Journal Systèmes de mise à jour

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
11
27
nov.
2019

Le système de mises à jour des extensions, dictionnaires etc. dans Firefox et Thunderbird est bien, il permet même les mises à jour automatiques mais il a un énorme inconvénient : il est indépendant du système de mise à jour de Linux.
Du coup, quand on met à jour Firefox ou Thunderbird, on se retrouve avec des extensions incompatibles et donc désactivées. Ça a été le cas avec Firefox, ça recommence avec le passage en ce moment à Thunderbird 68.
C'est gérable pour un poste individuel mais pas pour des centaines ou milliers de postes en entreprise.
Il aurait été préférable que Mozilla intègre dans son système de gestion des extensions leur installation et leur mise à jour via le système de paquets des distributions Linux.
C'est le même problème qu'avec Snap et Flatpack. On se retrouve avec plusieurs systèmes de mise à jour qui ne communiquent pas entre eux et rendent le déploiement et la mise à jour automatiques impossibles. On peut éviter d'utiliser Snap et Flatpack en production mais pas le système de gestion d'extensions de Mozilla.

  • # Validation par Mozilla

    Posté par  . Évalué à 3.

    Et pour la plupart des nouvelles versions d'extensions pour Thunderbird, elles n'ont pas encore été validées par Mozilla et il faut donc aller les rechercher à la main sur le site web de leurs auteurs.

  • # Cela ne changerait rien

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

    En vrai je ne vois pas ce que cela changerait.

    Si l'extension n'est pas compatible avec Thunderbird 68 suite à une mise à jour de ce dernier, avoir les extensions mises à jour via le dépôt ou via Firefox / Thunderbird ne change pas ce problème d'incompatibilité magiquement.

    Certaines distributions comme Fedora proposent des extensions de Mozilla (ou GNOME) sous forme d'un paquet. Et si une extension devient incompatible, le paquet serait purement supprimé pour autoriser la mise à jour du logiciel qui en dépend rapidement.

  • # Différents systèmes de mise à jour sont désirables

    Posté par  . Évalué à 6. Dernière modification le 27/11/19 à 10:47.

    A moins d'être un M/Mme Michu, on ne veut pas avoir un seul et unique système de mise à jour.
    Typiquement, je veux que mon OS ait des mises à jour de sécurité régulières, une fois par semaine, mais minimiser les évolutions majeures, moins de deux par an.
    Je veux que ma suite bureautique soit stable, moins d'une mise à jour tous les 6 mois.
    Je veux que mes navigateurs et leurs extensions soient mis à jour régulièrement avec de nouvelles fonctionnalités, de la sécurité et des performances accrues.
    Je veux que mes jeux vidéo soient mis à jour au max une fois par mois pour pouvoir s'habituer à une certaine cohérence du gameplay.
    Je veux que mes OS serveur soient ultra stables et mis à jour une fois toutes les deux semaines au max, pour du critique, et une fois par mois pour le non-critique, et éviter au max les mises à jour majeures, max tous les deux ans.
    Je veux que mon téléphone soit mis à jour tous les mois pour les patches de sécurité.
    Je veux que les applis de mon téléphone soient mis à jour au max une fois par mois.
    Je veux que mes outils de DEV puissent avoir des version potentiellement non sécurisées et esquiver toutes les mises à jour que je souhaite pour être iso environnement cible.

    Tous ces besoins sont indépendants les uns des autres et certains sont totalement contradictoires. Aucun système de mise à jour ne peut satisfaire tous ces besoins, c'est cohérent d'avoir différents systèmes de mise à jour avec des cycles contradictoires pour supporter les besoins des utilisateurs.

    • [^] # Re: Différents systèmes de mise à jour sont désirables

      Posté par  . Évalué à 3.

      oui, par contre pour un composant "central" comme le navigateur, peut-être qu'il existerait une autre solution, pour permettre à l'utilisateur de mettre à jour, dans son profil, une version du navigateur, et que cela ajoute également les bonnes extensions et greffons. C'est souvent que je mets à jour firefox ou thunderbird, pour ensuite se retrouver avec la version non françisée, il faut donc aller chercher manuellement la bonne extension, c'est pénible.

  • # Non merci

    Posté par  . Évalué à 5.

    Il aurait été préférable que Mozilla intègre dans son système de gestion des extensions leur installation et leur mise à jour via le système de paquets des distributions

    Mon dieu, non, surtout pas. Quand je vois comment ça se passe mal avec LibreOffice, non merci.
    Je ne compte plus le nombre le nombre de distributions qui packagent n’importe quelle version de Python avec LibreOffice. En théorie, LibreOffice vient avec Python 3.5, et pendant des années les distros n’en ont rien eu à foutre, et c’est encore le cas de beaucoup, ce qui m’a occasionné un nombre considérable d’ennuis comme développeur d’extension. Linux : 10% des utilisateurs, 99% des emmerdements à cause des distros.

    Ça serait le même genre de merdier sans fin avec Firefox et Thunderbird. Les distributions ne se mettraient jamais d’accord sur quoi que ce soit et ce serait le désordre.
    Mozilla a bien raison de ne pas s’en soucier.

    On se retrouve avec plusieurs systèmes de mise à jour qui ne communiquent pas entre eux

    Parce que les distros communiquent entre elles peut-être ?
    Il faudrait peut-être que les distros bossent sur la compatibilité entre elles avant d’exiger qu’on se soucie d’elles. Le font-elles ? Aucunement. Elles s’en moquent et font zéro effort dans ce sens.
    Tout le monde y gagnerait si les distributions fonctionnaient de manière agnostique, mais elles ne veulent pas du tout.

    Thunderbird 68

    Pour l’instant les mises à jour sur leur site des extensions se font au compte-gouttes, il faut attendre des mois pour voir son extension validée.

  • # Paquets Fedora mozilla-*

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

    Sous Fedora, plusieurs extensions Firefox sont installables via dnf. Par exemple :

    mozilla-ublock-origin.noarch : An efficient blocker for Firefox
    mozilla-https-everywhere.noarch : HTTPS enforcement extension for Mozilla Firefox
    mozilla-noscript.noarch : JavaScript white list extension for Mozilla Firefox

  • # Impossible

    Posté par  . Évalué à 2.

    La majorité des distributions ne promettent pas de gérer les extensions. Il faut pouvoir installer des paquets par utilisateur et pas pour tout le système.

    • [^] # Re: Impossible

      Posté par  . Évalué à 2.

      Les 2 cas sont utiles. C'était possible avant, je ne sais pas si c'est toujours le cas.

      • [^] # Re: Impossible

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

        C´était possible auparavant, avec les xpi : c´était intéressant de pouvoir installer globalement (c. à d. pour tous les utilisateurs) certaines extensions, telles que les packs de langues ou uBlock. Et il y avait des ports pour ça sous FreeBSD, par exemple.

        Mais depuis le nouveau format des webextensions, j´ai l´impression que ça n´est plus possible.

        • [^] # Re: Impossible

          Posté par  . Évalué à 1.

          C'était aussi super contraignant : le cycle de vie des extensions était pieds et poings liés au packaging de ta distribution.

          • [^] # Re: Impossible

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

            Pas de souci en rolling release¹.

            ¹ : comment ça se traduit en français ?

            • [^] # Re: Impossible

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

              Mise à jour continue ? Mise à jour permanente ?

              OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

  • # Distributions

    Posté par  . Évalué à 3.

    Au lieu de vouloir toujours pleins de choses il faudrait regarder l'état actuel.

    1. Les distributions ne sont que très peu normalisées (en terme de gestion de paquets). Qui veut aujourd'hui empaqueter quelques milliers d'extensions en rpm/deb/whatever ?
    2. Le cycle de vie des extensions est typiquement le genre de cycle de vie que les distributions ont du mal à gérer. Si tu veux t'appuyer sur le système de paquet il faudra de toute manière avoir un système de mise à jour en interne comme le fait weboob.
    3. Fonctionnellement peu de distributions permettent aux utilisateurs d'installer des paquets et d'avoir des installation juste pour un utilisateur.
    4. Si vraiment des gens ont de la motivation pour faire du packaging, je vous en pris votre distribution vous ouvre grand les bras, il y a toujours du travail (même sans ajouter les extensions), n'hésitez surtout pas à prendre contact avec eux.

    Réclamer ça ne sert à rien surtout quand on ne se rend vraiment pas compte de ce que ça représente comme travail du coté des distributions comme du coté de Mozilla et des créateur d'extensions. Qui veut prendre cette charge ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.