Exploitez vos SGBD grâce à dbSQWare

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco et Xavier Claude. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
30
24
mai
2014
Base de données

Une petite précision tout d'abord sur ce qu'est un SGBD ! Voici ce que nous écrit Wikipédia à ce sujet "En informatique un système de gestion de base de données (abr. SGBD) est un logiciel système destiné à stocker et à partager des informations dans une base de données, en garantissant la qualité, la pérennité et la confidentialité des informations, tout en cachant la complexité des opérations."
Il en existe un grand nombre, plus ou moins libres et plus ou moins répandus. Dans les plus connus du monde libre, il y a notamment MySQL, PostgreSQL…

À l'heure actuelle, une grande majorité des applications voulant stocker de l'information le fait dans un SGDB. Par exemple, nombre de sites web sont développés en environnement LAMP dont le "M" vient de MySQL. Vient ensuite une autre précision à donner sur ce qu'est "l'exploitation" de ces SGBD. Cela regroupe en fait les tâches récurrentes (souvent automatisées) faites par les administrateurs de bases de données.

La première qui vient à l'esprit est celle de backup (sauvegarde). En général, quand on stocke de l'information, c'est que l'on ne veut pas la perdre ! Il est donc de bon ton d'avoir un système de backup efficace qui nous permettra de récupérer nos données perdues ou altérées en cas de problème (matériel, logiciel, erreur humaine…).

Viennent ensuite les tâches dédiées à la performance comme l'update statistics ou la réorganisation (là, on est dans le barbare pour certains, mais on tâchera d'écrire un article dessus si cela intéresse du monde).

Et enfin, il est bien de pouvoir avoir une vision globale de son parc de SGBD en terme de type, version, volumétrie… c'est ce que l'on appelle la gestion de la CMDB et du capacity planning.

Un outil a été développé dans ce sens pour regrouper toutes ces tâches (et bien d'autres), il s'agit de dbSQWare.

SQLite 3.8.0 : n'ayez pas peur du zéro

Posté par . Édité par palm123, Florent Zara, Benoît Sibaud et Xavier Teyssier. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
Tags :
47
13
sept.
2013
Base de données

SQLite, la plus petite des bases de données est sortie en version 3.8.0 le 26 août et est disponible en version 3.8.0.2 depuis le 3 septembre. C'est une base de données qui sort du schéma client/serveur habituel. Elle s'utilise en effet sous forme de bibliothèque, la plupart du temps directement embarquée par les applications.

Logo SQLite

L'incrémentation du numéro de révision mineure de 7 à 8 marque le passage à un nouveau générateur de plan d'exécution.
Celui-ci est sobrement appelé NGQP (next generation query planner) c'est-à-dire générateur de plan d'exécution de nouvelle génération. Ce nouveau générateur est plus rapide et fournit de meilleurs plan d'exécution à vos applications (à l'exception de son utilisation dans Fossil… mais c'est corrigé :o)).

L'autre ajout important est le support des index partiels. Ces index sont construits de la même façon que les index habituels, mais l'ajout d'une condition WHERE à la fin de leur définition vous permet de restreindre la plage de données. Ces index peuvent alors être moins volumineux et réduire les temps de traitement : moins de place, moins d'analyse. SQLite n'utilise pas de résolution sophistiquée pour faire le lien entre requête et index partiel. Il faut donc que les clauses WHERE entre ceux-ci soient les plus proches possible.

PostgreSQL 9.3

75
10
sept.
2013
Base de données

La version 9.3 de PostgreSQL est sortie le 9 septembre 2013.

Avec cette nouvelle version, la plus aboutie des bases de données libres s'enrichit encore de nouvelles fonctionnalités.

PostgreSQL

Principales nouveautés :

  • tables externes modifiables ;
  • le pilote pgsql_fdw permet l’agrégation de base de données PostgreSQL ;
  • vues modifiables ;
  • vue matérialisée ;
  • jointure latérale ;
  • fonctions JSON supplémentaires ;
  • recherche indexée des expressions régulières ;
  • checksums des pages disques ;
  • utilisation de mmap pour réduire la consommation de mémoire partagée SysV.

Plus de détails dans la deuxième partie.

PG Day France 2013 : une journée de conférences sur le SGBD PostgreSQL.

Posté par . Édité par Pierre Jarillon, Nÿco et Florent Zara. Modéré par Christophe Guilloux. Licence CC by-sa
10
30
avr.
2013
Base de données

Le 13 juin à Nantes se tiendra le PG Day France 2013, une journée de conférences et d'échanges sur le thème du SGBDR open source PostgreSQL. Cette journée sera également l'occasion de rencontrer les acteurs de la communauté PostgreSQL.

Que vous soyez DBA, architecte, développeur, chef de projet utilisant PostgreSQL, vous découvrirez des retours d'expérience d'autres utilisateurs, ainsi que des présentations techniques de PostgreSQL, de PostGIS (cartouche spatiale) ou d'autres extensions. Cette journée est organisée par la communauté francophone des utitisateurs de PostgreSQL, avec le soutien de plusieurs entreprises partenaires : Dalibo, Code Lutin et SMILE.

Le nombre de places étant limité, inscrivez-vous dès à présent, et retrouvez les informations complémentaires sur le site : http://www.pgday.fr/

Journal NoSQL ou pas ?

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
26
29
avr.
2012

Je cherche à faire quelques projets orientés Web. Pour donner une idée, je compte partir sur deux projets :

Le but est de redécouvrir les technologies Web, un monde qui bouge beaucoup ces derniers temps, et enfin de me lancer avec Django.

La nouvelle mode des bases NoSQL me pousse à réfléchir sur l'utilisation de celles-ci. Cependant, étant sûrement trop formaté (...)

Postgresql 9.1

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel. Licence CC by-sa
45
12
sept.
2011
Base de données

Postgresql, le moteur de base de données le plus avancé du monde libre vient de sortir en version 9.1. Contrairement à d'autres bases de données libres, Postgresql est développé par une communauté mondiale d'entreprises et de contributeurs indépendants.

Les nouveautés de cette version sont détaillées en seconde partie.