Entretien avec Antoine Mercadal, d’Archipel Project

Posté par (page perso) . Modéré par baud123. Licence CC by-sa
24
7
nov.
2011
Virtualisation

Antoine Mercadal est le développeur principal du logiciel libre Archipel Project.

LinuxFr.org : T’es qui toi ?

Antoine Mercadal (primalmotion). Je suis créateur, architecte, mainteneur, développeur principal du projet Archipel et, maintenant, le co‐fondateur de TrivialDev, la société derrière Archipel.

LinuxFr.org : Qu’est‐ce qu’Archipel ? Qu’est‐ce que ça fait et comment ?

C’est un outil décentralisé de gestion de plates‐formes virtualisées. Il est basé sur la bibliothèque libvirt pour ce qui est communication avec les engins de virtualisations, et sur XMPP pour tout le reste ! Le projet est séparé en deux composants : un agent en Python à installer sur les hyperviseurs, et l’interface utilisateur en Cappuccino à installer où l’on veut. Il faut aussi disposer d’un serveur XMPP (soit en installer un, soit réutiliser un serveur déjà existant).

Suite de l’entretien en seconde partie de dépêche.

Un entretien avec FusionForge

Posté par (page perso) . Modéré par baud123. Licence CC by-sa
27
5
nov.
2011
Gestion de versions

Qui ne connaît pas FusionForge, la célèbre forge logicielle ? Mais, qui connaît bien FusionForge et ses auteurs ?

La seconde partie de la dépêches vous propose le compte rendu d’un entretien avec trois de ses développeurs francophones.

Sortie du noyau Linux 3.1

Posté par (page perso) . Modéré par baud123. Licence CC by-sa
107
24
oct.
2011
Noyau

Le commit marquant la sortie de la version stable 3.1 du noyau Linux vient d’être effectué par Linus Torvalds lors du sommet de Prague.
Les sources de ce nouveau noyau sont téléchargeables sur les serveurs du site kernel.org et le message d’annonce de Linus est lisible ici.

Cette version a été marquée par la détection d’une intrusion sur kernel.org et le passage provisoire à GitHub des sources de la branche de Linus. On peut également relever une proposition humoristique de changement ponctuel de logo (comme c’était le cas pour la version 2.6.29, voir la dépêche et le journal à ce sujet).

Le détail des évolutions, nouveautés et prévisions est dans la seconde partie de la dépêche (qui est sous licence CC BY-SA).

P.‐S. : Pour diverses raisons, j’ai eu fort peu de temps pour rédiger cette dépêche noyau et j’ai sollicité toutes les bonnes volontés pour contribuer à la rédaction. Je remercie donc chaleureusement toutes les personnes qui ont travaillé sur cette dépêche (en particulier la traduction complète des courriels de RC) en ajoutant leur pierre à l’édifice.

Journal Témoignage de Lars Wizenius : les 20 ans de Linux, souvenirs personnels

40
1
sept.
2011

Chers vous,

Je vous propose ci-dessous une traduction de ce poignant témoignage sur la genèse de Lunux, par Lars Wirzenius.
Lars, camarade d'université de Linus, pose ici un œil très rafraichissant sur la personnalité de Linus, et la manière dont cette personnalité lui a permis de réaliser son noyau.

Bon, j'arrête d'essayer d'écrire et vous laisse découvrir l'article en question.

Ah oui, une dernière chose quand même : merci à tous les contributeurs qui ont participé à cette traduction.

(...)

Le noyau Linux est disponible en version 3.0

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa
157
22
juil.
2011
Noyau

La sortie de la version stable 3.0 du noyau Linux vient d’être annoncée par Linus Torvalds. Le nouveau noyau est, comme d’habitude, téléchargeable sur les serveurs du site kernel.org.

Ce changement de numérotation du noyau est l’occasion de tirer un coup de chapeau aux 176 extralucides du sondage LinuxFr de janvier 2010 qui avaient deviné que ce noyau 3.0 sortirait cette année. Bravo à eux !

Le détail des évolutions et des nouveautés se trouve dans la seconde partie de la dépêche.

PS : Merci à Michel Barret pour avoir contribué à cette dépêche en ajoutant la référence au sondage Linux 3.0.

Un entretien avec Lennart Poettering

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
64
5
juil.
2011
Technologie

Lennart Poettering est un développeur Red Hat/Fedora connu pour être remarquablement prolifique. Après Avahi et Pulseaudio c'est maintenant le démon d'init systemd qui l'occupe depuis plusieurs mois et qui a fait une entrée tonitruante dans le monde du libre.

Lennart ne déguise pas sa pensée et il ne craint pas de choquer en dévoilant ses opinions. Il est d'avis que seuls les systèmes basés sur Linux peuvent vraiment concurrencer les OS propriétaires et, en conséquence, ses choix techniques ne tiennent pas compte des autres systèmes libres.
Son franc-parler a parfois provoqué des batailles homériques sur les listes de discussion des différents projets et les gens du GCU-Squad sont à deux doigts de lancer un tueur à gages à ses trousses.

Pour toutes ces raisons, il est sans doute bon de faire le point avec lui et de l'interroger calmement sur ses projets et sur sa vision du libre.
LinuxFr a donc effectué un entretien avec Lennart, dont vous trouverez une traduction en seconde partie de la dépêche.

Encore une fois les anglophones sont incités à lire la version originale de l'entretien qui est postée en commentaire de la dépêche.

Entretien avec des développeurs francophones d'OpenBSD - Partie 2

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
60
8
juin
2011
OpenBSD

OpenBSD est un système d'exploitation libre sous licence ISC-BSD particulièrement réputé pour sa sécurité et qui est compatible avec de nombreuses architectures matérielles. On l'utilise en général comme routeur ou pare-feu mais il peut parfaitement être utilisé en tant que station de travail bureautique ou comme serveur généraliste.

Pour célébrer la sortie de la version 4.9, et aider à mieux faire connaître le projet, il a été décidé de proposer un entretien à plusieurs développeurs francophones d'OpenBSD.
Après la première dépêche, cette seconde regroupe les réponses de :

  • Matthieu Herrb (matthieu@): spécialiste du serveur graphique X.org.
  • Antoine Jacoutot (ajacoutot@): mainteneur de GNOME et auteur de sysmerge.
  • Damien Bergamini (damien@): auteur de multiples pilotes pour les périphériques sans fil.
  • Alexandre Ratchov (ratchov@): auteur du serveur de son aucat.

Les questions sont, bien évidemment, les mêmes que celles posées lors de la première dépêche. On retrouve donc la division entre questions générales et, en fin d'entretien, quelques questions plus spécialisées à destination de chacun d'entre eux en fonction de leur domaine de prédilection. À noter que Damien a choisi de ne répondre qu'à ces questions spéciales.
Je tiens à tous les remercier une fois de plus pour leur disponibilité et pour leurs réponses.

N'oubliez pas qu'OpenBSD est entièrement développé par des volontaires et que, au moins via OpenSSH, vous bénéficiez sans doute de leur travail. Pour assurer la pérennité du projet surtout n'hésitez pas à commander les CD-ROM d'installation, des tshirts ou des posters. Ce sont, avec les dons de particuliers ou de sociétés, les seules sources de revenus du projet.

Entretien avec des développeurs francophones d'OpenBSD - Partie 1

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
98
6
juin
2011
OpenBSD

OpenBSD est un système d'exploitation libre sous licence ISC-BSD particulièrement réputé pour sa sécurité et qui est compatible avec de nombreuses architectures matérielles. On l'utilise en général comme routeur ou pare-feu mais il peut parfaitement être utilisé en tant que station de travail bureautique ou comme serveur généraliste.

Pour célébrer la sortie de la version 4.9, et aider à mieux faire connaître le projet, il a été décidé de proposer un entretien à plusieurs développeurs francophones d'OpenBSD.
J'ai donc envoyé une série de questions à huit d'entre eux en m'attendant à un certain pourcentage de refus. À ma grande surprise, tous ont répondu favorablement à cette demande, ce qui a conduit à la division en deux dépêches successives pour éviter un overflow de LinuxFr.org ;-)
Dans la seconde partie de la dépêche vous trouverez donc les réponses de:

  • Marc Espie (espie@): responsable de l'infrastructure des ports et de la réécriture des pkgtools.
  • Landry Breuil (landry@): mainteneur de Xfce et des logiciels Mozilla.
  • Gilles Chehade (gilles@): auteur de smtpd.
  • Miod Vallat (miod@): spécialiste des architectures « exotiques ».

Il y a une première section comprenant plusieurs questions générales et ensuite quelques questions plus spécialisées à destination de chacun d'entre eux en fonction de leur domaine de prédilection. Bien entendu, ils étaient libres de faire ce qu'ils voulaient de ces questions. Par exemple miod@ a ajouté à ses réponses des fortunes IRC (que je me suis bien gardé de traduire) et landry@ a choisi de répondre également aux questions spéciales destinées à l'origine à espie@.
Je tiens à tous les remercier une fois de plus pour leur disponibilité et pour leurs réponses.

N'oubliez pas qu'OpenBSD est entièrement développé par des volontaires et que, au moins via OpenSSH, vous bénéficiez sans doute de leur travail. Pous assurer la pérennité du projet surtout n'hésitez pas à commander les CD-ROM d'installation, des tshirts ou des posters. Ce sont, avec les dons de particuliers ou de sociétés, les seules sources de revenus du projet.

Sortie du noyau Linux 2.6.39

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
118
19
mai
2011
Noyau

La sortie de la version stable 2.6.39 du noyau Linux vient d’être annoncée par Linus Torvalds. Le nouveau noyau est, comme d’habitude, téléchargeable sur les serveurs du site kernel.org.

Le détail des évolutions, nouveautés et prévisions est dans la seconde partie de la dépêche.

PS : merci aux contributeurs qui ont participé à la rédaction collaborative de la dépêche en aidant à traduire les annonces de RC de Linus.

Interview de l’équipe Enlightenment France

Posté par . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
59
6
mai
2011
Serveurs d'affichage

Il y a de cela quelques jours, l’un des membres de l’équipe française d’Enlightenment, Jonathan Atton, a lancé dans les journaux de LinuxFr l’idée d’une interview des membres français du projet Enlightenment.

Pour répondre à cette série de questions, nous nous sommes concertés, Cédric Bail (développeur EFL), Philippe Caseiro (président de l’association e.fr) et Jonathan Atton (développeur d’applications utilisant les EFL), pour vous faire une réponse unique qui révèle notre point de vue en tant qu’équipe.

Certaines questions auraient mérité une réponse bien plus longue, mais nous ne voulions pas nous attarder trop dans des détails. Mais si vous voulez des précisions ou avez d’autres questions, n’hésitez pas à les poster en commentaire, nous y répondrons avec plaisir ! Et nous vous rappelons que nous organisons ce samedi une journée de présentation des EFL en région parisienne (à Montrouge) ; si vous êtes intéressé, il reste encore un peu de place !

Linus Torvalds : l’interview anniversaire des 20 ans du noyau

211
3
mai
2011
Noyau

Il est bien difficile de déterminer la date de naissance exacte du noyau Linux. Est-ce qu’elle se situe en avril 1991, quand Linus Torvalds a réellement commencé à travailler sur son projet de nouveau noyau ? Est‐ce le 25 août 1991, quand il a posté son célèbre message (« just a hobby, won’t be big and professional like GNU ») sur le newsgroup comp.os.minix ? Est‐ce que nous devons retenir le mois de septembre 1991 quand la version 0.01 a été déposée sur le serveur FTP de l’Université de technologie d’Helsinki ?

Quelle que soit l’option retenue, l’année 2011 marque le vingtième anniversaire de ce prodigieux projet et, pour participer aux célébrations, LinuxFr a réalisé une interview de Linus Torvalds, dont vous trouverez une traduction en seconde partie de la dépêche.

Bien entendu, je recommande vigoureusement aux anglophones de lire la version originale de l’interview qui est présente en commentaire. Linus utilise souvent des expressions idiomatiques et le « Traduttore, traditore » est plus que jamais valable !

Entretien avec les développeurs Python francophones

Posté par (page perso) . Modéré par Lucas Bonnet.
66
16
avr.
2011
Python

Le 11 mars, nous vous proposions de poser des questions à des développeurs francophones du langage Python. Un peu occupés par leur participation à PyCon 2011, ils ont finalement trouvé le temps de vous répondre. Un grand merci à eux et à tous ceux qui ont posé les questions.


L'ensemble des réponses de l'entretien est en seconde partie et est placé sous licence Art Libre : cette œuvre est libre, vous pouvez la copier, la diffuser et la modifier selon les termes de la Licence Art Libre.

Le noyau Linux est disponible en version 2.6.38

Posté par (page perso) . Modéré par baud123. Licence CC by-sa
165
15
mar.
2011
Noyau

La sortie de la version stable 2.6.38 du noyau Linux vient d'être annoncée par Linus Torvalds. Le nouveau noyau est, comme d'habitude, téléchargeable sur les serveurs du site kernel.org.

Le détail des évolutions, nouveautés et prévisions est dans la seconde partie de la dépêche (qui est sous licence CC BY‑SA).

PS : Merci infiniment aux bonnes âmes qui ont participé à la rédaction collaborative de la dépêche et qui ont ainsi traduit les annonces de RC de Linus.

Entretien avec des développeurs Python francophones

Posté par (page perso) . Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa
33
11
mar.
2011
Python

À l'occasion de la sortie de Python 3.2, deux développeurs français du langage Python, Antoine Pitrou et Victor Stinner (haypo) ont accepté de répondre à quelques questions sur Python.

Et comme ils fréquentent LinuxFr, ils savent quel est le niveau ici (très élevé, tant sur le plan technique que trollifique) ; donc, lâchez-vous dans les commentaires !

Sortie de la version 2.6.37 du noyau Linux

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier.
75
5
jan.
2011
Noyau
La sortie de la version stable 2.6.37 du noyau Linux vient d'être annoncée par Linus Torvalds. Le nouveau noyau est, comme d'habitude, téléchargeable sur les serveurs du site kernel.org.

Le détail des évolutions, nouveautés et prévisions est dans la seconde partie de la dépêche (qui est sous licence CC BY-SA).

PS : Outre mes camarades relecteurs/modérateurs je tiens particulièrement à remercier davy78 qui a bien voulu accepter de relire longuement la dépêche pour traquer les fautes et me permettre de les corriger.