Journal Agressions, insultes, harcèlement... Cinq mois de violences contre les LGBT en France

-28
17
mai
2019

Bonjour
Ce journal est la suite du lien Plus de la moitié des personnes LGBT ont déjà été agressées au cours de leur vie, selon une enquête
On peut penser que les personnes qui minimisent les statistiques concernant les agressions contre les LGBT (Lesbiennes, Gay, Bisexuel.e.s, Transgenres) sont mal informées. Ce récapitulatif de France-Info à l'occasion de La Journée de la lutte contre l'homophobie et la transphobie est fait pour mettre au grand jour les horreurs quotidiennes subies par les minorités sexuelles.

  • # "les minorités sexuelles"

    Posté par . Évalué à 10 (+31/-22).

    Le terme de "minorités sexuelles" est mal choisi je pense.
    Il s'agit plutôt de minorités quant à leurs orientations sexuelles, et non seulement leur sexe (je ne vais pas rentrer dans le débat de ceux qui s'auto définissent comme non-binaire ou je ne sais quoi d'autre).

    Quant aux motifs d'agression qui sont ramenées à l'orientation sexuelle ou bien juste le sexe, m'est avis que les agressés ne sont ni plus ni moins que ceux qui sortent de la "norme". Parler d'agression sur la base du seul critère sexuel est bien trop réducteur.

    Une personne qui sort de la norme, suscitera toujours une forme de peur, qui pour moi est naturelle (ça ne veut pas dire que c'est bien). Qui peut affirmer qu'il ne se méfie pas d'une personne qui sort de sa propre norme ? Personne. La première réaction est toujours une forme de prise de distance (même inconsciente) quand on est face à quelqu'un ou quelque chose qui sort des standards.

    J'en ai un peu marre de ceux qui passent leur temps à se poser en victimes ou oppressés. Arrêtez de vous voir comme ça, et vous verrez que les regards finiront par changer. (Personne n'aime trainer avec quelqu'un qui passe son temps à se plaindre de ses malheurs, sauf si on est soit même dans le malheur).

    Reste que, j'approuve qu'il faille dénoncer ces agressions qui ne sont pas acceptables.

    • [^] # Re: "les minorités sexuelles"

      Posté par . Évalué à -2 (+13/-16).

      Joli sophisme culpabilisant pour les victimes. Ce sont les agressions qui créent les victimes, pas le contraire. En l'occurrence, il ne s'agit pas de "se poser en victimes ou oppressés", il s'agit d'y être "posé".

    • [^] # Re: "les minorités sexuelles"

      Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+9/-3).

      Entre:

      La première réaction est toujours une forme de prise de distance (même inconsciente) quand on est face à quelqu'un ou quelque chose qui sort des standards.

      Et de une agression, il y a une très grosse marge. Donc, non, les gens qui se font ainsi agresser ne se “posent” pas en victimes.

      Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

    • [^] # Re: "les minorités sexuelles"

      Posté par . Évalué à 9 (+13/-7).

      J'en ai un peu marre de ceux qui passent leur temps à se poser en victimes ou oppressés. Arrêtez de vous voir comme ça, et vous verrez que les regards finiront par changer.

      Donc c'est mieux s'ils ne la ramène pas. Qui sait si la tolérance ne va pas s'installer toute seule en ne faisant rien. Ça a bien marché pour l'antisémitisme, l'islamophobie, le racisme… oh, wait!

      Reste que, j'approuve qu'il faille dénoncer ces agressions qui ne sont pas acceptables.

      Ah ben non, finalement ils ont le droit de dénoncer la situation. Je suis rassuré…

      • [^] # Re: "les minorités sexuelles"

        Posté par . Évalué à 10 (+16/-6).

        Tu as raison, et je me suis exprimé trop rapidement là dessus.

        Là où je voulais en venir, c'est que la communauté LGBT (et pas qu'elle) a tendance à passer son temps à voir de l'oppression / agression partout, même là où il n'y en a pas.

        Je prends un exemple que tout le monde connait : le cas du non-binaire, non blanc (à moitié libanais…) passé dans je ne sais plus quelle émission, et qui s'est senti oppressé/agressé qu'on le désigne comme un homme blanc.
        Il n'y avait aucune agression de la part du présentateur. Et cette personne s'est permise de lui même de désigner le présentateur comme un homme, et implicitement toutes les autres personnes de la table comme blanches, sauf lui.

        Nous avons tous subi dans une vie des situations où on s'est senti "agressé", même quand dans la réalité ce n'est pas le cas, sentiment purement personnel dans ces situations particulières. C'est juste une question de perception et de langage différent d'un individu à l'autre en fonction de ses expériences personnelles.

        • [^] # Re: "les minorités sexuelles"

          Posté par . Évalué à -4 (+5/-10). Dernière modification le 17/05/19 à 22:53.

          C'est triste ton avis sur «la communauté LGBT (et pas qu'elle)».

          Je comprends que tu en as marre d'entendre crier aux loups, d'autant que peut-être toi, tu en vois d'autres, des loups. Mais je ne suis pas sûr que tu proposes un autre loup, ou d'autres (ré)actions. Tu dis juste : bon bah globalement arrêtez de faire vos tapettes chochottes, fermez-la, faites pas vos victimes, etc.

        • [^] # Re: "les minorités sexuelles"

          Posté par . Évalué à 9 (+8/-2).

          Je prends un exemple que tout le monde connait : le cas du non-binaire, non blanc (à moitié libanais…) passé dans je ne sais plus quelle émission, et qui s'est senti oppressé/agressé qu'on le désigne comme un homme blanc.

          Je crois qu'on l'a tous vu passé celui-là, et qu'on a sans doute tous eu la même réaction.
          Affirmer qu'il n'est pas blanc, j'ai trouvé ça pas mal foutage de gueule, parce que lui ne prendra jamais de "sale Arabe" dans sa face et ne sera jamais discriminé sur sa couleur de peau même s'il refuse très fort d'admettre qu'elle est aussi blanche que celle des blancs "de souche".

          Je me demande aussi s'il n'a pas été choisi exprès pour décrédibiliser les minorités qui auraient l'audace de se plaindre en général!

          Parce qu'il ne faut pas oublier que si lui passe dans la rue sans se faire remarquer, d'autres sont plus visibles, plus repérables, et c'est leur droit.

          On arrive à peine à faire accepter qu'une femme qui porte une jupe n'a pas renoncé à son droit à ne pas se faire harceler, c'est pas pour affirmer qu'un LGBT un peu affiché fait exprès d'attirer l'attention.

    • [^] # Re: "les minorités sexuelles"

      Posté par . Évalué à 6 (+9/-5).

      J'en ai un peu marre de ceux qui passent leur temps à se poser en victimes ou oppressés. Arrêtez de vous voir comme ça, et vous verrez que les regards finiront par changer. (Personne n'aime trainer avec quelqu'un qui passe son temps à se plaindre de ses malheurs, sauf si on est soit même dans le malheur).

      Tu dis qu'il suffit d'arrêter de se plaindre et les regards vont changer. C'est une affirmation totalement gratuite. Qu'est-ce que tu en sais?

      • [^] # Re: "les minorités sexuelles"

        Posté par . Évalué à -1 (+2/-4).

        Qu'est-ce que tu en sais?

        Expérience personnelle.

        • [^] # Re: "les minorités sexuelles"

          Posté par . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 20/05/19 à 20:13.

          Qu'est-ce que tu en sais?

          Expérience personnelle.

          Tu veux dire que tu observes et généralises sans aucune méthode?

          Il te faut bien un argument pour dire que ton cas personnel n'est pas justement très personnel.

          Et puis il faut voir ce qui est pour toi une situation satisfaisante. Ce n'est peut-être pas la même chose que ce que les militants LGBT revendiquent.

  • # Comparaison

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+18/-3). Dernière modification le 17/05/19 à 11:11.

    Comme le dit ce commentaire, ça demande à être comparé.

    «neuf personnes interrogées sur dix (91%) avouent avoir adapté leur comportement quotidien» : qu'est-ce que ça donne par rapport aux hommes, aux femmes, aux garçons, aux filles, aux vieilles, aux vieux. Bon, on pourrait aussi faire des stats géographisées ou historicisées. Idem pour les autres chiffres : «(37%) évitent ainsi de se rendre dans certaines rues ou quartier […]. 33% tentent également de ne plus partir ou rentrer seules de chez elles. Deux personnes interrogées sur dix (22%) ont également adapté leurs pratiques sportives en évitant certains lieux.» Oui, et ? n'est-ce pas le cas pour tout le monde ? pour tous les citadins ? Est-ce que les personnes LGBT vivent davantage en ville d'ailleurs ?

    De mon côté, ces chiffres (surtout le «22% des personnes interrogées disent en avoir été l'objet [de violences physiques] au cours de leur vie.» ) me donnent l'impression qu'il faut être LGBT pour être moins agressé dans la vie… Et pourtant, d'après mes discussions avec des personnes LGBT, ce n'est pas du tout ce qu'il en ressort. Il me semble que ce qui se passe, c'est que ces personnes se font agressées parce qu'elles sont LGBT en plus des agressions "habituelles".

    Et puis y'a plein de notions qui nécessiteraient d'être définies pour être comprise, à commencer par l'agression. Est-ce qu'il faut que ça soit déclaré à la police pour que ce soit une agression ? là, pour le coup, je connais très peu de personne qui déclare leurs agressions, moi le premier. J'imagine qu'il faut un concours de circonstances très particulier pour déclarer une agression.

    'Fin bon, de manière générale, je trouve l'article vraiment nul. Il y a énormément à dire au niveau des violences faites aux personnes LGBT, cet article sort des chiffres à tout va sans aucun contexte. Ça n'a ni queue ni tête et nous apporte finalement pas vraiment d'informations…

    • [^] # Re: Comparaison

      Posté par . Évalué à -4 (+9/-14).

      'Fin bon, de manière générale, je trouve l'article vraiment nul. Il y a énormément à dire au niveau des violences faites aux personnes LGBT, cet article sort des chiffres à tout va sans aucun contexte. Ça n'a ni queue ni tête et nous apporte finalement pas vraiment d'informations…
      

      FranceInfo ne fait plus de journalisme depuis bien longtemps et se contente désormais de militantisme !

      Cet article en est encore la preuve parfaite.

      • [^] # Re: Comparaison

        Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+5/-2).

        Je déteste les généralisations, dès qu'il y a "tous" dans une affirmation péremptoire, c'est faux !
        Bon, ptet qu'on peut dire que tous les libristes sont des gens biens, mais même là, il y a qq exceptions notoires (il y a bien quelques racistes, un qui a tué sa femme, …)

        Mais j'avoue que cet article de francetvinfo est de piètre qualité. D'abord parce qu'il résume 58 pages à 3 chiffres, ensuite parce qu'il cherche à soulever l'empathie, l'émotion, pas à rapporter des faits. Je déteste de plus en plus cette manière de faire ou on ne doit plus réfléchir mais juste ressentir… Il est vrai que l'un est plus facile que l'autre…

        • [^] # Re: Comparaison

          Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+5/-3).

          Je déteste les généralisations, dès qu'il y a "tous" dans une affirmation péremptoire, c'est faux !

          Argument qui se contredit lui-même :-)

  • # Linuxfr est désormais un espace de diffusion proLGBT ?

    Posté par . Évalué à -10 (+19/-35).

    Journal complètement hors sujet qui n'a rien à faire ici.

    • [^] # Re: Linuxfr est désormais un espace de diffusion proLGBT ?

      Posté par . Évalué à 10 (+18/-10).

      Ouais c'est HS ! Et si t'es pas content, c'est pareil.

      Je cite les journaux : les blogs personnels des visiteurs authentifiés ;

      cd /pub && more beer

      • [^] # Re: Linuxfr est désormais un espace de diffusion proLGBT ?

        Posté par . Évalué à 0 (+30/-31).

        Certes : les journaux : les blogs personnels des visiteurs authentifiés ;

        La ce que je lis c'est un copié/Collé de la section lien, un simple lien qui pointe lui même vers un lien de FranceTV organe de propagande d'Etat. Quel journal personnel, quel retour d'expérience.

        Ce mouvement LGBTiste est une énième plaie sociale, venue des USA qui promeut le communautarisme et la division,qui considère qu'il est nécessaire de créer des sous-groupes puisque ce sont avant tout des gays transgenre et consort avant d'être des êtres humains. Posture de victimisation permanente, diffusion massive dans les médias, cherchent absolument et par tout les moyens à faire parler d'eux ne rêve que d'une chose avoir la case "gay/transgenre" d'indiqué sur leur carte d'identité, contre toute nature et bon sens. Ce prosélytisme qui consiste à se poser en victime pour exiger toujours plus de droit, mais plus de droit par rapport à qui d'ailleurs ? Ha oui les mâles cisgenres hétéro responsable de leur agression évidemment. C'est insupportable en plus d'être complétement idiot !

        En 2019 si t'es pas à minima bisexuel transgenre qu'est ce que t'es rétrograde !

        • [^] # Re: Linuxfr est désormais un espace de diffusion proLGBT ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+14/-6).

          Et hop, un gros raccourci qui met tout le monde dans un même sac:

          Ce mouvement LGBTiste est une énième plaie sociale

          Et s'ils voulaient juste pouvoir circuler sans être agressés… ? Les mouvements plutôt très militants proLGBT ne sont-ils pas le résultat d'une réaction à l'intolérance ambiante ?

          Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

          • [^] # Re: Linuxfr est désormais un espace de diffusion proLGBT ?

            Posté par . Évalué à -3 (+11/-15).

            Sauf qu'il y a plein de coin en France où en tant qu'hétéro je ne peux circuler sans avoir le sentiment de me faire agresser également.

          • [^] # Re: Linuxfr est désormais un espace de diffusion proLGBT ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+9/-6). Dernière modification le 17/05/19 à 17:56.

            Je comprend pas un truc: depuis quand être homo se voit sur ta gueule ?
            Depuis quand nos orientations sexuelles sont reconnaissables au premier coup d'oeil ?
            Partant de là, je ne comprend pas ou est le problème à "circuler".
            La sexualité est et doit rester quelque chose de personnel.
            Tu me croises demain dans le métro, tu seras incapable de dire si je suis hétéro, homo, zoophile, foot fetish ou autre … et c'est TANT MIEUX. Ca ne regarde que moi.

            • [^] # Re: Linuxfr est désormais un espace de diffusion proLGBT ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+14/-7).

              Quand tu tiens la main, ou embrasse, une personne du même sexe dans la rue c'est un indice fort et visible. Sans compter qu'il y a des gens qui te connaissent potentiellement dans une rue que tu fréquentes régulièrement comme des voisins, collègues, famille, camarades d'école, etc.

              Ou si tu sors par exemple d'un lieu où la communauté homosexuelle est fortement représentée comme certaines boîtes de nuit.

              Bref, cela peut se voir, se savoir et quand cela arrive cela peut poser problèmes alors que cela ne devrait pas.

              Et non, on n'a pas à faire attention à qui on embrasse ou on tient la main dans la rue, on doit pouvoir le faire librement. Comme pour n'importe quel couple hétérosexuel.

        • [^] # Re: Linuxfr est désormais un espace de diffusion proLGBT ?

          Posté par . Évalué à 6 (+11/-6).

          Cette dénonciation sempiternelle du "communautarisme" est souvent au mieux naïve, au pire hypocrite. Elle repose notamment sur la confusion des couples conscient/inconscient et individuel/collectif.

          Deux choses : d'abord, elle est la plupart du temps invoquée lorsqu'une minorité se rend visible, se donne une voix. Les "sous-groupes" que tu mentionnes existent d'abord malgré eux : quand bien même les minorités sexuelles ne se désigneraient ni ne s'identifieraient comme telles, elles n'en existeraient pas moins, non pas par le biais d'un mécanisme subjectif endogène ("Je suis un sujet, individuel ou collectif, LGBTQ") mais exogène, par une assignation à une identité ("tu es un sujet anormal"). Les personnes agressées ne le sont pas du fait de leur revendication propre d'une identité, elles le sont parce qu'on les assigne à une place ("tu n'es pas comme moi, qui suis majoritaire"). Les LGBTQ sont victimes d'agressions du fait d'être LGBTQ, mais il ne faudrait donc pas le dire par risque de "communautarisme" ? Pour reprendre tes termes, les victimes ne sont pas agressées en tant qu' "être humain" mais en tant que membres d'une minorité ! Il faudrait donc que les victimes soient agressées en tant que LGBTQ, mais se vivent comme seuls "êtres humains" (quoi que cela veuille dire) ?

          La pensée conservatrice adopte un raisonnement similaire quant à la "discrimination positive" (quoi qu'on en pense et aussi affreux ce terme soit-il) : il ne faudrait pas, par exemple, imposer la parité en politique, puisque cela participerait de la mise de côté du mérite. Il ne faudrait pas qu'une femme siège parce qu'elle est une femme. Mais pourtant, structurellement, si elle ne siège pas, c'est aussi parce qu'elle est une femme (que cela soit un décision consciente ou nous, qu'elle relève de la responsabilité individuelle ou non). En fait, il ne s'agit pas, pour les conservateurs, de dénoncer un "communautarisme" sans epithète. Le communautarisme ne pose problème que lorsque qu'il n'est ni majoritaire, ni assymétrique.

          Ensuite, il est très curieux de se sentir agressé (on serait "rétrograde" en tant que membre de la majorité) au motif que des personnes différentes de toi aient le malheur d'exister politiquement. Personne ne te demande quoi que ce soit, on ne t'enlève rien, ni te t'enjoint à être quoi que ce soit. Que d'autres aient des droits ne t'en retire aucun (par ailleurs, je ne vois pas tellement de quels droits "supplémentaires" tu parles).

          • [^] # Re: Linuxfr est désormais un espace de diffusion proLGBT ?

            Posté par . Évalué à -10 (+10/-25).

            Gloubi-glouba sans queue nie tête, assené de mots techniques, dénué de tout bon sens paysan.

            . Les LGBTQ sont victimes d'agressions du fait d'être LGBTQ, mais il ne faudrait donc pas le dire par risque de "communautarisme" ?
            Preuve ? Je pense plutôt que c'est victime d'agression car ça traine dans des coins ou il ne faut pas trainer. Trainer dans des coins comme barbes et venir dire ensuite qu'on se fait agresser, c'est être d'une mauvaise foie sans fin.

            Ces sujets ont maintes fois été traités depuis leur apparition aux USA, ils arrivent désormais chez nous.
            C'est un cancer social je le redis. La marque d'une décadence civilisationnelle alors qu'on veut vous vendre ça pour du "progrès". Sous couvert de plus de libertés individuelles, ils veulent plus que "les autres" qui sont les autres ? De la division, toujours plus de dichotomie, il veulent qu'on les reconnaissent pour leur orientation sexuel car c'est ce qui les définit, sous couvert d'agression par des "majorités". Il veulent des majorités oppressantes et des minorités oppressées, ils sont incapable de s'inscrire dans une nation ou un peuple, ils veulent la dichotomie entre les hétéros oppresseur et les autres. C'est d'un risible absolu, alors que sur le papier ils sont déjà égaux, devant la fiscalité, la loi, la justice, les impôts, le code de la route.
            Tout cela n'aura aucune fin et toujours plus de revendications. Aujourd'hui les "genre fluid" et les femmes/homme (enfin on ne sait plus trop) à barbes mais what c'est quoi ce truc, tout les ans on découvre une nouveau genre que 30 000 ans d'humanité nous avait caché ?
            Bientôt les mouvements anti zoophilie-phobie une marque "progrès" et d'ouverture d'esprit évidemment.

            • [^] # Re: Linuxfr est désormais un espace de diffusion proLGBT ?

              Posté par . Évalué à 8 (+10/-3).

              Je n'ai rien contre le "bon sens paysan", mais je doute qu'il ait tellement sa place dans des questions aussi sérieuses que celles-ci. Si je me fie à mon "bon sens paysan", lorsque je sors dans la rue, je constate que la Terre est plate. D'autant que, bien entendu, en l'occurrence, le "bon sens paysan" est moins un naïf sens commun ou profane que la défense d'une structure sociale bien précise, tu le dis toi-même.

              "Preuve ? Je pense plutôt que c'est victime d'agression car ça traine dans des coins ou il ne faut pas trainer. Trainer dans des coins comme barbes et venir dire ensuite qu'on se fait agresser, c'est être d'une mauvaise foie sans fin." (En aparté, j'aime beaucoup le "ça", particulièrement évocateur)

              D'une part, personne n'a parlé de Barbès en particulier, je ne vois pas le rapport (et c'est bien connu, les homophobes - pour ne parler que d'eux - ne peuvent pas venir des beaux quartiers. Civitas, par exemple, est particulièrement bien implanté à Saint-Denis, cela se sait…). D'autre part, tu insinues que les victimes iraient volontairement se faire casser la gueule ou insulter pour pouvoir s'en plaindre, ce qui est pour le moins fort de café. Enfin et surtout, tu ne réponds absolument pas à mon argument, ce n'est en aucun cas une "preuve".

              Le reste de ton commentaire se contredit ou ne répond pas à mes arguments : de quels "droits supplémentaires" parles-tu ? Et il ne faudrait pas combattre des agressions ou discriminations au motif que cela "diviserait" ? Donc si mon voisin m'agresse au couteau parce que je suis LGBTQ, je ne dois pas me défendre de peur de "diviser" l'immeuble, pour ne pas faire de vagues ?

              L'exemple juridique que tu donnes est très drôle - tu feins d'ignorer que cette égalité juridique à été acquise notamment par les mobilisations, et qu'elle ne va absolument pas de soi, jusqu'aujourd'hui (de la dépénalisation de l'homosexualité au mariage pour tous). Pour toutes ces questions de "dichotomie", je me suis déjà expliqué dessus dans mon commentaire précédent, auquel tu ne réponds pas. La "dichotomie" est imposée avant d'être revendiquée.

              Par ailleurs, il ne semble pas qu'on ait "découvert" de genre en "30 000 d'humanité" (même si on a "découvert" d'autres trucs très tardivement au sein de ces "30 000" (j'imagine que tu voulais écrire 300 000) comme l'égalité des drois ; c'est pas forcément si mal que ça les "découvertes" récentes.

            • [^] # Re: Linuxfr est désormais un espace de diffusion proLGBT ?

              Posté par . Évalué à 5 (+5/-2). Dernière modification le 17/05/19 à 18:26.

              les mouvements anti zoophilie-phobie

              Alors que ce soit bien clair : Moi, l'anti-zoophilophobie, je suis contre.

            • [^] # Re: Linuxfr est désormais un espace de diffusion proLGBT ?

              Posté par . Évalué à 3 (+10/-9).

              ….mais il ne faudrait donc pas le dire** par risque de "communautarisme"** ?
              ils arrivent désormais chez nous.
              C'est un cancer social je le redis. La marque d'une décadence civilisationnelle alors qu'on veut vous vendre ça pour du "progrès". Sous couvert de plus de libertés individuelles, ils veulent plus que "les autres" qui sont les autres ? De la division, toujours plus de dichotomie, il veulent qu'on les reconnaissent pour leur … car c'est ce qui les définit, sous couvert d'agression par des "majorités". Il veulent des majorités oppressantes et des minorités oppressées, ils sont incapable de s'inscrire dans une nation ou un peuple, ils veulent la dichotomie …. C'est d'un risible absolu, alors que sur le papier ils sont déjà égaux, devant la fiscalité, la loi, la justice, les impôts, le code de la route.
              Tout cela n'aura aucune fin et toujours plus de revendications. …

              J'ai laissé quelques trous dans le message de notre interlocuteur. Je vous laisse en exercice d'y placer les minorités qui vous dérangent et de ne pas oublier de bien voter comme par exemple

              https://www.cnre.eu/la-ligne-claire

              https://youtu.be/pG5C8DIIu6g

              J'entends déjà l'harmonieux claquement des bottes !

            • [^] # Re: Linuxfr est désormais un espace de diffusion proLGBT ?

              Posté par . Évalué à -1 (+0/-3).

              C'est être d'une mauvaise foi e

              Ah ça, la cirrhose est clairement une cause "nationale"

              ils sont incapableS de s'inscrire dans une nation ou un peuple,

              Ah oui c'est vrai que tu es un vrai patriote. Tu aimes ton pays, comment pouvons-nous en douter ?

              https://www.youtube.com/watch?v=GkprBmXED4o

        • [^] # Re: Linuxfr est désormais un espace de diffusion proLGBT ?

          Posté par . Évalué à 8 (+12/-6).

          vers un lien de FranceTV organe de propagande d'Etat

          Wow… Carrément, organe de la propagande D’État ? Tu veux dire que c'est l'ORTF ? Merde, on m'aurait menti ? Tu ne crois pas que tu abuses un peu là ?

          Donc là, Maderios poste un lien vers quelque chose qui peut mériter d'être discuté, débattu, et paf, c'est relayer la « propagande d'état »

          Ce mouvement LGBTiste est une énième plaie sociale

          Une plaie sociale, carrément ? Je suis assez interloqué. Pourrais-tu détailler ce que tu entends par ça ? Moi là, j'y vois un beau jugement de valeur qui se base sur ce que tu penses que la société devrait être. Autrement dit, pour moi, tu es juste un vieux (ou jeune hein) réac. Voudrais-tu éclairer ma lanterne et détailler vraiment ce qu'est une plaie ? Vu que spontanément, quand on parle de plaie, je pense ou à une plaie au sens médical, ou a une des Dix plaies d'Égypte

          venue des USA qui promeut le communautarisme et la division,qui considère qu'il est nécessaire de créer des sous-groupes

          Communautarisme et divisions ? Rien que ça ? Cela sous-entendrait (note le conditionnel hein) que tu considères que les luttes féministes de nos aïeules et aïeux était aussi du communautarisme ?

          On a une partie de la population, largement stigmatisée, largement sujette a des agressions supplémentaires par rapport à ce que les vieux mâles blancs bourgeois peuvent endurer et c'est communautariste que de dénoncer que par le fait d'être « hors de la masse de norme » on est plus sujet à être maltraité ? Et tu appelles ça du communautarisme ?

          Pourrais-tu me dire si tu appelles les cathos bien pensants qui suivent les préceptes de Marcel_Lefebvre des communautaristes, pour être sûrs, toi et moi, et les autres qu'on a bien la même définition. Des référents communs, c'est quand même la base pour discuter non ?

          Posture de victimisation permanente

          Victimisation permanente… Par curiosité, tu as des LGBT+ dans ton entourage direct ? Des amis, de la famille ? Tu as discuté avec eux de ce qu'ils ressentent ? Comment systématiquement on utilise le fait d'être homosexuel comme une insulte ?

          Ne vois-tu pas de liens avec le traitement des autres « communautés » comme les peuples autochtones que nous européens avons massacré ? avec les résultats du commerce triangulaire ? Avec la stigmatisation des juifs ? Tu veux donc dire que les noirs, les amérindiens et les juifs se victimisent ? Bah oui, ils sont montrés du doigt parce qu'ils ne sont pas cathos (ou réformés) bien pensants.

          ne rêve que d'une chose avoir la case "gay/transgenre" d'indiqué sur leur carte d'identité

          Gay, non, ils sont hommes, femmes, trans, bi, mais l'orientation sexuelle n'est pas demandée pour la CNI. Non, ce qu'ils demandent, c'est que quand on est un(e) trans, on puisse avoir sur la CNI le « sexe » qui correspond à ce qu'est la personne. Une trans est une femme. Un trans est un homme. Point. Et on se fiche du type de chromosomes. (Et nom de Dieu, je vais me faire lyncher pour avoir fait une réduction aussi grande, mais je pense qu'il faut reprendre les bases là)

          Ce prosélytisme qui consiste à se poser en victime pour exiger toujours plus de droit

          Le seul droit qui est demandé, c'est celui de ne pas être discriminé par rapport au reste de la population. Ce sont exactement les mêmes droits que demandent les femmes, noirs, les maghrébins, les juifs, les chinois, les amérindiens, les homo, les trans, les bi, les nains, les géants, etc. Le droit d'être soi et de ne pas être discriminés sous prétexte que ces gens ne sont pas « ce que la bonne morale dit qu'il faut être »

          Ha oui les mâles cisgenres hétéro responsable de leur agression évidemment. C'est insupportable en plus d'être complétement idiot !

          Le patriarcat. Plus la religion. Plus le capitalisme. Merci de ne pas réduire le débat et de prendre en compte un peu plus que juste le genre ou l'orientation sexuelle qui ne sont pas relevants. Le genre ou l'orientation sexuelle, ou la couleur de peau, ou l'origine, ne doivent pas être utilisés pour discréditer quelqu'un.

          En 2019 si t'es pas à minima bisexuel transgenre qu'est ce que t'es rétrograde !

          En 2019 si t'es pas foutu de comprendre que :
          * l'homosexualité a toujours existé, existe chez des tas d'autres espèces animales et est normale
          * que les ratés de la Nature (hermaphrodisme, dolichocéphale, polydactylie, nanisme, gigantisme, etc etc) ont toujours existé et sont… Normaux
          * que la discrimination basée sur des caractéristiques physiques ou psychiques est anormale

          Alors oui, t'es un réac rétrograde.

          Maintenant, je pense que je ne suis pas le seul ici, et que d'autres répondront bien mieux que moi en citant sources d'études et tout ce qu'il faut, si tu veux en parler, allonge toi sur le divan et on va discuter. Même si t'es dans la région toulousaine, je te paye une bière et on en papote :)

          cd /pub && more beer

          • [^] # Re: Linuxfr est désormais un espace de diffusion proLGBT ?

            Posté par . Évalué à -10 (+4/-21).

            Non absolument pas les média de presses contrôlé par les grands groupe ou surtout ceux payés avec notre argent font preuve d'un militantisme flagrant.(Peu importe le sujet je ne m’étalerai pas la dessus, bien rare sont encore les vrais journalistes).

            Oui une plaie un truc qui fait des ouverture dans un corps constitué, une énième plaie béante.

            Oui j'ai de la famille "gay" qui ne se revendique absolument pas LGBT truc et qui les leur fous une honte monstrueuse. Bizarrement lorsqu'ils sortent en ville ils ne se font pas agresser. Peut-être qu'il s'agit de garder une certaine posture en public.

            Vous dites :

            • l'homosexualité a toujours existé, existe chez des tas d'autres espèces animales et est normale ;
              Même que j'ai deux chiens homosexuels qu'ont qu'une envie adopté un chiot … ridicule …

            • que les ratés de la Nature (hermaphrodisme, dolichocéphale, polydactylie, nanisme, gigantisme, etc etc) ont toujours existé et sont… Normaux

            Donc vous les considérez comme tarés vous même fort bien, je n'avais pas abordé ce sujet du tout.
            De plus vous mettez dans le même panier les tares génétiques de naissance, et les orientation sexuelles conscientes et choisit faudrait pas exagérer.
            Les gamins ne naissent pas se avec le Dc qui dit "Madame ou monsieur pardon enfin je ne vais pas faire les 40 genrage pour m'adresser à vous m'excuserez parent A matricule 12548, ho votre enfant sera un transgenre non binaire oui oui il a un zizi en tire-bouchon" … cette blague …

            Dans la nature dans le règne mammifère qui n'est pas ravagé socialement comme notre "règne" , globalement les tares disparaissent en une ou deux génération et sont élimés "naturellement". Pas sur que ça soit si normal que ça, mère nature ne fait pas trop de cadeau avec l'évolution et la survit, donc ne venez pas trop me chercher la dessus.
            Et ne venait pas me parler des escargots ne soyez pas ridicule je vous prie, on jamais vue un loup/chien/chat hermaphrodite.

            C'est vous qui êtes ridicule sous couvert de progrès, sous couvert de plus de droits individuel, sous détruisez le seul tissus social qui devrait être, une nation. Vue que la nation n'est bientôt plus il faut vitre recréer des sous communautés vous nous vendez de la décadence.

            • [^] # Re: Linuxfr est désormais un espace de diffusion proLGBT ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+6/-1).

              Dans la nature dans le règne mammifère qui n'est pas ravagé socialement comme notre "règne" , globalement les tares disparaissent en une ou deux génération et sont élimés "naturellement".

              Donc l'homosexualité n'est pas une tare. Ouf, j'ai eu un peu peur en te lisant.

              Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

            • [^] # Re: Linuxfr est désormais un espace de diffusion proLGBT ?

              Posté par . Évalué à 8 (+12/-6).

              Nan mais en fait tu le fais exprès c'est ça ? Et j'ai marché dedans ? C'est pas grave, c'est vendredi, je continue.

              Tout d'abord, tu remarqueras que je me fais chier à citer ce à quoi je réponds, tu pourrais avoir la correction d'en faire de même.

              Maintenant, venons-en plus particulièrement à ce que tu dis.

              Tout ton discours sent le FHaine et la manif pour tous à plein nez, et c'est carrément nauséabond. Mais pas grave, on a le droit de s'exprimer, y compris pour raconter des atrocités. Mais maintenant, il serait peut-être temps que tu répondes aux questions, et pas juste avec du vent et de la propagande de chez Le Pen.

              Oui une plaie un truc qui fait des ouverture dans un corps constitué, une énième plaie béante.

              Donc là, j'aimerais que tu m'expliques, et me prouve tant qu'à faire, après tout, c'est peut-être moi qui me trompe, en quoi c'est une plaie béante d'un corps constitué. Franchement, je ne vois aucune plaie. Alors soit je suis complètement aveugle (c'est possible) soir je ne regarde pas comme il faut et je te propose de m'aider à regarder comme il faut.

              Peut-être qu'il s'agit de garder une certaine posture en public.

              Donc, si toi y'en a pas te fondre dans la masse toi y'en a prendre dans ta gueule. Autrement dit, si jamais tu montre tes différences, ne t'étonnes pas de te faire foutre sur la gueule. Ou encore « faut pas qu'elle s'étonne d'être violée la salope en mini-jupe là ». On en est là… Franchement… La culpabilisation des victimes d'agression. C'est de leur faute si ils se font péter la gueule, ils n'ont qu'à pas porter de tee-shirt avec des licornes.

              Même que j'ai deux chiens homosexuels qu'ont qu'une envie adopté un chiot … ridicule …

              Manif pour tous repérée. Donc là, on en vient à : les couples homosexuels ne doivent pas adopter et faire comme si ils étaient normaux.C'est contre-nature !

              Ok, au moins, ça va nous permettre de bien te situer côté « morale ». C'est papa dans maman et basta, le reste, va crever la gueule ouverte sale dégénéré.

              Donc vous les considérez comme tarés vous même fort bien, je n'avais pas abordé ce sujet du tout.

              Euh.. Et sinon, tu sais lire ? Oui, un hermaphrodite un « raté » par rapport à ce qui se passe en général, c'est toi qui a dit taré. Pas moi. Faut bien lire ce qui est écrit.

              De plus vous mettez dans le même panier les tares génétiques de naissance,

              Tare génétique… Hummmm… Le discours qui fleure bon l'eugénisme. Y'a pas de tare. Ca n'existe putain de pas. C'est une mutation, ou une série de mutation. Et si la pression sélective élimine ces mutations, ok, mais si ça se trouve, ce sont ces mutations qui sont le plus rentable en terme d'évolution. De quel droit te permets-tu de juger ce qui est une « tare » et ce qui est « normal » ?

              et les orientation sexuelles conscientes et choisit faudrait pas exagérer.

              Les orientation sexuelles ne sont pas choisies. Sinon, cela veut dire que quand tu étais petit tu as choisi de préférer les femmes. Bah tiens. Tu as choisi ? Vraiment ? Spoiler alert, non, tu n'as pas choisi. Et de fait, tu refuses aux autres ce que toi tu as vécu. Tu n'as pas choisi mais les autres, ceux qui ne sont pas hétéros, doivent choisir.

              Tu veux pas m'envoyer en « thérapie de conversion » non plus ? Tant qu'à y être ?

              Et pendant qu'on y est, tu penses que c'est transmissible aussi ? Que c'est un virus ? Une bactérie ? Une tare génétique ?

              Dans la nature dans le règne mammifère qui n'est pas ravagé socialement comme notre "règne"

              On parle des bonobos ? Structures sociales, relations homosexuelles et relations sexuelles comme fluidifiant social ? Merde.. Un contre exemple.

              On parle des dauphins qui font des gang-bangs ?

              Ah.. Un comportement pervers chez les mammifères…

              globalement les tares disparaissent en une ou deux génération et sont élimés "naturellement".

              Ah ouais ? T'est sûr ? Si oui, je veux des preuves. Et que tu définisses tare aussi. Si si. C'est important.

              donc ne venez pas trop me chercher la dessus.

              Bah si, et même te montrer que tu dis des absurdités.

              C'est vous qui êtes ridicule sous couvert de progrès, sous couvert de plus de droits individuel, sous détruisez le seul tissus social qui devrait être, une nation.

              Depuis quand le concept de nation a-t-il un lien, de près ou de loin avec la sexualité ? Tu peux m'expliquer ? La nation, c'est.. Voyons.. Les habitants d'un pays, les lois qui vont avec.

              Le petit Robert dit : une nation est « un groupe humain constituant une communauté politique, établie sur un territoire défini (…) et personnifiée par une autorité souveraine ».

              Et pareil aucun autre dico ne va mettre le concept de sexualité ou de genre dans la définition de la nation

              Vue que la nation n'est bientôt plus il faut vitre recréer des sous communautés vous nous vendez de la décadence.

              OK. Bon, on a compris. T'es définitivement FHaine + manif pour tous.

              Sainte Patience…. Et dire qu'il faut encore qu'on se coltine des réacs pareil… Mais.. Oui, tu as le droit de t'exprimer. Même si tu ne dis globalement que de la merde. Je ne dis pas pour le côté technique, je ne sais pas ce que tu vaux, et je m'en fiche, si ça se trouve, t'es une putain de bestiole que je pourrais vénérer pour tes connaissances techniques.

              Mais en ce qui concerne l'humain… Ouais, je vais me faire moinser en pagaille (pas grave, j'ai l'habitude) tu vaux pas un kopeck.

              cd /pub && more beer

            • [^] # Re: Linuxfr est désormais un espace de diffusion proLGBT ?

              Posté par . Évalué à 0 (+1/-3).

              De plus vous mettez dans le même panier les tares génétiques de naissance, et les orientation sexuelles conscientes et choisit faudrait pas exagérer.
              Les gamins ne naissent pas se avec le Dc qui

              La déviance (j'utilise ce mot à bon escient) intellectuelle des dégénérés "conscients" qui "croient" que ceux qui ne sont pas comme eux sont des suppôts du "Malin" aka les "culs bénis".

              "Heureux les simples d'esprit, le royaume des cieux est à eux!"
              T'as déjà ton billet, même si tes tares ne sont pas génétiques, encore que…

            • [^] # Re: Linuxfr est désormais un espace de diffusion proLGBT ?

              Posté par . Évalué à 10 (+15/-3).

              On a chacun notre definition de la decadence.

              Dans mon cas, c'est les cons intolerants qui petent un cable quand ils voient un gars qui se comporte differement d'eux, ca les enerve, ils croient que le monde va s'ecrouler, et ils veulent que ces gens differents se cachent, ne montrent pas leur difference, parce qu'ils ne peuvent pas supporter l'idee que les gens soient differents de leur petit modele bien enferme dans une boite definie.

              Ca, cette intolerance abjecte, c'est vraiment decadent et a eliminer, une vraie tare sociale.

              • [^] # Re: Linuxfr est désormais un espace de diffusion proLGBT ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+3/-3).

                ils ne peuvent pas supporter l'idee que les gens soient differents de leur petit modele bien enferme dans une boite definie.

                 

                c'est vraiment decadent et a eliminer, une vraie tare sociale.

                Il manque un truc car avec ce que tu écris, soit je suis intolérant, soit je suis intolérant.

                • [^] # Re: Linuxfr est désormais un espace de diffusion proLGBT ?

                  Posté par . Évalué à -1 (+1/-3).

                  Il a une exception comme pour tout : l'intolerance de l'intolerance est … tolérable :)

                  • [^] # Re: Linuxfr est désormais un espace de diffusion proLGBT ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à -2 (+1/-5).

                    Nan, ça ne colle pas non plus.

                    Car quelqu'un va estimer que les anti-intolérants sont des rebuts de l'humanité et qu'ils mettent en péril des choses très importantes, alors l'intolérance de l'intolérance est tolérable --> il faut supprimer ces gens (ces gens = toi et moi. Ça me tente moyen).

                    Il faut éventuellement affiner en indiquant qu'il y a les intolérants primaires (ceux qui ne tolèrent pas un truc (sauf l'intolérance elle-même)), les secondaires (ceux qui ne tolèrent pas les intolérants primaires). Donc il y a les tertiaires (ceux qui ne tolèrent pas les intolérants secondaires), etc.
                    Mais au final, comment apporter une justification que tel intolérant est bon et l'autre mauvais ?

                    • [^] # Re: Linuxfr est désormais un espace de diffusion proLGBT ?

                      Posté par . Évalué à 2 (+2/-1).

                      On va dire que perso la théorie de ce qui pourrait, devrait, etc… qui amène a l'immobilier ne m'intéresse pas. La discrimination basée sur les attributs que quelqu'un ne peut pas changer est plutôt clairement définie, j'ai pas besoin de philosopher sur ce que d'autres penseraient pour savoir que c'est intolérable

          • [^] # Re: Linuxfr est désormais un espace de diffusion proLGBT ?

            Posté par . Évalué à 7 (+9/-3).

            " * l'homosexualité a toujours existé, existe chez des tas d'autres espèces animales et est normale "

            Pour être précis, ce n'est pas tout à fait le cas. C'est ce qu'explique Foucault dans l'Histoire de la sexualité : l'homosexualité, c'est-à-dire l'orientation sexuelle comme identité (c'est-à-dire "J'ai des rapports sexuels avec des individus de même sexe, cela me définit") date du XIXe siècle. On dit souvent, par exemple, que l'homosexualité était courante dans la Grèce antique, mais c'est un anachronisme. Un Grec ne tirait n'avait pas une identité sexuelle en fonction du sexe de ses partenaires. Il pouvait avoir des rapports avec des individus de même sexe, mais cela ne faisait pas de lui "un homosexuel". On pourrait dire, pour présenter les choses de façon extrêmement grossière et rapide, qu'avant le XIXe, on est homosexuel lorsqu'on a des rapports avec des individus de même sexe, pas avant, ni après.

            Cela paraît être un détail, mais en fait, c'est très important, en l'occurrence. Encore une fois en effet, on reproche aux LGBTQ de revendiquer une identité dont la forme même (c'est-à-dire le fait d'être défini par un genre ou le sexe des partenaires) a été imposée par la norme. En réalité, la pensée réactionnaire n'a rien contre les identités minoritaires, bien au contraire. Ce qu'elle opère n'en est pas une négation, mais une pathologisation ou une invisibilisation. Le problème pour les conservateurs n'est pas "la communauté", mais le fait qu'elle se réapproprie son identité.

            • [^] # Re: Linuxfr est désormais un espace de diffusion proLGBT ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+3/-4).

              Un Grec ne tirait n'avait pas une identité sexuelle en fonction du sexe de ses partenaires. Il pouvait avoir des rapports avec des individus de même sexe, mais cela ne faisait pas de lui "un homosexuel".

              Tu es bien mal renseigné.

              Dans la Grèce antique, ce qui était « à la mode » était qu'un adulte en bonne position sociale se farcisse un adolescent ou un jeune adulte qui était sous sa domination (un élève, un esclave, etc). Le reste des choses homosexuelles étaient généralement mal vu (pauvre = mal vu ; faible différence d'âge = mal vu ; pas de rapport de domination = mal vu ; entre nanas = mal vu).

              Pareil dans la Rome antique. Par exemple Jules César était moqué pour sa bisexualité : « homme de toutes les femmes, femme de tous les hommes ». Pour se foutre de la gueule du mec qui a droit de vie ou de mort sur à peu près tout le monde, c'est qu'il y avait malaise.

              • [^] # Re: Linuxfr est désormais un espace de diffusion proLGBT ?

                Posté par . Évalué à 2 (+6/-5).

                Je ne comprends en quoi ta réponse au commentaire précédent est pertinente.

                Le commentaire précédent explique que regrouper les homosexuels dans la communauté "homosexuel" est le résultat du fait que socialement, ces personnes sont regroupées de cette manière lorsqu'ils sont exposés aux préjudices.

                Ce que tu dis, c'est que si la culture de la grèce antique s'appliquait à l'heure actuelle, les "oppressés" ne seraient pas définis par le sexe de leur partenaire sexuel, mais par leur age ou leur statut social. Si une telle culture s'appliquait aujourd'hui, l'équivalent des LGBT serait accusés de faire du communautarisme autour des "jeunes et/ou pauvres" plutôt que des "gens ayant des rapports avec des individus du même sexe".

                Pareil pour l'exemple de Jules César: au delà du fait que le slogan ne prouve pas grand'chose (apparemment, c'était chanté par ses soldats, en guise de taquinerie, alors qu'eux-même supportaient César (marrant de dire "tu es bien mal renseigné" quand toi-même tu ne sais même pas de quoi tu parles)), cela illustre qu'il y a bel et bien une différence de culture. D'un côté, on a un individu dont il est notoire qu'il a eu des rapports homosexuels où il était dominé (alors que c'est effectivement même moins bien vu que des rapports homosexuels où il est dominant), mais cela ne l'empêche pas d'être populaire et d'accéder aux plus haut rangs militaires. Et d'un autre côté, on a le "don't ask don't tell" dans l'armée américaine.
                Cela ne veut pas dire que l'homosexualité était bien vue, mais cela démontre bien que le contexte est totalement différent et a bel et bien changé en fonction des époques.

                Bref, ton commentaire ne fait que confirmer le commentaire auquel tu réponds.

                • [^] # Re: Linuxfr est désormais un espace de diffusion proLGBT ?

                  Posté par . Évalué à 4 (+4/-1).

                  Tout à fait. Le commentaire de Kerro ne contredit en aucun cas le mien (je passe le "tu es mal renseigné" un peu gratuit). Je n'ai absolument pas dit qu'il n'y avait pas de rapport de domination dans les rapports entre individus de même sexe (masculin, j'aurais dû le préciser) dans la Grèce antique. S'il y a bien une hiérarchie sexuelle, elle réside dans le rapport actif/passif. Le premier est assimilé au dominant/homme/citoyen, le second au dominé/femme/esclave. La relation sexuelle valorisée n'est donc pas une identité (hétérosexuelle dans nos sociétés), mais une position en acte : celui qui domine est celui qui est actif, quel que soit le sexe de son partenaire.

                  César n'est absolument pas moqué pour sa "bisexualité", mais pour ses relations passives.

              • [^] # Re: Linuxfr est désormais un espace de diffusion proLGBT ?

                Posté par . Évalué à -7 (+0/-9).

                Mais OUAIIIIS !

                En fait, t'es un génie. Cette pratique que tu évoques a un nom: la pédérastie, qui entretient cet amalgame avec l'homosexualité, la pédophilie… et les 2 initiales que je ne citerai pas pour ne pas me faire censurer.

                And so ? les LGBTs, ont-ils le droit d'être considéré(e)s comme des citoyen(ne)s à part entière ? De ne pas subir de discriminations ?
                Ou ils doivent se planquer et renier leur déviance "consciente" (comme l'explicitent les dégénérés corticaux qui relèguent "Idiocracy" à un reportage de Paris Match) ?
                Je suis tout ouïe.

                Au fait, on progresse dans les milieux non "dichotomiques" au sujet de la dénonciation des actes pédophiles ?
                https://www.mediapart.fr/journal/france/200317/des-dizaines-de-pretres-exfiltres-travers-le-monde

                El Titi (Gay Friendly)

          • [^] # Re: Linuxfr est désormais un espace de diffusion proLGBT ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+5/-1).

            Honnêtement, j'ai du mal à comprendre comment on peut trouver que la comparaison avec d'autres espèces animales peut avoir la moindre valeur, indépendamment de toute opinion sur ce sujet.

            Plein d'animaux se bouffent entre eux, doit-on considérer que le cannibalisme comme normal ?
            Plein d'animaux pratiquent le viol de façon industrielle, doit considérer le viol comme normal ?
            On peut également continuer avec les gamins, voire les embryons…

            • [^] # Re: Linuxfr est désormais un espace de diffusion proLGBT ?

              Posté par (page perso) . Évalué à -3 (+2/-7).

              j'ai du mal à comprendre comment on peut trouver que la comparaison avec d'autres espèces animales peut avoir la moindre valeur

              Les humains faisant partie du règne animal, je ne vois pas le soucis de se poser des questions : comment font les autres ? Est-ce que ça fonctionne ? Est-ce que ça pose des problèmes ? Quels sont les avantages et inconvénients ?
              Cela n'implique pas de copier, mais cela amène un éclairage.

              Imaginons que chez les mammifères l'homosexualité engendre systématiquement des réactions violentes. La situation humaine ne serait pas à traiter de la même manière que si on ne constate aucune réaction chez les autres mammifères.

    • [^] # Re: Linuxfr est désormais un espace de diffusion proLGBT ?

      Posté par . Évalué à 10 (+13/-1).

      non linuxfr est un espace de discussion des motards qui pratiquent l'interfile

  • # Pauvre Alan Turing

    Posté par . Évalué à -10 (+5/-17).

    La sexualité, c'est comme la religion : c'est pas pour être montrer a tout va , il y a des lieux pour cela.

    C'est pas parce que ici on s'occupe des bits que certains proLGBT doivent poster a tort et de travers!

    tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle t'explose en pleine tête

    • [^] # Re: Pauvre Alan Turing

      Posté par . Évalué à 5 (+10/-6).

      C'est vrai ça. Pour ne pas se faire casser la gueule dans la rue, il suffit de ne pas y aller.

      • [^] # Re: Pauvre Alan Turing

        Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+6/-3).

        Très juste :-). Et ça montre bien à quel point quelques événements et chiffres éparses permettent mal de cerner une réalité tout à fait digne d'intérêt politique s'il y a effectivement discrimination ou violences à l'encontre d'un groupe de personnes à raison de ses pratiques/attitudes/apparence/… sans que ces dernières n'enfreignent ni la loi ni l'œcumène (au sens du vivre-ensemble).
        Je m'explique : cette plaisanterie — il semble clair que c'en soit une — souligne un point important : à comportement différent risques différents. Il serait légitime d'étudier le comportement des populations par exemple pour connaître leur fréquentations de lieux à risque. Il ne paraît pas déraisonnable d'inférer qu'on se fait plus facilement agressé en traînant dans Paris à pied après minuit qu'en allant au travail sur des routes du campagne vers potron-minet. Les données sur les agressions devraient donc être recoupées avec les mœurs pour obtenir des informations utiles. Sinon le biais est évident : il faudrait conclure que les IST pratiques une discrimination sauvage à l'égard des populations LGBTI… Ce que chacun sait ridicule.
        Conclusion fort regrettable, tout ce qu'on peut tirer de l'article épinglé à l'origine de cette discussion c'est que de trop nombreuses agressions se produisent.

        « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

        • [^] # Re: Pauvre Alan Turing

          Posté par . Évalué à -8 (+1/-11). Dernière modification le 17/05/19 à 19:04.

          Il ne paraît pas déraisonnable d'inférer qu'on se fait plus facilement agressé en traînant dans Paris à pied après minuit qu'en allant au travail sur des routes du campagne vers potron-minet. Les données sur les agressions devraient donc être recoupées avec les mœurs pour obtenir des informations utiles

          Et d'ailleurs, tu évites bien de te promener dans les endroits à risques dans lesquels tu te retrouverais en minorité, avec ton allure de petit bourgeois, n'est-ce pas Pierre-Mathieu ?

          Tes moeurs ne sont donc pas si louables et tu devrais peut-être t'encanailler un chouia, voire même t'affubler de quelques "guenilles" pour te fondre dans la masse … en extrapolant … à peine … ton raisonnement.

          A moins que la bonne interprétation ne fut que l'on doive respecter ton état, ta différence "hors norme des quartiers" sans "mais, mais, …"

    • [^] # Re: Pauvre Alan Turing

      Posté par . Évalué à 2 (+3/-2). Dernière modification le 17/05/19 à 13:48.

      (Par ailleurs, j'imagine que tu ne t'indignerais pas d'une affiche de cinéma représentant un couple hétérosexuel au motif que "la sexualité, c'est pas fait pour être montré à tout va".)

      • [^] # Re: Pauvre Alan Turing

        Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+8/-2).

        Il y a une différence entre la sexualité et la personne avec qui tu es en couple. La corrélation est loin d'être directe.

        Tu peux être un homme en couple avec une femme et être homo, tu peux être un homme en couple avec un homme et être bi.

        La sexualité est de l'ordre du privé, la personne avec qui tu partages ta vie, de l'ordre du public (si tu décides de t'afficher avec).

        Des discussions que j'ai eues avec des amis gays, ils se sentent un peu obligés de le clamer haut et fort pour pousser à l'acceptation et sortir les gens des schémas convenus. Je pense qu'on aura fait un grand pas le jour où on n'aura plus à mettre de labels sur les gens.

        Après, perso, j'ai l'impression que les labels ont l'effet pervers de créer des barrières et des tensions. Et du coup, difficile de trouver un juste équilibre.

        • [^] # Re: Pauvre Alan Turing

          Posté par . Évalué à -6 (+4/-11).

          Après, perso, j'ai l'impression que les labels ont l'effet pervers de créer des barrières et des tensions. Et du coup, difficile de trouver un juste équilibre.
          

          Ces associations leur font plus de mal que de bien, elle ne cherche pas à les noyer dans la masse, au contraire, le but étant d'être le plus visible possible.
          C'est bien tout le sujet, ces LABELS, il faut tout labelliser, tout étiqueter, c'est exactement le but de ces associations LGBT (qui n'ont rien à voir avec l'homosexualité des gays et consorts), je parle des associations au sens politique car oui c'est politique, il suffit de regarder comment elles sont financés et par qui !

          Que des personnes aient telle ou telle sexualité, mais on s'en fiche complètement ça les regarde c'est de l'ordre du privé, pas besoin de coller une le suffixe "phobe".

          Non là c'est l'inverse, il faut plus de visibilité, il faut étiqueter tout, il faut du parent A et du parent B, il faut de la reconnaissance administrative, fiscale, il faut la case sur la carte d'identité, mais pas que pour les personnes gays. Nous vous n'êtes plus un homme ou une femme désormais. Mais bien pour tous les genres complètements inimaginables qui arrivent chaque années. Vous n'êtes pas d'accord ? vous êtes machin-phobe, et réac mon vieux … (he mais non je n'ai pas peur, si si vous êtes phobe !!)

          • [^] # Re: Pauvre Alan Turing

            Posté par . Évalué à -3 (+0/-5). Dernière modification le 17/05/19 à 20:18.

            he mais non je n'ai pas peur, si si vous êtes phobe

            C'est une manière policée de ne pas froisser les bien-pensant de ton "espèce". Mais si tu préfères "hater" ou hypocrite, on s'en accommodera.

            Moi par exemple, je ne suis pas cathophobe. Je suis "anti"clérical. Tu saisis la nuance.

  • # LinuxFR.org et l'homophobie

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+19/-6).

    Je suis assez d'accord pour dire que LinuxFR.org n'est sans doute pas la plate-forme la plus adaptée pour ce genre de lien – parce qu'en venant ici je m'attends à lire des trucs sur Linux, et plus généralement sur l'informatique et/ou le libre principalement, mais pas trop sur les sujets de société aussi important soient-ils.

    Par contre, je ne m'attendais pas à lire ici de telles horreurs homophobes, et encore moins à les voir autant pertinentées. Idem avec les messages qui renversent le rapport agresseur / victime.

    La connaissance libre : https://zestedesavoir.com

    • [^] # Re: LinuxFR.org et l'homophobie

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+7/-6).

      Par contre, je ne m'attendais pas à lire ici de telles horreurs homophobes, et encore moins à les voir autant pertinentées. Idem avec les messages qui renversent le rapport agresseur / victime.

      Je me demande si quelque part, ça n'est pas bon signe pour linux et la communauté du libre qu'il y ait une telle diversité :)

      • [^] # Re: LinuxFR.org et l'homophobie

        Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+2/-2).

        Je me demande si quelque part, ça n'est pas bon signe pour linux et la communauté du libre qu'il y ait une telle diversité :)

        Et ça change de vim vs emacs Firefox vs Chromium.

        Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

    • [^] # Re: LinuxFR.org et l'homophobie

      Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+1/-2).

      C'est un lieu de moults débats, les grands sujets de société y apparaissent (on doit avoir quelques posts sur le référendum en 2005 dans les archives).

      Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

    • [^] # Re: LinuxFR.org et l'homophobie

      Posté par . Évalué à 2 (+6/-6). Dernière modification le 17/05/19 à 19:17.

      Je t'avouerais que je suis également choqué… et ce depuis un moment, sur beaucoup de sujets justement politiques discutés ici comme les libertés individuelles, les violences policières, les abus de la Justice, la crédibilité des médias mainstream, le militantisme de gauche… et je me retiens de plus en plus d'intervenir.

      Il y a bien sûr le fait de ne pas être d'accord, mais surtout que je considère d'une part que le libre représente plutôt des valeurs correspondant à celles de gauche* et qu'il devrait en être de même pour les utilisateurs, d'autre part que linux étant relativement alternatif*, ses utilisateurs seraient habitués à réfuter la comm MS/Apple et auraient un esprit plus critique face à BFMTV et cie.

      Ce qui au final, n'est pas beaucoup le cas.

      Il faut aussi constater sur les principaux sites d'info que certains commentaires valent vraiment leur pesant de matière fécale, alors que la censure y est régulière. Est ce positif de voir que c'est mieux ici, ou déprimant de constater que c'est une tendance générale ?

      Un billet récent traitait d'ailleurs du problème.

      (*: oui il y a des contre exemples, non je ne les considère pas comme généralisables, si je sens que ça va troller sur ces points)

    • [^] # Re: LinuxFR.org et l'homophobie

      Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+5/-7).

      je ne m'attendais pas à lire ici de telles horreurs homophobes

      Peux-tu indiquer quels messages tu estimes être homophobes et qui sont pertinentés ?
      Ceux que j'ai vu ont une note très négative. Peut-être que nous n'avons pas nos détecteurs d'homophobie avec la même sensibilité.

      Il faut dire que la définition de l'homophobie semble être hyper large. Par exemple on est homophobe si on a des préjugés (je suppose négatifs, et pas en faveur) ou de l'aversion à propos des homosexuels.
      Perso j'ai une aversion contre les longs trajets en automobile, je ne suis pourtant pas bagnole-phobe ni vacances-phobe.

      À ce compte 90 % de la population très-riche-phobe, car presque tout le monde a des préjugés au moins légèrement négatifs à propos des gens très riches.
      Idem pour les homophobes, si en s'en tient se qui semble être à la définition, 90 % de la population est homophobe.

      • [^] # Re: LinuxFR.org et l'homophobie

        Posté par . Évalué à -4 (+1/-7).

        C'est chouette les nuances. L'air de rien, tu nous balances que "l'aversion" contre les LGBTs, ce n'est pas comparable à "l'homophobie".

        J'attends ta définition exacte: comme tu sembles très au fait des échelles de valeurs et ne confonds homosexualité, pédérastie et pédophilie, par exemple.

        Peux-tu indiquer quels messages tu estimes être homophobes et qui sont pertinentés ?
        Au hasard: https://linuxfr.org/users/maderios--2/journaux/agressions-insultes-harcelement-cinq-mois-de-violences-contre-les-lgbt-en-france#comment-1771429

        Tu m'objecteras que le score est à -10, mais on constate quand même qu'un tel message avec des relents de "chemises brunes" (https://fr.wikipedia.org/wiki/Triangle_rose) emporte 1/3 d'adhésion (le score des partis d'extrême droite ou de droite "décomplexée", étonnamment)

        Tu interprèteras ça à ta manière (dissonance cognitive à l'appui), personnellement je concède une certaine facho-"phobie" dans le sens littéral du terme.

        • [^] # Re: LinuxFR.org et l'homophobie

          Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+7/-6).

          tu nous balances que "l'aversion" contre les LGBTs, ce n'est pas comparable à "l'homophobie".

          L'aversion à la foule n'est pas du tout la même chose qu'estimer que la foule est constituée de sous-humains.
          L'aversion aux chiens n'est pas du tout la même chose qu'estimer que les chiens doivent être éliminés.
          L'aversion aux relations sexuelles avec une femme n'est pas du tout la même chose qu'être anti-féministe (si ta femme n'est pas bi, elle n'est pas forcément anti-féministe. Si tu es gay, tu n'es pas forcément anti-féministe).
          L'aversion à la musique classique n'est pas du tout la même chose qu'estimer que ce ne sont que des crétins qui en jouent.

          J'ai également indiqué que la définition implique que les préjugés sont considérés comme homophobes, et que la majorité des gens sont donc homophobes.
          Tu es 100 % certain d'avoir zéro préjugé à propos des homos ? Tu as des préjugés sur la totalité des gens que tu connais (hint : le cerveau humain fonctionne comme cela, tu ne peux pas prétendre avoir zéro préjugés), et dans le lot il y a très probablement un truc légèrement négatif qui traîne --> hop, tu es homophobe.
          Même sur ton meilleur ami tu as au moins un bout de préjugé négatif (je le trouve peu soucieux des horaires). Même sur tes parents (je les trouve trop naïfs). Donc tu es homophobe.

           

          J'attends ta définition exacte

          Ce n'est pas moi qui ai proposé cette définition et l'ai publié partout, je ne vois pas pourquoi je devrais en fournir une moins pourrie. Sinon je devrais fournir une meilleur version de tout ce qui est imparfait sur Terre.

          • [^] # Re: LinuxFR.org et l'homophobie

            Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+7/-6).

            Le site a mangé la fin de ma réponse. Je refais.

            J'attends ta définition exacte

            Ce n'est pas moi qui ai proposé cette définition et l'ai publié partout, je ne vois pas pourquoi je devrais en fournir une moins pourrie. Sinon je devrais fournir une meilleur version de tout ce qui est imparfait sur Terre. Et du coup toi aussi.

            Pour ma part, je vire la partie sur les préjugés.

            Pour l'aversion je trouve que phobe ne convient pas, il faudrait un mot différent pour différencier ceux qui n'aiment pas (ça ne dérange personne), et ceux dont le comportement pose problème.
            Sinon ça veut dire que ne pas aimer quelque chose est équivalent à détester à mort. C'est n'importe quoi. La police des pensées est une réalité, mais pas la peine d'en ajouter une couche.

            Et ça voudrait également dire que tout le monde est phobe de plein de trucs. Je suis phobe des gens qui sonnent à ma porte pour me vendre des choses en mentant. Je suis phobe des sites web qui me demandent mon adresse email. Je suis phobe des gens qui klaxonnent lors d'un mariage. On en arrive à un vocabulaire qui n'a plus aucune portée puisque homophobe devient aussi trivial que n'importe-quoi-phobe.

            • [^] # Re: LinuxFR.org et l'homophobie

              Posté par . Évalué à 4 (+3/-0).

              https://fr.wiktionary.org/wiki/miso-

              miso- \mi.zo\
              Préfixe indiquant une haine, un rejet, un sentiment d’hostilité.

              si on utilisais ce préfixe au lieu de phobie ce serait mieux

            • [^] # Re: LinuxFR.org et l'homophobie

              Posté par . Évalué à -2 (+4/-7). Dernière modification le 19/05/19 à 15:23.

              En replaçant la discussion dans son contexte, l'argument de l'aversion à la foule, l'aversion aux chiens, l'aversion aux relations sexuelles avec une femme, … est au mieux totalement crétin:
              comment expliques-tu qu'on ne trouve pas des commentaires similaires à ceux qu'on trouve ici lorsque quelqu'un mentionne une foule, un chien ou une relation sexuelle avec une femme sur linuxfr ?
              Est-ce que magiquement les gens ayant ce type d'aversions ne sont jamais sur ce site (et pour les relations hétérosexuelles avec une femme, d'après ton explication, cela devrait constituer la majorité des femmes)?

              Parce que le commentaire initial parle de ça: ces commentaires pointés du doigt ne sont PAS équivalent à ces aversions que tu donnes en exemple. Si ces commentaires étaient issus de personnes ayant juste de l'aversion selon ta définition, ils n'auraient même pas commenté, de la même manière que je ne commente pas quand un groupe parle de musique classique même si je n'aime pas l'écouter.

              Et c'est là qu'arrive le problème: l'excuse "oui mais aujourd'hui on traite tout le monde d'homophobe" n'a pour exemples concrets que des exceptions anecdotiques, et l'étendue réelle du soi-disant problème est fantasmée.
              Par exemple, ici, tu viens prétendre que les commentaires pointés du doigt sont appelés "homophobes" parce que tout et n'importe quoi est appelé homophobe, sauf que c'est faux: ces commentaires sont juste réellement le résultat d'une considération négative des individus homosexuels (exactement le contraire de ce que tu disais: ces commentaires ne disent pas 'moi j'aime pas, mais bon, les autres font ce qu'ils veulent et ils ne sont pas inférieur', ils expliquent en quoi l'homosexualité ou la communauté homosexuelle elle-même est intrinsèquement problématique).

              C'est un bon exemple de la police de la pensée: "tu as utilisé 'homophobe' dans un contexte où cela était relativement judicieux, mais je vais dévier la discussion sur la définition pour y trouver des extrémités qui n'ont même pas eu lieu, conclusion: interdiction de penser à l'homophobie, si tu utilises ce mot, tu es 'méchant'"

  • # c'est fini?

    Posté par . Évalué à 7 (+9/-2).

    bon vendredi a vous aussi!

    tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle t'explose en pleine tête

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.