Graphisme/photo GIMP 2.8 est sorti : une fenêtre unique !

94
3
mai
2012
Graphisme/photo

La version 2.8 de GIMP, célèbre logiciel de traitement d'images, sortie le 3 mai 2012, concrétise trois ans et demi de développement.

Les principales nouveautés concernent tant l'interface (avec l'introduction des groupes de calques, la possibilité de présenter des boites de dialogue en colonnes, et surtout le fameux mode à fenêtre unique et onglets) que les outils (avec l'apparition d'un nouvel outil dit de transformation par cage sur lequel nous reviendrons dans le détail, et des améliorations apportées aux outils Brosses et Texte).

NdM : cet article est suivi d'un entretien avec Michael Muré, développeur de GIMP.

Sommaire

Cette dépêche a été rédigée collaborativement avec Nÿco, Florent, detail_pratique, Étienne BERSAC, Nils Ratusznik, Yves Bourguignon, Julien Jorge, Bruno, Xavier Claude, fero14041, Brndan et Benoît.

Un rythme de développement trop lent : constat et solutions

Depuis la précédente version stable (la 2.6, sortie le 1er octobre 2008), les versions de développement (7 en tout) se sont succédées à un train de sénateur jusqu'à il y a à peu près un an, date à laquelle les choses se sont accélérées :

  • Version 2.7.0 sortie en août 2009
  • Version 2.7.1 sortie en juillet 2010
  • Version 2.7.2 sortie en avril 2011
  • Version 2.7.3 sortie en août 2011
  • Version 2.7.4 sortie en décembre 2011
  • Version 2.7.5 sortie en mars 2012
  • Version 2.8.0-RC1 sortie en avril 2012

Le nombre de développeurs travaillant sur le projet est ridiculement réduit. Par ailleurs, tous les développeurs du projet étant bénévoles, il semble difficile d'arrêter des objectifs et des délais contraignants. Mais le mode de développement du projet est aussi en cause et Martin Nordholts (alias Enselic), un des principaux développeurs, propose des solutions pour l'avenir, comme de développer les nouvelles fonctions d'envergure dans des branches à part destinées à être fusionnées au coup par coup avec la branche principale, plutôt que directement dans la branche principale de GIMP (actuellement si une fonction n'est pas terminée, elle bloque tout le processus).

Aperçu des nouveautés

L'interface à fenêtre unique

L'interface multi-fenêtres est très puissante et permet par exemple d'organiser son espace de travail au mieux dans le cas d'écrans multiples, ou simplement dans le cas d'écrans de petite taille comme ceux des netbooks. Elle peut cependant gêner les habitués de Photoshop ou autre.

Peter sikking a réfléchi à une interface à fenêtre unique dont le résultat figure (de manière optionnelle, via le menu Fenêtres) dans cette nouvelle version.

fenetre unique

Les petites vignettes du haut permettent de naviguer par onglets dans les images ouvertes.

Présentation des boites de dialogue en colonnes

Également optionnelle est la nouvelle possibilité d'afficher les boites de dialogue simultanément en colonnes plutôt qu’alternativement au moyen d'onglets. Cette fonction devrait particulièrement intéresser les utilisateurs dotés de plusieurs écrans dont un pourra afficher une fenêtre regroupant toutes les boites de dialogue tandis que les autres afficheront les images.

Les groupes de calques

Les calques peuvent dorénavant être regroupés et présentés selon une structure arborescente, pour faciliter la gestion de nombreux calques pour une même image.

calques

Pour créer un groupe de calques, sélectionnez l'entrée « Nouveau groupe de calques » du menu Calques. Un nouveau groupe de calques apparaît dans la liste des calques ; il vous suffit alors de glisser-déposer des calques sur le groupe pour les ajouter à ce groupe.

L'outil de transformation par cage

L'outil de transformation par cage, développé dans le cadre du GSoC 2010, fait son apparition dans cette nouvelle version (lire l'entretien mené avec son auteur en fin de dépêche).

L'utilisation d'un outil de transformation consiste à décrire une région de l'image avec une forme de référence, puis à en déformer les bords de manière à ce que le contenu de la région s'étire en suivant la déformation. Par exemple, l'outil de perspective représente l'image ou la sélection par un rectangle. L'utilisateur peut alors déplacer ses coins afin d'étirer son contenu en conséquence.

Jusqu'alors les outils de transformation dynamique proposés par GIMP se basaient sur une description de la zone à modifier par un rectangle. La grande nouveauté de l'outil de transformation par cage est de permettre une description de la région à modifier par un polygone libre. La transformation se fait ensuite en déplaçant les sommets de ce polygone pour ajuster l'image. Une vidéo de démonstration est disponible ici.

Nouvelle gestion de la dynamique des brosses

La dynamique des brosses (pression, vitesse, inclinaison…) est maintenant variable selon une liste de pré-réglages que l'utilisateur peut sélectionner dans un menu, mais qu'il peut également personnaliser par de nouveaux réglages en jouant sur 7 critères.

brosses

Nouveaux critères de réglages des brosses

Chacune des brosses peut être adaptée, en plus de sa taille, par son inclinaison et son ratio hauteur/largeur, par exemple pour ovaliser une brosse ronde.

Édition du texte sur le canevas

L'amélioration de l'outil texte a pour base un projet du GSoC 2008 qui a été ensuite perfectionné. Il est maintenant possible d'éditer le texte directement sur le canevas, c'est à dire sur l'image, en traçant un bloc texte à la souris ou en cliquant sur un texte existant. Les outils de mise en forme (taille, couleur, police…) apparaissent alors en surimpression sur l'image. De plus, il est désormais possible d'appliquer différents styles à différentes parties d'un même texte.

Enregistrements et formats d'exportation

Une distinction est maintenant plus clairement faite entre les enregistrements dans le format natif XCF et les exportations possibles dans les autres formats : en conséquence, la fonction Enregistrer enregistre en XCF exclusivement, et on passe par Exporter pour tout le reste.

Deux nouveaux formats graphiques exportables font leur apparition dans GIMP 2.8 : JPEG 2000 et OpenRaster. De plus, le format PDF a été ajouté à la liste des différents formats d'export, en mode mono-page ou même multi-pages en utilisant le menu Créer/PDF.

Divers

Beaucoup d'autres nouveautés sont présentes dans cette version. Citons-en quelques unes, sans prétendre à l'exhaustivité :

  • Introduction d'un nouveau jeu de brosses.
  • Possibilité d'affecter des mots-clés aux brosses, motifs, dégradés, palettes… pour en faciliter le tri.
  • Possibilité de créer des préréglages pour les options des outils afin d'éviter d'avoir à toujours refaire manuellement les mêmes réglages.
  • Intégration transparente d'une calculette aux outils de redimensionnement (par exemple vous pouvez saisir dorénavant indifféremment une cote telle que 640+96, 640+15% ou 736).
  • Possibilité de verrouiller un calque pour empêcher toute modification accidentelle.
  • Possibilité de capturer une page web en indiquant simplement son adresse internet (au moyen d'un plug-in recourant au moteur d'affichage de pages Web WebKit).
  • La version 0.2.0 du moteur GEGL incluse gère l'accélération matérielle via OpenCL pour les puces graphiques qui le supportent, et à condition de démarrer l'application avec le paramètre « GEGL_USE_OPENCL=yes ».

Évolutions futures

GIMP 2.8 reste basé sur la version 2 de la boite à outils GTK+, le portage vers la version 3 étant prévu pour une prochaine version (la prochaine ou la suivante). Pour ce qui concerne spécifiquement la toute prochaine version (2.10), celle-ci devrait enfin concrétiser le long travail de portage du cœur du logiciel sur le nouveau moteur (GEGL) ! Sans parler de l'intégration des outils développés dans le cadre du GSoC 2011 : Warp Transform tool (lire l'entretien ci-après), Seamless Clone. Il sera également intéressant de suivre l'avancée des projets retenus pour le GSoC 2012.

Entretien avec Michael Muré, « développeur de l'outil de transformation par cage et d'autres babioles »

Bonjour, peux-tu te présenter en quelques mots ?

J'ai 25 ans, un DUT de génie électrique et informatique industrielle, et actuellement en stage en Corée du sud pour valider mon diplôme d'ingénieur en informatique.

Comment définirais-tu ton rapport au logiciel libre, et comment es-tu entré en contact avec lui ?

J'ai installé mon premier Linux il y a dix ans environ, et le deuxième environ trois heures après parce que je l'avais massacré. Ce qui m'a surtout intéressé au début, c'est de pouvoir regarder ce qui se passe effectivement sous le capot. J'ai lu énormément d'articles sur Linux, le logiciel libre, la technique en général (et en particulier sur LinuxFr ;) ). J'ai rapidement accroché à la philosophie du logiciel libre, autant d'un point de vue technique que d'un point de vue politique/sociétal. Je pense que la communication et l'art peuvent améliorer le monde et j'essaye d'y apporter ma pierre.

Tu as développé un nouvel outil présent dans cette nouvelle version de GIMP : l'outil de transformation par cage. Peux-tu expliquer en quoi il consiste ?

C'est un outil de déformation d'image qui utilise une cage (un polygone fermé avec un nombre arbitraire de poignées). L'outil est basé sur les coordonnées de Green (PDF). C'est une méthode mathématique qui exprime des points contenus dans la cage en fonction des positions des poignées et des arcs de la cage. Si on bouge la cage, on bouge le contenu. Ces coordonnées ont la particularité de préserver la forme du contenu. Par exemple, un angle de 90° restera toujours à 90° après déformation, et on obtient une déformation bien plus naturelle qu'avec les autres méthodes, comme celle du meshdeform de Blender. Les illustrations du PDF sont assez explicites à ce sujet.

Une des conséquences de cette préservation de la forme, c'est que le contenu de la cage va sortir de la cage, ce qui est apparemment un peu perturbant pour les premiers utilisateurs. Une petite démo est disponible sur YouTube.

Il s'agit du résultat d'un travail que tu as mené dans le cadre du Google Summer of Code 2010. Comment s'est déroulée cette expérience ?

C'était en même temps très intéressant et spécialement difficile, car j'ai dû apprendre beaucoup de choses en peu de temps (GObject + GLib/GTK, Git, les autotools, comment ne pas se perdre dans ces milliers de lignes de code…). Adapter la méthode décrite dans le PDF au domaine de la déformation d'image a été un bon défi également car la transformation décrite est directe (avant --> après) alors qu'il faut une transformation inverse en traitement d'image, pour pouvoir échantillonner l'image source. Pour tout dire, j'ai plusieurs fois pensé abandonner, mais j'ai finalement réussi (NDLA : Lire ce billet sur le blogue de Michael expliquant le principe de la transformation inverse). En dehors de ça, travailler avec des développeurs extrêmement compétents est un vrai plaisir, et je ne regrette absolument pas l'expérience.

Quelles sont tes autres contributions à GIMP ?

J'ai participé une deuxième fois au Summer of Code pour GIMP, avec cette fois l'outil Warp, C'est une réécriture du plugin iWarp en un véritable outil, avec édition live directement sur le canvas, une transformation sans perte (on peut rétrécir une zone puis l'agrandir et retrouver l'original). Une petite démo est visible sur YouTube. Un peu d'indulgence, l'outil n'est pas terminé =)

En dehors de ça, j'ai surtout travaillé sur GEGL avec des améliorations mineures, nettoyage de code, internationalisation et correction de bugs.

Contribues-tu également à d'autres logiciels ? As-tu des projets en rapport avec le logiciel libre dans un futur proche ?

Si on oublie les projets pas trop sérieux, j'ai un projet de micro ERP pour Junior-Entreprise en PHP/Symfony (Ordo) que j'ai développé pendant mon cursus ingénieur. J'ai également dans les cartons un projet de réseau de partage de fichiers social et décentralisé qui essaye de répondre entre autres à ce problème. Mais j'ai un peu de mal à trouver du temps pour travailler dessus, l'avenir dira si il verra le jour ou pas.

Pour conclure, peux-tu nous en dire plus sur l'avenir de GIMP ?

GIMP n'a pas eu de grosse avancée visible ces dernières années mais ce n'est pas pour autant que le projet se meurt. Cette version 2.8 a été longtemps repoussée car la branche master n'était pas en état pour une nouvelle version (la faute au mode fenêtre unique non terminé principalement). Les méthodes vont changer pour éviter ça dans le futur. En même temps, on arrive vers la fin de très longs développements, en particulier de GEGL. Son intégration en profondeur dans GIMP a en fait déjà commencé, puisque les mainteneurs de GIMP et de GEGL sont actuellement dans le même appartement, à hacker tout ce qui bouge. Après 15 jours (NDLA : l'entretien a été réalisé le 2 avril 2012), on arrive à des statistiques plutôt impressionnantes :

$ git diff master… --shortstat
687 files changed, 25053 insertions(+), 32112 deletions(-)

L'intégration de GEGL apportera en particulier :

  • codage des couleurs en 32 bits flottants par canal par défaut et passage d'un espace de couleur à un autre de manière transparente grace à Babl, image à large dynamique de couleur (HDRI),
  • édition des images sans perte sous forme de graphe orienté d'opérations, avec la possibilité de remonter l'historique, de changer des paramètres et de recalculer l'image,
  • calcul sur carte graphique grâce à OpenCL.

GIMP n'est pas un clone de Photoshop, et essaye d'apporter sa propre vision. Pour plus de détails sur ce qui est prévu au niveau de l'interface, Peter Sikking, le responsable de utilisabilité a détaillé sa vision des choses. Pour l'éternel troll sur le CMYK, voir ici.

Merci pour l'entretien et ta contribution à GIMP.

Merci à ceux qui l'utilisent :)

  • # Voilà qui va changer la vie...

    Posté par . Évalué à  10 .

    … des utilisateurs de Tiling Window Manager !

    À l'équipe de Gimp, au nom des amoureux d'awesome, de XMonad, de ratpoison, de dwm, de ion ou de wmii, et de tous ceux que j'ai oublié, un grand merci ! :-)

    Non pas que ça n'était pas possible, mais ça va nous éviter à tous des hacks assez laids dans les fichiers de configuration…

    • [^] # Re: Voilà qui va changer la vie...

      Posté par (page perso) . Évalué à  6 . Dernière modification : le 03/05/12 à 17:23

      +1 Merci gimp, et continuez

      Mon projet libre: http://ultracopier-fr.first-world.info/, mon jeu libre: http://catchchallenger.first-world.info/

    • [^] # Re: Voilà qui va changer la vie...

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      Oh, avec awesome qui peut gérer des fenêtres d'outils en leur réservant de l'espace indépendamment de la disposition de la zone centrale, ça m'allait bien, les fenêtres multiples…

    • [^] # Re: Voilà qui va changer la vie...

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 . Dernière modification : le 03/05/12 à 18:13

      Étonnant comme commentaire. Justement Gimp est l’un des rares programmes que je “tile”. Comme quoi, le choix d’un mode multifenêtre ou monofenêtre en plus du choix du gestionnaire de fenêtre va vraiment permettre à chacun de se faire l’environnement qu’il souhaite et apporter un choix d’ergonomie rarement atteint avec d’autres logiciels.

      Et la liste des nouveautés est impressionnante, cette mouture s’annonce particulièrement réussie, j’ai hâte de la tester.

    • [^] # Re: Voilà qui va changer la vie...

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      le multi-fenetres ne me posais pas plus de problèmes que ça avec wmii (d’ailleurs chose étonnante, je reproduisais presque la fenêtre unique présentée dans la dépêche (2 colones, l'image à gaucher et les outils et les calques à droite), ça va me faire gagner un peu de temps au lancement de gimp.

    • [^] # Re: Voilà qui va changer la vie...

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      C'est marrant, par-ce que moi j'avais le sentiment inverse : Je trouvait ça bien pratique sous un WM en tiling, ce mode multifenêtre, contrairement à sous des WM à fenêtres flottantes, où je galérait toujours dans mon alt+tab pour retrouver la fenêtre des outils…
      Là, avec le multi-fenêtres + tiling (i3), c'était pratique : à gauche dans une colonne un peu petite, la fenêtre des outils, et à droite les images dans une colonne organisée en mode onglet (i3 permet ça, c'est cool. - Désolé j'ai pas de screenshots, je suis en train de ré-installer mon OS, et j'ai pas encore Xorg… - )

  • # Merci

    Posté par (page perso) . Évalué à  9 .

    Merci pour cet excellent logiciel que j'utile très souvent et avec plaisir ! Je devrait pouvoir profiter de toutes ces nouveautés dans 1 an si j'ai de la chance (Debian4ever) :D.

    while(coding) alert('smile');

    • [^] # Re: Merci

      Posté par . Évalué à  9 . Dernière modification : le 03/05/12 à 17:38

      D'un autre coté si tu l'utilises vraiment beaucoup pourquoi ne pas l'installer depuis la version upstream ? Après je sais que tu peux faire déjà pas mal de trucs avec la version présente actuellment dans Debian et que tu as eu le temps de t'y habituer en plus… Mais utiliser /opt ou /usr/local de temps en temps ça peut pas faire de mal :)

      • [^] # Re: Merci

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        Tu touches un point intéressant, j'ai installé Firefox comme ça, mais les MAJ ne fonctionnent pas.

        Penses-tu que créer un user/group firefox/firefox, mettre les droits sur le répertoire dans opt à ce dernier et mettre un seuid sur Firefox sera suffisant pour que ça marche ?

        while(coding) alert('smile');

    • [^] # Re: Merci

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      Tu sais, tu as le droit de proposer à ari, le mainteneur du paquet gimp, de l'aider s'il n'a pas le temps de préparer une mise à jour du paquet immédiatement.

      • [^] # Re: Merci

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        Pour m'être intéressé un peu à Debian, vu la difficulté que représente la maintenance d'un paquet, le respect des guidelines, le gap pour devenir développeur et surtout, les compétences que je ne suis pas sûr d'avoir, je préfère laisser ce dernier s'en occuper.

        Ce n'est qu'une boutade, Gimp dans la version de Debian est bien suffisant pour ce que je fais avec. Mais promis, le jour où j'ai plus de temps pour cela, j'essaierai de m'investir un peu plus dans Debian. J'imagine que le plus simple est d'être en relation étroite avec un développeur Debian, mais par chez moi, y'a plus de vaches que d'habitants :D.

        while(coding) alert('smile');

        • [^] # Re: Merci

          Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

          Ce n'est qu'une boutade, Gimp dans la version de Debian est bien suffisant pour ce que je fais avec.

          Mais la démo de l'outil de transformation par cage donne quand même super envie d'avoir ça dans son GIMP. Merci au développeur !

    • [^] # Re: Merci

      Posté par . Évalué à  3 .

      Pas besoin d'attendre, tu peux le compiler et créer tes propres paquets avec checkinstall, je le fais en ce moment même.

      Ce ne sont certes pas des paquets très propres (pas de dépendances), mais en attendant tu peux déjà l'essayer et peut-être le conserver sans polluer ton système.

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # Quand le clic droit servira-t-il à quelque chose?...

    Posté par . Évalué à  10 .

    On fait grands mots de l'interface à fenêtre unique : si je pense que c'est une très grande avancée (j'avoue que l'interface précédente me rebute au plus haut point), qu'en est-il du clic droit?
    J'entends par là : pourquoi diable lorsque je clique droit sur une image, on me sort du chapeau une popup avec le menu "Fichier/Editions/Selection…." ??
    Si je veux ce menu, j'ai qu'à aller le chercher 2 cm au dessus!

    Quand je fais un clic droit sur une image, j'attends comme partout ailleurs un menu contextuel, qui diffère par exemple selon que je clique sur un texte, sur un bout d'image, en dedans/en dehors de ma sélection, selon l'outil courant… Bref, un peu comme le grand concurrent quipuequestpaslibre…

    Ou alors… Est-ce que les développeurs sont sur MAC? (donc n'ont pas encore réussi à se faire à à l'idée que l'annulaire puisse servir à quelque chose d'autre qu'à se gratter l'orreille… :-) )

    Une bonne âme me redirigera, je l'espère, vers un bugtracker sur lequel la requête existe déjà pour que je m'empresse de créer un compte et de voter… (j'avoue que ma motivation ne me permet pas, dans les conditions actuelles, de passer du temps sur Google pour trouver cette perle, honte à moi)

    • [^] # Re: Quand le clic droit servira-t-il à quelque chose?...

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 . Dernière modification : le 03/05/12 à 18:34

      J'ai cru comprendre (après une recherche google) que c'était dans les projets de Peter Sikking, bien qu'il ne soit pas un fan du clic droit :

      The right click menu is a secondary way to get things done. First of a primary way has to be UI designed to do something: like an item in the menu bar (see copy/paste), a tool options item, an on screen widget (text editing toolbar, a control node on a curve), widgets in dialogs. Only after the primary way is designed and implemented, is it time to think what could be in the right click menu. It is an 'acceleration' mechanism (although I consider it slow and finicky) like command keys, although more locally targeted.

    • [^] # Re: Quand le clic droit servira-t-il à quelque chose?...

      Posté par . Évalué à  4 .

      Ou alors… Est-ce que les développeurs sont sur MAC? (donc n'ont pas encore réussi à se faire à à l'idée que l'annulaire puisse servir à quelque chose d'autre qu'à se gratter l'orreille… :-) )

      Erreur fatale. Confusion de l'annulaire avec l'auriculaire.
      Bien sûr, certains mettent des anneaux aux oreilles, qu'ils appellent alors "boucles" pour leur donner un air capillaire, mais le doigt de l'anneau ne doit pas être confondu avec le doigt de l'oreille, sinon c'est le bordel et on n'est plus du tout crédible pour signaler des "bestioles" à Gimp ;-)

      • [^] # Re: Quand le clic droit servira-t-il à quelque chose?...

        Posté par . Évalué à  9 .

        Personnellement je fais mes clics droit avec mon majeur…

        • [^] # Re: Quand le clic droit servira-t-il à quelque chose?...

          Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

          Index sur clic gauche, majeur sur molette, annulaire sur clic droit, non ?
          À la limite, garder le majeur sur le clic droit est plus confortable dans un environnement où le clic droit est beaucoup plus sollicité que la molette, ce qui arrive rarement à mon avis.

          • [^] # Re: Quand le clic droit servira-t-il à quelque chose?...

            Posté par . Évalué à  2 .

            Le majeur sur la molette, ce n'est pas utilisable : il est trop long et la molette se trouve au milieu du doigt.

            Pour cliquer c'est possible mais c'est pas la joie, ne pensons même pas à la faire rouler.

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: Quand le clic droit servira-t-il à quelque chose?...

              Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

              Euh, tu cliques molette avec l’index ?
              Moi j’ai toujours fait avec le majeur, et je vois pas où est le souci, tu dois tenir ta souris bizarrement…

              • [^] # Re: Quand le clic droit servira-t-il à quelque chose?...

                Posté par . Évalué à  9 .

                J'ai l'index sur le bouton gauche et le majeur sur le droit, et je place mon index sur la molette si j'en ai besoin (clic ou défilement).

                Après je ne sais pas si je la tiens bizarrement vu que je n'ai jamais vérifié comment font les autres, je l'utilise comme ça car c'est ce qui me paraît le plus naturel.

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: Quand le clic droit servira-t-il à quelque chose?...

              Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

              J'utilise une souris assez grande (le prix pour avoir quelque chose de vraiment confortable) ; peut-être que la différence vient de là.
              Toujous est-il que je viens d'essayer l'index sur le clic gauche et la molette et le majeur sur le clic droit, et il est vrai que ça semble beaucoup plus confortable sans être forcément moins pratique.

          • [^] # Re: Quand le clic droit servira-t-il à quelque chose?...

            Posté par . Évalué à  2 .

            Je n'avais jamais envisagé de faire un clic-molette avec le majeur et un clic-droit avec l'annulaire. Je viens d'essayer 2 minutes, et j'abandonne déjà !
            En mettant 3 doigts sur la souris, je sens que je contracte (inutilement) les muscles pour garder 3 doigts sur la souris, là où 2 doigts (index et majeur, chacun sur un clic de la souris) ne nécessite aucune contraction musculaire, tant que je ne clique pas.

        • [^] # Re: Quand le clic droit servira-t-il à quelque chose?...

          Posté par . Évalué à  3 .

          Pareil, je fais mes clics droit avec mon majeur. Mais devant l'argumentaire sans failles de ABCDEF, j'essaye avec l'annulaire depuis cette après-midi. Je vous dis quand j'aurais mal aux mains…

          • [^] # Re: Quand le clic droit servira-t-il à quelque chose?...

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Alors ? Tu t'es adapté ou tu es à l’hôpital pour déchirure musculaire ?

            L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

      • [^] # Re: Quand le clic droit servira-t-il à quelque chose?...

        Posté par . Évalué à  0 .

        Erreur fatale. Confusion de l'annulaire avec l'auriculaire.

        Pas tout à fait, mon annulaire me sert bien au clic droit.
        Par contre j'avoue que je me gratte plutôt l'oreille avec l'auriculaire, mais je ne savais pas quel autre rôle donner à mon auriculaire (et, n'étant pas marié, je n'ai pas pensé à l'anneau!) :-)

    • [^] # Re: Quand le clic droit servira-t-il à quelque chose?...

      Posté par . Évalué à  2 .

      2 cm au-dessus de mon image, il n'y a RIEN !
      Mon écran cher payé est fait pour mon image quand je fais du traitement d'image, pas pour être encombré et m'aveugler avec des barres d'outils, barres d'état, barres de menus, bars tabacs, etc…
      Vive l'image en plein écran et les menus au clic droit, enfin gauche (hé oui, je suis gaucher), et tant pis pour les snobdumac!

  • # Groupes de calques ? Groupes de calques !

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    THE feature que j’attendais ! Grand merci à Michael Natterer pour avoir implémenté ça !

    Et merci aussi à tous les autres développeurs, évidemment. ;)

    • [^] # Re: Groupes de calques ? Groupes de calques !

      Posté par . Évalué à  7 .

      idem.

      Certains font grand cas de la simple fenêtre pour palier à leur incapacité à choisir ou configurer leur wm mais pour moi les groupes de calques est vraiment ce qui me manquait le plus par rapport au mastodonte d'adobe.

  • # Encore un relou qui ne sera jamais content

    Posté par . Évalué à  -6 .

    Tiens, justement, je l'ai utilisé hier soir, et je le fait plus ou moins régulièrement pour retoucher mes photos.

    Mais il y a quand même un problème… ce @#$~!*#&% de logiciel est totalement imbitable! Alors quand je vois qu'il y a une nouvelle version, c'est bien, mais c'est plein de nouvelles features qui sont ajoutées et ça va être encore plus la galère pour comprendre ce qui se passe! (bon, en l'occurrence, le coup des fenêtres réunies, j'apprécie)

    Par exemple hier, j'ai encore galéré je ne sais combien de temps à vouloir fusionner les calques après avoir redimensionner le canevas, sans succès, pour finalement trouver avec google qu'il fallait aplatir l'image (logique, hein ? pourtant je l'ai su…) Ou encore, en essayant de suivre un tutorial, j'ai cherché comme un damné la liste des calques. J'ai pourtant bien tenté tous les menus un par un. Jamais trouvé. Je me suis finalement convaincu que ça avait été retiré de cette version pour conserver ma santé mentale. Des exemples de ce genre, j'en ai malheureusement un paquet : à moins d'avoir fait une opération plusieurs fois, c'est la galère sans nom pour faire quoi que ce soit.

    Et vous, c'est quoi votre secret pour dompter la bête?

    • [^] # Re: Encore un relou qui ne sera jamais content

      Posté par . Évalué à  7 .

      Lire le manuel ?

      BeOS le faisait il y a 15 ans !

    • [^] # Re: Encore un relou qui ne sera jamais content

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

      Bin heuh, comment dire…

      Dans le menu contextuel de la liste des calques et dans le menu « Calques », tu as : « fusionner vers le bas » et « fusionner les calques visibles ». Ça me parait plutôt clair pour fusionner des calques…

    • [^] # Re: Encore un relou qui ne sera jamais content

      Posté par . Évalué à  3 .

      J'avoue être dans le même cas, j'utilise peu souvent gimp et j'ai l'impression que les fonctions un peu avancés (par rapport à paint) ne sont pas intuitives du tout.

      Genre la fameuse règle "no mode", n'a pas l'air d'être respecté.

      "La liberté de tout dire n'a d'ennemis que ceux qui veulent se réserver le droit de tout faire". "La question n'est pas de savoir si vous avez quelque chose à cacher. La question est de savoir si c'est nous qui contrôlons le gouvernement ou l'inverse

    • [^] # Re: Encore un relou qui ne sera jamais content

      Posté par . Évalué à  7 .

      Si Gimp a trop de fonctionnalités pour toi, tu devrais peut-être utiliser un logiciel plus simple et moins riche. Sans aller jusqu'à MS Paint dans Wine, il y en a quelques uns. Mais de grâce ne hurle pas à l'arrêt de l'évolution de l'outil juste parce qu'il y a déjà trop de fonctions pour tes besoins!

      • [^] # Re: Encore un relou qui ne sera jamais content

        Posté par . Évalué à  6 .

        il ne dit pas qu'il y a trop de fonctionnalité, mais quelle ne sont pas intuitive.

        "La liberté de tout dire n'a d'ennemis que ceux qui veulent se réserver le droit de tout faire". "La question n'est pas de savoir si vous avez quelque chose à cacher. La question est de savoir si c'est nous qui contrôlons le gouvernement ou l'inverse

        • [^] # Re: Encore un relou qui ne sera jamais content

          Posté par . Évalué à  2 .

          Ce qui est intuitif n'est pas forcement ergonomique…

          • [^] # Re: Encore un relou qui ne sera jamais content

            Posté par . Évalué à  3 .

            C'est vrai. Mais j'utilise gimp occasionnellement depuis 10 ans avec autant de mal, d'où mon doute.

            "La liberté de tout dire n'a d'ennemis que ceux qui veulent se réserver le droit de tout faire". "La question n'est pas de savoir si vous avez quelque chose à cacher. La question est de savoir si c'est nous qui contrôlons le gouvernement ou l'inverse

  • # importation des fichiers ps et eps

    Posté par . Évalué à  1 . Dernière modification : le 04/05/12 à 01:55

    Salut journal

    je voulais remercier l'équipe de GIMP pour tout ce travail.
    J'ai cependant une interrogation: en testant la version RC1 je n'ai pas réussi à ouvrir/importer mes fichiers .ps ou .eps afin de les modifier. Or dans les précédentes versions (je pense en particulier aux version <=2.6) cela était possible. Du coup exit la version 2.8 --> []

    Est ce que quelqu'un sait si cela sera corrigé/rajouté rapidement ou carrément impossible?
    auquel cas pas d'upgrade, voir même changement de logiciel, ce qui est dommage….

    • [^] # Re: importation des fichiers ps et eps

      Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

      Est ce que quelqu'un sait si cela sera corrigé/rajouté rapidement ou carrément impossible?
      auquel cas pas d'upgrade, voir même changement de logiciel, ce qui est dommage….

      Et tu t'es pas dit que il ta manquait peut être un truc quand tu l'as compilé ?

      • [^] # Re: importation des fichiers ps et eps

        Posté par . Évalué à  3 .

        Il y a des chances:

        d'apres ce que je vois en faisant un recherche rapide.

        File formats supported include GIF, JPEG, PNG, XPM, TIFF, TGA, MPEG, PS, PDF, PCX, BMP and many others

      • [^] # Re: importation des fichiers ps et eps

        Posté par . Évalué à  -1 .

        je n'ai pas compilé les sources, j'ai "seulement" utilisé les dépôts dev (sous ubuntu)
        et il n'est nullement fait mention de l'importation de ces formats comme avant.

        • [^] # Re: importation des fichiers ps et eps

          Posté par . Évalué à  1 .

          mea culpa, la version finale permet en effet de nouveau d'importer les ps et eps, comme dit plus haut la version rc1 devait avoir fait l'impasse de cette option…

        • [^] # Re: importation des fichiers ps et eps

          Posté par . Évalué à  3 .

          La RC1 sur les ppa etait pas vraiment compile correctement car tu devais melanger des libs de gnome qui faisait pas trop plaisir au systeme.

  • # OpenCL

    Posté par . Évalué à  4 .

    Super !

    Sous Linux (PC), on a actuellement, si j'ai bien compris le choix (AMD|Intel)/NVidia proprio. Je me demande si l'implémentation matérielle d'IvyBridge donnera bien avec la CG intégrée…

    Et si inkscape s'y mettait aussi, alors \o/

  • # à titre personnel

    Posté par . Évalué à  1 .

    à titre personnel je déteste les mode mono-fenêtre, en particulier pour des applications graphiques, comme gimp ou blender.

    Bon après on doit y s"y habituer bien sur… donc faut pas râler trop fort avant d'avoir mis à jour et testé…

    Comme beaucoup de gens, en particulier les graphistes, j'envisage cette année de passer en mutli-écran physiques, donc du coup le mode mono-fenêtre sera peut être moins perturbant que ce que crains…

    à suivre….

    • [^] # Re: à titre personnel

      Posté par . Évalué à  5 .

      le multi fenètre est bien surtout en multi écran, les outils d'un coté et le résultat de l'autre.

      "La liberté de tout dire n'a d'ennemis que ceux qui veulent se réserver le droit de tout faire". "La question n'est pas de savoir si vous avez quelque chose à cacher. La question est de savoir si c'est nous qui contrôlons le gouvernement ou l'inverse

    • [^] # Re: à titre personnel

      Posté par . Évalué à  10 .

      L'idéal, c'est qu'on laisse le choix à l'utilisateur comme ici, où les deux modes sont disponibles. J'espère juste que l'arrivée du mode unique ne signifie pas la suppression du mode multiple dans les prochaines versions.

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: à titre personnel

        Posté par . Évalué à  2 .

        idem, je viens de tester brièvement, et la barre d'outils me semble prendre trop de place en mono fenêtre, j'imagine que sur un 24" c'est moins génant mais du coup on fait trop de chemin. Je trouve les fenêtres multiples très bien comme ça, et j'espère que l'option restera (mais ça m'étonnerait quand même que ça soit retiré). Je suis habitué à faire remonter la barre d'outil avec il me semble ctrl B, là on dirait qu'ils ont changé le raccourci vers O.

        L'outil de transformation par cage est génial !

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: à titre personnel

      Posté par . Évalué à  3 .

      Que ce soit en mode mono- ou multi-, c'est l'éloignement des fenêtres d'outils qui est la clé. Parcourir de longues distances, que ce soit à la souris ou au stylet nuit au confort et à l'expérience de l'utilisateur. En gros, il faut qu'elle soit la plus courte possible et, avec la taille des écrans qui ne fait qu'augmenter, j'imagine que c'est un vrai casse-tête pour développeurs.

      • [^] # Re: à titre personnel

        Posté par . Évalué à  1 .

        Pas mal de logiciels de graphisme (Maya entre autres) ont un menu contextuel assez poussé qui apparait en surimpression autour de la souris quand tu appuies sur espace. C'est très agréable à l'usage, et ça résout pas mal le problème de la localité.

    • [^] # Re: à titre personnel

      Posté par . Évalué à  3 .

      c'est une option pour Gimp 2.8 tu n'es pas oblige de l'utiliser si tu n'aimes pas ca!

    • [^] # Re: à titre personnel

      Posté par . Évalué à  2 .

      Moi ça me gonflait parce que les petites fenêtres finissaient derrière la principale alors les alt-tabs à répétition, RAAH.

      (Oui, "petite" résolution", genre 1024*768.)

      • [^] # Re: à titre personnel

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        Et « tab » deux fois ?

      • [^] # Re: à titre personnel

        Posté par . Évalué à  2 .

        Ben il suffisait de définir les fenêtres d'outils comme « fenêtres utilitaires », c'est dans les options « Gestion des fenêtres » et « Préconisations au gestionnaire de fenêtres ».

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # mode 16 bit / 32 bit - high depth

    Posté par . Évalué à  2 .

    Il va falloir encore attendre pour avoir enfin l'edition d'images en high bit depth… C'est la seule fonction qui manque pour faire de gimp un reel outil pro (edition photo)

    A tester dans la nouvelle version de dev et peut-etre pour la 2.10, dans 3 ans ?

    • [^] # Re: mode 16 bit / 32 bit - high depth

      Posté par (page perso) . Évalué à  -6 .

      Utilises digikam, ça gère le 16bits par composante depuis des lustres, et l'interface n'a pas été faite par des geeks cloitrés dans leur cave. Toute ma photothèque est géré par digikam depuis longtemps et franchement, comparé à la non-interface de gimp, y'a pas photo.

      Sinon, pour retoucher les photos, j'utilise iPhoto sur iPad3. c'est extrêmement intuitif et facile d'utilisation (mais pas free, je sais).

      Avant de crier au loup, testez ces applications. Perso je les utilise au quotidien, et je connais aussi gimp que j'utilise quand je tombe sur une machine sans KDE. A chaque fois, ça me donne des boutons. Rien qu'annoter une photo et y dessiner une flèche pour une présentation relève de la sinécure……(je ne parle même pas d grag&drop non pris en compte)….

      Désolé, c'était mon coup de gueule.

      • [^] # Re: mode 16 bit / 32 bit - high depth

        Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

        Toute ma photothèque est géré par digikam depuis longtemps et franchement, comparé à la non-interface de gimp, y'a pas photo.

        Comme on me le faisait remarqué sur le site le plus classe du monde, moi je déconseille d'utiliser autoCAD pour creuser un bassin de rétention

        « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

    • [^] # Re: mode 16 bit / 32 bit - high depth

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      • [^] # Re: mode 16 bit / 32 bit - high depth

        Posté par . Évalué à  1 .

        C'est bien ce que je dis…
        "Now, the even better news is that since few days internal pipeline of the development version can work in 16bit and 32bit per color channel mode"

        pas encore pour la version stable donc…ce n'est pas avec une compil a la mano que l'on va convaincre Olivier de ne pas utiliser digikam…

        • [^] # Re: mode 16 bit / 32 bit - high depth

          Posté par (page perso) . Évalué à  -2 .

          LOL :-)

          Effectivement, je rpmise tout ce que je trouve, car les compil à l’arrache avec des variables d'environnement, je déteste ça. ça fait 17 ans que je fais de l'admin système linux et les utilisateurs avec des profils qui datent de Mathusalem et où il faut faire 2h d'archéologie pour trouver le pb, non merci.

          Donc maintenant, ma philosophie:

          Un utilisateur a besoin d'un prog: je le rpmise et je le déploie.(les libs sont dans le système, les variables spécifique au prog dans /etc/profile.d. on change de version, on supprime le prog et l'environnement reste cohérent). en plus, lorsqu'on a un monstre à compiler, un .spec ça aide bien d'une version à l'autre (genre geant4)

          il a un bug du à son environnement: je lui demande de déplacer ses .profile* .bashrc* .login .truc qui se lance au login et à chauqe shell dans un répertoire non_run et de se reconnecter et de venir me voir si le pb persiste. Bah bizarement personne n'est jamais revenu me voir et souvent ils me disent effectivement, .bashrc avait un LD_LIBRARY_PATh qui donnait priorité à un répertoire perso….

          Je dois sans doute devenir vieux pour plus supporter la bidouille…. ;-)

    • [^] # Re: mode 16 bit / 32 bit - high depth

      Posté par . Évalué à  3 .

      De tout de facon leur "high depth" c'est du 32 bits… Je connais du monde qui va raler car ils ont leur image en 64 bits… (de plus en plus courrant en science grace a l'amelioration des CCDs…).

      • [^] # Re: mode 16 bit / 32 bit - high depth

        Posté par . Évalué à  2 .

        Tu as des liens ?

        32 bit flottant par canal c'est énorme. C'est 24 bits de mantisse, alors que les capteurs classique dépasse rarement 12 bit.

        64 bits c'est par canal aussi ?

        "La liberté de tout dire n'a d'ennemis que ceux qui veulent se réserver le droit de tout faire". "La question n'est pas de savoir si vous avez quelque chose à cacher. La question est de savoir si c'est nous qui contrôlons le gouvernement ou l'inverse

        • [^] # Re: mode 16 bit / 32 bit - high depth

          Posté par . Évalué à  3 . Dernière modification : le 04/05/12 à 20:55

          que ce soit un seul canal ou plus c'est pareil. Il y a des CCDs sur le marche qui te donne des images pour lesquels il faut plus de 16 bits pour mettre le range de couverture. naturellement si tu veux utiliser un format classique d'image tu es obliger de passer a 32 bits et si tu commences a faire du traitement et a avoir besoin de precision t'es mort car t'es oblige de passer a 64 bits.

          D'ailleurs la norme FITS (format cree pour les astronomes mais de plus en plus utilise en imagerie medicale et d'autre domaine scientifique utilisant des images necessitant de la haute precision) permet d'avoir des images en 64 bits si Gimp peut pas traiter ca, cela peut poser probleme pour faire du traitement avec.

          http://www.aanda.org/index.php?option=com_article&access=standard&Itemid=129&url=/articles/aa/full_html/2010/16/aa15362-10/aa15362-10.html#S87

  • # Un must

    Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

    Personnellement GIMP est installé sur tous mes ordis, tous mes systèmes.

    Pour moi, c'est un logiciel agréable notamment pour les "petites macros" facile à faire pour automatiser des tâches comme redimensionner une image en 800*600 et mettre un contour d'un px noir.

    Je n'en ai pas un usage de brute, je suis de toute façon nulle en design, mais ça me va bien pour faire un ou deux montages bien con de temps en temps.

    Bref, encore bravo à toute l'équipe de Gimp et surtout merci.

    La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

    • [^] # Re: Un must

      Posté par . Évalué à  4 .

      quand tu dis macro , tu fais référence au script-fu ?

      • [^] # Re: Un must

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Ouep!
        Ça marche assez facilement pour des trucs simples.

        La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

  • # Merci

    Posté par . Évalué à  -2 .

    Merci Gimp pour ce merveilleux boulot !
    Mais j'ai une question : où trouver le paquet pour Ubuntu 12.04 ? A défaut, comment l'installer autrement ? J'ai essayé la compilation mais ça ne fonctionne pas, les versions des librairies d'ubuntu sont trop vieilles et donc la compilation ne fonctionne pas (erreur de version de librairies…)
    Merci

    • [^] # Re: Merci

      Posté par . Évalué à  3 .

      Bonjour,

      Je viens de m'inscrire pour pouvoir te répondre puisque j'ai installé GIMP 2.8 sur ma Xubuntu 12.04 il y a trois jours déjà, sans devoir compiler moi-même.

      Pour information, un dépôt PPA a été mis en place pour les utilisateurs d'Ubuntu 12.04 (et ses variantes) qui veulent utiliser cette version.

      Voici les trois commandes à entrer pour ajouter le dépôt et installer GIMP 2.8
      sudo add-apt-repository ppa:otto-kesselgulasch/gimp
      sudo apt-get update
      sudo apt-get install gimp

      Source : http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?pid=9105151#p9105151

      Sinon, pour en revenir à GIMP 2.8 lui-même, même si je me suis habituée depuis longtemps au multi-fenêtres (j'ai commencé à utiliser GIMP quand c'était en 2.2 et j'étais encore sur Win à ce moment-là), je trouve la fenêtre unique assez pratique au final, puisque je n'ai pas un écran large. Avec un écran normal, depuis la version 2.6, tu as facilement une partie de l'image qui est cachée, en particulier si l'image est grande, mais pour atténuer ça, je regroupais tous mes onglets à gauche.

  • # Paquets Debian

    Posté par . Évalué à  3 .

    Si certains debianneux comme bibi n'ont pas la patience d'attendre son arrivée dans testing, j'ai compilé et empaquetté rapidement gimp, gegl et babl pour amd64.
    Ça n'est pas très propre mais ça fonctionne et ça se désinstallera tout seul quand le paquet officiel sera sorti. En tout cas, je l'utilise déjà :-)

    Le mode fenêtre unique est agréable mais n'empêche pas les fenêtres flottantes, donc ça laisse les habitués comme moi libres de leurs mouvements.

    Vous pouvez télécharger tout ça ici, ça prend 25 Mo en tout :
    http://dl.dropbox.com/u/78401071/gimp-2.8-debs/babl_0.1.10-1_amd64.deb
    http://dl.dropbox.com/u/78401071/gimp-2.8-debs/gegl_0.2.0-1_amd64.deb
    http://dl.dropbox.com/u/78401071/gimp-2.8-debs/gimp_2.8.0-1_amd64.deb

    (oui, dropbox c'est pas libre mais j'ai pas encore pris le temps de me faire mon auto-hébergement ; un jour je m'y mettrai sérieusement)

    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Paquets Debian

      Posté par (page perso) . Évalué à  0 . Dernière modification : le 10/05/12 à 08:33

      Supprimé

    • [^] # Re: Paquets Debian

      Posté par . Évalué à  2 .

      Ah ben mince, pour une fois que je compile un paquet avant l'officiel, celui-ci est dans experimental deux jours après :-)

      Quand je pense que j'attends toujours la dernière version de GNOME Shell pourtant sortie depuis deux mois…

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # Hallelujah

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Plus de 10 ans que j'attendais la fenêtre unique dans gimp: c'est un grand jour ! :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.