Résultats et vidéos des onzièmes Big Brother Awards France

Posté par (page perso) . Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
Tags :
36
15
août
2013
Justice

Le 26 juin dernier, et après deux ans d'absence, les lauréats français du « meilleur du pire » en matière de respect de la vie privée ont été distingués.

Affiche BBA Fr 2013

Les Big Brother Awards France (BBA Fr) ont nommé cette année dans six catégories une trentaine de personnalités, entreprises ou institutions qui « se sont illustrés par leur mépris de la vie privée et des libertés ». Palmarès et nombreux liens dans la suite de la dépêche.

Big Brother Awards Belgique 2012

Posté par (page perso) . Édité par Florent Zara. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
Tags :
17
2
fév.
2012
Communauté

Le 26 janvier dernier, les lauréats belges du « meilleur du pire » en matière de respect de la vie privée ont été distingués.

  • Catégorie Entreprises : la carte MoBIB de la Société des transports intercommunaux de Bruxelles (STIB) pour les questions posées en matière de sécurité des données personnelles et d’anonymat ;
  • Catégorie Technologies : les compteurs d’énergie intelligents qui ne répondent pas aux exigences de la Convention européenne des droits de l’Homme en matière de respect de la vie privée et posent question en matière de sécurité ;
  • Catégorie Autorités (et prix du public) : la police de la Westkust pour son projet Very Irritating Police ciblant les jeunes flânant à la côte et la multiplication disproportionnée des caméras de vidéosurveillance 
  • Prix positif Winston Award : le projet Yoogle ! de l'association Constant ; il s'agit d'un jeu en ligne pour découvrir les coulisses du web 2.0 en jouant tour à tour le rôle des différents acteurs du marché des données personnelles et de participer aux manœuvres des uns et des autres.

Big Brother Awards 2010

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags :
17
28
mai
2010
Justice
Le 12 mai, s'est déroulée à la Cantine la 10ème remise des Big Brother Awards (BBA pour les intimes). Différents Prix Orwell ont été remis aux gagnants qui se sont illustrés par leur mépris de la vie privée et des libertés :
  • Orwell États/Élus : Eric Besson, ministre de l'Immigration pour avoir durci les quotas d’expulsions, refusé de mettre à l’abri des poursuites les personnes qui aident les migrants, et pour vouloir contourner le juge des libertés afin de bafouer les droits des migrants lors de procédures d’expulsion expéditives ;
  • Orwell Localités : le maire de Nice Christian Estrosi pour sa volonté de faire de sa ville un laboratoire de la vidéosurveillance ;
  • Orwell Entreprise : BNP Paribas, la Banque Postale, LCL et la Société générale pour avoir accepté de couvrir leurs employés qui dénoncent aux services de la Préfecture des clients sans papiers venus à leur guichet ;
  • Orwell Novlang : Brice Hortefeux pour le terme de « vidéoprotection », venant remplacer « vidéosurveillance » ;
  • Mention spéciale Internet : Trident Media Guard et Thierry Lhermitte pour chercher à profiter de la surveillance des internautes autorisée par les mesures de la loi Hadopi ;
  • Exécuteurs des basses œuvres : Eric Ciotti, député et président du Conseil général des Alpes-Maritimes, rapporteur de la LOPPSI, porte-flingue du gouvernement pour toutes les questions liées à la sécurité intérieure et président zélé d’un département qui veut être le premier à supprimer les allocations à une famille en difficulté sociale ;
  • Mention spéciale médias : les Infiltrés de France 2 et le journal télévisé de TF1 pour leur excès de zèle à souffler sur la braise sécuritaire, amplifier les faits divers pour servir le politique, emprunter des méthodes policières ou même collaborer ouvertement avec les services officiels ;
  • Prix Spécial du Jury — 10 ans des BBA : Alex Türk, président de la CNIL pour tromperie et dissimulation (Alex Türk endosse les habits du défenseur tout terrain de la vie privée et des libertés alors qu’il en est parfois le fossoyeur et souvent le facilitateur).


Un prix Voltaire de la Vigilance a également été remis au groupe Pièces et main d’oeuvre (PMO) pour son minutieux travail d’information et de réflexion sur les relents totalitaires des techno-sciences.

Mais l'édition 2010 ne s'arrête pas là ! Il est possible de
voter pour le Prix du Public. De plus, demain, samedi 29 mai, un BarCamp se tiendra de 14h à 18h à La Belle Étoile, théâtre de la Compagnie Jolie Môme, 14 allée Saint-Just, 93210 Saint-Denis. Cet après-midi de rencontres, d’échanges et d’ateliers informels aura pour thème la contre-surveillance et les modes d’action visant à reconquérir et préserver nos identités numériques et nos droits d'individus libres.

Résultats des neuvièmes Big Brother Awards France

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol.
Tags :
16
12
avr.
2009
Justice
La cérémonie des neuvièmes Big Brother Awards France s'est déroulée le 4 avril dernier et les célèbres prix aux « institutions, sociétés ou personnes s'étant distinguées par leur mépris du droit fondamental à la vie privée ou par leur promotion de la surveillance et du contrôle des individus » ont été distribués. Cette cérémonie sur le principe du « name and shame » (nommer et faire honte) a été lancée par un groupe de journalistes qui suivent ces thématiques.

Les lauréats sont cette année le ministre Éric Woerth (*), le maire de Paris Bertrand Delanoë, la Mutualité française, la CNAF, le projet Humabio, le député Frédéric Lefebvre, la ministre Michèle Alliot-Marie et le « Zélateur anonyme », sur les thématiques fichage, vidéosurveillance (et le novlangue « vidéoprotection »), intentionnalité coupable, délation, biométrie, etc.

(*) Voir la réaction du ministère via un commentaire sur des blogs...

Le « prix de la Vigilance » a été partagé entre trois collectifs :
Collectif Non à Edvige, pour son travail d’alerte en matière de fichage policier ;
l’Appel des directeurs d’école contre Base-élèves, le méga-fichier des enfants instaurés par le ministère de l’éducation nationale ;
et enfin le Collectif Non à l’éducation biométrique de l'Hérault, qui dénonce l’installation de bornes biométriques dans les écoles.
Une mention spéciale a été décernée aux initiatives individuelles de citoyens engagés dans l'aide aux migrants.

Le député Frédéric Lefebvre a lui aussi reçu une mention spéciale « bâton merdeux », « qui lui va si bien pour son côté "petit caniche" » et « son incompétence et son insistance à vouloir contrôler Internet par le biais du CSA, ses arguments iniques pour soutenir la loi Hadopi, pour vouloir traquer la délinquance dans les maternités, et bien d’autres choses… ».

Repartent déçus le ministre Xavier Darcos, le ministère de la Culture sur Hadopi, la Garde des sceaux Rachida Dati, une directrice du Pôle Emploi, Thalès, etc. Ils feront sans doute mieux la prochaine fois, car malheureusement il y aura une prochaine fois...

La cérémonie était précédée de courts métrages, parmi lesquels Big Brother State et HADOPI Brazil (je recommande aussi Bougies de la Quadrature du Net).

NdR : merci à palm123 pour avoir proposé une dépêche similaire

7èmes Big Brother Awards

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
10
jan.
2007
Communauté
La cérémonie des septièmes Big Brother Awards France aura lieu le samedi 20 janvier 2007 en début de soirée à l'espace Confluences - Maison des arts urbains, 190, Bd Charonne, Paris 20ème - M° : Alexandre Dumas.

« Chaque année, Privacy International et ses partenaires décernent, dans une dizaine de pays, des "Big Brother Awards" aux institutions, sociétés ou personnes s'étant distinguées par leur leur mépris du droit fondamental à la vie privée ou par leur promotion de la surveillance et du contrôle des individus. »

Entrée : participation libre aux frais. Le bar de Confluences sera ouvert dès la fin de l'après-midi.
La remise des prix sera retransmise en live sur Teleplaisance.

La liste de nommés a été publiée (voir la suite de cette dépêche) : on retrouve les malheureusement classiques fichages abusifs, politiques laxistes de protection des données personnelles, biométrie et vidéosurveillance, etc.

Je retiendrais plus particulièrement cette année parmi les candidats retenus pour le Prix Voltaire de la vigilance citoyenne Christophe Espern, chargé des relations institutionnelles pour l'APRIL, pour son travail d'information sur les DRM et verrous informatiques, et Pierre Muller, webmestre de Ordinateurs-de-vote.org (ex recul-democratique.org) pour son travail d'alerte sur le vote électronique (et j'en profite pour signaler que la Ville d'Issy-les-Moulineaux imposera le 100% vote électronique aux Isséens cette année...).

Big Brother Awards 2005

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
0
12
fév.
2006
Communauté
« Chaque année, Privacy International et ses partenaires décernent, dans une dizaine de pays, des "Big Brother Awards" aux institutions, sociétés ou personnes s'étant distinguées par leur leur mépris du droit fondamental à la vie privée ou par leur promotion de la surveillance et du contrôle des individus. »

La 6ème édition française des Big Brother Awards s'est clôturée le vendredi 3 février. La cérémonie avait lieu le 28 janvier aux Pays-Bas. Voir aussi les résultats dans les autres pays.

Pour la France, on notera la présence de la Fondation du Logiciel Libre France au jury, et de la FFII, connue pour son action dans la lutte contre les brevets logiciels, nominée pour le prix positif Voltaire.

Big Brother Awards 2003

Posté par . Modéré par Amaury.
Tags :
0
10
fév.
2004
Humour
Chaque année, Privacy International et ses partenaires décernent des "Big Brother Awards" aux institutions, sociétés ou personnes s'étant distinguées par leur mépris du droit fondamental à la vie privée ou par leur promotion de la surveillance et du contrôle des individus.

En 2003 quinze pays ont décerné de tels prix toujours sous l'égide de Privacy International.

Les nominés sont les produits, projets, réglements ou ses promoteurs, qu'ils viennent du public ou du privé, et qui ont démontré une volonté abusive de surveiller arbitrairement le citoyen, ses gestes ou ses idées.

Les BBA France 2003 (4ème édition) ont été décernés le 4 février 2004.

Résultats des Big Brother Awards 2002

Posté par . Modéré par kalahann.
Tags :
0
24
jan.
2003
Presse
"La troisième édition française des Big Brother Awards s'est cloturée le 20 janvier 2003 par la remise des prix sanctionnant les champions de la surveillance de l'année écoulée." (tiré du site)

TCPA/Palladium termine deuxième dans sa catégorie, peut mieux faire :-)

Sarkozy a perdu aussi, peut mieux faire une fois de plus.

Résultats des Big Brother Awards France 2001

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
30
jan.
2002
Communauté
Les Big Brother Awards 2001 pour la France, ont été remis le lundi 28 janvier 2002 (prix "récompensant" des organismes/sociétés pour leurs projets/technologies liberticides et attentatoires à la vie privée).

5 catégories ont été primées :
- Administration/Etat/Organisme Public : Administration pénitenciaire / Ministère de la Justice
- Entreprises/Secteur Privé : CEGEDIM pour l'exploitation des données du réseau SESAME/Carte Vitale
- Produits/Systèmes : projets Navigo et Primastica (carte de transport électronique sans contact utilisée par la RATP = "futur mouchard" ?)
- Localités/Urbanisme : commune de Mantes la Jolie (mise sous vidéosurveillance des commerces de la cité du Val Fourré)
- Prix spécial du jury : gouvernement et ensemble des parlementaires pour la LSQ (loi sur la sécurité quotidienne)

Le jury a aussi remis un prix Voltaire au Syndicat de la Magistrature pour ses réactions contre la LSQ et leur ouvrage "Vos papiers", et à la députée européenne Alima Boumediene Thiéry pour son combat pour le respect de nos droits fondamentaux.

Big Brother Awards

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
30
oct.
2001
Humour
La cérémonie allemande des Big Brother Awards s'est tenue à Bielefeld le 26 octobre. Le grand vainqueur de cette cérémonie est sans contexte le ministre allemand de l'intérieur (Otto Schily). Le ministre socialiste (SPD) de l'Intérieur de la République fédérale a reçu une double distinction, celle de la catégorie «Politique» et le prix d'honneur de la soirée. «Parce que sous couvert de la lutte contre le terrorisme, il contribue à restreindre les droits des citoyens et la protection des données personnelles», s'est justifié le comité organisateur.
Mais n'oublions pas les autres lauréats, entre autres : Real Network, puisqu'il faut obligatoirement s'enregistrer pour utiliser leur logiciel Real Player ainsi que ProtectCom qui surveille ses employés.

Big brother Awards 2000

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
31
oct.
2000
Internet
Les big brother awards 2000 ont été distribués en Allemagne, Suisse et en Autriche après la Grande Bretagne et les USA.
Un truc bizarre est qu'une distinction a été remise au consortium Apache et sa mauvaise configuration de mode des serveurs web.
Ca devrait bientôt arriver en France. Qui a les résultats pour la GB et les USA?