Proposition de loi

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags : aucun
1
28
oct.
2002
Justice
Pierre Laffitte, René Tregouët, Jacques Lamotte et Paul Girod ont déposé un nouveau projet de loi visant à imposer l'utilisation des logiciels libres dans l'administration et les établissement publics nationaux. A lire d'urgence.
Il me semble important que la communauté du libre en france se mobilise, pour ce que texte aboutisse.
  • # Re: Proposition de loi

    Posté par . Évalué à 1.

    un article sur l'utilisation du libre dans l'administration vient justemement de paraitre sur 01net: http://www.01net.com/rdn?oid=196105(...)
  • # Re: Proposition de loi

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    A mettre en parrallele avec l'article "Microsoft menace l'Australie"

    Microsoft n'aurait pas le droit de faire du lobbying contre l'etat Australien par contre la communaute du libre se doit d'en faire face à l'état français ?

    Bon ok les methodes ne sont pas les memes, mais l'esprit est le meme.
    Un peu de partisianisme ne fait pas de mal, ceci dit, tant qu'il va dans le sens de son propre interet personnel.
    • [^] # Re: Proposition de loi

      Posté par . Évalué à 1.

      Du coup, microsoft ne voudra pas vendre des XBox à l'administration.
      • [^] # Re: Proposition de loi

        Posté par . Évalué à 1.

        Comme c'est dommage. L'administration française ne pourra pas faire de cluster avec la XBox. Je ne sais pas si elle pourra s'en relever!!!!!
        • [^] # Re: Proposition de loi

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          cluster avec la XBox

          Tu te trompes de site de news ;-)
          • [^] # Re: Proposition de loi dans l'intéret général !!

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            peut-on utiliser mosix en reliant tous les ordinateurs des administrations ?
            ce serait puissant et économique :)

            Plus sérieusement cette proposition va dans le ses de l'intéret général, et non de l'intéret particulier. Tout le monde a intéret à ce que les administrations (et l'argent public) ne soient pas prisonnières d'un éditeur qui leur factureraient au prix fort des mises-à-jours, des patches de sécurité et des modules d'interopérabilité avec les autres softs.

            Sans compter les problèmes de confidentialité, certains softs propriétaires (c'est même dans leur license ! cf les EULA des mises à jour MS) permettent à l'éditeur de consulter et modifier le contenu des disques durs.

            Sans compter les éditeurs qui n'hésitent pas (cf Oracle et MS aux etats-unis) à financer les élus ou leur partis pour qu'ils achètent au prix fort des softs propriétaires parfois inutiles (avec l'argent des contribuables).
    • [^] # Re: Proposition de loi

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Microsoft n'aurait pas le droit de faire du lobbying contre l'etat Australien par contre la communaute du libre se doit d'en faire face à l'état français ?

      Le probleme est que l'entreprise Microsoft n'a rien a suggerer a un etat souverain, et surtout de la facon dont elle s'y pris.

      Les personnes qui croient en le logiciel libre, et decident de faire connaitre leur opinion aupres des entites qui les representent a l'echelle nationale, ne font qu'exercer leur droit (et devoirs) de citoyen d'un etat souverain.

      Les citoyens _constituent_ la base de l'Etat, et en tant que tel ils doivent/peuvent faire valoir leur(s) opinion(s). Microsoft en tant qu'entreprise n'a rien a faire sur ce plan la, ca s'appellerai du lobbying (syn: chantage a grande echelle).

      --
      Edouard Gomez
      • [^] # Re: Proposition de loi

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        deja on ne parle pas de citoyen mais de communaute, c'est pour moi assez different.

        je suis tout a fait pour ce genre d'initiative de toute maniere, et je l'appuie plutot, mais selon moi les societes ont les meme droits, et heureusement que de temps en temps l'etat ecoute malgre tout ce que les societes ont a leur dire !
        • [^] # Re: Proposition de loi

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Non mais tu es sur quelle planete ?!

          On est pas une secte ! communauté sous entend les utilisateurs de logiciels libres,.

          Et si l'Etat écoutait plus souvent ses citoyens ?! ca serait pas mieux ?
          Il écoute déjà bien trop les entreprises en pensant à leur profit avant les intérets public !
          Eh garçon reviens sur terre, les priorités de l'Etat doivent être celles des citoyens.
          • [^] # Re: Proposition de loi

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Ou tu lis que je suis contre ?

            Les utilisateurs de logiciels libres m'ont l'air plus ou moins organisés, ce site en est la preuve, donc j'appelle ça une communauté.

            A mon avis ils n'ont pas la meme coherence ni le meme poids que les utilisateurs de machine à laver, par exemple.

            Question de point de vu peut etre...
          • [^] # Re: Proposition de loi

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Oui,
            on devrait interdire les limitations de vitesse, baisser le prix de l'alcool et de l'essence, libéraliser les drogues, baisser les impôts de 50 %, non de 90 %, on devrait arrêtre le nucléaire, interdire les ogms, demonter tous les MacDo, baisser la TVA, augmenter les impôts sur les sociétés de 100 %, ...

            Non, non et non. L'état ne doit pas écouter ceux qui gueulent le plus fort, tels ou tels part de la population. Mais tout le monde, prendre en compte l'avis de tout le monde. Même si certaines lois/limitations nous semblent inutiles/embêtante/...

            Une société sans entreprises ne créé plus grand chose. Une société sans citoyens non plus.

            Une société est constitué de beaucoup de "choses" et nécessite d'être à l'écoute de tous ce qui la compose. On créé une société, une communauté pour être plus fort, pour que les qualités des uns attenuent les défauts des autres.

            Si tu commences à oublier une partie de cette société/communauté, et bien elle se tourne, généralement, vers les personnes qui les écoute (ou qui font semblant de les écouter). Pas besoin de te faire un dessin sur les conséquences de ce genre d'idée/comportements "sectarisme"* (je me préoccupe de moi/de ma communauté et les autres membres [en général minoritaire] je les oublie).

            Les sociétés, les citoyens, ...ont le droit de dire leur avis sur les choix des pays. C'est qu'ensuite que le pays/l'administration/... fait sont choix.

            La caricature et la généralisation de mauvais penchants de certains (pays/entreprises) peuvent avoir des effets pervers.

            *) c'est un peu fort, je le reconnais :)
          • [^] # Re: Proposition de loi

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            rahhh et les entreprises c'est quoi ?

            des extraterrestres débarqués de l'espace ou des citoyens qui sont derriere ?

            Les entreprises ce sont simplement des groupements de citoyens qui produisent des biens/services et qui en vivent. C'est bêtement ca qui permet à tout ce beau monde de bouffer.

            Dissocier l'homme et l'entreprise est idiot, derriere ce sont bien des gens, les intérets des entreprises sont bien les intérets des gens qui sont derriere..

            Un petit exemple :

            Il écoute déjà bien trop les entreprises en pensant à leur profit avant les intérets public !

            Sauf que ce sont des citoyens qui décident de ce que fait/veut l'entreprise et qui en récolte les sous. Donc je transforme en :

            Il écoute déjà bien trop les citoyens en pensant à leur profit avant les intérets public !

            arghh ca donne bizarre hein ? ok, ce sont "certains" citoyens. Mais en même temps ce sont aussi ceux qui donnent à bouffer aux autres donc il ne me semble pas idiot de les écouter quand ca concerne le fonctionnement de leur entreprise.
            • [^] # Re: Proposition de loi

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Je n'ai rien contre les entreprises. Il est nécessaire de leur donner des limites c'est tout.
              Lorsque l'Etat utilise des logiciels propriétaires avec nos impôts, alors que leur équivalent libre existent, les limites sont dépassées.
              Lorsque l'Etat utilise des logiciels propriétaire et de fait impose des outils propriétaires aux citoyens, les limites sont dépassées.

              Mais je suis sûr que tu avais compris.
              • [^] # Re: Proposition de loi

                Posté par . Évalué à 1.

                Lorsque l'Etat utilise des logiciels propriétaire et de fait impose des outils propriétaires aux citoyens, les limites sont dépassées.

                Tout à fait d'accord.
                On peut même argumenter qu'un état qui impose un logiciel propriétaire à ses citoyens offre des subventions déguisées à l'éditeur. C'est illégal dans l'UE.
            • [^] # Re: Proposition de loi

              Posté par . Évalué à 1.

              Les entreprises ce sont simplement des groupements de citoyens qui produisent des biens/services et qui en vivent.

              Ceci est completement faux.

              Une entreprise est une entité légale en soi qui n'a rien a voir avec les gens qui y travaillent et dont les intérets sont parfois (souvent?) différents de ceux des personnes qui la constituent (licenciements).

              De plus, une grande partie des entreprises editeurs de logiciels sont des entreprises étrangères et on peut difficilement arguementer que l'Etat a des devoirs envers eux.
              • [^] # Re: Proposition de loi

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Pour l'argument des entreprises étrangères c'est vrai, je l'admet. Ceci dit vu comme ils participent à la vie des citoyens il me semble normal qu'elles soient prisent en compte.


                Quand aux entreprises qui n'ont rien à voir avec les gens je suis tout à fait de l'avis contraire. Je n'ai pas dit que l'entité représentait tous les salariés (le mécano n'a que peu d'impact sur une multinationnale, mais derriere ce sont bien des gens (tu peux les appeler citoyens si tu veux) qui dirigent : le mécano ne constitue pas vraiment l'entreprise, il travaille pour elle, il est un vendeur qui vend du travail à l'entreprise, ni plus ni moins*. Etant des personnes leurs interet sont les interets de personnes bien réelles, et ce sont leurs interets qu'ils mettent en branle dans l'entreprise, comme n'importe quelle autre personne.

                * ca n'est pas une volonté que de voir le salarié comme ca, je ne dis pas que c'est comme ca que ca devrait etre mais amha c'est comme ca que c'est.
                • [^] # Re: Proposition de loi

                  Posté par . Évalué à 1.

                  « Etant des personnes leurs interet sont les interets de personnes bien réelles, et ce sont leurs interets qu'ils mettent en branle dans l'entreprise, comme n'importe quelle autre personne. »

                  L'intérêt de l'entreprise n'a rien à voir avec l'intérêt du groupe de personnes qui y travaillent. C'est pourtant pas compliqué. L'intérêt de l'entreprise, c'est l'intérêt des plus haut placés hiérarchiquement, voire l'intérêt de personnes extérieures. Et pour ceux qui sont en bas de la hiérarchie, ça n'a plus rien à voir. En fait parfois ça va même dans le sens contraire.
                  • [^] # Re: Proposition de loi

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Ca depend totalement du type d'entreprise ! Dans les scop (cf www.scop.org), les interets sont ceux des gens qui y travaillent. (un "travailleur" = une voie en assemblee generale). Pourtant les scops sont des entreprises.
                    • [^] # Re: Proposition de loi

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Je parle de hiérarchie et d'actionnaires. Si l'entreprise est plus petite, ou l'organisation différente, et que ces éléments là prennent moins d'importance, bien sûr les défauts disparaissent aussi. Dans ce cas les deux intérets peuvent se rejoindre effectivement.
                • [^] # Re: Proposition de loi

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Quand aux entreprises qui n'ont rien à voir avec les gens je suis tout à fait de l'avis contraire.[...]le mécano [...] est un vendeur qui vend du travail à l'entreprise, ni plus ni moins.

                  C'est un peu ça.
                  Une entreprise est une personne morale.
                  Son but est explicitement d'être une 'pompe à fric', c'est-à-dire qu'on l'amorce avec son capital (fourni par les actionnaires), et ensuite, elle doit produire des revenus (partagés entre les actionnaires).
                  Pour accomplir cela, l'entreprise (la personne morale) emploie un pdg, des directeurs, des ouvriers, plein de monde, qui lui rendent une prestation en échange de leur salaire.

                  L'intérêt de l'entreprise est donc avant tout celui des actionnaires ; l'intérêt des autres n'est pris en compte que s'il favorise les revenus de l'actionnariat.

                  -1 car ton docte et chiant :-)
            • [^] # Re: Proposition de loi

              Posté par . Évalué à 1.

              > «les intérets des entreprises sont bien les intérets des gens qui sont derriere.. »

              Faux, sinon il n'y aurait pas de syndicats, puisque l'entreprise irait dans l'intérêt de ses employés. Ainsi, les «citoyens qui produisent des biens/services et qui en vivent» ne sont pas nécessairement satisfait de la politique de leur employeur. Maintenant, on peut toujours réduire les «gens qui sont derriere» aux actionnaires et à la direction, mais ça me paraît très réducteur.
            • [^] # Re: Proposition de loi

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              pour reprendre l' exemple australie/microsoft, il est clair que microsoft représente les interets des australiens.

              il faut pas confondre entreprise et multinationale
            • [^] # Re: Proposition de loi

              Posté par . Évalué à 1.

              « Les entreprises ce sont simplement des groupements de citoyens qui produisent des biens/services et qui en vivent. C'est bêtement ca qui permet à tout ce beau monde de bouffer. »

              Certainement pas. Tu as vu ça où ? Regarde un peu comment ça se passe à l'intérieur d'une entreprise, c'est tout sauf un « groupe de citoyens », c'est le règne absolu de la hiérarchie. De plus ce n'est certainement pas l'entreprise qui permet de bouffer, mais le travail, la différence est importante.

              « Dissocier l'homme et l'entreprise est idiot, derriere ce sont bien des gens, les intérets des entreprises sont bien les intérets des gens qui sont derriere.. »

              Ne pas dissocier les deux est extrêmement dangereux : les intérêts des entreprises, ce ne sont pas les intérêts des gens qui sont derrière, c'est les intérêts d'une toute petite minorité d'entre eux. Si c'était l'intérêt de tous tel que tu le présentes, dans une entreprise, tout le monde aurait le même salaire, et des conditions de travail équivalentes.

              « Sauf que ce sont des citoyens qui décident de ce que fait/veut l'entreprise et qui en récolte les sous. Donc je transforme en : »

              Tu transformes en n'importe quoi puisque la phrase de départ est fausse. Les ouvriers, c'est à dire ceux qui font le travail, décident de ce que fait leur entreprise maintenant ? C'est eux, par vote, qui décident de la politique des salaires, des orientations de l'entreprise, etc ?

              « ok, ce sont "certains" citoyens. Mais en même temps ce sont aussi ceux qui donnent à bouffer aux autres donc il ne me semble pas idiot de les écouter quand ca concerne le fonctionnement de leur entreprise. »

              Arf. Ce sont eux qui donnent à bouffer aux autres, selon leur bon vouloir, et ça ne te pose pas de problèmes, tu enchaînes en expliquant qu'il faut justement aider ces braves gens qui donnent à manger aux autres... mais pourquoi sont-ils dans cette position ? parce qu'ils ont bossé ? parce qu'ils l'ont mérité ? Sûrement, puisque ce sont Nos Braves Bienfaiteurs. Sérieusement...
            • [^] # Re: Proposition de loi

              Posté par . Évalué à 1.

              Mais en même temps ce sont aussi ceux qui donnent à bouffer aux autres...

              Et c'est qui qui donne a bouffer aux boites? Ben le client et la le client dont on parle c'est l'Etat.
              L'Etat a donc son mot a dire sur ce qu'il veut utiliser ou pas dans son administration. Il n'impose rien aux entreprises exterieures qui pour leur part restent libres de choisir les solutions qu'elles veulent...
    • [^] # Re: Proposition de loi

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Imposer les logiciels libres va dans le sens des citoyens. Pour la liberté d'utiliser n'importe que navigateur web, n'importe quel logiciel libre ou non, pour accéder aux informations et services fournis par le gouvernement.
      Les logiciels utilisent des protocoles et formats standards, et n'imposent pas de fait un logiciel pour consulter les données.

      Le lobbying de Microsoft va dans le sens de Microsoft. C'est son droit. Une console de jeux n'est en rien indispensable.
      Par contre il n'est pas concevable que les services et données fournis par le gourvernement soient sous le joug d'une entreprise, quel quelle soit.

      S'il faut imposer ce principe, essentiel, au gouvernement pour la liberté de choix des citoyens, alors cette loi est nécessaire.

      Un lobbying de citoyen n'est en rien comparable et n'a pas le même objectif que le lobbying d'une entreprise qui ne pense par définition qu'à ses intérêts.

      ps : Pour ma déclaration d'impots j'ai du utiliser IE car le système de certificat ne fonctionnait qu'avec IE et de toute manière il le sauvegardait dans c:\un_rep .... c'est scandaleux car le gouvernement m'impose ainsi d'avoir un IE et donc une licence windows.
      • [^] # Re: Proposition de loi

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Les logiciels utilisent des protocoles et formats standards, et n'imposent pas de fait un logiciel pour consulter les données.

        Les logiciels libres, bien sûr.
      • [^] # Re: Proposition de loi

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Je suis tout à fait d'accord pour l'utilisation des logiciels libres, là n'est pas la question, mais pour moi un lobbying communautaire est franchement comparable à un lobbying d'une entreprise.
        Je suis pour imposer le logiciel libre en france, et je n'ai rien à redire sur le fait que microsoft tente d'imposer son point de vu en Australie, meme si je n'en suis pas fan de cette boite !

        Et puis dans les deux cas ont veut imposer quelque chose qui va dans le sens de ses propres interets non ?

        Et effectivement la declaration d'impots sous ie est scandaleuse !
        • [^] # Re: Proposition de loi

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Et puis dans les deux cas ont veut imposer quelque chose qui va dans le sens de ses propres interets non ?

          Non, "imposer" le logiciel libre va dans le sens de l'intérêt du plus grand nombre, car liberté équivaut à standards ouverts (à quelquechose près), alors qu'imposer un logiciel propriétaire rend l'Etat, à terme, dépendant d'une entreprise et de ses formats...
          • [^] # Re: Proposition de loi

            Posté par . Évalué à 1.

            Voila, pour résumer, "moi rulez, autre sux"
            • [^] # Re: Proposition de loi

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Très argumenté ta réflexion à 2 centimes. Essaye de faire un effort petit.
              • [^] # Re: Proposition de loi

                Posté par . Évalué à 1.

                Non, faire des efforts, ça fatigue.
                • [^] # Re: Proposition de loi

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Oui faut pas trop en demander à une moule qui sait dire que "rulez" et "sux". Bouffon.
                  • [^] # Re: Proposition de loi

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Il faut dire, vu ce que l'on peut parler avec un crétin endoctriné par la FSF depuis des années et incapable de penser autrement qu'on lui a bourré le crane.
                    • [^] # Re: Proposition de loi

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Tu parles de qui ?
                      Attaques personnelles, aucunes argumentations .. tu agraves ton cas.
                      • [^] # Re: Proposition de loi

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Je me mêle de ce qui me regarde pas, mais quand tu dis : "Oui faut pas trop en demander à une moule qui sait dire que "rulez" et "sux". Bouffon. ", c'est pas un p'tit poil une attaque personnelle ?

                        Enfin moi j'dis ça, j'dis rien... C'est juste pour mettre un peu d'huile sur le troll...
                      • [^] # Re: Proposition de loi

                        Posté par . Évalué à 1.

                        bon, les XPs deviennent urgent, la.
                  • [^] # Re: Proposition de loi

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Moules roulaizent, autres puxorent !
          • [^] # Re: Proposition de loi

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Ben je ne dis pas le contraire... la communaute veut s'imposer pour le bien de la communaute, l'entreprise veut s'imposer pour son bien propre... non ?
            • [^] # Re: Proposition de loi

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Ben je ne dis pas le contraire... la communaute veut s'imposer pour le bien de la communaute, l'entreprise veut s'imposer pour son bien propre... non ?

              Non, la communauté veut s'imposer pour le bien de tout le monde, et même des personnes extérieures à la communauté (ta boulangère, mon boucher, et le prof d'histoire de ma soeur), alors que l'entreprise a un but on ne peut plus nombriliste et capitaliste...

              Là est la différence...
              • [^] # Re: Proposition de loi

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                ta boulangère, mon boucher,

                MultiDeskOS ?
              • [^] # Re: Proposition de loi

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                ta boulangère, mon boucher,

                MultiDeskOS ?
              • [^] # Re: Proposition de loi

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                ta boulangère, mon boucher,

                MultiDeskOS ?
              • [^] # Re: Proposition de loi

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                ta boulangère, mon boucher,

                MultiDeskOS ?
              • [^] # Re: Proposition de loi

                Posté par . Évalué à 1.

                Ah bon ?

                Si cette loi obligeant l'utilisation de logiciels libres passe, ca sera a mon detriment, ainsi qu'au detriment de bon nombre de gens dans ma situation.

                Donc non, ce n'est pas pour le bien de tout le monde.
                • [^] # Re: Proposition de loi

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Tiens, Pasbill, à ce sujet, j'aurais une question à te poser.

                  Toi qui connais bien le monde du logiciel propriétaire (je ne peux pas en dire autant), est-ce que tu ne penses pas que l'expérience est mieux valorisée (comprend, rapporte plus de sous) dans le monde 'libre' que dans le monde proprio ?

                  Exemple qui vaut ce qu'il vaut : un ingénieur de ma connaissance bossant en SSII avec des outils MS me vantait les IDE MS en me disant qu'un stagiaire pouvait de mettre à travailler bien plus vite avec, qu'avec ce que nous utilisons dans le monde 'libre'.
                  Au-delà du fait que cela n'est pas compatible avec un logiciel de qualité (et je ne mentionne cela que pour éviter le troll !), ça signifie que le développeur pro-MS est relativement beaucoup plus facilement remplaçable.
                  • [^] # Re: Proposition de loi

                    Posté par . Évalué à 1.

                    De mon point de vue non car ca n'a rien a voir avec le libre et le proprio.

                    KDevelop est un outil libre, et c'est un IDE type Visual Studio.

                    Il y a des outils genre make, cc, etc... qui sont proprio et qui s'utilisent comme les outils libres du meme type.

                    Sinon, un dev "proMS" peut commence vite, mais ca veut pas forcement dire qu'il a le meme niveau qu'un dev "proMS" experimente.

                    Visual C++ peut tout a fait etre utilise en ligne de commande uniquement, avec des makefiles etc... Il contient aussi un nombre enorme d'options parametrables, etc... qu'un novice ne saura pas utiliser au mieux.

                    La aussi l'experience joue, t'as beau demarrer plus vite qu'avec des makefiles etc..., t'arrives pas a la meme efficacite qu'un type qui utilise le meme IDE depuis 10 ans en 5 minutes.
                    • [^] # Re: Proposition de loi

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Heu, pour les IDE, je sais qu'il s'agit d'un exemple foireux, je l'ai mentionné parce que j'ai pris conscience de cette problématique à cette occasion.

                      Il est également évident qu'un gars expérimenté est meilleur qu'un gars novice, proprio ou libre.

                      Ma véritable question était en fait : "Est-ce que l'expérience rapporte plus de sous à un ingénieur dans un environnement de travail linux que dans un environnement de travail windows ?"
                      • [^] # Re: Proposition de loi

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Ben ca ca depend de l'offre et de la demande.

                        Si demain Linux prends un tres gros envol au niveau developpement de softs, c'est sur que ces gens la seront bcp mieux payes que leur equivalent Windows.

                        Aujourd'hui je sais pas vraiment si c'est deja le cas, on fait pas de softs Linux ici :+)
                • [^] # Commentaire supprimé

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                  • [^] # Re: Proposition de loi

                    Posté par . Évalué à 1.

                    1) Evites de sortir des anneries quand tu ne sais pas de quoi tu parles. cf. http://www.microsoft.com/licensing/sharedsource/government.asp(...) pour le programme qui permet aux gouvernements d'acceder aux sources de Windows. Et ca existe depuis des annees.

                    2) Ca plante trop souvent ? Tiens, eux sont meme prets a te garantir que ca ne plantera pas 1 seule fois pendant 1 an, et te payent 100'000$ sinon : http://www.stratus.com/news/2002/20021021.htm(...)
                    Sinon... Tu peux sauver tes documents en XML avec Office, et XML sera le format standard de Office dans la prochaine version(cf. http://www.sys-con.com/xml/articlenews.cfm?id=513(...))

                    3) La liberte de la majorite ? Qu'est ce qu'elle en a a faire d'avoir les sources ta grand-mere ca lui apporte quelque chose ? En gros, tu prends TA notion de liberte et tu estimes que la majorite est dans ton cas, mais absolument rien ne le prouve.
                    • [^] # Re: Proposition de loi

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Aie, encore la mauvaise fois de PBPG, donc réfutons.
                      Je rapelle que dans un épisode précédent, j'avais déclaré que MS pouvait fournir XP sous formes de composants (XP embeded). PBPG avait indiqué que c'était impossible. Quelque jour plus tard, BG devant un juge a réconnu le contraire !

                      1) C'est récent vis à vis de la GPL puisque disponible pour les versions les plus courantes de Windows 2000, Windows XP, and Windows .NET Server 2003 (remarquons que cette licence s'appelle GSLP ce qui est bien proche, MS a fait un procès à Lindows car trop proche de Windows). En plus elle est restrictive (pas de modification du code, durée 1 an...) et en plus il faut démontrer pour être éligible : "the existence of an internal IT environment with policies and procedures to protect the confidentiality of the source code".

                      2) Remarquons que Microsoft ne s'engage pas, il s'agit uniquement d'une entreprise (il n'y a pas beaucoup de compétiteurs dans le domaine) fournissant des serveurs, donc la disponiblité pour les machines de bureau nous repasserons. Pour ce qui est du format XML, tout est relatif, puisqu'en XML il est important de pouvoir disposer librement de la DTD ou du Schéma cela sera-t-il le cas ?

                      3) La liberté de Microsoft de pomper nos impôts je m'en passe. Je souhaite que les administrations aient la liberté de choisir leurs fournisseurs de logiciels ce qui sera certainement plus simple et moins cher avec du logiciel libre qu'avec du logiciel propriétaire. Je souhaite que ses fournisseurs de logiciels ne fassent pas pression sur les administrations pour qu'elles changent leurs versions de logiciels de ces fournisseurs de vendre des licenses de logiciels (par incompatibilité entre les formats des versions logiciels ou par obsolésence des anciennes versions). Comme le dit le membre du congrès péruvien M. Villanueva : Microsoft a la liberté d'être fournisseur de l'état (tout comme Bouygues, Henkel...) mais il doit accepter les conditions de l'état (tout comme Bouygues, Henkel...). Actuellement c'est plutôt le contraire et à la place de Bouygues, Henkel... je demanderai des comptes pour cette différence de traitement.
                      • [^] # Re: Proposition de loi

                        Posté par . Évalué à 1.

                        1) Windows XP embedded != Windows XP
                        Windows XP embedded n'est pas fait pour un usage "grand public", que Windows XP embedded n'ait pas de systeme d'aide(= quand IE n'est pas present), tout le monde s'en fout, car le constructeur du device a estime que c'etait inutile, c'est pas le cas d'un OS pour PC grand public ou ce serait inacceptable, meme chose pour les autres composants. Si ta machine ATM n'a pas IE et l'aide Windows c'est pas grave, si le PC de ta grand-mere a le meme probleme, c'est inacceptable.

                        2) Les gouvernements avaient deja acces aux sources de NT4, et je trouves tout a fait normal que MS demande aux gouvernements d'avoir des systemes en place pour proteger l'acces aux sources de Windows. Tu files un de tes bijoux, tu demandes un minimum de protection.

                        3) La dispo 100% pour les machines de bureau ou le hardware est heterogene, avec 1000 configs differentes, et ou la disponibilite a 100% est totalement inutile, PERSONNE ne le fait.
                        La dispo 100% c'est pour les serveurs que ca sert, et le fait est que cette societe a assez confiance en la stabilite de Win2k pour garantir 100% de dispo pendant la 1ere annee, donc les mythes comme quoi c'est instable --> poubelle.

                        Pour XML, ben a premiere vu le co-createur de XML qui a acces aux betas a l'air tres content de ce qu'il a vu, donc ca doit pas etre fait correctement.

                        4) La liberte de choisir les fournisseurs de logiciels je suis pour. Interdire les logiciels proprio va a l'encontre de la liberte de chosir les fournisseurs de logiciels au cas ou tu ne t'en rendrais pas compte.

                        Donc la soi-disante mauvaise foi, tu te la gardes, et la prochaine fois montre moi ce que c'est que la "bonne" foi, en me donnant des arguments un peu plus solides que ca.

                        Car que ce soit sur XP embedded, l'acces aux sources ou la disponibilite, tes arguments ne valent pas 1 clou.
                        • [^] # Re: Proposition de loi

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Pour ce qui est de l'éligibilité, autant pour moi, j'avais oublié de lire "of the source code". Pour le reste les restrictions (pas l'élligibilté) sont telles que cela rend GSPL impraticable dans d'une utilisation qui ne relève pas de la défense nationale et en plus il n'est pas prévu d'auditer Windows sur la question de sécurité ni d'améliorer Windows et rien ne semble prévu pour les autres logiciels de Microsoft (dont Office).

                          Pour ce qui est de fournir un XP personalisable, ce n'est pas moi qui l'affirme mais Bill Gates en personne http://www.01net.com/rdn?oid=182469&rub=1714(...) . L'afficheur HTML pourrait être remplacé par n'importe quel composant rendant le même service (gecko par exemple), IE par Mozilla ainsi le PC de ma grand-mère n'aurait pas de problèmes (où est la mauvaise foi ?)

                          Pour le 100% dispo, MS ne s'engage pas à ce que ses OS puissent atteindre ce niveau de disponibilté. De plus pour les machines de bureau la multitude des fournisseurs de composants d'un ordinateur n'explique pas tous les bloquages. (où est la mauvaise foi ?)

                          Pour XML je n'ai pas dit que c'était mal fait, j'ai indiqué que la libre disposition de la DTD ou du schéma était nécessaire. (où est la mauvaise foi ?)

                          Au niveau liberté, ta position est une belle contradiction. Quand l'état change ses véhicules, les utilisateurs ne repassent pas le permis, on ne change pas les garages ni les pompes à essences, cela n'impose pas le fournisseur de pneumatiques ni celui d'essuies-glaces encore moins celui de carburants. Seul la maintenance doit se mettre à niveau. Pour les logiciel ce devrait être pareil mais la vision propriétaire du logiciel est étrangère à l'interopérabilité entre logiciels et de réutilisation des données. (où est la mauvaise foi ?)
                          • [^] # Re: Proposition de loi

                            Posté par . Évalué à 1.

                            1) Auditer Windows ? Nous on l'a fait pour notre security push, ceux qui ont acces aux sources peuvent le faire, c'est leur decision, pas la notre

                            2) L'acces aux sources pour les autres softs vient gentiment

                            3) Gates a dit qu'il est possible d'utiliser XP embedded pour les PC grand public, ca veut pas dire qu'il est viable d'utiliser un XP sans le systeme d'aide sur un PC grand public, hors enlever IE, ca revient a ca. C'est acceptable sur un automate ou personne n'accede a l'aide, c'est inacceptable sur un PC grand public.

                            4) Les drivers, la non-fiabilite du hardware des PC grand public(pas de memoire ECC, pas de duplication de hardware,...) et des bugs dans Windows l'expliquent. Je ne dis pas que Windows est fiable a 100%, je dis que le mythe de l'instabilite chronique est faux.

                            Sinon, pour ce qui est des formats, desole mais je connais plein de softs proprietaires qui utilisent des formats ouverts, c'est independant de logiciel proprietaire/libre.
                            • [^] # Commentaire supprimé

                              Posté par . Évalué à 1.

                              Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                              • [^] # Re: Proposition de loi

                                Posté par . Évalué à 1.

                                2) Tu n'en sais strictement rien, donc arretes d'inventer.

                                4) Que les OS precedents aient ete instables(les 9x surtout, NT ca allait encore) ne signifie pas que la nouvelle version l'est, hors que je sache, on parle des OS d'aujourd'hui, pas des OS d'il y a 5 ans.
                                • [^] # Commentaire supprimé

                                  Posté par . Évalué à 1.

                                  Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                                  • [^] # Re: Proposition de loi

                                    Posté par . Évalué à 1.

                                    Win2000 est l'OS serveur courant vu qu'il n'y a pas encore de version serveur de XP, t'es le bien venu pour comparer avec XP si tu veux pour les desktop, ca changera pas enormement.
                        • [^] # Re: Proposition de loi

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          > Interdire les logiciels proprio va a l'encontre de la liberte de chosir les fournisseurs de logiciels au cas ou tu ne t'en rendrais pas compte.
                          Faux. Archi-faux. Rien n'empeche Microsoft de faire du logiciel libre. C'est Microsoft qui a decide que faire du logiciel libre etait inenvisageable, et lui seul. Ah bah oui mais "on sait bien que MS ne fera jamais du libre". Et bien tant pis pour lui. Si certaines personnes exigent que leurs logiciels soient libres, c'est leur droit. Si Microsoft ne veut pas fournir de tels logiciels, et bien il n'a qu'a pas se placer sur ce marche (*). Mais personne ne l'en empeche.

                          (*) le fait que Microsoft ait vendu des softs aux administrations et aux etablissements publics pendant des anneees ne lui confere aucun droit particulier sur ce marche. S'il ne repond pas aux exigences -> dehors!
                    • [^] # Commentaire supprimé

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                      • [^] # Re: Proposition de loi

                        Posté par . Évalué à 1.

                        1) Si ils ont le droit de les compiler, tout est dans l'arbre, et ils ont acces a l'arbre entier. Tu continues a sortir des anneries sur un sujet que tu ne connais pas. Quand a dire ce qu'ils voient, tu crois que si la France avait vu des backdoors ils continueraient a utiliser Windows ? Aller, mets ton cerveau sur "on" et reflechis 2 secondes. Quand aux failles, les societes qui ont acces aux sources nous en montrent une fois de temps en temps, et on les corrige.

                        Tu es parti de : "on n'a pas les sources", je te montres que c'est faux, tu vas donc a "on les a mais ca sert a rien vu que on peut pas compiler", qui est faux aussi, c'est quoi la prochaine etape ?

                        2) Trouves moi un seul systeme sur la planete qui garantit la disponibilite d'une machine de bureau, si tu trouves pas, arretes de sortir des anneries. Les machines de bureau sont constituees d'un hardware qui lui meme n'est pas fiable(pas de memoire ECC, pas de duplication des systemes sensibles,...), donc personne ne le fera. Tu ne sais pas de quoi tu parles encore une fois.

                        3) Qui te dit que tu n'auras pas le DTD ? Tu n'en sais rien.

                        Sinon, il n'y a pas 25 pays qui ont propose des lois, il y a quelques deputes dans 25 pays, ca n'en fait pas un movement de masse.

                        Allez, cherche encore, et renseigne toi avant de dire n'importe quoi la prochaine fois.
                        • [^] # Commentaire supprimé

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                          • [^] # Re: Proposition de loi

                            Posté par . Évalué à 1.

                            1) Que toi tu n'aies pas vu les sources ne signifie pas que personne les ait vu.

                            2) Pour auditer la securite des sources, pas besoin de les modifier, modification --> inutile

                            3) Machine destkop = hardware + driver + windows. MS n'a aucune controle sur hardware et drivers, tu garantirais que quelque chose que tu n'as pas construit fonctionne toi ? Donc les conneries, tu te les gardes.

                            4) Le format doc est documente, c'est OLE qui ne l'est pas, car OLE fait partie du systeme. Tu peux tout a fait ecrire un convertisseur qui tourne sous Windows, car les primitives OLE sont dispo directement dans l'OS, pas besoin de les reimplementer.
                            • [^] # Commentaire supprimé

                              Posté par . Évalué à 1.

                              Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                              • [^] # Re: Proposition de loi

                                Posté par . Évalué à 1.

                                1) Moi j'en sais rien, faut demander au gouvernement francais.
                                Le gouvernement a la possibilite de lire le code, ensuite si il le fait c'est de son ressort, on va pas les obliger a le lire.
                                D'autre part je vois pas ce que le CNRS/CEA ferait la dedans, pourquoi eux ?

                                2) Si les sources servent a rien, pourquoi les avoir alors ?

                                3) Ce sont des machines fabriquees par Stratus, qui a ecrit lui-meme les drivers(il n'y a pas que Windows qui tourne comme OS sur ces machines), des machines ou le hardware est duplique pour eviter les pannes hardware, ... Bref c'est fait pour etre redondant de A a Z, et le fait qu'ils vendent ce type de machines avec Windows signifie bien que Windows n'est pas l'OS instable que tu pretends, avoir un hardware super stable et un OS instable ca donne une machine instable, et ca ils n'arriveraient pas la les vendre.
                                J'ai la tres forte impression que tu n'es meme pas alle voir ce que sont ces machines, et tu en parles sans savoir de quoi il s'agit.



                                4) Non, OLE c'est une partie integrante de l'OS. Tu veux ecrire un convertisseur .doc ? Simple, fais le sous Windows, et t'as pas besoin de connaitre les specs d'OLE, t'utilises les fonctions de l'OS qui fera tout pour toi. Le prob est qu'OLE n'est pas dispo sur Linux et autres, mais ecrire un convertisseur pour WordPerfect pour Windows est tout a fait possible.
                                • [^] # Commentaire supprimé

                                  Posté par . Évalué à 1.

                                  Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                                  • [^] # Re: Proposition de loi

                                    Posté par . Évalué à 1.

                                    2) Quelle difference entre shared source et la GPL ? Je croyais que le credo etait : "on a les sources, donc on peut auditer le code", c'est devenu faux subitement ?

                                    3) Quel rapport entre ces machines et nos tests ? Si la machine tombe en rade, qu'est ce que tu veux que l'OS fasse ? Qu'il continue a tourner sur une machine qui ne fonctionne plus ? T'as une recette miracle pour ca ?

                                    4) Office pour Mac integre OLE, car MS a les sources et les specs de OLE. En passant, Office passe son format a XML, qui est independant de la plateforme. Et en passant, ca n'a rien a voir avec de l'abus de position dominante.
                                    • [^] # Commentaire supprimé

                                      Posté par . Évalué à 1.

                                      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                                      • [^] # Re: Proposition de loi

                                        Posté par . Évalué à 1.

                                        La mauvaise foi ne m'etouffe pas plus que d'autres.

                                        2) Le debat de depart etait "C'est proprietaire donc on sait pas si il y a des backdoors dedans", je te prouves que c'est la meme chose chez MS et chez les LL, on a devie on dirait alors ? Le probleme change ?
                                        Les trous de securite on les corrige, surtout quand c'est un gouvernement ou une grosse boite qui tape a la porte, car c'est des gros clients, et ca nous ferait une pub horrible aupres des grand comptes dans le cas contraire.

                                        3) Oui, Windows est stable, ca veut pas dire que les drivers ecrit par monsieur duchmolle sont stables, la est la difference. Windows + drivers stable + hardware stable= systeme stable, tout comme avec Linux. C'est pour ca que personne va te garantir la meme chose sur un Dell, car le hardware ne repond pas aux meme criteres de stabilite, et les drivers non plus, et ces parties la ne sont pas du ressort de MS.
                                        Je te lance la question dans l'autre sens: Un linux sur une machine instable avec des drivers instables, c'est la faute a qui si ca plante ? Linux ou le reste ?

                                        4) Oui, et si tu as le format, tu n'as pas besoin du code, ce a quoi Office tend en passant a XML.
                                        • [^] # Commentaire supprimé

                                          Posté par . Évalué à 1.

                                          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                                          • [^] # Re: Proposition de loi

                                            Posté par . Évalué à 1.

                                            C'est marrant, mais entre nous deux il y en a un qui tire a vue sur l'autre cote, et l'autre qui dit qu'il ne faut interdire aucun des deux.

                                            Alors bon, on se demande bien qui c'est le gars obnubile dans l'histoire.
                                            • [^] # Re: Proposition de loi

                                              Posté par . Évalué à 1.

                                              « et l'autre qui dit qu'il ne faut interdire aucun des deux. »

                                              Il n'est pas question d'interdire le propriétaire. Tu détournes le sens de la loi, encore une fois, du FUD.
                                        • [^] # Re: Proposition de loi

                                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                          > Les trous de securite on les corrige
                                          Sauf qu'avec la GPL tu n'as pas besoin d'attendre que MS dedaigne s'interesser a ton probleme... Tu corrige ton truc dans ton coin et hop c'est termine. Avec le shared source, tu as le droit de constater le bug, mais ensuite c'est pas toi qui corrige. A moins que la license shared source te donne le droit de modifier le code, de le recompiler et de le redistribuer apres-coup a 50 000 personnes, mais j'en doute 8-) Quand a la pretendue reactivite "surtout quand c'est un gouvernement ou une grosse boite qui tape a la porte, car c'est des gros clients" elle me laisse relativement sceptique. MS ne bougera pas le petit doigt a moins que le client sorte ses sous, qu'il soit gros ou pas. Ce qui fait qu'un client est un bon client pour MS, c'est qu'il crache des gros billets. Donc peut-etre qu'un bug sera corrige, mais ca sera certainement pas gratuit. En tous cas ce sera plus cher que de corriger le probleme soi-meme - sachant qu'on parle d'un probleme qui a ete identifie par le client, ce qui suppose que le client dispose d'informaticiens competents...
                                          • [^] # Re: Proposition de loi

                                            Posté par . Évalué à 1.

                                            Les corrections de bug sont gratuites pour les systemes supportes (NT4 pendant un petit moment encore, Win2k/XP pendant les 5 prochaines annees minimum)
                                            • [^] # Re: Proposition de loi

                                              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                              > Les corrections de bug sont gratuites pour les systemes supportes
                                              Oui mais tu n'as aucune garantie, aucun engagement legal qu'elle seront faites. En tous cas je n'ai entendu parler de ca dans la license, pourtant je l'ai lue (celle de W2K pro), mais j'ai pu oublier. Si oui par contre, je serais curieux de savoir quels sont les recours si Microsoft ne respecte pas son engagement.
                                            • [^] # Commentaire supprimé

                                              Posté par . Évalué à 1.

                                              Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                                              • [^] # Re: Proposition de loi

                                                Posté par . Évalué à 1.

                                                Justement non, MS a un CONTRAT qui precise qu'il fera du support pendant minimum 5 ans apres la sortie d'un OS, contrat qu'il signe avec les grosses boites, contrat qui stipule comment faire pour avoir les bugs corriges, quels sont les criteres,...

                                                Chose que les auteurs de LL ne font pas.

                                                Comme d'habitude, tu ne sais pas de quoi tu parles.
                                    • [^] # Re: Proposition de loi

                                      Posté par . Évalué à 1.

                                      « 2) Quelle difference entre shared source et la GPL ? Je croyais que le credo etait : "on a les sources, donc on peut auditer le code", c'est devenu faux subitement ? »

                                      Toujours aussi puants ces posts.

                                      On t'a déjà dit je ne sais combien de fois que l'intérêt du libre c'est les libertés associées à la communauté. On n'audite pas soi-même, la communauté le fait. C'est à dire une partie des développeurs, qui en font chacun une partie. Il suffit d'une équipe, le travail est fait pour tout le monde. C'est comme ça pour les bugfix, audits, améliorations. Dans le shared source, le travail est à faire par tous</i> les clients.

                                      Les deux n'ont rien à voir, et tu le sais, apparemment ça t'amuse de continuer à FUDer là-dessus.
                                      • [^] # Re: Proposition de loi

                                        Posté par . Évalué à 1.

                                        C'est FAUX

                                        Rien n'empeche 20 universites differentes de se mettre ensemble et auditer le code de Windows ensemble en se repartissant la tache, mettre avec elles les societes qui ont elles aussi acces au code, etc...

                                        Et la aussi le travail est fait pour tout le monde.
                                        • [^] # Re: Proposition de loi

                                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                          > mettre avec elles les societes qui ont elles aussi acces au code
                                          Et comment redistribuent-elles le fruit de leurs efforts, hein? Elle mettent les patchs sur le serveur ftp public de l'universite? Trop pratique!
                                          • [^] # Re: Proposition de loi

                                            Posté par . Évalué à 1.

                                            Non, elles les mettent sur un serveur securise auquel tous les participants ont acces, et ensuite elles envoient ca a MS si elles ont envie que ca termine dans l'OS.

                                            Ou sinon elles peuvent sortir un papier qui decrit ce qu'elles ont trouve sans entrer dans les details qui violeraient le NDA, d'autres universites ont fait de meme pour des projets ou ils avaient acces aux sources de Windows.
                                        • [^] # Re: Proposition de loi

                                          Posté par . Évalué à 1.

                                          « Rien n'empeche 20 universites differentes de se mettre ensemble et auditer le code de Windows ensemble en se repartissant la tache, mettre avec elles les societes qui ont elles aussi acces au code, etc... »

                                          Elles n'ont aucune raison de le faire. Contribuer au libre présente un intérêt, contribuer au propriétaire aucun. Où est elle cette immense communauté qui fait évoluer les produits MS en dehors de MS ? « Rien n'empêche », encore du théorique totalement impossible en pratique.
                                        • [^] # Commentaire supprimé

                                          Posté par . Évalué à 1.

                                          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                                          • [^] # Re: Proposition de loi

                                            Posté par . Évalué à 1.

                                            Ils ont le meme probleme avec les LL.

                                            Imagines que t'aies bosse sur Apache et que tu vas bosser chez Zeus apres, il y aurait la aussi un risque que tu foutes du code GPL dans Zeus.

                                            C'est dans les 2 sens.
                                • [^] # Re: Proposition de loi

                                  Posté par . Évalué à 1.

                                  « Le gouvernement a la possibilite de lire le code, ensuite si il le fait c'est de son ressort, on va pas les obliger a le lire. »

                                  Aucun intérêt de ne pouvoir que lire le code.
                                  • [^] # Re: Proposition de loi

                                    Posté par . Évalué à 1.

                                    Ah tiens, maintenant on en arrive au fait que pouvoir lire les sources est inutile.

                                    Les temps changent on dirait.

                                    (en passant, oui ils peuvent compiler les sources aussi, et faire des modifs et faire des tests, mais il est interdit de distribuer un Windows modifie dans la compagnie/univesite/...).
                                    • [^] # Re: Proposition de loi

                                      Posté par . Évalué à 1.

                                      Non, ça n'est pas inutile, ça n'est pas suffisant.

                                      Est-ce que le code source est livré avec les fichiers nécessaires à sa compilation ? Makefile ou équivalents Visual Studio par exemple ?

                                      Le code source est-il lisible ou totalement obfuscated ? Y a-t-il de la doc ?

                                      Parceque sinon, c'est un peu comme si un écrivain disait mettre ses oeuvres disponibles sur internet, en se contentant de donner la liste des mots de chaque livre, par ordre alphabétique : il y a tout les ingrédients, mais sans la recette ça ne sert à rien.
                                      • [^] # Re: Proposition de loi

                                        Posté par . Évalué à 1.

                                        Ils ont tout ce qu'il faut pour compiler, tous les outils necessaires sont dispo dans l'arbre (= le "CVS" chez nous), et ils ont acces complet a l'arbre, exactement comme moi.

                                        Le code est identique a celui que j'ai moi, avec les commentaires bien evidemment.

                                        En gros, ils ont un acces en lecture seule a l'arbre que l'on a alors que moi j'ai lecture/ecriture, c'est la seule difference entre eux et moi.
                                        • [^] # Re: Proposition de loi

                                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                          Ca c'est toi qui le dis. Personne ici peu le confirmer.
                                          Les sources Windows fournies permettent elles de recompiler le système entièrement de manière simple (une commande) pour en avoir un completement fonctionnel et identique à l'original ?
                                          Rien ne garanti que les sources fournies correspondent exactement aux sources réelles. D'une.
                                          Par conséquent, on a plus confiance à des sources accessibles à tous qui correspondent à 100% aux originales que des sources fournies à quelques personnes qui se croient priviligiées.
                                          L'open source oui ca un sens si c'est accessible à tous, sinon c'est du flan.
                                          • [^] # Re: Proposition de loi

                                            Posté par . Évalué à 1.

                                            Non tu n'auras pas Windows en 1 commande, car le systeme est plus complexe que cela, mais les instructions sont dispos pour pouvoir creer un Windows complet, ils peuvent le faire si ils en ont envie.

                                            Ensuite tu fais un diff des binaires resultants, et tu verras qu'ils sont comme l'original.

                                            Que personne ici ne puisse le confirmer, c'est pas le probleme. Les conneries monumentales qui sont dites ici sur MS a longueur de journee personne ne peut les confirmer non plus(normal vu que c'est des conneries), pourtant nombre d'entre vous les prennent pour argent comptant.
                                            • [^] # Re: Proposition de loi

                                              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                              Les conneries dites sur MS je m'en tape.

                                              Par contre tout le monde peut te garantir que le sources du kernel sont les même pour tous. Que tout le monde peut le compiler et que tout le monde aura le même binaire selon sa plate forme et ses options.
                                              Toi ce que tu dis il faut le prendre pour argent content, tu ne peux pas le prouver. Et tu ne peux prouver que les sources founies à certains correspondent bien aux originales.
                                              • [^] # Re: Proposition de loi

                                                Posté par . Évalué à 1.

                                                Ils le garantissent comment ? En compilant le code, et comparant avec le binaire qu'ils ont.

                                                Chez Windows c'est la meme chose, les societes/gouvernements/universites ont les memes possibilites.

                                                Maintenant d'apres toi, les gouvernements des differents pays ont ils jete un oeil sur les sources de Windows pour s'assurer de sa "proprete" ? Tu crois que la premiere chose qu'ils ont fait en recevant les sources c'est quoi ?

                                                Verifier que les sources correspondent bien au Windows qu'ils utilisent.

                                                Et si ils avaient trouve qqe chose de louche, Windows ne serait plus utilise depuis longtemps.

                                                Oh en passant, depuis le temps que MS existe, des milliers de gens ont passe par MS et ont vu les sources de Windows, des chinois, des indiens, allemands, italiens, suisses,... et aucun d'entre eux n'a fait de revelation a scandale, alors que ca aurait ete une occasion en or de devenir riche et celebre.

                                                Bref, la simple logique prouve mes dires, rien de plus n'est necessaire.
                                                • [^] # Re: Proposition de loi

                                                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                                  Ils le garantissent comment ? En compilant le code, et comparant avec le binaire qu'ils ont.

                                                  En supposant que cela soit aussi simple que tu le dis. Et même en l'admettant, rien ne prouve qu'à binaire identique code identique. Les subtilités pour modifier un code tout en ayant une taille binaire identique sont nombreuses. De plus il faudrait vérifier chaque dll, vxd, tous les fichiers systèmes, tâche d'Hercules. De plus il faudrait aussi les sources des logiciels Microsoft, car la sécurité d'un système ne s'arrete pas qu'à son OS.
                                                  Donc tes chinois, allemand, qui tu veux, on peut les endormir comme on veut.
                                                  Que sont quelques personnes pour valider un OS face au monde entier qui peut valider un système libre ?
                                                  Donc rien ne garantit que les sources obtenues par ces quelques personnes correspondent exactement au système Windows sur le marché.
                                                  Et de tout manière elles voient le code à un instant T. Windows évolue tout le temps via les windows update. Il faudrait fournir les sources avec chaque mise à jour, source visible que part certaines personnes.

                                                  Donc par la logique je te démontre que ton système propriétaire sera toujours plus suspicieux qu'un OS libre accessible par le monde entier et à chaque modification et utilisable via une compilation complète, OS ET logiciels système ET utilitaires.
                                                  • [^] # Re: Proposition de loi

                                                    Posté par . Évalué à 1.

                                                    Eh si,

                                                    binaire identique = code identique, ca c'est prouve scientifiquement(je parles pas de la taille, mais du contenu).

                                                    Verifier tous les fichiers, ca revient a ecrire un script qui passe dans les repertoires et compares les fichiers, ca doit bien prendre allez... 5 minutes a ecrire.

                                                    Quand aux updates, ils y ont acces en meme temps que nous vu qu'ils ont acces a l'arbre des sources.

                                                    Le fait est qu'il n'y a aucune difference entre les LL et Windows sur ce cas si ce n'est qu'ils ne peuvent modifier et redistribuer la chose.
                                                • [^] # Commentaire supprimé

                                                  Posté par . Évalué à 1.

                                                  Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                                                  • [^] # Re: Proposition de loi

                                                    Posté par . Évalué à 1.

                                                    Bon et si tu arretais de raconter des aneries ?

                                                    http://www.microsoft.com/licensing/sharedsource/casestudies/lancast(...) Universite de Lancaster, ils ont aide a implementer la stack IPv6 de Win CE.

                                                    C'est une uni du royaume-uni, hors que je sache le royaume-uni ne se trouve pas aux USA.

                                                    Comment tu sais qu'AUCUNE uni francaise n'a les sources ?

                                                    Et imaginons qu'aucune ne les ait, quel rapport ? Elles en ont la POSSIBILITE, si elles ne veulent pas en profiter, c'est LEUR probleme.

                                                    Tu n'arretes pas d'inventer des conneries depuis le debut sans aucun argument prouvant tes dires, ca devient tres chiant a la longue.

                                                    Tu te bases sur quoi pour dire que les unis francaises ne peuvent pas avoir les sources ? Quels arguments et preuves as tu ? RIEN DU TOUT si ce n'est ton imagination
                                                    • [^] # Commentaire supprimé

                                                      Posté par . Évalué à 1.

                                                      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                                                      • [^] # Re: Proposition de loi

                                                        Posté par . Évalué à 1.

                                                        Ah ? Je suis sense savoir tout ce que fait une boite de 50'000 personnes ? Eh ben, tu me surestimes mon cher.

                                                        Comme tu le dis toi-meme, tu ne sais pas si une Uni francaise a les sources, pourtant tu ne t'es pas gene pour affirmer le contraire avant, meme pire tu as affirme qu'elles ne pouvaient pas acceder aux sources.

                                                        Quand a la possibilite d'acceder aux sources, certaines societes avaient deja acces aux sources de NT4. Et l'acces aux sources est totalement independant du proces, personne n'a jamais demande a MS de filer l'acces aux sources, ce que les plaignants veulent c'est les APIs. La aussi tu melanges tout.
                                        • [^] # Re: Proposition de loi

                                          Posté par . Évalué à 1.

                                          Il y a les clés cryptographiques de palladium aussi dans le CVS ?
                    • [^] # Re: Proposition de loi

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Les machins stratus, en fait ils plantent autant que les autres. C'est juste que tout est redondé et que si un des éléments plante, il reboote discrétos pour reprendre le boulot un peu plus tard.

                      Bref, faute de pouvoir assurer que Windows puisse fonctionner correctement de façon durable, ils ont patché les erreurs du soft par du hard.
                      • [^] # Re: Proposition de loi

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Non.

                        Stratus c'est du hardware double, mais qui effectue les memes instructions a chaque etape. Resultat, si un des elements merde, l'autre element prend le relais, mais si le software fait des conneries, le hardware n'a aucun moyen de le savoir, car le hardware n'a aucun moyen de savoir si les instructions qu'il execute sont correctes ou pas.

                        Stratus resoud les problemes type bit flip pour les memoires, CPU qui claque,... car ils ont 2 systemes qui fait la meme chose en parralele, mais il n'existe aucun algorithme pouvant determiner si une suite d'instructions est correcte ou pas, Stratus ne peut pas se premunir contre des erreurs de MS a ce niveau la.

                        Resultat, sur une machine Stratus, si un des 2 "semi-PC" plante, l'autre va planter aussi, car les 2 effectuent exactement les memes operations. Ils evitent juste les failles hardware, genre quand les 2 CPU calculent une operation et que les 2 resultats sont differents, le calcul est refait, la memoire est doublee et verifiee pour la consistance, si un des 2 CPU claque, tu peux le changer pendant que l'autre continue de tourner,...
                  • [^] # Re: Proposition de loi

                    Posté par . Évalué à 1.

                    1- Ce n'est pas tellement ça le problème. MS peut ouvrir ses sources à un État. Le problème, c'est que seul l'État va pouvoir l'étudier (ça fait des sous) proposer des patches (ça fait encore des sous), etc. Dans le cas d'un logiciel libre, pourvu qu'il soit utilisé, répandu, une bonne partie de ces vérifications seront faites par d'autres. Les auteurs ne prendront pas le risque d'y mettre des saloperies, et il ne peut y avoir que plus de gens à regarder le code, le corriger, etc.

                    2- C'est pas entièrement faux, mais même avec le libre, si tu t'y prends comme un pied, tu ne sais pas relire tes documents après. Et avec le propriétaire, à condition de ne pas utiliser leurs formats (faire les conversions nécessaires), tu peux quand même le faire. Le libre l'incite peut-être plus, mais il y a avant tout une question de méthode dans la sauvegarde, et dans la sélection de ce qui doit être maintenu en tant que document modifiable. Pour ces dernies, on ne reste jamais sur d'anciens formats. Le seul cas où je vois une différence, c'est pour un document très ancien qu'on veut relire/modifier et qui est dans un format propriétaire, ou libre mais plus maintenu. Dans le premier cas, la récupération est impossible, dans le second elle est possible mais très coûteuse.

                    3- Non. La liberté de la majorité n'est pas plus importante que celle d'une minorité. Il n'y a que la liberté de tous, sinon ça n'a aucun sens. Comme disait Coluche, « y a quand même plus de racistes que d'étrangers en France », alors pense aux conséquences de ce que tu dis si on l'appliquait à ce cas là (d'accord, on ne compte pas ceux qui ne sont pas racistes, et feraient basculer cette majorité. Mais si on avait un cas de majorité aussi lamentable, est-ce que ce serait une raison pour faire n'importe quoi au mépris des minorités ?). Je ne suis pas d'accord avec pBpG, mais certainement pas pour une raison d'intérêt de la majorité.
                    • [^] # Re: Proposition de loi

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Pour le 1 il faut avouer que c'est lé théorie.
                      Je me base sur les quelques softs récents où on a appris qu'il y avait probleme (des vers qui se connectaient sur internet grace à make ou au configure). Il suffisait de vérifier le md5 ou la signature pour le voir mais ca vraiment pas été découvert tout de suite.
                      Je me dis que si la signature et lemd5 avaient été bon ca aurait pu trainer un bon moment, si de plus le vers se positionnait gentiment au lieu de se connecter tout de suite ca aurait pu faire très mal.
                      En théorie on peut tout vérifier mais en pratique peu de gens en ont la capacité et les connaissances pour (tu me met une backdoor dans mozilla, dans mon kernel, si tu ne fais pas ca en mettant /* code pour la backdoor */ ..... /* fin code backdoor */ j'ai 99% de chances de passer à coté). Et sur ceux ci combien vérifient effectivement les sources assez consciencieusement sur chaque logiciel qu'ils utilisent ?
                      Bref, en théorie c'est beau mais en pratique presque tout le monde se base sur un distributeur de confiance (qui dans le monde proprio est l'éditeur, dans le monde LL la distribution ou les developpeurs assez souvent).

                      Attention, je ne dis pas que ca ne sert à rien mais l'argument massue que le libre évite toutes les saloperies je n'y crois pas vraiment. Et pour la plupart des gens (y compris des programmeurs) les sources de l'OS ca ne sert à rien à part les compiler.
                      • [^] # Commentaire supprimé

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                      • [^] # Re: Proposition de loi

                        Posté par . Évalué à 1.

                        « Je me base sur les quelques softs récents où on a appris qu'il y avait probleme (des vers qui se connectaient sur internet grace à make ou au configure). Il suffisait de vérifier le md5 ou la signature pour le voir mais ca vraiment pas été découvert tout de suite. »

                        Ben si, vu le problème, ça a été assez rapidement quand même. Et si ça n'est pas suffisant, c'est pas avec du propriétaire que ce sera mieux.

                        « En théorie on peut tout vérifier mais en pratique peu de gens en ont la capacité et les connaissances pour (tu me met une backdoor dans mozilla, dans mon kernel, si tu ne fais pas ca en mettant /* code pour la backdoor */ ..... /* fin code backdoor */ j'ai 99% de chances de passer à coté). Et sur ceux ci combien vérifient effectivement les sources assez consciencieusement sur chaque logiciel qu'ils utilisent ? »

                        Ah parce que l'intérêt du libre c'est que chaque utilisateur soit obligé de lire et comprendre toutes les sources de tous ces logiciels ? Tu lis trop les FUDs de pBpG. C'est vraiment grave là...

                        « Bref, en théorie c'est beau mais en pratique presque tout le monde se base sur un distributeur de confiance (qui dans le monde proprio est l'éditeur, dans le monde LL la distribution ou les developpeurs assez souvent). »

                        Sans blague, et où est-ce que j'ai dit qu'il n'y avait pas besoin d'un distributeur de confiance ou qu'il n'y en avait pas ? Évidemment que ça fonctionne comme ça, parce qu'avec le libre ce n'est pas de l'inconscience de le faire, contrairement au propriétaire. Le vendeur de proprio peut être honnete mais tu n'en sais rien. Si le distributeur de libre déconne ça ne va pas tarder à se voir, parce qu'il y a des gens qui suivent le développement.

                        « Attention, je ne dis pas que ca ne sert à rien mais l'argument massue que le libre évite toutes les saloperies je n'y crois pas vraiment. »

                        Je ne dis pas qu'il les évite toutes non plus. Je ne parle que de l'intérêt des libertés, dans le cadre d'une communauté les utilisant.
                • [^] # Re: Proposition de loi

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Tiens en passant, juste un point de vue sur le sujet, vous pouvez zapper si ça vous ennuie :

                  cette loi sera à ton détriment en tant qu'acteur professionnel, mais sera (je le pense) à ton avantage en tant que citoyen (impôt+sécurité nationale).

                  Chacun de nous est constitué de plein d'identités différentes et quelquefois contradictoires (homme+blanc+français+européen+jeune+ingénieur+développeur +fils_d'agriculteurs+voyageur+célibataire+etc... par exemple) et on ne peut se résumer par l'une d'elle. (D'ailleurs le fascisme commence toujours par mettre les gens dans des petites cases. -1)

                  Une des manières d'être heureux est de concilier ces différentes personnalités pour faire un tout harmonieux :-) (Ohmmmm....)

                  Perso, je suis heureux d'être en tant que citoyen et travailleur en faveur du logiciel libre, car mes intérêts s'accordent.

                  Don't worry, be happy :-)))
                  • [^] # Re: Proposition de loi

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Je n'ai pas encore vu la preuve que cela reviendrait moins cher en terme d'impots.

                    1) Les informaticiens dans mon genre et les boites qui les employent paient des impots a l'etat --> ca va baisser les revenus de l'etat
                    2) Payer des devs libres, gerer l'infrastructure de support,... --> l'etat va devoir payer qqe chose
                    ...

                    Il y a des couts, faut chiffrer cela avant de dire "c'est moins cher"

                    Pour la securite nationale, quedalle, les gouvernements ont acces aux sources des logiciels si ils le veulent, donc ce point n'est pas valide.
                    • [^] # Re: Proposition de loi

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Je n'ai pas encore vu la preuve que cela reviendrait moins cher en terme d'impots.

                      C'est vrai, et c'est indémontrable autrement que par la pratique (irréfutable donc actuellement :-DDD).

                      1) Les informaticiens dans mon genre et les boites qui les employent paient des impots a l'etat --> ca va baisser les revenus de l'etat

                      Tututut !
                      Mauvais argument, tu es en train de me sortir un argument du type "la productivité tue l'emploi". C'est reconnu faux à moyen terme.
                      { Les boîtes feront du libre. Les informaticiens se reconvertiront (au libre ou à autre chose). Les boîtes continueront à payer des impôts. Les services de ces boîtes seront moins chers. Plus de clients y feront appel. Les coûts de développement étant mutualisés, la vitesse de développement augmentera. Bref, cercle vertueux. Ce n'est pas particulièrement mon avis, c'est une extrapolation typique de la théorie capitaliste calquée sur l'industrie ; le côté mutualisation des coûts de développement étant une caractéritique du logiciel libre. }

                      2) Payer des devs libres, gerer l'infrastructure de support,... --> l'etat va devoir payer qqe chose
                      Il paye déjà. Va-t'il payer plus ?
                      Actuellement les exemples trouvés dans la presse disent plutôt que le libre a un coût d'exploitation moins cher.
                      Bon, faut tempérer ça par le fait que les medias ont plutôt tendance à parler des success stories, et que les entreprises qui ont actullement sauté le pas l'ont fait de manière volontaire après une étude ; tous les chiffres devraient donc être positifs.
                      Reste que les analyses sont globalement en faveur du logiciel libre.

                      Pour la securite nationale, quedalle, les gouvernements ont acces aux sources des logiciels si ils le veulent, donc ce point n'est pas valide.

                      Ca ne suffit pas. D'abord parce que leurs ingés ne peuvent pas auditer l'ensemble du code MS, ensuite parce que ne serait-ce que le fait de savoir combien une administration possède d'ordis est une donnée sensible.
                      Pour d'autres domaines, l'état multiplie ses fournisseurs pour que chacun d'eux ait une vue partielle. Ici, c'est... un peu plus difficile.
                    • [^] # Re: Proposition de loi

                      Posté par . Évalué à 1.

                      « 1) Les informaticiens dans mon genre et les boites qui les employent paient des impots a l'etat --> ca va baisser les revenus de l'etat »

                      Le problème c'est qu'avec la même logique, on peut dire qu'il faudrait interdire les robots dans les usines et faire revenir le travail à la chaîne. Ca te fait plus d'ouvriers, donc plus d'impots, même s'ils ne paient pas beaucoup, au bout du compte çe en rapporte plus.

                      « 2) Payer des devs libres, gerer l'infrastructure de support,... --> l'etat va devoir payer qqe chose »

                      Payer des devs libres ? Pourquoi ? S'il est question uniquement de prendre du libre là où une alternative libre à l'actuelle solution propriétaire existe, il n'y en a pas besoin. Pour le reste il n'y a aucune raison de passer à du libre s'il n'y a pas d'alternatives. Ils pourront embaucher des devs, mais certainement pas sans étude comparative entre le coût du paiement de licences et le développement (cher, mais ponctuel) d'un outil libre. Je ne parle pas du long terme, là c'est évident.

                      « Pour la securite nationale, quedalle, les gouvernements ont acces aux sources des logiciels si ils le veulent, donc ce point n'est pas valide. »

                      Si Stallman puis Debian et l'OpenSource ont défini le libre d'une certaine manière, c'est bien parce qu'il fallait tout un ensemble de libertés pour que ça présente un intérêt. Le simple accès au code source, par une entité unique, hors de toute communauté, n'apporte quasiment rien. Que du très négligeable par rapport au libre. Ce point est donc tout à fait valide, et les sources ouvertes à la MS n'ont strictement aucun intérêt (à part l'intérêt marketing de MS)
                    • [^] # Re: Proposition de loi

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Il faut relire la proposition de loi, la seule fois où l'impôt est cité c'est pour déterminer le financement de la mesure (par une augmentation des taxes sur les tabacs). L'objectif est clair : "Pour garantir la pérennité des données accessibles, faciliter les échanges et assurer le libre accès des citoyens à l'information, il faut que l'utilisation dans l'administration ne dépende pas du bon vouloir des concepteurs de logiciels."

                      A propos de LL et impôt, il faut relire la lettre de Monsieur Villanueva qui explique que si l'argument pour imposer le libre est le coût cela ne marche pas car l'utilsation de logiciel a toujours un coût.
                    • [^] # Commentaire supprimé

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                      • [^] # Re: Proposition de loi

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Moi j'ai jamais paye d'impots au gouvernement francais vu que je suis suisse.

                        Cependant je tiens a te rappeler que l'industrie du logiciel proprietaire c'est beaucoup plus que Microsoft.

                        Oracle, Autodesk, Adobe, etc... sont des boites qui font du proprio.

                        Les auteurs de shareware proprietaires aussi sont touches.
                        • [^] # Re: Proposition de loi

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Cependant je tiens a te rappeler que l'industrie du logiciel proprietaire c'est beaucoup plus que Microsoft.
                          Oracle, Autodesk, Adobe, etc... sont des boites qui font du proprio.


                          Bien. Et après?
                          Ce projet de loi ne cherche aucunement à supprimer les boîtes qui font du proprio. Chaque entreprise peut continuer à produire du proprio, à utiliser du proprio. C'est le marché privé, le plus important pour les entreprises. Elles pourront même continuer à fournir des solutions proprios à l'état pour répondre à des problèmes non résolus par des LL. Ce qui change sur le plan économique, c'est que ces entreprises vont voir une part de leur marché disparaître, marché qui du coup s'ouvre à un grand nombre de SSII.

                          A part quelques utilisations ponctuelles, je doute que la France soit un gros utilisateur de sharewares.
                          • [^] # Re: Proposition de loi

                            Posté par . Évalué à 1.

                            Ce projet fait une discrimination qui se base sur des raisons politiques plus que techniques, c'est ca que je lui reproche.

                            L'etat n'a pas besoin des sources des softs dans la majeure partie des cas, il s'agit donc d'une clause discriminatoire.
                            • [^] # Commentaire supprimé

                              Posté par . Évalué à 1.

                              Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                              • [^] # Re: Proposition de loi

                                Posté par . Évalué à 1.

                                La loi parle de softs proprietaire et softs libres, elle ne parle pas de formats de fichier ouverts, tu melanges tout.
                                • [^] # Re: Proposition de loi

                                  Posté par . Évalué à 1.

                                  « La loi parle de softs proprietaire et softs libres, elle ne parle pas de formats de fichier ouverts, tu melanges tout. »

                                  Microsoft a démontré qu'on ne pouvait pas avoir confiance dans des logiciels propriétaires qui prétendent utiliser des formats ouverts. Avec du libre, si nécessaire, on voit (et on réutilise) la manière dont les fichiers sont lus et écrits.
                            • [^] # Re: Proposition de loi

                              Posté par . Évalué à 1.

                              « Ce projet fait une discrimination qui se base sur des raisons politiques plus que techniques »

                              Non.

                              « L'etat n'a pas besoin des sources des softs dans la majeure partie des cas, il s'agit donc d'une clause discriminatoire. »

                              L'État n'a pas besoin des sources, il préfère juste qu'elles soient diffusées et libres pour avoir des logiciels dont le contenu n'est pas connu uniquement de ses propriétaires, dont les correctifs peuvent arriver sans attendre ce dernier, etc.
                              • [^] # Re: Proposition de loi

                                Posté par . Évalué à 1.

                                1) Pas besoin d'avoir un LL pour que le contenu soit connu de gens autres que les proprietaires

                                2) Je suis pas sur que l'Etat ait reellement envie de recevoir des correctifs de la part de quelqu'un d'autre que l'auteur(qui a une connaissance intime du programme contrairement a tous ceux qui ne font que lire et jouer de temps en temps avec le code)
                                • [^] # Re: Proposition de loi

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                  > Je suis pas sur
                                  Quand on sait pas on se tait...
                                  • [^] # Re: Proposition de loi

                                    Posté par . Évalué à 1.

                                    Ben dans ce cas a peu pres tout le monde ici devrait se taire quand il s'agit de causer des produits MS, vu que je lis 95% d'aneries pour 5% de verites.

                                    Ca risque de baisser le nombre de commentaires drastiquement.

                                    Et sinon, t'as un truc plus interessant a dire ? Genre qqe chose qui apporte a la discussion.
                                    • [^] # Re: Proposition de loi

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                      > t'as un truc plus interessant a dire ?
                                      Non, sinon que j'aime bien sortir une bonne grosse connerie (*) par jour. C'est vrai que c'est deja la 2eme 8-)

                                      Bonne journee

                                      (*) sans rancune hein, la perche etait facile a attraper, c'est tout!
                                • [^] # Re: Proposition de loi

                                  Posté par . Évalué à 1.

                                  « Pas besoin d'avoir un LL pour que le contenu soit connu de gens autres que les proprietaires »

                                  Etudié avec intérêt, modifié, corrigé, etc.

                                  « Je suis pas sur que l'Etat ait reellement envie de recevoir des correctifs de la part de quelqu'un d'autre que l'auteur »

                                  Mauvaise foi ou connerie, j'en sais rien, ça me dépasse vraiment. Avec du libre, les correctifs proposés vont aux mainteneurs comme pour tous les logiciels libres. L'État est intéressé par la prochaine version, disponible grâce à ça, ou par les patches que l'auteur aura finalisé.
                            • [^] # Re: Proposition de loi

                              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                              > Ce projet fait une discrimination qui se base sur des raisons politiques plus que techniques, c'est ca que je lui reproche.
                              Ah? Et quand Microsoft decide de ne pas vendre des X-Box a l'Australie, c'est politique ou pas? Je te cite: "MS trouve que les lois australiennes ne lui conviennent pas pour faire un commerce rentable, c'est son droit.". Donc dans notre cas, l'etat francais a decide que (dans certains cas) les logiciels proprietaires ne lui convenaient pas. C'est son droit. C'est toi qui ajoute la notion de discrimination au probleme parce que tu considere qu'interdire les logiciels proprietaires implique une interdiction de Microsoft. Or c'est faux. Que je sache, aucune loi ni personne n'empeche MS de faire du libre. Apres tout, comme semble vouloir le sous-entendre parfois, shared-source et GPL c'est presque pareil, alors pourquoi ne pas faire le pas, mmm?

                              > L'etat n'a pas besoin des sources des softs dans la majeure partie des cas, il s'agit donc d'une clause discriminatoire.
                              Affirmation gratuite. Et fausse. Justement, si cette loi passait, le message passe par l'etat serait clair -> "nous avons besoin des sources!". Maintenant, il est vrai que tu es certainement mieux place que les deputes pour savoir ce dont l'etat a besoin 8-)
                        • [^] # Re: Proposition de loi

                          Posté par . Évalué à 1.

                          « Cependant je tiens a te rappeler que l'industrie du logiciel proprietaire c'est beaucoup plus que Microsoft.
                          Oracle, Autodesk, Adobe, etc... sont des boites qui font du proprio.
                          Les auteurs de shareware proprietaires aussi sont touches. »


                          Et les auteurs de libre, pendant que l'État achète du propriétaire, sont eux aussi touchés.

                          Les appels d'offres, le choix parmi les meilleures solutions techniques, c'est soudain devenu immoral ? Il y a des privilégiés à qui on ne peut pas faire ça ? Un monopole à garder ?
                          • [^] # Re: Proposition de loi

                            Posté par . Évalué à 1.

                            Les appels d'offres, le choix parmi les meilleures solutions techniques

                            C'est tout a fait valable, le fait est que les LL ne sont pas forcement la meilleure solution technique, et qu'il ne faut pas mettre dans les appels d'offre des conditions qui ne servent en rien les utilisateurs uniquement pour discriminer les societes repondant a l'appel d'offre.
                            • [^] # Re: Proposition de loi

                              Posté par . Évalué à 1.

                              « le fait est que les LL ne sont pas forcement la meilleure solution technique »

                              Ca, c'est l'État, c'est à dire le client, qui choisit. S'il est convaincu que c'est une meilleure solution technique, qu'il se soit planté ou pas, c'est sa décision.

                              « il ne faut pas mettre dans les appels d'offre des conditions qui ne servent en rien les utilisateurs uniquement pour discriminer les societes repondant a l'appel d'offre. »

                              Tu affirmes encore, sans preuve, que la volonté a été de disciminer, et que les aspects techniques ne sont qu'un prétexte. Mais tu n'as aucun argument dans ce sens. Si ?
                • [^] # Re: Proposition de loi

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Pourquoi à ton détriment, quand les lois changent les entreprises s'adaptent tout le monde s'adapte, Microsoft en serait-il incapable ?
                • [^] # Re: Proposition de loi

                  Posté par . Évalué à 1.

                  « Si cette loi obligeant l'utilisation de logiciels libres passe, ca sera a mon detriment, ainsi qu'au detriment de bon nombre de gens dans ma situation. »

                  Tu pourrais avoir des arguments si tu les exposais et que tu travaillais dans les administrations concernées.

                  Si tu ne travailles pas pour ces administrations, tu peux avoir des arguments en tant que citoyen qui pense par exemple que l'État gaspille de l'argent (?).

                  Tout autre argument, toute autre prise en compte de situtation ne me parait pas valable. A moins que tu demandes à l'État que certains employés de certaines entreprises soient privilégiés, aient des traitements de faveur, etc, sur des critères totalement subjectifs, je ne vois rien de recevable. Enfin j'écoute quand même si tu as un peu plus de détails à donner.
                  • [^] # Commentaire supprimé

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                    • [^] # Re: Proposition de loi

                      Posté par . Évalué à 1.

                      C'est trop dur de faire la transposition ? Visiblement il ne s'en fout pas.
                  • [^] # Re: Proposition de loi

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Ben c'est simple :

                    Si l'etat decide de ne plus acheter de logiciels proprietaires, alors moi et mes collegues auteurs de logiciels proprietaires nous retrouvons discrimines, nous retrouvons avec un marche restreint, ce qui entrainera licenciements, baisses de salaires, etc...

                    Si cela se produisait car l'Etat n'a tout simplement plus besoin de logiciels, je comprendrais, mais ici il s'agit d'une discrimination qui ne se base pas sur les qualites des outils mais sur des raisons que je qualifierai de politiques, c'est ca qui me tracasse enormement.

                    Que l'etat veuille certains soft en GPL ou autre car cela peut lui etre utilie dans certains cas je veux bien, ce doit donc etre dans le cahier des charges, mais le fait est que l'etat n'a pas besoin d'avoir tous ses logiciels en GPL, il s'agit donc d'une clause discriminatoire dans ces cas-ci.
                    • [^] # Re: Proposition de loi

                      Posté par . Évalué à 1.

                      « Si l'etat decide de ne plus acheter de logiciels proprietaires, alors moi et mes collegues auteurs de logiciels proprietaires nous retrouvons discrimines, nous retrouvons avec un marche restreint, ce qui entrainera licenciements, baisses de salaires, etc... »

                      Non. Une mairie va choisir certains artisans plutot que d'autres pour faire une école, après toutes les démarches nécessaires pour faire son choix. Ce choix, ce n'est pas de la discrimination, toutes les propositions ont été étudiées.

                      « ici il s'agit d'une discrimination qui ne se base pas sur les qualites des outils mais sur des raisons que je qualifierai de politiques, c'est ca qui me tracasse enormement. »

                      Il n'y a aucune raison de qualifier ça de politique. Ah si, une : ça t'arrange. Le libre a suffisamment d'intérêt techniques pour justifier cette décision.

                      « Que l'etat veuille certains soft en GPL ou autre car cela peut lui etre utilie dans certains cas je veux bien, ce doit donc etre dans le cahier des charges, mais le fait est que l'etat n'a pas besoin d'avoir tous ses logiciels en GPL, il s'agit donc d'une clause discriminatoire dans ces cas-ci. »

                      L'État juge de ce qu'il a besoin et des qualités ou propriétés qu'il attend des outils qu'il achète. C'est toi qui dit qu'il n'a pas besoin de libre, mais ce n'est pas toi qui choisit, les études ont été faites, et apparemment le choix aussi.
                      • [^] # Re: Proposition de loi

                        Posté par . Évalué à 1.

                        L'État juge de ce qu'il a besoin et des qualités ou propriétés qu'il attend des outils qu'il achète. C'est toi qui dit qu'il n'a pas besoin de libre, mais ce n'est pas toi qui choisit, les études ont été faites, et apparemment le choix aussi.


                        Justement non, le choix n'a pas encore ete fait, car ce n'est vraiment pas si evident que ca que les LL ont un avantage naturel.
                        • [^] # Re: Proposition de loi

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Ce n'est pas adopté, mais il y a un projet. Tu penses qu'il est basé sur rien du tout, où que les questions ne seront pas posées par la suite ? Ce n'est pas parce que tu ne sais pas ce qu'ils ont étudié que tu es seul détenteur de la vérité sur la pertinence d'utiliser du libre. Le libre n'a effectivement aucun avantage naturel d'ailleurs, il n'a d'avantages que pour certaines utilisateurs et cas d'utilisation. L'essentiel est que si la loi est adoptée ce soit parce qu'il est estimé que l'État est un utilisateur susceptible de profiter de ces avantages.
                    • [^] # Re: Proposition de loi

                      Posté par . Évalué à 1.

                      mais sur des raisons que je qualifierai de politiques, c'est ca qui me tracasse enormement.

                      Je ne vois pas en quoi le fait que ce soit une décision politique soit dérangeant.
                      Oui, l'état français prend des décisions politiques, c'est son rôle. Si ça te dérange, c'est également pour des raisons politiques et plus précisemment libérales : je ne doute pas que tes arguments soient acceuillis favorablement à l'OMC :)
                • [^] # Re: Proposition de loi

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Il faudrait peut etre comprendre dans ta petite tête bouchée, que le détriment de ton entreprise on s'en FOU.
                  Pour l'instant les interêts de ta chère société se font aux détriments de l'indépendence logiciel d'un Etat et de ses citoyens, inacceptable.
                  Mais toi tu t'en fou tu as vendu ton âme à ta chère société, et si ça se trouve tu ne réside même pas en France.
                  L'intérêt de cette loi est de protéger les citoyens et de rendre indépendant le gouvernement français.
                  Aux entreprises ensuite de s'adapter à ces critères de libertés. Et je ne doute pas qu'un programmeur saura s'adapter à programmer autant pour Linux s'il sait programmer pour windows ou autre.
                  Et si certaines entreprises s'attachent comme des sangsues à leur vieux concept obsolette de logiciel propriétaire, à elles de faire mieux que les logiciels libres, pour justifier l'achat de leur soft propriétaire par l'Etat.
                  • [^] # Re: Proposition de loi

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Et si certaines entreprises s'attachent comme des sangsues à leur vieux concept obsolette de logiciel propriétaire, à elles de faire mieux que les logiciels libres, pour justifier l'achat de leur soft propriétaire par l'Etat.

                    Ben tu vois, la on est d'accord.
                    Que les logiciels se fassent concurrence et que le meilleur gagne.

                    C'est legerement mieux qu'interdire d'office un type de logiciel sans raison technique valable.

                    Et sinon en passant, ma petite entreprise n'est qu'une goutte parmis toutes les entreprises concernees, faut pas te limiter a MS.

                    L'independance logicielle d'un Etat et de ses citoyens sont de tres belles paroles, qui sont irrealisables. T'as deja entendu le mot brevet ?

                    Maintenant tu peux considerer le logiciel proprietaire comme obsolete, le fait est qu'aujourd'hui si on devait se munir uniquement en LL, l'etat s'ecroulerait vu les lacunes considerables des LL dans les domaines de l'administration.
                    • [^] # Re: Proposition de loi

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      C'est legerement mieux qu'interdire d'office un type de logiciel sans raison technique valable.
                      La proposition autorise les logiciels propriétaires s'il n'y a pas d'équivalent libre. Va donc la lire au lieu de parler sans savoir.

                      Et sinon en passant, ma petite entreprise n'est qu'une goutte parmis toutes les entreprises concernees, faut pas te limiter a MS.
                      La proposition parle des logiciels propriétaires en général. Va donc la lire au lieu de parler sans savoir.

                      L'independance logicielle d'un Etat et de ses citoyens sont de tres belles paroles, qui sont irrealisables. T'as deja entendu le mot brevet ?
                      Les brevets logiciel tu te les met bien profond, il ne sont pas encore adopté en Europe. Tu es vraiment répugnant comme type.

                      Maintenant tu peux considerer le logiciel proprietaire comme obsolete, le fait est qu'aujourd'hui si on devait se munir uniquement en LL, l'etat s'ecroulerait vu les lacunes considerables des LL dans les domaines de l'administration.
                      C'est ta vision de fanatique de logiciel propriétaire. Va donc lire la proposition au lieu de parler sans savoir. Bis repetita : si les outils libres ne répondent pas aux besoins, les logiciels propriétaires seront autorisés. De toute manière il est toujours préférable de développer des solutions libres qui seront moins couteuses à long terme. Et l'Etat n'est pas une entreprise, il doit penser long terme.

                      Tu peux sortir, tu es hors jeu dans tous tes arguments.
                    • [^] # Re: Proposition de loi

                      Posté par . Évalué à 1.

                      « C'est legerement mieux qu'interdire d'office un type de logiciel sans raison technique valable. »

                      1. Le logiciel libre n'est pas interdit.
                      2. Le caractère libre est un aspect technique valable.
              • [^] # Re: Proposition de loi

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                l'entreprise a un but on ne peut plus nombriliste et capitaliste...

                Heu...
                Nombriliste, ok pour autant qu'elle ait un nombril.
                Capitaliste par contre n'est pas le mot qui convient car il caractérise notre société. L'idée de logiciel libre ne peut fonctionner que dans une société où il y a des "copyrights", d'ailleurs...
                Tu voulais sans doute dire égocentrique :-) ?

                Bon, -1 pour pinaillage.
                • [^] # Re: Proposition de loi

                  Posté par . Évalué à 1.

                  « Capitaliste par contre n'est pas le mot qui convient car il caractérise notre société. »

                  Notre économie plutot que notre société. Pourquoi ce mot n'irait pas dans le post précédent ?

                  « L'idée de logiciel libre ne peut fonctionner que dans une société où il y a des "copyrights", d'ailleurs... »

                  Non, pour concrétiser le libre, il faut utiliser ce qui existe, c'est à dire des licences, donc des copyrights. Tout simplement parce que ceux qui ont proposé des définitions de « logiciel libre » ne pouvaient pas introduire facilement cette notion dans le droit international autrement. C'est particulièrement vrai pour le copyleft. Mais rien n'indique que le libre ne pourrait pas exister sans copyright. C'est une situation très différente qu'il faut imaginer : regarde un monde sans copyright. Bon, déjà, le droit de copier et d'utiliser, tu l'as d'office. Ensuite, le libre, tu l'as en ouvrant les sources. Le copyleft serait impossible, mais bon, il est là pour contrer le propriétaire or celui-ci serait très différent puisque tout le monde aurait le droit de copier. Je ne sais pas ce que ça donnerait, mais les idées du libres sont simplement appliquées à l'aide de licences, mais pourraient a priori exister dans d'autres situations.

                  A ce propos, je crois que Stallman aurait voulu un vrai copyleft, mais que passer par le copyright l'en a empêché. Avec un vrai copyleft, même l'auteur ne peut pas revenir sur sa licence et reprendre son code pour le mettre en propriétaire.
                  • [^] # Re: Proposition de loi

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Pourquoi ce mot n'irait pas dans le post précédent ?

                    Dire qu'une entreprise est capitaliste, c'est comme dire qu'un poisson nage ; c'est évident, et on ne peut pas le lui reprocher :-)
                    • [^] # Re: Proposition de loi

                      Posté par . Évalué à 1.

                      « Dire qu'une entreprise est capitaliste, c'est comme dire qu'un poisson nage ; c'est évident, et on ne peut pas le lui reprocher :-) »

                      Ca peut apporter des défauts indissociables de sa nature, qu'on peut très bien lui reprocher. En fait c'est inutile de le préciser, mais le post l'indiquait parce qu'apparememnt parler des défauts des entreprises « tout court » n'était pas suffisant (au vu du thread)
                      • [^] # Re: Proposition de loi

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        Ouais, mais je maintiens que capitaliste n'est pas le mot adéquat, je préfère égocentrique.

                        Et tant que j'y suis, je maintiens également que ce n'est pas notre économie qui est capitaliste, mais notre société.

                        Le capitalisme, ce n'est pas seulement les entreprises, c'est de produire de l'argent à partir d'un capital. Louer un appartement à qqun, c'est du capitalisme, par exemple.
                        Je pense que nous sommes depuis si longtemps dans une société capitaliste que cela est devenu indissociable de notre culture, d'où société et non économie.

                        (Et lire l'histoire de la Rome antique (ultra-libéraliste) écrite par un prof maoïste en 1968, c'est passionnant...)
                  • [^] # Re: Proposition de loi

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Scuse, j'aurais dû répondre en un seul post.

                    Je ne suis pas sûr qu'on puisse créer une économie sans copyright. Tu vas me dire que je mélange tout, mais il me semble que ça implique également une absence de brevet, et donc la non-divulgation des méthodes afin d'éviter la copie (on a perdu la technique de peinture à l'huile émulsifiée des peintre flamands comme ça :-).

                    Maintenant, si qqun me propose un modèle d'économie où il n'y a pas de copyright, je serais content :-)
                  • [^] # Re: Proposition de loi

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    A ce propos, je crois que Stallman aurait voulu un vrai copyleft, mais que passer par le copyright l'en a empêché. Avec un vrai copyleft, même l'auteur ne peut pas revenir sur sa licence et reprendre son code pour le mettre en propriétaire.

                    Actuellement non plus tu ne peux pas.
                    Tu ne reviens pas sur une GPL et tu ne reprend pas ton code pour en faire autre chose.
                    Le soft diffusé sous GPL reste sous GPL (la licence est sans limite temporelle, si l'auteur change d'avis tant pis pour lui), et rien ne permet à l'auteur de "reprendre" un soft distribué.
                    Par contre _en plus_ il peut rediffuser le même soft sous une autre licence mais la copie préalablement relachée le restera.

                    Je sais que je ne t'apprend rien à toi mais la formulation de "revenir" sur une licence et de reprendre le logiciel est tres mauvaise et peut induire en erreur pas male chose. On l'entend par exemple énormément avec la BSD.

                    C'était juste pour faire la correction
                    • [^] # Re: Proposition de loi

                      Posté par . Évalué à 1.

                      « Je sais que je ne t'apprend rien à toi mais la formulation de "revenir" sur une licence et de reprendre le logiciel est tres mauvaise et peut induire en erreur pas male chose. »

                      Oui il ne revient pas sur la licence, il peut choisir une autre licence que la GPL pour les versions futures (qui peuvent ne rien apportées de plus que les versions passées, mais sont plus récentes car associées à une nouvelle licence)
            • [^] # Re: Proposition de loi

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              l'entreprise veut s'imposer pour son bien propre... non ?

              Pas au détriment des citoyens. Si le "devoir" d'une entreprise est de faire de l'argent, le devoir de l'Etat est de protéger les citoyens contre n'importe qui, entreprise comprit.
              Cette loi est une protection contre l'imposition de certains logiciels, cette loi permet aux citoyens d'avoir le choix. Cette loi est donc nécessaire.

              De plus la "communauté" ne veut pas s'imposer, elle veut juste que les citoyens puisse garder leur liberté de choix. Liberté essentielle dans une démocratie, non ?
              • [^] # Re: Proposition de loi

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Cette loi est une protection contre l'imposition de certains logiciels

                Pardon ? ca ne protège pas contre des logiciels qui s'imposent, ca impose des logiciels au contraire. Des logiciels libres mais ca impose une catégorie (et implicitement en interdit une autre). Ca fait justement le contraire.

                cette loi permet aux citoyens d'avoir le choix

                ah ? ou ?
                Ca enleve du choix à l'état, mais ne rajoute aucun choix nulle part.

                Cette loi est donc nécessaire.

                On peut penser qu'elle est utile, qu'elle est morale, qu'elle est ce que tu veux, mais nécessaire non. Tout simplement car l'état a fonctionner sans jusqu'a présent et que ca n'a pas entrainé de probleme majeur, et surtout parce que tout ce que ca fait c'est faire des restrictions, déjà maintenant rien n'empeche l'état de marcher aux LL si il le veut. Je ne vois nulle part de la nécessité la dedans. à la rigueur tu peux penser que c'est "mieux" (opinion que je ne partage pas, mais ca c'est une autre histoire)

                De plus la "communauté" ne veut pas s'imposer
                Je ne sais pas ce que la communauté _veut_ mais elle _est_ imposée avec cette loi. Si elle ne le veut pas (c'est toi qui le dit) alors c'est une raison de plus contre cette loi

                elle veut juste que les citoyens puisse garder leur liberté de choix

                La liberté de choix ? je ne vois nulle part où est la liberté de choix la dedans.
                Sur le principe le citoyen emploira les logiciels qui permettront l'interopérabilité avec l'état quand il y en aura besoin.
                Si l'état en utilise des proprio il en utilisera des proprio si il n'y a pas d'équivalent libre compatible.
                Si l'état utilise un libre alors le citoyen utilisera ce meme libre. C'est peut etre mieux pour lui d'en avoir un libre mais ca ne lui donne pas plus de choix.

                Pas la peine de me sortir l'argument "oui mais avec du libre il pourra le recoder lui meme pour en avoir un différent". C'est vrai mais peu on les connaissances pour, et sur ceux là peu ont le temps, apres reste à voir les quelques uns restant voir si ils ont l'envie. Bref, c'est bien beau mais il n'empeche que au final ca ne changera qu'une chose : son logiciel sera libre, mais il n'auras pas plus le choix.

                (par contre l'état lui aura une contrainte)
                • [^] # Re: Proposition de loi

                  Posté par . Évalué à 1.

                  La liberté de choix ? je ne vois nulle part où est la liberté de choix la dedans.

                  Lis le projet de loi.
                • [^] # Re: Proposition de loi

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Cette loi est donc nécessaire.
                  On peut penser qu'elle est utile, qu'elle est morale, qu'elle est ce que tu veux, mais nécessaire non.


                  Je ne prend peut-être pas le thread au bon endroit...
                  Si, cette loi est nécessaire, pour des raisons de sécurité nationale.
                  De plus en plus, le contrôle du poste client devient un enjeu de sécurité nationale.
                  Il suffit de s'intéresser un peu au problème de Palladium et du Trusted Computing pour le comprendre. Pour info, le Trusted Computer est celui qui est potentiellement une brèche : s'il est compromis, tout votre réseau est compromis (amusant, non ?).
                  Actuellement, Windows est trop buggué pour être validé du point de vue de l'état.
                  Lorsque Palladium aura été mis en place, aucun état ne pourra accepter d'installer un système d'exploitation qui peut être contrôlé par une entreprise (étrangère, de plus).
                  A cause du principe de Trusted Computing (cad la sécurité du réseau est celle de la machine la plus faible), il faut interdire tout os propriétaire sur les machines de l'état.
                  Afin qu'un béot^DEL^DEL^DEL^DEL utilisateur de base n'installe pas sur un réseau étatique un de ces os, parce qu'il ne comprend pas l'enjeu, il faut faire passer une loi.

                  Voila, voila, voila...
                  • [^] # Re: Proposition de loi

                    Posté par . Évalué à 1.

                    1) Windows n'est pas specialement plus bugge que les autres OS compare a sa base d'utilisateurs enorme, donc sa visibilite, et le contenu de l'OS.

                    2) Si tu crois que MS compte vendre un OS controle par eux-meme ou le gouvernement US a toute la planete, c'est que t'as tres mal compris Palladium.
                    MS sait tres bien qu'un OS de ce type n'aurait aucune chance d'etre vendu aux gouvernements qui sont des tres gros acheteurs.
                    • [^] # Re: Proposition de loi

                      Posté par . Évalué à 1.

                      1) Si tu fais le rapport du nombre de bugs au nombre d'utilisateurs, MS sort évidemment vainqueur, mais le nombre de bugs ne dépend pas du nombre d'utilisateurs. Si je prends le contre-pied de ton argument, j'en déduis que si on ne fait pas la division, W... est plus buggé que d'autres OS.

                      2) Palladium pourrait ralentir l'inéluctable avancée des LL et MS est manifestement prête à tout pour cela. D'autre part, quel que soit l'organisme qui aurait un quelconque contrôle sur les machines fritzées, on peut penser que MS aurait son mot à dire, ce qui est toujours mieux que rien à dire du tout dans un monde où les LL dominent. MS a très bien compris palladium et espère que ce n'est pas le cas de tout le monde.
                      • [^] # Re: Proposition de loi

                        Posté par . Évalué à 1.

                        1) Estimer le nombre de bugs est difficile. C'est pas proportionnel au nombre d'utilisateurs, mais le fait est que plus l'OS est repandu, plus il y a de chances que des bugs soient trouves, car les differentes configurations possibles(genre presser la touche Y en bougeant la souris a droite pendant qule joystick est utilise ou autre connerie dans le genre) ont plus de chances d'etre testees.
                        Et vu que Windows est extremement plus repandu que tous les autres OS reunis...

                        2)Palladium <-> LL est un autre troll^H^H^H^Hsujet, le fait est que les gouvernements ne seraient pas "pris en otage" par Palladium, car ils refuseraient simplement de l'acheter, et aucune boite MS y compris ne ferait un OS "generaliste" que les gouvernements n'acheteraient pas, car ca ferait une trop grande partie du marche qui disparait.
                        • [^] # Re: Proposition de loi

                          Posté par . Évalué à 1.

                          1) Oui, mais avec un sérieux bémol. Le nombre absolu de bugs est évidemment difficile à estimer. Si on le connaissait, on connaîtrait les bugs et ils seraient corrigés et donc n'existeraient plus. C'est d'autant plus difficile que toutes les sources ne sont pas publiques (suivez mon regard). On peut cependant estimer que les LL sont moins buggés pour des raisons diverses telles que le nombre de lecteurs du code source, l'influence nettement moindre de délais de livraison,...
                          De plus, la comparaison du nombres de bugs est plutôt stérile tant qu'un bug ne s'est pas manifesté. D'accord, Windows est beaucoup plus (trop) utilisé, donc il y a plus de chances qu'un bug se manifeste, mais le rapport des probabilités de manifestation d'un bug n'est cependant pas proportionnel à celui du nombre des utilisateurs parce que la majorité des utilisateurs utilisent la même majorité des fonctionnalités.
                          Au delà du nombre des bugs et de leurs manifestations, il faut aussi considérer quand et comment ils sont rendus publics et quand et comment ils sont corrigés. Là je crois que les LL sortent vainqueurs.

                          2) Je prends bonne note que nous sommes tous pour la suppression du palladium.
                          et aucune boite MS y compris ne ferait un OS "generaliste" que les gouvernements n'acheteraient pas, car ca ferait une trop grande partie du marche qui disparait
                          Doit-on en déduire que MS ne va pas produire d'OS généraliste qui supporte palladium? Ou bien MS va-t-il tout simplement abandonner les marchés publics?
                        • [^] # Re: Proposition de loi

                          Posté par . Évalué à 1.

                          En tous cas ton clavier est boguée car elle ne met pas d'accents.
                          • [^] # Re: Proposition de loi

                            Posté par . Évalué à 1.

                            Non, j'ai simplement un clavier US et je prefere les keymap US car ils sont bcp plus pratiques pour coder(pas besoin de combinaisons pour avoir certaines touches), et de toute facon j'ai toujours ete nul avec les accents, donc vous perdez pas grand-chose.
                    • [^] # Re: Proposition de loi

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      1) Je n'attribue aucune crédibilité à aucune statistique que ce soit concernant le nombre de bugs, parce que les situations ne sont pas comparables, et l'extrapolation, ne serait-ce que du nombre d'utilisateurs, se fait selon des règles non-démontrées, non validées.

                      2) Je suis prêt à entendre tout avis sur Palladium : qu'en penses-tu, et en particulier, que penses-tu que va faire MS en direction des gouvernements ?
                      (Mon analyse rapide est que Palladium va être présenté comme une feature aux utilisateurs, pourquoi le gouvernement en serait-il privé ? Si le gouvernement a droit à un os "déplombé", pourquoi l'utilisateur n'y aurait-il pas droit ? La seule possibilité que je vois qu'aie MS (et je ne suis pas un analyste stratégique) c'est de vendre une version super-pro+sources aux gouvenements, trop chère pour l'utilisateur de base. Néanmoins, une telle version sera piratée, à moins de mettre un procédé anti-piratage qui, je le soupçonne, menace encore une fois la sécurité nationale... [typiquement parce qu'elle permet de connaître exactement le nombre d'ordis que possède un état :-|])
                      • [^] # Re: Proposition de loi

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Mon avis personnel(qui n'est que mon avis, je n'ai pas de fait ou info pour l'etayer) est que Palladium va finir comme etant :

                        - Un ensemble hardware/software ainsi qu'une entite de certification globale et repartie sur la planete, qui ne serait pas dirigee par MS ou le gouvernement US, mais un systeme decentralise et non-gouvernemental.

                        - Les gens se retrouvent avec un systeme qui va verifier les certificats/permissions des fichiers dans un systeme totalement decentralise et que personne ne controle totalement, la les gouvernements n'ont plus a craindre une mainmise de qui que ce soit, car ils pourraient avoir leur propres serveurs.

                        Mais de toute facon, on ne saura reellement ce que sait que quand MS lui-meme aura une idee plus precise de Palladium, pour l'instant c'est encore un projet sur papier.
                        • [^] # Re: Proposition de loi

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Oui, ça pourrait finir comme ça, mais je ne pense pas qu'il y aura succès commercial dans ce cas.
                        • [^] # Re: Proposition de loi

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Une entité de certification globale et repartie sur la planete, qui ne serait pas dirigee par MS

                          Tu gobe ça ? Tu es bien naïf et crédule ! Comme dit mon père : "Si tu disais çà un cheval de bois, il te donnerait un coup de pied".

                          Tu crois aussi que voir le source suffit quand on sait que c'est le compilateur qui sert à mettre les backdoors.

                          Tu crois aussi que servir Bill et les USA, ça sert à enrichir le pays qui a payé tes études et qui maintenant achète ton travail ?

                          Je pense que tu as été plus sérieusement endoctriné que tu ne le crois. Oui, je sais, il y a des esclaves heureux.

                          Enfin, sache qu'il y a des valeurs morales plus fortes qu'un gain immédiat. Je ne sais pas si elles te touchent, mais le gagne-pain de quelques centaines de personnes aux USA ne valent pas que l'on sacrifie 300 millions d'européens.
                          • [^] # Re: Proposition de loi

                            Posté par . Évalué à 1.

                            Tu gobe ça ? Tu es bien naïf et crédule ! Comme dit mon père : "Si tu disais çà un cheval de bois, il te donnerait un coup de pied".

                            Je gobes rien, je dis ce que moi je pense, meme MS aujourd'hui ne sait pas a quoi ca va ressembler.

                            Tu crois aussi que voir le source suffit quand on sait que c'est le compilateur qui sert à mettre les backdoors.

                            C'est vrai, tu n'as donc qu'a utiliser un debugger et voir si le code fait exactement ce que le source dit, et oui, il y a des debuggers non MS, et il y a meme des debuggers hardware si t'es hyper parano.
                            Notes que le hardware pourrait etre de meche aussi, imagines si le CPU ne fait pas ce que l'instruction lui dit de faire !

                            Tu crois aussi que servir Bill et les USA, ça sert à enrichir le pays qui a payé tes études et qui maintenant achète ton travail ?

                            Je crois surtout que je ne sers personne. On m'a propose un job, je l'ai accepte car il me plait, c'est du donnant-donnant, j'y gagne et ils y gagnent.
                            Mon pays, il aurait achete mon travail si j'etais reste en Suisse aussi, et si il ne m'offre pas de travail aussi interessant, ben c'est la vie, je suis jeune et je compte bien profiter des opportunites qui se presentent plutot que me limiter pour des questions de nationalisme douteuses.

                            Je pense que tu as été plus sérieusement endoctriné que tu ne le crois. Oui, je sais, il y a des esclaves heureux.

                            Je penses surtout que tu ne sais pas a qui tu parles vu que tu ne connais rien de moi. C'est pourtant pas complique de comprendre qu'il y a des gens qui n'ont pas le meme avis que toi, et pas besoin d'etre endoctrine pour ca, il suffit juste d'avoir des points de vue, des experiences et des priorites differentes.

                            Quand a sacrifier 300 millions d'europeens pour le gagne pain de quelques europeens, laisse-moi rire. Les USA sont aussi dependants de l'UE que l'inverse. Les 2 se tiennent par les c**illes.
                    • [^] # Re: Proposition de loi

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Je me rends compte que je ne t'ai pas bien répondu, en fait, au sujet des bugs.

                      J'aurais dû dire que la rapidité de réaction de MS pour la correction de failles divulguées n'était pas au niveau de son concurrent direct.

                      ll est en plus a priori suspect de failles non divulguées, je ne veux pas dire _officiellement_, mais bien plus suspect pour le ministère de l'intérieur par exemple, que ses concurrents, puisque MS travaille avec l'état US.
                      • [^] # Re: Proposition de loi

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Pour la rapidite de reaction, on peut voir ca comme ca, vu que tu peux ecrire tes propres patchs pour le LL en theorie, mais il faut balancer cela avec le niveau de tests effectues par les 2 parties.
                        Si tu compares MS et Redhat par exemple, tu verras que les 2 societes mettent quelques semaines pour sortir les patchs des failles en general, alors que Debian peut te sortir un patch en 4h de temps en temps.
                        La raison est que Redhat, Suse,... ont des clients et qu'ils ont tres fortement interet a teste leurs patchs a fond avant de les sortir sinon les clients se retrouvent avec un serveur en rade et hurlent.
                        Bref, Debian n'a pas les memes contraintes que Suse, Redhat et MS, mais le fait est que les entreprises et gouvernements utilisent Suse/Redhat/... car ils ont un support, des patchs testes,... Que Debian et autres sortent les patchs en 2h n'a aucun interet, car les gouvernements ne vont pas les prendre.

                        Pour ce qui est des failles non divulgees, ben desole mais Redhat travaille tout autant avec l'etat US que MS, et eux aussi pourraient ne pas divulger les failles qu'ils trouvent. Meme probleme.
                        • [^] # Re: Proposition de loi

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Concernant le niveau des tests, il me semble que le directeur de MS en charge de .Net a reconnu récemment que la communauté libre était plus performante que MS ; si tu ne te fies pas à ma mémoire, je peux rechercher l'article. (ce que je ne fais pas maintenant par pure flemme :-)

                          Que Debian et autres sortent les patchs en 2h n'a aucun interet, car les gouvernements ne vont pas les prendre.

                          Là, on touche au problème de la confiance dans le libre. C'est une valeur qui évolue constamment, en faveur du libre.

                          Redhat travaille tout autant avec l'etat US que MS, et eux aussi pourraient ne pas divulger les failles qu'ils trouvent. Meme probleme.

                          Je ne pense pas, mais mon argument n'est pas absolu.
                          Un ingénieur MS qui fait ceci le fait par patriotisme.
                          Un ingénieur RedHat qui fait ceci idem, mais trahit ses idéaux libres.
                          Que cela vienne à se savoir pour MS, et il y aura un émoi d'une semaine.
                          Que cela vienne à se savoir pour RedHat, et elle perd une bonne part de ses développeurs, de ses client, et le soutien de la communauté.
                          Conclusion : RedHat n'a aucun intérêt à le faire, contrairement à MS.
                        • [^] # Commentaire supprimé

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                          • [^] # Re: Proposition de loi

                            Posté par . Évalué à 1.

                            Je confonds rien, je sais comment ils font, c'est la la grande difference.

                            Redhat, Mandrake,... ont leur propre team qui s'occupe de verifier les fix, les tester, etc... C'est la que le mot "support" prend tout son sens.

                            Sinon, l'exemple RH est tout a fait valable.

                            MS donne acces aux sources aux gouvernements, universites, societes,... qui en font la demande.
                            RH donne acces aux sources de sa distrib.

                            Dans les 2 cas, des personnes independantes peuvent voir les source, les recompiler et voir ce que ca donne.
                    • [^] # Commentaire supprimé

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                  • [^] # Re: Proposition de loi

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Si, cette loi est nécessaire, pour des raisons de sécurité nationale.

                    Ca c'est un autre argument, et il peut se tenir. Ceci dit ca n'est pas la raison avancée par la loi ni par les gens ici visiblement.
                    De plus ca ne rend pas la loi nécessaire, si ils jugent que utiliser du non libre pose probleme pour la sécurité nationnale alors ils n'ont qu'a utiliser du libre, rien ne les en empeche, au contraire

                    Actuellement, Windows est trop buggué pour être validé du point de vue de l'état.

                    rahh évitons les trolls de ce coté.
                    1- validé ou pas windows est utilisé par l'état, y compris si je me souviens bien pour la gestion de notre sous marin nucléaire (juste pour exemple). Si ils pensaient vraiment à une breche de sécurité nationnale je pense qu'ils auraient été capable de payer un petit million de francs pour doter l'armé d'un OS qu'ils auraient audité.
                    2- de mon coté de petit utilisateur mon systeme Linux (je compte le kernel, les briques GNU autour mais aussi Xfree, mes applications, bref, le total) plante autant si ce n'est plus que un windows 2000*. Maintenant c'est vrai que si on ne compte que le systeme et plsu les logiciels Windows plante plus, mais il faut dire que ce qu'on inclu généralement comme le "systeme" sous (gnu/)linux est clairement plus réduit que ce qui vient avec Windows : sous unix on considere facilement que tous les plantages viennent du logiciel X et pas du systeme car on peut tout individualiser facilement. Meme chose, si vous faites un serveur avec juste le minimum vous aurez forcément moins de problemes que sur un windows où il y a la partie graphique et interface.

                    Franchement ca se vaut amha, ou en tout cas la différence n'est plus aussi importante que ca.


                    A cause du principe de Trusted Computing (cad la sécurité du réseau est celle de la machine la plus faible), il faut interdire tout os propriétaire sur les machines de l'état.

                    Sauf que tu fais un raccourci facile "propriétaire = faible , libre = sécu" ; raccourci que je trouve totalement stupide. Des trucs mauvais ou troués tu en trouves plein dans le milieu libre (tiens, le wu-ftpd pour ne parler que de lui), le fait qu'un éditeur prenne telle ou telle licence ne fait pas devenir comme par magie le logiciel bon ou mauvais


                    * Attention, pas la peine de rentrer dans un troll pour me dire que oui ou non ce n'est pas vrai, je ne donne que mes impressions (je ne note pas les pb sur un callepin) faites sur ma machine avec mes expériences personnelles. La limite de validité de cette affirmation est celle de ma machine.
                    • [^] # Re: Proposition de loi

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      L'argument sécurité nationale, on en a parlé un peu au-dessus.

                      Pour le "buggué", j'me suis planté c'est pas le bon terme, voir au-dessus, pareil.

                      Sur mon système à moi, je redémarre tous les 20 jours pour des raisons matérielles, ou parce que j'héberge qqun qui ne peut pas dormir avec un ordi allumé, ou... bref pas de bug. Et c'est un desktop méchamment chargé de logiciels :-)
                      Là, mon uptime est de 4 jours, 1heure, 40 minutes.

                      Mon raccourci "propriétaire=faible" est à comprendre dans une optique de sécurité nationale. :-) je le maintiens. (et je précise : MS=faible pour état=france)

                      Je n'ai aucun a priori sur la qualité _technique_ des logiciels.
                      Pour moi, l'intérêt est plutôt l'honnêteté sous-jacente ;-) Un logiciel libre sera honnêtement bon ou honnêtement mauvais, mais il ne trichera pas.
                    • [^] # Commentaire supprimé

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                    • [^] # Commentaire supprimé

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                      • [^] # Re: Proposition de loi

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        si tu sais pas repartir en mode console pour tuer l'applis qui merde ben tant pis pour toi

                        Sisi , mais il n'empeche que ca a planté, que mon système a montré une faille plus ou moins importante et que éventuellement j'ai perdu mon travail en tuant l'appli.
                        (et si je sais tuer uen appli je sais aussi faire ctrl+alt+suppr sous windows pour faire aparaitre le menu idouine si ca n'a pas changé, ou appyer sur une touche quand j'ai un écran bleu).

                        Pour exemple jusqu'a tout récement mon X prenait de la mémoire au fur et à mesure et au bout d'une vingtaine d'heures le systeme tuait les appli une à une pour récuperer de la mémoire. J'ai changé de version de X et pas mal de choses avant de trouver le probleme (un theme gtk1 qui visiblement posait probleme à l'engine). Ou alors mon mozilla qui freeze tout de meme pas si rarement. Je ne dis pas que ca n'existe pas sous win mais non, d'apres mon expérience la différence n'est pas si importante (mon père à choisi de ne plus venir sur mon systeme car "ca plante trop" .. c'est dire ... même si le fait de ne pas avoir marqué "démarer" sur le menu doit jouer aussi :))

                        c'est du generalement a des problemes de drivers, problemes etant la parceque pas de docs pour les ecrire!!!

                        'op je t'arretes, je sais que souvent ce sont les softs qui sont mal faits, des problemes de formats ou protocoles à décoder puisque non ouverts, de drivers non existants à faire à l'arrache ... je ne dis pas le contraire. Mais moi le résultat que j'ai sous les yeux est là. Que mon driver plante parce que le dev n'avait pas les docs me fait une belle jambe, mon driver a planté tout de meme. On me parle de buggé je répond la dessus, je ne juge pas le bienfondé dela chose ou le fait que plus de bugs sont "compréhensibles" sous mon systeme que sous windows.

                        euh t'as fume ou quoi? Il y a 1000 fois plus d'applis fournis avec linux qu'avec windows! (cf les 6 ou plus CD de binaire de debian) et le jour ou tu auras pour le meme prix un windows+office (complet) tu previens.

                        soit je me suis mal exprimé soit tu n'as pas lu le début de ce que tu viens de citer : "ce qui est considéré comme système".
                        Le principe dans la communauté c'est de dire "non c'est pas GNU/Linux qui plante, c'est X/mozilla/ton_logiciel/ton_driver, pas l'OS" (et c'est vrai). Mais dans Windows j'ai de base l'interface graphique donc si c'est ca qui plante on incriminera l'OS, c'est ca que je veux dire. Je ne voulais pas qu'on me dise que si j'enleve X mozilla et tout mes softs l'OS lui meme est stable, moi j'utilise le tout, l'OS sans rien il ne me sers pas. Avec Windows j'ai plus de choses qui sont parties intégrante de l'OS donc si on veut vraiment comparer les plantages il faut rajouter à l'OS gnu/Linux X, un éditeur de texte graphique, le navigateur .. bref, pas mal de choses.
                        Désolé si j'avais laissé entendre que moins de choses sont fournies avec les distributions, ca n'était pas du tout ma pensée.
                      • [^] # Re: Proposition de loi

                        Posté par . Évalué à 1.

                        c'est curieux car pour 99% des personnes c'est exactement l'inverse et si tu sais pas repartir en mode console pour tuer l'applis qui merde ben tant pis pour toi.

                        Qu'on puisse tuer ou non l'appli, il est indéniable qu'elle a planté. Point. En passant, sous MSWindows2000 aussi on peut tuer une appli qui plante et le système n'est pas remis en cause. Pour avoir programmé quelque temps sous MSWindows 2000, je peux t'affirmer que ce système est fiable. Pour moi, Win2000 constitue véritablement la grande réussite de Microsoft, bien plus que XP et consorts qui, à mon avis, bouffe bien trop de mémoire. J'aurai du mal à dire que les mecs qui ont codé openVMS (et Win2000) sont des incapables.
        • [^] # Re: Proposition de loi

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          mais pour moi un lobbying communautaire est franchement comparable à un lobbying d'une entreprise.

          Ecoute tu sors prendre l'air, tu vas t'acheter un cerveau et tu reviens plus tard essayer de comprendre les discutions d'adultes.
          Si tu n'arrives pas à comprendre que les buts sont différents ... allé salut.
          • [^] # Re: Proposition de loi

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            je parle pas des buts je parles des moyens !!!

            pourquoi repproche t'on a microsoft de faire du lobbying alors que l'on est pres à en faire pour le libre ?

            et merci pour la condescendance, c'est toujours tres constructif ça.
            • [^] # Re: Proposition de loi

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              En quoi les moyens te gène ?
              Faire du lobbying n'a rien d'exceptionnel. Le lobbying est un moyen de faire pression. http://www.ifrance.com/machado/guide/inno/definiti.htm(...)
              Tu ne peux pas critiquer un lobbying si tu en oublies le but !
              Ici le but est noble. Nombreuses sont les associations humanitaires à pratiquer le lobbying pour se faire entendre.
              Les lobbying de Microsoft ont des but assez évidents quand même : le contraire de la liberté de choix.
              Ma condescendance est le reflet de ta logique enfantine...
              • [^] # Re: Proposition de loi

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Ca se defend, mais je n'ai jamais compris pourquoi on reprochait à une entreprise d'essayer de gagner de l'argent. C'est sa fonction premiere, et du moment qu'ils ne transgressent pas la loi ou qu'ils ne font rien d'ammoral je ne vois pas le probleme.

                Que microsoft fasse du lobbying pour reduire le piratage de sa console, pour moi ça n'est pas franchement amoral.

                Personnellement je ne reproche pas à microsoft de tout faire pour conserver son monopole, et je suis meme plutot impressionné par leur capacite a y arriver.
                Par contre je reproche à l'etat de ne pas avoir fait quelque chose pour les en empecher plus tot.

                Et les attaques personnelles n'ont rien à faire ici...
                • [^] # Commentaire supprimé

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                • [^] # Re: Proposition de loi

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Bon je te répond car je vois que tu fais des efforts même si je suis fatigué et même si on va dire que j'ai trop posté.

                  C'est sa fonction premiere, et du moment qu'ils ne transgressent pas la loi ou qu'ils ne font rien d'ammoral je ne vois pas le probleme.
                  Il est bien connu que Microsoft ne transgresse pas les lois et ne font rien d'ammoral. Ils ont juste eu pleins de procès parce que les gens sont des vilains jaloux.

                  Que microsoft fasse du lobbying pour reduire le piratage de sa console, pour moi ça n'est pas franchement amoral.
                  Tu sors du sujet de cette news. Va donc dans la news appropriée. A la rigueur la vie de Microsoft m'importe moins que la vie de l'Etat qui me dirige.

                  Par contre je reproche à l'etat de ne pas avoir fait quelque chose pour les en empecher plus tot.
                  L'Etat justement devait adopter cette loi, pour commencer par se libérer lui même de sa dépendance envers les outils Microsoft.

                  Au revoir, maintenant tu dois pouvoir faire tes conclusions tout seul comme un grand.
                • [^] # Re: Proposition de loi

                  Posté par . Évalué à 1.

                  > «C'est sa fonction premiere, et du moment qu'ils ne transgressent pas la loi ou qu'ils ne font rien d'ammoral je ne vois pas le probleme.»

                  Tout d'abord, ce n'est pas parce que quelquechose est légal qu'il est moral, et inversement illégal/=immoral. Ce n'est pas la loi qui fait la justice, mais ça devrait être l'inverse : la loi devrait tendre vers l'idéal de justice. Ce n'est pas pour rien qu'on parle tout le temps de «plus de justice sociale», c'est bien parce que nombreux sont les gens qui pensent que le cadre libéral offert aux entreprises légalisent des pratiques que eux, citoyens, jugent injustes.

                  Dans le cas MS, même si leur pratique est légale, on peut tout de même discutter de la valeur moral de leurs agissements, c'est d'ailleurs la seule manière qu'on connaisse pour modifier les lois : si on ne critiquait jamais ce qui est légal, et qu'on ne défendait jamais certains actes actuellement illégals, la loi serait figée à jamais car privée de débat démocratique.
                • [^] # Re: Proposition de loi

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Que microsoft fasse du lobbying pour reduire le piratage de sa console, pour moi ça n'est pas franchement amoral.

                  Attention, ce qui se passe en Australie n'est pas du lobbying. En effet, le lobbying consiste à faire pression sur le législatif avant que les lois ne soient votées. C'est devenu une pratique courante. Par contre, en Australie, MS essaie de faire pression sur la plus haute instance de la justice (indépendante du législatif par définition dans une démocratie) et ce faisant se place au dessus des lois. Si MS n'est pas content, il n'a qu'à se retirer du marché australien de toute façon négligeable en ce qui concerne les X-Box puis que l'Australie ne compte que 18 millions d'habitants et que le marché est déjà fortement pénétré par les consoles japonaises grâce notamment à la proximité géographique.

                  En ce qui concerne cette loi, je considère que ce serait un grand pas en avant. A ceux qui retorquent qu'une loi qui vise à imposer les LL est une loi qui limite la liberté, je réponds qu'ils ont tort.
                  D'une part, l'état a le droit tout comme chaque citoyen et chaque entreprise de décider d'utiliser des LL pour son (bon) fonctionnement. Cette loi ne met pas les solutions proprétaires hors-la-loi, mais garatit à chaque citoyen, à chaque entreprise les mêmes services quels que soient les logiciels qu'ils utilisent, libres ou propriétaires, par choix ou par obligation. Cela va dans l'intérêt du plus grand nombre.
                  D'autre part, voter une telle loi est aussi une obligation car l'état doit également garantir son indépendance nationale (l'exemple australien n'est qu'un exemple de comportement contre lequel une nation doit se protéger), la pérenité des données et l'accès à ses services par le plus grand nombre. Une nation doit voir bien au-delà des considérations purement économiques. Puisque certains semblent penser qu'une telle décision serait une catastrophe économique, examinons les conséquences économiques. Evidemment, des économies importantes seront réalisées sur les coûts de license et de leur gestion, mais ces sommes loin d'être négligeables ne représentent qu'une faible proportion du budget informatique national. La plus grosse parite de ce budget est affectée à la maintenance, au support, aux formations, aux développements d'applications sur mesure,... La majorité de ces besoins informatiques sont assurés par des SSII et ne vont certainement pas disparaître, ni même diminuer, que du contraire, pendant la phase de transition, ils vont croître et ainsi apporter un petit coup de pouce à l'économie informatique nationale. Si vous êtes une SSII qui a misé 100% sur MS, revoyez donc vos plans de formation, il n'est jamais trop tard pour bien faire...
                  • [^] # Re: Proposition de loi

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    juste une petite précision:

                    > Cette loi ne met pas les solutions proprétaires hors-la-loi

                    quote du pdf:

                    Toute utilisation de logiciels propriétaires dont le code source ne serait pas publié pour des utilisations spécifiques par ces services restera licite sous réserve d' une autorisation délivrée par une agence du logiciel libre

                    licite, c' est le contraire d' illicite, ça veut donc dire que si il existe un LL pour faire ce qu' on veut faire, utiliser un logiciel propriétaire est illégal
                    • [^] # Re: Proposition de loi

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Cette loi ne met pas les solutions proprétaires hors-la-loi.
                      Chaque citoyen et chaque entreprise reste libre d'utiliser des logiciels propiétaires. Il ne manquerait plus que ça!


                      licite, c' est le contraire d' illicite, ça veut donc dire que si il existe un LL pour faire ce qu' on veut faire, utiliser un logiciel propriétaire est illégal sous-entendu au sein de l'administration.
                      C'est exactement ce que veut cette loi. C'est le droit et selon moi le devoir de l'état de faire ce choix. Si une grosse societé genre FT ou EDF/GDF annonçait son passage global aux LL à quelques exceptions près, on applaudirait tous en s'exclamant quel courage, quel exemple, que d'intelligence, quelle bonne décision. Alors pourquoi pas l'état?
                  • [^] # Re: Proposition de loi

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Si MS n'est pas content, il n'a qu'à se retirer du marché australien de toute façon négligeable en ce qui concerne les X-Box

                    C'est justement ce que MS a dit, et qui est déclaré Lobbying (enfin si j'ai bien compris) :)
                    • [^] # Re: Proposition de loi

                      Posté par . Évalué à 1.

                      MS a déclaré ne pas vouloir retirer la xbox du marché australien.
                      C'était uniquement une menace à l'attention du système judiciaire australien, ce qui n'a rien à voir avec du lobbying.
          • [^] # Re: Proposition de loi

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            'op 'op 'op, c'est bien le moyen qu'on critiquait chez MS d'apres ce que j'ai lu.

            Quand à dire "oui mais le lobbying de MS c'est mal, je ne suis pas d'accord avec ses idées, elles sont néfastes" c'est dire clairement "moi j'ai le droit car je trouve mes idées bien mais toi tu n'as pas le droit car je ne suis pas d'accord avec toi".
      • [^] # Re: Proposition de loi

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Ah oui? moi je l'ai fait avec mozilla (ou konqueror) et ca a marché nickel.
        ca ne marchait pas avec galeon par contre,.
        • [^] # Re: Proposition de loi

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Bizarre, tu as eu de la chance. On était au moins 2 à voir le c:\un_rep et si on arrivait jusqu'à cette étape ...
          Peut etre un problème avec ce superbe java ...
    • [^] # Re: Proposition de loi

      Posté par . Évalué à 1.

      Bon, je vais pas te faire l'explication des différences entre une société commerciale américaine et une communauté d'utilisateurs de logiciel libre, ni même la différence entre un logiciel propriétaire et un logiciel libre.

      Mais j'en pense pas moins. Si t'es pas capable de voir la différence, je te plains. Sincèrement.
      • [^] # Re: Proposition de loi

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Je ne parle pas des differences entre le libre et le proprietaire.
        Je parle des droits au lobbying.

        Si t'es pas capable de voir la difference, bla bla bla... tu connais la suite !
        (et c'est pas la peine d'etre aussi desagreable...)
        • [^] # Re: Proposition de loi

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Si t'es pas capable de voir la difference

          Si tu n'es pas capable de voir la différence entre l'intéret d'une entreprise et l'intéret des citoyens ...
          • [^] # Re: Proposition de loi

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            je ne vois pas le rapport...
            • [^] # Re: Proposition de loi

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              je ne vois pas le rapport...

              C'est bien là ton problème. Ici l'intéret d'une entreprise va contre les intérets des citoyens, voilà le rapport.
              • [^] # Re: Proposition de loi

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                en quoi ici?
                Je serais plutot d'accord avec toi, mais il faudrait au moins argumenter.

                C'est quoi l'interet du citoyen? qu'il utilise Linux ou des logiciels libres ? Il a le droit d'utiliser des logiciels libres sur Windows?

                c'est facile de dire que parce que c'est bien pour toi, c'est bien pour bien pour les autres.
                • [^] # Re: Proposition de loi

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Ecoutes tu es gentil, t'arrives comme une fleur, va donc faire l'effort de lire tous les posts, tu comprendras.
                  Sinon je fais encore un effort pour toi :
                  Les logiciels libres respectent les standards. Tu ne seras donc pas obligé d'utiliser un navigateur web quelconque, libre ou non, pour accéder aux sites web de l'administration.
                  Dois je rappeler le nombre de sites web accessibles ou utilisables uniquement par IE ?
                  Cet exemple est valable pour les sites web mais également pour n'importe quel service nécessitant un logiciel.
                  Donc le logiciel libre utilise des protocoles standards et ouvert, fournit des formats de fichiers standards et ouvert, offre ainsi une liberté de choix aux citoyens :
                  Liberté d'utiliser N'IMPORTE QUEL LOGICIEL LIBRE OU NON du moment que celui ci comprend les standards.
                  Ceci compris définitivement on pourrait peut être élever le niveau des posts.
        • [^] # Re: Proposition de loi

          Posté par . Évalué à 1.

          Ya pas de lobbying, dans ce cas. C'est un projet de loi déposé par des sénateurs français.
    • [^] # Re: Proposition de loi

      Posté par . Évalué à 1.

      Pierre Laffitte, René Tregouët, Jacques Lamotte et Paul Girod sont des SÉNATEURS FRANÇAIS, et il se trouve qu'ils croient aux Logiciels Libres. Ils n'ont aucun intérêt financier, il y a juste un intérêt pour l'état et le peuple français. Donc je ne vois pas où est le lobbying là-dedans. On a affaire à des gens qui utilisent le système législatif pour faire entender leur opinion, c'est tout-à-fait logique. Remarque, rien n'empêche un sénateur de déposer un projet de loi demandant d'imposer à l'administration d'utiliser des logiciels Microsoft, je pense.
      Je ne vois absolument pas le rapport avec Microsoft (entreprise états-unienne) et la pression qu'elle exerce sur l'Australie.
      • [^] # Re: Proposition de loi

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Je ne parle pas du projet de loi, je parle du "Il me semble important que la communauté du libre en france se
        mobilise, pour ce que texte aboutisse" qu'il y a dans l'article.

        Ce avec quoi je suis tout à fait d'accord, par ailleurs.

        Mais que l'on ne reproche pas à Microsoft de faire pression avec ses propres moyens, on fait comme eux mais avec nos moyens !

        C'etait le seul objet de mon message, je suis à fond pour le lobbying moi, et je regrette qu'il n'y en ait pas plus en France.
        • [^] # Re: Proposition de loi

          Posté par . Évalué à 1.

          Une dernière dois pour la route:

          Personne ne "reproche à Microsoft de faire pression avec ses propres moyens", on lui reproche le fait que:

          1) Microsoft fasse du lobbying dans son intéret alors que la communauté du LL le faît dans l'intéret de tout le monde.
          2) AMHA, ca ressemble plus a du chantage qu'autre chose (cf. la Xbox en Australie)
          • [^] # Re: Proposition de loi

            Posté par . Évalué à 1.

            Microsoft fasse du lobbying dans son intéret alors que la communauté du LL le faît dans l'intéret de tout le monde.


            C'est faux.

            La communaute du LL le fait dans son interet aussi.

            Car ce n'est definitivement pas dans mon interet ni dans l'interet de nombre de mes collegues informaticiens, donc ce n'est clairement pas dans l'interet de tout le monde.

            Faut arreter de croire que les LL sont l'ideal pour tout le monde, certains preferent les LL, d'autres pas.
            • [^] # Re: Proposition de loi

              Posté par . Évalué à 1.

              donc ce n'est clairement pas dans l'interet de tout le monde
              Cette loi va dans l'intérêt du plus grand nombre, c'est ce qui compte le plus.

              Car ce n'est definitivement pas dans mon interet ni dans l'interet de nombre de mes collegues informaticiens...
              certains preferent les LL, d'autres pas

              Libre à toi et à tes collègues d'utiliser et de produire des logiciels propriétaires. Rien ne t'en empêche, sauf si l'administration fait partie de tes clients. Si tel est le cas, tu peux te recycler et étendre ainsi tes compétences et/ou rechercher d'autres marchés. Après tout, "business is business!"
              • [^] # Re: Proposition de loi

                Posté par . Évalué à 1.

                Cette loi va dans l'intérêt du plus grand nombre, c'est ce qui compte le plus.

                Ca c'est encore a prouver.


                Au fait, si demain l'etat decide qu'il n'utilisera plus que des logiciels proprietaires(pour une raison XY qui le regarde), tu reagirais comment ?
                • [^] # Re: Proposition de loi

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Perso, je me lance dans le lobbying :-)
                • [^] # Re: Proposition de loi

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Cette loi va dans l'intérêt du plus grand nombre, c'est ce qui compte le plus.
                  Ca c'est encore a prouver.


                  C'est fait. Tu n'as qu'à lire la proposition et les commentaires émis.
                  Maintenant que c'est techniquement possible, le simple argument de l'indépendance nationale est suffisant.


                  Au fait, si demain l'etat decide qu'il n'utilisera plus que des logiciels proprietaires(pour une raison XY qui le regarde), tu reagirais comment ?
                  Mal, je déménage. Zut, c'est trop tard, déjà fait.
                  Sérieusement, tout j'explique pourquoi la loi actuellement proposée serait une bonne chose, je me ferais entendre pour expliquer que ce serait une catastrophe, et je ne serais pas le seul. Cela n'a pas été fait et je voudrais bien connaître la caractéristique commune à tous les softs propriétaires qui justifierait cette décision.

                  <troll>
                  Tu as des problèmes d'accents sur ton OS ?
                  </troll>
                  • [^] # Re: Proposition de loi

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Non, rien ne prouve que c'est dans l'interet du plus grand nombre.
                    Ici les gens sont en enorme majorite prolibre, donc il est clair que l'enorme majorite des commentaires approuve la chose.
                    Le probleme est que linuxfr.org ne represente pas la population en general, on ne peut pas se baser sur ca pour decider du bien ou du mal d'une action.

                    Quand a l'independance nationale, moi j'appelle pas ca un argument, je suis pas un grand fan du nationalisme(meme si je suis patriote). Je n'estimes pas que vouloir une independance totale a 100% est une bonne chose, cf. la Roumanie de Ceaucescu qui a essaye de faire un truc du genre, et regardes ou ca a mene le pays, c'est un exemple extreme, mais de mon point de vue ca montre que le nationalisme a outrance mene a la catastrophe.

                    Moi je ne pense pas que les logiciels proprietaires aient un atout decisif qui fait qu'ils sont automatiquement meilleurs que les LL, et inversement. Je suis pour que les 2 coexistent, que les 2 puissent etre utilises selon les desirs des utilisateurs.

                    Imposer un des 2 revient a interdire l'autre, ce qui limite le choix, c'est mauvais par definition.
                    • [^] # Re: Proposition de loi

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Il ne s'agit pas de compter ceux qui sont pour ou contre ici pour déterminer une majorité, mais bien d'évaluer les arguments émis pour se convaincre du bien-fondé de cette loi. Evidemment, tu n'es pas d'une objectivité à toute épreuve puisque tu défends ton gagne-pain actuel et c'est ton droit.

                      Tu confonds indépendance nationale et nationalisme (beurk) ou isolationisme. C'est normal qu'un état défende son indépendance, c'est même son devoir, mais ça ne doit pas l'empêcher de discuter et d'échanger avec le reste du monde. Ce n'est pas parce que la France décide d'utiliser des LL pour son bon fonctionnement qu'elle va devenir un paria.

                      Tu défends l'existence des logiciels propriétaires et des LL et par conséquent du choix offert à tous. Moi aussi. Je ne souhaite ni la disparition ni la domination outrancière de l'un ou de l'autre. Chaque citoyen, chaque entreprise, chaque nation doit pouvoir choisir ses solutions. Je considère que les LL sont un bon choix pour un état.
                    • [^] # Re: Proposition de loi

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      > je suis pas un grand fan du nationalisme(meme si je suis patriote).
                      Ben moi c'est l'inverse. Je suis pour la souverainete des etats et contre le patriotisme 8-)

                      > que les 2 puissent etre utilises selon les desirs des utilisateurs.
                      On est d'accord. Eh bien dans le cas qui nous interesse, l'utilisateur "administration" decide d'utiliser du libre.

                      > Imposer un des 2 revient a interdire l'autre,
                      Attention, pas de contresens hein? Le but n'est pas d'interdire le logiciel proprio. Simplement les administrations sont en train de se demander si ca vaudrait pas le coup d'utiliser que du libre. Ca ne veut pas dire qu'il vont forcer *tout le pays* a utiliser du libre. Non, c'est pour leur usage a eux. C'est normal qu'il y ait des directives quand aux choix des logiciels au sein de si grandes entites. Toutes les grandes entreprises testent les logiciels et les homologues avant de les acheter/utiliser en masse. Il se trouve que le 1er crtitere quand au choix des logiciels pourrait etre "ca doit etre libre". Mais ce n'est pas choquant en soi. Dans tous les cas, les logiciels retenus au final font necessairement partie d'un ensemble restreint et fini.

                      Que Microsoft s'exclue du lot en decidant de ne pas faire de logciel libre, c'est *son* probleme. Faut assumer.
                      • [^] # Commentaire supprimé

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                        • [^] # Re: Proposition de loi

                          Posté par . Évalué à 1.

                          « non non le but n'est pas d'interdire le proprio mais d'interdire le proprio "closed source" c'est pas du tout la meme chose!!!!! »

                          Si ce n'est que ça, ça n'apportera pas grand chose.
                  • [^] # Commentaire supprimé

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                    • [^] # Re: Proposition de loi

                      Posté par . Évalué à 1.

                      C'est gentil de ta part. Il ne sait pas se défendre tout seul?
                      Je doute d'ailleurs qu'il utilise un sun ou xfree.
                      Qu'utilises-tu pbpg?
                      C'est juste par curiosité, n'y vois pas de mechanceté de ma part.

                      J'utilise un clavier qwerty ~60 touches, mais je prends la peine de taper les accents.
                      • [^] # Commentaire supprimé

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                        • [^] # Re: Proposition de loi

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          bah, le principe meme de l'attaque est nul. Je ne suis pas là pour me battre ni pour voir les gens se battre et s'envoyer des piques.

                          Des fois par des confrontations j'apprend des choses ou je change d'opinions, mais non ce genre d'attaques ou de "on va trouver plein de trucs à te mettre sur la gueule" ca n'a jamais rien fait avancer. Je te remercie (pas de solutions à te proposer pour le qwerty à part faire un fichier avec tous les caractères accentués et jouer au copier/coller :) )
                      • [^] # Re: Proposition de loi

                        Posté par . Évalué à 1.

                        J'utilises un clavier US standard, et vu que j'ecris quasiment jamais en francais(les gens ont une facheuse tendance a parler anglais aux etats-unis) je vois pas l'interet de mettre un keymap suisse romand.

                        D'ailleurs, meme si c'etait le cas, je me ferais pas chier avec ca, le keymap US est bien plus pratique pour coder je trouves et meme si j'etais en Suisse j'utiliserais un keymap US.
            • [^] # Re: Proposition de loi

              Posté par . Évalué à 1.

              La communaute du LL le fait dans son interet aussi.

              La communauté du libre milite pour que la solution profitant le plus a l'Etat soit adopté. On ne peut pas en dire autant des editeurs de logiciels qui militent pour leur gagne-pain.

              Car ce n'est definitivement pas dans mon interet

              Si car ceci garentit une transparence et une facilité de communication de l'Etat vis a vis de ses citoyens, ce qui leur apporte un plus sur le moyen et le long terme.
              Ceci est une obligation de l'Etat et je ne vois vraiment pas pourquoi il ferait autrement.

              ni dans l'interet de nombre de mes collegues informaticiens

              Si on parle de ceux qui travaillent pour un editeur de logiciels, rien n'empeche l'entreprise de rendre ces logiciels compatibles avec la nouvelle loi. Comme tu l'as toi-même dit dans le thread de la Xbox australienne, les editeurs ont le choix entre rendre leur produits compatibles avec la loi ou les retirer.

              Faut arreter de croire que les LL sont l'ideal pour tout le monde

              tout le monde: non
              le service public: oui
              • [^] # Re: Proposition de loi

                Posté par . Évalué à 1.

                La communauté du libre milite pour que la solution profitant le plus a l'Etat soit adopté.

                J'aimerai qu'on me prouve que la solution proposée est profitable.
                Où est l'étude d'impact ?

                C'est quand même pas innocent comme mesures, tout ca.
                Si jamais on en arrive à paralliser l'administration, ca risque de lancer beaucoup de fonctionnaires dans la rue.

                Des "Rendez nous nos chaines", hurlés par des hordes de secrétaires et des foules de décideurs sur fond de grèves générales... Vous voyez le tableau ?

                le service public: oui

                Le service public, c'est comme un comptoir. D'un coté tu as le Public, de l'autre tu as le Service. C'est voulu étanche.
            • [^] # Commentaire supprimé

              Posté par . Évalué à 1.

              Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

              • [^] # Re: Proposition de loi

                Posté par . Évalué à 1.

                Les deputes en question doivent avoir des parts chez Mandrak c'est ca?


                Pas forcement, mais qui te dit que Redhat, Suse, Mdk,... ne font pas du lobbying eux aussi ?
                • [^] # Commentaire supprimé

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                  • [^] # Re: Proposition de loi

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Tu melanges tout et n'importe quoi mon cher.

                    1) Lobbying != pratiques monopolistiques

                    2) interdire proprietaire a l'etat != penaliser une societe qui a fait un truc illegal
              • [^] # Re: Proposition de loi

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Puis personnellement vu la merde niveau securite de tous les windows, je prefere savoir ma feuille d'impot ou bien mon dossier medical sur un serveur unix que sur un serveur windows...

                Bon je suis loin d'être pro-windows, mais quand même... Le sécurité d'un serveur est souvent bien plus le fait des administrateurs et de la politique de sécurité que de l'OS. Et des administrateurs nuls (ou des politiques de sécurité trop laxistes), on en trouve beaucoup, sur tous les OS !

                -- Seb
        • [^] # Re: Proposition de loi

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Mais que l'on ne reproche pas à Microsoft de faire pression avec ses propres moyens, on fait comme eux mais avec nos moyens !

          Lis donc les réponses à ce sujet au lieu de te répéter. Les critiques envers Microsoft sont contre les buts de ses lobbying, pas le fait de faire du lobbying, pratique courante par tout le monde.
        • [^] # Re: Proposition de loi

          Posté par . Évalué à 1.

          « Mais que l'on ne reproche pas à Microsoft de faire pression avec ses propres moyens, on fait comme eux mais avec nos moyens ! »

          Les moyens n'ont rien à voir justement. La communauté du libre peut au mieux présenter ce qu'est le libre, essayer de convaincre, faire une pétition, etc. Il n'y a aucune « attaque » possible à la Microsoft, ce que la communauté « possède », ce sont ses logiciels, et les caractéristiques du libre ne permettent pas de s'en servir comme moyen de pression. L'ordre de grandeur dans les deux cas n'a rien à voir, dans le cas du libre, faire pression sera tenter de convaincre et informer au maximum.
      • [^] # Re: Proposition de loi

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Il me semble important que la communauté du libre en france se mobilise, pour ce que texte aboutisse.

        Cela s'appelle du lobbying et cela n'a rien de génant tant que les buts sont dans l'intéret des citoyens.
  • # Re: Proposition de loi

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Excellente nouvelle !!!

    Un extrait que je trouve très intéressant :

    «Le développement des logiciels dits "libres" est à l'heure actuelle très fort. De nombreuses grandes sociétés informatiques reconnaissent que leur coeur de métier leur métier n'est plus désormais de vendre des logiciels mais d'en faciliter l'usage par des prestations de services associés»
  • # Re: Proposition de loi

    Posté par . Évalué à 1.

    J'aime pas le verbe "imposer".

    Comme d'autres l'on déjà dit, je pense que ce genre de projet de loi ne favorisera pas le "libre" sur le long terme.

    En plus, le libre devient par cette occasion une action politique.
    J'aime vraiment pas ça.

    Jack.
    • [^] # Re: Proposition de loi

      Posté par . Évalué à 1.

      >En plus, le libre devient par cette occasion une action politique.
      Je crois que c'est le cas depuis bien longtemps. Je voudrais juste que l'administration s'oriente vers des formats libres. Les sources de MSWOrd, je m'en fout.

      Rien que d'avoir des formats libres et documenté, ca serait déjà énorme.
    • [^] # Re: Proposition de loi

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Acquérir des libertés a toujours été une action politique. Et c'est bien de cela qu'il s'agit, se libérer des sociétés commerciales, favoriser l'utilisation des standards et assurer la pérénité des données pour le bien du citoyen.

      Parfois on doit "imposer" les choses pour le bien de tous. C'est la loi qui garantie la liberté du citoyen.

      Nikoals.
      • [^] # Re: Proposition de loi

        Posté par . Évalué à 1.

        « Parfois on doit "imposer" les choses pour le bien de tous. »

        Il faut toujours se méfier quand il est question d'imposer. Mais ici le terme n'est pas représentatif, heureusement.

        « C'est la loi qui garantie la liberté du citoyen. »

        C'est rare qu'une loi apporte des libertés. Quand c'est le cas, c'est qu'elle redonne une liberté que d'autres lois avaient supprimé. Si on fait le bilan, la loi (en général, l'ensemble) et la liberté, c'est pas trop ça...
    • [^] # Re: Proposition de loi

      Posté par . Évalué à 1.

      Tu as tort (je pense ;). Ici, " imposé" veut dire que les logiciels libres doivent être utilisés, sauf si on ne peut pas faire autrement. Et le "on ne peut pas faire autrement" sera statué par une commission.

      En quoi le libre serait-il défavorisé ? On parle ici non seulement de logiciels libres (utilisés en interne), mais aussi de formats libres (fichiers accessibles par le grand public).

      Et en plus, tu croyais que c'était quoi le choix du libre ? Uniquement un choix technique ? Je pense que c'est évident qu'il y a un choix politique en dessous.
    • [^] # Re: Proposition de loi

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Imposer des formats normalisés de documents serait un très grand pas. On pourrait alors comparer objectivement et mesurer les performances du logiciel libre et du logiciel propriétaire.
      A ce jeu là le logiciel propriétaire aurait beaucoup de mal à suivre car la réactivité des logiciels libres leur est très supérieure.

      Cette mesure serait suffisante si on oubliait de parler de sécurité et de pérennité. Sans compter également le problème des logiciels payés par l'administration et dont elle doit ensuite racheter les licences.

      Adopter le logiciel libre est aussi une action politique au sens strict du mot. Si Laurent Jacques n'aime pas ça, moi au contraire, je l'apprécie et je dis bravo à ceux de nos élus qui ont la volonté de faire progresser la société.
      • [^] # Re: Proposition de loi

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        oui oui, pérénité, sécurité, bla bla ..

        la n'est pas le probleme. Si l'état juge qu'il est intelligent d'utiliser des LL il peut déjà le faire, il n'a pas besoin d'une loi pour ca.

        Là on ne parle pas d'adopter le LL parce qu'il est mieux, on parle de l'imposer. La démarche est tout à fait différente. On m'aurait parlé d'une circulaire explicant le LL et demandant/conseillant de le retenir avec priorité j'aurais été pour, mais une loi qui l'impose pour moi c'est mauvais.
        • [^] # Re: Proposition de loi

          Posté par . Évalué à 1.

          Si l'état juge qu'il est intelligent d'utiliser des LL il peut déjà le faire, il n'a pas besoin d'une loi pour ca
          Ben si justement. Le plus haut niveau de décision d'un état s'appelle le parlement et ses décisions s'appellent des lois.

          ...mais une loi qui l'impose pour moi c'est mauvais
          Attendre que les LL s'imposent d'eux-mêmes par qu'ils sont meilleurs est très naïf. Si les qualités intrinsèques d'un produit suffisaient à garantir son succès, on n'aurait pas du VHS et du MS partout.
        • [^] # Re: Proposition de loi

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Si si, il faut imposer le logiciel libre, j'ai fait un post plus haut qui commence par "Je ne prend peut-être pas le thread au bon endroit... "

          Je crois que j'aurais dû le mettre ici :-)
        • [^] # Re: Proposition de loi

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Si l'état juge qu'il est intelligent d'utiliser des LL il peut déjà le faire, il n'a pas besoin d'une loi pour ca

          Ce n'est pas le premier ministre qui achète des logiciels mais des fonctionnaires à tous les échelons de la bureaucratie.
          On pourrait croire que des circulaires peuvent suffire ? Que nenni !
          Il suffit qu'un chef archaïque qui connaissait l'informatique autrefois (autrefois = 5 à 10 ans) ait peur de l'inconnu pour bloquer toute évolution.
          Une loi a l'avantage sur des circulaires d'ordonner aux ronds de cuir de se bouger le cul !
          • [^] # Re: Proposition de loi

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            ouais, enfin là si j'en crois l'utilisation du libre dansle public et ta théorie tous les décideurs de l'état sont des "chef archaïque qui connaissait l'informatique autrefois ayant peur de l'incconu et qui bloquent toute évolution".

            Comme je ne veux pas le croire je pense qu'il doit y avoir d'autres parametres :)

            Plutot qu'une loi pourquoi pas un organisme qui inspecte les différentes utilisations des softs pour faire des rapports et corriger les tirs (sauf si je me trompe ca existe pour d'autres sujets, genre des commissions qui passent derriere les dépenses militaires pour vérifier leur bonne utilisation). Quand on peut désigner un truc précis qui va mal en général si ca bouge en haut, en bas ils corrigent tres vite :).
            Ca me parait nettement plus construtif que d'interdire tout propriétaire (sauf exceptions au cas par cas) .
      • [^] # Re: Proposition de loi

        Posté par . Évalué à 1.

        En fait, une loi bien rédigée doit être claire sur les objectifs recherchés, elle ne doit pas utiliser de termes techniques qui à l'usage peuvent se révéler réducteurs et donc contraire à l'esprit de la loi.

        Actuellement, les formats normalisés sont SGML, EDIFACT... Ceci ne correspond nullement aux pratiques de l'informatique actuelle qui se développe autour de XML.

        Quel est l'objectif des formats normalisés ? L'article 4 pour attindre l'objectif recherché est rédigé ainsi :
        Il est créé l'Agence du logiciel libre. (...).
        Elle veille à l'interopérabilité des logiciels libres au sein des
        administrations publiques.


        C'est largement suffisant, cela recouvre l'utilisation de formats communs et donc au moins ouverts.

        ---
        Je suis candidat pour travailler dans cette agence !
  • # Re: Proposition de loi

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    vu dans l'article 3 :

    .... rien d'autre que du LL apres 1 janvier 2004 ...

    sympa .. je vote pour ...
    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par . Évalué à 1.

      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

      • [^] # Re: Proposition de loi

        Posté par . Évalué à 1.

        C'est prévu :

        page 3 " toute utilisation de logiciels propriétaires dont le code source ne serait pas publié pour des utilisations spécifiques par ces services restera licite sous réserve d'une autorisation délivrée par une agence du logiciel libre."

        Je trouve que cette proposition de loi est très militante. Elle propose quand même de rendre illicite l'utilisation de logiciels propriétaires dans des administrations. Ce n'est même plus de l'incitation. Enfin, ce n'est qu'une proposition, et les étapes pour arriver à une loi effectivement votée sont nombreuses.
        • [^] # Re: Proposition de loi

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          "délivrée par une agence du LL" ?
          quelle agence ? n'importe laquelle ? Le citoyen lambda peut monter une agence LL et autoriser l'état à utiliser un soft proprio de son choix ?

          Et meme, disons que ca nomme la FSF. Ca veut dire que la FSF* aurait un droit de regard sur l'état et que _elle_ peut autoriser ou interdire à l'état d'utiliser un soft ? aie .... mais je suis furieusement contre.

          * au autre. Le point important est que la FSF n'est pas une représentation des citoyens
          • [^] # Re: Proposition de loi

            Posté par . Évalué à 1.

            Non non pas n'importe laquelle, je lis plus loin :

            "Article 4 -- De l'agence du logiciel libre

            il est créé l'Agence du logiciel libre etc ..."

            Ce serait, dans le cas ou la loi passerait telle quelle :), une agence composée des différents organes concernés, qui déciderait (en gros) quels logiciels sont libres ou pas (du point de vue de l'état), et ferait l'inventaire des domaines dans lesquels on ne peut pas utiliser du libre. Il y a un truc amusant et intéressant dans cet article qui dit :

            " L'Agence du logiciel libre est ouverte aux internautes et ses décisions devront en particulier être précédées par des consultations sur Internet".

            Je pense que c'est dans ce cas là qu'il faudra aller dire ce qu'on pense, enfin, en évitant un peu plus les trolls peut-être ; )

            Bon, je vais pas quoter toute la proposition de loi, elle est pas longue et franchement c'est intéressant à lire.
  • # Re: Proposition de loi

    Posté par . Évalué à 1.

    Espérons qu'ils n'adoptent pas un radicalisme stupide non plus.
  • # Re: Proposition de loi

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Je suis totalement contre pour deux raisons :

    - pour moi le libre ca doit etre un choix. Imposer le libre c'est mettre des restrictions qui n'ont rien à faire là. Si je suis de ceux qui pronent le libre je suis aussi de ceux qui ne voit aucun mal quand une personne utilise du propriétaire consciement et volontairement. Ca vaut aussi pour l'état.

    - si l'état a le choix entre deux softs, un parfait (autant que possible) mais non libre, le deuxieme buggé, avec des trous de sécu fréquents, mais libre, cette loi lui imposera d'utiliser le deuxieme. Personnellement je préfererai qu'elle utilise le premier.

    Si il y a le choix entre deux softs totalement équivalents je suis tout à fait pour leur demander de prendre le libre mais jamais on n'aura des softs tout à fait équivalents. Je refuse de voir l'état utiliser un mauvais outil sous prétexte qu'il s'est interdit les softs proprio*.


    Par contre il y a deux directions que j'envisagerai :
    - tous les développements faits et commandés par l'état doivent être libres (là on ne change pas l'outil mais c'est à l'état de dire que ce qu'elle a développé doit pouvoir être utilisé librement)
    - tous les formats utilisés par l'état pour la communication avec le citoyen doivent etre libres

    Pour les softs qu'ils achetent c'est une tout autre histoire


    * SVP pas de troll sur "les softs propriétaires sont à chier et les libres marchent parfaitement", il y a _aussi_ des mauvais softs libre (et des bons softs non libres)
    • [^] # Re: Proposition de loi

      Posté par . Évalué à 1.

      - si l'état a le choix entre deux softs, un parfait (autant que possible) mais non libre, le deuxieme buggé, avec des trous de sécu fréquents, mais libre, cette loi lui imposera d'utiliser le deuxieme. Personnellement je préfererai qu'elle utilise le premier.

      AMHA, l'Etat doit participer au développement des logiciels libres. Si une appli libre est buggée, il me semble préférable que l'Etat investisse un peu dans du développement pour débugger la chose, plutôt que de dépenser les sous pour des licences. Après tout, ça sert à ça le logiciel libre. L'Etat peut très bien être acteur de la communauté, plutôt que consommateur de logiciels (même si ce n'est pas sa vocation a priori).

      - tous les formats utilisés par l'état pour la communication avec le citoyen doivent etre libres

      Effectivement. Un de mes amis travaille comme archiviste dans l'administration, et la non-perennité des données pose de très gros problèmes. Et ce n'est que le début... Cela conduit même l'Etat a conserver systématiquement des copies papier des documents électroniques.
      • [^] # Re: Proposition de loi

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        AMHA, l'Etat doit participer au développement des logiciels libres

        Oui, c'est vrai que pour les dev que fait/commande l'état il me parait bien que ce soit des LL.
        Maintenant le dev n'est pas trop le role de l'état, je comprend qu'il n'ai pas envie d'avoir de telles compétences en interne et se pose en client pour ce genre de trucs. De ce coté là il prend bien ce qu'on lui propose et j'ai peur qu'on ne lui propose que peu de libre.

        Sans compter que bon, imagines toi à devoir faire ta compta, tu as 100 billets pour mettre en place une solution de compta. Un soft libre mais qui a de gros problemes, la mise à niveau du soft te coutera à peu pres tes 100 billets mais durera 2 ans. Un sot proprio dispo de suite qui en coute 100.

        - soit tu as _besoin_ de ta compta et alors pas le temps d'attendre 2 ans tu as besoin d'utiliser le soft proprio. La loi qu'on veut faire passer rend la chose complexe (besoin de l'accord d'une agence indépendante, qui fait ce qu'elle veut et n'est pas forcément représentative de quoique ce soit)

        - soit tu peux attendre et à ce moment là le principe c'est de faire une offre publique avec les besoins et d'attendre les offres. Si quelqu'un présente une offre à 100 billets et qu'en interne tout ce qu'ils font c'est remettre à niveau le soft libre alors tant mieux, mais ca arrive relativement rarement amha ... et ca ce n'est pas la faute de l'état mais de ceux qui proposent.
        • [^] # Re: Proposition de loi

          Posté par . Évalué à 1.

          A propos de la compta, les administrations ont des besoins spécifiques (la compta publique n'est pas identique à la compta privée) qui sont donc développé spécifiquement. Autant que cela soit libre.

          Il y a même un projet de partage des LL entre les administration des pays européen (trop fainénant pour retrouver la source).
        • [^] # Re: Proposition de loi

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          bon, je vais pas généraliser a toutes les administrations, vu que je ne les connait pas, mais je vais un peu corriger ton message par rapport a celle dans laquelle je travaille.

          [L'etat n'a] pas envie d'avoir de telles compétences en interne et se pose en client pour ce genre de trucs[/i].
          On est dans le domaine de la santé (donc rien a voir avec l'informatique) et on a un service info de plus de 60 personnes. On a les compétences pour développer, et on ne s'en prive pas.

          De ce coté là il prend bien ce qu'on lui propose et j'ai peur qu'on ne lui propose que peu de libre.

          Les administrations achètent suivant les procédures d'appel d'offre. Rien n'empeche de préciser dans le cachier des charge que la solution doit être basée sur des logiciels libres. Et c'est fait d'ailleurs. Tout comme demander a ce qu'un site respecte les normes.

          Maintenant le probleme de mettre ce qu'on développe en libre, c'est encore une autre histoire. On s'est clairemement posé la question, on pense que contribuer a un logiciel existant est une bonne chose (même si on ne l'a pas encore fait, on se contente pour le moment d'adapter des logiciels libres a nos besoins). Mettre les developpements interne en libre, cela ne servirait a rien, c'est vraiment TROP spécifique pour être utile dans un contexte différent, même très légerement.
          • [^] # Re: Proposition de loi

            Posté par . Évalué à 1.

            Les administrations achètent suivant les procédures d'appel d'offre. Rien n'empeche de préciser dans le cachier des charge que la solution doit être basée sur des logiciels libres.

            Il y a aussi les clauses de propriété intellectuelle qui transfèrent tous les droits (sauf le droit d'auteur qui est incessible mais ne donne pas lieu à rénumération) à l'acheteur public.
          • [^] # Re: Proposition de loi

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Mettre les developpements interne en libre, cela ne servirait a rien, c'est vraiment TROP spécifique pour être utile dans un contexte différent, même très légerement

            Imaginons que effectivement ca n'apporte rien à personne (ne connaissant pas le milieu je fais confiance sur parole), quel est le désavantage à le faire ?
            Ca n'est qu'une autorisation de copier/utiliser/modifier, ca n'engage à rien. au pire ca ne sert pas (comme tu le penses), au mieux ....

            plus de 60 personnes. On a les compétences pour développer, et on ne s'en prive pas

            comme quoi ... je ne pensais pas que l'administration "s'amuse" à ca. Visiblement je me trompais.


            Rien n'empeche de préciser dans le cachier des charge que la solution doit être basée sur des logiciels libres. Et c'est fait d'ailleurs. Tout comme demander a ce qu'un site respecte les normes

            Hum oui et non. Dans le cahier des charges tu met tes besoins. Le "les gens doivent pouvoir acceder aux informations en utilisant les normes" est un besoin . Par contre le "on veut telle licence" ne m'apparait pas comme un truc à mettre dans le cahier des charges d'un appel d'offre. C'est comme si quelqu'un mettait un "je veux que ce soit l'entreprise X" dans le cahier des charges : ca ne reflete plus un besoin et fausse la chose.
            Je ne connais pas du tout le milieu, peut etre qu'effectivement des clauses type "on veut un LL" sont parfois mises mais je trouverai hors de propos.
    • [^] # Re: Proposition de loi

      Posté par . Évalué à 1.

      « - pour moi le libre ca doit etre un choix. Imposer le libre c'est mettre des restrictions qui n'ont rien à faire là. »

      Mais ça ne te regarde pas, c'est l'État et son argent. Toi, tu es toujours libre de faire ce que tu veux.

      « Si je suis de ceux qui pronent le libre je suis aussi de ceux qui ne voit aucun mal quand une personne utilise du propriétaire consciement et volontairement. Ca vaut aussi pour l'état. »

      Justement là, il fait son choix. Ce choix c'est du libre. C'est quoi le problème ?

      « si l'état a le choix entre deux softs, un parfait (autant que possible) mais non libre, le deuxieme buggé, avec des trous de sécu fréquents, mais libre, cette loi lui imposera d'utiliser le deuxieme. »

      Qu'est-ce qui te fait penser ça ? La loi ne peut pas faire choisir du libre si la solution libre ne répond pas à un cahier des charges (sinon on en arriverait à choisir un éditeur de texte pour faire du traitement de texte, etc.) Le cas que tu présentes est un de ceux-là : ce ne sont pas deux solutions équivalentes. Si le libre n'a rien d'autre à proposer, le choix ne peut être que celui d'un logiciel propriétaire.
      • [^] # Re: Proposition de loi

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Mais ça ne te regarde pas, c'est l'État et son argent.

        Pas d'accord. L'état c'est moi et son argent c'est le mien (en partie). du moins c'est comme ca que je vois le système démocratique.

        Tout ce que fait (ou pas) l'état me concerne.

        Justement là, il fait son choix. Ce choix c'est du libre. C'est quoi le problème ?

        Hum .. non si il fait son choix alors il utilise les LL, point. Il peut déjà le faire, pas besoin d'une loi pour ca. Le principe d'une loi c'est bien d'imposer.
        Et une loi rend difficile l'exploitation de cas particuliers (oui je sais c'est prévu par le projet de loi mais ca ne sera pas forcément simple)

        Moi je préfère que l'état garde le choix. Et là il ne gagne rien à se l'enlever (tout le coté "positif" (utiliser des LL, demander à une assoc dans les cas particuliers ...) est _déja_ faisable actuellement. Tout ce que fait la loi c'est retirer des possibilités. c'est ca qui me gène.


        a loi ne peut pas faire choisir du libre si la solution libre ne répond pas à un cahier des charges (sinon on en arriverait à choisir un éditeur de texte pour faire du traitement de texte, etc.) Le cas que tu présentes est un de ceux-là : ce ne sont pas deux solutions équivalentes. Si le libre n'a rien d'autre à proposer, le choix ne peut être que celui d'un logiciel propriétaire.


        Déjà je concois la possibilité d'un conflit : l'état juge que ca ne lui convient pas mais l'assoc ne donne pas son accord => l'état sera obligé d'utiliser quelque chose dont il ne veut pas. J'espere qu'ils seront assez intelligent pour l'éviter mais la chose est possible.

        Apres tout n'est pas blanc ou noir et jamais on n'aura deux logiciels identiques. Jusqu'a quelle importance de défaut, désavantages et de manques l'association refusera t'elle l'exception ?
        C'est sur que si le soft de compta n'a pas une fonctionnalité indispensable il sera ejecté mais si c'est simplement qu'il plante deux fois plus souvent ? ou qu'il a un affichage dégeu et contreproductif ? ca collera probablement au cahier des charges ...
        • [^] # Re: Proposition de loi

          Posté par . Évalué à 1.

          « Pas d'accord. L'état c'est moi et son argent c'est le mien (en partie). du moins c'est comme ca que je vois le système démocratique. »

          Utopiste... ;-)

          L'État te représente, quand tu votes pour lui, tu délègues tes pouvoirs, tu le laisses décider à ta place. C'est lui le pouvoir, pas toi. Tu n'as pas ton mot à dire. Tu l'auras au prochaines élections. C'est comme ça que fonctionne ce système démocratique (et c'est pour ça que je ne l'appelle pas démocratique).
          C'était ton argent jusqu'à ce qu'il te le prenne. Maintenant c'est le sien. Si tu es optimiste, tu peux dire que l'État utilise cet argent dans l'intérêt du peuple. Mais c'est son argent, le système est défini comme ça. Il en fait ce qu'il veut. Il n'est pas prévu que tu contestes, à part lors du prochain vote.

          « Il peut déjà le faire, pas besoin d'une loi pour ca. Le principe d'une loi c'est bien d'imposer.
          Et une loi rend difficile l'exploitation de cas particuliers (oui je sais c'est prévu par le projet de loi mais ca ne sera pas forcément simple) »


          Ben faut voir quelle est la pratique... Là encore tu me parais optimiste en disant « il peut déjà le faire ». Si ça ne concerne que l'intérieur de l'État où est le problème, je ne vois toujours pas ? Ca passe par une loi sans doute parce que coté organisation c'est un beau merdier, que parfois une directive suffira, d'autres fois il faudra une loi, mais celle-ci n'est pas vraiment autoritaire si elle ne concerne que l'administration : c'est comme un patron décidant des logiciels utilisés dans sa boîte. Sur la forme, passer par une loi, c'est sans doute pour des raisons pratiques, ou alors c'est la mode de faire plein de lois...

          « Apres tout n'est pas blanc ou noir et jamais on n'aura deux logiciels identiques. Jusqu'a quelle importance de défaut, désavantages et de manques l'association refusera t'elle l'exception ? »

          Oui c'est subjectif, il faut espérer que les comparaisons seront faites avec un maximum d'objectivité...

          « C'est sur que si le soft de compta n'a pas une fonctionnalité indispensable il sera ejecté mais si c'est simplement qu'il plante deux fois plus souvent ? ou qu'il a un affichage dégeu et contreproductif ? ca collera probablement au cahier des charges ... »

          Le cahier des charges doit être assez complet pour détailler tout ça... Il y a déjà sans doute un grand nombre d'exigences communes, de base, à pas mal de logiciels.
    • [^] # Re: Proposition de loi

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      [+]
    • [^] # Re: Proposition de loi

      Posté par . Évalué à 1.

      Retour au contexte : l'état, en tant qu'entité, au des salariés (les fonctionnaires) et des activités. Pour cela, elle peut utiliser des moyens informatiques.
      Le but de ces lois est de fixer des directives sur le choix des logiciels utilisés. Il se trouve que l'une des caractéristiques pouraait être la license. Mais c'est pour son utilisation propre. En interne.
      Ca ne met pas en jeu le citoyen (enfin d'accord, si ,mais de façon indirecte). Seul le fonctionnaire et les autres salariés ou sous-traitantssont concernés.
      Est-il nécessaire de faire une loi pour ça? Il suffit de donner des consignes? En général ça ne marche pas comme ça. Et d'abord parce que les cabinets ministériels changent de temps en temps, et aussi (un peu) il peut y avoir de la mauvaise volonté chez certains. Ou encore parce que des décisions de ce genre doivent être cadrées : formation, incitation, validation des produits (voire préparation).
      Les remarques concernant l'implication des citoyens? La réponse c'est qu'il y a délégation (et si ça ne te convient pas, ne t'inquiète pas, moi non plus). Là, ce sont des députés qui jouent. Il y a encore représentation. Plus tard, ce seraient des technocrates. Là plus du tout, mais à la longue, on s'y habitue (même si on râle toujours).

      Ce que j'en voit, moi (dans l'éducation), c'est que pour que les choses changent, il faut des textes. D'accord, c'est pas vraiment des lois, mais quand t'es dedans, une loi ou un programme, ou même des directives de l'IG, c'est pareil. D'abord, s'il n'y a pas de cadre, il faut faire circuler les "conseils" parce que la voix des cabinets, c'est l'inspecteur et que tu le vois que quelques fois dans ta carrière. Ensuite, il faut préparer les formations (et oui) et ça ne se fait jamais hors directives.
      Pour avoir par exemple en maths, l'utilisation fréquente des ordinateurs, il a fallu que tout apparaîsse en clair et en détail dans les programmes, avec des suggestions thème<->logiciel. Et encore maintenant, ce n'est pas gagné.
      A ce sujet, je dois dire que le problème de devoir former les enseignants pour les logiciels libres ne me semble pas si gênant dans la mesure ou en fait, une bonne partie des enseignants a un niveau si faible qu'n ne peut pas considérer qu'ils sont liés à Windows.
  • # Re: Proposition de loi

    Posté par . Évalué à 1.

    Je reconnais bien là (dans ce forum) la mentalité française. Quant microsoft a imposé ses techno dans l'éducation, pas de levé de boucliers, ou si peu. Finalement, ils ont réussi à le faire. Aujourd'hui, nous avons la possibilité de nous faire entendre, et qu'offrons nous :

    - Pas une seule proposition concrète,
    - Des mots doux,
    - ETC...

    Ne pensez vous pas, qu'il serait temps, d'avoir une attitude responsable, de faire progresser les choses et les idées ?.

    Je n'est pas spécialement envit que mes enfants dans 10 ou 15 ans, ne soit obligés de n'utiliser que des logiciels et/ou des protocôles propriétaires, simplement parce que la communauté ne s'est pas entendu, et n'a pas mener d'actions concertées.

    Il est clair qu'il ne s'agit que d'un projet de loi, pas d'une loi votée et appliquée. Cependant, si nous n'apportons pas notre contribution, et vite, il se pourrait qu'elle ne soit qu'un sujet de discussion en passionés.
    • [^] # Re: Proposition de loi

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Je n'est pas spécialement envit que mes enfants dans 10 ou 15 ans, ne soit obligés de n'utiliser que des logiciels et/ou des protocôles propriétaires, simplement parce que la communauté ne s'est pas entendu, et n'a pas mener d'actions concertées.

      Moi non plus. Mais ce n'est pas le cas. La situation actuelle n'empeche absolument pas les LL. Si l'état le veut (donc si on l'incite) il peut tres bien utiliser les LL.

      Là on parle d'autre chose, on parle d'imposer les LL. Et au risque d'en choquer certains : " Je n'est pas spécialement envi que mes enfants dans 10 ou 15 ans, ne soit obligés de n'utiliser que des logiciels et/ou des protocôles libres. "

      J'ai envie qu'ils aient le choix, la liberté d'utiliser ce qu'ils veulent.

      Enfin là la loi ne concerne que l'état, mais c'est la même chose, je ne vois aucune raison de forcer qui que ce soit. Si quelqu'un juge qu'il fonctionnera mieux avec des softs proprio c'est son droit de le faire, même si cette personne est l'état. Tout ce que je suis prêt à imposer à l'état c'est de rester compatibles avec des moyens d'échanges libres (protocoles de communication, formats ..).
      Qu'ils utilisent des softs proprio pour manier ces formats libres ca ne me gêne pas du tout (à condition que ils aient réfléchi à la question). Je n'ai pas plus envie d'imposer un choix que l'autre.
      • [^] # Re: Proposition de loi

        Posté par . Évalué à 1.

        Je n'est pas spécialement envi que mes enfants dans 10 ou 15 ans, ne soit obligés de n'utiliser que des logiciels et/ou des protocôles libres.

        c'est vraiment horrible qu'on nous impose ça. L'autre jour, je voulais devenir esclave, et bien figurez vous que la déclaration des droits de l'homme me l'interdit... incroyable !

        Plus sérieusement :

        J'ai envie qu'ils aient le choix, la liberté d'utiliser ce qu'ils veulent.

        Peut-être qu'ils auront la liberté d'utilisation avec tous les logiciels, mais ils n'auront pas bcp plus de libertés avec des logiciels proprios.

        Il faut savoir faire la part entre liberté de choix et libertés offertes par l'outil choisi. Mon opinion est que, même si l'outil libre est imposé, j'aurai au final plus de liberté qu'avec n'importe quel autre outils propriétaires. Disons qu'on ne part pas gagnant, mais au final on l'est.

        Avoir le choix entre logiciel libre et proprio, et choisir le proprio, c'est faire bien peu de cas de la liberté.
        • [^] # Re: Proposition de loi

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Il faut savoir faire la part entre liberté de choix et libertés offertes par l'outil choisi.

          Oui, et tu joues alègrement avec les deux. Je ne dis pas que le soft proprio donne plus de liberté. Mais c'est (ou devrait etre) la liberté de mes gosses de choisir du proprio si ils pensent que ca convient mieux à leurs besoins (ca me fait penser à l'histoire de Linus et BitKeeper, c'est exactement ca).

          Ok ca restreint leur possibilité de modifier le source, de le recompiler, de le diffuser, enfin si je prend l'exemple de mon pere il n'en a rien à faire de ces libertés, lui ce qu'il veut c'est utiliser et ca le soft proprio en général lui permet :)

          Imposer le libre c'est enlever la liberté de choisir ce qu'on veut, y compris ce qui nous donne moins de droit (je choisis expressement la formulation, ca n'enleve aucun droit, ca en donne moins)
      • [^] # Re: Proposition de loi

        Posté par . Évalué à 1.

        Si l'état le veut (donc si on l'incite) il peut tres bien utiliser les LL.

        Des circulaires incitatives, il y en a déjà eu plusieurs. Résultat ? niet. La moitié des sites de l'Etat sont en asp, quasiment tous les réseaux des écoles sont sous Windows, etc. Les utilisations du LL existent, mais sont très minoritaires.
        Le vrai problème est l'absence de concertation globale. Les services administratifs qui utilisent du libre le font par l'impulsion de fonctionnaires faisant partie de la communauté du libre, ou connaissant mieux le libre, mais pas par une véritable politique informatique de leur hiérarchie. Y'a qu'a voir le nombre d'écoles où l'admin-sys est le prof de physique du coin... En réalité, la hiérarchie n'en a que faire de l'informatique, comme dans beaucoup d'entreprises, et les gens font leurs trucs chacun dans leur coin.
      • [^] # Re: Proposition de loi

        Posté par . Évalué à 1.

        «Enfin là la loi ne concerne que l'état, mais c'est la même chose, je ne vois aucune raison de forcer qui que ce soit.»

        Moi si, l'État n'est pas une personne privée. L'État, c'est une entité chargée de représenter mes intérêts et ceux des autres citoyens. Et quand je vois le contenu de certaines licences de logiciels propriétaires, je ne peux pas ne pas trouver inadmissible que des établissements publics acceptent de ce lier de cette manière à des entreprises privées.

        Il y a tout un paquet de licences dont les termes me semblent acceptables, dont la GPL, la BSD... et s'il s'avère que c'est une opinion largement partagée, il me semble justifié d'ordonner à l'État, qui nous représente, d'utiliser des logiciels sous ces licences à chaque fois que cela est possible.
        • [^] # Re: Proposition de loi

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          L'État, c'est une entité chargée de représenter mes intérêts et ceux des autres citoyens

          dont moi, et considérant que l'état c'est moi je ne vois aucune raison de m'interdire quoique ce soit. Ce que je ne veux pas faire je ne le fais pas.

          Et quand je vois le contenu de certaines licences de logiciels propriétaires, je ne peux pas ne pas trouver inadmissible que des établissements publics acceptent de ce lier de cette manière à des entreprises privées.

          Vrai, mais le probleme là n'est pas vraiment la licence proprio mais celui qui l'a accepté en mon nom (si il est responsable public il me représente, meme indirectement). Si c'est vraiment innacceptable il ne faut pas le faire, si il y a des gens assez stupide pour ne pas s'en rendre compte alors il ne faut pas les mettre en position de décider. Mais le probleme n'est pas que ce soit des softs non libres :
          Il y a des softs non libres avec des licences tout à fait correctes. Je ne vois aucune raison d'interdire tout le non libre parce que certains utilisent des mauvais outils.

          Le gars imbécile il aurait très bien pu faire des bêtises avec du libre aussi (genre mettre un soft non sécu à un endroit critique). Ca n'est pas pour ca qu'il aurait fallu interdire le libre.

          Le probleme que tu souleves n'est pas que le décideur a le choix (ce que va corriger la loi) mais qu'il fait un choix mauvais et accepte des conditions innacceptables
          Je concois tout à fait des "bons" choix avec des softs non libres :
          Si ils utilisent un soft qui existe déjà, qui utilise des formats standards et ouverts, je concois tout à fait que le décideur en choisisse un non libre, meme si c'est pour des raisons type "il est plus joli". Tout ce qui m'interresse est que moi je puisse communiquer avec l'état (formats et protocoles ouverts) et que l'état ne soit pas enfermés (formats ouverts meme pour l'interne, et pas d'engagements innacceptables pour les licences). Apres que l'état accepte une licence où il n'a pas le droit de redistribuer le code modifié en le faisant payer (exemple de non libre) je n'y vois pas d'inconvénient.


          il me semble justifié d'ordonner à l'État, qui nous représente, d'utiliser des logiciels sous ces licences à chaque fois que cela est possible.


          Oui, et je suis d'accord avec cette phrase. Mais pas avec une loi. Une loi c'est quelque chose de beaucoup trop strict et ici elle ne vient que pour interdire certaines choses. Ok, pour compenser il ont prévu cette "comission" mais déjà le fonctionnement et la direction ne sont pas prévus et apres difficilede dire ce qu'il en sera par la suite de la facilité d'obtenir ces "dérogations".
          • [^] # Re: Proposition de loi

            Posté par . Évalué à 1.

            «considérant que l'état c'est moi je ne vois aucune raison de m'interdire quoique ce soit.»

            Mais justement, tout le problème c'est que l'État ce n'est ni toi, ni moi, bien qu'il soit chargé de nous représenter. Il a donc des obligations vis à vis de nous, et on peut très bien envisager d'interdire à l'État de faire certaines choses. Sans dire si je suis pour ou contre la loi dont on parle ici, ça ne me choque pas qu'elle soit envisagée.

            «si il y a des gens assez stupide pour ne pas s'en rendre compte alors il ne faut pas les mettre en position de décider.»

            Sans vouloir me lancer dans un troll politique, des fois on se retrouve à voter pour des gens qu'on aurait jamais imaginé vouloir au pouvoir =)

            «Il y a des softs non libres avec des licences tout à fait correctes.»

            Ah ben ça dépend, faudrait d'abord discuter de ce qu'est une licence correcte. Pour mon usage personnel une licence correcte ressemble de très près à la GPL (pas forcément avec copyleft). Mais là il ne s'agit pas de mon usage personnel. Disons qu'il faut au moins avoir le code source disponible, et la possibilité de le faire modifier par une autre entreprise si on en a besoin, pour ne pas s'attacher à une entité privée. Peu de logiciels propriétaires permettent ça.

            «Oui, et je suis d'accord avec cette phrase. Mais pas avec une loi.»

            Alors tu ne dois pas être d'accord avec mon emploi du verbe "ordonner", qui est quand même assez fort. En pratique si on veut ordonner quelque chose à quelqu'un sur qui on a peu de contrôle on passe par une loi.

            «ici elle ne vient que pour interdire certaines choses.»

            C'est le principe des lois :-)
            Non mais je suis d'accord pour dire qu'une "recommendation" c'est plus gentil, mais ça n'est jamais appliqué, pour plein de raisons qui sont de mauvaises raisons (décideurs convaincus par le marketing de certaines boîtes, ou qui préfèrent garder une mauvaise solution en place que de changer les choses).

            Il faudrait peut-être trouver une alternative efficace entre le "ça serait bien si" et le "vous devez faire ça", mais je ne vois pas trop concrètement comment faire. Donc même si ce n'est pas une mesure parfaite, du moment qu'elle n'est nuisible à personne (sauf aux entreprises qui rêvent de gros contrat exclusifs avec l'État, mais rien ne les empêche de faire du libre), ça me va.
    • [^] # Re: Proposition de loi

      Posté par . Évalué à 1.

      Moi ça c'est bien le genre de discours qui me fait rire... et bien au lieu de critiquer Monsieur, propose donc qqch !
      Montre-nous comment faire si tu es si parfait et que tu vois où est le problème des fançais, argumente...

      Voilà c'est tout, un ptit coup de gueule sur les post stériles...bien que le mien en soit un aussi ;o)
      • [^] # Re: Proposition de loi

        Posté par . Évalué à 1.

        Nous allons mener des actions concrètes avec Linac (Lug de la Charente) :

        --- Interventions auprès des collectivités (Install, démo, soutient, voir hotline).

        --- Interpellation des personnes publiques, à commencer par mon maire (bien qu'angoulême soit très engagé dans le libre), mon conseiller régional, mon député, et j'en passe.

        --- Actions vis à vis du grand public : Monsieur Lambda n'en n'a rien à faire de Linux, ce qu'il voit c'est ses impôts. Pourquoi ne pas le sensibiliser au fait que le libre fait faire des économies aux collectivités.

        Comme tu le vois, je suis moi même français. Cela ne m'empeche pas de mener des actions citoyennes (même si le terme me fait horreur).
        • [^] # Re: Proposition de loi

          Posté par . Évalué à 1.

          Et ben voilà, fallait le dire tout de suite ;o)

          Très bonne initiatives tout ça, et bcp de boulot en perspectives !

          Bonne chance !
  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à 1.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

    • [^] # Re: Proposition de loi

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      encourager si un équivalent existe ?

      Non, imposer* (et si ca pose pb alors on peut demander à une agence prévu pour une dérogation). Si il s'agissait d'encourager je serais pour





      * d'ailleurs une loi ne peut qu'imposer, une loi qui "encourage" ca n'est pas vraiment une loi, c'est une circulaire dans l'administration ou autre chose. Une loi qui dit "on aimerait bien" je n'en ai pas encore vu.
      • [^] # Re: Proposition de loi

        Posté par . Évalué à 1.

        Imposer est tout aussi vague puisque « équivalent » peut se comprende comme (entre autres) « à qualité égale », et qu'apparemment ce qui t'inquiètes c'est le cas d'un LL de piètre qualité par rapport à son concurrent propriétaire.
        • [^] # Re: Proposition de loi

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          oui, enfin il n'y a jamais rien d'égal. Il s'agira de connaitre la tolérance qu'on a (jusqu'ou un soft inférieur doit etre choisi).

          Et certains choses sont difficilement mesurables, comme la fréquence des bugs, la facilité d'utilisation par des non techniciens, la connaissance du systeme par les utilisateurs ...... difficile de gerer les "équivalents" , il n'y a pas que les fonctionnalités.

          Ceci dit oui, c'est bien ce point là qui m'inquiete, apres que on impose à l'état d'utiliser du libre si c'était totalement équivalent (code identique proposé sous deux licences, une libre une non) je n'y vois pas d'inconvénients.
      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par . Évalué à 1.

        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

        • [^] # Re: Proposition de loi

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          :)

          bah, le truc anti gpl je n'ai rien de spécifique à dire dessus, je pense que 99% des gens ici (moi compris) sont d'accord pour dire que c'est mauvais. Si c'est juste pour dire tous les meme chose à la suite je ne vois pas l'intéret d'écrire. Je n'écris que quand quelque chose neme conviens pas, ou que je veux confronter des opinions.

          (évitez de mettre à pbpg tout ce qui est fait par ms, j'ai bossé pour ft ca ne me donne pas envie pour autant d'assumer tout ce que fait ft, si je me met à sa place ca doit etre tres lourd)
          • [^] # Commentaire supprimé

            Posté par . Évalué à 1.

            Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

            • [^] # Re: Proposition de loi

              Posté par . Évalué à 1.

              Et les gens autour de toi qui ont un materiel different ont la meme experience ? Ton probleme est que tu ne sais pas d'ou ca vient et tu accuses l'OS de tous tes maux, je trouves ca un peu facile de balancer la faute sur l'OS sans preuve.
              • [^] # Commentaire supprimé

                Posté par . Évalué à 1.

                Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                • [^] # Re: Proposition de loi

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Ben alors comment expliquer que les gens mettent du temps a installer le service pack 1 de Windows XP car ils trouvent l'OS stable : http://news.com.com/2100-1040-957077.html(...) ?

                  Je cites :
                  "PC makers plan to be slow to add the Windows XP Service Pack 1 to new systems. PC makers say they are in no hurry to support the service pack--available as a free download from Microsoft's Web site--because the OS was launched with few major bugs"

                  Comparer Linux et Windows 2000 sur la meme machine ne veut rien dire, les 2 n'utilisent pas les memes drivers, et les drivers ne sont pas du ressort de Microsoft mais des constructeurs de peripheriques.

                  Finalement, ne compares pas Windows 95/98/Me, compares Win2k/XP a Linux.
                  • [^] # Commentaire supprimé

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                    • [^] # Re: Proposition de loi

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Tu as des preuves de ce que tu avances ? Ou c'est de nouveau des accusations lancees en l'air ?
                      • [^] # Commentaire supprimé

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                        • [^] # Re: Proposition de loi

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Il n'y a jamais eu de service pack pour Windows 9x, donc non, tu racontes des aneries.

                          Quand au SP4 de NT, il date de quand ? D'il y a 4 ans ? 5 ans ?

                          Tu veux que je te racontes les problemes que j'ai eu avec Linux il y a 4 ans ? Ou tu vas trouver que c'est irrelevant car trop ancien ?

                          Ou sinon je peux te parler des kernel panic histoire de remplacer les "blue screen of death".

                          Bref rien n'y fait, tu sais pas de quoi tu parles et tu barratines plutot qu'amener des arguments.
                          • [^] # Commentaire supprimé

                            Posté par . Évalué à 1.

                            Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                            • [^] # Re: Proposition de loi

                              Posté par . Évalué à 1.

                              Les Win9x n'ont jamais eu de SP(chose que l'on file gratos je rappelle), pour une raison bien simple: les gens a la maison n'upgradent pas en installant les SP. Surtout qu'a l'epoque peu de gens avaient internet, et les modems 56K etaient le top du top.
                              Les versions successives, c'etait pour upgrader les OS vendus en magasin, mais je vois mal appeler ca un SP.

                              Win2000 est sorti en debut 2000, 2 ans avant ca fait 1998, donc ca fait 4 ans, presque 5, faut apprendre a compter.

                              Et si je te dis de ne pas comparer Linux a Win9x, c'est justement car on ne peut pas les comparer, ils n'ont pas ete crees dans le meme but.

                              Linux c'est un OS de serveurs a la base, il est evident qu'un des principe de base du design est qu'il ne doit torcher sous aucun pretexte, c'est pas le cas des Win9x qui sont des OS familiaux, ou les gens eteignent et redemarrent leur machine plusieurs fois par jour.

                              Win2k lui est un OS serveur a la base, donc lui on peut le comparer, Win9x non.

                              Quand a NT4, ben tout le monde n'a pas ces problemes.
                              cf. http://linuxfr.org/2002/02/14/7094.html(...) (cherches NT4, commentaire de Padishah)
                              Par contre perso je reconnais volontiers que NT4 etait un peu moins stable que Linux, par contre il avait d'autres avantages(support SMP, filesystem journalise,...).

                              Mais il faut arreter ces conneries concernant le fait que l'OS soit totalement instable.
                              • [^] # Commentaire supprimé

                                Posté par . Évalué à 1.

                                Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                                • [^] # Re: Proposition de loi

                                  Posté par . Évalué à 1.

                                  Oui NT etait vendu en 2000, mais le SP4 dont tu parles(tu te souviens, tes histoires comme quoi les SP rendent le systeme plus instable et ton exemple du SP4), il est pas sorti en 2000.

                                  Que NT soit encore en vente en 2000 n'y change rien. Le soi-disant SP instable il date d'un bon moment, et entre temps aucun autre SP n'a cause de problemes d'instabilite.
                              • [^] # Commentaire supprimé

                                Posté par . Évalué à 1.

                                Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                                • [^] # Re: Proposition de loi

                                  Posté par . Évalué à 1.

                                  Comparer Win9x et Linux ca revient a comparer un camion et une voiture, le camion est fait pour transporter des grosses charges, pas la voiture.

                                  Linux n'avait aucun support SMP digne de ce nom avant le kernel 2.4, en 2.2 les performances etaient pathetiques.

                                  Il n'avait pas non plus de kernel preemptif, pas de stack IP multithread,... Alors bon, si tu veux comparer NT4 et Linux a la meme epoque, tu risques d'etre assez decu.

                                  Quand a l'USB, sachant que NT est un OS serveur, l'USB est totalement inutile, donc pas de support. Tu connais bcp de serveurs qui utilisent de l'USB ?
                                  Notes qu'en 1999, Linux n'avait pas de support USB non plus. En 2000 ca a commence gentiment, mais la on avait Win2k qui supporte l'USB.

                                  Bref, evites de prendre le Linux de 2002 pour le comparer avec le Windows de 1995 ou 1996, prends les systemes a la meme epoque.
                  • [^] # Commentaire supprimé

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                    • [^] # Re: Proposition de loi

                      Posté par . Évalué à 1.

                      C'est pas bien de prendre les phrases hors du contexte, mais tu peux faire mieux je pense.

                      Si t'as un minimum de comprehension du design d'un OS, tu comprends que les drivers dans les systemes type Linux et Windows peuvent faire torcher le systeme.

                      Donc tu peux tout a fait avoir certaines machines qui font planter Windows et pas Linux, d'autres qui font planter Linux et pas Windows, d'autres qui font planter les 2, et d'autres sur lesquels les 2 OS tournent tres bien.

                      Ca revient a : prendre 1 machine et en tirer une conclusion ne vaut rien.

                      Quand aux drivers signes, ca veut dire qu'ils ont passe un minimum de tests, et c'est tout. Ca ne garantit pas qu'ils sont 100% parfait, car on ne peut pas tester les 50 millions de combinaisons entre les 20 cartes sons differentes, les 48 cartes graphiques, 17 modems PCI, 53 cartes ethernets et 42 cartes meres differentes.
  • # Re: Proposition de loi

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Le plus glop serait que les administrations non contentes d'utilisées des logiciels libres participes également à leur développement...
    • [^] # Re: Proposition de loi

      Posté par . Évalué à 1.

      Pour certains logiciels (PGI par exemple) des adaptations sont nécessaires, elles font l'objet d'appels d'offres.

      Dans ce cas l'administration, même si elle ne le fait directement, participerait au développement des LL.

      Je pense qu'il arrive souvent que faute de budget (mangé par les licences) les logiciels soit utilisés en l'état alors que des adaptations auraient été nécessaires. Ceci est franchement génant car cela ne contribut pas à une diffusion de qualité de l'informatique dans les administrations.
  • # Re: Proposition de loi

    Posté par . Évalué à 1.

    Veuillez m'excuser je n'ai pas lu tout les commentaires car une histoire de moule m'a un peu découragé.
    Mais j'aimerais resituer le débat.
    Ceci n'est qu'un projet de loi. Donc il va y avoir beaucoup de modifications :)
    D'autre part c'est une proposition par rapport à un besoin. Ce besoin c'est la communication entre les différentes administrations, la possibilité d'évolution rapide des systémes, que le systéme soit "transparent", et une reduction des coûts. Et qu'est-ce qui répond à ce besoin : le logiciel libre.
    Ce texte est une normalisation des futurs systémes informatiques dans l'administration, et il n'est pas là pour passer de windows à linux.
    Pour ce qui est des histoires d'entreprises, Mandrakesoft et Red hat en sont aussi. Et comme microsoft, elles n'ont pas à imposer un systéme pour le fonctionnement administratif d'un pays.
    Le but est le bon fonctionnement du futur systéme, et rien ne l'empêche d'utiliser plusieurs OS, tant que ceux ci respectent la normalisation.
    • [^] # Re: Proposition de loi

      Posté par . Évalué à 1.

      Le but est le bon fonctionnement du futur systéme, et rien ne l'empêche d'utiliser plusieurs OS, tant que ceux ci respectent la normalisation.

      Pas du tout, il est préférable de dire "tant que ceux-ci sont interopérables", respecter la normalisation n'est pas une garanti d'interopérabilité même si cela peut y contribuer.
      • [^] # Re: Proposition de loi

        Posté par . Évalué à 1.

        Juste comme ça, ça veut dire quoi interoperable. J'ai un vieux dico et rien dessus.
        Dans tout les cas, ce que je remarque c'est qu'ici y a que des geek ou des otaku (c'est pas dit méchament). Il suffit d'un texte de loi pour que des débats enflammés s'engagent sur la différence windows/linux.
        Ce qu'il y a c'est que windows aussi bien/mauvais soit il ne convient pas aux besoins du futur systéme informatique de l'administration française. Et pour l'instant le libre convient plus. Mais il est parfaitement possible que le systéme soit équipé de serveurs "logiciel libre" et comme poste client windows.
        Sinon je veux bien la definition de interopérable parce que je vois pas du tout ce que ça veut dire.
  • # Re: Proposition de loi

    Posté par . Évalué à 1.

    La France n'est pas seule, on recence plus de 60 projets de loi ou règlements dans 25 pays. Pour ceux qui ont du mal à comprendre pourquoi un état devrait envisager les formats et logiciels libres on ne peut que conseiller la (re)lecture de la lettre d'un député du Pérou, le Dr Edgar David Villanueva Nunez, au directeur général de Microsoft au Pérou : http://www.ecole.eu.org/textes/rescon-fr.html(...) (pour la traduction en français).
  • # Prière au Modérateur

    Posté par . Évalué à 1.

    Ô Monsieur le Modérateur, dont le labeur est difficile surtout à cause de l'avalanche de critiques des lecteurs (souvent mal établies et injustes) auxquelles tu dois faire face.

    Ô Monsieur le Modérateur, ne pourrais-tu pas rendre son oeuvre au sénateur Pelletier que le sieur Balutaud à malencontreusement attribué à Lamotte ?

    Ô Monsieur le Modérateur, par avance, et au nom de tous les zélateurs de l'illustre sénateur Pelletier, je te remercie de la célérité de ta correction.

    ;-)
    ---
    "Apprenez monsieur que tout flatteur vit au dépend de celui qui l'écoute" Jean De La Fontaine

    Ce commentaire peut être supprimé après correction.
  • # Cela sera-t-il repris par le gouvernement ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Vu que les sénateurs et le gouvernement ont la même couleur politique (mouvence UMP).

    Vu que le gouvernement semble bourré de bonnes intentions (voir ouverture du débat sur le vote des non nationaux aux élections locales);

    Vu que le président de la république déclare qu'il ne faut pas opposer sécurité et liberté ( http://fr.news.yahoo.com/021028/85/2tnqs.html(...) je sais c'est capillotracté mais le LL a une bonne tête pour faire la démonstration)

    Vu que depuis 1958, les gouvernements successifs ont considéré les parlements comme des chambres d'enregistrements.

    Le seul espoir pour que cela aboutisse est que cette proposition éveille l'attention d'un ministre pour être proposée aux parlementaires. Beaucoup d'éléments sont réunis mais est-ce suffisant ?
  • # Re: Proposition de loi - Hommage

    Posté par . Évalué à 1.

    Je voudrais juste rendre un petit hommage à ... Pasbill Pasgates et à tous ses détracteurs !

    Il a contribué 40 fois entre 20:32 et 03:44. Je n'ai pas lu toutes ses contributions, mais il ne s'est apparament pas trop enervé. Je dis donc bravo à lui et à LinuxFr (globalement) pour avoir généré un débat libre et ouvert .

    Et hop, pas de [-] pour l'instant.
    NB : le mot imposer dans l'article fait un peu peur : faudrait-il modérer en ajoutant que c'est seulement quand le choix est possible ?
    • [^] # Re: Proposition de loi - Hommage

      Posté par . Évalué à 1.

      Ouaip ben c'est mon boss qui va tirer la gueule si il lit ca :+)

      Allez promis, demain je me calmes et je me remets serieusement au boulot...
      • [^] # Re: Proposition de loi - Hommage

        Posté par . Évalué à 1.

        Et après on s'étonne que les patchs trainent à arriver cher MS :)
        • [^] # Re: Proposition de loi - Hommage

          Posté par . Évalué à 1.

          Ouaip, c'est encore la faute a Linux et a ses utilisateurs ca, ils occupent les employes de MS pour detourner leur attention.

          Faudrait tous les mettre en prison moi je dis :+)
      • [^] # Re: Proposition de loi - Hommage

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Il m'enlève les mots de la bouche... Depuis le temps que je voulais le dire... J'en profite je me lance...

        Je trouve que tu as du courage, et de la patience, et beaucoup ici ont la critique facile... A ta place je pense que j'aurais craqué et abandonné linuxfr depuis un moment déjà...

        Mais surtout je voulais te remercier justement de ta patience, de ne pas avoir craqué, car avoir ici l'avis de quelqu'un "de l'autre côté" nous aide à débattre de manière objective, et plus généralement, à avoir une idée de la vision des choses des gens de cet "autre côté".

        Voilà, c'est tout, continue comme ça !
  • # Sources de l'info.

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    J'ai du mal à croire que tout le monde ai accepté la nouvelle sans fouiller un peu plus loin.

    La news propose un lien vers le site de l'adullact, et un autre lien, vers le site de l'adullact aussi. Ca a l'odeur d'un hoax, non ?

    Bon, ça ira pour cette fois : le texte a enfin été publié sur le site du sénat :

    http://www.senat.fr/leg/ppl02-032.html(...)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.