Do It Yourself FaitMain.org, un magazine collaboratif sur le Do It Yourself

Posté par (page perso) . Édité par Christophe Guilloux, baud123 et Nÿco. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
57
1
fév.
2013
Do It Yourself

Je suis heureux de vous faire part de la naissance de « Fait Main ». « Fait Main » est un magazine trimestriel en ligne conçu par des bénévoles passionnés par la bidouille en général. C'est un magazine qui couvre plusieurs sujets, à savoir l'informatique, l'électronique, la cuisine, l'art et enfin l'écologie.

« Fait Main » a pour objectif de montrer à travers ses articles ce qu'il est possible de faire avec les outils d'aujourd'hui et sans dépenser des sommes folles (ou sans rien dépenser du tout). « Fait Main » a envie d'éveiller la créativité de chaque lectrice et lecteur, et peut-être de lui donner l'envie de se lancer dans son propre projet DIY (Do It Yourself).

Le projet est fondé et maintenu par Tarek Ziadé et le code (open source) et le contenu (CC-By-NC-SA 3.0) sont hébergés sur github et ouvert à tout contributeur. Il a pour vocation de construire une communauté de contributeurs, que ce soit pour l'écriture d'articles, les relectures ou la conception et la mise à jour du site qui est en perpétuelle évolution (code ou design).

Contenu Volume 1

La tribune de ce numéro est un parallèle entre web hébergé et OGM.

Le premier article présente une application de reconnaissance de feuille écrite pendant un Hackathon. On y parle de machine-learning au service des plantes, des hackathons de programmation & de responsive design.

Le deuxième article parle de domotique et vous explique comment piloter des dispositifs sans fils - portails, détecteurs de mouvements etc. On y parle d'Arduino, de Raspberry-PI et de signal en 433 Mhz.

Le troisième article présente le travail de Marcin Ignac : des méduses animées en 3D. Des captures d'écran de ces méduses ont ensuite été utilisées pour faire partie d'un projet de livre génératif. On y parle d'animation procédurale, de processing.js et d'hachurage.

Le quatrième article vous donne 5 conseils de photos culinaires pour que vous puissiez prendre en photos vos soupes, gigots et autres desserts comme un(e) pro.

Suit un entretien avec Hugues Aubin au LabFab de Rennes.

Un cinquième article sur la conception d'un Juke box avec un Raspberry-PI, sans aucune soudure requise :)

Le sixième article vous explique comment recycler une vieille nappe de disque dur pour connecter le GPIO de votre Raspberry.

Le septième article est une rapide présentation du jeu The Midst, conçu avec Processing et WebPD.

Enfin, le huitième article aborde les bases du fonctionnement des CNC.

  • # Bonne nouvelle

    Posté par . Évalué à  4 .

    Voila un projet très intéressant.

    J’espère sincèrement qu'il sera voué à une longue vie.

    Bonne continuation a votre communauté.

    • [^] # Re: Bonne nouvelle

      Posté par . Évalué à  4 .

      Effectivement, c'est un projet très intéressant. N'hésitez pas à faire appel aux bonnes volontés présentes sur LinuxFr.
      Une version anglaise même partielle dans un premier temps ouvrirait à plus d'audience.

      Pour le DIY électronique/informatique/écologique, voici quelques liens pour informations et recherches d'articles:
      - Micro-éolienne AEROSEED
      - Téléphonie XiVO
      - CPU YASEP
      - Conférences Exceptionally Hard & Soft Meeting

      Bon courage pour la suite.

      • [^] # Re: Bonne nouvelle

        Posté par . Évalué à  6 .

        Une version anglaise même partielle dans un premier temps ouvrirait à plus d'audience.

        Oui, commençons à faire des dépêches, des journaux en english sur LinuxFR, ça amènera plus de monde!
        Punaise, qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre. Il y a une communauté de bricoleurs francophones suffisament grande pour produire du contenu et échanger.

        Non, je ne suis pas chauvain, réac ou trucs anti-consensuelles, je veux juste continuer à échanger dans ma langue maternelle. J'espère qu'on aura la même qualité d'échanges, modulo les trolls, que sur LinuxFR. :)

        Bravo pour l'initiative et au nom de domaine très plaisant!

    • [^] # Re: Bonne nouvelle

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      Je trouve également le projet super intéressant, par contre deux gros points noir :

      • pas de flux RSS ;
      • pas sous licence libre.

      Vraiment dommage. Du coups j’en profite pour rappeler qu’il est possible de contribuer par exemple sur wikibooks : 

      • [^] # Re: Bonne nouvelle

        Posté par . Évalué à  2 .

        on ajoute le flux RSS ce jours ci. Pour la licence chaque auteur est libre de choisir la licence de son choix. On a juste choisi une licence par défaut pour protéger les auteurs

        • [^] # Re: Bonne nouvelle

          Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

          Les protéger des méchants pirates qui se baladent toujours avec un couteau entre les dents et qui ne perdent jamais une occasion d'agresser les auteurs qui publient des articles sous licence libre, après les avoir attirer loin des caméras de vidéo-protection où il n'osent pas transgresser les gentils lois.

          Tant qu'à verser dans le vocabulaire terroriste, pour ne pas dire FUDesque, autant aller jusqu'au bout de la logique.

        • [^] # Re: Bonne nouvelle

          Posté par . Évalué à  7 .

          Une licence sans clause NC protège tout autant l'auteur : l'éventuel «commerçant» étant tenu de redistribuer l'œuvre (ou l'œuvre dérivée) sous la même licence.
          Les marchands de soupe passeront leur chemin, les truands ne seront pas plus respectueux de la clause NC et vous gagnerez l'apport éventuel d'un éditeur qui joue le jeu de la licence libre (voir les framabooks, sésamath et consorts)

          Comme d'hab', la clause NC est une mauvaise réponse à une compréhensible préoccupation.

          • [^] # Re: Bonne nouvelle

            Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

            l'éventuel «commerçant» étant tenu de redistribuer l'œuvre (ou l'œuvre dérivée) sous la même licence.

            Hum… Quitte à se poser la question sur le -NC, autant ne pas montrer ta préférence pour le copyleft.
            Une licence sans copyleft (donc avec un «commerçant» n' étant pas tenu de redistribuer l'œuvre sous la même licence.) protège autant l'auteur. Ben oui : ça veut dire quoi "protéger"?

            Comme d'hab', la clause NC est une mauvaise réponse à une compréhensible préoccupation.

            Tu sais, du copyleft comme tu en fais la publicité en faisant croire, peut-être involontairement certes, que c'est la seule solution possible au NC, n'est pas forcément une meilleure réponse à cette compréhensible préoccupation (on peut juste se dire qu'avoir son nom cité est super et qu'il n'est pas très utile de restreindre plus). Pour toi, l'obligation de redistribuer l'œuvre sous la même licence est peut-être suffisant, pas pour d'autres pour lesquels c'est insuffisant, et pas pour d'autres pour lesquels c'est ton obligation de redistribution est trop de contraintes (comme toi tu trouves que le NC est trop de contraintes).

            Bref, l'éventuel «commerçant» n'est pas forcément tenu de redistribuer l'œuvre sous la même licence, ça dépend de la licence choisie.

            • [^] # Re: Bonne nouvelle

              Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

              Hum… Quitte à se poser la question sur le -NC, autant ne pas montrer ta préférence pour le copyleft.
              Une licence sans copyleft (donc avec un «commerçant» n' étant pas tenu de redistribuer l'œuvre sous la même licence.) protège autant l'auteur. Ben oui : ça veut dire quoi "protéger"?

              Le copyleft ce n’est pas pour « protéger l’auteur », ou arranger le commerçant, mais pour garantir la pérennité de certaines libertés pour les utilisateurs finaux.

        • [^] # Re: Bonne nouvelle

          Posté par . Évalué à  3 .

          Proteger les auteurs de quoi dans le cadre d'une revue DIY?
          Serait pas plus simple d'utiliser la WTFPL?
          Un manuel n'est pas une oeuvre d'art.
          Puis croire qu'on vous piquera le contenu pour faire des brouzoufs..mouarf quoi…

      • [^] # Re: Bonne nouvelle

        Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

        Euh … le deuxième lien .. comment dire ? Tu as vu le deuxième projet après les biocarburants ? Je suis peut-être le seul à rigoler, mais là, désolé, c'est plus fort que moi :-D (je ne nie pas l'utilité d'un tel projet, mais bon …)

  • # Super !

    Posté par . Évalué à  8 .

    Super idée, merci. Manque juste un flux RSS sur le site pour qu'on puisse s'abonner et ce sera parfait.

    • [^] # Re: Super !

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Vu page 7 :
      "Et voilà ! Il ne reste plus qu'à faire connaître votre URI au reste du monde. N'oubliez pas de produire un flux
      permettant à vos visiteurs de s'abonner à vos publications (cela est normalement géré par le générateur) sans avoir à
      dépendre d'une plateforme non pérenne et centralisée."

      Je n'ai pas trouvé le flux RSS!

      Mais sinon joli magazine :)

    • [^] # Re: Super !

      Posté par . Évalué à  2 .

      Même remarque…
      Dommage parce que dans 10 jours je me souviendrais plus de ce site…

    • [^] # Re: Super !

      Posté par . Évalué à  2 . Dernière modification : le 02/02/13 à 13:21

      on est en train d'ajouter le flux RSS

  • # libre ou pas libre?

    Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

    Joli projet, j'adore le concept.
    Par contre, une petite remarque :

    … et le code (open source)

    On parle bien du code du site Web? , c'est qu'en lisant j'ai cru que vos projets (contenus) apportaient aussi du code ouvert (et j'aurais demandé : quel licence?). Mais à priori non, pas de code fourni autre que celui du site (j'ai cru comprendre que c'était pas loin pour le juke box Raspberry-Pi). C'est bien ça?

    Au passage, pour le site, n'hésitez pas à dire que la licence est Apache V2 (open source c'est un peu vague).

    Et bon, comme je suis pinailleur et que c'est vendredi : pourquoi la clause NC dans la licence des articles?

    • [^] # Re: libre ou pas libre?

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      Et bon, comme je suis pinailleur et que c'est vendredi : pourquoi la clause NC dans la licence des articles?

      L'ami Richard n'a pas attendu vendredi en tout cas : http://www.framablog.org/index.php/post/2013/01/31/stallman-creative-commons-non-commercial :)

      • [^] # Re: libre ou pas libre?

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        Oui je sais bien ce que RMS en pense, mais je voulais avoir l'avis des auteurs concernés : qui m'intéresse aussi.

      • [^] # Re: libre ou pas libre?

        Posté par (page perso) . Évalué à  -10 . Dernière modification : le 01/02/13 à 13:26

        Licence Flawed/défectueuse si on ne fait pas comme lui il souhaite (même si il "limite" à certains domaine, de manière arbitraire tiens, le contraire du libre qui ne fait pas de décision arbitraire sur tel ou tel domaine), wow quelle liberté… Vivement qu'il s'arrête, aujourd'hui il fait plus de mal au libre (en faisant croire que le libre est sectaire, ce qui n'est pas le cas de la majorité des libristes, qui vivent très bien le fait d'avoir du -NC voir même du proprio bien proprio si besoin) qu'autre chose.

        • [^] # Re: libre ou pas libre?

          Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

          Bon, c'est Dredi alors je me permet de répondre à Zenitram :

          (même si il "limite" à certains domaine, de manière arbitraire tiens, le contraire du libre qui ne fait pas de décision arbitraire sur tel ou tel domaine), wow quelle liberté

          Non, pas de manière arbitraire, il argumente :

          Selon moi, les licences non libres qui permettent le partage sont légitimes pour des œuvres artistiques ou de divertissement. Elle le sont également pour des œuvres qui expriment un point de vue (comme cet article lui-même). Ces œuvres ne sont pas dédiés à une utilisation pratique, donc l’argument concernant le contrôle par l’utilisateur ne s’y applique pas. Ainsi, je ne vois pas d’objection à ce qu’elles soient publiées sous licence CC BY-NC-ND, qui ne permet que la redistribution non commerciale de copies identiques à l’original.

          Quand bien même le problème posé par les CC BY-NC-SA et BY-NC serait résolu, elles continueront de ne pas être la bonne façon de publier des œuvres pédagogiques censées servir à des tâches pratiques.

          Après on a le droit (ou le gauche, là je ne sais plus), d'être en désaccord avec RMS. Mais dire qu'il décide de façon arbitraire ce qui doit être libre ou pas, c'est mal comprendre ce qu'il dit.

          Je ne cherche pas à défendre le point de vue de RMS, mais si on critique : critiquons correctement !

      • [^] # Re: libre ou pas libre?

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        il fait bien de donner son opinion, mais c'est un peu fort de faire sa morale à 2 balles sur les licences « non libres » NC dans l'éducation quand lui-même publie ses articles dans une licence « non libre » ND : http://stallman.org/articles/online-education.html : Copyright 2012 Richard Stallman Released under the Creative Commons Attribution Noderivs 3.0 license.

        Deux poids, deux mesures. Il est tellement au dessus de tout le monde que ça ne pose pas de problème de publier ses articles en ND ? Il a tellement peur qu'on déforme ses propos ? Par contre ah ça non, il ne faut surtout pas que les universités proposent du SA-NC…

        « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

    • [^] # Re: libre ou pas libre?

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Puisque il s'agit d'un projet collaboratif qui fait appel aux bénévoles, ça ne me dérange pas qu'une licence non libre soit proposée par défaut, mais ce qui m'ennuie, c'est qu'il s'agit du seul et unique choix possible. S'il me prenait l'envie de leur soumettre un article, j'aurai bien aimé qu'on me laisse choisir la licence qui me convient le mieux.

      • [^] # Re: libre ou pas libre?

        Posté par . Évalué à  3 .

        En fait c'est juste le choix par défaut pour proteger les auteurs d'une eventuelle réutilisation commerciale sur le web - l'auteur peut choisir la licence de son choix si ca ne lui convient pas

        • [^] # Re: libre ou pas libre?

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          Merci pour la réponse. Le fait est que si un auteur ne connais pas bien la licence, en publiant son article sur votre site avec la licence par défaut (cc-by-nc-sa) il se privera de toute exploitation commerciale future, même dérivée.

          Ce n'est pas forcément une mauvaise chose, mais faut que tous les auteurs le sachent !

          • [^] # Re: libre ou pas libre?

            Posté par . Évalué à  2 .

            Je ne suis pas un expert mais a priori, l'auteur est toujours le propriétaire de l'article donc il peut le relicencier. Je vais demander a l'April pour etre sur et certain de ce point - car les licences qu'on a posées sont pour protéger l;auteur par l'enfermer, donc ce serait dommage que ca fasse l'effet inverse !

            • [^] # Re: libre ou pas libre?

              Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

              Je ne suis pas un expert mais a priori, l'auteur est toujours le propriétaire de l'article donc il peut le relicencier.

              Je te le confirme.
              Encore heureux que l'auteur puisse faire ce qu'il veut tant qu'il n'a pas cédé ses droits de manière exclusive (les CC ne le font pas, pas de soucis).

          • [^] # Re: libre ou pas libre?

            Posté par . Évalué à  1 .

            En fait en relisant https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/3.0/ je vois que en tant qu'auteur tu peux enlever une des restrictions sur la demande d'un tiers. Donc je crois qu'on est bon

            • [^] # Re: libre ou pas libre?

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              A priori, la clause NC est connue pour poser problème en cas de co-auteurs. Il faut que l'intégralité des auteurs soient d'accord pour changer la licence et il y a des cas compliqués lorsque l'un des auteurs est injoignable ou lorsque l'on rentre dans des séries d'œuvres dérivées. Je ne suis pas un expert non plus, donc je dois oublier des cas, demander à l'APRIL est une bonne idée.

              • [^] # Re: libre ou pas libre?

                Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

                A priori, la clause NC est connue pour poser problème en cas de co-auteurs. Il faut que l'intégralité des auteurs soient d'accord pour changer la licence

                Ce n'est pas un problème de la clause NC.
                Ce dont tu parles, c'est le problème de toutes les licences.

                • [^] # Re: libre ou pas libre?

                  Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                  Ce n'est pas un problème de la clause NC.
                  Ce dont tu parles, c'est le problème de toutes les licences.

                  Tout à fait, c'est juste que le problème se pose moins souvent avec un produit libre :)

        • [^] # Re: libre ou pas libre?

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          Ça protège de quoi ?

          • [^] # Re: libre ou pas libre?

            Posté par . Évalué à  -1 .

            Ca empeche par exemple un tiers de copier-coller l'article et le vendre

            • [^] # Re: libre ou pas libre?

              Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

              Tu dis ça comme ça, mais… En quoi est-ce gênant?
              Que vous ne vouliez pas de ça, c'est votre choix, mais que vous le disiez comme ça, comme si c'était normal pour tout le monde, est plus limite.
              Le libre est un mouvement complètement à l'opposé de cette idée (l'idée est plutôt de pouvoir le faire, et toute interdiction pour un tiers de copier-coller et le vendre est non libre), et le libre n'est pas rempli de fous : non, ce n'est pas le mal d'autoriser un tiers de copier-coller l'article et le vendre.

            • [^] # Re: libre ou pas libre?

              Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

              Ca empeche par exemple un tiers de copier-coller l'article et le vendre

              En quoi cela vous derange quel quelqu'un copie/traduise/imprime un article et le vende ?

              • [^] # Re: libre ou pas libre?

                Posté par . Évalué à  1 .

                Moi j'en serais ravi mais peut etre que certains auteurs n'ont pas envie de ca. Ceux que ca gene pas (ou que le NC gene tout court pour les meme raisons que certaines personnes ont expliqué ici) peuvent choisir une autre licence. Une licence restrictive par defaut permet je pense de proteger au mieux les auteurs - quitte a ce qu'ils choisissent un truc plus ouvert explicitement s'ils le veulent.

                Si un auteur ne shouaite pas qu'un tiers se fasse de l'argent sans qu'il puisse par exemple négocier une part pour lui, etc. Je peux tout à fait le comprendre.

                • [^] # Re: libre ou pas libre?

                  Posté par (page perso) . Évalué à  6 . Dernière modification : le 05/02/13 à 08:01

                  Moi j'en serais ravi mais peut etre que certains auteurs n'ont pas envie de ca.

                  Et personne n'a dit le contraire.

                  Ceux que ca gene pas (ou que le NC gene tout court pour les meme raisons que certaines personnes ont expliqué ici) peuvent choisir une autre licence.

                  OK.
                  Mais ce n'est pas de ça dont on a parlé.
                  On a réagis sur "le -NC protège l'auteur.

                  Une licence restrictive par defaut permet je pense de proteger au mieux les auteurs - quitte a ce qu'ils choisissent un truc plus ouvert explicitement s'ils le veulent.

                  Je propose que tu mettes donc par défaut "tous droits réservés", ça protégera (de ton point de vue) encore plus l'auteur (et les gens que ça ne gène pas pourrons choisir une autre licence genre CC-BY-ND-NC).

                  Si un auteur ne shouaite pas qu'un tiers se fasse de l'argent sans qu'il puisse par exemple négocier une part pour lui, etc. Je peux tout à fait le comprendre.

                  Personne n'a dit le contraire.


                  La critique est sur la "protection de l'auteur" qui n'est pas un argument (au contraire) et sur l'absence d'argument à propos du choix par défaut (pourquoi celui-la et pas un "tous droits réservé" par défaut? Mystère….)


                  Et pourquoi donc ne pas mettre par défaut CC-BY-SA, et ceux qui ça gène peuvent choisir une autre licence plus restrictive? Pour ce choix par défaut, j'ai un argument : maximiser la diffusion du savoir, aujourd'hui restreinte par défaut, inciter les gens à maximiser le savoir, plutôt que le restreindre. Et toi, pourquoi avoir fait se choix par défaut au milieu du gué? Ben oui, vous avez fait le choix de ne pas mettre "tous droits réservés" par défaut qui est le meilleur pour que l'auteur ne fasse pas de bêtises en donnant des droits qu'il n'aurait pas voulu, vous prenez le risque qu'il donne plus de droits qu'il veut, c'est qu'il y a bien une raison… Ce dont je suis sûr, ce n'est pas celle de protéger l'auteur, cet argument fonctionnant tout autant pour le "tous droits réservés" et interdisant une licence -NC qui laisserai trop de droits par défaut (ou alors, si votre vision de protection est différente, on peut aussi retirer le -NC).

                  Bref : pourquoi un blocage sur la partie commerciale et pas le reste ("allez, si pas commercial, vas-y")? Le choix du par défaut est un choix éditorial de votre part. Il n'est pas le mal, mais c'est mal de se retrancher derrière "la volonté hypothétique de l'auteur" (trop facile de dire que c'est l'autre) pour excuser son choix éditorial. Vous, et vous seuls, les responsables éditoriaux, décidez, surtout pour un "choix par défaut" qui vous laisse l'entière liberté par rapport aux contraintes genre avoir des gens qui écrivent (hop, il change la licence quand ils soumettent leur texte si ils ne sont pas d'accord, rien de difficile).

                  • [^] # Re: libre ou pas libre?

                    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

                    Le choix du par défaut est un choix éditorial de votre part. Il n'est pas le mal, mais c'est mal de se retrancher derrière "la volonté hypothétique de l'auteur" (trop facile de dire que c'est l'autre)

                    Pour aller dans ton sens, effectivement le choix éditorial correspond à se tirer une balle dans le pied àmha : ah bah tiens, si on rajoutait des pubs pour nos sponsors pour le site (hébergeur, vendeur de matériel, pubs google ou pire), ah bah non, c'est incompatible avec le NC ('fin faut se poser la question), dommage, autant fermer le site… je caricature, mais pas loin.

                    La question du NC est une restriction àmha inutile si l'on ne s'est pas posé la question : « combien suis-je prêt à dépenser pour la défendre ? » Un avocat c'est de l'ordre de 2000 € pour un procès, vous êtes prêts, vous comptez gagner ? Comme illustré ci-dessus, la clause NC est malencontreusement un peu trop large, une PàF est-elle acceptable (participation aux frais) dans le cadre du NC ? Si vous avez un juriste qui peut répondre, ça m'intéresse (surtout si vous vendez des T-shirts promotionnels à côté ou, tout simplement, des versions imprimées des articles).

                    Déjà, mettre en avant le BY (les auteurs donc), ce serait déjà pas mal avant d'ajouter d'autres clauses (et c'est plus motivant àmha, se liguer pour le libre plutôt qu'en opposition à du commercial).

                    Sinon, je veux bien quelques réponses et commentaires sur http://faq.tuxfamily.org/Licence/Fr#Pourquoi_une_licence_libre.3F sans pour autant demander une apologie du NC (qui peut avoir ses raisons, pour ceux souhaitant les assumer).

                    • [^] # Re: libre ou pas libre?

                      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                      dommage, autant fermer le site… je caricature, mais pas loin.

                      Bémols quand même :
                      - rien n'empèche de demander un droit en plus pour son site "on diffuse en NC sauf pour nous"
                      - LinuxFr vit toujours même sans pub ;-)

  • # Bricolage

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    Puisqu'il s'agit d'un site français : ”do it yourself”, en français, ça se dit « bricolage ». Ou « fabrication maison » à la rigueur, si on veut insister sur le fait de fabriquer des objets plutôt que d'en réparer.

    • [^] # Re: Bricolage

      Posté par . Évalué à  6 .

      "bricolage", a une connotation péjorative: une bricole c'est pas grand chose. À la grande époque du Do-it-Yourself on parlait plutôt de "construction amateur". Même si amateur peu aussi prendre ce sens péjoratif ("du travail d'amateur") il a une étymologie plus noble ("qui aime"), qu'il n'a pas complètement perdu…

      • [^] # Re: Bricolage

        Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

        Il n'y a pas que ça. Le mouvement DIY a aussi des valeurs de partage, d'éducation, de refus de la société de consommation… que les vocables français véhiculent mal (et même pas du tout).

        Sur le plan politique il est intéressant de voir à quel point ce mouvement intrigue la gauche française.

        extrait du document préparatoire au 36ème congrès du PCF :

        Sous la crise du capitalisme émergent déjà les prémisses d’une troisième révolution industrielle avec l’impression 3D, les machines auto-réplicatives libres, l’open source hardware, les mouvements hackers et maker. Ainsi se créent et se développent des lieux de conception et de proximité en réseau, ouverts et gratuits, où l’on partage savoir et savoir-faire, où l’on crée plutôt qu’on ne consomme, où l’on expérimente et apprend collectivement, où le producteur n’est plus dépossédé de sa création, tels les Fab Lab, qui sont les moteurs de ce mouvement.

        On lira aussi la contribution personnelle de Yann Le Pollotec à ce même congrès, consacrée aux fab-labs. Ou encore dans cet article :

        ../.. les Fab-Labs s’inscrivent dans des logiques de biens communs et de valeur d’usage par opposition à des logiques de marché et de valeur d’échange ../..

        Et également une interview dans l'humanité du déjà cité Yann Le Pollotec à propos de la création d'un fab-lab à Blanc Mesnil.

        Enfin le regard étonné de Sabine Blanc intervenant devant des cadres du PCF, toujours à propos des fab-labs.

        Histoire de ne pas parler que du PCF voici un échange avec Fleur Pellerin, la ministre déléguée aux PME, à l’Innovation et à l’Économie numérique

        • [^] # Re: Bricolage

          Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

          que les vocables français véhiculent mal (et même pas du tout)

          Et ça ne risque pas si les francophones ne veulent pas utiliser leur langue pour le faire.

      • [^] # Re: Bricolage

        Posté par . Évalué à  1 .

        j'aime bien l'usage du terme « bidouille ». Évidemment, il est parfois mal compris aussi, mais contexte, toussa…

        De plus il apporte une nuance plutôt sympa à la chose.

    • [^] # Re: Bricolage

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      « Fabrication maison », je le traduirais plutôt par "home made", déclinable en "homemade". C'est une expression assez utilisé par les anglophones il me semble : "home-made cake, home-made cookies, etc". J'ai l'impression que dans "do it yourself" il y a le concept de faire soit même quelque chose qu'on est bêtement habitué à acheter. Pourquoi pas simplement "Fais le toit même !" ?

      • [^] # Re: Bricolage

        Posté par . Évalué à  8 .

        "Fais le toit même !"

        Et même les fondations et les murs !

        Désolé ;-)

        La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine !

      • [^] # Re: Bricolage

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 . Dernière modification : le 01/02/13 à 13:20

        Pourquoi pas simplement "Fais le toit même !" ?

        Parce que c'est déjà le titre d'un magazine très populaire chez les charpentiers.

        Grillé :(

      • [^] # Re: Bricolage

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Parce que ça sonne très bizarre en français, un impératif pour désigner une activité. « Fait main » plutôt, dans ce cas.

        • [^] # Re: Bricolage

          Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

          « Fait soit même » ça irait ?

          • [^] # Re: Bricolage

            Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

            Soit même certainement pas ! soi-même, à la rigueur.

            Bon, à ce rythme linuxfr s’appellera bientôt grammairefr :-D

        • [^] # Re: Bricolage

          Posté par . Évalué à  3 . Dernière modification : le 01/02/13 à 16:51

          Et pourquoi pas "Faites-le vous-même!" (facilement abrege en FLVM) ou encore "Faites-le par vous-même!" ?

          Sinon ce qui me passe par la tete: "A faire soi meme".

          • [^] # Re: Bricolage

            Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

            Parce que, en français, utiliser un verbe conjugué (ici à l'impératif) comme substantif pour désigner une activité, c'est très, très bizarre.

            — Qu'est-ce que tu fais en ce moment ?
            — Du faites-le vous-même, comme tous les vendredi soir.

            • [^] # Re: Bricolage

              Posté par . Évalué à  1 .

              Je parlais du nom du magazine, pas de l'activite en elle meme.

              mais c'est vrai que pour l'activite, ce que j'ai propose ne sonne pas tres bien.

    • [^] # Re: Bricolage

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Après lecture de http://www.linguee.fr/francais-anglais?query=do+it+yourself&source=english

      Je prône arbitrairement l’usage de fabrication/réalisation/production autonome, ou leur pendant auto-fabrication/réalisation/production. Bien sûr ça marche aussi avec le mot création, mais je l’évite comme la peste à cause de son côté mystique qui nuirait à ma réputation (auto-proclamé) d’hérétique pur et dur jusqu’à la moelle que Marx passerait pour un pape en comparaison.

      Sinon dans le même genre je vous propose pour hashtag d’utiliser croisillon catégoriel.

      Quoi, on est déjà plus vendredi ?

  • # Bravo !

    Posté par . Évalué à  4 .

    Le nouveau né est plus que très prometteur ! Félicitations à l'équipe. Le plus dur sera de tenir la longueur, car je trouve que vous placez la barre assez haut quant au contenu déjà publié.
    Je fais suivre sur les réseaux sociaux :-)

    • [^] # Re: Bravo !

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      Yep, c'est pas faux que les articles sont très sympas. J'ai bien aimé celui pour transformer le R-pi en jukebox. J'y avais déjà pensé :
      https://lifehacker.com/5978871/ten-more-awesome-projects-for-your-raspberry-pi
      Mais là, c'est encore plus facile, tout est en français et bien détaillé. Le coup de la batterie est une bonne idée.

      L'article sur les méduses est clairement passionnant. Ça me fait un peu trop penser à mon boulot pour que je mette vraiment le nez dedans un vendredi soir. Mais, je le regarderai pour sûr.

      Pour l'article sur les feuilles de plantes, j'avais entendu parler de ça :
      https://itunes.apple.com/gb/app/folia/id547650203?mt=8
      http://liris.cnrs.fr/actualites/generales/le-liris-diffuse-un-premier-prototype-de-reconnaissance-de-feuilles-sur-l2019appstore

      Par contre, j'avoue ne pas du tout savoir qu'elle a été leur approche du problème.

      Sinon, même si je comprends bien l'intérêt de faire un pdf qui regroupe les articles dans une revue… Vu que tout est publié sur le site, je trouve bien plus intéressante et facile à lire la version du site.

      La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

      • [^] # Re: Bravo !

        Posté par . Évalué à  1 .

        Moi aussi j'aime bien, je rajouterai un lien ou un petit article sur skyduino

    • [^] # Re: Bravo !

      Posté par . Évalué à  1 .

      Je te rejoins, je viens de commencer à parcourir le pdf, c'est vraiment du beau boulot.
      Quant à la longueur, je pense que 3 mois c'est une bonne fenêtre, ça laisse également du temps au bricoleur de… bien de bricoler sur le sujet et de ne pas être assaillit de trop de contenu à la fois.

      merci!

  • # Attention au nom

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    D'abord bravo pour le mag, ça va me faire de la lecture pour le weekend :)

    Par contre, le nom risque de vous poser des problèmes, Burda a déjà un magazine nommé "Fait Main" : une recherche sur le net donne plein de résultats. En plus c'est presque le même secteur : c'est du DIY à base de tissus.

  • # Le site fait main avec IE6

    Posté par . Évalué à  -10 .

    Bravo, tout d'abord, pour l'initiative. J'ai même déjà quelques idées d'articles !

    Et sinon, je viens de tester le site sous IE6. C'est… comment dire… Mais bon, l'information est lisible néanmoins, c'est bien l'essentiel.

  • # Total respect !

    Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

    Bonjour à toutes et tous,

    Projet sympathique et attrayant sur le papier, à voir la suite car ça démarre fort si je peux dire.
    En effet je trouve assez incroyable qu'au 4ème commentaire les critiques pleuvent direct.

    @ psychoslave__, dire que "pas de flux RSS" est un gros point noir me parait abusé comme formulation. Alors bon visiblement ça manque à plusieurs personnes, enfin c'est pas comme si les favoris existé faut dire :-) et surtout c'est dans les cartons très bien :-)
    Après le débat sur la licence c'est autre chose, a mon avis le NC est le bien venue mais ce n'est que mon avis.

    Ensuite +1 @ Gabin II, je pense aussi qu'en France ont est suffisamment nombreux pour ne pas perdre de temps à faire une version FR plus une version EN, car le confort qu’apporte la lecture en Français pour des Français bein c'est vachement bien :-)

    Par contre le troll ie6, que ce soit sur LinuxFr ou ailleurs, c'est vrai qu'il fallait osé ;-) c'est fait.

    Perso je vais ajouter l'adresse du site dans la petite case de mon cerveaux "à suivre", je me suis inscrit sur le forum et sur la mailing-list, maintenant je dit

    Respect les gars et LONGUE VIE ;)

    • [^] # Re: Total respect !

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 . Dernière modification : le 08/02/13 à 16:16

      Heu, si, le flux RSS me semble également indispensable. Je suis plusieurs dizaines de sites. Je ne peux pas m’amuser à les regarder un à un à l’aide des marques pages. Les flux RSS sont utiles, non seulement pour être au courant immédiatement de tout nouvel article, mais également, et surtout, pour me permettre de me rendre sur le site qu’en cas de besoin (c’est à dire si nouvel article et si sujet de l’article intéressant).

      Autrement, je suis également assez d’accord quant à la langue choisie. Il y a suffisamment de ressources anglophones sur la toile, et, surtout, je ne vois aucun intérêt à perdre son temps à traduire tout cela en anglais ; c’est autant de temps de perdu sur la rédaction des articles suivants, et donc à l’enrichissement du contenu disponible en langue française.

      Concernant le choix de licence, une véritable licence aurait effectivement été préférable. Peut-être qu’avec le temps, il sera possible de faire évoluer les choses.

      Excellent initiative en tout cas.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.