GUADEC 2012, en route vers GNOME 4.0 et GNOME OS

44
24
août
2012
Gnome

Organisé chaque année à travers l'Europe, le GUADEC (GNOME Users and Developers European Conference) est le plus grand congrès consacré à l'environnement de bureau GNOME. Il rassemble utilisateurs, développeurs, testeurs, traducteurs, rédacteurs de documentation, professionnels et amateurs. Il est souvent l'occasion de faire le point sur les nouvelles perspectives et directions du projet GNOME.

Le GUADEC aborde également des discussions sur l'avenir du logiciel libre en général. Ce fut notamment le cas cette année, avec la présentation du projet Tor, son rôle dans la lutte pour la liberté d'expression, et l'évocation des avantages d'une bonne intégration de Tor au sein de GNOME. La question du financement participatif (« crowdfunding ») des projets libres a été également soulevée.

Cette année, le GUADEC a eu lieu à La Corogne en Espagne, du 26 juillet au 1er août. Il a proposé des perspectives d'évolution possible : la version 4.0 de GNOME, le système d'exploitation GNOME OS et le SDK. Cette vision ne se réaliserait pas avant mars 2014.

NdM : merci à Nÿco, liberforce, jcr83, Hell Pé, Gnujerome et Megaton pour leurs contributions à cette dépêche.

Sommaire

Le temps de la réflexion

On se souvient qu'en 2011, il n'y avait pas eu de GUADEC mais un Desktop Summit peu après la sortie de GNOME 3.0. Ce GUADEC 2012 était donc l'occasion pour la communauté GNOME de se réunir pour discuter de l'avenir du projet. Après une version 3.0 riche en changements, et des versions 3.2 et 3.4 qui prolongeaient cette nouvelle vision du bureau, l'heure était au bilan et aux perspectives.

Le constat

La résistance au changement et les désaccords

Depuis sa sortie, GNOME 3 est assez controversé. En effet, GNOME 3.0 a introduit de nombreux changements dans l'expérience utilisateur. Ces changements ont divisés la communauté entre partisans et opposants de cette nouvelle « métaphore du bureau ». En une année, la résistance s'est organisée :

  • Ubuntu a substitué à GNOME Shell son environnement maison Unity ;
  • MATE, un dérivé de GNOME 2 est apparu ;
  • Cinnamon, un dérivé de GNOME Shell proposant une apparence plus proche de GNOME 2, avec une barre de tâches plus « traditionnelle » a été développé par Linux Mint

Linux Mint annonce également Nemo, un dérivé de Nautilus visant à conserver des fonctionnalités récemment supprimées. Mainteneur de Nautilus et membre de la Design Team, John McCann justifie néanmoins ses coups de « cutter » dans Nautilus.

Des utilisateurs font part haut et fort de leur désaccord avec les choix de GNOME, mais il est difficile de savoir s'il s'agit d'une minorité bruyante ou d'une majorité d'utilisateurs. En effet, il ne faut pas oublier qu'à la sortie de GNOME 2, de nombreux utilisateurs criaient en cœur « rendez nous GNOME 1 ! ».

Certains ont tenté de mesurer cette insatisfaction, mais avec des moyens inappropriés (sondage web) conduisant à des résultats biaisés. Cette méthode de mesure avait été refusée par les développeurs GNOME car l'échantillon des participants à un sondage web n'est représentatif que des visiteurs du site, pas des utilisateurs de GNOME. Il n'y a donc à ce jour pas de mesure crédible de la satisfaction utilisateur.

Le verre à moitié vide…

L'article polémique « Staring into the abyss » de Benjami Otte (développeur GTK), venu justifier l'absence de son auteur au GUADEC qu'il a qualifié de « self-congratulatory echo chamber », a suscité de nombreuses réponses. Il pointe du doigt de réels problèmes du projet : manque de moyens humains, problèmes de gouvernance, sentiment de désaffection.

JewelFox, stagiaire du GOPW, ajoute la difficulté à appréhender le développement sous GNOME pour un développeur qui souhaiterait concevoir une application, du fait des nombreux pré-requis, et de la documentation incomplète.

Eitan évoque les idées passées qui se sont révélées être des voies sans issue et propose de concentrer les efforts du projet GNOME sur les applications de production et de création, comme GIMP, Pitivi ou LibreOffice.

Le verre à moitié plein…

Si certains arguments de Benjamin Otte sont parfaitement recevables, d'autres le sont moins. Par exemple, le « départ » des développeurs clé qu'il cite n'est pas motivé par un quelconque ressentiment, comme le confirment les deux intéressés, Emmanuele Bassi et Vincent Untz, mais par de nouvelles opportunités professionnelles. Les deux étaient présents au GUADEC et comptent toujours contribuer à GNOME à titre personnel.

André Klapper (membre de la Bugsquad et de la Release Team) conteste également certains des points négatifs évoqués par Benjamin.

De son côté, Jean-François Fortin Tam (Nekohayo, développeur PiTiVi) passe en revue ce qu'il considère comme les points forts de GNOME à l'heure actuelle. La vidéo de sa conférence « PiTivi: State of the onion » donnée dans le cadre du GUADEC est d'ailleurs disponible (il y a aussi une version HD).

On peut aussi citer les initiatives comme le Google Summer of Code et le GNOME Women Outreach Program for Women qui apportent du sang neuf et peut‐être la génération future de contributeurs (et contributrices).

Le monde s'oriente vers le mobile… Et GNOME dans tout ça ?

Malgré de multiples tentatives par le passé, Linux n'est pas entré massivement dans le grand public là où on l'attendait, par le PC. Il a néanmoins largement percé dans d'autres secteurs : serveurs, modems-routeurs, embarqué, super-calculateurs, etc.

Hier, la machine de bureau laissait sa place de numéro 1 à la machine portable. Aujourd'hui, la tendance mondiale désigne le smartphone comme son successeur. C'est pour le moins ainsi que Linux est passé massivement entre les mains du grand public, par l'intermédiaire d'Android. Les constructeurs de mobiles ont en effet massivement adopté ce système d'exploitation.

On a cependant moins de certitudes sur l’avenir de la tablette. Mais smartphone ou tablette, Android et iOS ne donnent pas entière satisfaction, il y aurait sans doute de la place pour un troisième acteur. Qui pourra mieux faire ? Tizen ? OpenWebOS ? Firefox OS ?

GNOME en lui-même est quasi-absent du monde mobile, malgré des tentatives comme GMAE et LiMo. Une des questions de ce GUADEC était donc de déterminer à quel type de machines s'adresse GNOME. Peut-il encore négocier le virage du mobile, de la tablette, ou est-il condamné à rester un environnement destiné aux ordinateurs ?

La question a été tranchée : la cible principale est l'ordinateur portable, tout en s'assurant d'être fonctionnel sur le tactile. En effet, certains ordinateurs portables sont déjà équipés d'écrans tactiles, qui n'est plus uniquement l’apanage des tablettes et smartphones. Les utilisateurs actuels ne seront pas abandonnés, et la gestion du tactile permettra de ne pas se couper de débouchés potentiels.

Qui donne le cap dans GNOME ?

Linux a son « dictateur bienveillant », Debian a son DPL, Dans GNOME, la structure est plus transversale, et beaucoup de liberté est laissée aux mainteneurs.

La question de qui devait montrer la direction à suivre a donc été explicitement posée durant cette conférence. En effet, le projet souhaite un maximum de cohésion entre les applications. Cela signifie qu’à un moment donné, il faut un interlocuteur privilégié pour pousser les mainteneurs à avancer dans le même sens. Ces derniers devront parfois faire contre mauvaise fortune bon cœur, pour le bien de GNOME.

Qui devait donner cette impulsion n'était pas très clair. Était-ce le rôle du Conseil d'Administration de la Fondation GNOME ? De la Design Team ? De la Release Team ? C'est finalement à cette dernière, dont le rôle principal est de s'assurer que le projet est capable de faire des livraisons tous les 6 mois, qu'incombe la responsabilité d'aider à diriger GNOME 3 dans la direction souhaitée par la communauté des développeurs.

Un plan proposé

Xan López (développeur Epiphany Web) et Juan Jose Sanchez, ont donc proposé un plan pour le futur de GNOME. Leur présentation n'était pas à prendre au pied de la lettre (le 20×20 — 20 % de parts de marché en 2020 —, par exemple, était une boutade), mais avait pour but de servir de base aux discussions qui se tiendraient dans le cadre du GUADEC, afin de permettre aux personnes impactées par ces changements de définir une orientation. Ces idées étaient évoquées depuis la sortie de GNOME 3, mais il était important de les présenter aux acteurs de la communauté.

GNOME 4

Les propositions sont ici :

  • de livrer une évolution de GNOME 3, pas une refonte ou réécriture : ce GNOME 4 sortirait à la place de la version 3.12, donc renumérotation significative d'une maturation ;
  • d'aboutir à une interface ergonomique tant en tactile (de taille téléphone à tablette) qu'avec un ensemble clavier/souris.

GNOME OS

Quelques unes des propositions de cet OS, par Xan et Juan :

  • noyau Linux comme base du système ;
  • installateur spécifique ;
  • matériel avec logiciel préinstallé ;
  • sauvegardes en ligne, ou « sur le cloud » ;
  • magasin d'applications.

Il faut bien comprendre que GNOME OS n'est pas une nouvelle distribution Linux. C'est plus un environnement complet qui permet à GNOME de conserver son identité quelle que soit la plateforme. Le but est de pouvoir tester dans des conditions connues (via une intégration continue), sans dépendre de l'intégration effectuée par les distributions, afin de faciliter le travail des développeurs et testeurs. Un effet de bord positif est qu'il serait plus facile pour de nouveaux contributeurs d'avoir une base de travail opérationnelle rapidement, et donc diminuer l'effort nécessaire à la première contribution.

Les clarifications d'Allan Day après le GUADEC indiquent bien qu'il s'agit d'une plateforme de développement et de test, pour améliorer GNOME, son intégration dans les distributions, et faciliter l'évaluation de l'expérience utilisateur. Ceci est une idée qui circulait depuis plusieurs années déjà.

Dans une interview post-GUADEC, Jon McCann se déclare plus optimiste sur GNOME qu’il ne l’a jamais été. Il ajoute que « [son] but est de mettre du logiciel libre entre les mains de pratiquement tout le monde sur la planète ». Enfin, sa définition d’un système d’exploitation est composée de deux choses : « Une expérience utilisateur bien définie, et une expérience développeur bien définie. Ce sont les deux interfaces que nous devons fournir et tout le reste est un détail d’implémentation — jusqu’au matériel ». Il y pose également le problème de personnalisation de GNOME dans les distributions, à l’image du même phénomène qui pose tant de problème à Android, et qu’on appelle en partie fragmentation.

SDK

Ce kit de développement aurait pour but de fournir de quoi développer des applications natives, mais également des applications web « packagées ».

La chose ne s’annonce pas simple, car qui dit SDK, dit souvent langage de programmation de prédilection. Cela permet en effet d’assurer des performances (ou plutôt en évitant d’en perdre en lançant des machines virtuelles Python, Java et Mono simultanément, par exemple), mais GNOME s’est toujours voulu être un projet ouvert à tous les langages. La direction à suivre risque d’être difficile à trancher.

Le mot de la fin ?

Enfin, le contributeur historique Havoc Pennington fait part de son point de vue sur GNOME, quinze ans après le début du projet. Il conclut en invitant le lecteur à « laisser du temps à GNOME 3 » et en affirmant : « Pour moi, Fedora 17 avec GNOME 3 est le meilleur bureau Linux que j’ai utilisé en ~16 années sous Linux ».

  • # de toute façon j'aime pas gnome !

    Posté par (page perso) . Évalué à  -6 .

    Enfin, le contributeur historique Havoc Pennington fait part de son point de vue sur GNOME, quinze ans après le début du projet. Il conclut en invitant le lecteur à « laisser du temps à GNOME 3 » et en affirmant : « Pour moi, Fedora 17 avec GNOME 3 est le meilleur bureau Linux que j'ai utilisé en ~16 années sous Linux ».

    Encore heureux qu'il affirme que ce soit le meilleur bureau et je pourrais presque rajouter qu'il est moins bon que celui de fedora 25 avec GNOME 4. On va bientôt se féliciter que le LL ne régresse pas ? Ne pas oublier non plus qu'en 16 ans le matériel a beaucoup évolué

  • # J'aime Gnome Shell

    Posté par . Évalué à  10 .

    Et j'ai un peu de mal à comprendre ce qu'on lui reproche.

    Depuis que j'ai essayé Gnomeshell, j'arrive enfin à utiliser les écrans virtuels, ça me paraît plus naturel.

    J'utilise aussi beaucoup plus le clavier, notamment la touche "windows" qui permet d'avoir un apperçu de mes activités et de taper des trucs pour lancer des applications ou faire des recherches web (un peu comme l'usage que je fait de spotlight sur mac).

    J'ai aussi un sentiment de meilleurs concentration et de "fluidité" dans mon utilisation de l'interface.

    Enfin, j'apprécie beaucoup le caractère très innovant de gnome shell. C'est courageux de parcourir de nouvelles voies au lieu de singer ce qui marche déjà par ailleurs.

    Pourquoi dépenser une énergie folle à en dire du mal alors qu'il est si facile de changer d'interface graphique sous Linux (ce qui n'est pas le cas avec Windows ou Mac) ?
    XFCE, ROX Desktop, Windowmaker, Enlightenment et les autres sont toujours là et restent 100% compatibles avec toutes les applications (merci le protocole X qui sépare la gestion des fenêtres de la gestion des applications).

    BeOS le faisait il y a 15 ans !

    • [^] # Re: J'aime Gnome Shell

      Posté par . Évalué à  1 .

      Disons ça: la touche windows affiche…des fenêtres…logique non?

    • [^] # Re: J'aime Gnome Shell

      Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

      J'utilise aussi beaucoup plus le clavier

      la lecture de https://live.gnome.org/GnomeShell/CheatSheet (surtout tout en bas avec le récapitulatif) aide bien à s'y retrouver et optimiser son utilisation de gnome-shell.

      Même ploum< avait tout de même ajouté des réserves sur la page https://live.gnome.org/action/info/GnomeShell/Annoyances

      Il y a aussi http://www.tux-planet.fr/toutes-les-astuces-pour-gnome-shell/ qui peut aider (et gnome-tweak-tool a quelques options qui me manquaient initialement).

    • [^] # Re: J'aime Gnome Shell

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      Effectivement. A part la zone de notification en bas à gauche un peu moisie et gnome-tweak-tool qui aurait selon moi faire partie de l'installation de base, même si je n'utilise pas Gnome Shell parce que je ne le trouve pas à mon goût (et préfère rester sur un OpenBox), pour des utilisateurs qui ne font qu'utiliser la machine, je trouve ça très bien. Peut-être pas assez intuitif (comment savoir qu'il faut aller dans le coin en haut à gauche pour afficher le menu ?).

      Et puis, il ne faut pas oublier le mode "fallback" qui permet de retrouver un Gnome2 presque tout pareil. J'ai utilisé ce mode avec OpenBox en WM, c'est vraiment chouette.

      Love, bépo.

      • [^] # Re: J'aime Gnome Shell

        Posté par . Évalué à  1 .

        comment savoir qu'il faut aller dans le coin en haut à gauche pour afficher le menu ?

        J'ai une idée ! Et si on mettait un bouton démarrer ? :P

        de même que nous profitons des avantages que nous apportent les inventions d'autres, nous devrions être heureux d'avoir l'opportunité de servir les autres au moyen de nos propres inventions ;et nous devrions faire cela gratuitement et avec générosité

      • [^] # Re: J'aime Gnome Shell

        Posté par . Évalué à  8 .

        de retrouver un Gnome2 presque tout pareil.

        oui sauf que le fallback c'est censé se mettre en place lorsque la 3D (c'est à dire "la version complète) ne fonctionne pas : est-ce normal de proposer un paradigme d'utilisation complètement différent aux utilisateurs suivant les performances de la carte graphique ? Et s'ils changent d'ordinateur, ils ne retrouveront plus leurs marques.

        De plus j'ai voulu tester (encore une fois) Gnome 3 en téléchargeant fedora 17, puisque c'est parait-il la meilleure expérience de Gnome3. J'ai pris virtualbox, désactivé l'accélération 3D et 2D (pour tester le mode fallback), manque de pot, ça a quand même activé le mode complet, avec une lenteur pas très agréable. On imagine Mme Michu qui tombe là dessus… J'ai donc fouillé dans les (rares) options comment désactiver les effets, n'ai pas trouvé, j'ai cherché sur internet comment le faire, j'ai redémarré la session et le fallback a planté : "Oh no, something has gone wrong. Contact a system administrator". Génial. Il n'y a pas de fallback pour le fallback (genre xfce par exemple) ? Avant sous Linux quand un bureau plantait il retournait vers le gestionnaire de connexion, pas gnome apparemment.

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

        • [^] # Re: J'aime Gnome Shell

          Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

          La version classique a été inutilisée dans Fedora 17 par LLVM-pipe (si j'ai bien compris, c'est une sorte de "pilote graphique" qui se sert du CPU pour calculer le rendu).

          La prochaine version d'Ubuntu suis le même chemin : suppression d'Unity 2D au profit d'un fallback LLVM-pipe pour Unity.

      • [^] # Re: J'aime Gnome Shell

        Posté par . Évalué à  1 .

        Attention, il ne faut pas tout mettre sur le dos de l'intuitif. Certes le système doit être facile à utiliser et l'organisation doit suivre une logique au maximum évidente.
        Par contre, ça n’empêche pas qu'il faut quand même apprendre qq trucs pour servir d'un outils.

        "comment savoir qu'il faut aller dans le coin en haut à gauche pour afficher le menu ?" : ben on l'apprend. De plus en plus de desktop se servent des coins, ça deviendra une évidence pour tout le monde dans pas longtemps.

        • [^] # Re: J'aime Gnome Shell

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          Ouais, enfin en attendant j'ai découvert ça par un total hasard, et si on veut qu'une interface puisse se répandre le plus facilement du monde, une partie de la clé est : moins il faut apprendre mieux c'est. Cacher des choses aussi essentielles que l'accès au menu des applications est un peu brutal.

          Love, bépo.

          • [^] # Re: J'aime Gnome Shell

            Posté par . Évalué à  2 .

            Quand tu arrives sur l'écran Gnome, tu ne vois trois trucs, "Activités", la date, et ton nom. A mon avis, il ne faut pas longtemps pour que l'utilisateur en vienne à cliquer sur "Activités". Après le fait qu'en plaçant la souris complètement dans le coin, à coté de ce bouton, pour moi ça n'est qu'un raccourci nous évitant de devoir "viser" le bouton systématiquement.

            • [^] # Re: J'aime Gnome Shell

              Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

              Ah merde. J'avais oublié que c'était écrit "Activités". Mea Culpa, j'ai dis n'importe quoi '

              Love, bépo.

    • [^] # Re: J'aime Gnome Shell

      Posté par . Évalué à  7 .

      Pourquoi dépenser une énergie folle à en dire du mal

      1/ peut-être parce que gnome clame haut et fort, de façon très péremptoire, que c'est le meilleur bureau linux, le plus intuitif, le plus accessible pour les débutants, et qu'en tant qu'utilisateur de distribution linux depuis un certain temps, ça me ferait mal de voir des gens potentiellement intéressés pour "passer à Linux" qui tombent là dessus en premier avec les nombreux bogues et défaut de conception, et qu'ils se disent pour une première impression que "linux c'est vraiment de la merde"

      2/ parce qu'ayant installé des distributions Linux à diverses personnes, et ayant mis Gnome2 par défaut, lors d'une mise à jour il faut retirer Gnome3 parce que ça ne leur convient pas du tout et tout réapprendre avec xfce (même si ce dernier ressemble pas mal à gnome2)

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: J'aime Gnome Shell

        Posté par . Évalué à  0 .

        peut-être parce que gnome clame haut et fort, de façon très péremptoire, que c'est le meilleur bureau linux, le plus intuitif, le plus accessible pour les débutants

        Source ? Non parce que je ne vois rien de tel sur le site officiel. Il y a bien :

        we've made this the most beautiful GNOME desktop ever

        Mais ça ne prétend pas être le meilleur bureau Linux.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: J'aime Gnome Shell

          Posté par . Évalué à  1 .

          GNOME is an international community dedicated to making great software that anyone can use, no matter what language they speak or their technical or physical abilities.

          The GNOME project has a tradition of high-quality interface design which has been strongly influenced by usability principles and practice.

          http://www.gnome.org/press/2011/04/gnome-3-0-released-better-for-users-developers-3/

          "we've taken a pretty different approach in the GNOME 3 design that focuses on the desired experience and lets the interface design follow from that." The result: "With any luck you will feel more focused, aware, effective, capable, respected, delighted, and at ease."

          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

          • [^] # Re: J'aime Gnome Shell

            Posté par . Évalué à  1 .

            Et ? Où ont-ils dit que GNOME est le meilleur bureau ? Où se sont-ils comparés aux autres environnements ?

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: J'aime Gnome Shell

              Posté par . Évalué à  4 .

              en se présentant comme des spécialistes d'ergonomie et en indiquant qu'avec Gnome3 les gens seront plus concentrés et plus performants, ça indique qu'avec les autres bureaux (qui ne sont pas nommés), ils le sont moins.

              Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

              • [^] # Re: J'aime Gnome Shell

                Posté par . Évalué à  3 .

                en indiquant qu'avec Gnome3 les gens seront plus concentrés et plus performants, ça indique qu'avec les autres bureaux (qui ne sont pas nommés), ils le sont moins

                Ça, c'est toi qui l'interprête comme ça. Moi, je comprends ça comme « vous serez plus concentrés et performants qu'avec l'ancienne version ».

                Oui, tout est question d'interprétation, mais au moins je n'invente rien qui sorte de nulle part puisque tout ce que tu cites parle de GNOME.

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                • [^] # Re: J'aime Gnome Shell

                  Posté par . Évalué à  3 .

                  Moi, je comprends ça comme « vous serez plus concentrés et performants qu'avec l'ancienne version ».

                  Ce qui reste faux…

                  • [^] # Re: J'aime Gnome Shell

                    Posté par (page perso) . Évalué à  4 . Dernière modification : le 28/08/12 à 07:28

                    Personnellement je suis bien plus concentré à ce que je fais sous GNOME 3 que 2…
                    Comme quoi, ils n'ont pas totalement tort, au moins pour mon cas.

                    Mais sinon, c'est quoi ce besoin constant de se sentir comparé à l'extérieur et agressé ?

                  • [^] # Re: J'aime Gnome Shell

                    Posté par . Évalué à  1 .

                    C'est au cas par cas, c'est du marketing. On peut appliquer la même réflexion pour tous les OS.

                    Mais ma compréhension reste qu'ils ne sont pas posés comme meilleurs que les autres.

                    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: J'aime Gnome Shell

          Posté par . Évalué à  4 .

          Quand j'étais en ERASMUS en Allemagne, on avait des Fedora avec gnome shell dessus.

          He bien moi qui suis pourtant habitué à plusieurs gestionnaires de bureau différents, j'étais totalement perdu, et même trouver firefox ça m'a pris pas mal de temps la première fois !!
          Après le fait que tout était en Allemand ne devais pas beaucoup me faciliter la tâche, mais je trouve que le premier contact est tout sauf intuitif.

          Ça me demanderait surement un autre test pour que je puisse juger de manière plus éclairée, mais comme d'autres ici je me félicite de la prise de risque du projet GNOME.
          De toute façons MATE semble être une solution alternative tout à fait viable, donc je ne pense pas que la communauté y ait perdu quoi que ce soit.

  • # Encore pas mal de souçis

    Posté par . Évalué à  9 .

    Un des gros problèmes de Gnome 3 c'est que l'ergonomie globale est assez curieuse : entre boxes, web, evolution, document, …
    - Un coup on à le menu dans la toolbar et une fenêtre avec barre de titre (nautilus).
    - Un coup une interface plus classique (type evolution)
    - Puis à des moments des choses plus curieuses comme document ou web qui sont maximisé sans barre de titre et avec un menu soit uniquement dans la barre Gnome-Shell soit les deux Gnome-Shell et petit bouton de menu dans la toolbar.

    A mon sens le souçis n'est pas forcement que l'interface soit déroutante mais surtout qu'elle n'est ni intuitive, ni cohérente.

    Malgré les années Evolution est loin d'être très stable.

    Puis je ne suis pas fan ni du thème par défaut qui s'est tout de même un peu amélioré depuis Gnome 3.0, ni des menus à une seule entrée

    • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

      Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

      Je pense que le problème des menus déportés pour Web et Boxes et pas pour les autres applications est simplement que cette fonctionnalité a été réalisée avec Gnome 3.4 et que ces deux applis ont eu également des mises à jour avec la version 3.4 (elles étaient donc synchronisées).

      Il faut donc laisser un peu de temps à l'intégration de la fonctionnalité des menus déportés dans les autres programmes de Gnome.

    • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

      Posté par . Évalué à  5 . Dernière modification : le 24/08/12 à 23:00

      Oui Gnome 3 n'est ni intuitif ni cohérent, présente une ergonomie plus que douteuse :
      - que de kilomètres parcouru avec avec la souris pour des tâches simples (changer de bureau est un marathon par ex.),
      - ne pas permettre l'isolation des bureaux est un non sens,
      - le couplage de la touche SUPPR avec CTRL est débile (je pèse mes mots), à quoi sert la poubelle sinon ? À moins que dans leur grande crise de simplification ils ne la jettent aussi ?
      - les notifications masquées sont pénibles, que de temps perdu à aller faire afficher la barre de notif,
      - je n'ai toujours pas compris l'utilité du menu "application". Ergonomiquement ça semble plus que douteux. Notamment sur grand écran.
      - la gestion de la poubelle est calamiteuse car de base le bureau n'étant plus utilisé on n'a plus rien qui indique qu'elle est vide ou non. C'est très pénible notamment avec les supports amovibles,
      - les boîtes de dial sans bouton de fermeture et pour certaines (pourquoi ?) qui ne se déplacent pas indépendamment de l'appli (très pénible),
      - et je ne parle pas de tous les problèmes que j'ai plus ou moins contourné via les extensions.

      • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

        Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

        de base le bureau n'étant plus utilisé

        Perso j'y affiche mes fenêtres. Si je veux gérer mes fichiers j'ai un gestionnaire de fichiers, et cette distinction me va très bien.

        • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

          Posté par . Évalué à  2 .

          Le bureau ne servait pas spécialement à "gérer ses fichiers" mais à créer des raccourcis d'accès très rapide (que ce soit vers des programmes, des dossiers ou des fichiers).

          C'est plus rapide de cliquer directement sur une grosse icône toujours affichée, que d'aller la chercher dans une arborescence.

          • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

            Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

            Justement, les icônes du bureau sont toujours cachées par les fenêtres, pour les afficher il faut masquer toutes les fenêtres et ensuite les réafficher (ou réafficher celles dont on se sert, peut importe).

            Gnome Shell demande la même chose : passage en menu activité pour voir les raccourcis.

            Ok pour voir l'état de la corbeille ça demand eun action de plus : lancer Nautilus, je le concède, mais je trouve le paradigme plus logique et plus propre qu'un bureau fourre tout qui fini toujours en bordel (subjectif, tout ça…).

            Par contre je peux être d'accord sur un point : si il n'y a pas de fenêtres, on ne devrait pas être présenté face à un bureau vide, il faudrait être directement dans le menu activité car ce dernier ne fait pas moins qu'un bureau vide, au contraire il fait tout et même plus.

            • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

              Posté par . Évalué à  4 .

              Justement, les icônes du bureau sont toujours cachées par les fenêtres, pour les afficher il faut masquer toutes les fenêtres et ensuite les réafficher

              Ça dépend où on place les fenêtres et les icônes.

              • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

                Posté par . Évalué à  1 .

                Et pour les fenêtres maximisées ?

                Tu vas me dire : il suffit de ne pas maximiser les fenêtres. Sauf que bien souvent on a besoin que la fenêtre soit plus grande, et il est bien plus rapide de la maximiser que de l'agrandir manuellement.

                Bref, placer des icônes sur le bureau provoque une perte de temps pour d'autres fonctions.

                Note que gnome-tweak-tool permet toujours de gérer à nouveau les icônes du bureau.

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

              Posté par . Évalué à  -1 .

              Justement, les icônes du bureau sont toujours cachées par les fenêtres, pour les afficher il faut masquer toutes les fenêtres et ensuite les réafficher (ou réafficher celles dont on se sert, peut importe).

              Comme le dit Antoine, cela dépend de l'endroit où son positionnés les « lanceurs » (chez moi, les plus utilisés en bas à droite).

              Gnome Shell demande la même chose : passage en menu activité pour voir les raccourcis.

              Les lanceurs ont l'avantage de pouvoir attribuer un « répertoire de travail » à l'application appelée (genre ~/atelier/git/applis/truc/traduc ou ~/partitions/Operas/Wagner/Ring/Sigfried), ce qui est extrêmement pratique lorsque l'on travaille sur plusieurs projets simultanément. Il n'est par ailleurs pas possible d'avoir plusieurs instances d'une même application à partir d'Activités (UN emacs et ça suffit !). Quant au dérapage intempestif du mulot qui envoie ce foutu menu, et la barre de notification qu'il faut aller chercher bien dans le coin en bas à droite pour qu'elle pointe le bout de son nez…

              Quant à remplacer <suppr> par <shift><suppr> pour mettre à la corbeille, alors que le raccourci <ctrl><suppr> n'est pas inhibé, quelle erreur d'ergonomie ! À moins que son inventeur ait un clavier bien particulier…

              • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

                Posté par . Évalué à  2 . Dernière modification : le 25/08/12 à 14:59

                Les lanceurs ont l'avantage de pouvoir attribuer un « répertoire de travail » à l'application appelée

                Oui, et ? Ce que GNOME Shell utilise pour lancer des applis, ce sont toujours les lanceurs. Et ça reste des fichier que tu peux éditer : pour le système ils sont dans /usr/share/applications, et pour la session ils sont dans ~/.local/share/applications.

                Bref, tu n'as rien perdu.

                Quant à remplacer par pour mettre à la corbeille, alors que le raccourci n'est pas inhibé, quelle erreur d'ergonomie ! À moins que son inventeur ait un clavier bien particulier…

                Shift+Suppr et Ctrl+Suppr ne font pas la même chose : le premier supprime purement et simplement le fichier (comme sous Windows) et le second envoie à la corbeile.

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

                  Posté par . Évalué à  4 .

                  C'est vrai qu'aller modifier un fichier dans ~/.local/share/applications c'est simple et intuitif comme y disent dans la présentation de Gnome 3.

                  Quant au Ctrl+Suppr je le répète c'est complètement débile, et absolument pas intuitif. De plus ça sème la confusion avec le shift+Suppr.

                  • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

                    Posté par . Évalué à  -5 .

                    C'est vrai qu'aller modifier un fichier dans ~/.local/share/applications c'est simple et intuitif comme y disent dans la présentation de Gnome 3.

                    man alacarte

                    Quant au Ctrl+Suppr je le répète c'est complètement débile, et absolument pas intuitif. De plus ça sème la confusion avec le shift+Suppr.

                    Je suppose que sous GNOME 2 et Windows, tu es aussi confusé entre Suppr et Shift+Suppr ?

                    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                    • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

                      Posté par . Évalué à  10 .

                      Faut arrêter la mauvaise fois. Il y a une grande différence entre avoir Suppr/Shift+Suppr et Ctrl+Suppr/Shift+Suppr.
                      Intuitivement et instinctivement quand tu cherches à supprimer un fichier t'appuies sur Suppr et le fichier par à la poubelle. Ensuite éventuellement tu te dis que ça peut-être bien de ne pas passer par la poubelle et tu cherches si c'est possible, donc tu trouves le raccourcis Shit+Suppr. Et comme c'est un comportement risqué il est normal de ne pas y avoir accès par une touche direct. Le comportement risqué est bien distinct du comportement sécuritaire.
                      Avec Gnome 3, l'intuition ne fonctionne pas car Suppr ne fait rien, pourquoi ne fait-il rien ? Ça reste un mystère … Donc il te faut commencer à chercher (bonjour la simplicité) et tu tombes sur les 2 raccourcis qui sont composés chacun de Suppr + une touche. Donc déjà ça ce complique car il faut se rappeler de quelle touche il faut utiliser pour mettre à la poubelle ou supprimer direct. 1 chance sur deux de se tromper, donc perte de temps, énervement, confusion. On est dans l'anti-ergonomie, dans le non-intuitif et dans l'inverse de la simplicité.
                      Le Ctrl+Suppr au lieu de Suppr est débile, je persiste.
                      J'attends toujours les arguments en sa faveur …

                      • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

                        Posté par . Évalué à  3 .

                        J'attends toujours les arguments en sa faveur …

                        Jon McCann étant pour la suppression des fonctionnalités qu'il juge inutiles, il a également considéré que si un utilisateur veut effacer un fichier, autant qu'il le fasse de façon définitive, ça ne sert à rien de garder les trucs inutiles :)

                        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                        • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

                          Posté par . Évalué à  1 .

                          J'avais lu que c'était pour une question de cohérence avec les autres raccourcis claviers pour la manipulation de fichier : C-[C,V,X,DEL]. C'est sensé, mais, bon, j'avoue que le bon sens ne pèse pas lourd face à un standard de fait aussi profond. Et rien n'obligeait à supprimer le raccourcis sur DEL.

                          Please do not feed the trolls

                          • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

                            Posté par . Évalué à  4 . Dernière modification : le 29/08/12 à 19:09

                            Si c'est ça la raison ce n'est pas franchement sensé, bien au contraire.
                            S'il y avait des touches copier/couper/coller sur le clavier on les utiliseraient sans le CTRL. D'ailleurs certains systèmes utilisent Insert pour Coller. S'il n'y avait de touche Suppr que l'on fasse CTRL-D la oui. On utilise le CTRL pour modifier le comportement de base d'une touche pas pour lui faire accomplir l'action pour laquelle elle existe. Si on suit cette logique Gnomesque, pour faire un 'a' il va bientôt falloir faire CTRL-a !!!

                            • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

                              Posté par . Évalué à  2 .

                              J'aime bien l'idée "tout les raccourcis claviers de nautilus sont préfixés par C-", il a pu m'arriver d'avoir une session X, avec un WM qui tourne dedans, avec un terminal virtuel, dans lequel tourne screen, dans lequel tourne enfin une application quelconque, avec un putain de raccourcis clavier qui ne fonctionne pas parce qu'il est intercepté par un des trucs avant. Je sais plus lequel c'était, probablement Gnome, il y a des raccourcis qui sont préfixé par C-M-, d'autre par M-, d'autres qui utilisent Super. C'est le bordel.

                              Je sais pas quand la GNU a abandonné l'idée d'utiliser les raccourcis emacs pour tout les outils GNU, mais c'est dommage. Ou alors c'est parce qu'ils considèrent qu'emacs suffit.

                              Please do not feed the trolls

                              • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

                                Posté par . Évalué à  2 .

                                Je sais pas quand la GNU a abandonné l'idée d'utiliser les raccourcis emacs pour tout les outils GNU, mais c'est dommage

                                Il y a quoi d'autre qu'emacs, comme outil GNU interactif (à part l'horrible GNU info) ?

              • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

                Posté par . Évalué à  -2 .

                Il n'est par ailleurs pas possible d'avoir plusieurs instances d'une même application à partir d'Activités

                Ce n'est pas possible non plus depuis le menu classique de GNOME.

                La seule façon de le faire, c'est en modifiant le lanceur pour ajouter une option spéciale (comme avant, donc). Et comme je l'ai dit, c'est toujours possible.

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

                  Posté par . Évalué à  4 .

                  Ah bon ? C'était pourtant le comportement par défaut dans Gnome 2 …

                  • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

                    Posté par . Évalué à  -2 .

                    Ça dépend de ce qu'on entend par « instance ».

                    Le comportement par défaut de GNOME 2 était de lancer une nouvelle fenêtre, mais ça restait la même application en mémoire. Mais il est possible de lancer une nouvelle instance indépendante de la première (comme avec totem --no-existing-session ou epiphany --private-instance).

                    Après, s'il s'agit juste de lancer une nouvelle fenêtre, Ctrl+Clic ou Ctrl+Entrée font l'affaire dans GNOME 3.

                    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                    • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

                      Posté par . Évalué à  4 .

                      Le comportement par défaut de GNOME 2 était de lancer une nouvelle fenêtre, mais ça restait la même application en mémoire

                      Bizarre, je clique deux fois sur "calculatrice", ça me lance deux instances de gcalctool.

              • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

                Posté par . Évalué à  2 .

                Il n'est par ailleurs pas possible d'avoir plusieurs instances d'une même application à partir d'Activités (UN emacs et ça suffit !).

                Bouton droite de la souris, nouvelle fenêtre.

                de même que nous profitons des avantages que nous apportent les inventions d'autres, nous devrions être heureux d'avoir l'opportunité de servir les autres au moyen de nos propres inventions ;et nous devrions faire cela gratuitement et avec générosité

        • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

          Posté par . Évalué à  1 .

          Admettons mais Nautilus n'affiche pas l'état de la poubelle, quand on démonte un média amovible on n'a aucune une info sur l'état de la poubelle du dit média.

          • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Chez moi il affiche l'état de la poubelle par un changement d'icône…
            Par contre pour les media amovible je n'ai jamais vu de bureau permettre de gérer une corbeille par media, tu utilises quel bureau ?

            • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

              Posté par . Évalué à  1 . Dernière modification : le 25/08/12 à 00:26

              La vache c'est tellement discret que je n'avais jamais vu que l'icône changeait !
              Avec la grosse icône du bureau c'est beaucoup plus visible.
              Pour la poubelle ça fait fort longtemps qu'avec Gnome (déjà en 2) une poubelle est créée sur chaque média (en tout avec les versions Debian).
              Y a même eu une version Gnome 2 (me rappelle plus laquelle) qui informait que la poubelle du média que l'on démontait n'était pas vide.

              • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

                Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                Y a même eu une version Gnome 2 (me rappelle plus laquelle) qui informait que la poubelle du média que l'on démontait n'était pas vide.

                C'est le cas de Gnome 2.32, peut-être quelques versions antérieures aussi. Je n'utilise pas Gnome 3, je suis étonné de lire que ce genre de fonctionnalité a disparu.

                • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

                  Posté par . Évalué à  1 .

                  je suis étonné de lire que ce genre de fonctionnalité a disparu.

                  La réponse à cette question est d'ordre philosophique. Tu la trouvera à l'aide du navigateur web de gnome, en consultant cette adresse: about:epiphany

                  « Il semble que la perfection soit atteinte non quand il n'y a plus rien à ajouter, mais quand il n'y a plus rien à retrancher. », Antoine de Saint-Exupéry

                  Gnome est en route vers la "perfection".

                • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

                  Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                  J'ai fait une réinstall de Fedora 17 hier, avec GNOME 3.4.

                  J'ai bien eu le message mavertissant que la poubelle de mon DD externe n'était pas vide, me proposant de la vider ou non.

          • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

            Posté par . Évalué à  1 . Dernière modification : le 25/08/12 à 11:40

            J'ai pourtant souvenir que quand on demande l'éjection du media en question, si la poubelle du media n'est pas vide, Gnome te l'indique et te demande si tu veux la vider avant éjection. Non ?

            Mais je n'ai rien sous la main pour le vérifier. Quelqu'un peut confirmer/infirmer ?

            [Edit] : j'aurais du lire les autres commentaires… dsl.

      • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

        Posté par . Évalué à  2 .

        je n'ai toujours pas compris l'utilité du menu "application".

        Il a la même fonction que sur Gnome 2

        la gestion de la poubelle est calamiteuse car de base le bureau n'étant plus utilisé on n'a plus rien qui indique qu'elle est vide ou non.

        Tu as une extension pour ça afin de l'avoir disponible dans la barre du haut.

        les boîtes de dial … qui ne se déplacent pas indépendamment de l'appli.

        Au début c'est bizarre mais après ça semble logique. C'est une boite de dialogue, on s'en fou de pourvoir la déplacer. L'avantage est d'avoir une boite de dialogue qui s'ouvre au même endroit, qui ne sera pas masqué d'un clic malencontreux de souris.

        de même que nous profitons des avantages que nous apportent les inventions d'autres, nous devrions être heureux d'avoir l'opportunité de servir les autres au moyen de nos propres inventions ;et nous devrions faire cela gratuitement et avec générosité

        • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

          Posté par . Évalué à  2 .

          1. vu que ce menu n'existait pas en Gnome 2 je ne vois pas bien comment il aurait la même fonction ?

          2. l'extension pour la poubelle ne fonctionne pas chez moi.

          3. Ben non car quand tu as besoin de voir ce qu'il y a en dessous pour remplir la boîte t'es obligé de la refermer pour regarder et de réouvrir. Alors que sous Gnome 2 il suffisait de déplacer la boîte pour voir ce qu'il y a derrière. Simple et intuitif effectivement comme ils disent ! Et puis je ne vois pas en quoi l'ancienne gestion empêchait d'ouvrir la boîte toujours au même endroit ?

          • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

            Posté par . Évalué à  1 . Dernière modification : le 26/08/12 à 01:14

            après fermeture de la session, l'extension pour la poubelle fonctionne maintenant. Merci.

          • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

            Posté par . Évalué à  2 .

            vu que ce menu n'existait pas en Gnome 2 je ne vois pas bien comment il aurait la même fonction ?

            Dans Gnome 2 tu avais trois menus, Applications, Places et Système. Dans Gnome 3 en allant dans activités tu as le menu application qui te permet de lister toutes les applications, tu as bien sur la possibilité de les trier par groupe, Internet, Son, etc… Ce n'est pas foncièrement différent. Il y a juste une étape intermédiaire qui est de se rendre dans Activités.

            l'extension pour la poubelle ne fonctionne pas chez moi.

            Certaines extensions demandent un rechargement de Gnome-Shell soit en se déconnectant soit en tapant alt+fr puis r.

            Ben non car quand tu as besoin de voir ce qu'il y a en dessous pour remplir la boîte t'es obligé de la refermer pour regarder et de réouvrir.

            Effectivement à ce moment là ça coince mais c'est vrai que je n'ai pas vraiment ce genre de problème.

            de même que nous profitons des avantages que nous apportent les inventions d'autres, nous devrions être heureux d'avoir l'opportunité de servir les autres au moyen de nos propres inventions ;et nous devrions faire cela gratuitement et avec générosité

            • [^] # Re: Encore pas mal de souçis

              Posté par . Évalué à  1 .

              Ce que j'appelle le menu "application", c'est le menu qui est à droite d'Activités et qui porte le nom de l'application au premier plan. Je ne sais pas comment il s'appelle officiellement.

  • # "GNOME OS n'est pas un OS" --> il a fumé? Trop bu?

    Posté par . Évalué à  10 .

    Dire que je pensais qu'Aaron Seigo de KDE était mauvais au niveau communication (les 2/3 de ses blogs sont dur à lire) mais là dans le genre embrouiller le monde "GNOME OS n'est pas une distribution" i.e un OS .. respect! Il faut le faire!

    "GNOME integration platform" ça lui aurait arraché la bouche?

  • # Popcon

    Posté par (page perso) . Évalué à  9 .

    Il n'y a donc à ce jour pas de mesure crédible de la satisfaction utilisateur.

    On peut toutefois s'interroger sur la très rapide progression de Xfce qui est visible grâce à popcon => http://qa.debian.org/popcon.php?package=xfce4
    Si on regarde les chiffres depuis mars 2011 (sortie de GNOME 3) on voit que le nombre d'utilisateurs d'Xfce a presque doublé.

    Est-ce que c'est représentatif ? Est-ce que cette augmentation peut réellement être corrélée avec l'arrivé de GNOME 3 et indiquer une insatisfaction envers GNOME Shell ? Est-ce qu'un équivalent de popcon existe pour d'autres distros ?

    • [^] # Re: Popcon

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      Bonne idée de regarder les statistiques Debian pour Xfce, mais faut-il aussi les regarder pour Gnome-shell : http://qa.debian.org/popcon.php?package=gnome-shell . Là courbe ne diminue pas tellement, il me semble… donc il est possible que l'on ait des utilisateurs avec Xfce et Gnome-Shell.

      Mais surtout, popcorn n'a pas tous les utilisateurs Debian (le choix par défaut est de ne pas envoyer de statistiques à l'installation) et je ne sais pas si Ubuntu/Linux Mint et dérivées envoient aussi les statistiques à popcorn.

      • [^] # Re: Popcon

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        Ce qui ne prouve toujours rien:

        Oui, Gnome-Shell est vachement plus installé qu'avant la naissance de son paquet. J'espère que ce n'est pas une surprise.
        Oui, Xfce voit une croissance importante ces derniers temps.

        Maintenant, pour avoir une vraie conclusion sur les utilisateurs de Debian, il faudrait regarder parmi gens qui avaient Gnome2, ceux qui installent Gnome-Shell, puis Xfce (voire Xfce directement s'ils se basent sur la mauvaise presse de Gnome3) et ceux qui installent Gnome-Shell et y restent!

        • [^] # Re: Popcon

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          Je pense aussi qu'il faudrait voir quels sont les utilisateurs de Debian. Ca m'étonnerait beaucoup qu'on retrouve les mêmes utilisateurs que ceux qui sont sur Ubuntu par exemple. Non ?

          Love, bépo.

    • [^] # Re: Popcon

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Merci pour le lien, c'est intéressant et j'espère que d'autres commenteront dans le sens de présenter d'autres outils.

      En attendant ces précieux liens, je considère que la maturité de Xfce fut une bonne raison pour aller vers Gnome 3. Les utilisateurs sont moins "pris au piège", puisque Xfce était en chemin d'offrir exactement les mêmes fonctionnalités que Gnome.

      Maintenir Mate me parait dommage, alors qu'il vaudrait mieux contribuer à Xfce. Gnome 2 n'est plus nécessaire car Xfce assure ce "segment" ; dès lors, le passage d'utilisateurs sous Xfce n'est pas si gênant, d'autant plus qu'il peut y avoir certains efforts communs pour ces deux projets (genre Xfce va passer sous Gtk3)

      • [^] # Re: Popcon

        Posté par . Évalué à  1 .

        Qu'a XFCE de plus que Gnome 2/Mate ? Pourquoi garder le premier à la place du second, et non le contraire ?

        • [^] # Re: Popcon

          Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

          Permettre de s'éloigner de l'image de grand méchant pas beau qu'on beaucoup de GNOME depuis peu ?

        • [^] # Re: Popcon

          Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

          La vraie question est plutôt "Que n'a PAS Xfce qui justifie de le conserver ?"
          Réponse : GConf.

          (Et ce n'est que l'un des points qui justifie l'existence d'Xfce)

          • [^] # Re: Popcon

            Posté par . Évalué à  3 .

            À la place, ils ont xfconf. Est-ce réellement mieux ?

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Popcon

          Posté par . Évalué à  1 .

          Techniquement, XFCE est un prèsque un clone de GNOME2/Mate. Par contre, XFCE a l'image d'un projet mûr à l'avenir sûr, tandis que MATE est un projet très jeune, dont l'avenir reste une spéculation. Perso, j'ai bon espoir pour l'avenir de Mate alors que j'ai un frère qui est persuadé que le projet sera abandonné par manque de ressources de développement d'ici 2 ou 3 ans.

          Tout ça, c'est une histoire de confiance en une équipe de développement.

    • [^] # Re: Popcon

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      Archlinux dispose d'un outil similaire, appelé pkgstats, mais dont l'installation doit être réalisée par l'utilisateur (pas très exhaustif donc).

      La page des statistiques.

      On note que gnome-shell est installé dans 26,26% des cas, xfwm4 (le wm de xfce) 24,29% des cas, et kdebase-plasma 29,26% des cas.

      Chiffres non exhaustifs, je le rappelle !

    • [^] # Re: Popcon

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      C'est représentatif des utilisateurs de Debian, pas des utilisateurs de GNOME. En plus, tu compares les packages installés, pas les packages utilisés. Et pour finir, tu ne compares que les gens qui utilisent un environnement plutôt qu'un autre, mais qui te dit que tous les utilisateurs ont testé tous les environnement ?

      De plus, pour un peu que tu aies deux environnements sur ta machine, dont un n'est jamais utilisé, les deux ont le même poids. Il faudrait donc compter les packages marqués "vote" et pas "installed":

      installed is the sum of the four categories below:
      vote is the number of people who use this package regularly
      old is the number of people who installed, but don't use this package regularly
      recent-ctime is the number of people who upgraded this package recently
      no-files is the number of people whose entry didn't contain enough information (atime and ctime were 0).

      Si on prend les packages utilisés régulièrement, alors je pense qu'il y a comme un soucis avec popcon, parce que les chiffres Xfce ne me paraissent pas crédibles.
      http://qa.debian.org/popcon-graph.php?packages=gnome-panel%2C+gnome-shell%2C+xfce4&show_vote=on&want_legend=on&want_ticks=on&from_date=&to_date=&hlght_date=&date_fmt=%25Y-%25m&beenhere=1

      Étonnamment, je prédis une envolée de Xfce dès la sortie de la prochaine stable. Il sera plus utilisé car sera l'environnement de bureau par défaut. Est-ce que le nombre d'utilisateurs est une mesure crédible de la satisfaction des utilisateurs ? Je ne crois pas, sinon Windows satisferait des millions de gens.

    • [^] # Re: Popcon

      Posté par . Évalué à  6 .

      autre critique : en prenant le même graphique que toi mais pour dpkg, on s'aperçoit qu'il y a de plus en plus d'utilisateur de popcon. Il est donc normal que le nombre d'utilisateur de xfce augmente aussi.

      Ensuite le pic pour xfce correspond à la disponibilité de la version 4.8 dans les paquets, qui était très attendue.

      Il me semble donc difficile de déduire un report d'utilisateur de GNOME3 vers XFCE rien qu'avec ce graphique.

    • [^] # Re: Popcon

      Posté par . Évalué à  2 .

      Question idiote : est-ce que ça compte l'installation et la suppression, ou juste la première ?

      Personnellement, j'installe de temps en temps XFCE pour voir comment ça bouge, mais juste après je le supprime. Si ça ne compte que l'installation, alors ça compte un utilisateur en plus alors qu'en réalité je suis toujours sous GNOME.

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: Popcon

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        vote is the number of people who use this package regularly

        • [^] # Re: Popcon

          Posté par . Évalué à  2 .

          Et il me semble qu'il se base sur les dates d'accès aux fichiers. Donc pour être comptés les gens doivent explicitement activer "popularity-contest", et ne pas monter le système en "noatime".

          Que ce soit l'un ou l'autre des critères, je ne sais pas à quel point c'est représentatif.

          A noter également qu'une Debian minimale, installée via debootstrap n'a pas du tout popularity-contest d'installé. Enfin, pour ce qui est de gnome, je suppose que peu de personnes installent les workstations via debootstrap…

        • [^] # Re: Popcon

          Posté par . Évalué à  -2 .

          Et d'où il sort, ce vote ?

          Perso, j'ai toujours popcon installé, mais à aucun moment il ne m'a expliqué qu'il fallait voter.

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # Merci Gnome

    Posté par . Évalué à  10 .

    Il faut que je profite de cette brève pour remercier infiniment les développeurs du projet GNOME. Je ne sais pas combien ils sont mais merci, merci pour tout ce que vous faites les gens.
    Parce que bon, à force de lire des tonnes de commentaires et de billets de blog / articles / journaux / news expliquant à quel point personne n'utilise GNOME 3 tellement c'est nul, je me rends compte que je suis le seul utilisateur de gnome-shell sur cette planète, du coup, je sais pas pourquoi tous les développeurs GNOME se démènent autant juste pour faire un environnement de bureau parfait pour moi, mais dans tous les cas, c'est super sympa.

    Pour la peine si vous passez par chez moi je vous paie un verre.

    • [^] # Re: Merci Gnome

      Posté par . Évalué à  6 .

      Gnome 3, j'ai eu du mal au début, j'ai pleuré Gnome 2, mon bureau, mes applets j'ai maudit la Design Team, j'ai un peu tout essayé XFCE, OpenBox..

      Et puis je me suis dit: essaye quand même de revenir à Gnome 3. C'est un autre DE, faut apprendre.

      Maintenant, ose-je le dire? tant pis: je ne peux plus m'en passer, je sens que suis plus efficace, bien concentré sur mon job, pas sur le PC, faut dire qu'avec un SSD, même avec mon vieux notebook en SATA-1, ça le fait bien. Quand je suis au boulot sous Windows, j'ai l'impression d'avoir Win 3.11 devant moi, c'est dire.

      Mais bon, mon avis ne compte pas, puisque je ne suis pas de cette planète, I'm an alien, I'm a legal alien, I'm a satisfied man in Gnome world.

      • [^] # Re: Merci Gnome

        Posté par . Évalué à  10 .

        Quand je suis au boulot sous Windows, j'ai l'impression d'avoir Win 3.11 devant moi, c'est dire.

        Tes collègues t'ont encore fait une bonne blague !

    • [^] # Re: Merci Gnome

      Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

      Pour la peine si vous passez par chez moi je vous paie un verre.

      Méfie toi, on GUADEC on était plus de 200 :-D !

      • [^] # Re: Merci Gnome

        Posté par . Évalué à  2 .

        Et encore, tout le monde n'était pas là.

    • [^] # Re: Merci Gnome

      Posté par . Évalué à  0 .

      Je profite de ton message pour les remercier aussi. Je n'adhère pas forcément à tous les changements mais comme je peux modifier mon environnement au gré des extensions ça me va très bien et il y en a déjà pas mal, peut-être même plus que les vieux applets Gnome 2.

      Et vive Gnome 3 sur ma tablette ! C'est le pied !

      de même que nous profitons des avantages que nous apportent les inventions d'autres, nous devrions être heureux d'avoir l'opportunité de servir les autres au moyen de nos propres inventions ;et nous devrions faire cela gratuitement et avec générosité

      • [^] # Re: Merci Gnome

        Posté par . Évalué à  0 .

        Par curiosité, quel est le modèle de ta tablette ?

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Merci Gnome

          Posté par . Évalué à  1 .

          ça m'intéresse aussi, j'en ai encore vue aucune, et on dirait que c'est pas simple de porter une distrib sur ce genre de matos.

        • [^] # Re: Merci Gnome

          Posté par . Évalué à  1 .

          C'est une WeTab, une tablette x86. Il y a des vidéos de la tablette comme içi

          de même que nous profitons des avantages que nous apportent les inventions d'autres, nous devrions être heureux d'avoir l'opportunité de servir les autres au moyen de nos propres inventions ;et nous devrions faire cela gratuitement et avec générosité

          • [^] # Re: Merci Gnome

            Posté par . Évalué à  2 .

            on peut l'acheter où ? Chez grosbill qui est listé comme distributeur, elle n'est plus proposée

            Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

            • [^] # Re: Merci Gnome

              Posté par . Évalué à  2 .

              Aucune idée malheureusement à l'époque je l'avais acheté sur grosbill. Il existe aussi la Janus F10T (LDLC) qui semble fonctionner sous Linux mais je n'en sais pas plus.

              de même que nous profitons des avantages que nous apportent les inventions d'autres, nous devrions être heureux d'avoir l'opportunité de servir les autres au moyen de nos propres inventions ;et nous devrions faire cela gratuitement et avec générosité

          • [^] # Re: Merci Gnome

            Posté par . Évalué à  1 .

            Hmm, ça sert à quoi une tablette x86 d'un kilo alors que pour 300 grammes de plus on a un netbook ?

            (une tablette ARM de 10 pouces, c'est plutôt de l'ordre de 600 grammes, soit dit en passant)

            • [^] # Re: Merci Gnome

              Posté par . Évalué à  1 .

              Tout dépend de l'utilisation que tu en as. Ma femme utilise la tablette parce que 95% du temps qu'elle passe sur un produit informatique c'est pour de la consultation, internet, musique, vidéo, photo. C'est donc beaucoup plus pratique dans le canapé qu'un netbook. Ensuite pour de l'édition rapide de texte ça suffit et pour vraiment travailler il y a l'ordinateur de bureau avec un vrai clavier et une vrai souris :)

              de même que nous profitons des avantages que nous apportent les inventions d'autres, nous devrions être heureux d'avoir l'opportunité de servir les autres au moyen de nos propres inventions ;et nous devrions faire cela gratuitement et avec générosité

  • # One size (fits | does not fit) all

    Posté par . Évalué à  9 . Dernière modification : le 24/08/12 à 22:09

    GNOME 4

    Les propositions sont ici :

    • […] d'aboutir à une interface ergonomique tant en tactile (de taille téléphone à tablette) qu'avec un ensemble clavier/souris.

    On note ici une différence entre l’approche de GNOME (avoir une interface utilisable partout) et celle de KDE  qui consiste à proposer plusieurs interfaces (Plasma Desktop, Plasma Netbook, Plasma Active (qui remplace Plasma Mobile)) pour les différents appareils existants qui, en interne, partagent les mêmes composants.

    • [^] # Re: One size (fits | does not fit) all

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      L'approche de KDE peut être intéressante si elle est bien automatisée (je ne le sais juste pas je ne suis pas utilisateur de KDE) mais pour le moment j'ai pas à me plaindre de GNOME Shell, c'est la première fois que je trouve une interface aussi pratique que ce sois sur desktop, laptop et netbook (et même plus pratique à n'importe quelle autre interface en général mais ça c'est purement subjectif).

      Ce que ça vaut sur tablette ça par contre, j'en ai pas la moindre idée fautre de matos adapté (comme certainement à peu près tout le mondde à l'heure actuelle).

      • [^] # Re: One size (fits | does not fit) all

        Posté par . Évalué à  5 .

        Pour utiliser Plasma-Desktop et Plasma-netbook, c'est sympa comme tout d'avoir deux « bureau » adapté à mon matériel. L'interface netbook est très adapté aux petits écrans, c'est un régal ! Par exemple par défaut les applications s'ouvrent en plein écran, il y a une activité pour rechercher ses applications, pas de menu K.

        Pour passer de l'un à l'autre, il y a une option à cocher et basta.

  • # Explication = satisfaction

    Posté par . Évalué à  3 .

    Trés intéressant l'article de John McCann. Maintenant je comprends pourquoi ils veulent supprimer le split du panneau d'affichage de nautilus (F3), c'est pour le remplacer par une autre façon de déplacer/copier des fichiers. Dans ce cas, je dis OK, si on supprime une fonctionne pour mieux l'implémenter par la suite ça me convient.
    Reste que j'utilisais aussi la vue F3 pour comparer le contenu de 2 répertoires. A moi de trouver une nouvelle façon de faire (le mieux étant d'utiliser des outils spécifiquement dédié à la comparaison de 2 dossiers), d'ailleurs, vous utilisez quoi vous pour comparer des dossiers ?
    J'aime beaucoup la façon dont se développe Gnome 3 ! On dirait que ça ça à été fait pour mon utilisation d'un pc !

    Julien_c'est_bien (y'a pas que Seb)

    • [^] # Re: Explication = satisfaction

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      d'ailleurs, vous utilisez quoi vous pour comparer des dossiers ?

      Pour les dossiers et fichiers, Meld peut peut-être te convenir.

    • [^] # Re: Explication = satisfaction

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 . Dernière modification : le 25/08/12 à 00:26

      Pour les comparaisons, Meld est plutôt sympa… Cela dit je l'utilise plus pour comparer des fichiers textes…

      Edit : J'aurais dû rafraîchir avant de commenter…

      • [^] # Re: Explication = satisfaction

        Posté par . Évalué à  1 .

        Merci à vous 2, je vais jeter un oeil

        Julien_c'est_bien (y'a pas que Seb)

        • [^] # Re: Explication = satisfaction

          Posté par . Évalué à  2 .

          Trop tard pour éditer.

          Meld est super !!!! J'avais peur qu'il s'intègre mal dans Gnome3 mais non, il reprends le thème, trop classe !
          Depuis le temps, si j'avais su…

          Trop fort la BD

          Julien_c'est_bien (y'a pas que Seb)

    • [^] # Re: Explication = satisfaction

      Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

      J'ai l'impression que lire un utilisateur de Windows ou Mac OS X satisfait des déficiences de son système.
      "It's not a bug! It's a feature!"

      Ils ont enlevé une fonctionnalité très utilisée pour la remplacer par une autre plus efficace.
      Une nouvelle fonctionnalité plus efficace, c'est bien.
      Pourquoi vouloir à tout prix empêcher les utilisateurs qui le désirent de faire comme avant, quitte à ne proposer son activation que dans les options?

      Résultat: "Tiens? Je ne peux plus comparer mes dossiers! C'est un cas pas prévu pour une utilisation normale de l'ordinateur telle que prévue par les concepteurs. Ah mais c'est pas grave, c'est moi qui doit trouver une nouvelle manière de faire!"

      Laisse-moi traduire: avant, c'était la révolution. Au début c'est dur, et petit-à-petit, on s'y fait.

      Maintenant… maintenant, tu penses devoir chercher après combien de petites applications pour te permettre de faire ce que tu faisais avant sans problème mais que les dévs de Gnome ont décidé que la plupart des gens n'en ont en fait pas besoin, alors c'est TON problème et pas le leur?

      En fait, ils me font beaucoup penser au crédo des suites bureautiques: 80% des utilisateurs utilisent 20% des fonctionnalités de suites bureautiques telles que MS Office ou LibreOffice.
      Mais là où les développeurs de ces suites savent que ce ne sont pas les mêmes 20% pour tout le monde, et du coup tout est important, les développeurs de Gnome tranchent dans le lard en quête de ces 20% de fonctionnalités qui conviendront à presque tout le monde, avec comme souci que ce minimum se doit d'être bien pensé.

      Ils vont certainement arriver à avoir une liste réduite de fonctionnalités très pratiques et bien pensées. Mais il manquera un tas de choses pour absolument tout le monde!!

      Bref, je reste sur mon KDE qui propose bien plus que ce dont j'ai besoin, mais qui a l'avantage, en couvrant le plus possible, de rarement oublier un cas de figure.

      • [^] # Re: Explication = satisfaction

        Posté par . Évalué à  1 .

        C'est un remake de la "loi" du 80/20 : 80% des gens utilisent des fonctionnalités qui sont inutiles pour 80% des gens. Ce n'est en rien contradictoire avec le fait que 80% des utilisateurs utilisent moins de 20% des fonctionnalités de leurs logiciels :)

      • [^] # Re: Explication = satisfaction

        Posté par . Évalué à  -2 .

        Pourquoi vouloir à tout prix empêcher les utilisateurs qui le désirent de faire comme avant, quitte à ne proposer son activation que dans les options?

        Pour éviter d'avoir 35 menus, 200 sous menus et 300 options comme dans KDE ?

        Bon ok je suis un peu de mauvaise foi. Mais en fait les fonctions dans Gnome sont souvent toujours là, il faut les réactiver via gconf/dconf selon la version de Gnome.

        de même que nous profitons des avantages que nous apportent les inventions d'autres, nous devrions être heureux d'avoir l'opportunité de servir les autres au moyen de nos propres inventions ;et nous devrions faire cela gratuitement et avec générosité

      • [^] # Re: Explication = satisfaction

        Posté par . Évalué à  -2 .

        Bref, je reste sur mon KDE qui propose bien plus que ce dont j'ai besoin, mais qui a l'avantage, en couvrant le plus possible, de rarement oublier un cas de figure.

        J'ai lu tout ton message mais je crois que l'essentiel est là, c'est exactement ce qui me plaît dans gnome c'est le côté épuré. J'avais essayé KDE au tout début ou j'ai commencé avec KUbuntu mais j'ai vite préféré le côté épuré de gnome.

        Concernant nautilus, je suis habitué à la touche F3 et à la touche F9 et j'aimerai bien éviter d'avoir recours à la souris pour faire qquechose que je faisais au clavier. Là on est d'accord. Ensuite dans le lien qui est indiqué dans

        Julien_c'est_bien (y'a pas que Seb)

      • [^] # Re: Explication = satisfaction

        Posté par . Évalué à  -1 .

        Bref, je reste sur mon KDE qui propose bien plus que ce dont j'ai besoin, mais qui a l'avantage, en couvrant le plus possible, de rarement oublier un cas de figure.

        J'ai lu tout ton message mais je crois que l'essentiel est là, c'est exactement ce qui me plaît dans gnome c'est le côté épuré. J'avais essayé KDE au tout début ou j'ai commencé avec KUbuntu mais j'ai vite préféré le côté épuré de gnome.

        Concernant nautilus, je suis habitué à la touche F3 et à la touche F9 et j'aimerai bien éviter d'avoir recours à la souris pour faire qquechose que je faisais au clavier.> Bref, je reste sur mon KDE qui propose bien plus que ce dont j'ai besoin, mais qui a l'avantage, en couvrant le plus possible, de rarement oublier un cas de figure.

        J'ai lu tout ton message mais je crois que l'essentiel est là, c'est exactement ce qui me plaît dans gnome c'est le côté épuré. J'avais essayé KDE au tout début ou j'ai commencé avec KUbuntu mais j'ai vite préféré le côté épuré de gnome. Si on ne pouvait pas changer de gestionnaire de bureau, ce serait problématique mais là, on peut, donc on choisis celui qu'on veut.

        Concernant nautilus, je suis habitué à la touche F3 et à la touche F9 et j'aimerai bien éviter d'avoir recours à la souris pour faire quelque chose que je faisais au clavier. Là on est d'accord. Maintenant je comprends que pour leur travail de ré-écriture, optimisation et implémentation de nouvelles fonctionnalités il doivent en passer par là. (suppression temporaire de fonctionnalités pour mieux les implémenter ensuite)

        Dans l'article en question (lien plus haut) il est aussi expliqué que le travail de recherche et d'indéxation fait dans nautilus profitera à l'ensemble de gnome. Je suis impatient de voir ça. Là on est d'accord. Ensuite dans le lien qui est indiqué dans

        Julien_c'est_bien (y'a pas que Seb)

      • [^] # Re: Explication = satisfaction

        Posté par . Évalué à  -3 .

        Bref, je reste sur mon KDE qui propose bien plus que ce dont j'ai besoin, mais qui a l'avantage, en couvrant le plus possible, de rarement oublier un cas de figure.

        J'ai lu tout ton message mais je crois que l'essentiel est là, c'est exactement ce qui me plaît dans gnome c'est le côté épuré. J'avais essayé KDE au tout début ou j'ai commencé avec KUbuntu mais j'ai vite préféré le côté épuré de gnome. Si on ne pouvait pas changer de gestionnaire de bureau, ce serait problématique mais là, on peut, donc on choisis celui qu'on veut.

        Concernant nautilus, je suis habitué à la touche F3 et à la touche F9 et j'aimerai bien éviter d'avoir recours à la souris pour faire quelque chose que je faisais au clavier. Là on est d'accord. Maintenant je comprends que pour leur travail de ré-écriture, optimisation et implémentation de nouvelles fonctionnalités il doivent en passer par là. (suppression temporaire de fonctionnalités pour mieux les implémenter ensuite)

        Dans l'article en question (lien plus haut) il est aussi expliqué que le travail de recherche et d'indéxation fait dans nautilus profitera à l'ensemble de gnome. Je suis impatient de voir ça.

        Julien_c'est_bien (y'a pas que Seb)

    • [^] # Re: Explication = satisfaction

      Posté par . Évalué à  2 .

      j'utilisais aussi la vue F3 pour comparer le contenu de 2 répertoires. A moi de trouver une nouvelle façon de faire

      Cltr+Clic sur le répertoire courant dans la barre d'arborescence ouvre une fenêtre au même endroit. C'est moins rapide, mais ça compense (un peu).

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Explication = satisfaction

      Posté par . Évalué à  -1 . Dernière modification : le 27/08/12 à 15:41

      Eh oui, certains gueulent au premier mot lu, sans chercher plus loin.

      Un évènement m'a récemment fait tiquer et me semble symptomatique des réactions épidermiques concernant Gnome 3, qui sont pour beaucoup, injustifiées.

      Le site OMG! Ubuntu! a récemment fait un billet pour présenter les changements à venir dans Nautilus, ceux qui sont mentionnés dans le billet de William Jon McCann cité dans la dépêche.

      Ce billet présentait les changements avec une description plus ou moins détaillée et la sacro-sainte capture d'écran de l'application concernée, ici, Nautilus. Et bien entendu, les devs se concentrant sur les fonctionnalités, ils n'ont que peu prêté attention au design graphique. De même pour Canonical qui n'a pas encore intégré ce nouveau Nautilus dans sa charte graphique (et apparemment ils ne veulent pas le faire, mais ce n'est pas l'objet ici).

      2 choses me choquent dans cette affaire :
      - le site OMG! Ubuntu! qui titre "New look Nautilus…" alors que le look n'est bien sur pas (encore) le sujet en version alpha,
      - tous les commentaires du billet dont beaucoup disent, en substance : "c'est moche, je vais changer de crêmerie".

      Et tout ça, sans que personne parmi les intervenants ne semble prendre un peu de recul pour dire : "ok, c'est une version alpha, laissons les devs et graphistes bosser, on verra à la sortie officielle".

      Voilà, Gnome me semble actuellement la paroisse sur laquelle il est bon de taper, comme KDE en son temps j'imagine.

      • [^] # Re: Explication = satisfaction

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        J'aimerai bien savoir ce que tu crois que les devs vont changer à la gueule de nautilus tel que dans le git… Il respecte à la lettre le look des autres applications du bureau (ce qui n'était pas le cas avant).

        Donc, il y'a de grande chance que ce soit le look final…

        • [^] # Re: Explication = satisfaction

          Posté par . Évalué à  -1 .

          Ok, je détaille.

          L'image de Nautilus qui apparaît dans le billet de OMG! Ubuntu! que je cite, est une capture réalisée avec le thème par défaut de Ubuntu, Ambiance. Bien sur, maintenant que Canonical a annoncé qu'ils ne migreraient pas sur cette version, ils ne vont pas de fouler pour améliorer les choses.

          Maintenant, côté Gnome, les choses sont différentes il me semble, puisque le thème officiel est Adwaita. Et je n'ai aucun doute que fonctionnalités et design graphique seront cohérents. Suffit d'aller voir ce billet pour constater que ça a une autre gueule que ce qui a été montré jusque là, enfin, c'est mon opinion.

  • # developpement

    Posté par (page perso) . Évalué à  -10 . Dernière modification : le 26/08/12 à 12:47

    je continue avec quelques contributeurs le developpement de gnome2,entre autres bureaux,sur mon site sqeeziste.com
    il n'y a pas de problèmes

    • [^] # Re: developpement

      Posté par (page perso) . Évalué à  -10 .

      www.squeeziste.com

      j'ajoute:

      quel est l'intérêt de gnome de developper pour le tactile alors qu'android est en train de tout bouffer
      il ont là puissance financière
      c'est bien une impasse

      avec cela de plus en plus de developpeurs travaillent a des versions de leurs softs pour cet OS

      gnome tradition

  • # Merci à l'auteur...et à Gnome

    Posté par . Évalué à  1 .

    Bonjour,
    Merci tout d'abord à l'équipe Gnome, car je suis un grand fan de leur boulot, personnellement j'adore Gnome 3.

    Et merci à l'auteur de cette dépêche qui m'a fait me sentir célèbre avec la reprise de mes commentaires par Taryn Fox !

    Et oui, je maintiens, développer pour Gnome c'est bien si on baigne déjà dedans, sinon, quelle galère !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.