Journal Risc-V est prêt pour le desktop™ !

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa.
45
28
sept.
2018

Cher journal,

Savais tu que le set d'instructions libre Risc-V promu par ARM est désormais desktop ready™ ?

En effet, c'est WesternDigital qui vient de publier un tutoriel pour compiler la meilleur suite de logiciels connue pour le desktop : Fedora Gnome !
Le tuto cible un processeur U540 (4 cœurs 64bits U54 et 1 cœur E51) produit par SiFive. Si tu es pauvre tu pourras faire tourner cet OS desktop-ready avec Qemu.

Mais si tu es riche tu pourras monter toi même un vrai ordinateur Risc-V avec :
- La carte de développement HiFive Unleashed à seulement $1000
- La carte d'extension microsemi et son FPGA PolarFire à $2000

Et quelques broutilles comme
- Une carte graphique Radeon HD 6450 GPU card $50
- Une carte d'extension USB à $20
- Un disque SATA $200
- Un écran HDMI quand même
- clavier, souris, vibro, …

Ce qui donne un super ordinateur au design très leds multi-colors et tripes à l'air.

Titre de l'image

C'est autre chose qu'un makboucPro quand même !

Vite les motards filez à 80km/h acheter cette merveille desktop ready pendant que je fignole un TapTempo en assembleur Risc-V. (Tu dois être content Frank-N-Furter, j'ai quelques points au trollomètre là ;)

  • # Pourquoi ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+4/-0).

    Pourquoi Western Digital publie ce genre de tutoriel ? Ce n’est pas trop leur marché à ma connaissance.

    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Pourquoi ?

      Posté par . Évalué à 6 (+5/-0). Dernière modification le 29/09/18 à 00:04.

      Western digital a prévu de passer tout leurs processeurs à risc-v dans un futur assez proche, au moins un processeur par disque dur par exemple, de l'ordre de un milliard par an.

      • [^] # Re: Pourquoi ?

        Posté par . Évalué à 2 (+1/-0). Dernière modification le 29/09/18 à 01:06.

        Pour compléter la réponse et répondre à pourquoi un truc sur Fedora de la part d'un fabricant de HDD, je suppose que c'est davantage destiné à l'interface de leurs boitiers externe multimédia que les disques durs et SSD internes.

        • [^] # Re: Pourquoi ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+1/-0). Dernière modification le 29/09/18 à 10:31.

          Merci pour les infos. Je pensais qu'ils sous-traitaient pour ces composants.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: Pourquoi ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

            Cela dit, c'est étonnant de baser cela sur Fedora qui est plutôt orienté courts terme et nouveauté que sur par exemple Debian qui est plus orienté stabilité (dans le temps) et multi-arch.

            • [^] # Re: Pourquoi ?

              Posté par . Évalué à 5 (+4/-0). Dernière modification le 29/09/18 à 22:46.

              c'est peut-être le fait que Fedora contient les nouveautés pour RISC-V et Gnome pas présentes dans CentOS/RHEL.
              J'imagine que le fait de ne pas avoir choisi une base Debian (Contrairement à IBM avec openPower, je crois) malgré le support de l'ISA par la communauté a sans doute quelque chose à voir avec leur propres systèmes GNU/Linux et les développements logiciels effectués sur leurs produits actuels et passé. Un truc du genre réutilisation de projets, mutualisation de développement et d'expérience. Si la boite utilise RHEL partout, elle a pas forcément envie de migrer une partie du dev sur Debian.

              Après je suis pas pro, c'est juste une piste qui me semble possible avec mes humbles connaissances ;)

          • [^] # Re: Pourquoi ?

            Posté par . Évalué à 5 (+4/-0).

            Actuellement ils sous-traitent, très certainement de l'ARM, mais vu leur intérêt pour RISC-V c'est certainement pas uniquement pour les controleurs spécialisés des SSD/HDD. WD est une boite dynamique qui s'est pas mal diversifiée ces dernières années, ils ont de l'ambition.
            Il n'y a qu'un pas pour tout passer dans la même ISA et renforcer leur collaboration avec SiFive, quitte à acheter une licence pour un GPU/VPU du genre Vivante, PowerVR ou Mali (je sais pas si c'est possible mais ça serait cocasse) ou à collaborer avec Radeon (peu probable mais pas impossible comme on l'a vu en début d'année avec la puce Intel "batarde").

  • # Info intéressante, présentée avec du troll que j'aime

    Posté par . Évalué à 2 (+3/-2).

    Je trouve ça intéressant qu'on puisse se mettre au RISC-V prochainement. Vivement des cartes grand public, je ne compte pas spécialement me jeter sur 3000€ de matos là tout de suite. :-D

    Et bientôt la fin de la suprématie d'Intel et AMD sur le marché… ARM ne compte qu'à moitié (toujours pas de carte grand public pour gérer le desktop), et enfin du libre sur le hardware ! Je veux bien la même chose en GPU.

    • [^] # Re: Info intéressante, présentée avec du troll que j'aime

      Posté par . Évalué à 7 (+4/-0).

      ARM ne compte qu'à moitié (toujours pas de carte grand public pour gérer le desktop)

      Tu veux dire "si on ignore la chiadée de mini-ordinateurs basés sur un SoC ARM dont aucun n'a réussi à vraiment percer dans le grand public"?

      Parce que là j'ai juste l'impression de voir naître, avec tant d'attente, la solution N+1!

    • [^] # Re: Info intéressante, présentée avec du troll que j'aime

      Posté par . Évalué à 8 (+7/-0).

      on puisse se mettre au RISC-V prochainement

      Ça va surtout servir dans un premier temps à créer des designs propriétaires (exemple, dans les cartes graphiques Nvidia) Il reste encore beaucoup de chemin avant d'arriver à un produit type ordinateur grand public… et accessible (càd pas une carte de développement à mille boules) On verra déjà quand LowRISC sortira (toujours pas d'interface graphique mais bien plus abordable)
      En parallèle, Raptor Computing propose du POWER9 avec son ThalosII comparable aux Xeon et Epyc et ils travaillent sur un système monoprocesseur format ATX (et fanless) équivalent à ce qu'on trouve en x86_64 sur socket 1151 et AM4. C'est pas du basse conso, les prix sont relativement élevés et il y a encore du taf côté pilote/logiciel mais c'est déjà bien plus concret.

      ARM ne compte qu'à moitié (toujours pas de carte grand public pour gérer le desktop)

      Si : toutes les ordinateurs monocarte avec un iMX 6 ou 8 par exemple fonctionnent à 99% avec du logiciel libre et en mainline kernel pour un usage bureautique. Après c'est (très) faiblard selon l'utilisation et c'est moins pratique qu'un (mini)PC x86_64 à un prix similaire, surtout que AMD revient dans la gamme basse conso avec sa série Ryzen Embedded.

      Je veux bien la même chose en GPU

      Plus compliqué, tous les projets précédents de GPU libre sont plus ou moins tombés à l'eau. Très récemment, t'as le créateur de EOMA68 qui a fait une annonce sur un GPU libre à base de RISC-V mais on est nombreux à avoir du mal à croire en ce que dit ce type vu la gestion catastrophique de son précédent projet (les clients attendent toujours leur matériel contenant un vieux Allwinner A20, d'ici la livraison le pilote libre du Mali400 aura eu le temps de se stabiliser).

      Bref, wait and see.

    • [^] # Re: Info intéressante, présentée avec du troll que j'aime

      Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+5/-0). Dernière modification le 29/09/18 à 10:18.

      Je trouve ça intéressant qu'on puisse se mettre au RISC-V prochainement. Vivement des cartes grand public, je ne compte pas spécialement me jeter sur 3000€ de matos là tout de suite. :-D

      Risc-V se veut un set d'instructions générique allant du petit micro-contrôleurs low-power au gros super calculateur avec set d'instructions vectorisé.

      Donc si tu veux faire du Risc-V à prix un peu plus raisonnable c'est déjà possible avec le E310 par exemple, et je ne parle pas de la myriade de cores disponible pour FPGA.

      Évidemment tu ne fera pas tourner Linux sur ces petits cores, pour ça il faut soit le silicium de SiFive soit un très gros FPGA pour y synthétiser un core avec MMU.

  • # Ouverture de la carte d'extension ?

    Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

    Est-ce que la carte d'extension que tu présente ici est aussi ouverte que le CPU ? Ça n'a pas l'air d'être vraiment le cas : gros FPGA utilisable avec uniquement des outils proprios, IP fermées avec licences, etc. Je dis pas que c'est mal dans l'absolu, mais vu que le but du projet HiFive est de faire du matos libre, de ce que je comprends, ça fait un peu bizarre que tout ce qui permette d'en faire un desktop, qui est dans cette carte, soit fermé.

    Merci d'avance pour les infos que tu pourras nous donner dessus.

    • [^] # Re: Ouverture de la carte d'extension ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

      Est-ce que la carte d'extension que tu présente ici est aussi ouverte que le CPU ?

      Nope …

      Par contre c'est un peu un petit nouveau qui arrive sur le marché du FPGA. Certe Microsemi faisait déjà des FPGA avant mais avec le PolarFire ils semblent chercher à venir titiller Altera (pardon Intel) et Xilinx sur leurs milieux de gamme et c'est déjà une bonne nouvelle je trouve.

      À l'heure actuelle il n'existe aucun FPGA avec une documentation ouverte pour les configurer (le bitstream). Il existe cependant des FPGA qui ont été reversés (voir icestorm et SymbiFlow).

      Je connais un seul FPGA libre et avec une chaine de développement complètement libre, mais tu vas être déçu : c'est juste un projet universitaire: Archipelago. Le FPGA en question n’existe pas en silicium.
      Le projet reste intéressant pour maitriser la chaîne de développement complète.

      • [^] # Re: Ouverture de la carte d'extension ?

        Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

        Oui, c'est clair que le monde du FPGA c'est pas la joie niveau ouverture. Je ne suis pas convaincu que l'arrivée d'un nouveau concurrent change quoi que ce soit, mais on peut toujours rêver.

        Merci pour la confirmation en tous cas.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.