• # Quand je lis ça ....

    Posté par  . Évalué à 1.

    Je me demande si la stupidité se trouve chez "l'automobiliste" ou chez l'auteur de ces lignes. On ferait ce genre d'exercice avec "les femmes", "les riches", "les pauvres", "les musulmans", "les étrangers", ou toute autre catégorie qu'on se ferait allumer de tous les côtés. Mais quand il s'agit de taper sur "les autmobilistes" (ou certaines autres catégories), on peut se le permettre. Et au passage, les comportements que l'auteur attribue à "l'automobiliste" se trouvent également chez les cyclistes ou les pietons.

    Je n'ai pas lu jusqu'au bout, ça n'en vaut pas la peine. pour moi l'auteur est plus cxn que les "automobilistes". Il rend les automobilistes coupables de tous les mots de la terre (tout comme certains féministes font de même avec les hommes). C'est juste stupide.

    • [^] # Re: Quand je lis ça ....

      Posté par  (Mastodon) . Évalué à 9.

      la rage de la route est un phénomène largement commenté et étudié.

      Il suffirait d'interdire les automobiles fermées et les pare-brises pour que la plupart des automobilistes s'adoucissent et arrêtent de prendre des risques avec la vie des autres, une voiture fermée étant inconsciemment ressentie comme une extension de son salon et tout autre usager de la route comme une intrusion dans sa propriété.

      • [^] # Re: Quand je lis ça ....

        Posté par  . Évalué à 5. Dernière modification le 17 juin 2023 à 18:11.

        la rage de la route est un phénomène largement commenté et étudié.

        De là à dire que tous les automobilistes de personnes sanguinaires n'ayant qu'à l'esprit l'envie d'écraser tous les cyclistes ou piétons, c'est n'importe quoi.

        Il n'y à qu'à voir le comportement de cyclistes, motards, personnes à trotinnette ou autre moyen de transport non fermé pour douter de ces études ou de ce genre de commentaires.

        Les humains sont égoistes et stupides. Pas tous, mais beaucoup d'entre eux. Les automobilistes ne le sont pas plus ni moins que les autres. Il faudrait donc arrêter un peu ce genre de discours qui ne fait que jeter de l'huile sur le feu.

        • [^] # Re: Quand je lis ça ....

          Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 5.

          Un bagnolard connard aura le même comportement à vélo, à moto ou en trottinette en effet, et réciproquement.

          « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

          • [^] # Re: Quand je lis ça ....

            Posté par  (site web personnel) . Évalué à 5.

            Juste qu'il survivra moins longtemps

            • [^] # Re: Quand je lis ça ....

              Posté par  . Évalué à 2. Dernière modification le 17 juin 2023 à 20:26.

              Pas sûr : il se tiendra à carreau avec les "bagnolards" en les accusant de toutes sortes de choses (et en écrivant potentiellement le texte pointé par le lien), mais aura le même comportement (s'il est cycliste) avec les piétons.

          • [^] # Re: Quand je lis ça ....

            Posté par  . Évalué à 6.

            Un connard à pied qui monte sur le trottoir ça ne me gêne pas tant que ça.

            Et puis non, tout le monde change de comportement en fonction du contexte qui est tellement différent qu'on soit dans un véhicule protégé sur une infrastructure adaptée ou sans protection dans un environnement complètement inadapté voir hostile.

            http://carfree.fr/index.php/2023/03/13/une-etude-revele-que-les-automobilistes-enfreignent-la-loi-pour-gagner-du-temps-tandis-que-les-cyclistes-lenfreignent-pour-sauver-des-vies/

            https://www.lefigaro.fr/actualite-france/les-cyclistes-respectent-plus-le-code-de-la-route-que-les-automobilistes-20190705

            • [^] # Re: Quand je lis ça ....

              Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 10.

              On peut ajouter que les infractions des cyclistes sont visibles, tandis qu'un automobiliste peut être en infraction invisible (excès de vitesse pas trop grand, téléphone au volant, non port de la ceinture, et j'en passe). Et je ne parle pas des infractions visibles pour les voitures dont tout le monde se fout, comme le non respect des sas vélo.

              D'autre part en tant que cycliste, mon expérience va dans le sens du premier lien : il y a des endroits où, à vélo, c'est dangereux de respecter le code de la route à la lettre.
              L'exemple classique, c'est les feux rouges où il faut démarrer avant les voitures sous peine de se faire frôler par une série de conducteurs qui accélèrent sans regarder ce qui se passe. Si c'est en plus à un feu avec un sas vélo, on obtient exactement la situation décrite dans l'article : les spectateurs vont râler sur les vélos qui grillent le feu (mais le font pour leur sécurité) et pas sur les voitures qui squattent le sas vélo.
              Un autre, c'est le stop. À vélo, on est beaucoup plus haut qu'en voiture (même plus haut qu'à pieds sur un vélo bien réglé si on se redresse) donc on a une bien meilleure vue sur les environs ; d'autre part, un arrêt complet à vélo est très coûteux en énergie (s'arrêter, poser le pied à terre, relancer le vélo, réaccélérer). Donc les cyclistes "glissent" souvent les stops. C'est visible et sans danger tant que tu gardes la marge pour t'arrêter si besoin.

              Tous ça ne veut pas dire qu'il n'y a pas de cyclistes débiles, inconscients et dangereux. Mais que, en général, ils ne sont pas plus dangereux que les automobilistes, même s'ils paraissent plus irrespectueux du code de la route.

              Enfin un connard sur la route l'est quel que soit son mode de déplacement. Et il vaut mieux qu'il le soit à vélo qu'en voiture : les conséquences de son comportement seront moins graves ainsi.

              La connaissance libre : https://zestedesavoir.com – Le saviez-vous ? Le drapeau Français est aussi de gauche.

        • [^] # Re: Quand je lis ça ....

          Posté par  (Mastodon) . Évalué à 9. Dernière modification le 17 juin 2023 à 21:04.

          De là à dire que tous les automobilistes de personnes sanguinaires n'ayant qu'à l'esprit l'envie d'écraser tous les cyclistes ou piétons, c'est n'importe quoi.

          Non mais conduire une auto ça rend automatiquement plus con et impatient que la normale. J'ai pu le vérifier pas plus tard que dimanche dernier quand j'ai loué une voiture et je peux le constater chez toute personne qui me conduit. Une fois au volant, tout le reste du monde devient une sorte de nuisance qui te ralentit. Une personne responsable dans la vie devient au mieux, distraite et négligente. Une personne colérique ou aggressive devient un psychopathe au volant.

          • [^] # Re: Quand je lis ça ....

            Posté par  . Évalué à 4. Dernière modification le 17 juin 2023 à 21:31.

            J'ai pu le vérifier pas plus tard que dimanche dernier quand j'ai loué une voiture

            Comme tu le dis par la suite, ça dépend des personnes. J'ai pu le vérifier pas plus tard que cet après-midi, où je me suis retrouvé en première dans une côte en attendant d'avoir l'espace latéral suffisant pour doubler une file de cycliste, et cela sans m'exciter derrière mon volant (ce qui n'était pas le cas de mon passager, qui pestait). ;-)

            Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des Lumières.

    • [^] # Re: Quand je lis ça ....

      Posté par  . Évalué à 8.

      Et au passage, les comportements que l'auteur attribue à "l'automobiliste" se trouvent également chez les cyclistes ou les pietons.

      Que ce soit le cas ou non, les conséquences d'une collision entre un vélo et un piéton ou de deux piétons sont statistiquement de plusieurs ordres de grandeur inférieur à une collision entre une voiture et un piéton…

      • [^] # Re: Quand je lis ça ....

        Posté par  . Évalué à 7.

        Merci

        Je n'arrive pas trop à comprendre que ceux qui défendent l'automobile n'arrive pas à intégrer ça. 1.5T de métal lancé à 50km/h, ça sera toujours mille fois plus dangereux qu'70k de chaire lancé à 15 km/h.

        Et ça c'est que la physique. Ajouter le sentiment de protection et l'usage massif du téléphone en conduisant et la dangerosité est décuplée.

        Est-ce que les automobilistes vont un jour intégrer qu'un passage piéton avec un piéton qui s'engage c'est comme un feu rouge ou un stop, on s'arrête ?

        Et là c'est pareil, devant chez moi c'est 99% qui s'arrêtent pas.

        Et les voitures sont devenues trop grosses et trop haute (SUV). La semaine dernière un mec s'est engagé sur le trottoir (sortie d'une rue piétonne) Mais petite de quatre ans sur son petit vélo a freiné in extremis et a tapé le bas de la porte. Le gars avait rien compris ce qu'il se passait. Sous le choc je n'ai même rien dit. J'ai juste rassuré ma petite et félicité pour son réflexe.

        Qui peut encore défendre ça !

        • [^] # Re: Quand je lis ça ....

          Posté par  (site web personnel) . Évalué à 5.

          Le refus de priorité d'un piéton coûte 6 points et une belle amende.

          Ecraser un piéton peut mener en prison.

          Visiblement la répression ne fonctionne pas.

          Le post ci-dessus est une grosse connerie, ne le lisez pas sérieusement.

          • [^] # Re: Quand je lis ça ....

            Posté par  . Évalué à 4.

            Mouais, les refus de priorité aux piétons sont très rarement sanctionnés. Voire quasiment jamais.

          • [^] # Re: Quand je lis ça ....

            Posté par  . Évalué à 6.

            C'est quoi une belle amende ? En Finlande l'amende est proportionnelle aux revenus, y en a un qui s'est pris 100.000€ pour une excès de vitesse.

        • [^] # Re: Quand je lis ça ....

          Posté par  . Évalué à 3.

          Je n'arrive pas trop à comprendre que ceux qui défendent l'automobile

          Je ne défends pas l'automobile, ni les comportements stupides au volant. Cependant, je ne suis pas sur que de faire des généralités (automobiliste = connard) soit un bon moyen de lutter contre ces comportements.

          • [^] # Re: Quand je lis ça ....

            Posté par  . Évalué à 6.

            Si elles sont fondées les généralités sont au contraire vachement importantes car elles permettent d'agir. Le but n'est pas de juste mettre la faute au connard d'automobiliste mais de faire en sorte que puisqu'il y a des connards d'automobilistes et qu'ils sont dangereux de part leur véhicule il faut faire quelque chose contre ça. La première étape est de le constater.

            En Hollande par exemple ils sont partis du principe que l'automobiliste fera une erreur (ils sont plutôt bien placés en terme de connarditude par rapport aux Norvégiens par ex !), parce que l'erreur est humaine tout simplement et que cette erreur sera fatale dans le cas d'un automobiliste. Du coup en plus des mesures de prévention, répression etc, ils font des aménagements hyper stricts. Les pistes cyclables sont omniprésentes, rouges très visibles et ont systématiquement la priorité, y a des bandes blanches quasiment sur toutes les routes, des murets dans les ronds points pour ne pas couper la route, c'est extrême mais ça marche.

            • [^] # Re: Quand je lis ça ....

              Posté par  . Évalué à 0. Dernière modification le 20 juin 2023 à 18:11.

              Si elles sont fondées les généralités sont au contraire vachement importantes car elles permettent d'agir. Le but n'est pas de juste mettre la faute au connard d'automobiliste mais de faire en sorte que puisqu'il y a des connards d'automobilistes et qu'ils sont dangereux de part leur véhicule il faut faire quelque chose contre ça. La première étape est de le constater.

              Contre productif: ça ne fait que crisper les gens, et les braquer. Tant que vous n'aurez pas compris ça, que ce soit les militants ecolos, féministes ou autre, vous ne serez jamais écoutés.

              D'abord, qui décide du fait que ce soit "fondé" ou pas ? Sur quels critères ?

              • [^] # Re: Quand je lis ça ....

                Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 3.

                Les féministes n'ont pas obtenu le droit de vote (forcément, elles ne l'avaient pas) et des droits en général en se montrant soumises et en se taisant, mais bien en manifestant, en faisant la grève, en protestant, en réclamant ses droits, en se faisant remarquer.

                C'est valable pour à peu près tout.

                « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

                • [^] # Re: Quand je lis ça ....

                  Posté par  . Évalué à 0.

                  Il y a des tas de façons de se faire remarquer. Il y a des façons intelligentes (par exemple, Rosa Parks qui refuse de laisser sa place à un blanc pour aller s'asseoir au fond d'un bus), ou des façons débiles, totalement improductives telles que la dégradation d'oeuvres d'arts dans des musées, de l'accusation infondée et mensongère (telles que celles faites dans le lien ) qui n'auront pour effet que de décrédibiliser leurs auteurs. Et comme je le disais, faire le même exercice que le lien proposé en parlant "des femmes" provoquerait une levée de boucliers ( à juste raison d'ailleurs). Alors pourquoi se le permettre avec "les automobilistes" ?

                  • [^] # Re: Quand je lis ça ....

                    Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 4.

                    De mémoire, il n'y a pas eu d'œuvre d'art dégradée dans des musées ; mais la campagne de communication a au moins fonctionné sur toi et t'a braqué si j'ai bien compris.

                    “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

              • [^] # Re: Quand je lis ça ....

                Posté par  . Évalué à 2.

                Ben non, comme je l'ai indiqué c'est ce qu'ils ont fait dans les pays scandinaves et ça tellement bien marché (depuis 50 ans donc on peut commencer à dire que c'est fondé) qu'il n'y même plus notion de militantisme. La blague des Danois c'est de dire qu'ils ne sont pas plus "cyclistes" que nous ne sommes "brosseurs de dents" !
                Ils étaient pourtant tout aussi "braqués" au départ.

                • [^] # Re: Quand je lis ça ....

                  Posté par  . Évalué à 1.

                  J'ai pas cvompris (mais peut-être parce que mon cerveau s'est débranché en fin de journée).

                  • [^] # Re: Quand je lis ça ....

                    Posté par  . Évalué à 6.

                    On dit souvent aux Danois qu'ils sont tous militants cyclistes vu qu'ils en font tous, ils répondent en demandant si en France on est tous militants du brossage de dent vu qu'on se brosse tous les dents.

  • # Scandinavie

    Posté par  . Évalué à 6.

    L'effet coque ne semble pas s'appliquer dans ces pays (en Norvège ils ont des coques encore plus top-moumoute qu'ici et ils sont même très Jackie), la circulation est beaucoup plus sereine, c'est assez bluffant, les distances de sécurité sont bien plus respectées c'est très rassurant.
    Par exemple aux passages piétons non seulement ils s'arrêtent mais ils s'arrêtent à distance, pas au dernier moment.
    Idem en voiture, pour s'insérer dans la circulation il y a toujours un espace et personne qui va essayer de le remplir avant, même avec un véhicule très lent.
    Aux feux pareil (il y a des feux même sur les routes de campagne), dans le phénomène d'accordéon l'espace de sécurité est conservé jusqu'au dernier moment.

    Y a plusieurs facteurs à priori, culture, répression, aménagements… N'empêche, ça montre que ça n'est pas une fatalité !

    • [^] # Re: Scandinavie

      Posté par  . Évalué à 1. Dernière modification le 20 juin 2023 à 18:14.

      J'ai été surpris de voir aussi la différence de comportement au volant quand j'ai conduit à Geneve, et je l'ai remarqué (dans une moindre mesure par contre) en Allemagne.

      C'est d'ailleurs pour ça que je ne supporte pas le genre de texte tel que celui pointé par le lien : de la connerie pure et dure, de l'ignorance, avec un fond de haine contre les automobilistes et l'automobile en général, et que je ne suis pas d'accord avec les pseudo-études citées dans certains commentaires qui prétendent que le fait de conduire en environnement fermé augmente l'agressivité et les cmomportements dangereux des automobilistes.

  • # Ça fait du bien !

    Posté par  (site web personnel) . Évalué à 4.

    OK, ce lien n'a aucun rapport avec l'informatique. Mais je ne comprends absolument pas son moinsage !

    En tant que cycliste, ça fait tellement du bien de voir que je ne suis pas le seul à lutter au quotidien contre des comportements ultra dangereux !

    Et pour être (malheureusement) aussi automobiliste parfois, je ne peux que constater que la bagnole me rend moi-même irascible et stressé. Je suis content de voir que d'autres ont aussi la conviction que la voiture a un effet psychologique délétère sur les gens.

    • [^] # Re: Ça fait du bien !

      Posté par  . Évalué à 4.

      Il n'y a pas de lien direct mais on peut trouver beaucoup de similitudes avec le vélo, libre, économique, léger, rapide, réparable par soit-même, le mien est "from scratch" et ne s’approprie pas autoritairement toute la place. De temps en temps il n'est pas adapté et on s’accommode d'un bagnolware.
      Quand ça m'arrive d'être obligé d'utiliser un privateur ça me rend tout de suite irascible et stressé !

    • [^] # Re: Ça fait du bien !

      Posté par  . Évalué à -1.

      OK, ce lien n'a aucun rapport avec l'informatique. Mais je ne comprends absolument pas son moinsage !

      Je crois avoir été clair sur une raison qui pour moi justifie le moinssage. Mettre dans le même sac tous les automobilistes (alors que , ne serait-ce que dans d'autres pays, on ne retrouve pas tous ces comportemnts), et la conclusion débile selon laquelle le problème est du au fait que l'automobiliste est dans un espace fermé.

      Je ne nie pas le fait que certains automobilistes ( je ne connais pas la proportion mais à la limite on s'en fout) ont un comportement dangereux pour eux ou pour les autres utilisateurs.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.