Journal Lycéens inculpés

Posté par .
Tags : aucun
0
17
août
2005
Juste un petit mot pour soutenir la 40aines de lycéens inculpés suite aux mouvements de l'année scolaire qui vient de se dérouler contre les reformes fillons. Une petition lancée est disponible la :
http://www.sud-etudiant.org/article.php3?id_article=332(...)

Les reformes Fillons mettaient en oeuvre entre autre le controle continue durant toute l'année scolaire pour le bac. Ce qui créerai des inégalités selon les secteurs ou se trouvent le lycée vu l'ambiance dans certains cours durant les controles. De plus pour les élèves qui ne peuvent pas passer les épreuves d'un coup par des problèmes psychologiques de stress il existe un moyen de passer le bac en controle continue, donc dire que c'est mieux est un faux argument.

Le bac doit rester un examen et pas une suite de note qui défavoriserai les quartiers défavoriser.

voila mon petit mot du jour... Merci a tout les signataires...

( Juste pour info : je ne suis pas a Sud, donc pas de remarques la dessus merci. C'est surrement le seul "syndicat" etudiant qui se bouge le cul. )
  • # SUD

    Posté par . Évalué à -1.

    Y'a la CNT étudiants aussi.

    Sans quoi pour les lycéens inculpés les informations, compte-rendus ... sur le forum de la coordination lycéenne: http://sixelasco.free.fr/phpBB2-general/(...)
    • [^] # Re: SUD

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Tu parles de la CNT anarcho-syndicaliste (proche de la CGT espagnole) ou d'autre chose ?
      • [^] # Re: SUD

        Posté par . Évalué à 3.

        Il n'y a pas plutôt la pétition pour qu'ils soient condamné du double ?
  • # Un mot sur les motifs ?

    Posté par . Évalué à 10.

    Je trouve domage que ni toi, ni la pétition ne reprenne les charges retenues contre les lycéens inclupés.
    [mavie]
    Quand au fait que le Bac doit rester un examen parce qu'une suite de notes défavoriserai les quartiers dévaforisés, celà me fait doucement rire.
    En effet, les FACs sont ouverts à tous les titulaires du BAC, quand à l'accès aux prépa, celà ce base sur le dossier scolaire (et le lycée de provenance rentre très largement en compte) donc je ne vois pas ce que celà changerai.
    [/mavie]

    Voilà donc un petit mot pour demander une précision
    • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

      Posté par . Évalué à 0.

      les inculpations sont dus a l'actions au ministere de l'education a paris.
      Les lycéens ont occupé un batiment non utilisé depuis au moins un an. Ils n'ont utilisé ni force, ni violence.
      Les lycéens sont poursuivis entre autres pour outrage a agent, rebellion, et violence sur agent ( en gros ).
      j'explique le topo, et les quelques exemples : les lycéens ne voulants pas etres délogés de la ils se sont baricadés, ensuite durant les interpellations certains se sont debatus ( sans coup et blessure envers la police ), d'autres se sont laissés faire.
      Je m'excuse ca n'etait pas la police mais les gendarmes mobiles ( militaires ).
      Certains de ces gendarmes mobiles ont demandés a au moins un lycéen de se deshabiller TOTALLEMENT.
      de plus certains lycéens etaient repérés comme fondateurs des "perturbations" dont sont devenus des tetes de turcs, ils etaient visés par les gendarmes.
      Certains se sont fait crachés a la gueule, donc logique quand tu te fait cracher a la gueule tu gueule, et la tu prend un outrage a agent. et aucun moyen de prouver qu'il t'avait cracher dessus, par contre un gendarme a le droit de dire que tu l'a insulté sa parole vaut plus que la tienne ( selon la loi ).

      Puis pleins d'autres histoires, il suffit de remonter dans l'historique d'indymedia paris ( http://paris.indymedia.org(...) ) et indymedia toulouse ( http://indytoulouse.nokods.org(...) ).

      Rien que a Toulouse où je vis et où ma soeur a fait partis de ces mouvements la, je raconte une anecdote qu'elle a vu de ses yeux, ils campaient dans une lycée, les flics les empechaient de sortir/rentrer donc un qui faisait parti du collectif voulait sortir pour je ne sais pas quoi donc il a courru, un "chef" CRS lui a courru après il s'est cassé la gueule ( le CRS ) puis a crié "il m'a fait un croche patte, arretez le"...

      j'en passe des meilleures... je peux continuer longtemps sur les abus que pratiquent les CRS et gendarmes mobiles parfois suites aux demandes du gouvernements, parfois de leurs propre grés car ils se croivent tout permis.

      Rien que lors du procés d'une des "tetes" du mouvement lycéen parisien, il y a eu un rassemblement de lycéen qui a eu lieu dans le tribunal pour assister au procés. ce rassemblement a été violement repoussé par les gendarmes, et les magistrat ont tout de suite gueulé auprès de la presse que ce qu'a fait la police n'etait pas conforme aus droits francais.

      les magistrats eux memes commencent a ne pas apprecier le gouvernement, rien qu'avec les prises de pouvoir de nicolas sarkozy pour la "punition" d'un magistrat qui avait remis en liberté conditionelle un tueur qui a recommis un meurtre apres sa liberation. Le partage des 3 pouvoirs est la base de la "democrachie".

      que dire de plus ...
      • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

        Posté par . Évalué à 8.

        Etant un des ex-lycéens qui a participé à ces actions, je me fais le devoir de quelques précisions.

        par contre un gendarme a le droit de dire que tu l'a insulté sa parole vaut plus que la tienne ( selon la loi ).

        Ca, c'est faux, selon la loi le gendarme et l'interpellé ont la même parole, c'est vrai que dans la pratique, le juge privilégie souvent la parole des forces de l'ordre.

        [mavie]
        Quand au fait que le Bac doit rester un examen parce qu'une suite de notes défavoriserai les quartiers dévaforisés, celà me fait doucement rire.
        En effet, les FACs sont ouverts à tous les titulaires du BAC, quand à l'accès aux prépa, celà ce base sur le dossier scolaire (et le lycée de provenance rentre très largement en compte) donc je ne vois pas ce que celà changerai.
        [/mavie]


        Certes, enfin les facs sont déjà sectorisés dans les secteurs les plus demandés (si tu viens d'un lycée de banlieue, t'as peu de chance d'aller à la Sorbonne, t'iras plutôt à Saint-Denis, Créteil, etc.)

        En ce qui concerne l'examen continue, déjà que le bac c'est un peu la loterie, surtout dans les matières littéraires d'ailleurs, si tu te coltines un prof qui t'aime pas et qui a décidé de te saquer, t'es mal barré ; de plus, ce n'est pas parce que le système est déjà mauvais qu'il faut continuer à le dégrader (ces arguments me rappelle un peu les pro-TCE).

        Ensuite, il n'y avait pas que ça dans cette réforme qui est en train d'être appliquée, suppression des Travaux Pratiques Encadrés (qui, malgré le peu d'engouement qu'il suscite permet tout de même un peu de travail en groupe - à la fin de l'année t'es bien obligé de rendre un dossier collectif et de le soutenir), instauration d'un socle minimum de connaissances (qui défavoriserait les élèves en difficulté dans certaines matières et pas dans d'autres), réforme du brevet avec note de comportement (!), etc.

        En ce qui concerne les actions, il y en a eu 2 principales, la première à l'inspection académique où les lycéens (environ 150) sont entrés par effraction en cassant une porte, délogé par la BAC (brigade anti criminalité), ils ont ensuite été emmené en vérification d'identité dans les differents commissariats du département, et certains sont passés en garde-à-vue pour plusieurs motifs : port d'arme (extincteur), déterioration de batiments publics (écrire au sang "lycéens en colère sur la facade de l'immeuble), jets de pierre (graviers), etc.

        La seconde a été dans une annexe du ministère de l'Education où les lycéens ont fait un peu plus de dégats en se barricadant à l'interieur et ont tous (200) été emmené en garde-à-vue de 24h au moins et certains sont inculpé pour "tentative d'homicide sur agent des forces de l'ordre", "groupe armé" (un membre de la CNT) ou dégradation de lieux publics. Une des "meneuse" du mouvement (le mouvement était auto-géré par la coordination lycéenne, coordination des lycées en lutte), a même été inculpé pour "fausse déclaration de parcours de manifestation en Préfecture", s'il est vrai que le parcours était souvent dépassé, ce n'est ni plus le jugement d'un mouvement social qu'on retrouve ici.

        Ceux (environ 1000 selon la police) qui, par contre, ont agressé les lycéens afin de les dépouiller lors de la manif parisienne du 8 mars n'ont pas été dérangé plus que ça.
        • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

          Posté par . Évalué à 5.

          Certes, enfin les facs sont déjà sectorisés dans les secteurs les plus demandés (si tu viens d'un lycée de banlieue, t'as peu de chance d'aller à la Sorbonne, t'iras plutôt à Saint-Denis, Créteil, etc.)


          Les lycéens scientifique de Seine et Marne vont à Jussieu
          Les lcéens en litteraire vont à la Sorbonne.
          Idem pour beaucoup de commune de Seine Saint Denis.
          Et la fac de Saint Denis ou de Nanterre (j'aurai pu citer Orsay ou Velizy) n'ont rien à se reprocher par rapport à certaines fac dans Paris. (on ne meurs pas d'un cancer 30 ans après y être allé en plus). Par ailleurs, je crois que toutes les FACS PAris X dépendent de .......l'université de Paris.



          Halte aux clichés à 2cts
          • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

            Posté par . Évalué à 2.

            les secteurs sont geographiques, tu vas dans la fac la plus proche de ton domicile (en gros, c'est pas exactement ca, mais l'idee est la).

            sachant que t'as des quartiers "defavorises" (m'enerve ce mot) pres de facs reputees, je vois pas ou se trouve le probleme.
            • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

              Posté par . Évalué à 2.

              C'est exactement ce que je dis:
              j'ai fait Jusiieu (à Paris) et Villetaneuse, et j'ai trouvé Villetaneuse largement mieux pour étudier (déjà beaucoup mieux équipé en poste informatique par etudiant).
              • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

                Posté par . Évalué à 1.

                Ca ressemble étrangement au systéme de la carte scolaire. Donc bon vous avez qu'à faire comme les gens qui veulent changer de lycée, vous louez prés du lycée désiré. Aucune imagination ces étudiants. C'est quand même pas dur de trouver à louer dans le centre de Paris.
                • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  t'as une meilleure idee?

                  a moins que tu ne veuilles envoyer tous les eleves faiblards dans des bahuts a 35Km de chez eux parce que leur niveau n'est pas assez bon pour le lycee en face de chez eux?

                  et pour la fac, il est assez simple de contourner la sectorisation si t'as un dossier correct.
                  • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    et pour la fac, il est assez simple de contourner la sectorisation si t'as un dossier correct.
                    Tu admettras que si tu dois contourner la sectorisation, c'est qu'il y a un problème quelque part. Et que si tu ne peux le faire qu'en ayant un dossier correct, c'est qu'il y a un autre problème des facs qui ne veulent pas des "mauvais" éléments.
                    • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

                      Posté par . Évalué à 1.

                      ben non pourquoi?
                      on te met par defaut quelque part, si tu veux aller ailleurs, bah tu justifie, je vois pas ce que ca a de choquant?

                      Et que si tu ne peux le faire qu'en ayant un dossier correct, c'est qu'il y a un autre problème des facs qui ne veulent pas des "mauvais" éléments.
                      2 choses :
                      - assez simple a faire avec un dossier correct n'implique pas "tu ne peux le faire qu'avec un dossier correct".
                      - ben oui, ca me parait assez evident qu'une fac deja surchargee par ses etudiants "par defaut" ait pas envie de s'emmerder avec des mecs qui viennent pas de son secteur et qui sont de surcroit mauvais.
      • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

        Posté par . Évalué à 10.

        Je suis belge, et donc, ma voie pour la pétition n'est pas prise en compte. Par contre, ce que je trouve, c'est qu'il est inadmissible de poster de tel journaux, avec autant de fautes d'orthographe, pour ce motif. En effet, on parle du bac, et le rédacteur n'est pas fichu d'aligner deux liaisons de suite (je n'ai pas envie de tout reprendre, mais un exemple: "ma soeur a fait partis..." et autres...) Je comprend pourquoi le contrôle continu fasse peur. Un minimum eût été d'écrire ce document avec openoffice.org et de lancer la correction orthographique. Bon je ne suis pas exceptionnel, et je vais sûrement me faire 'moinser'. Mais bon, si on parle d'enseignement, et que l'on poste là dessus, la moindre des choses, est d'être droit dans ses bottes. Maintenant, le contenu. Que le gendarme vous crache à la figure n'est certainement pas dans ses attributions, et il faut le faire plonger pour ça. Le gros problème, c'est que lorsque l'on est l'auteur de trouble de l'ordre public, on est considéré comme un mauvais, et donc on crois plus le gendarme que le fauteur de troubles, ce qui ma fois n'est pas toujours très bon. Je n'ai rien du tout contre le fond du problème (ce que les étudiants ont fait), et je reste tout à fait neutre là dessus, mais je m'insurge contre tout abus des forces de l'ordre... Par contre la forme... justement pour le bac, comme je le disais, la manière de contrôler, si le niveau d'écriture est pareil à celui que tu nous présente... Alors que je suis sûr que tu peux faire beaucoup mieux. Maintenant ce serait pour une nouvelle concernant l'informatique, beaucoup auraient corrigés les fautes, et l'auraient fait remarquer, alors que là...
        Bon je suis certain que je vais me faire huer, mais je dis ce que je pense, même si mon mot est rempli de fautes... ;)
        • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

          Posté par . Évalué à -2.

          je dis ce que je pense, même si mon mot est rempli de fautes... ;)

          Ouaip, tellement rempli de fautes (mais vide de retour à la ligne et de la moindre mise en page) que je penses maintenant que tu l'a fait exprès ;)

          J'allais t'inutiler, maintenant j'hésite... allez, je te pertinenterai en fin de journée si il me reste des votes (et si t'as pas déjà atteint les 10, car vu qu'en 1h15 t'es déjà à 8, ça devrait pas tarder...)

          "Il faut" (Ezekiel 18:4) "forniquer" (Corinthiens 6:9, 10) "avec des chiens" (Thessaloniciens 1:6-9) "morts" (Timothée 3:1-10).

        • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

          Posté par . Évalué à -2.

          D'autant plus que la rhétorique (policiers + gendarmes + Etat) = pourris est assez facile.

          Je n'ai pas manifesté, et je trouve que cette attitude de rébellion envers l'autorité, qu'elle soit étatique, parentale ou éducative, est d'un autre âge et démontre une immaturité certaine.

          Si les policiers ont réagi, c'est surement qu'ils avaient d'excellentes raisons de le faire ! Ils sont tout à fait conscients que le moindre dérapage sera médiatisé et sur-médiatisé. De la même manière, j'ai confiance en notre justice : si ces lycéens sont condamnés, ou s'ils sont relaxés, c'est qu'ils le méritent.

          "Nos jeunes aiment le luxe, ont de mauvaises manières, se moquent de l'autorité et n'ont aucun respect pour l'âge. À notre époque, les enfants sont des tyrans."

          Socrate.
          • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

            Posté par . Évalué à 3.

            "Si les policiers ont réagi, c'est surement qu'ils avaient d'excellentes raisons de le faire ! Ils sont tout à fait conscients que le moindre dérapage sera médiatisé et sur-médiatisé."

            Oula attention ! Cela marche dans les 2 sens.

            Si une manif finit mal, tout ce que l'on retient c'est les casseurs on fait ceci ou cela. C'est tout.

            "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

              Posté par . Évalué à -2.

              Cela marche dans les 2 sens.


              Tu sais aussi bien que moi que non.

              Tu connais aussi bien que moi le phénomène de foule, qui entraîne des exactions non souhaitées par les organisateurs (j'ai rencontrés des "meneurs" qui condamnaient ces agissements et comprenaient parfaitement les réactions de la force publique).

              Tu sais aussi bien que moi que si une manif dégénère, on dira que ce sont des éléments extérieurs qui ont agis, quand on les mentionne. Je ne veux pas prendre d'exemple, mais tu en trouveras surement un en 1995 : aucun autre commentaire, sinon qu'il est beaucoup plus aisé pour les manifestants que pour la police d'invoquer des circonstances atténuantes.

              Encore une fois, je ne crois pas en une quelconque provocation de la police. Un peu de bon sens, que diable ! Leur but est d'éviter que le pire arrive. Il n'ont aucun avantage à provoquer, c'est même contraire à leur métier, cela les met en danger plutôt qu'autre chose. Il est absurde de dire le contraire.
        • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

          Posté par . Évalué à 2.

          avec openoffice.org et de lancer la correction orthographique.

          le problème ave OO c'est qu'il n'ya a pas de correcteur grammatical
          ce qui ma fois n'est pas toujours très bon.
          à celui que tu nous présentes.
          beaucoup auraient corrigés les fautes

          Ca a déjà fait l'objet d'un jouranel je crois
      • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

        Posté par . Évalué à 7.

        tu oubli de m'entionner toutes les dégradations occasionnés dans le batiment, il était peut etre inutilisé mais cela ne justifiait en rien les dégats pour se protéger.

        Etre citoyen s'est aussi assumer ses actes !

        Ps : arretons avec les arguments bidon contre le bac en continu
        • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Ps : arretons avec les arguments bidon contre le bac en continu


          Moi, je pense qu'il faudrait supprimer le bac et proposer des concours lors des entrées en FAC.

          <ma vie>
          Une copine passait son BAC ES cette année, en contrôle continue, elle ne l'aurait sans doute pas eu , car sa moyenne en ES etait de 8/20. Mais elle l'a eu à l'oral.
          Par contre, la "tête" de sa classe qui redoublait n'a pas supporté la pression autour d'un "contrôle" à ne pas louper, et il s'est literalement loupé.
          </ma vie>


          Etre citoyen s'est aussi assumer ses actes !


          oui, mais etant mineurs au moment des faits, je crois qu'ils ne risquent pas grand chose
          • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

            Posté par . Évalué à 4.

            oui, mais etant mineurs au moment des faits, je crois qu'ils ne risquent pas grand chose
            Bah si ils se font taper dessus ! ;-)
          • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Moi, je pense qu'il faudrait supprimer le bac et proposer des concours lors des entrées en FAC.


            Concretement, quelle difference entre un concours d'entree et un examen ponctuel ? Est-ce qu'il y a vraiment moins de presssion ?
            • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

              Posté par . Évalué à 5.

              Il y a les vacances d'été pour réviser, et les facs , qui se plaignent souvent du faible niveau du BAC, pourrait instaurer LEURS condition d'admission.

              Le problème en France est que la FAC est une voie de garage:
              on n'a pas trop d'idée où aller (souvent car mal conseillé ) alors, on prend le plus simple: la FAC.
              Si concours il y a , le lycéen sera peut-être un peu plus motivé d'alelr dans la fac de son choix, un peu comme l'etudiant d'un IUT, d'un STS ou d'une CPGE
              • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

                Posté par . Évalué à 4.

                Il y a les vacances d'été pour réviser,

                Et pour continuer a faire monter le stress aussi.
                Le baccalaureat a pour but de valider certains acquis, et a mon sens pas juste en matiere de connaissances. Organisation, gestion de stress/pression, etc...
                Si l'on n'est pas capable de gérer la pression d'un examen pour le baccalaureat, je ne vois pas de raison que ce soit mieux pour un (ou plusieurs) concours d'entree en fac.

                on n'a pas trop d'idée où aller (souvent car mal conseillé )

                Vous voulez dire que le conseiller d'orientation du lycée qui recommandait CAP chaudronnerie a tout le monde en 1997 c'etait pas judicieux ? :P
          • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

            Posté par . Évalué à 10.

            Moi, je pense qu'il faudrait supprimer le bac et proposer des concours lors des entrées en FAC

            Je ne crois pas. Je pense plutôt qu'il faudrait rendre au Bac sa vocation première, c'est à dire être une préparation à des études supérieures, et non pas le fourre-tout qu'il est devenu parce que nos gentils profs gauchos ont décidé qu'il était dégradant de faire d'autres études et bourrent le mou des parents depuis 30 ans.

            Du coup, 80 % de bacheliers dont beaucoup n'ont pas le niveau et dont on ne sait quoi faire : pas assez de place dans les filières supérieures, des filières poubelles dans les universités (Deug bidons qui ne mènent à rien si on ne fait pas un DEA pour entrer au CNRS), le Deug qui sert de filtre pour écrèmer ceux qui sont arrivés là par hasard.

            La sélection est d'autant plus cruelle qu'elle arrive quand un retour en arrière est impossible. Se réorienter passé 18 ans est difficile, passé 20-25 ans, c'est cauchemardesque.

            Il vaudrait mieux 50 % de bacheliers dans un contexte ou des études techniques et professionnelles serait vraiment assurées ( et pas dans des mouroirs à ados que sont trop souvent les LEP de France et de Navarre). Qu'il y ait un vrai plan de formation continue tout au long de la vie professionnelle me paraît être un enjeu autrement plus considérable que les considérations métaphysiques de quelques lycéens que ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.

            J'ai participé au manifs contre la loi Devaquet en 86 (ça ne me rajeunit pas vraiment), et aujourd'hui, je pense surtout que ce fut une vaste bouffonerie. Cette loi n'était peut-être pas la plus juste, mais elle remettait les pendules à l'heure en sortant de l'hyppocrisie ambiante. Elle exposait la sélection au grand jour, car elle existe, et existera encore longtemps, mais elle permettait surtout de faire admettre aux marchands d'illusions (tu seras ingénieur, p'tit gars, et tu vivras plein de tunes,....) qui massacrent depuis 30 ans les générations d'élèves sur l'autel du Bac.

            Du coup, au lieu d'adapter le système scolaire à une réalité sociale (qui est loin d'être parfaite) et d'arrêter de jouer la vie des individus sur 5 ou 6 ans d'études finalement ratées, alors qu'il faut leur laisser la possiblité d'évoluer sur 40 ans de vie active, on choisit encore de laisser les idéologues du socialement correcte faire la pluie et le beau temps dans le monde de l'éducation, d'autant plus qu'ils se déchargent du poids de leurs erreurs sur cette société qu'ils rejettent.

            Alors, le sort de quelques braillards manipulés par des profs et des groupuscules néfastes m'importe finalement peu au regard de l'immense gâchi qui, grâce à eux, va encore perdurer.
            • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

              Posté par . Évalué à 2.

              nos gentils profs gauchos


              C'est vrai pour beaucoup, mais il ne faut pas généraliser. Certains de gauche ne palent pas de politique en cours. Et il y a certains profs de droite également (très rare).
              Mais c'est vrai qu'on se rend vite compte que tout ce que disaient les profs ou les syndicats étudiants n'étaient que balivernes.
              Lorsque j'entend un lycéen dire "un stagiaire , c'est un employé gratuit pour l'entrprise", ça me fait hurler, car c'est meconnaitre les coûts indirects (exemple de coût indirect: on achète "un poste de travail" pour une personne ) et les benefices à moyen termes de ce type de stage.

              A partir de là, comment veux tu vendre les filières d'alternance?
              • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

                Posté par . Évalué à 7.

                Dire "un stagiaire , c'est un employé gratuit pour l'entrprise", c'est un peu fort, mais pas si éloigné de la réalité que ca. Exemple : ST Microelectronics qui propose actuellement plus de stages que de jobs. Le ratio stages/jobs est pas très élevé parce qu'on est à la fin de l'été, mais en mars, c'était quelque chose comme 130 stages pour 15 "vrais boulots".

                Ma théorie fumeuse là dessus : le buzzword de ces dernières années (il devrait jouer le rôle de joker au business loto, celui-là !) : flexibilité. Un stagiaire c'est pratique tu le gardes pour 3 ou 6 mois, il est payé pas trop cher, et il peut faire des trucs assez évolués si c'est bien choisi. C'est une bonne alternative aux gars de ssii, parce que ca coute moins cher. Et moins cher, ca veut dire plus de dividendes pour les actionnaires chéris.

                Ca a beau te faire hurler, c'est souvent comme ca que ca marche maintenant.

                Plus que les profs, moi je trouve plutôt que ce sont les gens qui sont censés t'orienter, t'aider dans tes choix d'études et de carrière qui sont complétement déconnectés de la réalité. Un autre exemple : le président de l'association d'anciens de mon école d'ingés (c'est pas le lycée, mais le principe marche aussi avec un conseiller d'orientation) nous soutenait qu'en sortant de l'école on pouvait faire n'importe quel métier d'ingénieur, ca s'apprenait facilement.

                Hé ben non, raté. Les ingénieurs généralistes ca n'existe plus. La technique est devenu extrêmement complexe, et je mets au défi quiconque de réussir en micro-élec en ayant fait de la méca. Quant aux ingénieurs dits généralistes de haute volée (genre X, centrale, mines-ponts, etc.) ils s'en foutent d'être ingénieurs, ils veulent diriger. Citation de l'un d'entre eux : "tu comprends, pour arriver en haut de l'échelle, faut bien commencer au milieu". Donc en 2 année d'école d'ingé, qu'est-ce qu'il fait comme cours ? Du sport, de la musique, plein de SH. De la technique ? "Ah ben non j'ai fait plein de maths et de physique en prépa". (Attention comme d'hab' y'a des cas particuliers. De plus en plus rares).

                Quand les gens qui aident les djeuns à savoir ce qu'ils vont pouvoir faire de leurs 10 doigts auront une idée du monde du travail, p'têt que ca commencera à aller mieux.

                Et aussi quand on arrêtera de glorifier le management et l'argent "facile", mais ca c'est une autre histoire
                • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  'tention, un stagiaire n'a normalement pas le droit de produire de la richesse pour l'entreprise.

                  En gros, il peut assister quelqu'un, bosser sur des taches internes mais ne peut pas travailler directement pour un client, par exemple.

                  apres, on va me dire que certains le font quand meme, oui, mais ils n'en ont pas le droit pour autant.
                  • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Oui, c'est suffisament vague pour pouvoir faire à peu près n'importe quoi ;P

                    Reprenons l'exemple de ST : ils ne font pas (ou vraiment très peu) de circuits spécialement pour des clients. Ils développent des circuits que les gens décident d'acheter en fonction de leurs besoins, etc. C'est donc un travail pour l'entreprise.

                    Si tu travailles dans une SSII, SSLL ca devient beaucoup plus difficile, et ca doit être pour cette raison qu'ils n'ont pas de stagiaires (ou très peu). Par contre, une fois que la grosse boite peut plus se servir du stagiaire en tant que stagiaire, elle le fait embaucher par une SSII (flexibilité, blabla...). J'ai plusieurs potes à qui c'est arrivé. Charmant :/
                  • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Tu as un lien ou plus d'info la dessus ?

                    Parce que en gestion des stagiaires parfois non payé pour faire un boulot d'un CDI, cela existe à la pelle.

                    "La première sécurité est la liberté"

                    • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

                      Posté par . Évalué à 2.

                      pas de liens non.
                      entendu de la bouche de mon frangin (plus ou moins manager), et confirme par mon pere (chef d'entreprise ayant monte plusieurs petites boites et ayant relativement souvent recours aux stagiaires en tant que main d'oeuvre moins chere mais suffisament qualifiee pour faire ce qui doit etre fait).

                      j'en profite pour repondre au post du dessus : j'ai fait mon stage en SSII.
                      je bossais sur un outil utilise par une equipe en AT pour leur simplifier la vie, outil non facture au client, evidemment.

                      et on etait une 10aine dans ce cas, tous non valorises et quasiment tous sur des projets au forfait (je crois que j'etais le seul a bosser sur un projet en AT).
                      • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Pour surencherir, c'est aussi interdit (dans la plupart des entreprise) aux prestataires d'avoir des contacts avec les clients, ils ne doivent avoir à faire qu'à leur responsable dans la société les 'louant'. Dans la réalité, ça se passe bien sûr autrement (et heureusement ?).
              • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

                Posté par . Évalué à 2.

                "Certains de gauche ne palent pas de politique en cours. "

                Bien sur. Ils font juste des petites remarques, qui accumulé sur plusieurs semaines, plusieurs années sont un verritable lavage de cerveau si l'on n'y prend pas garde.
                Je me souvient encore de mon instite de CE1 expliquant "pourquoi est ce qu'il y a des clochard trés pauvre dans la rue a votre avis ? - ???? -C'est parce qu'ils y a des gens trés riches, et qui ne veulent pas partager, a mon avis".
                Hélas pour elle, j'avais déja un crane épais, peu apte à se laisser pénétrer des coneries des autres..
            • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

              Posté par . Évalué à -2.

              Ah oui, Devaqué ! Je m'en souvient, tous ces cons qui défilaient sans avoir lu le projet de Loi en hurlant les slogans de leur prof, trés drôle, mais trés prévisible.
              Content qu'un socialiste fasse sont mea culpa, c'est tellement rare ;-)

              Cela dit, puisque cela recommence, ta prise de conscience ne sert à rien ((
              Enfin, tu es courageux, et je remarque que tu n'es pas moinssé : linuxfr ne serait plus d'extréme gauche ??


              Le probléme, c'est surtout que si les jeunes sont cons, ils sont aussi manipulé par des individue plein de resentiment pour avoir échoué dans leur vie, et donc plein de rencoeur contre "la société".

              Mais le plus marrant, c'est que depuis l'éducation nationale est "cogéré" par les syndicat enseignants, et que concrétement, le ministre ne fait que signer les réformes aprés y avoir ajouté une ou deux lignes (ce qui, en passant, donne une idée de la force de caractére de Jospin et de Bayrou, 5 ans chacun). En l'occurence, ce sont les prof qui on demandé la supréssion des machins dossiers de travail de groupe. Tous comme ils avaient demandé avant une loi sur la laicité. Et bien il existe encore plus gauchiste que les syndicats enseignants, c'est hilarant.

              Bien sur, il faut suprimer le bac, qui ne vaut plus rien, et instituer une selection à l'entré de toutes les universités. S'imaginer que la selection est évitable est une utopie. D'ailleur quand vous allez chez un médecin, curieusement, vous ne prenez pas le plus nul..


              En attendant on va continuer à sacrifier quelque centaines de milliers de jeunes tous les ans, futur chomeur, futur assisté, donc futur electeur de gauche qui feront perdurer le systéme : qui a dit que l'éducation nationale ne remplissait pas ses objectifs ?


              Amitié.
        • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

          Posté par . Évalué à -5.

          assumer des actes ? inculpation pour tentative d'homocide sur agent ? groupe armé ?
          assumer ses actes oui
          assumer des actes non commis non

          de plus dans la constitution francaise il y a marqué que si le gouvernement ne respecte pas le peuple etc...etc... le peuple DOIT se rebeller c'est un devoir!
          • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

            Posté par . Évalué à 0.

            assumer ses actes pour toutes les dégradations commises ! c'est tout... et c'est deja pas mal

            Ps : evite les les trucs anarchistes... c'est vraiment pas le lieu pour ca.
          • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

            Posté par . Évalué à -1.

            Peux tu me dire où se trouve l'assertion :
            si le gouvernement ne respecte pas le peuple etc...etc... le peuple DOIT se rebeller c'est un devoir


            Et qu'apelles tu "ne pas respecter le peuple"?

            Pour moi de tout les gouvernements que j'ai vu (allez, je me souviens de Fabius au oplus loin de mes souvenirs) , aucun n'a manqué de respect au peuple Français, même si je n'étais pas d'accord avec eux.

            Imagines toi l'instabilité de la France s'il fallait faire une révolution à chaque fois qu'une partie de nos compatriotes n'étaient pas d'accord avec le gouvernement en place!
          • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

            Posté par . Évalué à 7.

            dans la constitution francaise il y a marqué que si le gouvernement ne respecte pas le peuple etc...etc... le peuple DOIT se rebeller c'est un devoir!


            Ah c'est beau le cinéma américain ! D'ailleurs, j'ai un ami gendarme qui me raconte que régulièrement des gens leur demandent « s'ils ont un mandat »... :-)
            • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

              Posté par . Évalué à 1.

              S'il est écris que le peuple doit se rebeller, il doit donc se rebeller contre cette loi, et donc, ne pas se rebeller.

              De toute façon, l'exemple désastreu de Louis XVI nous à appris qu'il valait mieux une repression sanglante qu'une révolution...
      • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

        Posté par . Évalué à 2.

        TOTALLEMENT
        ...
        En velo, ça n'est pas par hasard que je n'irais pas chez Total


        Aucun doute t'es vraiment fâché avec Total au point d'estropier
        son adverbe dérivé ;-)

        mes deux centimes
        En velo, ça n'est pas par hasard que je n'irais pas chez Total
    • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

      Posté par . Évalué à 1.

      En effet, les FACs sont ouverts à tous les titulaires du BAC, quand à l'accès aux prépa, celà ce base sur le dossier scolaire (et le lycée de provenance rentre très largement en compte) donc je ne vois pas ce que celà changerai.

      Est-ce que les facs resteraient ouvertes à tous les titulaires du bac, si la valeur de ce dernier différait d'un lycée à un autre ?

      A l'étranger, on trouve notre bac trop facile. Les facs suisses, d'après ce que j'ai compris, sont ouvertes aux titulaires du bac français à la condition qu'ils aient une mention assez bien (ou mieux).
      Comment recruteraient-elles si le bac était différent ? Elles organiseraient des concours, comme certaines écoles post bac ?

      Et nos facs à nous ? Feraient-elles confiance au bac, qui a été refusé à un élève d'un bon lycée qui aurait eu une mention dans un mauvais ?


      Le directeur de l'école polytechnique féminine, au salon de l'éducation à Paris en novembre de l'année dernière, disait qu'il avait des coefficients pour les lycées et que dans les meilleurs il en avait même pour les professeurs, car certains notaient sévèrement. Il parlait pas de prépas.

      Partant du principe qu'on ne choisit pas son lycée, le secondaire n'est plus égalitaire.
      Mais est-ce une raison pour abattre le bac national ?

      Qu'est-ce qui ferait d'un lycée un bon lycée d'ailleurs (et de ses élèves des bons élèves) ? Les concours ? La réputation ? La situation géographique ? Les écoles à la sortie ?
      Le serpent se mord la queue !
      • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

        Posté par . Évalué à -5.

        "Qu'est-ce qui ferait d'un lycée un bon lycée "

        Les lycéens !


        C'est d'ailleur pour cela que le fait de transférer une partie des éléves de banleiu à Paris n'a rien changé : les bons éléves se sont barré vite fait (on les comprend) et les brels sont restée entre elles comme avant, mais à Paris.

        A mon avis, il faudrait obliger les électeurs de gauche, qui sont donc en faveur de l'immigration depuis toujours, à mettre leurs enfants dans ces lycés là. On pourrait complété par tous les fils de fonctionnaires, ca motiverait plus les enseignants. Et puis comme ca ils pourraient se métisser, s'ouvrir à la culture Black Blanc Beur, RAP TAG et Drug, qui est l'avenir de la France.
        • [^] # Re: Un mot sur les motifs ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Je crois que tu fais un amalgame douteux. Que des élèves de banlieue Parisienne n'ait pas la même motivation à travailler et donc le même niveau scolaire que d'autres, c'est fort possible, mais je ne vois pas le rapport avec la suite de ton commentaire.

          J'ai quelques amis marocains et turcs qui sont très bien intégrés et qui, même s'ils n'ont pas été parmis les meilleurs élèves, ont eu un parcours scolaire somme toute relativement bon, au moins aussi bon que la moyenne des français que je connais, et qui aujourd'hui travaillent pour gagner leur vie (l'un d'eux est chef de chantier, l'autre est agent financier dans une grande banque). Bon, évidemment, je ne suis pas à Paris, mais quand même, je crois que tu essayes de relier 2 choses entre elles qui n'ont strictement rien à voir :

          1°) le fait que des élèves sont et resteront des nullités parce qu'ils ne veulent pas apprendre (et pas besoin d'être immigré pour cela, des français y arrivent très bien eux-mêmes)
          2°) la politique d'intégration de ces 20 dernières années, qui a été il faut le reconnaître un véritable échec.
  • # Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    En tout cas, Mc Jo et Nahuel, je sais pas où est-ce que vous avez appris à écrire et à taper au clavier, mais c'est certainement pas en faisant les marioles dans la rue... Excusez-moi, c'est peut-être une vanne de vieux con, style courrier des lecteurs du Figaro, mais quand même.
    Sérieux, certaines de vos idées ne sont même pas clairement exprimées, faut faire un effort, quoi ! Regardez ce que font Philippe Val et Siné, par exemple, c'est toujours linguistiquement irréprochable, et ça passe dix fois mieux ! Contre les Philippe Bouvard, Jean d'Ormesson et autres Claude Imbert, il faut se battre à armes égales, nom de Dieu !
    • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

      Posté par . Évalué à -10.

      Je suis désolé mais quand je suis sous pression de certaines reflexion j'ai un peu de mal a m'exprimer clairement vu mon crispement... Ca me donne envie de lacher le monde informatique open source quand je vois ces esprits... ( pas tous bien sur )
      • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

        Posté par . Évalué à 9.

        quand je suis sous pression de certaines reflexion j'ai un peu de mal a m'exprimer clairement vu mon crispement


        Tu vois que tu aurais eu une meilleur note sans pression, c'est à dire avec un contrôle continu

        Ca me donne envie de lacher le monde informatique open source quand je vois ces esprits


        en effet si tu utilises linux avec l'objectif de te faire des amis, c'est pas le bon trip. J'utilise personellement Linux car il m'offre un environnement unix de qualité, et non parceque les gens qui gravitent autour partagent la même vision du monde que moi
      • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Je suis désolé mais quand je suis sous pression de certaines reflexion j'ai un peu de mal a m'exprimer clairement vu mon crispement...
        Excuse refusée : elle est trop bidon.

        Ca me donne envie de lacher le monde informatique open source quand je vois ces esprits... ( pas tous bien sur )
        Ou est le rapport entre l'open-source qui respecte au maximum les lois et un groupe qui a abimé des batiments et emmerdé des gens qui ne voulaitent pas participer (envahir des salles de cours de gens qui veulent travailler et sont en partie d'accord avec la reforme, c'est "prendre des otages", ce que je reprouve).

        Toutes les bonnes raisons du monde ne valent pas l'illégalité.
        Je ne peux pas m'offrir de Ferarri, mais je ne la vole pas.
        Je n'aime pas la loi sur le BAC, je me fais entendre, et je vote contre le gouvernement en place aux prochaines elections. Si 50% des gens sont avec moi, gagné le gouvernement change, mais pour le moment la majorité a voté Chirac, donc en gros tu chiales sur l'anti-democratie alors que la majorité est contre toi...

        Conclusion : il y a d'autres armes que la violence, et le mouvement open-source utilisent ces autres armes, si pour toi seule ce qu'on fait les lycéens a ce moment-la vaut quelque chose, vas-y, lache le monde open-source, il n'a pas besoin de ce genre d'extremisme...
        • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

          Posté par . Évalué à 1.

          Si 50% des gens sont avec moi, gagné le gouvernement change, mais pour le moment la majorité a voté Chirac, donc en gros tu chiales sur l'anti-democratie alors que la majorité est contre toi...

          Je te conseille cette interlude de la cinquième très interessant sur les différents systèmes de votes : http://w3.arte-tv.com/archimedefr/video/19447_05.rpm(...) .
          D'ailleurs ce qui s'est passé en 2002 aurait du te mettre la puce à l'oreille, tu penses vraiment que 82% des gens voulaient que Chirac soit élu quand il a obtenu à peine 20% au premier tour ?


          Toutes les bonnes raisons du monde ne valent pas l'illégalité.

          Juste pour information, que penses tu de ce qui s'est passé au Chiapas (Mexique) avec l'EZLN ?
          Pour info aussi, que ferais-tu si ton gouvernement, élu démocratiquement, votait une loi raciste interdisant un groupe donné de personnes d'aller au cinéma (par exemple) ?
          • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

            Posté par . Évalué à 2.

            tu penses vraiment que 82% des gens voulaient que Chirac soit élu quand il a obtenu à peine 20% au premier tour ?


            Comme tu le dis, il y a 2 tours aux élections. Si les gens sont pas foutus de voter correctement au premier tour, qu'ils ne viennent pas pleurer sur le deuxième après.

            Par contre tu aurais pu largement critiquer toutes les tentatives depuis quelques années des 2 principaux partis (PS/UMP) pour évincer tous les petits partis et les amener à disparaître ou à être sous-représentés.

            C'est ça le vrai problème de notre démocratie : on ne nous offre qu'un semblant de choix, parmis ce que eux ont décidé de nous présenter, et l'alternance droite-gauche perpétuelle en est la preuve.
            • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

              Posté par . Évalué à 4.

              Comme tu le dis, il y a 2 tours aux élections. Si les gens sont pas foutus de voter correctement au premier tour, qu'ils ne viennent pas pleurer sur le deuxième après.

              Euh, c'est quoi le vote correct ? On ne doit voter que PS ou UMP ?
          • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

            Posté par . Évalué à 1.

            Pour info aussi, que ferais-tu si ton gouvernement, élu démocratiquement, votait une loi raciste interdisant un groupe donné de personnes d'aller au cinéma (par exemple) ?


            Et le lien avec la réforme d'un examen scolaire, il est où ? Le gouvernement a menacé de déporter des étudiants ?
          • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Je te conseille cette interlude de la cinquième
            Real Media n'est pas sur ma machine (format ne me permetant pas de choisir ma machine / OS / lecteur), donc peut pas lire :)

            D'ailleurs ce qui s'est passé en 2002 aurait du te mettre la puce à l'oreille,
            Au contraire, c'est plutot une preuve de Democratie, avec des regles : 82% des gens preferait Chirac à le Pen, tout ce que tu dis sur ce chiffre est du pur FUD. Revoir un cours de démocratie, et le facon e fonctionner d'un systeme a 2 tours (résumé : au premier tout on filtre, au deuxieme on fait un choix entre 2 personnes, j'y peux rien si plus de gens preferent voter Le pen que Jospin, j'y peux rien si les gens preferent sedisperser dans des votes bizarres en esperant voter Jospin après, ils ont joué avec le feu et se sont brulés)

            Juste pour information, que penses tu de ce qui s'est passé au Chiapas (Mexique) avec l'EZLN ?
            Si tu me files un lien en francais, je le lirait et ferai un commentaire dessus.

            Pour info aussi, que ferais-tu si ton gouvernement, élu démocratiquement, votait une loi raciste interdisant un groupe donné de personnes d'aller au cinéma (par exemple) ?
            Exemple extreme, pour FUDer...
            Il y a les manifs, les votes l'année suivante qui changeront la loi etc...
            Mais je ne participerai pas à une tentative de guerre civile.
            • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

              Posté par . Évalué à 1.

              Au contraire, c'est plutot une preuve de Democratie, avec des regles : 82% des gens preferait Chirac à le Pen, tout ce que tu dis sur ce chiffre est du pur FUD.

              L'appel au FUD est un peu facile, d'autant plus que dans l'extrait que je t'indiquai, il y avait une explication sur les différents systèmes de votes avec une conclusion : quel que soit le vote, ça dépend du système que l'on choisit, aucun système n'étant parfaitement démocratique (le vote à 2 tours est d'ailleurs l'un des moins démocratique).

              (résumé : au premier tout on filtre, au deuxieme on fait un choix entre 2 personnes, j'y peux rien si plus de gens preferent voter Le pen que Jospin, j'y peux rien si les gens preferent sedisperser dans des votes bizarres en esperant voter Jospin après, ils ont joué avec le feu et se sont brulés)

              J'ai une approche quelque peu différente, Jospin et son gouvernement ont fait une politique de droite pendant 5 ans (jamais eu autant de privatisation que pendant ces 5 années), les électeurs ont donc voté en connaissance de cause, certains étant attirés par Le Pen (merci la surmédiatisation de la violence à la télé), d'autres par les voix de gauche. Si le PS n'a pas été au second tour, il ne peut s'en prendre qu'à soi-même.

              Sur l'EZLN, tu peux consulter la page wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/EZLN(...) ou celle-ci http://zapata.com/site/resume.htm(...) qui est moins rébarbative.

              Pour info aussi, que ferais-tu si ton gouvernement, élu démocratiquement, votait une loi raciste interdisant un groupe donné de personnes d'aller au cinéma (par exemple) ?
              Exemple extreme, pour FUDer...
              Il y a les manifs, les votes l'année suivante qui changeront la loi etc...
              Mais je ne participerai pas à une tentative de guerre civile.


              Ni extreme, ni pour FUDer mais je respecte ta réponse bien qu'elle me désole un peu, d'une part, cela veut dire que tu pourrais laisser des lois racistes s'installer pour une ou plusieurs années avant le prochain vote, d'autre part, je ne peux m'empêcher de faire quelques rapprochements avec 1936.
              • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

                Posté par . Évalué à 3.

                J'ai une approche quelque peu différente, Jospin et son gouvernement ont fait une politique de droite pendant 5 ans [...] les électeurs ont donc voté en connaissance de cause

                Ah ben ca dépend de qui. J'ai engueulé plusieurs amis qui m'ont dit qu'ils avaient voté Besancenot ou Arlette au 1er tour "parce que c'était rigolo", alors qu'ils n'avaient pas du tout l'intention de les voir élus. C'était tous des moins de 25 ans, ceci expliquant peut-être celà (manque de maturité et de responsabilité assez désolant). Et je pense pas que ces cas soient si isolés que ca.

                Mais faut espérer que cette histoire aura au moins fait réfléchir et que les gens voteront pour les gens qu'ils veulent vraiment élire, pas pour ceux qu'ils trouvent sympas parce que "mon vote sert à rien, les autres vont voter pour mon candidat 'préféré'."
                • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Evidemment, si on vote "parce que c'est rigolo", autant ne pas voter mais ce que je voulais dire, c'est que le PS avait fait une politique désastreuse et qu'en général, on ne revote pas pour des gens qui n'ont pas fait ce qu'on attendait avant. En tout cas moi.

                  Pour la suite je suis tout à fait d'accord avec toi, il faut voter pour les idées avec lesquelles on est le plus d'accord et au regard de l'experience des années passés et non pour des gens aussy "sympa" soient-ils.
              • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

                Posté par . Évalué à 5.

                certains étant attirés par Le Pen (merci la surmédiatisation de la violence à la télé)

                C'est marrant de mettre ca sur le dos de "la violence a la télé". Je mettrais plutot ca sur le compte du fait que le gens en ont marre du systeme politique en place depuis des decenies, et ceux au pouvoir puissent etre de droite/gauche pratiquement sans qu'on voit la difference.
                Soit le parti au pouvoir ne s'attaque pas aux reformes necessaires pour ne pas froisser l'electorat, soit il essaie (pas forcement bien non plus remarque) et le parti adverse fait tout pour lui mettre des batons dans les roues pour jouer sur le manque d'action aux elections suivantes.
                On aurait pu esperer que les elections de 2002 serviraient d'electrochoc; mais des le soir du premier tour, il etait evident qu'il n'en serait rien. Les representant de l'UMP et du PS se rejetaient mutuellement la faute pour l'intrusion de l'extreme droite dans leur petit club privé du second tour.
                Et pourquoi les gens votent celui-la plutot que les autres petit ? Peut-etre parce qu'il dit qu'il a des solutions a des problemes qui touchent les gens, qu'il peut dire tout haut les derives du pouvoir (forcement, il n'y est pas) que tout le monde pense tout bas, qu'il est habile, etc...

                M'est avis que 2007 va etre un beau bordel encore...
                • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

                  Posté par . Évalué à -5.

                  A mon avis, cette fois ci les gens sont chauffés, surtout à droite ou nous avons était trahis par Chirac qui fait la même politique que Jospin au lieu de desgraisser la fonction public et de privatiser tous ce qui doit l'être pour rembourser nos dettes, baisser de 40% les impot et enfin passer de la crise au pleine emploi.

                  Donc le Fn à une chance, s'ils sont habile. Surtout qu'avec son age, lepen n'est plus une menace et qu'en plus, il sera difficile à la gauche, qui le 29 Mai à voter sur les idées lepéniste du Plombier Polonais/Arabe, d'expliquer maintenant que surtout il ne faut pas voter Fn...

                  J'en salive déja :)
                  • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

                    Posté par . Évalué à 0.

                    surtout qu'apparemment*, t'as l'air bien bien chaud pour voter lepen!
                    tu m'etonnes que tu salives... je regrette pas d'avoir mon seuil a -42 au moins c'est bien de se rappeler de ce qu'est un discours facho. (enfin facho-madelainiste là...) ca tombe bien ca faisait longtemps qu'il n'y avait pas eu d'elections et les tracts FN/MNR qui vont avec...

                    merci, donc.


                    *: au vu du fiel que tu as deversé dans tes commentaires
              • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

                Posté par . Évalué à 4.

                "(le vote à 2 tours est d'ailleurs l'un des moins démocratique)."

                C'est uniquement vraisi tu considères le fait que tu ne votes que pour quelqu'un et non contre.

                Si tu considères un système ou tu peut faire barages à qqun, le système à 2 tours est un des meilleurs.

                "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

          Posté par . Évalué à 5.

          «Toutes les bonnes raisons du monde ne valent pas l'illégalité.»

          Donc, concrètement, si l'EUCD passe en France, tu vas arrêter de regarder des DVD sous GNU/Linux ?

          Concrètement, si j'étais amoureux d'une personne du même sexe que moi avant 1982, fallait quand même pas que je couche avec lui ?

          Dire qu'occuper illégalement ce bâtiment était une connerie, je veux bien, mais dire qu'il faut systématiquement respecter la légalité.... Si je trouve une loi "mauvaise" (ou "immorale"), je vois pas pourquoi je la respecterais.

          Au contraire, je pense que la désobéissance civile devient indispensable.

          «Conclusion : il y a d'autres armes que la violence»

          Occuper un bâtiment c'est de la violence ? Faut peut-être pas déconner non plus, hein. C'est pas non plus comme s'ils l'avaient fait sauter avec tous les gens à l'intérieur...

          Les mots ça a un poids, et je suis désolée, mais occuper un bâtiment c'est pas de la violence, ni une prise d'otages, de la même manière que télécharger un mp3 ce n'est pas de la piraterie.
          • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

            Posté par . Évalué à 2.

            je suis désolée, mais occuper un bâtiment c'est pas de la violence, ni une prise d'otages


            Quand quelques dizaines d'élèves empêchent des milliers d'autres d'accéder aux salles de cours, c'est en quelque sorte une prise d'otage.

            Quand pour parvenir à leurs fins, ils dégradent le matériel, saccage les locaux et font usage de violence pour empêcher certains plus motivés que d'autres à entrer, c'est de la violence.
            • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

              Posté par . Évalué à -1.

              Tu penses vraiment qu'une dizaine d'élèves peuvent empecher des milliers d'autres d'aller en cours ?
              Sont balèzes les lycéens de nos jours !
              • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

                Posté par . Évalué à 4.

                Tu penses vraiment qu'une dizaine d'élèves peuvent empecher des milliers d'autres d'aller en cours ?
                Sont balèzes les lycéens de nos jours !


                Figure toi qu'en 30 ans de vie, j'ai déjà été lycéen, et je sais à quel point les manifs étudiantes c'est du gros pipo, du flan. Ce n'est fédéré que par la motivation à ne pas faire cours, sur l'invitation de certains professeurs et de certains élèves influents.

                Et oui, quelques dizaines d'élèves, avec une chaîne et un cadenas sur les grilles du lycée, ça suffit largement à empêcher des milliers d'autres d'accéder aux salles de classes, surtout qu'il est rare que les profs se montrent motivés à faire cours malgré tout. Pour ce que j'en ai connu, c'était plutôt le genre à ne pas insister plus loin que « vous faites grève ? Bon, hé bien bonne journée » et hop, retour maison. Donc, sans prof, sans possibilité de rentrer facilement dans l'établissement, la majorité se plie à la dictature d'une minorité.

                Ce qui me fait rire, c'est que depuis 30 ans que les élèves investissent les rues régulièrement, on leur balance à chaque fois qu'ils se tirent une balle dans le pied, qu'ils ne trouveront pas de boulot plus tard, que leurs diplômes ne vaudront plus rien (pour les entreprises), et au bout de 30 ans, on constate quoi ? Que les diplômes ne valent plus rien (il faut être ingénieur au moins de nos jours), que 25% des moins de 25 ans sont au chômage longue durée, que la moitié des jeunes diplômés de l'enseignement supérieur n'ont toujours pas trouvé de premier emploi 1 an après l'obtention de leur diplôme, et que les étudiants/lycéens sont toujours aussi bêtes, si ce n'est davantage.
                • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

                  Posté par . Évalué à 7.

                  Adolphos sort du corp de Cooker.

                  Vache, c'est une des première fois que je vois quelqu'un d'aussi aigris à 30 ans (on sait : c'était mieux avant). Moi ce que j'adore avec les discours sur les jeunes, c'est que d'un coté on les traitent d'égoïstes/d'apolitiques quand on fait référence à leurs hobbies/cultures (tv, pc, livres, musiques ...) et dès qu'ils rentrent dans un mouvement de protestation on leurs gueules aussi dessus (parce que vous comprenez, ils ne font ça que pour louper les cours cette bande de petits sauvageons).

                  Pour en revenir à ton délire sur les 30 ans d'inactivisme, il faudrait peut-être que tu te renseignes un peu avant de dire ce genre de chose, regarde par exemple l'évolution des programmes et de la structure des formations sur les 30 dernières années, y'a de quoi avoir le vertige.

                  Par contre, j'ai souvenir de mes manifs quand j'étais lycéens (94-96) contre le CIP (aussi connu sous le nom de SMIC-jeunes : SMIC-20% pour les diplomés <= bac+2), et je suis tout même bien content que cette saloperie soit passée à la trappe étant à l'époque en fillière technique et me dirigeant vers un BTS.

                  De même pour la loi Fillon, les manifs ont permis d'édulcorer pas mal de points assez rétrogrades du texte d'origine.

                  Après, il ne faut pas non plus se voiler la face sur notre système d'éducation qui a surement besoin d'être entièrement réformé, mais ce n'est surement pas à coup de loi Fillon & co que ça va s'arranger.
                  • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Adolphos sort du corp de Cooker.


                    Un jour, il faudra que l'on m'explique qui est cet adolphos, car c'est la 2ème ou 3ème fois qu'une personne ici fait allusion à elle en parlant de moi.

                    Vache, c'est une des première fois que je vois quelqu'un d'aussi aigris à 30 ans (on sait : c'était mieux avant)


                    Il y a qu'en 30 ans, on a bien vu l'évolution, et on se rend compte de tous les mensonges qui nous ont été balancés, du fait que les élèves ont toujours été manipulés pour de basses considérations corporatistes la plupart du temps.

                    vous comprenez, ils ne font ça que pour louper les cours cette bande de petits sauvageons


                    Ose me dire que la grande majorité n'en a pas rien à faire des manifs et autre. Le moindre prétexte est bon pour ne pas aller en cours, certainement parce qu'avec notre système solidaire, les jeunes n'ont pas conscience de ce que coûte la formation scolaire à la société, et à quel point c'est important pour leur vie future.

                    j'ai souvenir de mes manifs quand j'étais lycéens (94-96) contre le CIP (aussi connu sous le nom de SMIC-jeunes : SMIC-20% pour les diplomés <= bac+2), et je suis tout même bien content que cette saloperie soit passée à la trappe


                    C'est vrai que 25% des jeunes de moins de 25 ans au chômage longue durée sans indemnité, « c'est mieux ». Il n'y a pas de secret, pour qu'une entreprise puisse te payer, il faut que ton travail soit rentable, et ton travail n'est que rarement rentable du jour au lendemain, il faut apprendre. Au fait, à l'époque je faisais partie de ceux qui ont « subi » les manifs : 1 mois et demi sans cours ! Lorsque les cours ont repris, les profs de facs nous ont dit « on ne vous cache pas que vous avez pris un retard considérable que nous ne rattraperons pas. Attendez-vous à ce que 95% d'entre vous ne passe pas en deuxième année ». Bref, du coup, je suis allé terminé l'année en bossant en interim sur des chantiers, et l'année d'après, j'ai fait un BTS dans le privé, et je n'ai pas eu une seule grève ou absence de prof sur les 2 ans.

                    Après, il ne faut pas non plus se voiler la face sur notre système d'éducation qui a surement besoin d'être entièrement réformé


                    Le système éducatif fait miroiter des choses aux jeunes qui est très loin d'être la réalité, et la grande majorité des étudiants croit en effet tout savoir en sortant d'étude. C'est flagrant, la moitié des stagiaires que j'ai eu à chapeauter lorsque j'étais salarié ne voulait rien entendre de mes conseils et autre, ils avaient toujours de « meilleurs idées » et tout était prétexte à discussion (bon, il y avait aussi l'autre moitié qui était là pour apprendre, qui était intimidé par le monde de l'entreprise, etc. c'est vrai).
                    • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

                      Posté par . Évalué à -2.

                      Adolphos, c'est moi. (http://adolphosblog.blogspot.com/(...) si tu veux t'amuser)

                      Je suis viré depuis des années pour "Ultra-Libéralisme", "Néo-libéralisme" et aussi fachisme, Pétainisme, Racisme, Xénophobisme, Bushisme, etc...

                      De tous ces sobriquet, je ne revendique que libéral et français, l'horreur absolue pour le paquet de gauchiste ici présent. Hélas pour eux, la Vérité finis toujours par triompher, et c'est domage, parce que grace à leur idéologie, la Vérité est sombre.



                      "Il y a qu'en 30 ans, on a bien vu l'évolution, et on se rend compte de tous les mensonges qui nous ont été balancés,"

                      De plus les psychatres affirment que l'adolescence mental se termine vers les 27/28 ans. Alors des enfants de 18 ou moins qui défile, ca ne devrait même pas interesser le gouvernement. Cela prouve l'extréme décomposition de l'Etat, du à son obésité et au parasitage des fonctionnaires qui n'obéissent plus mais prétendent diriger.


                      PS : la corection orthographique de OOO est nul à chier
                      • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Adolphos, c'est moi. (http://adolphosblog.blogspot.com/(...)(...) si tu veux t'amuser)

                        Je suis viré depuis des années pour "Ultra-Libéralisme", "Néo-libéralisme" et aussi fachisme, Pétainisme, Racisme, Xénophobisme, Bushisme, etc...


                        hmmm, ok.

                        Un truc m'inquiète quand même, c'est que si on me prend pour toi et qu'on te traite de facho-raciste-xénophobe et j'en passe, c'est que d'une manière ou d'une autre, on assimile mes propos à ces choses, et là c'est grave quand même, parce qu'il faudrait me montrer où j'ai pu un jour tenir de tels propos.

                        Je dirais que je ne suis pas d'accord avec beaucoup de tes idées, du moins sur ce thread, que certaines ne me plaisent même pas du tout, mais que j'ai tout de même trouvé quelques réflexions intéressantes.

                        J'aurais bien du mal à te critiquer, étant donner que je considère la liberté d'expression comme étant fondamentale. Il faut pouvoir pouvoir exprimer toutes les idées, aussi bonnes ou mauvaises soient-elles, et pouvoir en débattre. Rien n'est plus mauvais que de laisser un ignorant dans l'ignorance, ou de croire que l'on détient la vérité.

                        Par contre, ne le prend pas mal, mais je doute que la majorité de tes commentaires reste visible d'ici demain :-) Mais d'après ce que tu as l'air de laisser entendre, tu y es habitué ;-)
                        • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

                          Posté par . Évalué à 4.

                          Un truc m'inquiète quand même, c'est que si on me prend pour toi et qu'on te traite de facho-raciste-xénophobe et j'en passe, c'est que d'une manière ou d'une autre, on assimile mes propos à ces choses, et là c'est grave quand même, parce qu'il faudrait me montrer où j'ai pu un jour tenir de tels propos.


                          C'était plutôt une private joke mais depuis quelque temps, je trouve tes messages très réactionnaires et souvent à la limite de la politesse (ou plutôt de la courtoisie). Je ne regarde jamais les noms des posteurs en lisant un message mais ta façon d'écrire commence vraiment à se détacher du lot, ce qui permet de te reconnaître facilement ... D'habitude c'est une assez mauvaise nouvelle, car le peu de cas où cela m'est arrivé, c'était avec les nombreux pseudos que notre ami Adolphos à créer.

                          Disons que le j'ai l'impression (ce n'est que mon avis) que tu prends de plus en plus souvent tes interlocuteurs pour des ignorants. Et cela va même plus loin dans ce journal où tu (mais tu n'es pas le seul) te permet de prétendre savoir comment tous les lycéens de France agissent. Pour ma part, je ne suis pas un défenseur des lycéens, mais il faut arrêter de vouloir tous les jugés, ils ne sont pas tout noir (il font grêve pour sécher les cours) ou tout blanc (ils font grêve par convictions profondes).

                          Enfin, je trouve que de plus en plus on voit apparaître des grands prophètes qui savent que si la France va mal (d'aileurs j'aimerais avoir les critères pour juger de cet état de fait) c'est à cause : (rayer les mentions inutiles) : du système éducatif, du gouvernement (de gauche ou de droite, de toutes façon ce sont tous des pourris), des médias, des entreprises, des syndicats, des fonctionnaires, des banlieux (surtout à cause du bruit et de l'odeur), du système de votes, des lycéens, des étudiants, des chomeurs, des travailleurs, des retraités, de la sécurité sociale, des mAIchants pirates de musique sur Internet ... Bref, j'en ai marre de lire ce genre de procés à 30 centimes d'euros sur l'état de la France qui ferait bien de revenir à un système comme dans les années 30 (ou n'importe quelle décennie/siécle/ére). Ca ne sert à rien de vouloir faire marche arrière en vélo, on finira tôt au tard par se pêter la gueule par manque d'équilibre, alors autant avancé en gardant bien un oeil dans le rétro pour éviter de retomber dans le même type ornière que par le passé. C'était le moment métaphore.

                          Voila, pour en revenir au début du message, je ne voulais pas mettre tes propos au niveau de ceux d'Adolphos (qui cependant semble mettre un peu d'eau dans son vin et être moins véhément dans ses propos ... toutes proportions gardées) mais juste faire une remarque sur ton 'comportement' qui me commence à me choquer. Ce n'est pas une leçon de morale, c'est juste mon ressenti sur tes propos.

                          Cordialement
                  • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

                    Posté par . Évalué à -3.

                    non, moi je suis ici.


                    Oui, le vertige, c'est l'impression que donne l'effondrement du niveau des programme, que Bourdieu reconnaissait d'ailleur, c'est dire.

                    grace à besancenot le postier, on sait qu'un Deug vaut de nos jour moins qu'un bac d'il y a 20 ans. Deug=Brevet ??

                    C'est d'ailleur incroyable l'inculture quasi totale des jeunes actuellement. "-Ca été écris quand les 3 mousquetaire ? -Bof, puisqu'il y a des mousquetaire, ca doit être au XVIII ou XVII éme siécle." 8-!

                    Le pire n'étant d'ailleur pas l'inculture, mais que le jeune s'IMAGINE cultivé. Un ignorant qui sait qu'il est ingnorant est bien moins dangereux qu'un ignorant qui croit savoir, surtout par millions.

                    En même temps, la culture, ca n'est pas utile aux prolos, c'est un instrument d'opression de la bourgeoisie qui cherche à dominer par ce moyen le prolo. Donc, Bourdieu à raison, descolarisont l'apprentissage du français (Cf Sauvons les lettres)


                    Quand au Smic jeune, trés bien pour toi, sauf qu'on ne prend pas de decision politique en fonction de son interet personnel. Surtout qu'il est facile de comprendre que ce sont les chomeur les plus "douteux" qui ont morflé le plus, et morfle encore. 25% de chomeage, tout de même :))



                    "De même pour la loi Fillon, les manifs ont permis d'édulcorer pas mal de points assez rétrogrades du texte d'origine."

                    Idéologie du progrés ? Ca existe encore des gens qui pense que d'autre sont "rétrograde" ????? Mais le plus marrant, c'est que l'éducation nationale est "cogéré" par les syndicat enseignants, et que concrétement, le ministre ne fait que signer les réformes aprés y avoir ajouté une ou deux lignes (ce qui, en passant, donne une idée de la force de caractére de Jospin et de Bayrou, 5 ans chacun). En l'occurence, ce sont les prof qui on demandé la supréssion des machins dossiers de travail de groupe. Tous comme ils avaient demandé avant une loi sur la laicité. Et bien il existe encore plus gauchiste que les syndicats enseignants, c'est hilarant.
                    • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

                      Posté par . Évalué à 0.

                      > grace à besancenot le postier, on sait qu'un Deug vaut de nos jour moins qu'un bac d'il y a 20 ans. Deug=Brevet ??

                      Il a même une licence, mais je ne vois pas comment tu fais le rapprochement Deug=Brevet (ou bac d'il y a 20 ans) ? Parce que Olivier Besancenot a eu un concour ouvert au niveau bac en ayant une licence ? Si c'est ça c'est que tu n'as pas compris le principe du concours : on ne garde que ceux qui ont eu les meilleures notes. Et effectivement on peut quand même espérer qu'un gars avec une licence va mieux s'en sortir qu'un gars avec un bac. Après on peut trouver ça con d'avoir une licence pour faire facteur, mais c'est un choix. C'est le même principe pour les concours des professeurs des écoles, lycée/collège et lycée profressionnel (PE, PLC et PLP respectivement), il ne suffit pas d'avoir la moyenne pour être pris mais il faut tout de même un niveau licence pour pouvoir y accéder (où alors avoir 3 enfants !). Par exemple, en Bretagne il faut avoir au moins une moyenne de 12,5/20 (ça dépend des années) pour pouvoir avoir le concours de professeur des écoles (ex-instit).

                      > Le pire n'étant d'ailleur pas l'inculture, mais que le jeune s'IMAGINE cultivé.

                      Ah et quand tu étais 'jeune' tu n'étais pas un peu pareil, moi ce qui me fait marrer c'est de voir des personnes de 30 ans (et plus) se foutre de la culture de 'jeunes' alors qu'à leurs âges ils n'en savaient pas plus. C'est dingue comme les gens ont l'impression que leur niveau de culture actuel est inné ou ne vient que de leurs études et se compare donc avec le premier jeune qui passe pour dire que l'éducation ce n'est plus ce que c'était etc. Moi personnelement, je trouve ça interessant de voir la jeunesse bougée et s'exprimée, ça nous change de cet immobilisme ambient des gens 'casés' même si bien sûr on sait que cela n'aura pas vraiment d'impact. Bref laissez les vivre et croire à des idéaux innaccessibles. Ce n'est pas parce que vous êtes blasé qui faut les empêcher de vivre et se faire leur propre expérience.

                      > Quand au Smic jeune, trés bien pour toi, sauf qu'on ne prend pas de decision politique en fonction de son interet personnel.

                      Merci de me traiter d'égoïste de façon indirect, mais dans le cas du SMIC jeune je n'étais pas le seul à être visé, ce n'était pas temps pour me protéger que pour protéger mes collégues. En suivant ton raisonnement, il faudrait donc interdire le droit de grêve puisque logiquement seul les personnes ayant un intêret personnel dans un conflit se mettent en grêve. Enfin ce n'est pas vraiment une décision politique puisque si ça avait été la gauche qui proposé le SMIC jeune j'aurais surement aussi manifesté. C'était juste un mouvement de contestation sur un projet de loi qui ne me parraissait pas égalitaire ni fraternel (tu sais les truc qui font parti de ce qu'on appelle la devise nationalle Française).

                      > Surtout qu'il est facile de comprendre que ce sont les chomeur les plus "douteux" qui ont morflé le plus, et morfle encore. 25% de chomeage, tout de même :))

                      Ah ben oui, c'est vrai que c'était une bonne solution pour réduire le chomage, ça aurait certainement marché ... Mais je propose encore mieux, on pourrait aussi rétablir l'esclavage, comme ça on n'aurait encore moins de chomeurs et la France redeviendrait productive à souhait. Parce qu'il faut que tu m'expliques comment ferais un gars pour vivre décemment avec moins d'un SMIC dans une grande ville sans se surcharger de crédit où faire appel aux différentes aides sociales (caf, cmu ...) ? D'ailleurs c'est un truc assez marrant chez le patronnat, il tente de faire baisser les coups directs d'un salarié (salaire bas, contrats précaires faciles à arrêter ...) et se reprend à coup de charge ce que l'état dépense en aides sociales pour aider les gens qu'il a foutus directement ou indirectement dans la mouise.

                      Je ne quote même pas ton dernier paragraphe tellement c'est incohérent, c'est du pur FUD. Toutefois si tu as des liens corroborant tes dires je suis prenneur (évite de me donner des liens sur des blogs/sites douteux ou/et sur des articles de Minute).
                    • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      tu pourrais au moins écrire correctement le francais avant de "blablaté" sur ta pseudo culture.

                      Exemple:
                      - sont "rétrograde"
                      - d'ailleur << qui d'ailleurs doit être ta spécialité
                      - qui on demandé
                      - Ca été écris
                      - des programme
                      - les chomeur
                      - etc,etc,etc,...


                      enfin je sais pas mais il faudrait revoir ta copie ,
                      personnellement j'ai été dyslexique et j'ai encore du mal mais si ton orthographe est au niveau de ta culture tu as ta place en classe de 6eme.
            • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

              Posté par . Évalué à 0.

              Ils devraient d'ailleur etre condamné à indemniser les heures perdu à la collectivité : les études ne sont pas gratuite, 50.000 FF par lycéen et par ans.
              La note risque d'être salé, ca calme.
          • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Sur le fond, je suis d'accord avec toi, il faut parfois desobeir pour faire avancer les choses.
            Mes tes exemple sont autant d'arguments pour moi : chaque exemple montre une illégalité qui n'empiete pas sur la liberté de ton voisin.
            Certaines occupation de salle et d'autres choses etaient des atteintes a la liberté des autres d'aller au lycée, c'est ce que je rejette dans le mouvement lycéen.

            Mais si par exemple tu me sort l'argument de la fille mise en examem pour fausse déclaration du parcour de manif, la je m'inclinerai et ne pourrait qu'etre d'accord : comment eviter ceci alors que le but de la manif etait de montrer a qui de droit qu'on est pas d'accord, comment eviter ceci si on biaise le droit de manif (on le biaise en le faisant passer par des endroits ininteressants, hop ni vu ni connu vous avez le droit de manifester sans pour autant en avoir le droit en réalité...)
    • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

      Posté par . Évalué à 4.

      En plus, c'est même pas de l'UTF-8, alors bon, il est vraiment nul ce journal.
    • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

      Posté par . Évalué à 0.

      Merci pour "aller faire le mariole dans la rue", mais je ne suis plus étudiant depuis quelques temps déjà. Mais comme dans mon job, tout ce que je transmet (doc utilisateur, technique etc..) est relu, je ne fais pas trop attention à l'hortographe (déformation professionnelle ;) ).
      Maintenant si mon style littéraire ne te plait pas tu m'en vois désolé, et je te conseille même faire un journal sur le style littéraire que devrait adopter les utilisateurs de LinuxFr.
      Et pour l'expression de mes idées, je n'exprime pas grand chose si ce n'est que les arguments des lycéens sont discutables, mais comme le sujet du journal n'était pas pour ou contre le bac, il n'était pas interressant de s'y étendre. Donc dans ton journal sur l'écriture correcte de commentaires sur DLFP n'oublie pas de préciser qu'il faudra penser à préciser quand on ne développera pas ses arguments.
      • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

        Posté par . Évalué à 9.

        Mais comme dans mon job, tout ce que je transmet (doc utilisateur, technique etc..) est relu, je ne fais pas trop attention à l'hortographe

        Moi comme dans la rue il y a des balayeurs, je passe mon temps à éparpiller le contenu de mes poubelles pendant le trajet entre mon appart' et le boulot.

        Quoi c'est pas pareil ? Je vois rien d'autre sur quoi troller, est-ce ma faute ?

        M
        • [^] # Re: Bonjour le niveau de style et d'orthographe.

          Posté par . Évalué à 0.

          En effet, il n'y a pas trop de rapport entre les poubelles et les fautes d'orthographe et comme les postes ne sont pas modifiable...
          Maintenant ce qui ne me plait pas ce n'est pas de voir critiquer mon orthographe, mais me dire qu'il y a mieux à faire que d'aller trainer dans les rues ou que mon argumentaire n'est pas détaillé alors que ce n'était pas le but de mon poste et pas le lieu pour lancer le débat sur le bien fondé des manifs lycéennes...
          Et à ceux qui pensent que les lycéens feraient mieux d'aller en cours plutôt que de manisfester, je trouve ça grotesque, je leur demande en quoi les lycéens ont moins le droit de manifester et de défendre leur opinion que les défenseurs du logiciel libre (manifs de Bruxelle). Ce n'est pas parcequ'on ne soutient pas un combat que ce qui le défende sont des marioles qui trainent dans les rues.
  • # Manifs lycéennes

    Posté par . Évalué à 10.

    Moi aussi je vais jouer au vieux con (c'est tellement rigolo). J'avais participé aux mainfestations de 1999-2000 pour je sais plus quelle réforme. Je ne sais plus quelle réforme, et je crois bien que je l'ai jamais su, ainsi qu'une bonne partie des milliers de lycéens qui étaient dans la rue ces jours là.

    Et c'est bien la le problème : les lycéens manifestent plus souvent pour jouer au rebelle que par conviction.

    Les interviews de lycéen en manif en témoignent, les organisateurs ou en général préparé que quelques arguments pas forcément défendable et le pékin moyen ne sait même pas pourquoi il est là.

    Enfin je reste bienveillant, c'est un peu snob, mais je trouve que les manifs lycéenne sont quand même une bonne expérience. Mais de là à se baricader et résister, c'a n'en vaut certainement pas la peine. Les gendarmes/policiers ont abusé, mais ils n'auraient jamais du avoir à aller au contact.

    Les manifestations sont justement prévues pour montrer son mécontentement, dans la rue, avec le droit de faire du bruit, pourquoi en faire plus ? Il y a droit de manifester de nombreux jours de suite, c'est presque un devoir de manifester sans "débordement".
    Bref, je trouve que c'est une sale affaire, personne n'a tord ni raison, car les forces de l'ordre ont joué aux cons, mais ils n'auraient jamais du avoir à intervenir.

    (et NON, on ne laisse pas des gens se barricader même si le batiment, n'est pas utilisé même depuis x années, et on ne passe pas si un flic dit "On ne passe pas" - sauf s'il y a une personne mise en danger)

    PS (qui n'en est plus un): J'étais un peu engagé lorsque j'était lycéen. J'ai été président du CVL - conseil de vie lycéene (Ah ! tient truc créé suite aux manifs deux ans plus tôt) - en terminale avec réunion de toute la clique - proviseur, adjoint(e) (quelle salope) et autres et je n'étais pas, mais pas du tout un paillasson. Il y a une réunion tout les ans - si ca existe encore - des délégués du lycée au niveau réginal, ou les délégué régionnaux, élus quelques mois plus tôt tenaient un discours. C'était à pisser de rire. D'ailleur un autre délégué, vraiment engagé, n'a pas du tout rit, lui. Il les a démontés, point par point, et en face, il n'y avait plus personne, enfin des petites voix chevrotantes qui ne savait pas quoi dire. Heureusement qu'un adulte est venu mettre fin à la débacle. Et j'ai constaté que les lycéens sont incapable de faire quoi que ce soit de sensé en politique : trois ans c'est trop court pour construire quoi que ce soit, et en plus tout est sclérosé par des têtes de nouilles qui veulent faire la star sur l'estrade (délégué régionaux - enfin ce qu'il en restait)
    Je ne sais pas si c'est les mêmes têtes de nouilles qui organisent les mouvement, mais si c'est le cas, lycéen, le seul conseil que j'ai à vous donner c'est : le gouvernement ne vous veux pas du mal, les réformes, il y a toujours quelque chose qui ne va pas, et de toute facon tel ou tel système ne vous rendra pas plus con ou malin, donc reste en cours tant que tu n'es pas sûr que la manif ca ne vaut pas la peine.
    (ne pas hurler : depuis quand on écoute les conseils de vieux cons ?)
    • [^] # Re: Manifs lycéennes

      Posté par . Évalué à 3.

      Moi, ce que je me suis toujours demandé, c'est pourquoi autorises t'on les lycéens mineurs à manifester alors qu'on les estime inapte à voter donc avoir une ideologie politique?
      Soit on vote à 16 ans, soit on manifeste à 18 ans. Et je pense qu'un jeune de 16/17 ans qui milite perd vraiment son adolescence: au lieu de s'amuser , de sortir le samedi / dimanche, il va tracter, ou preparer les manifs.

      Les dernières manifestation m'ont réellement fait pensé à de nombreux lycéens manipulés.
      Je me souviens en avoir vu près de St Lazare, je leur ai demandé le pourquoi du comment (je ne connais pas la reforme Fillon), elles m'ont répondu :"Fillon veut instaurer un stage en entreprise obligatoire".
      Là, je me dis qu'au contraire, c'est pas mal moi qui ai eu du mal à décrocher ma première expérience (car toujours "experience demandé"). Mais elles enchainent "et c'est mal car notre formation intellectuelle ne sera pas complète". Bien entendu elles étaient habillées en Djeunz.....
      Et c'est là que je me suis plus ou moins rendu compte qu'il y avait eu manipulation.
      • [^] # Re: Manifs lycéennes

        Posté par . Évalué à 2.

        «Moi, ce que je me suis toujours demandé, c'est pourquoi autorises t'on les lycéens mineurs à manifester alors qu'on les estime inapte à voter donc avoir une ideologie politique?»

        Pire, on autorise aussi les étrangers à manifester :( Et meme les sans-papiers :( Alors que (heureusement) ils ont pas le droit de vote non plus :(

        «Et je pense qu'un jeune de 16/17 ans qui milite perd vraiment son adolescence: au lieu de s'amuser , de sortir le samedi / dimanche, il va tracter, ou preparer les manifs.»

        Un peu comme un jeune de 16/17 ans qui, disons, utilise/code des logiciels libres ?
        • [^] # Re: Manifs lycéennes

          Posté par . Évalué à 1.

          utiliser/coder des logiciels libres, c'est s'amuser !
          Enfin pour moi.
          Quant aux sans paiers , ils ont le droit de vote dans leurs pays respectifs: on leur reconnait le pouvoir d 'avoir une opinion politique.
          • [^] # Re: Manifs lycéennes

            Posté par . Évalué à 4.

            « utiliser/coder des logiciels libres, c'est s'amuser !
            Enfin pour moi.»

            Et manifester, tracter et écrire des tracts, débattre, ça peut aussi être "s'amuser" pour d'autres, hein. Je vois pas en quoi c'est gacher sa jeunesse.

            Quand je passais mon temps devant mon ordi, on me disait *aussi* que je gachais ma jeunesse et que j'aurais mieux fait de sortir en boîte ou de me bourrer la gueule. Et je vois pas en quoi c'est forcément plus amusant que de militer, en tout cas.

            «Quant aux sans paiers , ils ont le droit de vote dans leurs pays respectifs: on leur reconnait le pouvoir d 'avoir une opinion politique.»

            Pas tous, déjà, le droit de vote, hein. Et ça me paraîtrait assez malsain de devoir demander la permission pour avoir une opinion politique. Avoir une opinion politique c'est différent de voter (y'a qu'à voir les anars (+:), y'a des mineurs qui sont beaucoup plus sûrs de leurs idées politiques que certains adultes.
        • [^] # Re: Manifs lycéennes

          Posté par . Évalué à 1.

          "Pire, on autorise aussi les étrangers à manifester :( Et meme les sans-papiers :( Alors que (heureusement) ils ont pas le droit de vote non plus :("


          Oh oui ! Oui, que des gens recherchés par la Justice défilent en toute impunité c'est trés bien ca, ca fait monter Lepén mieux qu'avec une ariane, continuez, merci et vive la gauche.
      • [^] # Re: Manifs lycéennes

        Posté par . Évalué à 0.

        [hum]
        au lieu de s'amuser , de sortir le samedi / dimanche, il va tracter, ou preparer les manifs.
        [/hum]
        JE suis désolé mais la ca va trop loin. tu considere que toute l'education en dessous du bac doit pourrir en enfer.
        que les lycéens doivent s'abrutir a se droguer, boire, conduire, polluer,... en gros consommer !
        Le lycée est justement là où se forge tout le caractere ! Ca n'est pas en allant en boite de nuit ou quoi que se soit qu'un point de vue politique va se forger, et apres le bac le caractere adulte est deja forgé et il est plus dificile de se/le modifier !

        Je rapelle que ce gouvernement est dirigé en arriere plan par le medef ! l'ecole n'est pas seulement fait pour des connaissances TECHNIQUES ! mais aussi des connaissances culturelle ! Je suis embauché dans une boite en informatique et etudiant en informatique, mais DE LOIN je prefere tous les cours de culture ! car ils apportent réellement quelquechose a la reflexion personnelle sur tous les sujets, ca n'est pas un stage en entreprise qui fera ca. Un stage en entreprise ne pourra faire qu'une chose t'intesserer dans une entreprise...

        Un stage en entreprise obligatoire = du travail gratuit pour une entreprise
        Quand tu es collegien tu n'a pas le droit d'etre remunéré pour un stage.
        Quand tu es lycéens ou a la fac tu as le droit d'etre rémunéré 33% du smic. mais TRES peu d'entreprises te remunerent !
        • [^] # Re: Manifs lycéennes

          Posté par . Évalué à 1.

          Un stage en entreprise obligatoire = du travail gratuit pour une entreprise
          Quand tu es collegien tu n'a pas le droit d'etre remunéré pour un stage


          En même temps, tu aura un boulot plus rapidement, donc un salaire plus rapidement et mieux que le RMI si tu as pu tâter le monde l'entreprise (essaie d'aller une fois dans une ANPE et trouves un boulot interessant qui ne neccessite aucune expérience).
          • [^] # Re: Manifs lycéennes

            Posté par . Évalué à 2.

            Sérieusement, tu as fait un stage ?
            Moi j'en ai fait plusieurs :IUT + 1année de spé + IUP (avec master) => ça fait 5 stages.
            Et bien j'ai vu beaucoup de stagiaires servir de main d'oeuvre gratuite (ou quasi) pour un grand nombre de boites.
            Et ensuite, quand j'ai commencé à chercher du boulôt, quand on me demandait mon expérience, si je parlais de mes stages, on me répondait que ça, ça n'est pas de la vrai expérience.
        • [^] # Re: Manifs lycéennes

          Posté par . Évalué à 2.

          Y'a souvent un sacré abus sur les stages mais si il s'agit d'un stage de 15 jours faut pas abuser non plus...

          Et même si, il s'agit de stage plus long, tu ne va pas me faire croire qu'il existe beaucoup de collègien capable de tenir le poste d'un CDI dans quelques domaines que ce soit.

          "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: Manifs lycéennes

            Posté par . Évalué à 2.

            c'est ce que je dis plus bas:
            1- Prendre quelqu'un en stage coûte de l'argent (ne serais ce qu'un bureau)
            2- Un collégien n'est pas en stage pour travailler, mais pour découvrir les relations à l'interieur d'une entreprise: Ce serait de l'inconscience de demander à un stagiaire de 14 ans de faire une mise en prod critique

            Mais, le fait qu'il connait l'entreprise peut lui permettre d'y retourner en stage de lycée, puis en stage/alternance au cours de sa formation pro. (c'est à dire: DUT, BTS, Ecole d'ingenieur) puis pourquoi pas y être embauché.

            Imagines que tu as devant toi en entretien un jeune diplomé sans stage
            et qui ne connait pas les codes vestimentaires de l'entreprise ?

            Un stage ne peut être que bénéfique pour tout le monde
            • [^] # Re: Manifs lycéennes

              Posté par . Évalué à 2.

              Je suis tout à fait pour que les gens fassent des stages, mais encore faudrait-il que ceux-ci soient pris en compte. Quand tu passes un entretien (au niveau ingé, je ne peux pas me prononcer pour le reste), et que tu es jeune diplômé, ben tu galères parce que t'as "pas vraiment travaillé".

              Quant au code vestimentaire de l'entreprise, à la poubelle :P Ici en Allemagne on prend les ingés pour des extraterrestres quand ils passent leurs entretiens en costard cravate. Alors qu'en France, sauf si t'as un CV béton qui correspond parfaitement au poste, ben tu peux toujours courir pour avoir le job si t'es pas tiré à quatre épingles, même si tu vas être en jean - t-shirt au boulot. C'est le côté pragmatique de l'Allemagne.
              • [^] # Re: Manifs lycéennes

                Posté par . Évalué à 2.

                d'un autre côté, je ne suis pas ingénieur :-)
                Plus serieusement, je suis d'accord avec ta deuxième remarque. Moi, on m'a dit en cours "seul les cadres portent des cravattes", quelle jolie surprise de voir qu'on m'obligeait à porter une cravatte chez alors que je n'étais qu'ETAM.
                Néanmoins, c'est vrai que parfois un chemise suffit ppour un techos (la plupart de mes entretiens , je les ai passé en chemise)
                • [^] # Re: Manifs lycéennes

                  Posté par . Évalué à 2.

                  En fait, ca depend pas mal du CV et de l'experience.
                  Je suis de la meme promo que woopla, et un an a peine apres mon diplome, je me suis retrouve sans emploi, fin de CDD en Angleterre.
                  En France, j'ai passé 3 entretiens dans des SSII, sans avoir l'intention d'y entrer, donc touriste. Comprendre : pas rasé depuis 2 semaines, pas coiffé, veste de costard, chemise et chaussures de ville ; mais jean noir et pas de cravate. Bref, je denottais un peu chez Alten avec tous les jeunes diplomés sortis du meme moule.
                  Bilan, les 3 boites ont voulu me revoir pour un deuxieme entretien. La différence, c'est que "j'avais l'experience" (bon, un peu spéciale, faut admettre). A l'etranger qui plus est.
      • [^] # Re: Manifs lycéennes

        Posté par . Évalué à 6.

        (...)
        Et c'est là que je me suis plus ou moins rendu compte qu'il y avait eu manipulation.


        Bof, ça c'est completement aléatoire, d'ailleurs si on remplace quelques mots :

        "Je me souviens en avoir vu près de St Lazare, je leur ai demandé le pourquoi du comment (je ne connais pas les logiciels libres), ils m'ont répondu :"Microsoft distribue des brochures aux enfants sur comment marche les ordinateurs".
        Là, je me dis qu'au contraire, c'est pas mal moi qui ai toujours eu du mal avec ça, les ordis (car c'est pas facile). Mais ils enchainent "et c'est mal car nos ordis doivent être libres". Bien entendu, ils faisaient un peu peur et étaient barbus...
        Et c'est là que je me suis plus ou moins rendu compte qu'il y avait eu manipulation."
        • [^] # Re: Manifs lycéennes

          Posté par . Évalué à 1.

          Aucun rapport....
          Bon, si tu veux comparer, comparons:

          "Oui, je connais rien à l'info et on me propose des stages sous OpenOffice" [.....] "Mais on m'a dit que c'etait pas bien, car je préfère compléter ma formation d'ecriture manuscrite"
        • [^] # Re: Manifs lycéennes

          Posté par . Évalué à 2.

          La manipulation vient de l'antagonisme créé entre stage en entreprise et formation intellectuelle. Moi, j'apprend plein de chose en bossant y compris intellectuellement.
          Bosser, ce n'est pas que être enfemré dans un bureau à taper du code / faire des df -k etc........

          Dis moi en quoi un stage en entreprise interdit une formation itnelectuelle
          • [^] # Re: Manifs lycéennes

            Posté par . Évalué à 2.

            Désolé pour la mauvaise formulation, mon exemple ne t'as pas montré ce que je souhaitais. Tu te bases sur ce que t'ont dit un groupe de filles alors qu'il y avait des milliers de lycéens, c'est comme si je me basais sur un utilisateur de linux (voire sur luc2) pour défendre le logiciel libre, c'est absurde.
            • [^] # Re: Manifs lycéennes

              Posté par . Évalué à 2.

              ok, moi aussi, j'ai mal formulé:
              Certains étaient manipulés.....
              Mais bon quand tu vois la réaction de certain ("stagiaire= viande gratuite pour les entreprise") tu te demandes si tout le monde ne pensait pas comme elles.
              Entre 1991 et 1995 , j'étais lycéens, et on se battait pour faire des stages, qui sont quoiqu'on en dise bcp plus formateur que des cours de <auto-censure> (au hasard: sport?) .
              Ah, les lycéens, c'était mieux avant :-)
      • [^] # Re: Manifs lycéennes

        Posté par . Évalué à 1.

        >Et je pense qu'un jeune de 16/17 ans qui milite perd vraiment son
        >adolescence: au lieu de s'amuser , de sortir le samedi / dimanche, il
        >va tracter, ou preparer les manifs.

        Le jeune, il attend d'avoir 30 ans, un boulot et pleins de brouzoufs pour sortir le samedi / dimanche... Alors avant, il s'occupe.
  • # mouarf

    Posté par . Évalué à 6.

    Dans la rue, yavait une manif lyceenne.
    Un bataillon d'hysteriques pucelles
    etait en train de crier des slogans rebelles :
    "On veut des mars et des machines a cafe,
    mais on est pas avec les casseurs!!"
  • # Tsssk

    Posté par . Évalué à 6.

    Moi je trouve que c'est nimporte quoi ces manifestations. De toute façon j'ai vu comment ça se passe en ce moment au lycée, les 3/4 du temps, les "grévistes" sont des gens qui veulent sécher tout simplement.

    Ensuite, ceux qui manifestent, les 3/4 du temps, ils manifestent pour manifester, pour dire "J'existe". Après bien sur il reste peut être 25% de gens qui sont vraiment intéressés avec des vrai arguments. Déja ça refroidi sur la pertinance des manifestants lycéens.

    Si on va encore plus loin, j'ai remarqué que souvent, les mouvements sont issus non pas des élèves, mais des professeurs, qui ont une grande influance sur les élèves. Un prof qu'on aimes bien si il dit que "truc chouette" c'est pas bien avec 3 arguments, c'est bon on est d'accord, sans même regarder le texte en question, en entier, et pas seulement en partie.

    Encore une chose, franchement, controle continu, je voit pas ce qu'il ya de mal, je trouves même que c'est une tres bonne avancée. Un exemple simple: tu es en T°S tu as l'option maths, et manque de chance le jour de l'épreuve de maths, mégastress, et tu fais une erreur dans le début du problème sur 8 points (sur 20 on va dire). C'est dommage ta de forte de chances de ne pas avoir le BAC. Pourtant estce que cela reflete ton niveau ? C'est bien à ça que le bac est censé servir, n'estce pas ? non.

    Voila, a+,
    • [^] # Re: Tsssk

      Posté par . Évalué à 1.

      C'est comme dans n'importe quel mouvement.
      Dans les logiciels libres, tu as ceux qui défendent à feu et à sang les libertés fondamentales des logiciels, et t'as ceux qui utilisent parce que c'est gratuit.
      Pour autant, vas-tu dire "c'est n'importe quoi ces logiciels libres, seulement 25% de gens croient à la liberté" ? (je sais que mon chiffre est dénué de sens ici mais c'est un exemple après tout)
      • [^] # Re: Tsssk

        Posté par . Évalué à 2.

        nan, mais bon...
        le controle continu, je vois VRAIMENT pas ou se trouve le probleme, bien au contraire... surtout que ca donne bien plus de chances aux eleves, c'est quand meme plus facile de se ramasser a une epreuve que pendant toute une annee.

        pour le stage, il est ou le probleme?
        ca ouvre l'etudiant au monde de l'entreprise, ca evite d'avoir des mecs qui sortent a bac+5 qui ont jamais foutu les pieds dans une boite, ca permet de voire ce qui les attends a la sortie des etudes, de voir ce que peut leur apporter concretement l'enseignement du lycee, de rencontrer d'autres personnes que des branleurs de hippies de 17 ans, de se forger le caractere au contact d'autre personnes, de decouvrir les relations sociales au sein de l'entreprise, ca donne un avant gout de la vraie vie quoi!!
        Enfin bref, mis a part l'arguement fallacieux "ca fait du travail gratuit pour l'entreprise, et les entreprises c'est des maichants" (mais oui, et la marmotte...), ya autre chose qui pose probleme?
        • [^] # Re: Tsssk

          Posté par . Évalué à 3.

          Je n'ai pas d'avis sur les manif et cie, par contre, j'en ai un sur le contrôle continu. Pour moi, c'est une très maivaise chose au Bac.

          La principale raison est que pour moi, il faut conserver un sujet de bac identique pour tout le monde, ce qui permet une certaine homogénéité. Il reste toujours l'incertitude du correcteur, mais bon, on y échappera jamais et je ne pense pas que ça soit ça qui fasse que tu aies ou non ton bac.

          Ensuite l'argument du stress ne tient pas. Le stress, ça fait partie de la vie, et il faut aussi savoir le gérer. Tu peux être le plus intelligent du monde, si tu ne sais pas sortir le bon savoir au bon moment ça ne sert à rien. Tout est comme ça ensuite, concours, partiels, entretiens d'embauches, et même le permis de conduire...

          Il faut savoir que de toutes façons, le controle continu est déjà pris en compte grâce au dossier scolaire lors des délibérations du jury et du rattrapage.
          • [^] # Re: Tsssk

            Posté par . Évalué à 2.

            Attention, il ne faut pas oublier que l'exmain final reste déterminant, mais un peu moins.. Les élèves auront le droit de se planter sur un petit truc désormais, ce qui n'étais pas le cas avant. (exemple du sujet de maths ou tu loupes la première question...)
          • [^] # Re: Tsssk

            Posté par . Évalué à 1.

            et puis faut pas oublier tout les changements de note effectués pour donner le bac..
            et ainsi atteindre parfaitement le quota annuel attendu
          • [^] # Re: Tsssk

            Posté par . Évalué à 1.

            "La principale raison est que pour moi, il faut conserver un sujet de bac identique pour tout le monde"


            C'est de l'humour ? 70% des bac n'ont de bac que le nom, et sont en fait des cap amélioré sans grand rapport avec le vrai Bac.
    • [^] # Re: Tsssk

      Posté par . Évalué à 2.

      «Si on va encore plus loin, j'ai remarqué que souvent, les mouvements sont issus non pas des élèves, mais des professeurs, qui ont une grande influance sur les élèves.»

      L'argument comme quoi les élèves sont "manipulés" par leurs profs (je sais, tu emploies pas ce terme ici, mais je l'ai vu dans un autre commentaire) est souvent ressorti, mais il y a des faits derrière ?

      Parce que personellement, ayant un peu suivi les manifestations lycéennes à Lyon, j'avais plutôt l'impression que les lycéens auraient bien aimé un soutien des profs, mais que concrètement, à part quelques uns de SUD et de la CNT (plus un peu de FSU et CGT vers la fin), y'en avait pas énormément.

      Que des lycéens manifestent sans être vraiment au courant, pour aller avec leurs copains ou pour sécher un cours, je veux bien. Qu'il y ait une influence des profs à un moment ou à un autre, je veux bien aussi (mais aussi une influence des directeurs d'établissement, qui menaçaient de virer les grevistes, d'ailleurs) mais parler de manipulation ça me paraît un peu exagéré (et insultant, accessoirement).
      • [^] # Re: Tsssk

        Posté par . Évalué à 1.

        C'est bien pour cette raison que je n'ai pas employé le terme manipulation :-)

        Cela impliquerais aussi une généralisation, or dans beaucoup de cas, ce ne sont pas les plus nombreux qui font le gros du bruit.
      • [^] # Re: Tsssk

        Posté par . Évalué à 1.

        Sauf que Lang déclarait 2 mois avant qu'il était temps de foutre "la merde un peu" dans les lycées.

        Et oui, la manipulation, par déf, c'est invisible...
    • [^] # Re: Tsssk

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Certes, il y a un grand nombre des personnes qui ne vont pas en cour les jours de greves qui sont en fait que des secheurs profitant de l'occasion. MAIS ils ne vont pas souvent à la manifestation, ils preferent aller jouer à la play chez l'un des secheurs.

      Ensuite à la manifestion, il y a de nombreuses personnes qui sont manipulés, mal informé etc... (on devrai toujours commencer par un débat avant d'aller gueuler sur des choses qu'on connait pas bien)
      Et on rajoute quelques perturbateurs ainsi que des eleves qui sont là histoire de rigoler en manifestant.

      J'en connais aussi un bon nombre d'eleves qui sont en cour car ils veulent pas se faire déchirer par leurs parents à la maison mais qui sont contre certains points de la réforme. Ou encore ceux qui ne peuvent pas se permettre pour ne pas redoubler (je cottois principalement des eleves en S-SI et cette année, environ la moitier des eleves redoublent sur les 2 classes de 1ere...)

      C'est pas aussi simple que "3/4 des eleves qui manifestent sont des secheurs" en plus ca dépend fortement des manifs... Y'en a des organisés (FIDL, UNL etc...) et d'autres pour secher...


      Pour ce qui est de louper son bac car on a stressé en maths... Heureusement que tu as le droit de recommencer 2 matieres si tu as loupé ton bac. (rattrapage)
      • [^] # Re: Tsssk

        Posté par . Évalué à 0.

        D'ailleurs, avons nous retrouvé les GSMs volés?
      • [^] # Re: Tsssk

        Posté par . Évalué à 2.

        Y'en a des organisés (FIDL, UNL etc...) et d'autres pour secher...

        Ca me fatigue de voir des choses comme ça, les deux syndicats lycéens FIDL et UNL (financés majoritairement par le PS) n'ont aucune représentativité et ont d'ailleurs cessé d'organiser, comme tu dis, les manifs très tot puis ensuite les ont rejoint puis sont de nouveau partis et tout ça, avec un seul objectif : se faire voir à la télé.
  • # Mouais

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Comme le disait l'autre plus haut, il serait intéressant de voir les charges qui pèsent contre ces lycéens. Détruire des salles d'informatique de lycée, par exemple, c'est manifester ?

    Par ailleurs, lorsqu'on signe une pétition, en général on s'interroge pas sur ce qu'elle demande ? Parce qu'ici « soutenir », si vous lisez le texte, ça signifie exiger que les jeunes interpellés n'aient pas droit à un procès dans les règles.
    Et pourquoi donc ? Si ces jeunes sont innocents, ils seront innocentés, je ne vois pas où est le problème. S'ils ne sont pas innocent, au nom de quoi seraient-ils épargnés ?

    En bref, ici nous est proposée une pétition :
    - demandant de ne pas regarder le détail des faits
    - demandant une justice à deux vitesses

    Chacun en pense ce qu'il en veut, moi je n'aime pas.
    • [^] # Re: Mouais

      Posté par . Évalué à 2.

      Ce que la pétition demande ici, c'est de ne pas faire le procès d'un mouvement social, ni plus, ni moins.
      Il y a eu des incidents, ok, est-ce une bonne raison pour faire tomber quelques lycéens pour ce que tout un groupe était d'accord de faire ?
      Je rajoute aussi qu'il n'y aurait pas eu d'incidents si le ministère de l'Education Nationale avait un peu écouté les lycéens au lieu de les mépriser comme il l'a fait.
      • [^] # Re: Mouais

        Posté par . Évalué à 3.

        mouarf...

        ben t'as qu'a acquitter d'office les emeutiers qui petent tout ponctuellement dans les cites, puisqu'ils font partie d'un mouvement social et qu'on ne va pas faire tombre quelques lascard pour ce que tout un groupe etait d'accord de faire.

        yaurait pas eu d'incident si les lyceens s'etaient controlles. Ils n'avaient pas a occuper un batiment, pas a casser des choses, c'est tout, et ce quelque soit l'attitude du ministere ou de qui que soit qui fasse office d'interlocuteur.
        • [^] # Re: Mouais

          Posté par . Évalué à 2.

          ben t'as qu'a acquitter d'office les emeutiers qui petent tout ponctuellement dans les cites, puisqu'ils font partie d'un mouvement social et qu'on ne va pas faire tombre quelques lascard pour ce que tout un groupe etait d'accord de faire.

          Rien à voir, et c'est quoi le mouvement social dont font partie ces "lascards" (mot détestable d'ailleurs) ?

          yaurait pas eu d'incident si les lyceens s'etaient controlles. Ils n'avaient pas a occuper un batiment, pas a casser des choses, c'est tout, et ce quelque soit l'attitude du ministere ou de qui que soit qui fasse office d'interlocuteur.

          Je ne sais pas si tu en as déjà eu l'occasion mais te retrouver face à un interlocuteur qui t'ignore, te méprise alors qu'il est censé tenir compte de tes choix, c'est un peu agaçant, les lycéens ont répondu comme ils pouvaient.
          Bien sur, personne ne t'oblige à signer la pétition si tu n'es pas d'accord avec ce qu'elle demande.
          • [^] # Re: Mouais

            Posté par . Évalué à 3.

            en gros tu demandes un passe droit pour un certains groupe de personne qui ont commit des infractions sous pretexte qu'ils appartiennent a un mouvement social qui est bien (c) (tm).

            Rien à voir, et c'est quoi le mouvement social dont font partie ces "lascards" (mot détestable d'ailleurs) ?
            et c'est quoi le mouvement social des lyceens? Et quand bien meme ils feraient partie d'un mouvement social, en quoi ca excuserait ou justifierait une eventuelle grace?

            Je ne sais pas si tu en as déjà eu l'occasion mais te retrouver face à un interlocuteur qui t'ignore, te méprise alors qu'il est censé tenir compte de tes choix, c'est un peu agaçant, les lycéens ont répondu comme ils pouvaient.
            sisisi, ca m'est deja arrive, et je vois pas en quoi ca justifie des actes illegaux.

            Bien sur, personne ne t'oblige à signer la pétition si tu n'es pas d'accord avec ce qu'elle demande.
            ben encore heureux, tiens.
            • [^] # Re: Mouais

              Posté par . Évalué à 2.

              et c'est quoi le mouvement social des lyceens? Et quand bien meme ils feraient partie d'un mouvement social, en quoi ca excuserait ou justifierait une eventuelle grace?

              Ben, le mouvement social, c'est de manifester contre une loi... Ce que je veux dire, c'est que les lycéens ont agi au sein d'un collectif et non pas en commetant des actes isolés. Cela peut ne pas excuser ni justifier mais dans ce cas là, qu'on inculpe tous ceux qui ont participé à ces actions et pas seulement des gens pris au hazard ou les soi-disant meneurs, parce qu'il fallait quelqu'un pour payer les dégats.

              sisisi, ca m'est deja arrive, et je vois pas en quoi ca justifie des actes illegaux.

              Je ne sais pas si ça justifie les actes illégaux mais je ne vois pas d'autres solutions pour se faire entendre.
              • [^] # Re: Mouais

                Posté par . Évalué à 2.

                Ben, le mouvement social, c'est de manifester contre une loi...Ce que je veux dire, c'est que les lycéens ont agi au sein d'un collectif et non pas en commetant des actes isolés.
                oui, et alors ?

                Cela peut ne pas excuser ni justifier mais dans ce cas là, qu'on inculpe tous ceux qui ont participé à ces actions et pas seulement des gens pris au hazard ou les soi-disant meneurs, parce qu'il fallait quelqu'un pour payer les dégats.
                ben comme toujours dans les manifs qui partent en vrille, on inculpe ceux qu'on a interpelle, soit effectivement une minorite de ceux qui etaient presents.
                quelle serait ta position si les 200 manifestants etaient inculpes?
                mon petit doigt me dit qu'elle serait la meme.

                Je ne sais pas si ça justifie les actes illégaux mais je ne vois pas d'autres solutions pour se faire entendre.
                ben voyons...Ils se sont faits entendre?
                C'est surtout le juge qui va entendre les inculpes, c'est tout ce a quoi ca a servit.
                • [^] # Re: Mouais

                  Posté par . Évalué à 2.

                  oui, et alors ?
                  Bah, faire un procès d'un lycéen pour des décisions votés en Assemblée générale par plusieurs centaines, je trouve ça injuste.

                  quelle serait ta position si les 200 manifestants etaient inculpes?
                  mon petit doigt me dit qu'elle serait la meme.

                  Si les 200 manifestants étaient inculpés, la situation serait bien différente et je n'ai à vrai dire pas réfléchi sur ma position dans ce cas là.

                  ben voyons...Ils se sont faits entendre?
                  C'est pas faute d'avoir essayé...
                  • [^] # Re: Mouais

                    Posté par . Évalué à 2.

                    faire le proces d'un lyceen qui a commit deliberement une infraction pour exprimer son refus d'une reforme votee par les elus du peuple, tu trouves ca injuste?

                    C'est pas faute d'avoir essayé...
                    ben ouais, qu'est ce que tu veux, dans la vie on n'a pas toujours ce qu'on veut, faut bien s'y faire... en tout cas, c'est pas en occupant des batiments qu'on obtient ce qu'on veut.
                    • [^] # Re: Mouais

                      Posté par . Évalué à 2.

                      faire le proces d'un lyceen qui a commit deliberement une infraction pour exprimer son refus d'une reforme votee par les elus du peuple, tu trouves ca injuste?

                      Bon c'est la dernière fois que je réponds, j'en ai marre du dialogue de sourd.
                      Ce que je trouve injuste, c'est qu'un lycéen prenne pour ce qu'un ensemble de personnes a fait. Voila.
                      • [^] # Re: Mouais

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        « dialogue de sourd.
                        Ce que je trouve injuste, c'est qu'un lycéen prenne pour ce qu'un ensemble de personnes a fait »

                        Rassure toi, la loi est avec toi -- et par conséquence les juges aussi.

                        Ceux qui veulent te faire signer une pétition, eux, veulent l'inpunité pour tous les lycéens, indépendemment de leurs actes.
                      • [^] # Re: Mouais

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        Dans ce cas, il faut faire une prétition pour demander à ce que tous les lycéens soient inculpés, pas le contraire.

                        Comme ils sont solidaires et prêts à assumer leurs actes, hé bien qu'ils aillent comme des grands.

                        C'est bien facile de faire la grande gueule sous prétexte du groupe pour n'avoir rien a assumer par la suite.
                      • [^] # Re: Mouais

                        Posté par . Évalué à 0.

                        Ben l'ensemble n'a qu'à se porter solidaire, comme pour les faucheurs solidaires.

                        Pourquoi des gens qui n'ont rien à voir avec cette mascarade devrait être solidaires avec, alors que vous êtes même pas foutus d'être solidaires entre vous ?
                      • [^] # Re: Mouais

                        Posté par . Évalué à 1.

                        On interdit pas aux autres, ainsi qu'à leur parent, de se dénoncer.


                        Tu prend le gouvernement pour aussi con que toi. Tu pense bien qu'un groupe qui se révolte, on sait trés comment le traiter : décimation, une condamnation pour 10 coupables. Et là, miracle, l'ordre Républicain est rétablis, donc c'est Juste.
                  • [^] # Re: Mouais

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Bah, faire un procès d'un lycéen pour des décisions votés en Assemblée générale par plusieurs centaines, je trouve ça injuste.
                    Si une AG decide qu'on doit tuer le president, ca ne fait pas de sa décision une raison pour que je le fasse.
                    La decision d'un AG n'est pas supérieure à la loi.

                    Ca c'est juste pour te répondre directement.
                    Ensuite, pour encore plus détruire l'argument, l'AG a-t-elle décidé de commetre des actes illégaux?
                    • [^] # Re: Mouais

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Si une AG decide qu'on doit tuer le president, ca ne fait pas de sa décision une raison pour que je le fasse.
                      La decision d'un AG n'est pas supérieure à la loi.


                      Bien sur que non, mais c'est une raison pour que tous ceux qui ont participé soit traité de la même manière.

                      Ensuite, pour encore plus détruire l'argument, l'AG a-t-elle décidé de commetre des actes illégaux?

                      Oui, elle a décidé d'occuper un batiment important.
                      • [^] # Re: Mouais

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Au procès, les lycéens pourront toujours faire valoir qu'ils sont irresponsable pénalement au motif qu'ils ont obei au commandement de l'autorité légitime.

                        Ce sera au juge de déterminer si l'argument est recevable. Je ne pense pas que ce soit le cas, car l'autorité de l'AG est sans doute discutable et l'acte proposé était manifestement illégal.

                        Pourquoi vouloir faire le procés sans la Justice ?


                        « mais c'est une raison pour que tous ceux qui ont participé soit traité de la même manière. »

                        De fait, on ne peut mettre en examen des individus non identifiés. Soit on abandonne toute idée de justice, soit on fait ce que la justice fait en France : on juge des individus pour des actes précis qu'ils ont commis eux-même, délibérement, et la peine ne peut exceder ce que la loi prévoit.

                        Exemple concret sur un theme pour lequel les accusés ont rarement la cote (ca simplifiera l'exemple) : dans le cas d'un attouchement sexuel en réunion, si tout les auteurs n'ont pas été indentifié, on juge ceux identifié et leur condamnation ne peut exceder ce qui a été prévu par la loi. En bref, la peine encourue est la même, peu importe que tout les auteurs aient été mis en examen ou pas.
              • [^] # Re: Mouais

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                « Ben, le mouvement social, c'est de manifester contre une loi... Ce que je veux dire, c'est que les lycéens ont agi au sein d'un collectif et non pas en commetant des actes isolé
                [...]
                Je ne sais pas si ça justifie les actes illégaux mais je ne vois pas d'autres solutions pour se faire entendre.»

                Je pense qu'il y a un malentendu. Les braves auteurs des pétitions ne donnent pas de détails, bien sur, mais en droit pénal français, on ne peut lancer de procédure contre un individu au pif.

                Et si tu creuses un peu, tu verras que les concernés ont été interpellés pour des actes précis, qu'ils ont commis délibérement.

                Manifester, par exemple, ce n'est pas cracher sur un commissaire de police à bord d'une automobile. Cet acte ne change rien au contexte politique (la loi), cela ne fait rien entendre sinon un manque évident de respect pour une certaine catégorie de fonctionnaires.
                • [^] # Re: Mouais

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Et si tu creuses un peu, tu verras que les concernés ont été interpellés pour des actes précis, qu'ils ont commis délibérement.

                  Bon, étant donné que j'ai été un "activiste lycéen" et ait participé à ces actions, je pense que je n'ai pas besoin de creuser plus. Le fait est que plusieurs lycéens ont été inculpés au hasard ou parce que les RG les avaient déjà vu sur les camions de la coordination lycéenne, par exemple.

                  Manifester, par exemple, ce n'est pas cracher sur un commissaire de police à bord d'une automobile. Cet acte ne change rien au contexte politique (la loi), cela ne fait rien entendre sinon un manque évident de respect pour une certaine catégorie de fonctionnaires.

                  Je t'ai répondu sur cette histoire et c'est le seul exemple dont je me souvienne qui ait été interpellé pour un acte précis et isolé.
                  • [^] # Re: Mouais

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Le fait est que plusieurs lycéens ont été inculpés [...] parce que les RG les avaient déjà vu sur les camions de la coordination lycéenne


                    Ben ouais, c'est ça les responsabilités. Quand ça dégénère, ce sont les responsables qui trinquent, et c'est partout pareil. Ça leur fera un excellent apprentissage de la vie au passage, puisque visiblement ils ont été trop bêtes jusqu'à présent pour avoir un minimum d'éducation.
                    • [^] # Re: Mouais

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Ben ouais, c'est ça les responsabilités.
                      Bon, j'ai déjà dis qu'il n'y avait pas de responsables, à proprement parler, puisque les décisions étaient prises démocratiquement en AG par une coordination de lycées.

                      Ça leur fera un excellent apprentissage de la vie au passage, puisque visiblement ils ont été trop bêtes jusqu'à présent pour avoir un minimum d'éducation.
                      Je me demande d'où te vient cette haine des lycéens mais je la trouve déplacée et inutile.
                      • [^] # Re: Mouais

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Bon, j'ai déjà dis qu'il n'y avait pas de responsables, à proprement parler, puisque les décisions étaient prises démocratiquement en AG par une coordination de lycées.
                        ben si, ya la responsabilite de suivre ou non.
                        c'est meme encore pire, c'est meme pas une manif qui degenere, c'est une organisation qui a premedite son affaire...
                        et tu demandes qu'on les acquitte?
                        t'as du culot quand meme...
                        • [^] # Re: Mouais

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Où est ce-que tu m'as vu demander de les acquitter ?
                          Ce que je demande moi, c'est que ces quelques lycéens n'ait pas à payer ce qu'une organisation avait décidé démocratiquement.
                          Comme dis ailleurs, il est vrai que de faire comme les faucheurs volontaires aurait été intelligent. Ca ne s'est pas fait, c'est dommage.
                          • [^] # Re: Mouais

                            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                            Optik, relis la pétition. La pétition demande l'abandon des poursuites. Pire qu'un acquitement, la pétition demande à ce que la justice n'examine pas le cas.
                            • [^] # Re: Mouais

                              Posté par . Évalué à 2.

                              Euh d'accord, je l'ai lue mais ce n'est pas ma pétition bien que je pense la signer. Il s'est constitué un comité de soutien de plusieurs organisations syndicales, politiques et humanitaire (je me demande si c'est bien le mot) qui est à mon sens beaucoup plus actif que cette pétition de SUD.
                              Dans le cas présent, l'abandon des poursuites me parait la solution la plus simple : juger le groupe me parait inconcevable notamment pour les moyens de la justice, juger chaque personne pourrait être caution à des peines qui ne sont pas proportionnelles aux dommages causés, comme cela a été le cas à Toulouse.
                              • [^] # Re: Mouais

                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                Nous ne sommes pas du tout d'accord.

                                Je l'ai déjà dit, je ne compte pas revenir dessus : on ne juge pas de groupes, en France, on juge des individus pour leurs actes propres.

                                Pour le reste, je ne vois pas ce qui vous fait mettre en doute l'honneteté et les compétences des tribunaux français dans le cas présent. Vos accusations sont graves.
                                • [^] # Re: Mouais

                                  Posté par . Évalué à -1.

                                  Surtout que les juges sont notoirement de gauche..

                                  Ca va chercher loin ca, diffamation des juges ??
                      • [^] # Re: Mouais

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Bon, j'ai déjà dis qu'il n'y avait pas de responsables


                        Être sur les camions de coordination et harranguer la foule, c'est être responsable. Tu ne peux pas demander à des gens de faire de schoses sans avoir ta part de responsabilité.

                        Je me demande d'où te vient cette haine des lycéens mais je la trouve déplacée et inutile.


                        Quelle haine ? Souligner la connerie de certains (quelques dizaines, relis mes commentaires plus haut), c'est faire preuve de haine à leur égard ? C'est bon, on a compris, vous êtes des paranos ! Les forces de police vous en veulent, la justice vous en veut, les gens qui ne veulent pas signer votre pétition vous en veulent, ceux qui vous critiquent vous haïssent, l'esprit des gens ici vous donne envir de lâcher l'open source (c), etc. Vous n'en faîtes pas un peu trop là ? Vous ne seriez pas en train de mélanger tout et n'importe quoi par hasard ?
                        • [^] # Re: Mouais

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Quelle haine ? Souligner la connerie de certains (quelques dizaines, relis mes commentaires plus haut), c'est faire preuve de haine à leur égard ? C'est bon, on a compris, vous êtes des paranos ! Les forces de police vous en veulent, la justice vous en veut, les gens qui ne veulent pas signer votre pétition vous en veulent, ceux qui vous critiquent vous haïssent, l'esprit des gens ici vous donne envir de lâcher l'open source (c), etc. Vous n'en faîtes pas un peu trop là ? Vous ne seriez pas en train de mélanger tout et n'importe quoi par hasard ?

                          En matière de parano, tu fais mieux que moi (oui, moi, ce n'est ni ma pétition, ni l'avis d'un quelconque panel de gens que je donne, c'est le mien, et en tant qu'observateur de ces evenements). Tu m'attribues des commentaires qui ne sont pas les miens, ni ceux des lycéens d'ailleurs, enfin bref, j'ai du mal à comprendre ce qui suscite autant d'engouement chez toi.
                          • [^] # Re: Mouais

                            Posté par . Évalué à 1.

                            En matière de parano, tu fais mieux que moi (oui, moi, ce n'est ni ma pétition,


                            Ce n'est pas ma pétition non plus, très loin de là d'ailleurs.

                            Tu m'attribues des commentaires qui ne sont pas les miens, ni ceux des lycéens d'ailleurs


                            Je n'ai fait que reprendre les arguments ressassés dans tout ce journal par ceux qui voudraient qu'on signe. Je n'ai jamais dit que tous les commentaires étaient de toi.

                            j'ai du mal à comprendre ce qui suscite autant d'engouement chez toi.


                            Pareil, je te retourne la question. Pour quelqu'un qui n'est pas auteur de la pétition, je trouve que tu mets beaucoup de coeur à la défendre, faisant même preuve de mauvaise foi ou de surdité volontaire façe aux arguments que t'exposent les opposants à un tel passe-droit, « j'ai du mal à comprendre ».
                            • [^] # Re: Mouais

                              Posté par . Évalué à 2.

                              Je n'ai jamais défendu la pétition dans mes commentaires, je défends simplement les lycéens puisque je pense savoir un peu mieux que d'autres ce qu'il en est puisque j'ai moi-même fait partie des actions "illégales".
                              En ce qui concerne la mauvaise foi ou la surdité volontaire, si cela m'est arrivé, c'est bien malgré moi et je te prie, ainsi qu'à tous les autres lecteurs, de m'en excuser.
                              • [^] # Re: Mouais

                                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                Disons que le noeud du débat, c'est que toi tu sembles persuadé, fort de ton expérience, que les prévenus devraient être acquités.

                                Moi, qui suit opposé à de telles pétitions, je n'en sais rien. Je pars du principe qu'il est préférable de laisser la justice procéder, qu'il est préférable de laisser ceux qui ont un dossier sur le bureau statuer, nous qui n'avons quasiment aucune info.

                                Toi tu y étais, nous dis-tu. Tu étais avec ceux qui ont été interpellés ? Tu es sur qu'ils n'ont pas fait ce qu'on leur reproche ? A te lire, on dirait que tu ne contestes pas que les prévenus ont commis des infractions. Tu semble dire que le problème pour toi serait de voir des condamnations exagérées : rassures toi, ils ne pourront jamais être condamné au-delà de ce que la loi prévoit. Donc ils ne pourront pas être condamné au-delà de ce que la sociéte estime correct pour l'infraction qu'ils ont commise, seul ou parmi 200 autres.

                                Donc, étant exclu que les prévenus aient une condamnation excédant ce qui est prévu par la loi, en admettant comme tu sembles le faire qu'ils soient coupable, au nom de quoi exiger une immunité ?
                      • [^] # Re: Mouais

                        Posté par . Évalué à -2.

                        Tu comprend mal : la LOI à été VIOLE, donc IL FAUT DES RESPONSABLES, et le reste on s'en fou.
                  • [^] # Re: Mouais

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    « Bon, étant donné que j'ai été un "activiste lycéen" et ait participé à ces actions, je pense que je n'ai pas besoin de creuser plus. Le fait est que plusieurs lycéens ont été inculpés au hasard ou parce que les RG les avaient déjà vu sur les camions de la coordination lycéenne, par exemple. »

                    Si tu as raison, il ne pourront jamais être condamné, vu le droit pénal français (qui ne prévoit pas qu'il soit possible d'etre condamné sur la base d'une déclaration des RG ; par ailleurs, un policier ne peut pas témoigner sous serment lors d'un procès criminel ou correctionnel (pour éviter que l'enqueteur puisse avoir un poids trop lourd dans le jugement); il ne peut donc pas être base de jugement).

                    Mais, à mon avis, si on en parle ici, c'est parce que ni le parquet ni ceux qui soutiennent les prévenus ne sont d'avis qu'il n'existe pas un dossier solide contre chaque prévenu.

                    Mais évidemment, ceux qui font signer des pétitions sont bien silencieux.

                    C'est un peu comme ceux qui parlent des executions de déserteurs de 1917, qui oublient de préciser qu'il s'agissait la plupart du temps d'affaire de vols ou de viols.
                    Je ne met pas en doute votre parole mais je vous conseille de vous méfier lorsque des gens vous demande d'avoir un avis sur une procédure pénale sans vous donner d'infos précises.
              • [^] # Re: Mouais

                Posté par . Évalué à 1.

                "dans ce cas là, qu'on inculpe tous ceux qui ont participé à ces actions et pas seulement des gens pris au hazard ou les soi-disant meneurs, parce qu'il fallait quelqu'un pour payer les dégats."



                Ton collectif ne peut être reconnu par la loi que comme association de malfaiteur, et ca je ne te le conseil pas. Donc collectif ou pas tu es individuellement responsable, et en condamner au hasard, ca fait toujours exemple et réfléchir.


                Par ailleur ce n'est pas au élus à écouter des gamins, mais au gamins à écouter les élus, qui on un peu plus d'expérience que toi et d'étude aussi. En t'opposant à la Loi tu t'oppose à la Volonté Général, à la République; c'est déja assez grave pour ne pas en plus commettre des illégalités.
                • [^] # Re: Mouais

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Ah bon, en étant opposé à un projet de loi où même à une loi, on s'oppose à la volonté générale ?

                  Si tel est le cas, la loi n'évoluerait jamais, elle serait figée à jamais (or elle évolue régulièrement).

                  Pour ma part, je pense qu'on peut tout à faire s'opposer à des lois. On peut estimer qu'une loi n'est pas bonne. Et cela est encore plus vrai pour un projet de loi.
                  Ainsi, à titre d'exemple, je trouve normal personnellement que l'homosexualité ne soit plus pénalement condamnable.

                  De fait, la contestation est un droit et la démocratie est justement fondée sur le droit de contester.
                  Mais avoir un avis, vouloir un changement politique, vouloir changer des lois, ça ne signifie pas troubler l'ordre public, ça ne signifie pas détruire des batiments ni insulter des individus. Et là est le problème. Pas ailleurs. Et ce sont ces faits-là qui seront jugé. Les procès politiques n'existent pas en France, contrairement à ce que les extrêmes d'un bord ou de l'autre peuvent prétendre.
          • [^] # Re: Mouais

            Posté par . Évalué à 2.

            il est censé tenir compte de tes choix

            Tu peux préciser ta pensé ? pourquoi les politiciens seraient sensé tenir compte des choix des lycéens ? Les lycéens sont des gens avec assez d'expérience pour qu'on leur fasse confiance et qu'on leur laisse les rênes de l'éducation nationnale ? Tiens je propose qu'on les laisse faire les programmes aussi.
      • [^] # Re: Mouais

        Posté par . Évalué à 2.

        Ce n'est le jugement d'un mouvement lycéen mais bien des exactions commise par certains "pseudo manifestants"
        • [^] # Re: Mouais

          Posté par . Évalué à 2.

          Non, sauf si tu considères que ce sont des pseudos manifestants qui ont investi un batiment à 200.
          • [^] # Re: Mouais

            Posté par . Évalué à 5.

            et alors?
            manifestants ou non, ils n'avaient pas a investir le batiment.
            C'EST TOUT!!!!
            • [^] # Re: Mouais

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Les interpellés l'ont été pour des actes bien plus précis.

              Exemple concret : on a un brillant « représentant » qui crache sur un commissaire de police
              http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3226,36-654271@51-653571,(...)
              • [^] # Re: Mouais

                Posté par . Évalué à 2.

                Je t'ai répondu un peu plus bas, j'ai d'autres exemples de lycéens inculpés qui n'en avaient pas fait plus que les autres. Lui a joué au con et a craché sur un commissaire alors que la manifestation était terminée, c'est son affaire. (Bien qu'il ait été condamné à 5 mois de prison avec sursis plus 500 ¤ d'amendes (!), ce que je trouve beaucoup pour un crachat)
                • [^] # Re: Mouais

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  La peine ne me choque pas. 5 mois de prison avec sursis, c'est du préventif, ça ne mange pas de pain.
                  Pour le reste, le juge personnalise les peines en fonction de la condition du condamné : s'il a choisit 500 euros, c'est que c'est dans les moyens du condamné.
                  D'ailleurs le condamné aurait pu choisir de faire des TIG en lieux et place du paiement des 500 euros, il a trouvé plus agréable de payer, c'est donc que ce n'est pas un problème pour lui.

                  Ceci étant précisé, je ne vois pas ce que change le fait que la manifestation ait été terminée ou pas. Il n'y a rien dans le code pénal qui dise qu'il existe des moments précis où il est permis de cracher sur autrui. Je vois mal ce qui justifierait une telle exception.

                  Pour le reste, « ne pas en avoir fait plus », ce n'est pas vraiment la question. La question c'est de savoir s'ils en ont fait assez, c'est a dire trop.
                  Ces individus ne sont pas poursuivi parce qu'ils ont participé à un mouvement social mais parce qu'il commis une infraction. Et c'est à ce titre qu'ils seront jugé. A moins de prétendre que les juges sont des vendus, il n'y a aucune raison de ne pas laisser justice se faire -- et si on considère que les juges sont des vendus, il va falloir justifier le propos.
                  • [^] # Re: Mouais

                    Posté par . Évalué à 2.

                    La peine ne me choque pas. 5 mois de prison avec sursis, c'est du préventif, ça ne mange pas de pain.
                    Ca, c'est toi qui le dit, ça fait tache sur un casier judiciaire et il est plus dur de trouver certains boulots par la suite.

                    Ceci étant précisé, je ne vois pas ce que change le fait que la manifestation ait été terminée ou pas. Il n'y a rien dans le code pénal qui dise qu'il existe des moments précis où il est permis de cracher sur autrui. Je vois mal ce qui justifierait une telle exception.
                    Tout à fait d'accord, mais je ne justifie rien, cette personne a fait une connerie en dehors de la manifestation, il n'a rien à voir avec les autres.

                    Pour le reste j'ai déjà répondu plus haut ou plus bas.
                    • [^] # Re: Mouais

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Ca, c'est toi qui le dit, ça fait tache sur un casier judiciaire et il est plus dur de trouver certains boulots par la suite.
                      ouais, enfin bon, 5 mois de sursit dans une manif lyceene, c'est surement pas redibitoire pour trouver un taff.

                      j'en connais qui ont des postes a responsabilite ou ils palpent pas mal et qui ont prit 6 mois de sursit a 22-23 piges dans des affaires de bedo qui ont mal tourne.
                    • [^] # Re: Mouais

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      « Ca, c'est toi qui le dit, ça fait tache sur un casier judiciaire et il est plus dur de trouver certains boulots par la suite. »

                      Il parait certain qu'il n'est pas trop utile qu'il se présente au concours de gardien de la paix l'an prochain, c'est sur.
                      C'est sur qu'un casier ca ferme les portes de la fonction publique. Ceci dit, moi j'ai pas envie de fonctionnaires qui crachent sur d'autres fonctionnaires.

                      De toute son casier sera bientôt effacé (s'il est mineur, c'est pour très bientôt), pas de quoi en faire un flan.
                      Et dans le privé, il n'y pas de trop de risques que ca le gene (on vous a déjà demandé votre B.3, extrait de casier, lors d'une embauche ?).
          • [^] # Re: Mouais

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            En quoi ca enleve qu'ils ont commis un acte illégal?
            Les 200 doivent etre jugés, et innocenté si il le faut.
            Je ne signerai pas une petition demandant de ne pas juger des actes, je signerai meme pour le contraire : a la justice de decider si ca merite condanation ou pas, pas a nous.

            Manifester, OK, detruire, non.
      • [^] # Re: Mouais

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        « Ce que la pétition demande ici, c'est de ne pas faire le procès d'un mouvement social, ni plus, ni moins. »

        J'aimerais bien te donner raison mais ce n'est pas le sens de « nous demandons l’abandon des poursuites à l’égard des personnes interpellées lors des différentes initiatives contre la loi Fillon ».

        Le droit pénal français ne permet pas de faire le procès d'un mouvement social, ne permet pas de faire de procès politique. Si tel est le cas, la France baffouerait sa Constitution et les Droits de l'homme et du citoyen.

        Chaque personne interpellée l'a été parce qu'il est apparu qu'elle a commis une infraction. Il reste aux juridictions répressives de statuer. Si vous pensez que les procédures ne sont pas respectées, dites en quoi.

        Si la loi n'est pas baffouée, nul ne peut parler de « procès d'un mouvement social ». Par contre, demander au Ministère public de ne pas poursuivre des individus pour une raison politique, c'est confondre justice et politique, un mélange pour le moins discutable.
        Par ailleurs, le Ministère public, c'est vous et moi : lorsque des jeunes ont détruit un local informatique, du matériel de l'administration scolaire, ce sont les autres qui en ont payé le prix, c'est la société dans son ensemble.

        Alors au nom de quoi doit on empêcher la justice de fonctionner, étant entendu que sont concernés par une procédure pénale des individus pour leurs actes, et non pas pour leur discours politique.
        • [^] # Re: Mouais

          Posté par . Évalué à 2.

          Chaque personne interpellée l'a été parce qu'il est apparu qu'elle a commis une infraction. Il reste aux juridictions répressives de statuer. Si vous pensez que les procédures ne sont pas respectées, dites en quoi.

          Bon j'ai déjà répondu plus haut mais la question n'est pas de savoir si ce qu'ont fait les lycéens étaient légitimes, justifiables, excusables, etc. ou non. On a inculpé certaines personnes parce qu'elles étaient reconnus comme "meneuse" du mouvement, par hasard, ou à cause d'actes de dégradations isolés (ce à quoi je ne m'oppose en rien, cependant, pas de grand procès des 1000 dépouilleurs du 8 mars).

          Si procès il y a, il doit être fait contre tous les participants et non contre seulement certaines personnes ; d'autant plus que les dégats de quelques centaines de personnes, pour une seule personne ça fait cher.
          • [^] # Re: Mouais

            Posté par . Évalué à 1.

            c'est parfait alors on est d'accord, il faut qu'ils passent en proces, laissons faire la justice et nous verrons sa décision, et ne demandons pas qu'ils aient des passe droit
          • [^] # Re: Mouais

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            « j'ai déjà répondu plus haut mais la question n'est pas de savoir si ce qu'ont fait les lycéens étaient légitimes, justifiables, excusables, etc. ou non. On a inculpé certaines personnes parce qu'elles étaient reconnus comme "meneuse" »

            Si tu as raison, ces individus peuvent dormir sur leurs deux oreilles, il n'y a pas besoin de demander l'abandon des poursuites, car la loi est de leur coté.
            Nul ne peut être condamné pour les actes d'autrui (sauf dans certains cas précis de responsabilité de personne morale, complètement hors-sujet ici). Il n'existe pas à ma connaissance de disposition permettant de considérer un individu responsable des actes d'autrui au prétexte qu'il aurait été meneur.

            Donc si la situation est telle que tu la décris, il n'y pas de quoi s'inquiéter.

            Mais à mon avis, la situation n'est pas celle là. Sinon, non seulement le parquet n'aurait sans doute même pas envisagé de procès et... les auteurs des pétitions, qui doivent sans doute avoir des avocats, du moins avec une aide juridique, ne s'en préoccuperaient pas.


            « Si procès il y a, il doit être fait contre tous les participants et non contre seulement certaines personnes »

            Ca veut dire en gros, selon toi, que si quelqu'un tue ta femme, tu refusera que la justice condamne deux de ses meurtriers s'il est avéré qu'il y en avait trois.

            En gros, cela signifierait qu'il suffit d'être en nombre et qu'il existe un individu non identifié pour qu'il soit possible de commettre des infractions inpunément ?

            La justice ne fonctionnerait pas ainsi. Non, la justice fonctionne en jugeant les gens pour les actes qu'ils ont commis, ni plus ni moins. Pas pour les actes des autres, les leurs, tout simplement.
            • [^] # Re: Mouais

              Posté par . Évalué à 2.

              Donc si la situation est telle que tu la décris, il n'y pas de quoi s'inquiéter.
              J'aimerais être aussi confiant que toi, mais inculper une personne pour "fausse déclaration de trajet de manifestation", c'est pour toi un acte commis délibérément ? La justice n'ayant pas encore tranché sur ces affaires mais dans d'autres à Toulouse par exemple, nous verrons si tu avais raison.

              Ca veut dire en gros, selon toi, que si quelqu'un tue ta femme, tu refusera que la justice condamne deux de ses meurtriers s'il est avéré qu'il y en avait trois.

              En gros, cela signifierait qu'il suffit d'être en nombre et qu'il existe un individu non identifié pour qu'il soit possible de commettre des infractions inpunément ?


              Bien sur que non, evidemment. D'une part, ce n'est pas un meurtre qui a été commis, d'autre part, si une AG avait décidé de tuer ma femme alors il faudrait essayer de poursuivre tous ceux qui ont influencé les tueurs. Que cela ne soit pas possible, je veux bien, mais qu'on prenne juste une personne pour l'exemple, je trouve ça assez injuste.
              • [^] # Re: Mouais

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                « J'aimerais être aussi confiant que toi, mais inculper une personne pour "fausse déclaration de trajet de manifestation", c'est pour toi un acte commis délibérément ? »

                Sans trop savoir à quelle infraction tu te réfère, je suppose qu'il s'agit du cas C de l'article 439-9 « manifestation illicite », faisant encourir un peine de 6 mois d'emprisonnement et 7500 ¤ d'amende.

                Le prevénu aurait « établi une déclaration incomplète ou inexacte de nature à tromper sur l'objet et les conditions d'une manifestation projettée sur la voie publique ».

                L'élément intentionnel est flagrant, pour qu'il y ait condamnation, il faut que la tromperie soit prouvée.
                Laissons la justice se faire : si le prevenu est de bonne foi, s'il y a eut un contretemps hors de son ressort, qu'il n'a pas pu s'en tenir aux papiers qu'il a envoyé à la préfecture au préalable (on note que ce n'est pas un pékin moyen, c'est un organisateur de la manifestation ; ce n'est pas un type pris au hasard dans la foule), la tromperie ne sera pas avérée et il y aura acquitement.
                S'il est avéré que le prévenu à délibérement envoyé des infos erronées à la prefecture lors de la préparation de la manif, ou s'il est avéré qu'il ne s'est pas soucié que l'itinéraire prévu ait été respecté, à mon sens il a largement contribué aux troubles et mérite une sanction pénale.


                « Que cela ne soit pas possible, je veux bien, mais qu'on prenne juste une personne pour l'exemple, je trouve ça assez injuste. »

                Comme je l'expliquais plus haut, ça ne peut pas se faire en France.
                Il faudrait pour cela que commettent des erreurs professionnelles : des policiers, un procureur, un juge, un autre juge (procès en appel), la cour de cassation, la cour européenne de la sauvegarde des droits de l'homme... Ca fait beaucoup de monde.
          • [^] # Re: Mouais

            Posté par . Évalué à -1.

            Ouais crane d'ouef, c'est comme pour les violeurs : on les arrete tous, ou bien alors aucun ne doit être condamnés. Formidable comme moyen de defense !!

            D'ailleur ca marche aussi pour le procés de nuremberg. A chaque fois les accusés auraient du dire "Oui, mais le soldat machin, il y était aussi, alors soit vous arretez tous les allemands, soit vous nous relachez, car c'est ca la Justice qu'on demande, parce qu'on a tous fait ensemble, tous ca, mais personne n'était responsable, vu que tous le monde à voté, et signons je vous prévient on va faire une pétition" lol !!
      • [^] # Re: Mouais

        Posté par . Évalué à -1.

        "Mouvement social" ? AH AH AH AH AH AH AH AH AH AH !!!!

        T'as pas peur du ridicule toi !!!! LOL !!!
    • [^] # Re: Mouais

      Posté par . Évalué à 2.

      "police partout justice nulle part"
      ont ils clamés par un jeudi ensoleillés
      où leur portable leur fut dérobé
      où leurs camarades de classe furent molesté
      Par des syndicalistes sans pitié
      Et moi par la porte je suis rentré
      Et par la sortie je vais aller
  • # Ne pas signer cette petition!!!

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Cette petition n'est qu'une demande a l'etat de ne pas appliquer la justice, avec pour excuse de bon sentiments.

    Seulement les faits sont autres :
    - Des gens ont dégradé des batiments.
    - La soit-disante solidarité lycéenne n'est pas.
    - Une vraie justice, pour contrer les arguments de ceux qui sortent qu'il ne faut condamner ce qu'une AG a décidé, et que tous les membres du groupe aillent à la police et disent "j'etais avec untel lorsqu'il y a eu cet acte de destruction", et la la justice tranchera si il s'agit d'acte de groupe et agira en consequence (relache la plupart du temps)

    Plusieurs voies possibles :
    - soit ces personnes ont rien fait, elle seront libérées par la justice
    - soit ces personnes ont fait quelque chose seules et seront punies (nomal)
    - soit ces personnes ont fait quelque chose avec un groupe, le groupe doit etre jugé, alors que le groupe se porte compable.

    Aucun cas ne donne raison a cette pétition, qui est injuste envers la justice.
    • [^] # Re: Ne pas signer cette petition!!!

      Posté par . Évalué à -1.

      Autant d'acharnement m'exaspere.
      • [^] # Re: Ne pas signer cette petition!!!

        Posté par . Évalué à 3.

        je te retourne la remarque
      • [^] # Re: Ne pas signer cette petition!!!

        Posté par . Évalué à 1.

        Ben si vous ne vouliez pas d'acharnement, il ne fallait pas poster un journal sur linuxf demandant à des gens de signer une pétition sans y réfléchir. Ce qui t'exaspère, c'est que la majorité des intervenants ait fait preuve de réflexion et ait critiqué cette intiative.

        Comme je l'ai déjà dit plus haut, allez donc déjà vous mettre d'accord entre vous pour être solidaires des accusés, à la manière des faucheurs volontaires, avant de demander à des gens d'être solidaires de vos conneries.
        • [^] # Re: Ne pas signer cette petition!!!

          Posté par . Évalué à 2.

          Le ton condescendant et le manque de politesse que tu adoptes m'est assez pénible.
          Ce qui m'exaspere, c'est de voir des gens critiquer de tout leur sang quelque chose qu'ils ne connaissent pas. Rien de plus.
          • [^] # Re: Ne pas signer cette petition!!!

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Je trouve sain que beaucoup (hum) de personnes se sentent concernés.
            Cela concerne la Nation dans son ensemble, de savoir si l'on veut qu'exiger une Justice qui décerne des immunités, ca concerne la Nation de savoir si on doit punir ceux qui détruise ses biens (matériel informatique, salle de classe...).
          • [^] # Re: Ne pas signer cette petition!!!

            Posté par . Évalué à 0.

            Le ton condescendant et le manque de politesse que tu adoptes m'est assez pénible


            > condescendant,e
            (adjectif)
            Qui manifeste de la condescendance, (complaisance hautaine à satisfaire quelqu'un).


            N'emploie pas un vocabulaire que tu ne maîtrise pas s'il te plaît, il n'est nulle part question que je satisfasse quoi que ce soit, et je ne m'en suis jamais caché.

            Ce qui m'exaspere, c'est de voir des gens critiquer de tout leur sang quelque chose qu'ils ne connaissent pas. Rien de plus.


            Qu'en sais tu ? on est tous trop bêtes pour comprendre ? Personne d'entre nous n'a jamais été lycéen ou vu comment se passe une manif ?

            On te donne notre avis, certains te détaillent même des textes de loi pour te prouver que tes assertions sont fausses, mais ça ne te suffit pas, tu fais la sourde oreille. Et maintenant que t'ont été opposés des arguments bétons auxquels tu n'as plus rien à répondre, tu en arrives à l'attaque personnelle. Pitoyable.

            Au fait, en tant que personne ayant participé aux troubles, comme tu t'en vantes plus haut, qu'est ce que tu attends pour aller te dénoncer et être solidaire des autres ? Comme tu le signale dans un commentaire plus haut, tu n'as même pas encore signé la pétition et tu voudrais nous convaincre de le faire ! Faites ce que je dis mais pas ce que je fais ?
            • [^] # Re: Ne pas signer cette petition!!!

              Posté par . Évalué à 2.

              Et maintenant que t'ont été opposés des arguments bétons auxquels tu n'as plus rien à répondre, tu en arrives à l'attaque personnelle. Pitoyable.

              J'ai exposé mes arguments, je ne vois pas où j'ai attaqué personnellement des gens, à part peut-être toi, et je m'en excuse (les attaques ad hominem sont toujours idiotes) mais tes remarques sur les conneries de lycéens et ta proportion à te mettre en rapport de personne qui sait tout (c'est comme ça que je l'ai pris) m'a passablement enervé.

              Qu'en sais tu ? on est tous trop bêtes pour comprendre ? Personne d'entre nous n'a jamais été lycéen ou vu comment se passe une manif ?

              Note que je ne parlais pas des manifs mais des actions d'occupations de batiments d'état.

              Au fait, en tant que personne ayant participé aux troubles, comme tu t'en vantes plus haut, qu'est ce que tu attends pour aller te dénoncer et être solidaire des autres ? Comme tu le signale dans un commentaire plus haut, tu n'as même pas encore signé la pétition et tu voudrais nous convaincre de le faire ! Faites ce que je dis mais pas ce que je fais ?

              D'une part, je ne me vante pas, d'autre part, je ne vais pas aller me dénoncer pour te faire plaisir, je l'aurais fait bien volontiers si cela avait été une décision de groupe.
              De plus, relis mes commentaires, je n'ai jamais cherché à convaincre qui que ce soit de signer la pétition, j'ai juste donné des informations, j'estime les gens assez intelligents pour décider eux-mêmes de signer une pétition ou non.
          • [^] # Re: Ne pas signer cette petition!!!

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Bah, moi, le ton insultant envers ceux qui donnent des arguments m'exaspere aussi, du coup on est deux a voir des choses pénibles :)

            Et je suis aussi exaspéré que face à des arguments légaux (dégradation, possibilité de se porter volontaire à la condanation pour montrer que c'etait une décision de groupe, démonstration que les gens sont accusé non pas de manifester, mais d'avoir fait des conneries etc...), on y réponde par des attaques personnelles... Ce qui démontre qu'ils connaissent autant, si ce n'est plus que toi, le sujet; sauf qu'ils ont une opinion contraire. Du coup, on est aussi deux à être exaspérés :)
            • [^] # Re: Ne pas signer cette petition!!!

              Posté par . Évalué à 2.

              Bah, moi, le ton insultant envers ceux qui donnent des arguments m'exaspere aussi, du coup on est deux a voir des choses pénibles :)

              Si j'ai été insultant, je m'en excuse. Cependant, était-ce bien la peine de faire un post en disant "Ne pas signer cette petition!!!" ?
              J'estime qu'il faut laisser les gens juger, en connaissance de cause (et c'est en ce sens qu'allait mes posts), s'ils sont d'accords avec le texte ou non.
              • [^] # Re: Ne pas signer cette petition!!!

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Effectivement, il faut laisser les gens juger, mais comme la pétition est anti-democratique (supprimer la justice...), il faut aussi le dire. Et comme la démocratie est importante pour moi, j'y suis peut-etre allé un peu fort, tu as raison sur ce point.

                Pour info toutefois, si j'étais homme d'état je me ferai un plaisir d'acceder a la requete de la pétition "l’abandon de toutes les sanctions disciplinaires, administratives voire pédagogiques prises contre les lycéens en raison de leur participation au mouvement" : en effet, aucun participant n'etant mis en examen pour ce motif (ils le sont pour d'autres motifs beaucoup moins reluisants), si j'accepte la requete je ne change rien aux poursuites! :-D
                (ca serait rigolo d'entendre un homme d'etat accepter la pétition... :) )
                • [^] # Re: Ne pas signer cette petition!!!

                  Posté par . Évalué à 2.

                  «en effet, aucun participant n'etant mis en examen pour ce motif (ils le sont pour d'autres motifs beaucoup moins reluisants)»

                  Source?
                  • [^] # Re: Ne pas signer cette petition!!!

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Sources un peu partout sur le net, entre "intrusion", "degradation", et j'en passe.
                    Et vu qu'il est impossible de mettre un motif "participation a la manif" etant donné que ce motif n'existe pas dans les cause d'inculpation, je te laisse conclure...
                    Stop a la prise de position en ne voyant qu'un coté.
                • [^] # Re: Ne pas signer cette petition!!!

                  Posté par . Évalué à 2.

                  «la pétition est anti-democratique (supprimer la justice...), il faut aussi le dire.»

                  Ça me paraît exagéré de dire ça.
                  Le texte de la pétition est mal foutu, et ne parle pas des chefs d'inculpations, et ne donne d'ailleurs pas vraiment d'arguments, et c'est dommage.

                  Bon.

                  Maintenant, pour le coup de la suppression des poursuites tant décrié, ben, moi, ça me paraît pas si anormal.

                  Je connais malheureusement pas les circonstances exactes de ces inculpations (j'étais pas là, et j'ai rien trouvé dessus), mais je commence malheureusement à m'y connaitre un peu en repression policière, donc je peux supposer ce qu'il s'est passé : en général, dans le premier temps, il y a la repression policière directe, avec matraque et lacrymos. Ensuite, il y a arrestation d'un certain nombre de personnes, qui parfois avaient juste le malheur de se trouver sur les lieux ou d'être sorti sur le palier voir ce qu'il se passait, et ensuite, inculpation sous des pretextes qui sont généralement outrage, rebellion et violence à agent.

                  Petit exemple, à Lyon, parce que je connais pas la situation de Paris : le 30 avril à l'occasion d'une "manifestive", des policiers de la BAC se sont déchainés sans brassards sur un certain nombre de personnes, et en particulier une jeune fille qui s'est meme retrouvée tazerisée. Elle a ensuite été arrêtée et inculpée de "appel à la rébellion", "tentative de vol d’une arme d’un policier" et "rébellion", et un certain nombre d'autres personnes, la plupart après la fin de la manif ont aussi été arrêtées.

                  Après 25 jours de prison, grâce à des bandes vidéos (et, AMHA, à un comité de soutien), elle a finalement été totalement acquittée (pour les autres, je sais plus trop, désolée).

                  Alors bon, bien sûr, là on peut dire que la justice a bien fait son travail et qu'il ne fallait pas exiger d'arrêter les poursuites, mais bon, en général, même si en théorie la parole d'un flic et celle d'un militant ont la même valeur, ben c'est quand même plus souvent le militant qui prend que le flic, hein. Et quand bien même l'inculpé est libéré, il me semble que les policiers sont rarement condamnés pour leurs actes de violence.

                  Oui, horreur, je suis en train de dire que la justice est pas parfaite et que la police non plus, loin s'en faut.

                  Donc voilà pourquoi ça ne me choque pas particulièrement de voir comme réclamation un abandon des poursuites.


                  À ce propos, j'ai trouvé une proposition d'amnistie par un certain nombre de sénateurs, sans doute profondément anti-démocratiques eux aussi : http://www.senat.fr/leg/ppl04-489.html(...)
                  • [^] # Re: Ne pas signer cette petition!!!

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Je ne me prononcerai pas sur la cas cité, ne connaissant pas du tout la réalité sur la chose (mais toi, connais-tu la réalité, ou est-ce juste une version subjective de quelqu'un que tu as lu?), mais je peux te dire une chose : un policier qui sort sans brassard commet une faute professionnelle qui annule tout inculpation. Donc j'aimerai bien savoir comment elle a pu en arriver la comme ca... Ne voir qu'un coté, c'est mettre des oeilleires.

                    Pour la proposition d'amnistie, tu fais bien de préciser : c'est une ammnistie, ce qui est bien different d'un abandon des poursuites. En effet, dans ce cas les senateurs acceptent le jugement, le jugement est rendu, mais raccourcicent la durée de detention.
                    Et oui, je trouve l'amnistie (celle-la ou celle classique du 14 juillet) profondément anti-democratique, puisque l'etat s'imisce alors dans les affaire de la justice (en gros l'etat dit a la justice "rendez un jugement, si il ne me plait pas je coupe les sanctions", hum la démocratie).
                    • [^] # Re: Ne pas signer cette petition!!!

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      « je peux te dire une chose : un policier qui sort sans brassard commet une faute professionnelle qui annule tout inculpation. Donc j'aimerai bien savoir comment elle a pu en arriver la comme ca... Ne voir qu'un coté, c'est mettre des oeilleires. »

                      Oui mais non. Le brassard permet de clarifier la situation. Ce n'est pas une erreur professionnelle d'être en civil.
                      Par contre, lorsqu'on accuse un individu d'outrage et de rebellion, l'accusation ne tiens que s'il était avéré que l'individu à outragé et s'est rebellion face à un policier. Or, le brassard est comme l'uniforme, un des moyens qui permet d'établir de manière certaine que l'accusé ne pouvait ignorer qu'il était face à un policier.

                      Dans l'affaire en question, le tribunal n'a, si ma mémoire est bonne, retenu l'idée que les policiers étaient mal identifiés. Par contre, les policiers ont apparemment tous donné une version peu cohérente, ce qui évidemment ne parle pas en la faveur de leur version.

                      Mais en quoi cette affaire est un argument ici ? Car finalement, cet argument reviens à dire que tous les flics sont des malhonnetes, et que c'est pour cela que les poursuites doivent être abandonnées.
                      Cet argument à de quoi séduire les anarcho-trostkystes et je ne sais quoi d'autres, qui sont d'avis de toute façon que la justice est un vilain instrument du capital.

                      Mais si on en est là, il n'y a plus à débattre, il ne reste plus qu'à casser toutes les prisons...
                  • [^] # Re: Ne pas signer cette petition!!!

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    « Le texte de la pétition est mal foutu, et ne parle pas des chefs d'inculpations, et ne donne d'ailleurs pas vraiment d'arguments, et c'est dommage. »

                    On peut penser que ce n'est pas par hasard.


                    « Je connais malheureusement pas les circonstances exactes de ces inculpations (j'étais pas là, et j'ai rien trouvé dessus), mais je commence malheureusement à m'y connaitre un peu en repression policière, donc je peux supposer ce qu'il s'est passé : en général, dans le premier temps, il y a la repression policière directe, avec matraque et lacrymos. Ensuite, il y a arrestation d'un certain nombre de personnes, qui parfois avaient juste le malheur de se trouver sur les lieux ou d'être sorti sur le palier voir ce qu'il se passait, et ensuite, inculpation sous des pretextes qui sont généralement outrage, rebellion et violence à agent. »

                    C'est bien d'avoir des certitudes. Du genre, 120000 fonctionnaires ont pour passion d'apprendre les lois pour ensuite les baffouer.

                    Mais en plus des policiers, les juges sont-ils aussi globalement des gens malhonnête, baffouant la loi également, en condamnant des individus pour des actes qu'ils n'ont pas commis.

                    Si tel est le cas, alors l'abandon des poursuite se justifie. Mais si tel est le cas, aucun procès en France n'est légitime.


                    « Après 25 jours de prison, grâce à des bandes vidéos (et, AMHA, à un comité de soutien), elle a finalement été totalement acquittée (pour les autres, je sais plus trop, désolée). »

                    Quel rapport ? Sur la base d'un fait divers, on devrait juger d'autres affaires ? Ou, plutôt, sur la base d'un fait divers, on devrait cesser toutes procédures ?


                    « Oui, horreur, je suis en train de dire que la justice est pas parfaite et que la police non plus, loin s'en faut.

                    Donc voilà pourquoi ça ne me choque pas particulièrement de voir comme réclamation un abandon des poursuites. »

                    Personne ici n'a dit que la justice est parfaite.
                    Par contre, pour ma part, je ne vois pas comment l'abandon des poursuites pourrait se justifier. S'il existe un dossier, je ne vois pas au nom de quoi on doit empêcher une juridiction pénale de l'étudier.

                    Nul fait divers d'erreur de la part de la police ne saurait justifier cela.


                    « À ce propos, j'ai trouvé une proposition d'amnistie par un certain nombre de sénateurs, sans doute profondément anti-démocratiques eux aussi : »

                    On peut s'interroger sur les vertus démocratiques des immunités présidentielles . Le fait que des élus veuille se faire un coup de pub avec un coup d'épée dans l'eau (sachant que le vote ne passera pas) ne me surprend pas.
                    La loi d'amnistie est souvent utilisé comme instrument publicitaire, alors que sa justification théorique est simplement d'accepter une injustice pour le bien être de la société. Car une loi d'amnistie est toujours une injustice, il s'agit d'ignorer les actes des uns et des autres, d'ignorer le tort qu'ils ont causé à autrui ; et cela ne se justifie que lorsque l'avenir de la société en depend (fin de guerre civile par exemple...).
                    • [^] # Re: Ne pas signer cette petition!!!

                      Posté par . Évalué à 2.

                      «C'est bien d'avoir des certitudes. Du genre, 120000 fonctionnaires ont pour passion d'apprendre les lois pour ensuite les baffouer.»

                      Il y a un certain nombre de personnes qui font leur boulot, et leur boulot consiste, parfois, à "réprimer". Ou à faire revenir l'ordre, si tu préfères. Je ne sais pas si c'est leur passion. Et je doute que mettre un grand nombre de personnes en garde à vue et inculper avec ce qu'on peut soit baffouer la loi. Les violences policières, oui, sans doute, mais j'ose espérer que ça ne concerne pas 120000 personnes :)

                      «Mais en plus des policiers, les juges sont-ils aussi globalement des gens malhonnête, baffouant la loi également, en condamnant des individus pour des actes qu'ils n'ont pas commis.»

                      Généralement entre un policier et un militant, parole contre parole, je pense que le juge va quand-même plutôt être de l'avis du policier.
                      Est-ce que c'est être malhonnête ? Je pense pas spécialement.

                      «Mais si tel est le cas, aucun procès en France n'est légitime.»

                      Je ne sais pas si tel ou tel procès est légitime ou pas, mais il me semble que les procès opposant policiers et manifestants arrêtés sont rarement très équitables, en effet. Ne serait-ce que parce que, dans le cas d'utilisation de violence, le policier a à peu près une impunité de fait (oui, je sais, je dis ça parce que je suis anarcho-trotskyste (ce qui est d'ailleurs dur à vivre quand je commence à penser à Cronstadt), mais Amnesty, notamment, dénonce aussi cela).

                      «Quel rapport ? Sur la base d'un fait divers, on devrait juger d'autres affaires ? Ou, plutôt, sur la base d'un fait divers, on devrait cesser toutes procédures ?»

                      Non, je voulais juste donner un exemple de ce que peut etre un exemple de repression de manifestation en inculpant des gens qui ne sont pas des casseurs, pour qu'on ne me dise pas "oui, mais ça n'arrive jamais, tu inventes". (Bon, on peut toujours me dire que c'est juste une exception, donc c'était peut-être con de le mettre :) ).
                      • [^] # Re: Ne pas signer cette petition!!!

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        « Je ne sais pas si tel ou tel procès est légitime ou pas, mais il me semble que les procès opposant policiers et manifestants arrêtés sont rarement très équitables, en effet. Ne serait-ce que parce que, dans le cas d'utilisation de violence, le policier a à peu près une impunité de fait (oui, je sais, je dis ça parce que je suis anarcho-trotskyste (ce qui est d'ailleurs dur à vivre quand je commence à penser à Cronstadt), mais Amnesty, notamment, dénonce aussi cela). »

                        J'ai dépecé bout par bout le dossier d'Amnesty International portant sur ce qu'ils considèrent être « l'inpunité de fait » des policiers en France, je peux te dire que je n'ai désormais plus grand respect pour cette association (qu'auparavant je trouvais interessante) et je n'arrive plus à me contenter de leur parole à propos de l'étranger pour me faire une opinion.
                        Leur dossier est basé sur une dizaine de cas étudiés de manière pour le moins orientée, globalement en parfaite méconnaissance du droit (principe de base : le doute est au bénéfice du mis en cause).

                        Moi je n'ai pas de théorie générale sur les procès en France. Il me semble qu'un certain nombre de procès ont donné tort à des policiers, et en général les policiers ayant commis une erreur pénale (et non disciplinaires) sont sanctionnés de manière lourde (ce qui me parait normal).

                        En la matière, j'apprécie le cas par cas. Je ne vois pas bien comment on peut avoir un avis général sans exemples précis (et ceux d'Amnesty sont facilement démontables).

                        Il me semble bon de rappeler que la police et la justice ne dépendent pas des mêmes ministères et que les juges sont totalement indépendant de la police.



                        « Non, je voulais juste donner un exemple de ce que peut etre un exemple de repression de manifestation en inculpant des gens qui ne sont pas des casseurs, pour qu'on ne me dise pas "oui, mais ça n'arrive jamais, tu inventes". (Bon, on peut toujours me dire que c'est juste une exception, donc c'était peut-être con de le mettre :) ). »

                        Loin de moi l'idée de penser qu'il est impossible que des policiers se comportent mal. Récemment un policier à été condamné pour avoir blessé grievement des automobilistes, lui même au volant de sa voiture personnelle, en état d'ébriété, après consommation de stupéfiants. Récemment encore, deux policiers ont été condamnés pour avoir harcelé puis agressé une collegue, dans le commissariat, dans des conditions particulièrement honteuses.
                        Si la police radie des membres de son corps chaque année, c'est bien parce que certains n'y sont pas à leur place.

                        Mais lorsqu'il a un problème, le moyen le plus juste de parvenir à une conclusion valable reste le recours à la justice.
  • # exasperation

    Posté par . Évalué à -2.

    personnellement je viens de lire une majorité des 150 posts...
    je suis ... dégouté tout simplement...
    ok vous pensez ca de lycéen qui se sont battus pour le droit de vos enfant et des notres car je n'ai que 19 ans...
    vous voulez juger des lycéens faites le ... dans ce cas la VOUS auriez du juger les "revolutionnaires" de 1789, de 1968, et autres... vous auriez du juger tous ce qui ont commis un crime ecrit par un gouvernement qui n'est pas elu par la majorité... loin de la...

    le monde du libre me degoute de plus en plus ! vous faites croire que vous etes dans une monde solidaire que vous luttez pour un echange des connaissances et tout mais rien du tout ! mon cul oui !
    vous ne faites que penser a votre gueule !
    vous pensez penser juste vous dite une reflexion "contre" ca fera reflexioniste ! pour l'instant je ne vois que des contradictions ds tout vos propos qui que ce soit !

    le monde du libre me donne la gerbe au fur et a mesure que je le connais ! de plus en plus de monde pourris ! l'esprit est bien mais les gens sont loin de l'esprit dans lequel je le vois !
    J'ai entendu plusieurs fois que ce soit par radio, television, ou meme conference richard stallman, et selon moi il est loin de se douter que l'open source est endroit aussi individualiste, meprisant, et gouvernementaliste !
    on voit des logiciels dit open source transgresser des lois a cause des brevets ! est ce que quiconque les laisserai se retrouver face a des jugements ? ou est ce que des gens feraient une petition ? ou quoi que ce soit ?

    pour moi il est important que quelqu'un qui trouve une loi idiote la transgresse et communique le pourquoi du comment !

    un jour peut etre qu'il arrivera que personne ne transgresse aucune loi et qu'il n'y ai que des cons au gouvernement qui se soient attribués tous les pouvoir sans que personne ne dise rien ... jamais !
    ce jour la je serais mort ! et j'en serais heureux ! ce jour la n'arrivera pas en mon existence et si il arriverai je partirai vu que personne ne pense comme moi ( a vous entendre ).
    Personne ne souhaite un monde meilleur ! tout le monde se dit oh c'est cool j'ai mon petit salaire d'ingenieur ou technicien, mais personne ne pense aux "pauvres" de france ! rien qu'ne parlant de la france une majorité a un bon salaire selon les statistiques... mais laisseriez vous crever quelqu'un au bord du trotoire ... oui je pense !

    Je preferai aller vivre dans un pays ou les valeurs humaines existent et pas dans un pays ou les gens font sembalnt d'avoir des valeurs humaines !
    • [^] # Re: exasperation

      Posté par . Évalué à 3.

      J'ai pas trop compris là.

      Des gens refusent de cautionner les actes irréfléchis de certains étudiants abrutis, et de suite tu fais un amalgame tordu avec « le monde du libre qui serait peuplé de pourris », et encore, je ne parle même pas de tes allusions à la Révolution Française ou au fait que 82% de voix ce n'est pas la majorité pour toi.

      Rassure-moi quand même, tu n'as jamais réellement pensé que votre crise d'adolescence lycéenne était du même niveau que la Révolution Française quand même ?

      En plus tu confonds beaucoup de choses. Des gens sont prêts à signer des pétitions pour les logiciels libres parce que c'est un choix raisonné, intelligent, et réfléchi, qui va dans l'intérêt de la majorité. Oser comparer cela avec le fait qu'on refuse de signer une pétition qui exonérerait certains abrutis de leurs responsabilités, c'est fort de café ! Figure-toi que ce sont les mêmes personnes qui signent régulièrement des pétitions pour le logiciel libre qui, après mûre réflexion, ont considéré que l'attitude des étudiants concernés ne pouvait pas être cautionnée, et c'est notre liberté à tous que d'avoir le choix de signer ou non.

      Mais bon, rien que ta conclusion et tes quelques interventions sur ce thread ne laissent aucun doute quant à la totale immaturité dont tu fais preuve. On dirait un caprice de gamin de 5 ans sérieux... « Puisque c'est comme ça, j'arrête de respirer ! » :-)
      • [^] # Re: exasperation

        Posté par . Évalué à -2.

        irréflechis ? justement ils ont été longuement reflechis ! et justement certains lycéens ce sont engagés a recevoir des coups ou quoi que ce soit contre un mode de vie !
        82 % ? tu as vu ca ou ? ah oui un electorat qui a refusé l'extreme droite ? mais le nombre de votants au premier tout etait de combien ? 60% ? du compte 18% de 60% ? ca te donne combien de REELS VOTANTS pour ce gouvernement ? pas beaucoup ! il faut arreter de jouers sur les chiffres qui sont manipulés que ce soit par les politiques de droites que de gauche !
        il faut reflechir arreter de penser jusqu'au bout de son nez !

        tu parle de crise d'adolescence ? moi je parlerai plutot de prise de conscience ! il y a quand meme un grand ecart ! la révolution française etait une revolution bourgeoise qui n'a rien arrangé juste un ras le cul des petits bourgeois francais de se faire entuber !

        quand un logiciels libre rentre dans l'illegalité parce qu'il outrepasse un brevet tu ne va pas signer une petition pour le soutenir ? que les developpeurs assument alors leurs role !
        c'est sur que les actions qu'on menés les lycéens n'est pas dans l'interet de tout le monde surtout que le resultat a été le retrait des reformes fillons ?

        Je n'ai jamais empéché les gens de refuser de signer... Mais qu'ils ne viennent pas se prétendre d'un monde solidaire de resistance a un monde individualiste !
        • [^] # Re: exasperation

          Posté par . Évalué à 3.

          Tu fais fort quand même de comparer un utilisation de Linux, qui a des causes techniques pour une petite majorité (ou grande minorité) et des casseurs qui ont "défendus" leurs idées comme si on était en guerre civile.

          Dans ce cas là, tu dois cautionner les hooligans , non?
          Bah, oui, l'Etat, via la federation de footbal, impose qu'il y ait 10% de places pour les supporters adverses. LEs hooligans ne sont pas d'accord avec cette decision émanna t de l'Etat alors ils vont essayer de détruire tout supporter adverses ou CRS qui passe.
          C'est un mouvement social
          • [^] # Re: exasperation

            Posté par . Évalué à -1.

            Il y a une difference entre des personnes qui ne cherche qu'a tout casser pour casser et des personnes qui ont des arguments politiques et qui ne cassent pas tout et n'importe quoi !
            a t'on deja vu des "casseurs" d'une manifestation ( non hooligane ou similaire ) casser des ecoles ? des hopitaux ? non !
            je n'ai rien a rajouter !
            • [^] # Re: exasperation

              Posté par . Évalué à 3.

              tu as raison, certainslycéens ont juste dégrader le batiment qu'ils ont investis...
              et c'est déja pas mal et pour moi eux doivent etre et juger et j'espere condamner, mais je veux aussi que tous ceux qui ont dépasser les limites (lycéens ou policier) soit juger.
            • [^] # Re: exasperation

              Posté par . Évalué à 4.

              Donc pour toi c'est normal de casser quelque chose, du moment que c'est pas tout et n'importe quoi ? On dit souvent que la violence est l'arme des faibles, et je le crois de plus en plus.

              Tu crois pas qu'ils auraient pû s'en tenir aux manifs, non ? Ils fallaient qu'ils détruisent quelque chose appartenant à l'Ètat, parce qu'ils ont des arguments politiques ? C'est quoi cette mentalité ??

              Je dois devenir un vieux con. Et pourtant j'ai que 26 ans...
              • [^] # Re: exasperation

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                On deviens donc de vieux con de plus en plus tot, moi je suis pas loin, a 27 ans...
                Mais voila, j'ai reflechi, j'ai muri, ce que certains n'ont pas fait.
                Ils lisent dans les journaux un point de vue, et croient que c'est la verité, que les gentils se battent contre les mechant, que c'est blanc contre noir.
                Dommage : c'est gris contre gris. :)
              • [^] # Re: exasperation

                Posté par . Évalué à 3.

                Tu crois pas qu'ils auraient pû s'en tenir aux manifs, non ? Ils fallaient qu'ils détruisent quelque chose appartenant à l'Ètat, parce qu'ils ont des arguments politiques ? C'est quoi cette mentalité ??

                Ok, je vais expliquer ça un peu. Après la manif du 8 mars à Paris, jour où 1000 (selon la police) dépouilleurs s'en sont pris aux manifestants en les volant, tappant, trainant par terre par les cheveux pour les filles, il est devenu impossible de faire des manifs (démotivation totale, elles ne ramenaient plus personne).
                C'est alors qu'a commencé le bloquage des lycées et l'occupation jour et nuit, je précise que dans plusieurs lycées, il y a eu d'abord un bloquage passif (on laissait les élèves aller en cours et on tenaient des AG régulièrement pour savoir ce qu'on allait faire, si on reconduisait la grève ou pas).
                Suite au mépris du ministre (manipulation, d'ailleurs il parlait un peu comme Cooker sans être méchant "jeunes cons irréfléchis abrutis"), on a décidé de s'organiser par département et c'est là qu'on a fait l'action à l'inspection académique détaillé plus haut, il n'y a eut aucun dégat à part une porte vitrée cassée, un bout de plafond en dalles cartonnés cassé par inadvertance et une porte en carton cassé pour nous permettre d'accéder au téléphone de façon à prévenir la presse.
                Ensuite seulement, toujours ignoré par le ministre et sujet à une sous-médiatisation à la télé, a commencé quelques bloquages actifs (3 au maximum) avec chaine, etc où le but était d'informer les gens, des arrestations, des personnes arrêtés, etc.

                Je trouve que les termes que différentes personne emploient ici "manif de casseurs", "abrutis irréfléchis" dénotent une certaine ignorance du genre de personnes présentes. Que vous ne soyez pas d'accords, je comprend parfaitement, j'ai moi-même des fois été très sceptique quant aux actions envisagé mais que vous les insultiez de casseurs, d'abrutis, de cons, je trouve ça stupide.
                • [^] # Re: exasperation

                  Posté par . Évalué à 3.

                  mais ce que tu veux pas comprendre, c'est qu'une action violente et/ou illegale ne te fera jamais entendre!!!!

                  ca te fera juste passer pour un "casseur, un abruti irresponsable et irreflechi" et ca ne convaincra jamais personne a la cause!!!

                  Le seul truc que ca apporte c'est des coups par les crs (bah oui, ils abusent de leur pouvoir, tout le monde le sait, ils devraient pas, mais le moyen le plus intelligent pour eviter tout ca est de prevenir et ne pas faire de manifs les faisant intervenir) et des emmerdes avec la justice, pour preuve cette petition et la 40aine d'inculpation.
                  • [^] # Re: exasperation

                    Posté par . Évalué à 2.

                    mais ce que tu veux pas comprendre, c'est qu'une action violente et/ou illegale ne te fera jamais entendre!!!!

                    ca te fera juste passer pour un "casseur, un abruti irresponsable et irreflechi" et ca ne convaincra jamais personne a la cause!!!


                    Je suis d'accord mais je ne vois pas d'autres solutions pour esperer une médiatisation, ce qui me rappelle le mouvement des intermittents (pas de débat idéologique svp) qui avaient eux aussi commis des actions illégales. Ce qui est fatiguant et qui fait venir ce genre d'action, c'est que le gouvernement n'entend rien à ce que lui dit le peuple, que l'opposition n'est pas non plus en très grande forme et préfère penser à comment gagner des voix, la violence vient comme une solution de ras-le-bol.
                    Je la désapprouve et en même temps, je n'en vois pas d'autres.
                    • [^] # Re: exasperation

                      Posté par . Évalué à 3.

                      oui, c'est exactement, la violence est une solution de merde reservee aux kekes qui ne veulent pas reflechir plus loin que le bout de leur nez.

                      Ce gouvernement a ete elu democratiquement quoique pretendent certains, il a ete elu pour faire un changement (quoique je me rappelle plus trop de leur promesse pre electorale), et maintenant qu'il applique ce changement, on gueule, ca te parait pas contradictoire?

                      On entend tout le temps gueuler que les politiques ne font pas ce qu'ils promettent, pour une fois qu'on a un gouvernement qui se tient a peu pres a ce qu'il a dit, on gueule parce qu'il le fait...

                      apres, le moyen, c'est de s'impliquer dans la vie civique de son pays, prendre la parole, ya des lois qui te la donne..
                      maintenant, c'est sur que quand on arrive apres la bataille, bah ya plus grand chose a faire si ce n'est s'exciter dans son coin et se prendre des gnons par les coïes.
                      • [^] # Re: exasperation

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Je me suis toujours dit qu'un vrai président aurai compris qu'il n'avait pas été élu que pour son programme mais aussi pour éviter le pire (FN) et que l'une des meilleurs solutions aurai été un referedum demandant aux francais s'ils voudraient une seconde election présidentielle...
                        Là j'ai l'impression d'avoir affaire à un type qui a envie d'etre cité dans les livres d'histoire comme ayant été président pendant 12 ans...

                        Pour ce qui est des manifestations et tout et tout, ca a été mal géré... Avant d'aller gueuler un peu tout et n'importe quoi dans la rue, il faut s'informer et réflechir à comment proceder pour éviter les debordements et les actes justement "irréflechis".
                        Lorsque j'ai entendu parlé de la premiere greve, on m'a dit une raison et j'ai dit : non je n'irai pas, c'est n'importe quoi. J'ai alors pris le temps de m'informer avant d'aller dans la rue. Et avec le recul, je pense que je n'ai pas encore assez reflechi.
                        • [^] # Re: exasperation

                          Posté par . Évalué à 2.

                          pourquoi donc ?

                          les gens ont fait une connerie au premeir tour ! isl 'nont qu'as s'en prendre qu'as eu meme...

                          le deuxieme tour etait légitime meme si cela vous déplais,
                          • [^] # Re: exasperation

                            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                            Le deuxieme tour c'était :
                            "Je vote CONTRE le pen."

                            Ensuite la connerie du premier tour, ca concerne surtout ceux qui n'ont pas voulu voter je pense mais encore parmis eux, il y en a pleins qui ne souhaitent pas volontairement, soit par opinion politique soit justement par manque d'opinion (peur de faire le mauvais choix)

                            J'aurai preferé un Jospin/Chirac pour le second tour... Là ca aurai été plus légitime pour moi.
                            Lorsque des gens vont manifester dans la rue comme ils l'ont fait, c'est pas innocent.
                            • [^] # Re: exasperation

                              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                              J'aurai preferé un Jospin/Chirac pour le second tour... Là ca aurai été plus légitime pour moi.
                              Pardon???
                              La seule chose légitime est ce qu'a choisi le peuple : le peuple a choisi au premier tour Le Pen et Chirac, point.
                              Ensuite, le peuple a choisi parmi deux choix celui qu'il preferait, point.

                              Le peuple n'a pas voté contre Le Pen, le peuple a voté pour Chirac par rapport a Le Pen.

                              Désolé de te faire redescendre sur terre, mais c'est ca la démocratie : le peuple choisi. Le peuple a décidé que Jospin etait 3eme... MErci de respecter le peuple, et de ne pas parler de légitimité a voir Jospin au deuxieme tour, c'est completement illégitime.

                              Si le peuple voulait Jospin au deuxieme tour, il fallait qu'il vote pour lui plutot que de se disperser...
                    • [^] # Re: exasperation

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Ce qui est fatiguant et qui fait venir ce genre d'action, c'est que le gouvernement n'entend rien à ce que lui dit le peuple,
                      Ben si justement : le peuple a elu democratiquement le gouvernement.
                      Par contre, la manif lyceenne n'est pas democratique, elle ne respecte pas la décision du peuple...
                      Bref, ne fait pas d'amalgames STP, le peuple n'est pas les milliers de lyceens, le peuple est 60 Millions d'habitants... et le peuple n'a pas demandé l'arret de la reforme.
                      • [^] # Re: exasperation

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Par contre, la manif lyceenne n'est pas democratique, elle ne respecte pas la décision du peuple...
                        Euh en quoi une manif ne respecte pas la décision du peuple ?

                        Bref, ne fait pas d'amalgames STP, le peuple n'est pas les milliers de lyceens, le peuple est 60 Millions d'habitants... et le peuple n'a pas demandé l'arret de la reforme.
                        Si le peuple l'avait seulement lue, cette réforme... De plus, je ne parlais pas uniquement du mouvement lycéen, les retraites, les intermittents, autant de mouvements sociaux qui n'ont servis à rien.

                        Ben si justement : le peuple a elu democratiquement le gouvernement.
                        Oui, encore que pour les élections législatives, des élections à la proportionnelle seraient plus démocratique mais est-ce une raison pour laisser le gouvernement faire n'importe quoi ?
                        De temps en temps, le peuple souverain a le devoir de rappeler à l'ordre les gens qu'il a lui-même élu.
                        • [^] # Re: exasperation

                          Posté par . Évalué à 2.

                          tatatiiin!!!
                          super optik a la rescousse des retraites, des intermittents et du bacalaureat!!!

                          s'il te plait, ne melange pas tout et ne parasite pas d'autres mouvements...
                          • [^] # Re: exasperation

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Très constructive ta remarque.
                            Je ne parasites rien, tu es en train de dire que puisque le gouvernement a été élu, il a le droit de faire ce qu'il veut. Si demain le gouvernement vote une loi qui prolonge les mandats des députés à vie, tu diras "oui mais on les a élu démocratiquement" ?
                            • [^] # Re: exasperation

                              Posté par . Évalué à 3.

                              non, je te dit que puisque il a ete elu, il est legitime qu'il fasse ce pour quoi il a ete elu et que si cela ne te convient, ce n'est pas une raison pour tout peter sous pretexte qu'on est pas d'accord et que 200 connards ont vote pour l'occupation illegale d'un batiment.

                              ps : a remarque non constructive et deplacee, reponse non constructive.
                              • [^] # Re: exasperation

                                Posté par . Évalué à 1.

                                Tu n'as pas répondu à ma question, je ne reviendrais pas sur les 200 "connards", il y a eu de nombreuses actions avant et insulter des gens avec lesquels on est pas d'accord, quand bien même ils ont fait quelque chose d'illégal, c'est terriblement stupide.
                                • [^] # Re: exasperation

                                  Posté par . Évalué à 2.

                                  effectivement, connard est un peu fort et ca fait glisser vers le troll qu'on essaye d'eviter.
                                  m'enfin, faut pas etre malin quand meme pour voter un acte illegal qui ne fera de toutes facons pas evoluer la situation.

                                  sinon, pour la derniere question, a ton avis?
                                  maintenant, je crois pas franchement que la reforme fillon etait du genre a donner les pleins pouvoirs a vie au gouvernement, donc quel est le rapport avec la choucroute?
                                  • [^] # Re: exasperation

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    m'enfin, faut pas etre malin quand meme pour voter un acte illegal qui ne fera de toutes facons pas evoluer la situation.
                                    Oui mais ça on ne pouvait pas le savoir avant, enfin bon de toute façon c'est fait et c'est pas la peine de revenir dessus.

                                    maintenant, je crois pas franchement que la reforme fillon etait du genre a donner les pleins pouvoirs a vie au gouvernement, donc quel est le rapport avec la choucroute?
                                    Le rapport avec la choucroute, c'est que ton argumentaire repose sur ça : "on a élu démocratiquement des gens donc ils ont le droit de faire ce qu'ils veulent". Etant en désaccord avec ça, j'essaye de te montrer que c'est le peuple qui est souverrain et pas le gouvernement, aussi élu soit-il.
                        • [^] # Re: exasperation

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          De plus, je ne parlais pas uniquement du mouvement lycéen, les retraites, les intermittents, autant de mouvements sociaux qui n'ont servis à rien.
                          Au risque de lancer un autre trolle, c'est le meme argument debile que pour le TCE...
                          Personne n'est d'accord sur rien, l'un veut A1, l'autre veut A2, mais n'est pas d'accord avec celui qui veut B1 à la place de B2, et ainsi de suite... Et on a donc des gens qui disont non car il n'y a pas tel truc, et d'autres qui disent non car le meme truc n'est pas assez poussé. Chancun croit qu'en disant non il pourra aller dans son sens (les sens etant totalement opposé, j'ai du mal a savoir ou ca menera...)
                          au final c'est l'anarchie.

                          J'ai l'impression que tu penses que le peuple souverain est derriere toi, moi je suis loin d'en etre sur... Au contraire.
                          • [^] # Re: exasperation

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Au risque de lancer un autre trolle, c'est le meme argument debile que pour le TCE...
                            C'est sur que si tu commences avec "argument débile", t'as des chances de lancer un autre troll.

                            au final c'est l'anarchie.
                            Je pense que tu voulais parler d'anomie mais c'est un bon argument et je n'ai pas de solutions miracle.

                            J'ai l'impression que tu penses que le peuple souverain est derriere toi, moi je suis loin d'en etre sur... Au contraire.
                            J'ai l'impression que le peuple souverain n'a pas lu cette réforme, comme il n'avait pas lu le TCE.
                            Cependant, j'ai l'impression que les lycéens dont on allait changer les choses ne voulait pas de cette réforme, comme j'ai l'impression que la majorité des intermittents du spectacle ne voulait pas de leur réforme, et comme j'ai l'impression que les salariés ne voulaient pas de la réforme des retraites.
                            • [^] # Re: exasperation

                              Posté par . Évalué à 2.

                              Cependant, j'ai l'impression que les lycéens dont on allait changer les choses ne voulait pas de cette réforme, comme j'ai l'impression que la majorité des intermittents du spectacle ne voulait pas de leur réforme, et comme j'ai l'impression que les salariés ne voulaient pas de la réforme des retraites.


                              Et moi je voudrais ne pas payer d'impôts, ne pas payer de taxes, ne pas payer mon essence aussi cher, ne pas payer de charges, être riche, heureux, avoir une vie idéale. Mais voilà, la vie en société, c'est faire des concessions pour le bien de la majorité.
                              • [^] # Re: exasperation

                                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                De toute façon, que les motivations politiques des lycéens aient été louables ou pas, détruire des locaux publics ne sert pas leur cause, au contraire.

                                On a le droit de ne pas être d'accord avec une politique gouvernementale sans pour autant commettre d'infractions. Il existe des moyens démocratiques et légaux pour s'exprimer, même si les français s'en servent rarement.
                                Le droit de manifester est d'ailleurs un droit démocratique ; nul n'a été interpellé parce qu'il manifestait, je crois que la chose ne fait maintenant plus de doutes.
                              • [^] # Re: exasperation

                                Posté par . Évalué à 2.

                                Aucun rapport : le bien de la majorité je ne l'ai pas vu dans la réforme sur l'école, à moins que tu penses qu'il faille dépenser moins pour l'Education Nationale, ni dans la réforme sur les intermittents (le gain était dérisoire et favorisait les plus riches), ni dans la réforme des retraites.

                                A part ça, tu as de drôles d'idées, moi je veux payer des impôts, des taxes à condition qu'elles soient répartis équitablement. Enfin, si avoir une vie idéale pour toi se résume à ce que tu dis ci-dessus (riche, pas d'impôts, pas de taxes, pas d'essence), on n'a vraiment pas la même conception de l'idéal :)
                                • [^] # Re: exasperation

                                  Posté par . Évalué à -2.

                                  Oui, il est bon pour la collectivité de dépenser moins pour l'éducation nationale / les Tchéques avec deux fois moins d'argent/lycéen ont des résultat nettement supérieur dans les comparaisons internationales.

                                  Par ailleur leu nombre d'éléves est en chute libre depuis 15 ans.

                                  Inutile donc de gaspiller de l'argent la dedans, qui sera bien plus utile ailleur, d'autant que, de toute façon, 99% des choses dependent du travaille founit par l'enfant.


                                  Maintenant si tu ne voit pasle bien de la majorité à ne pas avoir un état qui fait faillite (et dont TOI tu rembourseras les dettes toutes ta vie sans en voir aucun bénéfices) c'est ton probléme.


                                  "moi je veux payer des impôts, des taxes à condition qu'elles soient répartis équitablement."

                                  Vive la TVA ! 25% pour tout le monde, c'est équitable.
                                  De toute façon, on ne te demande pas ton avis, tu le sais ?
                                  • [^] # Re: exasperation

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                    « Oui, il est bon pour la collectivité de dépenser moins pour l'éducation nationale / les Tchéques avec deux fois moins d'argent/lycéen ont des résultat nettement supérieur dans les comparaisons internationales. »

                                    Faudra que tu nous explique comment sont faites ces comparaisons.
                                    Personnellement, je n'ai pas trop de problèmes pour envisager des cas où ces baisses de budgets ne sont pas favorables.
                                    Par exemple, dans les bahuts qui ne sont pas en ZUP mais qui récoltent un public défavorisé néamnoins, l'absence d'infirmière scolaires font que des gamins paumés n'ont même plus l'endroit où autrefois ils pouvaient parler de leurs problèmes familiaux (parfois très graves). C'est un exemple parmi d'autres.

                                    Pour ma part, je pense qu'il devrait être interdit à un ministre de l'éducation d'avoir ses mômes dans le privé.


                                    « Maintenant si tu ne voit pasle bien de la majorité à ne pas avoir un état qui fait faillite »

                                    Moi j'ai plein d'idées pour résoudre ce problème. Et si on commençait par couper les « frais de représentation » des ministères et de l'Elysée, si on interdisait aux organisme publics d'avoir recours à des agences de comm. (depuis quand le service public est là pour communiquer : qu'il remplisse sa mission et le message passera tout seul), j'ai comme l'impression que ca ira mieux qu'en réduisant le nombre de postes dans les secteurs de terrain (éducation, santé, justice et sécurité) ?
                                    J'ai encore plein d'idées en stock qui tourne autour de l'idée de : virer toutes les fioritures (c'est sur, les fabricants de caviar vont faire la gueule), favoriser et recompenser les services de terrain.


                                    Mais tout ceci est parfaitement hors-sujet. L'avis que l'on peut avoir sur la politique gouvernementale n'a rien à voir avec le fait de commettre des infractions.
                                  • [^] # Re: exasperation

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                                    oui, supprimons l'école !
                                    C'est aux parents d'instruire leurs gosses de toute facon !

                                    Et puis donner plus d'argent dans l'éducation ca ne reduit pas les inégalités des chances selon la situation économique des parents !

                                    Alala...
                                    • [^] # Re: exasperation

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                      Nan mais les gars... Second degré... Vous croyez quand meme pas que je pensais ca ? Ca crain...
                        • [^] # Re: exasperation

                          Posté par . Évalué à 0.

                          Oui, la proportionel à un seul tour, comme en Grande Bretagne, voila qui serait bien !!! ;-)

                          Le Peuple (c'est à dire l'ensemble des électeurs appelé à voter le même jour sur la même question) n'est pas souverain, puisque justement, par son vote, il abandonne toute souveraineté. Sinon il y aurait contradiction, puisque délégation sans délégation, et deux pouvoir légitime et souverain, ridicule.

                          Par ailleur le Peuple, qui donc n'est pas souverain, la NATION seule est souveraine, n'est pas toi, mais ce sera le corps electoral lors de la prochaine législative. Le Peuple participe au pouvoir, mais il n'a pas LE pouvoir, en application du principe de la division des pouvoirs.
                          • [^] # Re: exasperation

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            Relis la constitution.

                            Le peuple = la Nation.

                            Les élus sont des représentant de la Nation et n'ont aucune souveraineté autre que celle de la Nation. C'est d'ailleurs ce qu'oubliait notre président qui osa présenter une Constitution européenne impliquant la France en remplaçant « le peuple souverain » par « le président de la France » dans son préambule.

                            Et la séparation (division) des pouvoirs n'a pas de rapport avec le fait que le peuple soit souverain. La séparation des pouvoirs, c'est le fait que le pouvoir législatif et le pouvoir executifs ne sont pas être les mêmes mains (gouvernement et Parlement).

                            Dans une démocratie (démos = le peuple ; cratos = le pouvoir), le peuple à nécessairement le pouvoir, même s'il est vrai que la chose n'est malheureusement pas flagrante dans notre Veme République, ce qui ne parle pas en sa faveur.

                            Mais ce qui est hors-sujet avec la commission d'infractions.
                    • [^] # Re: exasperation

                      Posté par . Évalué à 0.

                      " le gouvernement n'entend rien à ce que lui dit le peuple,"

                      Tu n'es pas le peuple, ni tes complice. Le Peuple s'est exprimé lors des élections législatifs, et pour 5 ans. Par là même le Peuple n'a plus rien à dire sur le gouvernement, mais sera parfaitement libre de le virer à l'issue de cette période.
                      C'est ca la démocratie, pas de faire le guignol en foulant les votes de millions de citoyens parce que leur choix ne te plait pas.

                      Par ailleur c'est plutôt le Peuple qui doit écouter ce que lui dit l'élite, plutôt que d'exiger des lubbies irréalisable.
                    • [^] # Re: exasperation

                      Posté par . Évalué à 4.

                      > mais ce que tu veux pas comprendre, c'est qu'une action violente et/ou illegale ne te fera jamais entendre!!!!

                      >ca te fera juste passer pour un "casseur, un abruti irresponsable et irreflechi" et ca ne convaincra jamais personne a la cause!!!

                      Je suis d'accord mais je ne vois pas d'autres solutions pour esperer une médiatisation


                      c'est bien ce qu'on vous reproche (et à divers autres mouvements sociaux, grévistes, etc...). trouvez autre chose, de préférence légal, vous rendant sympathiques, accessoirement vous dissociant à l'avance et à coup sûr des casseurs de banlieue et ne prenant pas le public ou les autres élèves non-participants en otage...
                • [^] # Re: exasperation

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Pour l'action à l'inspection académique, tu oublie aussi tout le materiel jeté dans les couloirs et par des fenetres ??
                  • [^] # Re: exasperation

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Pour l'action à l'inspection académique, tu oublie aussi tout le materiel jeté dans les couloirs et par des fenetres ??
                    Etant présent, je t'assure qu'il n'y a eut aucun matériel jeté par les fenètres, tout au plus des fleurs (pas des pots, hein).

                    En ce qui concerne l'action de l'annexe du ministère, je crois en effet qu'il y a eu plus de dégats.
                    • [^] # Re: exasperation

                      Posté par . Évalué à 2.

                      je te remerci de reconnaitre qu'il y ai eu des dégats mais c'est dommage que tu trouve ca normal..

                      et que tu ne reconnaisse pas qu'ils doivent en assumer les conséquence...
                      • [^] # Re: exasperation

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        C'est plus ou moins tout ce qu'il y a comprendre de cette pétition : les auteurs de la pétition ne croient pas en l'innocence des interpellés mais estiment qu'ils doivent être immunisés contre la sanction pénale.

                        C'est marrant quand on y pense.
                • [^] # Re: exasperation

                  Posté par . Évalué à 3.

                  il n'y a eut aucun dégat à part une porte vitrée cassée, un bout de plafond en dalles cartonnés cassé par inadvertance et une porte en carton cassé


                  que vous les insultiez de casseurs, d'abrutis, de cons, je trouve ça stupide.


                  Alors, ils ont cassé ou pas ? Au fait, ce n'est pas du carton, c'est un matériau coupe-feu, et tu serais surpris du prix d'une dalle de plafond ou d'une porte. Ce que j'aime surtout, c'est l'emploi de la formulation « aucun dégât » suivie de « à part » et d'une longue liste :-)

                  Sinon, pour en revenir au sujet, ce que l'on juge, ce n'est pas un mouvement isolé (dans ton cas les dégâts étaient peut-être moindre qu'ailleurs), mais un mouvement dans son ensemble, qui a fait qu'une salle informatique a été détruite, qu'un lycéen a craché sur un commissaire (et a même préféré que ses parents payent l'amende plutôt que de faire des TIGs, quelle solidarité !), qu'il y a eu des violences et j'en passe.

                  Il est normal que l'on juge un mouvement dans son ensemble lorsque l'on nous demande de signer un pétition qui vise à éxonérer l'ensemble des lycéens impliqués (et non pas juste ceux de ton mouvement local).

                  Maintenant je te rassure, si en ce qui vous concerne les dégâts se sont limités à ce que tu dis et qu'il n'y a pas d'autre chef d'inculpation sur les lycéens de ton mouvement local, je doute que la justice condamne les auteurs à autre chose qu'à un remboursement des frais, voire à seulement une participation.
                  • [^] # Re: exasperation

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Au fait, ce n'est pas du carton, c'est un matériau coupe-feu, et tu serais surpris du prix d'une dalle de plafond ou d'une porte.
                    Au temps pour moi, mais comme dit précédemment le plafond a été endommagé, bien malgré nous, par un porte manteau qui bouchait l'entrée de l'ascenceur. De plus, la BAC a défoncé au bélier plusieurs portes, et il me semble que ces portes sont à charge dans les dossiers lycéens.

                    Sinon, pour en revenir au sujet, ce que l'on juge, ce n'est pas un mouvement isolé (dans ton cas les dégâts étaient peut-être moindre qu'ailleurs), mais un mouvement dans son ensemble, qui a fait qu'une salle informatique a été détruite, qu'un lycéen a craché sur un commissaire (et a même préféré que ses parents payent l'amende plutôt que de faire des TIGs, quelle solidarité !), qu'il y a eu des violences et j'en passe.
                    Le lycéen qui a craché sur un commissaire, je ne l'excuse pas s'il est prouvé qu'il lui a bien craché dessus, d'autant plus que ce n'était pas dans une manifestation. Le seul lien qu'il a avec le mouvement, c'est qu'il ait été dedans. De plus, je crois qu'il avait décidé de ne pas faire de TIG depuis le début, et que c'est l'organisation dont il fait partie (Alternative Libertaire) qui s'occupe comme elle peut de l'amende.
                    Pour les violences, je ne vois pas de quoi tu parles, à part des dégats occasionés et pour la salle informatique, tu as une source ?

                    Maintenant je te rassure, si en ce qui vous concerne les dégâts se sont limités à ce que tu dis et qu'il n'y a pas d'autre chef d'inculpation sur les lycéens de ton mouvement local, je doute que la justice condamne les auteurs à autre chose qu'à un remboursement des frais, voire à seulement une participation.
                    Nous verrons bien.
                    • [^] # Re: exasperation

                      Posté par . Évalué à 2.

                      «Le lycéen qui a craché sur un commissaire, je ne l'excuse pas s'il est prouvé qu'il lui a bien craché dessus,»

                      Pour préciser quand même, d'après ce que j'ai lu, c'était sa parole contre celle du policier... Et 2 témoins de la défense n'ont pas été entendus...

                      «et a même préféré que ses parents payent l'amende plutôt que de faire des TIGs, quelle solidarité !»

                      Gni ? Les TIGs, normalement, c'est pas une alternative à la prison (avec sursis) ?
                      • [^] # Re: exasperation

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        « Pour préciser quand même, d'après ce que j'ai lu, c'était sa parole contre celle du policier... Et 2 témoins de la défense n'ont pas été entendus... »

                        Si le dossier était si faible, il est étonnant qu'il n'ait pas de pourvoi en cassation. Ah mais oui, toi qui est si bien renseigné, tu oublies de précisé que le condamné n'a pas contesté le fait d'avoir craché sur le commissaire de police à bord de son véhicule.

                        « Les TIGs, normalement, c'est pas une alternative à la prison (avec sursis) ? »

                        Une alternative au sursis ? Marrant, ça ! Mais ça n'a aucun sens non ?

                        Blague à part, lis les articles des journaux.
                        • [^] # Re: exasperation

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          (pourvoi en appel, je voulais dire)
                        • [^] # Re: exasperation

                          Posté par . Évalué à 2.

                          «Si le dossier était si faible, il est étonnant qu'il n'ait pas de pourvoi en cassation.»

                          Non, mais google me dit qu'il a fait appel.

                          «Ah mais oui, toi qui est si bien renseigné, tu oublies de précisé que le condamné n'a pas contesté le fait d'avoir craché sur le commissaire de police à bord de son véhicule.»

                          Non, je suis pas si bien renseignée, mais il me semble qu'il a dit qu'il avait craché par terre (ou sur le véhicule ?) mais pas sur le commissaire - il me semble avoir entendu ça quand je l'avais vu à la télé (avec Ardission, ou Fogiel, je sais plus). En tout cas, les journaux (que je ne lis jamais, évidemment), parlent de contestation des faits (on parle bien de Samuel Morville ? sinon, meat coule pas).

                          «Une alternative au sursis ? Marrant, ça ! Mais ça n'a aucun sens non ? »

                          Au temps pour moi, c'est peut-être bien plutôt une alternative à la prison ferme (commuation de prison ferme en sursis + TIG), enfin en tout cas je croyais que c'était plutôt alternative à la prison et pas aux amendes.

                          «Blague à part, lis les articles des journaux.»

                          Ben, j'en ai lu quelques uns, mais je dois être bête, je vois pas en quoi ça met en cause ce que je dis là dessus ?
                          • [^] # Re: exasperation

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            « Non, mais google me dit qu'il a fait appel. »

                            Je n'ai pas le souvenir d'avoir lu cela dans les différents articles lus (libé, le monde etc). Je crois même avoir fourni un lien. Tu as plus précis ?


                            « is il me semble qu'il a dit qu'il avait craché par terre (ou sur le véhicule ?) mais pas sur le commissaire - il me semble avoir entendu ça quand je l'avais vu à la télé (avec Ardission, ou Fogiel, je sais plus) »

                            Moi je me réfère à ce qui fut dit à l'audience, retranscrit plus ou moins à l'identique par plusieurs canards pas franchement pro-police en général.


                            « enfin en tout cas je croyais que c'était plutôt alternative à la prison et pas aux amendes. »

                            Tout dépend de l'article du code pénal à propos. Le TIG peut être donné en peine complémentaire, alternative (peut-être même en peine principale mais j'ai pas d'exemple en mémoire)...

                            Je ne sais pas exactement comment l'infraction fut qualifiée. A titre informatique, l'outrage à un dépositaire de l'autorité publique (tel un officier de police judiciaire, statut qu'un commissaire a nécessairement) fait encourir 6 mois fermes et 7500 euros d'amende... et il y a une floppée de peine complémentaires possibles : interdiction des droits civiques civils et de famille inférieure ou égale à 5 ans etc.

                            En gros, y a vraiment pas de quoi se choquer. Et, soit dit en passant, je ne suis pas sur que si la victime n'avait pas été commissaire, elle aurait été vraiment prise au sérieux.
            • [^] # Re: exasperation

              Posté par . Évalué à 3.

              ben visiblement oui, on en a vu, ils sont meme en jugement et ya une petition pour eux, si j'ai bien suivi?

              'fin bref, l'occupation illegale du batiment a ete visiblement votee en ag, je ne vois AUCUNE circonstances attenuantes pour eux.

              zont voulus faire les kekes, ils assument leurs conneries, point.
              Politique, revolution, social ou que sais je n'y changerais.

              et t'es quand meme sacrement gonfle de venir compare la revolution francaise a une manif de casseurs...

              'fin bref, tu me fais bien golri depuis le debut, t'es vraiment en plein dans la citation de Java que j'ai postee plus haut "on veut des mars et des machines a cafe, mais on est pas avec les casseurs!!", la voix chevrottante.

              ps : si le monde du libre te degoute tant que ca, bah ecoutes arretes le libre, personne te retient, t'es libre poulet.
            • [^] # Re: exasperation

              Posté par . Évalué à 0.

              Oui, il y une différence entre le loubard du coin et Pol-Pot...
        • [^] # Re: exasperation

          Posté par . Évalué à 3.

          ben ecoutes, si les francais sont trop cons pour voter correctement, c'est leur probleme, mais ne rejette pas la faute sur les dirigeants.
          personne ne les aime, mais c'est la regle du jeu, il faut la suivre.

          Dans l'interet de tout le monde?
          soit, je connais pas cette reforme, je veux bien admettre qu'elle etait mauvaise. Mais degrader un batiment, peter des machines et un secretariat, c'est dans l'interet de tout le monde?
          et tu vas me faire croire que l'etat a cede grace aux casseurs? depuis quand l'etat francais cede au chantage par la violence?

          Mais qu'ils ne viennent pas se prétendre d'un monde solidaire de resistance a un monde individualiste !
          pete de rire, elle ou la solidarite entre les casseurs?
          200 votants a l'ag, 40 inculpes et 160 personnes qui chient dans leur bennes a l'idee de se denoncer, visiblement meme pas foutu de s'organiser pour payer l'amende mutuellment (je dis visiblement, car au vu des arguments enonces plus haut par Optik, ils seraient seuls a payer).
          Et tu viens nous parler de solidarite?
          Quand on decide de passer du cote obscur en s'organisant de la facon, on assume ses actes jusqu'au bout, quand on va dans une manif pour casser, on vient pas chialer parce que la BAC a cogne, et encore moins quand on finit en garde a vue inculpe de divers chefs d'accusation...
          • [^] # Re: exasperation

            Posté par . Évalué à 2.

            si les francais sont trop cons pour voter correctement
            Bizarre encore cette idée du "vote correct", je ne la comprend qu'en disant ça des gens qui ont voté extrème-droite pour se faire peur (si cela existe), si je suis dans le faux, pourrais-tu me donner une réponse appropriée ?

            Mais degrader un batiment, peter des machines et un secretariat, c'est dans l'interet de tout le monde?
            Non, aucun intérêt quoi que t'y ailles un peu fort, ce ne sont pas des casseurs, il n'ont pas vu le batiment et ne se sont pas dit "Tiens si j'allais tout détruire contre le méchant gouvernement capitaliste".

            et tu vas me faire croire que l'etat a cede grace aux casseurs? depuis quand l'etat francais cede au chantage par la violence?
            L'Etat n'a pas cedé puisque cette reforme est en train d'appliquer, tout aussi bien que la réforme des retraites de 2003 qui avait suscité de grosses manifestations, encore une fois ignorée (par le même ministre d'ailleurs). De plus, j'aimerais bien que tu m'expliques ce que tu entends par casseur (pour moi, les casseurs sont des gens qui cassent lors des manifs car ils pensent que les manifs ne servent à rien, et ils s'attaquent au "capital" : magasins, etc. ; je pense qu'on est très éloigné de ça).

            200 votants a l'ag, 40 inculpes et 160 personnes qui chient dans leur bennes a l'idee de se denoncer, visiblement meme pas foutu de s'organiser pour payer l'amende mutuellment (je dis visiblement, car au vu des arguments enonces plus haut par Optik, ils seraient seuls a payer).
            Je me demande si la vulgarité était nécessaire, je l'ai déjà dis, je trouve dommage qu'il n'y ait pas eu une telle solidarité. Pour les amendes, un comité de soutien s'est formé et elles seront payées, au moins en partie, par ce comité.

            Quand on decide de passer du cote obscur en s'organisant de la facon, on assume ses actes jusqu'au bout, quand on va dans une manif pour casser
            Mouarf, le côté obscur. Cependant, je suis tout à fait d'accord avec toi, quand on s'organise pour faire des choses illégales, on assume ses actes bien que encore une fois, tu mélanges manifs et occupations (les lycéens qui avaient cassé en manifs, je ne m'oppose en rien à ce qu'ils soient jugés, les autres non plus à priori mais je ne suis pas confiant dans la police et ses témoignages, et cela joue beaucoup aux procès).

            on vient pas chialer parce que la BAC a cogne, et encore moins quand on finit en garde a vue inculpe de divers chefs d'accusation...
            On peut chialer quand la BAC cogne trop fort :)
            Ceci dit, les lycéens ne cherchaient qu'a se faire entendre, les manifs ne servaient à rien et ils n'étaient pas encore assez blasés pour arrêter. Je suis d'accord que la violence est la pire des solutions mais pourtant je ne voyais pas d'autres actions légales possibles.
            • [^] # Re: exasperation

              Posté par . Évalué à 3.

              Bizarre encore cette idée du "vote correct"
              Le vote correct c'est le vote pour la personne que tu veux voir au second tour, pas un vote a la con parce que le candidat est fun et que les autres voteront pour la personne qu'on veut voir au second tour.

              il n'ont pas vu le batiment et ne se sont pas dit "Tiens si j'allais tout détruire contre le méchant gouvernement capitaliste".
              ben d'apres ce que tu dis, c'est encore pire, ils se sont poses a tete froide et ont vote l'occupation du batiment.. comment tu veux excuser ca?

              De plus, j'aimerais bien que tu m'expliques ce que tu entends par casseur
              Quelqu'un qui casse un bien public ou prive ne lui appartenant pas sans raison.

              bien que encore une fois, tu mélanges manifs et occupations
              quelqu'un a ete inculpe pour manifestation?

              Ceci dit, les lycéens ne cherchaient qu'a se faire entendre, les manifs ne servaient à rien et ils n'étaient pas encore assez blasés pour arrêter. Je suis d'accord que la violence est la pire des solutions mais pourtant je ne voyais pas d'autres actions légales possibles.
              peut etre qu'ils ne cherchaient qu'a se faire entendre, mais c'est pas comme ca qu'on se fait entendre, c'est comme ca qu'on prend des coups et qu'on se fout dans la merde...
              ps : l'occupation illegale n'est PAS une action legale.
        • [^] # Re: exasperation

          Posté par . Évalué à 0.

          Tu prétend que si il n'y a vait pas eu de dexiémen tour, chirac n'aurait pas eu 82%, et donc qu'il n'est pas légitime. Le seul probléme c'est qu'il y a eut un deuxiéme tour...

          Par ailleur le gouvernement à remporté ensuite les législative haut la main, et tu l'as profonde pour prétendre qu'il est illigitime.


          "moi je parlerai plutot de prise de conscience ! il y a quand meme un grand ecart ! la révolution française etait une revolution bourgeoise qui n'a rien arrangé juste un ras le cul des petits bourgeois francais de se faire entuber !"

          Bheu non, ca c'est de l'idéologie. La Révolution, c'est l'aristocratie qui l'a fait (en tout cas commencé, mauvaise idée) et les bourgeois ont ratrapé en court de route, mais ils était semblable aux aristocrate aprés la nuit du 4 aout...
    • [^] # MWAHAHAHAHAHAH

      Posté par . Évalué à 5.

      Merci pour cette bonne tranche de rigolade, nan vraiment :D
    • [^] # Re: exasperation

      Posté par . Évalué à 4.

      Oué au fait, dit, tu fais quoi toi pour les «pauvres» sur cette planete ? Parceque si tu ne fais rien, je voit pas pourquoi tu te donne le droit de critiquer.

      Ah oui au fait, euh, tu fais quoi dans le libre ? Ta développé un logiciel ? Une doc ? Quelque chose ? Pourquoi critiquer le «libre» alors que ton sujet n'a absoluement rien a voir ? Bizzare.

      Ah oui au fait, bon ben vu que je trouve toute les loies débiles, demain je vais assasiner mon voisin, ensuite je prends ma caisse je roule a 260Km/h sur l'autoroute avec ma nouvelle BMW, pi les vieilles sur la route j'en profiterais pour les élimitée. Ces loies sont débiles voyons, je les transgresse. Ah mais j'ai plein d'arguments...

      Il y a certaines choses qu'on ne fais pas, et qu'on ne doit pas faire, meme si les loies sont dites «débiles». C'est comme ça et c'est tout. Il ne faut pas oublier que le gouvernement n'est pas de type dictatorial non plu, il faut arréter, c'est du nimporte quoi, c'est un gouvernement parfaitement démocratique. Tu n'as vraiment a te pleindre de rien en France.

      PS: </troll> pour moi, si tu veux en discuter, va sur usenet, franchement, ce post n'a rien a faire ici.
    • [^] # Re: exasperation

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Des personnes qui ne reflechissent pas, qui ralent juste parce qu'ils ont lu des articles subjectif que d'un seul coté du probleme, qui compare la "dictature" francaise a de vraie dictatures, bah... finalement le libre s'en passera.

      Peut-etre que le libre regroupe des gens qui, eux, on muri, réfléchi, savent ce que veut dire "la vie".
      J'ai l'impression que du haut de tes 19 ans tu penses (malheuresement) ques les "vieux" sont des cons, qu'ils comprennent rien à rien... J'espère qu'un jour tu te reveilleras, et verra que ces gens ont pris des coups, ont vécu, et peuvent te raconter ce qu'est la vraie vie, et ce qu'est la démocratie.

      Pour info, du haut de mes 27 ans, je me souviens des manifs lycéennes de mon "époque", et lorsqu'elles etaient pacifiques (pas de degradation), il n'y avait ***aucune*** inculpation. Et (parfois, mais bon la on peut pas direr que la violence ait eu raison), le gouvernement reculait.
      C'est aussi ca la démocratie, contrairement a ce que tu prone (au cas ou tu n'aurais pas suivi, au final tu prones l'anarchie, desolé le libre ce n'est pas l'anarchie, c'est un bazaar, oui, mais pas de l'anarchie)

      PS : des gens du libre se battrons pour une violation de la GPL, des gens du libre ce battrons si un projet open-source viole un brevet, mais : il demanderont un proces, pas une annulation du procès, et tenteront de peser sur le juge (la loi est la pour etre un fil, après c'est au juge de faire la difference...). La est la difference, et c'est ce qui est dit ici aussi : oui pour un proces des 200 envahisseur du batiment, qu'ils se joignent à ceux qui sont inculpés! mais que la justice dise son mot!
    • [^] # Re: exasperation

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      « personnellement je viens de lire une majorité des 150 posts...
      je suis ... dégouté tout simplement...
      ok vous pensez ca de lycéen qui se sont battus pour le droit de vos enfant et des notres car je n'ai que 19 ans...
      vous voulez juger des lycéens faites le ... dans ce cas la VOUS auriez du juger les "revolutionnaires" de 1789, de 1968, et autres... vous auriez du juger tous ce qui ont commis un crime ecrit par un gouvernement qui n'est pas elu par la majorité... loin de la... »

      Mais de quelle lutte parles-tu ? La loi Fillon n'a fait que reprendre des idées déjà dans l'air du temps que la gauche aurait pu proposé. Le seul aspect de fond, c'est que cette loi ne résoud rien aux problèmes de suppression de budgets, de postes (infirmières scolaires).
      Mais à part ça, la globalité de la loi n'a pas paru si problématique. Je connais plus d'une personne dans mon entourage qui est dans l'Education Nationale et pas un n'a trouvé cette loi si problématique ; on dirait plutôt un nuage de fumée.

      Pas de quoi parler de « lutte ».

      Pour le reste, la loi pénale ne date pas d'hier. C'est bien d'être contre le gouvernement, moi même je ne l'apprecie pas particulièrement, mais reprochons lui ce qui est de son fait.
      Les faits reprochés aux interpellés sont incriminés depuis belle lurette (et ne sont pas des crimes mais des délits, soit dit en passant) ; s'ils ne l'étaient pas, les prévenus ne pourrait pas être poursuivi, car au nom du principe de légalité (héritage de 1789, puisque t'en parle), on ne peut poursuivre des individus que pour des actes incriminés par la loi explicitement, et cela au moment où ces actes sont commis.



      « le monde du libre me degoute de plus en plus ! vous faites croire que vous etes dans une monde solidaire que vous luttez pour un echange des connaissances et tout mais rien du tout ! mon cul oui !
      vous ne faites que penser a votre gueule ! »

      Pour ma part, je n'ai pas d'intérêt personnel dans la querelle. Donc je ne pense pas qu'à ma gueule, bien que je ne sois pas du tout favorable à l'abandon de poursuites. Je sais ce que recouvre l'expression « opportunité des poursuites » et, par conséquent, je ne pense pas que le parquet les déclenche sans que cela mérite procès.


      « pour moi il est important que quelqu'un qui trouve une loi idiote la transgresse et communique le pourquoi du comment ! »

      Chacun sa vision des choses.
      Moi, en tant que gros con de démocrate, je pense que les lois sont le résultat de nos élections.
      Par conséquent, je pense que pour changer de lois, il faut voter pour ceux qui proposent de tels changements.

      Si la transgression de certaines lois n'est pas d'une gravité suprême, la transgression des lois ne me parait pas être de nature à changer les lois. Non, rien que le fait qu'il y ait un intérêt direct à bénéficier d'un changement de la loi rend la contestation suspecte.

      Tout les braves lycéens vont bientôt être electeurs, non ? S'ils sont si préoccupés, on n'aura pas 60 % d'absention aux prochaines élections.

      Et quelles sont-elles, au fait, ces lois qui te gêne ? Celles qui interdisent de détruire des locaux ?


      « Je preferai aller vivre dans un pays ou les valeurs humaines existent et pas dans un pays ou les gens font sembalnt d'avoir des valeurs humaines ! »

      Vas-y, lâche toi, écoute tes sentiments.
      • [^] # Re: exasperation

        Posté par . Évalué à -1.

        « Je preferai aller vivre dans un pays ou les valeurs humaines existent et pas dans un pays ou les gens font sembalnt d'avoir des valeurs humaines ! »



        Tous les humains ont des valeurs humaines, de toutes façons...

        En tous cas, on a bien rigolé, merci, exellent troll, je n'aurais pas fait mieux.

        Cela dit, c'est dommage que les CRS n'ai pas cogné plus fort ;-)
    • [^] # Re: exasperation

      Posté par . Évalué à -2.

      AH AH AH AH AH AH AH AH AH AH !!!

      Celui ci, c'est un gros calibre.


      Tu es libre à diner la semaine prochaine ?



      Au fait, tu es au courrant que la révolution de 1789 à fait dans les 2 millions de morts ?
    • [^] # Re: exasperation

      Posté par . Évalué à 1.

      Magnifique!

      Merci pour ce moment de detente. :))

      Tu devrais penser a une version stand up ca cartonnerait je suis sur. Serieusement. ;)
  • # future manifestation

    Posté par . Évalué à 6.

    et c'est quand qu'ils manifestent pour arrêter l'enseignement de wordexcel à la place de l'apprentissage d'un traitement de texte et d'un tableur ? Pour arrêter de faire du cliquodrôme à la place de faire de l'informatique ?

    Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.