Journal Sesam-Vitale ou comment ne jamais passer sous Linux

Posté par  (site Web personnel) .
0
20
août
2006
A l'aiiiide !
Je ne veux pas acheter windows pour ma future épouse, orthophoniste de son état, je veux pouvoir la laisser sous linux, lui faire toute sa maintenance, ses sauvegardes facilement, qu'elle puisse compter sur Grisbi ou autre pour sa compta et télétransmettre en toute sécurité, sans payer les arnaqueurs feu Cegetel-Santé et Wanadoo-Santé (qui font payer plus cher parce qu'ils font du tunnelling... waaa...).

Alors si quelqu'un a une idée autre que "wine" pour pouvoir télétransmettre des feuilles de soin sous linux et utiliser un lecteur de carte vitale (usb ou série), et/ou a des informations sur l'avancement d'éventuel projets basés sur les API Sesam-Vitale, ou encore qui aurait (le rêve) une réelle expérience d'utilisation de linux dans le domaine para-médical, voire carrément de l'ortophonie, ça m'intéresserait !
Ne serait-ce que pour créer une page qui regrouperait toutes les infos et indications de logiciels utiles à cette profession (la suite GCompris est fantastique, OpenClipart est excellent pour avoir des données pour les rééducations), ce serait super...

J'ai bien vu qu'il existait le projet MedinTux, dont QFseVitale, mais... pas de nouvelles récentes, et la documentation dispo reste assez frugale pour l'instant.

Et je n'ai pas envie que ma chère et tendre ait à payer un progiciel 750¤ et 340¤ les mises à jour (rendues obligatoires par le GIE Sesam-Vitale... super...) ni à accepter des clauses de licences m'obligeant à laisser le logiciel transmettre l'état de l'équipement de l'ordi... je ne citerai pas de nom, mais... ça me semble être du racket à ce prix. Et forcément, il ne produit que des bilans au format word... Ca fait plaisir !

Merci pour vos réponses !!
  • # C'est quoi l'intérêt...

    Posté par  . Évalué à 3.

    ... de faire du tunneling si ce n'est pas sécurisé aux extrémités ? (à part vendre le truc super cher)

    http://www.01net.com/article/288858.html
    http://discutaction.forumactif.com/viewtopic.forum?t=3446
    http://tf1.lci.fr/infos/multimedia/2005/0,,3246224,00.html
  • # ...

    Posté par  . Évalué à 6.

    Une autre solution plus brutale : les medecins ne sont pas obligés de supporter le Sesam-Vitale (j'ai un dentiste qui est toujours aux feuilles de remboursement).

    Ca fait chier tout le monde, mais au moins tu restes independant de tout ce bousin...
    • [^] # Re: ...

      Posté par  . Évalué à 5.

      Il me semble que tu te prends des « amendes » dans la tronche si tu fais ça. Mon père a arrêté de bosser pour ça, ça faisait trop racket.
      • [^] # Re: ...

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        Même chose pour mon père, kiné, qui était à 1 an de la retraite. N'étant pas informatisé (et ne voulant surtout pas l'être) il s'est retrouvé dans l'obligation d'écrire à la CPAM pour demander une autorisation exceptionnelle d'utiliser les feuilles de soin jusqu'à sa retraite (en juillet dernier).

        Après de multiples relances, il a pu se passer de l'informatisation. Ses clients étaient supers heureux : les remboursements étaient du même coup extrêmement longs à arriver.

        Pour les professions médicales, ne pas s'informatiser c'est encourir le risque de se voir déconventionner par la CPAM.

        Un truc génial qui n'est pas très connu : il y a quelques années, les médecins ont eu droit à une généreuse prime de 10000 francs pour s'équiper en matériel informatique. Et les infirmières, les kinés, les podologues... bref toutes les professions para-médicales ? Que dalle !
        • [^] # Re: ...

          Posté par  . Évalué à 9.


          Un truc génial qui n'est pas très connu : il y a quelques années, les médecins ont eu droit à une généreuse prime de 10000 francs pour s'équiper en matériel informatique. Et les infirmières, les kinés, les podologues...


          Je suis bien d'accord, les médecins n'auraient pas dû avoir de prime de 10000 francs.

          Faut pas pousser. Les boulangers et les charcutiers, ils n'ont pas de subventions lorsque les normes sanitaires évoluent et qu'ils doivent changer leurs vitrines réfrigérées par exemple.

          Ça me fait bien rire tous ces libéraux, qui veulent des subventions publiques. Ces comme les gynecos qui vont toucher des aides de la CPAM pour payer leurs assurrances ! Faut pas exagérer, pourquoi pas donner de l'argent du téléthon aux transporteurs routiers lorsque leurs assurrances augmentent pendant qu'on y est !

          Ils ont choisi d'être dans le système libéral, alors qu'ils acceptent les inconvénients du système libéral. On ne peut pas être libéral pour la colonne "recettes" et service publique pour remplir sa colonne "dépenses".

          Si ils en ont marre de raquer pour leurs assurances, leurs informatisation etc. ils ont le droit d'entrer dans le système de santé public, la CPAM ne s'en portera que mieux.
          • [^] # Re: ...

            Posté par  . Évalué à 1.

            On ne peut pas être libéral pour la colonne "recettes" et service publique pour remplir sa colonne "dépenses".
            Tu veux parler de la colonne "recettes" avec 80% d'imposition ?

            Même si je comprend et je suis d'accord, il faut quand même voir que les métiers libéraux n'ont pas forcément les mêmes avantages et inconvénients que les autres métiers.

            /me rapelle qu'on peut faire passer certains frais comme étant 'frais professionnels' et que personne ne s'en ofusque.
            • [^] # Re: ...

              Posté par  . Évalué à 3.

              /me rapelle qu'on peut faire passer certains frais comme étant 'frais professionnels' et que personne ne s'en ofusque.
              Quels sont les frais professionnels qui selon toi n'en sont pas. Je suis passé libéral depuis peu, et je trouve que justement, je n'en ai pas beaucoup.
              • [^] # Re: ...

                Posté par  . Évalué à 2.

                L'ordinateur qui a été livré à ton adresse commerciale, et qui pourtant sert d'ordinateur familial ?

                En cas d'improbable contrôle de l'inventaire : « Oui monsieur, le bien mobilier no XXXX n'est pas ici actuellement. Il y a eu un virus de l'internet, j'ai donc emmené chez moi l'ordinateur parce que je dois changer le disque dur et réinstaller tous les logiciels ».
                • [^] # Re: ...

                  Posté par  . Évalué à 2.

                  Mais ce n'est pas comme cela que ça se passe. Effectivement, l'ordinateur est bien pour un usage personnel. Mais à la place, on met l'ancien ordinateur de la maison. Et qu'est-ce qui ressemble plus à un ordinateur qu'un ordinateur ?

                  Puis tous les trois ans, tu recommences (c'est bien trois ans d'amortissement non ?)
                  • [^] # Re: ...

                    Posté par  . Évalué à 1.

                    Non, période dérogatoire à 2 ans.
                  • [^] # Re: ...

                    Posté par  . Évalué à 1.

                    Bande de gros jaloux...
            • [^] # Re: ...

              Posté par  . Évalué à 6.


              Tu veux parler de la colonne "recettes" avec 80% d'imposition ?


              Hmmm, je ne crois pas qu'il soit possible d'arriver à 80% d'imposition non.

              Ou alors il faut ajouter aux impôts les charges. Le problème est bien là d'ailleurs.

              Le problème ce ne sont pas les charges en tant que tel, le problème c'est que les charges sont forfaitaires, alors que les impôts sont proportionnels aux revenus.

              Donc si ton affaire ne marche pas très bien, tu payes quand même les même charges, et là oui tu peux arriver à 80% de tes recettes.

              À vrai dire, si ton affaire bat de l'aile, on peut même te demander des charges qui représentent 150% de ton chiffre d'affaire puisque les URSSAF par exemple c'est forfaitaire, ça ne dérange pas du tout l'administration fiscale de te demander plus que tu n'as gagné...

              C'est donc un système qui bénéficie aux « gros » qui font un gros chiffre d'affaire, et qui est très galère pour les petits. Mais bon, c'est un peu tout le système libéral qui est comme ça : les gros bouffent les petits.

              Je sais à peu près de quoi je parle, puisqu'au début du mois j'ai déclaré ma cessation d'activité au RCS de Lyon ;) Mais bon, je ne vais pas pleurer : j'ai essayé, ça n'a pas marché, c'est le système libéral et c'est comme ça, je le savais avant d'essayer.

              il faut quand même voir que les métiers libéraux n'ont pas forcément les mêmes avantages et inconvénients que les autres métiers


              Oui, enfin les médecins (spécialistes ou généralistes), les bouchers, les boulangers et autres avocats roulent rarement en vieille 205 et habitent rarement en cité HLM.

              Un « avantage » auquel on pense rarement, c'est que dès que tu es inscrit au registre du commerce, tu reçois les catalogues professionnels. Tu peux acheter du matériel (informatique, meubles) à des tarifs semi-gros, mais également des biens de consommation courante (produits d'entretien, et même produits alimentaires).

              Les services fiscaux ayant peu de chance de controler que les 20 rouleaux de PQ, le produit à vitres et le détergent que tu as acheté ce mois ci ne sont jamais sortis de ton bureau et n'on jamais atteris dans le placard de ton domicile, les professions libérales ne s'en prive pas.

              Pareil, lorsque tu as des enfants, en ces temps de rentrée scolaire, les petites fournitures (stylos, papier, cahiers...) sont un « petit plus » non négligeable.

              C'est un système quasiment officiel. J'ai par exemple reçu un catalogue de matériel de bureau, et pour ma première commande on m'offrait un service à pierrade, un service à fondue et quelques autres bricoles du même style. Tu ne vas pas me dire que ce fournisseur s'attends à ce que ces « cadeaux » soient utilisés dans le cadre professionnel de l'entreprise :)

              Ce n'est qu'un exemple parmis d'autres, il y a le même système avec chaque catalogue professionnel.
  • # Api de lecture sous.Linux

    Posté par  . Évalué à 4.

    http://www.cnda-vitale.org/ApiLec/F_SocAPI.htm mentionne pourtant la plateforme linux !? De même, le site du gie sesame-vitale en parle.
    Par contre, c'est sûr qu'un logiciel lbre sur.le sujet serait le bienvenu.
    • [^] # Re: Api de lecture sous.Linux

      Posté par  . Évalué à 5.

      Effectivement, les API de lecture Sesam Vitale, et les API SSV (Service Sesam Vitale) qui permettent de créer des FSE fonctionnent très bien sous Linux. Je l'ai testé...

      Par contre, le problème vient plutôt du manque de logiciels sous linux pour exploiter ces librairies.
  • # Déposer plainte auprès de la DGCCR

    Posté par  . Évalué à 10.

    En argant que les conditions faites par le GIE SESAM-VITALE ne permettent pas aux professionnels d'avoir le choix de leur solution informatique.

    Les vendeurs n'aiment pas la DGCCRF...
    • [^] # Re: Déposer plainte auprès de la DGCCR

      Posté par  . Évalué à 2.

      La DGCCRF s'occupe, comme son nom l'indique, de la CONSOMMATION, et donc du respect du code de la consommation.

      Le code de la consommation régit les relations entre vendeur et consommateur.

      Par définition, un acheteur professionnel n'est pas un consommateur. Les relations entre un vendeur et un professionnel sont régies par le code de commerce, ou le code civil.

      Sinon, cela voudrait dire qu'un particulier pourrait aller chez un grossiste et exiger qu'on lui vende un bien au détail. Absurde !
  • # Attention a l'arnaque

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    Contrairement à ce qu'ils disent, wanadoo|cegetel santé ne sont pas "indispensable" mes parents kiné&infirmière télétransmettent très bien au travers de free (dégroupé).

    PS/ oui ils télétransmettent sous windows via le logiciel topaze, pas encore trouvé d'alternative libre aussi performante.
    • [^] # Re: Attention a l'arnaque

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Effectivement, c'est ce que j'avais cru comprendre après parcours de moultes articles à droite à gauche pour savoir ce que c'était en réalité (le concept de FAI sécurisé me laissait songeur, puisqu'a priori, à moins d'avoir une liaison spécialisée entre le FAI et le serveur Vitale... ce n'est que du tunnelling, donc une solution logicielle, facilement adaptable à n'importe quel FAI).
      Et puis, je te rejoins sur le fait aussi que les progiciels santés sont parfois excellents, bien pensés, bien réalisés et efficaces. Juste le prix me semble un peu trop élevé.En même temps, je ne sais pas si finalement il serait justifié, je n'ai aucune idée des coûts réels de développement d'un tel logiciel.
      • [^] # Re: Attention a l'arnaque

        Posté par  . Évalué à 6.

        je n'ai aucune idée des coûts réels de développement d'un tel logiciel.


        Ne sous-estime pas le travail que peuvent accomplir quelques stagiaires ! ;-)
        • [^] # Re: Attention a l'arnaque

          Posté par  . Évalué à 3.

          La majeure partie du coût d'un logiciel vient de la distribution et non du développement (pour MS office par exemple on estime que le développement représente moins de 4% du prix de vente).
          Ce n'est pas forcément de l'arnaque, le vendeur (plus de 30% du coût) doit bien vivre, une équipe entraîne de l'overhead (au moins double le coût de développement), la maintenance est aussi coûteuse que le développement, et l'investisseur veut un résultat ... . C'est le mode de fonctionnement qui est inefficace pour un produit immatériel comme le logiciel.
          Il est évident que dans ce domaine le logiciel libre est une belle solution: l'utilisateur ne pourrait alors payer que les frais d'opération, les frais de développement étant mutalisés. Le problème est comment faire en sorte que le logiciel vienne au monde dans une première version ? Une solution peut être recherchée du côté de l'adullact qui a une section santé (http://sante.adullact.org/). Il faut que quelqu'un au départ qui a un besoin se lance, produise une première version utile (en s'appuyant sur ce qui existe déjà) et là une communauté peut se créer. Le service d'entretien, peut alors être offert sur un mode service, ce qui est normalement et raisonnablement rémunérateur.
          • [^] # Re: Attention a l'arnaque

            Posté par  . Évalué à 2.

            gné ?

            Ce n'est pas forcément de l'arnaque, le vendeur doit bien vivre, une équipe entraîne de l'overhead (au moins double le coût de développement), la maintenance est aussi coûteuse que le développement, et l'investisseur veut un résultat ...

            revoir la définition du mot "arnaque", merci. le fait que le vendeur doit bien vivre et même vivre bien, et qu'une équipe coûte cher tout ça, n'a rien à voir avec le côté arnaque d'une transaction commerciale.
          • [^] # Re: Attention a l'arnaque

            Posté par  . Évalué à 7.

            La majeure partie du coût d'un logiciel vient de la distribution et non du développement (pour MS office par exemple on estime que le développement représente moins de 4% du prix de vente).

            Il faut bien preciser que tu parles la de logiciels grand publics, MS c'est un cas special car on vend des quantites enormes, pour les petites boites, le cout du developpement represente une part bien plus grosse vu qu'ils vendent bcp moins.
            • [^] # Re: Attention a l'arnaque

              Posté par  . Évalué à 2.

              C'est vrai et c'est pour ça que dans ce cas on devrait avoir une approche service et non produit. Si le logiciel a un seul utilisateur c'est évident. s'il y en a quelques uns alors la mutalisation est au moins sur le plan économique bien préférable (mais pas forcément facile à établir).

              En ce qui concerne l'arnaque je partage l'opinion de certains qui considèrent que les marges et les prtaiques de Microsoft si elles sont légales (en terme d'évasion fiscale et de contrats par exemple) elles peuvent être qualifiées comme telle.

              Le logiciel est un bien immatériel qui concerne un grand nombre de situations.
      • [^] # Re: Attention a l'arnaque

        Posté par  . Évalué à 4.

        Et puis, je te rejoins sur le fait aussi que les progiciels santés sont parfois excellents, bien pensés, bien réalisés et efficaces. Juste le prix me semble un peu trop élevé.En même temps, je ne sais pas si finalement il serait justifié, je n'ai aucune idée des coûts réels de développement d'un tel logiciel.

        Demande un devis auprès d'une société de service en logiciel libre : le cout du logiciel proprio te semblera probablement dérisoire après ça. Par contre une fois que tu l'aura payé, d'autres pourront en profiter gratos. La solidarité dans le logiciel libre, c'est plus cool quand on est pas le premier ;-)
        • [^] # Re: Attention a l'arnaque

          Posté par  . Évalué à 5.

          on peut aussi se mettre à plusieurs

          Dam
          • [^] # Re: Attention a l'arnaque

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            Ben je suis prêt à le faire, ça me semble être une excellente idée, je préfère largement donner de l'argent pour que ça soit utile ensuite plutôt que de cautionner une société dont les méthodes ne me plaisent pas. Même si la somme est la même au départ, les retombées sont totalement différentes, sans parler de ce qui va être possible ensuite.

            Vous auriez une idée de qui serait compétent dans le domaine, à qui je pourrais m'adresser ? (je vais faire ma petite recherche aussi).

            Merci en tous les cas !
            • [^] # Re: Attention a l'arnaque

              Posté par  . Évalué à 4.

              Même si la somme est la même au départ, les retombées sont totalement différentes, sans parler de ce qui va être possible ensuite.

              google -> "prix d'une journée de ssii" ou "tarif journée ssll".

              En gros pour 300 euros HT, tu as le droit à une demi journée.
              Rien que le temps passé par ton prestataire à obtenir les APIs sésame vitale en paperasse, coups de fils va te couter plus cher que le soft qu'on te propose déjà.
              Apres tu fais une petite estimation à la louche : sur une semaine ? sur un mois de boulot ? ( et essayes 6 mois pour voir ... ). Et apres tu vas sans doute realiser que le prix est inabordable pour un particulier seul. Il faut se mettre à plusieurs pour mutualiser les couts de developpement et de maintenance. C'est justement ce que font les developpeurs de logiciel propriétaire : ils te vendent un soft pas trop cher et ils se chargent de trouver des clients pour mutualiser les couts. Si effectivement, tu penses qu'ils se fichent de leurs clients, tu peux monter ton assoc, démarcher d'autres professionnels du milieux, et tenter d'obtenir suffisament de fonds pour commander des developpements libres.
              • [^] # Re: Attention a l'arnaque

                Posté par  . Évalué à 0.

                Mais non, en délocalisant en Inde ou en Chine, tu peux réduire de 75% les coûts des SSII...

                Enfin c'est ce que disent les analystes financiers...
          • [^] # Re: Attention a l'arnaque

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

            En fait, c'est plutôt ça l'idée. Ca coûte évidemment très cher de développer un logiciel pour un particulier (ou quelqu'un en profession libérale). Par contre, tu sais bien que tu n'es pas le seul à avoir ce genre de besoin en logiciel Libre. Ce que je te conseillerais donc, c'est de réunir d'autres orthophonistes (ou docteurs, ou autres gens de professions liées à la médecine, puisque j'ai cru comprendre que le même logiciel les concernait tous). Ta future femme doit sûrement en connaître que ça intéresserait, soit directement, soit en passant par toute sorte de rassemblements de personnes (les professions de médecine ont ce genre de trucs -- comme beaucoup de métiers j'imagine --, des assoces, des syndicats, ou autre). Avec un gros rassemblement de personnes, les fonds peuvent parfois être rassemblés plus efficacement et vous pourriez peut-être même obtenir des aides (en particulier si votre rassemblement est officiel), qui sait?

            Franchement si vous trouvez ne serait-ce qu'une trentaine de personnes (voire un groupe beaucoup plus important, comme un syndicat des orthophonistes, etc.) intéressés, le prix sera immédiatement bien plus attractif.

            Franchement si comme j'ai cru le comprendre, l'API est très fonctionnelle, le développement ne devrait pas poser énormément de problème. Vous pourrez avoir un logiciel fonctionnel assez rapidement (dans un contexte de développement rémunéré évidemment. Le dév bénévole peut être aussi rapide parfois que le pro, voire plus, comme il peut parfois prendre beaucoup de temps). Il ne reste "que" la partie interface utilisateur, ergonomie, etc. C'est d'ailleurs là -- je pense -- ce qui intéresse le plus l'utilisateur final (ta future femme et tous les autres intéressés par ce logiciel) car il pourra participer directement au développement en demandant ce qu'il veut exactement et comment. Au passage, je rappelle qu'un des gros avantages de payer des gens pour développer en Libre, ce sera que chacun pourra personnaliser le programme pour son utilisation perso. C'est le principe d'un développement collaboratif. Ainsi même lorsque le logiciel sera fini (enfin en version non-bêta quoi), si un médecin quelconque l'utilise dans un an et estime qu'il lui manque une option, il pourra toujours payer indépendamment un développeur (ou bien les mêmes que ceux de l'équipe initiale) pour rajouter l'option qui l'intéresse, laquell pourra alors bénéficier à tous. C'est ça qui est bien dans le Libre (enfin... l'un des nombreux trucs bien). Quand c'est bien fait, on a à la fois un unique logiciel commun et plein de logiciels personnalisés (qui sont en fait le même logiciel commun). On n'a pas une utilisation imposée.

            Par contre, une petite question. Je suis allé jeter un oeil sur le lien des API donné plus haut... j'ai pas trop compris comment utiliser les infos sur la page. Sont-ce des listes de logiciels pour utilisateurs finaux? Ou des listes d'API? Et où on les choppe les API en question? Les API sont-elles Libres (essentiel pour que le logiciel puisse être Libre)?

            Une technique également est de passer par les dévs de logiciels Libres qui vont déjà un peu dans le sens de ce que tu souhaites (en lisant les autres comm, j'ai cru voir qu'il y en avait apparemment).

            Enfin bon si jamais tu trouves des fonds et cherche à monter une équipe de développeurs (si tu n'en prends pas une déjà existante ou bien si tu passes pas par une société), je peux être intéressé par faire partie d'une telle équipe (qui sera de toutes façons très petite). Je ne suis pas dans le milieu pro encore, mais je commence à en avoir marre des études et à vouloir me trouver un job (ou des jobs, s'il s'agit comme ici de jobs de type "commandes"). Donc bah ce serait vraiment tout à fait le genre de trucs qui pourraient m'intéresser pour mode de travail. :-)
            Et je rigole pas hein. ;-)
            Bonne continuation en tous cas. Et j'espère que tu trouveras ta solution pour que ta femme se passe de win.

            Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

            • [^] # Re: Attention a l'arnaque

              Posté par  . Évalué à 2.

              En fait, c'est plutôt ça l'idée. Ca coûte évidemment très cher de développer un logiciel pour un particulier (ou quelqu'un en profession libérale). Par contre, tu sais bien que tu n'es pas le seul à avoir ce genre de besoin en logiciel Libre. Ce que je te conseillerais donc, c'est de réunir d'autres orthophonistes (ou docteurs, ou autres gens de professions liées à la médecine, puisque j'ai cru comprendre que le même logiciel les concernait tous).

              A part l'argent, faut aussi penser au cout en temps que ca prend.

              Tu commandes un soft bien, mais c'est pas comme chez Amazon ou tu commandes ton bouquin et il est pret a etre lu 3 jours apres hein. Il faut faire le cahier des charges, rencontrer la SSII pour bien se faire comprendre, zieuter les preversions, les tester pour etre sur que c'est ce que tu veux, s'attendre a des delais comme a chaque soft qui est developpe sur cette planete, ... Sans parler du fait qu'au debut va falloir t'attendre a des problemes d'utilisation, bugs, ... qui sont normaux dans tout nouveau soft qui te font perdre du temps et repoussent le moment ou tu pourras utiliser ce soft.
              Le paiement en monnaie sonnante et trebuchante c'est pas le seul cout pour les gens qui ont besoin du soft, faut pas se leurrer.
            • [^] # Re: Attention a l'arnaque

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

              Merci beaucoup pour tous ces précieux conseils. Effectivement, il existe la F.N.O. (Fédération Nationale des Orthophonistes) et ma future épouse était lors de ses études présidente de la F.N.E.O. (idem mais +E comme étudiants) donc ça pourrait effectivement intéresser tout un tas de monde.

              De plus, je vais rentrer dans la mailing-list de leur fédé dédiée à l'informatique, j'ai eu vent d'une personne avec les même aspirations et frustations que moi, donc on est au moins deux.
              Enfin, j'ai aussi regardé cette histoire d'API et apparemment il faut être agréé pour les obtenir, ou du moins la démarche n'est pas évidente... donc je ne sais pas si elles sont "libres" au sens du logiciel libre.

              Et si jamais effectivement le projet se concrétise, je viendrai sans hésiter te proposer d'en être, on sera pas de trop, c'est sûr !

              Merci encore pour tes encouragements... (/me veut pas acheter windows... pas encore une fois)
              • [^] # Re: Attention a l'arnaque

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                Ben voilà. Si ta femme est si bien intégrée dans la fédé (et apparemment elle l'est puisqu'elle avait un poste important dans l'équivalent étu), elle devrait pouvoir sans trop de problème influer pour faire parler de ce projet à grande échelle et ainsi réunir suffisamment de personnes prêtes à payer pour ce projet, de sorte que le prix par personne soit minimisé.
                Evidemment le prog devra être multi-plateforme (linux/mac/win/autre) pour que le projet réunisse suffisamment de fonds (enfin à moins qu'y ait énormément d'othophonistes qui désirent se mettre à nux, ce serait cool! :p). Comme je l'ai dit ds un comm plus haut, même des gens dont la plateforme a déjà un logiciel peuvent être intéressés si ça leur permet d'obtenir un logiciel parfaitement adapté à leur besoin plutôt qu'un imposé (la question du prix ne deviendra aussi un intérêt que si le projet réunit vraiment suffisamment de clients évidemment. Quant aux prochaines générations d'orthophonistes par contre, pour elle qui n'auront rien à payer, ce sera plus qu'intéressant).

                Pour le problème de la liberté des API, je pense que dans le pire des cas (si elles sont fermées), le programme ne pourra pas être GPL, mais on devrait pouvoir le faire LGPL. Normalement on utilise LGPL à l'inverse (une librairie Libre sous LGPL liable à un prog proprio), mais dans ce sens aussi ça doit pouvoir marcher cependant (une lib proprio liée à un prog Libre). Par contre, il faudra voir les droits de diffusion de la librairie. Peut-être que le prog devra être diffusé en 2 parties: la partie Libre et la librairie séparemment (et évidemment une partie sans l'autre est inutile à l'utilisateur final). Mais ça doit pouvoir se faire.

                Enfin bon, voili voilà. Encore une fois, bonne continuation, et tiens nous au courant.

                Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

      • [^] # Re: Attention a l'arnaque

        Posté par  . Évalué à 1.


        ce n'est que du tunnelling, donc une solution logicielle, facilement adaptable à n'importe quel FAI).


        Ce n'est pas si évident.

        Par exemple, tous les firewall ne supportent pas le VPN.
  • # Et si on trouve ?

    Posté par  . Évalué à 5.

    Je ne veux pas acheter windows pour ma future épouse


    Et si on te trouve une solution, tu nous invite au mariage ? ;-)
  • # Medintux avance dans l'ombre

    Posté par  . Évalué à 4.

    Lors de solution linux 2006, on m'a fait une démonstration du logiciel Medintux et de ses différents "plugins". La partie QFseVitale était fonctionnelle mais pas encore finalisée selon le démonstrateur.

    Le mieux est de contacter directement les personnes qui s'occupent du projet afin qu'il te donnent les dernières infos et éventullement la dernière version (car le site web ne suit pas toujours leur travail)

    De plus, ils ont vraiment besoin de testeurs ...
    • [^] # Re: Medintux avance dans l'ombre

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Je pense effectivement contacter dans un premier temps les dèv de Medin'Tux et QFseVitale, notamment s'ils ont besoin de testeurs, et puis je vais voir pour me remettre à la prog, même si c'est loin tout ça... (mes derniers programmes étaient en GFA Basic et Assembleur 68000, big endian... c'est loin l'atari...).

      Merci en tous les cas pour toutes ces infos intéressantes (à toi et aux autres :). Je vous tiendrai au courant !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.