Sondage Et vous, quelle est votre priorité pour le Logiciel Libre dans la liste de la FSF ?

Posté par .
Tags : aucun
18
4
oct.
2008
  • Un lecteur flash libre :
    1143
    (22.9 %)
  • Un BIOS libre :
    1004
    (20.1 %)
  • Un client de communication VoIP, vidéo, chat et multimédia libre :
    832
    (16.6 %)
  • Un système d'aide financière pour les projets libres :
    393
    (7.9 %)
  • Un éditeur libre de vidéos :
    391
    (7.8 %)
  • Une outil de cartographie libre :
    297
    (5.9 %)
  • Un système d'exploitation 100% libre :
    423
    (8.5 %)
  • Une autre des priorités FSF :
    56
    (1.1 %)
  • Le Free Software Song au démarrage de Hurd :
    462
    (9.2 %)

Total : 5001 votes

La liste des options proposées est volontairement limitée : tout l'intérêt (ou son absence) de ce type de sondage réside dans le fait de forcer les participants à faire un choix. Les réponses multiples sont interdites pour les mêmes raisons. Il est donc inutile de se plaindre au sujet du faible nombre de réponses proposées, ou de l'impossibilité de choisir plusieurs réponses. 76,78% des sondés estiment que ces sondages sont ineptes.
  • # Netbooks

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Des vrais outils libres pour avoir une vrai distributions légère et efficaces pour les netbooks. (au oubliettes udev qui sux)
    • [^] # Re: Netbooks

      Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

      udev ne sux pas tant que ça. Par contre il appelle beaucoup modprobe qui lui est très lent.
      • [^] # Re: Netbooks

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        Bah si le but est d'optimiser le boot sur un matériel précis, pourquoi ne pas tout inclure dans le noyau ?
        • [^] # Re: Netbooks

          Posté par . Évalué à  5 .

          Parce que même sur un matériel précis, il y a des périphériques amovibles que tu ne peux guère prévoir à l'avance? Alors certes, il y a des profils "standards" (UMS, etc.), mais pour le reste?
        • [^] # Re: Netbooks

          Posté par . Évalué à  1 .

          s/noyau/ramdisk
    • [^] # Re: Netbooks

      Posté par . Évalué à  4 .

      D'un coté c'est sûr qu'avec un boot en 5s et un desktop bling bling (j'ai une vidéo d'un desktop ou le fond d'écran est un aquarium en 3D!), ça peut attirer du monde, de l'autre ces gens ne resteront pas si l'application numéro 1 (surfer le web) n'est pas agrèable donc Flash..

      Après même si les spec de Flash sont disponibles (je crois que c'est le cas actuellement), elles sont définis uniquement par Adobe et incluent des technologies avec patente donc un equivalent vraiment libre serait agréable mais comme a priori il ne sera pas supporté par IE (car Microsoft a sa propre technologie), cette technologie ne peut pas s'imposer tant que IE reste le navigateur dominant (ce qui n'est pas près de changer car il est pré-installer avec l'OS) (a moins qu'il y ai un plugin equivalent a celui de Flash..)
  • # Des formats libres

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    Des formats libres, qu'on puisse me laisser tranquille avec mon OS libre sans venir me faire fichier avec du flash, docx ou autres formats à la con.
  • # Martoni

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    — Hurd joue déjà la Free Software Song chaque fois qu'un translator est relancé (après un plantage).
    — Il bluffe.
    — Meuh, non.
    — Moi j'dis qu'il bluffe.
    — Ah merde, y'a pas de pilote pour les cartes sons sous Hurd /o\
    — Si si, c'est prévu, dès qu'on a fini de changer le micro-noyau et de réimplementer la gestion mémoire en dehors du noyau.
    • [^] # Re: Martoni

      Posté par . Évalué à  1 .

      Y m'semblait que syn s'y était coller ya ~2ans et avait soumis son idée au Gsoc 2006 qui l'avait refusé.

      => http://blogs.hurdfr.org/syn/
    • [^] # Re: Martoni

      Posté par . Évalué à  0 .

      Encore faudrait-il que le micro-noyau en question - Coyotos si mes souvenirs sont bons - soit lui-meme fini ;-)
      • [^] # Re: Martoni

        Posté par . Évalué à  2 .

        D'ailleurs, Il y a un truc de fini dans hurd ?
        • [^] # Re: Martoni

          Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

          Le nom, c'est déjà pas mal, de plus il a l'avantage d'être plus court que Duke Nukem For Never!
          • [^] # Re: Martoni

            Posté par . Évalué à  2 .

            Fini? Le nom du Hurd?!

            On voit bien que tu n'as jamais essayé de dérouler l'acronyme, toi ;)
            • [^] # Re: Martoni

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              Hurd of interfaces representing depth of Unix replacing dæmons of interfaces representing depth of Unix replacing dæmons of interfaces representing depth of Unix replacing dæmons of interfaces representing depth of Unix replacing dæmons of interfaces representing depth of Unix replacing dæmons of interfaces representing depth of Unix replacing dæmons of interfaces representing depth of Unix replacing dæmons of interfaces representing depth of Unix replacing dæmons of interfaces representing depth of Unix replacing dæmons of interfaces representing depth of Unix replacing dæmons of interfaces representing depth of Unix replacing dæmons of interfaces representing depth of Unix replacing dæmons of interfaces representing depth of Unix replacing dæmons of interfaces representing depth of Unix replacing dæmons .

              J'ai bon ? Ah non, j'en oublie encore Aleph-0.
          • [^] # Re: Martoni

            Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

            Il est pas tout à fait fini, mais il est quand même dénombrable.
        • [^] # Re: Martoni

          Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

          Qu'appelles-tu "un truc fini" ?

          Il y a presque 60% des packages Debian qui compilent, Xorg et le bureau
          gnome fonctionnent...
  • # [X] Plus de Jeux Libres

    Posté par . Évalué à  10 .

    Plus de jeux libres de même facture que ceux qui sont propriétaire, quitte à les payer aussi cher...
    • [^] # Re: [X] Plus de Jeux Libres

      Posté par . Évalué à  4 .

      Je pense que le model actuel de fonctionnemt/developpement de Blender est le meilleur si on
      veut espèrer voir emerger un jeu libre de qualité tant en finition qu'en intérêt.
  • # Humm !

    Posté par . Évalué à  2 .

    À droite : Total : 238 votes, 4 commentaires, moyenne: 1,3
    Sur la page : Total : 276 votes, 5 commentaires, moyenne: 1,2

    Y'aurait pas un peu de fraude, de bulletins volatilisés ???
  • # tunes

    Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

    Pour moi un système d'aide financière permettrait d'avancer sur l'ensemble de ces priorités. Avec un tel système on pourrait même envisager de faire vivre à plein temps des développeurs sur des projets critiques.
    D'ailleurs le concept existe déjà, j'ai découvert via l'excellent service web github.com la possibilité d'intégrer à son projet un service de donation : http://pledgie.org

    Cependant un service de donation devrait à mon avis être géré par la FSF pour donner confiance et offrir une réelle transparence. Et pour être plus efficace il pourrait être directement intégré dans les IHM grâce à une API et donc accessible par un clic de l'utilisateur. Ainsi en facilitant la donation vers un logiciel de son choix on pourrait arriver à créer une véritable économie complémentaire basée sur les dons. En gros une sorte de Paypal libre.

    Je ne vois pas pourquoi des entreprises comme Jamendo pensent, à juste titre, pouvoir vivre des dons sur simplement de la musique libre, alors que l'énorme marché des logiciels libres n'attend que ça.

    http://nodecast.github.com/ncs/ bitmessage : BM-2DCNWJomzSWRQ54WcuVGF7XvKEybhdmLJ9

    • [^] # Re: tunes

      Posté par . Évalué à  4 .

      Je suis assez d'accord avec toi, la FSF semble riche, mais cet argent risque de ne servir que pour payer des avocats ou autre, il en faut c'est sûr, mais c'est dommage qu'une bonne partie de leur argent passe là dedans, au final, c'est un peu tout ce contre quoi le libre se bat (les multitudes de procès, sur les violations de licence, etc ... )
      Mais en tant que acteur du logiciel libre, on doit être assez rassuré de savoir que la FSF peut nous défendre juridiquement en cas de problèmes !
    • [^] # Re: tunes

      Posté par . Évalué à  5 .

      C'est en effet quelque chose que j'aimerais pouvoir utiliser depuis longtemps. A titre d'exemple, l'entreprise dont je gère l'informatique est prête à "donner" plusieurs milliers d'euros par an pour des développements et corrections de bugs souvent mineurs. A mon avis ça chifferait dans les 5000 euros annuels. Et nous ne sommes qu'une PME de 300 personnes.

      Exemples qui nous concernent:
      - ntpd en écoute sur des interfaces spécifiées (ça vient d'être mis en place): 500 €
      - authentifications multiple avec vnc, et mots de passes multiples: 500 €
      - amélioration de sondes de GLPI: 1000 €
      - améliorations de PowerDNS (très bon produit): 1000 €
      - écriture de documentations (PowerDNS, ça m'aurait évité le lire le code pour savoir ce qu'il est possible de faire): 1000 €
      - OpenVPN en mode routé sous Windows fonctionnant complétement: 1000 €
      J'ai écrit ça au pif, ça fait pile 5000 €.

      La méthode actuelle est de contacter un développeur du projet concerné, lui proposer une aide financière, définir les modalités, et toutes ces choses qui prennent autant de temps que d'effectuer la correction ou le développement. Temps perdu.
      • [^] # Re: tunes

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        > - ntpd en écoute sur des interfaces spécifiées (ça vient d'être mis en place): 500 €

        openntpd le fait :)

        Pour le reste, oui, faut aller voir l'équipe du projet, et le faire faire par la FSF ou d'autres ne va pas prendre moins de temps globalement, ça va juste prendre le temps de quelqu'un d'autre.

        Tu peut aussi passer par une SSII respectueuse du logiciel libre ( disclaimer, je bosse dans une de ces boites, donc je suis pas forcement objectif ), et faire faire les corrections, avec obligations de remonter ça upstream. Tu peut aussi demander à avoir des garanties sur le respect du libre, ce genre de chose, tu es le client.

        Si ensuite, ça te gène de ne pas avoir le contrôle total de ou va ton argent, dit toi bien que c'est ce contrôle en question qui prends du temps, donc qu'il faut trouver la balance entre "ça me prends du temps de vérifier que tout est fait comme je veut " et "je perd pas trop de temps dans les détails et tant pis si l'argent va ailleurs tant que c'est dans l'ecosystéme du libre"
        • [^] # Re: tunes

          Posté par . Évalué à  2 .

          Tu peut aussi passer par une SSII respectueuse du logiciel libre
          Dans mon esprit il s'agit d'une mutualisation des moyens. Je "donne" 500 € pour tel avancée, mais il faut que d'autres donnent par exemple 2500 € pour qu'en tout ça fasse 3000 € et que la modification se fasse. Via une SSII il faudrait trouver les autres payeurs, pas évident, surtout qu'ils sont en Inde, au Royaume Uni, au Brésil, etc.

          C'est pour ça qu'un système "tout cuit" pour effectuer des versements (des vrais versements, pas juste des promesses de don), avec des propositions de candidatures pour les développeurs, ça me semble pratique.
          Après, bien entendu, les détails... ouille.


          tant pis si l'argent va ailleurs tant que c'est dans l'ecosystéme du libre
          Selon moi, l'argent va à celui qui s'occupe de développer la fonctionnalité ou corriger le bug. Dans sa poche à lui. Après il en fait ce qui lui chante (redistribution au projet upstream par exemple).
    • [^] # Re: tunes

      Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

      Faire rentrer l'argent dans un projet libre n'est pas sans risque. Je te renvoie à cet article de Stormy Peters ( http://www.stormyscorner.com/2008/08/are-volunteers.html ), ainsi qu'au divers liens donnés en commentaire.

      Parmi les frictions engendrées, je pense que le cas de dunk tank et son effet sur les debian weekly news ( http://www.infodrom.org/~joey/log/?200610250942 ) est un bon cas d'étude. Les différentes frictions sur qui est payé et qui n'est pas payé par Canonical est aussi intéressant à voir.

      Un système d'aide financière qui va servir à payer des devs à temps plein ou pas est assez délicat à gérer.

      Donc il faut envisager ce qu'on peut faire d'autre avec l'argent, et on se retrouve avec des trucs plus terre à terre comme payer les serveurs, sponsorisé les gens pour des conférences, ou offrir du matériel aux participants.
      • [^] # Re: tunes

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        A mon avis trouver une économie du dons qui conviendra à tout le monde et qui profitera vraiment aux projets prendra du temps. Mais ce n'est pas pour ça que le logiciel libre doit rester indéfiniment et uniquement une activité de bénévolat, sinon on aura toujours aucun mot à dire dans les secteurs économiques et politiques, avec les conséquences que l'on constate (DADVSI, HADOPI, brevets logiciels, TCPA, ...)

        Il reste à trouver un bon système de redistribution des dons, par exemple via la notation des paires façon advogato.org et par le mainteneur du projet libre concerné. De toute manière trouver ce nouveau système sera aussi compliqué et long que le premier printf dans gnu et linux à aujourd'hui. Mais si cela fonctionne cela sera aussi révolutionnaire que le concept du Libre, voir plus.

        Pouvoir utiliser une système d'exploitation et toute une panoplie d'outils de grandes qualités sur mon PC perso et gratuitement est une chose qui nous est devenu banal voir même normal. Pouvoir créer sa startup avec très peu d'investissement nous parait normal. Pourtant je serai prêt à payer une centaine d'euros par an afin de récompenser et motiver tous ces développeurs et je suis sûr de ne pas être le seul.

        Il est dommage que l'économie du libre s'arrête à quelques entreprises qui jouent vraiment le jeu, aux bénévoles et à quelques associations. Les licences libres ont retourné le droit d'auteur en faveur des utilisateurs, les dons bien gérés peuvent faire la même chose au coeur du capitalisme.

        http://nodecast.github.com/ncs/ bitmessage : BM-2DCNWJomzSWRQ54WcuVGF7XvKEybhdmLJ9

      • [^] # Re: tunes

        Posté par . Évalué à  5 .

        Pour ce qui est de dunc-tank, de ce que j'en ai compris, ce qui a fait le plus gueuler, c'est de mettre ça en place unilatéralement, comme des bourrins, et surtout, le fait que seuls les release managers touchaient les brouzoufs... en somme, un gros manque de diplomatie, et une équité douteuse dans la démarche...

        ... ce qui n'a pas grand chose à voir avec le fait de payer pour voir certaines fonctionnalités développées, maintenues, voire intégrées dans des distros, via la création de paquets (officiels ou pas). Des fois, j'aimerais bien donner un peu pour ça... ou même donner un peu tout court.

        Mais bon, paypal, que j'ai en horreur, me bloque un peu, là-dessus... je préfèrerais vraiment une plate-forme libre, éventuellement chapeautée par un organisme tel que la FSF, par exemple, sur laquelle on pourrait formuler des voeux, voir si ils pourraient être exhaucés par des développeurs, et se regrouper pour faire des donations en ce sens.

        Par exemple, même si je n'ai pas moult thune ces temps-ci, je donnerais volontiers un peu de mes économies pour que, entre autres, le travail sur les GPU objects (multi-GPU dans RandR) se concrétise vraiment...
  • # L'ordre des candidatds ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    Serait-il possible (techniquement) de changer l'ordre des candidats de manière aléatoire lors de chaque affichage ?

    J'ai dans l'idée que c'est important pour un sondage...

    Un lecteur Flash.. C'est souvent la première chose à laquelle on pense... J'ai bien faillis choisir ça et passer vite à la suite... Mais en lisant attentivement, et à bien y réfléchir, le projet initial est quand même le projet GNU, donc un système d'exploitation 100% libre, c'est une évidence ! ... Le reste, y compris un lecteur Flash en découle.
    • [^] # Re: L'ordre des candidatds ?

      Posté par . Évalué à  2 .

      Euh... le principe lors d'un QCM n'est pas de prendre la réponse qui semble être la bonne parmi toutes les réponses proposées !
      Et pour cela, il faut d'abord lire toutes les propositions, puis choisir... Toi tu dis que t'as failli te jeter sur la 1° sans regarder les autres, y a un problème !
      • [^] # Re: L'ordre des candidatds ?

        Posté par . Évalué à  3 .

        Ouais, ça m'arrive aussi, on se dit que c'est une tellement bonne réponse que les autres sont moins bonnes ... pis en fait bah non ... c'est ... mmmh, vous savez, qui se passe dans la tête...
      • [^] # Re: L'ordre des candidatds ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        En principe. Mais l'ordre d'apparition des réponse peut influancer sur le subconscient.
        Oh, il y a aussi le en:Donkey_vote.

        Mais l'agencement alléatoire doit dépendre des sondages ou des options. Par exemple, il faut toujours placer l'option Pierre Tramo en dernier. (Mais ça tombe bien, il n'y a plus d'option Pierre Tramo dans les sondages)
    • [^] # Re: L'ordre des candidatds ?

      Posté par . Évalué à  1 .

      Je suis bien d'accord moi aussi j'ai failli cocher Flash tellement ça paraissait clair et pourtant avoir un lecteur Flash libre sur un OS qui n'est pas 100% libre est un peu contradictoire et je m'étonne que tant de monde ait répondu Flash et que aussi peu de monde ait répondu OS 100% libre donc je pense en effet que beaucoup on pris cette première proposition sans trop faire attention...ou alors ils utilisent déjà que du 100% libre au niveau OS mais il faut déjà savoir sur quelle définition de libre on se base.
  • # La voip

    Posté par . Évalué à  9 .

    J'ai voté pour a voip, car c'est je pense le gros manque actuel.
    En effet, le flash, bon, même si c'est libre, même si il y a des lecteurs libres, c'est super chiant et inaccessible et utilisé pour tout et n'importe quoi (le pire étant évidemment les sites 100% flash).

    Après, la Voip et la visioconférence, c'est quand même quelque chose de très demandé et ou malheureusement, il n'y a pas grand chose. Et le soucis, c'est que dans le domaine, le proprio et très proprio (le logiciel et le réseau), sachant qu'en plus, le seul qui passe bien est le plus vérouillé, et avec une politique, et qui peut être l'un des plus beau spyware, c'est skype.
    Donc là, il y a un bien gros manque, car en plus, l'informatique est internet qui sont des outils de communication, ne pas pouvoir après tant d'années, se parler et se voir sans encombre, ça parraît même impensable.
    • [^] # Re: La voip

      Posté par . Évalué à  2 .

      En effet, le flash, bon, même si c'est libre, même si il y a des lecteurs libres, c'est super chiant et inaccessible et utilisé pour tout et n'importe quoi (le pire étant évidemment les sites 100% flash).


      en effet mais quand j'installe du linux chez des particuliers le premier truc qui les fait raler c'est "et la mon beau site flash il fonctionne pas ?"

      les gens aiment le bling bling (regarde notre duce en chef ...) et donc les animations qui en mettent plein la vue cela leur manque.
      même si je suis 100 % d'accord sur les defauts du flash.
      • [^] # Re: La voip

        Posté par . Évalué à  2 .

        pour moi aussi la voip simple et libre est super importante… surtout quand on est à 700 bornes de sa famille, de ses amis… la même simplicité et qualité que skype, mais libre.

        Quand à flash je préfère le désactiver et ne l'activer qu'en cas de besoin ultime…
      • [^] # Re: La voip

        Posté par . Évalué à  5 .

        Je suis bien d'accord, les gens veulent le flash. Mais dans l'état actuelle des choses, le flash fonctionne quand même sous Linux. En plugin proprio, mais c'est pas une nécessité.
        Alors que la VoIP. plus ça attend, plus ça insite les les gens à s'enfermer dans des solutions ultra-vérouillée. En ce sens, je pense que c'est plus une urgence, car bon, même si flash reste non-libre quelque temps, ça n'aura pas trop de conséquences, alors que là, on se retrouve presque contraint de conseiller au gens d'utiliser skype. Et si on fait migré quelqu'un de msn à skype, ce n'est pas pour le refaire migré sur autre chose l'année d'après. C'est pour ça que je trouve ce point urgent, car plus ça tarde, plus les monopoles skype / msn se renforcent. Alors que flash, bon, on est un peu dans le cas du java du truc qui va finir par s'ouvrir, qu'on va mettre plein d'énergie pour faire un lecteur libre, et que quand ce sera chose faite, la version officiel va elle-même finir par être libérée…
        • [^] # Re: La voip

          Posté par . Évalué à  3 .

          > le flash fonctionne quand même sous Linux

          - bouffe tout mon proc sur mon portable Pentium-m 1,7GHz (seule machine 32 bits qui ne soit pas un serveur, chez moi), et encore, en "embedded", pas en plein-écran...
          - fait venir plus de 120Mio de librairies 32 bits sur mes machines 64 bits (et comme j'ai une petite partition "/", c'est un gros problème)...
          - consomme quand même des quantités hallucinantes de proc sur des grosses machines, sans être fluide pour autant

          ... quand aux implémentations libres, la dernière fois que j'ai utilisé gnash, il y a un mois ou deux, il a mis à genoux mon quad-core, après ouverture de quelques pages contenant du flash : obligé de passer en TTY pour le tuer.

          Bref, libre ou pas, dire que flash fonctionne (ou même ne serait-ce que marchouille) sous Linux... euh... non, je n'adhère pas. Du coup, je m'en passe ; tant pis : plus de polémiques à la con, de jackasseries et j'en passe... je _m_'en passe, d'ailleurs, et même très bien.
        • [^] # Re: La voip

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          hmmmm mais tu as utilisé ekiga dernièrement ?
          Tu peux regarder http://cookerspot.tuxfamily.org/wikka.php?wakka=Blog20080104(...)

          ok, il faut "penser" à passer par un serveur au milieu, mais bon, ça simplifie tout de même beaucoup les soucis de firewall de part et d'autre, non ?
          J'ai tout de même l'impression que beaucoup de ceux qui parlent de skype n'ont pas essayé autre chose que gnomemeeting...
          • [^] # Re: La voip

            Posté par . Évalué à  2 .

            J'ai testé entre deux distrib de bonne facture – Debian et Ubuntu – mis à jour avec soin, avec des configurations « normales ». Résultat :

            Ekiga : freeze sous ubuntu
            Coccinella : coupe au bout de 2 – 3 min sous Debian
            Empathy : marche pas du tout en voip
            Wengophone : segfault sous ubuntu
            Jabbin : pas dispo en 64 bits

            Aucun de ces logiciels n'a vraiment fonctionné en voip sans problèmes style segfault, freeze ou autre. Je dois être maudit.
            Alors en désespoir de cause je me suis rabbatu sur skype qui a marché bizarrement du premier coup sans soucis, sans plantage, sans besoin de configurer les ports de la box (*très* bloquant pour des débutants).
            • [^] # Re: La voip

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              d'après ton expérience, visiblement, ubuntu préfère faire fonctionner le proprio :/
              j'espère qu'il y a du monde pour remonter des bugs tout de même pour qu'ils soient corrigés ;-)
              (pour wengophone, le segfault ne m'étonne pas trop malheureusement :/ j'ai un peu le même souci en x86_64 sur Mandriva Linux).

              Pour le freeze de ekiga, réessaie avec debian tout de même, sans lancer le test du son au démarrage mais plutôt en appellant le sip:500@ekiga.net
              • [^] # Re: La voip

                Posté par . Évalué à  1 .

                Je vais ressayer :)

                Mais le gros problème avec la voip, c'est que très souvent de l'autre bout de la ligne ce sont de parfait débutant en informatique : parents, amis… Il faut donc un truc qui se configure très facilement et qui marche sans trop de soucis.

                Menfin bon courage aux dev de solutions de voip, ça doit pas être facile facile de contenter tous les utilisateurs…
                • [^] # Re: La voip sous Linux

                  Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                  J'utilise le logiciel libre WengoPhone 2.1 téléchargé depuis leur site, sous Ubuntu 8.04 (KDE), et aucun problème particulier.
                  Faire attention par-contre aux changements de versions, une fois j'ai du purger le répertoire des réglages pour que ça fonctionne correctement.
          • [^] # Re: La voip

            Posté par . Évalué à  3 .

            J'ai essayé et j'en ai été très agréablement surprit.
            Seulement pour l'instant, je n'ai pu tester qu'en réseau local. J'attend donc la sortie de la dernière version d'Ubuntu pour tester.
            Personnellement, je me suis fait un paquet pour Arch, grace à la méthode La Rache™ et en local, c'est bon, et les tests sont bon aussi (et c'est nickel avec le SIP de Free).

            Après, il manque un truc pour l'instant. On porte tout un tas de logiciel sous Windows, ceci ayant fait débat il fut un temps de savoir si ça allait aider le développement de linux ou au contraire le ralentir. Et bien je pense que si il y a bien des logiciels à porter en priorité, c'est ceux permettant de communiquer entre les deux plateformes.
            • [^] # Re: La voip

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              pourquoi que en réseau local ? tu n'as pas accès au net pour tester avec un appel au sip:500@ekiga.net ? Cela permet d'avoir un echo du son et de la vidéo pour se rendre compte si l'on a tout bien configuré.
        • [^] # Re: La voip

          Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

          Je pense que beaucoup d'entre vous confondent client voip et protocole de voip.

          Skype est certes infaillibles pour passer NAT et pare-feux, tout simplement parce qu'il passe par un proxy externe. Ce proxy externe peut être n'importe qui avec une adresse IP publique.

          SIP fait les choses de manière propre, du coup, il n'utilise pas n'importe qui sur le réseau pour relayer les communications.

          Alors, que faut-il changer ? Le client VoIP qui supporte SIP, ou créer encore un nouveau protocole qui n'aura pas le soutien du monde de l'industrie ?
          • [^] # Re: La voip

            Posté par . Évalué à  6 .

            Alors, que faut-il changer ? Le client VoIP qui supporte SIP, ou créer encore un nouveau protocole qui n'aura pas le soutien du monde de l'industrie ?

            D'autant qu'il y a aussi XMPP+Jingle qui devrait permettre des trucs sympas (quand ICE sera complet et intégré, si j'ai tout suivi).

            N'empêche qu'en pratique, quand tu veux faire une démonstration VoIP à de parfaits néophytes et que tu veux rester crédible... tu choisis Skype. C'est totalement malheureux, mais je ne compte pas risquer mon job en proposant une solution VoIP qui va _justement_ choisir de ne pas marcher au mauvais moment (ah ben oui m'sieur l'directeur, c'est normal que vous n'ayez pas pu appeler vos enfants depuis cet hôtel, leur NAT était symétrique).

            Je suis de près l'évolution des clients libres et protocoles ouverts, je ne rate pas une occasion de faire des tests, mais pour le moment je n'ai rien rencontré qui puisse être confié à mes décideurs sans danger. J'ai par exemple essayé le dernier Ekiga, qui semble en beta pour Windows : il n'a même pas voulu se lancer. Tant pis, on retentera plus tard ;)

            Avec un peu de chance, IPv6 se répandra vraiment, ces saloperies de NAT deviendront rares et les protocoles "simples" marcheront du premier coup. Mais c'est pas pour tout de suite.
            • [^] # Re: La voip

              Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

              D'autant qu'il y a aussi XMPP+Jingle qui devrait permettre des trucs sympas (quand ICE sera complet et intégré, si j'ai tout suivi).

              Malheureusement, ICE, qui est aussi disponible avec SIP, ne résoud pas le problème du NAT symmétrique sans soutien d'un serveur public.

              je ne compte pas risquer mon job en proposant une solution VoIP qui va _justement_ choisir de ne pas marcher au mauvais moment (ah ben oui m'sieur l'directeur, c'est normal que vous n'ayez pas pu appeler vos enfants depuis cet hôtel, leur NAT était symétrique).

              Je ne comprends pas ce genre d'argumentaire pour plusieurs raisons que je vais brièvement soulever ici :
              1) Skype est un fabuleux trou de sécurité. Personnellement, je ne risquerais pas mon job en proposant l'utilisation de Skype à ma direction.
              2) le monde de l'industrie et des PBXs évolue vers SIP. Pourquoi ne pas pousser l'utilisation d'un IPBX compatible SIP au sein de l'entreprise et y connecter un softphone libre via un VPN ? Ca marche de manière infaillible, c'est sécurisé, et tu en as le contrôle.

              Pour moi, Skype n'est qu'une solution de facilité, et la problématique du NAT, du moins en entreprise, n'en est pas une : un bon admin système configurera les choses pour bloquer Skype et faciliter le passage de SIP.

              Au sein de la population des utilisateurs néophytes, la problématique est différente, il faut que ça fonctionne du premier coup, sans chipoter. On y arrive tout doucement car :
              1) Beaucoup de modem/routeurs WIFI intègrent le support de SIP dans leur stack NAT, tout comme ils intègrent IRC ou FTP ;
              2) La plupart des autres modem/routeurs WIFI fonctionnent en NAT non-symmétrique ;
              3) Il reste toujours possible d'utiliser des proxies publics en dernier recours ;
              • [^] # Re: La voip

                Posté par . Évalué à  1 .

                Malheureusement, ICE, qui est aussi disponible avec SIP, ne résoud pas le problème du NAT symmétrique sans soutien d'un serveur public.

                Un serveur public en tant que relais tout du long, ou bien simplement lors de l'établissement de la communication (STUN?) ?

                1) Skype est un fabuleux trou de sécurité. Personnellement, je ne risquerais pas mon job en proposant l'utilisation de Skype à ma direction.

                Et Skype est un cauchemar pour tout administrateur consciencieux et désireux de pouvoir répondre de ce qui circule sur son réseau. Je sais. Crois-moi, je suis loin d'être partisan de Skype, et si j'en suis réduit à le proposer à mes correspondants c'est parce que j'ai épuisé les solutions "propres".

                2) le monde de l'industrie et des PBXs évolue vers SIP. Pourquoi ne pas pousser l'utilisation d'un IPBX compatible SIP

                Damn. Les gens utilisent Skype (et aimeraient - pour certains - pouvoir utiliser autre chose) parce que ça permet de téléphoner gratuitement. Si je leur explique que pour téléphoner à l'oeil, il faut qu'ils changent de PBX, je vais me faire drôlement bien recevoir, tiens ;p

                Si encore c'était le seul moyen, ça pourrait encore passer ("oui M. le directeur, si on change le PBX vous pourrez appeler gratuitement, cool non?"). Mais là, il y a une solution qui, de leur point de vue de néophyte, marche parfaitement. Bigre.

                au sein de l'entreprise et y connecter un softphone libre via un VPN ? Ca marche de manière infaillible, c'est sécurisé, et tu en as le contrôle.

                Et quand ils veulent appeler quelqu'un, il faut au préalable que ces gens-là installent quoi? Un client SIP? Lequel? Dans 50% des cas que je rencontre, le correspondant à déjà Skype (même si c'est une version antédiluvienne).

                1) Beaucoup de modem/routeurs WIFI intègrent le support de SIP dans leur stack NAT, tout comme ils intègrent IRC ou FTP ;

                Je n'en ai pas encore rencontré, mais j'aimerais que tu aies raison ;)

                2) La plupart des autres modem/routeurs WIFI fonctionnent en NAT non-symmétrique ;

                Sauf que, Murphy oblige, c'est toujours celui qu'il faut pas qui est symmétrique. Et que comme toujours, même si ça a très bien marché dans 99% des cas, il va falloir que tu justifie ta solution pour le 1% restant. Et là, pas de bol, le concurrent numéro 1 fonctionne (hélas, d'ailleurs, ce pourri fonctionne _vraiment_ partout... à tel point que je me demande comment on peut envisager de le bloquer si besoin).

                3) Il reste toujours possible d'utiliser des proxies publics en dernier recours ;

                C'est simple à mettre en oeuvre, ça? Pour le pékin qui veut juste passer des appels gratuits?
  • # flash pour plus de liberté

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

    Moi j'ai opté pour le flash. Pourquoi ? Parce que si sous linux il existe une possibilité (pas toujours au top dans des archi full 64 bits) dès que l'on passe à du bsd, c'est carrément l'horreur je trouve.

    Donc avec un lecteur flash libre, nous permettrait de choisir (plus simplement) entre du GNU/Linux et du *BSD. Sur ma gentoo 64bits, le flash est le seul élément proprio. Donc un player flash libre et je serai avec un OS 100% libre.
    • [^] # Re: flash pour plus de liberté

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Pourquoi faire du flash libre?
      Faisons mieux que Flash dediou !

      (et honnetement tant qu'on aura pas fait mieux que flash, il restera leader car pour certaines applications il est sans concurence.)
      • [^] # Re: flash pour plus de liberté

        Posté par . Évalué à  2 .

        En effet, faisons un client silverlight libre !!!!!
      • [^] # Re: flash pour plus de liberté

        Posté par . Évalué à  8 .

        Peut être que les développeurs de Gnash devrait rajouter des fonctionnalités non présentes dans Flash, un binding OpenGL pour ActionScript par exemple.

        Puisqu'Adobe ne joue pas le jeu, pourquoi s'interdire un "Embrace, extend and extinguish"?
        • [^] # Re: flash pour plus de liberté

          Posté par . Évalué à  2 .

          Commençons déjà par "embrace", et on verra après pour la suite... J'ai dans l'idée qu'Adobe a plus de moyens que les développeurs de Gnash, et qu'il est donc un peu optimiste de vouloir les distancer en matière de fonctionnalités alors qu'on n'en est même pas à avoir un lecteur stable minimaliste.

          Je pense qu'il y a plus d'espoir du côté de SVG/SMIL, parce que ça présente quelques avantages directs par rapport à Flash (intégration au DOM, surtout). Ça ne le remplace pas à 100%, disons que leurs domaines s'intersectent mais sont plus larges des deux côtés, mais ça peut être un bon début pour rogner la suprématie de Flash.
    • [^] # Re: flash pour plus de liberté

      Posté par . Évalué à  2 .

      J'ai voté pour Flash car c'est le seul truc non libre qui me gonfle sur ma machine. (le plug-in flash proprio fait planter régulièrement mon navigateur)
      • [^] # Re: flash pour plus de liberté

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        Ce qui est pénible avec le plugin flash d'Adobe, c'est qu'il n'est pas en 64 bits. Voir http://wiki.mandriva.com/fr/Plugin_flash_pour_firefox_en_64b(...)

        Mais il faut reconnaître que ce n'est pas évident bien que ce soit possible. Mais qu'en est-il pour d'autres systèmes d'exploitation ?
        • [^] # Re: flash pour plus de liberté

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          Ce qui est pénible avec le plugin flash d'Adobe, c'est qu'il n'est pas en 64 bits.

          Ce qui est pénible avec le plugin Flash d'Adobe, c'est surtout qu'il n'est pas libre. Le reste en découle.

          Mais qu'en est-il pour d'autres systèmes d'exploitation ?

          Debian stable : activer les dépôts de rétroportage, puis #aptitude install flashplugin-nonfree
          Ça se débrouille avec nspluginwrapper.

          Mais honnêtement, on vit très bien sans Flash, et swfdec suffit amplement.
  • # Octave

    Posté par . Évalué à  3 .

    Résoudre des équations différentielles numériquement c'est quand même une priorité !

    Ah, on me souffle qu'en fait non, et que je vais recevoir des pierres…
    Mais c'est quand même important !
    • [^] # Re: Octave

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      En fait, les algos de maths sont pas propriétaires, et, même si implantés dans des logiciels proprios, t'as toujours une publication scientifique qui présente l'algo (sinon, j'utilise pas. Manquerait plus que matlab prouve que 42 est un nombre premier...)

      Dans le cas d'octave (et consorts), on a "seulement" comme problème le fait que personne n'a codé tel ou tel truc ou mis à jour tel autres alors qu'on a les specs de mieux.

      D'autres projets de la liste semblent mettre en avant du code "nouveau"...

      Alors oui, la question se pose: "un peu de tout moyennement", ou "peu, mais alors rudement bien" ?
      Perso, j'hésite... j'avoue qu'octave, ça me dirait bien comme projet... Puis y'a dejà une bonne base... gnash, j'ai jamais réussi à lire quoi que ce soit avec, et j'ai pas insisté plus longtemps (et donc, je m'en tape complètement...)

      Dur dur... mais de toute façon, je ne compte participer à aucun de ces projets, j'ai déjà assez de temps à perdre avec les miens.
  • # logiciel cartographie

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

    Sans vouloir faire mon rabat-joie :

    un soft de carto 100% libre et 100% opérationel ca existe déja : qgis + grass. On utilise et ca marche bien. Couplé avec un gps garmin et gpsbabel, on a les fonctionnalités 100% d'un mapinfo et même plus , dans tout ce que l'on fait.
    On va coupler avec un map-server et l'intégrer avec un erp ce mois-ci, normalement. Je croise les doigts.

    ;-)
    • [^] # Re: logiciel cartographie

      Posté par . Évalué à  2 .

      Et si c'est pas eux, y'en a d'autres : uDig, gvSig. Et encore, c'est pour rester dans les "lourds", parce qu'il y a aussi du web-based à profusion (Geoserver) et du "bureautique léger et choupinet pour l'exposé du p'tit dernier" (Marble).

      Le seul cas où on peut se trouver un peu frustré, pour la géo, c'est si on est allergique à Java. Y'a moyen de faire sans (les softs cités dans le message du dessus, ainsi que Marble), mais les possibilités s'en trouvent grandement réduites.
    • [^] # Re: logiciel cartographie

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Il te manque quand même certains fonds de carte en libre non ? (il n'y en a pas tout le temps besoin, il est vrai).
      • [^] # Re: logiciel cartographie

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Effectivement, les fonds de cartes ne sont pas libres, mais l'objectif de la cartographie est de _faire_ des cartes. En un sens tu construis toi même tes cartes. Oui, il est plus 'facile' de partir de fond de carte IGN et à ce moment là tu peux acquérir une license chez ign pour un tarif plus qu'abordable, en sachant que la carte ign est un support à tes propres cartes. Les relevés gps de terrain sont tout aussi performant (voir parfois mieux à cause d'erreur sur les cartes ign.)


        Juste en passant : trouver grass 'léger' est surprenant. C'est vrai, ce n'est pas user friendly, en java, mais au niveau possibilité c'est tout sauf léger.
        • [^] # Re: logiciel cartographie

          Posté par . Évalué à  2 .

          Les relevés gps de terrain sont tout aussi performant (voir parfois mieux à cause d'erreur sur les cartes ign.)

          Euh, moui bof, on va dire. Sauf cas optimal (grand beau temps, un maximum de satellites en vue et pas de bâtiments à l'entour), la "dérive" de ton GPS risque fort d'induire plus d'erreurs que la carte IGN moyenne. Alors après, oui, la carte peut comporter des erreurs du genre "truc pas bien noté", qu'une présence sur le terrain t'évitera. Mais tu auras à mon sens - toute préoccupation légalo-philosophique mise à part - de bien meilleurs résultats en annotant une carte IGN en fonction des observations sur le terrain.

          Après, l'intérêt majeur du relevé GPS, c'est que tu restes seul maître du résultat. Et ça, pour le libre, c'est très important.

          Juste en passant : trouver grass 'léger' est surprenant. C'est vrai, ce n'est pas user friendly, en java, mais au niveau possibilité c'est tout sauf léger.

          Depuis quand c'est en Java? J'ai cherché partout sur http://trac.osgeo.org/grass/browser/grass/branches/releasebr(...) et j'ai rien trouvé de tel. Tu as des liens?
          • [^] # Re: logiciel cartographie

            Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

            - pour le java, je répondais au post dessus qui expliquait que grass c'est moyen et léger, et qu'il y a mieux, en java (probablement pour le coté user-friendly). Je sais que grass n'est pas en java, on travail un peu avec, et j'ai pas de java sur mes machines.

            - Pour les cartes ign, je peux te montrer des cartes ou des tracés d'autoroutes ne sont pas levés, même 10 ans après, même sur des CD bayo vendus en ce moment.

            je ne parle pas de la précision du levé pour ign, mais certaines cartes sont fausses. Ce n'est pas de ma faute, et ils ne prennent pas de patch.

            Avec un bon récepteur gps et une correction de mesures, tu arrives à de bonnes précision, au moin métrique. Nous travaillons en milieux forestiers : Oui les routes sont normalement bien levées, mais il y a une vie en dehors des grandes routes, si si promis :-)
            • [^] # Re: logiciel cartographie

              Posté par . Évalué à  2 .

              - pour le java, je répondais au post dessus qui expliquait que grass c'est moyen et léger, et qu'il y a mieux, en java (probablement pour le coté user-friendly). Je sais que grass n'est pas en java, on travail un peu avec, et j'ai pas de java sur mes machines.

              Ok, je comprends mieux. J'ai abusivement omis d'appliquer la négation précédente à l'assertion "en java". Je le ferais plus, c'est promis.

              - Pour les cartes ign, je peux te montrer des cartes ou des tracés d'autoroutes ne sont pas levés, même 10 ans après, même sur des CD bayo vendus en ce moment.

              Je n'en doute pas (en plus, Bayo beurk, mais plus pour leur politique commerciale que pour "leurs" données). Je pourrais d'ailleurs te parler de la fréquence des mises à jour de la BDORTHO (oui, même en IDF, on se retrouve avec des tuiles de 2003 et pas de perspective de mise à jour avant 2010... youpi).

              Alors effectivement, quand c'est une voie complète qui n'existe pas, tu n'as guère qu'à la retracer toi-même à coups de GPS (et heureusement qu'il est là, ce salopard). Mais à choisir entre des corrections d'une carto IGN - au GPS ou au papier-crayon - et une construction de zéro, je choisis la première option. Tout du moins professionnellement, ça ne m'empêche pas de contribuer activement à OSM sur mon temps libre ;)

              Avec un bon récepteur gps et une correction de mesures, tu arrives à de bonnes précision, au moin métrique. Nous travaillons en milieux forestiers

              Surtout qu'en milieu forestier, du moins les forêts que je fréquente, les chemins doivent avoir une furieuse tendance à évoluer, non?

              D'ailleurs, la couverture végétale ne fout pas un peu le bren, pour tout ce qui est relevé GPS?

              mais il y a une vie en dehors des grandes routes, si si promis :-)

              Tu prêches un convaincu (mais ça fait pas de mal) ;)
              • [^] # Re: logiciel cartographie

                Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

                Oh en foret, on re refait pas les cartes ign, on trace nos parcelles forestières, places de dépot, chemins, layons, relevé d'arbres remarquables etc. Rien de doublon avec l'ign dont le fond sert surtout aux autres intervenants pour se 'repérer facilement', ca leur donne une idée de comment regarder la carte :-)

                Les chemins évolue un peu, mais pas tant que cela, disons que certains tracés sur les cartes ign datent de trèèèès loin lorsque l'on pousse dans les détails (mais en un sens ce n'est pas sa mission le détaillisme à ign).

                Pour la précision du relevé, les relevés 'importants', on le fait faire par un prestataire qui a sa boite perso : il fait du levé différentiel avec corrections après coup qui fait un bonne précision (pour la forêt), c'est vrai que le coût de son gps me permettrait de manger pas mal de temps en ces temps troublés de crises.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.