Sondage Quelle est votre distribution préférée ?

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
11
18
jan.
2016

Ce sondage concerne ceux qui utilisent un poste personnel (donc on oublie les serveurs ou machines du travail, sauf si c'est la machine principale pour la maison).

Quel système d'exploitation utilisez-vous pour le quotidien ?

Du stable ? Du rolling release ou de l'instable (SID et consort) ? Uniquement un ordiphone ou une tablette ?
Du Linux ou du BSD ? Du 100% fait maison ?

Finalement quelle est la machine type du linuxfrien ?

(sondages précédents sur des sujets voisins, en 2003, 2006, 2011, 2012)

  • OpenSUSE stable :
    97
    (2.3 %)
  • OpenSUSE Rolling Release :
    35
    (0.8 %)
  • Fedora stable :
    276
    (6.5 %)
  • Fedora Rolling Release :
    34
    (0.8 %)
  • Debian Stable :
    940
    (22.1 %)
  • Debian Rolling Release :
    463
    (10.9 %)
  • Arch Linux :
    649
    (15.3 %)
  • Gentoo :
    180
    (4.2 %)
  • Obiwan Stable :
    39
    (0.9 %)
  • FreeBSD :
    88
    (2.1 %)
  • OpenBSD :
    68
    (1.6 %)
  • Autre Linux :
    325
    (7.6 %)
  • Autre BSD :
    20
    (0.5 %)
  • Ubuntu :
    828
    (19.5 %)
  • Mon ordiphone :
    16
    (0.4 %)
  • Mageia :
    192
    (4.5 %)

Total : 4250 votes

La liste des options proposées est volontairement limitée : tout l'intérêt (ou son absence) de ce type de sondage réside dans le fait de forcer les participants à faire un choix. Les réponses multiples sont interdites pour les mêmes raisons. Il est donc inutile de se plaindre au sujet du faible nombre de réponses proposées, ou de l'impossibilité de choisir plusieurs réponses. 76,78% des sondés estiment que ces sondages sont ineptes.
  • # Salix (et autres Slackware-like)

    Posté par (page perso) . Évalué à 7. Dernière modification le 18/01/16 à 10:26.

    Salix 14.1 pour moi. Passage en 14.2 dans pas longtemps a priori (Slackware 14.2 est en beta, donc Salix va suivre dans pas trop longtemps)
    Sinon pour coller au sondage, c'est une distro Linux stable (pas de rolling-release).

  • # LinuxMint

    Posté par . Évalué à 9.

    Je vote autre linux, parce que j'utilise LinuxMint qui n'est pas répertoriée.
    C'est aussi la distribution que je pose chez mes clients.

    • [^] # Re: LinuxMint

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Mint, c'est pas beaucoup plus qu'un skin au dessus d'Ubuntu.
      Ça peut paraître trollesque comme ça, mais c'est vrai. Ça utilise les mêmes dépôts et tout.

      Il y a aussi la Mint Debian, mais je la connais peu.

      En tout cas, ça n'ai pas le cas ici, ça me fait toujours marrer de voir des gens qui disent ne pas aimer Ubuntu/Canonical et qui utilisent Mint.
      Mais à part ça, Mint, c'est pas mal en effet.

      • [^] # Re: LinuxMint

        Posté par . Évalué à 3.

        Mint, c'est pas beaucoup plus qu'un skin au dessus d'Ubuntu.

        Qui lui même n'est pas beaucoup plus qu'un skin au dessus de Debian.

        Ça utilise les mêmes dépôts et tout.

        Non : http://packages.linuxmint.com/

        Il y a aussi la Mint Debian, mais je la connais peu.

        s/peu/encore moins/
        Pour information c'est une Debian testing en rolling release avec quelques paquets supplémentaires (quelques codecs et des versions parfois plus récentes de Mate/Cinamon)

        En tout cas, ça n'ai pas le cas ici, ça me fait toujours marrer de voir des gens qui disent ne pas aimer Ubuntu/Canonical et qui utilisent Mint.

        Autre bonne blague, Linux Mint est la distribution la plus utilisée au monde, et ce depuis 2011. Il y a pas mal de gens qui préfèrent Mint à Ubuntu.

        Ça peut paraître trollesque comme ça

        Mais non pense-tu.

        • [^] # Re: LinuxMint

          Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 18/01/16 à 14:22.

          Tu m'as mis le doute, du coup j'ai vérifié dans la dernière iso:

          mint@mint ~ $ cat /etc/apt/sources.list.d/official-package-repositories.list 
          # Do not edit this file manually, use Software Sources instead.
          
          deb http://packages.linuxmint.com rosa main upstream import  #id:linuxmint_main
          deb http://extra.linuxmint.com rosa main #id:linuxmint_extra
          
          deb http://archive.ubuntu.com/ubuntu trusty main restricted universe multiverse
          deb http://archive.ubuntu.com/ubuntu trusty-updates main restricted universe multiverse
          
          deb http://security.ubuntu.com/ubuntu/ trusty-security main restricted universe multiverse
          deb http://archive.canonical.com/ubuntu/ trusty partner
          

          CQFD. C'est une Ubuntu 14.04 LTS customisée.

          Qui lui même n'est pas beaucoup plus qu'un skin au dessus de Debian.

          C'est un dérivé.
          Là, au moins, même les paquets pris tel quel depuis Debian sont recompilés et hébergés sur leurs propres serveurs. Une installation d'Ubuntu ne dépend pas du bon fonctionnement de la moindre infrastructure chez Debian. Ce n'est pas le cas en ce qui concerne Mint vis à vis d'Ubuntu.

          Mint est aussi dépendant d'Ubuntu que Kubuntu/Xubuntu &co le sont. Au sens large du terme, je persiste donc à dire que Mint est Ubuntu. Et donc oui, quand je vois certains utilisateurs de Mint qui crachent sur Ubuntu/Canonical tout en louant la stabilité exemplaire de Mint, ça me fait bien marrer.
          D'autant plus que Mate et Cinnamon sont dans les dépôts Ubuntu de base.

          Linux Mint est la distribution la plus utilisée au monde, et ce depuis 2011.

          Source ? (pitié, pas distrowatch)

          Mais ce n'était pas mon propos de toute façon. Je ne suis pas là pour juger Mint, je voulais juste rafraichir la mémoire collective sur ce qu'est cette distro.

          • [^] # Re: LinuxMint

            Posté par . Évalué à 1.

            Tu m'as mis le doute, du coup j'ai vérifié dans la dernière iso:

            Houla, tu t'es donné beaucoup de mal pour pas grand chose, il suffisait de cliquer sur le lien donné et d'aller là :

            http://packages.linuxmint.com/list.php?release=Rosa

            Là tu as tous les packages dispo dans les repos Mint, avec leur source, leur version etc. Tu aurais vu, par exemple, qu'on peut parfaitement installer un desktop complet même si les infras Ubuntu se vautrent comme une loutre bourrée à la bierre. Certes tout n'est pas audité/copié/recompilé par Mint - mais il y a de quoi faire une machine end-user sans soucis.

            Par contre tout ce qui est environnement de compilation/base de données/serveurs c'est un poil vide.

            Au sens large du terme, je persiste donc à dire que Mint est Ubuntu.

            Si tu veux. Au sens personnel du terme (qui est partagé par d'autres) je trouve Ubuntu lamentable ces dernières années (à peu de chose prêt quelque soit la version) et Mint très bien. Pour plagier Sartre parlant de Malraux : Ubuntu, il ne lui manque pas grand chose pour être une excellente distrib, mais ça lui manque beaucoup.

            Source ? (pitié, pas distrowatch)

            Ca va être dur de trouver une source moins critiquable que DistroWatch
            - Gartner ? Ils ne distinguent pas vraiment les différents linux (dèjà ils ont écartés android, c'est toujours ca de pris)
            - Linux Mint eux-même ? http://www.linuxmint.com/about.php - Douteux.
            - ZDNet ? http://www.zdnet.com/article/the-5-most-popular-linux-distributions/ - Pas toujours très rigoureux

            Après il y a la quantité de hit sur les gros sites linux comme slashdot ou linuxfr. Mais bon c'est un peu tricher, c'est normal quand on a une Ubuntu de passer beaucoup plus de temps sur les forums…

            • [^] # Re: LinuxMint

              Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 18/01/16 à 17:39.

              Tu aurais vu, par exemple, qu'on peut parfaitement installer un desktop complet même si les infras Ubuntu se vautrent comme une loutre bourrée à la bierre

              Sans noyau ? (ce qui est listé n'est qu'un meta-paquet) Sans système d'init ? Sans serveur X ?
              Je te souhaite bon courage :-)

              Mais c'est une question intéressante, j'ai cherché quelques commandes pour voir quelle proportion des paquets vient directement des dépôts Ubuntu (toujours sur la dernière ISO) :

              mint@mint ~ $ apt-cache policy | sed -n 's/.*o=\([^,]\+\).*/\1/p' | uniq
              Canonical
              Ubuntu
              linuxmint
              mint@mint ~ $ aptitude search "?installed?origin(linuxmint)" | wc -l
              165
              mint@mint ~ $ aptitude search "?installed?origin(Canonical)" | wc -l
              1  # c'est adobe-flashplugin
              mint@mint ~ $ aptitude search "?installed?origin(Ubuntu)" | wc -l
              2123
              

              Je crois que ça se passe de commentaire :-)

              J'ai voulu pousser un peu plus et j'ai regardé leur paquet Firefox par exemple.
              Dernière entrée du Changelog:

              firefox (43.0+linuxmint1+rosa) rosa; urgency=medium
              
                * New upstream stable release (FIREFOX_43_0_BUILD1)
                  - see USN-2833-1
              [...]
               -- Chris Coulson <chris.coulson@canonical.com>  Thu, 10 Dec 2015 00:47:27 +0000
              

              Pour le coup c'est vraiment crade. Ils se basent sur un vieux paquet d'Ubuntu 14.04 (donc là ya des failles non patchées sur Mint qui le sont dans Ubuntu) en ayant probablement modifié un truc quelque part dans le code (j'imagine le user-agent, mais c'est pas documenté) et le pire c'est qu'ils attribuent cette version à un mec de Canonical qui n'est peut-être même pas au courant.

              Là je dois dire que Mint baisse vraiment dans mon estime.

              Ca va être dur de trouver une source moins critiquable que DistroWatch

              Je suis d'accord avec toi sur le fait qu'on ne va pas pouvoir trancher ça scientifiquement.

              Je veux bien admettre que Mint puisse avoir du succès sur le desktop (ça fait des années que je n'en ai pas vu d'en mon entourage, mais ça ne prouve en effet rien). En dehors du desktop par contre… je n'ai jamais entendu parlé d'un serveur sous Mint pour exemple.

              • [^] # Re: LinuxMint

                Posté par . Évalué à 10.

                OK j'avoue, quand j'ai vu un compte qui n'avait posté que des journaux et des commentaires sur Ubuntu, et qui agressait sauvagement Linux Mint, j'ai voulu jouer.

                Bien esquivé et bien argumenté de ta part.

                Tu gagnes donc un phoque d'officine de qualité :
                seal of quality
                pour ton absence totale de fanboyisme.

              • [^] # Re: LinuxMint

                Posté par . Évalué à 2.

                Pour le coup c'est vraiment crade. Ils se basent sur un vieux paquet d'Ubuntu 14.04 (donc là ya des failles non patchées sur Mint qui le sont dans Ubuntu) en ayant probablement modifié un truc quelque part dans le code (j'imagine le user-agent, mais c'est pas documenté) et le pire c'est qu'ils attribuent cette version à un mec de Canonical qui n'est peut-être même pas au courant.

                Pour le coup c'est exactement ce que fait Ubuntu avec Debian.

      • [^] # Re: LinuxMint

        Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 18/01/16 à 11:35.

        Pas vraiment un skin, mais une interface graphique conviviale.
        Mate est très apprécié des utilisateurs finaux notamment les secrétaires.
        La stabilité est exemplaire, la maintenance et la passage à des versions supérieures aisées (je ne pose plus de question, un script fait l'affaire tous les jours).
        L'installation, une fois saisi par les utilisateurs le partionnement des disques, est simple.
        Quand à la maintenance, rien que du bonheur. A mon sens, c'est sans doute la meilleure distrib possible pour les migrations.
        Je l'utilise aussi conjointement avec kxstudio pour des systèmes audio-numériques, et les deux conjugués avec un paramétrage minimal c'est de la balle.

        • [^] # Re: LinuxMint

          Posté par . Évalué à -1.

          +1 pour linuxmint (cinnamon ou mate)

          Une logithèque sans proposition d'achat cela n'a pas de prix :)

          plus sérieusement, je n'ai jamais pu me faire à unity.
          d'où la migration d'ubuntu vers linuxmint.

          • [^] # Re: LinuxMint

            Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 18/01/16 à 17:39.

            En gros c'est l'aspect dérangent à mon sens de Ubuntu.
            Unity et le fait de devoir désactiver tout le bazard inutile comme les propositions d'achat, la saleté de boîte intervenant à tout bout de champ pour dire à l'utilisateur qu'un programme a planté.
            Ce ne sont que des exemples, mais cela rebute les utilisateurs. Si l'on souhaite remplacer des machine W$ par du Linux, ce n'est pas très sexy :-)

            Et pendant que j'y suis, pour la plupart les paquets Debian passe pas trop mal dans la majorité des cas.

        • [^] # Re: LinuxMint

          Posté par . Évalué à 3.

          Personnellement j'ai une expérience plutôt inverse vis-à-vis de cette distribution. Pour autant appréciait vraiment l'environnement de bureau (Cinnamon) autant la partie mise à jour m'a vraiment donnée du fil à retordre, chaque mise à jour majeure pétant complément ma distrib lors que je tentais de faire la mise à jour via apt, pour finalement utiliser la méthode de MAJ préconisée (faire des backup et de rm-Rf son disque , O_o). Bon il parait que ça c'est amélioré ces dernières années, même si, histoire de troller quand même un peu, on notera qu'il n'ont pas fait de mises à jour majeures depuis qu'il sont passé sur Ubunutu LTS (14.4)

          • [^] # Re: LinuxMint

            Posté par . Évalué à 1.

            Effectivement cela, le système de mise à jour, s'est énormément amélioré dans les version 17 et la dernière en date "Rosa", m'a tout simplement boosté le PC.
            Quand au fait qu'elle soit toujours basée sur la LTS 14.04, c'est plûtôt un plus à mon sens lorsque l'on travaill avec, au niveau de la stabilité notamment.
            Rien n'empêche de mettre un kernel 4.2, generic ou lowlatency, si l'on souhaite tester plus loin.
            Pour ma part Mate est toujours au poil, et les principaux logiciels de bureau sont systématiquement mis à jour.

      • [^] # Re: LinuxMint

        Posté par . Évalué à 4.

        Ils ont quand même, je pense, quelques qualités personnelles.

        • Des mises à jour plus contrôlées.
        • Plusieurs menus.
        • La création de MATE.
        • Pas mal de forks (Nemo par exemple).
        • Des initiatives (gestionnaire de logiciels quand Ubuntu n'en avait pas par exemple).
        • [^] # Re: LinuxMint

          Posté par . Évalué à 4.

          Je ne connaissais pas Mint jusqu'à ce qu'on me demande de l'installer sur des portables reconditionnés pour revente, les clients, à ce qu'on m'a dit ne juraient que par Qiana. Jugeant que, fin 2015, Rafaela, étant la dernière LTS, valait mieux que Qiana, j'ai proposé Rafaela. J'ai proposé Cinnamon ou KDE. Bon, il paraît que ça se vend aussi bien que Ubuntu 14.04 et comme c'est le but. Mais j'avais l'impression de parler chinois (lol, je ne parle pas chinois)…

          C'est vrai que c'est joliment fait.

          Perso, moi, c'est Debian.
          D'abord par romantisme. Lol.

          Ni gamer, ni nolife, juste une geek un peu nerd qui bidouille.

  • # Ubuntu ?

    Posté par . Évalué à -10.

    Je vois qu'il y a Ubuntu dans la liste. Mais c'est pas du GNU/Linux ça il me semble.
    C'est du WacOS X 10.

  • # Fedora

    Posté par . Évalué à 4.

    Je suis relativement nouveau dans le monde de GNU/Linux (depuis 2013).
    J'ai fait surtout Ubuntu -> Debian -> Fedora stable.
    Et je compte bien m'en tenir à cette dernière.

    Je vais pas parler de technique, j'ai juste un bon feeling avec cette distribution et beaucoup plus de facilité à la manipuler que les deux précédente.
    Du coup,
    Fedora

    Étudiant en Sciences Informatiques - Fedora 23 - I3wm

    • [^] # Re: Fedora

      Posté par . Évalué à 5.

      Fedora stable

      ca existe? :D

      • [^] # Re: Fedora

        Posté par . Évalué à 2.

        Oui Oui ;).
        C'est pas parce que c'est le bac à sable de Red Hat que ça ne l'est pas.

        Étudiant en Sciences Informatiques - Fedora 23 - I3wm

  • # Debian + Debian

    Posté par . Évalué à 2.

    Une Debian stable avec une Debian Sid en machine virtuelle quand je veux tester la dernière version d'un logiciel avec des libs qui ne sont pas dans le dépôt stable.

    • [^] # Re: Debian + Debian

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Du debian avec un peu de backports, sinon si pas dispo en backport, je me fais mes propres paquets en prenant les sources venant de sid.

      La plupart du temps je suis surtout en sid.

  • # Arch GNU/Linux

    Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 18/01/16 à 12:43.

    C'est hyper stable. Je ne l'ai jamais retrouvée cassée après un upgrade.
    De plus, la documentation est vraiment géniale.
    Et puis j'adore avoir les dernières version des logiciels très peu de temps après leur sortie.

    • [^] # Re: Arch GNU/Linux

      Posté par . Évalué à 10.

      Le nom de la distrib, c'est "Arch Linux", même si ca déplait à certains.

    • [^] # Re: Arch GNU/Linux

      Posté par . Évalué à -2.

      Non, ce n'est pas stable, puisque ça bouge tout le temps.
      Sinon, c'est sûr, une Archlinux avec Openbox et rien d'autre, c'est assez stable. Dès qu'il y a un gros nombre de logiciels et de dépendances, ça casse forcément (pas tout le système, mais la productivité !).

      • [^] # Re: Arch GNU/Linux

        Posté par . Évalué à 5.

        Ah la définition de « stable »… On se retrouve toujours avec les debianeux dans les parages, tout ça parce qu'ils ont un snapshot freezé (après plusieurs mois de travail) qui s'appelle stable. On ne refera pas le débat…

        Ce qui est curieux c'est qu'on ne trouve pas facilement de source au sujet de l'usage du terme « stable » pour les systèmes d'exploitation…

        Celà dit je suis bien d'accord pour dire que ne pas utiliser d'environnement de bureau sur-intégré comme GNOME ou KDE aide beaucoup à éviter les ennuis.

        • [^] # Re: Arch GNU/Linux

          Posté par . Évalué à 5.

          Celà dit je suis bien d'accord pour dire que ne pas utiliser d'environnement de bureau sur-intégré comme GNOME ou KDE aide beaucoup à éviter les ennuis.

          Bizarre. J'ai justement largement moins de problèmes depuis que je suis passé de Xfce à KDE, car j'ai largement moins d'applications tierces et de sous-systèmes (exemple : pulseaudio) à intégrer à l'environnement de bureau pour avoir quelque chose d'utilisable. Pour moi, s'entend.

          Par ailleurs, sur une distribution Xfce orientée grand public (Xubuntu, par exemple) ce genre de travail serait déjà fait par les mainteneurs de ladite distribution (mais c'est pas un reproche, c'est dû à la nature de Arch).

          "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

          • [^] # Re: Arch GNU/Linux

            Posté par . Évalué à 0.

            Je disais ça suite parce qu'on a constaté qu'une grosse proportion des demandes de support sur http://www.debian-fr.org/ concernait les GNOME et KDE; l'autre gros sujet étant le support matériel (wifi, imprimantes, etc…). Il y avait comparativement beaucoup moins de demandes de support pour XFCE (bien qu'il s'agisse de l'environnement de prédilection des utilisateurs du forum à en croire les sondages). C'était il y à peu près 2 ans…

            En fait quand qqch pète avec GNOME ou KDE, on ne sait pas toujours d'où ça vient…

            • [^] # Re: Arch GNU/Linux

              Posté par . Évalué à 6.

              C'est peut-être tout simplement parce que les utilisateurs de Xfce sont largement moins nombreux.

              "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

    • [^] # Re: Arch GNU/Linux

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Je valide.
      La doc est super.
      Après le côté d'avoir des versions à jour rapidement c'est top.

      Par contre il vaut mieux être abonné aux mails de comm Arch, car quand ils annoncent la sortie d'un nouveau truc ça a tendance à casser les confs : genre passage à PHP7 y'a peu de temps…

  • # C'est quoi la question du sondage au final ?

    Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 18/01/16 à 14:21.

    10 Quelle est votre distribution préférée ?
    20 Quel système d'exploitation utilisez-vous pour le quotidien ?
    30 Du stable ?
    40 Du rolling release ou de l'instable (SID et consort) ?
    50 Uniquement un ordiphone ou une tablette ?
    60 Du Linux ou du BSD ?
    70 Du 100% fait maison ?
    80 Finalement quelle est la machine type du linuxfrien ?

  • # OpenSuSe Rolling Release VS stable

    Posté par . Évalué à 2.

    J'avais installé OpenSuse en rolling release dernièrement et je ne suis pas resté longtemps dessus puisque je l'ai "cassée" (j'ai eu plusieurs fois à redémarrer la machine de manière brutale à cause plantage en quelques temps).
    Du coup je voulais savoir si la version 42 était plus stable que la rolling release.
    En fait je m'attendais à ce que la rolling release soit assez stable mais apparemment j'ai été un peu naïf.

    Des utilisateurs d'openSuse qui pourrait confirmer ou infirmer ?

    • [^] # Re: OpenSuSe Rolling Release VS stable

      Posté par . Évalué à 3.

      Oui, la 42 est plus stable que la rolling release. Le but de Leap est clairement la stabilité.

      Après, avec les bureaux « modernes » type Plasma 5, une bonne expérience dépend tellement de la bonne prise en charge du matériel que c'est difficile d'affirmer que le système se montrera stable chez tout le monde.

      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par . Évalué à -10.

        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

        • [^] # Re: OpenSuSe Rolling Release VS stable

          Posté par . Évalué à 1.

          Plasma5 marche pas terrible sur Fedora23 sous VirtualBox (la barre des taches plante a peu pret toutes les 15 minutes en moyenne)

          Avec Leap 42.1 sur VirtualBox, le bureau Plasma ne s'affiche pas correctement si l'accélération graphique est activée dans les paramètres de la vm. Alors que si ce paramètre est désactivé, ou sur du matériel réel bien supporté, ça marche bien.

        • [^] # Re: OpenSuSe Rolling Release VS stable

          Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 19/01/16 à 21:26.

          VirtualBox

          Il est là ton problème. Les "performances" graphiques de VirtualBox n'ont jamais été suffisantes pour KDE 4 ni Plasma 5.

          J'ai Plasma 5 en natif sous Archlinux et j'ai aucun plantage et un uptime de ouf. :)

          "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

          • [^] # Commentaire supprimé

            Posté par . Évalué à -10.

            Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

            • [^] # Re: OpenSuSe Rolling Release VS stable

              Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 20/01/16 à 13:50.

              Si les trucs de base fonctionnent pas bien dans une machine virtuelle, j'ai de gros doutes que le reste fonctionne mieux en 'dur' au contraire le matos est plus exotique. Au contraire d'une machine virtuelle rudimentaire.
              je precise que l'acceleration 3D n'est meme pas activee)

              Tu mets une distrib KDE dans une VM aux performances nulles à chier, et ce avec ou sans accélération graphique. Et VirtualBox est connu pour avoir de nombreux bugs.

              C'est comme Windows 98 dans DOSBox. Ca risque pas de marcher.

              Perso j'ai aucun problème en natif.

              Dans le même genre, un Windows 7 dans VirtualBox ne veut pas activer Aero, même avec les "addiiions invité". Parce qu'il a bien vu qu'il n'avait pas la moindre accélération graphique digne de ce nom.

              Alors que KDE 4 / Plasma 5 plante dans VirtualBox, alors que l'environnement de bureau en question raffole d'effets graphiques, ce n'est guère surprenant !

              Si tu veux vraiment quelque chose de bien en virtuel, essaie plutôt l'application gratuite VMWare Player (avec les VMWare Tools installés). L'accélération graphique y est largement meilleure et bien plus stable.

              Et quoi qu'il en soit, il y a toujours une différence de perfs et/ou stabilité entre le virtuel et le natif.

              "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

        • [^] # Re: OpenSuSe Rolling Release VS stable

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          j'utilise plasma 5 depuis un bon moment avec une simple intel 4000.

          en dual display j'ai eu quelques problème et plus rien.

          www.solutions-norenda.com

  • # CalculateLinux

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    J'ai voté Autre, car j'apprécie CalculateLinux.
    Mon ASUS qui a 3 ans et demi n'a connu que Calculate ;)

    • [^] # Re: CalculateLinux

      Posté par . Évalué à 2.

      Je l'essaie week-end sur mon Zenbook et si j'ai le temps j'interconnecte mon serveur CalculateLinux sur le réseau que je viens de faire sur mon Mac où j'ai Samba et ses clients. Le plus compliqué, ça va être la question réseau.
      En virtualisant.
      Nouveau défi technique. Nouvelle aventure que je partagerai dans mon journal.
      Merci :-)

      Ni gamer, ni nolife, juste une geek un peu nerd qui bidouille.

  • # ChromeOS

    Posté par . Évalué à 2.

    ChromeOS :), et oui c est la "distrib" linux que j utilise le plus.
    Sinon ya mon laptop sous PC-BSD aussi pour faire du DL.

  • # Debian & co

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Pour ma part, Debian stable quasiment partout (boulot, maison), sauf sur mon desktop principal, en ce moment c'est la Trisquel LTS.
    J'aime bien sa philosophie (RMS approved), ses particularités (navigateurs GNU IceCat et ABrowser, etc…)

  • # 100 % Slackware

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    J'utilise Slackware sur toutes mes machines et celles de mes clients. Sur les postes de travail, c'est MLED, ma propre version étendue de Slackware, préconfigurée aux petits oignons.

    Dyslexics have more fnu.

    • [^] # Re: 100 % Slackware

      Posté par . Évalué à 7. Dernière modification le 19/01/16 à 08:53.

      Pareil, slackware partout, y compris au boulot, slackware dans tout les coins, slackwarearm sur les deux petites machines ARM, vive la slack !

      Du coup, je sais pas quoi voter.

      Yth, slacker.

      • [^] # Re: 100 % Slackware

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        slackwarearm sur les deux petites machines ARM

        Justement, j'y songeais cet après-midi en vue d'un projet que je démarre sur Raspi. Pour le moment tout ce que je fais sur Raspi, c'est avec Raspbian, des machines sans écran, donc sans X11, mais avec du réseau, du port série, du son avec ALSA et des webcams USB. Les applis sont un mélange de Bash et de C.

        Retrouver la simplicité d'une Slackware dans ce genre de projet me tente bien. Est-ce raisonnable, docteur ?

        * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

        • [^] # Re: 100 % Slackware

          Posté par . Évalué à 6.

          La solution la plus simple consiste à conserver le noyau d'une distrib qui fonctionne et d'installer la Slackwarearm dessus, ça marche sans se poser plus de questions.
          Pour le RPi, il y a un projet Slackware, c'est assez bien maintenu, mieux vaut probablement partir de là.

          J'ai une vieille machine Embedian, fournie avec une Debian, j'avais bidouillé l'u-boot pour avoir un double-boot Armedslack/Debian pour tester, et finalement il n'y a plus que la Slack, mais pas maintenue à jour, parce que je n'ai pas envie de bidouiller la recompilation d'un kernel, et que la machine est trop peu puissante pour justifier l'effort.

          La seconde est une machine Hardkernel, Odroid XU4.
          Je voulais l'utiliser plutôt comme station de travail, vidéo, vieux jeux (émulateurs), mais le driver Mali est misérable. En attendant j'ai une Slackwarearm en chroot dessus, je n'ai pas trop le temps de trifouiller, je veux encore tenter de vaincre ce p*$%#& de driver graphique de merde avant d'avoir une install propre.

          J'aurais probablement mieux fait de partir sur un RPi, les projets étant bien plus avancés, ça se serait mieux passé ^

          Yth.

  • # s/OpenSuse/openSUSE/g

    Posté par . Évalué à 3.

    https://en.opensuse.org/Help:Style#openSUSE_spelling ;-)

    Sinon, pour moi, c'est openSUSE Tumbleweed, parce que c'est une rolling release, qu'elle ne casse pas trop, et que j'ai toujours trouvé que le caméléon était un des logos les plus chouettes.

    • [^] # Re: s/OpenSuse/openSUSE/g

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      « the only correct way to spell openSUSE », donc le lien en.opensuse.org n'est pas correct, donc il ne faut pas en tenir compte, donc on peut écrire OpenSuse.

      Corrigé, merci.

      • [^] # Re: s/OpenSuse/openSUSE/g

        Posté par . Évalué à 0.

        the only correct way to spell openSUSE », donc le lien en.opensuse.org n'est pas correct, donc il ne faut pas en tenir compte, donc on peut écrire OpenSuse.

        What? Si, le lien est correct :

        openSUSE is the only correct way to spell openSUSE. "OpenSUSE", "openSuSE", OpenSuse" and other variations are all wrongly formatted.

        Donc openSUSE (avec un bas de casse pour la première lettre) ;-) Bon après c'est un détail hein, c'est juste pour la forme.

        • [^] # Re: s/OpenSuse/openSUSE/g

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          Et en français, la première lettre d'une phrase est obligatoirement une majuscule.
          Dans le sondage, « openSUSE » est le premier mot de la phrase, le O doit donc être écrit en majuscule !

          • [^] # Re: s/OpenSuse/openSUSE/g

            Posté par . Évalué à 4.

            Et en français, la première lettre d'une phrase est obligatoirement une majuscule.
            Dans le sondage, « openSUSE » est le premier mot de la phrase, le O doit donc être écrit en majuscule !

            Mais le o d'openSUSE est une majuscule… en bas de casse :-)

            Majuscule ≠ Capitale

      • [^] # Re: s/OpenSuse/openSUSE/g

        Posté par . Évalué à 1.

        Ah moins que tu parles de la casse dans l'url ? Ah oui, m'enfin c'est une url, quoi :-P

    • [^] # Re: s/OpenSuse/openSUSE/g

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      openSUSE depuis plus de 18 ans, même après en avoir essayé plusieurs… ma première fut Kheops linux…

      corel Linux était aussi pas mal pour une distribution d'il y a 16 ans…

      Pour moi, la finition du bureau kde de cette distribution (openSUSE) est la meilleur que j'ai pu tester

      www.solutions-norenda.com

  • # FreeBSD

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    FreeBSD, what else?

  • # Arch

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Plus de 7 ans sous Arch et pas prêt de changer.

    La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas sentis la différence.

  • # Elle n'est pas dans la liste donc j'ai voté pour la deuxième.

    Posté par . Évalué à 2.

    Bonjour,

    1 - Trisquel

    @+

  • # inversion Debian/Ubuntu

    Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 19/01/16 à 07:32.

    Après 1679 votes, on voit une inversion par rapport au dernier sondage : en 2012 Ubuntu était largement en tête, suivi de Debian, aujourd'hui c'est l'inverse.

    Est-ce un regain d'intérêt pour Debian, ou un rejet d'Ubuntu ?

    Edit: Mea Culpa, la question n'était pas la même…

    • [^] # Re: inversion Debian/Ubuntu

      Posté par . Évalué à 3.

      Je n'ai toujours pas compris pourquoi on installe ubuntu alors que debian offre plus de possibilités. Peut-être une question de look, de présentation et de marketing.

      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par . Évalué à -10.

        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

        • [^] # Re: inversion Debian/Ubuntu

          Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 19/01/16 à 21:32.

          Rarement mis à jour, c'est synonyme de "régulièrement" ?
          Qui plantent, c'est synonyme de "qui sont très robustes" ?

          Sinon, je ne te comprends pas.

          Histoire de troller sur la stabilité debian vs ubuntu : Debian, j'ai déjà fait une upgrade de deux versions stable en un coup, et ça marche (squeeze vers jessie). Ubuntu, déjà du mal à faire une simpe mise à jour sans planter .. #troll.

          Plus sérieusement : stable chez Debian est un peu dans le sens "une API est stable".

          • [^] # Commentaire supprimé

            Posté par . Évalué à -10.

            Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

            • [^] # Re: inversion Debian/Ubuntu

              Posté par . Évalué à 6.

              Beau troll. Debian a un rythme de deux ans : tous les deux ans, testing freeze. Effectivement, si les développeurs ne sont pas capable de gérer leur logiciel sur deux ans, c'est compliqué.

              Ensuite Debian a des bancs de test pour tous les logiciels, mais c'est surtout pour tester les installations et mises à jour, pas tellement le côté fonctionnel du logiciel. Quelques exemples :

              https://ci.debian.net/
              https://piuparts.debian.org/
              https://lintian.debian.org/

              • [^] # Commentaire supprimé

                Posté par . Évalué à -10.

                Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                • [^] # Re: inversion Debian/Ubuntu

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 20/01/16 à 18:18.

                  ça doit faire longtemps que t'as pas été sous debian, je n'ai jamais vu "planter" quoique ce soit sous debian.
                  Et puis debian a plusieurs saveur, si tu es a la pointe c'est sid, si tu veux etre assez a jour tout en etant approuvé c'est testing et si tu veux un truc fiable qui bouge peu ou pas c'est stable.

                  Stable est la seule distribution que je mettrais chez les debutants ou les gens qui veulent juste que ça marche, j'ai tout essayé, et a par mageia voir ubuntu qui peuvent faire ce role, debian est la seule avec qui je n'ai pas de soucie sur le long terme…
                  Ubuntu n'est pas mauvaise et les 5ans sont un plus, mais lorsqu'une mise a jour classic, arrive a peter serveur X, on peut pas dire que c'est sérieux. Ce qui avait planté le serveur c'est les pilotes graphique, ubuntu a decider de changer ceux ci, et au reboot bah la personne n'avait plus rien, je l'ai pas cru au debut alors je l'ai testé et j'ai eu la meme chose(ubuntu 12.04).

                  Sous debian, Je sais que les mises a jour ne vont pas:
                  – faire évoluer la logithèque,
                  – installer des programmes supplémentaires,
                  – retirer des programmes,
                  – ajouter des fonctions,
                  – retirer des fonctions,
                  – …

                  Ce qui va etre fait par les mises a jour:
                  – corrections de bugs,
                  – corrections de securité,

                  Et comme stabilité pour debian signifie:
                  – stabilité du logiciel, le moins de bugs possible(comme toute distribution de qualité normalement)
                  – stabilité des fonctionnalités, comme dit plus haut, pas d’ajouts ni de pertes de fonctions, tel programme doit être en mesure de faire les mêmes choses au début de la version stable et jusqu’à la fin de cette stable
                  – stabilité de l’archive, pas d’ajout ni de perte de programmes, les dépôts debian doivent contenir le même nombre de paquets a la sortie de la stable(etch admettons) et jusqu’à la fin de sa vie.

                  De ce fait, je ne suis pas « surpris » de ne plus trouver tel paquet, de voir mon programme perdre telle fonction… Et surtout une mise a jour debian ne change rien et ne touche a rien, seulement elle corrige…

                  Chose que je n'ai pas chez d'autre..

                  • [^] # Re: inversion Debian/Ubuntu

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Quelques réserves concernant

                    je ne suis pas « surpris » de ne plus trouver tel paquet, de voir mon programme perdre telle fonction

                    Je regrette que lsb-core ait disparu depuis un moment de sid et testing. Googleearth qui dépend de ce paquet n'est donc plus installable.
                    https://lists.debian.org/debian-devel/2015/09/msg00344.html

                    • [^] # Re: inversion Debian/Ubuntu

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Oui il a disparu de testing et de sid, et peut revenir a tout moment, mais sur stable, si il est present a la sortie de celle ci admettons jessie, le paquet y sera jusqu'a sa fin.

                  • [^] # Re: inversion Debian/Ubuntu

                    Posté par . Évalué à 3.

                    J'ai déjà donné ma raison principale de préférer Debian dans ce sondage, ici, je vais être plus "technique" : des mises à jour qui ne sont que des corrections de bugs et de sécurité sans rien ajouter et sans menacer la stabilité de ma debian, voilà une raison plus que suffisante, d'autant plus que je suis débutante sous linux.
                    D'ailleurs, je ne trouve pas qu'Ubuntu soit plus joli que Debian :-) au contraire :-) et tout le monde sait à quel point la beauté compte !
                    De toute façon, le plus souvent, cependant, je teste mes manip en vm donc je ne prends pas de gros risque : il y a des snapshots.

                    Ni gamer, ni nolife, juste une geek un peu nerd qui bidouille.

                • [^] # Re: inversion Debian/Ubuntu

                  Posté par . Évalué à 2.

                  L'os en lui meme j'en ai un peu rien a foutre en fait, l'os est un outil pour lancer des applications, le seul truc qui m'importe c'est qu'il se foute pas en travers de celle ci.
                  Le concept de depot ou maintenant de store sous osx et windows est quelquechose que j'ai toujours execre.
                  Ouais, en gros, tu n'aimes pas les trucs intégrés, tu préfères quand tout le monde met des fichiers un peu n'importe où et surtout n'importe comment.
                  Tu aimes configurer chaque programme pour des trucs pourtant communs (skin graphique ?).
                  Tu aimes mettre à jour 150 programmes parce qu'une bibliothèque lambda corrige un bug.

                  Nous n'avons pas les mêmes valeurs.

                  J'en ai un peu rien a foutre qu'un logiciel réussisse a s'installer si il plante après trois clics parce que le développeur le maintient plus depuis longtemps.

                  Ouais, enfin bon, le fonctionnement d'un logiciel n'est pas dépendant du maintient de son dev.
                  Un dev, ce n'est pas un atlas qui porte un logiciel, et qui, s'il arrête, plus rien ne fonctionne.
                  Ça fonctionne avec ou sans.

  • # Gentoo, c’est la vie.

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Parce que… c’est bien.

    Love – bépo

    • [^] # Re: Gentoo, c’est la vie.

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      4% de Gentoo, mais 2 posts pour en parler, avec le mien. Intéressant rapport signal/bruit…
      Je verse donc mon humble avis sur cette passionnante question fondatrice.
      J'utilise Gentoo,
      Parce que OpenRC et pas Systemed (on est pas vendredi, je le rappelle)
      Parce que Rolling release, en mode doux stable ou en mode plus 0day avec la version unstable ~.
      Parce qu'on dispose de quantités de ram phénoménales avec des puissances de traitement débiles, et qu'une bonne compilation ne fait jamais peur.
      Parce que, sans entrer dans les détails, portage et $USE sont juste génialement bien foutus.
      Parce que j'en aime la communauté.
      Parce que j'ai pas trouvé mieux.
      Parce que hardened si je veux, et que le suivi de ce type de fonctionnalités me semble optimal chez Gentoo , par rapport avec ce que j'en ai vu ailleurs.
      Parce que j'aime booter "sans module ni compilateur" sur un serveur.
      À l'heure où la sécurité des systèmes est chaque jours plus remise en cause par la pression de sélection ou les agences de surveillance, réagir vite et depuis les sources, sans attendre qu'elles aient été compilées et
      empaquetées au loin, c'est une philosophie comme un combat.
      Parce que c'est la seule distribution qui me permette de faire des trucs sioux super intégrés tout en gardant les doigts suffisamment enfoncés dans le système sans qu'un composant ne m'en échappe, avec des sensations de Linux des premiers jours.
      Cette dernière raison, elle résume tout, vraiment.
      Je ne suis pas seulement un dino de 47 piges, je suis passé par tous les poncifs de l'histoire, Xenix, SunOS, Irix, Minix, même NextStep. Linux, ça a été une révélation, sous Ygdrasil, Sls, slackware, redhat, Debian (longtemps), mais j'avoue qu'il n'y a que Gentoo aujourd'hui à me procurer satisfaction, pour tout un cortège de raisons qui se comprennent sans doute mieux de l'intérieur et après un chemin éventuellement long.
      J'ai un ami développeur Gentoo. Il est infiniment plus fort que moi. C'est un vrai barbu plus Anglo que Francophone. C'est lui qui m'a montré un jour. J'aurais pu passer à côté, sans son conseil. J'aurais raté quelque chose.

      • [^] # Re: Gentoo, c’est la vie.

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Je confirme ! Ça fait si longtemps que je suis sous Gentoo que je ne sais plus combien… Peut-être bien 7 ans. Avant j'étais sous SUSE mais c'était si stable que je m'ennuyais. J'étais à deux doigts de me mettre à LSF (Linux from scratch) mais, par acquis de conscience, j'ai voulu tester Gentoo avant que de faire le grand saut.

        Globalement, c'est presque aussi stable que mon ancienne SUSE tant que l'on reste dans la version "non tilde". Et, si l'on a envie de poussées d'adrénaline en expérimentant un logiciel "en tilde" (instable), le risque est somme toute limité. En tant que programmeur amateur sous Fortran, j'apprécie de pouvoir faire cohabiter en toute sérénité sept versions différentes de GCC. (Je n'imagine même pas que l'on puisse utiliser une autre distro dès que l'on songe à faire du logiciel !)

        Évidement il y la question d'openRC, mais Gentoo propose aussi le package "sys-apps/systemd". C'est aussi un aspect sympathique de cette distro que de pas trop trancher entre plusieurs orientations polémiques. Sauf en ce qui concerne la sûreté/sécurité où là on voit une forte réactivité de la part de la communauté des développeurs.

        Gentoo est aussi un labo pour l'exploration d'alternatives à la glibc (comme le fait la distro Alpine Linux).

        En résumé, le public potentiellement intéressé par Gentoo va du père peinard (qui ne veut plus s'embêter avec des grandes mises à jour un à deux fois l'an) à l'expérimentateur audacieux. Mais Gentoo est vraiment à déconseiller pour ceux qui ne lise pas l'anglais ou ceux qui ont un niveau en informatique tout juste moyen. Sans vouloir troller exagérément, je ne suis pas sûr qu'un vieux routier de Debian soit immédiatement à l'aise avec Gentoo.

    • [^] # Re: Gentoo, c’est la vie.

      Posté par . Évalué à 3.

      Et comment tu gères le bépo dès le grub et l'initramfs en cas de disque chiffré ?

      Toujours eu un souci avec ça.

  • # Autre linux....

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Mais il manque LFS dans la liste, ;o) !!

    Comme je ne veux pas jouer les évangélistes, je dirais juste que LFS est la solution qui ME convient le mieux A MOI, PERSONNELLEMENT (j'espère avoir assez insisté ;o) )

    Pour les curieux, il est toujours possible de nous trouver ICI

  • # Autre linux

    Posté par . Évalué à 5.

    Enfin presque, j'utilise Devuan en testing, qui diverge assez peu de debian stretch

    • [^] # Re: Autre linux

      Posté par . Évalué à 1.

      Devuan… Tout ça par refus d'apprendre, quelle tristesse…

      "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

      • [^] # Re: Autre linux

        Posté par . Évalué à -9.

        Quoi t'a déjà fait le tour de la question?

      • [^] # Re: Autre linux

        Posté par . Évalué à 6.

        Je trouve bien présomptueuses cette prétention de connaître les
        raisons qui me font fuir systemd.

        J'utilise systemd au boulot, je me suis même chargé de migrer nos ~10
        scripts d'init maison en services systemd.

        J'ai plusieurs autres raisons de ne pas vouloir systemd sur mon
        ordinateur personnel, que je ne vais pas lister ici, ce serait
        stérile (et déjà vu).

        • [^] # Re: Autre linux

          Posté par . Évalué à -2.

          Je trouve bien présomptueuses cette prétention de connaître les
          raisons qui me font fuir systemd.

          Je serais vraiment très surpris de découvrir que ce ne sont pas des raisons sans fondement, surtout pour un usage "desktop".

          "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

          • [^] # Re: Autre linux

            Posté par . Évalué à 3.

            Et moi je serais vraiment très surpris que tu acceptes l'idée que certains n'aiment pas systemd pour de bonnes raisons.

            Je suis content de voir que tu ne prétend plus que dans mon cas c'est par paresse intellectuelle.

            • [^] # Re: Autre linux

              Posté par . Évalué à 2.

              Et moi je serais vraiment très surpris que tu acceptes l'idée que certains n'aiment pas systemd pour de bonnes raisons.

              Oh, détrompes toi, certains ont exposé de très bonnes raisons. Mais jamais pour une utilisation "desktop".

              "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

              • [^] # Re: Autre linux

                Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                Et en quoi systemd est suprieur aux autres pour une utilisation desktop? Car j'ai beau l'utiliser, je ne vois guère de grands avantages… Bon de la a forker a tout va je suis pas pour, mais quand je vois upstart, je me dis que systemd fait a peine mieux.
                Bon c'est pas le but de la conversation donc je dirais pas ce que je pense de systemd.

                • [^] # Re: Autre linux

                  Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 20/01/16 à 20:07.

                  Et en quoi systemd est suprieur aux autres pour une utilisation desktop?

                  Je n'ai pas dit qu'il était forcément mieux, mais qu'il était pas moins indiqué pour une utilisation "desktop" que les autres. Nuance.

                  Surtout quand on sait qu'il est hotplug-capable (merci udev et hotplug) - ce qui lui permet notamment de donner des noms prévisibles aux interfaces réseaux, d'où qu'elles viennent -, qu'il permet (allié à d'autres briques bas-niveau, telles que udev) enfin un multiseat plus que correcte, et qu'il permet de lancer des units en tant qu'utilisateur.

                  Car j'ai beau l'utiliser, je ne vois guère de grands avantages…

                  Si tu ne vois pas la différence à l'utilisation, c'est que la transition s'est bien passée. ;-)

                  mais quand je vois upstart, je me dis que systemd fait a peine mieux.

                  Euh, c'est justement à cause des multiples problèmes d'Upstart que systemd est né. Rien que pour surveiller proprement les processus, Upstart était un cauchemard.

                  Et pour l'auteur d'un service, il est bien plus facile de décrire uniquement ce dont il a besoin dans une unit systemd, que de décrire sous quelles conditions son service peut démarrer dans un "Job" Upstart (sans compter qu'il faut s'occuper du démarrage/redémarrage/arrêt et suivi du service dans le "job"… Bref, tout un programme !)

                  C'est loin d'être le seul avantage. Il y a des dizaines de références là dessus (exemple). M'enfin, il suffit de reprendre ce tableau "General Features" de ce lien : http://0pointer.de/blog/projects/why.html (à part ReadAhead, qui n'a plus d'intérêt à l'ère des SSD et qui a été supprimé de systemd).

                  Ça te suffit ? :)

                  "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                  • [^] # Re: Autre linux

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Et la section "On Upstart" de ce lien est aussi très intéressante : http://0pointer.de/blog/projects/systemd.html

                    "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                    • [^] # Re: Autre linux

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      Bah en faite je dirais juste, que si ça marche tant mieux c'est le seul truc que je lui demande.
                      J'ai pas envie plus que ça de savoir comment ça se passe en dessous, j'utilise mes pc seulement de façon classique, un peu de jeux, beaucoup de vidéos, de musique et des photos, donc je veux juste que ça marche. Alors systemd, openrc, syinit, upstart et autre peu importe. ;p

  • # Manjaro

    Posté par . Évalué à 2.

    Manjaro distribution issue de Arch. Je l'utilise depuis quelques mois et elle est fort agréable pour un "non technicien".
    Un peu comme Ubuntu par rapport à Debian (Deux distrib que j'ai utilisé par le passé)

  • # BodhiLinux

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    BodhiLinux (the Enlightened Linux Distribution) parce que je veux un système qui fonctionne et que j'aime bien un système à base d'Ubuntu pour pouvoir facilement ajouter des logiciels peu courant (et que généralement, c'est LA distribution pour laquelle on propose des paquets).
    Précédemment, j'avais testé Mandrake (y a longtemps) puis utilisé Ubuntu (pendant des années) puis Lubuntu (quelques années de plus, après Unity).

    • [^] # Re: BodhiLinux

      Posté par . Évalué à 0.

      Dommage qu'il ne précise pas un peu plus :
      BodhiLinux est un Ubuntu-like dont l'interface a été bien retravaillé. Lors de l'installation: il vous est proposé plusieurs types d'affichage du bureau (desktop, tablette, etc), vous pouvez bien entendu changer après coups.
      BodhiLinux est fournis avec Terminology qui fonctionne (la classe).
      Cette distrib est franchement belle, avec de joli petit effets graphique peu gourmand.
      Il y avait un bémol lors de l'utilisation du bureau qui m'avait rebouté d'une installation durable, mais je ne m'en rappel plus :P

      Pour ceux qui ne connaissent pas, il y a aussi Voyager OS qui est "une personnalisation" de Xubuntu et dont la popularité est croissante : http://voyagerlive.org/

      Pour ceux qui ne connaissent pas Terminology : http://www.epingle.info/?p=2641

      Donation Bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

  • # Slackware current

    Posté par . Évalué à 6.

    Parce que c'est juste le top. Et que je le vaux bien.

    Current c'est juste parce que le "rock solid" ça pourrait limite être trop stable.

  • # Mageia

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Ça juste marche. Stable et tout. Enfin YMMV.
    Débutant proof et super si tu n'as pas / plus le temps de bidouiller.

  • # Slackware

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    Slackware depuis 15 ans et il n'y a pas photo.

    Pour ceux qui veulent un OS stable, vraiment stable pas presque stable, léger, configurable aux petits oignons il n'y a aucun autre choix envisageable.

    Évidemment ça demande à surpasser quelques a priori comme la nécessité d'avoir une gestion des dépendances, de tout vouloir configurer à la souris ou d'avoir une térachiée de paquets inutiles dans les dépôts. En clair ça demande à bien connaître GNU/Linux et pas simplement le gestionnaire de paquets de sa Deb^WUbu^WFedo^Wdistribution.

    Slackware, pour les Linuxiens, les vrais ;-)

    • [^] # Re: Slackware

      Posté par . Évalué à -3.

      configurable aux petits oignons

      Je passe sur le reste de l'argumentaire, mais cette expression devient vraiment insupportable.

      • [^] # Re: Slackware

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        cette expression devient vraiment insupportable

        Si tu ne supportes pas les oignons c'est peut-être que tu souffres d'hyperacidité gastrique.

        Trêve de plaisanterie c'est une expression qui, d'après mes brèves et vagues recherches, date du XIXème siècle et je ne vois pas ce que tu lui trouves d'insupportable. Je l'ai employée ici comme d'autres auraient utilisé "soignée", "parfaite" ou même, pour faire djeunz, "tip-top".

        Pour ajouter au troll, je suppose que tu n'as rien trouvé de mieux pour tenter de défaire mon argumentaire finement ficelé1 .

        1 Par soucis pour ton bien être je n'ai pas mis d'oignons ici.

        • [^] # Re: Slackware

          Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 22/01/16 à 22:23.

          Il manquait peut-être un smilé à la fin de la phrase. Disons que l'expression "configuré aux petits oignons", à force de répétions, ça me fait le même effet que les tracts syndicaux rédigés avec Comic Sans MS. M'voyez ?

    • [^] # Re: Slackware

      Posté par . Évalué à 4.

      la nécessité d'avoir une gestion des dépendances

      Oui, c'est nécessaire.

      Et oui, la machine peut le faire pour moi.

      "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

      • [^] # Re: Slackware

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        la nécessité d'avoir une gestion des dépendances

        Oui, c'est nécessaire.

        Tout ça parce que tu n'as pas envie d'apprendre comment gérer efficacement tes dépendances ;-)
        Tu noteras que je reprends plus ou moins ton argumentaire foireux à propos de ceux qui refusent systemd.

        Plus sérieusement la machine ne peut PAS le faire aussi efficacement que toi, enfin que moi, parce que pour toi je ne suis pas sûr ;-)

        La machine le fait de manière empirique, ce qui convient dans beaucoup de cas mais vraiment pas dans tous et c'est normal et logique.

        Après certains vont se satisfaire de dépendances résolues à l'emporte-pièce quitte à avoir des paquets dont ils ne comprennent rien inutilement installés dans l'espoir de gagner du temps, d'autres préfèreront passer le temps nécessaire pour apprendre et optimiser le choix des paquets et éviter les lourdeurs inutiles.

        Note que dans ce dernier cas cela n'a besoin d'être fait qu'une seule fois pour tout un parc, il n'est pas nécessaire de le faire à la main sur chaque machine comme on peut le lire régulièrement sous le clavier de ceux qui ne savent pas de quoi ils parlent.

        C'est un choix fait en toute conscience. Je suis toujours étonné de voir que dans le monde dit "libre" il y ait autant de personnes aussi sectaires qui pensent qu'il n'y a, et qu'il ne faut, qu'une seule vision des choses alors que justement le mouvement du logiciel libre est né de l'idée totalement opposée, celle de la liberté de choix.

        Non, la gestion de dépendances n'est pas nécessaire bien qu'elle puisse être utile à certains.
        Non, systemd n'est pas une solution miracle qui doit être implémentée dans chaque distribution bien qu'il puisse apporter quelques avantages par rapport aux systèmes historiques qui, eux, malgré leurs limites, n'ont plus rien à prouver.

        Que ce soit pour systemd ou la gestion automatisée des dépendances, de mon point de vue et de celui d'autres, les avantages ne parviennent pas à équilibrer les inconvénients apportés par ces solutions. Et nous avons le droit de le penser, de l'écrire, de lutter pour cette idée, de créer et d'utiliser un système qui ne les implémente pas sans avoir à souffrir des quolibets et fausses idées balancés par les tenanciers d'une pensée qui se rêve unique.

        Désolé mec, mais j'ai ma liberté d'expression capillaire et tu, vous en fait, parce que tu n'es malheureusement pas tout seul, ne pouvez pas savoir ce qui est bon pour moi, pour mon système.

        • [^] # Re: Slackware

          Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 28/01/16 à 21:24.

          Désolé mec, mais j'ai ma liberté d'expression capillaire et tu, vous en fait, parce que tu n'es malheureusement pas tout seul, ne pouvez pas savoir ce qui est bon pour moi, pour mon système.

          Perso du moment que ça fonctionne… J'ai très peu de temps à perdre avec la configuration, la compilation, et la gestion des dépendances. La config, 99% du temps elle se fait selon la config matérielle (merci linux ! Merci Xorg ! Merci udev !), ou une seule fois, et basta !

          Le boot, idem c'est selon les dépendances (merci systemd !). Pas de manière empirique.

          Et le choix des paquets dépendants se font selon ce qui est décrit dans le PKGBUILD, et puis basta ! Merci les mainteneurs et pacman !).

          La machine est à mon service, et pas l'inverse.

          Quant aux paquets inutilement installés, les découvrir et les enlever : quelques heures. Problèmes résolus : aucun (vu que ça ne provoque pas de problèmes). Problèmes potentiels : pas mal (certains paquets 'inutiles" peuvent se révèler pas si 'inutiles' que ça !). Gain en espace disque au maximum dans mon cas : 50 Mo. Sur 1 To, c'est clairement sans intérêt.

          Quelques paquets en trop ? Et alors ? La machine y survivra. :)

          "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

  • # Debian et Ubuntu

    Posté par . Évalué à 1.

    Hello,

    J'utilise Debian et Ubuntu parce-que je suis musicien et que finalement bien réglés ces systèmes se valent pour pratiquer la MAO même à un bon niveau, l'essentiel est d'avoir un bon noyau basse latence et même mieux : RT ! (pour jouer en temps réel)

    Bon dimanche !

    Musicaltuxement

    BlueDid :-)

    • [^] # Re: Debian et Ubuntu

      Posté par . Évalué à 1.

      Et tu l'as comment ton kernel RT avec Debian ? Tu te le recompiles à la main ?

  • # Envie d'essayer

    Posté par . Évalué à 1.

    Bon, ce sondage m'a donné l'envie d'essayer de nouvelles distributions au lieu de me cantonner à ma debian chérie, mon ubuntu et mon mint qu'il faut connaître parce que les clients etc. Et je mesure en vous lisant l'étendue de mon incurie mais j'ai l'excuse d'être une débutante.

    Alors, je viens de découvrir o-o elementary os.
    Je trouve que c'est vraiment très beau. Pardonnez cet argument totalement futile. C'est sans doute parce que je suis une fille. Ne me jetez pas la pierre. LOL.
    J'aime ce côté Mac OS avec le doc, la fluidité et la simplicité. J'attends de voir comment ça se met à jour quand j'aurai installé Luna qui date de 2013.

    A bientôt donc pour de nouvelles aventures !

    Ni gamer, ni nolife, juste une geek un peu nerd qui bidouille.

    • [^] # Re: Envie d'essayer

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      elementary, c'est beau c'est simple…….et figé

      La mise à jour de la précédente vers l'actuelle est inexistante. Obligé de refaire une installation.

      Autant dire que sur une machine de travail c'est pas forcément jouable.
      Les mises à jours mineurs de la précédente n'ont jamais vraiment marché chez moi. L'utilitaire se fige.

      Sur mon portable je suis donc bloqué. Bloqué car j'ai pas la possibilité de refaire une installation. (portable, le net uniquement via wifi et firmware non libre et non présent sur bon nombre d'iso)

      Par contre globalement c'est simple et rapidement pris en main, et le wifi qui marche. C'est con, mais ça compte parfois.

      • [^] # Re: Envie d'essayer

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Un avantage c'est la possibilité d'utiliser les dépots ppa.

      • [^] # Re: Envie d'essayer

        Posté par . Évalué à 1.

        J'ai vu effectivement.

        C'est un OS X en plus figé mais gratuit !
        Pour le portable, il existe des adaptateurs usb - rj45 c'est ce que j'utilise.
        faut voir pour les firmware. Réinstaller avec un iso qui marche ou faire une mise à jour ?

        Mais bon, elementary os comme son nom l'indique peut être séduisant pour ceux qui veulent migrer de Windows à Linux sans se prendre la tête surtout quand tout est installé et configuré prêt à l'emploi. Ca me fait penser à HandyLinux par sa simplicité de prise en main. Histoire de dépasser ses appréhensions avant de faire joujou vraiment.

        J'ai fait un portable test avec des ajouts qui faciliteraient bien la vie d'un utilisateur lambda qui ne veut pas mettre les mains dans la tambouille comme par exemple le lancement par un double-clic d'un exécutable Windows avec wine etc.

        Je ne dis pas que ça va se vendre o-o

        Ni gamer, ni nolife, juste une geek un peu nerd qui bidouille.

        • [^] # Re: Envie d'essayer

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          ho j'ai pas besoin de connecteur rj45 mais plutôt d'un accés au net qui ne soit pas fournis par mon téléphone.

          Il est sur que si j'ai un chouilla de temps et le net facile, je re-bascule sur gentoo.
          Si moins de temps et le net facile, debian.

          Si rien de tout ça je reste avec ma vielle elementary qui suffit pour travailler tous les jours (même si libreoffice est un peu vieux et que j'aimerai avoir le dernier inkskape/scribus)

          • [^] # Re: Envie d'essayer

            Posté par . Évalué à 0.

            Il y a des hots spots gratuits ou des copains qui ont une box… Quand on veut on peut lol

            Ni gamer, ni nolife, juste une geek un peu nerd qui bidouille.

  • # Et les autres OS non linux ni BSD alors ?

    Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 28/01/16 à 01:26.

    Il y a un pas que BSD et GNU/Linux, il y a aussi d'autres OS comme:
    - MenuetOS/KolibriOS
    - ReactOS
    - Haiku OS
    - …

  • # Bon, puisque maintenant c'est sans appel...

    Posté par . Évalué à 2.

    Les distros à base de paquet DEB sont bien préférées de manière générale aux distros à base de RPM.

    Ne pleurez pas, c'est la vie et on va enfin pouvoir uniformiser ça une bonne fois pour toute, il ne reste plus qu'à quelques entêtés à accepter l'idée qu'ils doivent migrer.

    Merci, et bon lundredi!

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.