• # Chouette democratie

    Posté par  . Évalué à 2.

    Bah, c'est un type qui a quand meme fait tuer un sacré paquet de gens, je vais avoir du mal à verser une larme...

    • [^] # Re: Chouette democratie

      Posté par  . Évalué à 10.

      Certes, mais ne risque-t-il pas de passer pour un martyr auprès de ses derniers fans et les inciter à continuer dans leur démarche terroriste ? C'est ce que je crains...
      • [^] # Re: Chouette democratie

        Posté par  . Évalué à 5.

        De plus, il ne sera pas jugé pour les autres crimes qu'il a commis, et il sont nombreux. Un procès plus exhaustif aurait été bien meilleur pour faire le bilan de l'ancien régime irakien, et pour que les victimes et leurs proches soient écoutés.

        Le problème à mon avis, c'est que ça aurait peut-être remué pas mal de vase. Rappelons que beaucoup de pays occidentaux sont mouillés jusqu'aux cheveux avec Saddam. Français comme américains. C'est quand même plus commode de faire le ménage le plus rapidement possible.

        Et c'est bien futile de débattre au niveau idéologique alors que les intérêts ici sont probablement purement politiques.
    • [^] # Re: Chouette democratie

      Posté par  . Évalué à 8.

      Tu as raison, ce n 'est pas sur Saddam qu'il faut verser une larme, mais sur la bétise humaine.
      (Est ce le bon forum pour ce genre de dépèches ?) ;-)
    • [^] # Re: Chouette democratie

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      Personnnellement, je suis contre la peine de mort quel qu'en soit la personne. Cette mort n'apporte par ailleurs aucune solution aux irakiens. Or, il n'y a que l'avenir du peuple irakien qui soit réellement important dans cette affaire.

      Au dela, pendre quelqu'un me parait complètement retrograde aujourd'hui. J'ai l'impression d'un retour au moyen age...
      • [^] # Re: Chouette democratie

        Posté par  . Évalué à 4.

        On voit ce que les méthodes modernes ont de bon aux USA (vive l'injection...)
        Y'aurait-il une """bonne""" façon d'appliquer la peine de mort ?
        • [^] # Re: Chouette democratie

          Posté par  . Évalué à 6.

          La guillotine. Malheureusement, de nos jours, les gens sont trop cons et ne supportent pas l'idée de répandre le sang partout. Mais la guillotine est la méthode la plus "humaine" de peine de mort, la mort y est bien plus instantanée que sur une chaise électrique, injection de poison ou gaz mortel. Une fois la tête tranchée il va être difficile de sentir la moindre douleur.
          • [^] # Re: Chouette democratie

            Posté par  . Évalué à 10.

            En es tu certain ? autant sur le plan physique que psychique ?
            Seule l'expérience pourrait le dire ...
            vive la démocratie experimentale
            • [^] # Re: Chouette democratie

              Posté par  . Évalué à 6.

              On reste conscient quelques secondes après la décapitation. Mais est-ce que tu souffres lourdement pendant ces quelques secondes où tu ne reçois plus aucun message de ton corps ? je ne pense pas.
              • [^] # Re: Chouette democratie

                Posté par  . Évalué à 2.

                Le fait que la colonne vertébrale soit coupée entraîne sûrement une douleur. Tu as beau être séparé de ton corps, ce n'est pas de lui que vient la douleur, mais bien de l'endroit coupé.
                • [^] # Re: Chouette democratie

                  Posté par  . Évalué à -1.

                  On s'en fout de la douleur, le gars est en train de mourir. Ce ne sont que quelques influx nerveux après tout, pas de quoi faire trembler la terre.

                  Ce qui importe, c'est ceux qui restent vivants, et ce que révèle soit la volonté de voir souffrir, soit la volonté de tuer sans faire souffrir.

                  Par conséquent, peu importe que la gars souffre effectivement ou pas, l'important c'est qu'on ai essayé (ou pas) de le faire souffrir.
          • [^] # Re: Chouette democratie

            Posté par  . Évalué à 5.

            A premiere vue, une fois la tete tranchée, il y a toujours du sang pour alimenter le cerveau... donc il fonctionne, et les nerfs au niveau du cou, ils doivent bien s'agiter une peu ^ ^ .
            Bon, personne n'as jamais crié apres avoir ete decapité. mais ils faut leurs admettre que ce n'est pas facile sans poumons :)
            • [^] # Re: Chouette democratie

              Posté par  . Évalué à 4.

              S'il y avait des preuves que la décapitation fait souffrir, il y a des méthodes encore plus sanglantes et rapides.. une balle de .50 pointée sur le cerveau.. une ceinture de TNT autour du crâne.. on ne manque vraiment pas de méthodes :x
              • [^] # Re: Chouette democratie

                Posté par  . Évalué à 1.

                et une anestesie (il manque un h, mais où ?)suivie de l'ouverture d'une artere ? comme sa, on se vide de son sang,sa doit pas faire mal non ?
                • [^] # Re: Chouette democratie

                  Posté par  . Évalué à 2.

                  c'est l'injection...
                  Mais faite comme chez les americains on sait pas si le gars est anhestésié ou juste paralysé.
                  Faut d'abord l'anhestésié , en entre sur, puis le paralysé , puis enfin le tuer.
                  • [^] # Re: Chouette democratie

                    Posté par  . Évalué à 1.

                    Euh vous semblez pas être au courant mais la guillotine avait très souvent des ratés et ne coupait que rarement la tête en une seule fois... Donc non la guillotine est loin d'être le plus propre moyen.
                    • [^] # Re: Chouette democratie

                      Posté par  . Évalué à 4.

                      On est en 2006. Ça me trouerait le cul qu'on soit pas capable de fabriquer une lame
                      * très lourde
                      * très aiguisée

                      Qui ne puisse pas rater son coup. Depuis que la guillotine a été inventée, les procédés de fabrication des métaux ont quand même un poil évolué hein.. juste comme ça. On pourrait même mettre un moteur électrique à la place de juste faire chuter la lame.
                      • [^] # Re: Chouette democratie

                        Posté par  . Évalué à 3.

                        Nous avons en stock dans notre magasins :
                        une tronconneuse, efficace ,pas cher, mais un chouilla bruyant
                        la scie circulaire, qui fera son office avec precision et efficacité.
                        Pour les plus fortuné, nous proposon le katana à lame renforcé en diamant. C'est le top-tendance en ce moment. :)

                        Si vous avez d'autres idées ^ ^
                      • [^] # Re: Chouette democratie

                        Posté par  . Évalué à 2.

                        les procédés de fabrication des métaux ont quand même un poil évolué hein..
                        Bof, rien ne vaut un vrai katana quand on parle de vrai lame.
                        (les meilleurs arrivait à trancher 7 corps d'un coup, lors du test sur les condamné à mort (déja tué , on les entassé et on regardait jusqu'ou pouvait aller la lame) , et 3 était tout a fait courant)

                        sinon la guilotine a justemé était inventé pour éviter les raté à la hache, donc ca m'étonne qu'il y en ait.
                        • [^] # Re: Chouette democratie

                          Posté par  . Évalué à 1.

                          sinon la guilotine a justemé était inventé pour éviter les raté à la hache, donc ca m'étonne qu'il y en ait.

                          Reprends tes vieux cours d'histoire alors :)
                  • [^] # Re: Chouette democratie

                    Posté par  . Évalué à 2.

                    A lethal injection in Florida in 2006 took 34 minutes to cause the death of the condemned man, and required a repeated injection of the lethal drugs

                    Dans ce genre de cas je ne comprends pas qu'on ne puisse pas juste tirer une balle dans la tête du mec. C'est sanglant, ça abime le corps et alors ?
                    Non pas que je sois pour la peine de mort.
                    Mais quand elle existe, et qu'il faut faire avec, autant utiliser des méthodes sanglantes et rapides. Que de vouloir se la jouer propre alors que la victime souffre pas mal.

                    34 minutes pour causer une mort. Au bout de la seconde minute, grand maximum, on aurait du avoir le droit de lui exploser la cervelle au .50.
                    • [^] # Re: Chouette democratie

                      Posté par  . Évalué à 3.

                      (Je suis contre la peine de mort aussi.) Ouais ben moi je trouve que quand ça a raté une fois, le type devrait être gracié. Il me semble avoir eu vent de ce genre de pratique, quand une pendaison avait été mal faite et que le type était toujours vivant et gesticulait au bout de sa corde, on le libérait après un certain temps.

                      Bien plus classe que de dégommer le mec...
                      • [^] # Re: Chouette democratie

                        Posté par  . Évalué à 5.

                        Dans le cas d'une pendaison, je veux bien concevoir qu'il puisse arriver que le type s'en sorte "pas trop mal". Dans le cadre d'une injection qui tourne mal je ne sais pas si c'est bien pour le mec de le laisser en vie.. :x
                    • [^] # Re: Chouette democratie

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

                      Parce qu'une balle dans la tête, c'est moins « propre ».
                      On a beau dire, pour certains, le fait que le corps (du mort) soit en bonne état (apparent) à son importance.

                      Une balle dans la tête, ça fait un trou (et plus la balle est grosse, plus ça fait un gros trou ), donc c'est pas forcément le plus esthétique ...

                      L'injection, ça doit pas trop se voir, et la chaise électrique, ça doit faire quelques brûlures. La pendaison, ça doit pas être trop moche (?).
                      Ne parlons pas de la guillotine, parce que niveau respect du corps, c'est pas ça ...

                      Donc le « ça abîme le corps, et alors ? », n'est pas forcément adapté.

                      Et pour conclure, les balles dans la tête pour un condamné à mort, c'est pas nouveau. Après tout, un peloton d'exécution, c'était plus ou moins ça.

                      Mais bon, j'aime pas la peine de mort, pour plein de raisons, et je vais m'arrêter là.
                      • [^] # Re: Chouette democratie

                        Posté par  . Évalué à 2.

                        "Donc le « ça abîme le corps, et alors ? », n'est pas forcément adapté."
                        Oui, mias bon, au depart, je ne considere pas la peine de mort adapté, donc bon.

                        Ensuite, je suis pour les scences fortes pour les actions fortes. Or tuer un homme est un acte qu'on devrait toujours assimiller à la violence, et donc, on pourrait tuer de maniere bien trash, sa ferait peu ere baisser la popularité de la peine de mort (oui, enfin, je me dis quesa aurait peut etre l'effet inverse)
            • [^] # Re: Chouette democratie

              Posté par  . Évalué à 0.

              Le meilleur moyen de mourrir est de rejoindre le paradis des hommes sans tête. Une grenade dans un casque de moto et tous les mots de têtes disparaissent... Avec le cerveaux en compote peut-on souffrir encore?

              PS: Le film c'est.....
          • [^] # Re: Chouette democratie

            Posté par  . Évalué à 4.

            Malheureusement, de nos jours, les gens sont trop cons et ne supportent pas l'idée de répandre le sang partout.

            C'est pas les gens qui sont cons, c'est le bourreau:

            «
            Pourtant couper des têtes,
            Disait-il, ça m'embête
            C'est un truc idiot
            Ça salit mon billot

            ...

            Aïe, aïe, aïe,... aïe, aïe, aïe,..
            »

            Pour ceux qui se posent des questions sur la douleur, il y a un texte pas mal là:

            http://www.estvideo.com/dew/index/2006/06/05/729-pas-la-tete

            N'oubliez pas lire les commentaires...
      • [^] # Re: Chouette democratie

        Posté par  . Évalué à 5.

        Au dela, pendre quelqu'un me parait complètement retrograde aujourd'hui. J'ai l'impression d'un retour au moyen age...


        ou d'un aller simple au Japon (4 pendaisons le 25 décembre)

        cf http://lariviereauxcanards.typepad.com/la_riviere_aux_canard(...)
        • [^] # Re: Chouette democratie

          Posté par  . Évalué à 2.

          Tous les médias en ont parlé, en reprenant essentiellement le communiqué du ministère qui rappelle que 80% des Japonais sont favorables à la peine de mort. Les médias ne sont pas un cinquième pouvoir ici et surtout pas un vecteur de débat.

          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: Chouette democratie

        Posté par  . Évalué à -1.


        [...]je suis contre la peine de mort quel qu'en soit la personne.[...]


        à bien y reflechir, la peine de mort ca aurait quand meme des avantages...

        exemple :
        les peines à perpetuités ou les criminels sont "stockés" dans les prisons en attendant... la mort naturelle...
        certes ca crée des emplois de matons pour les "garder",
        mais combien ca coute (les prisons, les matons, les repas, l'entretien) sur nos impots ???

        alors ok, y a les arguments contre (erreurs judiciaires entrainant l'execution d'innocents, respect de la vie humaine...)

        mais bon...
        • [^] # Re: Chouette democratie

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

          c'est comme tous ces vieux qu'on laisse moisir dans les hospices ! ok ça créé des emplois d'infirmiers pour les "torcher", mais combien ça coute sur nos impots ? ça serait bien plus rationnel de les transformer en croquettes nutritives
          • [^] # Re: Chouette democratie

            Posté par  . Évalué à 3.

            il me semble que les hospices sont financés en partie par les fonds privés...

            la famille payant la chambre ou elle fait heberger son "vieux"
            ce qui n'est pas le cas des prisons.
        • [^] # Re: Chouette democratie

          Posté par  . Évalué à 3.

          C'est ce que tu résumes par un "mais bon" que la plupart des gens contre la peine de mort estiment le plus important ...

          Tu est quand même en train de dire que la mort d'innocents est un détail par rapport au coût des prisons (qui de toute façon sont nécessaires pour les crimes ne nécessitant pas la peine de mort) ...

          Pour moi (et je ne suis pas le seul), ce n'est pas, mais alors pas du tout du même niveau (et ce n'est pas l'argent le plus important) ...
          • [^] # Re: Chouette democratie

            Posté par  . Évalué à 2.

            « Tu est quand même en »

            C'est bon domi, on t'a reconnu ...

            « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

        • [^] # Re: Chouette democratie

          Posté par  . Évalué à 4.

          Les peines à perpetuités ou les criminels sont "stockés" dans les prisons en attendant... la mort naturelle...
          La perpet en france c'est 30 incompressibles. Cad au bout de 30 ans, si tu te conduis bien toussa, tu peux sortir
          • [^] # Re: Chouette democratie

            Posté par  . Évalué à 2.

            j'ai 25 ans, je chope perpete, je suis mis "au chaud" pour 30 ans au frais de la société

            je sors j'ai 55ans, je ne pourrais pas trouver de boulot (trop vieux, pas d'experence) et je vais vivre de quoi ?

            ben des aides de l'etat (RMI, APL, CAF... ou d'autres, je connais pas encore les aides pour les vieux)
        • [^] # Re: Chouette democratie

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          Il y a eu un reportage sur le coût des prisons aux États-Unis et le fait est que la peine de mort leur coûte plus chèr que la prison à perpétuité...

          (d'ailleurs ca me trou assez le cul qu'on ai rien d'autre à foutre que de parler d'argent alors qu'il s'agit de justice et entre autre de vie humaine... Les Socrates et autres Victor Hugo sont-ils totalement oubliés ?)
      • [^] # Re: Chouette democratie

        Posté par  . Évalué à 3.

        Au delà de ce que je pense de la peine de mort... (une abjection!)

        Il est important de se poser la question (et peut être de comprendre le pourquoi du geste) :
        Est-ce mieux de le tuer (et qu'il fasse partie du passé) et de l'oublier même si ça risque de foutre la merde (ponctuellement?!?)
        ou
        Est-ce mieux de le garder en vie en considérant ce qu'il représente et les risque de manipulation de l'opinion si certaines de ces citations sont répandues dans la presse par ses avocats. Auquel cas, ça peut être la merde longtemps!!


        Pour ce qui est de la pendaison, son rang militaire devait lui permettre d'être fusillé mais le tribunal n'en a pas tenu compte pour minimiser le pouvoir représentatif que peut avoir Saddam Hussein.
  • # Tout ça pour ça

    Posté par  . Évalué à 8.

    En résumé, saddam a été exécuté pour avoir ordonné le massacre de 148 villageois chiites.

    Pour un dictateur honni par tous accusés de tous les crimes, tellement affreux que Bush déclenche une guerre sous de fallacieux prétextes (guerre qui aura fait plus de 148 morts civils, au passage), je trouve ça un peu léger et rapide.
    Justice est faite ? 1 seul procès a été fait, alors qu'il me semble qu'il y avait d'autres chefs d'accusation. Au début, on disait en tout cas qu'il y en aurait plein.
    On peut à la limite dire qu'il a échappé à la justice.

    Ou bien Bush voulait qu'il soit executé sous son mandat, et veut sortir du bourbier irakien par un évenement pour lequel l'amérique a été conditionnée pendant des années.
    • [^] # Re: Tout ça pour ça

      Posté par  . Évalué à 5.

      Surtout que si Bush avait voulu abattre Sadam, il aurait demandé à la CIA de le faire. Ca aurait pu être fait plus "discrètement".

      De plus, est-ce que la justice irakienne est indépendante ? j'en doute fortement.

      Et enfin, à mon humble avis, Sadam n'a jamais été la cible de Bush mais plutôt le triste or noir qui nous pourri tous la vie, et pour des années encore !
      • [^] # Re: Tout ça pour ça

        Posté par  . Évalué à 2.

        oui mais ils aurait pas pu dire 'on a réussis a faire executer un méchant dictateur' vu que c'est la cia qui aurait fait le boulot.

        Non sérieusement , bush s'en fout comme de l'an quarante des dictateurs, vu que les amerlock ont déja contribué pleins de fois aux != dictateurs partout dans le monde.
    • [^] # Re: Tout ça pour ça

      Posté par  . Évalué à 5.

      Ou alors aucun pays occidental ne voulait que les autres procès aient lieu. C'est vrai ça pourrait être embarassant, c'est pas comme si ils n'avaient pas soutenu le régime...
  • # Il devrait être accompagné...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Plusieurs centaines de milliers de morts civils irakiens avec la démocratie à l'américaine. Soit beaucoup plus que ce qui est compté pour la dictature à la Saddam.

    Je me demande si Bush n'aurait pas du accompagner Saddam sur la potence...
    • [^] # Re: Il devrait être accompagné...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -7.

      C'est lamentable.

      Bush a été élu démocratiquement à deux reprises.

      Et la Guerre Iran-Irak (1980-1988) a fait entre 600 000 et 1 200 000 victimes (source : Wikipédia), à la seule initiative de Saddam.

      Et je ne compte pas tous ceux qui sont morts sous sa dictature, ni la première guerre du Golfe (à sa seule initiative aussi).

      Alors, s'il-te-plait, un peu de respect pour ces civils irakiens qui meurent en Irak. Tu profanes leur mémoire en assénant de telles horreurs.
      • [^] # Re: Il devrait être accompagné...

        Posté par  . Évalué à 7.

        Bush a été élu démocratiquement à deux reprises.
        Techniquement, Bush n'a pas été élu la première fois, puisque :

        -1- il a été nommé par la Cour Suprême des USA après des élections entâchées de fraudes dans les états du Sud

        -2- lorsqu'on a finit le décompte des voix - après sa nommination ! - Al Gore le devancait de plusieurs centaines de voix !

        L'"élection" de Bush est un scandale qui aurait dû être dénoncé par toutes les démocraties.
        • [^] # Re: Il devrait être accompagné...

          Posté par  . Évalué à 5.

          -2- lorsqu'on a finit le décompte des voix - après sa nommination ! - Al Gore le devancait de plusieurs centaines de voix !

          Peut-etre mais ce n'est pas suffisant pour être élu. Dans le système états-unien, l'élection présidentielle est au suffrage indirect. Par conséquent, avoir le plus grand nombre de voix au niveau fédéral ne permet pas forcément d'être élu (et je crois aue Bush n'est pas le premier à gagner avec un nombre total de voix inférieur à celui de son adversaire). L'important, c'est de remporter l'élection dans les états clef.
          En revanche, on peut réellement être dubitatif devant les méthodes employées par les états favorables à Bush (Floride par ex) pour éliminer des électeurs. Là c'est réellement anti-démocratique.
          • [^] # Re: Il devrait être accompagné...

            Posté par  . Évalué à 3.

            je pense qu'il parlait de l'état de floride, état crucial et pivot de l'élection.
            Et on ne parle meme pas de la manipulation des bulletins de votes qu'il y a eu dans cet état.
        • [^] # Re: Il devrait être accompagné...

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          Bonjour,

          Je cite la réponse qui vous a été faite juste en dessous :

          Peut-etre mais ce n'est pas suffisant pour être élu. Dans le système états-unien, l'élection présidentielle est au suffrage indirect. Par conséquent, avoir le plus grand nombre de voix au niveau fédéral ne permet pas forcément d'être élu (et je crois aue Bush n'est pas le premier à gagner avec un nombre total de voix inférieur à celui de son adversaire). L'important, c'est de remporter l'élection dans les états clef.


          Par conséquent ton 2 est inopérant, d'autant plus qu'un dépassement d'une centaine de voix représente 0,0001% des votes exprimés (j'ai pris une fourchette très basse de 100 millions de suffrages, source : Wikipédia)...

          Quand à ton 1, c'est un raisonnement qui me semble confiner au populisme. La Cour Suprême a été choisie par le peuple (elle est dans la Constitution), elle est nommée par le Président lui-même élu. Par conséquent il est tout à fait légitime qu'elle ait à trancher un tel problème. Ce serait exactement pareil en France si nous avions le même décompte au cours des élections présidentielles. Par conséquent, oui, Bush a été élu démocratiquement.

          (D'autre part, et c'est uniquement pour ergoter, il n'a certainement pas été "nommé" comme tu te plait à le souligner. La Cours Suprême n'a fait que trancher le litige et dire qui était élu compte tenu du résultat des suffrages. Maintenant tu peux critiquer, certainement avec raison, les élections, mais pas comme ça.)

          Et le fait que je sois en ce moment même noté à -9 me fait peur...
          • [^] # Re: Il devrait être accompagné...

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            Je dois dire qu'on ne comprends pas toujours la note que l'on a sur dlfp ;-)
          • [^] # Re: Il devrait être accompagné...

            Posté par  . Évalué à 1.

            Que je sache, les membres de la Cour Supême ne sont pas élus par le peuple, et qu'elle soit prévue par la Constitution - encore heureux - n'y change rien.

            Tu ne trouves pas anti-démocratique le choix de Bush par la Cour Suprême, compte tenu du fait que son adversaire a obtenu plus de voix, franchement ?

            En France, on n'a pas de machine à voter et il est plus difficile de frauder aux élections. En cas d'égalité, ce n'est pas le Conseil Constitutionnel qui choisirait à la place des français !
            • [^] # Re: Il devrait être accompagné...

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

              > Tu ne trouves pas anti-démocratique le choix de Bush par la Cour
              > Suprême, compte tenu du fait que son adversaire a obtenu plus de
              > voix, franchement ?

              Je te rapelle que nous ne sommes pas mieux en Europe. Celle-ci est loin d'être démocratique. Dans le traité constitutionnel, il était écrit noir sur blanc que nous n'avions pas tous le même poids. En effet, les pays sont pondérés entre eux et la pondération n'est pas directement lié à la population.

              C'est d'ailleurs un des points principaux qui m'ont faire dire non. Il faut se battre pour avoir un président européén élu au suffrage universel => 1 Homme, une voie.

              C'est marrant, le débat pour une europe démocratique est complètement oculté. Ils s'arrachent tous le NON au traité mais personne ne propose réellement de solution. C'est pourant "simple" :

              - Etes-vous pour ou contre l'union européénne ?

              - Si oui, êtes-vous pour une europe démocratique ?

              - Si oui, êtes-vous pour le système à multiples couches : europe, état, région, département, communauté de commune, canton, commune, arrondissement...

              - Si non, êtes-vous pour une simplification de ce système ?

              Bref, on voit bien ou cela coince, trop de couche et les lieux de prise de décision important peu démocratique. Ok pour les régions mais gros problème pour les deux autres : europe et communauté de commune. Les autres strates me semble bien plus technocratique qu'utile de nos jours.
              • [^] # Re: Il devrait être accompagné...

                Posté par  . Évalué à 3.

                Si tu veux une Europe démocratique, faut commencer par donner du pouvoir au parlement. On a bien vu que quand il a été question des brevets logiciels, ils ont bien fonctionné et ont trouvé une solution très raisonnable sur la question.

                S'ils ont pu bloquer la directive prévue par la commission (qui n'a pas voulu de leurs amendements et qui a préféré l'enterrer pour l'instant), c'est grâce aux multiples traités et conventions qui leur ont donné, au fil du temps, de plus en plus de pouvoir. Faut-il rappeler qu'en 1957, à la création de la CEE, le parlement était purement consultatif ? Aujourd'hui ils ont le pouvoir de codécision avec le conseil des ministres sur plusieurs domaines, même si ceux-ci sont encore minoritaires ; ils ont obtenu en 2003 ou en 2004 un accord entre les trois institutions pour pouvoir présenter un projet à la commission, ce qui constitue un premier pas vers un réel pouvoir d'initiative, ...

                Le traité de Rome II leur apportait la codécision pour tous les domaines. Et un réel contrôle budgétaire.

                Bref, je regrette que ce traité se soit fait appeler « traité établissant une constitution européenne », car les gens ont été amenés à penser que ça inscrivait dans le marbre les concepts et les règles qu'il établissait. Mais enfin, tout le fonctionnement de l'UE est inscrit dans ce traité ! C'est ridicule de penser qu'il ne peut être sujet à modification. S'il s'était juste fait appeler Traité de Rome II, on en serait pas là.

                À force de refuser les petites avancées, on n'aura rien du tout.
                • [^] # Re: Il devrait être accompagné...

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                  Si tu veux une Europe démocratique, faut commencer par donner du pouvoir au parlement
                  Je dirais plutôt: donne davantage de visibilité aux différentes instances européenne. Je ne suis pas sûr que le peu de journalistes présents là bas ou le peu de place consacré à l'Europe dans les médias aide les gens à bien comprendre ce qui se passe à Bruxelles. Pour qui s'informe grâce à la télé, l'Europe ressemble un peu à une dictature: on a l'impression, toujours via la télé, que quelques grosses têtes décident à Bruxelles sans aucune légitimité.

                  J'avais lu à une époque que certaines grandes chaînes nationales n'avaient AUCUN journalistes en poste au parlement européen.Tant que ce sera vrai (ou du moins proche de la vérité), et donc tant que l'Europe sera aussi peu transparente pour les français, je doute que ça puisse changer.
                  • [^] # Re: Il devrait être accompagné...

                    Posté par  . Évalué à 3.

                    C'est vrai. Puis il y a aussi le fait qu'il n'y a pas de véritable débat européen. S'il y en avait, peut-être que les médias seraient plus enclin à couvrir les décisions qui s'y prennent. Mais pour ça, faut promouvoir une langue unique.

                    Et non pas l'anglais qui met du temps à apprendre, et qui est inégalitaire par rapport aux peuples anglo-saxons : dépenses nationales pour l'enseignement des langues bien plus basses pour eux ; de plus en plus d'offres d'emploi mentionnant « English mother tongue » ; il est déconseillé de signer un contrat en anglais sans avis d'un expert.

                    Oui vous l'aurez compris je parle de l'Esperanto. Ça semble un peu une utopie d'adolescents idéalistes, mais je suis convaincu qu'une Europe démocratique passe par la construction d'une identité européenne, et d'un débat européen (qui est aujourd'hui possible grâce à Internet), ce qui ne peut se faire àma sans langue unique.

                    En plus, l'emploi de l'Esperanto dans les institutions européennes permettrait d'économiser des sommes incroyables qui seraient bien mieux utilisées dans d'autres domaines. Mais si on laisse l'Europe aux mains des technocrates de la commission et du conseil des ministres, c'est raté. Ils croient pour la plupart dur comme fer aux vertus du plurilinguisme (qui à mon sens ne peut mener à terme qu'à la victoire de l'anglais et aux inconvénients que j'ai évoqués).

                    Et on en revient à donner plus de pouvoir au parlement. Certains partis, comme les Verts Européens, sont pour l'Esperanto. Y avait aussi cette initiative : www.e-d-e.org. Ils se sont présentés aux élections européennes en France en 2004 sans aucune ambition autre que de faire parler de l'Esperanto, et ils ont chopé 0,2% des voix les cons :).
                    • [^] # Re: Il devrait être accompagné...

                      Posté par  . Évalué à 3.

                      J'ai oublié de préciser que quand je parle de langue unique, je voulais bien sûr parler de 2ème langue unique. Il ne s'agit pas de remplacer les langues nationales par l'esperanto, mais de l'enseigner en 2ème langue. Je voulais rajouter aussi que mon pays a pu montrer que la solution du plurilinguisme qui est aujourd'hui le discours officiel de l'UE est vouée à l'échec : De moins en moins de wallons apprennent le néerlandais, langue officielle de notre pays. Plus on est éloigné de la frontière linguistique, plus on préfère apprendre l'anglais en 2ème langue. Et ceux qui habitent près du Grand-Duché de Luxembourg prennent encore bien l'allemand en 3ème langue pour pouvoir y travailler. Bref, apprendre des langues, c'est chiant, ça prend du temps, et le pékin moyen n'y verra jamais d'avantages concrets, malgré le fait qu'apprendre le néerlandais pour les wallons et le français pour les flamands est nécessaire pour conserver une identité belge, une culture belge, un dialogue belge.
              • [^] # Re: Il devrait être accompagné...

                Posté par  . Évalué à 3.

                C'est d'ailleurs un des points principaux qui m'ont faire dire non. Il faut se battre pour avoir un président européén élu au suffrage universel => 1 Homme, une voie.

                C'est marrant, le débat pour une europe démocratique est complètement oculté. Ils s'arrachent tous le NON au traité mais personne ne propose réellement de solution. C'est pourant "simple" :


                Sauf que forcément les petits pays n'en veulent pas. Les trois états baltes ensemble pèsent 1 million d'habitants. Autrement dit avec un vrai système démocratique, il n'auraient absolument aucun poids. Donc on a pondéré le tout pour leur faire plaisir. La plupart des décisions prises au niveau européen ne visent pas à être "les plus justes possibles" mais à trouver un consensus entre des points de vue complètement divergents et qui donc au final ne satisfont personne.
  • # Je crains que nous ayons assisté à une erreur stratégique de plus.

    Posté par  . Évalué à 4.

    Une fois la guerre perdue, c'est probablement ce que Saddam souhaitait comme destin. La prison à vie dans une bête cellule, c'est ce que redoutent le plus les grands dictateurs, pas la mort.

    Sans compter les réactions possibles chez les plus extrémistes et les moins éduqués parmi les musulmans : "Les Chrétiens ont pendu un des nôtres, vengeance!!".
    Parce que pour beaucoup de monde, ce ne sont pas les irakiens qui ont jugé Saddam, mais les américains.

    Tom
    • [^] # Re: Je crains que nous ayons assisté à une erreur stratégique de plus.

      Posté par  . Évalué à 10.

      Sans compter les réactions possibles chez les plus extrémistes et les moins éduqués parmi les musulmans : "Les Chrétiens ont pendu un des nôtres, vengeance!!".

      Vraiment pas éduqués, alors. Les relations entre les extremistes musulman et saddam n'étaient pas très cordiales. Saddam était un dictateur laïcard, conchiait la charia, a mis en place des libertés pour les femmes (éducations, bons jobs...), a fait la guerre contre la révolution islamique d'iran...

      Alors non, c'est pas au nom de l'islamisme extrêmiste que des gens vont conspuer l'Amérique à cause de cette execution, mais bêtement pour des motifs politiques.
      Et ceux-ci ne sont pas bêtes au point d'amalgamer "Les Chrétiens", les forces de la coalition, Bush en tête, suffiront.
      • [^] # Re: Je crains que nous ayons assisté à une erreur stratégique de plus.

        Posté par  . Évalué à 3.

        Il me semble que Saddam a bien joué son jeu puisque il s'est présenté à chaque séance au tribunal avec le coran à la main ainsi que lorsqu'il a été pendu.
        Donc, même si il n'a pas trompé les plus clairvoyant, je ne pense pas que les extrémistes vont s'embarrasser des "détails" de ce qu'il a fait avant...
    • [^] # Re: Je crains que nous ayons assisté à une erreur stratégique de plus.

      Posté par  . Évalué à 3.

      Précision: les musulmans qui peuvent faire la gueule, ce sont les sunnites (comme Sadam et qui l'ont accompagné au pouvoir). Les chiites, opprimés pendant longtemps par les autres en Irak, sont eux plutôt joisses.

      "Vers l'Orient compliqué, je volais avec des idées simples" C. de Gaulle
      "Fuck them all" G. W. Bush
    • [^] # Re: Je crains que nous ayons assisté à une erreur stratégique de plus.

      Posté par  . Évalué à 1.

      http://fr.news.yahoo.com/30122006/5/l-iran-se-felicite-de-l-(...)

      En Irak, en dehors de la lutte contre l'occupation, ya aussi une quasi guerre civile, où des groupes sunnites se font sauter dans des mosquées chiites... pour autant nombre de chiites luttent aussi contre les états-uniens, et des groupes chiites rivaux se font aussi la guerre entre eux.
      • [^] # Re: Je crains que nous ayons assisté à une erreur stratégique de plus.

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

        En Irak, en dehors de la lutte contre l'occupation, ya aussi une quasi guerre civile, où des groupes sunnites se font sauter dans des mosquées chiites...

        A propos de l'utilisation du mot "quasi" ici. Il y a eu un article intéressant dans un Newsweek du mois de novembre sur la politisation du terme "guerre civile". Après réflexion plusieurs grand quotidiens américains ont récemment pris la décision de qualifier la situation en Irak de guerre civile et les autres ne devraient pas tarder à suivre. Il y en a un à qui cela ne plaît pas et qui récuse toujours le terme, vous l'aurait deviné, c'est Deubeulyou.

        Why media avoided 'civil war' term :
        http://www.msnbc.msn.com/id/15937798/site/newsweek/
  • # Bonne année

    Posté par  . Évalué à 2.

    C'est pour bien commencer la nouvelle année qu'ils ont décidé de le tuer aujourd'hui ?
    Demain n'est pas possible puisque c'est dimanche, jour du Christ...
    • [^] # Re: Bonne année

      Posté par  . Évalué à 4.

      Christ qui il me semble a dit (pas assez fort!) : "tu ne tueras point".
      • [^] # Re: Bonne année

        Posté par  . Évalué à 10.

        Oui mais les décrets d'applications ne sont pas encore passés.
      • [^] # Re: Bonne année

        Posté par  . Évalué à 6.

        Moi j'ai toujours cru que c'était dans les tables de la loi, juste à côté des 1090139 exceptions à cette règle, écrites dans l'ancien testament.
  • # Moralité

    Posté par  . Évalué à 3.

    Saddam il n'aurait jamais du avoir envie d'un Koweit, aujourd'hui il serait encore vivant, avec des pays occidentaux comme interlocuteurs privilégiés, dirigerait un pays avec un bon niveau de vie et pays modèle pour le Moyen-Orient, continuerait à verser de l'argent aux familles de résistants palestiniens défunts, vendrait du bon pétrole bien fluide, achèterait à ses protecteurs occidentaux des armes conventionnelles et non conventionnelles (après, ce pour quoi il s'en sert, ça le regarde hein, tant que ce n'est pas contre les intérêts_ de toute sorte_ du monde libre ?) et des technologies nucléaires (à u pays en particulier frontalier à l'Espagne et l'Italie) et au moins l'Iran serait plus clame qu'aujourd'hui.

    Bref qu'est-ce qu'on a perdu comme fric (les États, les entreprises comme Boeing et Lockeed-Martin s'en sont elles plutôt bien sorties) avec sa bêtise !
    Heureusement cela aura-t-il engendré une victoire de plus du monde libre sur les dictatures. C'est bien un grand jour ou plutôt une grande nuit ** pour la démocratie.

    ** Ça prête un peu à confusion. Un peu comme la France qui "prend acte" de cette décision et préfère ne point mot dire plutôt que de s'étrangler (il y en a déjà assez comme ça). C'est sur que c'est comme la décolonisation, difficile de faire le bilan Saddam : il y a bien trop de cou(p)s tordus dans l'histoire.

    Sur ce, vivent la démocratie et le monde libre et pourvu que le reste de l'histoire ne se déroule pas comme dans South Park.
    • [^] # Re: Moralité

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      Oui mais bon, la 4ième armée du monde ça aurait fini par faire peur!
      • [^] # Re: Moralité

        Posté par  . Évalué à -1.

        Bof. Je veux dire, a part les States-unis, la Chine et l'Angleterre, quel pays a aujourd'hui une force suffisamment imposante pour être compté ?

        C'est pas avec le Charles de Gaulle (hahahaha, le seul porte-avions qui tue de rire) qu'on va empêcher les Arabe du KGB du pôle nord de devenir 4e armée mondial.
        • [^] # Re: Moralité

          Posté par  . Évalué à 1.

          C'est ça... fous toi de la gueule du Charles de Gaulle ! C'est quand même le premier porte-avion à pouvoir faire office de porte-avion-sous-marin au besoin.
          Je trouve ça minable de se moquer notre amée.
        • [^] # Re: Moralité

          Posté par  . Évalué à -1.

          L'angeterre n'a pas de porte avion. Les états unis, la France, et le brésil sont les seuls pays à avoir à ce jour un porte avion (les autres sont des portes aéronefs, plus petit). Le Brésil a d'ailleur récupérer notre Fosh.

          Alors cessez de chier dessus, c'est une denrée rare. Et avec le Clémenceau ça devrait suffir :)

          Bref, selon http://fr.wikipedia.org/wiki/Marine_de_guerre, le classement est:
          1) état unis
          2) Russie
          3) Chine

          La France et l'Angleterre, sont depuis bien longtemps, depuis la seconde guerre mondiale, complètement dépassé.
        • [^] # Re: Moralité

          Posté par  . Évalué à 2.

          Certe mais même l'Angleterre n'a pas de porte avion... la Chine non plus de mémoire.

          Il n'y a que les US, l'URSS, la France et... le Brésil (on leur a vendu le Clémenceau).

          Mais un deuxième porte avion ferait plus sérieux.

          "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Moralité

        Posté par  . Évalué à 2.

        La France en 39 était la seconde, troisième ou quatrième aussi. Bon d'accord les stratèges au commandement étaient complètement largués mais bon...

        Et puis bon, tu sais le long terme, si les politiques y pensaient vraiment, la face du monde serait différente.

        Dans tous les cas, tout cela est fiction (y compris mon premier post), ce qui compte c'est la victoire de la justice et de la démocratie.

        Ce qu'il ne faut pas oublier, c'est que à part Saddam et quelques autres, finalement tout le monde s'en sort bien dans l'histoire... Comment ah ? Pas les Irakiens ? Ah mais ils nous cassent les pieds cela ! On se casse les pieds à leur apporter les bienfaits de notre civilisation et ils se plaignent ! Non mais !
    • [^] # Re: Moralité

      Posté par  . Évalué à 10.

      Saddam il n'aurait jamais du avoir envie d'un Koweit, aujourd'hui il serait encore vivant

      Il n'a jamais eu "envie" du Koweit. En 1990, l'Irak est affaibli suite à la guerre avec l'Iran. Saddam a du empreinter pour acheter des armes (aux pays occidentaux) pour faire cette guerre (qui arrange un peu tout le monde, les marchants d'armes en premier). Il a donc besoin de l'argent du pétrole pour renflouer ses caisses.

      Mais là, le Koweit, fidèle allié des Etats Unis fait du dumping sur les prix. Et pour couronner le tout, alors qu'il a une nappe de pétrole sous son territoire, le Koweit se met à forer près de la frontière dans la nappe située sous l'Irak qui déborde un poil côté Koweitien. Saddam commence à s'énerver mais personne ne bouge, il a beau se plaindre partout aucune mesure n'est prise.

      A cette époque son premier ministre rencontre plusieurs fois l'embassadeur des Etats Unis pour connaître son point de vue la dessus. Les Etats Unis lui répondent que ce problème ne les concernent pas et que dans l'hypothèse (hypothétique, hein) d'un conflit avec le Koweit ils n'interviendraient pas. Traduction : "Vas-y mon gars fait comme tu le sens on ne bougera pas". Après plusieurs confirmations, Saddam envahit le Koweit et ça n'a pas loupé, dès que ses soldats passent la fontière les Etats Unis montent sur leur grands chevaux et forment une coalition pour lui botter le cul. En bref ils lui ont tendu un joli piège et il a marché dedans.

      Au passage on notera l'attitude exemplaire des Etats Unis : Utilisation d'obus à l'uranium apauvri, embargo sur la nourriture (affamer l'opposant est interdit par la convention de Genève), prise pour cible d'installations sanitaires n'ayant rien de militaire (traitement de l'eau potable, histoire que la population locale crève de maladies), ... Saddam est une ordure mais il y en a pas mal d'autres qui ont fait de belle saloperies (et qui avaient intérêt à ce qu'il ne parle pas trop).
      • [^] # Re: Moralité

        Posté par  . Évalué à -2.

        En bref ils lui ont tendu un joli piège et il a marché dedans.

        Il savait très bien comment ça se passerait. Il a attaqué quand même aprce que c'est dans sa nature. Mais il savait très bien ce qui allait lui tomber dessus.

        C'est juste une précision, je suis d'accord avec ce que tu dis à part pour le dernier paragraphe.
        • [^] # Re: Moralité

          Posté par  . Évalué à 4.

          Il savait très bien comment ça se passerait. Il a attaqué quand même aprce que c'est dans sa nature. Mais il savait très bien ce qui allait lui tomber dessus.
          Euh non , quand il a attaqué il a demandé aux usa si il pouvait attaquer le koweit , et que si il le faisait il serait bien entendu enclin a discuter affaire avec les us.
          Les us lui ont dis oui oui , puis une fois envahi ils ont lancé l'attaque (sans doute pour récupe les puits de pétroles de l'irak ?)

          (Je ne dis pas qu'il a bien fait de les attaquer hein)

          Et on a parlé que le koweit pompait les reserves de l'irak , c'est vrai...mais en plus il débitait plus que son quota de l'opep , et l'irak respectait son quota.

          Bref de la belle politique étrangere ....
          • [^] # Re: Moralité

            Posté par  . Évalué à 2.

            Quel naïf ce Saddam ! C'est étonnant qu'il se soit maintenu au pouvoir dans un contexte où l'assassinat politique est la règle !
  • # Ça ne change rien...

    Posté par  . Évalué à 4.

    Ça ne change rien, de toute façon, tôt ou tard, il serait mort.
    • [^] # Re: Ça ne change rien...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      C'est idiot comme raisonnement. Avec des idées pareilles, tu pourrais justifier tout un tas de crime monstrueux. Tiens, un qui me passe par la tête sans vraiment réfléchir : les anciens à la retraite, cela ne sers à rien et cela coute -> eutanasie générale obligatoire à 60 ans (Il y a un bouquin très bien la dessus d'isaac Asimov : Cailloux dans le ciel).

      Bref, la mort est avec la vie à manipuler avec précaution.
      • [^] # Re: Ça ne change rien...

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

        C'est idiot comme raisonnement.
        A mon avis c'était de l'humour, pas un raisonnement poussé. Enfin je dis ca je dis rien.
        • [^] # Re: Ça ne change rien...

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          Je suis du même avis que toi. J'ai donc hésité à écrire... D'un autre coté, nous sommes sur un forum public, il faut bien aussi s'en rendre compte et ne pas laisser passer n'importe quoi sauf si, effectivement, c'est de l'humour. Là, ce n'était pas clair.
      • [^] # Re: Ça ne change rien...

        Posté par  . Évalué à 2.

        MAis la vie nous manipule vraiment....

        La mort de Saddam va sûrement me faire lire ce livre d'Asimov que je ne connaissais pas...
    • [^] # Re: Ça ne change rien...

      Posté par  . Évalué à 3.

      Je propose qu'on fabrique tous plein de bombes que nous ferrons eclater dans nos villes respective, et apres on se suicide tous:)

      Non, ben pourquoi ? Ah, les blessé... boah, on les acheve. de toutes facons, on crevera tous :p (enfin, moi, je mourrai)
    • [^] # Re: Ça ne change rien...

      Posté par  . Évalué à 2.

      La vie est une MST de toute façon...

      "La première sécurité est la liberté"

  • # C'est vraiment pas sympa...

    Posté par  . Évalué à -1.

    ...de balancer un troll pareil un 30 décembre. C'est petit, trés petit !
    Pensez plustôt au ce pauvre Agusto.
  • # La partie d'échec continue

    Posté par  . Évalué à 10.

    Après avoir perdu leurs deux tours, les États-Unis remontent, il viennent de détruire Saddam.
  • # .

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

    Bush dit :

    « la mort de Saddam Hussein constitue une "étape importante" du processus de démocratisation de l'Irak. »


    Faut-il vraiment comprendre que la mort est une étape importante du processus de démocratisation ?
    • [^] # Re: .

      Posté par  . Évalué à 4.

      Quand j'ai entendu sa ce matin, j'ai tiqué.

      Depuis, j'essaye de voir le rapport entre une mise à mort et une démocratisation.

      Autant, je plussoi qu'on dise que l'abolition de la peine de mort est une étape importante dans la civilisation d'une civilisation (mouai, la formule n'est pas top, mais vous aurez compris le sens)
      Mais qu'on puisse considerer que la mort d'une personne puisse apporter plus à la democratisation de l'irak que de l'enfermer sa me laisse...
  • # Peine de mort immorale

    Posté par  . Évalué à 6.

    L'enfilade ne tourne pas vraiment au pugilatdébat sur la peine de mort, mais certains ont quand même noté que ce qu'ils trouvaient d'immoral à l'exécution capitale, c'est le caractère incertain d'une décision de justice. Surtout quand on sait que dans beaucoup de législations prévoyant la peine de mort, le concept de « circonstances atténuantes » permet de condamner à la perpétuité à la place. Du coup, le destin de l'accusé repose sur des appréciations d'un jury populaire. À ce sujet, on peut considérer que quand un état abolit la peine capitale, c'est pour lui reconnaître d'une certaine manière que les décisions qu'il peut prendre ne peuvent pas avoir valeur d'absolu. De là à faire le rapprochement entre la peine de mort appliquée aux É-U et leur mépris de l'opinion de la scène internationale quand il s'agit de prendre des initiatives géopolitiques, il n'y a qu'un pas que j'ai déjà franchi. Abolir la peine de mort est pour un État le premier pas vers une société de raison.

    Malgré cela, les adeptes du retour à la peine de mort -- et j'ai l'impression qu'ils sont de plus en plus nombreux -- considèrent souvent que le principe du talion est plus important que certaines erreurs judiciaires : « Ben oui, pense aux victimes il faut bien qu'elles soient vengées, pense à la douleur des familles ». Et là, j'ai l'impression que les détraqueurs de la peine de mort ont plus de mal à expliquer pourquoi la vengeance, sémal. C'est pour ça que je vais prendre le temps d'exposer ma vision des choses.

    Premièrement, il faut distinguer trois catégories : les criminels passionnels (et là il faut bien avouer que nous risquons tous de faire un jour partie de ceux là... personne ne peut se prétendre à l'abri d'une grosse colère insurmontable), les criminels de métier et les criminels pathologiques.

    Mon argumentaire concerne les criminels de métier. Pour moi, il faut considérer la société et la criminalité sous l'angle du déterminisme. L'état de notre société a une grande influence sur la personnalité et les choix d'une personne : l'éducation, les conditions de vie, le statut social, la corruption dans certains pays... Tout cela inscrit les gens dans une dynamique déterministe, qui fait que les plus défavorisés d'entre eux ont plus de chance de se retrouver criminels que les autres. On peut faire le même raisonnement pour la politique internationale et les criminels de guerre. Le message plus haut montre bien que même si Saddam était un salaud, c'était un salaud au milieu d'un contexte géopolitique rempli de pourris, qui a dans une certaine mesure permis ses crimes. Bref, pour illustrer, cette vision déterministe, j'aime beaucoup cette citation (d'Arthur Koestler je crois) : « La société n'a que les criminels qu'elle mérite. »... Ce n'est pas aux criminels qu'il faut en vouloir, mais à la société qui les a construit.

    D'autre part, j'admire cette phrase de Camus : « Sans innocence absolue, il n'est point de justice suprême. » Cela veut dire qu'aucun d'entre nous ne peut prétendre n'avoir jamais fait de mal et que nous méritons tous la possibilité de réparation. Même ceux qui ont fait les choses les plus dégueulasses, peuvent se repentir et vouloir n'avoir jamais commis leurs crimes. Au nom de la solidarité des hommes contre le mal, il faut leur en laisser la chance !
    • [^] # Re: Peine de mort immorale

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

      On met pas les citations francophones en italique.

      pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

      • [^] # Re: Peine de mort immorale

        Posté par  . Évalué à 2.

        L'impérialisme doctrinal de Krunch a encore frappé.

        Je mets les citations en italique pour séparer nettement mon texte des textes que j'ai empruntés. D'autant plus pratique quand il s'agit d'un travail se basant sur les écrits d'un tiers, ça permet au lecteur de faire la part en un coup d'oeil entre les citations et leur analyse.

        La typographie, comme les décisions de justice, ne peut avoir valeur d'absolu ! /o\

        PS : Tu me dois encore 60 centimes.
    • [^] # Re: Peine de mort immorale

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      Et là, j'ai l'impression que les détraqueurs de la peine de mort ont plus de mal à expliquer pourquoi la vengeance, sémal.


      La vengeance est dictée par l'émotion et le pardon par la raison.



      La vengeance entraîne la vengeance et on arrive à des choses sans fins. La justice est là pour régler ce problème, et la justice n'est pas guidé par l'émotion mais justement par la raison.
      Lorsqu'on joue avec la vie d'un homme il vaut mieux être guidée par la raison que par l'émotion.

      Pour le rétablissement peine de mort c'est un projet désiré par l'extrême droite (on est en pleins dans l'émotion avec l'apologie de la victime) et des gars de l'UMP sont pour :
      http://www.assemblee-nationale.fr/12/propositions/pion1521.a(...)

      Si tu demandes :
      Êtes vous pour ou contre la peine de mort ?
      Êtes vous pour ou contre la peine de mort sur les terroristes ? (ou tueurs/violeurs d'enfants)

      Je suis sûr que tu verras une énorme différence. Bref il faut appeler les gens à la raison et ça devrait être possible :)
      • [^] # Re: Peine de mort immorale

        Posté par  . Évalué à 6.

        Ca me fait penser à une tradition d'une tribu/société africaine. Quand un type avait commis un crime, on le ligotait et on le balançait à la rivière en public. La famille avait alors le choix entre le laisser se noyer, ou plonger pour le sauver.

        En quelque sorte, une manière de les obliger à réfléchir.

        Non pas que je sois pour organiser une pratique de ce genre par ici, mais je trouverais intéressant d'avoir des stat', savoir combien de familles préféraient sauver le meurtrier. S'il y avait beaucoup de récidivistes parmi les graciés.
  • # non à la peine de mort

    Posté par  . Évalué à 2.

    la société s'interdit la peine de mort parce qu'il s'agit d'un crime absolu envers une personne. une fois que c'est fait, impossible d'en revenir. Si le meurtre est un crime, la société doit s'en interdire, sinon elle devient criminelle aussi.

    D'un point de vue religieux, il n'appartient pas à l'homme de défaire Dieu/nature.

    les tueurs doivent être mis hors d'état de nuire à la société -> la prison.

    --
    cela ne vous interdit pas, _en_ votre fort intérieur, de jurer mort et de vous venger d'autrui si tel est votre désir. si vous passez à l'acte, vous serez un danger à la société.


    ---
    Saddam,il y a 2 points particulièrement génant avec Saddam,
    - c'est de croire qu'une société démocratique saine peut commencer par l'exécution de ses anciens bourreaux. Peu importe les pays développés, la peine de mort est soit tabou (comme au japon), soit propice à des passions haineuses.

    - il est condamné pour la mort de 152 villageois.
    Les années d'oppression, de contrôle de l'appareil politique, d'harcèlement des kurdes, la guerre iran-irak (il est d'ailleurs loin d'être le seul coupable ici), l'invasion du kowett, tout ca est passé sous silence et devient dérisoire. mOssieur saddam est devenu le tueur d'un village. M'enfin !? c'était un dictateur implacable et capable de tout pour maintenir l'irak et son pouvoir et le voilà condamné à mort pour un village ? évidemment, c'est grave le village, mais quid de tout le reste en dessous de lui qui a exécuté les ordres jusqu'au soldat ? que deviennent tous les autres crimes ? où est l'expiation des crimes envers les kurdes ?

    L'exil et l'opprobre, dans la pauvreté, sans patrie ni droit, voilà ce que mérite les gouvernements et les dirigeants militaires mis à bas par leur peuple. (si on peut dire ca de l'Irak.. ).
    • [^] # Re: non à la peine de mort

      Posté par  . Évalué à 3.

      Ne pas juger Saddam hussein sur le génocide kurde montre le peu de cas que fait la Justice irakienne (et américaine) de cette population. Cela montre aussi que le but premier du procès n'est ni la vérité, ni la justice, ni la mémoire des victimes et de leurs familles.

      Ça ne présage rien de bon pour l'avenir de la réconciliation des peuples dans ce pays.
    • [^] # Re: non à la peine de mort

      Posté par  . Évalué à -1.

      > la société s'interdit la peine de mort parce qu'il s'agit d'un crime absolu envers une personne.

      pourquoi "crime" ? (et ne réponds pas "mais... parce que c'est un meurtre !", tu aurais perdu. c'est une peine, un châtiment)

      > une fois que c'est fait, impossible d'en revenir.

      détail pratique. il faudrait plutôt voir pourquoi on a remplacé les châtiments corporels et autres coups de batons par des privations de liberté, ou les variantes à travers les siècles comme les galères ou le bagne de Cayenne (déportation après la peine de bagne)

      > Si le meurtre est un crime, la société doit s'en interdire, sinon elle devient criminelle aussi.

      soyons sérieux, elle l'est déjà depuis des lustres. alors ce "devient", ça veut dire quoi ? qu'elle ajoute 5 unités-crimes à sa cagnotte ?

      > D'un point de vue religieux, il n'appartient pas à l'homme de défaire Dieu/nature.

      ça tombe bien, il y a un truc qui s'appelle la laïcité qui permet de mettre toutes ces croyances et superstitions au rencart.

      > les tueurs doivent être mis hors d'état de nuire à la société -> la prison.

      c'est une vision très simpliste du rôle de la prison.
  • # Modèle

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    Les Etats unis ont voulu "apporter la démocratie aux irakiens", et bien c'est fait.

    Par contre, ils ont oublié de leur préciser que cette démocratie prenait pour modèle les Etats-unis.

    Est-il normal que les Etats-unis exportent également le pire de leur démocratie?
    • [^] # Re: Modèle

      Posté par  . Évalué à 1.

      Les États-Unis pourront très bien te rétorquer que les États de la ligue arabe dans leur majorité sont loin d'abolir la peine de mort surtout ceux situés à proximité de l'Irak.
  • # Ce n'est pas par bêtise humaine

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    C'est tout à fait calculé.

    Il a été jugé sur un tout petit élément de sa longue carrière, qui ne dérange pas trop de monde. Jugé exécuté, on n'en parle plus.

    Sinon, il aurais fallu regarder un peu plus en détails comment il est arrivé au pouvoir, comment il s'y est maintenu, comment il a financé la guerre contre l'Iran, a qui il a acheté des armes pour cette guerre, auprès de qui il s'est fourni pour les produits utilisés lors des gazages, pourquoi il l'armée US à l'issue de la première guerre du golfe a reçu l'ordre de ne pas intervenir contre lui pour éviter la répression contre certaines rébellions....

    Tout un tas de choses que les dirigeants politiques et économiques US, mais pas seulement eux [europe, états pétroliers aux alentours...] préfèrent ne pas voir abordé.

    Python 3 - Apprendre à programmer dans l'écosystème Python → https://www.dunod.com/EAN/9782100809141

    • [^] # Re: Ce n'est pas par bêtise humaine

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      On avait tous bien compris que tout ceci est parfaitement calculé. Cependant, cela ne m'empêche pas de penser qu'on s'en sors affaibli.

      Il faut parfois faire un /mea culpa/ et reconnaître ses fautes pour grandir. Il faut prendre exemple sur la seconde guerre mondiale et le travail de mémoire réalisé, notament par les allemands, qui a permit d'avoir un continent européen quasiment unis et en paix aujourd'hui.

      Les pays occidentaux ne règleront pas les problèmes en faisant des pirouettes comme celle-ci. A mon humble avis, elles font plus de mal que de bien sur le long terme.
    • [^] # Re: Ce n'est pas par bêtise humaine

      Posté par  . Évalué à 2.

      J'trouve ça assez réducteur que de par la mort d'un dictateur on n'aille pas plus loin dans l'enquête. Parce qu'on nous le dit, on doit accèpter l'idée.
      Justement, il y a suffisament de doute pour exiger plus.

      Mais voilà comme le 11 septembre, on fait les gars: "mais on sait que c'est du barratin etc etc" et continu à vivre sans rien exiger.

      Ce genre d'hypocrisie tolèrée me pompe.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.