Movim 0.11 — Tuttle

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, palm123, Nÿco, M5oul et BAud. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
39
20
mar.
2017
XMPP

Six mois après Movim 0.10 Holmes, voici enfin venue la nouvelle mouture « d’hiver » du projet Movim.

Petit rappel : Movim est un projet qui vise à construire une solution de messagerie instantanée et de réseau social (social IM) entièrement basé sur le protocole XMPP.

Cette version 0.11 raffine de nombreuses fonctionnalités tout en introduisant quelques gros changements, principalement au niveau de la navigation et de l’interface du projet.

Forum Linux.debian/ubuntu empathy ne se connecte à rien du tout

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
0
23
nov.
2016

Bonjour à tous,

Je suis en train de mettre en œuvre un serveur XMPP (openfire) à mon boulot, et je me connecte dessus avec une de mes machines linux avec empathy, mais pas une autre…

Il s'agit de machines debian / testing, elle se nomment respectivement A et B.

Sur la machine A, pas de problèmes : empathy se connecte sans problèmes…
Sur la machine B, pas moyen : empathy ne se connecte pas.

De plus, la machine B ne (...)

Sortie de poezio 0.10

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, M5oul, Benoît Sibaud et palm123. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
39
11
oct.
2016
XMPP

Pour rappel, poezio est un client XMPP en ligne de commande. La version 0.10 est sortie le 9 octobre 2016. Les nouveautés de ce nouvel opus sont présentées dans la seconde partie de la dépêche.

Logo Poezio

Movim 0.9 - Tchouri

55
26
jan.
2016
XMPP

Après un an et trois mois d’attente, voici enfin la nouvelle version de Movim. Avant de rentrer dans le vif du sujet, quelques rappels concernant le projet.

L’architecture de Movim est unique en son genre, c’est à la fois un client XMPP pouvant gérer plusieurs sessions simultanées mais également une application web déployable sur un serveur et accessible au sein des navigateurs et sur les mobiles.

Movim logo

Même s’il est défini en tant que réseau social, il faut plutôt le voir comme un nouvel outil, mêlant fonctionnalités sociales et de messagerie instantanée, le tout reposant sur le standard de messagerie XMPP.

À vrai dire Movim n’est pas vraiment un réseau en lui-même (par rapport à Facebook, Diaspora ou WhatsApp). L’un des buts du projet est, au contraire, de démontrer qu’il est parfaitement possible d’utiliser un protocole unique de communication créant par lui-même un réseau de communication, tout en laissant le choix aux utilisateurs et administrateurs d’utiliser les outils (clients ou serveurs) qu’ils souhaitent pour accéder à celui-ci.

Même si le numéro de version n’est pas majeur, la 0.9 du projet est un véritable bond en avant, tant sur les plans architecturaux, fonctionnels que visuels. Le cœur du projet a atteint sa maturité et permet désormais aux contributeurs de développer et compléter rapidement les fonctionnalités manquantes.

Sortie de poezio 0.9

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
32
2
août
2015
XMPP

Poezio est un client de messagerie instantanée en console (licence zlib) pour le réseau XMPP (Jabber) (pour plus de détails, voir la série de très bons journaux rédigés par goffi qui vont en détail dans le protocole et ce qu’il permet d’accomplir).

Poezio est conçu pour être rapide à utiliser au quotidien, avec une utilisation se rapprochant des clients IRC bien connus comme weechat et irssi. Dans cet esprit, il est avant tout conçu pour les salons de discussions (MUC) et ne gérait même pas la connexion à un compte (on peut maintenant en avoir un) dans les premières versions, dans l’idée d’avoir le même genre de client qui ne nécessite pas de configuration préalable.

Poezio offre néanmoins un certain nombre de fonctionnalités avancées liées à XMPP, comme la correction de messages, les accusés de réception, les message carbons (duplication de messages vers tous les périphériques), le formatage xhtml-im, une interface de debug XML complète, et bien plus encore. Un certain nombre de compromis sont malheureusement réalisés du fait de l’interface en ncurses qui limite un peu les options niveau interface utilisateur.

Du point de vue de la sécurité, poezio force le chiffrement avec le serveur en utilisant des ciphers corrects (l’utilisateur peut cependant désactiver le chiffrement ou réduire la qualité des ciphers), fait du cert pinning (via un hash du certificat à la première connexion, et un gros avertissement si ça change ensuite). Il intègre également un plugin GPG (que personne n’utilise) et OTR.

Côté technologie, poezio dépend généralement de la dernière version de python en date à chaque nouvelle release, ce qui est rarement du goût de debian stable.