Journal 2018, l'année de Linux dans l'embarqué ou de Linux métastasé ?

Posté par . Licence CC by-sa.
22
17
avr.
2018

Ça y est, Microsoft soft sa propre distribution Linux !

Avec tout de même une coquetterie : du Linux asservi à un hyperviseur hardware+software ultrapropriétairissime.

https://techcrunch.com/2018/04/16/microsoft-built-its-own-custom-linux-kernel-for-its-new-iot-service/

Et ils veulent en mettre partout.
Hier, le Microsoft dénonçait Linux comme un cancer; aujourd'hui il lui adjoint une grosse tumeur maligne maison à des fins de sécurisation des objets connectés.

C'est beau le progrès. Récapitulons :
- des objets connectés pas mise à jour
- un coeur hardware+software ultra propriétaire
- une inféodation à des clouds propriétaires non durables
- une interopérabilité encore à inventer

Qui sera le RMS du 21e siècle pour batailler pour un IoT au service des humains et non l'inverse ?

  • # L'annonce officielle

    Posté par . Évalué à 4.

  • # Licence

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    C'est pour cela qu'il faut mettre au maximum des licences GPL, LGPL et AGPL ;-)

    • [^] # Re: Licence

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Linux est sous GPL pourtant

      • [^] # Re: Licence

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Je n'ai jamais dis le contraire ;-) D'ailleurs, cela emmerde plein de gens.

        Pourquoi Google et pleins d'autres font tout pour virer la couche GNU au dessus du noyau ?

        • [^] # Re: Licence

          Posté par . Évalué à 6.

          Pour de l'embarqué c'est pas vraiment compliqué, les outils gnu sont obèses et pleins de fonctionnalités accessoires. T'aurais parlé de busybox, qui n'est pas un outil GNU mais es libré sous la GPL, ça aurait été autre chose.

        • [^] # Re: Licence

          Posté par . Évalué à 2.

          Non non, le noyau aussi.

          Pour son prochain OS "Fuchsia", Google a décidé de faire son propre noyau "Zircon" (exit Linux).

          Et bien évidemment, celui-ci est sous une license MIT-style.

          https://fuchsia.googlesource.com/zircon/

      • [^] # Re: Licence

        Posté par . Évalué à 5.

        Il faut tout passer en GPLv3

      • [^] # Re: Licence

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Il ne reste plus à espérer que les os de Microsoft soient de plus en plus étroitement liés au noyau Linux puis de leur ressortir leurs fuds sur le caractère viral de la gpl et de leur demander de passer leur code sous licence libre. On peut commencer à travailler les arguments.

  • # Nous sauver de l'IoT qui va nous réduire à l'état d'esclave ?

    Posté par . Évalué à 10.

    Qui sera le RMS du 21e siècle pour batailler pour un IoT au service des humains et non l'inverse ?

    Réponse courte et simple : le manque de pétrole, de métaux, de phosphore. La société telle qu'on la connaît ne va pas y survivre, donc le plus gros problème ne sera pas l'IoT, promis. :-D

    • [^] # Re: Nous sauver de l'IoT qui va nous réduire à l'état d'esclave ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Ça va prendre des siècles.

      • [^] # Re: Nous sauver de l'IoT qui va nous réduire à l'état d'esclave ?

        Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 17/04/18 à 15:21.

        Les prix du cuivre, de l'indium ou des terres rares sont déjà très élevés du fait de leur rareté et le recyclage compliqué. Le pétrole on en a pas non plus pour des siècles, le pic de production est dépassé depuis des années.
        Les collapsologues les plus pessimistes estiment la chute technologique aux environs de 2030.

        • [^] # Re: Nous sauver de l'IoT qui va nous réduire à l'état d'esclave ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Les terres rares ne sont plus si rares que ça
          https://www.nature.com/articles/s41598-018-23948-5

          • [^] # Re: Nous sauver de l'IoT qui va nous réduire à l'état d'esclave ?

            Posté par . Évalué à 3.

            Certes on trouve de nouveaux gisements sous-marins mais on y trouve pas tous les éléments nécessaires à nos technologies. Et quid du coût d'exploitation de ces gisements et de leur impact écologique ? C'est le même problème qu'avec le sable de construction.

        • [^] # Re: Nous sauver de l'IoT qui va nous réduire à l'état d'esclave ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 7. Dernière modification le 18/04/18 à 09:10.

          Les collapsologues les plus pessimistes estiment la chute technologique aux environs de 2030.

          Il n'y a même pas besoin d'être collapsologue ou survivaliste. Il existe malheureusement au moins un rapport scientifique qui confirme cette date :

          Dennis Meadows, scientifique et professeur hémérite de l'Université du New Hampshire a sorti un rapport pour le Club de Rome en 1972, qu'on nomme communément le Rapport Meadows, de son vrai titre The Limits To Growth. Dans ce rapport, il y prévoit l'effondrement de notre mode de consommation et de notre société pour les années 2030. Une version actualisée est sortie en 2012, reprenant les mêmes acteurs et la même méthodologie cependant, les instruments d'analyse ont été modernisés pour tenir compte des progrès accomplis dans les méthodes d'observation et de prévision. La date butoir est toujours aux alentours de 2030.

          Je vous invite à le lire, la version de 72 comprend environ 200 pages… Je n'ai pas lu la version actualisée pour le moment. Ca fait froid dans le dos, d'autant plus quand on se rend compte que nos politiques prennent la majorité du temps des décisions qui vont plutôt avoir tendance à nous rapprocher de la date fatidique… Peut-être finalement en sont-ils conscient et profitent-ils des dernières heures au maximum avant l'effrondrement ?

          La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

    • [^] # Re: Nous sauver de l'IoT qui va nous réduire à l'état d'esclave ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      le manque de pétrole, de métaux, de phosphore

      C'est drôle personne ne pense au manque de nourriture quand les végétaux ne pousseront plus à cause des dérèglements climatiques ou une trop grande pollution pesticide des sols.

      kentoc'h mervel eget bezan saotred

      • [^] # Re: Nous sauver de l'IoT qui va nous réduire à l'état d'esclave ?

        Posté par . Évalué à 7.

        quand les végétaux ne pousseront plus à cause des dérèglements climatiques

        Ça j'y crois moyen. Les végétaux ne vont certainement pas arrêter de pousser, ils vont s'adapter. J'entendais récemment sur France Inter un guide de haute montagne expliquer qu'ils trouvent aujourd'hui sur les hauts sommets des espèces qui n'y poussaient pas avant. La répartition va se modifier, les écosystèmes vont se déplacer, certaines espèces vont peut-être même disparaître mais la biosphère nous survivra.

        trop grande pollution pesticide des sols

        Là oui. Ça a déjà commencé avec la disparition des pollinisateurs.

        • [^] # Re: Nous sauver de l'IoT qui va nous réduire à l'état d'esclave ?

          Posté par . Évalué à 6.

          Réponse valide pour la flore, pas pour la faune. Les changements climatiques entrainent des adaptations (quelques soient leurs origines et causes, c'est un autre sujet), par exemple une augmentation de 1°c font que faune et flore se déplacent en grande partie, s'adaptent en petite partie. Sauf que dans nos pays où tout les hectares sont exploités (fr_fr y compris, malgré une belle répartition de forêts) on constate que ce n'est pas le cas : la faune ne peut pas se déplacer.
          Dans un espace théorique sauvage, oui, pas de problèmes. Dans un espace exploité par l'homme, c'est plus compliqué pour la flore de monter au nord, et quasi impossible pour la faune.
          Zut, on y avait pas pensé.. :-/

          • [^] # Re: Nous sauver de l'IoT qui va nous réduire à l'état d'esclave ?

            Posté par . Évalué à 3.

            J'aimerais bien connaître la proportion de la planète concernée par ce soucis particulier (l'impossibilité pour la faune de se déplacer). Parce même si l'homme s'y est installé à peu près partout, il n'y a pas des champs/villes partout, loin de là. Donc c'est sûrement vrai à certains endroits mais dans quelles proportions? Est-ce que c'est dans des proportions suffisantes pour dire que ça remet carrément en cause la survie des espèces ?
            La Vie a toujours montré une résilience extraordinaire. On est (à juste titre) touchés par la disparition d'espèces emblématiques comme les éléphants, rhinos, dodos, etc. Mais je ne crois pas que ça suffise à remettre en question la survie de la faune à la surface du globe.
            Bon après IANAE donc y'a moyen que je me trompe.

            • [^] # Re: Nous sauver de l'IoT qui va nous réduire à l'état d'esclave ?

              Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 17/04/18 à 19:58.

              Dans «on y avait pas pensé», le "on" était collectif. A l'échelle de la planète ce n'est pas une cause majeure, bien sûr. Et au final "la nature reprendra toujours ses droits", même en cas d'extinction majeure. En plus, dans le process actuel de destruction massive cet empêchement sera marginal par rapport à nos usages des pesticides et engrais

              À l'échelle de l'Europe, par contre, c'est un empêchement pour l'adaptation naturelle des espèces au changement climatique. Cette entrave à la circulation des espèces causée par notre exploitation de l'espace sera un frein supplémentaire..

        • [^] # Re: Nous sauver de l'IoT qui va nous réduire à l'état d'esclave ?

          Posté par . Évalué à 5.

          C'est pas tout à fait vrai car du fait du changement climatique trop rapide, les espèces ne migrent pas assez vite.

          Et donc, il est fort possible qu'une espèce s'adaptant mieux colonisé beaucoup d'espace et donc une perte de biodiversité.

        • [^] # Re: Nous sauver de l'IoT qui va nous réduire à l'état d'esclave ?

          Posté par . Évalué à 5.

          Pour le climat on parle de 20 ans …
          Que la nature s'adapte je n'en doute pas, mais l'homme c'est moins sûr.
          D'ici là on transfert les surfaces agricoles en altitudes.
          Et on tend gentillement la main aux x milliards de réfugiés climatiques pour monter tous ensembles sur nos montagnes.
          J'y crois moyen.

        • [^] # Re: Nous sauver de l'IoT qui va nous réduire à l'état d'esclave ?

          Posté par . Évalué à 7.

          certaines espèces vont peut-être même disparaître mais la biosphère nous survivra.

          C’est une blague cet euphémisme? On parle déjà d’extinction massive dues aux activités humaines, des espèces disparaissent en permanence à cause des activités humaine, et ça ne date pas d’hier: https://fr.wikipedia.org/wiki/Extinction_de_l%27Holoc%C3%A8ne C’est donc une certitude: ça arrive déjà, et je vois pas trop à l’heure actuelle pourquoi ça irait en s’améliorant vu que la pression humaine est pas en diminution. Le réchauffement est sans doute une cause d’accélération.

          • [^] # Re: Nous sauver de l'IoT qui va nous réduire à l'état d'esclave ?

            Posté par . Évalué à 3.

            Je ne nie absolument pas tout ça.
            L'euphémisme c'était juste pour mettre ça en perspective face au commentaire d'origine qui disait "quand les végétaux ne pousseront plus à cause des dérèglements climatiques". Je ne crois pas qu'on puisse déjà tirer ce genre de conclusions. Disparitions d'espèces, de civilisations, etc. oui. Mais "la vie" ou même l'humanité ? Je n'ai encore rien lu qui puisse laisser penser ça.

            • [^] # Re: Nous sauver de l'IoT qui va nous réduire à l'état d'esclave ?

              Posté par . Évalué à 7.

              J’ai envie d’être modeste perso.

              Certes la vie est pas mal robuste, mais quand même, il y a certains épisodes qui font froid dans le dos: Terre_boule_de_neige c’est quand le taux de CO2 est faible mais les scientifiques se demandent comment la vie a pu survivre à ça, probablement dans de rares poches d’eau crées par une glace un peu sale qui aurait plus retenu la lumière qu’ailleurs si j’ai bien lu.

              Mais on est en train de relarguer à vitesse grand V des quantités de gaz ayant une influence notoire sur le climat, trucs ayant des conséquences en général (cf. https://fr.wikipedia.org/wiki/Grande_Oxydation )

              Imagine qu’on ait été déjà là à l’époque, comment aurait-on pu prévoir tout ces effets dans un système aussi complexe, avec des rétroaction, des explosion du vivant qui influencent le système, comme on est en train d’en vivre avec la démographie humaine? Alors certes, l’humain survivra sans doute. Mais la géopolitique de la seconde moitié du siècle et au delà risque d’être bien triste pour un pacifiste ou pour un humaniste.

        • [^] # Re: Nous sauver de l'IoT qui va nous réduire à l'état d'esclave ?

          Posté par . Évalué à 9.

          Pour enfoncer le clou : http://www.theorie-de-tout.fr/2012/08/09/biomasse-anthropique/

          il y a 10 000 ans, la biomasse cumulée des animaux d’élevage et des êtres humains représentait 0.1 % de la biomasse totale des mammifères terrestres. Aujourd’hui, les animaux d’élevage en constituent 60 %, et si l’on ajoute les 7 milliards d’humains, le chiffre s’élève à 90 %.

          Cette augmentation pour le moins spectaculaire s’est faite grâce aux énergies fossiles, donc des rejets de carbone qui entrainent aujourd’dhui le réchauffement, et à une pression plus qu’accrue sur les écosystème.

          On pouvait il y a deux siècles ignorer les ressources naturelles dans les bilans contables. Aujourd’hui les stocks de sardine se sont effondrés de 90%, et continuer de faire semblant qu’ils sont virtuellement inépuisable c’est beaucoup plus problématique. En gros le soucis principal c’est pas qu’il n’y ait plus de sardine, c’est qu’il devienne trop cher de les pêcher, par exemple. Mais tant qu’on pourra faire de plus gros bateaux toujours plus énergivore pour maintenir le CA de l’industriel de la pèche, on le fera. Et quand les sardines seront éteintes ils passera à autre chose.

          Jancovici dit quelque chose du genre: ça coute des millions de maintenir Thomas Pesquet dans l’espace. Si on était raisonnable, il faudrait valoriser les services de la nature à cette hauteur pour chaque être humain.

          Ça bouleverserait sans doute notre vision des prix des produits comme la bouffe…

          • [^] # Re: Nous sauver de l'IoT qui va nous réduire à l'état d'esclave ?

            Posté par . Évalué à -1.

            Jancovici dit quelque chose du genre: ça coute des millions de maintenir Thomas Pesquet dans l’espace. Si on était raisonnable, il faudrait valoriser les services de la nature à cette hauteur pour chaque être humain.

            Oui mais non, ça c'est de l'obscurantisme sous prétexte d'écologie parce qu'avec cette pensée on arrête de financer la recherche scientifique. Le programme Constellation a déjà été abandonné alors que la colonie lunaire c'est la véritable prochaine étape de l'expansion spatiale qui permettra de ne plus envoyer de coûteuses fusées et d'utiliser les ressources d'astres dépourvus d'écosystème à préserver.
            Le budget de la NASA, l'ESA ou le CNES c'est peanuts par rapport aux budgets militaires.

            • [^] # Re: Nous sauver de l'IoT qui va nous réduire à l'état d'esclave ?

              Posté par . Évalué à 8.

              Non. Le point c’est que la terre est un endroit incroyablement hospitalier qui nous rend des services tellement vitaux qu’on en a même pas conscience comme respirer, et que comme on s’en rend pas compte on a tendance à considérer ça comme allant de soi. En allant dans l’espace on prend conscience de ce qu’il faut pour y maintenir en vie des humains.

              La prise de conscience est de prendre la terre comme un vaisseau spatial géant, le cycle de l’eau comme le cycle de recyclage de l’urine dans un vaisseau spatial, le pétrole comme du carburant épuisable et les plantes comme les panneaux solaires.

            • [^] # Re: Nous sauver de l'IoT qui va nous réduire à l'état d'esclave ?

              Posté par . Évalué à 5.

              Pour compléter: l’obscurantisme, c’est exactement l’inverse. C’est vouloir se cacher les yeux et se boucher les oreilles quand il s’agit de regarder la réalité en face. Il ne s’agit pas de masquer une certaine réalité scientifique au nom du conservatisme, bien au contraire, ici.

              Il s’agit d’ouvrir les yeux sur quelque chose dont on avait pas ou peu conscience. Par « conscience », le système économique par exemple en ne tenant pas compte de tout ça, est aveugle. L’obscurantisme, c’est de le laisser aveugle parce qu’on ne veut pas voir.

  • # Rien de neuf

    Posté par . Évalué à 2.

    C'est une tendance lancé par apple et google dans la téléphonie que vont suivre toutes les filières de l'industrie pour contrôler leur business d'amont en aval.

    Le seul moyen d'éviter ou de contourner c'est le hardware libre et les accès réseaux symétriques.

    Pas facile donc;)

  • # Proposition

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    • une interopérabilité encore à inventer

    On pourrait commencer avec JSON/HTTP et puis quand on aura un proof of concept qui tient la route on pourra rélfléchir aux questions de sécurité. (Sarcasme ;) )

    • [^] # Re: Proposition

      Posté par . Évalué à 3.

      3615 Développement Web.

      = Beurk.

      "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

    • [^] # Re: Proposition

      Posté par . Évalué à 6.

      J'accepte ce plan, mais en tant que grand manager conscient des problèmes de passage à l'échelle, j'exige que le PoC soit déployé en production limitée à au moins 10% du marché prévu.

      Et si ça a trop de succès on compensera temporairement en augmentant les ressources matérielles pendant la réécriture de l'outil dans sa version de production.

      Parce que, comme on dit chez nous
      "What could go wrong?"

      • [^] # Re: Proposition

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Je suis d'accord. Avec notre base de données nosql distribuée on a éliminé le seul goulot possible et on va pouvoir scaler horizontalement comme des bœufs. J'ai fait un test avec 4 containers et ça marche.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.