Journal Un rachat, un summit et un BIOS qui s'ouvre de plus en plus grâce à linux

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa.
Tags : aucun
99
16
juin
2018

Me revoilà après plusieurs mois de silence. Il faut dire que depuis la fin 2017, mon agenda s'est retrouvé complètement chamboulé. La société que j'ai créée avec Isabelle (ma moitié comme on dit), a été rachetée par une société américaine, un de nos partenaires de longue date. Nous avons créée Splitted-Desktop Systems (SDS) il y a 11 ans avec pour objectif de concevoir des ordinateurs silencieux respectueux de l'environnement en France. On a beaucoup travaillé (vraiment beaucoup), on a beaucoup galéré (vendre des ordinateurs français à des français c'est complexe (mais je tiens a remercier les membres de linuxfr qui ont été nos clients durant ces dernières années !), et le dernier tweet d'oles me laisse d'ailleurs dubitatif (https://twitter.com/olesovhcom/status/1007519400734359552), on est dans un mode hôpital qui se moque un peu de la ch… . Bon quoiqu'il en soit nos technos frenchies ont et intéressent des américains, on a donc décidé de répondre positivement à l'offre et on s'est pris un Tsunami sur la tête, mais voilà c'est fait ! Annonce rachat

Certains diront qu'on se vend à l'axe du mal, j'aurai tendance à dire qu'on peut y voir pleins de choses positives. La première c'est un des premiers rachats significatif dans le domaine de l'Open Hardware pour les serveurs. On est racheté par un de nos partenaires de longue date qui a valorisé à un niveau trois fois supérieure notre société par rapport aux meilleurs propositions d'investisseurs français, on pérénise nos emplois et on embauche, on va accélérer sur des tonnes de sujets dont linuxboot, FreeCAD et l'impact de l'open hardware sur les modèles d'économie circulaire ce qui est en soit juste genial !

Ce qui m'ammène à parler du futur summit Open Compute en Europe. Il se tiendra à Amsterdam (ok c'est pas la France, mais c'est pas loin), et j'y animerai une session complète sur linuxboot durant laquelle on présentera des machines qui fonctionnent sous cet environnement, on aura des sessions de hacking et on discutera de la futur roadmap du projet. Pour ceux qui ne suivent pas ce projet, l'objectif de linuxboot est de remplacer UEFI par un kernel linux dans l'optique de mieux maitriser les phases de démarrage des serveurs, simplifier leur provisioning et surtout de les maintenir en condition opérationnelle le plus longtemps possible grace à l'ouverture du code ! Ca fonctionne, c'est un projet qu'on a créée avec Google, Facebook et quelques autres hackers de haut vol. Si vous êtes impliqués dans le déploiement de serveurs et un peu curieux vous ne pouvez pas louper cet événement ainsi que l'osfc organisé par 9elements (osfc).

A bientôt, et j'espere vous croiser au summit ou en Allemagne !

vejmarie

  • # Vers l'infini et au-delà !

    Posté par . Évalué à 10.

    Salut Jean-Marie, bravo pour ce beau pas en avant.
    Bien que largement noob sur vos domaines d'expertise, je suis avec une grande curiosité vos publications sur l'Open Compute, l'Open Hardware, et je suis content pour vous d'apprendre que vous allez continuer, et grandir encore.

    J'espère que vous continuerez à nous raconter tout ça!

  • # PEP EcoPassport

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Nous avons créée Splitted-Desktop Systems (SDS) il y a 11 ans avec pour objectif de concevoir des ordinateurs silencieux respectueux de l'environnement en France.

    Sais tu s'il existe des PC/POrtable/Serveur dont la société a été jusqu'à faire une fiche PEP ?

    http://www.pep-ecopassport.org/fr/

    La démarche est complexe, peut avoir des travers (attention avant de comparer 2 fiches PEP entres elles) mais est tout de même intéressante en posant des choses bien à plat.

  • # Félicitations

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Certains diront qu'on se vend à l'axe du mal

    Vous vous vendez aussi à ceux qui veulent bien acheter aussi. Personnellement, je vois mal comment vous le reprocher. Comme tu le dis, ça va donner plus d’investissement. C’est un pari sur l’avenir, comme le fait de rester au statu quo qui n’est pas une garantie que ça va fonctionner sans problème sur les 100 prochaines années.

    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Félicitations

      Posté par . Évalué à -2. Dernière modification le 22/06/18 à 07:04.

      Pour moi les USA restent la source la plus importante dans le monde open-source. On leur soit jusqu a la fondation du concept par notamment Richard Stallmann. Et s ils rachètent c est parcequ ils ont un système qui fonctionne aussi avec l'open source… En France, la loi et la mentalité ne sont pas aussi favorable à l émergence de géant de l open source même s il y a une adhérence de principe.

      • [^] # Re: Félicitations

        Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 24/06/18 à 18:05.

        Pas très convaincant comme commentaire, il y a plein de gens partout dans le monde qui donnent leur temps et leurs compétences pour faire avancer les logiciels libres ! Je ne sais pas sur quoi tu te bases pour dire que "les USA restent la source la plus importante"; Richard Stallman est américain mais il y a plein de communautés du libre dont nombre d'acteurs principaux sont européens. Dans une communauté donnée, on essaie plutôt de s'ouvrir à tous et de ne pas trop mentionner les positions géographiques, donc on ne va pas le dire en ces termes. Mais si on regarde du point de vue local, en Europe par exemple, il y a beaucoup d'acteurs majeurs de projets libres, et je n'ai pas connaissance d'études quantitatives qui permettraient de dire que les États-Unis sont "plus importants".

        • [^] # Re: Félicitations

          Posté par . Évalué à 3.

          Red hat, Mozilla, Apache foundation, ibm, google, Facebook, Apple, sun, fsf, eff, Amazon, Netflix, Berkeley/mit, sont les premiers qui me viennent à l’esprit. Tous Américains, et qui forment a vu de nez l’immense majorité de l’eco système libre.
          Honnêtement, sorti de suse et Ubuntu, j’ai du mal à en trouver qui soient pas Nord américains.
          Même ceux à vocation internationale/universelle genre Debian sont originaires des us.

          Alors, ouais, ils ont des contributeurs du monde entier, mais les entités qui dirigent les projets on vachement tendance à être basés aux us quand même.

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

          • [^] # Re: Félicitations

            Posté par . Évalué à 2.

            C'est tout de même oublier les francophone Linagora ou autre petites société européenne ou d'ailleurs. Mais en fait au USA les entreprises ont entre autre un système de déduction fiscal par "dons à association a but non lucratif" qui favorise largement l'Open-Source en plus d'avoir une culture de la Silicon Valley ancrée dans l'Open-Source alors qu'en Europe (et en France notamment) il y a de petites start-up qui défie les lois des majors avec un business orienté Open-Source. Cependant ça change un peu, Orange (que je connais un peu) se mouille de plus en plus, reste, qu'une majorité de leurs anciennes techno sont closed sources.

  • # Suivi ici même ?

    Posté par . Évalué à 4.

    Petite question car à chaque billet de ta part je m'empresse de tout lire afin de suivre les évolutions de ton travail.

    Suite à ce rachat aura t-on toujours le droit à ces petits billets informatifs ? La rachat ne va t-il pas imposer des restrictions ? Je ne pense pas sinon ça ne serait pas trop logique par rapport au but recherché de ton travail mais je préfère demander ;)

    • [^] # Re: Suivi ici même ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Non cela ne devrait pas changer grand chose en dehors de ma localisation geographique, je devrai pouvoir continuer a faire de l'open et a continuer sa promotion !

  • # Excité !

    Posté par . Évalué à 6.

    Bonjour Jean-Marie,

    il y a quelque jours je me souvenais que rien chez MS n'était vraiment excitant. Et pour globalement je ne voyais plus grand chose d'excitant dans l'informatique. Certes il y a go, rust et surtout ceph que je trouve vraiment cool. Mais j'avais oublié vejmarie et ses histoires de linux dans le bios. Ses histoires de rack dans de l'huile dans mon jardin. Etc. Vraiment l'open hardware ca c'est cool et je regarde ça de très près.

    merci ! et bon continuation

    • [^] # Re: Excité !

      Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 24/06/18 à 18:24.

      Pas excitant peut-être, mais il reste des défis majeurs à surmonter :

      • On n'a pas de solution logicielle libre pour avoir un ordinateur personnel utilisable et sécurisé contre les acteurs étatiques (à conseiller à un journaliste dans un pays totalitaire, par exemple). Même contre la cyber-criminalité, la sécurité de l'écosystème des environnements de bureau au-dessus de Linux perd de l'avance et prend du retard sur les solutions verrouillées verticalement (Windows, OSX, les versions Google d'Android). La meilleure équipe de sécurité pour les logiciels libres en ce moment est celle de Google, et c'est un peu triste.

      • On n'a pas réussi à faire des progrès durables sur des propositions "libres" sérieuses dans les domaines artistiques et ludiques. Même chez les gens qui sont sensibilisés au logiciel libre, l'extrême majorité continue à écouter de la musique propriétaire, jouer à des jeux propriétaires, lire des livres diffusés en des termes très privateurs et généralement consommer et subventionner de l'art qui n'est pas libre.

      Quelques idées de gestes qui avancent dans la bonne direction:

      • Pour le premier point, apprendre à utiliser des techniques de programmation plus sûres et s'en servir dans ses projets libres. Essayer des langages qui rendent moins facile les failles, des outils de vérification de programmes, des architectures logicielles mieux compartementalisées et mieux conçues pour la sécurité.

      • Pour le second point, essayer au moins de se renseigner sur l'offre qui existe aujourd'hui et leur apporter un peu de publicité. Jouer à Battle for Wesnoth ou Xonotic (par exemple), écouter Regis Gronoff (par exemple), ou acheter et lire les auteurs de la maison d'édition C&F éditions qui propose des livres intéressants (souvent sur des thèmes pertinents pour les libristes), sans DRMs et qui essaie de transposer des idées de licences ouvertes à l'édition en poussant la licence Édition Équitable.

  • # hôpital et charité

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    et le dernier tweet d'oles me laisse d'ailleurs dubitatif (https://twitter.com/olesovhcom/status/1007519400734359552), on est dans un mode hôpital qui se moque un peu de la ch…

    Si je lis entre les lignes, OVH fait partie des acteurs français avec qui vous auriez pu (aimé ?) avancer mais que ça ne s'est pas fait pour des raisons plutôt dépendantes de leur volonté.

    Tu peux nous en dire plus ? (ou c'est confidentiel ?)

  • # linuxboot initramfs

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    J'ai juste survolé l'architecture de Linuxboot et je me pose la question:

    Quel est l' avantage à avoir un initramfs ?
    - j'en crois le schémas il est dans un bundle avec le noyau -

  • # Bonne continuation

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Bravo ! ! !

    Il n'y a pas de honte à se faire racheter par une société des E.U. (dans une autre vie, ça a failli arriver dans une société où j'étais associé) !

    Il ne faut pas oublier qu'on travaille pour gagner de l'argent (sinon c'est un hobby plus un travail) et du coup, si se faire racheter est un axe stratégique, la nationalité de la société importe peu, ce qui compte c'est les conditions du rachat et de la continuation de l'activité (ou pas).

    Apparemment, pour vous, tous les voyants sont au vert : profitez bien et bon vent !

    • [^] # Re: Bonne continuation

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Il ne faut pas oublier qu'on travaille pour gagner de l'argent (sinon c'est un hobby plus un travail)

      Pas d’accord avec ton choix de termes ;P
      Voici comment je l’aurais dit, je pense que tu comprendras vite la différence :

      Il ne faut pas oublier qu'on a un emploi pour gagner de l'argent (sinon c'est toujours du travail mais plus un emploi)

      Je ne te laisserai pas dire sans réagir que les dizaines d’heures non rémunérées que je passe toutes les semaines sur des projets libres ne sont pas du travail. Pas plus que je ne te laisserai dire que tous ceux qui font du bénévolat ne travaillent pas.
      (je me doute bien que ce n’est probablement pas le message que tu souhaitais faire passer, mais c’est une interprétation possible et même facile de ta phrase)

      Ça peut ressembler à du pinaillage, mais je pense que c’est un travers de langage qui peut mener à pas mal de dérives, dont certaines qu’on peut déjà constater au quotidien. Par exemple la dévalorisation du travail domestique, parfois utilisée comme argument pour justifier les bas salaires quand ce travail devient un emploi.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.