Journal Le libre en une de La Croix Hebdo

Posté par  . Licence CC By‑SA.
14
27
sept.
2020

Cette semaine, le dossier de La Croix Hebdo est consacré à la protection de la vie privée.

En introduction, le journaliste Stéphane Bataillon et le directeur général de Framasoft Pierre-Yves Gosset avertissent des risques encourus par l'organisation actuelle des services en ligne, centrée sur les GAFAM. Le libre est identifié comme la solution pour reprendre le contrôle de ses données.

Le journaliste donne ensuite des conseils "d'auto-défense" pour protéger ses données. Enfin, il liste des alternatives libres aux services et logiciels les plus utilisés : navigateur, moteur de recherche, bureautique, drive, boite mail… Une page complète présente Linux comme dernière étape pour protéger ses données.

Un dossier concis, complet, et accessible à tous. A acheter en librairie ou sur le site de La Croix.

La Croix Hebdo

  • # Pendant ce temps là...

    Posté par  . Évalué à 6 (+5/-1).

    Salut,

    Je ne nie pas l'importance d'un guide concis, clair et accessible.

    Mais bon, le Guide d’autodéfense numérique fait quant à lui 487 pages avec ses deux tomes, pour un prix presque aussi raisonné vu le nombre de pages, pour ceux qui sont plus dans la technique.

    Autant dire qu'il y a beaucoup de choses à dire ;)

    • [^] # Re: Pendant ce temps là...

      Posté par  . Évalué à 6 (+5/-0).

      Yes, il est cité à la fin du dossier, pour les lecteurs qui veulent en savoir plus.

      • [^] # Re: Pendant ce temps là...

        Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

        Salut,

        Oui, comme je le disais dans mon premier post, je ne trouve pas cela complètement inutile.

        Mais comme c'est un article paywall, je ne pouvais pas avoir cette information il me semble ;)

        • [^] # Re: Pendant ce temps là...

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+2/-2). Dernière modification le 28/09/20 à 10:27.

          Mais comme c'est un article paywall, je ne pouvais pas avoir cette information il me semble ;)

          Ben il te suffit de l'acheter, c'est pas très compliqué.

          « Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. »

          • [^] # Re: Pendant ce temps là...

            Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

            Salut,

            Ben il te suffit de l'acheter, c'est pas très compliqué.

            On est déjà vendredi ?

            • [^] # Re: Pendant ce temps là...

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+3/-1).

              Vendredi, non. Mais l'argument « je ne peux pas le lire parce que c'est payant » en serait digne.

              « Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. »

  • # Arf

    Posté par  . Évalué à 10 (+11/-1).

    Cette image résume tellement bien la façon dont on communique sur le libre en ce moment. "Vie privée", le truc qu'on met systématiquement en avant, parfois même on ne parle que de ça, "Solidarité" et "Liberté", les truc qui passent tout en dernier.

    *splash!*

  • # Lire le début pour se faire une idée

    Posté par  . Évalué à 4 (+3/-1).

    • [^] # Re: Lire le début pour se faire une idée

      Posté par  . Évalué à 6 (+5/-1). Dernière modification le 27/09/20 à 17:24.

      Salut,

      Et bien ma foi, rien qu'en lisant ça, j'ai peur pour vous.

      Non pas que je sois contre votre combat. Il est louable. J'en fait partie depuis plus de 20 ans.

      Mais j'ai complètement retourné ma carte : je ne fais plus peur. A l'inverse du discours Il y a des gros méchants, faut les tuer, j'oppose celle du C'est pas grave, tu me diras quand tu sera prêt, et je serai là.

      Je trouve qu'elle marche bien mieux.

    • [^] # Re: Lire le début pour se faire une idée

      Posté par  . Évalué à 2 (+2/-2). Dernière modification le 27/09/20 à 17:31.

      Salut,

      D'où mon moinssage.

      C'est une très bonne fausse idée de croire qu'en 10 pages, on peut convaincre. Au pire, on fait baliser les individus sans leur donner les bons moyens.

      • [^] # Re: Lire le début pour se faire une idée

        Posté par  . Évalué à 10 (+9/-0).

        Certes, mais je trouve ça chouette qu'un magasine généraliste dédie son principal dossier à l'écosystème du libre. Peut être qu'il ne convaincra pas les lecteurs, mais ils decouvriront qu'il y a des alternatives aux outils qu'ils utilisent chaque jour.

      • [^] # Re: Lire le début pour se faire une idée

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

        D'où mon moinssage.

        franchement, tu en es encore là ?

        tu peux surfer à -42, ça permet de se donner le temps de tourner son clavier 7 fois avant de répondre à un commentaire désobligeant (ou vu en tant que tel)

  • # Régler des paramètres de confidentialité dans un logiciel propriétaire ?

    Posté par  . Évalué à 7 (+7/-1).

    Merci pour le partage.

    dès l’achat d’un nouvel appareil, l’installation d’une nouvelle application ou l’inscription à un nouveau service. Un petit tour dans les paramètres de confidentialité vous permettra de mieux comprendre et de régler la collecte et le partage de données.

    Je ne vois pas quelle confiance peut-on accorder au réglage de paramètres de confidentialité dans une application/réseau propriétaire ?

    Tous les logiciels de la machine doivent être à minima opensource (donc vérifiables) pour commencer à pouvoir parler de vie privée.

    Laisser croire qu'on peut se protéger ou améliorer la situation en continuant d'employer des logiciels propriétaires me semble malhonnête.

    • [^] # Re: Régler des paramètres de confidentialité dans un logiciel propriétaire ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

      Votre commentaire me rappelle ce lien.
      Même quand c’est vérifiable, même Face à des gens qui se posent en parangons de la vertu, régler des paramètres de sécurité semble revenir à se bercer d’illusions.

      « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

    • [^] # Re: Régler des paramètres de confidentialité dans un logiciel propriétaire ?

      Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0).

      Ça me fait penser à un truc que j'ai lu hier :

      Si un loup distribuait des laisser-passer à des moutons pour se balader toute la journée tranquille tout en les prévenant qu’en l’absence du petit papier il les boufferait, on ne considérerait pas que le loup “protègerait” les moutons.

      En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

      • [^] # Re: Régler des paramètres de confidentialité dans un logiciel propriétaire ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

        Ça peut convaincre que les convaincus (qui de toutes façons n'achèteront pas la chose, donc rien de perdu pour Amazon), l'idée lorsqu'on achète cet objet étant de vouloir être écouté tout le temps sauf exceptions, c'est son utilité que d'être à l'écoute de notre parole…
        En attendant, cet objet se vendra car utile pour l'acheteur quand l'objet "respectueux de votre vie privée mais pas utile ou chiant à utiliser" ne se vendra pas, les râleurs étant rarement acheteurs (pas pour rien qu'on voit majoritairement des choses "pas respectueuses de la vie privée, on laisse le choix aux gens entre un truc qui fait un taf et un truc chiant à utiliser).

        PS : je ne dis pas que c'est bien, juste que de tels exemples sans rien proposer en alternative fait l'inverse du but affiché.

        • [^] # Re: Régler des paramètres de confidentialité dans un logiciel propriétaire ?

          Posté par  . Évalué à 4 (+4/-1).

          En attendant, cet objet se vendra car utile pour l'acheteur quand l'objet "respectueux de votre vie privée mais pas utile ou chiant à utiliser" ne se vendra pas, les râleurs étant rarement acheteurs (pas pour rien qu'on voit majoritairement des choses "pas respectueuses de la vie privée, on laisse le choix aux gens entre un truc qui fait un taf et un truc chiant à utiliser).

          Sauf qu'en pratique on n'a quasiment rien d'autre que des choses "pas respectueuses de la vie privée" et que l'alternative c'est "ne pas acheter", pas des objets "respectueux de votre vie privée mais pas utile ou chiant à utiliser". Et le peu de choses "respectueu[ses] de votre vie privée mais pas utile ou chiant[es] à utiliser" manquent souvent de moyens et/ou d'effet réseau.

          Et quand ça ne suffit pas, il suffit de regarder les marchés qui existaient déja (liseuses et montres, par exemple) avant l'arrivée des géants espions pour voir qu'ils s'imposent à grand coup de dumping, en vendant deux à trois fois moins cher que la concurrence.

          Donc en fait, c'est une assertion très peu validée…

          • [^] # Re: Régler des paramètres de confidentialité dans un logiciel propriétaire ?

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

            Tiens, sur les liseuses, ce que je vois dans mon entourage est un peu plus complexe. Certes, les Kindles sont achetées en priorité aux autres… mais pas vraiment utilisées, c'est souvent des "cadeaux" qui tombent à côté de la plaque. Quand quelqu'un apprécie le principe des liseuses, généralement il cherche la "bonne", pose des questions à son entourage. Et quand on a vu la différence entre les liseuses des GAFAM pleines de pubs et d’anti-fonctionnalités, et les autres liseuses qui lisent plus de formats en enquiquinant moins leur utilisateur, ben on finit par acheter une bonne liseuse. Ce n'est même pas une question d'éthique, mais de confort.

            Ça ne change pas grand chose au chiffre d'affaire : les liseuses les plus intrusives sont les plus vendues, mais ça change l'intrusion dans la vie privée : les gens qui lisent sur liseuses, en tout cas dans mon entourage, sont rarement sur Kindle. Ça serait intéressant d'avoir des études plus poussées. Ceci dit ça reste anecdotique par rapport à la protection de la vie privée : les liseuses restent des appareils peu utilisés par rapport à tous les autres espions potentiels, dont les smartphones et les tablettes.

            • [^] # Re: Régler des paramètres de confidentialité dans un logiciel propriétaire ?

              Posté par  . Évalué à 5 (+2/-0).

              Et quand on a vu la différence entre les liseuses des GAFAM pleines de pubs et d’anti-fonctionnalités,

              Tous les modèles de Kindle n'ont pas de la pub. Loin de là.

              les autres liseuses qui lisent plus de formats en enquiquinant moins leur utilisateur, ben on finit par acheter une bonne liseuse.

              C'est facile de convertir un epub en mobi. Et ça permet d'avoir au catalogue assez grand d'Amazon. Je ne suis pas d'accord avec ton analyse. Avec une Kindle, tu achète sur Amazon, c'est téléchargé automatiquement sur ta Kindle. Si tu achète ailleurs, tu dois passer par ton PC pour transférer sur ta liseuse (et passer par une étape conversion pour la Kindle), ça fait donc une étape de plus.

              les gens qui lisent sur liseuses, en tout cas dans mon entourage, sont rarement sur Kindle.

              Moi, c'est l'inverse.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: Régler des paramètres de confidentialité dans un logiciel propriétaire ?

              Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

              Tiens, sur les liseuses, ce que je vois dans mon entourage est un peu plus complexe.
              […]
              Quand quelqu'un apprécie le principe des liseuses, généralement il cherche la "bonne", pose des questions à son entourage

              Oui, l'effet dumping c'était surtout au début. Mais ça reste un peu toujours le cas sur les gens hésitants… Ceux qui ne savent pas vraiment s'ils vont l'utiliser peuvent avoir tendance à en choisir une Kindle sur le prix, par peur de dépenser 150€ pour rien.

        • [^] # Re: Régler des paramètres de confidentialité dans un logiciel propriétaire ?

          Posté par  . Évalué à 7 (+5/-0).

          Je suis assez d'accord avec toi mais on peut nuancer un peu. Comme toute décision, c'est une recherche de la balance avantages/inconvénients.

          Comme tu dis, l'utilisateur mettra dans l'avantage le service rendu (qui est globalement de très bonne qualité avec ces trucs, j'ai déjà joué avec, je comprends sans soucis que ça plaise).

          Dans la colonne inconvénients, il mettra tout d'abord le prix. Et si on ne l'a pas averti des soucis de confidentialité, il ne mettra que le prix. Si par contre il a pris plusieurs couches ci et là de "attention, ces trucs c'est un peu moisi à la base", il mettra ça aussi dans la balance, et peut-être préférera-t-il ne pas acheter tout court (ce qui est le cas pour moi par exemple).

          Chacun met la colonne "inconvénients dus au respect de la vie privée" à une hauteur qui lui est propre, mais plus il sera informé, plus cette colonne sera juste et le choix pris en toutes connaissances de cause, ce qui pour moi est réellement l'essentiel.

          En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

    • [^] # Re: Régler des paramètres de confidentialité dans un logiciel propriétaire ?

      Posté par  . Évalué à 2 (+2/-0).

      Bonjour,
      Je trouve cela un peu extrême d'associer propriétaire = consomme nos données.
      En effet, toutes les sociétés n'ont pas basées leur modèle économique sur la revente et/ou l'exploitation des données. Certaines facturent leurs produits.

      Je comprends mieux la préoccupation si on parle de logiciel propriétaire gratuit.

      • [^] # Re: Régler des paramètres de confidentialité dans un logiciel propriétaire ?

        Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

        En effet, toutes les sociétés n'ont pas basées leur modèle économique sur la revente et/ou l'exploitation des données.

        Certes, mais tu sais pas. Tu ne fais pas partie du conseil d'administration non plus. Il est bien là le problème : tu ne sais pas et tu n'as aucun moyen de savoir, sauf à deviner que la société fait 100% de son C.A. autrement qu'en revendant tes données (parce que c'est pas simplement le business model, ça peut aussi être un complément de revenus, cf. la revente des listing clients)

        Toutes ne le font pas, mais toutes sont soupçonnables.

        En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

  • # Analyse paramétrage outils GAFAM

    Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

    Au passage, une ressource intéressante sur l'analyse du paramétrage des outils des GAFAM effectué par le conseil des consommateurs norvégien : https://fil.forbrukerradet.no/wp-content/uploads/2018/06/2018-06-27-deceived-by-design-final.pdf (en anglais); qui montre la difficulté pour l'utilisateur lambda de choisir les options qui lui permettrait de limiter l'atteinte à sa vie privé.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.