dcp a écrit 288 commentaires

  • [^] # Re: Open source?

    Posté par  . En réponse au journal exFAT dans le noyau Linux ? Microsoft a (enfin) dit oui !. Évalué à 4.

    Je suis effaré par le niveau de certains articles sur developpez.com
    Le dernier qui m'a bien fait rire : Les dangers de MySQL et MariaDB

  • [^] # Re: Je ne veux pas passer pour un emmerdeur ...

    Posté par  . En réponse au journal Ⓒ✙✙ Le tiret bas (underscore) au début des variables membres ?. Évalué à 1.

    C’est à la fois, un langage du passé et un langage d’avenir.

    Comme le Fortran ou le COBOL.

    ok -> []

  • [^] # Re: Mon histoire avec le C++

    Posté par  . En réponse à la dépêche Faut‐il continuer à apprendre le C++ ?. Évalué à 7.

    GFA Basic sur mon Amiga
    

    Les petits trolls entre C, C++, Go, Rust bla bla bla, c'est du pipi de chat.

    Le GFA Basic c'était est d'abord et avant tout un BASIC révolutionnaire sur Atari ST.
    Alors tu prends ta pelle et ton sot, tu retournes jouer à Shadow of the Beast sur ton Amiga qui-a-un-un-blitter-que-l-Atari-ST-il-a-pas (mais qui est cadencé à 8Mhz et pas à 7.44, et toc!) et tu laisses les grands travailler sur leur Atari, OK ?
    M'enfin ! ;-D

  • [^] # Re: Niveau de salaire ?

    Posté par  . En réponse au message Offre d'emploi : ingénieur de production. Évalué à 0.

    Si tu rentres comme contractuel tu peux négocier ton salaire. Je ne suis pas la drh :-)

  • [^] # Re: 120 To

    Posté par  . En réponse au message Offre d'emploi : ingénieur de production. Évalué à 2.

    120To brut, c'est beaucoup effectivement. Je vais préciser.

    Le stockage de production (VMs et bureautique) réellement consommé en ce moment est de ~45To dédupliqués (ce serait plus sinon) sur une toute nouvelle baie disposant d'un total de 100To avec la répartition suivante :

    • ~30To pour la bureautique (voir ce dessous)
    • ~15To pour les 450 VMs qui doivent te paraître un peu plus raisonnable.

    Et les 20To brut restant, alors ? Il s'agit d'une baie hors garantie que nous affectons à un usage de tests pour nos propres besoins.

    J'anticipe ta question : "Pourquoi avoir prévu si large ?" :-)

    Pas de quotas, ni de GED:

    Nous dépassons les 30To de documents bureautiques accumulés par toutes les directions de la collectivité depuis que le stockage réseau existe. Il n'y a ni quotas permettant de forcer les agents "à faire le ménage", ni GED bureautique permettant de gérer le cycle de vie des documents. Et il n'y aura ni quota, ni GED dans le proche avenir visible. Chaque année nous absorbons des To supplémentaires de données bureautiques. C'est un constat que je fais, pas forcément mon choix :-)

    Contraintes budgétaires futures

    Lors de renouvellement du stockage, il nous a également été demandé de prévoir large tout de suite dans la mesure ou il serait budgétairement très difficile d'acquérir de la volumétrie supplémentaire dans les prochaines années.

    En espérant être à peu près clair ;-)

  • [^] # Re: Niveau de salaire ?

    Posté par  . En réponse au message Offre d'emploi : ingénieur de production. Évalué à 2.

    non pas de prime informatique (à ma connaissance personne n'a ça dans la DSI. Ou alors elle s'appelle différemment). Par contre il y a une prime départementale qui s'ajoute au salaire de base donnée par la grille. Le nombre d'enfants joue également.

  • [^] # Re: Niveau de salaire ?

    Posté par  . En réponse au message Offre d'emploi : ingénieur de production. Évalué à 2.

    Effectivement, si tu n'es pas fonctionnaire, la collectivité devra te mettre sur un échelon de cette grille et cela peut faire l'objet d'une négociation avec la DRH.

  • [^] # Re: sauf que btrfs est malin

    Posté par  . En réponse à la dépêche Partitions ext4 : ne gaspillez plus l’espace disque !. Évalué à 2.

    La dedup est connue pour avoir un coût très élevé, au point que c'est plutôt utilisé pour du stockage lent/froid.

    Ce n'est pas/plus tellement vrai. Dans les stockages industriels type NetApp (pas libre du tout) la dedup est activée par défaut sur les stockages SSD.

    Sur nos anciennes baies (SAS et SATA) la dedup tournait uniquement le week-end. On gagnait ~20-25% d'espace de stockage sans perdre de performance pendant les heures de bureau.

    Dans les deux cas on note un léger gain de performance, dans la mesure ou l'espace de cache des baies se trouve maximiser (plus de blocs en double, triple … dans le cache)

  • # L'annonce officielle

    Posté par  . En réponse au journal 2018, l'année de Linux dans l'embarqué ou de Linux métastasé ?. Évalué à 4.

  • [^] # Re: Je reste au Qwerty

    Posté par  . En réponse au journal Exclusif : la nouvelle norme de claviers. Évalué à 1.

    Non Qwerty pour moi aussi avec un clavier HHKB2 ;-)
    J'utilise qwerty-fr qui me permet d'avoir toutes les lettres accentuées avec une seule touche (Alt).

  • # GFA Punch

    Posté par  . En réponse au journal Javascript, golf, et graphismes. Évalué à 5.

    Sympa! ça rappellera peut-être aux plus anciens (on ne se moque pas) les GFA Punch de ST Mag …
    20 lignes maximum en GFA Basic pour réaliser des trucs de dingue sur Atari ST :

    http://knox.ac.free.fr/atari_punchs.htm

    Bon réveillon à tous

  • [^] # Re: Puisqu'on est dans le sujet…

    Posté par  . En réponse au journal [Humour] vers un monde différent. Évalué à 0.

    What Every Computer Scientist Should Know About Floating-Point Arithmetic (pdf)

    Merci rewind ! Surpris que personne n'ait sorti cette référence plus tôt.

  • [^] # Re: 345 serveurs !

    Posté par  . En réponse au journal Journal inutile, mais ça me fait plaisir :-). Évalué à 1.

    Avec des fautes dans tous les coins dans mon précédent post…
    Désolé pour les yeux!
    Ça m'apprendra 1) à poster depuis mon téléphone 2) sans me relire.

  • [^] # Re: 345 serveurs !

    Posté par  . En réponse au journal Journal inutile, mais ça me fait plaisir :-). Évalué à 3.

    Dans notre expérience (tm), Il est beaucoup plus simple (surtout pour Linux) d'avoir 1 serveur = 1 app de prod ou de test ou de formation…

    Dépoter un serveur Linux entièrement configuré sur oVirt par un script: 2 minutes grâce aux templates, cloud unit … :

    • Réseau configuré via API PhpIpam,
    • Comptes Ansible et admins créés avec les clés ssh publiques qui vont bien
    • Nrpe et snmp activés et configuré pour communiquer avec Nagios et Observium

    La vm occupe moins de 3Go de disque et ne fait tourner qu'une dizaine de processus initialement.

    Le stockage des Vms est dédupliquée. Avec un gain de 30% environ.

    On passe des lots de mise à jour (openssl, création/desactivation de comptes, installation de packages…) via Ansible. Une commande ou un playbook peut taper une centaine de Vms toute distrib confondue.

    Dans le temps on concentrait n applications sur 1 serveur, Et c'était indemerdable pour les mises à jours, les besoins de version php, mysql, java, libtruc… différentes sur un même serveur.

    Bref, gérer plein de serveurs "atomiques" (ie: 1 app d'un environnement) C'est bien plus facile, souple, économique en temps que d'avoir peu de serveurs avec mutualisation de n applis.

  • [^] # Re: et bien nous...

    Posté par  . En réponse au journal Journal inutile, mais ça me fait plaisir :-). Évalué à 3.

    Je ne critique pas, tout dépend du type de DSI.

    J'ai une vision un peu caricaturale mais :
    En général, plus la DSI est grosse et technique plus elle pourra être indépendante de MS et faire des choix techniques qu'elle est en capacité d'assumer.
    Plus elle est petite et axée métiers - gestion de projets, plus elle s'orientera vers des solutions MS, de l'info-gérance, de l'AMOA (et ça coûte pas moins cher que de la compétence en interne)

    Les deux choix se défendent.

  • [^] # Re: Infra/App

    Posté par  . En réponse au journal Journal inutile, mais ça me fait plaisir :-). Évalué à 2.

    Il doit y avoir une dizaine de VMs infra (reverse proxy, proxy, serveur git, nagios etc, tous sous Linux)

  • # Réponses en vrac

    Posté par  . En réponse au journal Journal inutile, mais ça me fait plaisir :-). Évalué à 2.

    un département de +800.000 habitants (et 2500 agents) de l'ouest de la france :-)

    Le nombre de serveurs correspond à tout environnement confondu (Prod, Test, Formation)
    Sous Linux, on n'hésite pas à faire un serveur = une appli (pas de licences OS et déduplication sur le stockage)
    Ca permet de gérer les montées de version sans effet de bord, facilite les restaurations, les configurations dédiées etc…
    Pour les VMs de prod ça donne :

    $ ./reportVmsOS prod
    187 VMs: (182 up, 5 down)
    === OS Family ================
    111 linux
    70  windows
    1   other : impcg49
    

    La virtualisation est libre aussi (oVirt/KVM) et nous permet d'être très confortable sur la concentration VMs/Hôte
    Ce n'est quasiment que du serveur applicatif

    On regardera peut-être du coté de Docker prochainement

  • [^] # Re: Super

    Posté par  . En réponse au journal Journal inutile, mais ça me fait plaisir :-). Évalué à 10.

    Un FreeBSD

  • [^] # Re: Les villes

    Posté par  . En réponse à la dépêche Nouvelle version majeure de LinuxJobs.fr. Évalué à 2.

    Heu … aire urbaine de Nantes … "presque" 1M d'habitants ?
    Nantes est encore loin du club des millionnaires :-)

  • [^] # Re: Tipiak

    Posté par  . En réponse au journal Imprimer ses cartes IGN. Évalué à 10.

    Une anecdote :

    J'ai eu l'occasion de travailler dans une société française sur un modèle de houle globale : WaveWatch III. Le forçage de ce modèle utilisait des prévisions (forecasts) ou des observations (hindcasts) d'un champ de vent, à l'échelle globale également.

    D'où provenaient les forecasts et les hindcasts ? D'un organisme français ? Européen ? Que nenni, de la NOAA qui les distribuait gratuitement, sans restrictions, via le protocole ftp. De par son statut d'organisme public américain, les données collectées ou calculées avec des fonds publics doivent revenir gratuitement dans le public.

    Du coté français ou europếen, pour avoir des données équivalentes produites par des organismes 100% public, financés à 100% par vos impôts (les données des capteurs du satellite Envisat par exemple), il fallait montrer patte blanche, sortir le carnet de chèque, et présenté son derrière.

    Chercher l'erreur :-)

  • [^] # Re: Yggdrasil !

    Posté par  . En réponse au sondage En quelle année êtes-vous passé(e) à GNU/Linux (ou autre système libre) ?. Évalué à 2.

    en 1996, Je suis passé d'un Atari 1040STF à un PC SlackWare (récupéré dans un pack Infomagic). Il me semble que François ci-dessus m'a installé la Debian par la suite et m'a configuré les modeline dans XF86Config. Ca nous rajeunit pas !

  • [^] # Re: Sans UUOC

    Posté par  . En réponse au journal le shell trick tout pourri du vendredi : .lsignore. Évalué à 1.

    Oui, cf ma réponse à ta première intervention.

  • [^] # Re: Sans UUOC

    Posté par  . En réponse au journal le shell trick tout pourri du vendredi : .lsignore. Évalué à 7.

    alias ls="ls $(if [ -e .lsignore ]; then while read name ; do printf '--hide %s ' "$file" ; done < .lsignore ; fi)"

    Ta version est clairement meilleure, je me permets de préciser qu'il faut :

    1. remplacer les doubles quote extérieures par des simples (sinon l'interprétation est immédiate et il n'y a plus rien de dynamique),
    2. et qu'il faut ajouter '--' juste derrière le printf pour qu'il n'interprète pas le --hide comme une option.

    sans cela ça ne marche pas (du moins sous bash). On a donc :

    alias ls='ls $(if [ -e .lsignore ]; then while read file ; do printf -- "--hide %s " "$file" ; done < .lsignore ; fi)'

    Pas de cat inutile, pas d'appel à un autre processus, avec ta version. Une dernière simplification anecdotique :

    alias ls='ls $([ -e .lsignore ] && while read file ; do printf -- "--hide %s " "$file" ; done < .lsignore)'
  • [^] # Re: Sans UUOC

    Posté par  . En réponse au journal le shell trick tout pourri du vendredi : .lsignore. Évalué à 3.

    Oui, j'aime beaucoup :-). Juste ajouter la redirection en cas d'absence de .lsignore, enlever l'option globale de sed, le $PWD qui n'apporte rien et voilà :

    $ alias ls='ls $(sed -e "s/^/--hide /" .lsignore 2>/dev/null)'
  • [^] # Re: Ou comment ne rien comprendre

    Posté par  . En réponse au journal Être linuxien est pire qu’être pirate. Évalué à 3.

    Très drôle :-)
    Ca va devenir une FAQ !