Yakulu a écrit 143 commentaires

  • [^] # Re: Alternative à Odoo

    Posté par  . En réponse à la dépêche Pastèque v8 et nouvelles de la loi de finances 2016. Évalué à 10.

    La trajectoire n'est en effet pas fantastique. Cela dit, 75% des contributions de Odoo SA sont toujours dans la version open source (Odoo CE, sous LGPL). Cette dernière bénéficie notamment des avancées techniques et continue de proposer une suite complète de gestion (même si certains modules, réécrits légitimement, en profitent pour disparaître de CE, ou voir leur périmètre sous CE réduit).

    OCA est une association à but non lucratif de droit suisse, qui regroupe plusieurs centaines de contributeurs. Elle est un contrepoids très important, qui produit et gère environ autant de code que l'éditeur historique (et uniquement du logiciel libre). Le code y est de qualité, revu plusieurs fois avant intégration, et des efforts importants sont mis pour que les modules sous son égide soient portés de version en version.

    OCA gère entre autres, de nombreux modules (voir les dépôts, le site est en refonte) améliorant la base de Odoo CE ou son implantation régionale, rattrapant des fonctionnalités perdues ou seulement disponibles sur Odoo EE, des verticaux - collections de modules métiers, pour les hôtels, les universités, les ONG… - mais aussi un fork amical contenant des correctifs supplémentaires, appelé OCB, et des scripts de migration de majeure en majeure (OpenUpgrade).

    Au delà de OCA, Odoo continue de voir des milliers de modules sous licence libre disponibles.
    Notez que Odoo 11 CE, la version qui date d'octobre, a également vu deux forks naître : Flectra, CubicERP 2018.

    Concernant le sujet de cette dépêche, le code permettant à Odoo de fournir des attestations (en v10 le module global, et celui pour la caisse) sur la version Enterprise, est libre. Le sujet a notamment été discuté et testé au travers de cette anomalie Github, chez OCA.

    De fait, Odoo CE est bien attestable (et sans doute certifiable).

  • [^] # Re: Linux Mint Debian Edition (LMDE)?

    Posté par  . En réponse au journal Comment je suis passé d'Ubuntu à Debian Sid. Évalué à 5.

    Sauf erreur de ma part, LMDE est basé sur Debian testing.

    Elle l'était mais depuis la LMDE2, c'est une base Debian Stable Jessie.

  • [^] # Re: évolutions

    Posté par  . En réponse à la dépêche Sortie de Tryton 4.2. Évalué à 4.

    Je n'ai pas accès à la source de ce module mais la bibliothèque partageable dans ce cas, c'est sans doute celle d'Ebay : une interface Pythonique à leur API. Il y a de grandes chances que le module Odoo-Ebay fournisse avant tout l'intégration aux objets métiers de Odoo (système de paiement, facturation, import/export et synchronisation…). Si c'est le cas, c'est bien la partie non partageable avec ses confrères.

    En gros, c'est comme pour WordPress, Drupal et SPIP. Les trois sont en PHP/SQL mais un connecteur vers Ebay ne sera pas facilement partageable entre ces technologies, chacune ayant son framework interne, ses objets, son code métier…

  • [^] # Re: évolutions

    Posté par  . En réponse à la dépêche Sortie de Tryton 4.2. Évalué à 5.

    Sur le principe oui mais les trois solutions ont des objets métiers, un ORM, un système de vues différents.
    C'est moins flagrant entre Tryton et Odoo du fait de l'historique mais c'est tout de même réel. ERPNext, en dehors du même langage serveur, n'a techniquement pas grand chose à voir avec les deux autres.

    Je ne vois de fait que peu de choses réellement partageables, exceptées des bibliothèques de base.
    Et puis honnêtement, je ne connais pas beaucoup d'intégrateurs ou développeurs qui travaillent simultanément sur plusieurs de ces trois solutions. Mais ce n'est qu'à ma connaissance bien sûr.

  • [^] # Re: Date sortie de la V10

    Posté par  . En réponse à la dépêche Odoo Experience: lancement de Odoo 10. Évalué à 2.

    La v10 est sortie pendant les Odoo Experience. Les notes de changements sont disponibles en ligne.

    Il s'agit semble-t-il d'un bon cru et beaucoup de signaux* indiquent que la communauté, dont OCA, va rapidement y migrer, contrairement à la version 9.

    • un nombre conséquent de modules a déjà été porté, plusieurs intégrateurs/contributeurs de renom passeront des clients en production en v10 dès la fin d'année ou le début de l'année prochaine etc
  • [^] # Re: Odoo Studio?

    Posté par  . En réponse à la dépêche Odoo Experience: lancement de Odoo 10. Évalué à 2.

    Effectivement. On en sait encore peu sur Studio (il sera dévoilé aujourd'hui).

    Sur la v10 à priori pas de soucis pour poursuivre le travail comme avant mais ce ne sera peut-être plus le cas pour la v11. Dans ce cas, il reviendra à la communauté de décider comment poursuivre. Mais pour le moment je ne suis pas inquiet.

  • [^] # Re: Odoo Studio?

    Posté par  . En réponse à la dépêche Odoo Experience: lancement de Odoo 10. Évalué à 4. Dernière modification le 05/10/16 à 07:53.

    Pour être juste il faudrait quand même parler de l'OCA, qui est une association de droit suisse, dans laquelle des centaines de contributeurs apportent un gros travail de fond :

    • OCB, un fork amical qui apporte des correctifs complémentaires;
    • OpenUpgrade, un script de mise à jour de version en version;
    • des centaines d'améliorations des modules officiels;
    • des verticaux, packs de modules pour un métier particulier;
    • le tout avec un niveau de qualité intéressant et une pérennité (les modules sont régulièrement portés de version en version);
    • des événements, notamment des sessions de code. La dernière a eu lieu hier et avant hier et a rassemblé plus de 100 contributeurs.

    Notez que le code produit par l'OCA serait supérieur au code produit par l'éditeur et qu'il est très majoritairement produit sous AGPL, même pour la version 9.

    Bref, oui, Odoo se propriéatarise, mais tant qu'il y a l'OCA, je suis personnellement (et ne suis pas le seul) rassuré quant à un avenir libre de cette solution.

    Edit : vu que quelqu'un en avait parlé plus bas, mais j'espère malgré tout que le commentaire sera utile ;)

  • [^] # Re: Reste en python

    Posté par  . En réponse au journal Écrire des diagrammes de séquences. Évalué à 2.

    Tu as aussi cx_freeze, mais qui n’est pas des plus actifs lui non plus.
    Il semble cependant que le projet du genre le plus dynamique soit PyInstaller.

  • # Et la vente de code libre à ses clients ?

    Posté par  . En réponse au journal Pourquoi une petite société a intérêt à contribuer et produire du libre... mais pas que. Évalué à 3.

    Sur Tracim, par exemple, on va gagner de l'argent en proposant des développements sur mesure, des co-développements, des prestations d'hébergement et de service.
    Sur les développements spécifiques ou sur mesure, on va gagner de l'argent en vendant des jours/homme de développement. Le code produit sera en règle général propriétaire et deviendra la propriété de nos clients.

    Si je comprends bien, vous avez des clients qui veulent que vous travailliez sur du spécifique et qui vous demandent explicitement que le code produit soit leur seule propriété et qu'il ne soit pas placé sous licence libre ?

    Je ne pense pas que la production de code propriétaire soit obligatoire, car même si certains clients le souhaitent, rien n'empêche de produire du code libre spécifique qui ne sera pas réutilisé ou divulgué en l'état ensuite (bien que de fait on ne peut pas garantir au client que le code ne sera pas publiquement divulgué, puisque la licence le permet).

    Je pense par exemple aux milliers d'intégrateurs de solutions type ERP en AGPL, comme pour Odoo avant la version 9.
    Bon après, il faut que les sociétés éditrices de code respectent les licences, mais c'est une autre histoire.

  • [^] # Re: Docker ?

    Posté par  . En réponse à la dépêche Discourse, plate-forme de discussion atypique. Évalué à 2.

    Je suis d'accord mais quelle alternative à Docker? Les applications (Web) sont de plus en plus complexes avec un ensemble de dépendances incompatibles avec les autres applications voir indisponibles dans le dépôt de la distribution.

    J'en vois en effet assez peu. La complexité est difficile à gérer sur des dizaines de distributions aux versions de paquets indisponibles ou différentes. Il y a bien Nix, qui permet de gérer concomitamment de multiples versions de chaque dépendance si besoin est, tout en mutualisant celles qui peuvent être partagées, mais il demanderait à être davantage popularisé.

  • [^] # Re: Éclaircissement

    Posté par  . En réponse à la dépêche Sortie de Odoo 9. Évalué à 6.

    Pourquoi avoir mit la nouvelle interface WEB en version pro uniquement ?

    C'est une bonne question et c'est en effet à mon avis bien dommageable. Cela a été évoqué un certain nombre de fois depuis les journées Odoo au mois de juin, notamment sur ce fil, dont l'une des réponses officielles.

    Un développeur indépendant, Ahmed Magdy, a travaillé sur une nouvelle interface pour la v8. Elle était prévue pour être payante mais libre - AGPL, forcément - et arriver début septembre. Elle n'a cependant toujours pas été publiée (les images n'étant pas visibles sur le sujet, il y a un aperçu sur son compte Twitter). Ahmed Magdy était il y a un mois en train de « discuter avec un partenaire ».

    N'est-ce pas contre productif de maintenir deux interfaces différentes ?

    Pour être juste, une partie des améliorations est également disponible sur la version community mais une partie seulement.

    Y a-t-il quelque part une roadmap sur ce qui va rester en version communautaire et ce qui va être redéveloppé en version pro uniquement pour les version 10,11,… d'Odoo ?

    Non, et les différences fonctionnelles entre versions community et enterprise n'ont été connues du public et avec certitude que très récemment (un document circulait courant juin, la page citée plus haut existait depuis cet été mais était considérée comme non définitive jusqu'à il y a quelques semaines). Une meilleure visibilité pour les prochaines versions serait effectivement bienvenue…

    Autre question : Qu'en t-il des entreprises qui ont des ressources internes pour développer leur propre modules ? Auront-elles accès aux sources une fois sous contrat de maintenance ?

    Les clients, je crois, comme les partenaires de Odoo SA ont accès au code source de la version entreprise, sous Github.

  • [^] # Re: Libre vraiment?

    Posté par  . En réponse à la dépêche Sortie de Odoo 9. Évalué à 6.

    https://demo1.odoo.com/

    demo.odoo.com montre la version entreprise avec le nouveau design.
    La version communautaire peut être essayée sur le runbot (versions 7, 8 ou 9).

    D'après ce que j'ai compris, c'est TinyERP qui à été renommé en OpenERP, puis est devenu Odoo. N'est ce pas?
    Il me semble qu'il y avait quelque chose de particulier pour les mises à jours, comment ça se passe?

    Oui c'est bien ça. Les mises à jour entre versions majeures n'ont jamais été publiées par l'éditeur (ou il y a longtemps). Pour mettre à jour, la manière officielle était donc d'avoir un contrat de service avec Odoo SA ou un de ses partenaires.

    Mais un projet communautaire, OpenUpgrade, aujourd'hui sous l'égide d'OCA, propose une migration libre depuis maintenant quelques années et versions.

  • [^] # Re: Libre vraiment?

    Posté par  . En réponse à la dépêche Sortie de Odoo 9. Évalué à 1.

    Oui à mon humble avis, Dolibarr et Odoo (et Tryton) sont quand même assez éloignés :

    • la cible, qui est davantage limitée aux petites entreprises ou associations pour Dolibarr;
    • le périmètre fonctionnel, bien plus étendu en ce qui concerne Odoo;
    • d'un point de vue développeur, les technologies, le framework… n'ont pas grand chose à voir (dont un atout pour Dolibarr, pour le moment du moins, est d'être installable sur un hébergement mutualisé).
  • [^] # Re: utiliser weboob pour l'accès bancaire

    Posté par  . En réponse à la dépêche Sortie de Odoo 9. Évalué à 3.

    Pas trouvé clairement la licence d'Odoo - "Odoo est sous license libre"

    AGPL pour la version 8, LGPL pour la version 9. Il y a eu un billet officiel communiquant autour du changement de licence il y a quelques mois.

  • [^] # Re: Libre vraiment?

    Posté par  . En réponse à la dépêche Sortie de Odoo 9. Évalué à 4.

    Je ne suis pas un expert mais pour suivre de loin toute cette affaire, ce qui est présenté ici :

    comptabilité améliorée : propriétaire
    un outil de signature électronique de contrats : propriétaire

    Oui.

    une gestion des abonnements : propriétaire
    gestion de stock basée sur des lecteurs à code à barres : propriétaire

    Ces fonctionnalités existaient déjà auparavant mais ont je pense été réécrites et sont devenues propriétaires.

    un clone open source de slideshare et stackoverflow : pas mentionné (pas d'entrée "slide" dans la comparaison)

    Le clone stacko est libre et présent depuis la v8. Le clone slideshare est libre tout court depui sla v9 il me semble, et rétroporté sur la v8 par la communauté.

    une gestion des événements : libre

    Oui.

    une planification de projets : moitié libre, moitié propriétaire

    La v8 doit comporter toutes les fonctionnalités, mis à part la simulation / anticipation. Le vue Gantt est là et quelques modules communautaires l'améliorent.

    C'est la première fois que je vois ici une dépêche dont le seul but est de faire de la publicité pour un logiciel propriétaire. C'est une méprise ou c'est volontaire ?

    Sans doute une méprise : jusqu'à cette version Odoo, exceptés les scripts de migration de version en version, était 100% libre…

    Ma conclusion personnelle : mieux vaut attendre que la communauté apporte les fonctionnalités manquantes dans la v9, ou mieux vaut rester sur la v8 pour le moment, laquelle bénéficie de davantage de stabilité et de nombreux modules communautaires.

  • [^] # Re: Libre vraiment?

    Posté par  . En réponse à la dépêche Sortie de Odoo 9. Évalué à 10.

    Oui, la liste des différences est listée sur une page du site officiel.
    Plus gênant encore : certaines fonctionnalités de la v8 ont été réécrites mais pas forcément libérées. Ce qui fait que, par exemple la vue Gantt a disparu de la version libre de Odoo 9.

    À noter l'existence d'une association communautaire qui produit beaucoup de modules complémentaires, améliorations de modules existants et même rétroportage de fonctionnalités de la v9. Il y a aussi un fork, pour le moment amical.

  • [^] # Re: migration ?

    Posté par  . En réponse à la dépêche Sortie de l'ERP Noalyss 6.9. Évalué à 1.

    Pourquoi rester à l'âge de pierre ? Notre équipe a migré une solution Dolibarr (oui…) tout aussi archaïque vers du MVC, si cela vous intéresse.

    Le fruit de cette migration doit être libre puisqu'il devrait logiquement reposer sur le code de Dolibarr (GPLv3 il me semble). Les sources sont-elles disponibles quelque part ? Merci.

  • [^] # Re: Versions de distribution?

    Posté par  . En réponse à la dépêche NixOS 14.12, la distribution Linux sans effet de bord. Évalué à 4.

    Des personnes connaissant mieux NixOS que moi corrigeront ou complèteront sans doute.

    • faut-il recompiler les logiciels tiers (non relies a NixOS)?

    Aucune idée. Mais si tu as fourni ta recette pour ton paquet; si une des dépendances a changé, oui, il le faudra surement. Note que :

    • le nombre de paquets est relativement important. La page de recherche affiche d'ailleurs ceux de la version 14.12 ;
    • NixOS est une distribution source qui bénéficie d'un cache de tous les paquets construits par Hydra. Cela signifie que si tu ne modifies pas un logiciel majeur (comme openssl) pour avoir ta propre déclinaison, tu as de grandes chances de pouvoir utiliser les paquets déjà construits.
    • les outils de la distribution sont-ils organises de la même façon que les autres logiciels (plusieurs versions dispo)?

    À priori, ils sont fournis de la même manière que tout autre logiciel sous Nix, donc oui.

    • quel l'intérêt d'avoir des versions de NixOS plutôt qu'une sortie continue a la debian?

    Debian est justement une distribution à versions stables. Certes il y a Testing et Sid, comme il y a le canal unstable de NixOS (utilisable à ce que j'en ai lu, plutôt comme Sid sous Debian que comme Experimental, avec la possibilité d'aisément revenir en arrière s'il y a casse).

    L'intérêt est le même que pour les autres distributions qui choisissent de geler les versions des paquets à la sortie et de n'apporter plus que des mises à jour de sécurité : la stabilité de la version, moins de temps passé à mettre à jour, notamment ses configurations de logiciels. Le canal stable est semble-t-il surtout utilisé par ceux qui choisissent NixOS sur serveur. Pour information, voici la discussion qui a abouti à la création de versions stables.

  • # upcast, une réécriture ?

    Posté par  . En réponse à la dépêche NixOS 14.12, la distribution Linux sans effet de bord. Évalué à 3.

    Est-ce vraiment une réécriture de NixOps ? Ce dernier me semble encore bien vivant, avec des contributeurs différents et pas forcément les mêmes objectifs. upcast a en effet l'air lié à Amazon Web Services alors que NixOps est agnostique. De plus NixOps se base sur NixOS, upcast semble davantage construit autour du gestionnaire de paquets Nix.

    Dans la même veine, il y a un autre projet intéressant à suivre : disnix dont l'objectif est le déploiement de services par Nix et ses expressions dans un environnement distribué. La manuel est en ligne. Et il existe également disnixos, une extension de disnix qui se base sur NixOS et peut-être utilisé conjointement avec NixOps.

  • [^] # Re: Avenir de Linux ?

    Posté par  . En réponse à la dépêche NixOS 14.12, la distribution Linux sans effet de bord. Évalué à 4.

    Je suis de loin tout ça mais j'avais en effet lu cet article et des commentaires, notamment sur HN à ce sujet (1, 2).

    Sans avoir à nouveau parcouru le billet en question, je relève que :

    • Nix est là il me semble depuis une dizaine d'années (NixOS est arrivé plus tard) et apporte déjà une solution à la plupart des problèmes mentionnés;
    • le plan discuté s'appuierait sur des technologies encore expérimentales et pas forcément disponibles partout, dont les conteneurs systemd et btrfs là où Nix fonctionne sur un nombre certain de systèmes : distributions Linux, BSD, OS X…, même partiellement sous Windows à une époque via Cygwin, mais ça a été plus ou moins abandonné par manque d'intérêt.

    De plus, je ne suis pas sûr que ça ait beaucoup avancé depuis.

  • [^] # Re: Plus fort qu'Odoo pour la géolocalisation !

    Posté par  . En réponse à la dépêche Sortie de Creme CRM en version 1.5. Évalué à 2.

    Pour Odoo, il semble que si mais sur une base de Google Maps.

    En revanche, l'association communautaire a dans ses dépôts GeoEngine, contribué essentiellement par Camptocamp et qui va semble-t-il assez loin (module de cartographie complet).

  • [^] # Re: Et l'accessibilité pour ceux qui ne peuvent pas y aller ? :)

    Posté par  . En réponse à la dépêche Jeudi du libre à Lyon le 4 juin 2015 : accessibilité, numérique et logiciels libres . Évalué à 3.

    La raison est que nous n'avons malheureusement pas la matériel adéquat ni les compétences/bénévoles pour enregistrer et transmettre.

    Néanmoins, si les intervenants sont d'accord, nous essayons d'enregistrer la conférence et de demander les supports. La qualité n'est pas fantastique - dictaphone - mais peut suffire pour la plupart à suivre la session. Dans ce cas, les supports apparaissent sur la page de la conférence quelques jours qu'elle ait eu lieu.

  • [^] # Re: Extensions et JavaScript

    Posté par  . En réponse à la dépêche Grammalecte, correcteur grammatical. Évalué à 4.

    Oui bien sûr, le seul intérêt de tels outils est de permettre un emploi des codes Python tels quels (ou d'accélérer le portage). Cela ne résoudra pas le problème des dépendances, à moins de porter également tout ou partie de celles-ci via emscripten.

    Je partage aussi l'idée que, comme cela a été dit ailleurs, une stratégie intéressante consisterait à d'abord produire la version serveur indépendante. Puis de s'y interfacer pour minimiser le code spécifique nécessaire (comme c'est par exemple le cas dans le monde du développement avec des serveurs d'analyse de code comme Jedi pour Python ou Tern pour JavaScript).

  • # Extensions et JavaScript

    Posté par  . En réponse à la dépêche Grammalecte, correcteur grammatical. Évalué à 6.

    Pour rappel, le but est bien d’avoir une extension qui peut fonctionner sans faire appel à un serveur local ou distant. Il faudra tout réimplémenter en JavaScript.

    Une idée pourra être de regarder du côté des langages Pythonesques qui compilent vers JavaScript. Certains ont une syntaxe proche de Python, ce qui pourrait accélérer la conversion. D'autres, comme pypyjs, proposent de une implémentation complète de Python compilée via emscripten vers JavaScript. Cela peut paraître insensé mais au final l'efficacité du code Python est meilleure que l'implémentation officielle du langage et le poids d'une telle conversion (5Mo compressés, quand même) serait moins douloureusement ressentie dans le cadre d'une extension.

  • [^] # Re: As tu essayé odoo ?

    Posté par  . En réponse au message Création de factures. Évalué à 2.

    Je ne trouve pas de démo sans devoir au moins m'enregistrer.

    Le lien est un peu planqué mais il y a une démonstration sans enregistrement nécessaire : demo.odoo.com.