Librem 13, l’espoir d’avoir un jour un ordinateur libre

Posté par . Édité par M5oul, Florent Zara, Yves Bourguignon, Benoît Sibaud, ZeroHeure et vpinon. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
34
19
août
2015
Matériel

Aujourd’hui, un nombre considérable d’ordinateurs sont conçus sans prendre en compte les libertés individuelles et enfreignent la vie privée de l’utilisateur. Depuis d'ingénieuses portes dérobées installées dans les micrologiciels embarqués dans les puces électroniques jusqu’aux modules propriétaires intégrés au noyau de nos systèmes d’exploitation, les menaces sont nombreuses. Les stratégies pour s’en prémunir étant devenues un sujet majeur au sein des communautés promouvant le logiciel libre, la question sur le matériel à choisir est plus que jamais d’actualité.

C’est dans ce contexte qu’est né le projet Purism, ayant pour objectif de fournir des ordinateurs portables respectueux de la vie privée, de la liberté et de la sécurité des utilisateurs.

Sommaire

Historique

Malgré l’existence d’une multitude de boîtiers totalement libres sur le marché, les solutions pour ordinateurs portables s’offrant à nous demeurent très limitées. Face à une concurrence tenace, maintenue par un cercle fermé de constructeurs non soucieux des libertés individuelles, et prisonniers de leurs accords financiers mutuels, la FSF (Free Software Foundation) peine à promouvoir le libre au-delà des limites des solutions logicielles. En conséquence, les compromis entre ergonomie, puissance et prix sont devenus coutumiers pour la plupart d’entre nous.

Pour autant, des alternatives ont vu le jour. Le projet Gluglug du Minifree (Ministry of Freedom) propose ainsi, depuis le 29 janvier 2015, un nouvel ordinateur certifié RYF. Il s’agit du Libreboot x200, un Thinkpad x200 modifié de façon à échapper aux abus auxquels nous pourrions être confrontés avec d’autres produits informatiques. Le micrologiciel BIOS a été soigneusement remplacé par un logiciel libre, Coreboot, offrant l’assurance d’une protection dès la mise sous tension de l’ordinateur. Le système d’exploitation Trisquel GNU/Linux y est également installé par défaut. Il s’agit d’une distribution GNU/Linux constituée exclusivement de logiciels libres, et soutenue à ce titre par la FSF.

Néanmoins, il ne s’agit que d’une solution basée sur du matériel vieillissant et ne bénéficiant pas des dernières avancées technologiques matérielles. C’est la raison pour laquelle le projet Purism fut lancé courant 2014. L’objectif de Purism serait de remplacer tous les bits propriétaires identifiables sur un ordinateur portable par des logiciels exclusivement libres. Il ne s’agirait pas ici de se contenter d’un système d'exploitation libre comme un certain nombre de fournisseurs, mais de choisir un matériel spécifique qui puisse fonctionner sur GNU/Linux avec des pilotes libres purs au point de remplacer les BIOS/UEFI fermés avec Coreboot. Ce combat permanent, soutenu vigoureusement par Richard Stallman, nous projette d’emblée dans un avenir meilleur, où les logiciels libres pourront remplacer l’intégralité des logiciels propriétaires.

Caractéristiques matérielles

Le Librem 13 est le premier ordinateur portable haut de gamme où l’utilisateur détient le contrôle et une complète visibilité sur son système. Bien que le bootloader, le noyau du système d’exploitation et toutes les applications logicielles soient des logiciels totalement libres et gratuit, le BIOS qui utilise les codes de Coreboot, dispose à l’heure actuelle, toujours d’un binaire développé par Intel, appelé FSP. Tandis que les efforts de l’équipe du projet se concentrent sur cette partie du BIOS non libre, le Librem sera le premier ordinateur portable jamais fabriqué avec un processeur Intel moderne exécutant du code non signé par le BIOS. L’équipe travaille également sur les micrologiciels embarqués dans les puces électroniques des contrôleurs des disques de stockage dur et flash. Les deux cartes réseaux, filaire et Wi-Fi, sont accompagnées également des pilotes logiciels libres et gratuits.

L’entreprise Purism fabrique elle-même la carte mère, et la sérigraphie du clavier. De plus, il est également intéressant de noter qu’il s’agit d’un des seuls ultra-portables du marché proposant une configuration évolutive. Tous les composants sont facilement remplaçables après avoir dévissé l’arrière du boîtier. Et pour les plus paranoïaques d’entre nous, des commutateurs matériels sont proposés en option, afin de rendre indisponibles à la demande, le micro, la caméra ainsi que la carte réseau sans fil.

  • Écran : dalle IPS mate de 13.3” d’une résolution maximale de 1 920 × 1 080
  • Processeur : Intel i5 avec 2 cœurs (4 threads) cadencés à 2,2 GHz
  • Carte graphique : Intel HD Graphics 5500
  • Mémoire vive : 4 Go (jusqu’à 16 Go en option)
  • Stockage : 500 Go HD (jusqu’à 1 To HD ou 1 To SSD)
  • Carte réseau sans-fil (ath9k) : 802.11n Wi-Fi
  • Carte réseau filaire (r8169)
  • Caméra : 720p
  • Batterie : 48 Wh lithium-ion polymère, jusqu’à 8 h d’autonomie
  • Adaptateur secteur : 45 W disponible dans les versions US, EU et UK
  • Connectique :
    • 1 × port USB 3.0
    • 1 × port USB 2.0
    • 1 × port HDMI
    • 1 × port RJ45 de type Pop-Down
    • 1 × port jack
    • 1 × fente pour carte SDXC
  • Système d’exploitation : Purism PureOS 64-bit
  • Commutateurs matériels pour la carte réseau sans fil et la caméra (en option)
  • Clavier étendu dans une variété de langues, bépo.
  • Corps du boîtier en aluminium
  • Dimensions : 325 mm × 219 mm × 18 mm
  • Poids : 1,4 kg

Caractéristiques logicielles

Livré avec le système d’exploitation PureOS préinstallé, l’ordinateur portable embarque uniquement des logiciels choisis pour avoir la particularité de respecter les recommandations du logiciel libre. Les deux cartes réseaux, filaire et sans fil, sont donc accompagnées de pilotes logiciels totalement libre et gratuit. PureOS est un système d’exploitation basé sur la distribution Trisquel GNU/Linux soutenue par la FSF, dont le noyau est exempté de tout code binaire propriétaire, comme cela ne pourrait pas être le cas sur une distribution comme Debian. Il s’agit de mesures strictes visant à protéger l’utilisateur de tentatives de détournements que pourrait s’accorder certaines entreprises commerciales développant leurs propres pilotes matériels. Actuellement, seul le dossier /home est chiffré par défaut afin de simplifier, selon Purism, les démarches pour les utilisateurs, et éliminer ainsi les contraintes qui seraient liés au chiffrement global de l’ensemble de l’espace de stockage.

Cette distribution embarque également des outils visant à protéger la vie privée des usagers, comme un navigateur web qui n’est autre qu’une version modifiée de Firefox incluant des modules comme Privacy Badger ou encore HTTPS-Everywhere. Des utilitaires basés sur le projet TOR sont également installés, auprès du reste des applications de bureautique, avec notamment des outils pour le dessin, le traitement de texte, les présentations, les activités multimédias, la gestion des mails… L’ensemble étant associé à l’environnement de bureau GNOME 3 de façon à rendre plus conviviale l’utilisation de l’ordinateur et faciliter ainsi la migration de certains utilisateurs.

Critiques autour du projet

Le projet n’attire pas que des louanges de la part de la communauté du libre. Un certain nombre de critiques sont apparues. Citons notamment :

Aussi, il est important de garder à l’esprit que certaines personnes travaillant depuis un moment sur la réécriture des binaires bas niveau émettent eux-mêmes de gros doutes sur l’accomplissement de leurs travaux.

Conclusion

En définitive, le Librem 13 marierait le meilleur du logiciel libre avec les meilleurs composants matériels du marché, tout en proposant un design élégant et une qualité d’assemblage s’approchant de ce qui se fait de mieux. Le Librem 13 semble donc être l’un des seuls ordinateurs portables modernes qui nous propose l’assurance de défendre du mieux possible nos idéaux de confidentialité, de sécurité et d’ouverture.

Cependant, il est important de garder à l’esprit que le projet n’en est qu’à ses débuts, et que le meilleur est à venir. Il va de soi qu’il est important que la communauté se mobilise, par un soutien financier depuis la plateforme de financement participatif CrowdSupply, assurément, mais également par une participation aux discussions et phases de développement de Coreboot.

  • # Librem is just as free as any other laptop on the market with GNU/Linux

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Il va de soi qu’il est important que la communauté se mobilise, par un soutien financier

    il ne va pas de soi du tout. Surtout quand on lit le premier lien critique.

    • [^] # Re: Librem is just as free as any other laptop on the market with GNU/Linux

      Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 19/08/15 à 08:43.

      Résumons l'article pour nos amis non anglophones: lors de la gestation du projet, celui-ci avait attiré l'attention de l'auteur … pour son manque de sérieux: notre auteur se présente comme spécialiste des firmwares et sait bien que certains d'entre eux sont difficilement remplaçables puisque les puces qui les exécutent attendent une signature cryptographique d'Intel. À cette époque le projet mentionne, outre Intel, un chip Nvidia, société pas spécialement connu pour son amour des firmwares libres. La période de levée de fonds arrivant à échéance, le projet a tout bonnement renoncé à remplacer les firmwares critiques par des versions libres: ce que propose donc la société n'est qu'un ordinateur portable avec un OS libre: on est bien loin de l'excitante innovation promise par le projet puisque ce genre de choses existe de puis plus d'une dizaine d'années.

      • [^] # Re: Librem is just as free as any other laptop on the market with GNU/Linux

        Posté par . Évalué à 8.

        Et quand on lit les commentaires, on a une toute autre histoire.

        Bref, le message est confus, et il vaut mieux se méfier, que ce soit par rapport à ce blog ou par rapport au projet…

        "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

      • [^] # Re: Librem is just as free as any other laptop on the market with GNU/Linux

        Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 19/08/15 à 22:43.

        En gros Purims nous propose :

        • un pc haut de gamme normal
        • des prix que même Apple n'ose faire, et qui ne peuvent être expliqués par la seule rareté de fabrication (exemple : 350€ la batterie supplémentaire)
        • une bonne tranche de rigolade lorsqu'il y a qq jours à peine ils claironnent « purism has spi and ec », sur un "open blog" sur le site du projet coreboot (on attends le post suivant où ils découvrent le spi-0 & le spi-1)

        -> Cependant il est probable que ce projet ne se soit pas rendu compte de l'ampleur de la tâche, et de l'impact de l'annonce "firmware libre". Gardons en une réelle volonté de proposer un PC avec un O.S. libre. C'est très bien. Même s'ils sont un peu cher :p

        Concernant le problème actuel des firmwares, en gros on peut résumer : des accès pour ces périphériques à d'autres périphériques sans passer par le CPU central.

        • Sans passer par le CPU central veut dire que le système installé n'aura jamais accès à ces activités, elles seront totalement transparentes/agnostiques pour lui.
        • Placer dans le southbridge par exemple, chip servant de controlleur d'i/o pour tout les autres périphériques (cmos bien sûr, mais aussi rj45, sata, usb …) & accès complet dma (direct access memory)
        • Augmentation des capacités qui suit à peu près le même rythme que celle des cpu (aujourd'hui il est moins cher de coller une puce armv5 dans un disque dur… Alors une petite puce ARC dans un southbridge, pensez vous ;)
        • Augmentation qui suivent des capacités logicielles (capacité de traitements du flux d'informations des ports usb et sata, par exemple, capacité à offrir des services de contrôle distant fonctionnels même en état S3, etc ..)

        Nous sommes aujourd'hui loin du petit intel ME implémenté dans les cartes réseau d'il y a quelques années : le SPI d'aujourd'hui est partagé entre le bios et le management engine, le premier n'as pas accès au second mais le second a accès au premier. Pour fonctionner celui-ci doit communiquer avec le code présent dans le southbridge (ce code n'est pas retirable) et exécuté sur le Arc.

        Parmis les services proposés, on trouve :

        • PAVp ("protection" audio & vidéo)
        • CLS (gestion de "license")
        • Corwin Spring (contrôle complet à distance)
        • I-AT (ex TDT) & IPT ("protection" de l'identité avec JOM : exécution d'apps tierces envoyées au ME, c'est du java c'est la joie par ici)

        Pour ceux souhaitant en lire plus, et plus précis :

        Pour ceux souhaitant se lancer dans l'usage quotidien d'un ordinateur le plus dépouillé possible : x200 de chez minifree, un peu ancien. Ou un Acer C720p Google Chromebook (où même le code de la puce EC (entrées/sorties clavier) est livré OpenSource : jamais un contructeur ne nous a auparavant laissé autant de code libre) mais il faudra encore compter sur le ME :-/

        happy hacking

  • # HiDpi

    Posté par . Évalué à 1.

    Écran : dalle IPS mate de 13.3” d’une résolution maximale de 1 920 × 1 080

    Intéressant sur papier… mais en pratique le hidpi c'est l'horreur sur Linux. J'ai du 1920x1080 sur 15" et je dois triturer Xfce + les applications qui utilisent pas les libs pour avoir un truc lisible. Et sans compter les jeux, la carte graphique doit bosser beaucoup + alors que pour un si petit écran ce n'est pas indispensable.

    Et sinon pour un ordinateur libre, ce serait pas mieux de ne pas avoir d'OS du tout ? Histoire de laisser libre choix à l'utilisateur. Parce que les OS maisons ça me rappelle ces constructeurs qui ne peuvent pas s'empêcher de bloatwariser / verrouiller tout ce qui passe sous leurs griffes.

    • [^] # Re: HiDpi

      Posté par . Évalué à 8.

      J'ai du 1920x1080 sur du 12" et je suis très content.
      Un intérêt qui me va pas mal: en partage "clone" sur une télé HD pour une présentation, rien n'est déformé, ça change.

      Les goûts et les couleurs :)

    • [^] # Re: HiDpi

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      mais en pratique le hidpi c'est l'horreur sur Linux.

      Mauvaise distro ou DM, changer distro ou DM.
      Sérieux, si en 2015 une distro ou DM n'est pas capable de gérer la résolution classique de 1920x1080 en 13", il y a un problème quelque part… C'est le "standard" aujourd'hui.

      Et sans compter les jeux, la carte graphique doit bosser beaucoup + alors que pour un si petit écran ce n'est pas indispensable.

      Bah… tu passes en 960x540 (mais tu peux, aussi, pour encore moins charger la carte, faire à l'ancienne en 320x200, ce sera encore mieux pour la carte) sur le jeu si tu as envie (tu ne verras pas la différence par rapport à un écran "natif"), mais les autres vont sans doute vouloir ne pas rester 10 ans en arrière et avoir une meilleure qualité.

      Juste pour info, de plus en plus de smartphone 5" sont en 1920x1080… Même pas cher (à partir de 200€).
      5 pouces. Juste 5 pouces…

      Et les portables 15 pouces, 1920x1280 c'était avant, on parle plutôt de 3840x2160 de nos jours.

      Le monde évolue… J'ose espérer qu'un OS/Distro/DM/que sais-je sait gérer ça en 2015, sinon c'est juste un OS/Distro/DM/que sais-je dépassé. Je doute fortement qu'aucune distro Linux ne sache gérer ça, donc le problème est ailleurs.

      Et sinon pour un ordinateur libre, ce serait pas mieux de ne pas avoir d'OS du tout ? Histoire de laisser libre choix à l'utilisateur.

      Avoir une distro par défaut ne change rien à ta liberté d'installer ce que tu veux.
      Et désolé, tout le monde n'a pas envie de se farcir une install, c'est justement un bon point (qui ne t'enlève rien, en plus).
      Excellent : on n'enlève aucune liberté, on propose plus, mais ce n'est "pas bien".


      Bref, encore heureux qu'ils proposent 1920x1080 pour un 13", sinon on se fouterai de la gueule de ce portable vieux avant sa sortie et pas foule ne l’achèterai.

      • [^] # Re: HiDpi

        Posté par . Évalué à 1.

        Le problème n'est pas uniquement lié à Xfce. Il suffit de passer un petit paramètre et hop, les éléments deviennent lisible. Le problème c'est avec les logiciels qui n'utilisent pas les mêmes libs que Xfce. Pour Firefox j'ai du mettre un plugin Hidpi, pour Chrome je dois le lancer avec un argument pour qu'il s'adapte.

        • [^] # Re: HiDpi

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          Le problème c'est avec les logiciels qui n'utilisent pas les mêmes libs que Xfce.

          Donc le problème est avec Xfce. Ou ton OS, je ne sais pas, mais en tout cas ce n'est pas la faute de l'écran (que tu accuses) ni des logiciels.

          Sur un OS "bien foutu" (comme Windows Mac OS :), je m'attendais à la même chose pour Linux, c'est n'est pas le cas?), les applis non HiDpi sont affichées "scalées" (ça s'appelle la gestion du passé, et ce n'est pas trop moche vu qu'on double la taille donc 1 pixel devient juste 4 pixels)

          • [^] # Re: HiDpi

            Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 20/08/15 à 10:04.

            Je dis que le problème est avec les logiciels non-Xfce, et donc tu en conclue non seulement que le problème est lié à Xfce, mais qu'en plus j'accuse "l'écran". Faudrait peut être tout relire…

            Effectivement sur Windows tout est scalé automatiquement.

            • [^] # Re: HiDpi

              Posté par (page perso) . Évalué à -2.

              Je dis que le problème est avec les logiciels non-Xfce,

              Et je te répond que ce n'est pas le cas, les logiciels non-Xfce se comportent correctement. Pas leur faute si ton système ne fait pas ce qu'il faut.

              et donc tu en conclue non seulement que le problème est lié à Xfce

              La discussion tend à le confirmer, tu ne crois pas?

              mais qu'en plus j'accuse "l'écran".

              Je cite : "Intéressant sur papier… "
              qu'est-ce que ça voulait dire alors?

              Mais tu peux expliciter alors : sachant que ce n'est ni l'écran (qui évolue logiquement en résolution, et tu dis que tu ne l'accuses pas), ni les logiciels (qui se comportent comme prévu), d'où vient ton problème d'après toi?

      • [^] # Re: HiDpi

        Posté par . Évalué à 2.

        Tu sais comment faire marcher ça en multi-écran ?

        Je suis très intéressé par une solution au cas d’utilisation suivant :

        • portable hi-dpi (genre 3840*2160 pour un 15“)
        • relié à un écran externe « standard » (genre, 1920*1080 pour 20“)

        Je n’ai pas besoin d’avoir mes fenêtre à cheval sur deux écrans, en revanche, je souhaite que ça soit lisible sur les deux écrans (donc, un paramétrage dpi différent par écran), et qu’une fenêtre puisse « basculer » d’un écran à l’autre.

        À ce jour, j’ai rien trouvé de satisfaisant.

        Mes commentaires sont en wtfpl. Une licence sur les commentaires, sérieux ? o_0

        • [^] # Re: HiDpi

          Posté par . Évalué à 3.

          J'ai lu un blog d'un dev wayland qui mentionnait le développement du support du multi dpi. Je n'ai pas la source par contre…

    • [^] # Re: HiDpi

      Posté par . Évalué à 5.

      Intéressant sur papier… mais en pratique le hidpi c'est l'horreur sur Xfce

      J'ai la même résolution avec un écran 14" et je n'ai aucun problème avec Gnome.

    • [^] # Re: HiDpi

      Posté par . Évalué à 2.

      J'avais cru lire que la dernière version de Xfce prenait en charge le HiDpi ?

      Afin de mieux prendre en charge les écrans modernes à haute résolution, deux nouveaux thèmes Xfwm4 ont été ajoutés (hdpi, xhdpi).

      Ça ne suffit pas ? (je n'ai pas ce genre d'écran)

      "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

    • [^] # Re: HiDpi

      Posté par . Évalué à -8.

      je dois triturer Xfce + les applications qui utilisent pas les libs pour avoir un truc lisible.

      Et pourquoi n'utiliserais-tu pas un WM/Desktop moderne?
      "Consommation ressource"? Mec, sérieux?
      XFCE ça reste de la bricole, rien d'intégré, peu d'outil, vieillot. Sur un AspireOne, je veux bien et encore, je préfère un truc vraiment minimaliste dans ce cas, style Awesome.

      Ça me gonfle de lire des critiques à l'Ouest d'un gars qui utilise une bricole sur du matériel moderne et performant, se mettant à gueuler "boaaah c'est de la merde la HD sous linux, ça gère pas mon WM en OpenMotif et mutt est illisible sur mon RXVT transparent en fullscreen".

      Fait comme Joey Hess, prend toi un Dell Mini 9 et fais pèter XFCE, t'aurais l'air d'un vrai!

      • [^] # Re: HiDpi

        Posté par . Évalué à 1.

        Peut-être mais c'est le seul DE utilisable pour moi.
        KDE --> usine à gaz
        GNOME --> fait par des nazi qui ne sont pas mis d'accord sur une ergonomie tablette ou PC donc on a les deux.
        Si un jour Xfce s'arrête, je quitte Linux.

        • [^] # Re: HiDpi

          Posté par . Évalué à 4.

          Ya pas que le riz et les pâtes dans la vie ! KDE et GNOME sont loin d'être les seules DM disponibles : comme toi j'ai très mal vécu le passage à GNOME 3, mais ça tombe bien parce qu'on est pas les seuls, GNOME 2 a été forké et ça a donné naissance à MATE. Puis des mecs se sont dit que GNOME 2 c'était bien joli, mais GTK+ 2 c'est un peu le passé, et ils ont créé Cinnamon, qui reprend le même esprit du point de vue de l'ergonomie, mais en partant du socle de GNOME shell (avec GTK+ 3 du coup).

          Moi J'utilise MATE depuis 3 ans maintenant, et je n'ai quasiment jamais eu de soucis avec (entre autre la gestion du multi-écran est vraiment très bien faite). Un de mes collègues utilise Cinnamon depuis cette année, et ne s'en plaint pas non plus.

        • [^] # Re: HiDpi

          Posté par . Évalué à -5.

          J'ai cliqué sur inutile pour cause de point godwin.

          bépo powered

        • [^] # Re: HiDpi

          Posté par . Évalué à -3.

          Peut-être mais c'est le seul DE utilisable pour moi.
          KDE --> usine à gaz
          GNOME --> fait par des nazi qui ne sont pas mis d'accord sur une ergonomie tablette ou PC donc on a les deux.

          Bravo. T'as sois 17ans et tu te prends pour un hacker, soit t'as plus de 35 et t'es un aigri.

          Si un jour Xfce s'arrête, je quitte Linux.

          Ça fera un râleur de moins et un desktop bricolé, c'est tout bénéf.

        • [^] # Re: HiDpi

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          KDE c’était peut-être une usine à gaz à la sortie de la version 4, et la différence entre versions majeures est importante, les dernières versions de KDE 4 sont vraiment bien. Et puis faut voir KDE 5: Plasma, les applications KDE, les frameworks KDE (remplaçant les kdelibs) n’ont plus rien à voir.

          Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

    • [^] # Re: HiDpi

      Posté par . Évalué à 6.

      J'ai du 1920x1080 sur 15" et je dois triturer Xfce

      J'ai la même résolution sur 13" et je n'ai pas de problèmes avec Xfce.

  • # RJ45

    Posté par . Évalué à 8.

    Ils ont un modèle 15 pouce avec quelques différences matériel, outre un CPU plus puissan (i7) ils ont dégagé le port RJ45 pour le remplacer par une autre prise USB … sachant que les dimension de la bête ne change pas c'est dommage. En entreprise c'est parfois le seule moyen d'avoir pleinement accès au réseau.

    • [^] # Re: RJ45

      Posté par (page perso) . Évalué à -10.

      En entreprise c'est parfois le seule moyen d'avoir pleinement accès au réseau.

      Pas de soucis pour ça : quitte à avoir un câble à la patte, un adaptateur USB vers RJ45 est tout ce qu'il y a de plus classique. Rien de choquant à traiter les vieilles choses avec des adaptateurs.

      Et puis, ne généralise pas trop : dans certaines entreprises on n'a que du RJ45. Dans toutes celles dans lesquelles je suis allé ces dernières années, j'avais accès au WiFi (protégé, certes un accès public "seulement", et les gens "de la boite" pouvaient ensuite accéder à leur intranet comme si c'était de la maison, avec un VPN, aucune différence en sécurité par rapport au taf à la maison).
      (ça me fait d'ailleurs rire les entreprises qui ne veulent pas de WiFi pour des questions de sécurité mais autorisent les employées à accéder à l'intranet en VPN depuis chez eux… La bonne fausse excuse de sécurité).

      • [^] # Re: RJ45

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Pas de soucis pour ça : quitte à avoir un câble à la patte, un adaptateur USB vers RJ45 est tout ce qu'il y a de plus classique.

        Oui mais bon, c'est pas avec ce genre de bidouille que tu va tirer du gigabit. Déja le 100M j'ai des doutes…

        * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

        • [^] # Re: RJ45

          Posté par (page perso) . Évalué à -10. Dernière modification le 19/08/15 à 11:18.

          Ne surtout pas se renseigner.

          Speed
          Source

          Peu de monde a besoin d'autant (surtout sur un portable), et encore moins de monde verra la différence en pratique. entre "on board" et "USB".
          Mais c'est tellement mieux de s'auto-persuader que tel truc est mal, par dogmatisme "bouh les méchants adaptateurs sur un truc vieux mais auquel je tiens moi tout seul" sans prendre la peine de se renseigner…

          Enfin, bon, le RJ45 meurt quand même, il y en a de moins en moins car en pratique quasi plus personne n'en a vraiment besoin. L'offre s'adapte à la demande (c'est normal de remplacer le port RJ45 par un port USB, tout comme on a viré le lecteur de disquette puis de CD de la même manière, avec un adaptateur pour les vieux formats)

          Cet "argument" ne convainc que ceux qui veulent être convaincus.

          • [^] # Re: RJ45

            Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 19/08/15 à 13:14.

            "bouh les méchants adaptateurs sur un truc vieux mais auquel je tiens moi tout seul"

            Le RJ45 est vieux en effet mais surement pas inutile, loin de là. Donc un adaptateur pourquoi pas mais ne dénigre pas ceux qui veulent garder leur connectique. Ne fait pas de ton cas une généralité

          • [^] # Re: RJ45

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Enfin, bon, le RJ45 meurt quand même, il y en a de moins en moins car en pratique quasi plus personne n'en a vraiment besoin.

            « Depuis le 1er janvier 2008, la norme NF C 15-100 oblige l'installation du RJ-45 (en fait des prises 8P8C avec un câblage à 2 ou 4 paires torsadées) pour les bâtiments neufs, extension et rénovation complète, (…) Cette norme est aussi en vigueur au Canada et aux États-Unis pour l'utilisation de la prise RJ-45. » (source et source)

            • [^] # Re: RJ45

              Posté par (page perso) . Évalué à -10.

              Combien de PC Portables (ce sont eux dont on parle) vont les utiliser?

              Le fait que ce soit obligatoire pour plein d’utilisations (par exemple pour y brancher la box Internet) ne dit rien sur l'utilisation.

              Après, si des gens veulent croire que beaucoup de monde connecte son portable sur une prise RJ45 à la maison (sujet de la norme)… Admettons, c'est juste rigolo.

              • [^] # Re: RJ45

                Posté par . Évalué à 4.

                il y a des gens qui ne veulent pas des ondes wifi.

          • [^] # Re: RJ45

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Tu as raison, l’USB à vaincu, on n’a plus besoin des autres connectiques sur un PC portable…
            En attendant, on a plus lourd d’adaptateurs et autres câbles dans le sac que le portable lui même, en attendant bien sûr l’adaptateur universel : https://xkcd.com/1406/

        • [^] # Re: RJ45

          Posté par . Évalué à 7.

          USB3, Gigabit, ça existe, ça marche out-of-the-box sous Linux, et ça dépote (60Mo/s, soit la vitesse de ma source, j'ai pas plus rapide chez moi). Compter une bonne vingtaine d'€ pour l'adaptateur (oui, je sais, faut mettre les moyens).

          • [^] # Re: RJ45

            Posté par . Évalué à 4.

            Il consomme beaucoup d'énergie, l'adaptateur ? Sur un portable, ça peut être gênant.

            • [^] # Re: RJ45

              Posté par (page perso) . Évalué à -9.

              Bonne plaisanterie.
              (j'espère que c'était le but que de plaisanter, on parle d'un accès filaire donc avec un prise électrique juste à côté aussi. Si ce n'était pas le but, c'est encore plus rigolo car ça serait la démonstration que cette complainte du manque de RJ45 est purement théorique et n'existe donc pas en pratique).

              • [^] # Re: RJ45

                Posté par . Évalué à 10.

                Pourquoi un plaisanterie ? Quand je vais dans une de nos salles de réunion avec mon portable, je ne prends pas le chargeur, en revanche je branche le PC sur l'un des câbles réseau de la salle. Les prises électriques sont souvent moins accessibles que les prises RJ45 car les câbles électriques des chargeurs sont en général plus courts que les câbles réseau.
                L'autre solution est d'utiliser le wifi quand il y en a mais comme ça consomme nettement plus, il faut un chargeur si la réunion doit durer. Cercle vicieux.

                • [^] # Re: RJ45

                  Posté par . Évalué à 3.

                  il faut un chargeur si la réunion doit durer.

                  Elles durent combien de temps tes reunions pour que ton laptop ne tienne pas?

                  Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                  • [^] # Re: RJ45

                    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                    Beaucoup de portables ne tiennent vraiment pas la route en autonomie de batterie (et ne sont donc quasiment pas utilisables en mobilité…).

                    Celui que j'ai au boulot doit tenir environ 1h30 !

                    • [^] # Re: RJ45

                      Posté par (page perso) . Évalué à -3. Dernière modification le 25/08/15 à 18:47.

                      On n'y peut pas grand chose si tu / ta boite choisit très mal ses portables.
                      avec un usage modéré, il est possible de tenir une journée complète

                      OK, tu vas dire que c'est un jouet, je parie, jouons avec plus gros :
                      En navigation internet via le module WiFi WLAN : 8h 50min, Fortement sollicité (luminosité au maximum) : 2h 10min (et si on le "solicite fortement" en réunion de 2 heures, il y a un "petit" problème, le mieux est de ne pas être à la réunion)

                      Perso j'ai un portable qui tient bien plus que 2 heures en réunion "normale"
                      La question est donc de savoir si la réu est utile pour toi et/ou si elle a une longueur adéquate.

                      PS : et de toutes façons, les prises électriques restent quand même bien plus accessibles que les prises réseau en pratique… Et grâce à la consommation de plus en plus basse des machines et un connecteur USB Type-C qui permet de changer facilement l'alim, on va avoir une compétition dans les alims pour savoir qui est la plus légère et petite, je ne me fait vraiment pas de soucis pour la partie électrique…

                      • [^] # Re: RJ45

                        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                        On n'y peut pas grand chose si tu / ta boite choisit très mal ses portables ?

                        Oui et alors ?

                        Perso j'ai un portable qui tient bien plus que 2 heures en réunion "normale"

                        Mes portables perso tiennent plus de 7h, et alors ?

                        La question est donc de savoir si la réu est utile pour toi et/ou si elle a une longueur adéquate.

                        Non, je m'en fous, je ne parle pas de mes réunions ici.

                        P.S. : je déteste les portables ne tenant pas la charge et nécessitant un fil à la patte.

  • # Clavier

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    C’est dommage de retomber sur des clavier décalés même sur ce genre de produit là…
    Je rêve d’un PC portable avec un clavier matriciel. (Et un trackpoint idéalement, parce que le grand touchpad sous les paumes c’est agaçant)

    • [^] # Re: Clavier

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Certes, mais c'est le premier ordinateur portable que je vois qui propose :

      • le BÉPO (!!!!) ;
      • des interrupteurs physiques pour la caméra, microphone, et le sans-fil.

      Bon, c'est quand même assez cher, et finalement, l'objectif initial n'est pas vraiment rempli, mais j'aimerais voir ces deux options partout !

      • [^] # Re: Clavier

        Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 19/08/15 à 15:38.

        Sauf qu’en pratique quand tu tapes en BÉPO des touches vierges conviennent, tu regardes pas le clavier.
        Sur le 15 pouces ya un pavé numérique avec les touches alignées sur la droite, donc ils savent faire… pourquoi le reste du clavier est tout de traviolle -_-

    • [^] # Re: Clavier

      Posté par . Évalué à 2.

      Moi je veux pas d'un clavier Bépo, ça sert à rien pour jouer, par contre je voudrais un portable avec un clavier mécanique. Chacun ses goûts. Je te rassure je cherche encore.

      Et avec des cherry mx brown tant qu'à faire.

      • [^] # Re: Clavier

        Posté par . Évalué à 4.

        un portable avec un clavier mécanique

        C'est possible ça ? Je croyais que les clavier mécaniques nécessitaient une certaine épaisseur, trop importante pour les portables.

        Et j'ai surtout du mal à comprendre comment un hardcore gamer comme toi peut se satisfaire d'un ordi portable pour jouer o_O

        splash!

        • [^] # Re: Clavier

          Posté par . Évalué à 1.

          Si t'avais déjà utiliser des mx brown pour jouer tu voudrais les mêmes sur ton portable pour bosser. :-)

          Et oui effectivement il y a un problème de compromis avec le poids et l'encombrement qui fait que je ne suis pas prêt de voir un portable avec un clavier méca. :-)

  • # Debian (6 et plus) main est libre

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    "le noyau est exempté de tout code binaire propriétaire, comme cela ne pourrait pas être le cas sur une distribution comme Debian"
    "Les versions précédentes de Debian incluaient des blobs non libres avec le noyau Linux. Avec la version Debian 6.0 (Squeeze) en février 2011, ces blobs ont été retirés de la distribution main, empaquetés séparément et placés dans le dépôt non libre." https://www.gnu.org/distros/common-distros.fr.html

  • # Ordinateur idéal ?

    Posté par . Évalué à 5.

    Il est dommage de voir encore des systèmes d'alimentations propriétaires même dans ce type de projet d'ordinateur portable.

    Pour information, vous pourrez sûrement apprécier presque l'ensemble des spécifications du Google chromebook pixel 2 (à l'exception par exemple de la RAM et du SSD soudés …)
    Particulièrement :
    - Absence de prise d'alimentation propriétaire mais alimentation via USB Type-C
    - Écran de 12.85" en résolution 2560x1700 IPS
    - rapport équilibré entre taille/mobilité/masse/résolution

    Les points négatifs selon moi :
    - RAM et SSD soudés …
    - Accumulateur non amovible
    - "seulement" 2 USB Type-C, alors qu'ils sont utilisés pour le chargement, la vidéo déportée, les données
    - Absence d'RJ45 repliable (Pop-Down)
    - divers micrologiciels & amorçage à priori non libre (& double amorçage linux/windows incertain)
    - clavier sans touche fonction
    - autres ?

    • [^] # Re: Ordinateur idéal ?

      Posté par . Évalué à 6.

      Tu soulignes justement tout le problème avec le ssd soudé, ou plutôt la politique écoeurante qui te pousse insidieusement vers l'utilisation du cloud (celui de Google de préférence !). Il me semble que dans le Pixel 1, le ssd n'était pas soudé. C'est un peu excessif comme attitude, surtout vu le prix de la machine.

      Le reste paraît certes séduisant (le design et l'écran notamment), mais je considère malgré tout cette machine comme un "cheval de Troie" pour l'utilisation du cloud (ils offrent 1 TB de Google Drive… Seulement pour 3 ans…).

      En ce qui concerne l'usb type-C, je suis un peu sceptique suite à la lecture de ces articles (celui-ci ou celui-là par ex.). Il va falloir être encore plus vigilant niveau sécurité à l'avenir avec ces machines.

      • [^] # Re: Ordinateur idéal ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Oui, c'est exactement cela avec le chromebook de google, un encouragement à l'usage exclusif des services de stockage de google …

        Pour le risque d'attaques via le port USB, avec la généralisation des prises usb C, j'imagine une apparition massive de sorte de module physique faisant office de passerelle d'alimentation (et de contrôle de surtension) USB uniquement. La forme serait une sorte de "mini clef usb avec un entrée usb femelle sur le dessus" avec la particularité de ne donner accès, à la prise femelle, qu'aux brins d'une prise USB qui sont relatif aux chargements. J'espère que vous m'avez suivi ;) Sinon c'est pas grave, je viens de trouver un futur fabricant https://lockedusb.com/ !!

        Et pour le cas des ordi verrouillés dans un cybercafé avec des ports usb disponible. Il "suffirait" de désactiver les ports usb en généralisant la nécessité (option désactivable au besoin) de déverrouiller son ordi pour activer le chargement et/ou le transfert de données.

        • [^] # Re: Ordinateur idéal ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Si je te suis, il faudrait malgré tout l'avoir avec soi ce module. Parce que si tu le paumes ou l'oublies… l'histoire recommence :) Ou alors en faire un porte-clefs.

          Après en se projetant un peu… Vu la disparition progressive des ports (comme sur le dernier macbook), il n'en restera plus. Et on va recharger sans fil. Et ça posera d'autres problèmes…

          C'est vrai qu'il serait quand même bien cet ordi, s'il n'y avait pas cette soudure. Mais j'ai l'impression qu'il en existe de moins en moins des portables, ou les pièces sont remplaçables (en tout cas, pour la ram et le disque dur). Peut-être des clevo…

          • [^] # Re: Ordinateur idéal ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Sur mon laptop à tout faire (MSI GE70 0ND) totalement proprio, toutes les pièces sont remplaçables, ventilo compris, sauf le GPU.

            La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

      • [^] # Re: Ordinateur idéal ?

        Posté par . Évalué à 6.

        Je me rappelle d'une histoire de science fiction dans laquelle la possession d'un disque dur était un crime très grave. Cette lecture remonte aux années 80.

        Le cloud est peut être en train de montrer le chemin vers cet avenir qui m'avait semblé improbable à l'époque.

        Si quelqu'un connait ce livre… je le relirai avec plaisir.

  • # Avis sur l'article

    Posté par . Évalué à 10.

    Mouais alors comme l'ont signalé quelques personnes sur la tribune et la tribune de rédaction, cet article a été rédigé et publié un peu vite, ça aurait été bien de défricher complètement le sujet et de creuser un peu plus certains points, parce que là, c'est pas mal confusionnant. On a l'impression que cet article a été rédigé par l'initiateur du projet Librem lui-même, tellement celui-ci met en avant la vie privée (qui n'est qu'une toute petite partie des libertés numériques, mais qui est un sujet très vendeur en ce moment) sur le reste des libertés numériques (qui ont toujours été, et sont toujours tout aussi importantes), utilise des tournures de phrases laissant entendre que Richard Stallman et la FSF soutiennent activement le projet sans vraiment le dire, s'attarde sur les promesses du projet et se montre avare en détails sur ses écueils.

    Malgré l’existence d’une multitude de boîtiers totalement libres sur le marché, les solutions pour ordinateurs portables s’offrant à nous demeurent très limitées.

    Lesquelles ? Sources ? Reference Needed, qu'est-ce que tu veux dire par boîtier ? Routeur, Plug computer, PC fixe ? Combien d'entre nous peuvent se targuer d'avoir un score de 100% libre en lançant vrms sur un PC fixe récent ? Certes la situation est bien pire sur les laptop, où on ne peut pas toujours remplacer un composant fermé par une carté PCI qui ferait la même chose sans demander de firmware non-libre, mais la liberté n'est pas pour autant un acquis sur les autres types de machines.

    la FSF (Free Software Foundation) peine à promouvoir le libre au-delà des limites des solutions logicielles

    Pourquoi ? Quelle a été la position de la Free Software Foundation sur la question du matériel ? Il faut quand même rappeler que Richard Stallman s'est toujours contré très frileux sur la question du hardware, pour éviter de mettre le pied dans un domaine dans lequel il n'est pas expert, d'une part, et parce qu'il a longtemps cru qu'il était possible de convaincre les gouvernements de réguler le marché dans l'intérêt des utilisateurs, d'autre part. Jusqu'à une date récente, où Richard Stallman a donné son avis sur le matériel libre dans un excellent article (qui mériterait à lui seul une dépêche sur linuxfr), et dans lequel il ajoute avec lucidité que les conceptions matérielles libres pourraient bien devenir un jour le seul et unique moyen d'utiliser du logiciel libre.

    Le projet Gluglug du Minifree (Ministry of Freedom) propose ainsi, depuis le 29 janvier 2015, un nouvel ordinateur certifié RYF.

    RYF qui signifie "Respects Your Freedom" et qui est un label donné par la FSF à certains produits informatiques pouvant fonctionner totalement (ou presque totalement ?) avec du logiciel libre. Il me semblait qu'il y avait une définition plus précise de ce label quelque part, je ne la trouve pas (en particulier le point disant que ce qui importe c'est que le matos tourne avec du logiciel libre, pas que les interfaces matérielles soient documentées, ce qui permet à des ordinateurs libérés par reverse engineering d'être certifiés RYF).

    Il s’agit du Libreboot x200, un Thinkpad x200 modifié de façon à échapper aux abus auxquels nous pourrions être confrontés avec d’autres produits informatiques.

    Il serait bien de parler des autres alternatives, elles sont si peu nombreuses que ce ne serait pas un luxe. Le Lemote Yeeloong, notamment, a été le précédent laptop de Richard Stallman. Ce netbook fonctionnant sur un architecture MIPS était dépourvu de BIOS. Seuls points noirs : l'EC (Embedded Controller) et le firmware du disque dur, considérés comme acceptables selon la pirouette intellectuelle "y'a pas de mises à jour, donc c'est comme du hardware". Les projets Coreboot et Libreboot ont ensuite permis la certification des T60x et X60x d'IBM/Lenovo, derniers ordinateurs de la gamme Thinkpad à embarquer des cartes mères Intel dépourvus de ME (Management Engine) signé dans le BIOS. Et récemment c'est effectivement le X200 qui a été validé, puisque bien qu'il s'agisse de processeurs plus récents que ceux des *60, il est possible de les faire fonctionner sans le ME inclus dans le BIOS (et le GBE, ou Gigabit Ethernet Firmware, a également pu être libéré sur ces modèles-là). Notons que les mêmes problèmes que le Yeeloong se posent encore pour les Thinkpad : l'EC, le microcode du CPU et le firmware du disque dur ou du SSD ne sont bien évidemment pas libres.

    Petit rappel : les processeurs Intel, dont la timeline est disponible ici et ici, et qui sont quasiment un passage obligé pour les laptops, étant donné leur rapport performance/consommation défiant toute concurrence, peuvent être décomposés en deux catégories : les processeurs pré-2008, sur lesquels on peut faire tourner Libreboot, et les processeurs post-2008, qui nécessitent des putain de saloperies de blobs proprios signés pour pouvoir fonctionner (et qui apparemment en nécessitent de plus en plus à chaque nouvelle architecture qui sort). Sur la frise chronologique vous pouvez voir que la limite se situe grosso-modo entre les deux génération des processeurs "Core", lors du passage du 65nm au 45nm, les processeurs Penryn du Thinkpad X200 faisant figure d'exception.

    Notons aussi qu'il ne s'agit là que des initiatives de libération d'ordinateurs déjà présents sur le marché. Certains cherchent à créer des ordinateurs libres en prenant le chemin difficile de l'openhardware, comme avec le projet novena (qui n'a pas l'air d'être certifié par la FSF, j'ignore pourquoi, si quelqu'un a des infos dessus…).

    Le micrologiciel BIOS a été soigneusement remplacé par un logiciel libre, Coreboot

    Non, c'est Libreboot, qui se présente comme un Coreboot déblobbé. Si j'ai bien compris il y a un logiciel appelé "coreboot-libre", qui est à Coreboot ce que Linux-libre est à Linux : un Coreboot sans binaire non-libre et sans le code écrit spécifiquement pour faire fonctionner ces binaires non-libres au sein de Coreboot. Ensuite il y a Libreboot, qui est à coreboot-libre ce que Trisquel est à Linux-libre : une distribution empaquetant coreboot-libre sous une forme user-friendly (et adaptée au matériel cible je suppose).

    offrant l’assurance d’une protection dès la mise sous tension de l’ordinateur.

    Ouais non pas vraiment, le logiciel libre t'assure les quatre libertés, rien d'autre. La FSF insiste lourdement là-dessus, cf. https://www.gnu.org/philosophy/when_free_software_isnt_practically_better.html

    Néanmoins, il ne s’agit que d’une solution basée sur du matériel vieillissant et ne bénéficiant pas des dernières avancées technologiques matérielles.

    Voilà, mais le problème ne réside pas dans le fait de ne pas avoir un PC tout neuf haut de gamme qui brille juste pour la classe mais que les ordinateurs certifiés RYF ne permettent pas de faire fonctionner n'importe quel programme libre. Le Yeeloong, c'est bien beau, mais au mieux ça fait tourner un TTY avec emacs. Le T60, c'est un peu mieux, mais je mets au défi quiconque de faire tourner Xonotic ou 0AD de façon fluide sur une stack 100% libre. Bon ok, c'est des jeux, vous vous en foutez. Mais quand même. :o
    On pourrait aussi parler du 64-bits ou de l'USB 3.0 si vous voulez, 'fin voyez quoi :o

    Et c'est pour ça que le projet Purism est intéressant. Sans parler du fait que les produits RYF ne correspondent pas forcément à ce qu'on veut. Ok, les Thinkpad, surtout ceux pré-2008, c'est de la super qualité, je suis le premier à le dire, mais voilà, les T60x ils sont partis comme des petits pains chez Gluglug, et tout ce qui reste c'est des laptops avec un écran < 14 pouces, autrement dit riquiqui. :o

    Caractéristiques matérielles

    Bon là je vais juste donner mon avis, il y a des trucs vraiment intéressants. Les commutateurs matériels pour la caméra et le micro, c'est vraiment pas mal (on peut faire confiance au logiciel autant qu'on veut, mais ça ne vaudra jamais un bon vieil interrupteur). La possibilité d'avoir un clavier de laptop en Dvorak et en Bépo, c'est la première fois que je vois ça. Dans les commentaires on se plaint que les touches sont décalées mais apparemment l'entreprise Purism aurait le contrôle du design des claviers, donc cela voudrait dire qu'on peut espérer un jour voir apparaître toute une série de claviers compatibles, peut-être même réalisables avec des imprimantes 3D ?
    Après le truc très décevant c'est l'absence de port ethernet sur la version 15". Il y avait deux ports USB sur la version 13 pouces et 1 port ethernet, ils ont choisi de remplacer ça par 5 ports USB et pas de port ethernet. Ils avaient plus de place ils auraient pu dire "on va garder les mêmes trucs et mettre plus de trucs" mais ils ont dit "on va mettre plus de trucs et virer un truc". ok :o Franchement je me demande qui aurait pleuré si ils n'avaient mis "que" 4 ports USB et un ethernet. 'fin bref.
    Ah oui un autre truc que j'aurais aimé voir c'est un plan de travail plus proche de celui des Thinkpad, avec un trackpoint, une ligne d'indicateurs lumineux, un clic milieu (MUST HAVE sous Linux !), et un touchpad digne de ce nom (où sont les boutons de souris ? ne me dites pas qu'on va être obligé de se coltiner ce putain de clic au toucher ?).
    Le fait que tous les composants soient facilement remplaçables ça a l'air sympa aussi, même si pour l'instant on ne sait pas trop ce que ça veut dire.

    Les caractéristiques logicielles je m'en fous du moment que je peux installer ce que je veux.

    Bon, maintenant une fois qu'on a rêvé devant ça avec les yeux qui brillent pis la langue qui pend avec de la bave, on va appuyer où ça fait mal :o

    Si j'en crois les devs de coreboot, sur les laptops Intel récents, on doit se coltiner les blobs suivants :

    • le ME (Management Engine), signé, essentiel au fonctionnement de la machine, gros truc sale et dangereux
    • le VGA BIOS, pas essentiel, théoriquement remplaçable
    • le GBE (Gigabit Ethernet Firmware), pas très dangereux (il me semblait avoir lu qu'il était signé et qu'il avait été cracké sur certains modèles)
    • la FDT (File Description Table)
    • le microcode CPU, signé, essentiel
    • le MRC (Memory Reference Code) pour les laptops les plus récents, non signé, gros truc sale et dangereux
    • l'EC (Embedded Controller), non signé, pas très dangereux, pas de projet pour le remplacer à ma connaissance
    • le/les firmwares HDD/SSD, non signé je suppose, essentiel, pas de projet pour les remplacer à ma connaissance
    • Purism parle effectivement un d'autre truc, appelé FSP (Firmware Support Package), dont j'ai du mal à comprendre s'il s'agit d'un blob supplémentaire ou d'une collection de blobs que Intel file aux fabricants en leur disant "si vous voulez utiliser nos processeurs vous devez mettre ça dans la carte mère" (et qui contiendrait donc le ME, le VGA BIOS, le GBE, la FDT, le MRC et l'EC).

    AMD aurait à peu près les mêmes saletés sur ses cartes mères, mais, si j'en crois les devs de coreboot, ce serait moins grave et moins dangereux (pour des raisons techniques qui m'échappent). On m'a même expliqué qu'en terme de libertés numériques, il vaudrait mieux avoir un score de 99% à vrms sur une machine AMD (firmware video oblige) avec un coreboot rempli de petits blobs AMD plutôt qu'on score de 100% à vrms avec un coreboot rempli de gros blobs Intel (ce qui montre les limite du logiciel vrms quand il s'agit d'estimer la liberté effective de l'utilisateur).

    Mais bon, bref, discutez avec un dev coreboot, il vous dira que si vous voulez de la liberté, il faut rester le plus loin possible d'Intel.

    Ce qui n'a pas empêché les responsables de Purism de promettre du 100% libre sur une plateforme Intel (alors que les problèmes d'Intel étaient connus depuis longtemps par n'importe quelle personne qui s'intéresse un minimum au projet Coreboot). Ce n'est pas sans rappeler les débuts du projet Librem, où il était question d'utiliser un GPU Nvidia, que tout libriste un minimum renseigné sait qu'il faut fuir comme la peste.
    Pourtant les responsables du projet continuent à faire des promesses alléchantes, expliquant qu'ils ont un contact chez Intel, et que même s'ils n'arrivent pas à libérer le ME, ils pourront au moins garantir l'exécution de code non signé, permettant une éventuelle libération du ME dans le futur (ce qui n'est certes pas encore la liberté, mais ce qui est déjà énorme). Ce qui signifie en gros qu'ils promettent, avec leurs 250 000 $, de réussir là où la FSF, le projet Coreboot, et la multinationale géante Google ont échoué. Comprenez qu'on est en droit d'avoir des doutes sur le sérieux des personnes qui sont derrière Librem.

    Alors certes, le projet est génial. Certes, les gens qui sont derrière sont très motivés, et je pense que tout le monde dans le monde du libre a envie qu'ils réussissent. À en lire leur prose (signalons qu'après l'article cinglant évoqué dans la dépêche le blog du projet Coreboot semble avoir consacré une tribune hebdomadaire au projet Librem : http://blogs.coreboot.org/blog/2015/08/14/2015-08-14-librem-13-weekly-progress-update/ ) ils ont l'intention d'aller jusqu'au bout, ça ne fait aucun doute. Mais la question qu'on se pose c'est surtout "Est-ce qu'ils pourront aller jusqu'au bout ?".
    ```

    splash!

    • [^] # Re: Avis sur l'article

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      les processeurs pré-2008, sur lesquels on peut faire tourner Libreboot, et les processeurs post-2008, qui nécessitent des putain de saloperies de blobs proprios signés pour pouvoir fonctionner

      Y a la sous-catégorie des processeurs intel pré-2010 troués aussi :). Cf http://www.zdnet.fr/actualites/une-faille-dans-les-processeurs-intel-sortis-entre-1997-et-2010-39823442.htm

    • [^] # Re: Avis sur l'article

      Posté par . Évalué à 1.

      Je trouve ça malheureux de voir que depuis le début de la rédaction de cette dépêche tu t'acharnes à déblatérer sans avoir pris soin de contribuer à celle-ci d'une quelconque manière… Cependant, pour une prochaine dépêche sur l'ensemble des alternatives de matériel libre, dans laquelle seront notamment abordés les problèmes rencontrés par les équipes œuvrant pour le projet Coreboot, j'espère sincèrement que tu sois de la partie.

      • [^] # Re: Avis sur l'article

        Posté par . Évalué à 7.

        Ouais ben je suis rentré j'ai vu la dépêche et tu l'as publiée le lendemain. Tu m'aurais donné une semaine je l'aurais fait, mais franchement j'ai autre chose à foutre dans les 24 heures après que je rentre de vacances que de ressortir les dossiers, de relire la doc coreboot, relire les articles de blog sur librem, et rédiger une putain de dépêche. Déjà bien heureux que je sois passé sur la tribune de rédac pour te pointer deux trois trucs qui allaient pas. :o

        splash!

        • [^] # Re: Avis sur l'article

          Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 19/08/15 à 22:02.

          Pareil pour moi.
          Et il est fort probable qu'ensemble (hwnd, toi moi et d'autres) on puisse sortir une dépêche intéressante sur CoreBoot.

          Purism reste un bon angle d'attaque (merci hwnd pour cette dépêche) pour exposer le principal problème du libre aujourd'hui : l'augmentation des capacités des "firmwares" (si tant est que l'on puisse encore nommer ça comme cela sans déformer le sens originel, il n'est plus question de petites saletés qui devraient se trouver dans le module d'une carte wifi au lieu d'être dans le firmware par exemple, mais bien de quasi micro-noyau tellement les capacités de ME & MEBx sont étendues)

    • [^] # Re: Avis sur l'article

      Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 19/08/15 à 20:55.

      Arf, désolé ami moulesque, je n'ai vu ton post qu'après.
      Le FSP c'est le bundle logiciel complet comprenant entre autre choses le binaire ME (et ses extensions). Enfin.. seulement la partie se situant dans la puce SPI donc flashable (la partie se situant dans le southbridge n'est pas atteignable). Tu trouvera des infos avec les liens chez Intel cités plus haut.

  • # Pas si sûr que ça intéresse vraiment

    Posté par . Évalué à 4.

    Pour avoir un ordinateur libre, il faudrait que ça commence 'depuis la base': un hardware libre, puis un firmware libre et des software libre, hors je note que Debian vient de retirer le support du SPARC pour cause de manque d'intérêt et le SPARC est probablement le seul CPU 'réel' LEON dont l'ISA est libre.

    Il y a d'autre projets pour faire des CPU libres (par exemple RISC-V (1)), mais bon il y a déjà (au moins) une ISA libre avec des vrais CPU ET elle peut supportée/utilisée alors y a t'il un réel désirs d'avoir des ordinateurs vraiment libre?
    J'en doute, c'est VRAIMENT confortable, tellement simple d'utiliser un x86, un ARM..

    1: je m'abstiendrais de commenter le projet RISC-V car ce n'est pas le sujet mais je n'en pense pas grand bien techniquement.

    • [^] # Re: Pas si sûr que ça intéresse vraiment

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      je m'abstiendrais de commenter le projet RISC-V car ce n'est pas le sujet mais je n'en pense pas grand bien techniquement.

      Ça m'intéresse. Tu peux développer un peu tes critiques ?
      De mon côté j'avais lu que l'ISA était très propre.

      • [^] # Re: Pas si sûr que ça intéresse vraiment

        Posté par . Évalué à 9.

        Très propre?
        Minimaliste plutôt: un mauvais clone du MIPS.. Et ça je trouve que c'est un problème: on est au 21ème siècle, les ordinateurs sont supposés être connecté à Internet, ce qui devrait se refléter dans le CPU.
        Le problème c'est qu'ajouter de la "vrai" sécurité dans le CPU (isolation mémoire), c'est très coûteux, sauf qu'il y a quand même quelques fonctionnalités de sécurité light/par cher qui existent mais le RISC-V ne les implémentent pas (à mon avis car ils ont tout misé sur la faible consommation en énergie pour concurrencer ARM) et ça j'ai du mal a l'avaler.

        Plus concrètement:
        -Pas de détection des débordement entier. La version originale du MIPS avait pour chaque opération entière une variante qui déclenchait un TRAP en cas de débordement entier.
        Être sûr que X+1 est supérieur à X ou bien que ton programme se plante gratuitement(1), personnellement j'adore (c'est compatible avec la sémantique du C/C++ et au niveau implémentation hardware c'est quasiment gratuit, le plus gros problème est que ça occupe un bit supplémentaire dans l'encodage des instructions).

        -Faciliter les calculs avec des entiers long: avec un CCR, on peut faire des calculs entiers longs efficacement, calculs long qui sont très utile pour le chiffrement.
        Le chiffrement c'est plutôt utile a l'heure actuelle non?

        Mais le RISC-V n'a ni variante d'instructions avec TRAP, ni CCR..
        Désolé mais un Mill d'un point de vue technique, ça me fait plus saliver qu'un RISC-V (même s'ils déposent des brevets pour leur design et que je doute de leur succès).

        1: Avec juste un CCR et un compilateur ajoutant dans 'branch on overflow', l’histoire a montré que comme cela ralentit le code 'normal' (même si c'est très faible) ce ne sera pas très utilisé..

        CCR: Condition Code Register

        • [^] # Re: Pas si sûr que ça intéresse vraiment

          Posté par . Évalué à 2.

          Ils en discutent dans cette discussion (en anglais).

          Nous sommes libres. Wir sind frei. We are free. Somos libres. Siamo liberi.

        • [^] # Re: Pas si sûr que ça intéresse vraiment

          Posté par . Évalué à 3.

          Être sûr que X+1 est supérieur à X ou bien que ton programme se plante gratuitement(1)

          et

          1: Avec juste un CCR et un compilateur ajoutant dans 'branch on overflow', l’histoire a montré que comme cela ralentit le code 'normal' (même si c'est très faible) ce ne sera pas très utilisé..

          Ben si tu dois faire le test sur le flag de dépassement du registre d'état, ça veut dire qu'à chaque comparaison, tu dois rajouter un test. Même en supposant que tu puisses prédire le branchement comme non pris dès le début, ça veut dire que tu transformes une opération qui prend un cycle d'horloge en opération qui en prend 2 minimum. Du coup, si tu veux systématiquement tester l'overflow de X+1, et que tu mets ça dans une boucle, tu coûtes n cycles supplémentaires à ta boucle en plus du coût nominal. Tu m'étonnes que les gens aient dit non.

          • [^] # Re: Pas si sûr que ça intéresse vraiment

            Posté par . Évalué à 2.

            Mon post est peut être pas clair, mais je dis justement qu'un branch on overflow( que le risc V n'a meme pas) n'est pas suffisant et que des instructions 'a la mips' seraient une très bonne idée mais le risc V ne les a pas..

            • [^] # Re: Pas si sûr que ça intéresse vraiment

              Posté par . Évalué à 2.

              Ah, mettons que je n'ai rien dit alors. J'avais compris ta remarque sur le MIPS1, mais j'avais compris l'inverse concernant le « overflow test and branch ». Sorry!


              1. Mais cela dit je me demande si ce qui « marchait » il y a 30 ans, avec les fréquences CPU et mémoire de l'époque marcherait de nos jours avec des pipelines de 17 étages et tout un tas d'autres mécanismes qui améliorent le débit d'instructions exécutées… 

  • # Comment des PC avec un processeur AMT peuvent respecter la vie privée ?

    Posté par . Évalué à 7.

    Les processeurs de Purism contiennent les fonctionnalités AMT (même si elles sont dissimulées sous le nom chapeau vPro).

    Si quelqu'un peu lire la description d'AMT (sur la page wikipédia que je viens de lier) et les déclaration d'Ed Snowden, et penser un seul instant que la NSA ne peut pas accéder à un ordinateur avec un tel processeur à l'insu de l'utilisateur, qu'il lève la main !

    D'ailleurs il y a des gens qui se méfient assez pour faire leurs propres processeurs, même s'ils sont moins performants: ici voire . Bon mais ce n'est peut-être pas leur seule motivation.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.