Journal Le retour de l'esclavage

Posté par . Licence CC by-sa.
Tags : aucun
-21
23
mar.
2020

Cher Nal, en ces temps difficiles, où voir le soleil est un peu compliqué, et même considéré comme incivique, où l'on a interdit les ballades en forêt solitaire, ou les grands moments de solitude solitaire en montagne, où l'on se sent vraiment petit face à l’immensité écrasante du massif. De même la plage où l'on peut facilement avoir plus de 10 mètres avec son voisin est aussi incivique.

https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/coronavirus-pourquoi-il-faut-renoncer-aux-promenades-en-foret-1584619278

Bref on l'a compris sortir de chez soi pour autre chose que les besoin d'absolu nécessité est donc interdit.

Certes, au vu de la pandémie, le confinement est une solution pertinente, mais j'ai du mal à comprendre pourquoi les grands espaces sont interdit; mais soit je m'y plie, je me confine, et je télétravail, j'ai fait ma première partie de jdr via discord (personne n'a voulu tester roll20 ils ont préféré le confort du connu)

Et là, notre Roi pour 5 ans, nous annonces que ça ne va pas du tout, on ne respecte pas le confinement, et que de toute façon faut aller bosser.

Alors on interdit tous les loisirs solitaire à l'extérieur de chez soi, pour éviter tout risque de brassage, et limiter les contacts, mais à coté on dit au gens continuer à vous déplacer pour aller sur les lieux de travail, échangez vos microbes posez vos mains contaminé sur les poignées, respirez dans le même espace que vos collègues (environ 3 heures la survie dans l'air)

On dit aux boulangeries qu'elle peuvent ouvrir 7/7…

De même on modifie les droits au congés, on demande aux salariés de faire des efforts, mais qu'en est il des rentiers, je n'ai rien vu passer sur ces derniers…

Il y'a des jours où la cohérence m'échappe… et toi Nal qu'en pense-tu ?

  • # surcharge hospitalière

    Posté par . Évalué à 10 (+24/-3). Dernière modification le 23/03/20 à 11:59.

    Ce qui fait génère le plus de morts avec le coronavirus, c'est que les hôpitaux sont saturés.

    Du coup interdire tout loisirs en extérieurs élimine un grand paquet de trajets inutiles, certains sports potentiellements dangereux et donc un grand risque d'accidents. Alors certe c'est injuste pour celui qui n'a qu'à ouvrir sa porte pour se retrouver en forêt et qui ne comptait que faire une petite marche mais l'état doit penser global et les forces de l'ordres n'ont pas loisir de devoir gérer tous les "oui mais moi" et autres exceptions.

    Après je suis d'accord que de dire aux gens qu'ils peuvent sortir pour aller chercher une baguette…bof bof. J'ai rien contre le fais que les boulangers puissent travailler mais on n'a pas besoin que toute la population se déplace et fasse la queue pour aller chercher son pain. Je trouverais plus utile qu'un plus petit nombre de coursiers fassent les livraisons. D'une part parce qu'en général ce sont des autonomes donc en emploi précaire et ça permet de les soutenirs, d'autre part parce qu'en prenant des précautions simples pour la livraison c'est finalement peu dangereux.

    • [^] # Re: surcharge hospitalière

      Posté par . Évalué à 10 (+21/-4).

      Et j'ajouterai que je ne vois pas le rapport avec l'esclavage.

      • [^] # Re: surcharge hospitalière

        Posté par . Évalué à 6 (+12/-8).

        suppression des loisirs, mais le travail continue (pure provoc) :P

        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: surcharge hospitalière

          Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+16/-17). Dernière modification le 23/03/20 à 16:11.

          Oui, on supprime les loisirs sans supprimer le travail pour que d'une tu puisse toujours manger / te chauffer / te soigner / etc et de deux que quand ça revient à la normale tu puisses avoir tes loisirs habituels avec ton niveau de vie habituel plutôt que de devoir tout reconstruire.
          (pur provoc).

          Bref, le but est de faire le moins mal à l'économie tout en faisant le moins de mal à l'humain, et le curseur n'est facile à mettre pour personne à par pour les piliers de bar qui savent mieux que les autres évidement, et les loisirs sont plus facile à redémarrer et plus dispensables que d'autres parties, c'est tout. Certes les gouvernement (et pas que français) sont mauvais en com', après pas que leur faute mais aussi des gens qui ne veulent pas accepter la réalité comme on peut le voir dans le journal, et ça ça n'aide pas du tout pour le discours cohérent quand les gens ne sont pas prêts à accepter le gris plutôt que le blanc contre noir.

          PS : fou comme les gens peuvent trouver n'importe quelle excuse pour juste balancer sa haine des élus par le peuple (donc en fait du peuple).

          • [^] # Re: surcharge hospitalière

            Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+7/-5).

            Oui, on supprime les loisirs sans supprimer le travail pour que d'une tu puisse toujours manger / te chauffer / te soigner / etc et de deux que quand ça revient à la normale tu puisses avoir tes loisirs habituels avec ton niveau de vie habituel plutôt que de devoir tout reconstruire.

            C'est pas très cohérent avec les magouilles pour t'obliger à prendre tes congés en confinement (ce qui va achever de ravager des secteurs comme le tourisme, donc même au niveau économie, ça ne tient pas).

            Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

            • [^] # Re: surcharge hospitalière

              Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+5/-7).

              Le tourisme n'est pas le seul secteur d'activité de la France, si faire un peu mal au tourisme permet de soulager un peu les autres secteurs, c'est bon aussi. Surtout que si les autres secteurs souffrent trop, le tourisme aussi en subira les conséquences. Le but n'étant pas que tu n'aies aucun congés à la fin du confinement non plus. Et le tourisme ne se résume pas à partir à l'autre bout du pays 4 semaines en août, aller en weekend dans la ville près de chez toi c'est aussi possible et ne nécessite pas de congés.

              Bref, le tourisme ne va pas mourir non plus même si cela aura des conséquences. De toute façon toute l'économie en subira des conséquences. Il faut comme toujours essayer de trouver un équilibre.

              • [^] # Re: surcharge hospitalière

                Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+23/-6).

                On a choisi le déséquilibre en défaveur des salariés. On aurait pu choisir de sacrifier les rentiers (gel des loyers?), les actionnaires (moins de dividende?), de gros acteurs qui ont les moyens (GAFAM ? le luxe?) ou même juste serrer les fesses et se dire qu'on s'en remettra.

                Mais non, il faut encore et toujours que les salariés payent.

                Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

                • [^] # Re: surcharge hospitalière

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+9/-10). Dernière modification le 23/03/20 à 18:36.

                  Tout le monde va en subir les conséquences, si tu penses le contraire tu es bien naïf…

                  Tu crois qu'avec les revenu en baisse il va se passer quoi ? Des loyers impayés avec des difficultés d'envisager d'avoir un autre locataire tant que la crise est en vogue, les dividendes seront mécaniquement en baisse car les bénéfices ne suivront pas ou ne serait-ce le salaire des personnes qui dépendent des ventes qui suivront aussi cette baisse.

                  Donc oui le salarié va aussi en subir des conséquences pas sympa, mais tout le monde en subira. Après je le rappelle que ton employeur pouvait déjà décider quand tu prenais tes vacances (dans une certaine proportion).

                  Oui d'habitude c'est en août ou à Noël lorsque l'usine ferme pour les vacances annuelles, bah ici l'usine est fermée de manière imprévue et si l'activité reprend avant août je doute qu'elle ferme à la période habituelle pour rattrapper son retard. Donc finalement cela ne fait que d'avancer certaines habitudes.

                  Donc si cette mesure peut aider à surmonter cela plus facilement, tant mieux. Et personnellement je préfère qu'on m'impose ça si cela me permet de garder mon poste car l'entreprise est debout à l'arrivée plutôt que de garder mes droits de vacances pour un job qui va disparaître. C'est ça aussi le risque.

                  D'ailleurs j'ai pris quelques jours de congé volontairement en cette période pour m'occuper de ma famille et de ma maison, ça détend dans cette période compliquée. :)

                  • [^] # Re: surcharge hospitalière

                    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+13/-5).

                    Il existe déjà des mesures de chômage partiel, de réduction temporaire du temps de travail… De plus le confinement n'impacte pas tous les boulots (télétravail mais aussi plein de secteurs qui continuent) et ne durera pas toujours.

                    LREM change les règles pour tous et définitivement: c'est un choix politique antisalarié.

                    Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

                    • [^] # Re: surcharge hospitalière

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+4/-5).

                      Oui et les entreprises peuvent toujours y avoir recours. Mais de souvenir ces mesures alternatives ont un impact aussi sur le salaire touché par l'employé contrairement aux congés. Donc ce n'est pas forcément mieux.

                      • [^] # Re: surcharge hospitalière

                        Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+6/-2).

                        Mais c'est ciblé. Là on change les règles pour tout le monde, même les boites qui vont bien vont pouvoir gâcher les congés de leurs salariés.

                        Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

                        • [^] # Re: surcharge hospitalière

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+5/-6).

                          Si la boîte peut tourner aujourd'hui, elle n'a pas spécialement intérêt à faire poser des congés maintenant alors que ce n'était pas prévu. Car cela pourrait avoir un impact sur son activité de procéder ainsi.

                          La mesure n'a d'utilité que si la boîte ne peut pas tourner.

                          • [^] # Re: surcharge hospitalière

                            Posté par . Évalué à 4 (+4/-2).

                            La mesure n'a d'utilité que si la boîte ne peut pas tourner.

                            Tu plaisantes?

                            pas mal de boites sont allergique au télétravail; d'autre fonctionnent en dégradé car les VPN/Services info ne suivent pas, car pas dimensionnés pour. Déplacer les congés de Juillet Août pour maintenant est une solution tout à fait valable.

                            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                            • [^] # Re: surcharge hospitalière

                              Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+5/-4).

                              Dans beaucoup d'entreprises en France, juillet/août n'est pas le moment idéal pour que tous les salariés soient présents. C'est probablement une mauvaise idée de les mettre tout de suite au repos.

                              J'ai l'impression que beaucoup de gens s'imaginent que les patrons sont d'horribles salauds. Si vous êtes dans une entreprise merdique, sortez-vous de là, votre vision du monde sera moins biaisée.

                              Et même, admettons que nous soyons des salauds (je suis un patron). Nous ne sommes pas tous débiles au point de nous tirer des balles dans les pieds.

                              • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-1). Dernière modification le 24/03/20 à 23:01.

                                Je suis dans la même situation que toi. Je pense que la loi passée permet à des patrons moins regardant de tirer leur épingle du jeu au détriment des salariés ; et je pense que ce changement de règles n'était pas nécessaire (ou alors il pouvait tout à fait être limité dans le temps comme ça avait été initialement présenté).

                                • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+1/-4).

                                  Je pense que la loi passée permet à des patrons moins regardant de tirer leur épingle du jeu au détriment des salariés

                                  Je pense que beaucoup d'entreprises font morfler bien comme il faut. Au final ce sont les salariés qui trinqueront, ainsi que les citoyens, bref tout le monde.
                                  Si une part non négligeable de patrons accentuent encore le truc, ça risque de générer des dégâts matériels, financiers, et humains bien plus considérables que le Covid-19.

                                  Mais tirer leur épingle du jeu comment ? Mettre les gens 10 jours en congés ne résout quasi rien. Du coup comment des patrons peu scrupuleux peuvent profiter de cette loi ?

                                  • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+5/-2).

                                    Mais tirer leur épingle du jeu comment ? Mettre les gens 10 jours en congés ne résout quasi rien.

                                    Si ça ne résout quasiment rien, pourquoi faire une telle loi sans limitation dans la durée ?

                                    Une souplesse unilatérale que tu apportes à l'une des parties, c'est de la visibilité en moins pour l'autre. Si cette souplesse ne sert à rien, alors autant laisser la visibilité aux salariés.

                                    • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                      Posté par (page perso) . Évalué à -3 (+1/-7).

                                      On a compris l'histoire que l'absence de limitation de durée pose problème. Chouiner 3 jours sur le même truc, ok on a pigé, on n'est pas débiles.
                                      Et ça ne répond pas à la question : ce fil prétend qu'il va y avoir tout un tas d'abus. Donc lesquels ?

                                  • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                    Posté par . Évalué à 2 (+4/-4). Dernière modification le 25/03/20 à 17:42.

                                    Mais tirer leur épingle du jeu comment ? Mettre les gens 10 jours en congés ne résout quasi rien. Du coup comment des patrons peu scrupuleux peuvent profiter de cette loi ?

                                    En fait, je pense que c'est plutôt pour l'inverse: éviter que les employés reportent leurs congés. Étant donné que les employeurs sont obligés de mettre de coté le budget pour les congés payés, lorsque les salariés les reportent, cela les obligent a payer a la fois les salaires et les congés.

                                    Le souci, c'est que la période Avril-Mai est plutôt une période où les salariés prennent des vacances. S'ils reportent, ce qu'on peut anticiper cette année, cela ne va faire qu'ajouter de la crise à la crise.

                                    Mais bon, comme deja dit par ailleurs, étant donné la gravité des choses, je trouve ca assez indécent de voir des salariés se plaindre de ce genre de broutilles alors que tellement de gens font d'immenses sacrifices dans cette crise et soulève des montagnes pour le bien commun.

                                    • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+5/-2).

                                      Mais bon, comme deja dit par ailleurs, étant donné la gravité des choses, je trouve ca assez indécent de voir des salariés se plaindre de ce genre de broutilles alors que tellement de gens font d'immenses sacrifices dans cette crise et soulève des montagnes pour le bien commun.

                                      C’est probablement les mêmes personnes qui se battent pour acquis sociaux et pour que la sécurité sociale et l’hôpital public retrouve sa grandeur (je suppose que tu parles principalement du personnel soignant quand tu dis « ceux qui font d’immense sacrifices et soulèvent des montages »).

                                    • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-2).

                                      éviter que les employés reportent leurs congés

                                      Ok, mais cela ne répond toujours pas à la question de savoir comment les horribles patrons vont abuser du système.
                                      Donc toujours personne pour argumenter sur cette affirmation écrite plus haut ?

                                      • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

                                        Bah quand tu fais de la presta c'est relativement simple : un projet se décale, hop tu mets tes gars en congé payé forcé plutôt de faire de la veille / des projets internes. Je pense qu'il n'y a pas besoin de chercher loin pour trouver des boîtes qui fonctionnent uniquement à la rentabilité… de nombreuses boîtes qui font des "site ecommerce" ont une stratégie pure rentabilité.

                                        Des boîtes gérées par des personnes qui zonent sur LinuxFR, j'en doute (pas pour le côté social mais pour la connaissance de la veille et de l'exploitation des périodes "intercalaires"), mais des boîtes gérées purement financièrement, je pense que c'est un biais qui finira par arriver.

                                        • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                          Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-1).

                                          Je n'ai pas compris.
                                          Considères-tu que c'est un abus de mettre les gens en congés pendant 2 semaines durant une pandémie ?

                                          • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                            Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

                                            Non, je parle depuis le début du fait que cette loi n'a pas lieu d'être sans durée limitée. Un fonctionnement de crise ok, et une loi qui va avec… Pour la durée d'une crise - et uniquement ça.

                                            D'ailleurs, sauf erreur de ma part le gouvernement est revenu sur le sujet et a défini une échéance à fin 2020.

                                        • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                          Posté par . Évalué à 2 (+2/-2).

                                          Bah quand tu fais de la presta c'est relativement simple : un projet se décale, hop tu mets tes gars en congé payé forcé plutôt de faire de la veille / des projets internes.

                                          Et en quoi est-ce un abus ? Ça me semble plutôt très pertinent et c'est ce que ferait un ingénieur freelance.

                                          Note: je ne suis pas patron.

                                          • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                            Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

                                            Et en quoi est-ce un abus ? Ça me semble plutôt très pertinent et c'est ce que ferait un ingénieur freelance.

                                            La différence entre être à son compte et être employé en prestation, c'est justement une stabilité de l'emploi en échange d'un salaire plus faible, et moins d'amplitude de choix pour les missions; on parle facilement de 30% de pris par la boite.

                                            Généralement 50% des RTT peuvent être posée à la demande de l'employeur.

                                            et des moments entre les contrats, c'est normal d'en avoir; c'est le fonctionnement normal. Que ceux qui étaient en mission se retrouve en congé forcé, ça passe, que ceux qui étaient déjà en intercontrat, ça passe moins. De même une boite qui n'était qu'a 80% de ses capacités avant le confinement profite du dispositif de chômage partiel me parait un abus.

                                            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                                            • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                              Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

                                              et des moments entre les contrats, c'est normal d'en avoir; c'est le fonctionnement normal. Que ceux qui étaient en mission se retrouve en congé forcé, ça passe, que ceux qui étaient déjà en intercontrat, ça passe moins. De même une boite qui n'était qu'a 80% de ses capacités avant le confinement profite du dispositif de chômage partiel me parait un abus.

                                              ce n'est pas possible, je t'invite à lire la convention collective Syntec sur ce sujet…

                                              • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                                Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

                                                ce n'est pas possible, je t'invite à lire la convention collective Syntec sur ce sujet…

                                                ça tombe bien que tu en parles, parce que je n'arrive pas à la trouver; je connais les grandes lignes mais pour le reste c'est compliqué tu as un lien ?

                                                Ensuite toutes les boites ne sont pas à la syntec, celle qui a recours au chômage partiel par exemple n'en fait pas partie par exemple.

                                                Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                                                • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                                  Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

                                                  https://www.legifrance.gouv.fr/affichIDCC.do;jsessionid=74F96C53C6D9E6726A5AC634B971AF9F.tplgfr22s_1?idConvention=KALICONT000005635173&cidTexte=KALITEXT000028465378&dateTexte=&fbclid=IwAR2kxleJxvNZmDqR7xkREBb2R8EEqLmuH9K9-XZ3VcOJvC2BfzKI7Qb3i2g

                                                  Il est entendu entre les différents acteurs sociaux qui composent la branche que l'activité partielle ne peut être mise en place que dans le strict cadre des dispositions légales et réglementaires en vigueur.
                                                  A ce titre, il n'est pas possible d'inclure dans la demande d'indemnisation de l'activité partielle les salariés dits en attente de mission, inter-contrat ou inter-chantier, sauf fermeture totale de l'entreprise.
                                                  Ainsi, lorsqu'un(e) salarié(e), dans les 12 mois qui précèdent la demande d'activité partielle a été en attente de mission, inter-contrat ou inter-chantier plus de 30 jours ouvrés ininterrompus, sa situation ne relève pas d'une difficulté économique temporaire de son entreprise mais nécessite un repositionnement mobilisant les dispositifs de formation.
                                                  Les salariés qui sont en situation de suspension de contrat de travail ne peuvent pas être positionnés en activité partielle.
                                                  Tous les salariés, en dehors des cas particuliers au sens des dispositions légales et réglementaires, ont vocation à bénéficier du régime de compensation de l'activité partielle.
                                                  Les salariés en CDD ont le droit aux allocations d'activité partielle dans les mêmes conditions que les CDI.

                                            • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                              Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

                                              et des moments entre les contrats, c'est normal d'en avoir; c'est le fonctionnement normal. Que ceux qui étaient en mission se retrouve en congé forcé, ça passe, que ceux qui étaient déjà en intercontrat, ça passe moins.

                                              Oui mais cette mesure ne vas pas empécher un salarié d'un prestataire d'avoir des moments entre contrat.

                                              Je n'ai vu nul part que les employeurs pouvaient demander de vous faire prendre la totalité de votre solde de vacances de l'années. Les jours pris pendant ce confinement seront au mieux une paille comparé à la durée dudit confinement.

                                              Au Wuhan ils n'ont toujours pas levé le confinement, en Espagne certains parlent de le maintenir jusqu'en septembre. Il n'y a que Donald qui trouve très joli d'arrêter les mesures de distanciation sociales pour les fêtes de Pâques.

                                      • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-2).

                                        C'est comme quand tu mets un enfant devant une boite de chocolat et que tu lui dis surtout n'en prends qu'un!.

                                        Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

                                    • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+7/-2).

                                      étant donné la gravité des choses, je trouve ca assez indécent de voir des salariés se plaindre de ce genre de broutilles alors que tellement de gens font d'immenses sacrifices dans cette crise et soulève des montagnes pour le bien commun

                                      La journée de 8h a été obtenu en revendiquant pendant la première guerre mondiale et la grippe espagnole.

                                      L'indécence c'est de profiter d'une crise pour taper sur les salariés !

                                      Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

                                      • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+5/-2).

                                        J’avoue que c’est très drôle de lire des trucs comme « tu veux que tes congés soient conservés dans l’après-crise ? Tu profites de ceux qui bossent vraiment ! ».

                                        Ces gens ont oubliés le CNR et le Front Populaire.

                                • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                  Posté par . Évalué à 0 (+2/-3).

                                  ça tombe bien, c'est limité dans le temps.

                        • [^] # Re: surcharge hospitalière

                          Posté par . Évalué à 1 (+2/-2).

                          ça tombe bien, c'est soumis à négociation avec les représentants syndicaux.

                    • [^] # Re: surcharge hospitalière

                      Posté par . Évalué à 0 (+4/-6).

                      Oui et l'état va devoir emprunter pour payer toutes ces mesures. Après le confinement, il faudra, rembourser. Serons-nous assez responsable pour, collectivement, payer plus d'impôt pour rembourser ? Consommer plus pour payer plus de TVA et aider les commerces en même temps ? Ou allons nous faire comme Mélanchon, Le Pen, votre personnage politique préféré ? Crier que les autres ont plus, triches, etc. mais quand on est pris la main dans le sac, on crie au scandale ? J'espère que la majorité des citoyens seront plus responsable et mature que ça.

                      Je trouve que les entreprises ont, pour certaines, recours un peu facilement aux aides l'état. J'espère qu'il y aura des amendes une fois terminé. Mais pour le moment, l'urgence c'est que chacun fasse sont possible, non ? Est-ce que certains vont en profiter ? Oui, certainement. Est-ce-que ça doit nous empêcher de faire des efforts ? Je pense que non.

                      • [^] # Re: surcharge hospitalière

                        Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0).

                        Il me semble normal qu'il y ait après un impôt covid-19 comme en 1976 il y a eu un impôt sécheresse, avec une courbe exponentielle selon les personnes. Me choquerais pas que le tarif commence à 1€ pour les plus faibles et puisse monter à 10000000€ pour les plus riches.

                        Mais bon, c'est pour l'après…

                  • [^] # Re: surcharge hospitalière

                    Posté par . Évalué à 7 (+5/-0).

                    Ce qui me gène c'est le manque de limite. Les mesures ne sont pas limitées aux entreprises qui auront été impactées par le confinement.

                    Au final, j'aurai bossé pendant tout le confinement, et tant mieux. Mais mon employeur pourra quand même en profiter me faire prendre tous mes RTT d'un coup (sans accord d'entreprise ou de branche), plus une semaine de congés payés s'il y a accord d'entreprise ou de branche, et tout ça sans délai de prévenance.

                    Il n'y a aucune raison qu'il ait le droit de faire cela : j'ai bossé pendant tout le confinement, il n'a donc pas été impacté. Mais les mesures prévues le permettront quand même, si j'ai bien compris.

                    Je sais bien que mon employeur à moi ne le fera pas. Ce qui me gène c'est qu'il aura le droit de le faire.

                    Soyons d'accord : c'est pas grave, c'est juste mes RTT plus une semaine de CP sur 5, ça va pas me faire un deuxième trou au cul. Mais n’empêche qu'on tord le droit du travail pour donner un droit en plus à mon employeur, alors qu'il n'a pas été impacté puisque j'ai pu travailler normalement pendant cette période (travail qu'il a bel et bien pu facturer plein pot).

                    • [^] # Re: surcharge hospitalière

                      Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+12/-2). Dernière modification le 24/03/20 à 13:10.

                      Soyons d'accord : c'est pas grave

                      Le temps libre est le seul intérêt de la Vie. C'est grave.

                      Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

                      • [^] # Re: surcharge hospitalière

                        Posté par . Évalué à -4 (+2/-7).

                        Il faut être en vie pour avoir du temps libre.

                      • [^] # Re: surcharge hospitalière

                        Posté par (page perso) . Évalué à -7 (+6/-15). Dernière modification le 24/03/20 à 13:30.

                        Il y a en qui, à la place de cracher sa haine sur des ennemis imaginaires pour se faire plaisir à court terme, regardent à long terme, par exemple en estimant que de te priver de loisirs pendant quelques mois est plus rentable que de te, entre autre mais pas que toi, priver à vie de loisirs (conséquence pratique si on appliquais tout ton "programme", autant celui sur le sujet chaud du moment que ton "programme" économique et social affiché avant cette actualité).
                        Oui, notre démocratie sauve aussi les gens contre leur gré (enfin, contre leur bêtise, parce qu'ils pensent que l'herbe sera plus verte avec leur "programme" qui a déjà été testé mais jamais marché "mais c'est parce que bla bla bla").
                        Ce que tu détestes est ce qui te permet de vivre ta petite vie confortable et avoir de quoi écrire ici…

                        PS : je ne dis pas que tout ce que fait le pouvoir en place est bien (il y a largement de quoi améliorer); juste qu'il est largement "moins pire" que tous ce que peuvent dire des piliers de bar autoproclamés médecins et économistes à la recherche d'un coupable, amateurs de dictature si ils pouvaient que ce soit la leur.

                      • [^] # Re: surcharge hospitalière

                        Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+3/-5).

                        Je te suggère vivement de changer de travail si tu n'y trouve strictement aucun intérêt.

                  • [^] # Re: surcharge hospitalière

                    Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+7/-2).

                    Tout le monde va en subir les conséquences, si tu penses le contraire tu es bien naïf…

                    Ouais, enfin, probablement qu’entre ma sœur, ton oncle, moi et Bernard Arnaud, les conséquences seront pas les mêmes.

                    • [^] # Re: surcharge hospitalière

                      Posté par (page perso) . Évalué à -10 (+3/-15). Dernière modification le 24/03/20 à 13:53.

                      Ni entre toi et une personne dans un pays plus pauvre.
                      Tu "oublies" que tu es un privilégié, pour taper gratuitement sur plus riche que toi.

                      Un Arcaik des pays plus pauvres considérait Arcaik comme Arcaik considère Arnaud.
                      Et ça ne nous avance pas plus, en fait, à part savoir que tu te détestes en pratique et balance des phrases simplistes pour te faire plaisir mais sans regarder que tu fais partie des riches.

                      • [^] # Re: surcharge hospitalière

                        Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+10/-2).

                        Je n’oublie rien du tout, bien au contraire.

                        Et puis, Zenitram, « il y a pire ailleurs » n’a jamais été une très bonne philosophie, je préfère prendre exemple sur ceux qui font mieux que moi.

                • [^] # Re: surcharge hospitalière

                  Posté par (page perso) . Évalué à -1 (+7/-8).

                  Tout ces raccourcis :(

                  1/ Ce n'est pas parce que tu touches un loyer que tu es rentier.
                  2/ Il ne va pas y avoir beaucoup de dividendes cette année.
                  3/ Je suis prêt à parier qu'on va mettre les grosses entreprises à contribution après la crise avec un impôt spécial. Cela a déjà été pratiqué.
                  4/ Les salariés (et les fonctionnaires) sont plutôt bien lotis. Demande donc aux indépendants ce qu'on leur propose. 1500€ / mois pour ceux qui n'ont plus d'activité et qui jettent la marchandise périssable…

                  • [^] # Re: surcharge hospitalière

                    Posté par . Évalué à 10 (+16/-6).

                    1/ Une personne qui vit sur le travail des autres, c'est un peu la définition d'un rentier. Je dirais que c'est même complètement la définition d'un rentier.
                    2/ Pure spéculation. Je te rappelle que c'est la crise, on peut pas financer les hôpitaux publics, les salaires et le matériel. Salauds de fonctionnaires.
                    https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/versements-records-aux-actionnaires-du-cac-40-en-2019-1161373
                    3/ Pure spéculation. Pour l'instant on supprime les congés payés et les RTT.
                    https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/nord-0/tourcoing/gerald-darmanin-souhaite-que-salaries-prennent-leurs-conges-payes-confinement-1804826.html
                    4/ Les indépendants ? On me dit qu'il n'y a pas de rapport avec les rentiers.

                    • [^] # Re: surcharge hospitalière

                      Posté par (page perso) . Évalué à -2 (+7/-12).

                      1/ Une personne qui vit sur le travail des autres, c'est un peu la définition d'un rentier. Je dirais que c'est même complètement la définition d'un rentier.

                      Sauf qu'en réalité il n'y a pas grand monde qui ne vit que grâce à des revenus locatifs en fait. C'est souvent soit un complément de revenu ou parfois aussi un proprio qui loue sa propriété et sa résidence principale car il a dû déménager pour X raisons et n'a pas vendu son bien pour d'autres raisons.

                      Et le plus grand bailleur de France, c'est indirectement l'État via les HLM.

                      L'investissement locatif cela demande beaucoup de capitaux pour avoir un train de vie intéressant pour arrêter de travailler.

                      3/ Pure spéculation. Pour l'instant on supprime les congés payés et les RTT.

                      C'est faux… Il faut arrêter de se moquer du monde.
                      Quand tu ne bosses pas, chez toi, certes confiné et que tu es payé c'est un congé payé. Si on te le supprimait vraiment, tu ne serais pas payé alors que tu es confiné, ou tu travaillerais sans avoir le droit à ces congés plus tard.

                      Globalement ce qui a été mis sur la table est une adaptation d'une loi existante. Ton employeur pouvait depuis très longtemps t'imposer 4 semaines de congés sur les 5 dont tu as le droit. En général en août ou Noël pour ceux qui étaient concernés par des fermetures d'usines par exemple.

                      Mais jusqu'ici l'employeur devait planifier ce droit au moins 1 mois et demi en avance. L'idée est que l'entreprise peut y recourir 1 semaine en avance pour leur permettre de l'appliquer pendant le confinement.

                      Bref ce n'est pas un droit nouveau qu'on accorde aux méchants patrons au détriment des salariés. C'est pour permettre à des entreprises d'avancer leur congé annuel pour coller avec ce creux économique pour que cela soit moins douloureux. Le salarié est un peu lésé oui car il n'ira pas en vacances à l'autre bout du monde ou de la France contrairement à ce qu'il avait prévu mais chez lui. Mais bon ils restent payés à ne pas travailler effectivement et peuvent donc se reposer, profiter de leur cellule familiale voire s'occuper de chez eux.

                      Je comprendrais qu'on râle parce qu'on rabatte sur le droit social mais ici ce n'est même pas le cas.

                      4/ Les indépendants ? On me dit qu'il n'y a pas de rapport avec les rentiers.

                      Non, mais leur sort est bien plus précaire que celui des salariés dans ce genre de situations.

                      • [^] # Re: surcharge hospitalière

                        Posté par . Évalué à 5 (+15/-11).

                        1/ Personne n'a dit qu'ils devaient pouvoir vivre de leurs rentes comme des pachas. Toujours est-il qu'ils perçoivent une rente sur le dos des travailleurs.

                        3/ Techniquement c'est pas des congés payés, mais de l'activité partielle, donc avec perte de salaire. Et les méchants patrons perçoivent une bonne grosse indemnité pour que ça passe sans douleur et ne pas rogner sur les dividendes. De toutes façons, ça les arrange bien vu que même s'ils voulaient continuer l'activité, il n'y a plus ni fournisseurs, ni clients.
                        Apparemment tu n'es pas au courant, les méchants patrons peuvent déjà imposer les 5 semaines de congés payés. Tu vois je donne même des billes pour exploiter un peu plus tes travailleurs.
                        Et puis tu m'excuseras, mais des "congés" en étant confinés à plusieurs dans un 30m², avec interdiction de circuler ou d'avoir une quelconque activité en extérieur, ça ressemble plus à de la prison aménagée.
                        Alors oui, je peux comprendre que tu veuilles défendre tes propres intérêts d'exploiteurs. Mais les travailleurs payent déjà leur dîme toute l'année aux rentiers, il serait peut-être temps de faire participer les oisifs à l'effort.

                        4/ Tu mélanges les salariés d'uber avec les indépendants. Et t'inquiètes pas pour eux, ils savent très bien se démerder. Ils profiteront de cette opportunité pour faire juste un peu plus de black en proportion.

                        • [^] # Re: surcharge hospitalière

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+7/-9).

                          1/ Personne n'a dit qu'ils devaient pouvoir vivre de leurs rentes comme des pachas. Toujours est-il qu'ils perçoivent une rente sur le dos des travailleurs.

                          Oui bien entendu, celui qui loue sa seule propriété car il loue celle où il vit (ce qui est un cas courant) est un gros vilain c'est bien connu…

                          Note qu'un rentier pour être rentier ne doit pas vivre d'un travail mais de l'activité de la rente, donc si c'est un complément de revenu, il n'est pas rentier.

                          Techniquement c'est pas des congés payés, mais de l'activité partielle, donc avec perte de salaire.

                          Quand on parle de congés payés ici, on parle ici des vrais congés payés donc sans perte de salaire. Il faut savoir ce quoi tu parles un minimum. C'est d'ailleurs aussi l'avantage de la mesure, recourir à un chômage partiel ou technique engendre une perte de salaire pour les salariés ce qui n'est pas forcément souhaitable.

                          Et puis tu m'excuseras, mais des "congés" en étant confinés à plusieurs dans un 30m², avec interdiction de circuler ou d'avoir une quelconque activité en extérieur, ça ressemble plus à de la prison aménagée.

                          Je ne dis pas que c'est idéal non plus, mais cela peut être mieux de faire ça que d'avoir une boîte qui coule et que le chômage dure après l'évènement.

                          Alors oui, je peux comprendre que tu veuilles défendre tes propres intérêts d'exploiteurs. Mais les travailleurs payent déjà leur dîme toute l'année aux rentiers, il serait peut-être temps de faire participer les oisifs à l'effort.

                          Tout d'abord je suis salarié, et c'est ma seule source de revenu donc tes accusations tu te les gardes.

                          Ensuite, tout le monde va payer, vraiment. Encore une fois il faut être naïf pour croire que les dividendes des boîtes qui ont fermé en cette période vont couler à flot, de même que les revenus de ceux qui dépendent des bénéfices pour les percevoir.

                          • [^] # Re: surcharge hospitalière

                            Posté par . Évalué à -1 (+3/-5). Dernière modification le 25/03/20 à 10:31.

                            Oui bien entendu, celui qui loue sa seule propriété car il loue celle où il vit (ce qui est un cas courant) est un gros vilain c'est bien connu…

                            Oh purée. Maintenant voilà que tous les rentiers sont des airbnb. Toi t'es prêt à tout, hein ? Rien ne t'arrête ?

                            Tout d'abord je suis salarié, et c'est ma seule source de revenu donc tes accusations tu te les gardes.

                            Ah beh bravo. Sincèrement bravo.
                            https://www.youtube.com/watch?v=h_krFtUbRns

                            Ensuite, tout le monde va payer, vraiment. Encore une fois il faut être naïf pour croire que les dividendes des boîtes qui ont fermé en cette période vont couler à flot, de même que les revenus de ceux qui dépendent des bénéfices pour les percevoir.

                            Évidemment que si, le fric va couler à flot pour les rentiers. Comme ça a toujours été. Il y en a quelques-uns qui vont bouffer la culotte. Et ça aura l'avantage de satisfaire les bas instincts de la plèbe, pendant que le gros des troupes vont continuer tranquillement leurs petites affaires.
                            Mais une bonne grosse partie vont se faire des couilles en or, en exploitant correctement les "opportunités" qui vont se présenter, et pas seulement à court terme. Et toujours sur le dos des travailleurs.
                            http://www.leparisien.fr/economie/coronavirus-la-semaine-de-travail-pourra-durer-jusqu-a-60-heures-dans-certains-secteurs-24-03-2020-8287260.php

                            Et oui, vu la gestion de la crise par notre chef des armées, ça va être un carnage économique sans précédent. Ça, on le sait tous. Mais ce ne sera pas à cause de ces cons de salariés, qui eux vont bosser, crever et faire crever leurs collègues et familles. Disposable Heroes.

                            • [^] # Re: surcharge hospitalière

                              Posté par . Évalué à 3 (+3/-2).

                              Oh purée. Maintenant voilà que tous les rentiers sont des airbnb. Toi t'es prêt à tout, hein ? Rien ne t'arrête ?

                              Euh… Tu inverses. C'est toi qui a dit que tous les propriétaires qui louaient leur appart étaient des rentiers.

                              Venir maintenant l'accuser d'avoir dit que tous les rentier etaient des airbnb (que vient foutre airbnb là dedans ? personne n'en parlait), c'est plutot osé.

                              Tous les camemberts sont des fromages. Tous les fromages ne sont pas des camemberts

                              • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                Posté par . Évalué à 3 (+3/-1).

                                Euh… Tu inverses. C'est toi qui a dit que tous les propriétaires qui louaient leur appart étaient des rentiers.

                                Non. J'ai dit qu'une personne qui vit sur le travail des autres, c'est la définition d'un rentier. Donc les propriétaires font partie de cette catégorie. Mais c'est pas pour autant qu'ils en constituent la majorité du genre. Et c'est pas non plus les plus nuisibles à la société, et de loin. On a d'autres rentiers parasites qui sont autrement plus nuisibles : les actionnaires, et toute la clique des marchés financiers.

                                Le plan pour sauver les entreprises - Heu?reka
                                https://www.youtube.com/watch?v=CFtS-nLgYu8

                                Et quand je disais que certains vont se faire des couilles en or en exploitant les opportunités qui vont se présenter… il aura pas fallu longtemps.

                                La maison-mère de SFR veut profiter du dispositif gouvernemental de crise pour une grande partie de ses 9 000 salariés. En dépit d'excellents résultats financiers.
                                Dès lundi, le secrétaire central du CSE d’Altice France, Alain Mendiburu, avait adressé un courrier au PDG, Alain Weill, pour s’indigner : «Comment une entreprise comme SFR peut justifier de la nécessité de réduire son activité et mettre au chômage partiel près des deux tiers de ses salariés alors que durant cette période de confinement SFR continue à générer la quasi-intégralité de ses sources de revenu, et est appelée à apporter son concours au maintien de l’activité nationale en tant qu’opérateur d’intérêt vital ?»

                                https://www.liberation.fr/france/2020/03/24/altice-au-chomage-partiel-un-projet-funeste-et-cynique-pour-les-syndicats_1782944

                                • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                  Posté par . Évalué à 4 (+4/-2). Dernière modification le 25/03/20 à 17:09.

                                  Euh… Tu inverses. C'est toi qui a dit que tous les propriétaires qui louaient leur appart étaient des rentiers.

                                  Non.

                                  Si !

                                  Je reprends l'historique :

                                  Stéphane ESCAICH dit "1/ Ce n'est pas parce que tu touches un loyer que tu es rentier."

                                  Tu réponds "1/ Une personne qui vit sur le travail des autres, c'est un peu la définition d'un rentier. Je dirais que c'est même complètement la définition d'un rentier."

                                  Donc, tu affirmes que tous les gens qui touchent un loyer vivent sur le travail des autres (ce qui est faux, je vis de mon travail, pas du loyer que me verse mon locataire, car je paye un loyer ailleurs), et que ce sont des rentiers.

                                  Au final, oui, tu as bien affirmé que tous les propriétaires qui louent leur bien sont des rentiers. Or, c'est faux.

                                  J'ai dit qu'une personne qui vit sur le travail des autres, c'est la définition d'un rentier. Donc les propriétaires font partie de cette catégorie.

                                  D'où vient le "donc" ? Je loue l'appart dont je suis propriétaire dans une ville pour pouvoir prendre une location dans une autre ville (au passage, je perds de l'argent). En quoi je "vis sur le travail des autres" ?

                        • [^] # Re: surcharge hospitalière

                          Posté par . Évalué à 0 (+1/-3).

                          Toujours est-il qu'ils perçoivent une rente sur le dos des travailleurs.

                          Tu confonds bailleur et entier.

                          Un travailleur peut être un bailleur aussi, ce sont deux choses qui n'ont à peu près rien à voir.

                        • [^] # Re: surcharge hospitalière

                          Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

                          3/ Techniquement c'est pas des congés payés, mais de l'activité partielle, donc avec perte de salaire. Et les méchants patrons perçoivent une bonne grosse indemnité pour que ça passe sans douleur et ne pas rogner sur les dividendes.

                          Sur ce point, je t'invite à te renseigner sérieusement. Dans mon cas, par exemple, le chômage partiel c'est 40% de dépense, 30% d'avance pour 0% de travail. Donc non, ça ne passe pas sans douleur.

                          • [^] # Re: surcharge hospitalière

                            Posté par . Évalué à -4 (+1/-6).

                            Tu fais peut-être partie de la caste de ceux qui payent honnêtement leurs salariés. C'est un tort. C'est pour ça qu'il faut exploiter au maximum ses salariés. Tu les paierais au SMIC tu serais largement moins emmerdé.

                            • [^] # Re: surcharge hospitalière

                              Posté par . Évalué à 1 (+0/-1).

                              C'est un tort.

                              Non, c'est tout à son honneur, et si tous les patrons étaient comme lui, il n'y aurait pas besoin de créer des lois alambiqués pour éviter/permettre les abus, et si tous les travailleurs/bailleur/loueurs/politiques/contribuables étaient honnêtes, on aurait pas besoin d'un tel volume de loi.

                              En attendant l'humain restant humain, si une loi peut être abusée, avec le temps, elle le sera; c'est pour cela que pour le lois écrites dans l'urgence, il faut mettre une date de péremption : elle n'ont pas eu le débat contradictoire traditionnel démocratique qui permet d'éviter certains écueils.

                              Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                              • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-2). Dernière modification le 25/03/20 à 11:39.

                                c'est tout à son honneur

                                Même en restant totalement cynique, payer correctement les employés permet d'avoir une performance correcte de l'entreprise, de la tranquillité, et des revenus maximisés pour le dirigeant. Obtenir la même chose en payant mal nécessite bien plus d'efforts et d'emmerdements.

                                Ce n'est pas le cas dans tous les domaines, mais dans l'informatique ça fonctionne plutôt bien.

                                Après, c'est plus une question d'aptitudes intellectuelles qu'autre chose. Un patron qui ne sait que faire le flic aura probablement tendance à être du côté des salaires minimaux vu que ses employés doivent être fliqués. Et un patron qui sait faire confiance aura probablement la tendance inverse vu que ses employés font un boulot du tonnerre (ça peut être les mêmes employés dans les deux cas).

                              • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                Posté par . Évalué à -2 (+1/-4).

                                C'est un tort

                                Non, c'est tout à son honneur

                                #TeamSecondDegré #HumourNoir

                          • [^] # Re: surcharge hospitalière

                            Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

                            Attends, tu n'es pas censé toucher quelque chose ? Le gouvernement parlait de suppression de charge, par exemple, ce qui fait une grosse économie. Les entreprises qui mettent au chômage partiel vont vraiment payer 70 % du super brut alors que les salariés seront payés 84 % du net (74 % du brut) ?

                            Je ne me suis pas renseigné sérieusement sur le sujet n'étant pas concerné, mais ça semble totalement opposé aux annonces gouvernementales. C’est possible, entre les annonces et la réalité…

                            • [^] # Re: surcharge hospitalière

                              Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-1).

                              Le gouvernement parlait de suppression de charge

                              Ce sont des cotisations sociales, pas des « charges », et en faisant ça, le gouvernement se prive encore une fois de l’argent qui aurait permis à l’hôpital public de surmonter cette crise.

                    • [^] # Re: surcharge hospitalière

                      Posté par . Évalué à 0 (+1/-3).

                • [^] # Re: surcharge hospitalière

                  Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+6/-2).

                  Ceux qui payent de leur sousous, ce sont quand même avant tout les commerces et les indépendants. Ceux qui payent de leur fatigue et pour certains de leurs vie, ce sont les soignants, les personnels de supermarchés et les gendarmes.

                  Dans le lot, les salariés sont quand même vraiment bien lotis, surtout ceux qui font partie de grosses entreprises. C'est pas pour ça que j'approuve la politique gouvernementale mais il faut voir qu'il y en a qui s'en sortent réellement mieux que d'autres.

                  • [^] # Re: surcharge hospitalière

                    Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+9/-3).

                    Les soignants sont des salariés et on leur supprime déjà leurs congés (ici les soignants qui étaient en vacances sont rappelés et doivent se tenir disponible, on refuse de reporter leurs congés donc privé de vacances dans le cul Lulu, mais on t’applaudira promis !).

                    Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

                    • [^] # Re: surcharge hospitalière

                      Posté par . Évalué à 2 (+3/-3).

                      On m'a déjà fait revenir de congé, la loi autorise l'employeur à le faire. C'est encadré, et il y a des compensations.
                      Les soignants, sont heureusement plus professionnels et responsables que tu sembles l'être si on lit le paragraphe auquel je réponds.
                      Certains métiers ont des astreintes, les personnels d'EDF par exemples étaient revenus travailler après la tempête de 1999. Un certain nombres ont appelé d'eux même, car ils se sentent responsable du service rendu par leur entreprise.
                      Les médecins ont fait le serment d’Hippocrate, qui fait qu'ils ont juré de soigner les gens. Peut-être que pour eux, ça veut dire quelque chose ?

                      Un peu de conscience professionnel et civique serait pas mal.

                      • [^] # Re: surcharge hospitalière

                        Posté par . Évalué à 0 (+0/-2).

                        les personnels d'EDF par exemples étaient revenus travailler après la tempête de 1999.

                        EDF ? T'es sûr? RTE je veux bien, mais EDF, c'est juste la production, les lignes qui tombent c'est pas vraiment leur métier.

                        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                        • [^] # Re: surcharge hospitalière

                          Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+2/-0). Dernière modification le 24/03/20 à 11:34.

                          RTE a été crée en 2000, donc après la tempête.

                          À ce moment là EDF était bien responsable des lignes aussi.

                        • [^] # Re: surcharge hospitalière

                          Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

                          Je mets de coté le fait qu'en 2000, la séparation de RTE et d'ERDF du reste d'EDF n'était effective.

                          C'est marrant comme on a tendance à oublier les liens entre les entreprises.

                          RTE est une SA détenue à strictement plus de la moitié de sa capitalisation (50.1% pour être exact) par EDF, c'est donc une filiale d'EDF. Donc dire ça concerne RTE, EDF s'en fout, c'est osé.

                          De plus la tempête en 2000 a touché beaucoup plus violemment le réseau de distribution que le réseau de transport. Le réseau de distribution est géré en grande partie par Enedis (anciennement ERDF) mais pas partout (pas chez moi par exemple). Et Enedis est une filiale à 100% d'EDF.

                      • [^] # Re: surcharge hospitalière

                        Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+8/-2).

                        Être professionnel n'oblige pas à être un pigeon.

                        Le discours sur la responsabilité et les conséquences dramatiques est utilisé pour mal payer les soignants.

                        Les violons ça va bien 5 minutes.

                        Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

                        • [^] # Re: surcharge hospitalière

                          Posté par . Évalué à -1 (+3/-6).

                          Le discours sur la responsabilité et les conséquences dramatiques est utilisé pour mal payer les soignants.

                          Je ne connais pas assez leur situation réelle. Moi je veux bien que les soignants, hôpitaux aient plus de sous. Mais ça coûte plus cher à la sécurité sociale. Penses-tu que tout le monde est prêt à perdre 200€/mois sur son salaire net pour donner des sous à l'hôpital. Pour la plupart des gens se sera non. On a le système qu'on mérite collectivement.

                          Des discours sur ce qui aurait dû être fait est facile après. Si on nous avez confiné fin janvier comme certains politiques disent qu'il aurait fallu faire :

                          • Les gens aurait encore moins accepté le confinement ;
                          • Les même politiques auraient dit que ça ne servait à rien, regardait finalement on a eu très peu de cas (grâce à l'hypothétique confinement).
                          • etc.

                          Je crois qu'il faut qu'on retrouve tous de l'humilité collectivement. Un comité scientifique fait de son mieux pour prendre des mesures aux meilleurs moments. Il sera temps après d'améliorer grâce au retour d'expérience. Quand au salariat, je n'ai que peu de doute sur le fait que si les mesures exceptionnelles reste, un juge fera une bonne jurisprudence.

                          Je suis peut-être naïf, mais j'ai confiance en nous.

                          • [^] # Re: surcharge hospitalière

                            Posté par . Évalué à 8 (+7/-1).

                            Je ne connais pas assez leur situation réelle. Moi je veux bien que les soignants, hôpitaux aient plus de sous. Mais ça coûte plus cher à la sécurité sociale.

                            Si l'Etat arretait de voler la sécurité sociale, on en aurait les moyens…

                            Les taxes sur le tabac et l'alcool étaient à l'origine destinées à financer la sécurité sociale. Finalement, l'Etat en prend une grande partie, laisse les miettes à la Sécu, puis se plaint que la Secu perd de l'argent et qu'il doit la renflouer, et en profite pour baisser les budgets santé.

                            De là à dire qu'on nous prend pour des cons….

                            Penses-tu que tout le monde est prêt à perdre 200€/mois sur son salaire net pour donner des sous à l'hôpital.

                            200 euros par mois, carrément ? Perso, je n'ai pas besoin que mon lit d'hopital soit fait d'or incrusté de diamants…

                            On a le système qu'on mérite collectivement.

                            En effet : on a le système qu'on mérite. On mérite d'avoir de la merde parce qu'on accepte lorsque les politicards nous disent qu'on doit baisser les budgets alors qu'en fait si on arretait de piquer dedans, le budget irait très bien…

                            • [^] # Re: surcharge hospitalière

                              Posté par (page perso) . Évalué à -1 (+2/-6).

                              Si l'Etat arretait de voler la sécurité sociale, on en aurait les moyens…

                              C'est un argument que j'entends souvent mais en réalité je n'en perçois pas la pertinence.

                              Je veux dire, si l'État laissait tout ce qui revenir à la Sécu pour la Sécu, cela signifie que l'État doit récupérer ces sous pour son budget ailleurs. Via d'autres impôts ou taxes, ou rogner sur ses dépenses propres (mais là encore, les marges sont réduites).

                              À la fin on abouti au même point, soit on rogne sur les dépenses quelque part (Sécu, État, autres) avec des conséquences en terme de service, ou alors on augmente les prélèvements ailleurs.

                              Donc finalement cela ne change rien que l'État agisse ainsi ou autrement. On a le même problème avec les mêmes options sur la table.

                              200 euros par mois, carrément ? Perso, je n'ai pas besoin que mon lit d'hopital soit fait d'or incrusté de diamants…

                              Personne n'a d'ordre de grandeur, et il ne faut pas oublier que la Sécu n'est pas le seul domaine où il y a des revendications de la sorte : retraites, nombre de fonctionnaires, valorisation des aides sociales, etc.

                              Personnellement je ne suis pas contre ce genre de revalorisation malgré le coût que cela aurait pour moi en un sens. Mais pour beaucoup cela risque de bloquer sur ce point. Et le budget que cela nécessiterait ne serait pas négligeable.

                              • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                Posté par . Évalué à 8 (+6/-0).

                                C'est un argument que j'entends souvent mais en réalité je n'en perçois pas la pertinence.

                                La pertinence c'est que le budget de l’État et le budget de la sécu sont séparés, qu'il y a une raison pour cela, et que lorsque l’État se plaint de devoir renflouer la sécu alors qu'il n’arrête pas de la piller, qu'il en profite pour baisser les budgets de la santé et que tout le monde applaudit, j'ai vraiment l'impression qu'ils ont raison de nous prendre pour des cons.

                                Je veux dire, si l'État laissait tout ce qui revenir à la Sécu pour la Sécu, cela signifie que l'État doit récupérer ces sous pour son budget ailleurs. Via d'autres impôts ou taxes, ou rogner sur ses dépenses propres (mais là encore, les marges sont réduites).

                                Tout à fait. Mais je préférerais qu'il le fasse, plutôt que de piller la sécu. Ce serait plus honnête, et politiquement plus courageux de dire "l’État est mal géré, on va devoir augmenter les impôts et baisser le budget de la défense" que de dire "les français font n'importe quoi avec la sécu, les médecins font des arrêts de travail de complaisance, ça fout la merde dans le budget de l’État qui doit renflouer la sécu et du coup on est obligés d'augmenter les impôts et de baisser le budget de la défense".

                                À la fin on abouti au même point, soit on rogne sur les dépenses quelque part (Sécu, État, autres) avec des conséquences en terme de service, ou alors on augmente les prélèvements ailleurs.

                                Non. Pas de raison de rogner sur le budget de la sécu si ce budget, qui est censé être indépendant, se porte bien. Et ce serait le cas si on arrêtait de le piller.

                                Donc finalement cela ne change rien que l'État agisse ainsi ou autrement. On a le même problème avec les mêmes options sur la table.

                                Si : ça change qu'on aurait un système de santé qui fonctionnerait correctement. Du coup on serait pas obligé de faire du mal à toute l'économie pour éviter de saturer le système de santé.

                                L’État manque de moyen ? On le sait. Il peut augmenter les impôts, baisser tel ou tel budget. Mais piquer dans un budget qui n'est pas le sien, c'est maaaal. Surtout que ça ne l’empêche pas de baisser les autres budgets et d'augmenter les impôts…

                                il ne faut pas oublier que la Sécu n'est pas le seul domaine où il y a des revendications de la sorte : retraites, nombre de fonctionnaires, valorisation des aides sociales, etc.

                                Sauf que le nombre de fonctionnaires, c'est bel et bien le budget de l'Etat. La sécu a son propre budget, sensé être indépendant.

                                • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                  Posté par . Évalué à 3 (+2/-1).

                                  Et ce serait le cas si on arrêtait de le piller.

                                  Je trouve ton analyse intéressante mais as-tu des éléments factuels qui attestent cette affirmation ?

                                  C'est une vraie question, pas un piège. J'avoue humblement ne pas être au fait de tout ce qui se déroule dans la gestion de notre notre Etat.

                          • [^] # Re: surcharge hospitalière

                            Posté par . Évalué à 7 (+6/-1).

                            « Des discours sur ce qui aurait dû être fait est facile après. »

                            Non mais c'est une blague ?

                            Parce que personne ne se plaignait avant de la destruction du service publique et en particulier des services de santé ?

                            Tiens, ça tombe mal, figure toi que y a des gens qui sont prêts à s'asseoir sur leur pognon et qui le disent depuis un moment : http://www.raisonsdagir-editions.org/catalogue/la-casse-du-siecle/

                            • [^] # Re: surcharge hospitalière

                              Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

                              Non mais c'est une blague ?

                              De sortir une citation du contexte pour lui faire dire autre chose ?

                              La citation parle du confinement et de son efficacité, tu élargies sur le système de santé complet, qui n'était ni mon propos autour de cette citation, ni de ma compétence comme je l'ai marqué un peu plus haut que ce que tu cites : Je ne connais pas assez leur situation réelle. Moi…

                              Bon confinement.

                          • [^] # Re: surcharge hospitalière

                            Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+1/-3).

                            Penses-tu que tout le monde est prêt à perdre 200€/mois sur son salaire net pour donner des sous à l'hôpital.

                            Bah non, ceux qui vivent avec 1200€/mois, ils vont difficilement accepter ça (à raison).

                            • [^] # Re: surcharge hospitalière

                              Posté par . Évalué à -2 (+2/-6).

                              Ahhh la fameuse poche sans fond des "autres", des "riches". Qu'on peut ponctionner sans fin pour une raison différente a chaque fois pour résoudre tous les problèmes au gré de l'actualité.

                              C'est vraiment pratique ces solutions simples: on peut les ressortir a chaque fois et avoir toujours raison.

                              • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                Posté par . Évalué à 8 (+6/-0).

                                Oui, on peut le ressortir à chaque fois, la même somme est complètement injuste, une somme proportionnelle est complètement injuste, seule une ponction non-proportionnelle est juste. Je t'invite à lire ce livre.
                                Il faut bien comprendre qu'un capitaine d'industrie ou même un patron de PME extrait de la création de valeur ajoutée des forces productives, pour ses actionnaires, son investissement, ses salaire, … De ce fait il capte un salaire appuyé sur la somme du travail de ses salariés. Ainsi son salaire dépend bien plus des routes, de l'hopital, … des services publics. Il apparaît ainsi normal, et totalement légitime de ne pas mettre une contribution proportionnelle, car son usage des moyens mis à disposition des citoyens est bien plus important. Donc oui, il est légitime de faire payer les riches beaucoup plus car ils utilisent beaucoup plus les moyens de l'état. Après, j'ai une position encore bien plus violente sur les rentiers … Ceux qui sont nés riches, ont eu accès à tous et sont complètement persuadés qu'ils méritent tout …

                                Donc, oui, c'est vraiment pratique ces solutions simples: on peut les ressortir a chaque fois et avoir toujours raison.

                                • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+2/-4).

                                  Ce que tu exposes est un choix politique, un choix de société.
                                  Il n'est donc pas possible de prétendre que c'est la vérité, qu'on a systématiquement raison en suivant cette voie.

                                  • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                    Posté par . Évalué à 1 (+0/-1).

                                    En effet,

                                    C'était une touche d'humour en reprenant la fin du commentaire précédent telle quelle.

                                    Ceci dit avoir raison, n'est pas absolu, ça se voit facilement avec l'expression avoir raison de :
                                    "Obtenir gain de cause, triompher, gagner face à quelqu'un."

                                    Si tu te positionnes comme celui qui édicte la bien-pensance, alors tu as raison envers ceux qui ne pensent pas comme toi …

                                  • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+4/-2).

                                    Il n'est donc pas possible de prétendre que c'est la vérité, qu'on a systématiquement raison en suivant cette voie.

                                    Pourtant Zenitram le fait quotidiennement ici et on est bien peu à lui rappeler.

                                    • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+5/-4).

                                      Et en plus il a contaminé Kerro avec son zenitrovirus !

                                      Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

                                    • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+3/-4).

                                      Pourtant Zenitram le fait quotidiennement ici et on est bien peu à lui rappeler.

                                      En quoi cela invalide mon commentaire ?

                                      De plus, c'est faux.

                                      Lorsque Zenitram dit quelque chose de factuel, il y a quasi toujours des zozos qui s'insurgent, généralement en récontant n'importe quoi (réfuter les faits, c'est de la mauvaise fois, donc arguments en carton).
                                      Lorsque Zenitram donne son avis, il y a bien souvent des gens qui argumentent contre.
                                      Lorsque Zenitram dit une connerie, c'est un déchaînement de haine.
                                      Bref, c'est faux.

                                      Comme tu savais que c'était faux lorsque tu l'as écris, cela implique que tu mens. La marque de ceux qui n'ont pas d'arguments valides.

                                      • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                        Posté par . Évalué à 0 (+0/-2).

                                        ou des gens qui trollent …

                                        • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                          Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+1/-4).

                                          Troll != humour

                                          Les trolls sur internet, ça va des pénibles jusqu'aux agresseurs en groupe. C'est du même niveau que les ceux qui piétinent la tranquillité des autres dans la rue, jusqu'à ceux qui agressent en meute : ce sont des comportements à éliminer.
                                          De même que le comportement qui consiste à trouver que c'est amusant, ou constructif, ou je ne sais quelle excuse pour défendre ceux qui posent volontairement des problèmes aux autres.

                                          • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                            Posté par (page perso) . Évalué à -1 (+1/-5).

                                            Troll != humour

                                            false

                                            Tu n'as pas le monopole du troll !

                                            Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

                                            • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                              Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+1/-4).

                                              Quel dommage que aies oublié de fournir des arguments.
                                              Un petit coup de main : https://fr.wikipedia.org/wiki/Troll_(Internet)

                                              Cela dit, tu as l'habitude de ne pas argumenter tes interventions. Il est probable que tu sois étanche aux sources d'informations (en plus d'être étanche au respect basique des individus, comme le montrent tes fréquentes attaques sans arguments contre les opinions qui ne te conviennent pas, juste du sarcasme, de la moquerie).

                                              • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                                Posté par (page perso) . Évalué à -1 (+1/-5).

                                                Tu demandes toujours qu'on réponde à des questions qu'on ne se pose pas :-)

                                                Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

                                                • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                                  Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-2).

                                                  Tu demandes toujours qu'on réponde à des questions qu'on ne se pose pas

                                                  Poser des questions que personne ne se pose, soit je suis un génie, soit je suis un imbécile.

                                                  Peux-tu indiquer où j'ai posé des questions que personne ne se pose ?
                                                  Tu indiques que je le fais toujours, donc tu trouves forcément plein d'exemples.

                                      • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+5/-7).

                                        quelque chose de factuel

                                        C’est ça le truc avec les gens de droite, c’est de considérer le statu quo comme quelque chose de factuel (de « naturel » même), mais dès qu’on le remet en cause : « C’eSt UNe oPiNioN PolItQue, bla bla bla ».

                                        Accroche toi bien, maintenir le statu quo, c’est aussi une opinion politique. Quand Zenitram nous dit que « y a pas de riches parce qu’en fait y a des pauvres plus pauvres que d’autre pauvres, REGARDEZ, LÀ BAS, UN GREC QUI SE LA COULE DOUCE », désolé mais en plus d’être complètement con, c’est un discours éminemment politique.

                                        • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                          Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+5/-5).

                                          Pas mal l'interprétation personnelle (avec pas mal d'invention pour pouvoir me mettre dans la case "méchant") pour ne pas regarder des faits, la logique de ce que tu dis et penses, en face.

                                          Saloperie de faits, si on pouvait les interdire…

                                          maintenir le statu quo, c’est aussi une opinion politique.

                                          Expliquer la réalité actuelle != souhaiter maintenir le statu quo. C'est expliquer la réalité actuelle, sans dire quoi que ce soit de personnel (aucune opinion sur la réalité actuelle).
                                          Je suis toujours aussi impressionné comment les gens peuvent se cacher la réalité et transformer une réalité expliquée en opinion personnelle.

                                          Mon opinion personnelle, tu la connais très peu car je la donne rarement (ce que je donne souvent sont des faits et une analyse sans "marketing" des idées balancées). Ce qui t'embête n'est pas mes idées mais les faits.

                                          Toujours aussi triste cette négation des faits mais rien de nouveau dans la capacité des gens à se cacher la réalité sous excuse X ou Y, passons.

                                          • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                            Posté par . Évalué à 8 (+8/-2).

                                            Saloperie de faits, si on pouvait les interdire…

                                            Si tu pouvais arrêter de monter un épingle des épiphénomènes.

                                            Oui des gens abuses des allocs,
                                            Oui des gens vivent très bien avec un demi RSA, et même certains avec moins de 5$ par jours
                                            Oui des gilets jaunes roulaient en 4x4 qui coutent une blinde à l'achat, à l'entretient, et au roulage.

                                            Mais bordel, cesse de foutre tous les gens dans UNE petite case qui TE convient pour taper dessus.

                                            ce que je donne souvent sont des faits et une analyse sans "marketing" des idées balancées

                                            Ce que tu prends, c'est 1 cas parmi des dizaines de millier pour justifier ton raisonnement. Scoop, dans des milliers d'individus tu trouveras très probablement une personne critiquable; maie en aucun cas cela ne permet de remettre en cause le reste.

                                            Ta pensée, on la lit bien dans tes choix de cas choisis et ton interprétation. Tout comme Trump ira choisir des délinquant migrants mexicains pour justifier son mur; en ignorant soigneusement ceux qui participent à l'économie de son pays.

                                            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                                        • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                          Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-1).

                                          C’est ça le truc avec les gens de droite, c’est de considérer le statu quo comme quelque chose de factuel (de « naturel » même), mais dès qu’on le remet en cause : « C’eSt UNe oPiNioN PolItQue, bla bla bla ».

                                          Tu réponds à mon affirmation que tu mens délibérément… en racontant des trucs sans aucun rapport avec le fait que tu mentes.
                                          Dans pas mal de tes autres commentaires tu fais pareil : tu sautes à d'autres sujets, tu empiles les affirmations sans argumenter sur les précédentes.
                                          Concentre toi sur des choses pour lesquelles tu es serein. Parce que là tu commences à déborder, tu vas bientôt devenir insultant.

                                          Exemple d'un chose factuelle : « le carburant a augmenté de xx % sur 5 ans en valeur absolue ». Tu peux tordre ça dans tous les sens, ça n'est pas une opinion. Même lorsque c'est énoncé par une personne de droite.

                          • [^] # Re: surcharge hospitalière

                            Posté par . Évalué à 2 (+2/-2).

                            Penses-tu que tout le monde est prêt à perdre 200€/mois sur son salaire net pour donner des sous à l'hôpital. Pour la plupart des gens se sera non. On a le système qu'on mérite collectivement.

                            Les 200€/mois, c'est sûrement ce qu'on payait déjà avant, quand le système de santé était plus équilibré. On a « gagné » ces 200€ de richesses sur le dos de la sécu, et c'est ce qui permet d'afficher un niveau de vie soit-disant plus élevé aujourd'hui, où on peut commander n'importe quelle connerie chinoise pour pas cher alors que ça n'était pas possible il y a 30 ans. Il est là (et dans un paquet d'autres trucs) ton écart, et certes aujourd'hui peut-être que certains rechigneraient à aller en arrière, mais c'est un choix très important qui même s'il ne semblerait pas accumuler beaucoup de partisans au début, devrait faire réfléchir plus d'un vu le résultat qu'on a aujourd'hui.

                            Et pour info, 200€/mois c'est vraiment pas grand chose : il y a deux ans, les cotisations « patronales » de la branche maladie de la sécu c'était 13% de ton brut. Ça doit faire plus que 200€ pour pas mal de gens ici. Ça a été ramené à 7% il y a un an grâce à notre superbe majorité LREM à l'assemblée, la différence doit bien faire tes 200€ pour un certain nombre de gens. Sauf qu'elle est allée dans la poche des patrons, pas dans la tienne… Et après il y a aussi la branche accidents, la branche famille, la branche vieillesse, etc. Cf. mon journal d'il y a quelques mois : https://linuxfr.org/users/benoar/journaux/le-trou-de-la-secu-est-une-volonte-politique

                            • [^] # Re: surcharge hospitalière

                              Posté par . Évalué à 5 (+4/-1).

                              Et pour info, 200€/mois c'est vraiment pas grand chose : il y a deux ans, les cotisations « patronales » de la branche maladie de la sécu c'était 13% de ton brut. Ça doit faire plus que 200€ pour pas mal de gens ici. Ça a été ramené à 7% il y a un an grâce à notre superbe majorité LREM à l'assemblée, la différence doit bien faire tes 200€ pour un certain nombre de gens.

                              C'est une présentation des faits qui me semble franchement partiale. La baisse des cotisations sociales a été compensée par une augmentation de la CSG, afin de faire reposer le coût de la Sécurité Sociale à un ensemble plus large de la société et non qu'aux seuls salariés.

                              Ce qui explique, que malgré la résorption du déficit, le budget de la Sécu n'a cessé d'augmenter ces dernières années.

                              Maintenant oui, quand on voit la crise des gilets jaunes qui a obtenu la baisse de la CSG, on va avoir un vrai défi pour faire comprendre que l’hôpital va devoir être financé, et par tous.

                              • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+4/-5).

                                C'est une présentation des faits qui me semble franchement partiale.

                                Ha mais c'est la méthode! Prendre ce qui arrange pour un but, pas question de regarder l'ensemble surtout si il dérange pour son but…
                                Rien de nouveau.

                                Maintenant oui, quand on voit la crise des gilets jaunes qui a obtenu la baisse de la CSG, on va avoir un vrai défi pour faire comprendre que l’hôpital va devoir être financé, et par tous.

                                Ce qui est rigolo est de voir des gens aimant les gilets jaunes se plaindre du manque de ressources de la sécurité sociale, alors qu'une conséquence des gilets jaunes est une baisse de la CSG pour des gens ayant même 1800 €/mois, et une non augmentation de taxes sur le carburant (rappelons nous comment a commencé les gilets jaunes : par une personne ayant un SUV, un truc de riche même si ils se considèrent pauvres parce que la définition de pauvre est toujours "le contraire de riches, les riches c'est ceux qui gagnent plus que moi", et le foule "Gilets Jaunes" n'y trouvait rien à redire).

                                Bref, un bel "rien à foutre des hôpitaux (et de l'écologie), ce qui compte c'est mon niveau de vie à moi à augmenter" sans l'assumer, et c'est entre autre contre ces personnes (parce que "taxer à 100% les plus riche que moi" ça ne suffira pas d'une car "plus riche" est toujours relatif et de deux ce serait pire pour tous en pratique de taxer que les ultra-riches) qu'il va falloir se battre pour augmenter le budget des hôpitaux, heureusement que le ridicule ne tue pas.

                                C'est triste, mais rien de nouveau.

                                • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                  Posté par . Évalué à 2 (+3/-3).

                                  Ce qui est rigolo est de voir des gens aimant les gilets jaunes se plaindre du manque de ressources de la sécurité sociale

                                  Loin de moi l'idée de défendre les gilets jaunes, mais tu devrais appliquer tes grands principes à toi avant de critiquer chez les autres :

                                  Prendre ce qui arrange pour un but, pas question de regarder l'ensemble surtout si il dérange pour son but…
                                  Rien de nouveau.

                                  Les raisons qui ont poussé les gilets jaunes dans la rue sont multiple, arrogance, manque de pédagogie, on peut débattre sans fin des raisons, être d'accord où non, mais je ne crois pas les avoir entendu réclamer une baisse de la csg, la taxe sur les carburant était juste une goute de plus dans un ras le bol général de voir les même avoir les charges allégées alors que leur charge à eux s’alourdissaient. De mon point de vue une taxe sur les carburant était plutôt une bonne chose, par contre il aurait fallu que cette taxe aille réellement à l'écologie, ce qui n'était pas le cas. Mais bref on ne va pas épiloguer dessus, la réponse a été choisie par le gouvernement, pas les gilets jaunes.

                                  Il voulait mettre fin à la crise? Il remettait l'ISF ; mais il a préféré prendre ailleurs; il aurait aussi pu virer des niches fiscales; il avait le choix des armes.

                                  Les gilets jaunes ne sont qu'un symptôme, un paquet de gens aisés dedans, mais contrairement à ce que tu laisses entendre, il y'avait aussi des gens qui ne font pas partie de la catégorie que tu décris; mais c'est tellement plus simple de tous les ranger dans une même case. Ton monde est tellement binaire que c'en est triste.

                                  Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                                  • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                    Posté par . Évalué à 5 (+4/-1).

                                    Il voulait mettre fin à la crise? Il remettait l'ISF

                                    Dire que l'ISF a été supprimé, c'est encore une manière partielle de présenter les choses. L'ISF a été remplacée par l'IFI.

                                    • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                      Posté par . Évalué à 2 (+1/-1).

                                      L'ISF a été remplacée par l'IFI.

                                      Et? C'est le gouvernement lui même qui dit qu'il a supprimé l'ISF, il a supprimé un impôt pour le remplacé par un autre, sur une assiette moins large.

                                      Globalement c'est une réforme que a été très mal accepté on a exonéré les super riches pour taxer juste les riches, le tout passé en même temps que la diminution de 5€ des APL; ce qui n'a pas vraiment arrangé les choses.

                                      C'est ballot parce que je suis pour la suppressions des APL (progressivement, faut pas déconner non plus).

                                      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                                      • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                        Posté par . Évalué à 5 (+4/-1).

                                        Globalement c'est une réforme que a été très mal accepté

                                        Oui ca a été très mal accepté car les gens ont lu sur Facebook ou sur LinuxFR que l'ISF a été supprimée, ce qui est une fake news.

                                        Quand tu commences à expliquer que ce qui a été réformé, c'est de ne plus taxer la fortune faite sur le travail mais de continuer à taxer les rentes immobilières, et ben là d'un coup les avis deviennent moins tranchés et la discussion (un peu) plus intéressante.

                                        Mais bien, on a bien compris que le jeu n'était pas d'avoir une discussion honnête et constructive.

                                • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                  Posté par . Évalué à 1 (+0/-1).

                                  Prendre ce qui arrange pour un but, pas question de regarder l'ensemble surtout si il dérange pour son but…
                                  Rien de nouveau.

                                  Alors là, balèze : va relire mon commentaire, et voit comment tu fais exactement ce que tu dénonces.

                              • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-1).

                                Maintenant oui, quand on voit la crise des gilets jaunes qui a obtenu la baisse de la CSG, on va avoir un vrai défi pour faire comprendre que l’hôpital va devoir être financé, et par tous.

                                Encore une fois : un smicard, moi et Bernard Arnault on a pas la même capacité à retirer 200€ de nos revenus respectifs.

                                Donc non, pas « par tous », il va falloir rééquilibrer l’impôt.

                                • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                  Posté par . Évalué à 1 (+1/-2).

                                  on en revient toujours au même problème, tu rééquilibre l'impôts les riches trichent ou se barrent.

                                  • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                    Posté par . Évalué à 1 (+0/-1).

                                    donc ta solution ? On ne fait rien comme ça on ne voit toujours pas l'argent mais au moins on peut dire qu'on a un riche chez nous?

                                    On pourrait pas harmoniser la fiscalité ? Ha non Malte n'est pas d'accord.

                                    Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                                    • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                      Posté par . Évalué à 2 (+2/-2).

                                      On taxe le pekin moyen et le pekin de base qui auront peut etre un peu de difficultés un an ou 2 a payer cette nouvelle taxe. Et puis ce pekin ira se plaindre a Bernard Arnault, qui se verra obligé d'augmenter son salaire.

                                      Tu soulages le pekin de base et tu taxes Bernard, la situation est confortable pour lui, Bernard ne voit aucun intérêt à l'augmenter et garde le pognon pour lui, et il aura bien raison, on lui a encore augmenté ses taxes.

                              • [^] # Re: surcharge hospitalière

                                Posté par . Évalué à 3 (+2/-1). Dernière modification le 26/03/20 à 23:04.

                                La baisse des cotisations sociales a été compensée par une augmentation de la CSG, afin de faire reposer le coût de la Sécurité Sociale à un ensemble plus large de la société et non qu'aux seuls salariés.

                                Bof, dans l'absolu les revenus autres que du travail que couvre la CSG (retraites, chômage, capital, patrimoine) sont dérivés du travail à la base (je rappelle qu'on est encore en répartition pour les retraites, et que le capital capte une partie de la valeur du travail), donc ça change temporairement la répartition mais ça aura une tendance à changer plus tard. Et surtout, ça a été transféré des employeurs aux salariés dans l'immédiat ! Et la CSG n'est pas progressive, donc ça a plutôt en fait répartit la charge sur les plus pauvres que les plus riches…

                                Ce qui explique, que malgré la résorption du déficit, le budget de la Sécu n'a cessé d'augmenter ces dernières années.

                                Cette phrase est contradictoire : la résorption du déficit oblige à augmenter le budget de la sécu. Pas « malgré ».

                                la crise des gilets jaunes qui a obtenu la baisse de la CSG, on va avoir un vrai défi pour faire comprendre que l’hôpital va devoir être financé, et par tous.

                                Oui c'est ballot, on a commencé par faire plaisir aux patrons pour ensuite compenser sur les vieux et les chômeurs, et ils ont gueulé… mais c'est bien sûr la faute aux seuls seconds ! Dans quelle logique on peut dire « il faut diviser par deux les resources patronales pour la sécu afin de pérenniser les subventions de feu le CICE » ? (argument du gouvernement) À quoi ça rime de passer ça en douce (c'était exactement pendant le début des gilets jaunes) et de se plaindre quand les gens découvrent le pot aux roses ? Refuser de réaugmenter les cotisations sécu parce que la réforme de la CSG n'a pas pu passer entièrement, c'est normal ? Dire que c'est la faute aux gilets jaunes ?

                                Alors après, oui, les élections (où pas grand monde va voter, c'est effectivement la faute aux abstentionnistes) et les manipulations des journaux (que plus personne ne paye, les citoyens l'ont bien cherché) font qu'on a un résultat selon la norme officielle qu'on ne peut pas contester si on est légaliste (ce que je suis, je pense), et je suis d'accord qu'on ne remet pas en cause Macron avec un « il n'a pas vraiment été élu blah blah ». Mais tout remettre sur le dos des opprimés alors que ceux aux pouvoir ont insisté pour leur faire porter le chapeau, c'est dégueulasse.

          • [^] # Re: surcharge hospitalière

            Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+7/-2).

            Oui, on supprime les loisirs sans supprimer le travail

            L’emploi, pas le travail.

            pour que d'une tu puisse toujours manger / te chauffer / te soigner / etc

            On a pas besoin d’emploi pour manger, se chauffer, se soigner. Par contre ça demande du travail.

          • [^] # Re: surcharge hospitalière

            Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

            que quand ça revient à la normale tu puisses avoir tes loisirs habituels avec ton niveau de vie habituel plutôt que de devoir tout reconstruire.

            Mais quand est-ce que ça reviendra à la normale ? C'est ça (je pense) qui fait peur à ceux qui crient à l'esclavage. Avec le ralentissement de la propagation par le confinement, afin de s'adapter au « rythme » de la disponibilité des hôpitaux, il faudra facile une année voire plus avant d'arriver à avoir une immunité de groupe (je sais pu comment ça s'appelle) ou un vaccin (qu'on paiera la peau des fesses) ou autre chose. C'est quoi le plan du gouvernement à long terme avant de proposer ces mesures ?

            J'ai l'impression que le mois reconductible a été un compromis trouvé pour ne pas dire « pendant très longtemps », mais aussi longtemps c'est intenable, je ne comprends pas quel est leur plan. D'où les inquiétudes.

            • [^] # Re: surcharge hospitalière

              Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-2).

              Ça dépend de ce que tu appelles normal et pour qui.

              La normalité complète risque de prendre vraiment du temps comme tu le soulignes car le moindre cas pourrais générer un nouveau scénario qu'on a connu.

              Mais normalement l'idée est de ramener avec le confinement à un seuil assez bas de cas, qu'on peut facilement tester et confiner et mettre de la vigilance voire des confinements sélectifs dans ces zones géographiques. Un peu ce qu'ils ont fait en Chine hors Wuhan, à Tawain ou en Corée du Sud.

              Du coup le confinement global et national pourrait être levé avec des restrictions très localisées. Cependant cette surveillance nécessaire peut avoir un impact sur les grands évènements ou les voyages à l'étranger pendant quelques temps.

              Car bon le confinement ne peut pas tenir éternellement, la population ne l'accepterait pas et le prix à payer même économiquement serait trop lourd. Mais on ne peut pas relâcher cela trop tôt non plus car la situation redeviendrait ingérable rapidement.

        • [^] # Re: surcharge hospitalière

          Posté par . Évalué à 1 (+6/-7).

          Tu devrais te renseigner sur ce que veut dire esclavage.
          ça va un peu plus loin que « suppression des loisirs ».

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

          • [^] # Re: surcharge hospitalière

            Posté par . Évalué à -2 (+6/-10).

            define:esclavage

            1. Soumission à une autorité tyrannique.

            Le gouvernement passe par ordonnance, ne met pas de limite dans la durée d'application de ses décrets, vient d'ajouter des motif de déplacement liés aux réquisitions du préfet;

            Bref le reste du chemin pour y'arriver n'est qu'à un ou deux pas.

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

            • [^] # Re: surcharge hospitalière

              Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+6/-3).

              esclavage […] le reste du chemin pour y'arriver n'est qu'à un ou deux pas.

              Ouf, à un moment j'ai cru que tu exagérais.

            • [^] # Re: surcharge hospitalière

              Posté par . Évalué à 3 (+3/-2).

              Ah oui, effectivement, une vraie tyrannie. J'en tremble. La Corée du Nord peut aller se rhabiller.
              Encore 2 pas et on va en revenir a l'esclavage, ou des gens deviennent la propriété d'autres gens. Ca va faire plaisir aux nostalgiques de la confédération ici, ils vont probablement émigrer en france, et relancer des plantations de coton et de canne a sucre.

              Bon, plus sérieusement, quand t'auras fini de jouer a te faire peur, tu nous appelles et on discutera.

              Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

            • [^] # Re: surcharge hospitalière

              Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

              Tu es un esclave de tes préjugés.

    • [^] # Re: surcharge hospitalière

      Posté par . Évalué à 10 (+17/-1).

      Ce que je reproche c'est pas l'interdiction de sortie, c'est l'interdiction couplé au "allez travailler"

      J'ai pas de voiture, je travail pour que le réseau électrique fonctionne, on a fait plusieurs groupes pour se relayer sur site, lorsque je ne suis pas en télétravail, je devrai prendre les transport en commun, et croiser pleins de gens.

      Je te garanti que j'ai bien plus de chance de chopper un truc sur mon trajet qu'une ballade en forêt et j'aurais nettement préféré qu'on soit en confinement total. L'Italie est finalement passé en confinement total, parce que le demi confinement, ça ne marche pas : on brasse au boulot, puis dans les transports.

      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: surcharge hospitalière

        Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+12/-7).

        Ce que je reproche c'est pas l'interdiction de sortie, c'est l'interdiction couplé au "allez travailler"

        On est dans une situation où on cherche un équilibre entre le maintient de l'économie en état de fonctionnement et la résolution de la crise sanitaire. Le but n'est pas qu'il y ait 0 transmissions, mais que ces transmissions soient le moins fréquents possibles. Ce que le confinement actuel permet, après est-ce suffisant au regard de l'objectif ou pas je n'en sais rien et je ne pense pas que nous soyons aptes à le définir ici.

        Une économie qui souffre trop, à terme, cela va générer aussi des morts indirects. Donc il ne faut pas forcément se focaliser uniquement sur la crise actuelle mais aussi gérer celles à venir.

        L'Italie est finalement passé en confinement total, parce que le demi confinement, ça ne marche pas : on brasse au boulot, puis dans les transports.

        Cela ne signifie pas que la France (ou tout autre pays) doit faire pareil aussi. L'Italie a peut être acté trop tard cette décision, sa structure de population (démographie, pyramides des âges ou densité de population) n'est pas la même, l'état du système de santé diffère aussi, les habitudes locales également, son tissus économique est différent donc peut être que le télétravail est moins envisageable, etc.

        Bref, des tas de raisons peuvent expliquer pourquoi l'Italie doive aller plus loin dans le confinement sans pour autant remettre en cause la stratégie des autres pays. Et Dans ce genre d'évènements il n'y a pas qu'une solution possible, il y a des arbitrages à faire. Il peut être raisonnable d'en choisir d'autres avec les conséquences différentes que cela peut entraîner évidemment.

      • [^] # Re: surcharge hospitalière

        Posté par . Évalué à 9 (+11/-4).

        Les "moi je" ça n'a aucune valeur statistique. J'imagine que si le confinement est bien suivi et que tu fais partie des exceptions les transports en commun ne sont pas autant surchargés. Depuis ma fenêtre je vois des bus passer mais ils sont tous vides ou presque. Après je ne suis pas en France non plus.

        Enfin l'idée principale derrière ce genre de directives, c'est de séparer le strictement nécessaire du contraire.

        Je suis cycliste, et faire du vélo en ce moment n'a jamais été aussi sûr. Je n'en trouve pas pour autant débile de nous interdire d'aller pédaler tranquillement, même sans prendre de risque. Parce qu'il y aura toujours un ou deux ici et là qui vont finir à l'hosto et user du temps et du personnel en cette période difficile.

        Du reste on parle d'aller se balader en forêt. C'est mignon, c'est pas dangereux quand on y est tout seul. Sauf qu'aux premiers jours du confinements dans certaines régions très habitées qu'ont fait les gens qui ne pouvaient pas faire du shopping / aller au cinéma / pratiquer leur sport favori / regarder du foot / aller voir des amis chez eux ????? ben ils se sont tous retrouvés dans les parcs et en forêt pour aller prendre l'air et par la même occasion se mélanger et partager leurs virus.

      • [^] # Re: surcharge hospitalière

        Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+7/-0).

        Rien n'interdit de penser que la pandémie va durer des mois & des mois & des mois ; si jamais cette hypothèse devait être retenue, impossible dans ce cadre de stopper complètement le travail sur un tel temps.

        Ce qui n'empêche pas de mal le vivre. http://www.legorafi.fr/2020/03/20/covid19-emmanuel-macron-exhorte-les-malades-en-reanimation-a-continuer-leur-activite/

        • [^] # Re: surcharge hospitalière

          Posté par . Évalué à 2 (+5/-5).

          Rien n'interdit de penser que la pandémie va durer des mois & des mois & des mois

          Avec une demi mesure et un président qui dit aux gens qu'il faut continuer à aller bosser, elle va durer des mois et des mois; t'as une période d'incubation d'environ 2 semaines, et on continue de mélanger. les "gestes barrières" sont insuffisant, le mètre est insuffisant, dans les transport en commun, la barre, le bouton / poignée d'ouverture de porte se fait toucher par un paquet de gens chaque jours; sur le lieu de travail, les lieux de passage obligés, comme les pointeuses / ascenseurs / escalier / toilettes vont propager le virus.

          L'impact économique est il plus grand si on cesse tout sur un mois où si on vit au ralenti sur 4 ou 5 ?

          Le bon coté des choses, c'est que la surconsommation va être bien réduite sur les mois à venir.

          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

          • [^] # Re: surcharge hospitalière

            Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+7/-1).

            Cesser tout sur un mois est impossible. Il faut ne serait-ce que manger. Certaines personnes ne sont pas indépendantes. Et puis tous les pays ne le feront pas donc ça ne peut pas marcher.

            • [^] # Re: surcharge hospitalière

              Posté par . Évalué à -1 (+1/-4).

              tout stopper non, mais se contenter de l'essentiel sur 15 jours, et ensuite passer en demi confinement.

              Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: surcharge hospitalière

        Posté par . Évalué à 6 (+7/-2).

        T'as pas compris.

        L'objectif n'est pas que tu n'attrapes pas le virus.

        L'objectif est que toi et tes collegues et tes voisins et le reste de la ville ne l'attrape pas tous en même temps.

        Bref, on regarde la vitesse de propagation, si cela va trop vite pour le système médical on tourne la manivelle pour garder plus de gens chez eux histoire que la propagation ralentisse (note, je n'ai pas dit "arrète"), si cela va à une vitesse folle comme en Italie ben on dit à tout le monde sauf les essentiels de rester chez eux, si cela va lentement on laisse les gens sortir et faire plus de choses.

    • [^] # Re: surcharge hospitalière

      Posté par . Évalué à 5 (+4/-0).

      tu veux dire que la police va faire des rondes en foret pour vérifier ?
      je vais te dire un truc mais a la campagne les gens sortent dehors
      en plus tu pouvais avoir un dérogation pour faire du sport

      • [^] # Re: surcharge hospitalière

        Posté par . Évalué à 7 (+5/-0).

        J'en sais rien mais en espagne l'armée ne rigole pas avec ça et ils font des rondes un peu partou, y compris en hélico. Et j'habite à 100m d'une plage et t'as pas intérêt à aller y fouler le sable non plus.

      • [^] # Re: surcharge hospitalière

        Posté par . Évalué à 6 (+4/-0).

        tu veux dire que la police va faire des rondes en foret pour vérifier ?

        Oui il y a des contrôles par drone. J'ai un ami qui s'est fait pincé comme ça.

    • [^] # Re: surcharge hospitalière

      Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+7/-0).

      Tout à fait. En provenance d'un pote de cette région : https://www.ledauphine.com/faits-divers-justice/2020/03/22/accidents-mortels-en-montagne-et-sur-les-routes-violente-agression-en-plein-grenoble-les-faits-divers-marquants-de-la-semaine

      C'est ce genre de connerie qu'ils veulent éviter. Encore vu deux VTT passer hier avec casque et tout le tralala pas loin de chez moi… Sauf qu'on se pète facilement la clavicule avec ces genres d'engins.

      Je propose aux contrevenants qui abusent, non pas une amende mais un stage d'une semaine, voir plus, genre TIG, comme assistant dans les urgences une fois le calme revenu. Ils verront que même par temps calme, c'est pas drôle drôle…

    • [^] # Re: surcharge hospitalière

      Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

      Le risque d'accident n'est pas la seule raison.
      Actuellement on a qu'un idée très vague du temps pendant le quel le virus peut persister sur diverses surfaces.
      À chaque fois que l'on sort on est amener à toucher tout un tas d'objets, poignées de porte, digicodes, bouton d’ascenseur, etc. Qui plus et on ne peut guère s'empêcher de se toucher le visage (environ 250 fois par jour).
      Toute sortie, même solitaire, augmente donc le risque de contamination.

    • [^] # Re: surcharge hospitalière

      Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

    • [^] # Re: surcharge hospitalière

      Posté par . Évalué à 1 (+10/-10).

      Je ne suis pas certains que rester chez sois soit réellement moins risquer. D'abord, parce que si tu t'ennuie chez toi tu va être tenté de faire des choses plus dangereuses, il y a plus d'accidents chez soi qu'en sorti surtout avec des enfants (des enfants qui tournent en rond on vite fais de trouver les couteaux et montages de chaises sur tables… et des adultes qui s'ennuient s'occupent dans les addictions non moins dangereuse (dont l'alcool, le jeux, ou autre).

      Ensuite le fait d'être enfermer va rendre dépressif ou hargneux (c'est suivant le caractère) les gens et n'est pas sans conséquences. Et ces conséquences sont sur le très long terme.

      La décision de confinement à été prise trop tard et doit du coup être plus violente mais pour autant Macron ne veux pas arrêter les entreprises (même non essentieles). Je crois que c'est surtout la panique et la volonté de contrôler les gens qui commande plus que la raison. Avec le temps la France se rapproche de plus en plus du régime dictatorial. Un dictateur élu pour 5 ans mais dictateur. Pour rappel, il y a des élections en Russie et en Chine. Hitler à été élu entièrement légitimement.

      La simple élection du président n'est pas suffisante pour qualifié un pays de démocratique. Encore faut-il des contre-pouvoirs indépendant (de plus en plus muselés en France).

      • [^] # Re: surcharge hospitalière

        Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+10/-0).

        que mes enfants ressemblent à des puces cocaïnoames en manque, oui. Qu'ils se mettent à jouer avec des couteaux, là, je dirai qu'il faut relire la parentalité positive avec un autre regard - on peut interdire à un enfant, comme par exemple lyncher, brûler vif, ou encore démembrer (sauf défenseurs des logiciels privateurs, autorisé en période de chasse uniquement)

      • [^] # Re: surcharge hospitalière

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+3/-2). Dernière modification le 23/03/20 à 21:35.

        Avec le temps la France se rapproche de plus en plus du régime dictatorial. Un dictateur élu pour 5 ans mais dictateur.

        Parce que tu crois sincèrement que cela amuse Macron ? Je ne suis pas du tout de son bord mais toutes ses réformes sont enterrés (qui croit encore que la réforme des retraites va se faire durant ce mandant). La bourse a chuté. Il va falloir financé le redressement…

        Hier, tous les groupes parlementaires ont voté.

        Je ne dis pas que c'est parfait. Je pense qu'on s'est mal préparé et je me pose plein de question sur 'AVANT'. Par exemple, que font les services secrets français en chine ? Qu'à fait le renseignement militaire ? Cela dit, les riquains ont l'ait total à la rue aussi.

        Pur ceux qui ne comprennent pas :

        https://sites.google.com/view/covid19-distanciationsociale/

        L'objectif est de diviser par plus de 10 le nombre de mort… (plutôt par 30 ou 50). On a eu de la chance de ne pas avoir eu en Europe SARS, Ebola, H1N1… En 20 ans, il y avait déjà eu au moins 3 alertes, la quatrième frappe. C'est pas comme si on ne savait pas. C'est le système qui doit changer en profondeur.

        J'ai des doutes que Macron change mais pour certain ministre, même de droite dont je n'aime pas trop les idées, je suis sur qu'il ne seront plus JAMAIS comme avant.

        Il faut par exemple redonner du temps au temps donc freiner les livraisons par UPS (livraison mini 72h pour les particuliers), réduire la vitesse des cargos de 25% (1 semaine de plus pour aller en Chine), limiter le trafic aérien notamment arrêter une bonne partie du fret donc réduire la voilure et Airbus… C'est pas gagné !

        • [^] # Re: surcharge hospitalière

          Posté par . Évalué à 3 (+4/-3).

          La bourse a chuté.

          Et?

          Le moyens de productions ont ils disparu?
          Les travailleurs sont ils moins qualifiés ?

          Des sommes purement virtuelles et théoriquement à risque ont disparu; c'est le jeu; la bourse n'est absolument pas un moyen d'évaluer la capacité d'une nation à produire.

          Par exemple, que font les services secrets français en chine ? Qu'à fait le renseignement militaire ? Cela dit, les riquains ont l'ait total à la rue aussi.

          Rien à voir, la Chine à suffisamment communiqué sur le sujet, est passé en confinement total lorsque le truc s'est révélé hors de contrôle, on séquencé le virus, et donné leur résultats sur leur expé avec l'anti-paludique (et mise à part un gars à Marseille, la communauté scientifique à fait bouhhh c'est pas selon les règles, c'est un médicament dangereux, sans pour autant reprendre un protocole de test adapté).

          Pour ceux qui ne comprennent pas :

          Mais j'ai bien compris la distanciation, ce que je ne comprends pas c'est qu'on nous demande de ne plus faire d'activité qui à un taux ridiculement faible de contamination (avec une exposition faible et courte, favorisant la création d'anti-corps), et d'un autre qu'on exige qu'on continue l'activité économique lorsque le télétravail est impossible avec exposition plus forte et plus longue, favorisant le développement de cas graves.

          Soit c'est suffisamment grave pour qu'on passe en confinement total excepté les services indispensables, soit l'interdiction de ballades en forêt n'a aucun sens.

          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

          • [^] # Re: surcharge hospitalière

            Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-1).

            (et mise à part un gars à Marseille, la communauté scientifique à fait bouhhh c'est pas selon les règles, c'est un médicament dangereux, sans pour autant reprendre un protocole de test adapté).

            Il est surtout en train de se payer une campagne de com.

            Ça m’étonnerait pas qu’on le retrouve à donner des Ted Talk à la fin de l’épidémie.

          • [^] # Re: surcharge hospitalière

            Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-1).

            soit l'interdiction de ballades en forêt n'a aucun sens.

            C'est pour ne pas disperser la police et les secours. Une balade seul en forêt n'est pas un pb en soi. Tu confines 80% de la population -> tout le monde se balade dans la forêt…

            Et comme il y a des couillons, tu te retrouves avec des BBQ dans toutes les clairières et des partouzes dans les bosquets ;-) Au pire des VTT qui se pètent le dos ou des gus qui grimpent aux cimes et testent le vol plané…

            Comme je le dis souvent, la majorité des gens regardent encore TF1 ;-) Les mesures ne sont pas faites pour 10% des gens mais pour atteindre les 100%.

            • [^] # Re: surcharge hospitalière

              Posté par . Évalué à 1 (+0/-1).

              Tu confines 80% de la population -> tout le monde se balade dans la forêt…

              Donc là comme on interdit les ballades en forêt, tout le monde se ballade en ville. Je ne suis pas certain de suivre.

              Si c'est pour éviter que les gens viennent de loin, tu imposes que les sortie ballades se fasse à pied => pb réglé, seul ceux qui habitent à proximité peuvent y aller; même raisonnement pour les plages, où les randos montagne.

              Tu interdis aussi tout attroupement de plus de 1 adulte; ça évite les jogging de groupe.

              Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

              • [^] # Re: surcharge hospitalière

                Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-1).

                Au final, tu es d'accord avec le gouvernement, tu interdis.

                Et comme tu n'as pas un flic à mettre derrière chaque personne, tu fais des règles pas top top moumoute mais que tu arrives à contrôler avec peu de personnel ;-)

                • [^] # Re: surcharge hospitalière

                  Posté par . Évalué à 2 (+2/-2).

                  C'est la peur du gendarme qui te fait respecter la loi?

                  J'ose espérer que ce n'est pas le cas.

                  Car si pour faire appliquer la loi tu dois te reposer sur la répression, c'est que tu commence à virer dans un régime totalitaire.

                  Dans un régime normal, pour qu'une loi soit respecté, il faut qu'elle soit comprise et acceptée par la majorité de la population; bien évidemment tu ne peux pas te passer des force de l'ordre car y'en a toujours des qui se croient plus malin que les autres.

                  Si ta loi est comprise & accepté tu n'as pas besoin de beaucoup de main d'oeuvre pour l'appliquer; si au contraire les gens s'en défient, il faudra multiplier les contrôle.

                  Ajoute à cela la facilité de se dédouaner (création de faux certificat d'entreprise disant que tu va bosser par exemple), et tu perds tout l'intérêt du confinement.

                  Tu peux aussi avoir un certificat disant que tu habite tel adresse, puis un autre tel adresse, puis un autre tel adresse, et tu peux traverser Lyon à pied sans problèmes.

                  Bref comme on ne va pas mettre un flic derrière chaque personne, il faut que la loi soit comprise & acceptée.

                  et plus tu prends de mesure douteuses, moins tes lois sont acceptées.

                  Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                  • [^] # Re: surcharge hospitalière

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-1).

                    C'est la peur du gendarme qui te fait respecter la loi?

                    On parle ici des gens qui posent problème : on édicte une règle, et certains ne la respecte pas.

                    Ces gens là c'est plus ou moins chacun d'entre nous selon la situation. Ils sont persuadés de ne pas poser de problème, ou d'être dans leur droit. Du coup seule la peur du gendarme fonctionne.

                    Pareil pour ceux qui conchient les autres. Je pense qu'ils sont très minoritaires, mais là aussi seule la peur du gendarme fonctionne.

                  • [^] # Re: surcharge hospitalière

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 26/03/20 à 19:27.

                    Dès l'annonce de Macron le jeudi soir de fermé toutes les écoles, j'avais compris, mon entourage avait compris. Les terrasses étaient pleines de monde.

                    Dès samedi avec l'annonce de la fermeture des bars à 19h pour minuit, on avait compris que c'était la panique à la tête de l'état, que le confinement général était pour lundi soir, le temps de laisser le premier tour… Et pourtant, dimanche, les parcs et les jeux pour enfants étaient blindés…

                    On est dans une situation que seuls les anciens qui ont connu la guerre de 39-45 ou les des guerres à l'étranger connaissent. Tu mises trop sur l'intelligence collective. Tu vois le problème de ton petit bout de la lorgnette mais tu n'as pas forcément les compétences sur la gestion des foules. Personnellement, je ne l'ai pas.

                    Chacun interprète les règles à son avantage -> simplification à l’extrême des règles ;-)

                    • [^] # Re: surcharge hospitalière

                      Posté par (page perso) . Évalué à -1 (+1/-5).

                      Les gens ne se sont pas confinés avant le confinement? Quelle bande de délinquants !

                      On est dans une situation que seuls les anciens qui ont connu la guerre de 39-45 ou les des guerres à l'étranger connaissent.

                      Tu veux dire qu'il aurait fallu commencer à collaborer avant les consignes du bon Maréchal ? :-)

                      Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

                      • [^] # Re: surcharge hospitalière

                        Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

                        Les gens ne se sont pas confinés avant le confinement? Quelle bande de délinquants !

                        Tu le dis donc avec tes mots, sans règles restrictives venant d'en haut, personne (et toi par la même) ne ferait rien ;-)

                        Tu veux dire qu'il aurait fallu commencer à collaborer avant les consignes du bon Maréchal ? :-)

                        Tu mélanges une phrase sur le vécu des gens en temps de guerre avec une pseudo comparaison malheureuse, malvenu et plus que foireuse de Macron avec Pétain. Je te laisse seul juge avec tes pensées.

                        • [^] # Re: surcharge hospitalière

                          Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+0/-3).

                          Tu le dis donc avec tes mots, sans règles restrictives venant d'en haut, personne (et toi par la même) ne ferait rien ;-)

                          Je ne comprends pas ton point: tu voudrais que les gens s'autoconfinent à la moindre rumeur d'épidémie?

                          Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

                          • [^] # Re: surcharge hospitalière

                            Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+0/-2).

                            Les mesures ne sont pas binaires. Sans parler de confinement total, il aurait fallu limiter les déplacements et les réunions en public inutiles. Cela permet de diminuer le taux de propagation du virus. Si les mesures faibles sont prises assez tôt, on peut éviter les mesures fortes (confinement total).

                            Mais le gouvernement a refusé de prendre des mesures faibles en disant explicitement qu'il fallait continuer à sortir, puis quand il a pris les mesures faibles la population ne les a pas appliquées du jour au lendemain (dur de lui reprocher quand on voit l'exemple donné), donc les mesures fortes se sont imposées.

                          • [^] # Re: surcharge hospitalière

                            Posté par . Évalué à 3 (+2/-1).

                            rumeur d'épidémie

                            Celle là, même Trump n'avait pas osé !

    • [^] # Re: surcharge hospitalière

      Posté par . Évalué à 3 (+3/-2).

      pour la baguette j'en prend par 6 cela me fait 4 jours sans les congeler et toujours bonne sans les congelés, c'est un peu comme les interdiction de fumer en foret lors des canicules en fait on interdit la presence humaine camping, promenade etc .., car il y a TOUJOURS un demeuré qui est plus fort que tous le monde qui sait ce qu'il fait et qui fume, fait un barbecue car c'est entouré de caillou etc …

      et la paf c'est l'accident -> desolé je n'ai pas fait exprès

      on pourrait tous aller se promener avec un masque (en admettant qu'il y en ai) MAIS il y aura toujours qqun pour ne pas le mettre car :
      -j'ai trop chaud
      -c'est moche
      -ca m'etourdi
      -cela ne me concerne pas j'ai 23 ans -> https://www.sofoot.com/une-joueuse-iranienne-de-23-ans-decede-du-coronavirus-480592.html

      y a le même à 28 ans en france hein !

      bref comme depuis des milliers d'années, la majorité souffre de la minorité, du coup tu prend des dispositions pour les personnes qui sont un peu dure de la feuille. Alors je reste chez moi, mon beau père à la retraite va chercher sa baguette (une) par jour et passe voir ses pote à la retraite pour connaitre la météo, inutile mais impossible pour lui de ne pas se deplacer. -> 135 € hi hi hi maintenant il a compris

      ces retraité qui ont peur d'avouer qu'il se font chier comme si c'etait une maladie ! mais n'ayez pas honte tous le monde se fait chier en ce moment enfermé dans un appart.

  • # La cohérence est difficile

    Posté par . Évalué à 10 (+16/-0).

    Risquer la contamination pour l’accomplissement du nécessaire n’offre pas de protection supplémentaire pour éviter les contaminations lors de l’accomplissement du superflu.
    Donc, oui, limiter les risques au strict nécessaire n’est pas absurde.

    La cohérence est difficile, parce que les situations sont très différentes.
    Distinguer le nécessaire et le superflu reste sujet à débat.

    Par ailleurs, il est évident qu’une forêt ou une plage à côté d’une grosse ville va vite se retrouver envahie si on y autorise les sorties.

    Mais, pour ceux qui habitent dans un village à côté d’une forêt, c’est très différent. En temps normal, lorsque je me promène une heure dans la forêt à côté de chez moi, je ne rencontre dans la grande majorité des cas absolument personne. Au pire, je croise une personne et il y a largement la place pour mettre plusieurs mètres de distance si on se croise.

    Mais un président de 67 millions d’habitants ne peut pas faire une liste d’exceptions au cas par cas.

    • [^] # Re: La cohérence est difficile

      Posté par . Évalué à 10 (+10/-1).

      Bon d'accord, mais un tour d'élection municipale par rapport à un tour à vélo on a du mal à comprendre.
      On aurait du faire un tour d'élection municipale mais à condition d'y aller à vélo, comme ça on les aurait eu nos pistes cyclables !

      • [^] # Re: La cohérence est difficile

        Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+9/-11).

        mais un tour d'élection municipale par rapport à un tour à vélo on a du mal à comprendre.

        Car les partis non au pouvoir allaient lui tomber dessus, et auraient crié à la dictature. Mais même sans ça on peut quand même imaginer que faire vivre la démocratie n'a rien à voir avec des loisirs dans une recherche de limiter (et pas de bloquer).
        Désolé, je ne vois pas ce qu'il y a de mal à comprendre, à part si pour toi la démocratie est un loisir.

        Faudrait peut-être arrêter de taper sur les responsables à posteriori, ça sert à rien sauf à se venger d'autres choses, et voir plutôt avec les données du moment (à ce moment la les autres partis étaient pas du tout dans la demande de report, voilà la réalité même si depuis ils se font plaisir à critiquer le choix par pur opportunisme que vous devriez condamner si vous étiez objectifs).

        • [^] # Re: La cohérence est difficile

          Posté par . Évalué à 2 (+3/-3).

          Mais même sans ça on peut quand même imaginer que faire vivre la démocratie

          Non, "faire vivre la démocratie" (sérieux, tu y crois encore à ces phrases toutes faites ?) tout le monde s'en branle, sinon on nous demanderait un peu plus souvent notre avis je pense… mais c'est un autre débat.

          En plus des partis qui auraient crié au déni de démocratie comme tu parles (LREM étant en retrait sur les municipales, l'attaque était donc facile à faire), il y a aussi que à l'époque où il aurait fallu prendre la décision de reporter le premier tour (c'est à dire bien avant le 1er tour, et pas la veille), la population était plutôt dans le "mais c'est quoi ce Corona-truc qui fait 15 morts en Chine ? Nous on a la grippe chaque année qui en fait 20000 alors laissez-nous tranquille", donc je comprends très bien qu'ils aient maintenu.

          En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

          • [^] # Re: La cohérence est difficile

            Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+5/-4).

            En plus des partis qui auraient crié au déni de démocratie comme tu parles (LREM étant en retrait sur les municipales, l'attaque était donc facile à faire), il y a aussi que à l'époque où il aurait fallu prendre la décision de reporter le premier tour (c'est à dire bien avant le 1er tour, et pas la veille)

            Techniquement il était possible de l'annuler au dernier moment. Tout comme le 2e tour qui a été annulé à la dernière minute alors que c'était légalement plus tordu.

            Mais bon l'opposition a commencé à réclamer ces mesures le samedi soir voire le dimanche soir. Bizarrement avant ils n'ont pas vraiment soutenu cette option, au contraire. Le fait que LREM était globalement en mauvaise posture a dû aidé en ce sens.

            Quand tous les partis ont dit qu'annuler le 2e tour serait une bonne idée, à part Mélenchon qui semblait le soutenir encore, le gouvernement y a mis fin. Donc je ne pense sincèrement pas qu'on peut mettre cette décision sur le dos du gouvernement, surtout que c'était dans leur intérêt en réalité de le reporter…

            Pour ce genre de sujets il faut un minimum de consensus politique car on nage en eau grise d'un point de vue constitutionnelle et institutionnelle. Agir de manière unilatérale était vraiment risquée.

            • [^] # Re: La cohérence est difficile

              Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

              Techniquement il était possible de l'annuler au dernier moment.

              Techniquement, peut-être, légalement, c’est pas sûr. À la fin du mois on aura peut-être (virtuellement) plus de maires en France.

            • [^] # Re: La cohérence est difficile

              Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

              à part Mélenchon qui semblait le soutenir encore

              Une source de disponible ?

              • [^] # Re: La cohérence est difficile

                Posté par (page perso) . Évalué à -3 (+0/-6).

                Son discours du dimanche soir, après le scrutin, il semblait être le seul favorable à ne pas appeler à la suppression du 2e tour car la vie démocratique doit continuer et n'est pas un luxe.

                Les autres présidents de partis mentionnaient quant à eux pour le même discours leur souhait que le gouvernement l'annule.

                • [^] # Re: La cohérence est difficile

                  Posté par . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 24/03/20 à 10:14.

                  Je pense que tu fais un raccourcis.

                  Si on lit en entier, c'est un peu différent :

                  Il a ensuite plaidé pour que la démocratie ne soit pas mise "au placard". "Si le gouvernement doit décider que le confinement a lieu, que le deuxième tour n'a pas lieu, il doit prendre ses dispositions le plus tôt possible pour que tout le pays puisse s'organiser en connaissance de cause", a ajouté Jean-Luc Mélenchon.

                  Le patron des Insoumis demande aussi "que l'Assemblée nationale puisse continuer son travail, naturellement dans des conditions de protection sanitaire et de responsabilité".

                  Avant d'ajouter : "Il ne peut pas être question de mettre la démocratie entre parenthèse. Nous ne votons pas les pleins pouvoirs au gouvernement, nous les votons au peuple et à ceux qui les représentent".

                  Source : https://www.rtl.fr/actu/politique/municipales-la-democratie-ne-doit-pas-etre-mise-au-placard-dit-melenchon-7800261154

                  Moi je l'interprète plutôt comme : "on prend des mesures pour préserver la santé et l'économie, n'oublions pas les mesures pour préserver la démocratie".

                  En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

                  • [^] # Re: La cohérence est difficile

                    Posté par (page perso) . Évalué à -1 (+2/-6).

                    Je ne dis pas qu'il souhaitait le maintien à tout prix du 2e tour, mais qu'il n'a pas appelé à son abandon contrairement aux autres partis.

                    Le second tour aurait eu lieu, il n'aurait pas râlé non plus. C'est une position différente des autres partis c'est tout.

                    • [^] # Re: La cohérence est difficile

                      Posté par . Évalué à 5 (+5/-0).

                      C'est un peu tiré par les cheveux non ?

                      Partir de

                      Si le gouvernement doit décider que le confinement a lieu, que le deuxième tour n'a pas lieu, il doit prendre ses dispositions le plus tôt possible pour que tout le pays puisse s'organiser en connaissance de cause

                      et arriver à

                      à part Mélenchon qui semblait le soutenir encore [le second tour]

                      Son propos me semble être que c'est au gouvernement de gérer la crise, et si il doit décider de supprimer le second tour, alors il doit le faire le plus tôt possible.

                      Mais bon, « il n'a pas appelé à son abandon contrairement aux autres partis », c'est ça ?

                      D'ailleurs les sources sur les autres qui ont appelés (en déclaration officielle) à les annuler ? Cela doit être facile, vu que tous les autres l'ont fait.

        • [^] # Re: La cohérence est difficile

          Posté par . Évalué à 5 (+4/-1).

          Démocratiquement ça ne tenait pas debout non plus vu qu'il était plus civique de ne pas sortir de chez soit ce jour là. Maintenant ils ont l'air malin les élus avec si peu de légitimité.

          Il aurait fallu faire un référendum pour décider s'il fallait reporter ou pas, voilà c'est quand même pas compliqué la démocratie.

          Sinon c'était l'occasion ou jamais de tester le tirage au sort par exemple. Ca se fait très bien en confinement le tirage au sort.

        • [^] # Re: La cohérence est difficile

          Posté par . Évalué à 3 (+2/-1).

          Car les partis non au pouvoir allaient lui tomber dessus, et auraient crié à la dictature.

          Et là ils crient à l'amateurisme, et ils accusent le gouvernement d'avoir été inconscient. C'est pas beaucoup mieux.

          Mais même sans ça on peut quand même imaginer que faire vivre la démocratie n'a rien à voir avec des loisirs dans une recherche de limiter (et pas de bloquer).
          Désolé, je ne vois pas ce qu'il y a de mal à comprendre, à part si pour toi la démocratie est un loisir.

          Sans considérer la démocratie comme un loisir, on peut quand meme s'interroger quand on vois : vendredi soir : "allez voter dimanche, ca craint rien"
          lundi soir : "restez chez vous, c'est la merde !"

          Faudrait (…) voir plutôt avec les données du moment

          Les données n'ont pas tant changé que ca entre vendredi et lundi. On savait vendredi que c'etait la merde et qu'il faudrait confiner.

          à ce moment la les autres partis étaient pas du tout dans la demande de report

          Et je me contrefous de "les autres partis". C'est pas parce que des hommes politiques étaient pressés de mettre la patée à un autre homme politique que je vais me taire…

          voilà la réalité même si depuis ils se font plaisir à critiquer le choix par pur opportunisme que vous devriez condamner si vous étiez objectifs

          Qui te dit qu'on ne le fait pas ?

  • # ça pue c'est pas libre !

    Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-1).

    Quelles solutions libres pour du télé jeu de rôle sur table? Mumble + Rollisteam ?

    Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

    • [^] # Re: ça pue c'est pas libre !

      Posté par . Évalué à 1 (+1/-2).

      Oui mais j'ai pas que des linuxien dans mes amis rôlistes, (mauvais rôlistes, changer de rôlistes) et la page de téléchargement me dit not found

      alors une solution libre c'est bien, une qui marche, c'est mieux

      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: ça pue c'est pas libre !

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-1).

        On vient de commencer une campagne via Rolisteam, et il fait le taf (mais il faut une autre solution pour l'audio ou la visio du coup).

        • [^] # Re: ça pue c'est pas libre !

          Posté par . Évalué à 2 (+1/-1).

          Quand je propose un truc à mes collègue rôliste, j'ai pas vraiment envie de faire du prosélytisme par messagerie interposé (confinement oblige), donc si lorsque je tape rolisteam dans mon moteur favori et que le site qu'il me donne semble mort, je vais pas insister; j'en ai 5 autres à convaincre don des qui ne connaissent pas autre chose qui windows.

          Mais comme tu dis qu'il marche, je vais creuser un peu plus et voir si je peux pas leur trouver un exe qui fonctionne.

          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

  • # Un billet de blog qui résume ma pensée

    Posté par . Évalué à 8 (+7/-0). Dernière modification le 23/03/20 à 14:04.

    En résumé :

    "Le problème est que certains confondent le moyen (“rester chez soi“) avec la finalité (“évitez les autres“)

    à lire si vous avez le temps

    • [^] # Re: Un billet de blog qui résume ma pensée

      Posté par . Évalué à 8 (+6/-0). Dernière modification le 23/03/20 à 14:59.

      déjà t'organise un resto pour 10, tu demandes de répondre avant mardi, t'en as 3 qui vont te répondre mercredi, alors filer une instruction pour 70 millions de personnes "ne sortez pas", comment veux-tu que ça marche.

      En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

      • [^] # Re: Un billet de blog qui résume ma pensée

        Posté par . Évalué à 6 (+4/-0).

        déjà t'organise un resto pour 10, tu demandes de répondre avant mardi, t'en as 3 qui vont te répondre mercredi

        1 qui ne va pas répondre du tout
        1 qui a répondu qu'il venait et qui ne viendra pas
        1 qui a répondu qu'il ne venait pas et qui viendra
        1 qui n'est pas content du choix du restaurant
        1 qui te dit que ça dépend du temps qu'il fera à 18h
        1 qui va se ramener avec un invité surprise
        1 qui n'a pas compris que c'était un resto et qui aura mangé avant

        Il est vrai que la moindre consigne donnée à autant de personnes prend tout de suite une complexité difficile à appréhender.

        • [^] # Re: Un billet de blog qui résume ma pensée

          Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

          1 qui […]

          C'est ça. Là on a 70 millions de bonnes excuses pour ne pas rester à la maison, chacun t'expliquant que c'est insignifiant ce qu'il fait.

          En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

  • # La réponse tient en 3 lettres: P I B

    Posté par . Évalué à 0 (+11/-13).

    Nous sommes gouvernés par des pisse-froid dont le seul plaisir est de donner des ordres et de traiter les gens d'irresponsables, tout en se paluchant devant la courbe du PIB.

    Faire du sport et s'aérer, ils en ont rien à foutre, et donc sont persuadés, comme le hanneton glouton de Tron, que tout le monde en a donc rien à foutre. Alors ensuite, c'est sûr que (malgré les âneries que pas mal de gens racontent dans ce journal) c'est bien meilleur pour la santé que rester chez soi, de picoler, de fumer ou d'aller bosser en pleine pandémie pour faire des trucs aberrant comme construire des paquebots, mais bon ça ne compte pas dans le PIB, ça ne ramène pas de dividendes aux actionnaires, donc ne nous faîtes pas chier avec vos passe-temps préhistoriques à l'heure de la 5G.

    Mais bon ça n'est pas nouveau non plus, combien il y a-t-il de forêt en France où certaines pratiques et événements sportifs sont interdits parce que ça abîme la nature ?… et dès qu'il faut construire un centre commercial, une voie de TGV, voire un aéroport, alors là, plus de problème, on peut couler des tonnes et des tonnes de béton là où les VTT n'avaient pas le droit de rouler sur les petites fleurs !

    « Nos plaies ouvertes saignent parce que les gens voient qu'un tas de connards à qui ils ne confieraient même pas un stand de hot-dog dirigent leur vie. »

    • [^] # Re: La réponse tient en 3 lettres: P I B

      Posté par (page perso) . Évalué à -1 (+8/-11).

      (malgré les âneries que pas mal de gens racontent dans ce journal)

      Tu ne t'ais pas demandé si c'était pas plutôt de ton côté?
      Parce que bon, tu a l'air de prioriser un peu de tes loisirs à par exemple ton logement.
      C'est un choix, mais je parie que tu ne l'assumerai pas si les "pisse froid" faisait ce que tu disais…

      Merci pour la démonstration de la facilité de la haine quand n'a pas à subir les conséquences de ses propres âneries.

      PS : amusant cette haine du PIB de la part d'une personne qui a les moyens d'accéder à LinuxFr, donc par le biais de matériel que ceux n'ayant pas un "bon" PIB n'ont pas… Mais bon, si les gens devaient assumer ce qu'ils disent détester, ça se saurait :).

      • [^] # Re: La réponse tient en 3 lettres: P I B

        Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+7/-4). Dernière modification le 23/03/20 à 18:22.

        Tu ne t'ais pas demandé si c'était pas plutôt de ton côté?

        Tu es l’exemple même de la personne qui ne se remet jamais en question et pense avoir toujours raison, donc on peut très bien te retourner la question.

      • [^] # Re: La réponse tient en 3 lettres: P I B

        Posté par . Évalué à 6 (+7/-3).

        Les âneries : je ne parle ici que du fait que d'aller dans des espaces naturels serait plus nocif que de rester chez soi ou autre. Je parle bien sûr d'espaces vastes et a proximité, pas d'entasser 10 millions de parisiens dans le square de la tour St Jacques, et je mets ça en rapport avec les cavistes ou les tabacs qui restent ouvert, ou les boulots non importants qui restent obligatoires.

        La haine : quelle haine ? On peut plus taper sur nos dirigeants maintenant ? Encore un sport d'interdit ?

        Le PIB : bon, là je t'ai perdu… je vois pas trop en quoi être riche ou pauvre serait inopportun pour critiquer le productivisme effréné actuel, mais je ne suis pas sûr du sens de ton message.

        • [^] # Re: La réponse tient en 3 lettres: P I B

          Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+2/-2).

          Tu n'es pas sensible à l'argument "tout arrêter aurait des conséquences encore pires que ralentir" ?
          Il me semble juste de dire que si on arrête tout, ben les gens vont vite avoir faim (à court terme), et des millions de chômeurs (à moyen terme).
          Au final ça pourrait vite tourner à l'anarchie, avec encore plus de victimes (et je parle bien de morts) qu'avec le choix qu'a fait notre gouvernement.

  • # Moi je, moi je, moi je

    Posté par . Évalué à -1 (+4/-5).

    Pfff…

    M'en bati sieu nissart

  • # Le travail c'est la santé

    Posté par . Évalué à 2 (+5/-3).

    Alors il faut aller bosser.
    A moins que

    • [^] # Re: Le travail c'est la santé

      Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+2/-3). Dernière modification le 24/03/20 à 11:50.

      Rien ne prouve que ce décès est dû à son emploi. La CGT, d'ailleurs, ne l'écrit pas.
      Bref, pour moi ce tract est fallacieux. Il profite d'un drame pour accuser un coupable facile : "le patronat" ou "les profits" (ou les deux, le patron étant un profiteur, tout le monde le sait)

      • [^] # Re: Le travail c'est la santé

        Posté par . Évalué à 2 (+4/-2).

        Ce sera toujours impossible de dire à coup sûr que l'infection fut causée par l'exposition due à son emploi.
        Et puis si ça se trouve il a été infecté en participant à une instance de son syndicat…
        Ou bien c'est la CGT qui a fait exprès de l'infecter pour pouvoir instrumentaliser son cas dans le seul but d'attaquer les entreprises qui n'appliquent pas le principe de précaution, ne garantissent pas la sécurité et la santé des travailleurs et des clients.
        C'est vrai que depuis toujours, les ténors de la grande distribution ont fait preuve d'une volonté implacable de préserver la santé des personnels, de même pour les sous-traitants.
        Pour ma part, et certes j'élargis le débat, j'estime assez probable que la ruée incontrôlée de clients et la surfréquentation des grands centres commerciaux ces jours derniers ne sera pas sans conséquences ni sur le chiffre d'affaires ni sur la propagation du virus, de même que la densité de voyageurs dans les trains parisiens à destination des résidences secondaires de province.
        Accessoirement il me semble également évident que le manque de tout (masques, gants, gels désinfectants, etc…) ce qui pourrait permettre de protéger la population la plus exposée, celle des soignants, des paramédicaux, aides à la personne et secteur logistique est le fruit d'un ensemble de mesures dogmatiques d'économies de bouts de chandelles qui au final coûteront des morts par milliers, et des dizaines ou centaines de milliards à la collectivité. Certes le pouvoir en place actuellement nous dit qu'il n'était pas aux manettes quand ces mesures étaient mises en oeuvre. Mais d'où viennent donc nombres de membres de la majorité actuelle, à commencer par son chef suprême, et quelle est leur doctrine depuis toujours?
        Pour rappel, n'est-ce pas un manque terrible de clairvoyance pour un ministre de la santé (il n'est pas le seul) d'affirmer le 23 ou le 26 février qu'il n'y avait pas d'épidémie en France??
        Et l'origine de ce journal, c'était aussi, il me semble, une certaine interrogation sur la cohérence entre d'une part une nécessaire mesure de confinement drastique, et la volonté de la ministre Pénicaud de "challenger" (sic) les entreprises "défaitistes" (re-sic) du BTP qui recourraient au chomâge technique pour ne pas exposer les salariés…
        En tout cas, il n'y avait pas d'inéluctable fatalité à la base de toute cette crise, mais des cumuls de choix orientés dans une seule direction, qui s'avèrent au final désastreux.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.