Journal Usenet est-il vraiment mort ?

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa.
Tags :
16
19
nov.
2019

Bonjour,

a l'occasion de mon récent coming-out, je me remets aux Newsgroups et quelle déception. C'est désespérément vide. Ne subsistent que de longues tirades de trolls ou des monologues.

Ou sont donc passés tous les utilisateurs de cet outil merveilleux ? Je ne fréquente cet endroit que par moment mais le constat est amer.

Usenet était une vraie mine d'or pour avoir des réponses d'une grande qualité. Je me souviens notamment de groupes comme la hiérarchie *.lisp. Les intervenants étaient vraiment pointus et leurs interventions valaient au moins autant que l'achat de livres coûteux.

Bien sur, il y avait des travers et dans certains groupes c’était le défouloir pour certaines âmes perdues mais un bon KILLFILE faisait largement le boulot.

Les anciens ont-ils donc tous cédés aux sirènes des interfaces kikoo-lol ?

Usenet permet(tait) en un seul endroit de trouver tellement plus d'informations que sur n'importe quel autre support.

C'est bien dommage.

Revenez ! :)

  • # Les survivants

    Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

    Sur un certain nombre de groupes, si tu poses une question tu auras des réponses intéressantes. Mais c'est vrai que c'est beaucoup moins fourni.

    Pour ce qui concerne lisp, que ce soit en anglais ou en français, il n'y a pas énormément de trafic et de grandes discussions mais il y a toujours des gens très pointus pour répondre si tu poses une question.

    • [^] # Re: Les survivants

      Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+14/-0).

      À l'université, le NNTP est souvent bloqué (cas chez moi). Ce qui tue le Usenet, ce sont les DSI et la dictature du HTTPS…

    • [^] # Re: Les survivants

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+2/-0).

      Pareil, personnellement je suis un certain nombre de groupes, où il n'y a pas d'activité, où je n'ai pas spécialement de sujet de discussion à aborder, mais si quelqu'un pose une question ou lance un débat, je pourrai répondre et participer. C'est le cas de nombreux groupes apparemment inactifs, mais suivis par des gens que cela intéresse.

  • # "en un seul endroit de trouver tellement plus d'informations que sur n'importe quel autre support."

    Posté par . Évalué à 9 (+8/-0).

    c'est linuxfr.org !

  • # son remplaçant ?

    Posté par . Évalué à 3 (+2/-0). Dernière modification le 19/11/19 à 08:05.

    Sur IRC il y a du monde. :)

    Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

    • [^] # Re: son remplaçant ?

      Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

      même IRC, ça meurt … tout le monde est sur discord aujourd'hui

      • [^] # Re: son remplaçant ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-0).

        Pas spécialement non

        https://netsplit.de/networks/statistics.php?net=freenode

        vanilla, ma distribution radicalement différente : http://projects.malikania.fr/vanilla

        • [^] # Re: son remplaçant ?

          Posté par . Évalué à -7 (+1/-8).

          freenode est tout simplement le dernier réseau IRC encore actif. Tous les autres ont mis la clef sous la porte depuis belle lurette.

          Il nous reste donc à la louche quelques centaines d'utilisateurs sur freenode et voila tout. Comparez cela avec les centaines de millions d'utilisateurs sur Facebook.

          • [^] # Re: son remplaçant ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

            Hier matin, sur freenode :

            * 85508 92608 :Current global users 85508, max 92608

            centaines de millions d'utilisateurs sur Facebook.

            Utilisateurs ou utilisés ?

            * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

      • [^] # Re: son remplaçant ?

        Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

        Discord ne s'adresse pas aux même public que les serveurs texte et voix plus anciens. Ce sont les facilités d'administration et l'hébergement gratuit qui en font sa popularité auprès du public, tout comme il est plus accessible de s'en remettre à Twitter, Facebook, Youtube ou à un cloud centralisé que d'apprendre à gérer des services équivalents sur un serveur mutualisé ou en auto-hébergement.

        Discord a plutôt remplacé Teamspeak et des fournisseurs de forums ou de groupes de discussion que des serveurs comme Mumble ou IRC.

        • [^] # Re: son remplaçant ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

          Mumble est une solution équivalente à TeamSpeak mais libre.

          Donc Mumble est aussi victime du succès de Discord, de la même manière que TeamSpeak.

          Pour le reste, totalement d'accord.

          La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

          • [^] # Re: son remplaçant ?

            Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

            Je peux me tromper mais selon les retours que j'en ai eu, TS avait l'avantage de normaliser le volume des participants, chose qui manquait cruellement sur Mumble, et le client Android était apparemment plus stable que Plumble.
            Donc à part pour la fonctionnalité de localisation du son sur Minecraft ou les jeux de chez Valve (chose que Discord n'a pas non plus me semble-t-il) et la bande passante utilisée un peu plus faible grace à Opus, Mumble m'apparait plutôt être une préférence d'admin libriste; C'était d'ailleurs le cas des quelques serveurs que j'ai fréquenté.

            Après en y réfléchissant mieux, là où Discord peut faire de l'ombre à Mumble c'est quand le choix de ce dernier serait uniquement dû à un nombre d'utilisateurs trop grand pour un serveur TS gratuit. Reste à savoir si c'est significatif.

            Je voulais consulter les stats d'utilisation de Mumble mais ils ont arrêté de publier celles activées dans les paramètres du client et les instantanés sur archive.org sont tout cassés.

            • [^] # Re: son remplaçant ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

              Je peux me tromper mais selon les retours que j'en ai eu, TS avait l'avantage de normaliser le volume des participants

              Il ne me semble pas (ou alors je n'ai pas vu l'option), j'administre un serveur Mumble et un serveur TeamSpeak et je rencontre les même problèmes audios avec les mêmes utilisateurs (son trop bas sur l'un et l'autre des serveurs, obligé de monter leur volume manuellement).

              Mumble m'apparait plutôt être une préférence d'admin libriste

              Il y a de ça mais oui. Il y avait aussi une époque où les locations de serveurs Mumble étaient moins chères/gratuites (avec peu de slots) que TS chez certains prestataires, ce qui était souvent un choix décisif. Aujourd'hui j'auto-héberge donc je ne suis plus concerné par cette problématique.

              Après en y réfléchissant mieux, là où Discord peut faire de l'ombre à Mumble c'est quand le choix de ce dernier serait uniquement dû à un nombre d'utilisateurs trop grand pour un serveur TS gratuit.

              Si on se cantonne uniquement à sa fonctionnalité d'échange vocal sans doute. Mais Discord c'est plus que ça. Il a également remplacé les forums chez nous (ce que je regrette personnellement mais c'est une autre histoire) et chez beaucoup d'autres grâce à la persistance des messages. Il a également toute une panoplie de bots pour automatiser certaines tâches (on fait nos rendez-vous et nos sondages directement sur Discord, ce que ne permet pas Mumble).

              Bref, Discord c'est un amas de fonctionnalités pour le communautaire là où Mumble n'est qu'un outil d'échange vocal. Les deux n'ont pas exactement les mêmes objectifs mais Discord remplis globalement les mêmes fonctionnalités que Mumble et offre en plus une myriade d'outils pour gérer sa communauté. En ça, Discord est souvent préféré à Mumble ou TeamSpeak aujourd'hui et les joueurs de MMO de longue date (+15ans) auront sans doute remarqué cette évolution.

              La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

              • [^] # Re: son remplaçant ?

                Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

                Merci de l'éclaircissement. N'ayant jamais utilisé TS et très brièvement Discord, c'est intéressant d'avoir le point de vue de quelqu'un qui a une meilleure vue d'ensemble. :)

                Mais Discord c'est plus que ça. Il a également remplacé les forums chez nous (ce que je regrette personnellement mais c'est une autre histoire) et chez beaucoup d'autres grâce à la persistance des messages.

                Effectivement c'est une raison que j'ai oublié. C'est pourtant une migration que j'ai vécu quelques mois avant de quitter une commu et j'avais trouvé ce choix regrettable moi aussi, ne serait-ce qu'en terme de résilience.

        • [^] # Re: son remplaçant ?

          Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

          Ça dépend. Il existe des communautés Discord sur un thème précis, qui aurait autrefois été présentes sur IRC.
          Par exemple, on trouve des groupes de discussion de développeur de jeux amateurs, des groupes apprentissage de la programmation, etc. On peux y retrouver parfois quelques milliers de personnes.

          • [^] # Re: son remplaçant ?

            Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

            Je n'en doute pas. Ce dont je doute c'est que les anciennes communautés ayant utilisé IRC aient migré vers Discord. Il y a quelque chose d'assez générationnel dans ces outils d'échange et c'est en partie pour cela que je dis que Discord touche un autre public.

      • [^] # Re: son remplaçant ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-0).

        Je n’ai pas trop l’impression, non. Et puis, j’attends de voir Discord dans tmux en SSH sur mon serveur…

    • [^] # Re: son remplaçant ?

      Posté par . Évalué à -10 (+0/-22).

      IRC est un protocole obsolète. De nos jours plus personne ne l'utilise hormis quelques extrémistes linuxiens bloqués en 1990.

      Rendez vous à l’évidence, personne n'utilise plus vos outils archaïques. Et c'est tant mieux.

      • [^] # Re: son remplaçant ?

        Posté par . Évalué à 1 (+0/-0). Dernière modification le 20/11/19 à 11:42.

        Qu'est-ce qu'il faudrait donc utiliser ? C'est la grande question !

  • # Binaries

    Posté par . Évalué à 6 (+5/-0).

    Je ne sais pas si c'est une bonne nouvelle, mais les binaries se portent toujours assez bien. L'offre a un peu baissé mais reste pléthorique quand même. Effectivement, en ce qui concerne la discute, c'est clairement mort. Difficile de rivaliser avec les mastodontes comme Reddit.

    • [^] # Re: Binaries

      Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+8/-0).

      Je pense que ce sont les binaries qui ont tué Usenet (avec google-groups qui l'a achevé).

      Cela posait de gros problèmes de stockage pour les fournisseurs, avec une rétention assez limitée et des clients mécontents. Le contournement fut d'utiliser les fichiers .PAR (parité) pour reconstituer les manquants. Cela n'a cependant pas supprimé le problème de base : la provenance des binaries.
      Un à un, les fournisseurs classiques (les FAI) se sont mis à couper NNTP pour des raisons juridiques (ils distribuaient des fichiers illégaux) et économiques (sans être mauvaise langue, je pense que cette dernière raison fut décisive).

      Aujourd'hui, il ne reste que des fournisseurs spécialisés dans les binaires, dont c'est le métier et qui ne communiquent que sur le nombre de groupes de binaries feedés , et le délai de rétention (15 ans pour les meilleurs, ce qui laisse réveur sur les moyens employés, et sur le fait que ça doit bien rapporter au fournisseur).

      À côté de ça, en NNTP en France, il reste Free (qui de plus trie les messages et supprime le spam des groupes).
      Sinon il y a quelques petits serveurs qui assurent vaille que vaille le service, et gratuitement, tel que news.eternal-september.org (sans les binaires pour ce dernier).

      À noter gmane.org qui a repris du service l'année dernière, sans toutefois l'annoncer clairement. Très pratique pour suivre les mailing-lists.

      • [^] # Re: Binaries

        Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+4/-0). Dernière modification le 19/11/19 à 19:20.

        À côté de ça, en NNTP en France, il reste Free (qui de plus trie les messages et supprime le spam des groupes).
        Sinon il y a quelques petits serveurs qui assurent vaille que vaille le service, et gratuitement, tel que news.eternal-september.org (sans les binaires pour ce dernier).

        Et un tas de serveurs personnels. C'est intéressant de mettre en place son propre serveur de nouvelles, et il n'est pas bien difficile de trouver des serveurs pour s'y apparier.

        Et FDN aussi, qui fournit un accès à Usenet pour tous les adhérents, même sans souscrire à une connexion à Internet.

      • [^] # Re: Binaries

        Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

        À noter gmane.org qui a repris du service l'année dernière, sans toutefois l'annoncer clairement. Très pratique pour suivre les mailing-lists.

        Tu me l'apprends. Je pensais que le service était mort de chez mort !

  • # centralisé et dilué

    Posté par . Évalué à 9 (+7/-0).

    Je dirais que c'est à la fois plus centralisé mais en même temps dilué.

    Centralisé parce qu'on parle de réseaux sociaux plus ou moins centralisés, dilués parce qu'il n'y a pas non plus un endroit où tout ce concentre.

    Entre les reddit, stackoverflow & co, irc, slack/discord/alternatives, les forums à l'ancienne, il y en a un peu partout.

  • # fournisseurs NNTP ?

    Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

    Encore faut-il trouver un fournisseur qui permette l'accès en NNTP. J'en ai un au travail, mais ça ne marchait pas de chez moi. Il faudra que je réessaye pour voir.

  • # Le point central actuel.

    Posté par . Évalué à 4 (+3/-1).

    Le point central actuel est reddit.
    Pour la plupart des communautés, en ce moment, il n'y a pas mieux que reddit.
    D'ailleurs, même pour Linux, sur reddit, tu es au courant de tous les détails et potins du moment. Il y a même un sub kde pas mal, www.reddit.com/r/kde .

    • [^] # Re: Le point central actuel.

      Posté par . Évalué à 9 (+7/-0).

      Ce qui est dommage c'est que le jour ou reddit et d'autres outils similaires partiront en désuetude comme myspace tout le contenu qui n'aura pas été synchronisé et sauvegardé par des volontaires pourra disparaitre en un clin d'oeil. Et ça peut arriver vite, très vite.

      Alors pour 99% du contenu c'est probablement pour un bien. Pour le reste et pour les historiens ça le sera moins.

      C'est le problème du web actuel. On peut y voir des similaritudes avec les transmissions de savoir orales de certaines époques dont la grand majorité a été perdue. Et dans 150 ans on reparlera peut-être de vieux trucs navrants trouvés sur des archives de sites geocities alors que d'autres contenus peut-être plus intéressants auront été perdus. La vision du monde actuel qu'auront nos arrières arrières arrières arrières arrières petits enfants sera peut-être qu'on adorait regarder des hamster danser en boucle.

      • [^] # Re: Le point central actuel.

        Posté par . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 19/11/19 à 14:14.

        Et ça peut arriver vite, très vite.

        Ceux qui ont cotoyé des forums Aceboard savent à quel point ça peut disparaitre du jour au lendemain.
        L'expérience aura refroidi plus d'un administrateur amateur.

        C'est le problème du web actuel. On peut y voir des similaritudes avec les transmissions de savoir orales de certaines époques dont la grand majorité a été perdue.

        Il y a aussi plein de savoir écrit et pictural qui a été perdu, notamment dans des incendies de bibliothèques ou de collections privées. Il y a une bonne quantité de livres/journaux/magazines/affiches/cartes postales qui n'ont pas pu être numérisés ainsi que des éditions limitées, sans réédition ou uniquement en version abrégée. Même chose pour des œuvres d'art ou des enregistrements audio et vidéo.

        (ps. c'est joli "similaritude" ;) )

        • [^] # Re: Le point central actuel.

          Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

          (ps. c'est joli "similaritude" ;) )

          oula oui c'est grâtiné en effet. Je parle 3 à 4 langues différentes par jours ces temps-ci alors par moment mon cerveau est en surchauffe!

    • [^] # Re: Le point central actuel.

      Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

      meme pour LaTeX ? j'ai des souvenirs de usenet latex très fourni et très pertinent, encore très actif il y a 10 ans.

      mais si les université bloque usenet, on n'est pas rendu !

      je viens de voir latex sur reddit, premier post :

      Please don't delete your post after it is answered

      Ah oui on peut effacer le fil de discussion ainsi la réponse au petit oignon disparait à jamais.

    • [^] # Re: Le point central actuel.

      Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-0).

      Effectivement, si tout repose sur ce genre de site, on est clairement mal barré :/

      • [^] # Re: Le point central actuel.

        Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

        Grave,le jour ou un forum comme HFR meurt, vla le lacher de nerds dans la nature, en sevrage violent, qui vont se jeter sur le moindre espace de discussion pour avoir leur dose et le remplir de smiley red face et autre risistas. on est mal.

        Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

        • [^] # Re: Le point central actuel.

          Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

          risitas c'est pas plutôt un truc de JVC ? Il me semble que le forum HFR est un peu mieux habité et tenu, non ?

  • # Un successeur à NNTP ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

    Je me demandais la semaine dernière ce qui pourrait bien remplacer NNTP.
    Pour l'instant il n'y a rien, que du centralisé avec inscription, partout.

    Le gros problème de NNTP n'est pas tellement son ancienneté (est-ce pire que du JSON dans un navigateur ? Je ne pense pas). Par contre, le spam est un vrai problème. Il y a également le problème de la surveillance de masse aujourd'hui.
    L'idéal serait bien sûr un système P2P (sinon ça ne sera qu'un BBS comme les autres), mais difficile de concilier l'anonymat et la lutte contre le spam/les trolls.
    Si en plus j'ajoute le postage sans compte, j'avoue que je n'ai aucune idée de la façon de mettre ça en place.

    J'ai déjà lu des discussions qui parlaient de blockchain pour stocker les signatures des messages, afin de s'assurer de l'authenticité d'un posteur. Ils parlaient également de faire payer chaque message afin de rendre le spam insupportable. Faire payer les messages a déja été évoqué pour le mail. Ça me parait encore moins réaliste pour un newsgroup: avec un seul message, vous allez toucher tous les lecteurs du groupe, contrairement au mail où il faut envoyer un message par lecteur.

    Donc… si vous avez des idées…

    • [^] # Re: Un successeur à NNTP ?

      Posté par . Évalué à 0 (+0/-1). Dernière modification le 20/11/19 à 08:38.

      Un successeur similaire est-il vraiment désirable ? J'ai le sentiment que le successeur de NNTP, ce sont les forums et leurs différentes variantes (Reddit, Stackoverflow, Disqus), mais aussi les groupes dans les réseaux sociaux. Tout ça est décentralisé grâce à la multiplicité des canaux, des serveurs et les messages ont une durée de vie bien supérieure à la plupart des serveurs Usenet. Les forums datant du début des années 2000 sont encore légion, alors que trouver des messages de la même période sur Usenet demande un certain travail de recherche d'hébergeur. Hormis un mégaprotocole standardisé, ce qui n'arrivera jamais, on a déjà une belle diversité de plateformes sur les internets.

    • [^] # Re: Un successeur à NNTP ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

      Non, j’ai beaucoup utilisé Usenet, et le spam n’était pas un problème : avec Cleanfeed et un bon scorefile / killfile, même des groupes chargés se lisaient rapidement.

      • [^] # Re: Un successeur à NNTP ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-0). Dernière modification le 20/11/19 à 14:57.

        Je dis oui, et je ne dis pas souvent oui :)

        Non, ce qui a tué USENET c'est clairement les neurosciences et la possibilité de mettre de la pub sur toutes les pages Internet alors que le bon vieux client NNTP.

  • # Oui

    Posté par . Évalué à -10 (+0/-17). Dernière modification le 19/11/19 à 19:32.

    Pour répondre à votre question, oui. Depuis un moment.

  • # USENET c'est comme Linux

    Posté par . Évalué à -10 (+0/-22).

    USENET c'est comme Linux, c'est mort.

    Saviez vous que moins de 1% des utilisateurs sont sous GNU/Linux ? La part de marché de GNU/Linux est en constante baisse. Exactement comme celle de USENET.

    • [^] # Re: USENET c'est comme Linux

      Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0). Dernière modification le 20/11/19 à 14:16.

      Et alors ?

      Quel est l’intérêt des pourcentages % ? Pourquoi ne pas raisonner en valeur absolue ?

      Comme tout critère, on arrive à dire des choses n'ayant pas forcément de fondement… Le noyau Linux est largement dominant à ma connaissance, le sous système GNU/Linux est carrément super utilisé. Il faut voir le nombre de box, routeur, commutateur, machine virtuelle l'utilisant.

      Je ne suis pas sur qu'internet puisse actuellement fonctionner si on arrêtait tous les GNU/Linux ! Cependant, je suis persuadé qu'il fonctionnerait tout aussi bien sans Windows et MacOSX…

  • # comming out?

    Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

    a l'occasion de mon récent coming-out

    Oui, je sais c'est pas toujours facile de dire qu'on utilise un PC sous windows 10. Courage. Des groupes peuvent t'aider.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.