• # +1. Ce serait bien

    Posté par  . Évalué à -5 (+3/-10).

    De comprendre que la liberté est une notion absolue. Que défendre la liberté à circuler n'est pas un manifeste d'irresponsabilité sanitaire. Que c'est pas parce que tu t'étonnes de ce qu'Hervé Ryssen parte en prison pour une couverture de bouquin et deux tweets en pleine campagne "la liberté d'expression ne souffre aucune exception, même sacrée" que tu es un neo-nazi. Il faudrait réellement donner à la liberté le poids qu'elle mérite, afin d'évaluer correctement (et sereinement) chaque situation ; il faudrait la garder toujours à l'esprit.

    Je n'apprends rien à personne (well, disons pas tout le monde) que plus souvent que jamais, la meilleure chose à faire, c'est de ne rien faire, laisser les choses aller leur propre cours, en les accompagnant de notre bonne volonté.

    Rappel : La politique, c'est la vie, mais le contraire n'est pas vrai.

    Bon WEnd à touzes.

    • [^] # Re: +1. Ce serait bien

      Posté par  . Évalué à -6 (+0/-8).

      Considère cet exemple, ami moinsseur : Les chiens. Les chiens ne devraient jamais être attachés. Ils aspirent à une liberté totale, c'est leur nature. C'est juste un exemple, c'est valable pour tous les animaux en fait.

      Mais certains sont des tarés avec des chiens dangereux, on sait pas ce qu'il font avec, ces sinistres crétins (si des fois on sait, c'est atroce, bref) et là tu te retrouves face à un de ces monstres, alors, la liberté, yay or nay ?

      N'aie pas peur de ce chien. C'est ton ami, juste il ne le sait pas encore (Zun Tzu) Fixe-le droit dans les yeux, et fonce-lui dessus en hurlant ça les terrifie, montre lui la vérité, que tu est au moins 5x plus lourd que lui (j'ai pris une petite femme comme référence, donc ça marche même pour un enfant, dis-leur) bien sur tu connais ses points faibles : Les oreilles, mais surtout la truffe. Tu as des jambes, sers-t-en. Il va s'enfuir en couinant, son "maître" (haha) va rentrer chez lui la queue entre les jambes, et tes kids sauront qu'ils sont en sécurité avec toi.

      Et je serais avec toi au procès si et quand on voudra t'embastiller pour meurtre d'animal ou que sait-on..!

      C'est juste un exemple. Un molosse au cimetierre et en échange, tous les chiens du monde libres sous la lune. Et à ceux qui craignent que le chien s'enfuie et de revienne pas, je préfère ne pas répondre, pour laisser la liberté s'imposer d'elle-même.

      Cette situation existe, on a essayé au fait hein, c'est pas une vue de l'esprit, ça existe, ça marche.

      Prend-le facile, et garde-le vrai.

    • [^] # Re: +1. Ce serait bien

      Posté par  . Évalué à 2 (+2/-2). Dernière modification le 08/11/20 à 08:50.

      De comprendre que la liberté est une notion absolue.

      Il n'y a pas plus de liberté que de vérité absolue. Ce sont des concepts indéterminés ou si tu préfères subjectifs par essence.

      Quand quelqu'un profère une telle énormité, je ne peux que me demander s'il n'est pas adepte du pouvoir absolu… ce que tend à confirmer ton second commentaire.

      • [^] # Re: +1. Ce serait bien

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

        En fait, il n'a pas tort, en admettant que "notion absolue" signifie quelque chose dans ce contexte. Sauf qu'il oublie les voisins.

        La liberté des voisins du dessus comme ceux du dessous à est tout aussi fondamentale que la sienne, ce qui peut générer des conflits puisque la liberté des voisins du dessus à faire la fête s'oppose à la sienne, tout aussi fondamentale, à dormir au même moment.

        La liberté est une valeur fondamentale mais qui ne fonctionne sans limite que quand on est tout seul, genre sur une île déserte. Ça ne fonctionne pas quand on vit en société parce qu'il faut accepter des compromis, ce qui ne signifie pas, non plus, qu'il faille accepter tout ce qui réduit notre liberté sous le prétexte de la sécurité.

        OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

        • [^] # Re: +1. Ce serait bien

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+0/-0). Dernière modification le 08/11/20 à 14:28.

          sous le prétexte de la sécurité

          pire : sous le prétexte d'une promesse de sécurité

          • [^] # Re: +1. Ce serait bien

            Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 08/11/20 à 14:42.

            pire : sous le prétexte d'une promesse de sécurité

            Même pas, c'est juste pour rassurer le bon peuple et montrer que l'on agit.
            C'est un peu comme la vidéo surveillance qui par une sorte de miracle sémantique est devenue de la vidéo protection.

        • [^] # Re: +1. Ce serait bien

          Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 08/11/20 à 14:40.

          Il n'a pas tout à fait tort mais tu démontres simplement par le célèbre adage : « la liberté des uns s'arrête là où commence celles des autres » qu'il a complètent tort. ;)

          Crois-tu vraiment que Robinson sur son île a une liberté sans limite ? Quand bien même il serait délivré de toute déréliction et débarrassé de toute contingence matérielle (besoins organiques entre autres) sa liberté resterait à conquérir.

          Bon, on ne va refaire les sujet de philo du Bac et encore moins vingt siècles de philosophie sur la question. ;)

          --
          Ceci dit, le projet de loi cité dans le lien est effectivement une atteinte aux libertés fondamentales acquises par les luttes passées, en particulier la liberté de la presse. Et ce n'est pas la première fois malheureusement…

          • [^] # Re: +1. Ce serait bien

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

            Oui, c'était une démonstration :-)

            Pour Robinson seul sur son île, oui bien sûr, il est entièrement libre de faire ce qu'il veut. Après, il est possible que l'environnement ou ses propres capacités lui rappellent que, par exemple, s'il a envie de jouer du piano maintenant c'est pas possible sans et que, comme il ne sait pas comment c'est fait, il ne pourra pas en fabriquer un. Mais, à la place, pour faire de la musique, il peut utiliser le tronc d'un arbre creux.

            Effectivement, tout est une question de compromis, en fait.

            OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

            • [^] # Re: +1. Ce serait bien

              Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

              Pour Robinson seul sur son île, oui bien sûr, il est entièrement libre de faire ce qu'il veut.

              Mon propos était sans doute un peu obscur.
              Non le Robinson sur son île déserte n'est absolument pas libre. Il n'est pas libre d'avoir des relations sociales, il n'est pas libre de parcourir dans le monde, etc. On pourrait se dire qu'il est libre de penser, mais ce n'est même pas le cas puisqu'il n'est pas libre d'apprendre, de s'enrichir, de se cultiver sans livres ni interactions sociales.

              Ton exemple était justement intéressant pour montrer que l'on ne peut pas être libre en dehors du monde. Et si on peut espérer être libre qu'en étant dans le monde, il faut alors se demander si l'on peut accéder à cette liberté sans règles.

              • [^] # Re: +1. Ce serait bien

                Posté par  . Évalué à 1 (+0/-1). Dernière modification le 08/11/20 à 21:29.

                Et si on peut espérer être libre qu'en étant dans le monde, il faut alors se demander si l'on peut accéder à cette liberté sans règles.

                Facile : Probablement pas. Bien sur qu'il faut des règles. Poser la liberté en principe fondamental n’empêche pas, et au contraire facilite la concorde, le dialogue, et s'il faut la confrontation.

                Si tu fais du bruit et que je veux dormir, et que je viens te voir, je n'attaque pas tant ta liberté à faire la fête, que je défends ma liberté à dormir ; discutons.

                L'autre nuit, c'était un mariage, j'ai fini par faire la teuf avec eux, parce que bon, quoi. Et plein de gens se rendent pas compte de ce la musique, en fait, pour s'endormir, ça marche pas mal ; à 2H même pas c'était fini.

                On est des humains, on doit pouvoir gérer ça.

          • [^] # Re: +1. Ce serait bien

            Posté par  . Évalué à 1 (+0/-1). Dernière modification le 08/11/20 à 21:37.

            la liberté des uns s'arrête là où commence celles des autres

            Sincèrement, je ne crois pas ; je pense que ta liberté est miscible dans la mienne, par essence, et que cette phrase toute faire est un outil logique qui nous éloigne du sujet.

            Bon, on ne va refaire les sujet de philo du Bac et encore moins vingt siècles de philosophie sur la question. ;)

            Certes (merci pour ce message bienveillant, en passant) mais c'est bien d'en discuter de temps en temps, tant que c'est encore légal ;)

            Et au fait pour les chiens, j'assume complètement, c'est juste que j'arrive pas à l'exprimer clairement, ça viendra.

          • [^] # Re: +1. Ce serait bien

            Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 08/11/20 à 21:46.

            Crois-tu vraiment que Robinson sur son île a une liberté sans limite ? Quand bien même il serait délivré de toute déréliction et débarrassé de toute contingence matérielle (besoins organiques entre autres) sa liberté resterait à conquérir.

            Exactement, merci : la liberté, c'est comme la perfection, c'est un idéal. Il convient de tendre vers, de la désirer, de la chérir et de faire son parti des fois où elle nous prend, en échange de tout ce qu'elle nous donne.

            tout le monde n'a que ce mot à la bouche. Or la liberté, ça pique, ça mouille, ça fait du bruit, c'est très rigolo mais parfois extrêmement tragique aussi.

        • [^] # Re: +1. Ce serait bien

          Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

          En fait, il n'a pas tort, en admettant que "notion absolue" signifie quelque chose dans ce contexte. Sauf qu'il oublie les voisins.

          En fait, c'est toi qui a raison, je voulais dire "fondamentale" c'est très stupide de ma part d'écrire absolue, les mots ont un sens. Bon, mais nan j'oublie pas les voisins, c'est moi, les voisins :)

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.