Journal Linux : la plus vaste blague de l'informatique

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
31
juil.
2004
Cher journal,

j'écris ce texte pour témoigner. Pour que plus personne ne souffre comme moi je souffre actuellement. J'écris ce journal pour que l'on dépasse enfin les buzzwords, les discours grandiloquent que l'on trouve dans les journaux informatique sur linux pour que l'on parle enfin faits. Pour que plus personne ne s'engage dans cette voix aujourd'hui sans issue.

Je me présente. Je suis spécialiste depuis 10 ans en programmation C++ de haut niveau. J'ai travaillé sur tout une variété de systèmes et de compilateurs dans de nombreuses missions. Un jour, on me propose une mission : un développment en C++ sous linux. Je me dit chouette, enfin une nouveauté. J'était assez enthousiaste après avoir lu quelques articles sur cet OS. J'en bavais d'avance.

Et enfin, je commence ma mission. Première étape, installation et configuration de l'OS. La première partie se passe bien, la redhat s'installe comme un charme et reconnais tout sans problème sur ma station de travail. Je lis mon mail, surf sur le web (à la recherche de documentations techniques bien sur), et accède aux ressources partagées des autres machines. Bien. Commençons maintenant à relire quelques spec. Je lance OpenOffice... Je lance OpenOffice ... Ah non, il avait pas planté, il est juste long à ouvrir, pardon. C'est pas grave, ouvrons les documents de spéficication : MAIS C'EST QUOI CETTE HORREUR. Les shémas sont explosés, le mode révision perdu, les polices ont viré au grand n'importe quoi (mention particulière aux polices utilisées comme bibliothèque de symboles techniques). Bon, je ferme cette chose et je vais me l'imprimer depuis autre autre machine. Je met le document dans un dossier partagé de mon PC, et vais embêter un des développeurs sous windows. Voisinage réseau, et ... MAIS OU EST MA MACHINE ?. Rien n'y a fait, après des heures de configurations de samba (avec swat, avec l'outil de redhat qui plante, à la main, tout seul ou avec l'aide de forums), bide complet. Impossible d'acceder à la machine linux depuis les autres machines du réseau. Je me renseigne un peu sur le projet samba, et j'apprends qu'ils ne travaillent que par reverse engeenering sur les protocoles, et qu'ils sont extrèmements en retards. Ici, je suis dans un réseau windows 2000 avec active directory et tout le tralala, et bien, ça ne marche pas. La version de samba présente sur ma machine ne reconnait pas ce protocole.

Bon, je vais devoir bosser avec toutes mes specs imprimées sur papier, et sans contact réseaux. Merci, on a pas l'impression de retourner en arrière.

Bon, commençons donc à travailler. Je fait un premier essai from scratch, je linke avec la librairie fournie par notre fournisseur, ça compile, ça linke.

Je lance mon application pour la première fois, plantage. Bon, c'est pas grave, c'est du C++, j'ai l'habitude. Je vérifie mon code, tout va bien. Et même avec un exemple bête, ça plante. Bon, j'appelle le support :

- bonjour, je vous appelle, j'ai un problème, ça plante
(je passe sur les explication)
- vous utiliser quelle version de gcc ?
- 3.2 ?
- quelle version de glibc ?
- 2.3.4
- quelle vers

Bon, en fait il s'avère que gcc change d'ABI quasiment à chaque version, obligeant à recompiler tout à chaque fois. Sauf que comme notre fournisseur nous fourni des librairies pré-compilées, il faut EXACTEMENT la même version de compilateur, le librairie C++, de glibc, que lui. Sympa. Heureusement que l'on a qu'un seul fournisseur de biblioythèques. QU'es-ce que cela donnerais avec une dizaine de fournisseurs différents, chacun réclamant une version de gcc différente !

Bon, passons. J'ai besoin d'un parseur XML. J'ai de la chance, j'ai le choix sous linux. Je porte mon choix sur Xerces. Je l'utilise partout où j'ai besoin, ça marche pas mal. Et un jour : PAN!, je tombe sur un bug. Bon, ça arrive. Voyons sur le site... Ah oui, il est connu. Et corrigé dans la dernière version. Mise à jour de xerces et ... plus rien ne compile ! A quoi cela sert-il de standardiser l'interface DOM si on peut la changer à chaque version ? En effet, l'API de xerces 1 et de xerces 2 n'ont absolument rien à voir. Donc pour mettre à jour, il faut tout réécrire. Merci. Sympa. FInalement, on va le garder notre bug, on va planquer ça dans un coin, mettre un bout de scotch pour que ça tienne, et ça ira bien.


Maintenant, l'application commence à être un peu grosse et c'est devenu catastrophique de lenteur ! En effet, gcc est vendu comme un compilateur efficace, respectueux des standards, mais on oublie de dire quelques trucs : c'est une charette incroyable. Pas de support des headers précompilés (sauf dans une hypothétique future version, mais de toutes façon, je suis coincé sur la version actuelle), ce qui fait que la compilation est monstrueusement lente. Mais d'un facteur deux par rapport au visual C++ 6 pour le même fichier.

Et le link. Ah ce link. Un vrai bonheur. Le visual C++ 6 est globalement 8 à 10 fois rapide pour linker la même application (en enlevant le link différentiel, sinon c'est pire: 20 fois). Résultat : dans les cycles de débuggage intensif, je perds tellement de temps que ma productivité est divisées par deux ou par trois par rapport à ceux qui font la même chose sous windows (à machine égale bien sur).

Et alors pour débugger, ...

Je croyais que faire pire que le link n'était pas possible. Et bien si !

Sous linux, il n'y a qu'un seul débugger : gdb. C'est con, mais c'est comme ça. Tous les debuggers que l'on trouve sous des surcouches graphique à gdb. J'installe toute une série de débuggeurs, et je les testes.

Alors, on commence par supprimer ceux qui n'arrivent pas à charger mon binaire (il fait 100Mo), ceux qui sont incapables d'afficher les sources ensuite (gvd parse toutes les sources, au demmarage, vu la taille, c'est pas une bonne idée, je l'ai tué après une heure), ceux qui ont une interface pourrie et ... il y en a plus un seul.

Bon, ne gardons que ceux qui ont une interface pourrie alors. Je fini par utiliser ddd.

La commande la plus utilisé dans ce débugger est : "restart debugger". C'est génial comme truc, il perd pieds tous les deux ou trois lancement d'application, se met à s'arrêter n'importe ou, est incapable d'afficher la moindre variable, bon, on recommence (et au passage, on perds les points d'arrêts et les "watchs" que l'on avait posé).

Ensuite cet outil est grandiose pour afficher du code. Pas de coloration syntaxique, pas de recherche dans les fichiers ouverts (bon, il faut que je pose un point d'arrêt dans cette méthode, lisons tout le fichier pour la trouver... MERDE, je suis dans le fichier généré par yacc...). Et un vrai bonheur pour lire le contenu des variable, puisqu'il ne reconnais que les tpyes définis dans mon application. Je veux avoir des informations sur un ifstream, ou sur une des classes provenant des bibliothèques fournisseurs, et j'ai le droit à un laconique "incomplete type". Sans compter cet affichage sous forme d'arbre qui est incapable d'avoir un placement correct, et que ça ne dérange pas d'afficher 25 fois la même variable.

C'est génial ce débugger. En fait, j'ai généralement plus vite fait d'aller sur une machine windows pour essayer de comprendre ce qui se passe. Au moins, le debugger du visual, il est capable d'afficher toutes les informations que je lui demande.

Encore une petite méchanceté pour la route ? Il ne vérifie pas ou on pose les breakpoints. Donc si vous le mettez sur une ligne ou il n'y p pas de code à exécuter, il ne s'arrêtera pas. Bon, on s'y fait. Mais là ou ça devient drôle, c'est que l'on rajoute une ligne de code plus haut, ça décale le code, mais pas les points d'arrêts, donc il ne s'arrêtes plus. Sympa ça.

Bon, maintenant je vais devoir attaquer le profiling de l'application. Il va falloir que j'exploite ce que me sortent valgrind et gprof, je crois que je vais avoir de la lecture. Beaucoup de lecture. Au moins pour comprtendre comment marchent ces outils. Avant de lire leurs mégas-octets de logs divers et variés (merci à valgrind qui me sort tous les problème mémoirre de X, notamment leurs utilisations de variables non initialisées, mais c'est mon application qui m'interresse).

Bon courage à tous, et méfiez vous des gens qui vous disent du bien de linux, il y a beaucoup de menteurs.
  • # trop gros...

    Posté par  . Évalué à 3.

    ...passera pas ;)
    • [^] # Re: trop gros...

      Posté par  . Évalué à 1.

      bah 10 ans de programmation C++ .. sous windows. hmm en 1994, windows ressemblait à quoi ?

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: trop gros...

        Posté par  . Évalué à -2.

        >TU sais, il y a une vie avant windows. Les MFC sont plus anciennes que ça, et il y aivait déjà pas mal de compilateur sous divers unix, tu sais, qle truc que linux copie mal ...
        • [^] # Re: trop gros...

          Posté par  . Évalué à 2.

          déjà pas mal de compilateur sous divers unix, tu sais, qle truc que linux copie mal ...

          Tu parle de GCC, c'est ça ?
          "Juin 1987 Stallman publia la version 1.0 du compilateur C de GNU, gcc"
          C'est marrant, je pensait que Linux datait d'après ça. T'as voulu dire que Linux copie mal GCC ? Je comprend pas là...


          Ha ouai au fait, je me suis mis au skate board. J'arrive à rien, je crois que j'ai ça vient du skate board bien sûr : je fais très bien du roller, ça peut pas venir de moi.
          Tu juges un système que apparemment tu ne connais pas, il n'y a rien à dire d'autre.
  • # trop gros...

    Posté par  . Évalué à 2.

    les discours grandiloquent que l'on trouve dans les journaux informatique sur linux pour que l'on parle enfin faits

    "Get The Fact ?"

    On t'a reconnus.
  • # tsssssss !!!

    Posté par  . Évalué à 10.

    Je crois que ton principal problème est un problème d'interface chaise-clavier (et le développeur c++ que tu es apréciera je pense).

    Sinon, entraine-toi encore un peu, ce n'est même pas du troll, mais un étalage affligeant de banalités dans lesquels tu montres davantage ton incompétence à t'adapter à des choses nouvelles que les limites de ces choses. J'utilise les mêmes outils, et http://chezmoicamarche.org(...) !
  • # ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Un binaire de 100Mo? Tu met le best-of de Lorie dans ton binaire ou quoi? Nan parce que bon j'ai déjà vu des programmes lourds et lents et gros mais là 100Mo pour un binaire faut le faire quand même...

    « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

    • [^] # Re: ?

      Posté par  . Évalué à 1.

      Je m'y connais pas en prog alors j'ai évité de parler de ca, bah p'tain ch'uis allé voir mes /bin /usr/bin et autres, y'a rien qui dépasse 5Mo, meme quake3 :)
      • [^] # Re: ?

        Posté par  . Évalué à 0.

        Binaire compilé en débug, avec quelques GROSSE bibliothèques en statique dedans pour simplifier le déploiement, sans compter que l'application en elle même est grosse également, on arrive à ses chiffres.

        A noter que la version release redescend à un niveau beaucoup plus raisonnable.
        • [^] # Re: ?

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

          Tu m'expliqueras comment un "spécialiste depuis 10 ans en programmation C++ de haut niveau" (bwhaha) peut oser mettre un binaire de 100Mo dans un debugger. Tu compiles tes libs en statique pour simplifier le deploiement, soit, mais il ne me semble pas que doivent deployer du debug. Tu aurais plus d'un neuronne tu ne compilerais en statique qu'a la fin de ton projet, pas en plein milieu, c'est idiot.
          Et ne me dit pas que le comportement change suivant que tu compiles en dynamique ou en statique, ou ta belle phrase "de haut niveau" elle aussi risque d'en prendre un coup.
          • [^] # Re: ?

            Posté par  . Évalué à -3.

            Même si j'enlève les bibliothjèques staitiques, je descend au maximum de 10Mo. Il existe des applications industrielles qui font un peu plus qu'afficher "coin ! coin !" dans un shelkl, et dans ce cads, il y a pas de miracle, ça prends de la place.
            • [^] # Re: ?

              Posté par  . Évalué à -1.

              Oui, et bien fait un strip sur ton appli, et tu verra qu'elle ne fait plus que 2Meg magique..
              • [^] # Re: ?

                Posté par  . Évalué à 3.

                Oui mais pas génial pour débugger...
            • [^] # Re: ?

              Posté par  . Évalué à 2.

              Tu n'as qu'a plier ton code :)
  • # he is back

    Posté par  . Évalué à 4.

    Pierre Tramo 2 \o/
  • # Je ne vois qu'une explication...

    Posté par  . Évalué à 10.

    ...les gens qui ont fait KDE (ou n'importe quelle appli en C++) sous linux sont des sales menteurs et compilent en fait sous windows grâce à un émulateur secret fournis par tu sais qui...
    Remarque t'as raison, vis à vis de ton employeur il vaut mieux dire que c'est linux qui marche pas que passer pour un gros cave alors que quand même à la base t'es un "programmeur C++ de haut niveau" ;)
    Enfin bravo, pendant les vacances c'est plutôt calme et tu apportes un peu de vie dans ces journaux.
    D'ailleurs je vais te dire : si on pouvais noter les journaux et ben je te plusserai, pour te montrer combien j'apprécie ton intervention. Allez va, persévère, dis toi que d'autres (plus compétent c'est sûr mais enfin bon) y arrivent très bien et toi aussi un jour tu trouveras la voie.
    • [^] # Re: Je ne vois qu'une explication...

      Posté par  . Évalué à 1.

      Et bien tu es donc parfaitement capable de me dire d'ou proviennent mes multiples problèmes...

      A moins que comme de nombreux linuxiens, tu te cache derrière des bravades pour cacher le fait que tu n'aime linux que pour la qualité de ses trolls.
      • [^] # Re: Je ne vois qu'une explication...

        Posté par  . Évalué à 7.

        Tu n'avais pas demandé d'ou venait tes problèmes, donc on va pas se mettre à faire des scéances de support impromptues de 12H pour tout décortiquer.

        Et présenté comme tu l'as fais, c'est un appel au Troll (et ca devrait être punis par la loi un appel au troll !)

        Ce que tu peux faire c'est décomposer tes problèmes en bout gérable par une personne s'y connaissant et tout en évitant de dire que GNU/Linux suce des ours toutes les 2 secondes, et poster des demandes d'aides une par une sur les forums, en évitant de toutes les mettre en meme temps pour ne pas flooder.

        Vu comment tu t'y prends là tu risque pas de recevoir beaucoup d'aide. C'est triste de devoir expliquer aux gens que c'est pas en criant sa rage aux travers d'un dénigrement argumenté systématique que ca va attiré plein de monde attentioné pour résoudre leurs problèmes. Pourtant des dénigrement systèmatiques de Win dieu sait si j'en ai fait... Mais uniquement quand j'avais pu résoudre mes problèmes moi même. Dans le cas contraire je t'assure que d'aller voir des experts en windows et de leur poser gentillement des questions donne de très bons résultats. Je ne vois pas pourquoi il en irait différement avec GNU/Linux.
        • [^] # Re: Je ne vois qu'une explication...

          Posté par  . Évalué à -1.

          Pour chacun des points soulevé ici, j'ai demandé de l'aide dans des forums, sur des ML, pour TOUS les cas, je n'ai eut aucune réponse satisfaisante.
          • [^] # Re: Je ne vois qu'une explication...

            Posté par  . Évalué à 6.

            Je prends un point au pif et j'y réponds :

            OOo lit mal tes .doc ? Transforme les en PDF et lit les avec xpdf / gv / acroread.
            Ou alors tu fous un VNC (ou un autre soft du meme style) sur une machine sous win avec ton cher MSO et tu les matte en distant.
            Ou alors tu appeles microsoft pour leur dire que c'est un scandale qu'ils privent les developpeurs de OOo des specs de leurs formats de fichier et que ca te saoule parce que tu peux pas bosser dans de bonnes conditions à cause d'eux.
            Mais je pense que la première solution ou la seconde solution marchera mieux ;)

            Putain je suis en train de faire du support gratuit pour MS en plus, faut que je me calme moi.
            • [^] # Re: Je ne vois qu'une explication...

              Posté par  . Évalué à 3.

              voir aussi Lin4win et Codeweaver, sans même parler de Wine.
            • [^] # Re: Je ne vois qu'une explication...

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

              Et si tu n'as pas Acrobat pour faire ton pdf à partir de ton .doc, ben utilise PDF créator (cherches le sur framasoft) c'est libre ;)

              D'autre part, pour ton problème avec samba, ben si t'arrives pas à configurer le serveur, t'as qu'a utiliser un client!!!
              Gnome(moi ça marchait pas avant le 2.6, mais pour accèder au réseau win faut taper smb://nomdelamachine), KDE, xfce te proposent des clients très simple d'utlisation puisque pleinement intégré au gestionnaire de fichier! J'ai installé au boulot une redhat(et pas la dernière...) et ça m'a pas pris 3 minutes pour accèder au $commun sur le reseau!

              Si t'es trop "Haut niveau"(mwahahaha) pour arriver à utiliser le gestionnaire de fichier, t'as qu'a lancer un pauvre serveur ssh (sshd)et faire utiliser winscp a tes collègues sous win (ça ressemble à un logiciel de FTP)pour qu'ils déversent leurs fichier sur ta machine (et de manière totalement sécurisé, tu peux ainsi même le faire à partir du net, ce que je ne ferais jamais avec des partages windows!)

              Enfin bref, passera pas ton troll, t'as pas cherché, où alors tu t'yes pris comme un manche! Et viens pas non plus cracher sur Linux parceque tes fournisseurs de bibliothèques t'en filent des précompilées avec une glibc et un gcc à des lieux d'être à jour (même si les changements d'ABI peuvent être discutable). Quand tu es passé à XP au lieu de Win98 ben t'as dû avoir le même genre de problèmes à priori.
  • # linque

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

    > Le visual C++ 6 est globalement 8 à 10 fois rapide pour linker la
    > même application (en enlevant le link différentiel, sinon c'est pire: 20 fois).

    je vais peut etre dire une connerie, mais est-ce que ça n'est pas dû au fait que sous win, les symboles exportés par une dll doivent être expliciment déclarés dans le source comme exportés avec je sais plus quel mot-clef à la con, alors que sous linux et consorts, tous les symboles non static le sont par défaut (toutes les classes, avec toutes leurs méthodes etc) ?

    et si je me souviens bien, g++ 3.2 (ou une des premières v. de g++ 3.3, j'ai oublié) avait un vrai bug qui lui faisait generer 10 fois trop de symboles en mode debug d'où un link atrocement long
    • [^] # Re: linque

      Posté par  . Évalué à 0.

      Tu aurais quelques infos complémentaire là dessus ? J'ai rien trouvé ...
    • [^] # Re: linque

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

      Oui, c'est exact, sous windows, c'est d'accelerer les appels de procedure en passant d'un cdecl (déclaration explicite c) à un fastdecl (utilisation massive des registres pour le passage des paramètres). Ca permet d'accélerer grandement les appels de fonctions surtout quand il y en a beaucoup, mais malheureusement une fonction fastdecl n'est plus exportable puisque ne correspondant plus aux standards des appels de fonctions x86.

      Mais ca a ces avantages et ces inconvéniants.

      Un jour libre ?

  • # Huummmmmmm

    Posté par  . Évalué à 4.

    Je crois que je porte mal mon pseudo en fait ...
    • [^] # Re: Huummmmmmm

      Posté par  . Évalué à 4.

      Pourquoi vous l'« inutilisez » ? Son commentaire est tout à fait pertinent !
      • [^] # Re: Huummmmmmm

        Posté par  . Évalué à -10.

        Ils se vengent. La joie du petit nazi caché derrière son écran, pouvant sans crainte punir ceux qui contreedisnent la bonne parole des gourous.
        • [^] # Re: Huummmmmmm

          Posté par  . Évalué à 5.

          Après le trollomètre, c'est mon compteur godwin qui vient d'en prendre un coup :(
          • [^] # Re: Huummmmmmm

            Posté par  . Évalué à 1.

            Comme quoi les Grandes Théories se vérifient toujours !

            Cce qui est dommage c'est que c'est l'iniitiateur me du Troll qui l'obtient en premier :(
        • [^] # Re: Huummmmmmm

          Posté par  . Évalué à 4.

          Je croyais que c'etait un truc serieux jusqu'à qu'une godwin qui m'a tout l'air d'etre volontaire apparaisse.

          mdr et sans rancune petit blagueur :)
          ta tentive de troll m'aura fait bien rire.
        • [^] # Re: Huummmmmmm

          Posté par  . Évalué à 4.

          Pourquoi vous l'« inutilisez » : Son commentaire est tout à fait con !
  • # Allez, on va en faire quelques uns ;-)

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    > les polices ont viré au grand n'importe quoi

    Tu as pensé à installer les polices qui manquent, par exemple ? Nan, pasque sinon, il peut pas les inventer, hein.

    > Impossible d'acceder à la machine linux depuis les autres machines du réseau.

    Ouais, c'est sans doute la faute de Linux si windows réinvente des protocoles proprio là ou des outils standards existent sous UNIX depuis des années. Bon, enfin, si tu veux que tes windows soient un peu moins autistes et arrivent à communiquer avec les autres systèmes, installes SFU.

    Tu peux essayer une expérience intéressante : Tu fais un bon gros réseau avec des Linux, des FreeBDS, des Solaris, ou tout le monde communique sans problème, et tu met un windows au milieu.

    > Je me renseigne un peu sur le projet samba, et j'apprends qu'ils ne travaillent que par
    > reverse engeenering sur les protocoles, et qu'ils sont extrèmements en retards.

    Si tu te renseignes un peu plus, tu découvrira que dans bien des réseaux windows, les serveurs de fichiers sont des machines UNIX faisant tourner samba, parce que les admins trouvent que ça marche mieux qu'un windows.

    > il s'avère que gcc change d'ABI quasiment à chaque version,

    Plus depuis la 3.2 justement.

    > Pas de support des headers précompilés (sauf dans une hypothétique future version,

    Ton module IP Over Time est réglé à l'envers. GCC 3.4 est sorti le 20 avril dernier.

    > Je suis spécialiste depuis 10 ans en programmation C++ de haut niveau.

    Nan, rien ;-)
    • [^] # Re: Allez, on va en faire quelques uns ;-)

      Posté par  . Évalué à 2.

      > il s'avère que gcc change d'ABI quasiment à chaque version,

      Plus depuis la 3.2 justement.


      Donc ça changeait avant. Et quels sont les types de changement rencontrés et leur incidence ?

      Et comment ce fait-il que jusqu'à une version 3 d'un compilateur (élément à la base de tous les autres logiciels compilés avec) d'un langage vieux de 25 ans (au moins), on ai beson de modifier ça ? Qu'il y ait des problèmes les premières années, au cours du développement, c'est compréhensible, on essaye, on trouve des problèmes, on refait mieux ... mais gcc a commencé il y a 20 ans ! Et que le compilateur ait des bugs, c'est compréhensible (surtout gcc qui compile plusieurs langages, pour plusieurs processeurs ...), mais une ABI, ça n'a à priori pas besoin d'évoluer très souvent ??
      • [^] # Re: Allez, on va en faire quelques uns ;-)

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

        > Donc ça changeait avant.

        Oui.

        > Et quels sont les types de changement rencontrés et leur incidence ?

        Impossibilité de linker des binaires compilés avec des versions incompatibles.

        > Et comment ce fait-il que jusqu'à une version 3

        GCC est avant tout destiné à compiler des logiciels libres. Au niveau source, les changements d'ABI ne posent pas de problèmes. Donc, pour les devs de GCC, ça n'était pas un gros problème. Par contre, pour les gens qui utilisent des bibliothèques non-libres, c'est très chiant, et heureusement qu'ils ont réussi à stabiliser la chose, en effet.

        > d'un compilateur

        GCC n'est pas "un compilateur", mais une collection de compilateurs. Là, on ne parle que du compilateur C++. Le C++ n'existe pas depuis si longtemps que ça, et la norme a un peu évolué depuis le début du langage. Pour le compilateur C, tu te doutes qu'en effet, l'ABI n'a pas changé depuis des lustres.

        > une ABI, ça n'a à priori pas besoin d'évoluer très souvent ??

        Tu peux regarder comment est foutue l'ABI C++ de GCC si tu as une semaine à perdre. C'est un truc archi-compliqué (le C++ avec de l'héritage multiple, de la covariance, des templates & cie, c'est une horreur à implémenter), et aujourd'hui vraiment bien optimisé. Bref, ça aurait été bien qu'ils fassent le truc parfait du premier coup, mais on peut comprendre que ça ne soit pas si évident :-/
      • [^] # Re: Allez, on va en faire quelques uns ;-)

        Posté par  . Évalué à 4.

        La norme C++ est gros comme un annuaire. Il n'existe aucun compilo qui respecte à fond le standard. Gcc essait de s'y rapprocher au mieux et la compatibilité d'ABI n'est pas leur 1er priorité.

        "La première sécurité est la liberté"

  • # Trois choses :

    Posté par  . Évalué à 5.

    Il me semble que tu oublie certaines choses :
    1 - Le fait d'être kador en C++ ne te donnera pas la science infuse, surtout pour des OS comme linux et autres unix. Aprend donc a connaitre ton environnement avant de le juger.
    2 - Les GNU/Linux ne sont pas près d'être fournis clé en mains, et s'il te manque des fonctionnalité, bah implémente-les (ceci a été dit maintes et maintes fois). Si tu ne peux pas intégré ce mode de fonctionnement, passe ton chemin, avec ton employeur, car le système du free software ne peu se faire sans donner un peu de soit même. Si personne ne le fait, le système mourra, donc pas la peine de perdre ton temps.
    3 - réfléchit un peu plus à tes arguments la prochaine fois car les tiens sont irrecevable un à un :

    en vrac :
    Les shémas sont explosés, le mode révision perdu, les polices ont viré au grand n'importe quoi
    j'apprends qu'ils ne travaillent que par reverse engeenering sur les protocoles

    A qui la faute ?
    Au moins, le debugger du visual, il est capable d'afficher toutes les informations que je lui demande.
    Ne serait-ce pas pour la simple et bonne raison que tu sais t'en servir, et pas de ddd ? note en passant : ddd débugge de nombreux langages et tourne sur de nombreuses plates-formes (y compris Mac et Windows), un peu respect, s'il te plait.

    Je suis pas sûr mais je ne pense pas que tu ai trouvé le combo gagnant pour ton développement (perso, j'aurais plus cherché du côté de anjuta/Kdevelop/eclipse).

    Bref je m'arrête là c'est pas la peine de continuer.
    • [^] # Re: Trois choses :

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      > > Au moins, le debugger du visual, il est capable d'afficher toutes les informations que je lui demande.
      > Ne serait-ce pas pour la simple et bonne raison que tu sais t'en servir, et pas de ddd ?

      Là, c'est un des rares points sur lesquels son journal est pertinent : gdb est affreusement buggé. (et par conséquents, tous les front-ends qui l'utilisent souffrent de ses bugs.) Celà dit, les développeurs bossent pas mal sur la question, et le simple fait de passer sur la dernière version de gdb résous une partie des problèmes.
      • [^] # Re: Trois choses :

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

        Par contre il suffit de l'utiliser sous Emacs pour avoir la coloration syntaxique, ce qui était une des critiques.
  • # pas mal..

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    A présent, mesdames et messieurs du jury, ...

    VOTRE VOTE !

    Quand aux téléscpecteurs ils peuvent voter par SMS
  • # Bon courage

    Posté par  . Évalué à 10.

    Bon courage à toi pour la suite de ton boulot :)

    Tu m'as donné envi de tester Visual C, mais bon, j'ai pas trop les moyens (et puis étant en train de reversé un driver compilé avec cette chose je m'amuse comme un fou a regarder les surréalismes du code produit... :)

    En tout cas j'admire ta patience ! moi j'aurais déjà passé 10 heures à appeler et insulter Microsoft en leur disant que si ils filent pas les spécifications des .doc et de leur protocole de partage de fichier tu va pas pouvoir bosser dans de bonnes conditions.

    Et je me serais demandé pourquoi mes binaires font 100 Mo aussi :p (tout en mettant 2 ou 4 Go de Ram sur un AMD 64 pour pouvoir bosser dans de bonnes conditions sur un tel monstre).

    Pis j'aurais vite entammé une scéance de reverse engineering pour aider les pauvres devel d'Open Office à avoir une compatibilité parfaite.

    Ou alors j'aurais fait migrer tout mon taf sous linux pour pouvoir ecrire des journaux rageur sur les Windows qui sont incapable un jours sur deux de se connecter à un Samba sans trifouiller leur base de registre pendant 1/2 h et admirer les machines Linux qui communiquent sans problème et en sécurité grace aux extensions Unix.

    Bref c'est dommage que je ne sois pas à ta place parce que ca me détendrait bien plus que de voire apparaitre des GPF sous SoftIce dont je ne sais même pas d'où elles sortent (on me glisse dans l'oreillette que c'est un comportement normal de Windows ?)

    Méfiez vous des gens qui vous disent du bien de windows, il y a beaucoup de menteurs. (en fait faut migrer sous MultideskOS c'est de l'OS du futur ca !)
  • # MAIS C'EST QUOI CETTE HORREUR

    Posté par  . Évalué à 7.

    Je lance OpenOffice... Je lance OpenOffice ... Ah non, il avait pas planté, il est juste long à ouvrir, pardon. C'est pas grave, ouvrons les documents de spéficication : MAIS C'EST QUOI CETTE HORREUR. Les shémas sont explosés, le mode révision perdu, les polices ont viré au grand n'importe quoi (mention particulière aux polices utilisées comme bibliothèque de symboles techniques).

    Tu as sans doute essayé d'ouvrir des .doc, dont le format est fermé. Si réellement tu as besoin de ces documents tu peux utiliser Microsoft® Office™ sous linux grâce à Wine ( http://winehq.com/(...) Libre et gratuit, mais pas garanti que ca marche) ou CrossOver Office (http://www.codeweavers.com/site/products/(...) Payant mais garanti que ca marche).

    Pour ouvrir des .pdf ou d'autres formats ouverts tu ne devrais pas avoir de probleme. En l'occurence, c'est Microsoft® qui t'a piégé (avec son format propriétaire).

    Quand à la lenteur d'OpenOffice.org, cela s'améliore grandement à chaque version (on en est à 1.1.2).

    Je met le document dans un dossier partagé de mon PC, et vais embêter un des développeurs sous windows. Voisinage réseau, et ... MAIS OU EST MA MACHINE ?

    Personnellement je n'ai jamais eu de problème pour voir mon linux depuis un windows ou un windows depuis mon linux. N'étant pas amateur de la ligne de commande, j'utilise smb4k ( http://smb4k.berlios.de/screenshots.html(...) ).

    Ce commentaire pour te dire que non, contrairement à ce que tu penses peut être, tous les linuxiens ne sont pas forcément des fanas de la ligne de commande qui se cache derrière des "ton troll ne passera pas". Par contre il y a beaucoup de windowsiens qui se cache derrière "linux je connais pas = c'est compliqué" pour masquer leur incompétence passagère.
    • [^] # Re: MAIS C'EST QUOI CETTE HORREUR

      Posté par  . Évalué à 1.

      "Quand à la lenteur d'OpenOffice.org, cela s'améliore grandement à chaque version (on en est à 1.1.2)."

      Réctification : lenteur de démarrage. J'ai pas testé un OOo avec une dizaine d'image haute résolution. Sous Word, (97 ?), cela tenait à peine qq minutes avant de cracher et/ou de mélanger les positions des images, de sauter d'une page à l'autre, bref, c'était totalement inutilisable.

      "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: MAIS C'EST QUOI CETTE HORREUR

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

      Pour ouvrir des .pdf ou d'autres formats ouverts tu ne devrais pas avoir de probleme.

      Le format PDF (en gros c'est la même chose que PostScript) est un format propriétaire, fermé, d'Adobe. La seule différence c'est qu'il est documenté, mais il n'est certes pas ouvert.
  • # la plus vaste blague de l'informatique...

    Posté par  . Évalué à 2.

    C'est vrai que ca faisait longtemps que j'avais pas autant rigoler devant un journal, un pur moment de bonheur.
    Mais bon chuuuut!
    Do not feed the Troll!
    • [^] # Re: la plus vaste blague de l'informatique...

      Posté par  . Évalué à 2.

      Franchement, quand je lis ce genre de chose ou qu'on me le dit, je ne réponds qu'une chose: "Hé bien reste sous Windows".
      Chacun est libre de ses choix, c'est ça aussi le libre.
      Et si on te force, explique tes problèmes à ton dictateur, peu nous importe en fait..
      chezmoicamarche comme dirait l'autre.. =]
  • # t'exagère un peu là !

    Posté par  . Évalué à 3.

    bein oui, ce genre de discour je l'entend d'utilisateurs de base, genre la secrétaire de base qui ne lis pas la doc etc... à la rigueur, ça peut ce comprendre.

    mais toi, tu te déclare guru du C++, et à voir, ton univers c'est limité jusqu'à présent à du win32.

    maintenant, tu découvre le pingu et comme tous les users de base, tu est perdu. c connu.

    alors voici quelques trucs

    pour lire les docs MSO, tu les exporte au format OOo ou en xml, ben oui c possible, pour la version pro de MSO 2003 (je sais de quoi je parle, vu que je la déploie actuellement).

    ensuite, tu installe OOo 1.1.2, il démarre plus rapidement et si tu installe OOoQS, il sera préchargé au démarrage (tout comme MSO sous win).

    pour configurer samba, utilise SWAT.

    pour ce qui est de tes prb de link, ben là, j'y connais que d'alle.

    mais dans tous les cas, s'il te plais : RTFM !
    • [^] # Re: t'exagère un peu là !

      Posté par  . Évalué à 1.

      > pour configurer samba, utilise SWAT.

      si tu lisais un peu ce que j'écris avant de répondre, tu verrais que je l'ai déjà utilisé sans succès.


      > pour lire les docs MSO, tu les exporte au format OOo ou en xml,
      > ben oui c possible, pour la version pro de MSO 2003 (je sais de
      > quoi je parle, vu que je la déploie actuellement).

      Et avec quoi je les exporte au format OOo ? Vu la gueule du truc dans OOo ?

      QUand a créer du XML, XML est une structuration de fichier, ce n'est pas pour ça qu'on peut le charger dans tout et n'importe quoi. Actuellement, le seul soft capable d'afficher des document office en XML et MS Office !
      • [^] # Re: t'exagère un peu là !

        Posté par  . Évalué à 1.

        OOo existe aussi pour windows

        Comment faire:
        http://fr.openoffice.org/FAQ/general_fr/g35fr.htm(...)
      • [^] # Re: t'exagère un peu là !

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        > Actuellement, le seul soft capable d'afficher des document office en XML et MS Office !

        "openoffice word 2003 xml filter" => "j'ai de la chance" dans google

        ne dit pas la même chose. (mais je n'ai jamais eu l'occasion d'expérimenter la chose)
      • [^] # Re: t'exagère un peu là !

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        Actuellement, le seul soft capable d'afficher des document office en XML et MS Office !

        J'ai jamais entendu une connerie pareille. Au cas ou tu ne le saurais pas les documents openoffice sont au format xml, et à ma connaissance ils l'était déjà bien longtemps avant que les dev d'office reflechisse à la possibilitée d'avoir l'idée que se serait pas mal d'utiliser du xml dans office.
        Pour t'en convaincre tu dezzipe un fichier openoffice et tu regarde (les fichiers xml sont zipper pour un gain de place, ce qui permet d'obtenir des fichier ayant une taille raisonnable contrairement au doc...)
        • [^] # Re: t'exagère un peu là !

          Posté par  . Évalué à 2.

          Il a dit :

          Actuellement, le seul soft capable d'afficher des document office en XML et MS Office !
          • [^] # Re: t'exagère un peu là !

            Posté par  . Évalué à 4.

            office != MS Office

            En tout cas, j'ai compris sa phrase comme ceci : Actuellement le seul soft capable d'afficher des documents de bureautique en XML est MS Office !
  • # Votre commentaire aura une note de -42

    Posté par  . Évalué à 7.

    Bon, tout d'abord, il faut savoir que je te rejoins sur pas mal de points : Linux, c'est beaucoup de bruit pour un truc qui n'est finalement pas encore prêt à être exploité de la même manière et par les mêmes personnes que les gens sous Windows.

    Beaucoup de linuxiens diront "chez moi ça marche", mais ils oublient de préciser le temps que cela leur a pris à configurer ou à apprendre à utiliser, alors que sous Windows, beaucoup de choses se font en quelques clics de souris.

    Je sais de quoi je parle, j'ai une très longue expérience de l'environnement Windows, et cela fait bientôt 2 mois que j'ai entièrement switché sous Linux !

    Il y a des choses qui fonctionnent très bien, d'autre qu'on arrive à faire tomber en marche, et puis il y a tout ce avec quoi on galère sans savoir dans quelle direction chercher, et sans obtenir de véritable aide autre que des commentaires acerbes ou des accusations de lancer de trolls.

    Je ne doute pas le moins du monde que tu puisses rencontrer des problèmes en basculant tes développements sous Linux, surtout si tu es un habitué, voire même un expert, sous Windows. Dis toi bien que c'est valable dans l'autre sens aussi, et beaucoup des critiques de linuxiens envers Windows sont parfaitement infondées et ne sont que le fruit de leur inexpérience avec ce système.

    Maintenant, il va falloir que tu fasses abstraction de tes problèmes, et que tu passes du temps certes, à essayer de les résoudre. CEla ne se fera pas d'un coup de baguette magique, mais tu auras la satisfaction d'apprendre des choses nouvelles (alors que personnellement, ça faisait depuis 3 ou 4 ans que j'avais l'impression que mes connaissances stagnaient en utilisant Windows).

    Déjà, commence par changer de distribution, non pas que la Redhat soit mauvaise ou autre, mais chaque distribution a ses propres caractéristiques et ses propres bogues. Par exemple, avec mes précédentes Mandrake, je n'arrivais jamais à opérer de partages Samba entre mes Linux et mes Windows, avec la Mandrake 10 et Windows XP, ça fonctionne presque tout seul !

    Je ne peux donc que te conseiller d'essayer d'installer une Mandrake ou une Debian par exemple, et de regarder si tu as toujours tes problèmes. Penses également à mettre à jour le système, pour corriger d'éventuels bogues déjà signalés.

    J'ai galéré 2 ans avec un Linux sur un poste d'appoint avant de seulement envisager de switcher vers Linux sur mon poste principal, et contrairement à ce que beaucoup disent, je fais encore beaucoup moins de choses et moins facilement que ce que je suis capable de faire avec un Windows. Mais je prends sur moi, j'apprend, je test, et si vraiment je n'y arrives pas d'ici quelque temps, ben je reviendrai à Windows.

    Cela dit, il y a pas mal de domaine où Linux me procure plus de plaisir que Windows, notamment l'aspect philosophique, le côté gratuit aussi, le fait de pouvoir améliorer les choses, adapter à mes besoins, participer, etc. Bref, c'est évident que si tu n'es pas motivé, ton switch se passera mal.

    Essayes de voir la chose comme un apprentissage, tu apprends de nouvelles choses, tu ne pourras que valoriser ton expérience personnelle, et qui sait, peut-être arriver au détours de ton apprentissage à régler tout tes problèmes :-)

    Sinon, j'attends personnellement toujours qu'on m'explique pourquoi QT Designer ne se lance toujours pas sur ma Mandrake 10.0 Officielle... Bah oui, heureusement que ce n'est pas un outil de travail pour moi hein ;-)
    • [^] # Re: Votre commentaire aura une note de -42

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      Moi je dirais plutot un commentaire avec une note de +42 ... mais c'est qu'un avis hein :)

      Je rejoins également un peu lavis de o°Oo°Oo°o°O°O o°Oo°Oo°o°O°Oo° , ayant effectué plus ou moins le meme parcours que lui pour en venir a Linux( bien que moi cela remonte a maintenant un peu plus de 6mois...)

      Encore que jajouterais qu'un des avantages principale de Linux sur Windows, et la configurabilité TOTALE du système... pour autant kon aime mettre les mains ds le camboui, on arrive a configurer le moindre petit truc, ce qui nest absolument pas le cas sous Windows...

      Concernant le développement, jen fait pas mal également, ete franchement, dpuis 6 mois, je me demande comment je pouvais me passer d'une console...
      Développer sous Windows est un vrai calvaire... Et encore je nai fait que du Turbo Pascal ou du Delphi sous Windows, qui ont les deux une console intégré, et un sacré debugguer, bien meilleur que celui de Visual...

      Lautre jour encore je me mordais les doigts, jai fait une ptite appli en java, uploader les sources sur le net... Sur ce, jarrive chez un copain pour lui montrer, il a pas le JDK... du coup installation, deux redémarage de windows (mais pourquoi il faut toujour le redémarrer a la moins install, telle est la question !!!), ensuite ouverture d'une "console" rien ne compile, java pas dans le path, les class non plus, enfin c'est le bordel... jai essayé pendant plus de 30minutes de compiler ces sources, et après au moins 5 redémarrage, jai abandonné...
      La prochaine fois je mettrais des binaires en ligne :P
      • [^] # Re: Votre commentaire aura une note de -42

        Posté par  . Évalué à 3.

        Développer sous Windows est un vrai calvaire... Et encore je nai fait que du Turbo Pascal ou du Delphi sous Windows, qui ont les deux une console intégré, et un sacré debugguer, bien meilleur que celui de Visual...

        Je crois surtout que tu n'as aucune idee des possibilites du debugger de Visual Studio...
        Pour la ligne de commande, tu ne l'as probablement pas remarque, mais Visual Studio contient une environnement ligne de commande complet, si ca te chante tu n'as absolument pas besoin d'utiliser la GUI, tout peut se faire en makefile, compilateur ligne de commande, linker,...
        • [^] # Re: Votre commentaire aura une note de -42

          Posté par  . Évalué à 0.

          Moi oui.

          Ah, le set next statement [:lovev]

          Le remplacement de code à chaud [:lovev]

          La capacité d'afficher quasiment tous les types [:lovev]
          • [^] # Re: Votre commentaire aura une note de -42

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

            dites les gars, vous faites quoi sur ce site ?

            ...

            Ah oui, pardon, du trol industriel, j'oubliais...
            • [^] # Re: Votre commentaire aura une note de -42

              Posté par  . Évalué à 3.

              J'ai du mal a comprendre, il n'y a que les critiques de Windows / MS qui sont admissibles ici ou il est permis d'etre objectif ?

              T'as vu une critique de Linux dans mon post ? Faut arreter la drogue mon cher.
              • [^] # Re: Votre commentaire aura une note de -42

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

                justement.. c'est bien ce que je dis.

                Vous êtes en train de parler de produits MS (ou du moins pour Windows ) en bavant et en disant qu'ils sont vraiment exceptionnels, etc...

                Vous n'avez justement pas critiqué les outils de Linux ou les outils libre et vous semblez utiliser et apprécier des outils propriétaires et non-linux (ce qui est votre droit, et je suis heureux que vos outils vous plaisent).

                Mais du coup, en lisant vos posts, on pourrait se demander ce que vous faites à discuter de ça sur ce site.

                C'est un peu comme si on tombait sur deux gars qui discuttent des qualités d'une Range Rover sur un site "Les Joyeux Motards".
                Là, par boutade, un motard qui n'utilise jamais de 4X4 pourrait dire "Dites les gars, vous faites quoi sur ce site ?"

                Je sais que vous utilisez Linux, je sais que blabla...

                C'était juste une touche humoristique vis à vis de ce fil de discussion, un peu de recul de la part de qqn qui ne connait même pas les outils dont vous parler. je m'excuse, j'ai pas encore bien assimilé que dès qu'il y'a un minimum de second degré, personne ne comprend plus rien et prend tout au sérieux.

                C'est pas parce que vous préférez Windows qu'il faut perdre son sens de l'humour hein...
                • [^] # Re: Votre commentaire aura une note de -42

                  Posté par  . Évalué à 2.

                  Mais du coup, en lisant vos posts, on pourrait se demander ce que vous faites à discuter de ça sur ce site.

                  C'est un peu comme si on tombait sur deux gars qui discuttent des qualités d'une Range Rover sur un site "Les Joyeux Motards".
                  Là, par boutade, un motard qui n'utilise jamais de 4X4 pourrait dire "Dites les gars, vous faites quoi sur ce site ?"


                  C'est bien ce que je disais donc, tu acceptes uniquement les critiques de MS / Windows(vu que tu te genes pas pour en faire ici a tour de bras), et il est selon toi malvenu d'en dire du bien sur ce site.

                  C'était juste une touche humoristique vis à vis de ce fil de discussion, un peu de recul de la part de qqn qui ne connait même pas les outils dont vous parler. je m'excuse, j'ai pas encore bien assimilé que dès qu'il y'a un minimum de second degré, personne ne comprend plus rien et prend tout au sérieux.

                  De ta part, et sans le moindre smiley, oui, c'est tres difficile de voir du second degre dans ton post.
                  • [^] # On doit rire maintenant ?

                    Posté par  . Évalué à -1.

                    > De ta part, et sans le moindre smiley, oui, c'est tres difficile de voir du second degre dans ton post.
                    On doit rire maintenant ?
          • [^] # Re: Votre commentaire aura une note de -42

            Posté par  . Évalué à 0.

            y'a qq temps, visual était incapable de suivre correctement les pointeurs pour afficher les structures en C.

            "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Votre commentaire aura une note de -42

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

          > Pour la ligne de commande, tu ne l'as probablement pas remarque, mais Visual Studio contient une environnement ligne de commande

          Question d'un ignorant : Y'a moyen sous windows, à part en installant SFU ou cygwin, d'avoir une ligne de commande correcte (un bon éditeur de ligne, completion programmable, racourcis à base de $ et ! de la plupart des shells unix) ? C'est un des trucs qui me manqueraient vraiment si je devais passer sous windows ...
    • [^] # Re: Votre commentaire aura une note de -42

      Posté par  . Évalué à 2.

      c'est un bug connu de MDK a propos de QT Designer, mais a ma connaissance, y a pas encore de solution *propre*
  • # c'est quand même formidable

    Posté par  . Évalué à 7.

    Personne n'a répondu sur le fond.
    Pour connaitre le bestiau sur le net et depuis quelques années et avoir vu passer ses questions et les non-réponses qu'il a obtenu, pour avoir suivi un certain nombre de ses déboires au quotidien, je peux vous dire qu'il est loin
    1) d'être un gros naze du C++ contrairement à ce que certains prétendent ici (il manipule au quotidien des trucs hors de portée de la plupart des gens qui ont répondu ici).
    2) il connait linux un peu plus que les boulets qui ont découvert la chose y'a 3 semaine et qui viennent prendre des XPs ici en bashant un mec qui se branle pas la nouille sur linux.

    Ensuite : citez donc un debugger qui sait charger un binaire de 100mo, montrer tous les types montrables, faire du hotfixing et faire suivre les breakpoints avec les modifications du code, montrer le code de manière correcte etc. Puisque c'est de sa faute s'il arrive pas à bosser.

    Une remarque à linuxfan : t'es vraiment con d'avoir accepté cette galère dès le départ.
    • [^] # Re: c'est quand même formidable

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

      Heu en fait perso j'en ai rien à faire de ses problèmes. Si il y arrive pas c'est pas mon problème et franchement ça va pas m'empêcher de dormir. Après y'a plein de gens ici qui prennent du temps à essayer de l'aider et il envoie balader tout le monde. Alors à mon avis qu'il se démerde ou qu'il refuse ce boulot parce que visiblement il n'y arrive pas. C'est pas une honte d'avoir un échec, on arrive pas toujours à faire un truc la première fois, même quand on est un "développeur de haut niveau" (sic).

      Sans être "développeur de haut niveau", quand on me propose un boulot dans un domaine que je ne maîtrise pas à 100%, je n'accepte pas les yeux fermés, je préviens le client que je maîtrise pas et que donc je peux essayer mais que je promet rien et qu'éventuellement ça peux prendre plus de temps qu'un domaine maîtrisé. Comme ça si j'y arrive vraiment pas je file mon boulot ou il en est au client qui peux continuer avec un dév maitrisant vraiment le domaine. Et moi j'aurais appris des trucs au passage. Mais pas question de dire au client "ok no problème" en sachant pertinemment que je ne maitrise pas le domaine...

      « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

    • [^] # Re: c'est quand même formidable

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Personne n'a répondu sur le fond.

      http://linuxfr.org/comments/454310,1.html(...)

      Pour moi, en gros il a 3 sortes de problèmes :

      - c'est plus chiant de travailler avec du propriétaire qu'avec du libre, et c'est encore plus vrai sous Linux parce que les autres développeurs ne vont pas forcément t'aider (changement d'API, d'ABI etc)

      - il pâtit de la décision de Microsoft de réinventer la roue au lieu d'essayer de s'intégrer dans les protocoles existants (partage de fichier etc)

      - le debugger semble être pourri par rapport au debugger Windows, ce qui est tout à fait possible

      Je ne cite volontairement pas les performances du linker, plusieurs autres posts semblent suggérer un bug de gcc 3.2.

      Il reste donc un seul vrai problème. Si on met en face les nombreux avantages qu'il y a de travailler avec Linux, moi je reste avec Linux. Rien de nouveau sous le soleil.

      Pour connaitre le bestiau sur le net et depuis quelques années [...]

      Bof, tu peux tout aussi bien être un multi tu sais...
      • [^] # Re: c'est quand même formidable

        Posté par  . Évalué à 1.

        Bof, tu peux tout aussi bien être un multi tu sais...
        mais oui, biensûr. on est tous des multi de Kadreg de toutes façons.

        Sauf que je ne suis pas exactement soupçonnable d'être un multi ...
    • [^] # Re: c'est quand même formidable

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Limiter les débuggeurs sous linux au seul gdb est une erreur. Il existe plein de compilateur commerciaux, et également plein de débuggeurs commerciaux.

      Il suffit de prendre un magazine linux américain pour les voir apparaitre.
      Mais du coup, le troll de vient moins gros et moins provoquant.

      Car aprés tout c'est le but. Sinon, pourquoi prendre un exemple irreproductible et donc irréfutable ?
      Personne ici n'a dit quoi que ce soit sur gdb, aussi en bien ( ie, "chez moi, ça marche" ) que en mal ( ie "chez moi, ça marche pas non plus" ). Donc, sois le sujet est peu courant, soit il y a que des nazes ici. Je pencherais plus pour le premie,r ce qui m'anéne a dire que le post a été fait volontairement pour foutre la zone.


      Je sais pas quelle taille fait OpenOffice avec les symboles de débugages, mais ça doit pas être loin. Mais peut etre qu'ils ne font pas de débuggages, bien sur...
    • [^] # Re: c'est quand même formidable

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      > Personne n'a répondu sur le fond.

      Tu crois vraiment qu'en postant un journal « Linux : la plus vaste blague de l'informatique » sur un site dédié à Linux, tu vas t'attendre à des commentaires constructifs ? Bon, passé le titre, relis bien le début : « j'écris ce texte pour témoigner. Pour que plus personne ne souffre comme moi je souffre actuellement. ». On dirait Jésus sur sa croix, qui va sauver le monde ! Après avoir lu ça, je ne suis pas très surpris que les gens qui arrivent jusqu'à la fin de son journal soient énervés et se défoulent sur les commentaires. D'autant que Mr linuxfan n'est pas un tendre non plus lorsqu'il s'agit d'insulter les gens : http://linuxfr.org/comments/454366.html#454366(...) .

      Si je veux lancer un débat constructif sur windowsfr.org, j'ai plus de chances avec « Rahh, les gars, j'ai vraiment du mal avec windows », ou bien avec « Windows Su><or, vous êtes tous des PDs » ?
    • [^] # Re: c'est quand même formidable

      Posté par  . Évalué à 0.

      Tu sais lire ?

      1) ya pas de question
      2) J'ai pris une non question au pif et j'y ai répondu
      D'autres ont fait pareil sur d'autres non questions prisent au pif
      3) J'ai découvert linux y a 8 ans (et j'en ai 20)

      Ensuite : ya plein de trucs qui existent pas sous win et me semble indispensable sous nux, c'est pas pour ca que je vais faire des journaux et des godwin sur des forum windows.

      Un remarque à linuxfan : calme toi un peu (pour ca evite de lire tous les commentaires de linuxfr car a partir des faits que j'ai enuméré tu as commencé à saouler pas mal de monde qui du coup cherchent à t'enerver en retours), boit une tisane, destresse, et cherche SEREINEMENT des solutions à tes problèmes sans croire qu'on va te les apporter sur un plateau avec de la poudre verte.
    • [^] # Re: c'est quand même formidable

      Posté par  . Évalué à 1.

      Ensuite : citez donc un debugger qui sait charger un binaire de 100mo, montrer tous les types montrables, faire du hotfixing et faire suivre les breakpoints avec les modifications du code, montrer le code de manière correcte etc. Puisque c'est de sa faute s'il arrive pas à bosser.

      gdb ... pour Mac OS X !! :)

      il gère :
      - les headers précompilés
      - tous les types du système (enfin en Objective-C dumoins)
      - le hotfix
      - suivi des breakpoints avec la modif du code
      - affichage correct du code
      - il plante peu (enfin c'est surtout XCode qui plante ...)
      - et plein d'autres trucs

      bon pour les binaires de 100Mo je sais pas, mais comme dis plus haut, faut être un peu neuneu pour débugger avec toutes les libs en statique.

      Bon ok, tout ca c'est dispo uniquement en utilisant XCode d'Apple, qui est un gros truc proprio qui n'est pas prêt d'être libre. Mais tout ça est géré dans le fond par gcc & gdb !

      Deuxième truc, je sais pas si c'est possible de faire du hotfix en ligne de commande, ni si tout ça est faisable autrement qu'en codant en Objective-C ...

      Vous allez me dire "mais tout ça c'est codé par des ingés de chez Apple, personne aurait pu faire ça dans le libre". Certes, il se sont bien démerdés, et en plus tout ce code est libre comme tout le reste de gcc, mais je pense qu'un jour ou l'autre on l'aurait eu par des contributeurs bénévoles. Un peu moins rapidement, peut-être.

      Alors bon, arrêtez de cracher sur gdb ...
    • [^] # Re: c'est quand même formidable

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

      Et le plus consternant, c'est cette habitude de fanatique que beaucoup ont, les portant à dénigrer bassement (Cf. "Programmeur expérimenté, etc...)

      Le tord de linuxfan est celui dans lesquel tombent beaucoup de gens mal informés : Dans le monde du libre, de nombreuses choses ne fonctionnent pas à cause des spécifications fermées, et le recours à l'ingénieurie inverse, si elle a lieu, fait ce qu'elle peut, par définition.
      Oui, je sais, j'enfonce une porte ouverte.

      Donc pour toutes ces choses (Samba, ma webcam logitech, tel apn, tel carte TV-acquisition, carte 3D, etc...) peuvent mal fonctionner ; on n'y peut rien.


      Ensuite, il faut considérer les choses à demi :

      On ne peut demander à une solution libre, en l'occurrence Gcc, gdb (qui est pourri, il faut le reconnaître), etc... d'être au niveau d'une solution commerciale qui existent sous linux comme cela à été pertinement remarqué.

      Cela dit le prosélytisme attaché au logiciel libre au niveau industriel impose de fournir à l'industrie des environnement de développement dernier cri.
      Autrement dit, si on veut essayer de "vendre" le libre, il faut être à la hauteur.

      Si l'on considère que l'on ne doit pas chercher à étendre l'utilisation de linux dans l'industrie, on peut alors partir programmer du LL sur son île déserte avec les autres membre de sa secte (car dans ce cas, cela en deviendrait une..) avec la fatwa GNU en prière 4 fois par jour.

      Question : quel est le pourcentage de bénévoles fournissant une part de travail conséquente dans le développement du noyau linux ?
      Combien ne sont pas salariés pour travailler spécifiquement dessus.
      Quid des autres projets de développements stratégiques (apache, mysql, etc...) ?

      Je vais parti de ceux qui, de l'assertion précédente tirent l'immorale conclusion que le libre doit s'intégrer le plus fortement possible à l'industrie logicielle et informatique. Il faut donc être crédible. Sur de nombreux points, c'est le cas

      De ces dernières conclusions j'aimerai tirer un enseignement minoritairement défendu sur ce site - et je vais me tapper dessus - mais il faut tout de même le dire, souvent l'expression de contributeurs "adulte" plus prompte à observer objectivement l'état de l'art.
      linuxfan nous gratifie d'un exemple illustrant les limites du développement sous linux, un développement conséquent qui plus est.
      Je me tue à le dire, et je le dirai même si je dois me faire moinsser :
      Le problème de linux reste et [est bien parti pour rester et donc] restera le coût du développement.
      Dans une itw que l'on retrouvera facilement, Miguel de Icaza pointait ce problème de productivité et du besoin de développeur chevronné pour développer sous linux, cela l'a motivé à développer Mono.
      Sous windows on a des VB, Windev, Visual machin, lourds et buggué, mais au moins on arrive à peu pres à produire des applications qui tournent en deux coup de cuillère à pot. Ca tourne tres mal, c'est vrai, je souffre de les voir tourner, mais l'utilisateur pour lesquel je les concocte ne voit rien lui.

      Un dirigeant demandeur d'une solution informatique de gestion au sens large se fout éperdument que l'appli est lourde et un peu buggué (du moment que cela reste raisonnable) s'il l'a 2 fois plus vite à sa disposition :

      Cela pour une raison simple :
      Soit une appli bien écrite sous linux, mais livrée 3 mois plus tard que l'équivalent en VB. Le coût du manque de l'outil d'analyse, de traitement des données pendant le laps de temps équivalent à 3 mois est très souvent nettement supérieur que les coûts imputables aux quelques petits bugs.

      Un contrôleur de gestion par exemple, a besoin de posséder des extractions lui permettant d'effectuer une analyse sur ce que l'entreprise vend sur chzque activité, les taux de marges, la fréquence de recours à un fournisseur et à la négociation conséquente qui peut en découler, etc..

      Un chef des ventes a besoin de maîtriser au jour le jour les résultats de ses commerciaux, l'évolution des commandes client, etc...


      Alors oui, pour de nombreux DSI, Linux est une blague et reste non crédible. Il ne tient qu'à la communauté, qu'a nous par nos propositions et ses implications de changer cet état de chose qui est, malheureusement partiellement justifié.

      Commençons donc par recevoir objectivement la critique même cinglante

      « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

      • [^] # Re: c'est quand même formidable

        Posté par  . Évalué à 4.

        Je ne suis pas d'accord sur l'importance donnée à une livraison rapide de l'application. Je fais de la métrologie principalement sur du 3-tiers, donc pour l'utilisateur souvent c'est du client léger qu'il a et bien je peux te dire que les clients qui nous demandent des prestations de métrologie sont très pointilleux sur les temps de réponses de telles ou telles transactions et j'ai même vu des projets ne pas partir en production (avoir une mise en production retardée) à cause de mauvaises performances, mauvaises tenues de charges de l'application. Peut être que je bosse pour une boîte qui se souci plus de la qualité que d'autres mais je ne pense pas, en tout cas amha le besoin de livraison rapide n'est pas exclusif et par expérience au jour d'aujourd'hui Linux est tout à fait crédible par de nombreux DSI même dans le privé et tend à l'être de plus en plus que ce soit face à de l'AIX, HP-UX, Solaris ou Windows Server 2003. En tout cas c'est un constat sur les projets actuels.
      • [^] # Re: c'est quand même formidable

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        Pour être lu il faut mettre la moitié de sont post en gras maintenant ?

        Moi ça ne me donne pas envie de te lire, au contraire...
      • [^] # Re: c'est quand même formidable

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

        Les windev, Visual truc et autres environnement de dev que tu cites, permmetant de faire des appli en peut de tps ne font pas parti de windows, ce sont bien des appli supplementaire. Linux manque d'une offre au niveau de ces applis peut etre mais au niveau des capacité de linux en tant qu'OS (base pour faire tourné les applis) je ne vois pas pourquoi il ne serait pas crédible.
        Linux me semble un OS credible manquant [encore] d'offre logiciels dans certain domaines. A une epoque ou le systee de MS c'est imposé et rependu [et je passerais sur les raison de ce fait] il etait logique que tout fourniseur de logiciel pour des pc ou petites station produise pour le systeme de MS entrainant cette richesse. Linux a un probleme, il emerge et pour pouvoir continuer a s'en sortir il lui faut une offre logiciel decente, cependant, les producteur de nombrede produit proprio ne produisent tjs pas pour Linux qui est une niche du marché encore ce qui n'augmente pas l'offre et le serpent ce mord alors la queue. Mais il existe des gens, qui pour des raison éthiques ou economique travaille a enrichire l'offre et a faire que le serpent se calme.
      • [^] # Précise...

        Posté par  . Évalué à 1.

        Si tu veux dire "en libre", je ne connais effectivement pas grand chose de ce style.
        Si tu veux effectivement dire "sous linux", kylix doit bien etre du niveau de vb & co... non?
  • # Lien ?

    Posté par  . Évalué à 9.

    Y aurait-il un lien entre ce journal et les posts d'un certain kadreg ici ? ;) :
    http://forum.hardware.fr/hardwarefr/Programmation/sujet-55592-1.htm(...)

    Morceaux choisis :
    "Sous linux, à toi les debuggers merdiques et les compilateurs charettes."
    "mon ddd qui perd pied régulièrement, que je suios obligé de le redemmarer en perdant tous mes breackpoints."
    "on m'impose linux :'("


    Et surtout... :
    "Linux, c'est quand même une grosse blague ..."
  • # Linux sa pue...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -6.

    rien dautre a ajouter...
  • # Pour résumer :)

    Posté par  . Évalué à -3.

    http://chezmoicamarche.org(...) et mieu que MS Windows :D
  • # pour en revenir au journal

    Posté par  . Évalué à 2.

    moi tout ce que je vois c'est un développeur qui a du mal à s'adapter à de nouveaux outils et regarde constamment ce qu'il utilisait sous windows en ce disant: c'était mieux avant

    Et se trouve un bouc émissaire: Linux et déverse sa frustration ...

    Alors que ce qu'il rencontre c'est une autre manière de travailler, un autre environnement de travail ....

    Faut dire que 10 ans de mauvaises -ou bonnes [???] habitudes sous windows- ca s'éfface pas comme ça....

    (mais bon sur certains points il a pas tort :-))
  • # \o/ kadounet \o/

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    C'est bon de te revoir !
  • # GDB

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

    Mais qu'est ce que vous avez comme problème avec GDB ?

    C'est plus une béquille qu'il vous faut pour développer, c'est une grue, voir le chantier complet.

    Et quel besoin de débugger une application entière de 100Mo. Il n'y a pas moyen d'extraire le module où se trouve le bug et d'en faire une petite application indépendante ? (C'est pratique aussi pour faire les tests unitaires).

    Et au lieu de débugger, écrivez du code sans bug, c'est beaucoup plus économique pour tout le monde. Mais cela prend plus de temps dans les premieres phases de développement.Oui, je sais, avec les délais à respecter c'est plus possible de nos jours.

    Le jour où les systèmes de génération automatique de code (ou bien les langages de 4ème ou 5eme génération) seront au point, plus besoin de débugguer, et plus besoin de programmeur C++ aussi, et on pourra bruler ce langage orienté objet à la noix (Objective C powa ;) .

    Bref, "inutilisez" moi !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.