Journal Des armes en Open-Source

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes : aucune
12
26
juil.
2018

C'est une grande avancée pour l'humanité :

« L'administration Trump permettra la publication de modes d'emploi pour fabriquer des armes à feu avec une imprimante 3D. »

Les gouvernements vont enfin pouvoir arrêter de perdre de l'argent dans le contrôle des armes, tant au niveau de la production, que au niveau de la possession vu que ce sont des armes en polymère, non détectables par les détecteurs de métaux.

Sortie le 1er août 2018, on a hâte : https://defdist.org

  • # Pas con !

    Posté par  . Évalué à 6.

    Plus futé qu'il n'a l'air ce trump (oui, bon, on part de loin aussi). Il suffit de voir qui gravite autour du site web et t'as une liste des potentiels terroristes actuels/en devenir, des gens à coffrer quoi.

    Ça marche pas vraiment comme ça la vraie vie ?

    • [^] # Re: Pas con !

      Posté par  . Évalué à 10.

      Vu que le lien est dans le journal, ça va faire un paquet de lecteurs de linuxfr.
      M'enfin on savait déjà que c'étaient des dangereux communistes…

  • # Mouais

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

    Les gouvernements vont enfin pouvoir arrêter de perdre de l'argent dans le contrôle des armes, tant au niveau de la production, que au niveau de la possession vu que ce sont des armes en polymère, non détectables par les détecteurs de métaux.

    J'ai des souvenirs vagues de ces histoires d'armes en 3D. Si ce n'est pas terrible comme dispositif, ce n'est pas non plus équivalent à une arme à feu classique et sans contre mesure.

    Déjà si l'arme n'est pas en métal (enfin le détonateur sera toujours en métal), les munitions le sont. C'est plus discret mais ça se détecte. De plus le fait que ce soit en plastique le rend peu résistant à la chaleur dégagée par la détonation. L'arme pourra tirer au maximum une poignée de coups de feu avant d'être inopérant. Bref, ça peut tuer, mais n'espère pas faire un massacre de masse en douce avec. Et pas de système automatique, faut tirer balle par balle en chargeant manuellement.

    Et de souvenir, c'est aussi vachement moins précis. Bref, ce n'est pas si redoutable que cela.

    • [^] # Re: Mouais

      Posté par  . Évalué à 9.

      ce n'est pas terrible comme dispositif, ce n'est pas non plus équivalent à une arme à feu classique […] L'arme pourra tirer au maximum une poignée de coups de feu avant d'être inopérant. […] Bref, ça peut tuer, […] ce n'est pas si redoutable que cela.

      • [^] # Re: Mouais

        Posté par  . Évalué à 10.

        Rappelons que l'administration américaine évolue dans un contexte où les massacres sont relativement courants et qu'armer les profs des écoles pour qu'ils puissent idéalement arrêter un tireur après "seulement quelques morts" est une solution considérée comme géniale par un grand nombre d'individus.

        Du coup, de LEUR point de vue, ce n'est pas si redoutable.

        Par contre, dans les pays civilisés, je ne dis pas que ça semble "pas si redoutable que ça"

        • [^] # Re: Mouais

          Posté par  . Évalué à 5. Dernière modification le 27/07/18 à 13:31.

          Mais en France on a armé les banlieues en interdisant le commerce de la drogue et donc en créant un marché.

          En France il est aisé de passer son permis de chasse, ou d'acheter toutes sortes d'armes bien plus dangereuse que ces armes open-source a commencer par un bon pen-ball. Surtout avec un pen-ball le tireur ne risque rien. On peux aussi s'acheter une clouteuse très efficace…

          Il est aussi aisé de se fabriquer une arme sans que celle-ci soit open-source. Le principe d'une arme est extrêmement simple. Le plus dur dans une arme ce n'est pas vraiment la conception mais la réalisation.

          • [^] # Re: Mouais

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3. Dernière modification le 28/07/18 à 16:19.

            Le principe d'une arme est extrêmement simple. Le plus dur dans une arme ce n'est pas vraiment la conception mais la réalisation.

            Le truc à prendre en compte avec les imprimantes 3D c’est que tu peux standardiser le matériau, la machine, le processus, bref, standardiser la réalisation en fonction d’un niveau de qualité que tu peux annoncer.

            ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

          • [^] # Re: Mouais

            Posté par  . Évalué à 1. Dernière modification le 02/08/18 à 09:56.

            Sauf a ce que j ai mal compris le terme "pen-ball" si tu veux parler du paintball (lanceur de bille de peinture), il y a une déclaration a faire. Papier t'es remis et tu dois l avoir sur toi quand tu déplaces l'arme…

            Bon dans la pratique, tout le monde ne le fait pas (la boutique devrait), et je n'ai jamais vu de contrôle sur les sites de tir

            Un paintball peut se modifier facilement, pour tirer autre chose (léthal) ou simplement devenir dangeureux , mais bon, c est un autre débat.

            L'idée de la clouteuse débridée est sympa aussi …

      • [^] # Re: Mouais

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

        Le principal danger d'une arme à feu est sa capacité à faire beaucoup de victimes (ou de tentatives du moins) en peu de temps. Si quelqu'un veut tuer une personne ou deux, il a pas mal de choix pour faire sans (couteau, objet contondant, etc.) ce qui le rend beaucoup moins pertinent.

        Je suis contre les armes à feu hein et cela ne me plaît pas qu'on puisse faire ça. Mais ce n'est pas non plus l'apocalypse car cela reste vachement limité.

        • [^] # Re: Mouais

          Posté par  . Évalué à 6.

          Le principal danger d'une arme à feu est sa capacité à faire beaucoup de victimes (ou de tentatives du moins) en peu de temps. Si quelqu'un veut tuer une personne ou deux, il a pas mal de choix pour faire sans (couteau, objet contondant, etc.) ce qui le rend beaucoup moins pertinent.

          Je ne suis pas du tout d'accord. Certaines armes à feu (les plus faciles à se procurer en France, notamment : les armes de chasse) ne peuvent tirer qu'un ou deux coups max avant de devoir être rechargées.

          Pour moi, le principal danger de l'arme à feu est sa capacité à tuer efficacement à distance (c'est possible à l'arc ou à l'arbalète, mais c'est nettement plus aléatoire). Et tuer à distance, c'est tuer quasiment par procuration : peu d'effort physique à fournir, pas de risque de te prendre un coup de boule, ni de devoir lutter contre le mec qui se vide de son sang sur toi, … C'est propre, presque sans risque. Tu presses, ça tombe. Comme dans un jeu vidéo. Il est là, le gros danger, pour moi.

          • [^] # Re: Mouais

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            Certaines armes à feu (les plus faciles à se procurer en France, notamment : les armes de chasse) ne peuvent tirer qu'un ou deux coups max avant de devoir être rechargées.

            Malgré la simplicité d'en avoir, c'est rarement utilisé par les criminels mais plutôt par des… chasseurs.

            Pour moi, le principal danger de l'arme à feu est sa capacité à tuer efficacement à distance (c'est possible à l'arc ou à l'arbalète, mais c'est nettement plus aléatoire)

            Les armes en plastiques sont globalement bien moins précis que leur équivalent en métal. Et comme ce sont des armes jetables, qui en plus d'une réalisation à l'autre change (une imprimante 3D n'a pas une précision infinie), pour s'entraîner ce n'est pas facile.

            Suffit de voir dans les fusillades, même avec des armes traditionnelles, tuer n'est pas si évident. Cela demande un sacré entraînement pour viser juste. Alors qu'ils ont des armes automatiques et plus précis.

            Je ne dis pas que ces armes ne sont pas dangereuses, mais il faut savoir analyser leur capacité opérationnelle aussi qui n'est pas si terrible que présenté en général.

            • [^] # Re: Mouais

              Posté par  . Évalué à 7.

              Malgré la simplicité d'en avoir, c'est rarement utilisé par les criminels mais plutôt par des… chasseurs.

              C'est quoi un «criminel» ? Les armes de chasse sont responsables d'un nombre non-négligeable d’homicides , et dans la majorité des cas, un meurtrier est quelqu'un qui n'a aucun antécédent criminel avant de commettre son meurtre.

              Faut arrêter les stéréotypes issus des séries télé, avec des «criminels» manichéens. Les criminels du monde réels, c'est ça.

              même avec des armes traditionnelles, tuer n'est pas si évident.

              C'est quand même nettement plus efficace qu'avec un couteau sans parler des séquelles souvent irréversibles après une blessure par balle (beaucoup plus rares au couteau encore une fois).

              • [^] # Re: Mouais

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3. Dernière modification le 27/07/18 à 12:30.

                C'est quoi un «criminel» ? Les armes de chasse sont responsables d'un nombre non-négligeable d’homicides , et dans la majorité des cas, un meurtrier est quelqu'un qui n'a aucun antécédent criminel avant de commettre son meurtre.

                Je parle de ceux qui vont se procurer une arme dans le but de commettre un crime (ou d'être menaçant à l'égard d'autrui). Cela ne concerne pas ceux qui font de la chasse, ni ceux qui ont une arme pour s'entraîner au tir sportif.

                Car à priori, ces armes là ce destinent à ce genre de public.

              • [^] # Re: Mouais

                Posté par  . Évalué à 2. Dernière modification le 27/07/18 à 16:26.

                C'est quand même nettement plus efficace qu'avec un couteau

                Seulement à plus de 8 mètre de distance environ et encore, si l'agresseur et sous "médoc" tu peut tirer autant que tu veux, la seul façon de le maitriser est d'aller au corp à corp, à moins de viser la tête ou le coeur, bon courage, sous stress si t'es pas sniper…

                Allez tous vous faire spéculer.

                • [^] # Re: Mouais

                  Posté par  . Évalué à 4. Dernière modification le 28/07/18 à 18:24.

                  Si la balle touche certaines parties du cerveau ou de la colonne vertébrale, même avec le meilleur cocktail d’amphétamines du monde il y a des chance de même pas réussir à faire un mètre… Pour une balle en plein cœur il faut peut-être un peu plus de temps pour s’effondrer mais c’est pas énorme non plus. Ensuite il paraît que ça dépend du type de munition et du calibre, le « pouvoir d’arrêt » est différent.

                  Ceci dit c’est pareil pour un coup de couteau. L’efficacité dépend grandement de l’endroit du corps où vient se planter le couteau.

                  • [^] # Re: Mouais

                    Posté par  . Évalué à 7.

                    Dans le monde réel tu ne te ballade pas avec ton arme de poing à la main, un mec te saute dessus avec un couteau pour te tuer, t'as pas le temps de degainer.

                    A moins de 8 ou 9 métres de distance; l'agresseur au couteau gagne, c'est comme ça, même le plus rapide à dégainer n'y peut rien, et encore la on te prends le scénario ou tu vois l'agresseur arriver.

                    Des cas concrets de personnes avec une arme de poing qui ne stop pas un aggresseur qui poignarde une victime alors qu'il a vidé son chargeur, c'est la réalité.

                    Entre les croyances la théorie et la pratique y a tout un gouffre.

                    La meilleur façon de stoper une attaque au couteau, EST le corp à corp. C'est pas façile, ça fais peur, tu peux mourir, mais c'est la meilleur façon. J'en utiliserais pas d'autre quand bien même j'aurais une arme de poing sur moi.

                    Je m'entraîne à ce genre de survie, avec des gars haut placé dans le domaine du self défense, de la protection sur autrui, de la lutte anti terro etc, des mecs de classe mondial.

                    Si t'affirme le contraire je t'invite à nous le prouver, ça nous intéresse.

                    Allez tous vous faire spéculer.

                    • [^] # Re: Mouais

                      Posté par  . Évalué à 3.

                      S’il y a 8 ou 9 mètres de distance au moment ou celui qui attaque au couteau déclenche son attaque, celui qui a une arme de poing à dégainer aura du mal (beaucoup de mal) à le faire assez vite je suis d’accord. Maintenant, si celui qui a l’arme de poing, l’a en joug avant que l’attaquant au couteau déclenche son attaque, et qu’il sait tirer… 8 ou 9 mètres ça me paraît un peu long…

                      La meilleur façon de stoper une attaque au couteau, EST le corp à corp

                      Oui parce que la plupart des attaques au couteau se font déjà quasiment au corps à corps (à moins de lancer le couteau…).

                      Si on parle de « défense » à l’arme de poing sur couteau, c’est forcément dans le cas de tenir en joug quelqu’un armé d’un couteau qui se montrerait menaçant, sinon ça n’a pas vraiment de sens effectivement. Et dans ce cas, la personne avec l’arme de poing a intérêt à ne pas tenir en joug de trop prêt, afin de ne pas s’exposer à une riposte au corps à corps, au couteau ou à main nue. Il lui faudra une seconde pour appuyer sur la gâchette, au minimum, puisque c’est le temps de réflexe humain.

                      Je pratique aussi l’auto-défense, à un niveau moins élevé que toi certainement… Même si j’ai appris quelques unes des techniques contre des attaques au couteau, ou des menaces à l’arme de poing, je pense que psychologiquement j’aurais du mal à les placer si je devais le faire. J’espère bien ne jamais être dans cette position. De toute façon pour tenter quelque chose contre une arme à feu il faut qu’une vie soit en jeu, sinon il vaut mieux se laisser braquer et tant pis :)

                      • [^] # Re: Mouais

                        Posté par  . Évalué à 3.

                        Je pratique aussi l’auto-défense, à un niveau moins élevé que toi certainement…

                        Je dirais que nos système ont une approche complétement différentes, et que l'intensité des entraînements est plus haut chez nous, plus proche du réel possible.

                        Même si j’ai appris quelques unes des techniques contre des attaques au couteau, ou des menaces à l’arme de poing, je pense que psychologiquement j’aurais du mal à les placer si je devais le faire.

                        C'est un problème !! Pour plusieurs raisons, déjà tu t'entrainne pour et tu ne peux jamais savoir les motivations d'un ou des agresseurs, tu n'est peut être pas tout seul, et run ne seras pas une options, à moins de tenir plus à ta vie que celle ou ceux qui t'accompagne.

                        C'est un problème, si un proche ce fais agresser en ta présence, ta femme ton enfant ton ami un inconnu, tu t'entrainne pour. C'est excessif mon discours ? Je n'espère vraiment pas à avoir un jour besoin de le faire, je suis et reste un zero, mais je m'entrainne pour avoir des solutions, parce que si çela devais m'arriver je veux savoir quoi faire, je veux cette chance de survivre.

                        Je ne sais pas si tu fais du krav du penchak ou assimilé, laisse moi te dire un truc qui vas te faire mal, c'est du bullshit.

                        Y a pas trente six solutions couramment utilisé, soit tu bloque le coup et tu frappe en simultané, mais le corp humain et c'est bio méchanique, ne sais pas faire deux actions à la fois en étant très fort sur les deux actions.
                        Je parie mon salaire que sur une attaque au couteau toute ta force sera concentré sur le blocage, ton coup à la gorge ou partie génital, sera inefficace, l'agresseur n'as plus cas revenir à la charge autant de fois qu'il le faut.

                        Soit tu saisie le poignet, encore plus lolesque. Comprends que si l'agresseur à la présence d'esprit de retirer sa main en arrière tout en reculant il vas réussir à ce libérer (tu peux essayer de le tenir avec tes deux mains, ça change rien), tu viens juste de lui laisser un boulevard pour revenir encore plus fort.

                        Je te conseil à l'entrainement, pour ton instruction personnel, de ne pas faire de cadeaux quand tu agresse ton partenaire et d'y mettre de l'intention, tu verras. Si vous restez statique, alors oui, toutes défenses est possible en théorie.

                        Repousser une attaque, s'éloigner d'une attaque ça fonctionne qu'entre "mecs gentils qui s'amuse" et ne poursuivent pas leur actions. Je ne te juge pas, c'est seulement la façon dont c'est enseigné en france et ailleurs.

                        De toute façon pour tenter quelque chose contre une arme à feu il faut qu’une vie soit en jeu, sinon il vaut mieux se laisser braquer et tant pis :)

                        Je ne dirais jamais le contraire, les cimetières sont pleins de héros.

                        Ceci dis contre une arme à feux (ou toute type de soumissions) ta vie est en jeux, ton attitude face à elle vas être déterminantes, elle devrais te rendre inoffensif aux yeux de l'agresseur et te mettre en position de défense. Ce n'est pas ce que propose le krav penchak etc…

                        PS: Je suis ravie d'avoir cette conversation, le self défense et juste une commédie et un business, les instructeurs savent très bien, et ne le disent pas, que s'il vous enseignez vraiment comme il ce doit ils perdraient 80% de leur adhérents. C'est juste du biz.

                        Allez tous vous faire spéculer.

                        • [^] # Re: Mouais

                          Posté par  . Évalué à 6.

                          C'est juste du biz.

                          « self-defense » ça reste un terme assez vague… Si on considère que ça englobe les techniques de combat rapproché issues des art martiaux orientaux, donc plus ou moins issue du kung-fu, j’aurais du mal à qualifier ça de bullshit. Sinon toutes les polices et les armées du monde ne s’appliqueraient pas autant à faire perdurer, et évoluer, ces pratiques ancestrales. Il faut bien avouer que la civilisation chinoise a accouché de techniques de combats au corps à corps bien plus complexes et efficaces que ce qu’on pouvait enseigner à la même époque en occident.

                          s'il vous enseignez vraiment comme il ce doit ils perdraient 80% de leur adhérents

                          Je suis pas sûr de comprendre… Une chose primordiale dans un combat au corps à corps c’est l’endurance, donc la condition physique doit être la meilleure possible. Dans cette optique les enseignements proposés devraient être très durs, c’est sûr que peu de monde viendrait s’inscrire et continuerait, s’ils « en chiait » ce qu’il faut pour être un vrai combattant… Mais sinon je ne saisi pas ton propos. Quelque soit l’école, quand on t’apprend une technique pour, par exemple, désarmer une personne avec une arme, on t’apprend « le bon mouvement ». Bien sûr, si on te fait croire que d’avoir vu la technique suffit à te la faire acquérir, il y a un problème. Tout ceux qui pratiquent les arts martiaux savent que c’est la répétition encore et encore qui va faire que ton corps assimile le mouvement, que ça devienne un réflexe. Sur ce point je trouve que c’est comparable aux maths : avoir compris un concept, une opération, ça ne suffit pas, il faut s’exercer mainte et mainte fois pour que ça devienne un réflexe.

                          Bref, les arts-martiaux représente clairement un biz, mais pas que, loin de là. C’est une « science » très sérieuse et aussi une « école de la vie », pour inculquer des valeurs aux gosses. Le judo a été créé dans ce but par exemple.

                          • [^] # Re: Mouais

                            Posté par  . Évalué à 1. Dernière modification le 04/08/18 à 09:27.

                            Re, semaine lourde, j'avais lue ton poste que j'ai trouvé bien cette fois ;), je voulais avoir le temps de te répondre et de bien faire mes phrases, pas comme mon dernier post.

                            Je suis op avec tout ce que tu dis la, sauf que tu as mélangé ce que je dis.

                            Bien sur que le physique compte c'est une des bases, ce que je dis moi, le point qui est trop peu utilisé voir pas du tout utilisé en self c'est la violence avec l'intention dans les soumissions/attaques.

                            Evidemment ce qui doit être mis en place seras toujours cent fois moins violent que dans la rue, mais elle doit exister à l'entrainement une fois la techniques vue. Jouer le rôle de l'agresseur n'est pas façile, mais c'est rendre service à son partenaire que d'être le plus réaliste possible, on montant d'un cran à chaque fois qu'il s'améliore et ce sort les doigts du cul.

                            Pourquoi ? D'une part beaucoup de gens ne connaissent pas la violence et tomberais de haut en situation réel ce qui serais catastrophique le jour venu, et d'autre part pour bien faire comprendre que la technique vas devenir beaucoup moins belle moins précise et "fonctionnel" qu'elle ne l'est en démo, que stoper une agression ne vas pas réussir sur une technique, qu'il ne faut jamais abondonner quoi qu'il arrive.

                            Pas mal de gens ce freeze sur ce point car ils n'y ont pas l'habitude, ne pas les entrainer sur ce point est une héresie, toujours en self. Je parle pas d'un match un contre un sur un ring avec des régles et un arbitre.

                            Une agression est toujours à ton désavantage, tu part de loin quand elle arrive, tu ne t'y attendais probablement pas, la personne utilise des armes elle n'est pas seul etc… C'est la merde.

                            Un exemple "con", t'apprends à désarmer une personne qui te menace d'une arme de poing, problème: tu n'as jamais entendu un coup de feux partir, surprise tu lache et oups tu meurs.


                            Ca c'était grosso modo les points qu'on reproche ailleurs et qu'on évite. Maintenant j'oublie souvent une ou deux choses qu'apporte ces entrainements que je critique: la confiance en soit.

                            C'est déjà pas mal si cela aide les gens dans leur mental et leur apporte une sérénité, si tu ressemble pas à une victime y a moins de chance que tu en devienne une.

                            Apprendre l'humilité et à éviter les situations merdique, c'est déjà beaucoup gagner et c'est pas mal.

                            Mes deux roubles.

                            Allez tous vous faire spéculer.

                          • [^] # Re: Mouais

                            Posté par  . Évalué à -1. Dernière modification le 04/08/18 à 10:55.

                            En fait j'avais pas finis.

                            On vas mettre de coté les maîtres et les exceptions et on reste dans le domaine du self défense, donc pas de mma ni d'arts martiaux.

                            la civilisation chinoise a accouché de techniques de combats au corps à corps bien plus complexes et efficaces

                            Les trucs complexes sont un problèmes pour monsieurs tout le monde, sur une agression, que ce soit une soumission ou une attaque ton cerveau devient "con". Il est possible de faire la même choses à ton agresseurs (ouf), y a pleins de petit trucs qui donne un avantage.

                            Bref les trucs complexes c'est null. Il est mille fois plus efficaces d'avoir des principes simples qui varie légèrement quelque soit la situation.

                            J'ai pas envie, j'en suis désolé, de trop en balancer je suis déjà plus trop sous pseudo anonyma avec ce que je raconte, si ceux qui en font lisent ça, ils savent qui je suis et bon ça suffiras.

                            Mais vraiment, avoir une techniques spécifiques pour tel type d'attaques, une autre pour tel autre etc, c'est hasbeen et contre productif.

                            Il existe un truc plus simple plus efficaces mais moins commercial. Tu vas pas passer de ceinture fluo, tu vas pas faire de demo pour ta famille avec des cabrioles genre black widow, tu vas pas impressionner les filles ni tes collégues.
                            Quoi que, tu vas intriguer rien qu'avec l'humilité, je suis intervenu y à pas si longtemps contre un mec qui "poussait" la poussettes de son fils avec le pied et crié sur sa femme. Je me suis juste interposé, en lui expliquant que je pouvais pas le laisser faire ça blablabla blablabla, ya pas eu de mise au sol et d'éclatage de tête t'inquiéte ;) Mais il a était forcé de ce tenir, sa femme et rentré chez elle des voisins ont appelé les flics, fin de l'histoire.
                            Plus tard un collégue qu'était la m'en a reparlé, je lui ai expliqué pourquoi j'ai fait comme j'ai fait, ça l'a percuté. Il viens s'entrainner avec nous à la rentrée, au moins essayer.

                            Je respect les arts martiaux, j'ai fais un peu de kung fu dans ma jeunesse, j'ai envie à l'heure actuel de me mettre au karaté en paralléle, mais niveau planning ce n'est pas possible, je suis déjà surchargé. Tout ça pour dire je crache pas sur ça quoi.

                            Mais si on parle self défense au sens large du terme, vous êtes à coté, je preche ma paroisse, vous pouvez le penser, pour ma part j'en suis convaincu.

                            Allez tous vous faire spéculer.

          • [^] # Re: Mouais

            Posté par  . Évalué à 2. Dernière modification le 29/07/18 à 20:12.

            Et tuer à distance, c'est tuer quasiment par procuration : peu d'effort physique à fournir, pas de risque de te prendre un coup de boule, ni de devoir lutter contre le mec qui se vide de son sang sur toi, … C'est propre, presque sans risque. Tu presses, ça tombe.

            À mon humble avis tu touches là le point essentiel : la psychologie. À ta description on doit pouvoir ajouter aussi la douleur, les armes à feu sont souvent moins douloureuses que beaucoup d'autres outils. Et renforcer l'instantanéité, pas besoin d'attendre le résultat il est souvent immédiat.

            Enfin, concernant les usages terroristes et/ou tueurs de masse, il y a aussi la psychologie de l'impact sur ceux qui voient / constatent. Et le besoin de reconnaissance de l'acte.

            Mais c'est bien l'efficacité de cette solution, et le fait que ces 'outils' n'aient été inventé que pour cela, tuer, qui donne réellement la problématique initiale. Même si cet aspect psychologique est important -et intéressant- ainsi que les cultures locales et leurs influences, il n'en reste pas moins qu'avant cet aspect, ces outils ne sont conçus que pour ça.

            on peut noter que certains terroristes ont dépassés ce stade de l'arme à feu, par opportunisme, adaptation aux circonstances, et/ou facilité. Et ont fait tomber le côté 'spectacle' du résultat l'arme à feu : il est bien plus efficace de foncer sur une foule avec un camion. Mais le besoin de reconnaissance de l'acte reste important, donc un empoisonnement au roundup d'un réseau de distribution d'eau n'est pas prêt de se faire, et heureusement car ce n'est pas le chlore ajouté qui arrêtera le roundup.

            • [^] # Re: Mouais

              Posté par  . Évalué à 4.

              un empoisonnement au roundup d'un réseau de distribution d'eau n'est pas prêt de se faire, et heureusement car ce n'est pas le chlore ajouté qui arrêtera le roundup.

              Dans l'idée, on est d'accord, un attentat par empoisonnement de l'eau pourrait avoir des conséquences catastrophiques. Par contre, au roundup… Si j'en crois Wikipédia, la dose létale médiane (qui tue 50 % des gens l'absorbant) est de 1 % du poids corporel, et la solubilité de 12 g/L. Donc, pour avoir une chance sur deux de tuer un individu de 50kg, il faudrait qu'il absorbe plus de 40 L d'eau sursaturé en glyphosate. Il y a probablement plus efficace pour tuer rapidement.

              • [^] # Re: Mouais

                Posté par  . Évalué à 2. Dernière modification le 30/07/18 à 20:40.

                Cette refléxion est basée sur le résultat instantané, et par corollaire :

                Mais le besoin de reconnaissance de l'acte reste important

              • [^] # Re: Mouais

                Posté par  . Évalué à 9.

                c'est faux 10 litre d'eau suffit et c'est l'eau qui tue pas le round up

        • [^] # Re: Mouais

          Posté par  . Évalué à 3. Dernière modification le 27/07/18 à 11:18.

          Le principal danger d'une arme à feu est sa capacité à faire beaucoup de victimes (ou de tentatives du moins) en peu de temps.

          Et à distance aussi non ? Se balader avec un arc ou une arbalète, c'est vraiment moins discret …

    • [^] # Re: Mouais

      Posté par  . Évalué à 9.

      De plus le fait que ce soit en plastique le rend peu résistant à la chaleur dégagée par la détonation.

      A l'armée j'ai tiré avec l'arme personnelle d'un gradé, un calibre 39 tchèque presque entièrement en plastique. De mémoire il m'a expliqué que seul le chien est métallique car c'est obligatoire en France (justement pour pouvoir être détecté aux rayons X des aéroports), mais que la pièce est trouvable au marché noir, qui te fait une arme 100% plastique indétectable.

      Bon, il y a plastique et plastique, je doute que ça fonctionne avec n'importe quel plastique, à commencer par celui utilisé par les imprimantes 3D (qui doit être fondu) mais c'est tout à fait possible oui.

      En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

    • [^] # Re: Mouais

      Posté par  . Évalué à 0.

      Déjà si l'arme n'est pas en métal (enfin le détonateur sera toujours en métal), les munitions le sont. C'est plus discret mais ça se détecte.

      Les munitions ont une forme très reconnaissable qui les rend difficile à passer discrètement.

      • [^] # Re: Mouais

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

        Ce que je vois n'est pas fait pour usiner du plastique. Et à 250$ ça me fout les jetons, beaucoup de monde peut se payer ça !

        « Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. »

        • [^] # Re: Mouais

          Posté par  . Évalué à 4. Dernière modification le 27/07/18 à 13:34.

          Mais tous le monde peux se payer une arme au marché noir. Tu peux commander sur un site étranger ou sur le darknet ou encore dans certains lieux en France.

        • [^] # Re: Mouais

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

          Un tour (alu ?) à commande numérique à 250$, je me demande bien comment ils font pour un prix aussi bas. Ou alors j'ai mal lu.

  • # Defdist, c'est "non profit"

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

    Ce sont de dangereux communistes ces mecs : même pas à but lucratif : "Defense Distributed is a non-profit, private defense firm principally engaged in the research, design, development, and manufacture of products and services for the benefit of the American rifleman"
    Ils pensent à l'intérêt collectif avant de penser à l'intérêt privé. Ca ne marchera jamais…

  • # La culture des armes

    Posté par  . Évalué à 4.

    si on lit les américains sur la culture des armes. Ils font clairement la distinction entre 3 types d'armes.

    Les armes de point qui peuvent se cacher, qui est typiquement une arme de voyou et de voleur. C'est ce genre d'arme qui fait le plus de morts au USA. J'imagine qu'un jour ils arriveront à les faire enregistrer.

    Il y a les armes longues, type fusil de chasse. Visible, pour "protéger ta famille". Bref, le genre de machin qu'un bon père de famille a chez lui, voir dans son camion. Il sera presque impossible pour le législateur de demander un enregistrement de ce genre d'arme, sans être vu comme un moyen d'aller ensuite les prendre et d’empêcher l'amériain moyen de se défendre.

    Il y a les armes automatiques, ou les gros chargeurs, ou les kit pour transformer une arme longue en arme automatique. C'est l'arme des tueries de masse, mais ce n'est pas le type d'arme qui fait le plus de morts. Beaucoup sont pour l'interdiction de vente de ce genre d'armes.

    Bref, vu le nombre d'arme en circulation là-bas, l'interdiction n'aurait aucun sens. Par contre, une segmentation de la réglementation en fonction du type d'arme seraient beaucoup mieux accepté.

    "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: La culture des armes

      Posté par  . Évalué à 2. Dernière modification le 02/08/18 à 14:52.

      Les armes de point qui peuvent se cacher, qui est typiquement une arme de voyou et de voleur.

      s/point/poing/

      et tu peux rajouter les paranoiaques et la tu rajoutes beaucoup d'americains…

      Le truc "rigolo" c'est qu'ils pensent que les armes a feu sont plus efficaces pour se proteger d'un "home invasion" qu'une porte blindee… et j'en connais qui ont des magnum 357 en utilisant cela comme pretexte (la vrai raison c'est qu'ils ont trop regarde inspecteur harry…)

      En ce qui concerne la protection avec une arme de poing, je ne suis pas specialiste n'ayant jamais tire mais toutes les personnes un peu competente a qui j'ai pose la question m'ont dit que en gros sous pression tu avais a peu pres 0 chances de toucher ta cible des que tu es a plus de quelques metres…

      • [^] # Re: La culture des armes

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        en gros sous pression tu avais a peu pres 0 chances de toucher ta cible des que tu es a plus de quelques metres…

        Je suis vieux, j'ai fait l'armée, j'ai utilisé ce genre de truc.
        Avec une arme de poing, stress ou pas tu as zéro chance tout court si tu n'es pas un peu entraîné.
        À 10 mètres c'est impossible sans bien viser, sauf coup de bol (selon le point de vue).
        À 5 mètres si la cible est immobile ça va à peu près. Mais dans la vraie vie la cible bouge et/ou le tireur.

        Pour comparer, avec un Famas (fusil d'assaut français), en étant allongé et en prenant le temps de viser, une cible statique de taille humaine agenouillée à 100 mètres se touche dans 100 % des tentatives, y compris lors de mon premier tir alors que je n'avais jamais utilisé d'arme de ma vie.

  • # Un missile en Open-Source

    Posté par  . Évalué à 10.

    Et pendant ce temps-là, des danois fabriquent un missile en open-source : https://copenhagensuborbitals.com/

    Bon en réalité ils comptent envoyer une fusée dans l'espace, mais c'est pas si différent d'un missile, si ? Au passage, ils voulaient faire un essai ce week-end mais ils n'ont pas pu faire libérer l'espace aérien. C'est reporté au matin du 4 août, rediffusé en direct !

    • [^] # Re: Un missile en Open-Source

      Posté par  . Évalué à 3.

      Bon en réalité ils comptent envoyer une fusée dans l'espace, mais c'est pas si différent d'un missile, si ?

      Techniquement non, on parle de la même chimie que les V-2 allemands (LOX + ethanol)
      Là c'est quand même du missile intercontinental mais même avec des plans opensource c'est pas non plus réalisable par le commun des mortels. Sans compter qu'après il y a toute la balistique à calculer, Copsub fait de simples lancements verticaux.
      Comme pour les bombes, il y a plus simple et plus artisanal comme design de fusée.

      La spécificité de Copenhagen Suborbitals c'est surtout d'être les premiers "amateurs" à faire une fusée avec un moteur utilisant deux ergols liquides, comme les lanceurs des agences spatiales gouvernementales et entreprises de type SpaceX. Et tout ça repose sur des donations.

      • [^] # Re: Un missile en Open-Source

        Posté par  . Évalué à 3. Dernière modification le 28/07/18 à 06:54.

        La spécificité de Copenhagen Suborbitals c'est surtout d'être les premiers "amateurs" à faire une fusée avec un moteur utilisant deux ergols liquides, comme les lanceurs des agences spatiales gouvernementales et entreprises de type SpaceX. Et tout ça repose sur des donations.

        Et une autre spécificité, c'est d'avoir Mads Stenfatt qui, malgré son handicap, travaille activement sur le projet (sur les parachutes).

        Un épisode d'Astronogeek chez Copenhagen Suborbitals, suivi d'une PLS cosmique à l'encontre de ceux qui se sont moqués de Mads.

        • [^] # Re: Un missile en Open-Source

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

          À noter que quelque soit la volonté des concepteurs les plans d’une fusée/missile ne peuvent être entièrement open-source pour des raisons légales (je crois que c’est précisé dans cette vidéo ou une autre), on tombe donc dans une problématique similaire à celle des armes: ce que la loi encadre. Les licences libres ne sont pas absolues : un état pourrait par exemple faire une loi qui interdit de diffuser publiquement le source des programmes pour « préserver les intérêts des ayants droits, entretenir la concurrence et redresser la productivité » qu’une licence libre n’y pourrait rien.

          ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.