Journal FSF et liberté d'expression

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
19
mai
2008
J'étais en train de lire les "Guidelines for Free System Distributions" de la FSF [1] quand je suis tombé de ma chaise ; C'est le passage suivant qui m'a choqué : "What would be unacceptable is for the documentation to give people instructions for installing a nonfree program on the system". [2]. C'est carrément effarant : au lieu de partager son savoir, il faut faire de la rétention d'informations. Les horribles dissidents qui proposent des logiciels libres mais qui fournissent des explications aux utilisateurs sur comment s'en sortir quand il n'y a pas d'alternatives libres ne sont pas dans la ligne du parti ! Je suppose que d'ici quelques temps, la FSF publiera la liste des sanctions à prendre envers ces dangereux individus ( dénonciation, humiliation publique, goulag etc. ).


[1] http://www.gnu.org/philosophy/free-system-distribution-guide(...)

[2] traduction à l'arrache : "Ce qui serait inacceptable, c'est que la documentation donne des instructions aux gens pour installer des logiciels non libres sur le système."
  • # Free Software != Free User

    Posté par  . Évalué à 10.

    :)
  • # Pffffff...

    Posté par  . Évalué à 9.

    faut pas exagérer, le goulag n'est pas dans les réactions possibles...

    par contre, il est clair que mettre une directive de censure ne fait pas honneur aux principes de liberté... il est dommage de voir le ton de la FSF se durcir à ce point, c'est contre-productif et ça ne va faire qu'une chose: diviser un peu plus la communauté, radicaliser les positions au delà du raisonnable, et faire une mauvaise pub.
    • [^] # Re: Pffffff...

      Posté par  . Évalué à 4.

      si toutes les informations pour une utilisation pratique dans une distribution système (telle qu'une distribution GNU/Linux) sont libres
      ...
      « Les informations pour une utilisation pratique » incluent les logiciels, la documentation, les polices et les autres données qui ont des applications fonctionnelles directes.

      Tel que je comprends le texte, la FSF considère comme du langage aussi bien logiciels que documentations, et refuse que ce langage ne soit pas libre ou amène ses utilisateurs à y perdre leur liberté même ultérieurement.
      Ca ne me semble pas nouveau.

      L'équivalent logiciel à ce genre de docs, c'est les mécanismes qui installent facilement des logiciels proprios.
      Comme la FSF n'a pas de tolérance envers ce genre de logiciels et comme elle considère de la même manière comme langage documentations et logiciels, il est cohérent qu'elle se comporte de la même manière envers la documentation.
      Donc elle exprime qu'elle ne veut pas de ce genre de documentation dans une distribution libre qui se réclamerait d'elle selon ses principes.

      Je ne parlerais donc pas de censure mais plutôt de dogmatisme.
      Et ça non plus ça n'est pas nouveau, donc je ne comprends pas bien ta réaction d'étonnement choqué. (D'autant plus que pragmatisme et tolérance sont là aussi, comme relevé par d'autres: Pour des cas limites, une exhortation claire et sérieuse de ne pas utiliser le programme non-libre, la rendrait clairement acceptable.)
  • # PGPB sort de ce corps !

    Posté par  . Évalué à -6.

    "Je suppose que d'ici quelques temps, la FSF publiera la liste des sanctions à prendre envers ces dangereux individus ( dénonciation, humiliation publique, goulag etc. )"

    Tout en finesse ton commentaire! Encore un petit effort et tu les traitera de cancer communiste :-)

    • [^] # Re: PGPB sort de ce corps !

      Posté par  . Évalué à 1.

      Je ne sais pas quel analogie je préfère.

      Cancer: où l'on part d'une base qui se reproduit indéfiniment avec un état irréversible (on ne peut pas revenir vers des cellules au comportement traditionnel)

      Virus: l'injection d'un bout de code change le comportement

      P.S. Cancer virus crypto-communiste neo-libéral? /o\
      • [^] # Re: PGPB sort de ce corps !

        Posté par  . Évalué à 4.

        Je ne sais pas quel analogie je préfère.

        Aucune des deux. Jusqu'à preuve du contraire la GPL n'est héréditaire que si tu le veux bien.
  • # Mauvaise approche d'un problème certain

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

    Je suis d'accord sur le fond de ta critique, pas sur la forme, tout comme je suis d'accord avec les raisons de la FSF pas sur la façon de faire.

    Le problème qui conduit la FSF à être si catégorique découle d'un problème concret. Par exemple firefox qui propose de télécharger le greffon adobe flash. Proposer ce greffon va évidemment à l'encontre de l'utilisatateur en le conduisant tout droit vers une dépendence du bon vouloir d'une entité unique (et à but lucratif qui plus est, donc dont l'intérêt premier est de lui faire cracher le plus d'argent possible), c'est à dire exactement ce que le logiciel libre essai d'éviter.

    Bien sûr dans une perspective immédiate, proposer ce greffon peut paraître ce qu'il y a de plus avantageux pour l'utilisateur, il faut un peu de recul pour se rendre compte du cadeau empoisonné que cela représente.

    Bref, sans cautionner le discours, je comprends la position de la FSF. Le problème c'est que si la servitude acceptée de son prochain peut être un obstacle à sa propre liberté, il n'est pas possible d'imposer la liberté à autruis pour la défendre. Difficile casse tête.
    • [^] # Re: Mauvaise approche d'un problème certain

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

      Oui en soi cette possibilité peut poser un problème, mais pour le grand public Firefox serait par exemple extrêmement désavantagé s'il ne supportait pas flash.

      Je pense que muselé ceux qui aident à installer les logiciels n'ayant pas d'alternative libre, il faudrait plutôt encourager ceux qui cherche à proposer une alternative libre viable.
      C'est bien beau d'hurler contre flash, mais le plus efficace reste de proposer une alternative efficace (et libre).

      La FSF critique-t-elle aussi le fait que Open Office permette d'ouvrir des .doc ou que pidgin permette de se connecter à MSN?
      • [^] # Re: Mauvaise approche d'un problème certain

        Posté par  . Évalué à 4.

        Oui en soi cette possibilité peut poser un problème, mais pour le grand public Firefox serait par exemple extrêmement désavantagé s'il ne supportait pas flash.

        C'est clair que sans flash, il y a pas mal de monde qui repasserait vers le produit d'une autre entité unique bien plus dangereuse et en situation de dominance sur ce marché...

        Le fait est aussi qu'il ne faut pas oublier pour qui on développe et ce qu'on veut faire, chaque projet a des objectifs, et ceux-ci ne sont pas forcément les mêmes que ceux de la FSF.
      • [^] # Re: Mauvaise approche d'un problème certain

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

        «Oui en soi cette possibilité peut poser un problème, mais pour le grand public Firefox serait par exemple extrêmement désavantagé s'il ne supportait pas flash.»

        Je suis d'accord, et c'est précisément ce que j'essai d'exprimer : la difficulté de défendre sa liberté quand celle-ci est dépendante d'une masse d'individu qui se fiche éperdument de la leur.

        Si le grand public se souciais de sa liberté en réfléchissant aux répercussions de ses choix présents sur ses libertés à venir, ce serait bien différent.

        Mais ça n'est généralement pas le cas, parfois par manque d'information, souvent par volonté d'aller au plus facile et au profit le plus immédiat.

        Dans le cas qui nous intéresse, il ne tiendrais qu'à la volonté de chacun de se dire, voila un site tout en flash qui ne propose pas d'alternative standard, je vais envoyer un mail au webmaster pour dire que pour cette raison je ne le visiterais pas et je n'achèterais pas les produits qu'ils y vendent.

        «Je pense que muselé ceux qui aident à installer les logiciels n'ayant pas d'alternative libre, il faudrait plutôt encourager ceux qui cherche à proposer une alternative libre viable.»

        La FSF propose gnash, il me semble. Pourquoi lorsque firefox tombe pour la première fois sur une page avec du flash, il n'explique pas que le flash est un format non-standardisé et les problèmes que cela pose, qu'il existe des projets visant à en faire tout de même une implémentation libre et qu'il serait bon, si ce n'est aider à les développer, au moins les aider financièrement, avec les liens qui vont bien. Pourquoi ne pas proposer de tester les alternatives en avertissent qu'il s'agit de version de développement.

        Sans doute la vaste majorité des personnes cliquerais sur "installer adobe flash", suivant, suivant. Mais aussi quelques uns prendraient le temps de lire et deviendraient sensibilisé au sujet, voir décideraient de contribuer.

        Bref, plus que d'enlever toute visibilité des logiciels proprio, je trouve que ce serait plus intéressant et plus pour le libre d'au contraire en offrir plus au pourquoi du libre et à des projets libre qui le mérite.

        Mozilla aurait le moyen de faire se geste significatif pour le libre, si quelqu'un sais où soumettre l'idée.
        • [^] # Re: Mauvaise approche d'un problème certain

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

          > Pourquoi ne pas proposer de tester les alternatives en avertissent qu'il s'agit de version de développement.

          parce que ce serait une connerie
          prendre tous les utilisateurs pour des "testeurs" ne peut que déservir, ils vont installer une version de dev, aller se qq sites et se rendre compte que tout plantent et ne retenteront jamais l'expérience.

          Surtout que maintenant, "beta" veut dire que c'est un nouveau truc super cool tout récent web2.0 kikou lol compliant

          > si quelqu'un sais où soumettre l'idée.
          sur leur bugzilla, non ?
          • [^] # Re: Mauvaise approche d'un problème certain

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

            C'est pour ça que personne n'utilisera firefox 3, les utilisateurs ayant utilisé la béta ayant été trop déçu.

            Et pour ce qui est de ne pas expliquer aux utilisateurs pourquoi le flash c'est mal, et qu'il serait bon d'aider au développement de solutions libres, c'est quoi l'excuse?
            • [^] # Re: Mauvaise approche d'un problème certain

              Posté par  . Évalué à 2.

              Parce que les utilisateurs sont des utilisateurs et qu'ils ont d'autres priorités ?
              • [^] # Re: Mauvaise approche d'un problème certain

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                T'as raison, et les consomateurs sont des consomateurs alors à quoi bon les informer sur les OGMs, par exemple.
                • [^] # Re: Mauvaise approche d'un problème certain

                  Posté par  . Évalué à 1.

                  l'informatique est un outil. L'homme a vecu sans, et peux vivre sans.
                  L'alimentation est instinctif, l'homme ne peux pas vivre sans manger.

                  donc:
                  Mauvaise comparaison, changer comparaison
                  (compare l'informatique, à l'automobile, une console de jeu, un téléphone portable, un frigidaire, et tu verra que toi aussi tu t'en fous de savoir quel joint de culasse ta voiture possède)
                  • [^] # Re: Mauvaise approche d'un problème certain

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                    La modification génétique est un outil. Et même l'agritculture de façon générale est un outil. L'homme a vecu sans, et peux vivre sans.
                    La communication est instinctive, l'homme ne peux pas vivre sans communiquer.

                    Compare l'agriculture à l'automobile, une console de jeu, un téléphone portable, un frigidaire, et tu verra que toi aussi tu t'en fous de savoir quel joint de culasse ta voiture possède.

                    Merci les sophismes de généralisation.
                    • [^] # Re: Mauvaise approche d'un problème certain

                      Posté par  . Évalué à 2.

                      Un "utilisateur" n'a à mon avis ni l'envie ni les compétences pour tester des trucs pas fini, ou alors pour faire des rapports de bugs style "ça marche pas".

                      Expliquer les enjeux, pourquoi pas, le forcer à utiliser des trucs pas encore utilisables c'est autre chose. Et contre productif peut être.
                      • [^] # Re: Mauvaise approche d'un problème certain

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                        Un rapport de bug qui explique dans quel environnement et quel cas le logiciel fait une erreur est toujours utile. Les développeurs ne peuvent pas tout vérifier dans tout les environnement possible.

                        Je n'ai nul part dit qu'il fallais forcer à utiliser des logiciels en développement. C'est quoi cette façon de systèmatiquement transformer son interlocuteur en dictateur dès lors qu'on est pas d'accord avec lui, c'est pénible à la fin.
                    • [^] # Re: Mauvaise approche d'un problème certain

                      Posté par  . Évalué à -1.

                      lok, bon, l'informatique est un luxe. L'oGM implique l'alimentation, qui est indispensable à la vie.
                      Fais ton choix sur ce qui pourrait plus interesser les gens.
                      Niveau sophisme, j'en connais, oh et puis non rien. De toutes façon, je suis chrétien, donc crétin, non ? (c'est ce que tu as semblé dire par ailleurs)
                      • [^] # Re: Mauvaise approche d'un problème certain

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                        Rha mais tu le fais exprès!

                        L'informatique désigne un ensemble d'outils pour la communication.
                        L'agriculture désigne un ensemble d'outils pour l'alimentation.

                        Faut comparer ce qui est comparable. La communication est indispensable à la vie comme l'est l'alimentation.

                        Je ne crois pas avoir dis que les chrétiens étaient un bande de crétin. Oui, je pense que le concept de dieux est absurde, donc faux et ne correspondant à rien. Cela dit je respect les croyances de chacun, même quand celles-ci me paraissent absurdes.

                        Il y a une marge entre ne pas cautionner et condamner.
            • [^] # Re: Mauvaise approche d'un problème certain

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

              > C'est pour ça que personne n'utilisera firefox 3, les utilisateurs ayant utilisé la béta ayant été trop déçu.
              ben oui, au moins certains
              je dev justement sur du web, et j'ai sur ma machine des firefox 2 et 3.
              Ben sans hésiter pour le moment j'utilise du 2 car le 3 (beta 5) plante beaucoup trop souvent et malgré l'avancée des perfs, il reste tout seul dans /opt jusqu'à ce que ce soit mieux.

              > c'est quoi l'excuse?
              que ça n'a rien à foutre dedans

              Firefox est un navigateur web.
              Lorsqu'il rencontre un objet nécessitant un plugin, ben ce qu'on lui demande c'est de charger les données dans le plugin. Si celui-ci n'existe pas, il informe l'utilisateur qu'il ne peut pas le lire car il lui est impossible de le faire.

              Ce n'est pas au navigateur de jouer le rôle de filtre libre/proprio
              Evidemment il a une position intéressante, mais je ne pense pas que ce soit son rôle.

              Le problème c'est que ça devient n'importe quoi, on mélange tout.

              ps : je ne cherche pas du tout à défendre flash, ça serait sur l'intégration du plugin mplayer ou vlc dans firefox je dirais la même chose.
        • [^] # Re: Mauvaise approche d'un problème certain

          Posté par  . Évalué à 1.

          la difficulté de défendre sa liberté quand celle-ci est dépendante d'une masse d'individu qui se fiche éperdument de la leur.
          Et s'ils ne se fichent pas mais ont une conception de la liberté différente de celle de FSF ?
    • [^] # Re: Mauvaise approche d'un problème certain

      Posté par  . Évalué à 2.

      Je répond juste à la parenthèse

      >(et à but lucratif qui plus est, donc dont l'intérêt premier est de lui faire cracher le plus d'argent possible)

      Plutôt "dont un des intérêts", non?

      l'entreprise a une activité, et se fixe plusieurs objectifs (un PC sur chaque bureau et dans chaque foyer par exemple... certaines entreprises abiment sciemment le marché pour avoir 100% du gâteau même si 60% d'un plus gros gâteau serait plus lucratif parce que c'est plus facile à gérer (peu d'innovation), etc... (la majorité des exemples sont plus positif que ça, mais ceux là sont parlant :p))
  • # On était si près !

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    > ( dénonciation, humiliation publique, goulag etc. ).

    Chambres à gaz !

    .--------------.
    | Point Godwin |
    `--------------'

    Comme ça c'est fait, on peut passer à autre chose.
  • # Éthique

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    C'est pour moi ce que l'on appelle une éthique et la suivre. Selon cette éthique, les logiciels non libres ne sont pas acceptables, les utiliser est dangereux pour les libertés au sens large. Dans un autre système éthique comme le droit français, il existe des exceptions à la liberté d'expression :
    - l'appel à la haine est condamnable
    - le nom respect de la vie privé est condamnable (affaire Fuzz.fr par exemple)

    Dans le système éthique français, tu passe en justice (bientôt au goulag ?).

    Dans le cas d'une distribution, si sa documentation sort de l'éthique de la FSF, elle n'est pas étiqueté libre, c'est tout, pas besoin de crier au scandale il me semble.

    Tu oublie également (à ton aise) le paragraphe qui suit ta citation

    "For a borderline case, a clear and serious exhortation not to use the nonfree program would clearly make it acceptable."

    Traduction libre : Comme cas limite, une exhortation à ne pas utiliser ce logiciel non libre rend la documentation acceptable.

    Ce paragraphe rentre facilement dans le cadre dont tu parle : expliquer "aux utilisateurs sur comment s'en sortir quand il n'y a pas d'alternatives libres".

    Amicalement.
  • # Mise au pilori justifiée

    Posté par  . Évalué à 3.

    La tendance actuelle des distributions visant le grand public est l'intégration par défaut de bon nombre d'applications et pilotes non-libres dans leur offre de base.

    La FSF en tant que "gardien du temple" a raison de s'insurger de cette pratique malsaine et cela pour plusieurs raisons:

    Les alternatives libres ont souvent du moins au début moins de fonctionnalités que leur équivalent propriétaire mais sont fonctionnels.

    Les distributeurs et les reviewers ont tendance trop souvent à considérer comme un point positif l'intégration réussi de composants propriétaires.

    Une distribution ne les proposant pas pour raisons idéologiques sera dans la plupart des cas moins bien "notée" qu'une distro ayant moult composants propriétaires.

    L'utilisation et la promotion de composants propriétaires est un frein certain au développement d'équivalent libre ou à la libération de code propriétaire
  • # Liberté d'expression ?

    Posté par  . Évalué à 7.

    http://www.gnu.org/philosophy/free-system-distribution-guide(...)
    Guidelines for Free System Distributions
    Introduction
    The purpose of these guidelines is to help people determine whether or not all the information for practical use in a system distribution (such as a GNU/Linux distribution) is free, and to help people create such distributions. "Information for practical use" includes software, documentation, fonts, and other data that has direct functional applications.


    Ça ne t'interdit pas de faire de la pub à Flash.
    Ça dit seulement que si tu fais de la pub pour du logiciel proprio (et d'autres bricoles), la FSF ne va pas dire que ta distribution est libre.
    La FSF ne t'empêche pas de dire que ta distribution est libre. Mais, la FSF ne dira pas que ta distribution est libre.
    T''es totalement libre de dire ce que tu veux avec ta distribution, de faire de la pub à du logiciel proprio, de faire de la pub pour MS, les DRM et MS-OOXML. Pas de problème. Mais si tu dis que ta distribution est libre selon la FSF, ben tu fais un mensonge. C'est tout.

    Il y a aussi :
    It does not include artistic works that have no immediate practical purpose, or statements of opinion or judgment.


    Il suffit de lire le début du document de la FSF pour lever toutes tes intérogations.


    Et c'est "marrant" de voir ta critique envers le document de la FSF (document qui n'interdit rien) alors que tu vas (voire veux) installer des programmes proprios qui vont t'interdire de publier des benchs, de faire du reverse engineering, de publier toutes failles dans le système DRM, etc.
    • [^] # Re: Liberté d'expression ?

      Posté par  . Évalué à 2.

      Ou un façon paradoxale de voir les choses, snt veut sa liberté d'opinion, mais il la refuses à la FSF.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.