• # Deux salles deux ambiances

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Mécontentement côté LQDN:
    https://www.laquadrature.net/2021/05/25/les-gafam-echappent-au-rgpd-avec-la-complicite-de-la-cnil/
    Ce total échec résulte d’une multitude d’irrégularités qui, toutes ou presque, révèlent le rôle coupable de la CNIL pour protéger les GAFAM contre le droit.

  • # Thierry Decroix

    Posté par  . Évalué à 6.

    Il va un peu vite en besogne l'ami Thierry Decroix avec : "c'est comme si 4 clients sur 10 dans une grande surface étaient des hommes invisibles. Pour des sites gratuits, dont le modèle économique repose sur la publicité, ce n'est pas jouable".

    Ca n'empêche pas de proposer de la publicité. Par contre ça empêche de proposer de la publicité ciblée oui. C'est probablement moins lucratif mais affirmer que "ce n'est pas jouable" me semble un peu exagéré.

    Et encore que, avec FLoC maintenant, c'est possible de cibler les pubs. Par contre je crois que c'est encore une zone grise niveau RGPD. On ne peut pas refuser FLoC simplement en tant que visiteur qui est pourtant un système de pistage (non, changer de navigateur n'est pas une méthode "simple" pour le quidam).

    La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

    • [^] # Re: Thierry Decroix

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      Il va un peu vite en besogne etc.

      Exactement, je me suis fait la même remarque

      • [^] # Re: Thierry Decroix

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2. Dernière modification le 27/05/21 à 20:23.

        le souci est la catégorisation, reposant forcément sur la reconnaissance d'une identité (je n'ai pas de badge je suis ouvert aux pubs ciblées pour les geeks ou autre)

        cette catégorisation est par nature-même limitée et peut donner lieu à des dérives (non, tu ne rentreras pas dans ce magasin, il n'a rien pour toi… alors que je pourrais y faire des courses pour une amie…)

        il va de soi que la reconnaissance d'une identité pour un accès serait inacceptable…
        non, votre passeport européen anti-covid, gardez-le pour vous…

        • [^] # Re: Thierry Decroix

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5. Dernière modification le 27/05/21 à 21:16.

          le souci est la catégorisation, reposant forcément sur la reconnaissance d'une identité

          Ben non !
          Tu peux mettre une pub pour voitures (ou un jeux vidéo etc) dans un magasine pour voitures (ou pour jeux vidéos etc.) en sachant toucher ton public sans pour autant identifier chaque lecteur !
          La pub peut être contextualisée au contenu plutôt qu'à l'individu, elle reste pertinente.
          Idem pour un site ou un article de site.
          M'enfin quoi, comment faisait-on avant ? Les gens n'étaient pas plus bêtes et les pubs les concernaient tout autant il me semble. Tout le reste est du bullshit de GAFAM qui n'a jamais prouvé l'efficacité de la pub ciblée sur l'internaute (Mozilla a montré que la plus value était négligeable, en revanche ! Éditeurs de contenus réveillez-vous !)

          • [^] # Re: Thierry Decroix

            Posté par  . Évalué à 2.

            La publicité sur les réseaux sociaux fonctionne assez bien quand on veut cibler certaines catégories (sexe/age/origine/intérêts…) Mais là la catégorisation est faite directement sur le site en question donc pas besoin de cookies tiers. Par contre si je lis une page du Monde sur le conflit israelo-palestinien les catégories qui collent avec le contenu sont plutôt restreintes (à part des livres… un keffieh ?).

            Mozilla a montré que la plus value était négligeable

            Tu as une source ? Ça m'intéresse. Mais il est vrai qu'on voit de plus en plus de pubs qui ne fonctionnent que sur le putaclic ("Essayez ce truc bizarre qui va changer votre vie", "Ces trucs extraordinaires que possèdent la reine d'Angleterre") et n'ont rien à voir avec le contenu ni le profil. Ou alors mon navigateur qui laisse passer les pubs a un profil très étrange…

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.