Guillaume Morin a écrit 17 commentaires

  • [^] # Re: RE

    Posté par . En réponse au message Templates. Évalué à 1.

    Je te conseille plutot de regarder http://www.parashift.com/c++-faq-lite/containers-and-templates.html(...) et les questions precedentes
  • [^] # Re: Une limite de l'OpenSource ?

    Posté par . En réponse à la dépêche Une limite de l'OpenSource ?. Évalué à 1.

    C'est surtout vrai pour les quake-like. Pour empêcher la triche, il faut transformer l'ordinateur des joueurs en véritable terminal ne prenant aucune décision. Mais comme les jeux de shoot restent basés sur l'habileté du joueur à effectuer certaines actions (viser, tirer au bon moment etc.), il y aura toujours moyen de coder un robot de tir.

    Cependant, c'est tout à fait envisageable pour les MMORPG comme Ryzom (voir http://www.ryzom.com/(...) ) construit sur la bibliothèque libre NeL (http://www.nevrax.org/(...) ). Vu que par exemple le résultat d'une attaque ne dépend pas directement d'une action du joueur mais des caractéristiques du personnage, du hasard etc., il est possible pour le serveur de tout contrôler et donc d'éviter la triche.
  • [^] # Re: sa petite savanne à soi

    Posté par . En réponse à la dépêche SourceForge migre vers Websphere / DB2. Évalué à 10.

    Savannah n'utilise pas la version 2.5 de SourceForge. C'est un fork de la version 2.0. Au début, c'était principalement pour l'intégrer dans l'architecture du GNU. Maintenant de nombreuses modifications ont été faites et de nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées.

    La possibilité d'installer Savannah est entrain d'être implémentée et documentée, voir les fichiers INSTALL* dans le CVS.
  • [^] # Re: decidement

    Posté par . En réponse à la dépêche SourceForge migre vers Websphere / DB2. Évalué à 10.

    Petite correction. Depuis la version 2.5, SF utilise PostgreSQL et non MySQL.
  • [^] # Re: RMS

    Posté par . En réponse à la dépêche RMS futur développeur debian. Évalué à 10.

    Lors du dialogue, entre un candidat et son responsable de candidature, la question "Qu'est ce que vous voulez faire pour le projet Debian" est obligatoirement posée. La politique a toujours été de n'ouvrir de comptes qu'à ceux qui en ont réellement besoin (sous entend en gros maintenir des paquetages). Donc si RMS est accepté, il doit forcément s'impliquer dans le développement d'outils et pas seulement dans les discussions politiques.

    Les opinions de RMS ne regardent que lui. S'il veut (pour réprendre ton exemple) qu'on intègre un interpréteur LISP dans APT, il y a fort à parier que les développeurs lui diront de l'implémenter lui même. Développeur Debian ou non, RMS n'a aucune influence sur les faits et gestes des autres développeurs de la Debian.

    En ce qui concerne la suppression de non-free, je voudrais te rappeler que c'est une chose que beaucoup de développeurs Debian souhaitent (et nombreux l'ont annoncés publiquement). Durant une interview , l'ancien DPL (Wichert Akkerman) avait d'ailleurs dit que d'après lui, le camps de ceux qui souhaitent que non-free soit retiré serait majoritaire. Tu vois bien que RMS ou non cette question est en suspend.
  • [^] # Re: les alternatives ?

    Posté par . En réponse à la dépêche Sourceforge devient propriétaire ?. Évalué à 2.

    Savannah (http://savannah.gnu.org/(...)) ne concernent PAS uniquement les projets GNU mais TOUS les projets ayant une license compatible avec la GPL.
  • [^] # Re: Savannah Français?

    Posté par . En réponse à la dépêche Le Source Forge nouveau est arrivé. Évalué à 1.

    Pourquoi c'est une bonne question. En fait, les sources de SourceForge sont immondes, un grand nombre de trucs sont harcodés et entre chaque nouvelle version beaucoup de trucs changent. Donc à partir du moment où tu as les sources, ça prend pas mal de temps de l'installer. Tu commences à bosser et quelques semaines plus tard il y a une nouvelle version. Si on reprenait la nouvelle, il faudrait presque tout reprendre de zéro. Donc, loic est parti sur la 2.0 puisque la documentation était prête.

    Enfin, l'architecture du GNU est tellement différente de celle de VA que même si les nouvelles versions de SF avait été relativement compatibles, il nous aurait été difficile de ne pas forker (enfin c'est un avis personnel)..

    Voilà, j'espère que ça répond à ta question.
  • # Mise au point

    Posté par . En réponse à la dépêche Le Source Forge nouveau est arrivé. Évalué à 1.

    J'ai lu tellement de bêtises que je souhaite faire une mise au point :

    1. Savannah n'est pas réservé aux projets GNU mais à tous les projets ayant une licence compatible avec la GPL.

    2. Il n'y aucune nécessité de céder quoi que ce soit à la FSF.

    3. Savannah n'est pas là pour faire tomber SourceForge mais pour que tout le monde puisse choisir.
  • [^] # Re: alternative 100% GNU

    Posté par . En réponse à la dépêche Le Source Forge nouveau est arrivé. Évalué à 1.

    Savannah n'est absolument pas que pour les projets FSF. Il est ouvert à tous les projets dont la licence est compatible avec la GPL.
  • [^] # Re: Savannah Français?

    Posté par . En réponse à la dépêche Le Source Forge nouveau est arrivé. Évalué à 1.

    Savannah est dérivé d'une version de SourceForge qui n'incluait pas encore la localisation. Par contre, si tu es candidat pour implémenter ça, nous serons ravi de t'accueillir dans l'équipe de développement
  • [^] # Re: Désolé (je suis l'auteur du papier)

    Posté par . En réponse à la dépêche L´open source se fait hacker comme les autres. Évalué à 4.

    Tu joues la bonne foi. C'était peut être ton intention mais ta brève sent trop le sensationnalisme facile. Tu as fait des amalgames douteux et ce que tu as écrit manque cruellement de précision.


    De mon coté, ça m'a fait rire mais les gens qui ne connaissent pas le logiciel libre vont boire ça comme du petit lait et nous ressortirons ces bêtises pendant des années.

    Ce qui est vrai

    1. Apache a fait preuve de transparence. Les sources sont dispos, tout le monde est invité à vérifier s'il y a eu des modifs de code.

    2.SourceForge n'est pas le géant du logiciel libre (qu'est ce que ça peut bien vouloir dire). Tu noteras qu'à coté de la note sur MS un non connaisseur aura fait facilement l'amalgame entre SF et MS.

    3.Le fait que le serveur shell ait été compromis ne mets pas en danger les sources sur SF. En effet, chaque changement dans les sources est archivé avec le nom de la personne. Il est facile de vérifier si des modifications ont été fait dans le dos des développeurs. De plus, le nombre de personnes téléchargeant les snapshots CVS est relativement restreint ce qui limite encore les possibilités. Là encore tu as fait dans le sensationnalisme à l'emporte-pièce.

    4. La possibilité que des pirates distribuent des versions modifiées n'est lié en rien au piratage de SF. Elle est inhérente à l'idée de la distribution des sources. Le fait est que les personnes utilisent à 99% le site officiel et ses mirroirs officiels. Il faudrait être débile pour aller chercher ça n'importe où

    5. Le fameux "lien" entre Apache et SF ne veut rien dire et montre que tu n'as pas lu le compte rendu de l'équipe d'Apache ou rien compris.


    Voilà mon avis sur la question. J'ai joué sympathique en postant cette brève dans la rubrique humour, je ne voulais pas lancer un gros troll.
  • # Pas de paranoia

    Posté par . En réponse à la dépêche Une distribution d'espion. Évalué à 1.

    Il ne faut pas céder à la paranoia. Si c'est une distribution GPL, on a les sources donc les "portes de derrière" vont pas être très dur à détecter. Il ne faut pas oublier que la NSA doit aussi protéger les entreprises américaines d'où l'intérêt de fournir des outils sécurisés.

    Enfin comme a dit Alan Cox (de mémoire) lors de l'annonce de leur patch, je ne préfère rien dire aux gens qui pensent qu'il y a des backdoors, en les cherchant ils trouveront des bogues ça nous fera ça de moins à faire :)
  • [^] # Re: BSD encore plus libre ??

    Posté par . En réponse à la dépêche FreeBSD 4.1.1 contre Linux 2.4. Évalué à 1.

    Je pense qu'il faut se calmer un minimum. C'est vrai qu'en ce moment ça fait bien de dire : Linux suxx, *BSD rulez. I am a w4rL0rd.

    Dire que les *BSD sont plus libres, c'est dire un peu n'importe quoi. Oui, il y a moins de restrictions dans les licenses *BSD, mais celles ci sont faites pour sauvegarder la liberté et du code et éviter les forks de sociétés commerciales qui prennent le code et ne contribuent jamais.

    La liberté doit aussi être garantie, ce que ne fait pas la license BSD.

    Quant à la comparaison fratricide, je suis content que Linux ait de la concurrence, ça poussera les développeurs à faire un meilleur noyau.
    (Au passage, il ne faut pas oublier que Linux a été écrit from scratch et que les *BSD ne sont qu'une reprise d'un code existant)

    Sans rancune Yves :-)

    Guillaume.
  • [^] # Re: pptp vs ppoe

    Posté par . En réponse à la dépêche Du pptp au pppoe sans payer. Évalué à 1.

    Mouais. De toute façon, en dessous de 150-200ms c'est kif kif ...
  • [^] # Re: comment cela ?

    Posté par . En réponse à la dépêche Quake 3 bientôt en open-source!. Évalué à 1.

    En effet, d'ailleurs il n'a pas de pile IP sous Linux mais sous Windows NT oui
  • [^] # Re: Ne pas confondre #debian-fr et #debian-france !

    Posté par . En réponse à la dépêche Site debian. Évalué à 1.


    Faut pas exagérer quand même. #debian-fr n'est pas réserver aux seuls développeurs. Mais ce n'est pas un channel d'aide, c'est tout.
  • [^] # Re: Sites utilisant sourceforge

    Posté par . En réponse à la dépêche Mon.SourceForge@home. Évalué à 1.

    J'avais contacté il y a longtemps, les gens qui avaient mis en place certains de ces sites. Ils m'ont tous dit la même chose : On a fait de grosses modifications au code www (ce qui rend l'upgrade quasi impossible), pleins de services ne fonctionnent pas ou ne nous intéressent pas.

    Le but du guide était de permettre à tout le monde de monter son SourceForge.