Journal CPL et risques sanitaires

Posté par  .
Étiquettes : aucune
1
4
juil.
2008
Bonjour

Après le développement du wifi, c'est celui des courants porteurs en ligne (dans une bien moindre mesure bien sûr). Brièvement, cela consiste à utiliser le réseau électrique pour transmettre les informations. Vous trouverez globalement plus d'informations sur wikipedia, je veux passer tout de suite à la question qui m'intéresse.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Courants_porteurs_en_ligne

Tout d'abord, comme c'est le cas pour la plupart des émissions radio (ou les OGM), il va rester difficile d'évaluer les risques réels en matière sanitaire puisque ces innovations restent encore trop récentes (même pour le portable).
Comme pour le wifi, on trouve des articles assez alarmistes comme :
http://www.von-info.ch/technique/plc/PLC.htm
Je trouve pour ma part que cet article exagère quelque peu. Pour autant, je trouve que certaines questions méritent d'être posées avec le CPL, plus qu'avec le wifi, et ce surtout dans le cadre domestique.
La fréquence des émission CPL (voir dans l'article wikipedia, cela n'a bien évidemment aucun rapport avec celle du courant électrique) est telle que les ondes rayonnent bien au-delà des fils (mais aussi au-delà du compteur, je crois que cela peut atteindre 300 mètres, pour les fils pas dans l'air), au point que finalement d'un point de vue sécurité le CPL pose des soucis au même titre que le wifi (voir à ce sujet l'excellent article dans misc de juin).

Ainsi dans un cadre domestique, je pense que cela est susceptible d'être pire que le wifi. Par exemple si l'on se trouve dans une chambre avec des fils qui se trouvent à 5 mètres de l'émission et qu'on a (comme cela arrive souvent) une prise ou des fils juste à côté de la tête de lit, je pense qu'il est normal de s'inquiéter. Autant dormir avec la livebox juste à côté de la tête non ?

Bref, au vu de la fréquence du CPL, donc de son rayonnement et surtout du fait que les arrivées d'électricité sont quasiment partout, je désirerais en savoir plus sur cette technologie, mes compétences ce ce domaine étant très limitées (c'est pour ça que je préfère renvoyer à l'article de wikipedia).

Merci de votre attention.

PS : Par ailleurs je n'ai pas pour habitude de dénigrer le progrès et je suis un utilisateur acquis au wifi qui a changé ma vie ('fin façon de parler hein :)
Mais là, le coup des fils ou de la prise à coté de la tête de lit, je préfère poser la question qd même... [:totoz]
  • # De toute façon ...

    Posté par  . Évalué à 10.

    <mode drHouse="on">
    ... Il faut bien mourir de quelque chose
    </mode>
  • # HF

    Posté par  . Évalué à 4.

    Mes cours de telecom sont loin mais il faut une topologie particulière pour que un bout de fils rayonne sa puissance.

    De plus, je ne pense pas que les emeteur CPL injectent une grosse puissance.

    "La première sécurité est la liberté"

  • # Plus qu'une solution

    Posté par  . Évalué à 10.

    L'ADSL, l'ethernet, le satellite, tout étant suspect, je pense qu'il ne nous reste plus qu'une solution IP over Pigeon.

    Question débit au moins, ca va rassurer nos majors

    ===> []
    • [^] # Re: Plus qu'une solution

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      Là au moins le mp3 est sur de mettre 3 jours pour venir du japon ;)

      S'il y a un problème, il y a une solution; s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

      • [^] # Re: Plus qu'une solution

        Posté par  . Évalué à 10.

        3 jours pour venir du Japon ? Ça doit être un pigeon de compétition. Où est-ce que je peux m'en procurer un ? :)
    • [^] # Re: Plus qu'une solution

      Posté par  . Évalué à 10.

      Et la grippe aviaire ?
    • [^] # Re: Plus qu'une solution

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

      il ne nous reste plus qu'une solution IP over Pigeon

      Oui, enfin, pas sûr : Un risque non négligeable existe bel et bien pour nos cuirs chevelus... Les pigeons ne caguent pas encore de Petrol Hann !
    • [^] # N'importe quoi.

      Posté par  . Évalué à 10.

      Bien configuré, IP over Pigeon permet d'avoir un débit très important (plusieurs Giga Octet par paquet), bien plus que qu'un LAN domestique. C'est plutôt le temps de latence qui est problématique.
  • # Performances...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

    Si on écoute tout le monde, on irait s'enfermer dans une grotte au fin fond de l'Amazonie pour ne plus être en danger....

    Il faut certes prendre des précautions genre ne pas dormir juste à coté de sa box, mais de la à ne pas utiliser le CPL pour cette raison, hum... Question fréquence, on a déjà le câble téléphonique qui portent des hautes fréquences pour l'ADSL, déployé à plus grande échelle, et qui peuvent passer à coté du lit, donc va falloir trouver une autre argumentation.

    Je pense que c'est plutôt la partie "technologique" qui va faire mourir tout seul le CPL : Débit faible, toujours un fil à la patte (qui à ne pas installer de fil supplémentaire, autant prendre du Wifi, au moins le PC portable peut se déplacer), et cher (plus cher que le Wifi, beaucoup plus cher).
    Bref, le CPL n'a que très peu d'intérêt, et mourra tout seul, pas la peine de faire des études sur ça.
    • [^] # Re: Performances...

      Posté par  . Évalué à 8.

      Ben moi j'espère que tu te trompes.

      D'abord j'ai plein d'appareils branchés en permanence sur le secteur (télévision, chaine hifi, pc home cinéma, certains ne communiquent pas mais je serai pas contre qu'ils le fassent au lieu de brancher un ordi au cul de chaque appareil) et je ne vois pas ce que le wifi apporte par rapport au CPL.

      Ensuite il existe des gens qui ne vivent pas dans un 2 pièces ou dont la construction n'autorise pas un accès wifi décent ne serait-ce que dans la pièce d'à coté. Ma maison est sur 3 niveaux et bien j'ai déjà 2 bornes wifi (box + borne) et les chambres des enfants ne sont pas "couvertes" et évidemment pour aller d'un niveau à l'autre ben faut tirer un bon vieux RJ 45. Sans compter que si je veux le wifi sur la terrasse je suis super heureux il faut que je sorte la borne youpi !
      Par contre je dois reconnaitre qu'à la cave (point le plus éloigné de toute borne wifi) j'ai un accès parfait à internet, faudra que je pense à l'aménager. Le wifi est vraiment une solution technique universelle extraordinaire !
      • [^] # Re: Performances...

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

        Tout à fait !

        Chez moi le routeur est dans une chambre, et j'ai besoin d'une connexion dans le salon pour la playstation, le magnétoscope et la chaine hifi. Le WiFi ne passe pas le mur du salon et je ne tiens pas à mettre une méga antenne qui va rayonner à tout va.
        J'ai installé du CPL, les débits sont excellent, ça a été installé en 2 minutes, que du bonheur !
      • [^] # Re: Performances...

        Posté par  . Évalué à 1.

        Euh ouais, enfin le CPL question débit, c'est quand même très loin du wifi. J'ai testé les deux dans mon appart, qui est sur deux niveaux, et le wifi gagne haut la main, j'ai pourtant une installation électrique récente, mais je plafonne à 400ko/s en CPL, contre 2.5Mo en wifi.
        • [^] # Re: Performances...

          Posté par  . Évalué à 2.

          Ah mais j'ai pas dit que le CPL était miraculeux. D'ailleurs je ne l'ai pas essayé vu que j'ai réalisé mon installation RJ45 à une époque où le CPL était encore bien pire point de vue débit que ce qui se fait aujourd'hui et surtout coutait une véritable fortune.

          Par contre je trouve que sur le papier le CPL a un certain nombre d'atouts qui pourraient le rendre intéressant dans un réseau domestique. Pour les appareils nomades il est évident que ça n'est pas une solution mais bon y'a pas forcément que cet usage...
          • [^] # Re: Performances...

            Posté par  . Évalué à 2.

            Mieux que le CPL, la nouvelle norme pour les prises téléphoniques utilise du RJ-45 et permet l'utilisation simultané téléphone/ethernet (en 100Mbits/s, voir plus avec du coûteux matériel spécifique)

            Bref pour les constructions récentes ou les rénovations c'est l'idéal (pas de problème de débit)
            • [^] # Re: Performances...

              Posté par  . Évalué à 1.

              Euh... je vois l'intérêt pour des bureaux mais dans une maison je vois mal des prises téléphoniques dans toutes les pièces ou alors autant mettre des prises RJ45 classiques.
              Ou alors j'ai pas tout compris.
              • [^] # Re: Performances...

                Posté par  . Évalué à 3.

                Chez moi j'ai une prise de téléphone dans le salon, le bureau et chaque chambre c'est suffisant. et dans ce cas l'avantage par rapport au RJ-45 classique c'est de ne pas tirer deux fois des fils.

                Bref avec le déploiement de ce type de prise et les normes de confort qui multiplient les prises téléphoniques dans la maison, c'est comme si chaque nouvelle construction venait pré-cablée en RJ-45.
                • [^] # Re: Performances...

                  Posté par  . Évalué à 3.

                  Depuis le 1/1/8, la prise RJ45 est obligatoire dans chaque pièce d'une construction neuve.

                  Je n'ai que cette référence (qui me semble sérieuse) : http://www.promotelec.com/technique/faq/faq-1885.aspx

                  Mais si quelqu'un connaît la référence du texte réglementaire ce serait encore mieux.
                  • [^] # Re: Performances...

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                    Juste une petite correction : ton lien dit que le RJ45 est obligatoire pour toute construction neuve, mais pas pour chaque pièce comme tu l'affirmes. Quid du cagibi? C'est aussi une pièce...

                    Je suis aussi preneur d'un texte sur le sujet! Quel type de cable derrière etc...
                    • [^] # Re: Performances...

                      Posté par  . Évalué à 1.

                      Heu en plus avec une prise par pièce, on les connecte à quoi ? il faut une armoire de brassage avec ? avec 2 prise on peut toujours les connecter ensemble (croisé ou pas ?), au dela je ne vois pas trop.
                      Bon commentaire completement inutile....
                      • [^] # Re: Performances...

                        Posté par  . Évalué à 3.

                        Ben ouais, une armoire de brassage. Un peu comme le tableau des fusibles d'où partent tous les fils électriques d'une maison.
                        • [^] # Re: Performances...

                          Posté par  . Évalué à 2.

                          Les fabricants de matériels électriques pour les particuliers proposent l'équivalent d'un "routeur" pour mettre dans l'armoire de électrique.

                          Dans ce routeur, rentrent les 3 signaux à distribuer : voix, données, images (TV/sat) et avec des "cavaliers" ces signaux sont redistribué vers les prises qui en ont besoin. Quand une prise reçoit 2 signaux, un "séparateur" permet d'adresser le bon signal au bon appareil.

                          Je ne suis pas plus précis parce que j'avais vu cela dans un salon professionnel pour les artisans électriciens.
    • [^] # Re: Performances...

      Posté par  . Évalué à 1.

      Le CPL ça marche avec un câble Ethernet donc t'as pas besoin d'une carte spécifique contrairement au Wifi (et ça peut être bien en particulier sous Linux, cf le journal "[Darty] Putain de wifi") .
      • [^] # Re: Performances...

        Posté par  . Évalué à 3.

        Tu soudes un câble AC220V-ethernet, et hop ?
        Manque pas une démodulation entre les deux, bref un adaptateur ? (sinon ça va sentir le crâmé)
        Dans ce cas, le raisonnement tient aussi pour le WiFi, vu qu’il existe des adaptateurs ethernet/WiFi.
        • [^] # Re: Performances...

          Posté par  . Évalué à 2.

          "Manque pas une démodulation entre les deux, bref un adaptateur ?"
          C'est ce qu'il y a habituellement dans les kits pour faire du CPL .
          • [^] # Re: Performances...

            Posté par  . Évalué à 5.

            Oui, c’est bien ce qui me semblait… donc je ne vois pas trop la différence avec le WiFi : dans les deux cas, il y a un appareil à ajouter.
            • [^] # Re: Performances...

              Posté par  . Évalué à -1.

              La différence c'est que le CPL ça passe par le secteur électrique .
              Ca émet aussi des ondes radio, mais c'est secondaire .
              • [^] # Re: Performances...

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

                Ca émet aussi des ondes radio, mais c'est secondaire .

                C'est justement le problème dont parle le journal!!!
                Si les ondes radio sont secondaires, il n'y a plus d'inconvénient pour le WiFi (car il émet des ondes radio, et tu dis que c'est secondaire...)

                --> Ce n'est pas secondaire.
                • [^] # Re: Performances...

                  Posté par  . Évalué à 1.

                  T'as rien compris toi .
                  Un WiFi émet une centaine de miliwatts directement sous forme d'ondes radio .
                  Un CPL émet 50 mW dans le secteur dont une partie est perdue sous forme d'ondes radio .
                  Donc le WiFi est moins bien du point de vue des émissions que le CPL, de plus que le WiFi émet près des micro-ondes et le CPL émet des fréquences dans le domaine des grandes ondes .
      • [^] # Re: Performances...

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

        Ah oui mais non...
        Il n'y a plus de prise Ethernet sur les nouveaux portables. Ils ont enlevé ça, avec le modem, le lecteur CD-Rom et le lecteur de disquette.
    • [^] # Re: Performances...

      Posté par  . Évalué à 4.

      Personnellement, je viens d'acheter deux coupleurs CPL (200Mbits) pour le boulot, et les débits ne sont pas trop mauvais (1500kb/s). Par rapport à l'ADSL...
      C'est sûr que si tu compares avec les premières versions, le CPL est lent. Les deux coupleurs CPL que j'ai acheté remplaceront deux vieux coupleurs qui n'avaient des débits que de 150kb/s !

      Le CPL ne permet pas la même chose que le wifi. Je m'en sers pour relier deux réseaux, chaque réseau étant dans un bâtiment distinct. Le raccordement filaire reviendrait cher par rapport aux performances demandées (permettre à 5 PCs du batiment B à accéder à Internet qui arrive dans le batiment A). Faire la même chose avec le wifi me semble hasardeux.
      Donc comparer le wifi et le CPL sur ce point n'est pas bon.

      Niveau fiabilité, je trouve le CPL plus simple : on branche, les deux coupleurs s'appairent et ça fonctionne. Avec le wifi, chez moi ça ne marche pas tout le temps (surtout quand mon pc trouve 10 diffusions en même temps !). Alors passer 20 minutes a avoir une connexion wifi qui fonctionne m'incite fortement à passer des câbles.

      Mais bon, au final je suis méfiant avec le CPL pour des raisons de santé. S'il y a des risques, je préfère faire valoir le principe de précaution. Comme certains diraient, on meurt bien de quelque chose, moi je préfère choisir ma mort !

      Au final, je m'inquiètes du fait que le rayonnement peut aller très loin dans le circuit électrique. J'ai des fils électriques à moins de 5 mètres de ma tête de lit, et j'habite un immeuble. Je pourrais donc subir à mon insu les rayonnements de boîtiers CPL de mes voisins ! Car le CPL ne passe pas les transformateurs 220/380 mais passent les compteurs électriques individuels...
      • [^] # Re: Performances...

        Posté par  . Évalué à 2.

        J'avais compris que le CPL ne passe pas le compteur car il contient un moteur (au moins les anciens compteurs).
      • [^] # Re: Performances...

        Posté par  . Évalué à 3.

        Tu te prends des centaines de fois plus d'énergie avec ton téléphone portable ou si ton micro-onde fuit un peu ou encore avec ton rasoir électrique.

        "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Performances...

          Posté par  . Évalué à 2.

          Pas forcémement, j'attends que la communication commence (que ça sonne en face) avant de mettre le téléphone sur l'oreille car c'est lorsque le téléphone recherche que l'énergie est maximale.

          De plus, le téléphone c'est quelques minutes par jour (au vu de mon utilisation), je n'ai pas de rasoir, et le micro-onde, c'est peu souvent. Par contre, le fil électrique reste près de mon lit tout le temps, et je dors en moyenne 8h par nuit !
          • [^] # Re: Performances...

            Posté par  . Évalué à 6.

            Les 2W du téléphone tu te les prends à 4 cm de la tête. La puissance est réglé en fonction de la qualité de réception (mauvaise qualité == plein pot).

            La tête arrête donc en gros la moitié des 2W envoyés. Pour le cpl, tu as 0.05 W qui est envoyé dans des fils non prévus pour rayonner sur une grande surface.

            Bref, j'espère que tu n'es pas fumeur, sinon il y aurait vraiment de quoi rigoler.

            "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Performances...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      Si on écoute tout le monde, on irait s'enfermer dans une grotte au fin fond de l'Amazonie pour ne plus être en danger....
      Il paraît qu'un certain nombre de places vient de se libérer précipitamment, c'est le moment d'en profiter.
    • [^] # Re: Performances...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

      Question fréquence, on a déjà le câble téléphonique qui portent des hautes fréquences pour l'ADSL, déployé à plus grande échelle, et qui peuvent passer à coté du lit, donc va falloir trouver une autre argumentation.

      Les cables téléphonique sont torsadés. Les cables d'alimentations ne le sont pas.

      Lorsque les cables sont torsadés, les parasites et interférences sont moindres car le champ magnétique émis par une est sensé annuler le champ magnétique émis par la boucle suivante. (Et en plus, les boucles sont plus petites.)
    • [^] # Re: Performances...

      Posté par  . Évalué à -1.

      > Si on écoute tout le monde, on irait s'enfermer dans une
      > grotte au fin fond de l'Amazonie pour ne plus être en danger....

      C'est vrai ça, prends l'exemple de l'amiante : une technologie supair boussillée par ces bousseux d'écolos. Une vraie honte, vraiment.

      C'est pas comme si plusieurs scandales de santé publiques avaient déjà eu lieu. Le problème est toujours le même : une technologie semble intéressante, les industriels veulent la vendre tout de suite, les pouvoirs publics baissent leur froc et autorisent la mise sur le marché sans les études qui s'imposent (ben oui, trop long, trop cher), le public fait « kikoolol c'est la nouvelle mode » et c'est reparti pour un tour. Et si quelqu'un ose protester, c'est qu'il est contre le progrès, forcement. Quel homme des cavernes, franchement.

      C'est quand même marrant : pour la CB, on précaunisait bien de ne pas laisser sa tête à moins d'un mètre de l'antenne. Mais quinze ans plus tard, on peut sans problème coller sa tête à un téléphone cellulaire. Formidable, le progrès.
  • # Toute transmission par fil le fait!

    Posté par  . Évalué à 3.

    Alors, il en est de même pour ton câble USB...

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

  • # Avec les cosmétiques Radioactiva ma peau est lumineuse.

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

    Fin XIXe on trouvait sur le marché des pommades et des pilules à base de radium, des fontaines à radium censées purifier l'eau et tout un tas de joyeuseté hightech. radoactives ( http://www.curie.fr/home/presse/jic_article.cfm/lang/_fr/jic(...) )
    La technologie a toujours été confrontée à ces risques là. On se souvient plus récement du scandale de l'amiante, du nuage de tchernobyl qui s'arrête à la frontière. Mais il y a aussi les ethers de glycols, les pcb, les pesticides, certains médicaments, l'hormone de croissance etc...
    Sans tomber dans la paranoia ecolobobo de mauvais gout, et sans vouloir aller vivre dans une grotte, il me semble crucial de rester un minimum prudent avec tout un tas de technologies courantes dont la mise sur le marché a été fulgurante et peu testée sanitairement parlant.
    Les risques liés à leur utilisation demeures flous et beaucoup de mise en garde scientifique font froid dans le dos. Lisez les manuels des telephones portables, si c'etait si anodin, les fabricants ne se couvriraient pas à ce point là.
    Faudra pas venir râler que vous n'étiez pas du tout au courant, si dans 20 ans vos enfants handicapés viennent vous chercher après la scéance de chimio ou que vos mômes naissent malformés.
  • # Alarmisme

    Posté par  . Évalué à 4.

    On arrête pas de gueler sur les ondes des fils électriques parce qu'ils sont en basse fréquence, et maintenant on gueule sur des ondes qui sont en premier lieu dans le réseau électrique.
    Et ces ondes sont de 50 mW, c'est donc une clopinette comparés aux 0.5 à 3 watts qu'émettent les portables .
    • [^] # Re: Alarmisme

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      Surtout que l'important, à mon sens est tant la puissance que la fréquence. Le wifi et les portables posent problème car les fréquences sont proche du four à micro-onde donc excite les particules d'eau. Or le corps humain est surtout constitué d'eau...

      Pour le CPL, je ne sais pas exactement qu'elle sont les fréquences ni les puissances de rayonnement (car ce qui est dans le fils de cuivre, on s'en fiche un peu).
      • [^] # Re: Alarmisme

        Posté par  . Évalué à 1.

        Tiré de Wikipédia fr (celui qui est cité dans l'article) :
        9-150 KHz en Europe, 150-300 KHz aux USA .
        Et on est ni dans le domaine des micro-ondes ni sous les 100 Hz .
        Donc normalement il y a pas de problème .
        • [^] # Re: Alarmisme

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          Ces fréquences, c'est pour le bas débit. Pour le haut débit, c'est au début du paragraphe : 1,6 à 30 MHz .
      • [^] # Re: Alarmisme

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        Mais pourquoi ils ne choisissent pas des fréquences en dehors des pics d'absorption de l'eau ? Si quelqu'un sait, ça m'intéresse.
        • [^] # Re: Alarmisme

          Posté par  . Évalué à 2.

          En ce qui concerne les communications radio (principalement le WiFi), j'imagine que ces fréquences sont tellement mauvaises qu'elle ne sont pas utilisables pour les communications militaires. Donc du coup c'est libre pour autre chose, on laisse le grand public l'utiliser.

          On se retrouve donc avec des choses qui marchent mal (qui passent mal la végétation par exemple) et qui peuvent être dangereuses (je parle notamment des fréquences du WiFi/Bluetooth qui sont proches des micro-ondes).

          Quand on parle des téléphones portables, on dit que c'est dagereux à cause de la puissance émise. La fréquence elle-même a beaucoup moins d'importance, d'après ce que j'ai compris c'est principalement le rayonnement électromagnétique qui pose problème (plusieurs watts de puissance sur un téléphone portable).

          De l'autre côté il y a le WiFi et le Bluetooth, d'une puissance relativement faible, mais dont les fréquences sont presque pile poil sur la fréquence de résonnance de l'eau, comme les four micro-onde, par contre ici la puissance est plus limitée (100mW).

          Ici on parle du CPL, qui utilise à priori des fréquences de 9-450KHz (bas débit) ou 1.6-30MHz (haut début), à une puissance faible (quelques dizaines de mW à priori), donc je trouve ça vraiment moins dangereux que n'importe lequel des deux autres types mentionnés ci-dessus.

          L'argument contre le CPL ça semble plutôt être que le CPL va bloquer toute une bande de fréquences qui aurait pu être utilisée pour faire des communications radio.
          (Je ne sais même pas si ces fréquences sont libre ou pas, mais au hasard je dirais que non).

          Je trouve déjà plus intéressant l'argument de la sécurité, mais il est vrai pour n'importe quelle méthode de connexion, si on est en clair sur un réseau c'est déjà mauvais.
          C'est vrai que c'est pire de se connecter à un site http à travers CPL+Internet que à travers Ethernet+Internet, mais dans les deux cas une connexion https suffit à rétablir une sécurité correcte.
          (par exemple personnellement je pense que je préfère une connexion https sur du WiFi ouvert qu'une connexion http sur de l'ethernet)
          • [^] # Re: Alarmisme

            Posté par  . Évalué à 1.

            Et de plus la CPL émet d'abord des interférences dans le réseau électrique .
            Les ondes émises c'est parce que les câbles du secteurs ne sont pas blindés/sont inductifs, c'est donc secondaire et probablement pas méchant par la puissance .
  • # blablabla

    Posté par  . Évalué à 2.

    Les CPL à haut débit utilisent des modulations multiporteuses de type OFDM dans la bande (bande 1,6 à 30 MHz).

    OH MON DIEU! Tu te rend compte que dans ton câble gigabit ethernet t'as plein de VILAINES fréquences vers les 250MHz ? Tu devrais vivre dans une cage de faraday et passer les main par des petites ouvertures pour taper sinon tu va mourir d'un cancer à force de côtoyer les câbles ethernet ;))
    • [^] # Re: blablabla

      Posté par  . Évalué à 3.

      En plus le CPL à un énorme avantage, il permet de remonter dans le temps : http://www.jacquenod.net/portail/Web/Cpl/DHTML/CII-cpl.htm
    • [^] # Re: blablabla

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Je n'ai aucune idée de ce qu'émet un cable électrique avec du CPL.

      Mais concernant les cables ethernet (et téléphone comme évoqué plus haut), je crois que le fait qu'ils soient torsadés limite (évite ?) les émissions.
      • [^] # Re: blablabla

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

        Non seulement ils sont torsadés mais pour ils sont blindés. Je pense qu'il ne sors pas gand chose d'un cable catégorie 6.
      • [^] # Re: blablabla

        Posté par  . Évalué à 2.

        Le fait qu'un cable soit torsadé limite un peu les emissions
        mais ce qui limite le plus les emissions c'est le mode de transport
        du signal : en ethernet c'est signal différentiel sur paire torsadée :
        quand dans un brin de la paire il y a une impulsion positive, sur l'autre brin il y a la meme impulsion mais négative, ce qui annule en grande partie le rayonnement. Pour le CPL je ne connais pas la norme, mais si c'est du différentiel ( ce qui est tres probables pour des raisons techniques) le principe est
        le meme, sauf qu'avec deux cables non torsadés, l'annulation des deux signaux est moins efficace, sauf si ils restent parfaitement parallèles. Ensuite, le wifi comme ca a déja été dir c'est pile la fréquence des micro-ondes et sa rayonne puisque c'est le but. En CPL la puissance est celle qui sert à transmettre le signal entre 2 points avec un cable induisant des pertes (faibles), mais ca ne présage en rien de ce qui sera rayonné, il faudrait faire la mesure, un volontaire je n'ai le CPL ni la matos pour la mesure. Ensuite la nocivité est aussi fonction de la fréquence et la faut demander à un biologiste ( ou à un vendeur de materiel CLP de payer une étude histoire d'avoir des résultats irréprochables, comme les premieres études sur les tel portables!).
    • [^] # Re: blablabla

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      OH MON DIEU! Tu te rend compte que dans ton câble gigabit ethernet t'as plein de VILAINES fréquences vers les 250MHz ?

      Les câbles Cat. 6 sont torsadés, blindés, il peut y en avoir des centaines côte à côte sans problème car l'un n'impacte pas sur l'autre.

      Ca n'a rien à voir avec un fil électrique de maison.
  • # Cohérence d'ensemble

    Posté par  . Évalué à 5.

    S'intéresser aux incidences en terme de santé des rayonnements divers, c'est très bien.

    J'espère juste que tous ceux qui s'inquiète du WiFi, du CPL & co sont également à la pointe des combats contre les industries polluantes proches de chez eux, le pot d'échappement de la voiture qu'ils ont (ou celle des voisins), les saloperies qu'on leur fait bouffer (l'huile minérale destinée au moteur dans leur blérot4 qu'est superbon pour la santé toussa) etc...
    • [^] # Re: Cohérence d'ensemble

      Posté par  . Évalué à 3.

      Et qu'il ne soit pas fumeur...

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Cohérence d'ensemble

        Posté par  . Évalué à 2.

        Et qu'il ne mange pas mac do aussi ?

        on ne peut pas être de tous les combats, ce n'est pas possible. Chacun essaye de faire à sa porté et avec ses moyens.

        Tu vas geuler auprès de michel fugain qui agit contre la leucémie, parce qu'il ne fait rien contre le cancer du sein ? non.

        Même celui qui fume à le droit de se battre contre quelque chose qui n'est pas bon. Parce que ce type de combat est plutôt altruiste : tu te bats pour les autres, car pour toi tu peux facilement trouver une parade : pas de wifi chez toi et tu habites dans une maison à la campagne, tu n'es pas exposé.

        Maintenant lorsque tu te bats pour faire faire des études sérieuses, c'est pour le pauvre mec qui n'a pas de rond et qui habite dans un immeuble en banlieu, avec des murs en papiers à cigarettes qui se prend 25 réseau wifi dans la gueule 7/7 24/24. Parce que avec une étude tout simple et sérieuse, peut être que changer la fréquence de l'onde ou le matériel ou autre chose pourrait soit faire cesser l'atteinte à la santé, soit la diminuer grandement, soit proposer des alternatives possibles n'ayant pas ses problèmes.

        Ce que les gens demandent c'est des études sérieuses et pas bidonnées pour pouvoir choisir en toute connaissance de cause.
        • [^] # Re: Cohérence d'ensemble

          Posté par  . Évalué à 5.

          Ce n'est pas une histoire de combat. Mais une histoire de peur irrationnel.

          Si un fumeur est mort de trouille a l'idée qu'un voisin utilise du cpl, c'est risible. Qu'il demande si il y a des problèmes, pourquoi pas. Mais ce n'est pas vraiment la question ici.

          Cela me rappelle une fumeuse en lointaine campagne qui se foutait de ma gueule parce que je respirais la pollution de Paris.

          J'ai pas l'impression que c'est du combat mais plutôt un moyen de rejeter la responsabilité sur les autres de la "pollution". Le tout agrémenter d'une défiance a la technique comme les personnes anti-minatec qui rangeait les nanotechnologie comme les ogm.

          En gros, si un fumeur pense que le cpl peut etre nocif pour sa santé, il aura un bénéfice évident et clair si il arrête de fumer par rapport au fait d'éradiquer le cpl de son environnement.

          "La première sécurité est la liberté"

  • # La CPL ne fonctionne pas aux meme frequence que le Wi-fi.

    Posté par  . Évalué à 2.

    Ne crions pas au loup trop vite.

    Les modules CPL emettent une puissance d'environ 50 mw, soit 2 fois moins que ce qu'autorise la norme wifi ( 100 mw max.)

    A la difference du wifi dont le principe est d'emetre tout ce qu'il peut, les cables d'une installation électriques ne sont pas conssus rayonner.
    Ils ont donc un rendement bien inferieur.
    Meme en renvoyant la totalité de l'energie fournie par le module cpl, on reste en dessous des emissions du wifi.
    De plus, si le reseau electrique est important, la puissance sera repartie sur une plus grande distance ce qui reduit la puissance emise en un point du reseau.

    En outre, et c'est le plus important, le wifi et les modules cpl ne fonctionneent pas aux meme frequences.
    Plus la frequence d'une onde radio est élévé, plus le corps reçoit d'energie, et plus cette energie est ionisante.
    Par exemple, le rayonnement du courant electrique 50Hz n'est pas hionisant; il traverse le corps sans lui transmetre d'energie.
    Si on prend maintenant l'exemple d'un four micro-onde: sa frequence de fonctionnement (chez moi 2.4Ghz) lui permet de transmetre un maximum d'energie aux aliments.
    Plus la frequence est élevé, plus elle est dangereuse.

    Or un module CPL fonctionne entre 1 et 30 Mhz alors que le wi-fi est proche de 2.4 Ghz...

    1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Courants_porteurs_en_ligne

    2) http://www.rte-france.com/htm/fr/mediatheque/telecharge/Broc(...)

    3) http://www.sante-radiofrequences.org/index.php?id=151#480

    4) http://fr.wikipedia.org/wiki/Longueur_d%27onde#Onde_.C3.A9le(...)
    • [^] # Re: La CPL ne fonctionne pas aux meme frequence que le Wi-fi.

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      > Plus la frequence est élevé, plus elle est dangereuse.

      Houla, la lumière doit être super dangereuse (500THz, c'est pas de la gnognotte à côté des mêmes pas 3 MHz du micro onde).

      En général, ce qu'on appelle rayonnement ionisant, c'est dans l'ordre de grandeur des rayons X ou γ, c'est-à-dire dans les 50 PHz.
      • [^] # Re: La CPL ne fonctionne pas aux meme frequence que le Wi-fi.

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

        En fait, ce qu'il dis n'est pas faux mais pas complètement juste !

        Il y a une fréquence dangeureuse qui est celle des micro-ondes car elles excitent les molécules d'eau. Il est assez facile de faire bouilir de l'eau avec donc cela peut tuer toute vie...

        Ensuite, lorsqu'on monte en fréquence, cela redevient moins dangereux. Par exemple, les laser de CD sont dans l'infra ouge et ne sont pas hyper dangeureux.

        Enfin, arpès le domaine du visible, on rentre dans le vrai domaine dangeureux mais on sors des applications électroniques de type réseau : ultraviolet, rayons X, rayons gamma...

        /A priori/, le CPL utilise des fréquences bien plus faible que les micro ondes. Cela se rapproche des ondes radio. La puissance semble très faible. Je ne comprends pas pourquoi tout ce stress autour du CPL, cela me parait surdimensionnés. Il y a bien d'autres technologies qui me semble bien plus dangeureuse et qui mérite toute notre énergie : à commencer par les portables et tous ses appareils wiki !

        Enfin, à moins de phénomène particulier, je ne vois pas comment un signal de faible puissance et de grande longueur d'onde va se transformer en signal de forte fréquence ! On a des phénomènes d'accélération de fréquence dans la nature mais c'est assez rare me semble-t-il. Je pense notament au fréquence sismique dans des zones sédimentaires entourés de montagne qui peuvent être bien plus élévé dans la cuvette. Un petit clin d'oeil aux grenoblois du site dont la ville est le site français le plus connu pour cela.
      • [^] # Re: La CPL ne fonctionne pas aux meme frequence que le Wi-fi.

        Posté par  . Évalué à 3.

        Les rayonnements lumineux c'est fichtrement dangereux :
        - les infrarouges brulent,
        - les ultraviolets donnent des coups de soleil et des cancers
        - la lumière visible rend aveugle et provoque la cataracte...

        Tout cela nous le tenons d'un tas de charlatans diplômes par les facultés de médecine (dermatologues, ophtalmologues, cancérologues...) qui doivent justifier leur activité auprès de la sécurité sociale dont ils contribuent à creuser le trou jour après jour.
        Cela ne serait rien, mais ces gens ont suscité le développement de marchands peut scrupuleux censé par leur crèmes et leurs lunettes de soleil nous protéger de ces malheurs et quand cela n'a pas suffit d'autres nous vendent fort cher des gélules et autres sirops censés nous guérir alors que nous savons tous qu'il y a énormément de morts chaque année que personnes n'a pu les sauver (la preuve, je ne connais personne de plus de 122 ans).
        Pire ! Les moins scrupuleux d'entre eux, les pharmaciens, se sont associés aux médecins pour creuser.

        Pour éviter cela, la grotte en Amazonie serait une bonne solution à la condition de bien la choisir pour son absence d'uranium et autres atomes naturellement fissible, de radons...

        On vient de m'alerter sur les dangers du carbone qui aurait la fâcheuse tendance à très régulièrement se désintégrer. Je fais une enquête et je vous propose une solution pour vous protéger de ce nouveau fléau.

        PS : tout cela est évidemment ironique.
        Je vous rappelle que "La vie est une maladie sexuellement transmissible, constamment mortelle" (titre d'un livre du Pr Willy Rozenbaum).
        Si vous connaissez quelque chose qui ne soit pas dangereux pour la vie, faites moi signe.
  • # Et sans CPL

    Posté par  . Évalué à 2.

    En france, le plus souvent, le réseau électrique est à 50Hz, en courant alternatif.

    Ça n'émet pas d'ondes ?

    Envoyé depuis mon lapin.

    • [^] # Re: Et sans CPL

      Posté par  . Évalué à 1.

      Un peu, sauf si t'est à coté d'une ligne électrique haute tension...
  • # Comment on mesure ?

    Posté par  . Évalué à 2.

    J'ai, depuis plusieurs années, une installation CPL dont je suis satisfait.

    J'aimerai savoir comment cela rayonne et jusqu'où.

    Quels appareils dois-je me procurer pour faire ces mesures ? Combien cela coûte-il ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.