exposition des plus jeunes » Mais tu admets toi-même qu'il y a un rôle parental à jouer (mais le laxisme semble l'emporter d'un côté et les extrémismes semblent de plus en plus s'exprimer par ailleurs avec l'adoubement de politiques démagogiques et populistes.)
                  Il faut du contrôle (à ne pas confondre avec flicage et dressage) des parents (c'est aussi ça le rôle, pas juste de copuler et de mettre son nom sur les papiers administratifs) Beaucoup de soucis actuels viennent d'une certaine démission parentale collective.
                  De la même façon, les sites devraient se responsabiliser (c'est bien que les moteurs de recherche aient des filtres, il faudrait aussi que certains sites évitent des bandeaux de tout et n'importe quoi) …mais de nos jours on compte plus pognon avant éthique (même ta téloche qui ne passait pas de film d'horreur en « prime time » aujourd'hui diffuse massivement de la violence et du sang sans signalétique, où va cette société ?)

                  “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

                • [^] # Re: Interdire les sites pornographiques tout court.

                  Posté par  (site web personnel) . Évalué à 7.

                  en deçà de cet âge (sur lequel il peut y avoir débat), un enfant n'est pas capable de juger par lui-même si un contenu risque de lui être néfaste ou pas

                  AFAICT ça n'a pas grand chose à voir avec l'âge. Plein d'adultes consomment du contenu qui leur sont néfaste à longueur de journée sans forcément en être conscient.

                  pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

              • [^] # Re: Interdire les sites pornographiques tout court.

                Posté par  . Évalué à 7.

                D'ailleurs, puisqu'on parle médecine, on pourra saluer le côté progressiste de la communauté du porno, qui bien avant l'écriture inclusive a popularisé le terme de "doctoresse".

                • [^] # Re: Interdire les sites pornographiques tout court.

                  Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 6. Dernière modification le 08 février 2023 à 20:27.

                  Le terme de doctoresse est employé depuis le XVe siècle. C’est pas récent donc. Je cite le rapport Femme, j’écris ton nom, guide d’aide à la féminisation des noms de métiers, titres, grades et fonctions de 1999. Un rapport du Centre national de la recherche scientifique, Institut national de la langue française, sous la direction de Bernard Cerquiglini.

                  Je cite, page 14 :

                  Dès le XVᵉ s., l’Évangile des Quenouilles nous parle de doctoresses : il ne s’agit pas ici de femmes qui soignent mais de femmes qui enseignent (la doctrine), de femmes lettrées ; il faudra attendre le XIXe s. (1855, « Diplômes de doctoresses », dans une revue médicale), pour trouver le terme employé au sens de femme médecin, et c’est surtout au XXᵉ s. que le mot est d’usage courant : le dictionnaire de l’Académie en 1932 l’admet, tout en lui préférant « femme docteur ».

                  « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

            • [^] # Re: Interdire les sites pornographiques tout court.

              Posté par  . Évalué à 8. Dernière modification le 07 février 2023 à 10:49.

              Alors que faire pour essayer d'en réduire les impacts ?

              L'éducation des enfants, mais aussi des adultes; arrêter de se dire qu'un gamin est asexué jusqu'à 18 ans car ce n'est pas le cas. Dès le collège il faut aborder la question de sexualité, adaptée à l'âge bien entendu, mais aussi permettre à l'enfant d'avoir des mots pour décrire ce qu'il ressent voir ce qu'il a subi (ou subi encore).

              Ensuite y'a aussi l'accès a internet et aux médias en général, avoir une discussion avec les ados, leur expliquer le logiciel de contrôle parental, quitte à leur en donner le contrôle total, pour éviter l'exposition accidentelle.

              Mais ce n'est clairement pas en évitant d'aborder le sujet qu'on va résoudre le problème; un enfant est curieux, il ira chercher de lui même

              Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

            • [^] # Re: Interdire les sites pornographiques tout court.

              Posté par  (Mastodon) . Évalué à 6.

              Le porno n'est pas un loisir pour les acteurs, il me semble.

              Dans ce cas là ce n'est pas l'interdiction la solution, c'est d'encadre légalement la production pour que les droits des acteurs soient respectés.

          • [^] # Re: Interdire les sites pornographiques tout court.

            Posté par  (site web personnel) . Évalué à 6. Dernière modification le 07 février 2023 à 13:52.

            Le sexe lui est un loisir.

            Mais tuer est un loisir apprécié.

            Adhérer à l'April, ça vous tente ?

    • [^] # Re: Interdire les sites pornographiques tout court.

      Posté par  (site web personnel) . Évalué à 3.

      He ho je ne te permets pas! Mme Newton et moi publions des videos tout à fait honorables!

      Le post ci-dessus est une grosse connerie, ne le lisez pas sérieusement.

  • # pare feu openoffice

    Posté par  . Évalué à 10.

    ils vont nous refaire le coup ?

  • # au Royaume Uni

    Posté par  (site web personnel) . Évalué à 6.

    Au Royaume Uni ils ont fait passer une loi comme ça en 2017 et ça qui a finalement été abandonnée en 2019, pour être remplacé par une proposition de loi plus vaste sur le « contenu nuisible ».
    https://en.wikipedia.org/wiki/Proposed_UK_Internet_age_verification_system

    L'argument antagoniste principal dont je me souviens c'est qu'on se retrouve avec un système commercial centralisé de vérification d'âge qui est assez couteux/lourd à mettre en place (et à l'efficacité douteuse, évidemment). Ce qui signifie que les « petits » sites (dont ceux qui offrent du porno plus respectueux des femmes) sont éliminés au profit des gros trucs commerciaux avec les catégories habituelles et dégradantes.

    pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.