Journal Cyclimse en Anjou

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
-10
24
sept.
2020

La mort d'un contributeur Mageia, et les discussions que la news a entrainé, me permet de vous parler de ce que j'ai vu hors du Gers, dans un département assez rural:
Le Maine et Loire

Données:
LE Maine et Loire est un département assez vaste, avec quand même peu de population, ce qui en fait une densité de population proche de la valeur nationale : 114 hab/km².
De nombreux cours d'eau passent dans ce coin, et souvent proche l'un de l'autre:
LE Nord du territoire de la boule de fort comporte notamment la Mayenne, la Sarthe, et le Loir.

Réalité:
Étant cycliste occasionnel, jamais il ne me viendra à l'esprit d'utiliser le vélo sur leur route de campagne.

Raisons:
Pour beaucoup,les routes de campagne sont vraiment étroites, et même en voiture peuvent être sacrément dangereuses: fossé partout, voiture qui roulent vraiment vite (la limite de 70 km/h étant souvent dépassé), et elles ne sont pas vraiment en ligne droite.
Par ailleurs, la présence de fleuve a pour conséquence que certaines routes sont très empruntées. Un exemple :
Pour aller de Tiercé au Lion d'Angers, il te faudra, automobiliste, motard ou cycliste, passé obligatoirement par 2 ponts. Celui de Cheffes et celui du Lion d'Angers.
La conséquence directe est une circulation dense avant et après le pont au final, dans des routes assez dangereuses.
Oui, la possibilité de pite cyclable fut étudié, mais à part les mettre dans le fossé, ou détruire des arbres, cela est impossible.
Référence: https://www.google.fr/maps/@47.6224455,-0.499855,3a,75y,135.96h,85.27t/data=!3m7!1e1!3m5!1ssCwtv7zreofPB1hfbIioxw!2e0!6s%2F%2Fgeo0.ggpht.com%2Fcbk%3Fpanoid%3DsCwtv7zreofPB1hfbIioxw%26output%3Dthumbnail%26cb_client%3Dmaps_sv.tactile.gps%26thumb%3D2%26w%3D203%26h%3D100%26yaw%3D303.04343%26pitch%3D0%26thumbfov%3D100!7i16384!8i8192

Par ailleurs, une augmentation du gasoil est inenvisageable (Eric Drouet, Maxime Nicolle, etc.)

Et si la solution passait aussi par la construction de nombreux ponts, certains pour deux roues d'autres pour voiture
Dans le cas de l'Anjou, cela permettrait au moins au cycliste de passer les rivières et de circuler avant et après dans une plus grande sécurité: Ceci impliquerait aussi de nationaliser les champs de nos agriculteurs locaux /renflouer les fossés

Ici : on peut voir un chemin de halage: https://www.google.fr/maps/@47.6152744,-0.5066836,17.38z ; hic, il n'est que sur une seule rive: la rive droite de la Sarthe, pourquoi ne pas en créer un sur l'autre rive et créer un pont, voir même prolonger les hallages.

  • # La peinture c'est un premier pas...

    Posté par  . Évalué à 3 (+3/-1). Dernière modification le 24/09/20 à 13:30.

    De base je pense que tracer une piste cyclable peinte sur TOUTES les routes assez large pour cela serait un très bon début. Psychologiquement, les voitures respectent cette limitation visible, alors que l'espace d'un 1m / 1.5m obligatoirement pour doubler un vélo n'est respecté qu'une fois sur dix. J'utilise mon vélo tout les jours en zone urbaine et c'est malheureusement ce que je constate.

    • [^] # Re: La peinture c'est un premier pas...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+10/-1).

      Par ici, en zone urbaine, on a encore une poignée de « pistes qui sont juste une bande sur le côté de la chaussée ». C’est là où je me fais le plus frôler par les automobilistes, qui semblent penser que si tu es sur ta petite bande super étroite, ils n’ont plus à respecter le mètre de distance de sécurité…

      La connaissance libre : https://zestedesavoir.com

      • [^] # Re: La peinture c'est un premier pas...

        Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

        Exactement, il faut qu'il y aie assez d'espace, on est bien d'accord que quand la bande fait 50 cm bah tu roules sur la route.

        • [^] # Re: La peinture c'est un premier pas...

          Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

          Au delà de l'espace pour le vélo, la piste cyclable en mode "coup de peinture sur le sol" je trouve que ca marche si la route est assez large. Ca permet effectivement de rappeler aux automobilistes qu'ils doivent partager la route, elle n'est pas qu'a eux. Et du coup j’ai aussi cette impression qu'ils font plus attention au moment de dépasser.

          Par contre, si la route n'est pas assez large, la peinture au sol au contraire donne le signal a l'automobiliste qu'il peut passer, car "le vélo n'a qu'a rester sur sa voie".

    • [^] # Re: La peinture c'est un premier pas...

      Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

      Au moins une étude a montré que non, au contraire, dès qu'une ligne est tracée, les automobilistes ne respectent plus la distance d'1m/1m50…

      • [^] # Re: La peinture c'est un premier pas...

        Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

        Mouais, sur quel échantillon cette étude a été faite ?

        • [^] # Re: La peinture c'est un premier pas...

          Posté par  . Évalué à 2 (+1/-1).

          Je suis prêt à parier qu'il est supérieur au tiens qui doit être de 1…

          • [^] # Re: La peinture c'est un premier pas...

            Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0). Dernière modification le 25/09/20 à 15:50.

            Non pour l'instant, le tien est de 0 et avec flagos on est 2 ;-)

            • [^] # Re: La peinture c'est un premier pas...

              Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 25/09/20 à 16:03.

              Vous n'avez pas fait d'étude mais une observation.

              Oui, mon trolldi à moi aussi est long…

              La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

              • [^] # Re: La peinture c'est un premier pas...

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

                • [^] # Re: La peinture c'est un premier pas...

                  Posté par  . Évalué à 6 (+5/-0).

                  Merci pour la recherche, j'ai survolé le papier et je trouve que l'étude est intéressante, j'aime bien l'installation électronique qu'ils ont mis en place pour mesurer les distances de dépassement de vélo. Le dataset est basé sur 60 cyclistes, on a des données entre avril et aout 2017 localisé dans l'état de Victoria en Autralie (c'est "l'hiver" la bas ?). Je pense qu'il serait plus pertinent d'avoir une année entière, je suis sûr qu'il y a un caractère saisonnier : été (plus de cycliste) / hivers (moins de cycliste). Ça aurait été intéressant de savoir s'il y pleut aussi et surtout l'étude est uniquement localisé dans un état d’Australie. Il faudrait vérifier qu'on retrouve les même résultats dans d'autre endroit dans le monde. Je suis presque motivé pour tenter une expérimentation amateur au niveau de mon réseau de cycliste / fablab mobihanais, je me note ça dans ma liste d'idée de truc à faire.

                  Le graphique ci-dessous montre clairement, qu'il y a un effet lorsque la piste est tracées, les dépassements semblent clairement concentrés autour d'une certaine distance, cette distance est j'imagine la distance de la piste cyclable tracée au sol :

                  Titre de l'image

                  Si il n'y a pas de de piste au sol, on voit bien que la médiane et que les dépassements sont globalement plus large dans le cas où il n'y a pas de piste cyclable.

                  Par contre si on s'intéresse aux minimums (ie les situations de dépassement dangereuses). Le minimum est plus haut dans le cas où les pistes cyclables sont tracées, à l'oeil, on a 45 cm contre 25cm dans le cas où il n'y a pas de piste cyclable. Ca vaudrait le coup, de regarder les données brutes pour quantifier cette différence.

  • # Ha...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0 (+9/-11).

    Par ailleurs, une augmentation du gasoil est inenvisageable (Eric Drouet, Maxime Nicolle etc…)

    Tu veux dire que la démocratie c'est de la merde et qu'il faut obéir aux plus excités plutôt?
    Certes c'est ce que fait assez souvent les gouvernements successifs (on peut se souvenirs des bonnets rouges en plus des gilets jaunes) mais ce n'est pas une fatalité.

    A noter que ça ne changera rien au sujet dont tu parles, les voitures passeront juste de gasoil à électrique et les gens adoreront toujours dépenser leur thune dans des gros SUV (aussi connus sous le terme "tanks pour particulier") plutôt que dans des petites voitures moins chères et moins polluantes (l'électricité pollue quand même, comme la construction d'une voiture, et plus il y a de matos…) remplissant pareillement le besoin.

    • [^] # Re: Ha...

      Posté par  . Évalué à 3 (+4/-2).

      A noter que ça ne changera rien au sujet dont tu parles, les voitures passeront juste de gasoil à électrique et les gens adoreront toujours dépenser leur thune dans des gros SUV (aussi connus sous le terme "tanks pour particulier") plutôt que dans des petites voitures moins chères et moins polluantes (l'électricité pollue quand même, comme la construction d'une voiture, et plus il y a de matos…) remplissant pareillement le besoin.

      Reste donc la voie réglementaire… Par exemple : interdiction de vente aux particuliers de véhicules de plus de 200Kg et 10 KW par place, échange des véhicules existants sinon passage en "collection" avec restriction de déplacement.

      • [^] # Re: Ha...

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+5/-6).

        Par exemple : interdiction de vente aux particuliers de véhicules de plus de 200Kg et 10 KW par place

        Plutôt qu'interdiction, préférer des malus, liberté tout en assumant l'impact de sa liberté.
        Une partie est en projet, et ça fait déjà râler (la façon dont c'est rapporté par le site est tellement caricatural… Les pauvres, ils sont victime des grands méchants qui leur veulent du mal, jamais se dire que c'est peut-être normal et plutôt cohérent).

        • [^] # Re: Ha...

          Posté par  . Évalué à 10 (+13/-1). Dernière modification le 24/09/20 à 18:55.

          Plutôt qu'interdiction, préférer des malus

          Perso quand j'interdis quelque chose à mes gamins, je ne dis pas "sinon […]". Je ne veux pas qu'un jour ils me sortent "ok, je préfère la punition". J'aurai l'air con et le pb ne serait pas résolu. Trop risqué.

          Je pense que la liberté de polluer (disons de polluer ostensiblement, parce que toute activité humaine pollue quelque part) ne devrait pas en être une, au même titre que tout un tas de liberté (code civil, pénal, commerce… les exemples pleuvent) qu'on nous a enlevé, estimant que c'est globalement néfaste pour la société.

          Alors où met-on la barre ? Pourquoi les SUV et pas la semaine de ski à Avoriaz ? Vaste question, mais de toutes façons pour le moment ni l'un ni l'autre n'est au programme, et il a fait 35°C mi-septembre.

          En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

        • [^] # Re: Ha...

          Posté par  . Évalué à 2 (+4/-4).

          Plutôt qu'interdiction, préférer des malus, liberté tout en assumant l'impact de sa liberté.

          Ce qui permet aux gens de dire: "on est constamment taxés, l'Etat est bien content de percevoir nos taxes".

          Désolé mais non. Certains véhicules, notamment les motorisations diesel, devraient juste être interdits.

          • [^] # Re: Ha...

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+5/-0).

            Désolé mais non. Certains véhicules, notamment les motorisations diesel, devraient juste être interdits.

            Tu m'offres une voiture moins peu polluante ? C'est vraiment généreux.

            Plus sérieusement, il faut arrêter de diaboliser le diesel : toutes les motorisations sont polluantes, à plus ou moins grande échelle, et selon leurs conditions d'utilisations. Je n'ai plus les sources, et te laisse chercher si tu veux, mais suivant les parcours il y a peu de différence entre un moteur diesel et son pendant essence. Bref, il nous faudrait plusieurs véhicules, ou plusieurs motorisations, selon que l'on fasse des parcours en centres-villes, intercités ou nationaux.

            Pour moi il serait préférable de contrôler la vente de véhicules : imposer des normes strictes quant à la consommation maximale (quel que soit le carburant, même électrique, voire nucléaire), et surtout arrêter cette croissance infernale, nous devons diminuer le ratio véhicule/habitant, et pas uniquement chez les pauvres qui iront bosser en bus/métro/RER …

            « Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. »

            • [^] # Re: Ha...

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+5/-3). Dernière modification le 25/09/20 à 10:29.

              les motorisations diesel, devraient juste être interdits.

              Oui, et toutes être remplacées par des véhicules électriques dont la fabrication n’émet aucune pollution. C’est évident que pour polluer moins, il faut en permanence renouveler le parc automobile vers des nouvelles voitures qui émettent un peu moins au kilomètre marginal et balancer immédiatement tout ce qui a déjà commencé à amortir le coût environnemental de sa fabrication. On pourrait même faire des primes à la casse pour sauver l’industrie automobile la planète !

            • [^] # Re: Ha...

              Posté par  . Évalué à 3 (+3/-2).

              Tu m'offres une voiture moins peu polluante ? C'est vraiment généreux.

              Tu paies les soins de santé du a la pollution alors ? On ajoute une taxe sur le diesel et l'essence pour financer les traitements contre le cancer mais aussi les asthmes que cela génère ?

              Pour moi il serait préférable de contrôler la vente de véhicules : imposer des normes strictes quant à la consommation maximale

              Le mensonge fait parti de cette industrie. On nous promet depuis les années 90 et l'ajout des pots catalytiques en série que, cette fois-ci c'est la bonne, les nouveaux moteurs diesel ne produisent pas de NOx. Un seul graphe pour comprendre le problème:

              NOx diesel

              On nous promet des moteurs qui devait polluer 10 moins sur 20 ans, et on a péniblement obtenu un rapport 2. Libre a toi de croire naïvement que le prochain moteur diesel, lui, va tenir ses promesses. La realite, c'est que le mensonge, la tricherie font profondément parti de l'industrie.

              Au motif que ces industriels représentent un bassin d'emplois important, on les laisse polluer comme si de rien n’était. Au motif que ca lui coute 5 centimes de moins a la pompe, le client achète sa bonne grosse bagnole diesel au détriment de la santé de nos enfants, sous les vivas des gilets jaunes.

              C'est la réalité, désolé, elle est rude pour ceux qui ne jure qu'au diesel.

              Si vous ne pouvez pas vous déplacer essentiellement en transport ou en vélo, préférez la voiture électrique. Si vous ne pouvez pas la voiture électrique, prenez une essence ou une hybride. Le diesel, lui, devrait être réservé au tracteur et être simplement interdit a la vente pour les voiture de tourisme.

              • [^] # Re: Ha...

                Posté par  . Évalué à 3 (+3/-0). Dernière modification le 25/09/20 à 11:23.

                Source du graphe ?

                • [^] # Re: Ha...

                  Posté par  . Évalué à 4 (+3/-1).

                  Ici: https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Normes_europ%C3%A9ennes_d%27%C3%A9missions&uselang=fr#Contournement_des_tests_d'%C3%A9mission

                  Ce graphe se base sur cette infographie: https://www.eea.europa.eu/media/infographics/comparison-of-nox-emission-standards/view

                  que je reproduis ici même si (désolé) je ne sais pas redimensionner, car elle ajoute un point de comparaison avec l'essence:

                  essence diesel NOx

                  Clairement, l'essence n'est pas la panacée, ne soyons pas dupes. Mais c'est significativement moins pire que le diesel, on parle d'un rapport 10.

                  • [^] # Re: Ha...

                    Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0).

                    Par contre le paragraphe juste au-dessus dans l'article de wikipedia indique que ces émissions importantes de particules concernent les moteurs diesels et les moteurs essences à injection directe, lesquels sont en nette augmentation parmi les voitures à essence vendues depuis un moment.

                    Donc il semble qu'on ait des moteurs (essence ou diesel) qui utilisent cette technique pour améliorer la combustion et consommer moins de carburant (donc moins pétrole perdu et moins de rejets de CO2), mais qui rejettent plus de microparticules (pollution locale). Et donc remplacer les moteurs diesels par des moteurs à essence à "basse consommation" risque de ne pas résoudre le problème.

                    Il me paraît plus intéressant de renforcer les contrôles, réviser la trajectoire d'amélioration et réglementer le problème en termes d'émissions de polluants que d'interdire telle ou telle technologie (et si elle ne peut pas suivre, elle disparaîtra ou sera limitée à de petits véhicules par exemple). Surtout quand les deux approches présentent des avantages et inconvénients différents.

                    • [^] # Re: Ha...

                      Posté par  . Évalué à 3 (+3/-2).

                      Et donc remplacer les moteurs diesels par des moteurs à essence à "basse consommation" risque de ne pas résoudre le problème.

                      Les particules fines est un problème que l'on a identifie récemment, présent peut etre un peu plus sur le diesel que l'essence, mais sur lequel il semblerait que l'on mesure de bons résultats. Je dirai pas que c'est un problème que l'on a réglé, mais il semble être sous contrôle.

                      Le vrai problème du diesel, celui de longue date, c'est celui des NOx. C'est lui qu'on arrive pas a régler et qui justifie l'abandon de ce moteur car les progres ont ete insuffisants depuis 30 ans.

                      Il me paraît plus intéressant de renforcer les contrôles, réviser la trajectoire d'amélioration et réglementer le problème en termes d'émissions de polluants que d'interdire telle ou telle technologie

                      C'est exactement ce qu'on fait depuis 30 ans comme tu peux le voir sur le graphique au dessus.

                      On met des normes super strictes. On dit aux constructeurs: "si vous déconnez, on vous empêchera de vendre vos voitures". Ils disent: "oui oui, bien sur". Ils rafistolent le même moteur encore et encore pour changer 2 paramètres, bricolent pour passer les tests, et font une jolie campagne de green washing.

                      On met 10 ans a s'en rendre compte, tout le monde crie au scandale, les constructeurs rappellent qu'ils embauchent 400 000 personnes en France et on retourne a la case départ :-)

                      • [^] # Re: Ha...

                        Posté par  . Évalué à 4 (+3/-0).

                        Les particules fines est un problème que l'on a identifie récemment, présent peut etre un peu plus sur le diesel que l'essence, mais sur lequel il semblerait que l'on mesure de bons résultats. Je dirai pas que c'est un problème que l'on a réglé, mais il semble être sous contrôle.

                        Le vrai problème du diesel, celui de longue date, c'est celui des NOx. C'est lui qu'on arrive pas a régler et qui justifie l'abandon de ce moteur car les progres ont ete insuffisants depuis 30 ans.

                        Cet article présente les choses de manière assez différente : https://fr.wikipedia.org/wiki/Moteur_Diesel#Pollution_et_toxicit%C3%A9

                        Ces problèmes de NOx ont apparemment été au contraire (re)pris en compte plus sérieusement dans les années 2010, mais d'une part il faut que les véhicules aux nouvelles normes remplacent les anciens, d'autre part les constructeurs se calent sur les tests d'homologation plutôt que sur des conditions plus réalistes pour régler leurs filtres (sachant qu'il y a des contraintes pour les utilisateurs du véhicule si le filtrage est renforcé, un produit à remettre dans un réservoir). Donc c'est au moins en partie un problème classique de tests qui ne représentent pas bien la réalité : quand on leur demande de respecter des normes et qu'on définit des tests, les industriels se calent souvent sur ces tests, parce qu'il y a des inconvénients pratiques ou concurrentiels à se caler sur d'autres mesures. Les tests doivent être améliorés pour que les filtres soient renforcés. Ça ne semble pas indiquer que le cas des diesels est désespéré, et les possibilités d'amélioration existent.

                        Ces articles semblent aussi confirmer que les problèmes de particules fines et de NOx sont largement dus au mode d'injection du carburant et que le développement des moteurs à essence à injection directe (fonctionnement qui se rapproche du diesel) pour économiser le carburant tend à générer le même type de problèmes dans les moteurs à essence. Et donc retour au compromis entre consommation de carburant / émissions de CO2 d'une part et pollution locale d'autre part.
                        http://www.fiches-auto.fr/articles-auto/fonctionnement-d-une-auto/s-1256-difference-entre-injection-directe-et-indirecte.php
                        https://www.usinenouvelle.com/article/pollution-automobile-faut-il-avoir-peur-des-moteurs-a-injection-directe-essence.N443477

                      • [^] # Re: Ha...

                        Posté par  . Évalué à -2 (+1/-5).

                        Le risque à vouloir des solutions trop radicales trop rapidement, c'est le retour de flamme.

                        Ceux qui veulent mettre 400000 personnes au chômage “parce que” doivent se préparer à ce qu'un certain pourcentage de ces mêmes 400000 chômeurs ait une furieuse envie de se venger et vienne faire le ménage armes en mains. Et avec une base de 400000, le risque devient plus que non négligeable.

                        J'exagère ? Pourtant, cela s'est produit il y a quelques semaines chez l'un de nos clients. Une seule personne ayant perdu son emploi est venue en abattre trois autres qu'elle jugeait responsables.

                        À un moment, il faut arrêter de vouloir exclure la dimension humaine des décisions que l'on souhaiterait voir appliquer à d'autres.

                        • [^] # Re: Ha...

                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+6/-7). Dernière modification le 25/09/20 à 16:25.

                          À un moment, il faut arrêter de vouloir exclure la dimension humaine des décisions que l'on souhaiterait voir appliquer à d'autres.

                          À un moment, il faut arrêter d'avoir peur d'une minorité qui bloque des évolutions nécessaires à long terme.
                          Parce que la, ce que tu proposes c'est juste du conservatisme à outrance, autant sociétal (si on devait faire attention aux racistes/sexistes/etc, on en serait encore plus loin qu'aujourd'hui) qu'économique (la RDA s'est effondrée en partie à cause des jobs qu'on gardait pour la paix sociale, le Venezuela s'effondre car le gouvernement tient uniquement à soutenir artificiellement des jobs etc).

                          Et la, ton argument ressemble furieusement à dire aux lycéennes de s'habiller "mieux" car ça fait réagir les faibles hommes, hommes qui ne sont alors pas coupables (d'après ta logique, et la logique de pas mal de monde, on en reparle pas mal dans les médias en ce moment des gens qui agressent mais sont légitimées car on accuse les victimes d'avoir provoqué l'acte pourri). Je pourrai aussi prendre en actu Charlie, dont du monde dit que c'est leur faute si ils se sont fait tirer dessus, faut pas provoquer avec des dessins hein.
                          Dans ton exemple, il y a un seul coupable, les autres sont des victimes.

                          PS : je ne dis pas qu'il faut trop radical et je suis en opposition avec la radicalité "tout interdire" proposée, mais l'autre extrême que tu sous-entends n'est pas mieux. Alors qu'il y a de quoi argumenter sur des principes de non brutalité par exemple sans arriver à cette outrance où tu accuses des morts d'avoir provoqué leur mort quand même…

                          • [^] # Re: Ha...

                            Posté par  . Évalué à 4 (+4/-2).

                            Ah bon, dire que “vouloir des solutions trop radicales trop rapidement”, c'est du “conservatisme à outrance” ?

                            Et de quelle minorité parles-tu ? Des automobilistes ? Des employés des fabricants de voitures ? Minoritaires par rapport à qui ?

                            Et quelles sont les évolutions à long termes qui seraient bloquées ? Quelles sont les alternatives sérieuses proposées ? Quelles seraient leurs impacts économiques et sociétaux ?

                            Que viennent faire les tenues vestimentaires des lycéennes là-dedans ? Perso j'ai connu l'uniforme au lycée, cela nous rendait tous égaux : pas de dictature de la mode à la con qui vend hors de prix des produits fabriqués en Chine et discrimine les pauvres, pas de nombrils et de fesses à l'air dans un lieu où l'on est censé s'instruire, pas de voile islamique non plus. C'était très bien.

                            • [^] # Re: Ha...

                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -4 (+2/-8). Dernière modification le 25/09/20 à 17:09.

                              Quelles seraient leurs impacts économiques et sociétaux ?

                              Ce genre d' "argument" a été de tous temps utilisé, au moins on ne peut pas dire que c'est nouveau.
                              Mais on a quand même arrêté les poinçonneurs, les allumeurs de bougies etc.

                              Oui il y a des impacts sociétaux à discuter, mais ce n'est pas avec ton exemple que tu ouvriras la discussion (tu la ferme plutôt et tu incites à t'ignorer)

                              Que viennent faire les tenues vestimentaires des lycéennes là-dedans ?

                              À un moment, il faut arrêter de vouloir exclure la dimension humaine des décisions que l'on souhaiterait voir appliquer à d'autres.
                              Tiens, ça marche aussi pour les tenues vestimentaires, faut surtout pas déranger les gens qui "souffrent" à voir des poitrines.

                              pas de nombrils et de fesses à l'air dans un lieu où l'on est censé s'instruire,

                              Ha, tiens, je ne suis finalement pas étonné, merci de me confirmer ce que je disais justement sur le conservatisme :). Et dans 2 exemples tu blâmes les victimes, classique.


                              bon, de toutes façons la ça part en conflit opposé tellement général qu'on ne changera rien à discuter, je t'informe juste que balancer ton exemple comme ça est juste provoquer un troll plutôt qu'un "bon" argument.

                              PS : je n'ai aucun problème a être viré d'un job qui devient inutile. Ton attaque "voir appliquer à d'autres" est tout aussi nulle et part sur un imaginaire que tout le monde pense comme toi que quitter un job devenu inutile est mal.

                              • [^] # Re: Ha...

                                Posté par  . Évalué à 2 (+3/-3). Dernière modification le 25/09/20 à 18:10.

                                Ce genre d' "argument" a été de tous temps utilisé, au moins on ne peut pas dire que c'est nouveau.
                                Mais on a quand même arrêté les poinçonneurs, les allumeurs de bougies etc.

                                On les a arrêté parce qu'il y avait une meilleure solution applicable, et que ce n'était plus viable. Où est la tienne ? “Allez hop ! On ferme toutes les usines de voitures paskesapolu, et on fout tout le monde à pieds, comme ça, isolés dans notre coin du monde, et vos gueules les pas contents !” – Je me marre d'avance.

                                Oui il y a des impacts sociétaux à discuter, mais ce n'est pas avec ton exemple que tu ouvriras la discussion (tu la ferme plutôt et tu incites à t'ignorer)

                                Pourtant tu ne m'as pas ignoré, et pour pouvoir balancer tes arguments tu es allé jusqu'à me prêter des propos que je n'ai même pas tenu. Mon exemple n'a pas pour vocation à ouvrir une quelconque discussion, mais à rappeler un fait.

                                À un moment, il faut arrêter de vouloir exclure la dimension humaine des décisions que l'on souhaiterait voir appliquer à d'autres.
                                Tiens, ça marche aussi pour les tenues vestimentaires, faut surtout pas déranger les gens qui "souffrent" à voir des poitrines.

                                Note que contrairement à toi et quelques autres, je n'ai pas écrit que je demandé à ce que cela soit imposé. Note au passage que ce fait que j'énonçais contient en lui-même une solution au problème (et à pas mal d'autres).

                                Ha, tiens, je ne suis finalement pas étonné, merci de me confirmer ce que je disais justement sur le conservatisme.

                                Ah ben oui, j'ai été à l'école dans un lycée militaire. Ça fait de moi un vilain conservateur d'avoir réussi un concours d'entrée à l'âge où ce n'est pas toi qui décides vraiment, ouh ! De toute façon je n'en ai aucun regret, tant pis si ça dérange. Sinon, pour reprendre ta rhétorique, j'ai cru comprendre que tu vivais en Allemagne, dois-je en conclure quelque chose de particulier te concernant et ai-je le droit moi aussi de porter des jugements de valeur gratuits à ton égard ?

                                bon, de toutes façons la ça part en conflit opposé tellement général qu'on ne changera rien à discuter, je t'informe juste que balancer ton exemple comme ça est juste provoquer un troll plutôt qu'un "bon" argument.

                                Un troll quand d'un côté tu as des illuminés qui voudraient imposer leur vision des choses sans apporter aucune solution viable ? Ben mince, si c'était aussi bien et facile à mettre en place, pourquoi cela n'a été fait nul part ? Si troll il y a, il n'est pas du côté que tu as l'air de laisser entendre.

                                PS : je n'ai aucun problème a être viré d'un job qui devient inutile. Ton attaque "voir appliquer à d'autres" est tout aussi nulle et part sur un imaginaire que tout le monde pense comme toi que quitter un job devenu inutile est mal.

                                C'est bien pour toi, d'autres personnes ont une vie autrement différente, avec des impératifs financiers et familiaux que tu n'as probablement pas, ni la même manière d'appréhender les problèmes. Certains vont s'en foutre comme toi, d'autres réussir à rebondir, d'autres se suicider, et d'autres encore n'hésiteront pas à venir faire le ménage. Il est étrange de considérer ce simple fait comme un troll.

                                Pour info sur la réalité des personnes qu'il ne faudrait pas trop brusquer et dont il faudrait prendre en compte la dimension humaine, en ne leur disant pas d'aller se faire foutre et que les femmes ont le droit à un changement radical de mentalité

                                Non mais je t'ai déjà dit que tu étais hors-sujet avec tes lycéennes, pas la peine de continuer, ça n'a rien à voir. De plus, c'est un problème que typiquement les “progressistes” dont tu te prétends faire partie sont responsables, c'est votre création ce problème, c'est la conséquence de votre vision des choses. Personnellement, à la fin des années 60 ma mère portait des minijupes et minishorts au ras du cul sans que ça ne pose le moindre problème à l'époque, et jusqu'à il y a une trentaine d'années ma mère et ma sœur étaient comme beaucoup seins nus sur la plage, alors que c'est devenu extrêmement rare aujourd'hui. Mais c'est sûrement la faute du patriarcat conservateur blanc quadragénaire dont je fais partie, assurément ! Bref, hors-sujet total, comme la suite.

                            • [^] # Re: Ha...

                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -3 (+1/-6).

                              pas de nombrils et de fesses à l'air

                              Pour info sur la réalité des personnes qu'il ne faudrait pas trop brusquer et dont il faudrait prendre en compte la dimension humaine, en ne leur disant pas d'aller se faire foutre et que les femmes ont le droit à un changement radical de mentalité : https://www.estrepublicain.fr/education/2020/09/24/college-rimbaud-son-professeur-juge-son-decollete-trop-voyant , j'y cherche ton nombril et tes fesses à l'air, aide-moi…

                              Tu trouves HS, juste pour info https://fr.wikipedia.org/wiki/ABCD_de_l%27%C3%A9galit%C3%A9 a été retiré parce que c'était jugé trop radical, et retiré car "Le risque à vouloir des solutions trop radicales trop rapidement, c'est le retour de flamme." (qu'il y a eu, et c'est pour ça que ça a été retiré, le gouvernement n'a pas osé tenir tête aux "flammes").
                              C'est ton argument, je n'y peux rien.

        • [^] # Re: Ha...

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0 (+0/-2).

          En assumant du genre "moi je suis riche donc j'ai le droit d'avoir un gros SUV polluant"? Mouais, je suis moyennement convaincu par cette approche.

    • [^] # Re: Ha...

      Posté par  . Évalué à 5 (+4/-1).

      Sinon les 1% les plus riches émettent deux fois plus de gaz à effet de serre que les 50% les plus pauvres.

      Donc la priorité serait plutôt de taxer les plus riches et leurs moyens de déplacements : yachts, avions, jets…

      La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

      • [^] # Re: Ha...

        Posté par  . Évalué à 1 (+2/-2).

        C'est à l'échelle mondiale, donc ces 1% ça peut être les 10-20% les plus riches des pays riches. Et les pas si riches des pays riches pourraient être pas loin derrière eux… On vit quand même dans un pays où presque tout le monde peut se payer un véhicule personnel, il est bien évident qu'on contribue nettement plus que les 50% les plus pauvres de la planète aux émissions de gaz à effet de serre ; ça se retrouve d'ailleurs dans le fait que les accords sur les émissions de CO2 prévoient (ou prévoyaient, pendant un certain temps ?) que les pays pauvres puissent augmenter leurs émissions, alors que les pays riches devaient commencer à les diminuer.

        Note aussi que si on répartissait autrement cette richesse on ne diminuerait pas forcément le total des émissions, ce n'est pas seulement une question riche/pauvre.

        Par ailleurs les émissions en question ne concernent pas uniquement les déplacements mais aussi le chauffage, l'industrie et autres. Taxer une petite partie des émissions des plus riches pourrait tout aussi bien reporter la consommation sur autre chose sans régler le problème.

        Donc non, il ne suffit pas de taxer les moyens de déplacement des très riches, le problème est bien plus large. Par contre les taxes sur les carburants sont proportionnelles à la consommation, donc elles touchent plus "les plus riches" (en réalité ceux qui consomment plus). Pareil pour la taxe carbone, qui concerne plus ou moins tous les produits qu'on peut consommer.

        Une des difficultés concernant les éléments que tu cites (yachts, avions, …) est qu'il s'agit souvent de transports internationaux et qu'il faut des accords entre pays pour les taxer. J'allais dire que le carburant sur les vols intérieurs en avion est taxé mais non (https://www.rtl.fr/actu/economie-consommation/taxes-sur-le-carburant-pourquoi-les-compagnies-aeriennes-sont-elles-exonerees-7795734774). Par contre le fait qu'un certain nombre de taxes s'appliquent déjà sur ces vols compense en contribuant à renchérir les coûts de ce moyen de transport par rapport aux voitures personnelles.

        • [^] # Re: Ha...

          Posté par  . Évalué à 7 (+6/-1).

          Et les pas si riches des pays riches pourraient être pas loin derrière eux…

          Et bah il suffisait de lire le rapport pour se rendre compte que… si, ils sont toujours loin derrière.

          En France, la même tendance s’observe : l’empreinte carbone moyenne d’un individu appartenant aux 10% les plus riches est de 17,8 tonnes de CO2 par an contre seulement 3,9 pour les 50% les plus pauvres, soit 4,5 fois plus. Et l’écart est 13 fois plus important lorsqu’on compare les 1% les plus riches aux 50% les plus pauvres en France.

          Entre les 1% les plus riches de France et les 50% les plus pauvres de France, il existe donc un facteur 13 en terme d'empreinte carbone.

          Donc non, il ne suffit pas de taxer les moyens de déplacement des très riches, le problème est bien plus large. Par contre les taxes sur les carburants sont proportionnelles à la consommation, donc elles touchent plus "les plus riches" (en réalité ceux qui consomment plus).

          Je me doute bien que ce n'est pas suffisant, mais puisque Zenitram proposait une taxe, commençons par les mauvais élèves pour essayer de les mettre à niveau des meilleurs élèves.

          Si les taxes sur les carburants sont proportionnelles à la consommation, elles ne sont pas proportionnelles aux revenus. Faire le plein de la même automobile pour un Smicard ou pour Bernard Arnault, ça n'a pas du tout le même impact. Je prends un plein à 50 euros sur une automobile de type citadine d'entrée de gamme, ce que ne possède probablement pas Bernard Arnault. Un smicard, c'est 3-5% de ses revenus mensuels le plein. Bernard Arnault c'est environ 0,0000002% de ses revenus mensuels le plein. Autant dire que le smicard, il le sent passer tandis que pour Bernard Arnault c'est même pas l'équivalent d'un centime à l'échelle du Smicard…

          J'allais dire que le carburant sur les vols intérieurs en avion est taxé

          Ce qui n'est pas nécessairement une bonne idée puisque si tous les pays ne taxent pas le kérozène, les avions iront faire le plein dans les pays aux taxes les moins élevées…

          La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

          • [^] # Re: Ha...

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-1). Dernière modification le 26/09/20 à 11:50.

            En France, la même tendance s’observe : l’empreinte carbone moyenne d’un individu appartenant aux 10% les plus riches est de 17,8 tonnes de CO2 par an contre seulement 3,9 pour les 50% les plus pauvres, soit 4,5 fois plus. Et l’écart est 13 fois plus important lorsqu’on compare les 1% les plus riches aux 50% les plus pauvres en France.

            Entre les 1% les plus riches de France et les 50% les plus pauvres de France, il existe donc un facteur 13 en terme d'empreinte carbone.

            Après la nature s'en fout pas mal des proportions et de la justice.

            Les 10% les plus riches (donc 6,5 millions de personne en France environ) avec l'empreinte carbone que tu donnes c'est 115,7 millions de tonnes de CO2.

            Les 50% les plus pauvres (donc 32,5 millions de personnes) avec l'empreinte carbone que tu leur attribues c'est 126,75 millions de tonnes.

            Donc on voit que en valeur absolue, la moitié la plus pauvre pollue 10% de plus que les 10% les plus riches en France. Donc en terme d'impact les deux groupes sont assez proches même si pour cela le second a plus de personnes.

            L'objectif à terme est une moyenne de 2 tonnes de CO2 par individus, c'est deux fois moins que l'empreinte carbone moyenne de la moitié la plus pauvre.

            Donc ce qu'il faut en retirer c'est qu'il faut taper sur les riches et sur les pauvres aussi. Tout le monde doit faire un effort. Ne taper que sur les riches ne sera pas suffisant.

            • [^] # Re: Ha...

              Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 26/09/20 à 13:56.

              Après la nature s'en fout pas mal des proportions et de la justice.

              La nature oui, une société humaine pas vraiment. Là on parle de solutions applicables à des sociétés humaines.

              Donc on voit que en valeur absolue, la moitié la plus pauvre pollue 10% de plus que les 10% les plus riches en France. Donc en terme d'impact les deux groupes sont assez proches même si pour cela le second a plus de personnes.

              Mais si on prend au niveau mondial, parce que les émissions ne s'arrêtent pas à la frontière (bien que nos lois, oui), toujours d'après le rapport Oxfam, les 10% les plus riches (~630M d'individus) sont responsables de 52% des émissions CO2 cumulées. Contre seulement 7% pour les 50% les plus pauvres (~3,2Md).

              La moitié la plus pauvre de l'humanité émet 7,5 fois moins que les 10% les plus riches et 2 fois moins que les 1% les plus riches.

              Tout le monde doit faire des efforts d'accord mais on ne peut pas taper aussi fort sur les 50% les plus pauvres, qui sont les bons élèves en la matière (même si c'est 12 fois au-dessus du seuil de 2T/an/individu), que sur les 10% les plus riches qui sont les cancres (pour qui c'est 85 fois au-dessus de ce même seuil).

              Entre une petite fuite qui fait couler le bateau en 15H et une grosse fuite qui fait couleur le bateau en 2H, tu vas prioritairement réparer la fuite la plus importante au risque de couler avant, et tu prendras ensuite le temps de réparer la petite fuite.

              Question de priorisation.

              La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

              • [^] # Re: Ha...

                Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

                Le probleme c'est que les pauvres polluent moins parce qu'ils sont pauvres et que les riches ne veulent pas devenir pauvre en polluant moins.

                sinon a propos de bateau, de fuites, de pollution et de conflit entres pauvres et riches, nos amis Saoudiens auraient besoin d'un coup de main. Oui, ceux a qui ont vend des armes en echange de leur petrole sont emmerdé avec un petrolier qui risque de faire une marée noire comme 4 exxon valdez et qui est pris en otage par les rebelles yemenites

                https://www.un.org/press/fr/2020/sc14254.doc.htm

                ca urge un peu, tout le monde est un peu tendu dans la region. Si vous avez des idées, c'est le moment.

                Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

  • # Je suis outré

    Posté par  . Évalué à 7 (+6/-0).

    Je suis originaire du 49 et tu te permets de critiquer nos magnifiques pistes cyclables. Non je blague. Les infrastructures loin d'être adaptées.

    Il y a quand même des choses intéressantes pour les longues randonnées.

    La Loire a Vélo est un itinéraire qui longe le fleuve sur 900km et qui traverse donc le département d'Ouest en Est.

    https://www.loireavelo.fr/

    Il y a aussi La Vallée du Loir à vélo V47 (ne pas confondre le fleuve Loire et son affluent le Loir. Ils sont pas futées ces angevins) qui remonte jusqu'à Chartes.

    https://www.vallee-du-loir.com/on-ne-vient-pas-ici-par-hasard/la-vallee-du-loir-a-velo/

    Malheureusement, même ces itinéraires officiels ne sont pas toujours sécurisées. Par exemple, la V47 passe devant chez moi et franchement, quand je prends mon vélo pour aller à l'Intermarché du coin je fais un détour par des petits chemins car je considère que cette route est trop dangereuse (en particulier un coude avec un bâtiment qui cache toute visible).

    J'ai vécu 8 ans aux Pays-Bas et comparé à la France c'est le jour et la nuit. Il suffit d'un petit coup d'oeil sur https://www.opencyclemap.org/ pour s'en convaincre.

    Malheureusement, il n'est pas toujours possible d'ajouter des pistes cyclables sur des voies existantes. Ce qui m'agace plus c'est que la loi n'impose pas les pistes cyclables pour toutes les nouvelles routes. Par exemple, il y a 2 ans, une rocade a été construite autour de mon village avec 2 ou 3 mètres de remblais de chaque coté. Il aurait été super simple d'ajouter une piste cyclable.

    https://www.google.com/maps/@48.2912657,1.238438,3a,75y,277.31h,71.77t/data=!3m6!1e1!3m4!1sAsFlZyPR8IJoQb80T91x-w!2e0!7i16384!8i8192

    Maintenant c'est probablement trop tard car il ont construit un petit pont pour passer le Loir et il n'est pas assez large pour ajouter un voie cyclable.

    • [^] # Re: Je suis outré

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+0/-0).

      La Loire a Vélo est un itinéraire qui longe le fleuve sur 900km et qui traverse donc le département d'Ouest en Est.

      Sans compter la Vélo Francette qui le traverse du Nord au Sud !

    • [^] # Re: Je suis outré

      Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

      Malheureusement, il n'est pas toujours possible d'ajouter des pistes cyclables sur des voies existantes. Ce qui m'agace plus c'est que la loi n'impose pas les pistes cyclables pour toutes les nouvelles routes. Par exemple, il y a 2 ans, une rocade a été construite autour de mon village avec 2 ou 3 mètres de remblais de chaque coté. Il aurait été super simple d'ajouter une piste cyclable.

      https://www.google.com/maps/@48.2912657,1.238438,3a,75y,277.31h,71.77t/data=!3m6!1e1!3m4!1sAsFlZyPR8IJoQb80T91x-w!2e0!7i16384!8i8192

      En tout cas, sur la D921, un peu plus loin, ça à l'air pas mal la piste cyclable.
      https://www.google.com/maps/@48.2919197,1.2328335,3a,75y,285.78h,83.38t/data=!3m6!1e1!3m4!1sp5zauNcFHb92-k-k455obg!2e0!7i16384!8i8192

      • [^] # Re: Je suis outré

        Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

        Il y a en effet ce petit bout qui relie le camping à l'entrée du village. C'est bien mais je n'habite pas sur cette route donc, à moins que je ne décide d'aller camper à 5 km de chez moi, l’intérêt est assez limité.

        Cela représente assez bien la différence entre la France et les Pays-Bas. Ici, des petits bouts de pistes intermittents alors que dans le plat pays quasiment tout les villages et hameaux sont reliés sans aucune interruption.

        • [^] # Re: Je suis outré

          Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

          Dans le bouquin de Martjin Doolaard, Un An à Vélo, qui raconte son periple entre Amsterdam et Singapour, on peut lire :

          En quittant mon plat pays pour les collines Allemandes, je suis passé à une gestion plus tranquille de mon voyage. Aux Pays-Pays, on trouve des pistes cyclables partout, et les automobilistes ne sont pas habitué à devoir partagé la route avec des vélos.

          En Allemagne, les cyclistes peuvent choisir entre des pistes dediés et la route principale.Il arrive qu'une piste cyclable se termine abruptement : j'ai dejà dû faire demi-tour pour pouvoir continer mon itinéaire. (…) J'ai donc progressivement préféré les routes principales. En Allemagne, les automobilistes sont courtois et attentifs: aprés avoir survécu à un premier trajet sur une route à grande circulation, j'ai trouvé l'expérience plutôt amusante.

          Le probléme en France, c'est qu'on a ni les pistes cyclables, ni les automobilistes courtois et attentifs.

          Il parle aussi de la république tchéque ou il n'y a pas de PC et ou cela se passe bien, il en retrouve un peu en Autriche (pas de souci non plus).

          Les pays-bas c'est un peu une exception en europe, et penser que c'est transposable en France pour pallier le manque de savoir vivre et le comportement irresponsable d'une partie des usagers du réseau secondaire est utopique, a mon avis. En attendant, on peut traverser la France sur des voies reservees au vélo, je l'ai fait, le probléme c'est comme pour l'autoroute, c'est le petit bout qui reste avec sa destination finale ou il faut cohabiter avec un certain nombres d'automobilistes (pas tous) qui se comportent mal et rendent cela dangereux. J'ai peur que ce ne soit pas prés de changer malheuresement.

          https://youtu.be/0t7FxoOpOJU

          Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

  • # #AVP

    Posté par  . Évalué à 2 (+3/-3).

    le probleme des automobilistes sur les routes departementale c'est qu'ils pensent etre en securité dans leur tas de feraille. la verité c'est qu'on met juste plus de temps pour extraire leur corps de leur machine une fois reduite en bouillie.

    https://www.google.com/search?q=avp+departementale&sxsrf=ALeKk00At0OP8BFE38PutPUYKCBSYXYYMg:1600951586813&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwiztom16YHsAhWP4IUKHdRhBQ8Q_AUIBygC&biw=408&bih=646

    Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

  • # Construire des pistes cyclables mais pas que ...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9 (+9/-2).

    Bonjour,

    Par obligation, je dois prendre ma voiture pour aller bosser et il fut un temps ou j'empruntais une route de campagne, quasiment en ligne droite sur plusieurs kilomètres.

    Et de nombreuses fois, surtout a cette époque ou la nuit vient plus tot, je croisais des cyclistes habillé en noir et avec uniquement leur cadadioptre pour se faire remarquer des automobilistes.

    En gros quasiment impossible a voir, même en roulant à 80 km/h

    Par chance, jamais je n'ai percuté ces cyclistes, mais plusieurs fois il s'en fallu de peu, a tel point qu'une fois je me suis arrêté pour expliquer au cycliste certaines bases du code de la route … mais il a refusé de s'arrêter

    Donc messieurs les cyclistes, s'il vous plait équipez vos vélos de phares clignotant et portez casque et gilet munis de bandes réfléchissantes.

    Le ridicule ne tue pas, mais une percussion avec une voiture : certainement

    • [^] # Re: Construire des pistes cyclables mais pas que ...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9 (+17/-10).

      Donc messieurs les cyclistes, s'il vous plait équipez vos vélos de phares clignotant et portez casque et gilet munis de bandes réfléchissantes.

      Cool, mesdames les cyclistes peuvent se passer de tout l'attirail (on doit être mystérieusement protégées, je ne vois que ça). :-)

      OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

      • [^] # Re: Construire des pistes cyclables mais pas que ...

        Posté par  . Évalué à 8 (+10/-4).

        Disclaimer : la blagounette suivante est à prendre avec un peu de recul puisque je suis tout à fait d'accord avec le fait qu'il faille faire en sorte que dans les mots on arrête d'invisibiliser les femmes voire tous les autres genres, d'autant que la blagounette en question est je pense directement due à mes restes de patriarcat non déconstruits :

        on doit être mystérieusement protégées,

        Airbags intégrés de série chez les femmes ?

        cd /pub && more beer

        • [^] # Re: Construire des pistes cyclables mais pas que ...

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+8/-4). Dernière modification le 24/09/20 à 17:48.

          Je dois avouer, en fait, que ce coup-ci, ça m'a bien amusée et que ça va être difficile d'essayer de me persuader que le masculin est la forme du neutre !

          (et je vis que les mêmes perpétuels grincheux ont moinsé mon commentaire).

          OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

          • [^] # Re: Construire des pistes cyclables mais pas que ...

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+6/-2).

            Non tu as raison de nous rappeller à l'ordre
            c'est avec de petites gouttes d'eau que les grands fleuves se construisent …

            • [^] # Re: Construire des pistes cyclables mais pas que ...

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+7/-3). Dernière modification le 24/09/20 à 19:04.

              Apparemment, tout le monde n'est pas de ton avis ici.
              C'est intéressant d'ailleurs, la blagounette sexiste par contre est pertinentée.

              OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

          • [^] # Re: Construire des pistes cyclables mais pas que ...

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+7/-5). Dernière modification le 24/09/20 à 18:19.

            (un peu de "cible nominative", pour une fois, d'hab je me force d'ignorer les pseudos mais la le pseudo auquel je répond est le centre de mon commentaire) même moi, un de tes "ennemis préférés", je me suis senti obligé de te plusser pour compenser ces moissages de grincheux, une fois n'est pas coutume tu as tout à fait raison de faire remarquer l'invisibilisation de 50% de la population, surtout quand il suffit d'écrire moins de mots ("Donc messieurs les cyclistes" s'écrit aussi bien "Donc cyclistes"), et surtout quand les gens font du sexisme sans s'en rendre compte (l'auteur de la chose sexiste reconnaissant immédiatement l'erreur donc le sexisme n'était pas voulu) car on fait tous des erreurs de ce type à cause de la mauvaise habitude prise lors de notre mauvaise éducation.

            En plus, sur le ton de l'humour, c'était parfait.

            Edit vu la suite pendant que j'écrivais :

            Apparemment, tout le monde n'est pas de ton avis ici.

            Ha oui, 5 moissage, bravo les gens… Après, peu étonnant vu le sexisme ambiant (oui, les moinsseurs, elle a raison).

            C'est intéressant d'ailleurs, la blague sexiste par contre est pertinentée.

            Un peu limite d'appeler "blague sexiste" vu les avertissements pour indiquer que justement ce n'est pas le sujet, et objectivement on ne peut pas nier le fait indiqué. OK --> [] :)

        • [^] # Re: Construire des pistes cyclables mais pas que ...

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+2/-2).

          :)

          un peu facile, soit, mais cette blague me fait beaucoup rire

      • [^] # Re: Construire des pistes cyclables mais pas que ...

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+1/-1).

        Perso, j'utilise ça : https://b-reflective.com/fr/ (anciennement vfluo).

        C'est anysexe, et ça existe en plusieurs couleurs. C'est un petit investissement que je ne regrette pas.

      • [^] # Re: Construire des pistes cyclables mais pas que ...

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+1/-2).

        Désolé,
        promis ce n'était pas mon but d'occulter qui que ce soit …

      • [^] # Re: Construire des pistes cyclables mais pas que ...

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+2/-1).

        C’est pas forcément une question d’invisibilité, je suis allé en vélo au boulot pendant 14 ans avant qu’une voiture grillant la priorité m’expédie aux urgences et j’ai pu constater que le printemps et l’été il y a pas mal de cyclistes féminins, en revanche l’automne et l’hiver elles disparaissent totalement, y a plus que les mecs qui font du vélo, j’observe également exactement le même phénomène pour toutes les activités nautiques que je pratique assidument toute l’année.

        https://www.funix.org mettez un manchot dans votre PC

    • [^] # Re: Construire des pistes cyclables mais pas que ...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+5/-0). Dernière modification le 24/09/20 à 17:29.

      s'il vous plait équipez vos vélos de phares clignotant et portez casque et gilet munis de bandes réfléchissantes.

      S’il vous plait équipez vos vélos de phares fixes et puissants et portez un casque hors agglomération.

      Pourquoi un phare fixe et pas clignotant ? Parce qu’un phare clignotant permet d’être repéré de loin (ça clignote, ça se voit), mais a deux inconvénients :

      • Soit il clignote très vite (plusieurs hertz) et c’est atroce et perturbant (et donc peut faire louper des dangers tiers)
      • Soit il clignote lentement, et empêche de percevoir correctement votre vitesse et votre trajectoire. Or, un cycliste ça va relativement vite (calculs ci-dessous), et le temps pendant lequel vous êtes éteint, vous êtes invisibles. Bonus pour ces gens qui ont des lampes à clignotement aléatoire : on voit qu’il y a quelque chose, mais c’est impossible de deviner ce que c’est, à quelle vitesse et dans quelle direction.

      « Puissant » parce que les lampes vendues par défaut avec certains vélos sont des merdes qui sont invisibles à plus de 10 mètres, et donc totalement insuffisantes, surtout hors agglomération.

      Le gilet fluo n’est pas vraiment utile la nuit si vous avez des phares corrects, il est plutôt utile au crépuscule. Pourquoi ? Parce qu’il ne produit pas de lumière. La nuit hors éclairage, tant que vous n’êtes pas pris directement dans le faisceau d’un phare, que vous ayez un vêtement noir ou une combinaison haute visibilité, c’est exactement pareil. J’ai failli rentrer dans un nombre incalculable de cyclistes l’hiver, sur les pistes non ou mal éclairées qui passent dans les parcs à Montpellier, à cause de gens qui pensaient qu’un gilet fluo les rendait magiquement visibles dans la nuit malgré l’absence de tout éclairage.

      Cela dit, si vous avez un gilet fluo, ça reste une bonne idée, surtout hors agglomération (où vous croiserez surtout des voitures qui vous verront de plus loin avec que sans le gilet) (je me demande même s’il n’est pas obligatoire hors agglomération la nuit ?).


      PS : le calcul.

      Un cycliste qui avance doucement, c’est 15 km/h, donc 4,17 m/s. Un phare à 1 Hz vous laisse invisible une demi-seconde, pendant lesquelles vous aurez parcouru plus de 2 m.

      Hors agglomération, on va sensiblement plus vite, typiquement 30 km/h sans trop forcer. Le même phare laisse plus de 4 m de déplacement qui ne sera pas vu par les voitures aux alentours.

      Et j’ai croisé des phares qui clignotaient encore plus lentement que ça.

      La connaissance libre : https://zestedesavoir.com

      • [^] # Re: Construire des pistes cyclables mais pas que ...

        Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

        il faut des feux reglementaire dit de position. Si il sont trop puissant ca peut éblouir ceux qui viennent en face. Et il faut les regler correctement, c'est a dire pas trop haut. pour etre vu, il n'y a pas besoin de beaucoup de puissance, c'est pour y voir clair que c'est necessaire.

        par contre je suis totalement d'accord avec toi sur les feux clignotants, ce sont des aberrations qui rendent l'estimation des distances et des vitesses problematique.

        Sinon, si vous croisez un cycliste en auto, cela ne vous dispense pas de passer en feux de croisement. C'est particulierement penible et dangereux d'etre ebloui, meme en velo.

        pour un dossier complet sur la question sur le site de la fub :
        https://www.fub.fr/sites/fub/files/fub/Eclairage/dossier_eclairage_fub.pdf

        Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

        • [^] # Re: Construire des pistes cyclables mais pas que ...

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

          Oui, quand je dis « puissant » c’est « assez pour être vu », pas « phare dans la nuit », j’aurais dû précise. Parce qu’on trouve aussi les gens qui éblouissent les autres usagers, même si d’expérience c’est plus un problème te trottinette électrique.

          La connaissance libre : https://zestedesavoir.com

      • [^] # Re: Construire des pistes cyclables mais pas que ...

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0 (+0/-1).

        phares fixes et puissants

        Alors fixes, oui, même si le matériel s'en mèle parfois (exemple: les feux fixes à réserve Reelight qui deviennent des feux clignotants avec la mortW l'obsolescence des différents composants : condensateurs, batteries…).

        Mais puissants, pas trop non plus. Ou alors trés bien réglés.

        Parceque y'a vraiment rien de plus pénible que de faire éblouir par un 1500 Lumens "bright white" dans la gueule… T'en a pour bien une pleine minute à voir des étoiles…

        Ma config perso : du vfluo plein le vélo (et le casque), des feux de position en Reelight et deux feux fixes (Av/Ar) à pilesW batteries NiMH.

        Rappel: Les catadioptres (avant blanc, arrière rouge et orange latéraux/pédales) sont obligatoire.

      • [^] # Re: Construire des pistes cyclables mais pas que ...

        Posté par  . Évalué à 0 (+0/-2).

        Pour les feux avant je recommande ceux de chez Outbound Lightning. C'est cher mais le faisceau est très proche de celui d'une voiture/moto:
        https://www.outboundlighting.com/product/focal-series-road-edition/

        Pour l'arrière faut pas avoir peur de déchirer les yeux des automobilistes.

    • [^] # Anjou... Feu !

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+1/-2).

      Les cyclistes et trottineurs devraient être autorisés à rouler sur les trottoirs. La plupart des pistes cyclables étant des trottoirs peint en vert, ça économiserait beaucoup de peinture !

      Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

  • # Les traditions se perdent

    Posté par  . Évalué à 1 (+1/-2).

    Je trouve que cette histoire manque de lentilles et de rouges-gorges …

  • # Ponctuation

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+3/-1).

    Bonjour,
    par pitié, en typographie, la virgule se colle à la dernière lettre du mot précédent et est toujours séparée du mot suivant par une espace…

    Les logiciels de traitement de texte sont à la rédaction ce que la 2CV est à l'automobile, une vieille voiture dont on se souvient avec nostalgie mais technologiquement dépassée

    • [^] # Re: Ponctuation

      Posté par  . Évalué à 0 (+0/-2).

      Salut,

      Pour être tout à fait exact, après la virgule, il faudrait utilise une espace fine en typographie ;)

      • [^] # Re: Ponctuation

        Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0). Dernière modification le 26/09/20 à 13:46.

        Ah ? Je veux bien la source de ça.
        Wikipédia parle simplement d'une espace et le lexique des règles typographiques en usage à l'imprimerie nationale (p. 149, édition 2002) précise une espace justifiante. Pas de mention d'espace fine pour la virgule.

        • [^] # Re: Ponctuation

          Posté par  . Évalué à 1 (+0/-1).

          Salut,

          Tu regarde juste pas le bon article ! Par ici ;)

          • [^] # Re: Ponctuation

            Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

            Pourrais-tu préciser, voire citer le passage en question ? J'ai bien cherché et je ne trouve pas mention qu'il faille utiliser une espace fine après une virgule.

            • [^] # Re: Ponctuation

              Posté par  . Évalué à 1 (+0/-1). Dernière modification le 27/09/20 à 06:50.

              Salut,

              J'ai dû mal lire :(

      • [^] # Re: Ponctuation

        Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

        je crois pas non, certains signes de ponctuations ont des espaces fines insécables avant: : ; ? !
        mais après, à part (peut-être) le tiret quand il sert de parenthèse fermante, ou le guillement fermant je vois pas trop

    • [^] # Re: Ponctuation

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+1/-0).

      Corrigé, merci.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.