Enfin un article de loi limitant les racketiciels ?

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, patrick_g et Nils Ratusznik. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa
45
24
juin
2013
Justice

Le gouvernement a déposé un projet de loi relatif à la consommation qui pour objectif « le renforcement de la protection des consommateurs contre les pratiques déloyales ».
C'est dans ce cadre que le groupe GDR a déposé l'amendement 711 défendu par madame Jacqueline Fraysse, députée dans les Hauts-de-Seine.

L'ADULLACT, l'AFUL et Framasoft soutiennent cet amendement qui veut que l'acheteur soit informé du prix de chacun des logiciels vendus avec un ordinateur.

Certes on peut regretter que ce ne soit pas une interdiction explicite de la vente liée des logiciels avec un ordinateur mais cet amendement serait un appréciable pas en avant. Espérons que nos députés sauront nous représenter et résister aux pressions qu'ils subissent.

Texte de l'amendement :

Après l’article L. 113-5 du Code de la consommation, insérer l’article suivant :

« Le matériel informatique proposé à la vente avec des logiciels intégrés constitue une vente par lots.

Tout professionnel vendeur de matériel informatique fournissant des logiciels intégrés doit, avant tout paiement du prix par le consommateur, l'informer par voie d'affichage des caractéristiques essentielles et du prix public toutes taxes comprises du lot ainsi que du prix de chacun des logiciels composant individuellement le lot. L'indication de ces prix doit figurer sur la facture remise au consommateur.

La violation de ces dispositions entre dans le champ d'application de l'article L. 122-3 du Code de la consommation. »

  • # GDR, pas GRD

    Posté par . Évalué à 6.

  • # Une liste (à jour ?) de procédures de remboursement par constructeurs

    Posté par . Évalué à 8.

    AFUL publie cette liste, bien utile si on cherche à savoir quoi acheter et ce qu'on peut espérer ce faire rembourser en fonction du constructeur :
    http://bons-constructeurs-ordinateurs.info/#bons-optionnalite

  • # Racketiciels et crapware

    Posté par . Évalué à 3.

    Le problème c'est qu'il sera facile de masquer le prix des racketiciels en question avec du crapware. Beaucoup de constructeurs (Toshiba étant le pire à mon avis) installent des logiciels malveillants* contre rétribution, ce qui paye une partie du matériel et du logiciel.

    Ainsi, le constructeur pourra aisément afficher un prix de "gratuit" pour le package windows+office+[crapware demo1]+[crapware demo2]+…

    Pas sur que ça résolve quoi que ce soit donc. Mais c'est clairement une avancée.

    (*) j'entends par là un logiciel qui dégrade l'expérience utilisateur et qui en plus essaye de lui vendre un truc dont il n'a pas besoin.

    • [^] # Re: Racketiciels et crapware

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Crapware, c'est pourriciel en français non ?

    • [^] # Re: Racketiciels et crapware

      Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 24/06/13 à 10:32.

      Pour ceux qui comme moi ne connaissent pas le terme crapware, trouvé sur PC INpact, la définition rapide suivante :

      Le terme de « crapware » vous est peut-être familier : il englobe en fait tous les logiciels fournis par défaut avec une machine neuve vendue par les grands constructeurs comme Acer, Dell, HP et plus particulièrement Sony. Bien que plusieurs puissent avoir une réelle utilité, la plupart résultent d’accords passés avec les éditeurs. Selon les constructeurs, le nombre d’applications ainsi installées peut devenir réellement impressionnant.

      Si j'ai bien compris ton explication, tu veux dire que l'ensemble des logiciels pré-installés a une valeur nulle (logiciels qui ont un coût + ceux qui génèrent une réduction de coût) ?

      • [^] # Re: Racketiciels et crapware

        Posté par . Évalué à 2.

        Si j'ai bien compris ton explication, tu veux dire que l'ensemble des logiciels pré-installés a une valeur nulle (logiciels qui ont un coût + ceux qui génèrent une réduction de coût) ?

        Il n'est pas possible d'estimer un coût d'un logiciel préinstallé tout comme celui du système d'exploitation installé parce qu'ils ne sont pas achetés puis fournis avec l'ordinateur. Tous ces logiciels ont une licence d'exploitation qui rétribuent son éditeur en fonction du nombre de machine distribué sur une année fiscale. Et je ne parle même pas de ce qui sont présent par accord de publicité. Bref la loi ne va rien changer, le constructeur va surement se réfugier derrière une autre loi ou changer la façon d'intégrer ces logiciels.

        de même que nous profitons des avantages que nous apportent les inventions d'autres, nous devrions être heureux d'avoir l'opportunité de servir les autres au moyen de nos propres inventions ;et nous devrions faire cela gratuitement et avec générosité

    • [^] # Re: Racketiciels et crapware

      Posté par . Évalué à 9.

      Justement, si j'ai bien compris l'amendement proposé :

      […]informer par voie d’affichage des caractéristiques essentielles et du prix public toutes taxes comprises du lot ainsi que du prix de chacun des logiciels composant individuellement le lot[…]

      … le vendeur devra indiquer le prix de chaque logiciel séparément (et pas seulement du prix de l'ensemble des logiciels).

      • [^] # Re: Racketiciels et crapware

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Nul n'est tenu à l'impossible.

        Le vendeur n'étant pas le constructeur, il ne pourra pas fournir l'information parce que lui même ne la connaîtra pas.

        Si déjà il y avait l'obligation de fournir le matériel sans logiciels, et avec les spécifications techniques… ce serait déjà un grand pas.

        Un peu comme les téléphones portables, quand ils sont vendu liés à un opérateur de téléphonie, il y a plein de fonctionnalités qui sont transformées par l'opérateur. Par exemple, quand j'ai acheté il y a quelques années mon téléphone portable, il m'estt impossible de copier les contacts du téléphone vers la carte SIM sans passer par un service payant de l'opérateur (SFR en l'occurrence).

        • [^] # Re: Racketiciels et crapware

          Posté par . Évalué à 8.

          Je ne suis pas expert en droit, mais tout de même, ça me semble un peu gros le coup du « mon fournisseur ne me permet pas de respecter la loi donc j'ai le droit de ne pas la respecter ».

          A ce moment là, on peut mettre une croix sur presque l'ensemble du code de la consommation (et aussi, par extension, des autres codes).

          • [^] # Re: Racketiciels et crapware

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Parfois, la loi permet de l'illégal : https://twitter.com/Vicnent/status/349542007439495168/photo/1

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: Racketiciels et crapware

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Un peu comme pour le cas d'un divorce. l'une des partie peut apporter comme preuve d'infidélité des e-mails qui auraient été obtenus de manière illicite… et faisant partie du secret de la correspondance.

              Maintenant, on pourrait voir si le vendeur, condamné pour ne pas avoir respecté la loi à cause de son fournisseur, pourrait se retourner contre son fournisseur….

              Ce serait plus simple si le fournisseur avait aussi l'obligation de fournir les informations et le matériel sans logiciels, et éventuellement les logiciels à part. D'ailleurs, on en revient à quelque chose de plus sain au niveau comptable.

    • [^] # Re: Racketiciels et crapware

      Posté par . Évalué à 1.

      On va avoir des surprises si ça passe. Je pense que le prix des logiciels est négatif (licence windows bradée - prime des crapwares).
      C'est --à mon avis-- une raison pour laquelle les fabricants ne veulent pas vendre de machines nues.

  • # Et aussi acheter les logiciels sans le matériel ?

    Posté par . Évalué à 4.

    Certes on pourra enfin acheter le matériel sans le logiciel.
    Mais je pense qu'on pourra faire l'inverse : acheter le logiciel sans le matériel !
    Du coup cela peut donner à réfléchir pour les packs logiciels à 0 € …

    • [^] # Re: Et aussi acheter les logiciels sans le matériel ?

      Posté par . Évalué à 3.

      On pourra acheter le matériel sans le logiciel ? Pas vraiment …

      Cet amendement (qui n'est qu'un amendement, et d'un petit parti, à un projet de loi porté par le gouvernement …) prévoit juste l'affichage différencié des prix.

      C'est assez fourbe et peut-être même contre-productif : le client saura qu'on lui vent un lot hardware + OS (pas cher !) + pourriciels divers, et pas juste un ordinateur.
      Donc il ne pourra plus prétendre au remboursement du software en avançant l'argument de la vente liée, puisqu'il sera clairement établi que la chose vendue est un lot matériel + logiciel.

      • [^] # Re: Et aussi acheter les logiciels sans le matériel ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Si je ne me trompe pas, la vente liée peut être avérée même si la personne en est au courant.
        D'après Wikipedia :

        La vente liée […] consiste à proposer ou vendre plusieurs produits dans un même lot sans proposer ces produits séparément au même prix.

        Elle est partiellement autorisée en France (cf. ce même article)

        Mais à aucun moment, on ne parle du fait de cacher quoi que ce soit pour impliquer cette vente liée. Elle peut donc être tout à fait légale ou ne pas l'être, suivant la législation en vigueur et si elle est assimilée à une concurrence déloyale ou non

      • [^] # Re: Et aussi acheter les logiciels sans le matériel ?

        Posté par . Évalué à 5.

        Donc il ne pourra plus prétendre au remboursement du software en avançant l'argument de la vente liée, puisqu'il sera clairement établi que la chose vendue est un lot matériel + logiciel.

        Je comprends qu'il ne devrait pas avoir besoin de prétendre à un remboursement car il devrait avoir la possibilité d'acheter directement les éléments séparément. Source pas fiable :

        « la vente par lot n'est licite que si le consommateur a la possibilité d'acheter dans le même établissement les produits du lot de façon séparée. »

        http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/1466-vente-par-lots-defense-du-consommateur

        • [^] # Re: Et aussi acheter les logiciels sans le matériel ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Oui, ça c'est ce qui permet d'éviter des situations préjudiciables à la libre concurrence, donc au consommateur, par exemple la vente de téléphones pour un euro en plus du forfait, qui poussent à la consommation inutile sur le dos de ceux qui n'ont pas besoin du téléphone en question : le vendeur doit également vendre les éléments de façon séparer, dans ce cas le forfait, et le téléphone seul à un euro.

    • [^] # Re: Et aussi acheter les logiciels sans le matériel ?

      Posté par . Évalué à 4.

      C'est pas que ça me manquait tant que ça la mode des Freeware de démo sous Win95/98 de logiciels qu'on ne peut jamais complètement désinstaller et qui te remettent régulièrement des fenêtres magiques genre "c'est bon, je te manque pas? c'est 20€ sinon…"

  • # Facture?

    Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 24/06/13 à 15:55.

    oops j'ai rien dit…j'avais cru que c'était affiché uniquement sur la facture après achat.

  • # Et pour les ordiphones/tablettes

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Ça vaut aussi pour les ordiphones/tablettes/Chromebooks etc ? Comment àa se passe dans le cadre d'un iphone, android, android avec surcouche (ex : Samsung), chromebook etc ?

    • [^] # Re: Et pour les ordiphones/tablettes

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est effectivement compliqué. Il me semble qu'une partie du problème vient de ce que windows peut être acheté tout seul (et très cher) voir être obtenu gratuitement (offre spécial de Microsoft).

      Ca risque de se traduire par le système pour 1 € de plus dans le style de la seconde paire de lunettes.

      • [^] # Re: Et pour les ordiphones/tablettes

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Du coup ils suffisent qu'ils ne le vendent plus séparément ? Ça doit représenter beaucoup de ventes…

      • [^] # Re: Et pour les ordiphones/tablettes

        Posté par . Évalué à 5.

        Pas sûr, le coup de la 2e paire fonctionne parce que c'est la même chose (deux paires de lunettes). Quand il s'agit de deux produits différents, je pense qu'il faut être dans une période de soldes (autrement, c'est équivalent à de la vente à perte).

        Ceci dit, nul doute que beaucoup de revendeurs vont essayer de trouver des combines pour contourner l'esprit du texte. C'est aussi beaucoup parce que nos parlementaires ne sont pas fichus de pondre des textes clairs et non-ambigüs, rien ne serait plus facile que de réglementer l'étiquetage des promotions et autres offres en indiquant clairement le prix de chaque composant individuel, le prix de l'offre totale, et le montant de l'offre (exemple, prix d'un paquet de gâteaux 2€, prix de deux paquets 4€, prix de l'offre spéciale 2 paquets 3€, offre 1€, soit 25% de réduction).

        Par exemple, vous vous êtes déja aperçus que les "+ x% gratuits" étaient de l'arnaque au pourcentage? Un kg de lessive à 10€/kg + 20% gratuit = 1.2 kg pour 10€. Prix sans réduction, 12€/1.2 kg, si vous le payez 10€, ça revient à 17% de réduction. Les pratiques trompeuses dans ce genre sont légion, et ne prolifèrent qu'à cause du laxisme de nos dirigeants…

        • [^] # Re: Et pour les ordiphones/tablettes

          Posté par (page perso) . Évalué à 6. Dernière modification le 24/06/13 à 17:40.

          Et je te parle pas d'un CD "prix choc" à 25 € à la Fnac une fois. Effectivement, ça m'a en a fait un.
          Ou des paquets de café plus chers par lot de deux au supermarché

        • [^] # Re: Et pour les ordiphones/tablettes

          Posté par . Évalué à 1.

          La grosse différence est que l'achat de la seconde paire est facultatif. Comme le système pourra l'être. Il y a plein d'autres offres qui proposent des truc qui n'ont rien à voir pour 1 €. Parfois on fois même le prix seul pour le truc à 1 €.

      • [^] # Re: Et pour les ordiphones/tablettes

        Posté par . Évalué à -9.

        --- " C'est effectivement compliqué " (…)

        Ce n'est pas compliqué: Le projet de loi est clair : ordinateur
        Un ordiphone/tablette ne sont pas des ordinateurs.
        (Même si technologiquement ce n'est pas vraiment différent)

        Ils sont quand même plus malins du côté des constructeurs de téléphone…

        • [^] # Re: Et pour les ordiphones/tablettes

          Posté par . Évalué à 4.

          Ce n'est pas compliqué: Le projet de loi est clair : ordinateur

          Non. L'amendement parle uniquement de « matériel informatique ».

          Un ordiphone/tablette ne sont pas des ordinateurs.

          Qui a dit ça ?

    • [^] # Re: Et pour les ordiphones/tablettes

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Il n'y a aucun coût de licence pour ChromeOS, Android (avec surcouche), iOS. Du coup, il n'y a rien à facturer individuellement, c'est juste compris dans le prix du développement de l'appareil, de la même manière que tu paye la QA du matériel de manière globale.

      Pour moi, le problème, c'est que ce n'est pas vendu par une société externe, du coup, on peut difficilement calculé le coût des logiciels.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # les racketiciels pour les nuls

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Ecrire à son député c'est bien.
    Je crains que Linux ne veuille rien dire pour la plupart d'entre eux.
    J'ai l'impression qu'il faut insister sur le gain de pouvoir d'achat, particulièrement quand une personne a

    • Une licence XP ou Seven sur un vieil ordinateur et veut juste continuer à l'utiliser sur un nouvel ordinateur, sans acheter une nouvelle licence
    • Une licence gratuite en tant qu'étudiant, membre de l'éducation nationale…

    et insister sur la vente liée de quelque chose que l'on ne veut pas.
    En plus pas mal de personnes sont réticentes à passer sous Windows 8 (même si le menu Démarrer est revenu en 8.1).

    If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

    • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

      Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 24/06/13 à 19:26.

      Une licence XP ou Seven sur un vieil ordinateur et veut juste continuer à l'utiliser sur un nouvel ordinateur, sans acheter une nouvelle licence

      Vérifier dans les nombreuses lignes de contrat validées lors de l'installation (comment ça tu as cliqué "ok" sans lire 12 pages), mais les licences OEM sont généralement non transférable sur une autre machine.

      Pour les licences éduc, je n'en sais rien, mais ça vaudrait le coup (et le coût) de lire les petites lignes.

      Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

      • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Ah oui les licences OEM quelle cochonnerie !

        Ce que je voulais surtout dire, c'est que je crains que le député (pour peu qu'il ne soit pas technophile) ne comprenne rien à
        "je souhaite installer Linux/BSD/Haiku… et ne pas payer Windows".

        If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

        • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

          Posté par . Évalué à -5.

          Et pourquoi donc est-ce que ces licences seraient des cochonneries ?

          La realite est que l'enorme majorite des gens n'a absolument aucune envie, ni les competences, pour installer un OS eux-meme(bref, passer l'OS d'une machine a l'autre leur est pratiquement impossible), partant de la, une licence OEM leur rend bien service car ca leur coute moins cher.

          • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

            Posté par . Évalué à 2.

            Le problème est que "la majorité des gens" n'est pas au courant de la signification du terme OEM, que personne ne le leur expliquera, et que partant de là je ne suis pas certain qu'on leur rende "service". Microsoft est capable de faire des outils de migration simples pour les utilisateurs qui changent d'ordi, on pourrait très bien imaginer un process simple pour l'utilisateur pour transférer son système et sa licence. Mais ça fait moins de business…

            • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

              Posté par . Évalué à -3.

              Un systeme simple pour transferer un OS et les apps dessus ?

              Vas-y, dis-moi donc c'est quoi ce systeme simple qui va gerer le HW de la nouvelle machine, les drivers associes a certaines applications qui pourraient ne pas fonctionner sur la nouvelle machine et crasher, des applications qui pourraient se comporter differement voire crasher selon le HW present, etc… ?

              Parce que bon, moi je regardes Linux avec tous ses hobbyistes, et il ne l'a pas non plus ce systeme simple dont tu parles.

              • [^] # Commentaire supprimé

                Posté par . Évalué à 7.

                Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Ben c'est un peu toute la definition d'une licence hein… C'est un droit d'utilisation.

                  Le droit d'utilisation est plus faible (pas de transfert sur autre machine), le cout est plus faible.

                  C'est un peu contradictoire de vouloir que materiel et logiciel soient traites differemment dans un cas (vente liee / comptabilite) et qu'ils soient traites de maniere identique dans un autre (cout independent de l'utilisation)

                  • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    Ben c'est un peu toute la definition d'une licence hein… C'est un droit d'utilisation.

                    Euh nan. Ça peut l'être mais ça peut donner beaucoup plus de droits (licences libres toussa).

                    Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

                  • [^] # Commentaire supprimé

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

              • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

                Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 25/06/13 à 10:01.

                Vas-y, dis-moi donc c'est quoi ce systeme simple qui va gerer le HW de la nouvelle machine, les drivers associes a certaines applications qui pourraient ne pas fonctionner sur la nouvelle machine et crasher

                Oublions la vente liée et l'OEM. Le client l'utilisateur a acheté un Windows à part en version boîte. Si les constructeurs filent un support contenant les drivers pour Windows il ne devrait pas y avoir trop de problème non ?

                Parce que bon, moi je regardes Linux avec tous ses hobbyistes, et il ne l'a pas non plus ce systeme simple dont tu parles.

                D'accord mais les problèmes dont tu parles on peut aussi les rencontrer en ajoutant ou changeant un périphérique. Alors c'est quoi la différence fondamentale entre changer de carte graphique (il y a quand même pas mal de gamers qui upgrade leur configuration matérielle) et changer CM+Proc (changer de machine quoi) ?

                Mettons que j'ai une machine, achetée avec Windows 7 OEM, et que cette machine est détruite alors qu'elle n'est plus sous garantie (à un an et un jour par exemple). Je vais devoir acheter une nouvelle machine, ça c'est normal, mais tu trouves juste que je doives payer à nouveau une OEM de Windows ?

                Effectivement l'OEM est une belle merde selon moi.

                Que Windows soit pré-installé pourquoi pas, mais le client devrait payer une licence « normale », transférable sur une autre machine, en connaissant le prix de cette licence.

                On comprend cependant aisément pourquoi il n'en est pas ainsi et ce ne sont pas des raisons techniques qui sont en cause en premier lieu…

              • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Parce que bon, moi je regardes Linux avec tous ses hobbyistes, et il ne l'a pas non plus ce systeme simple dont tu parles.

                J’ai toujours utilisé dd ou rsync quand je ne transférais pas tout simplement le disque sur la nouvelle machine, et je ne me souviens pas avoir eu de problèmes !

                Maintenant, j’utilise plutôt lvm, c’est plus simple pour passer sur un disque plus grand…

                • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

                  Posté par . Évalué à -5.

                  Et tu penses que dd ou rsync vont gerer tes drivers de l'ancienne machine qui vont faire planter la nouvelle par exemple ? (dans le cas d'un chipset legerement different par ex. ou un driver mal foutu qui ne fait pas de detection, etc…) Ils vont s'occuper de t'installer les drivers qui vont bien ? etc…

                  On parle d'un systeme qui doit fonctionner pour des centaines de millions de personnes ne connaissant rien a l'info, avec des combinaisons HW et SW totalement imprevisibles.

                  • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

                    Posté par . Évalué à 5.

                    Et tu penses que dd ou rsync vont gerer tes drivers de l'ancienne machine qui vont faire planter la nouvelle par exemple ? (dans le cas d'un chipset legerement different par ex. ou un driver mal foutu qui ne fait pas de detection, etc…) Ils vont s'occuper de t'installer les drivers qui vont bien ? etc…

                    Linux (le kernel) sait très bien s'adapter à un changement de configuration.
                    Et Xorg aussi d'ailleurs.

                    "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                    • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

                      Posté par . Évalué à 4.

                      Il y a quelque mois, j'ai transféré un disque dur, sur lequel était installé un Linux tenu à jour, d'un vieil ordinateur fixe à un ordinateur portable récent. Tout le matériel a marché dès le premier démarrage. Je n'ai du touché à rien. Ce n'est bien qu'une question de qualité du système d'exploitation.

                    • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

                      Posté par . Évalué à -5.

                      Detecter un changement de config n'est absolument pas le probleme, Windows sait le faire depuis longtemps. Le probleme est de detecter que le driver qui est configure pour l'instant va peter sur ta nouvelle machine car c'est presque le meme chipset mais pas exactement, et le driver courant ne le supporte pas. C'est aussi detecter que le driver kernel qui vient avec ton soft X, sur lequel tu n'as aucun controle, va exploser en vol parce que la config du nouveau systeme est differente de celle de l'ancien et qu'il n'est pas capable de gerer le changement, etc.

                      Quand tu veux faire un systeme de deploiement pour des centaines de millions de personnes et qu'il faut que ca marche dans 99.99% des cas (parce que 99% ca veut dire des millions de gens dans la mouise), il y a tout un tas de cas a gerer, et c'est tres tres tres loin d'etre simple.

                      • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Detecter un changement de config n'est absolument pas le probleme, Windows sait le faire depuis longtemps. Le probleme est de detecter que le driver qui est configure pour l'instant va peter sur ta nouvelle machine car c'est presque le meme chipset mais pas exactement, et le driver courant ne le supporte pas. C'est aussi detecter que le driver kernel qui vient avec ton soft X, sur lequel tu n'as aucun controle, va exploser en vol parce que la config du nouveau systeme est differente de celle de l'ancien et qu'il n'est pas capable de gerer le changement, etc.

                        Pour préciser, Linux charge un pilote différent si le matériel est différent.
                        Tous les pilotes (ou presque) sont fournis avec le kernel (kernel monolithique, tout ça).

                        Après Xorg c'est pareil à moins d'avoir forcé un pilote dans la configuration dans /etc/xorg.d/ (pour la carte graphique par exemple).

                        Windows, je lui change d'ordinateur (au sens je prends le disque dur et je le mets dans une autre machine), il plante quoi que je fasse (BSOD, même en mode sans échec).
                        Quand c'est pas Windows qui a décidé que la licence n'était pas respectée :
                        http://support.microsoft.com/kb/305356

                        GNU/Linux, ça marche 9 fois sur 10. Et quand ça marche pas, on peut au moins accéder à la ligne de commande pour changer la config.

                        "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                        • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

                          Posté par . Évalué à -1.

                          Merci je sais tres bien comment Linux fonctionne.

                          Linux charge un pilote parce que le pilote lui dit "je supporte ce chip" en gros, si le pilote se loupe, boom.

                          Si le pilote n'est pas une pilote HW mais un pilote qui se charge d'autre chose (filtre reseau, etc…), Linux le chargera, point barre et si ce pilote ne sait pas gerer une config differente, boom.

                          Ton "Linux marche 9/10" c'est super, quand t'as 1 milliard de systemes comme nous ca veut dire qu'il y en a 100 millions qui vont peter. Autant dire que c'est inacceptable.

                          • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

                            Posté par . Évalué à 3.

                            Linux charge un pilote parce que le pilote lui dit "je supporte ce chip" en gros, si le pilote se loupe, boom.

                            Merci, mais c'est pareil sous Windows.

                            Si le pilote n'est pas une pilote HW mais un pilote qui se charge d'autre chose (filtre reseau, etc…), Linux le chargera, point barre et si ce pilote ne sait pas gerer une config differente, boom.

                            C'est pareil sous Windows.

                            Ton "Linux marche 9/10" c'est super, quand t'as 1 milliard de systemes comme nous ca veut dire qu'il y en a 100 millions qui vont peter. Autant dire que c'est inacceptable.

                            Le problème est que je n'ai jamais vu Windows fonctionner dans ce cas de changement de machine du disque dur principal.

                            "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                            • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

                              Posté par . Évalué à -2.

                              Mais TOUT A FAIT, c'est pareil sous Windows ! Et c'est pourquoi un "systeme de migration d'OS simple" n'existe pas !

                              Le problème est que je n'ai jamais vu Windows fonctionner dans ce cas de changement de machine du disque dur principal.

                              Ben oui, parce que vu que ca a de bonnes chances de peter quoi qu'on fasse(cf. les exemples que je t'ai donne), on se fiche pas mal de ce scenario. Il est extremement rare pour l'enorme majorite des gens, et il n'est pas possible de le faire de maniere fiable.

                              • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

                                Posté par . Évalué à 2.

                                T'as pas une explication plus technique ?
                                Snif :(

                                "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                                • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

                                  Posté par . Évalué à -4.

                                  Explication technique de quoi ? Du fait que l'OS ne bootera pas si tu passes le disque d'une machine a l'autre ?

                                  Il y a plein de raisons techniques, genre le controlleur de disque n'est pas supporte par le driver present, la HAL installee est differente, etc..

                                  Si tu veux passer ton OS entier d'un systeme a l'autre, il faut utiliser sysprep, pas passer le disque directement.

                              • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

                                Posté par . Évalué à 6.

                                Ben oui, parce que vu que ca a de bonnes chances de peter quoi qu'on fasse(cf. les exemples que je t'ai donne), on se fiche pas mal de ce scenario. Il est extremement rare pour l'enorme majorite des gens, et il n'est pas possible de le faire de maniere fiable.

                                En tous cas, c’est grâce à cette non-fonction que j’ai passé ma femme sous GNU/Linux… Fumage de la carte mère un soir où il fallait qu’elle bosse. Je lui change (j’avais changé de PC peu de temps avant), on redémarre. Là, WindowsXP démarre correctement, mais redétecte le hard… on se retrouve avec du VGA et pas de pilote pour la carte réseau ni l’USB… impossible, de manière simple et rapide de lui donner le driver réseau, il était tard, elle voulait bosser et me mettait la pression. J’ai fini par lui dire redémarre sous Linux pour voir — malgré l’installation faites, elle était resté à ses habitudes —, et là, démarrage sans soucis. Depuis, elle s’est habituée, et ne me demande plus de retour en arrière.
                                C’est personnellement ma méthode pour upgrader mes machines, changement brutale de carte mère. Et je n’ai jamais eu de soucis, sauf à avoir un kernel minimaliste compilé par mes soins, mais là je vais pas me plaindre d’oublier de réfléchir.

                                • [^] # Commentaire supprimé

                                  Posté par . Évalué à 2.

                                  Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                                  • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    il t'a pas donné la date de l'anecdote, si ?

                                    Et en même temps, si ms avait pas foiré vista c'eut été recevable. Mais comme ce n'est pas le cas, et que l'upgrade est payante…

                                    • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

                                      Posté par . Évalué à 2.

                                      Honnêtement, je ne sais plus… c’était après 2005, c’est sûr. Et c’était avant la sortie de squeeze puisque j’ai attendu squeeze pour me débarrasser de la ubuntu (peut-être LTS). En y réfléchissant, ça doit-être la ubuntu sortie en octobre juste avant openoffice 3 — même qu’ils avaient intégré une pre release pour pas rater le coche — ou la LTS suivante et je l’ai switché en juin, genre à la fin de l’année scolaire.

                                      Après comparaison des dates, je dirai 2009 ou 2010… navré de ne pouvoir être plus précis. ;-)

                                  • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    Je vis peut-être à l’âge des cavernes, mais mes OS étaient officiels, et je ne voyais pas vraiment de raison de payer 100€ pour quelques chose que je jugeais inutile et dont ma femme ne se plaignait pas. Nous ne sommes pas tous des fascions victimes… dis, tu connais un décorateur de grotte moderne ?

                            • [^] # Commentaire supprimé

                              Posté par . Évalué à -4. Dernière modification le 26/06/13 à 19:25.

                              Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                      • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

                        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                        La grande différence entre Linux et Windows dans le cas du déplacement d’un disque d’une machine à une autre est justement dans la détection du matériel et le chargement des pilotes.

                        Sur une même classe de matériel, sur lequel le même noyau peut tourner (c’est à dire que pour la version X de la distribution Y, on peut installer le même paquet linux-image ou kernel-image), la détection du matériel reste dynamique et le chargement des pilotes automatique. À part dans quelques rares cas de pilotes propriétaires dont on force le chargement ou d’obscures options des modules (options au démarrage du noyau dans Grub ou /etc/modprobe.conf), la migration ne pose aucun souci. Et ces cas sont rares. Pour X, c’est de plus en plus la même chose, auto-configuration dans l’immense majorité des cas…
                        Et en cas de problèmes, on a presque toujours un accès en console les modifications sont souvent simples.

                        Le chargement des pilotes sous Windows fonctionne différemment, déjà, il y a plusieurs versions du noyau suivant le type de chipset présent sur la carte mère (4 de mémoire sous XP, en mixant 2 types de HAL avec ou sans I/O APICs), donc en gros 75 % de chances de se prendre un BSOD ;-). En suite, si la détection du matériel est automatique, les pilotes à charger sont listés dans la base de registre et Windows est capable de charger des pilotes qui ne fonctionnement pas (de belle anecdotes à la désinstallation d’un antivirus qui oubliait une fois sur deux de supprimer de la base de registre le chargement de son pilote de la pile réseau : la moitié d’un parc de 400 machines sans réseau après le reboot, création en urgence d’un script utilisant autoruns sur un cd pour nettoyer tout ça…). Il est toujours possible de récupérer le système avec un CD de rescue, installer le bon noyau, changer les options du boot.ini, installer les pilotes manquants et nettoyer les autres avec Autoruns, mais c’est loin d’être aussi simple.

                        Donc oui, il y a des systèmes qui se prêtent plus facilement que d’autres à la migration d’un matériel à l’autre, et c’est en grande partie structurel. Il n’y a qu’a regarder le boulot que doivent utiliser les outils de P2V suivant les Os pour faire leur boulot correctement…

                        Tout ça peut aussi être testé très simplement sous Virtualbox en changeant les types de matériels (notamment l’onglet « motherboard »), prévoyez les snapshots ;-)

              • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

                Posté par . Évalué à 0.

                Et bien justement ça existe, puisque nous faisons des migrations de serveurs SBS avec la même licence d'un serveur physique à un autre. Donc dire que ce n'est pas possible pour un poste personnel est un peu de la mauvaise foi quand même…

                • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

                  Posté par . Évalué à -3.

                  C'est ta grand-mere qui fait les migrations de serveur ? Non pas vraiment. Ta migration est totalement automatisee et 100% garantie sans risque ? Non plus..

                  Le jour ou t'as un systeme automatise et extremement fiable qui supporte une enorme variete de combinaisons SW et HW, tu nous appelles je suis sur qu'on sera ravi de te payer une grosse somme pour ca. Sans ca, inutile d'esperer un systeme de migration pour des utilisateurs qui savent tout juste ce qu'est une souris.

                  • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

                    Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 26/06/13 à 00:30.

                    Je n'ai pas dis qu'aujourd'hui c'est simple à faire, mais que c'est techniquement possible, et que ça se fait en milieu pro. Donc pourquoi pas en mode simplifié sur les appareils grand public ?
                    D'ailleurs ça n'existe pas déjà pour les Mac ?

                    • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

                      Posté par . Évalué à 0.

                      Mac = un ensembles extremement reduit et controle de HW

                      PC = tout le contraire

                      Ca se fait en milieu pro de maniere manuelle, des fois ca pete. Pour le faire dans le grand public, ca doit etre automatise il faut faire un truc extremement solide parce que tu ne peux pas te permettre meme 1% de crashs, et vu la complexite du probleme c'est un enorme boulot, en imaginant que c'est possible ce dont je ne suis pas du tout sur.

              • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

                Posté par . Évalué à 1.

                Ça s'appelle un live-cd/usb avec persistance des données.
                Quand bien même, ce n'est pas compliqué depuis au moins 2005/6 grâce au système d'autodetect introduit par demolinux et knoppix.

          • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

            Posté par . Évalué à 8.

            La realite est que l'enorme majorite des gens n'a absolument aucune envie, ni les competences, pour installer un OS eux-meme.

            Ce n'était pas le cas il y a quinze ou vingt ans, c'est bien la vente liée (de Windows) qui a finit par rendre les gens incapables, pour la plupart, de booter sur un CD et d'effectuer l'installation d'un OS en suivant les instructions à l'écran. C'est bien joué de votre part je dois le reconnaitre…

            • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              booter sur un CD et d'effectuer l'installation d'un OS en suivant les instructions à l'écran

              Et les vendeurs de PC ont été très arrangeants lors de l'abandon des CD, ça a cassé leur process de fabrication, mais ils n'ont rien fait payer.

              Une délicate allusion au fait que les contructeurs expliquent aujourd'hui qu'il est impossible de vendre des machines sans OS, car cela impliquerait de changer les process en fabrication et ça coûterait une fortune.

              :-)

              If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

              • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

                Posté par . Évalué à 7.

                Ça c'est clair que de ne plus fournir un CD/DVD avec l'OS et un CD avec les drivers c'est encore une manière de baiser le client.

                Parce que si tu veux pouvoir réinstaller (ou le faire faire par quelqu'un qui connait) ton Windows il faut que tu aies auparavant, à la première utilisation (bon, on peut le faire n'importe quand je le reconnais), créé le DVD de restauration et (dans certains cas) le CD de réparation pour pouvoir le faire.

                Si l'OEM n'est pas lié au disque dur mais à la machine, si je dois changer de disque dur ou encore effectuer un formatage bas niveau de celui-ci, si je n'ai pas pensé à créer ce fameux CD de réparation, je fais comment. Où est-ce que je peux télécharger l'image ISO de ce CD ?

                C'est une putain de vrai question car avant Windows 7 quand un ami avait un Windows tout vérolé/bloated (je dis pas que c'est la faute de Windows) je lui réinstallais et il était content ça marchait bien ensuite. Bien sûr je lui faisais la leçon : n'installe pas n'importe quoi malheureux, si tu cherches un logiciel pour faire un truc demande moi avant.

                Combien d'utilisateurs ne pensent pas à créer ces supports et se retrouvent niqués sans possibilité de (faire) réinstaller leur système ?

                Si on peut télécharger cette ISO, pasBill pasGates devrait connaître le lien. Je ne dis pas que l'on ne peut pas, je me pose vraiment la question.

                D'autre part, quelle est le niveau de compétence requise pour créer ces supports (et déjà penser à la faire…) ? Est-il vraiment inférieur à celui nécessaire pour installer l'OS ? Il me semble d'ailleurs que le manuel livré avec la machine spécifie bien de créer un DVD de restauration mais ne parle pas du CD de réparation qui est pourtant indispensable dans certains cas, si la partition de secours est elle même « cassée » par exemple.

                Et chez Apple pour un Mac ça se passe comment ?

            • [^] # Commentaire supprimé

              Posté par . Évalué à 0.

              Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

            • [^] # Re: les racketiciels pour les nuls

              Posté par . Évalué à 1.

              Si c'etait deja le cas il y a 15 ou 20 ans, les gens n'avaient aucune idee de comment faire deja a l'epoque. Toi, moi et les autres gens ici sont une infime exception.

              Si tu crois que ta grand-mere savait installer un OS il y a 15 ans et a oublie a cause de la vente liee, tu es totalement a cote du probleme…

  • # Abulédu, NouvaLinux et Ryxéo s'associent à la demande

    Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 25/06/13 à 19:41.

    Ryxéo, éditeur de la suite AbulÉdu et du système d’exploitation NouvaLinux se joint à la voix des associations ADULLACT, AFUL et Framasoft dans le soutien de l’amendement 711 du projet de loi de consommation.

    Voyez le communiqué de Ryxéo

  • # Est-ce vraiment un combat légitime ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    Fondamentalement ce qu'on cherche à faire (pas ce que dit la loi en question ici mais ce que prônent les anti-racketiciels), c'est utiliser la loi pour forcer les vendeurs à proposer un produit sous une forme (un ordinateur complet sans logiciels) qu'ils ne proposent pas actuellement.

    Si on suit cette logique, il serait alors scandaleux qu'on me vende de force la carte graphique avec un ordinateur. Je devrais pouvoir exiger d'acheter l'ordinateur sans, pour pouvoir en mettre une autre (une ATI si le vendeur ne propose que nVidia par exemple). Bien sûr un ordinateur est inutilisable sans carte graphique, mais sans OS c'est bien la même chose.

    Si on est en droit d'exiger d'un vendeur qu'il accepte de vendre tout sous-ensemble d'un produit, on devrait pouvoir exiger d'acheter un produit sans sa garantie, une voiture sans autoradio, une télé sans sa télécommande, etc.

    • [^] # Re: Est-ce vraiment un combat légitime ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Il y a encore une distinction entre du matériel et du logiciel. Rien qu'au niveau comptable, les amortissements ne sont pas les mêmes.

      Là, tu compares le choix des pneus pour une voiture.

      GG

    • [^] # Re: Est-ce vraiment un combat légitime ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Le problème est qu'on ne te donne même pas le choix de l'OS. C'est MS Windows, sinon rien du tout.

      Te forcer à acheter un logiciel privateur, et les crapwares qui vont avec, et d'accepter le CLUF OEM (qui est un contrat de location de l'OS, non transférable), tout ça pour avoir simplement un ordinateur, est-ce vraiment légitime ?

      "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

    • [^] # Re: Est-ce vraiment un combat légitime ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Si on suit cette logique, il serait alors scandaleux qu'on me vende de force la carte graphique avec un ordinateur.

      Dans l'absolue, en effet, il serait plaisant que l'on puisse obtenir l'ordinateur sans la carte graphique ou avec une autre, afin de faire jouer la concurrence ou d'adapter la configuration à ses besoins (d'ailleurs certains constructeurs le proposent déjà !).

      Dans la pratique, on voit bien que cette obligation poserait un gros problème, puisque il impliquerait ou bien des interventions complexes pour le vendeur, ou bien un stock énorme et les problèmes qui vont avec. À moins que quelqu'un propose une solution technique, comparable au code d'activation pour les logiciels, une telle demande semble un peu trop exigeante pour être appliquée.

    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par . Évalué à 1.

      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

      • [^] # Re: Est-ce vraiment un combat légitime ?

        Posté par . Évalué à 2.

        le calculateur d'injection c'est de l'embarqué (donc déjà pas comme un pc et un os).
        Ensuite il y a un lien très fort entre le code et le matériel.

        Un windows, il n'a (presque) aucun lien avec le pc (je peux mettre un même windows sur une autre machine, et je peux faire tourner la même machine avec plusieurs versions d'OS (windows 7, XP, GNU/Linux,…) )

        Bref, encore une fois tu troll et fait des correspondances qu'on a déjà répondu un bon millier de fois.

        Depuis 2008 tu devrais avoir eu ta réponse quand même.

        (ah j'oubliais, un pc n'a pas besoin d'un OS poru fonctionner.
        La preuve, le bootloader il fonctionne bien sur ton pc… et il n'utilise pas d'OS)

    • [^] # Re: Est-ce vraiment un combat légitime ?

      Posté par . Évalué à 3.

      carte graphique <-> matériel <-> même type de produit (de contrat) que le reste du pc

      OS/logiciel <-> logiciel <-> type de produit différent (de contrat)

      Donc fournir des configuration matérielle assemblée , lorsque tu les achète, tu as le même contrat

      Quand tu fournis un pc avec un os, tu as un (ou des ) contrats subsidiaires … que tu n'a PAS accepté au moment de la vente (au moment où le vendeur, et donc ses fournisseurs, recoit ses sous).

      Si tu veux une correspondance, c'est comme si, lorsque tu acheteait une voiture, tu es obligé de prendre l'assurance du copain (et de la conserver pour bénéficier de la garantie), et qu'on incorpore le prix de l'assurance dans le prix de la voiture, sans que tu n'ai jamais vu, nulle part, ce que tu paie pour la voiture, et ce que tu paie pour l'assurance…

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.