Journal Openpom 1.5.0

Posté par . Licence CC by-sa
8
31
jan.
2012

OpenPOM est une interface WEB basée sur NDOUtils et le moteur Nagios ou Icinga sous licence GPLv2.

La page principale du projet et ses screenshots

Cette interface permet :

  • de visualiser à partir d'une seule page l'ensemble des informations qu'on retrouve dans l'interface de Nagios

  • d'interagir avec Nagios pour acquitter, mettre en "downtime", désactiver les notifications et checks, ajouter des commentaires sur les équipements et services supervisés

  • les filtres pré-définies et la recherche avancée permettent d'afficher une vue précise des (...)

Centreon 2.3 est disponible

Posté par (page perso) . Modéré par Davy Defaud. Licence CC by-sa
22
18
oct.
2011
Supervision

Décidément, le monde de la supervision est bien actif ces temps‐ci. La version 3.0 d’Eyes of Network est sortie il y a une dizaine de jours, et LinuxFr.org annonçait Shinken 0.8 pas plus tard qu’hier. Mais, ce même jour, sortait également la version 2.3 de Centreon (suivie juste après de la 2.3.1 pour corriger des bogues…).

Pour mémoire, Centreon, surcouche de Nagios, est un outil de supervision sous licence GPL. Centreon se focalise sur l’aspect organisationnel, permettant d’appréhender au mieux l’état du système, y compris par un non‐technicien.

Plus de détails dans le journal des modifications pointé par les liens ci‐dessous.

Shinken 0.8 : arrivée d’une interface de supervision dédiée

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa
30
17
oct.
2011
Supervision

Depuis la dernière version sortie fin juin, les auteurs de Shinken, outil de supervision concurrent de Nagios bien que compatible avec lui, n’avaient pas trop fait parler d’eux. Ils reviennent avec un joli lot de nouveautés dans une version 0.8.

On remarquera principalement pour cette version :

  • possibilité de moduler l’importance des éléments supervisés suivant la période de temps ;
  • amélioration des règles métier en améliorant les possibilité de mode « dégradé » ;
  • désactivation par défaut des commandes de réparations en cas d’interventions programmées ;
  • module de lien vers GLPI (lecture de configuration et exportation des alertes) ;
  • une interface Web dédiée Shinken.

NdM : Un outil de supervision est un logiciel qui permet de surveiller les machines d’un parc et les différents services qui tournent dessus, afin d’être prévenu rapidement en cas de problème et d’en identifier l’origine.

Eyes Of Network 3.0

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
25
10
oct.
2011
Distribution

Eyes Of Network (EON) est une distribution GNU/Linux dédiée à la supervision. Basée sur CentOS, elle rassemble et intègre tous les outils dont on peut avoir besoin pour superviser son réseau. Loin d’être une simple glu entre applications disparates, l’ensemble des services est réuni au sein d’une interface unique, l’idée sous‐jacente étant de faciliter la mise en œuvre des processus ITIL.

Nous disposons ainsi de tout ce qui est nécessaire pour la supervision (Nagios, Nagvis), la métrologie (Cacti, weathermap), la gestion d’un parc machine (GLPI, OCS Inventory), etc.. Le tout est fourni avec des outils maison, sous licence GPL v2 : Eonweb, pour l’interface Web, ou Backup manager, qui s’occupe de la sauvegarde des configurations et des données collectées.

Ce vendredi 7 octobre, la version 3.0 a été livrée. Parmi les nouveautés, on notera la disparition du support CD : seule une ISO DVD est dorénavant fournie. En revanche, elle est maintenant disponible aussi bien en version 32 bits que 64. Concernant l’applicatif, EON n’a pas peur de la nouveauté : nous voyons ainsi arriver Thruk 1.1.1 pour améliorer la composante supervision, mais aussi Shinken, qui est décidément de plus en plus présent. Pour la gestion des différents composants, nous disposons maintenant de GLPI 0.8.4, GLPI FusionInventory 2.4.0, GLPI Mass Import 1.5.2, FusionInventory Agent 2.1.9 et OcsInventory 2.1. La gestion de SNMP v3 est également un plus non négligeable !

Vous trouverez un journal des modifications plus complet sur la page dédiée au téléchargement.

Quelques brèves sur la supervision

32
6
août
2011
Technologie

Depuis quelques mois, le monde libre de la supervision sort de sa léthargie : des projets revivent, de nouveaux projets apparaissent... Dans les dépêches récentes de LinuxFr.org, on a vu le célébrissime Nagios sortir une nouvelle version mineure, histoire d’essayer de montrer que non, ce projet n’est pas encore mort. De même, nous avons régulièrement droit sur LinuxFr.org à des dépêches sur Shinken, le tout nouveau projet de supervision, qui couvre déjà la quasi totalité des fonctionnalités de Nagios, et qui continue à évoluer.

Mais l’actualité du monde de la supervision est bien plus vaste que cela. Voici quelques pointeurs vers certains des évènements de ces derniers mois qui n'ont pas encore été mentionnés sur LinuxFr.org.

Nagios Core revit pour tout superviser

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
33
28
juil.
2011
Supervision

Le projet Nagios Core semblait moribond depuis la dernière version, la 3.2.3, publiée l'année dernière (le 10 mars 2010). Les spéculations allaient bon train concernant la survie de ce logiciel phare de la supervision libre.

Cette nouvelle version vient donc un peu rassurer quant à la pérennité de Nagios Core, crainte accentuée par l'arrivée de la version commerciale, Nagios XI.

Bien qu'il s'agisse d'une version mineure, de nouvelles fonctionnalités sont également au programme.

Journal Annonce PyLogsParser 0.1

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
14
19
juil.
2011

PyLogsParser est un module Python qui facilite l'analyse des logs provenant de diverses sources.

Les logs sont dans des formats très divers. PyLogsParser simplifie cette analyse en implémentant un moteur puissant d'analyse de logs.

La version 0.1 apporte le support des formats de log suivants:

  • apache
  • dhcpd
  • LEA
  • named
  • netfilter
  • pam
  • postfix
  • squid
  • sshd
  • syslog

Pour ajouter des nouveaux formats, il suffit d'ajouter un fichier XML de description.

Le but du projet est de faciliter et de promouvoir l'utilisation des (...)

Vigilo V2 : et le phénix renaquit de ses cendres…

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
18
22
juin
2011
Python

Après deux ans de développement, la société C-S sort une nouvelle version de Vigilo (nom de code : Phœnix), sa solution de supervision open source.

Basée sur le moteur Nagios (mais aussi RRDTool, etc.), l’objectif de Vigilo est de proposer une solution globale et industrialisée pour la gestion des (très) grands parcs.

Vigilo est déjà en exploitation sur des parcs dépassant les 10 000 équipements.

Les évolutions techniques de la V2 :

  • refonte des interfaces autour du socle technique (framework) TurboGears 2.0 ;
  • ré‐organisation de la communication entre les modules distribués autour du protocole XMPP ;
  • ré‐écriture complète du module de cartographie (VigiMap) ;
  • ré‐écriture complète du module de corrélation (VigiRules) ;
  • ré‐écriture complète du module de rapport (VigiReport) ;
  • nouveau module d’administration (VigiAdmin) ;
  • etc.

Deux versions sont disponibles :

  • Vigilo Communauté : une version publique disponible en téléchargement.
  • Vigilo Entreprise : la version dédiée aux clients. Elle comporte plus de fonctionnalités et, en particulier, tout ce qui est nécessaire à un déploiement d’envergure en milieu opérationnel.

Les deux versions sont développées sous licence GPLv2.

Publication de Thruk 1.0

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
22
11
mai
2011
Perl

Sven Nierlein vient d’annoncer la sortie de la première version de Thruk, la 1.0 ! Après un an et demi de travail, la première version finalisée de cette interface alternative à Nagios, mais également à Shinken, est enfin arrivée.

NdM : Nagios et Shinken sont des applications qui permettent de surveiller le fonctionnement des différents logiciels et machines sur un réseau.

La principale nouveauté de cette version est l’apparition des signets, mais l’essentiel est que Thruk est enfin arrivé à maturité ! Enfin, presque, car sitôt la 1.0.0 publiée, une nouvelle version corrective, estampillée 1.0.1, est aussitôt sortie.

Celle‐ci s’ajoute aux précédentes fonctionnalités implémentées depuis la version 0.70 :

  • le support de l’UTF-8 ;
  • de nombreuses intégrations et fonctionnalités pour Shinken ;
  • l’usage de préfixes et d’expressions régulières pour la recherche d’hôtes et de groupes de services ;
  • un affichage en ligne des graphiques générés par PNP4Nagios ;
  • un outil de configuration pour les fichiers « cgi.cfg » et « thruk.cfg » ;
  • une nouvelle vue combinant les problèmes relatifs aux hôtes et aux services ;
  • trois nouveaux thèmes : Thruk, le célèbre Vautour et Wakizashi.

FAN — Fully Automated Nagios — est disponible en version 2.1

Posté par (page perso) . Modéré par baud123. Licence CC by-sa
30
8
mai
2011
Linux

FAN — Fully Automated Nagios — est une distribution GNU/Linux spécialisée dans la supervision. Toute l’équipe de développeurs est heureuse de vous annoncer la disponibilité de la version 2.1.

FAN est une distribution basée sur CentOS, qui se veut être simple à installer et fournit un panel d’outils de supervision prêts à l’emploi.

On pourra trouver des outils tels que Nagios, Centreon, et tous les outils annexes tels que NagVis, NRPE, NSCA, NdoUtils et les greffons Nagios… L’installation de tous ces outils peut parfois paraître complexe et rebuter certains utilisateurs, d’où l’utilité de FAN.

Les nouveautés dans la version 2.1 :

  • Nagios dans sa version 3.2.3 ;
  • Centreon dans sa version 2.1.13 ;
  • NagVis dans sa version 1.5.8 ;
  • les greffons officiels de Nagios 1.4.15 ;
  • la possibilité de configurer une supervision distribuée ;
  • la mise à jour en CentOS 5.6.

Sortie de Shinken 0.6

36
6
mai
2011
Python

Les auteurs de Shinken, outil de supervision compatible avec Nagios, viennent de publier leur dernières avancées sur ce projet. Cette version est dans la continuité de ce à quoi ils nous ont habitué, avec de nombreuses nouveautés :

  • un module de découverte automatique du réseau ;
  • une amélioration de l’architecture distribuée, pour gérer au mieux les pertes des sites distants et les DMZ ;
  • un support avancé des environnements VMWare.

Shinken 0.5 : la supervision au pas de charge

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
26
27
jan.
2011
Python
Shinken, l'outil de supervision pleinement compatible avec Nagios écrit en Python [1], sort une nouvelle version un peu plus d’un mois et demi après la précédente !

Cette version 0.5 au doux nom de code imagé ver de terre éruptif continue sur le même rythme effréné. Comme à son accoutumée, elle est disponible sous forme classique et sous forme d’une machine virtuelle de démonstration [2].

Outre les classiques corrections de bugs, on peut noter cinq nouvelles fonctionnalités principales.
  • Rajout du chiffrement SSL entre les processus, basés sur des certificats ;

  • Des périodes d’absences pour les contacts ;

  • Les escalades de notifications basées sur le temps, afin de mieux coller aux notions de SLA ;

  • L’arrivée de la notion de criticité des hôtes et services ;

  • Et la dernière mais pas la moindre : l’arrivée dans le cœur de l’application des règles de corrélations d'états !

Shinken sort une version pour la production

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
22
9
déc.
2010
Python
L'équipe de développement Shinken est fière d'annoncer la version 0.4 (Decadent Dragonfly) de son outil de supervision, compatible avec Nagios et ses nombreux add-ons. Cette version est très importante pour ce projet car c'est la première à être prête pour la production !

Comme à son habitude, l'outil est disponible sous la forme d'une archive ou d'une machine virtuelle de démonstration où sont déjà installées les interfaces de visualisation Thruk, Ninja et NagVis.

Publication de Thruk 0.70

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier.
11
7
sept.
2010
Perl
Sven Nierlein vient d'annoncer sur son blog ce lundi 6 septembre la publication de la version 0.70 de Thruk (interface web de supervision).

Contrairement à bon nombre d'interfaces alternatives aux CGI originaux de Nagios, Thruk a été écrit pour les remplacer de manière isofonctionnelle avant de s'enrichir. Par isofonctionnelle, il faut comprendre que l'interface reprend pratiquement trait pour trait l'interface originale de Nagios. De plus, Thruk est écrit en Perl et utilise le framework Catalyst.
Cependant, de nombreuses et nouvelles fonctionnalités ont déjà fait leurs apparitions au fil de son développement :

  • Plusieurs sources possibles (grâce au support de MKLiveStatus) ;

  • Plusieurs moteurs possibles (Nagios, Icinga ou même Shinken) ;

  • Indépendance vis-à-vis de Nagios Core : il est possible de l'installer sur un autre hôte ;

  • Recherches étendues ;

  • Export vers Excel (NdM : un export dédié au logiciel propriétaire Excel ou un export au format XLS ?);

  • Interface pour mobile (iPhone, iPad et Android) ;

  • Interface personnalisable via des thèmes (Nuvola, Exofolation, Vautour, etc.).


Depuis la version 0.70, toutes fonctions internes relatives à MKLiveStatus ont fait l'objet d'un module, ce qui prépare la possibilité d'avoir plusieurs sources, alternatives à MKLiveStatus.

Si Centreon, OP5 et autres Opsview vous paraissent avoir souffert d'un trop-plein de fonctionnalités, ou que vous souhaitez pouvoir améliorer l'interface de Nagios sans trop changer les habitudes de vos utilisateurs, alors, une chose est sûre, Thruk est certainement fait pour vous !

Journal Différence de licence entre une réimplémentation complète et le projet source

Posté par (page perso) .
37
22
juin
2010
Bonjour,

je vous ais déjà parlé du projet Shinken, réimplémentation de Nagios en Python. Cette réimplémentation n'utilise pas du code Nagios, mais je me suis inspiré pour une certaine partie du code de la manière de faire de Nagios (c'était une partie très spécifique de nagios sur les périodes de temps).

Or pour ce projet j'ai utilisé la licence AGPLv3 pour être à jour en terme de licence, et Nagios est GPLV2.

Voici qu'après 1an de silence total, l'auteur de (...)