Journal Points de douleur du Team Chat ?

3
1
juin
2018

Hello toutes et tous,

J'aimerais savoir et comprendre plus en profondeur la vague du Team Chat, ou Messagerie Instantanée d'Équipe.

Je parle ici de la génération Slack, HipChat/Stride, Discord, Mattermost, Rocket.Chat, Zulip, Cisco Webex Teams (Spark), Microsoft Teams, Google Hangouts Chat (pasGoogle Hangouts)…

J'exclue de cette discussion le chat interpersonnel ("one-to-one") comme Telegram, WhatsApp, LINE, WeChat, Conversations, Hangouts, Viber, ou encore les très vieux ICQ, AIM, MSN/WLM, Yahoo! Messenger, NateOn, Gadu-Gadu, etc.

En tant que membre d'une équipe utilisant du Team Chat, quels sont vos trois plus gros problèmes, ou plus importants points de douleur ?

Pour copier-coller :
8<----------------------------

En tant que membre d'une équipe utilisant du Team Chat, nos trois plus gros problèmes sont :
1.
2.
3.

8<----------------------------

Afin d'éviter de trop biaiser ce pseudo-sondage, ne lisez pas les commentaires des autres, postez d'abord… Ensuite, vous pourrez lire et commenter.

  • # Il y a un forum pour ça

    Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

    En tant que membre d'une équipe utilisant du Team Chat, nos trois plus gros problèmes sont :
    1. pouvoir chatter en 1-1 et par groupes.
    2. que l'historique des conversations soit enregistré/si un membre du groupe n'est pas là il a accès à l'historique.
    3. faire 1 et 2 de manière cross-plateform, sans que ce soit compliqué.

    • [^] # Re: Il y a un forum pour ça

      Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

      Oups, j'ai oublié de changer le "3 gros problèmes" en "3 gros avantages". Maintenant je suis obligé de parler des problèmes:
      1. c'est le bordel. Les discussions font disparaître les messages importants. Un thread peut très vite être trop long pour que les collègues raccrochent.
      2. Le nombre de "threads" grossit trop vite. Et on est vite perdu.
      3. On est alerté d'un nouveau message pour des messages qui ne nous intéresse pas

  • # Pas le seul canal

    Posté par . Évalué à 2 (+1/-0). Dernière modification le 01/06/18 à 12:21.

    En tant que membre d'une équipe utilisant du Team Chat, nos trois plus gros problèmes sont :
    1. Le Team Chat n'est qu'un canal de plus, donc il ne résout pas forcément les problèmes liés à la multiplicité des canaux malgré ses connecteurs. On a des sources d'info qu'on ne peut pas y connecter ;
    2. Des gens se parlent dans la vraie vie et ça ne sera jamais sur le Team Chat. C'est normal et positif, mais on perd la trace de certaines info ;
    3. Le Team Chat ne sert à quelque chose que si les gens l'utilisent. Ceux qui ne veulent qu'envoyer des mails (sans mailing list) ou ajouter des pages sur un Confluence continueront à faire ça.

  • # Mon expérience

    Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

    En tant que membre d'une équipe utilisant du Team Chat, nos trois plus gros problèmes sont :
    1. Ça rajoute un canal de communication en plus de tout le reste: appels sur tel de bureau, appels sur tel portable, sms/text/imessage sur tel portable, email, Skype (entreprise), personne qui vient vous voir, et Team avec son app a avoir en permanence et ces notifications: pas top
    2. Sur certain team chat les noms des projets sont publiques, pas top pour la confidentialité, les projet sensibles. Il faut utiliser un code: pas top
    3. Il faut que tout le monde puisse y avoir accès, si on travail avec des tiers qui n'ont pas accès, on perd l'interêt de l'outil: pas top

  • # home office

    Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

    Note je bosse dans une équipe infra, et pas dev.

    Le plus gros problème chez nous c'est que personne n'arrive à se mettre d'accord sur le moyen de communication à utiliser.
    - intra équipe on utilise essentiellement Microsoft Teams (mais aussi un peu de skype business, slack, telegram)
    - inter équipe c'est souvent skype business pour du one to one mais aussi parfois par équipe sinon slack, telegram et whatsapp
    - avec des entreprises externes c'est souvent du cisco webex

    Les team-chats sont très bien pour des équipes travaillant essentiellement à la maison. Dans le cas d'une équipe comme la mienne où chacun ne peut faire qu'un jour à la maison on se retrouve avec une situation un peu absurde où la plupart des gens au bureau ont la flemme d'ouvrir l'app ou ne la consultent que très rarement alors que ceux qui sont en remote ce jour là tartinent parfois des monologues pour qu'il reste une trace de leur boulot

    Autre problème. Beaucoup de gens n'exploitent pas assez les possibilités des #canaux pour faire des micros et vont tout mélanger écrire dans un canal général

    Problème particulier à Microsoft Teams…l'interface web est utilisable sous linux par contre contrairement à ses concurrentes comme slack elle n'exploite pas les capacités des navigateurs à envoyer des notifications sur le bureau. Du coup la plupart du temps je rate les messages de mes collègues, ou alors je les lis un peu tardivement.

    • [^] # Re: home office

      Posté par . Évalué à 4 (+1/-0).

      Problème particulier à Microsoft Teams…l'interface web est utilisable sous linux par contre contrairement à ses concurrentes comme slack elle n'exploite pas les capacités des navigateurs à envoyer des notifications sur le bureau. Du coup la plupart du temps je rate les messages de mes collègues, ou alors je les lis un peu tardivement.

      Je l’ai utilisé un moment puis elle a finit par me jeter lorsque sous certaines configuration Firefox et OS (Debian/Windows), je sais plus exactement laquelle.

      C’est pénible mais pas étonnant quand on connaît les manières de faire de MS…

  • # Perte de reponsabilité

    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

    En tant que membre d'une équipe utilisant du Team Chat, nos trois plus gros problèmes sont :
    1. une personne qui poste sur un tel canal se "débarrasse" de l'information sans en prendre la responsabilité, sans s'assurer qu'il a bien été compris par les autres, et qu'une solution va être conçue et gérée. Il a écrit, ce n'est plus son problème. Le projet dans son ensemble va exploser, mais c'est plus "son" problème.

    Il n'y a pas de 2 et 3. Le 1 a tué ton projet en permettant à des irresponsables d'être membres de ton équipes.

    Par contre c'est sûr ça évite d'avoir à expliquer les choses, et à entendre des avis contradictoires. C'est bien plus agréable. D'un point de vue projet c'est une hérésie.

    (je mets de côté ceux en remote qui n'ont pas le choix, mais alors il faut une organisation qui permet de palier ce soucis, mais qui va alors remettre du désagréable sur la ligne…)

    • [^] # Re: Perte de reponsabilité

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-0).

      En même temps le problème est dans l'employé irresponsable ou son environnement encourageant/développant ce mauvais comportement, pas dans l'outil de chat. Tu peux faire la même chose avec les mails, les tickets dans un gestionnaire de bugs, les post-it en méthode agile …

  • # moué moué moué !

    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

    En tant que membre d'une équipe utilisant du Team Chat, nos trois plus gros problèmes sont :
    1. On ne peut pas "highlighter/mentioner" quelqu'un sans mettre son nom complet.
    2. On ne peut pas communiquer avec les bots ; ils sont unidirectionnels.
    3. Tous les emojis et smileys sont interprétés.

    Ma productivité en est donc fortement impactée.

  • # Et IRC ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+7/-4).

    Je ne voudrais pas troller, mais je suis étonné qu'il n'y ait pas IRC dans ta liste.

    En tant que membre d'une équipe utilisant du Team Chat, nos trois plus gros problèmes sont :
    1. je ne sais pas
    2. je ne trouve pas
    3. y en a pas

    IRC suffit largement à notre Team : client légers (mon dieu quel grosse bouse Slack en terme d'occupation mémoire !), multiplateforme, décentralisé, interfaces simples (pas de chichi et pas de conneries animées dans tous les sens), intégration dans le bureau (après ça dépend des clients), serveurs installables en local pour ceux qui veulent de la maxi privacy. Et ça fait des années qu'on fonctionne avec ça (j'utilise IRC perso depuis les années 1996).

    Et tous les problèmes indiqués dans les commentaires existants au moment de l'écriture de ce commentaire : ils n'existent pas avec IRC ^_^

    pouvoir chatter en 1-1 et par groupes.

    Avec IRC, c'est possible. /query pour le 1-1, /join #nomquejeveux pour les groupes

    que l'historique des conversations soit enregistré/si un membre du groupe n'est pas là il a accès à l'historique.

    Installation du bot qui va bien. No problem. Au pire, envoi du log de son client local au membre qui était absent.

    faire 1 et 2 de manière cross-plateform, sans que ce soit compliqué.

    Il y a des clients IRC pour toutes plateformes

    On ne peut pas "highlighter/mentioner" quelqu'un sans mettre son nom complet.

    Là c'est pas une "feature" spécifique à un protocole, mais au client de chat. Mauvais client, changer client.
    Dans un bon client IRC (genre irssi), on tape le début du nom puis <tab> et hop…

    On ne peut pas communiquer avec les bots ; ils sont unidirectionnels.

    Avec IRC, si, bien sûr ^_^.

    Tous les emojis et smileys sont interprétés.

    Pareil que pour les mentions. Mauvais client, changer client.

    Pour les autres problèmes mentionnés, il s'agit plus d'organisation (et/ou de communication) que d'un problème d'outils, et on peut les retrouver avec n'importe quel outil de team chat.

    • [^] # Re: Et IRC ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+2/-1).

      interfaces simples (pas de chichi et pas de conneries animées dans tous les sens),

      Mouais. il existerait des canaux « IRC » où l'on peut tirer sur des canards qui
      traversent l'écran selon des moules bien informées.

      jdçjdr.


      <<< coin >>>

    • [^] # Re: Et IRC ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-1).

      J'ai bien évidemment soigneusement évité de parler de IRC, mais boum, voilà…

      Maintenant, je suis obligé de rappeler ce XKCD, bien évidemment :
      https://xkcd.com/1782/

      • [^] # Re: Et IRC ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-1).

        Je ne comprend pas trop cette critique. Ça fait plus de 15 ans que je suis sur internet et IRC et les e-mails sont les seuls protocoles de communication qui ait été pérenne jusqu'alors. Je suis passé par ICQ, MSN, Jabber et sans doute d'autres mais j'ai plus envie de changer tous les deux ans et perdre ou convertir tous mes logs. C'est quoi exactement le problème d'utiliser un truc qui marche pendant que le reste du monde passe son temps à migrer ?

        pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

        • [^] # Re: Et IRC ?

          Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

          Ça a était répété un paquet de fois, mais il y a un paquet de fonctionnalités qui arrivent de base avec les team chat. Tu les trouve optionnels, mais pas ceux qui utilisent ces team chat.

          • envoyer une image
          • création de rappels
          • historique avec recherche
          • création de sondages/votation
          • création dynamique de channels
          • intégration avec des services comme github, travis, etc

          Alors oui irc tu peux t'en servir à travers ssh, mais faut croire que ça ne doit pas intéresser tant que ça les utilisateurs de team chat.

    • [^] # Re: Et IRC ?

      Posté par . Évalué à 7 (+7/-2). Dernière modification le 02/06/18 à 07:22.

      J'ai utilisé irc chez mon ancien employeur, j'en garde un souvenir particulièrement pénible.

      La communication entre collègues est quelque chose d'important, ne pas avoir un outil simple et efficace pour que les gens puissent faire leur travail est quelque chose qui peut vite amener à des situations de stress, et irc n'aide absolument pas dans ce cas là.

      Et si tu penses que irc est simple, on peut rappeler que c'est un protocole qui ne gère pas l'authentification, ne gère pas la rétention, ne gère pas les notifications, que toutes ces questions doivent être implémentés et gérées par le client.

      Et si tu penses qu'il est efficace, j'ai vraiment kiffé perso de devoir avoir un terminal connecté en ssh à un serveur en permanence pour pouvoir prendre connaissance des messages qui m'étaient adressés dans un client en CLI tournant dans un screen…

      • [^] # Re: Et IRC ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-1).

        si tu penses que irc est simple, on peut rappeler que c'est un protocole qui ne gère pas [plein de trucs optionels]

        Faudra que tu expliques comment tu définis « simplicité ».

        pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

    • [^] # Re: Et IRC ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

      > On ne peut pas "highlighter/mentioner" quelqu'un sans mettre son nom complet.
      >> Là c'est pas une "feature" spécifique à un protocole, mais au client de chat. Mauvais client, changer client.
      > > Dans un bon client IRC (genre irssi), on tape le début du nom puis et hop…

      Je voulais dire que si le nom du collègue est Jean Dupont, alors il n'y a pas moyen de le mentionner avec juste "Jean" ou "Dupont". Facebook, par exemple, offre cette fonctionnalité que je trouve pratique. De mémoire, IRC ne le permet pas, et tu te retrouves avec le login du collègue de toute façon.

      IRC ne gère pas non plus les messages en absence, si je me souviens bien.

      Après, hein, je serais content qu'on utilise IRC aussi… Mais ça ne gère pas les appels audio, la vidéoconférence, ni le partage d'écran, qui sont des features que nous utilisons abondamment… Et on a une solution tout-en-un qui fait ça. C'est un trade-off…

  • # A propos de telegram et whatsapp

    Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

    Avec ces deux outils tu peut discuter dans des groupes ou avec un interlocuteur unique.

    J'utilise Telegram au travail. Les principaux défauts sont :

    1) le spam incessant
    2) tu reviens de vacances tu as 10k messages. Tu zappes tout, personne ne s'amuse à relire.

  • # Dans quel but, ce sondage ?

    Posté par . Évalué à 5 (+5/-1).

    En tant que membre d'une équipe utilisant du Team Chat, nos trois plus gros problèmes sont :
    1. les membres qui grognent parce que "yet another groupchat tool" et qui ne sont (presque) jamais connectés
    2. on est souvent à grogner qu'il manque la fonctionnalité X ou Y
    3. perso : ces trucs web Kikoolol me gavent un peu et restent moins efficaces que le bon vieux NNTP (:-/ )

    Maintenant, je vais lire les autres commentaires…

    • [^] # Re: Dans quel but, ce sondage ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+0/-0).

      Re: Dans quel but, ce sondage ?

      Première ligne (si l'on exclue le bonjour) :

      J'aimerais savoir et comprendre plus en profondeur la vague du Team Chat, ou Messagerie Instantanée d'Équipe.

      Je ne sais pas si je dois le dire ici, donc gardez ça pour vous, mais je vais peut-être tenter de bâtir un Team Chat.

      • [^] # Re: Dans quel but, ce sondage ?

        Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

        Tu pourrais repartir de Kaiwa mais ça a l'air un peu mort…

        • [^] # Re: Dans quel but, ce sondage ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+0/-0).

          Kaiwa est un fork, et il existe ForNeVeR/Kaiwa, qui est un fork du fork, qui a vécu plus longtemps, mais également abandonné. Sinon Movim est une bonne base, de même pour Xabber Web et Converse.js qui se transforme actuellement en Team Chat (en partant de support webchat).

  • # C'est nouveau

    Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+1/-1).

    En tant que membre d'une équipe (chacun dans un emplacement différent) utilisant du Team Chat (slack), nos trois plus gros problèmes sont :
    1. On utilise déjà Skype, l'e-mail et les téléphones
    2. Il faut changer ses habitudes (cf. 1)
    3. -

  • # jabber ?

    Posté par . Évalué à 5 (+4/-0).

    Surpris de ne voir personne parler de jabber. Chez nous on a une room par équipe et sinon tout le monde peut se parler en un contre un. J'ai eu dans ma vie en grosse boite skype. Le truc le plus pénible c'était le bouton pour te appeler. Au lieu de prendre 5min pour expliquer son problème par écris. Le gars t'appelle. Te dérange. Parle pour ne rien dire et fini par raccrocher. L'enfer. Au moins avec jabber on ne peut pas te téléphoner :)

    • [^] # Re: jabber ?

      Posté par . Évalué à 1 (+1/-1).

      l'avantage des platformes de groupe chat par rapport a jabber c'est 1) groupe par default, 2)l'historique sur server et 3)le fait que la video/transfer de fichier marche pour le monde

      • [^] # Re: jabber ?

        Posté par . Évalué à 5 (+4/-0).

        1 - mouais. ok
        2 - il me semble bien que jabber le fait. Mais c'est probable que ce soit mon client. En tout les cas contrairement à skype, jabber est capable de comprendre sur quel device je suis connecté, mon téléphone par exemple, et me notifier au bon endroit. Contrairement à skype ou tu continues à recevoir les messages sur le device connecté en premier. Pénible.
        3 - Très bien. Je déteste ca. Tu dois partager un fichier. Partage une url. Comme ça tu le mondes y accède. On a pas un wiki pour rien. Pour la vidéo : fausse bonne idée numéro 3542, comme les conf call. On parle des heures pour ne rien dire et il n'y a aucune trace.

        • [^] # Re: jabber ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+0/-0).

          2 - a - L'archive sur le serveur s'appelle MAM, pour Message Archive Management. Ce n'est pas implémenté partout, et quand c'est implémenté c'est pas toujours 100 % interopérable. On attend en effet une très large progression, malgré la foultitude de clients en maintenance passive.

          2 - b - Le multi-ressource des origines calque le modèle ICQ datant de la fin des années 90 à début 2000, quand on se connectait rarement (des durée de 10 à 30 min) et à deux endroits max (maison, boulot). Là on est full multi-device, avec desktop/laptop vs mobile/tablette, puis réseaux mobiles et wifi/câblé, et c'est donc la déconnexion qui est exception.

          3 - Chacun ses opinions et ses goûts. Les nouvelles générations tendent en effet à rejeter les appels, qui il faut bien l'avouer sont hautement intrusifs, ceci est un fait prouvé. Mais autre fait prouvé, une très large partie des utilisateurs considère que l'appel voix et vidéo fait partie de la messagerie instantanée, et ce depuis le début des années 2000, qu'on le veuille ou non. Où est situé le curseur dans cette dualité et donc dichotomie ?

      • [^] # Re: jabber ?

        Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

        Pour l'historique sur le serveur, la XEP-0313 (Message Archive Management) est bien supportée de nos jours, également pout les groupes.

        Pour la vidéo et le transfert de fichiers, il suffit de se mettre d'accord au préalable sur les clients à utiliser dans la boite (et en choisir des relativement récents et complets). Parce que bon, la vidéo dans Slack ça ne fonctionne pas si tu utilises Firefox, par exemple.

        • [^] # Re: jabber ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+0/-0).

          Pour l'historique sur le serveur, la XEP-0313 (Message Archive Management) est bien supportée de nos jours, également pout les groupes.

          De loin… Même si l'n se met d'accord sur quels client ET serveurs utiliser car ils fonctionnent bien ensemble, ce qui est encore rare, on n'a pas la connaissance sur tous les clients des messages lus et non-lus, que ce soit en conversations interpersonnelle ou groupée. Oui, Jabber pourrait rattraper cela… Tiens, MongooseIM l'a proposé, ça s'appelle Inbox.

    • [^] # Re: jabber ?

      Posté par . Évalué à 5 (+2/-0).

      Le truc le plus pénible c'était le bouton pour te appeler. Au lieu de prendre 5min pour expliquer son problème par écris. Le gars t'appelle. Te dérange. Parle pour ne rien dire et fini par raccrocher. L'enfer. Au moins avec jabber on ne peut pas te téléphoner :)

      Ah non, moi j'aime les appels Skype (Skype Business, ex-Lync). D'abord ça évite les appels longue distance à la boite (on a des gens partout dans le monde), tu peux voir si la personne est dispo ou pas avant d'appeler, ensuite, faut bien comprendre que dès que tu sors du milieu IT, nombreux sont les collègues qui tapent à 2 doigts en regardant le clavier.
      Si tu veux qu'ils t'expliquent un truc par écrit, faut être bien accroché, ça prendra plus de 5min.

      Une conversation orale ira de toute façon bien plus vite, et une conversation orale avec partage d'écran pour illustrer tes propos, c'est le top.

      Et il n'y a aucune raison autre que l'implémentation côté client qui empêche d'avoir ça.

  • # experience perso

    Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

    Je bosse a 2 endroits. Dans l'un on utilise quasiment que slack, dans l'autre que les emails et un peu matrix. Slack est clairement plus efficase que les emails pour le travail..
    1* faire passer tout les veiux collegues sur le chat (Ils sont habitue a l'e-mail et au telephone)
    2* les nombre platformes differentes, si on a au mois 2 integristes d'une platforme dans un e equipe ca marche pas
    3* peu de compatibiltes entre les platformes

  • # Aucun

    Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

    On utilise Mattermost et je ne lui trouve pas de problème majeur, à part le client Linux encore beta.
    Les problèmes viennent des windowsiens qui n'ont jamais touché à autre chose que Outlook et Skype entreprise (beurk) et qui font de la résistance. Tant pis pour eux.

  • # plop

    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

    En tant que membre d'une équipe utilisant du Team Chat, nos trois plus gros problèmes sont :
    1. le mélange discussion libre - discussion sur un sujet précis (et donc rapport signal/bruit pas toujours au top)
    2. l'organisation des chan trop sommaire quand on commence à en avoir beaucoup
    3. les threads de slack sont inutilisabled

    Pour le contexte je bosse en full remote avec 6h de décallage horaire, Slack (pour le moment) est l'outil de communication de base, celui par lequel presque tout passe, même si on est en train de le changer.

    Twist est intéressant car il permet de gérer de manière très différentiée les "threads" des canaux de discussion libre. Finalement je le rapproche pas mal de basecamp mais juste deux approches différentes. Basecamp est en gros un forum (thread) avec une fonctionnalité de chat (campfire) intégré, Twist est un chat avec une fonctionnalité de thread intégrée.

    Clairement les threads de slack sont une horreur, je voudrais même pouvoir les désactiver en tant qu'admin.

    Hipchat présente quand à lui des choses intéressantes, comme la possibilité de rajouter ses propres panels. L'idée est d'avoir plus que de la notification mais réellement des infos tout le temps visible et à jour. Par exemple le status de l'intégration continue toujours visible dans un chan dédié au dev.

    Je pense que Stride le permet aussi. Il n'y a qu'à voir la différence avec slack, par exemple sur StandupBot.
    La version Stride:

    Voir le panel à droite.
    Et qui offre un vrai formulaire de saisie

    Quand à la version slack :

    Un autre point intéressant qui vient de revenir dans Stride si je ne me trompe, la possibilité d'ouvrir des chan temporaires liées à un ticket précis. Un ticket est ouvert, il y a matière à discussion, un chan peut être créé depuis le système de ticket. Le ticket est fermé, le chan disparait.

    C'est le genre de feature qui peut être vraiment intéressant. Voir les systèmes de chat non plus comme ce fut le cas ces derniers temps comme faisant tout mais réellement intégrés dans l'ensemble des autres outils existant.

  • # Secteur non-IT, industrie, Skype for Business

    Posté par . Évalué à 5 (+2/-0).

    Alors, je bosse pour NXP, assez grosse boite, mais surtout dans dans les semicons, les projets impliquent plusieurs équipes différentes sur plusieurs sites, et pas d'informaticien en ce qui nous concerne.

    Nous avons à disposition Microsoft Teams et Skype for Business. Absolument personne n'utilise Microsoft Teams (sans doute parce que comme moi, les autres ne savent pas ce que ça fait de plus que Skype, avec lequel on est bien habitués…).

    Nous mélangeons email pour les infos qui doivent durer et les messages que nous souhaitons traçables.
    J'utilise le chat en 1-1, quasiment jamais en groupe. Pour ça, on passe de suite à la conférence "Skype" (conférence téléphonique).

    Même en 1-1, on passe facilement à l'audio, parce que les explications très techniques et très longues, ça ne marche juste pas en chat. On en profite pour partager l'écran.

    Ce qui marche:
    -chat 1-1 avec les gens qui savent taper au clavier
    -appels audio 1-1
    -partage d'écran en interne

    Ce qui ne marche pas ou mal:
    -Si je partage mon écran en conférence, je sais que l'audio va en prendre un coup, alors maintenant j'utilise la ligne de tél fixe de la conférence Skype et je ne fais que partager l'écran avec le PC. C'est très con mais mal comprendre ou me faire comprendre peut coûter bien plus cher que le coût d'utilisation de la plateforme et l'appel téléphonique.
    -Le partage d'écran avec les externes (typiquement les fournisseurs, qui n'ont pas de compte comme les nôtres), marche TOUJOURS mal: soit ils perdent la connexion, et il n'y a presque rien pour le signaler sauf "je comprends pas: ce que tu racontes n'a rien à voir avec ce qu'il y a à l'écran!" et ensuite on revient en arrière pour voir ce que l'autre partie a manqué ; soit le partage d'écran ne fait qu'afficher un écran noir avec un beau symbole "pause" et rien n'y fait à part "tout le monde se déconnecte et reconnecte".

    Mais si ce que tu veux savoir de quoi on a besoin pour bosser:
    -email
    -chat, chat de groupe (même si on s'en sert à peine, apparemment du monde pense que ça serait un problème si ça n'était plus là…)
    -appels audio, 1-1 et à plusieurs
    -partage d'écran
    -possibilité d'inviter des gens qui n'ont pas de compte, et ça doit passer avec le partage d'écran et l'audio
    -invitation aux appels avec partage d'écran que tu peux envoyer par email avec un simple lien

    • [^] # Re: Secteur non-IT, industrie, Skype for Business

      Posté par . Évalué à 1 (+0/-1).

      Même en 1-1, on passe facilement à l'audio, parce que les explications très techniques et très longues, ça ne marche juste pas en chat.

      Ce genre de remarques me fait tiquer, je trouve que cela témoigne quand même de graves déficiences en terme d'esprit de synthèse et n'augure rien de bon sur la qualité du travail fournis. Je ne dis pas qu'on peut avoir besoin de support graphique, par exemple pour exprimer un problème d'UI ou montrer un bug mais ces points prévis tiennent très bien dans une courte vidéo capturée au préalable et partagées sur une messagerie. Pour ma part j'ai remarqué qu'en général les collègues qui s'expriment et se font comprendre le mieux par écrit sont ceux qui font le meilleur job. Après je trouve aussi bien d'aller voir les gens de temps en temps, pour humaniser les relations entre collègues et rendre les différentes parties plus empathiques les unes envers les autres mais l'argument je ne sais pas expliquer par écrits pour moi ne tient pas.

      • [^] # Re: Secteur non-IT, industrie, Skype for Business

        Posté par . Évalué à 6 (+3/-0).

        ces points prévis tiennent très bien dans une courte vidéo capturée au préalable et partagées sur une messagerie

        Rien de ce que nous faisons ne peut se mettre "dans une courte vidéo capturée au préalable". D'ailleurs, je ne pense pas que qui que ce soit sache même faire une "vidéo courte" de son écran, moi le premier.

        Comme le mentionne le titre de mon commentaire: je ne suis pas dans l'IT, ni personne dans aucune équipe impliquée dans nos projets. Les plus proches seront les ingénieurs de test: il écrivent des programmes en C/C++ pour les séquences de test. Mais ils passent plus de temps sur l'aspect circuit électrique et le matériel.

        l'argument je ne sais pas expliquer par écrits pour moi ne tient pas.

        Le chat, ce n'est pas le support adéquat pour écrire une synthèse d'un problème. Pour ça, je préparerais une présentation ou au moins un email.

        Le chat, c'est pour avoir une discussion instantanée et interactive. Le but c'est que l'interlocuteur puisse poser des questions.
        S'il tape 10 mots par minute, tu peux être absolument certain que la question arrive 5 lignes trop tard. Du coup je ne sais déjà plus ce qu'il comprend ou pas, et lui pourrait très bien être plongé dans une confusion totale, submergé par les infos qui s'empilent sur un élément mal compris.

        Mes interlocuteurs ne sont pas des experts dans mon domaine. Je suis ingénieur procédé de fabrication de systèmes micro-électromécanique. Je travaille avec des designers, qui n'ont que pas ou pas de compréhension de la fabrication, des ingénieurs test, qui ne comprennent ni le design, ni la fabrication et moi-même ne suis un expert ni en design ni en test.

        Le chat n'offre pas le débit nécessaire d'un côté ni l'attention de l'autre suffisants dans la plupart des cas. La voix, c'est autrement plus efficace!

  • # Mes expériences

    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-1).

    J'ai eu plusieurs fois à utiliser des messageries de groupe dans des projets. Voici plus gros problèmes.

    IRC

    1. pas de norloge
    2. pas d'historique
    3. bloqué par les admins nazis

    XMPP

    1. pas de norloge
    2. personne ne connaît/comprends
    3. bloqué par les admins nazis

    Skype

    1. pas de norloge
    2. bouffe du CPU
    3. bloqué par les admins nazis

    Mattermost

    1. pas de norloge
    2. personne ne connaît/comprends
    3. installé sur un serveur non prévu pour ça puis bloqué par les admins nazis

    Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

  • # dans ma boite

    Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

    On utilise mattermost.

    Le point de douleur principale est je pense:
    1. difficulté d'avoir un suivi de conversation pour un sujet donné
    2. j'aimerais des fois pouvoir épingler temporairement un bout de conversation pour y répondre plus tard (peut être simplement qu'il me soit envoyé en mail)

    Dans le sens où souvent plusieurs conversations se croisent. Même s'il y a un bouton "répondre" qui fait une sorte de thread, les gens ont du mal à l'utiliser à chaque fois. (mais bon c'est un problème qui existe déjà sur IRC).

    Franchement sinon dans l'ensemble ça fonctionne très bien La prise en main a été plus facile que xmpp qu'on utilisait avant, ce qui a permis de mettre tout le monde dessus. Travaillant à distance, ça m'a bien aidé !

    • [^] # Re: dans ma boite

      Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

      Sur mattermost, tu peux « suivre » une conversation en activant le drapeau à sa gauche.

      Quand tu cliques sur le drapeau en haut à droite de l'écran, tu vois toutes les conversations suivies. Je m'en sers régulièrement et c'est pratique pour ne pas oublier une action.

  • # Slack

    Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

    Nous on utilise Slack. J'en suis plutôt content et les problèmes que je rencontre sont plus liés à l'usage qu'à l'outil.

    1. Trop de bruit dans certaines conversation (sur des chan qui ont un intérêt). C'est vraiment compliqué de commencer une conversation et de savoir quand switcher sur un thread pour ne pas trop embêter les autres.
    2. Trop d'utilisation de @channel pour certains là où @here pourrait être utile.
    3. Il manque à Slack une fonctionnalité d'hangout nommé « ferme ta gueule pendant X temps » (oui c'est comme ça qu'ils l'ont appelé !) c'est très pratique. Quand on est entrain de bosser à la première notification qui me dérange je coupe tout et j'ai pas à me souvenir de le réactiver.

    Après je n'ai pas travaillé avec des équipes véritablement matures sur le team chat. C'est un outil de conversation comme un autre pour la plupart (c'est bien triste).

    • [^] # Re: Slack

      Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

      l manque à Slack une fonctionnalité d'hangout nommé « ferme ta gueule pendant X temps » (oui c'est comme ça qu'ils l'ont appelé !) c'est très pratique. Quand on est entrain de bosser à la première notification qui me dérange je coupe tout et j'ai pas à me souvenir de le réactiver.

      Genre comme ceci ?

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.