jorek a écrit 5 commentaires

  • [^] # Re: Question secondaire

    Posté par  . En réponse à la dépêche Sortie de Tryton 5.4. Évalué à 1.

    je l'utilise chez mes clients depuis des années, des clients dans l'industrie pharmaceutique, ils achètent souvent dans des unités très différentes de celles de la vente.

    pour tryton, je ne peux pas me prononcer, je ne connais que très peu ce projet.

    j'ai essayé de tester GnuHealth, implémentation de Tryton dans la gestion médicale, sans trop de succès.

  • [^] # Re: Question secondaire

    Posté par  . En réponse à la dépêche Sortie de Tryton 5.4. Évalué à 1. Dernière modification le 12/11/19 à 09:13.

    bonjour,

    je voulais juste expliciter la différence entre 2 unités de mesures "convertibles" l'une par rapport à l'autre (volume/poids) et d'autres unités plus spécifiques (rouleaux/mètre, carton/unités, fût/kg/litre …).

    sinon, pour la fonctionnalité, je confirme que ca existe dans OpenERP/Odoo depuis au moins la version 6.04 (si ce n'est la 5).

    https://ibb.co/8j6fgKm

  • [^] # Re: Question secondaire

    Posté par  . En réponse à la dépêche Sortie de Tryton 5.4. Évalué à -1.

    bonjour,

    Travaillant avec OpenERP/Odoo (projet original du fork Tryton avec le framework Open Object) depuis maintenant 10 ans, je vais donner un exemple concret de la double unité de mesure, fonctionnalité qui existe depuis plusieurs années sur OpenERP/Odoo.

    contrairement à l'exemple donné (achat en m3 et vente au kg, on peut aisément faire une conversion m3 de sable en kilos selon densité du sable, les maçons savent le faire aisément), un commerçant achète du tissu en rouleaux et le vend à la découpe au mètre ou une entreprise qui achète des fûts et les vend au litre ou kg … dans ces exemples, il n'y a aucune relation de conversion naturelle entre ces unités de mesures et la entre en jeu la double unité de mesure.

    j'espère avoir aidé par mon explication.

    bonne chance pour tryton et sa communauté.

  • [^] # Re: Question secondaire

    Posté par  . En réponse à la dépêche Sortie de Tryton 5.4. Évalué à 2.

    bonjour,

    Travaillant avec OpenERP/Odoo (projet original du fork Tryton avec le framework Open Object) depuis maintenant 10 ans, je vais donner un exemple concret de la double unité de mesure, fonctionnalité qui existe depuis plusieurs années sur OpenERP/Odoo.

    contrairement à l'exemple donné (achat en m3 et vente au kg, on peut aisément faire une conversion m3 de sable en kilos selon densité du sable, les maçons savent le faire aisément), un commerçant achète du tissu en rouleaux et le vend à la découpe au mètre ou une entreprise qui achète des fûts et les vend au litre ou kg … dans ces exemples, il n'y a aucune relation de conversion naturelle entre ces unités de mesures et la entre en jeu la double unité de mesure.

    j'espère avoir aidé par mon explication.

    bonne chance pour tryton et sa communauté.

  • [^] # Re: Génériques - Quand Les pays dits riches menacent de casser les brevets !

    Posté par  . En réponse à la dépêche ACTA : où en est-on ?. Évalué à 0.

    pour revenir sur le problème des génériques et des brevets qui les protègent, je rappelle qu'en 2001, les Etats-Unis (associés au Canada) n'avaient eu aucun état d'âme à menacer un géant européen de la pharmacie, Bayer en l'occurrence, de casser ses brevet sur son traitement anti-anthrax s'il ne revoyait pas drastiquement à la baisse ses prix alors qu'au même moment, ils défendaient les firmes (américaines) et l'inviolabilité de leurs brevets opposés en cela à l'Inde, au Brésil et à d'autres pays pauvres (zimbabwe …) et moisn pauvres (thailande) confrontés au sida et aux prix exorbitantx des tri-thérapies pratiqués par les grandes firmes pharmaceutiques (américaines essentiellement).

    je laisse ceux que ca intéresse replonger dans le contexte de l'époque:
    http://www.monde-diplomatique.fr/dossiers/generiquesomc/

    en outre, toute nouvelle molécule pharmaceutique est protégée par 20 ans de brevet sans possibilité de la "génériquer", de quoi assurer des revenus confortables au laboratoire qui la commercialise pendant une durée certaine.