Brevets logiciels : incroyable retournement de situation grâce à la Pologne

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
0
21
déc.
2004
Justice
Comme cela était indiqué dans l'article « Brevets logiciels : nouvelle offensive surprise » sur Linuxfr, les promoteurs des brevets logiciels ont essayé de faire passer en catimini leur directive au milieu des discussions sur la pêche.

Le sous-secrétaire d'État polonais est venu en personne au Conseil de l'Agriculture pour demander explicitement que le vote de la directive « brevets logiciels » soit retiré de l'agenda. Faisant suite aux terribles et indignes pressions exercées par la présidence néerlandaise sur les diplomates polonais au Conseil, il a fallu que le ministre en personne se déplace à Bruxelles pour faire entendre la voix de son pays, étouffée par la mafia de la "propriété intellectuelle".

La Pologne a sauvé l'indépendance informationnelle de l'Europe.

Quant à la directive "brevets logiciels", elle tourne à la grosse farce. Le roi est nu.

Le Noël de cette année se fera à la vodka (polonaise bien entendu) !

Merci à François Pellegrini qui vient de nous communiquer l'information et au ministre polonais grâce à qui nous passerons un meilleur Noël.
  • # Bah ca pour une bonne nouvelle,

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    c'est une bonne nouvelle :)
    • [^] # Re: Bah ca pour une bonne nouvelle,

      Posté par . Évalué à 10.

      C'est une excellente nouvelle tu veux dire! Ajoute à cela l'"incident" de séance et tu obtiens suffisement d'échos pour que ces fichus brevets logiciels intéressent davantage de politiciens européens. C'est ce qu'il nous faut, des discussions, des remous, de la lumière sur cette affaire.

      Rien n'était pire que l'obscurité et l'anonymat dans laquelle était tombé ce texte.
  • # La news sur ZDNET

    Posté par . Évalué à 8.

  • # Question de style

    Posté par . Évalué à 1.

    J'aime beaucoup le ton épique de la news...
    Un peu plus d'objectivité dans les news serait bienvenue à mon avis, on est sur linuxfr mais quand même :)
    • [^] # Re: Question de style

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      pfff rabajoie va... allez tu sors -> []
    • [^] # Re: Question de style

      Posté par . Évalué à 5.

      Bien sur qu'il faut féliciter la Pologne !
      PILE : Et maintenant notre noble navire s'élance à toute vitesse sur les sombres lames de la mer du Nord.
      PERE UBU : Mer farouche et inhospitalière qui baigne le pays appelé Germanie, ainsi nommé parce que les habitants de ce pays sont tous cousins germains.
      MERE UBU : Voilà ce que j'appelle de l'érudition. On dit ce pays fort beau.
      PERE UBU : Ah ! messieurs ! si beau qu'il soit il ne vaut pas la Pologne. S'il n'y avait pas de Pologne il n'y aurait pas de Polonais !

      Ubu n'était-il pas un partisant des brevets finalement ???
      • [^] # Re: Question de style

        Posté par . Évalué à 4.

        Hourrah, cornes au cul, vive le père Ubu !

        Jarnicotonde, passez moi le crochet à brevets logiciels et le registre à brevets logiciels, et que l'on installe la trappe à brevets logiciels. Ensuite, faites avancer les brevets logiciels !
    • [^] # Re: Question de style

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      J'aime beaucoup le ton épique de la news...

      Quand j'ai rédigé la nouvelle à partir des infos communiquées par François Pellegrini, je n'en avais pas conscience. Quand on voit les magouilles connues des pro-brevets pour faire passer leur directive, le ton épique se comprend. ;-)

      Rappelons quelques faits :
      - projet de loi rédigé par un membre de BSA et soutenu par l'OEB.
      - Mise en délibéré de la commission juridique et essai de passage anticipé au parlement, une dizaine de jours après la publication de son avis pour ne pas laisser aux parlementaires le temps de prendre connaissance du problème.
      - Et enfin cette dernière tentative de passage en catimini au milieu des discussions sur la pêche. Ce bricolage montre que leur marge de manoeuvre est de plus en plus réduite. Cependant, attendons nous à une prochaine attaque sournoise. Ne baissons pas la garde.

      On peut aussi se poser des questions sur un certain nombre de personnes qui soutiennent les brevets sur les logiciels. J'en vois trois catégories :
      - les juristes qui défendent leurs intérêts privés et non ceux de la société;
      - les niais qui ont cru leurs balivernes;
      - les corrompus.
      On peut dénombrer les juristes mais pas les niais. Il est difficile de croire que nos politiciens soient suffisament idiots pour que le nombre des niais ajouté à celui des juristes atteigne les 100%. C'est curieux, je ne vois pas la faille de mon raisonnement. Je compte sur votre aide...

      Pour terminer, je voudrais faire une autre remarque. Vu que les pro-brevets défendent les intérêts des USA et qu'ils sont européens, ce sont donc des traîtres à l'Europe et je ne suis pas sûr que ce soit puni.
      La trahison de son pays est pourtant partout très sévèrement punie. En temps de guerre, c'est la condamnation à mort. Et la guerre économique n'est pas imaginaire.

      Pour, je voudrais faire remarquer le remarquable comportement ses parlementaires européens. Sans doute est-il plus difficile d'acheter la conscience d'un parlement que celle d'une commission. En tous cas, on peut les remercier de leur action et les encourager à la poursuivre.
      • [^] # Re: Question de style

        Posté par . Évalué à 10.

        «Vu que les pro-brevets défendent les intérêts des USA et qu'ils sont européens, ce sont donc des traîtres à l'Europe»

        De là à dire que les américains anti-brevets qui, comme Stallman, encouragent l'Europe à lutter, sont des traîtres aux USA, il n'y a qu'un tout petit pas que personne n'osera franchir, j'espère. (Et pourtant, l'opinion publique étasunienne n'est pas avare de ce genre d'accusations.) Je suggère que l'on fasse de même, et qu'on se contente de remarquer qu'ils servent plus leur intérêt que ceux de n'importe quelle nation.
        • [^] # Re: Question de style

          Posté par . Évalué à 10.

          L'accusation de trahison a toujours été l'arme de répression privélégiée des régimes autoritaires, alors ne soyons pas trop prompts à la brandir à notre tour : "tu n'es pas d'accord avec moi, j'ai raison, donc tu es un traître !"

          A mon avis les Américains anti-brevets déplorent la situation dans laquelle est leur pays et plutôt que de la voir s'étendre au reste du monde, il préfèrent lutter contre les brevets logiciels là où c'est encore possible. Ainsi, ils disposeront de zones "libres" qui pourront servir d'exemple (ou plutôt de contre-exemple) et auront ainsi une influence sur la politique dans leur propre pays.
          Au final, ils oeuvrent effectivement pour leur pays, ils ne devraient donc pas être qualifiés de traîtres.

          Malheureusement, je pense que du côté Européen, un raisonnement similaire s'applique. En effet, je crois que certains Européens sont intimement convaincus qu'il faut légaliser les brevets logiciels pour le bien de l'Europe. Je ne vois pas en quoi cela constitue un trahison. Le fait est simplement que nous avons un avis différent.
          • [^] # Re: Question de style

            Posté par . Évalué à 1.

            Un avis raisonnable ici? linuxfr a bien changé... :-)

            Quoi qu'il en soit, ce problème de la propriété intellectuelle logicielle reviendra de manière récurrente tant qu'une jurisprudence et quelques patches au code de la propriété intellectuelle n'auront pas été définis clairement. On n'est donc pas pour autant sortis du tunnel...
        • [^] # Re: Question de style

          Posté par . Évalué à 8.

          Cependant, attendons nous à une prochaine attaque sournoise. Ne baissons pas la garde.

          Exact, n'oublions pas que la Grande Bretagne s'est clairement prononcée en faveur des brevets et que celle ci assurera la présidence de l'Union européenne en juillet prochain...
      • [^] # Re: Question de style

        Posté par . Évalué à 3.

        Ce qui m'ennuie c'est qu'il y a peut-être d'autres lois, directives tout aussi scandaleuses, et contre l'intérêt de l 'Europe et que nous n'en sommes pas au courant.

        Je crois qu'il va falloir redoubler d'attention maintenant, ils sont très imaginatifs et décidés pour faire passer cette directive probrevet.

        En tout cas, merci à la personne qui a découvert qu'on avait glissé ce point dans une réunion sur l'Agriculture.
        • [^] # Problème de démocratie dans l'executif européen

          Posté par . Évalué à 3.

          moi, cela me montre qu'il y a un énorme problème de la représentatitivté de l'executif à Bruxelle. Cela tourne au n'importe quoi.

          Cela commençait déjà avec les lois à faire "à cause de Bruxelle", loi évidement accepté par la france car la majorité absolue est souvent requise.

          La, on nous explique comment faire une majorité fictive : sans faire de vote !

          "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: Problème de démocratie dans l'executif européen

            Posté par . Évalué à 10.

            Extrait de l'article consacré au sujet dans "Les Echos" (www.lesechos.fr) :
            Ce contretemps est une nouvelle illustration de l’extrême sensibilité du dossier, et de l’habileté des défenseurs du logiciel libre. En début de semaine, ils avaient dénoncé dans la procédure choisie (une adoption par les ministres de la Pêche) une man½uvre antidémocratique destinée à dissimuler au public des prises de décision importantes. De fait, il eût été plus logique d’aborder la question lors d’un Conseil Compétitivité. Mais « il est très courant de procéder de la sorte quand on est pressé, et il n’y a que quatre Conseils Compétitivité par an », explique une source européenne. Les Vingt-Cinq voulaient donc simplement faire vite, après le long délai déjà imposé par les traductions.

            On y apprend donc (si on ne le savait déjà) que :
            1. c'est affreux, tous ces européens qui parlent des langues à la c*n, on est obligé de tout leur traduire et ça fait prendre du retard ;
            2. comme on prend du retard, bin on a pris l'habitude de bazarder les textes en vrac à l'occasion de n'importe quelle réunion.

            Vous avez dit "déficit démocratique" ?
            • [^] # Re: Problème de démocratie dans l'executif européen

              Posté par . Évalué à -2.

              1. c'est affreux, tous ces européens qui parlent des langues à la c*n, on est obligé de tout leur traduire et ça fait prendre du retard ;





              Salut à tous !


              J'entends parler de la domination de l'anglais et du plurilinguisme en Europe... et en effet, l'europe préfère engager un américain (anglophone de naissance) qu'un francais par ex.


              Nos scientifiques doivent pour être reconnus, publier des travaux en anglais... Les pilotes d'avions de lignes francais reliant paris à marseille, doivent parler anglais dans les procédures aérienne...

              De plus en plus on nous oblige à prendre l'anglais comme langue universelle... personnellement j'ai rien contre les anglais...mais ce n'est pas la langue que je préfère...

              Quelle langues prendre au niveau mondiale...une langue qui ne soit pas trop dur (bien qu'aucune langue ne soit facile), dont les gens n'ai pas d'antipathie envers son peuple... sinon il y aura forcément rejet !

              Anglais (et donc Américain): Je ne suis pas sur de la popularité de ces 2 pays...notament dans certain pays: Irak, Russie, ...

              Francais: Je n'imagine même pas demander à tous les peuples de la Terre d'apprendre toutes nos exceptions, régles... etc... pourquoi UNE chaise... UN savon... il n'y a meme pas de regle pour ça !

              Et c'est pareille pour quasiment toute les langues nationale... il y a soit des complications/exceptions ...soit une histoire... apprenons aux israeliens le palestinien ou inversement (ou même l'allemand...


              Mais connaissez vous l'Esperanto...

              Peut etre de nom... certains diront "ah oui ce truc d'halucinés...c'est fini ...ça a disparu...


              Eh bien non... cette langue qui n'appartient à aucune nation pourrai servir de langue universelle...


              -Elle n'a aucune exception !
              -Tout est basé sur une construction logique
              -Elle a déjà plusieurs millions de pratiquant dans le monde...ce qui n'est pas énorme...mais elle vit... il y a un congré mondial tous les ans ... plusieurs dizaines de pays ...sans aucun traducteur...
              -Il serait plus facile d'apprendre l'esperanto que l'anglais...(1 an d'esperanto correspondrait à 3 ans d'anglais)

              De plus cette langue permettrait d'avoir une vraie Europe où l'on pourrait communiquer avec tous les peuples europeens...sans abandonner notre propre langue... en enseignant en première langue l'esperanto, on aurait une bonne base pour le communication... et on réduirait encore notre dépendance envers les USA/angleterre.

              Pour ceux que cela interresse: http://seb.carrez.free.fr(...(...))
              section Espéranto

              Et si vous installez linux mandrake, l'esperanto est pris en charge pour une partie des dialogues et menus.
              • [^] # Re: Problème de démocratie dans l'executif européen

                Posté par . Évalué à -1.

                Youpi! De la pub pour l'espéranto...

                Enfin il faut quand même remettre les points sur les i : l'espéranto n'a pas que des qualités.

                - Utilisation d'un alphabet complexe. 28 lettres, dont une tripotée accentuée avec des signes bizarres. Le grand public va devoir jouer du AltGr et des tendinites digitales pour composer le moindre mail, pour que 80% des réceptionneurs voient apparaître de sublimes '?' à la place des accents si chèrement tapés... L'ère de l'unicode n'est pas encore venue, et ce type de langue est particulièrement mal adaptée à la communication électronique (qui a des polices espéranto?)

                - Un apprentissage est indispensable pour la lecture. Allez voir une page en espéranto au hasard, tiens, pris dans Wikipédia : "Ĉar Esperanto estas pli regula ol naciaj lingvoj, la lingvo estas pli simpla kaj lernebla, precipe por tiuj, kiuj parolas eŭropan lingvon. ". Comparez avec l'équivalent dans une autre langue artificielle, l'Interlingua : "Esperanto es le plus famose del linguas auxiliar, e esseva create per le oculista polonese Ludovico Lazaro Zamenhof in 1887 como resultato de 10 annos de travalio. Post poc annos le lingua superava su predecessor". Moi, je comprends parfaitement la 2), mais la phrase en espéranto, c'est du chinois... Et on ne parle pas de la prononciation...

                - Le créateur de l'espéranto (je n'ai pas dit le mot psychopathe!) a introduit une marque particulière pour les COD (une déclinaison, quoi). Je n'arrive pas à comprendre l'intérêt d'une telle règle qui est très difficile à pratiquer quand il n'y a pas de déclinaison dans notre langue maternelle... On ajoute à ça des choses bizarres pour le commun des mortels : la marque du pluriel est un "j" (qui ne se prononce pas "J", d'ailleurs), il y a des conjugaisons (comparez à l'anglais, où seule la troisième personne du singulier au présent porte une marque), etc etc.

                Tout ça pour dire que l'espéranto n'est pas une solution miracle. De plus, l'apprentissage d'une langue devrait rester un plaisir, et devrait permettre un enrichissement culturel (voyages linguistiques, etc). Par nature, c'est plus difficile en espéranto. Il n'y a pas non plus de grande littérature (au contraire du français, de l'anglais, même de l'espagnol ou de l'allemand...). Je ne dis pas que l'espéranto n'est pas une bonne idée, je pense simplement qu'on ne peut pas comme ça le balancer comme langue européenne...
              • [^] # Re: Problème de démocratie dans l'executif européen

                Posté par . Évalué à 1.

                Il y a plus facile que l'esperanto, enfin je trouve... Et puis plus joli mais encore moins connu.

                Un tit coup d'oeil rapide par curiosité ??? -> http://www.ido-france.org/(...)
      • [^] # Re: Question de style

        Posté par . Évalué à 0.

        On peut ou plutôt on doit se poser la question des motivations des pro-brevets logiciels.
        Je pense que les pro BL défendent les inrérets de ceux qui ont le pouvoir, USA UE ou autres. Internet et toutes les nouvelles techno. ont tendance à diffuser le savoir, répartir le pouvoir et favoriser la conscience collective. C'est catastrophique pour bon nombre de personnes.

        Autre point, je pense qu'on doit pouvoir condamner toute personne qui utilise sa fonction politique ou officielle pour favoriser des décisions contraires à l'intéret collectif. Ex. Les députés Européens. Quelque chose de similaire au trafic d'influence ou à l'abus de bien sociaux ... ?

        Pour finir, accuser, sans preuves, publiquement quelqu'un de "Traître à l'Europe" est de la diffamation. Le faire en étayant ses dires de manière iréfutable c'est de l'information. Il manque un site de grande audience et multi-langue pour diffuser ce genre d'info.
      • [^] # Re: Question de style

        Posté par . Évalué à 7.

        > Quand on voit les magouilles connues des pro-brevets pour faire
        > passer leur directive, le ton épique se comprend. ;-)

        J'espère qu'un jour un des acteurs de cette bataille prendra le temps de la conter en un livre. Sincèrement, je suis sûr que ça serait captivant... Tant de coups fourrés, d'influences obscures, de rebondissements, d'espoirs et de décéptions, tant de personnages des plus puissants aux simples citoyens... Ça serait déjà excellent en roman de politique-fiction, sauf que ça sera de l'histoire. Accessoirement, pour comprendre un peu le fonctionnement tortueux de l'Europe, ça vaudrait tous les cours d'instruction civique.
      • [^] # Re: Question de style

        Posté par . Évalué à 1.

        "Vu que les pro-brevets défendent les intérêts des USA et qu'ils sont européens, ce sont donc des traîtres à l'Europe et je ne suis pas sûr que ce soit puni."

        Il ne faudrait pas oublier que les cercles Jean Monnet (fondateur de la CECA, puis traité de Rome etc...) étaient financés par la CIA.
        Que les proches de Jean Monnet (si ce n'est lui même) faisait partie du CFR et donc que l'Europe a été construite afin d'offrir des débouchés à l'économie des USA...
        • [^] # Re: Question de style

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          eh ?...
          d'où tu sors ça?
          faudrait peut-être étayer avant de balancer des infos si "énaurmes"
          Donc l'europe est un machin des états-unis... ben mon vieux... ils sont crétins alors ces ricains, ils oeuvrent contre leur propres intérets...tous des traîtres!

          "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

          • [^] # Re: Question de style

            Posté par . Évalué à 2.

            Donc l'europe est un machin des états-unis... ben mon vieux... ils sont crétins alors ces ricains, ils oeuvrent contre

            Un "machin" des Etats-Unis, peut-être pas. Mais les Etats-Unis avaient tout intérêt à la réconciliation franco-allemande (et donc à la naissance de la CE) après la deuxième guerre mondiale afin d'assurer l'efficacité de l'Alliance atlantique. A l'époque, il ne devait pas y avoir grand monde qui pensait que l'Europe pourrait sérieuse (re)devenir une entité concurrente aux Etats-Unis. Les données du problème ont quelque peu changé depuis...
          • [^] # Re: Question de style

            Posté par . Évalué à -2.

            Donc l'europe est un machin des états-unis... ben mon vieux... ils sont crétins alors ces ricains, ils oeuvrent contre

            Un "machin" des Etats-Unis, peut-être pas. Mais les Etats-Unis avaient tout intérêt à la réconciliation franco-allemande (et donc à la naissance de la CE) après la deuxième guerre mondiale afin d'assurer l'efficacité de l'Alliance atlantique. A l'époque, il ne devait pas y avoir grand monde qui pensait que l'Europe pourrait sérieuse (re)devenir une entité concurrente aux Etats-Unis. Les données du problème ont quelque peu changé depuis...
          • [^] # Re: Question de style

            Posté par . Évalué à 1.

            Le réseau Voltaire en parle : http://www.reseauvoltaire.net/article13171.html(...)
            Mais je tiens surtout cela d'un livre dont je n'ai pas le titre sous la main, mais qui est consacré au CFR.
  • # FFII.FR

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    On peut rajouter en lien l'annonce en français de la FFII :

    http://www.ffii.fr/article.php3?id_article=85(...)
  • # Et pour le futur ?

    Posté par . Évalué à 4.

    Cette apparition polonaise va surtout calmer les ardeurs des pro-brevets à faire les choses en catimini. Au moins, ils savent désormais qu'on veille...

    Une grande claque aux p'tites mauvaises odeurs... (c'était dans une pub contre les bugs...)
  • # Coup de théatre

    Posté par . Évalué à 8.

    La politique est un spectacle. Mauvais. Des acteurs médiocres, cyniques et cabotins sans vergogne montent leurs combines un peu sur la scène, beaucoup en coulisses.
    Non, les nouvelles ne sont pas bonnes.

    Au secours Orwell, reviens vite !
    Ecris-nous 2084 !
    • [^] # Re: Coup de théatre

      Posté par . Évalué à 8.

      Au secours Orwell, reviens vite !
      Ecris-nous 2084 !


      Pourquoi ? 1984 n'est pas un manuel d'histoire ?
      • [^] # Re: 1984

        Posté par . Évalué à 3.

        En effet, 1984 est une sorte de manuel d'histoire. Mais cela concerne un autre monde dont les survivances monstrueuses (Russie et Chine) démontrent à quel point Orwell était juste.
        Mais notre monde, ces démocratie lassées de la modernité, qui se bureaucratisent à mourir tout en feignant d'évoluer vers du "meilleur" incrédibile et dépressif, il lui faut sa critique radicale, son histoire amenée jusqu'à ce qu'il faut de clairvoyance pour en mesurer l'impasse et la vacuité.
  • # Youpi et reyoupi !

    Posté par . Évalué à 6.

    Bonjour à tous et joyeux noël,

    Pour une bonne nouvelle, c'est une bonne nouvelle. C'est clair.
    Je trouve déplorable comment allait se dérouler ce vote. Maintenant, il faut bien voire que derrière, il y a des gents qui sont payés pour faire du bourrage de crane aux ministres ou aux dirigeants qui peuvent légiférer la dessus.
    Pour prendre les devants, n'est-il pas possible de faire une proposition de loi sur les brevets ? Ca permettrait d'avoir un dossier clef en main pour nos dirigeants !
    Elle existe peut être. Avez-vous des liens ?

    Bref, une bonne nouvelle mais ceux qui sont dans l'ombre (la méthode utilisée en est pour preuve) vont revenir à la charge. Il serait grand temps que cela se termine car comme dirait l'autre : ce type d'action de trouble et d'incertitude ne profite qu'aux entreprises qui ont des brevets... Qui ira migrer sous linux s'il y a des problèmes de brevets...
    Bien joué les gas !

    Il faut donc prendre les devants et proposer quelques choses qui nous soient favorables.

    Attention à la période de marchands de tapis qui risque de s'en suivre ! (faut faire un effort de votre côté car moi j'en ai fait, etc...)
    C'est toujours facile de gonfler la note au départ.
    Donc je pars donc pour un 0% de brevets en europe comme début de négociation... Mais somme-nous en position de négocier quoi que ce soit ? On fait quel chiffre ? Combien d'emplois ? Est ce que les Intérêts stratégiques pour l'europe sont bien définis ? Est ce que les dirigeants comprennent bien les enjeux ou préfèrent-ils partir en séminaire ?


    Bon j'arrête et jouyeux noël avec un openoffice1.9.65 (un impress qui accepte enfin les vidéos) en version fr, un gimp 2.2, un firefox 1, un thunderbird 1, un nvu 1... bref, j'ai déjà eu mon noël. Manque un qt4.0 + kde4.0 pour couronner le tout :-)


    @+
    JP
    • [^] # Re: Youpi et reyoupi !

      Posté par . Évalué à 4.

      Je continue...
      Pourquoi uniquement un ministre polonais ?
      Et les autres, ils ne disent rien ?????


      JP
      • [^] # Re: Youpi et reyoupi !

        Posté par . Évalué à 5.

        C'est clair. Mais ils sont où, mais ils sont où, mais ils sont où les Français ? Hmm ?

        Quant aux gens payés pour bourrer le crâne de nos ministres, ils ont bon dos, mais c'est quand même au ministre de choisir une équipe qui va pouvoir lui sortir des infos fiables quand même ! Si le ministre gobe ce que lui dit le premier crétin de lobbyeur venu sans vérifier, sans recouper, bref, sans faire son travail, je me demande bien à quoi il peut servir.
        • [^] # Re: Youpi et reyoupi !

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Il faut aussi savoir que certaines consciences peuvent s'acheter. Et puis il y a les britanniques. Il ne faut pas oublier que Microsoft a sponsorisé la présidence européenne en Irlande. Même sans cela les britanniques ne sont que le 51ème état des USA.
          • [^] # Re: Youpi et reyoupi !

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            ah là là !

            les Aquitains se rebellent contre l'occupant de la perfide Albion ?

            fais attention, tu es peut-être d'origine britannique...

            :-)

            meilleurs voeux à toi en tout cas !
            • [^] # Re: Youpi et reyoupi !

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              ça fait longtemps que le royaume-uni (l'angleterre tout du moins) est à la botte des USA. (et c'est pas juste pour la langue)
              • [^] # Re: Youpi et reyoupi !

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                oui, on est bien d'accord.

                j'essayais juste de faire un peu d'humour par rapport à la région où habite Pierre et à son histoire commune avec l'angleterre, mais visiblement c'est tombé à côté...
                • [^] # Re: Youpi et reyoupi !

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Oops, désolé j'avais zappé Aliénor d'Aquitaine...
                  (en même temps j'habite en angleterre...)
                  • [^] # Re: Youpi et reyoupi !

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Y'a pas un probleme de: il faut choisir son camp?
                    N'y a t il pas un fossé qui se creuse entre le continent d'un coté (ici au royaume uni on dit "en Europe", ca veut tout dire...) et les USA?
                    Le royaume uni ne voit pas pourquoi il irait se meler à ce marasme économique continental, pourquoi ils devraient tout à coup ce retrouver fiché (y'a pas de carte d'identité ici et sois disant a cause de l'europe on tente de leur en imposer une) et du coup se retrouve seul. de plus, si on compte les affinités historiques... je ne vois pas de grand étonnement à ce que nos chers amis britanniques se sentent des liens tres forts avec nos chers ennamis d'outre-atlantique. (Je tente de faire un gros cliché de ce que je ressend ici, oui j'y vis, ca arrive à plein de gens...)

                    Y'a un petit P.S. qui n'est pas un PS mais j'aime bien les PS alors je met PS: Y'a des contre exemples:
                    - L'irlande: Langue anglaise, une isle, et malgre tout ca l'exemple parfait du modele de reussite europeen.
                    - La pologne: pro americaine pour plein de choses (Beaucoup à cause de reagan qu'ils voient comme un hero, du moins la plupart de mes amis polonais de londres, c'est clair... nous on le voit pas de la meme maniere... mais pour eux ce mec là est le liberateur).

                    Bon, c'est trop compliqué tout ca moi je dis
                    • [^] # Re: Youpi et reyoupi !

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      "je ne vois pas de grand étonnement à ce que nos chers amis britanniques se sentent des liens tres forts avec nos chers ennamis d'outre-atlantique."

                      Depuis quand les EU sont nos ennemis ???
                      • [^] # Re: Youpi et reyoupi !

                        Posté par . Évalué à 4.

                        Depuis quand les EU sont nos ennemis ???
                        Je pense que le terme d'adversaire est plus juste que le terme d'ennemi. C'est sans doute un peu fort comme comparaison, mais je pense que l'opposition Europe-USA est comparable à la guerre froide... en plus "correct" tout de même, malgré les torrents de propagande qui ont déferlé de chaque coté de l'Atlantique.
                        Sinon, pour répondre à ta question, ca ne date pas d'hier, je crois. Seulement la population civile n'en avait pas autant conscience qu'aujourd'hui, puisque les débats importants étaient moins ouverts au public...
                        - La guerre économique, ca existe bel et bien, et la France n'applique pas cette démarche que contre des pays avec qui elle est en guerre. Pour plus d'infos, voir http://www.ege.eslsca.fr/(...) . On pourra aussi se renseigner sur les projets echelon (USA) et Emeraude (France).
                        - L'ouverture du debat au public permet plus que de l'information: on peut faire participer le public au débat. Si on revient sur l'avant-guerre-en-Irak, on a vu le débat porté (et emporté) très vite sur internet, que l'on parle de pages web ou de chat'. Ca me fait beaucoup penser --et c'est déplorable-- à de la publicité... c'est Pepsi contre Coca.

                        Et puis il y a les britanniques. Il ne faut pas oublier que Microsoft a sponsorisé la présidence européenne en Irlande
                        Euh...!!!!? l'Irlande n'appartient pas a l'empire britannique (Angleterre, Ecosse, Pays de Galles, "Irlande du Nord"). L'irlande du Nord n'est pas l'irlande. C'est comme si tu disais que Taiwan c'est la chine. Donc dans l'Europe, il ne sera jamais question de l'irlande du nord... ou alors, je demande quand est-ce qu'on aura une présidence provencale, perigourdine, bretonne, basque, bavaroise, flamande, wallone et j'en passe.
                        Pour en revenir à nos amis voisins anglais, ils sont loin d'avoir toutes les qualités requises pour que nous autres francais reconnaissions de facon naturelle que ce sont des europeens comme les autres. Ils participent toujours aux projets US d'espionnage (echelon) à but stratégique et économique, et se rallient à la politique internationale americaine. Ils récupèrent 80% de leur investissement net dans l'Europe. Ils n'ont pas adopté l'Euro. Ils mettent des batons dans les roues de l'Europe (coopération militaire franco allemande) dans le but de garder l'avantage que leur procure une alliance transatlantique, ou bien ils essaient de conserver le même poids politique dans l'Europe malgré l'élargissement (souhait de passer d'un systeme de veto basé sur des pourcentages de voix lors des votes, à un systeme basé sur un nombre absolu de voix, en conservant la meme valeur absolue malgré l'elargissement). Avec un tel profil, qui peut raisonnablement supposer que le royaume-uni va s'opposer à des mesures favorisant leurs vrais alliés, les USA?
          • [^] # Re: Youpi et reyoupi !

            Posté par . Évalué à 1.

            evite de leur dire quand meme, ils risqueraient de se vexer... :)) :))
    • [^] # Re: Youpi et reyoupi !

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      > n'est-il pas possible de faire une proposition de loi sur les brevets ?

      Mais elle est déjà là cette proposition de loi, c'est celle qui contient tous les amendements du parlement Européen et qui est soutenue par les anti-brevets !
    • [^] # Re: Youpi et reyoupi !

      Posté par . Évalué à 3.

      Pour prendre les devants, n'est-il pas possible de faire une proposition de loi sur les brevets ? Ca permettrait d'avoir un dossier clef en main pour nos dirigeants !

      Chut, tu vas donner des idées à Xavière ;o)


      Bon, j 'ai pris la peine de remplir le formulaire pour remercier le ministre polonais (ou secrétaire d'Etat, je ne sais plus). Connaissant un peu le milieu diplomatique, s'ils reçoivent de nombreuses lettres d'encouragement de toute l'europe, cela les confortera dans leur position, du genre "M. le ministre, on a reçu 3000 messages de soutien et le ministre -> vous voyez M. le Président, nous avons reçu un large soutien, des milliers de mails de toute l'Europe, nous avons bien fait de résister aux pressions diplomatiques"
      • [^] # Re: Youpi et reyoupi !

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Et si ils reçoivent des lettres d'encouragement de l'extérieure de l'europe, est-ce que cela pourrais aider a "conforter leur position"?
      • [^] # Re: Youpi et reyoupi !

        Posté par . Évalué à 2.

        Bon, j 'ai pris la peine de remplir le formulaire pour remercier le ministre polonais (...).
        (...)s'ils reçoivent de nombreuses lettres d'encouragement de toute l'europe, cela les confortera dans leur position(...)


        J'approuve complètement!!! Vite... ou puis-je trouver ce formulaire?
        S'il faut prendre 5 minutes pour remplir un formulaire et remercier une autorité officielle, ca me parait formidablement positif pour notre position. Alors qu'on est pas sûrs de pouvoir participer a des manifs, une telle contribution, à domicile, auprès d'une autorité qui saura comptabiliser les encouragements, ca nous donne une représentation forte!
  • # Y at-il un polonophone dans la salle ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Ce message s'adresse à un quelq'un qui serait capable de me dire comment on dit "Merci la Pologne !" en polonais.

    D'avance merci.

    Avec Google, j'ai l'impression que c'est ça : "Dziekuje Polska !"
    Confimation ?
    • [^] # Merci aussi les verts

      Posté par . Évalué à 8.

      Communiqué de presse - Bruxelles, le 20 décembre 2004
      Directive sur le brevet logiciel:
      Le Conseil ne doit pas entériner la directive sur le brevet
      Les Verts au Parlement européen demandent au Conseil Agriculture & Pêche de demain de ne pas entériner la très controversée directive sur le brevet logiciel (com(2002)092), vu la modification profonde de la donne politique.
      En effet, depuis le 18 mai dernier, la situation politique a profondément changé : le parlement néerlandais a demandé à son gouvernement de voter contre le brevet logiciel ; la Pologne et la Lettonie ont rejoint l'Espagne, la Belgique, l'Italie et l'Autriche dans le camp du non, et le parlement allemand s'apprête également à voter une résolution afin que son gouvernement refuser cette directive.
      Cette directive, visant à légaliser le brevetage des logiciels dans l'Union européenne, avait de justesse fait l'objet d'un accord politique lors du Conseil compétitivité du 18 mai dernier, mais aujourd'hui elle compte de moins en moins de supporters parmi les Etats membres de l'UE.
      Daniel Cohn-Bendit, coprésident du Groupe des Verts au Parlement européen, s'interroge sur la façon dont la directive a été ajoutée in extremis à l'agenda: "La Présidence néerlandaise a modifié les agendas jusqu'au dernier moment, - d'une façon incroyable et à la limite de la légalité. Il y a une volonté manifeste de la part de la présidence néerlandaise de faire à tout prix passer une directive qui, à mon avis, ne rassemblerait plus la majorité qualifiée si les Etats membres devaient se prononcer!".
      L'eurodéputé Vert français Alain Lipietz regrette que: "En pleine réflexion sur le processus de Lisbonne, qui vise "à faire de l'UE l'économie la plus compétitive basée sur la connaissance", le Conseil n'hésite pas à faire passer une directive anti-innovation, qui verrouillerait les fondations mêmes de la société de l'information, et soumettrait l'économie européenne à une taxe américaine."
      Press Service of the Greens/EFA Group
      in the European Parliament
      Helmut Weixler
      Head of Press Office
      phone: 0032-2-284.4683
      fax: 0032-2-284.4944
      mobile phone: 0032-475-67 13 40
      e-mail: hweixler@europarl.eu.int
      website: www.greens-efa.org
      • [^] # Re: Merci aussi les verts

        Posté par . Évalué à 3.

        Bon ben voilà, on dirait que le plus dur est fait. Si les politiciens ont l'impression qu'ils on failli se faire avoir, je pense qu'on est tranquille pour un moment. Le flambeau est passé de main.
        • [^] # Re: Merci aussi les verts

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Perso j'aimerai mieux qu'on ne soit pas "tranquilles pour un moment", ce n'est que repousser l'échéance et je trouve cette situation incertaine très inconfortable. On a un peu le cul entre deux chaises.
          Si une directive était votée telle qu'amendée par la FFII, limitant la brevetabilité logicielle à un cadre très strict ("We support unambiguous legal instruments which shall guarantee that computer-implemented inventions are patentable but computer programs or parts thereof are certainly unpatentable.", comme le dit le sous-secrétaire d’État Polonais), j'aimerai autant.
        • [^] # Re: Merci aussi les verts

          Posté par . Évalué à 2.

          Le plus dur est fait :
          Je ne suis pas d'accord, car on a vu l'inventivité des pro-brevets pour tenter par tous les moyens de faire passer cette loi.

          J'aurai même tendance à dire que si les quelques acteurs pro-brevets n'avait pas fait une gaffe en disant à la pologne que les brevets seraient bientôt applicables sur logiciels avec la directive tel que soutenu par le conseil de l'europe, nous aurions un "item A" adopté....

          Il nous faut sans doute anticiper les prochaines tentatives (même si je ne sais pas lesquelles), préparer et aider le parlement européen à faire passer un texte qui définisse une fois pour toute une législation européenne (c'est après tout ce que souhaite l'EICTA...) avec des garanties pour le logiciel
          • [^] # Re: Merci aussi les verts

            Posté par . Évalué à 4.

            Ah ben vous voyez bien que ça empêche pas l'innovation, ces brevets ;)
          • [^] # Re: Merci aussi les verts

            Posté par . Évalué à 1.

            Ce qe je veux dire, c'est qu'avec cette manoeuvre à la limite de la régularité, les pro-brevets se sont fait remarquer. C'était ça l'ennui, il y avait très peu de monde (à mon avis) au courant de la portée de cette loi. Si désormais les parlementaires pèsent le pour et le contre avec un peu de sérieux et en connaissance de cause, le bon sens devrait logiquement l'emporter.
      • [^] # Re: Merci aussi les verts

        Posté par . Évalué à 2.

        Ce communiqué est important, car à priori nous ne sommes pas à l'origine de la réaction des polonais.

        En d'autres termes, il faut se demander dans quelle mesure les actions menées en France ont des retombées, si nous sommes écoutés, à qui s'adresser, etc ...
    • [^] # Re: Y at-il un polonophone dans la salle ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      pas mal comme traduction.
      au niveau phonétqiue ça donne à peu près ceci.

      djinn couillé polska

      de là à dire que la Pologne a des couilles rempli de djinn...

      oui, oui , je sais je sors -->[]
      • [^] # Re: Y at-il un polonophone dans la salle ?

        Posté par . Évalué à 1.

        - de là à dire que la Pologne a des couilles rempli de djinn...

        En tout cas le sous secrétaire d'état en question m'a l'air d'avoir le jean's...
        :))

        Il se prend pour Napoléon, son état empire.

      • [^] # Re: Y at-il un polonophone dans la salle ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ce serait plutôt "Dzienkuje Polsce" pour je remercie la Pologne ou "Dzienkuje Polakom" pour le remercie les polonais.

        Polsca est un adjectif qui ne s'utilise que pour le féminin.
    • [^] # Re: Y at-il un polonophone dans la salle ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Une personne qu'on ne remerciera pas : Joe Borg.
      (Vu ce qu'ils en disent sur wikipedia, je ne suis pas sûr qu'il soit fréquentable ...)
    • [^] # Re: Y at-il un polonophone dans la salle ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Enfin mon polonais servira a quelquechose.

      Dziekuje Polsce

      En ISO-5589-2, ca fait "Dziękuję Polsce".

      (Polska - nominatif, Polsce - datif, ca se prononce "polstse")

      Pour retenir la prononciation de Dziękuję, pensez a "Jeune couillon", c'est presque la meme chose. Voila, ca vous plait, je suis sur que vous le retiendrez longtemps.

  • # ah ca ira ca ira ca ira !

    Posté par . Évalué à -1.

    Moi je suis allé jusqu'à personnellement remercier wlodzimierz marcinski (wlodzimierz.marcinski@pol-mission-eu) pour son intervention tellement la nouvelle est bonne .

    Dziekuje Polska et bonne année !
    • [^] # Re: ah ca ira ca ira ca ira !

      Posté par . Évalué à -8.

      l'adresse ne marche pas (et de surcroit il manqué ".be"), celle-ci semble fonctionner : wlodzimierz.marcinski@mail.pol-mission-eu.be au cas où voudirez le remercier personnellement ;)
  • # Tiré de ZDNet

    Posté par . Évalué à 3.

    «De combien de temps les gouvernements ont-ils encore besoin afin de créer un environnement légal stable et harmonisé qui soutient l’innovation dans l’Union européenne», s’est insurgé dans un communiqué son directeur général Mark Mac Gann. «La dernière chose dont nous ayons besoin est une extension de l’incertitude légale».

    Il a l'air d'un brave homme lui, j'aimerais discuter avec lui pour entendre ce genre de phrase de mes oreilles.
    • [^] # Re: Tiré de ZDNet

      Posté par . Évalué à 1.

      Euh oui...mais c'est qui au juste cet illustre homme ? :)

      DG de quoi ?
      • [^] # Re: Tiré de ZDNet

        Posté par . Évalué à 1.

        EICTA (European IT and communications industry association (lobby)
        • [^] # Re: Tiré de ZDNet

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          ...et il est favorable aux brevets logiciels.
          La citation peut-être interprétée dans n'importe quel sens

          "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

  • # Kézaco ?

    Posté par . Évalué à 2.

    La phrase suivante se trouve à la fin des articles identiques publiés entre autres sur ITChannel http://www.itchannel.info(...) et ITRnews http://www.itrnews.com/(...) émanation d'un distributeur informatique (pour accéder aux deux il faut s'inscrire) :

    Il se trouve qu’à la demande de la Pologne, le texte a finalement été retiré de la liste des points A lors de la session du Conseil agriculture d’aujourd’hui, la Pologne souhaitant disposer de plus de temps pour élaborer une déclaration unilatérale au procès-verbal du Conseil, même si elle a indiqué que cela ne remettait pas en cause sa position exprimée lors du Conseil compétitivité de mai dernier

    Y a-t-il quelqu'un pour déchiffrer ?
    • [^] # Re: Kézaco ?

      Posté par . Évalué à 1.

      En lisant la lettre FR sur ce lien http://linuxfr.org/redirect/39103.html(...) (present dans le résumé de l'article) la compréhension sera plus limpide.

      En gros, la ruse (de rat) des pays bas a échoué !
      • [^] # Re: Kézaco ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Pour le Caramba, encore raté ! j'avais compris. C'est le même si elle a indiqué que cela ne remettait pas en cause sa position exprimée lors du Conseil compétitivité de mai dernier qui m'interpelle.
    • [^] # Re: Kézaco ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ca dit que ce n'est pas gagné du tout.

      La Pologne a "juste" dit qu'elle ne voulait pas que le texte soit voté maintenant, parce qu'ils ont envie de rédiger et d'attacher au texte voté, avant transmission au Parlement Européen, une "déclaration unilatérale" stipulant leur position. Mais elle ne souhaite pas, pour l'instant du moins, un recompte des voix du vote du 18 mai, qui permettrait que le texte version Conseil puisse être retoqué.

      De fait, il est important que ceux qui remercieront la Pologne avec l'URL qui va bien lui demandent en sus de signifier au Conseil leur refus du texte et de demander son passage en "point B", pour qu'un nouveau vote, négatif celui-là, soit possible.

      Faites passer...
  • # Ca marche comment ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Franchement quand je lis toutes ces histoires sur le conseil européen, ces techniques pour faire passer les choses discrétement ou en force, je ne comprend vraiment pas comment fonctionne ce système.

    Ne peux t'on pas savoir qui est à l'origine de ce vote alors que les ministres concernés ne sont pas là ? Qui, sont ceux qui apparemment ont tellement à y gagner qu'ils montrent ouvertement par leurs actes qu'ils sont corrompus ? Avec de telles pratiques, personne ne peut les foutre dehors ?

    Franchement ça devient vraiment lamentable.
    • [^] # Re: Ca marche comment ?

      Posté par . Évalué à 8.

      J'ai parfois l'impression c'est là la fonction essentielle de l'Europe que de permettre aux dirigeants de s'affranchir de cette vieille entrave qu'est la démocratie. Envie d'adopter des mesures impopulaires, voir à l'encontre de la position de votre propre parlement ? Pas de problème, suffit de s'arranger entre ministres avec les voisins. Une fois l'affaire dans le sac, présenter le tout comme s'il tombait du ciel. On ne vous blâmera pas d'appliquer une décision de l'Europe après tout, on prendra même presque en pitié votre impuissance. Coût total en popularité quasi nul, et résultats garantis... non franchement, ce workaround est une idée de génie.
  • # Pour une fois on peut citer W

    Posté par . Évalué à 3.

    • [^] # Re: Pour une fois on peut citer W

      Posté par . Évalué à 1.

      C'est quoi cette histoire d'oublier la pologne??
      • [^] # Re: Pour une fois on peut citer W

        Posté par . Évalué à 9.

        Au cours d'un débat télévisé entre Bush et Kerry pour les présidentielles, Kerry a dit que Bush était parti en guerre en Irak avec une coalition minimale, avec juste l'Angleterre et l'Espagne, sans chercher de consensus international. Bush a sauté sur l'occasion pour faire remarquer à Kerry qu'il avait oublié la Pologne, et il était tellement content de lui qu'il a rit niaisement pendant plusieurs secondes en répétant "He forgot Poland" de manière puérile, en prenant le présentateur à témoin. Un comportement d'autant plus puérile que la Pologne ne faisait effectivement pas partie de la coalition initiale, et qu'au final elle n'a contribué "que" quelques centaines de soldats, contre 150 000 pour les USA.
  • # N'usons pas toute notre énergie ...

    Posté par . Évalué à 4.

    N'usons pas toute notre énergie ...Ne perdont pas notre temps et travaillons efficacement en France tout d'abord !!


    Le coeur du système dépend de BERCY et la voix de la France sur les brevets dépend de ce service :

    Commission Européenne Pierre VALLA Délégué Interministériel aux Normes DiGITIP - Ministére délégué à l’Industrie

    Pierre VALLA
    Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie
    DIGITIP SPIC SQUALPI
    Délégué Interministériel aux Normes
    12 rue Villiot
    " Le Bervil " - DIGITIP 5
    75572 - PARIS CEDEX 12

    http://www.english.ffcgea.fr/conference_bss/experts/Pierre%20VALLA.(...)

    Qui sont ses Chefs , de qui recoit t il les ordres ? Du Ministre Directement ? Quelles ont été les réunions qui l'ont convaincu , avec qui ? As-t il seulement des ordre ou alors il s'est forgé son opinion tout seul ?
    C'est ça qu'il faut trouver ....
    • [^] # Re: N'usons pas toute notre énergie ...

      Posté par . Évalué à 2.

      Suite :
      http://www.industrie.gouv.fr/portail/pratique/index_normalisation.h(...)

      Qualité- Certification- Normalisation
      Les missions et actions de la DiGITIP/ Squalpi dans le domaine de la qualité, de la certification, de la normalisation et de la propriété industrielle

      La sous-direction de la normalisation, de la qualité et de la propriété industrielle (Squalpi) de la DiGITIP a trois missions :

      1. Elle contribue, en liaison avec les administrations et établissements publics concernées, à la définition et à la mise en ½uvre des politiques destinées à favoriser l’utilisation de la propriété industrielle (cf rubrique « propriété industrielle et contrefaçon » par les entreprises, notamment petites et moyennes. Au sein de la direction générale, elle est responsable du développement des politiques de propriété industrielle. Elle suscite, coordonne et met en ½uvre les actions propres à améliorer la qualité des produits industriels et des services et à doter les entreprises d’un environnement technique et culturel favorable à la promotion de la qualité. En outre, elle met en ½uvre les actions visant à faciliter l’accès à la certification et à l’accréditation.

      2. Elle veille à ce que les règles techniques ne créent pas d’entraves à la libre circulation des produits au sein du marché unique. Elle prépare et soutient la position française pour établir et mettre en ½uvre la politique européenne facilitant la libre circulation notamment dans le cadre de la « nouvelle approche » pour les directives communautaires. Elle participe à l’ élaboration, à la mise en ½uvre et au suivi des réglementations communautaires et nationales faisant référence à des normes et est en charge de plusieurs d’entre elles. Elle est l’interlocutrice unique de la Commission européenne pour la France, pour tout ce qui concerne l’échange d’informations entre Etats de l’Union européenne sur les normes et les règles techniques de portée nationale, tel que le prévoit la directive 98/34/CE du 22 juin 1998. Elle apporte son expertise en vue de l’élimination des entraves techniques pour le respect de la libre circulation des marchandises au sein du marché unique, lors de l’élaboration des réglementations techniques par les différents départements ministériels.

      3. Elle assure, après consultation du groupe interministériel des normes, la définition de la politique des pouvoirs publics en matière de normes pour l'ensemble des produits, biens et services, et s'assure de la cohérence des actions des différents intervenants dans ce domaine. Elle assure également, pour le compte de l’Etat, la tutelle du laboratoire national d’essais (LNE) Elle propose et met en ½uvre les mesures, notamment financières, visant à favoriser le développement des normes. Elle est mise, en tant que de besoin, à la disposition du délégué interministériel aux normes, notamment pour assurer, la mise en ½uvre des dispositions prévues par le décret n° 84-74 du 26 janvier 1984 fixant le statut de la normalisation.

      DiGITIP- Sous Direction de la normalisation, de la qualité et de la propriété industrielle- Août 2004-


      © Ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie, 07/09/2004
  • # Pourquoi ne pas choisir une belle couleur Orange Pour manifester !

    Posté par . Évalué à -1.

    Suggestion :
    Pourquoi ne pas choisir une belle couleur Orange sur les site Web Pour manifester !
    C'est la couleur des pieds du Pinguin , celle de la liberté en Ukraine et peut être est elle un peu plus visible pour les médias pour faire connaître notre cause ...

    PS :J'ai du mal à trouver une écharpe Orange ces derniers temps ...
  • # Brevets et poursuites!

    Posté par . Évalué à 1.

    Je me demandais vu la responsabilité qui incombe aux ministres qui aurons acceptés les brevets logiciels que si jamais une poursuite surviendrait dans la communauté du libre de reléguer cette poursuite aux ministres, ils ont à supporter leurs responsabilités dans cette innitiative, quand nous prenons une décision sur le dos des autres il faut en assumer la responsabilité. S'ils veulent endosser le mal fait à des milliers d'individus innocent ils auront à vivre avec les conséquences. Les ministres sont élus par le peuple pour les supporter et non les descendres.
    • [^] # Re: Brevets et poursuites!

      Posté par . Évalué à 1.

      ils n'ont rien a assumer du tout, ils votent et TOI tu assumes les consequences de tes actes dans le contexte legal.
      • [^] # Re: Brevets et poursuites!

        Posté par . Évalué à 2.

        [...] ils votent [...]

        Nous votons...
        • [^] # Re: Brevets et poursuites!

          Posté par . Évalué à 3.

          non, ils votent.

          nous votons pour eux
          et eux votent les lois.
          • [^] # Re: Brevets et poursuites!

            Posté par . Évalué à 2.

            Je voulais insister sur le fait qu'ils n'étaient pas les seuls à voter et que, théoriquement du moins, ils nous représentent (ou plutôt, ils représentent la majorité).
            • [^] # Re: Brevets et poursuites!

              Posté par . Évalué à 3.

              Oui, enfin... théoriquement comme vous dites.

              Sauf qu'aucun ne représente réellement les idées des citoyens (en ce qui me concerne par exemple, je n'étais d'accord qu'avec à peine le tier des idées de la personne pour qui j'ai voté aux dernières élection, mais comme j'étais encore moins d'accord avec les autres...).

              Et puis les votes se font en fonction d'un programme, rien n'empèche l'élu de changer d'idée après coup.

              De là, les élus ne sont à mes yeux que les représentants de la majorité des votes pour le programme le "moins pire". C'est pour moi très différent d'une vraie représentation...

              Et puis si l'on regarde un peu attentivement, le vote d'un député suit bien plus souvent une logique de parti qu'une quelconque représentation des désidératats de ses électeurs : au pire, s'il n'est vraiment pas d'accord avec la directive de vote de son parti, il s'abstient plutot que de le mettre en défaut. :(
              • [^] # Re: Brevets et poursuites!

                Posté par . Évalué à 1.

                " Et puis les votes se font en fonction d'un programme, rien n'empèche l'élu de changer d'idée après coup.".
                Où même de ne pas accorder le moindre crédit aux idées du parti et s'en servir comme "attrape voix" à ses fins personnelles.
                Exemple : M. Mamère qui est dans un parti écolo et est un ardent défenseur de la corrida...

                • [^] # Re: Brevets et poursuites!

                  Posté par . Évalué à 1.

                  > Où même de ne pas accorder le moindre crédit aux idées du parti et s'en servir comme "attrape voix" à ses fins personnelles.

                  Oui mais c'est tout de même assez rare, sauf quand les partis mettene eux-même des idées "attrape voix" en avant pour faire avancer la cause, ou quand le candidat devient subitement "proche des gents" de la région oú il vient de se faire parachuter pour les prochaines élections...

                  > Exemple : M. Mamère qui est dans un parti écolo et est un ardent défenseur de la corrida...

                  Oui, et ?
                  Il n'y a pas nécessité d'être végétalien pour être contre les pétroliers poubelles, si ?
                  Et inversement on peut être contre la corrida et contre une mise en avant de la nature au point d'en oublier que l'homme en fait lui aussi parti... Enfin, j'espère...
                  • [^] # Re: Brevets et poursuites!

                    Posté par . Évalué à 2.

                    On ne va pas lancer un débat sur la corrida bien éloigné du sujet de la discussion, mais bon, c'est avant tout un acte de torture sur animaux... (d'ailleurs certains députés sont en train de plancher sur un projet de loi visant à l'interdire... façon de ce qu'on fait les anglais avec la chasse à cour).

                    Sinon toujours sur Mamere (je le prends comme exemple, mais on peut je pense trouver dans tous partis des personnes du même genre).
                    http://membres.lycos.fr/resister/discours.html(...)
                    Histoire d'illustrer que les actions politiques sont souvent éloignées voire contraires aux propos et engagements tenus.


                    Pigoulou.
              • [^] # Re: Brevets et poursuites!

                Posté par . Évalué à 3.

                au pire, s'il n'est vraiment pas d'accord avec la directive de vote de son parti, il s'abstient plutot que de le mettre en défaut. :(

                C'est de la « politique des partis ». Ce n'est évidemment pas la meilleure...

                Quant à la représentation, l'élu semble parfois voter pour ceux qui ont la voix la plus forte...

                Quant au principe de la représentation, je pense que ça fait belle lurette que l'on possède les moyens (technologiques) de s'en passer. Il ne faut en effet pas oublier que la représentation n'est qu'un pis-aller du fait que tout le monde ne pouvait participer à une assemblée (distance, place, etc.).
  • # Un sénateur s'interresse à la Technique !

    Posté par . Évalué à 1.

    Un sénateur s'interresse à la Technique !

    http://www.01net.com/article/262350.html(...)

    Le sénateur Philippe Marini envisage d'étendre l'application de la loi Toubon aux messages automatiques d'erreur et aux sites Internet destinés à un public français !

    Peut être serait il sensible aux messages sur les brevets logiciels :

    http://www.philippe-marini.net/(...)
    On peut lui laisser une message sur son site ...

    Et pour nous faire rire :
    http://www.philippe-marini.net/empire_contre-attaque.htm(...)
    Histoire de voir un message automatique d'erreur "en anglais"
  • # Pour quand les prochaines actions !!!

    Posté par . Évalué à 0.

    Quelqu'un sait-il quand il y aura d'autres événements majeurs, tels que la manifestation (no-ePatent) du 14-04-04 à Bruxelles?
  • # Les ministres vont en arracher avec les brevets et la population

    Posté par . Évalué à 0.

    Juste à voir la frustration montante de la population face à l'échange de fichiers musicaux et les annonces d'un ministre fesant de la propagande de PEUR au profit des riches sur les réseaux P2P donne un tout petit aperçu de ce que sera la frustation d'une validation des brevets logiciels. Si les gouvernements veulent s'isoler de la population ils vont être servi.

    Le lien suivant propose de la belle musique en MP3 à écouter, ca vaut la peine d'y jeter un coup d'oeil.

    http://www.generationmp3.com/index.php/2005/01/06/179-les-premiers-(...)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.