L'Éducation Nationale veut pouvoir fournir des portables à tous les étudiants

Posté par . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags : aucun
0
27
juin
2004
Rien à voir
L'Éducation Nationale souhaite pouvoir fournir des PC portables à tous les étudiants pour la somme de 1€ par jour (sur 3 ans). Puisque je poste ce "scoop" sur DLFP, c'est que je souhaite souligner le fait que les portables sont fournis, en général, par défaut sous Microsoft Windows... Il serait donc bon de faire en sorte de rappeler clairement ce qu'il en est en matière de concurrence au niveaux des outils logiciels en informatiques...

En espérant que le ministère soit assez intelligent pour aller voir du coté des SuSE, Mandrake, Debian (Knoppix ?) ou encore RedHat (essayons de rester non-trollifère coté distributions, on parle de libertés là ;c)... et espérons que ceux ci aient l'intelligence de participer à l'"appel d'offre" (cf. dernier lien). Dafatfab se pose la même problématique :
"quels sont les "éditeurs de logiciels" que le gouvernement va solliciter ?

Sachant que l'offre est destinée a un public étudiant et universitaire et que le domaine Unix and Co y est le plus représenté, il serait nécessaire de demander plus de précisions sur cette offre !
Surtout, je pense que ce serait un bon moyen d'introduire du libre de manière plus "officielle" (reconnaissance par l'état des solutions alternatives).
  • # Libertés ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Et pourquoi pas avoir le choix de ne pas prendre d'os du tout ! Peut-être que c'est ce que tu voulais dire par "libertés". Dans ce cas ignorez ce commentaire.

    Tchao !
    • [^] # Re: Libertés ?

      Posté par . Évalué à 7.

      Peut-être parce que dans 95% des cas, pas d'OS dutout va se traduire par une installation sauvage de windows juste après l'acquisition...
      • [^] # Re: Libertés ?

        Posté par . Évalué à 6.

        et alors ? c'est péventif comme la guerre en irak c'est ca ?

        Tu peux bien acheter une machine a laver sans lessive et pourtant tu ne peux presque rien en faire.
        • [^] # Re: Libertés ?

          Posté par . Évalué à 5.

          machine a laver sans lessive et pourtant tu ne peux presque rien en faire
          La lessive n'est pas encore piratable que je sache.

          De plus, les étudiants, ils ont pas forcément beaucoup de sous, donc s'ils peuvent se passer de payer l'OS, et ben ils le feront, sachant qu'il ne seront pas nombreux à aller spontanément vers tux. (95% de mes potes ont un windows piraté sur leur PC qu'ils ont acheté chez un assembleur/monté eux même,sans licence).

          Et donc, oui, mettre un OS, ça peut être du préventif, pour éviter qu'il n'y ait du piratage, chose que le gvt ne veut pas encourager je pense.

          Reste à voir maintenant l'OS, c'est un autre pb.

          c'est péventif comme la guerre en irak c'est ca : troll
          • [^] # Re: Libertés ?

            Posté par . Évalué à -1.

            Tu peux très bien faire un détournement de lessive !


            ---------------> []
          • [^] # Re: Libertés ?

            Posté par . Évalué à 2.

            La lessive n'est pas encore piratable que je sache

            bof ce n'est pas si évident :

            http://www.libe.com/page.php?Article=217585(...)
          • [^] # Re: Libertés ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Bien sur c'est la misere en milieu étudiant, ils piratent leurs systemes d'exploitation, copient de la musique .mp3 et des films sur des reseaux p2p, volent leur lessive et leur savon dans les supermarchés.. mais les étudiants doivent ils etre incultes et sales ?

            La lutte contre le piratage comme argument pour l'utilisation de logiciels libres me parait un argument bien peu pertinant. Je comprend bien les avantages de logiciels libres (liberté de modification, d'adaptation et de diffusion) ils sont pour moi beaucoup plus importants qu'un respect de la légalité. Aller défendre cette légalité et plus globalement la propriété intelectuelle, ca ne m'interesse pas et je ne vois pas pourquoi payer (a travers le gouvernement et mes impots) pour la lutte contre le piratage.
    • [^] # Re: Libertés ?

      Posté par (page perso) . Évalué à -2.

      ah oui ? tu crois que c'est la gamine de 11 ans qui va s'installer toute seule sa mandrake ou son windows ??

      Tu crois que ça va être l'admin système du college (qui n'existe pas dans la majorité des cas) qui va le faire ?

      hum...
      • [^] # Re: Libertés ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Il me semble que cette offre est réservée aux étudiants, pas aux collégiens et aux lycéens.
    • [^] # Re: Libertés ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Et allez! Ça n'a pas manqué!

      T'as rien d'autre à faire que troller?

      Parce que Linux, c'est libre et pas Windows...
      Parce que choisir le libre, c'est plus éducatif.
      Parce que c'est la mission de l'éducation nationale que d'éduquer.
      Et parce qu'éduquer, ça n'est pas laisser les gens livrés à eux-mêmes sous prétexte d'une pseudo-liberté.
      Parce qu'il n'y a pas de liberté sans éducation.
  • # ca c'est de la news fraiche ...

    Posté par . Évalué à 8.

    pfff dites les gens elle a un pti moment la news ...

    j'ai fait un texte a ce sujet, une lettre au ministre (sous cc by-sa) :
    http://librium.org/~ange/doc.html#Lettre%20Min(...)
    allez y lachez vous !
  • # il est a noter aussi ...

    Posté par . Évalué à 5.

    il est a noter aussi que ce meme ministere a signe un accord cadre de cooperation avec Apple recement :
    http://linuxfr.org/comments/437184.html(...)

    alors aurons nous des portables apple ?
    • [^] # Re: il est a noter aussi ...

      Posté par . Évalué à 3.

      Ah, si nous avons des ibook, je prend tout de suite !!!

      En tout cas, note à l'auteur de cet article, : que peut-on faire pour "aider" ?
  • # De la présence des Unices dans les universités/écoles

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Sachant que l'offre est destinée à un public étudiant et universitaire et que le domaine Unix and Co y est le plus représenté

    J'aimerai bien savoir une choses : quelle est la proportion Windows/Unices dans les universités et écoles (autres que liées à l'informatique) en France.

    Un de mes amis m'a dit que les PC à la bibliothèque universitaire de Perpignan étaient passés sous Linux. Et vous, avez-vous d'autres échos de migrations ?

    espérons que ceux ci aient l'intelligence de participer à l'"appel d'offre"

    Concernant l'appel d'offre, à mon avis, ce n'est pas vraiment vers Mandrake, SuSE... qu'il faut se tourner mais vers les fournisseurs comme Dell, IBM, HP car je pense que l'Education Nationale va finir par chercher des solutions clé en main. Ces constructeurs ayant des accords serrés avec Microsoft, il faudrait que l'Eduction Nationale fasse pression pour avoir du Linux au lieu de Windows.
    • [^] # Re: De la présence des Unices dans les universités/écoles

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      J'aimerai bien savoir une choses : quelle est la proportion Windows/Unices dans les universités et écoles (autres que liées à l'informatique) en France.

      Dans mon école, l'ENSSAT pour ne pas la citer, aucun Linux "officiellement". Les PC sont sous Windows2000 et les "gros" serveurs Unix servant à faire tourner des terminaux X sont sous Compaq Tru64 et Sun Solaris...

      http://damien.pobel.fr

    • [^] # Re: De la présence des Unices dans les universités/écoles

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      A l'ENSTA, y a que du Linux partout et une dizaine de machines avec en plus du win over WMware pour faire tourner un logiciel d'electronique. Les serveurs sont soit du linux, soit du BSD il me semble.
      • [^] # Re: De la présence des Unices dans les universités/écoles

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        L'ENSTA fait figure de precurseur... à mon époque (il y a 12 ans!!) c'était deja des unix partout... sauf un mac... je n'ai fait la connaissance de windows que bien plus tard. Quel choc ce fut! Mais bon, cette école est financée par l'armée, et certain os sont preférés a d'autres pour guider les missilles et les avions ;)
        • [^] # Re: De la présence des Unices dans les universités/écoles

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          à la fac de sciences de Nantes et à l'Ireste (polytech'Nantes), tous les PC sont en double boot windows/linux (du Red Hat, de mon temps, mais ca a pu changer depuis). Les TP de C et de rezo se font tous sous Linux.

          Par contre ils ont viré récemment les vielles stations AIX et HP/UX, ainsi que les salles remplies de VT100 reliées au serveur Alpha.

          Quant à l'ENSMA à Poitiers, pas un pingouin à l'horizon ...
    • [^] # Re: De la présence des Unices dans les universités/écoles

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Un état des lieux de l'utilisation des Logiciels Libres dans quelques écoles:
      http://home.gna.org/libretudes/htdocs/promo/etat(...)
    • [^] # Re: De la présence des Unices dans les universités/écoles

      Posté par . Évalué à 3.

      Il y a des facs la migration c'est solaris -> linux :-)

      univ-reims URF Sciences exactes 1/2 solaris 1/2 win NT4

      unice departement info 90% linux RH, 15% terminaux X sur du Tru64/Solaris, serveurs linux/Tru64/Solaris (et un windows :-)

      Ca fait bien souvent longtemps qu'UNIX est implenté et c'est plutot windows qui est minoritaire (et largement).

      Personelement, ca fait 2 1/2 ans que j'ai pas eu a booter sous windows au cours de mes etudes. Autrement en premier cycle / branche proffesionalisante c'est windows.

      On peut noter que les plus oubliés sont les BSDs et c'est bien domage je trouve.
    • [^] # Re: De la présence des Unices dans les universités/écoles

      Posté par . Évalué à 2.

      À l'école polytechnique universitaire de Lille (anciennement EUDIL et à ne pas confondre avec une autre école prestigieuse) la quasi totalité des postes clients sont sous GNU/Linux, tout les serveurs le sont également. Windows reste en natif dans des salles de TPs d'électronique essentiellement à cause de logiciels n'existant que sous Windows, il est autrement accessible via vmWare.
    • [^] # Re: De la présence des Unices dans les universités/écoles

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Je suis à l'INSIA, école d'ingénieur à Paris (informatique, je sais pas si ça compte du coup).
      Dans les salles machines (là où se trouvent les postes pour les étudiants) les PC sont en dual-boot, généralement sous Linux (Debian) mais quelquefois sous Windows pour les TP de Delphi, Active Directory et autres.
      Tous les serveurs sont sous Linux (Debian aussi), y compris le serveur Samba pour gérer les authentifications et les accès aux fichiers des machines Windows.
    • [^] # Re: De la présence des Unices dans les universités/écoles

      Posté par . Évalué à 1.

      Ce qu'il faut regarder, c'est la pénétration de GNU/Linux et des logiciels libres en général ( OpenOffice , ... ) dans les services administratifs des universités !!! Et là, la situation est beaucoup moins enthousiasmante. Quelqu'un connaît-il une université dont les postes de travail des services administratifs centraux tournent sous GNU/Linux ou même utilisent OpenOfffice et/ou Mozilla sous Windows ? La résistance au changement est assez importante et rien que le passage à OpenOffice représente un énorme travail en terme de formation du personnel. Et un tel changement ne peut venir que du haut car aucun centre de ressources informatiques ne prendra le risque de faire cela de peur d'avoir les utilisateurs sur le dos ( qui trouveront par exemple, que les boutons ne sont pas à leur place sous OpenOffice, ou qu'il est plus lent que Word ) !!
      En tout cas, si des initiatives existent dans ce sens, je serais curieux de les connaître.
    • [^] # Re: De la présence des Unices dans les universités/écoles

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      J'ai un pote qui est a l'enib (à Brest): il m'a dit qu'on leur avait distribué des cd d'une knoppix custumisé auxquels ont été ajoutés une série de logiciels qu'ils utilisent pour leurs TP.
    • [^] # Re: De la présence des Unices dans les universités/écoles

      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

      Sur le campus de Jussieu, Paris :
      Paris VI : CICRP : terminaux chelou sous mandrake
      paris VII : SCRIPT : dual boot : DOS/win2000/BSD

      dans les salles de TP paris VII, j'ai jamais vu de pingouins... (et d'ailleurs, les admins réseaux du script arborent un pingouin dégommé à la fourche de diablotin... ^^ )
      My 2 cents...
  • # un euro par jour sur trois an egale 1095 euros

    Posté par . Évalué à 10.

    Le gouvernement nous présente un crédit à la consommation mais l'affaire ne semble pas intéressante si on prend le fait que le fabricant sera garanti de vendre de nombreuses machines (y vont faire du volume d'où baisse du prix).

    De plus, tout le monde n'a pas 1095 euros à dépenser en informatique dans le cadre de son cursus (vous avez dit fracture numérique).

    L'état (et les collectivités) devrait favoriser le développement des Espaces Publics Numériques (EPN) et commençait par payer des tables, des chaises et des profs aux étudiants de certaines facs.
    • [^] # Re: un euro par jour sur trois an egale 1095 euros

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Effectivement, ce propos est intéressant : je viens d'aller faire un tour sur un constructeur de portable offrant ses services en ligne ainsi que chez une "grande surface" en ligne.
      On y trouve des portables équipés en WiFi pour 870€ jusqu'à 1100€ (Celeron mobile 2,2GHz, 256Mo RAM, 30Go disque dur et lecteur DVD) livrés avec malheureusement Windows XP et Works. On peut obtenir des crédits commençant à 26€ par mois jusqu'à 36€/mois! Attention toutefois, pour les achats en ligne il faut compter environ 70-80€ de frais de port.
      On peut même y trouver un Mac pour 1099€! Bon il est pas WiFi mais Bluetooth...
      Bref cela semble qu'un effet d'annonce ... à moins que...
      L'article de ZDnet précise ceci " Il indique par ailleurs que les étudiants qui opteront pour cette offre bénéficieront également d'«un abonnement gratuit [à l'internet] haut débit sur leur campus équipé en Wi-Fi»." (http://www.zdnet.fr/actualites/technologie/0,39020809,39157907,00.h(...))
      On peut donc y voir un petit avantage financier, c'est qu'il n'y a pas besoin de débourser 15 ou 30€ par mois supplémentaire pour Internet...

      Jean-Christophe
  • # Mauvaise pioche

    Posté par . Évalué à 8.

    Pourquoi est-il nécessaire qu'il y ait d'un appel d'offre pour équiper ces ordinateurs ? Tout simplement parce que c'est avec l'argent public que ces portables seront initialement payés. Évidemment, le gouvernement a tout à y gagner et les contribuables que nous sommes aussi : soit Microsoft propose un gros volume pour vraiment vraiment "pas cher", soit les systèmes d'exploitation libres sont utilisés car les éditeurs proposent des solution au moins 10 fois moins chères (et libre de surcroît). Ce n'est pas en s'équipant chez l'éditeur le plus cher que le gouvernement respectera ses promesses de baisse d'impôt, et d'ailleur il a même révu d'y rennoncer (1) ...

    Quand à pré-installer Windows, il est évident que ça va le privilégier auprès des gens : une personne qui n'a connu que Windows et qui n'est pas sensibilisée Logiciel Libre a beaucoup plus de chance d'utiliser Windows plus tard lors de l'acquisition d'un ordinateur. Si c'est de cette façon que le gouvernement français, et l'Europe en général, veulent privilégier le Logiciel Libre et assurer l'indépendance technologique vie à vie d'un éditeur, ils viennent de se tirer une balle dans les deux pieds.

    Enfin, personnellement, je ne trouve très malin de s'équiper chez une société qui a fait l'objet d'un enquête pour pratique anti-concurrentielle par la Commision Européenne et qui a été condamnée, bien que la sanction ait été récemment suspendue (2). D'une part, le gouvernement agit à contre-pied de la logique européenne en démocratisant Windows auprès de l'étudiant, sachant que pour beaucoup, ce sera leur premier contact informatique. D'autre part, à l'heure ou l'interopérabilité est un dans les discours de la Commission Européenne et du gouvernement français, se lier à un éditeur propriétaire, qui plus est contre le Logiciel Libre et les solutions alternatives, est loin d'être judicieux.


    (1) http://www.tageblatt.lu/edition/article.asp?ArticleId=23557(...)
    (2) http://fr.news.yahoo.com/040627/85/3xu7f.html(...)

    « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

    • [^] # Re: Mauvaise pioche

      Posté par . Évalué à -2.

      (1) http://www.tageblatt.lu/edition/article.asp?ArticleId=23557(...(...))

      Ho un luxembourgeois (ou un frontalier ? ;)

      Ca fait chaud au coeur

      [-1]
      • [^] # Re: Mauvaise pioche

        Posté par . Évalué à 2.

        Pas vraiment. Question chaleur, je suis du sud de la France, donc sur ce point, tu n'as pas tout à fait tord :) Mais si je suis tombé sur cet article, c'est tout simplement que je consulte plusieurs sources d'informations concernant l'actualité afin d'avoir plusieurs sons de cloche et m'approcher de l'information initiale (pour me faire une idée de la véracité de l'information ou pour la compléter). C'est presque une nécessité de nos jours si on veut bien se tenir informé, surtout sur les sujets d'actualité internationaux (mais pas uniquement).

        C'est un des principaux avantages d'Internet : diversifier ses sources d'information et ne pas rester cantonné à une seule source d'information, aussi populaire soit-elle. De ce point de vue là, Internet surpasse les chaînes d'informations nationales (aussi c'est très rare que je regarde les journaux télévisés français). À l'heure où les gouvernements diabolisent Internet afin de le réguler (1) (tout en ayant conscience évidemment qu'il échappe relativement à leur contrôle), il est important de donner cette bonne image d'Internet : vouloir tronçonner un arbre parce qu'une branche pourrie, c'est probablement la chose la plus absurde qu'il m'ait été donné d'entendre.

        Si je suis tombé sur cet article, c'est que je consulte l'actualité en partie sur GoogleNews qui a l'avantage de présenter un sujet d'actualité avec tous les liens relatifs. Ça permet d'éviter la recher manuelle et allège grandement la navigation en quête d'informations. Et là encore, par la pertinence et ce côté pratique, on peut sans hésiter dire que Google a une fois de plus innové.

        Pour l'actualité internationale, il y a http://news.google.com(...) et pour l'actualité en français, il y a http://news.google.fr.(...) Et même le Luxembourg n'a pa été oublié avec http://news.google.lu(...) :)

        (1) http://fr.news.yahoo.com/040627/5/3xu4z.html(...)

        « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

    • [^] # Re: Mauvaise pioche

      Posté par . Évalué à 0.

      Hé ! Oh ! faut arrêter les délires de persécution par le gouvernement !

      L'offre dont il est question est la suivante : des constructeurs proposent des ordinateurs portables, qui seront achetés à crédit par des étudiants. Le gouvernement offre le crédit et ça s'arrête là.

      Autrement dit, les petits étudiants vont se voir proposer les machines que les constructeurs qui vont participer à l'opération proposent à tout le monde. C'est pas le gouvernement qui va imposer Windows ou quelque système que ce soit, mais les constructeurs.

      Bref, le vrai débat existe depuis un bon bout de temps : quand est-ce que les constructeurs vont enfin nous laisser le choix de l'OS installé sur les machines qu'ils vendent. Rien de nouveau sous le soleil.

      Évidemment, je souhaite comme beaucoup d'entre nous que les constructeurs acceptent de fournir des machines avec le choix de l'OS (ou sans OS du tout). Mais l'offre actuelle du gouvernement auprès des étudiants n'a rien à voir là dedans.
      • [^] # Re: Mauvaise pioche

        Posté par . Évalué à 2.

        > Hé ! Oh ! faut arrêter les délires de persécution par le gouvernement !

        À aucun moment je ne dis que le gouvernement persécute qui que ce soit. Je me permets de critiquer leur choix qui ne me paraît, en tant que citoyen, pas petinent tant sur la finalité que sur le moyen. J'espère que je peux tout de même continuer à donner mon avis sans pour autant être accuser de délire de persécution !

        > C'est pas le gouvernement qui va imposer Windows ou quelque système que ce soit, mais les constructeurs.

        Justement, d'où l'utilité d'un appel d'offre, surtout lorsque ça concerne l'argent public et les contribuables. Et le choix n'est pas que financier. Dans tous les cas, un appel d'offre n'éviterait pas forcément Microsoft (qui peut proposer des prix beaucoup plus bas vu l'enjeu stratégique), mais il permet de s'assurer que les éditeurs seront mis en concurrence afin de proposer les meilleurs prix et éviter ainsi de gaspiller de l'argent public dans des solutions coûteuses - à l'heure où on nous ressasse que le gouvernement doit faire des économies, je pense que c'est la moindre des choses. Sans compter que, pour un gouvernement de droite, je pense que ce n'est tout de même pas paradoxal que de se soumettre aux lois du marché !

        « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

        • [^] # Re: Mauvaise pioche

          Posté par . Évalué à 2.

          Je me permets de critiquer leur choix qui ne me paraît, en tant que citoyen, pas pertinent tant sur la finalité que sur le moyen.

          Justement, il n'ya a aucun choix ! Ce qui est offert, c'est un crédit et point. Ce sont les constructeurs qui vont choisir de participer à l'opération ; le gouvernement ne fait pas vraiment de choix.


          J'espère que je peux tout de même continuer à donner mon avis sans pour autant être accuser de délire de persécution !

          Toutes mes excuses, c'est vrai que j'y suis allé un peu fort. D'autant plus que je suis globalement de ton avis. Je veux que les constructeurs donnent le choix de l'OS. Je veux que ce choix rentre en considération dans le cadre d'appels d'offre. Mais sur l'exemple du portable étudiant, il n'y a pas d'appel d'offre, juste un crédit pour relancer une énième fois la consommation.

          Je devais pas être très réveillé. En somme, tu aurais juste souhaité qu'il y ait un appel d'offre et que le critère de l'OS rentre en compte. Et en fait on est d'accord, et je tournerais sept fois ma langue dans ma bouche la prochaine fois.
          • [^] # Re: Mauvaise pioche

            Posté par . Évalué à 3.

            Il ne faut pas se leurrer.
            Même si le gouvernement ne fait qu'offrir le crédit, c'est aussi à lui de choisir le fournisseur. (l'étudiant ne recevra pas un chéque en blanc à utiliser à la FNAC, mais bien directement son portable aprés avoir "signé" le contrat qui le lie à l'état)
            C'est le gouvernement qui va payer les portables en faisant une avance aux étudiants.
            Ce que l'on appelle un marché (ou appel d'offre) fait entrer en concurrence la majorité des fournisseurs disponibles, et permet d'obtenir la meilleure offre possible, tant économiquement que techniquement.

            Connaissant Microsoft, une grosse ristourne rendra Windows plus qu'intéressant par rapport aux logiciels libres.. Même si philosophiquement, les logiciels libres sont le meilleur parti, les décideurs politiques n'ont pas très souvent les connaissances suffisantes pour trancher sur ce point.
            • [^] # Re: Mauvaise pioche

              Posté par . Évalué à 3.

              Un appel d'offre donne beaucoup de pouvoir a celui qui le propose (et surtout quand y a beaucoup de fric a la clé).

              Donc, dans les contraintes de cet appel d'offre, L'ETAT POSE LUI-MEME ses contraintes...
              Et donc dans un soucis englobant economie/etudiant/fracture numerique/autre, il serait bien qu'il y ai quelque chose comme :

              " art 52 : l'offre logicielle devra presenter un ensemble homogene de securité, stabilité et d'ouverture tout en ayant un attrait économique, blabla..."
              bref, pure invention dans le cas présent mais ca , c'est l'etat qui le decide.
              • [^] # Re: Mauvaise pioche

                Posté par . Évalué à 1.

                Je ne sais pas où vous avez vu qu'il y avait un appel d'offre de la part de l'Etat ... Je n'ai pas non plus vu que l'Etat achetait des ordinateurs ou proposait un crédit. Je cite l'interview de Fillon dans l'article des Echos: "Dès septembre, nous proposerons, en partenariat avec les constructeurs, les éditeurs de logiciels, les banques et les universités, à chaque étudiant d'acheter un ordinateur portable à crédit, pour 1 euro par jour."

                A mon avis s'il y a appel d'offre, il doit être public depuis longtemps vu les sommes et les volumes mis en jeu...
  • # Et en cas de virus ?

    Posté par . Évalué à 2.

    hein ?
    Que se passera-t-il quand un étudiant rapportera son PC en disant "il ne marche plus", à cause d'un virus ?

    Même avec un anti-virus, évidemment pas toujours à jour, l'étudiant aura qqs problèmes... Au fond, pour les gens qui n'ont pas de PC, donc pas d'expérience, le risque est gigantesque... Tous se feront infecter une fois par an...

    Qui remettra les PC en état de marche ?
    Les étudiants auront-ils des CD de Windows + Office pour se débrouiller seuls (euh... Le PC aura-t-il un graveur ? juste pour savoir...)
    Les étudiants devront-ils aller voir l'Admin de leur université ?

    Que diront-ils quand leur thèse presque finie aura été perdue, là, d'un coup, à cause d'un tour rapide sur Internet ???

    Hi hi... Moi, je trouve que c'est plutôt de la pub anti-Windows...

    Je crois que je vais essayer... Ma femme est étudiante, alors on va lire les contrats et jouer un peu...
  • # Linux est-il prêt pour le desktop de Monsieur Toutlemonde?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Bonjour,

    Si effectivement des acteurs du libre participe à l'appel d'offre c'est une bonne chose, mais je pense que Linux n'est pas prêt pour le desktop de Monsieur Toutlemonde à moins d'avoir quelqu'un qui s'y connait sous la main.
    Et c'est là où je pense que cela posera problème. Dans une université scientifique je pense qu'il y a suffisament de geek (i-e passionné d'info) pour aider les autres si c'est un système Linux. Dans les autres universités - Droit, Lettres, etc. - je pense que ce sera beaucoup plus dur!
    Bref, étrangement - bien que je conseille à mon entourage et au travail l'adoption de Linux - je ne le conseillerai pas dans cet environnement!
    Par contre il ne faut pas occulter les autres projets libre que Linux. Si ces portables sont livrés avec Windows, mais que pour la suite Office il y a OpenOffice, et que Mozilla est installé par défaut! Alors là j'approuve. De même, si des outils tel que The Gimp y sont préinstallés, cela ne peut que faire du bien pour développer le Libre en général.
    Je pense même qu'une conversion ultérieure à Linux n'en sera que plus facile, les gens y retrouveront les mêmes logiciels et garderont donc une bonne part de leurs habitudes!

    PS: pour moi le principal défaut de Linux pour Monsieur Toutlemonde (et non pour moi qui trouve là un sérieux avantage) c'est la gestion des droits utilisateurs. Sous XP tu passes tout le monde en admin sinon tu es partis pour une bonne prise de tête, et là tout marche et les utilisateurs lambdas sont content (sauf que ton système et vachement vulnérable, mais bon c'est Windows...) Sous Linux/UNIX, la gestion des utilisateurs est bien meilleur (les logiciels sont fait pour en tenir compte aussi!) mais il faut passer root pour pouvoir installer quoique ce soit pour tous les users, ce qui peut faire peur à plus d'un je pense! Et de plus tu ne peux pas faire n'importe quoi ==> l'utilisateur lambda ne comprendra pas (à moins de s'y intéresser...) et se bloquera.
    De plus l'installation de périfériques externes n'est toujours pas aussi simple que sous Windows bien que depuis 1996 (date de ma première installation de Linux) les choses se soient améliorées d'une manière fulgurante sous Linux, et aussi sous Windows d'ailleurs, quel galère les périf ISA sous Win95!!!!

    Jean-Christophe
    • [^] # Re: Linux est-il prêt pour le desktop de Monsieur Toutlemonde?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      cette problématique de droits utilisateurs est la même pour les possesseurs de Mac qui tournent sur noyau Unix et ma foi, je n'ai quasiment jamais entendu un possesseur de Mac raler contre cette contrainte.
      • [^] # Re: Linux est-il prêt pour le desktop de Monsieur Toutlemonde?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Effectivement, il faudrait savoir comment cela est géré sous Mac. Ne connaissant malheureusement personne ayant un Mac dans mon entourage, je ne saurais en dire plus.
        Mais par rapport à mon expérience avec les personnes autour de moi, ils ne comprennent pas l'utilité de la sécurité sur leur PC sachant que la plus part en plus se sont déjà fait infecter par un vers...
        En général, ses personnes sont peu sensible à cet aspect et ne veulent pas perdre de temps à comprendre comment marche la sécurité sur leur machine, elles veulent pouvoir faire ce qu'elles ont envi sans avoir à être bloquées pour des histoires de droit d'accès.

        Il faudrait demander comment sont gérés les droits sur Mac (y-at'il une surcouche à la gestion BSD par exemple?) et est-ce que cela convient à un utilisateur lambda. Quelqu'un aurait-il cette info?

        Jean-Christophe
        • [^] # Re: Linux est-il prêt pour le desktop de Monsieur Toutlemonde?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Il faudrait demander comment sont gérés les droits sur Mac (y-at'il une surcouche à la gestion BSD par exemple?) et est-ce que cela convient à un utilisateur lambda. Quelqu'un aurait-il cette info?


          Sur Mac le leitmotiv c'est "facilité d'utilisation".

          Donc par défaut t'a des droits user mais tu peux administrer ta machine avec ces droits user pour les opérations courantes (résolution écran; écran de veille....etc etc)

          il me semble que c'est un bon compromis car tu peux faire les modifs courantes sans te prendre la tête mais le reste est sécurisé.
    • [^] # Re: Linux est-il prêt pour le desktop de Monsieur Toutlemonde?

      Posté par . Évalué à 5.

      Oh ben tu sais, cette question a déjà largement été débattue sur ce site (par exemple à propos des portables mis à disposition de lycéens dans je ne sais plus quelle région), tournée dans tous les sens et trollée jusqu'à épuisement d'idée.

      Jusqu'il y a peu, je pensais également que Linux n'était sûrement pas prêt vu comment j'ai galéré à plusieurs moments pour faire certaines choses (configurer un winmodem, installer certains logiciels, etc.).

      Mon point de vue commence à changer radicalement, mais je vais y revenir. Dans le cadre qui nous intéresse ici, on peut établir comme acquis les points suivants, dans le cas où on suppose que Linux est installé sur le portable :

      - le matériel est reconnu parce que le modèle de portable a été choisi sachant que Linux serait installé dessus.
      - la distribution sélectionnée est capable de configurer ce matériel automatiquement (soit déjà pris en compte par la distrib, soit celle-ci est mise à jour, soit un add-on est développé exprès (genre un script perl/python-gtk)).
      - il est possible de faire un cd de récupération capable d'installer la distrib et tout configurer comme au premier jour automatiquement (en plus l'utilisateur garde son /home dans l'opération).

      Donc, on peut dire que le portable est parfaitement fonctionnel, aucun problème à ce niveau.

      Revenons donc à mon expérience perso (faillible et subjective je le sais). J'ai mis, depuis à peu près un mois, le pc familial sous linux debian sid (en attendant le nouveau hd, suite à la mort de l'ancien, mais c'est une autre histoire) avec gnome 2.6.

      Depuis, les membres de ma famille et quelques ami(e)s ont utilisé occasionnellement cette machine. Et bien, je dois dire que j'ai été surpris. Pas un, et pourtant il n'y avait aucun pro-informatique, ne s'est retrouvé bloqué dans l'utilisation journalière. Je n'ai pas eu à intervenir sauf pour des explications générales sur Linux (chacun a son compte, on peut ajouter des applets comme ceci, pour installer un programme on va dans aptitude, on met à jour, et on choisis, etc.). Moi je trouve le bureau gnome un peu simple a mon gout, mais je dois dire qu'il est drôlement efficace. On peut tout faire au glisser-déposer sans avoir à réfléchir. Aucun problème avec les clefs usb (ou c'est comme sous windows, faut démonter le périphérique n'oubliez pas).

      La seule partie "difficile" a été de choisir les programmes à installer de base pour avoir un système complet et fonctionnel .. et drôlement rapide.

      Après bien sûr, il y a le problème des jeux, mais c'est bien un portable pour bosser non (et puis il y a quelques jeux accrocheurs dans les sources debian)

      En conclusion : honnêtement, pour juger si un système est prêt pour le desktop, installez le de manière à être le plus fonctionnel possible, et laissez les utilisateurs (ceux qui utilisent l'outil informatique sans plus) juger à votre place. Comme moi, vous serez surpris du résultat. Moi, j'apprends même des astuces que je ne connaissais pas, probablement parce que je suis limité par ma vision des outils informatiques.
      • [^] # Re: Linux est-il prêt pour le desktop de Monsieur Toutlemonde?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        J'abonde dans ton sens...

        Moi aussi j'avais le sentiment que ce n'était pas encore Ok pour que je bascule entièrement sous Linux certaines personnes de mon entourage...

        Tenez vous bien : Après avoir mis en place "à titre expérimental" des postes sous GNU dans une asso de musique (donc pas directement lié aux LL), il ne s'est pas passé deux heures avant que quelques utilisateurs découvrent de nouvelles astuces que j'ai trouvé fort intéressantes...

        Meme pas un mois plus tard, un LUG a été mis en place, et les Linuxiens se comptent désormais par dizaines... Et ce, sans une seule intervention d'un "rootard", puisque les deux Linuxiens les plus expérimentés nous somme partis loin à cause du boulot...


        Ma conclusion : Faites une bone action : offrez des knoppix, expliquez au gens comment se documenter (donc sans faire tout le boulot à leur place)... Laissez mijoter. la sauce ne tarde généralement pas à prendre...
        • [^] # Re: Linux est-il prêt pour le desktop de Monsieur Toutlemonde?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Toutes vos réponses sont bien intéressantes.

          J'avais il y a environ 2 ans tenté de convertir ma copine à Linux sans grand succès. Maintenant, elle a compris que Mozilla était très bien et elle l'a mis en navigateur par défaut, elle utilise encore outlook express pour sa messagerie, mais elle hésite depuis quelques temps à passer sous mozilla aussi.
          Quand elle aura fait le pas vers openoffice, je pense qu'elle sera mûre pour tenter Linux alors :-) il faudra que je ré-essaye.
          Mais là où vos points de vues sont les plus intéressants, c'est que apparement des utilisateurs complètement étranger à l'info se sont mis quand même à Linux et ce sans soucis. Je vais donc revoir ma copie et essayer chez mes parents de leur montrer le système alors, comme vous le préciser, je vais commencer d'abord par une Knoppix. :-)
          merci

          PS: mon frangin est fanatique de musique (classique, il est pianiste), quel logiciel as-tu mis à dispo de cette association pour les aider en musique?

          Jean-Christophe
          • [^] # Re: Linux est-il prêt pour le desktop de Monsieur Toutlemonde?

            Posté par . Évalué à 3.

            Bien sûr, chaque expérience est différente. Mais n'oublie pas les suppositions que j'ai faite et qu'il faut à mon sens respecter pour une migration réussie :

            - public non pro-informatique. J'entends par là que la personne qui connaît (ou crois connaître) déjà bien un système ne pourra pas être migré de force.

            - matériel entièrement fonctionnel : tout ce qui est connecté à l'ordinateur doit fontionner.

            - configuration soignée : tout ce qui est installé fonctionne. Pas de boutons "inutiles" ou de logiciels version alpha perturbateurs. L'interface graphique est soignée aux petits oignons. Pour ma part, par exemple, j'ai passé un peu de temps à ajouter des icônes vers diverses applications (télé, jeux, etc.) dans la barre de gnome, choisi un thème pour le bureau et même modifié un thème gdm et ajouté les photos de chacun pour le gestionnaire de connection.

            Certains diront que c'est biaiser l'expérience que de mâcher tout le travail à l'utilisateur, mais c'est également l'amener à Linux dans les meilleurs conditions possibles. De plus, seule une personne motivée par le système en lui-même (et aimant la "bidouille") accepte de passer du temps à configurer son système. La plupart des utilisateurs veulent un outil fonctionnel point. Monter le moteur eux-même ne les intéressent pas.

            Je pense que, puisque les constructeurs biaisent l'image de Linux en ne fournissant que peu de pilotes, j'ai le droit de faire de même en préconfigurant et customisant le système. Le problème des périphériques, c'est la principale cause d'échec et de retour à Windows, je pense.

            Pour revenir à ta phrase sur les non-informaticiens, une copine qui a utilisé l'ordinateur une ou deux fois m'a dit, quand je lui ai demandé son point de vue sur le sujet, qu'elle s'en foutait que l'ordi soit sous linux (je venais de lui expliquer pourquoi l'interface était un peu différente) ou sous Windows, du moment que ca marchait : elle pouvait aller sur le net, ouvrir son document Word, voir la préview du dernier film sur allo ciné, regarder un dvd, ou encore jouer aux derniers petits jeux flash en vogue.

            Un dernier point, je pense qu'il ne faut pas vouloir tout montrer trop vite et savoir distiller les informations petit à petit, au rythme de l'utilisateur.

            côté musique, j'utilise également des logiciels de ce type sous Linux. Peut-être pourrais-tu préciser besoin de ton frère ? Les applications possibles sont importantes, de la synthèe de son à l'enregistrement audionumérique en passant par les analyses spectrales et l'édition de partitions :-)
          • [^] # Re: Linux est-il prêt pour le desktop de Monsieur Toutlemonde?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            PS: mon frangin est fanatique de musique (classique, il est pianiste), quel logiciel as-tu mis à dispo de cette association pour les aider en musique?

            Comme je l'ai pas précisé auparavant, je n'ai pas mis de logiciel spécifique... Je leur ai juste montré comment chercher de nouveaux outils, les installer, et si nécessaire les désinstaller...

            Apparament, au niveau musical, la "killer'app" qui a le plus de succès auprès des profs est Lilypond... Quand on pense que c'est un Latex-like orienté partition, je suis bien content de n'etre venu avec aucun a-priori (trop technique, pas assez technique beau/pas beau, etc...)

            ceituna

            BTW : Un des profs m'a parlé de http://www.linuxmusician.com/(...) Je ne sais pas ce que ca vaut, je te laisse regarder...

            PS : Un bonjour à tous ceux de l'asso qui lisent ces pages... Il m'a semblé comprendre qu'il n'y en avait pas qu'1 ou 2 mais beaucoup plus...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.