Journal Wikipedia et Francis Marmande

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
31
jan.
2007
Bien entendu quand on est un chroniqueur du journal Le Monde on fait son boulot on écrit des chroniques.
L'ennui c'est quand on pond une chronique d'une bêtise consternante, d'une pauvreté analytique abyssale et d'un ton résolument méprisant.

Je vous invite donc à aller lire cette...ce...enfin le bidule hideux disponible ici => http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3232,36-861770,0.h(...)

On y trouve des choses sympathiques de ce style :

>> dans deux ans Wikipédia aura laissé une trace aussi indélébile que le hula hoop

>> Wikipédia, c'est ça, une "self made encyclopedia" : un festival d'erreurs de date, de jugements péremptoires, d'idées reçues, le tout tricoté selon une orthographe très personnelle

Si on joute à ça les remarques méprisantes à l'encontre de la présidente de Wikipedia je trouve que c'est vraiment un scandale.
Je vous invite donc à aller poster vos réactions sur la page "réagir" de l'article.
  • # Faut payer

    Posté par . Évalué à 5.

    Je vous invite donc à aller poster vos réactions sur la page "réagir" de l'article.


    Pour réagir aux articles, il faut s'abonner au site...
    • [^] # Re: Faut payer

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      donc tout l'interet pour lemonde.fr serait de raconter des grosses betises dans l'attente de faire reagir le lecteur et de le pousser a s'abonner?
      • [^] # Re: Faut payer

        Posté par . Évalué à 6.

        Pour une fois que les trolls raportent quelque chose a quelqu'un !
    • [^] # Re: Faut payer

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      L'auteur de l'article a son opinion et la forme de son papier semble montrer que malheureusement il n'est pas du genre à vouloir discuter. Donc à mon avis meilleure façon de réagir c'est encore de contribuer à Wikipedia.
      • [^] # Re: Faut payer

        Posté par . Évalué à 2.

        parfois je regrette le temps où une horde de furieux attaquer le bureau du journaliste et saccagé tous, voir molestaient de facon gentlemen le journaliste, pour lui faire par de leurs mecontentement.

        il y avais moins de connerie d'ecrite, comme a l'heure actuelle, et les journalistes ne publiaient que des informations dument verifié, voir des conneries mais savaient a quoi s'attendre.

        de nos jours nous avons droits a des :
        -J'ai ma carte de presse, Monsieur, je suis un professionel

        -oui je veux bien un peu de champagne

        -mmhh ils sont bon vos petit four

        -ah c'est une conference de presse avec echantillon gratuit !
    • [^] # Faut payer

      Posté par . Évalué à -1.

      Tu peux toujours aller polluer son skyblog:

      http://francismarmande.skyblog.com/
  • # parisianisme

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    On dirait aussi que ça le scandalise qu'elle ne soit pas parisienne... la bonne paysanne qui ne va même pas à la capitale : oh la honte ! Si elle avait été parisienne, l'aurait-il signalé ?
  • # Comme d'habitude

    Posté par . Évalué à 7.

    On prend quelques arguments fictifs, on fait un lien entre l'encyclopédie et un skyblog, on brode le tout d'insultes personnelles et de petites exclamations, et on a un bon article de journal capable de persuader le premier con qui le lira !

    Faudrait que le journalisme arrête de s'acharner sur une personne pour démenteller une idée, même si y a que ça que les cons comprennent et achètent.
    • [^] # Re: Comme d'habitude

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Les journalistes du Monde font une fixation sur wikipédia.

      Ca doit bientot faire le 20eme article que je lis sur le sujet au detour de leur site (je ne sais pas si ces articles se retrouvent dans l'édition papier).

      Ca me fait doucement marrer :
      Petit a petit, ils s'appercoivent que d'autres personnes qu'eux peuvent avoir assez de talent pour leur faire concurrence.
      Et franchement, dans le cas du monde, il n'en faut pas beaucoup du talent, pour faire mieux qu'eux.

      Mais bon, il est de bon ton, pour un journaliste de pointer que Wikipédia c'est pas fiable, qu'on ne sait pas qui a rédigé les articles, qu'il n'y a pas de vérification de l'information.
      Bref, tout le contraire d'un bon journal ...

      Ces braves journalistes on encore une version idéalisée de leur métier, s'illusionnant en pensant que leur lectorat leur donne une once de crédiibilité.
      Mais franchement, qui croit encore que les journalistes sont neutres? Qu'ils ne déforment pas l'information pour faire croire ce qu'il veulent, tout en restant bien sur dans le domaine du plausible ...

      Franchement j'accorde autant de crédit a un article du Monde qu'a un article de wikipédia.

      Ne parlons meme pas des fautes d'orthographe. Leur site web en est truffé. ...
      • [^] # Re: Comme d'habitude

        Posté par . Évalué à 8.

        >Mais bon, il est de bon ton, pour un journaliste de pointer que Wikipédia c'est
        > pas fiable, qu'on ne sait pas qui a rédigé les articles, qu'il n'y a pas de vérification de l'information.

        Pour Le Monde, j'aurais tendance à dire que ce n'est pas fiable, justement parce qu'on connait ceux qui rédigent les articles :)
      • [^] # Re: Comme d'habitude

        Posté par . Évalué à 1.


        Petit a petit, ils s'appercoivent que d'autres personnes qu'eux peuvent avoir assez de talent pour leur faire concurrence.


        C'est vrai que la section informatique du wikipedia français va bientôt arriver au niveau du Monde IT. Beau travail.
    • [^] # Re: Comme d'habitude

      Posté par . Évalué à 8.

      Ca fait longtemps que je crois plus les journalistes (par défaut; Après c'est à eux de me convaincre du contraire)
      Hier soir, avec d'autres personnes, nous sommes tombés sur une équipe d'étudiant en journalisme, dans un bar.
      Ils étaient entrain de boire - tout comme nous, puis à un moment, l'un des étudiants a sortit sa caméra et nous a demandé de lever nos verres et de rabaisser les verres.
      Nous nous sommes exécuter.
      Après coup, on lui a demandé le but de la petite scènette, il nous a avoué le tout simplement du monde "bah! c'est pour un devoir, on doit faire un reportage sur les jeunes et l'alcoolisme"
      On lui fait gentiment remarqué que
      1. il a fait une mise en scène
      2. ils étaient plus alcoolisés que nous ...

      Sa seule réponse à cette mise en scène : "bah! de toute façon, tout le monde fait çà !"

      ... Ca m'aide pas à avoir plus confiance bizarrement...
      • [^] # Re: Comme d'habitude

        Posté par . Évalué à 2.

        C'est le problème, d'ailleurs. Pour avoir assisté au montage en studio d'un ou deux journaux télévisés (France 3), je peux quand même confirmer que la majorité des reporters font correctement leur boulot, comme partout ailleurs.

        La liberté de presse est pour ainsi dire aussi importante, en elle-même, que le droit de vote et dans les cas de guerre, il y a encore trop de journalistes qui ont perdu la vie ou été emprisonés à vie pour avoir voulu garantir l'information au public.

        Tout cela pour trouver quoi en bout en chaîne ? toute la profession discréditée par quelques amateurs avides de sensationalisme et aux reportages sans lendemain.

        C'est d'ailleurs exactement ce que vaut cet article à mon goût (que je me suis forcé à lire pour être objectif) : un papier qui dans deux mois aura laissé une trace aussi indélébile que le hula hoop.

        Pauvre homme.
        • [^] # Re: Comme d'habitude

          Posté par . Évalué à 4.

          En même temps, en France nous sommes face à une grande partie de types qui adorent les quelques amateurs avides de sensationnalisme, pour qui les banlieues sont habitées par des hordes sauvages de racailles assoiffées de sang et de gauchisme, de bandes d'assistés qu'il faut éradiquer de notre territoire pour protéger l'espace vital.
          À force de faire passer la particularité pour la globalité, on arrive à ça.
          Y a qu'à voir les reportages, par exemple, sur les jeux vidéo où on prend le type le moins bien au point pour convaincre le peuple qu'à une chance sur dix leur gosse va finir par faire un massacre dans une école car il joue à la guerre, et ainsi laisser le gouvernement foutre en taule les joueurs (pas passé en Allemagne, mais en France y a une majorité de passifs, de bons cerveaux disponibles pour le gouvernement et coca cola, faut juste attendre d'avoir un ministre assez con, et quand on voit ce qu'on a déjà...). Ou encore, sur le CPE où on vise bien le type le plus susceptible de s'auto-démonter devant la caméra pour briser une opinion...

          Certes, y a du bon journalisme, mais faut avouer que ça fait moins bander que "Paris Brûle !".
  • # Classique

    Posté par . Évalué à 10.

    Monsieur vient de découvrir qu'il y a des erreurs dans Wikipédia. C'est tout à fait exact, il y en a comme dans toutes les encyclopédies du reste. Cependant dans Wikipédia l'avantage est qu'on peut aisément les corriger. De même pour les fautes d'orthographe, c'est facile à corriger et ça fait bien plus sérieux. Cependant quand on voit le nombre d'âneries monstrueuses qu'on peut lire dans les journaux, ça me fait penser à une histoire de paille et de poutre. Et les erreurs du Monde, les lecteurs ne peuvent pas corriger. La critique est facile, l'art est difficile.

    Quant aux attaques personnelles sur la présidente de la Fondation, ça ne mérite guère que mépris.
  • # Des fois je me demande...

    Posté par . Évalué à 6.

    ... quel est l'intérêt d'écrire de tels articles !

    Tout Linuxfrien lui rétorquerait "Envoie un patch !"... m'enfin passons.
    En fait pourquoi tant de haine ? Jalousie ? Vielle ranc½ur ? Actions chez Universalis ?
    Ou peut-être juste l'envie de se faire mousser, la maladie la plus courante chez le chroniqueur ?
    Le ton est d'un bout à l'autre celui d'une méchante moquerie, mais si on fait abstraction de sa réthorique, en se concentrant sur la sémantique, il ne reste rien, plus qu'un tissu de banalités, auquel on voudrait finalement répondre "Et alors ?".
    • [^] # Re: Des fois je me demande...

      Posté par . Évalué à 5.

      En fait pourquoi tant de haine ?

      Lorsque l'on jouit d'une certaine "popularité" (oui-oui comme dans les sitcoms pour ados), ce doit être très angoissant de se mesurer à une création collective.
  • # Du journalisme

    Posté par . Évalué à 10.

    "Wikipédia [...] rédigée, mise au point par ses usagers mêmes, ses petits soldats. "

    Cette phrase est d'autant plus risible pour qui a lu "Les petits soldats du journalisme", de François Ruffin.

    J'ai relevé certains champs lexicaux,

    le premier, que l'on pourrait nommer "ce que l'élite parisienne execre" :
    Agronome, village, mère au foyer, de souche, potager (x3), patois, diversifiée, auvergnat

    le second, sur wikipedia et ses utilisateurs :
    petits soldats, sectateurs, totalitarisme, religion universelle, épousé la cause, échelons

    Bref la femme c'est une plouc et l'encyclopédie c'est une secte dangereuse.


    Et pour finir, "Ce conseil est très représentatif du monde entier : trois Américains, un Allemand et deux Néerlandais.". J'aimerai bien savoir à quel point la rédaction ou le conseil de direction du monde est représentatif de la population.
    • [^] # Re: Du journalisme. Et lequel !

      Posté par . Évalué à 5.

      De toutes façons, c'est une bonne raison pour ne pas le lire qu'un journal ait comme président de son conseil de surveillance un personnage aussi éblouissant que Alain Minc ! Et plagiaire, avec ça ! http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Minc

      Ça fait un moment qu'il n'est plus venu à la télé nous donner de bons conseils ; ça ne devrait plus tarder...
      • [^] # Re: Du journalisme. Et lequel !

        Posté par . Évalué à 4.

        un personnage aussi éblouissant que Alain Minc !

        Entendu sur france culture :
        Je ne peux pas voter pour DSK, donc je voterai pour Sarkozy


        Sortez vos lunettes de soleil !
    • [^] # Re: Du journalisme

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Et si c'était du second degré, de l'humour ?

      Ah, on me dit dans l'oreillette que les journalistes du Monde ne font pas dans l'humour.

      Un jour libre ?

  • # Déclin ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    dans deux ans Wikipédia aura laissé une trace aussi indélébile que le hula hoop


    Wikipedia est déjà devenu une référence pour beaucoup de milieux universitaires, pour nombre de professeurs et pour beaucoup d'autre monde.
    J'ai mal à imaginer en deux ans sa présence décroître.
    • [^] # Re: Déclin ?

      Posté par . Évalué à 2.

      je suis sur que wikipedia est plus connu dans le monde entier que "le monde"... alors parler de déclin, ca me fait doucement rigoler.
      • [^] # Re: Déclin ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Mouais, au niveau réthorique c'est quand même moyen ce que tu dis.
        On peut être bon visionnaire et moins connu que l'objet de sa prévision.
  • # Epoustouflé

    Posté par . Évalué à 9.

    Je suis quand même su les fesses de voir un tel article dans le Monde !
    C'est tout bonnement une attaque en règle contre Wikipédia et , surtout, sa présidente ! Pas d'information, rien : seulement des contre-vérités, des allégations douteuses, ...

    Même Paris-Match n'oserait pas un article aussi douteux !

    La critique de Wikipédia et de la qualité de l'information que l'on y trouve est courante, mais là je trouve que cela va très très loin ! Trop loin d'ailleurs, j'espère bien voir cet article supprimé rapidement et voir son auteur viré devant l'indignation des lecteurs !
    • [^] # Re: Epoustouflé

      Posté par (page perso) . Évalué à -2.

      Je n'ai pas encore eu le temps d'aller voir l'article Wikipédia sur Le Monde, l'ex quotidien de référence en France !
      Il y a peut être des mise à jour à faire sur cet article (en restant dans point de vue neutre bien sur)
    • [^] # Re: Epoustouflé

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ca sent quand même l'article polémique pour augmenter leur pagerank :)
    • [^] # Re: Epoustouflé

      Posté par (page perso) . Évalué à -7.

      Faut dire aussi que j'ai entendu plusieurs fois la Devouard clamer sa haine des journalistes. Pas plus tard qu'aux dernière RMLL, à Nancy, lors d'une discussion avec l'organisatrice de l'évènement, elle se gargarisaient toutes les deux des horreurs que les journalistes pouvaient leur demander pour faire de l'évènementiel en demandant à voir des enfants bien malades pour sensibiliser leurs spectateurs à une maladie, je sais plus laquelle.

      Quand on n'aime pas les gens, faut pas s'étonner qu'en retour ils ne vous aiment pas.

      Sinon, un autre portrait de la même Anthere, plus conforme au catéchisme officiel, ici. Pas d'hallali ni d'attentat à l'e-mail pour celui-là, il est correct, plein de poésie et de tendresse pour cette petite provinciale qui sait qu'il faut cultiver son jardin :
      http://www.ecrans.fr/spip.php?article653
      • [^] # Re: Epoustouflé

        Posté par . Évalué à 4.

        faudra m'expliquer comment confontrer deux expériences similaires sur le ton du bavardage devient magiquement de la haine pour une classe socio-professionnelle, qui devient elle même "les gens".

        (bon ok, "plusieurs fois")
        (je ne mets pas en doute le reste de ton post)
      • [^] # Re: Epoustouflé

        Posté par . Évalué à 2.

        "la Devouard", déjà le ton est donné. On sent le mépris.

        "elle se gargarisaient toutes les deux des horreurs que les journalistes pouvaient leur demander pour faire de l'évènementiel en demandant à voir des enfants bien malades pour sensibiliser leurs spectateurs à une maladie, je sais plus laquelle."

        Ah? Elles s'occupent toutes d'eux d'enfants malades? Ou tu mélanges un peu ton anecdote ? Soit un peu plus précis si tu veux être crédible.

        Un journal télé, coco, ça doit dégager de l'émotion, tu vois. Qu'elle soit vivante ou morte on s'en fout!. Alors qu'on puisse dire ça de reporters de la télé, ça n'aurait rien d'étonnant, ni de particulièrement outrageant pour l'ensemble des journalistes, qui sont probablement parfaitement conscients du phénomène.

        Quant à Francis Marmande, il semble découvrir Wikipedia pas mal de temps après Daniel Schneidermann, par exemple. Mais Francis Marmande n'est pas journaliste, il préfère l'attaque ad hominem à une réflexion critique sur le fond. C'est dire s'il doit se sentir à l'aise dans ce débat.
  • # un festival d'erreurs de date, de jugements péremptoires, d'idées reçues

    Posté par . Évalué à 6.

    C'est pas la définition du journalisme français ça ?

    En tout cas ça correspond assez bien par exemple à la sinistre histoire des suicidés aux nichons en plastique du 20H de France 2 : http://www.youtube.com/results?search_query=journalisme

    http://www.hoaxbuster.com/hoaxliste/hoax.php?idArticle=28826

    BeOS le faisait il y a 20 ans !

  • # Kiwi ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Wikipédia est à l'Encyclopédie de Diderot ce que le kiwi est à la truffe.

    Personnellement j'adore les kiwis.
    • [^] # Re: Kiwi ?

      Posté par . Évalué à 4.

      et le Monde est aux grand journalisme ce que Windows est aux systèmes d'exploitation... Sauf que chez microsoft ils savent quand même bien mieux cacher leurs âneries.
    • [^] # Re: Kiwi ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Ah Ah :)

      Je connaissais la même avec un rabin

      L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

  • # Il l'a voulu, il l'a eu ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    ... son article dans Wikipedia. Je pense que son article a été écrit uniquement dans ce but.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Francis_Marmande

    Je serai toujours impressionné par autant de réactivité, l'article ayant été créé le 31 janvier 2007 à 15:40 (cf http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Francis_Marmande&a(...) )
  • # Présidente

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Ceux qui comme moi découvre la présidente de Wikipedia, voici un article de Écrans (Libération) qui présente la présidente de Wikipedia :
    http://www.ecrans.fr/spip.php?article653

    Étonnamment, la chronique de Le Monde reprend point par point cette article ... coïncidence ?
    • [^] # Re: Présidente

      Posté par . Évalué à 2.

      Non. Limite plagiat car aucune référence à l'article de Libération.
  • # Et lui ?

    Posté par . Évalué à 4.

    On se demande quelle sera sa trace...
  • # La goutte de trop

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Un tel article en page 2 du monde de l'éditiond du premier février. C'en est trop pour moi. Ca signe la fin de la crédibilité de ce journal pour moi.

    Ca ne peut pas ne pas avoir été lu et relu, confonté par plusieurs personalités avant d'être publié ainsi.
    • [^] # Re: La goutte de trop

      Posté par (page perso) . Évalué à -2.

      On n'a plus de droit de penser, de pas aimer des projets, ou de prendre des distances avec l'angélisme des gens ?
      Surtout qu'avec son anti-parisianisme, qui est en fait un anti-élitisme (comme s'il était vrain sain et constructif d'opposer les clercs du haut et le peuple du bas !) est bien éloigné de l'angélisme.

      C'est quoi ce terrorisme d'ayatollah qui refuse toute critique ?

      Moi, j'aime bien ce passage du sieur Marmande :
      Attention, terrain miné, ne rien dire contre la Toile, filer doux sur la toile cirée : anonymes, héros ou salauds sous pseudos, jouent, en embuscade, aux snipers. Jeu de société, totalitarisme à masque humain, terrain piégé, vie moderne, religion universelle.

      Visiblement, il s'attendait à vos réactions courroucées. La communauté du libre, qui démarre au quart de tour, commence à être connue. Pas encore redoutée, mais connue. Quand plus personne n'osera émettre ni critique ni ironie gratuite, vous aurez gagné quoi ?
      • [^] # Re: La goutte de trop

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Quand plus personne n'osera émettre ni critique ni ironie gratuite


        Oui bien sûr. Des gens vont se priver de s'exprimer parce qu'ils se feront critiquer sur internet par une poignée de personnes. Ho mon dieu, on me prive de ma liberté d'expression ! Les Méchants !
        Il écrit un pamphlet débile sur wikipedia, qu'il en assume les critiques.
        Heureusement, Zorro est arrivééé-é-é pour lui filer un coup de pogne !
      • [^] # Re: La goutte de trop

        Posté par . Évalué à 3.

        J'aime bien ce passage aussi, à mettre en relation avec ceux pour qui Internet est une sorte de lieux sacré dans lequel on devrait pouvoir tout dire, en quelque sorte au dessus des lois, sous peine de voire crier à la censure, au n'importe quoi, au sacrilège, avec entre autre comme argument entre autre "de toute façon Internet est trop vaste pour qu'une quelconque mesure de "contrôle" soit prise.
      • [^] # Re: La goutte de trop

        Posté par . Évalué à 8.

        Arf, c'est un peu facile de taper sur un projet en lançant essentiellement des attaques personnelles sur un des membres, sans taper vraiment sur le projet lui-même, et d'ajouter une phrase style « oh, mais je sais ce qu'on dira de moi ! ».

        Ben oui, quand on écrit des conneries, faut s'attendre à ce que ce soit accueilli comme ... des conneries...
        Ya rien de sorcier, ni de spécifique en aucune manière à « la communauté du libre qu'on connaît sans la redouter » !


        « Visiblement, il s'attendait à vos réactions courroucées. »
        Ben tiens qu'il s'y attendais, il les veux oui ! Il fait tout pour les avoir. Son article est un cas d'école du troll : des attaques non argumentées, visant des personnes pour atteindre des idées, très agressives, et, fin du fin, des accusations de fascisme (ici « totalitarisme » et « religion universelle » pour le fanatisme qui devient plus à la mode que le fascisme).


        Yth, mwarff, je pourrais être journaliste moi, en fait... ;)
  • # C'est juste une chronique...

    Posté par . Évalué à 6.

    ...classée dans la rubrique "Opinion".

    Les chroniques sont faites pour que les auteurs se lâchent un peu et qu'on ne lisent pas que de l'information pure ou des opinions lisses. Là, il donne franchement son opinion, son humeur.
    Je ne résilerais pas mon abonnement au Monde pour ça (si j'avais été abonné).

    Si je prend l'exemple de France Inter, il y passe des chroniques très libérales, d'autres sociales, d'autres acides (Guy Carlier ne fait pas de dentelles).

    Ce sont des chroniques qui apportent de la diversité dans une ligne éditoriale plus politiquement correctes.

    Sur le fond, je suis d'accord, il est à coté de la plaque, mais c'est pas grave. Avec le temps, il s'en rendra compte tout seul.
    • [^] # Re: C'est juste une chronique...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Les chroniques sont faites pour que les auteurs se lâchent un peu et qu'on ne lisent pas que de l'information pure ou des opinions lisses.
      Ok , mais si c'est pour lire un troll, je dois dire que je préfère encore aller sur la tribune ou plus généralement dans les commentaires des news et journaux Linuxfr.

      Parce que là franchement c'est choquant, c'est bas, petit et mesquin.
      Si le but du redac-chef du monde est de montrer que, oui, même les journalisme sont capables de ce qu'il y a de pire, il a bien réussi son coup.

      M'enfin, ce monsieur mérite-t-il autant de considération qu'on continue de parler de sa logghorée ? J'en doute
  • # 2/ then they laugh at you

    Posté par . Évalué à 9.

    comme précisé plus haut, il est impossible de réagir à moins d'être abonné au monde. ce n'est pas si grave, les réactions semblent unanimes sur le site du monde.

    en tant que non abonné je n'ai pas le droit de jouer, je vais donc tenter un exercice de style : la lettre ouverte.

    cher Monsieur gratte papier,

    vous permettez que je vous désigne par votre fonction plutôt que par votre nom ? j'ai cru remarquer en lisant votre article (si on peut appeller ça un article), que l'on pouvait utiliser un qualificatif à la place du nom de la personne dont on parle.

    soyons clair, je ne pense pas que vous valiez la peine qu'on s'intéresse à vous ni même que votre nom mérite d'être mentionné sur la toile encore moins avec un lien vers votre article, ce qui augmenterai son pagerank. mais "l'information" (si l'on peut parler d'information, il s'agit plus de phrases choc et d'attaque que de recherche. Au niveau de paris match, gala ou voici et encore eux font parfois mieux) est venue à moi, alors, je me permets d'y réagir.

    j'ai du mal à vous situer. êtes vous un trolleur professionnel ou simplement une personne aigrie ?
    par trolleur j'entends "personne cherchant à alimenter des polémiques pour faire parler". dans le cas présent de vous.
    en tapant votre nom dans google, les trois premiers articles me font penser que la première proposition est la plus appropriée.

    une autre possiblité qui est venue à mon esprit est que vous êtes complètement désemparé devant un phénomène que vous ne comprenez pas, qui vous dépasse. et votre ironie est là pour masquer la peur que cela engendre chez vous.
    on pourrait être amené à penser cela. mais il faudrait vraiment être tordu. ce n'est bien évidemment pas le cas. n'est pas ?

    peut être pensiez vous vous faire de la publicité gratuite. ça ne fonctionnera pas avec moi, il est hors de question que je cite votre nom sur le net ou dans la vraie vie. par contre je sais quel point de vue donner sur "le monde". non abonné du journal, je n'avais ni sympathie ni haine pour ce journal. je militerai activement dans mon entourage pour que l'on évite d'acheter ce torchon. n'est-il pas courant de dire que le bouche à oreille est la meilleure publicité ?

    mais ne soyons pas mauvaise langue et supposons (naïvement) que vous soyez de bonne foie et que vos attaques aussi virulentes que mal informées soient sincères. je vais donc tenter une réponse quand à certaines allégations de votre article. ce sera très probablement incomplet car je ne connais pas spécialement bien que wikipedia et encore moins wikimedia, mais à en juger par ce que j'ai lu, bien plus que vous.

    cela dit, je ne vous en veux pas. vous faites de la publicité à cette encyclopédie et pour cela, je vous remercie. il y a quelques années, quand je prononçait "wikipedia", je n'obtenais au mieux de mon interlocuteur un regard livide et désintéressé. grâce à des articles comme le votre, j'espère obtenir au moins une critique de la part de mon interlocuteur, critique à laquelle je répondrait avec plaisir pour lui expliquer le côté universel de wikipedia. ensuite je peux même par analogie parler rapidement des logiciels libres, des livres libres, de la musique libre et expliquer que le savoir appartient à tous.

    Vous prétendez que "Wikipédia est à l'Encyclopédie de Diderot ce que le kiwi est à la truffe."
    pourquoi pas. c'est un point de vue qui se défend. mais dire ça sans donner d'arguments c'est aussi efficace que de pisser dans un violon.
    vous devriez vous inspirer de wikipedia que vous critiquez tant. et votre article aurait du avoir les bandeaux "cet article manque de sources" (arguments) "cet article est un brouillon" (ou torchon), "cette page ne respecte pas la neutralité des points de vue" etc.

    au contraire wikipedia est l'aboutissement, c'est bien ce qu'il y a de plus proche de l'Encyclopédie de Diderot. montrer autant de résistance à l'admettre, voila bien votre grande bêtise (résistance, bêtise, joke).
    le savoir appartient à tout le monde. c'est enfin le cas avec wikipedia qui comprend des articles et des photos libres (sous fdl ou CC) que tout le monde peut réutiliser librement. de plus l'accès aux articles est libre et GRATUIT* ! ce qui en fait une encyclopédie qui propose un accès au savoir non discriminatoire contrairement à vos encyclopédies commerciales. j'estime qu'un enfant qui va à l'école doit avoir la possibilité d'avoir accès aux mêmes éléments culturels que ses camarades de classe quels que soient les salaires de ses parents s'il a la chance d'en avoir deux.

    * outre le fait qu'il faut avoir un pc personnel ou avoir accès à un pc public et Internet ou un snapshot de wikipedia sur cdrom.

    par ailleurs tout le monde peut corriger les articles, ce qui en fait une Encyclopédie universelle. je n'ose plus ouvrir un dictionnaire ou une encyclopédie commerciale concernant des termes informatique physique ou mathématique. Wikipedia par nature comporte beaucoup de contributeurs dans l'informatique ou scientifique, ce qui fait qu'elle est très complète dans ce domaine. cherchons pare-feu ou openbsd dans une encyclopédie commerciale...

    sans compter qu'une encyclopédie papier est obsolète dès la secdonde où elle est imprimée.

    dernier point en faveur de l'universalité : wikipedia propose de tout. là où les autres encyclopédies s'arrêtent aux sujets classiques (l'atome, la chimie, Staline, l'impressionisme, le moteur à quatre temps, l'homo sapiens, ...), wikipedia aborde également des articles sur les séries tv, les logiciels informatiques, des groupes de musique des actualités, des médias (sons, vidéos, ...) etc.

    continuons...

    "Wikipédia, c'est ça, une "self made encyclopedia" : un festival d'erreurs de date, de jugements péremptoires, d'idées reçues, le tout tricoté selon une orthographe très personnelle, très diversifiée, à chacun la sienne."

    venant d'un docteur en littérature je trouve cette phrase douteuse, mais ce n'est pas la première.
    une orthographe n'est pas personnelle, une orthographe est universelle. (sauf pour des mots comme "clé" et "clef"). si vous vouliez parler des fautes d'orthographe, alors cela ne fait que renforcer mon impression sur le fait que vous ne savez absolument de quoi vous parlez.
    certes les fautes sont encore importantes, plus que sur les autres encyclopédies, mais elles sont de plus en plus rares. pour les personnes qui n'ont pas encore de navigateur moderne (qui propose une correction des fautes d'orthographe), des robots se chargent de corriger les fautes d'orthographe, mais pas seulement. elles corrigent aussi des erreurs syntaxiques, des erreurs courantes... par exemple l'accentuation des majuscules, le fait de mettre un espace après une virgule... Aucune encyclopédie ne respecte l'ensemble ces règles simples. Une règle que vous ne respectez pas non plus vous même à en juger par la première lettre de la suivante phrase.

    quant aux erreurs, si vous étiez un temps soit peu informé, vous auriez su que Wikipedia ne comporte pas plus d'erreurs que les autres encyclopédies. c'est par contre l'encyclopédie la plus complète au monde.

    "A écouter ses sectateurs, Wikipédia fonctionne comme une "utopie libertaire" - pourquoi se gêner -, selon le bénévolat le plus émouvant : "A peu près 40 000 dollars de dons sont versés spontanément chaque semaine." Délicieuse spontanéité... Mme Wikiwiki revient de Tampa (Floride), où elle a présidé, aux frais de la spontanéité"
    mon dieu quelle bêtise. que répondre à ça ?
    on apprend que bénévolat et donts sont incompatibles maintenant...
    tout comme les restaux du coeur, le téléthon, sidaction... n'utilisent pas les services de bénévoles.
    ah on me fait signe que si. mais alors ils ne reçoivent pas de dons ? si aussi ! diantre !
    on ne doit pas vivre sur la même planète cher Monsieur. il serait temps de se rendre compte qu'on ne vit pas chez les bisounours et que de l'argent est parfois nécessaire pour atteindre certains objectifs. par ailleurs je vous invite à vous renseigner sur ce que coûte un serveur. le matériel bien sûr, mais aussi et surtout la bande passante. il vous faudra également prendre conscience du nombre de serveurs nécessaire pour faire tourner wikipedia. m'est avis que vous allez tomber des nues et comprendre l'utilité d'un financement.
    petite anecdote : il y a quelques années maintenant, nous sommes partis avec quelques camarades aider à construire un bâtiment qui servirait d'orphelinat ainsi que quelques autres tâches annexes (information sur le sida, informatisation du village etc.). croyez le ou pas, nous n'avons pas payé le voyage (en avion, pas en canoë) ! une nouvelle qui ne manquera pas de vous boulverser au point de vous empêcher de fermer l'oeil cette nuit, j'en suis sûr.

    "Potager, petit ordinateur portable, vote Verts à la présidentielle de 2002"
    donc c'est une plouc. qu'est ce qu'elle comprend à la vraie vie ?
    je suis parisien, mais j'ai un potager (même deux), un ordinateur portable, je n'ai pas voté vert en 2002, mais je suis très attaché aux questions écologiques. je n'ai pas quitté Paris depuis que je suis né. devrais je me présenter au conseil de médiawiki ?
    votre façon de dénigrer sur un sujet qui n'a rien a voir est ridicule. je suis parisien, mais quand je compare ma contribution à wikipedia avec la sienne, il n'y a aucune comparaison possible. se baser sur l'endroit où elle habite pour juger de sa capacité à prendre en charge l'administration, montre que vous n'avez décidément pas une grande dignité. c'est limite du racisme.
    après le francocentrisme, le parisanocentrisme ? vous faites des erreurs encore pire que Wikipedia que vous critiquez.

    "Du potager"
    votre style ampoulé est lourd, indigeste et vous décrédibilise plus qu'autre chose.

    "Ainsi elle ignore que la famille (cette ménagerie) n'est pas la clé universelle : une personne seule peut lire Diderot, écouter Monk ou Monteverdi, regarder la télé, tricoter, dessiner des wikis à poil, jouer de la contrebasse, écrire, observer les astres."
    je n'ai pas vraiment compris où vous voulez en venir, mais je vais juste faire une petite remarque. on connaît votre passion pour la contrebasse, vous devriez vous en tenir à cela, car vous n'excellez pas du tout dans l'art du pipeau.

    "espère-t-elle (souffle-t-elle, minaude-t-elle). Pauvrette !"
    après l'attaque raciste, l'attaque mysogine. mais vous n'êtes plus à ça près.

    "Elle ignore donc que dans deux ans Wikipédia aura laissé une trace aussi indélébile que le hula hoop"
    elle doit probablement l'ignorer tout comme moi et des millions d'internautes. heureusement que vous êtres là pour nous éclairer, nous pauvres mortels (ou pire paysans pour certains) qui n'y connaissons rien.
    dans deux ans, je continuerai de faire des recherches sur wikipedia comme je le faisais l'année dernière et l'année d'avant et l'année d'avant encore. comme vous ne le savez probablement pas encore, wikipedia n'est pas un phénomène de mode créée cette année ou l'année dernière. non, on vient de dépasser les 6 ans, et l'évolution est exponentielle. par contre dans deux ans, je vous aurai déjà oublié depuis longtemps et je ne pourrait pas vous faire remarquer votre erreur. peut être quelqu'un le fera, si vous existez encore d'ici là.

    non amicalement,
    votre plus grand an


    (la totalité de ce post est sous licence créative commons (CC by NC-SA) si quelqu'un veut reprendre une partie ou la totalité des arguments...)
    • [^] # Re: 2/ then they laugh at you

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Wouhhhaaaa

      c'est long mais c'est bon :)
      • [^] # Re: 2/ then they laugh at you

        Posté par . Évalué à 2.

        merci :)

        mais en relisant une nouvelle fois (oui, j'avais déjà relu quelques fois avant), je m'apperçoit qu'il reste encore quelques fautes. (by: et pas by, secondes, "n'est pas" au ieu de "n'est ce pas" etc.) ça craint.

        mes excuses pour ces erreurs.

        mon post est ne vaut pas mieux qu'un article de wikipedia si j'en juge par ce que j'ai lu dans le monde :)
        (encore qu'un wiki j'aurai pu le corriger).
    • [^] # Re: 2/ then they laugh at you

      Posté par . Évalué à 4.

      Pour moi, la meilleur réponse à cet article se trouve dans les commentaires du monde. Je me permets de la recopier ici dans son intégralité :

      "chronique : une rubrique de presse consacrée à un domaine particulier de l'actualité." nous dit la fameuse encyclopédie. En revanche, sur 'Francis Marmande', rien. On trouvera toutefois 'sarcasme' : "Le sarcasme désigne de la dérision et de la raillerie mordantes, amères et blessantes. [...] il représente un moyen de défense ou une réaction d'une personne à son propre malheur.", ce qui peut nous aiguiller sur une voie pour comprendre cet article pour le moins déconcertant...

      Thomas E.
  • # Vous avez dit journalisme ?

    Posté par . Évalué à 4.

    Tant qu'il reste un peu de place entre les encarts publicitaires pour que des journalistes puissent s'exprimer à leur aise, je me dis qu'ils méritent vraiment leurs 30% d'abattement fiscal.
  • # Cherchez pas

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    J'écris les articles dans la joie de la vitesse, comme les musiciens de jazz jouent un concert.

    Extrait de «Entretien avec Francis Marmande», propos recueillis par Allison Fong. Disponible ici : http://www.brown.edu/Research/Equinoxes/journal/issue3/eqx3_(...)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.