Journal Le malaise.

59
14
juin
2016

Eh bien nous y sommes ; après avoir, des mois durant, alimenté les médias de rumeurs, de buzz, et autres vrais-faux-leaks en tous genre, Apple a finalement dévoilé, à l'occasion d'une de ces fameuses "keynotes", ce qui n'était déjà plus un mystère pour personne : les nouvelles versions de leurs OS et applications maison.

Et Tim Cook et son équipe ont beau être rompus à l'exercice, il faut tout de même un minimum d'annonces un tant soit peu tape-à-l'oeil pour justifier l'emploi habituel de l'avalanche de superlatifs, les "amazing", "astonishing", "stunning" et autres "revolution" qui ponctuent la moindre minute du show. Qu'en était-il donc hier ?

Qualifier le contenu de cette conférence de vide abyssal ferait carrément insulte à l'activité pullulante des abysses. L'absence de nouveauté digne d'intérêt était tellement criarde que les démonstrateurs, trois fois plus nombreux qu'à l'accoutumée, se sont relayés à une fréquence frénétique, peinant à afficher plus de 2 minutes d'affilée une simulation d'enthousiasme. Et il fallait tenir deux heures. Comment ont-elles donc été meublées ?

Tout d'abord, en énumérant les systèmes d'exploitation de la marque, avant de passer en revue les modifications introduites dans leurs dernières versions. Il y a toujours iOS pour les trucs en "i", watchOS pour la montre, tvOS pour la télé, mais désormais pour les ordinateurs ce n'est plus "OS X" mais "macOS". Oh ! Un nouveau système donc ? Non non, c'est juste le nom qui change. Bon, ok.

Et on commence par la montre. Parent pauvre des produits Apple, la nouvelle version de l'OS dédié ressemble à une ultime tentative désespérée de faire enfin décoller les ventes par un cocktail d'optimisations diverses : augmentation de l'autonomie (il va peut-être devenir possible d'utiliser la montre une journée complète sans recharger), petites corrections ergonomiques dans l'utilisation des boutons, nouveaux cadrans (apparemment tout le monde attendait de pouvoir afficher Minnie ; seul Mickey était jusqu'alors disponible). Et une nouvelle killer feature (ironie) : l'application "Breathe", qui vous apprend comme son nom l'indique… à respirer ! Mais c'est incroyable, comment donc faisait-on avant ? :)

Ce sera ensuite au tour de tvOS, au sujet duquel il n'y a tellement rien à dire que le sujet sera expédié en quelques minutes. Pendant lesquelles on apercevra le relooking d'interface en plus sombre, une ouverture à Youtube (aveu implicite de la pauvreté des contenus proposés jusqu'ici ?), et une nouvelle fonction "Live Tune-In" qui permet de… regarder la télé en direct. Mais ? A quoi servait donc tvOS jusqu'ici alors ??

Passons à plus sérieux avec macOS, nom de code "Sierra". Le cloud étant toujours à la mode, Apple n'a pas voulu être en reste : désormais le système choisira tout seul dans la plupart des cas d'envoyer vos fichiers sur l'iCloud, quitte à les effacer du disque local histoire faire de la place, par exemple. Libriste ou pas, on appréciera la maîtrise sur ses données perso… A part ça, toujours plus d'interopérabilité avec les autres appareils de la marque (selon la stratégie habituelle de vous lier à LEUR écosystème), puis l'arrivée de Siri version desktop, ce qui n'était une surprise pour personne.

L'heure suivante sera intégralement dédiée à délayer les nouveautés d'iOS version 10 en une dizaine de laborieux points. Petits coups de peinture sur les interfaces, micro-modifications d'ergonomie, repompage des fonctions des applis google, spotify ou autre, tout est bon pour afficher des semblants d'innovation. Focus particulier sur "Home", nouvelle appli domotique : en retard dans le domaine, il fallait bien qu'Apple se penche un jour sur le contrôle de votre maison, en plus du reste de votre vie. Et au final, pour conclure cette litanie désolante de non-annonces, c'est la refonte de "iMessage" qui se taillera la part du lion de cette keynote. En effet, sûrement conscients du fiasco, Apple s'est rabattue sur la carte "entertainement" pour endormir son audience à grands renforts d'emoji et effets bling-bling intégrés à l'application de messagerie instantanée. Et d'inventer par la même occasion le concept d'appli dans l'appli, car on pourra installer des extensions dédiées, via un appstore dédié… hum… simplicité quand tu nous tiens !

Somme toute, tout ceci était largement prévisible. On peut rire sous cape en pensant à ceux qui attendaient une "révolution", mais au vu de l'actualité récente de la marque, on pouvait logiquement s'attendre à cette non-surprise. Au final, ce sont les fanboys qui ont dû être bien déçus… (il y en a quelques-uns sur linuxfr, soyez sympa consolez-les ;-))

  • # Siri

    Posté par . Évalué à 0.

    Je vois l'arrivée de Siri sur mon desktop comme une bonne nouvelle.

    Bien sûr ce n'est pas une grande surprise, d'abord parce que $krosoft le propose depuis près d'un an et qu'apple se devait de rattraper le retard.

    Mais avec ça, je vais pouvoir simplifier pas mal de tâches récurrentes sans me fatiguer.

    Par exemple pouvoir mettre en route la reine des neiges sans que je ne doive intervenir, me parait assez productif :-)

  • # Apple File System

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Je me permets de signaler aussi l'introduction du Filesystem révolutionnaire nommé "Apple File System" , avec support des snapshots, crypto, etc.

    https://www.mac4ever.com/actu/111375_apple-file-system-un-nouveau-systeme-de-fichiers-open-source-pour-2017

    Personnellement j'ai hâte de pouvoir l'essayer sur ma Debian.

  • # APFS

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Un truc que je trouve intéressant et surprenant c'est l'annonce du développement d'un nouveau système de fichiers qui va remplacer HFS+.
    On pouvait s'attendre à l'adoption de ZFS mais Apple a choisi de créer un nouveau FS from scratch. Je ne comprends pas trop ce choix quand on sait qu'il faut des années et des années de travail avant d'obtenir un FS mature et fiable. Surtout que les caractéristiques annoncées ne se démarquent pas vraiment de ZFS ou de Btrfs.

    Le lien :
    https://developer.apple.com/library/prerelease/content/documentation/FileManagement/Conceptual/APFS_Guide/Introduction/Introduction.html#//apple_ref/doc/uid/TP40016999

    Le pitch commercial :

    Apple File System is a new, modern file system for iOS, OS X, tvOS and watchOS. It is optimized for Flash/SSD storage and features strong encryption, copy-on-write metadata, space sharing, cloning for files and directories, snapshots, fast directory sizing, atomic safe-save primitives, and improved file system fundamentals.

    • [^] # Re: APFS

      Posté par . Évalué à 9.

      Remplacer HFS+ par n'importe quoi d'autre de sensible à la casse paraît être une bonne idée dans tous les cas.

      • [^] # Re: APFS

        Posté par . Évalué à 10.

        NFS+ est déjà sensible à la casse.

        Il suffit juste de le demander à l'install/formatage.

        En revanche, il y a des applis qui ne sont pas compatibles avec HFS+ case sentive.

        Donc avec APFS, il va se passer du temps avant que tout le monde ne soit d'accord.

    • [^] # Re: APFS

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Je ne comprends pas trop ce choix

      Il y avait des histoires de licences:
      http://arstechnica.com/apple/2009/10/apple-abandons-zfs-on-mac-os-x-project-over-licensing-issues/

      quand on sait qu'il faut des années et des années de travail avant d'obtenir un FS mature et fiable.

      Bah 7 ans apparemment.

    • [^] # Re: APFS

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Si je ne me trompe pas, Btrfs et (surtout ?) ZFS consomme beaucoup de mémoire. Vu que le but est de l'avoir dans les systèmes moins performants qu'un gros serveur comme les montres, ça vaut peut-être la peine. (Et puis, les implémentation sous GPL/CDDL, ce n'est pas trop du goût d'Apple).

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: APFS

        Posté par . Évalué à 4.

        Je crois que certains smartphone utilisent btrfs. Moi sur ma machine, je ne vois pas trop quel mémoire il utilise.

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: APFS

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Je ne dis pas que ça fonctionne pas mais qu'un FS développé avec ce cas d'utilisation en tête (en faisant des concessions sur les cas d'utilisations de datacenter) peut être plus adapté (après, il faudra voir une fois qu'il est développé).

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: APFS

            Posté par (page perso) . Évalué à -6.

            ZFS consomme beaucoup de mémoire.

            j'ai vu un slowlaris en 2013 avec 128 Go de RAM dont 70 Go occupés par le cache de ZFS… c'est un concept. Forcément le FS est un peu plus efficace si tout est en RAM…

            • [^] # Re: APFS

              Posté par (page perso) . Évalué à 10.

              À ce compte-là Linux fait pareil hein. C'est un marronnier un peu éculé, le "j'ai un problème sous Linux ma RAM est toujours pleine".

            • [^] # Re: APFS

              Posté par . Évalué à 8. Dernière modification le 16/06/16 à 08:17.

              C'est plutôt un signe que l'OS fait bien son travail en fait (et linux fait grosso merdo la même chose). Et pour info c'est paramètrable.

        • [^] # Re: APFS

          Posté par . Évalué à 5.

          Oui le Jolla utilise btrfs, mais il a quelques bugs liés à ça (mais ça vient peut-être du noyau assez vieux…). Je n'ai pas l'impression d'être à l'étroit niveau RAM à cause de ça par contre.

          • [^] # Re: APFS

            Posté par . Évalué à 9.

            BTRFS demande des manips a la mano au bout d'un moment (rebalancing ou un truc comme cela) sinon tu te retrouve avec une FS plein. Cela a change depuis et c'est fait automatiquement. Je suis tombe sur le probleme il y a quelques annees mais la ca foit faire 3 ans que je n'ai pas eu a faire de amnip a la mano.

            Par contre BTRF cela serait bien qu'une sorte de GUI apparaisse pour faire certaines operations (clonages par exemple) dans le but de democratiser son utilisation.

            • [^] # Re: APFS

              Posté par . Évalué à 3.

              Oui sur le jolla il faut faire le balancing à la main. Il est fait via un script à chaque mise à jour mais ça peut ne pas suffire.

              • [^] # Re: APFS

                Posté par . Évalué à 10.

                Mais c'est Top Qualité ça !

                Ça me rappelle les joies de la défragmentation sous Windows 95.

                BeOS le faisait il y a 15 ans !

                • [^] # Re: APFS

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Et l'optimisation mensuelle des SSD sous Windows 7 et suivant.

                  Dingue ça !

                  "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                  • [^] # Re: APFS

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                    Je sais pas si tu étais ironique, mais si non, c'est un peu intrinsèque à la techno SSD, la nécessité de le "nettoyer" de temps en temps avec la commande TRIM, hein, pas la faute de Windows.

                    • [^] # Re: APFS

                      Posté par . Évalué à 0.

                      Je sais.

                      "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

            • [^] # Re: APFS

              Posté par . Évalué à 1.

              Snapper existe pour ça

              • [^] # Re: APFS

                Posté par . Évalué à 2.

                Snapper sous arch j'ai pas l'impression qu'il y ait une GUI et en fait

                man snapper
                snapper - Command-line program for filesystem snapshot management

      • [^] # Re: APFS

        Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 15/06/16 à 01:04.

        Si je ne me trompe pas, Btrfs et (surtout ?) ZFS consomme beaucoup de mémoire

        C'est surtout la déduplication qui bouffe beaucoup de ram. Sans Elle, ZFS reste un consommacteur de ram assez correct. Sans compter que la gestion de la mémoire utilisée par ZFS est aussi ± réglable.

        Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

    • [^] # Re: APFS

      Posté par . Évalué à 3.

      On pouvait s'attendre à l'adoption de ZFS mais Apple a choisi de créer un nouveau FS from scratch. Je ne comprends pas trop ce choix quand on sait qu'il faut des années et des années de travail avant d'obtenir un FS mature et fiable. Surtout que les caractéristiques annoncées ne se démarquent pas vraiment de ZFS ou de Btrfs.

      Qui te dis que ça ne fait pas des années qu'ils le développent ? Vue l'age de HFS/HFS+ ça ne serait pas si étonnant que ça.

      • [^] # Re: APFS

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Qui te dis que ça ne fait pas des années qu'ils le développent ?

        Ben il faut aussi lâcher ton FS dans la nature pour qu'il passe l'épreuve du feu et soit considéré comme suffisamment stable pour lui confier de précieuses données utilisateur.
        Là, même si ça fait des années qu'ils bossent dessus, leur code est resté sur leurs machines de devs et n'a jamais été confronté au monde réel.
        Regarde par exemple Btrfs qui peine à atteindre l'étape de la maturité alors qu'il est déployé par défaut sur OpenSuse, qu'il est utilisé en Prod par Facebook, etc etc.

        Maintenant, comme Apple contrôle le matériel de ses produits, c'est sans doute bien plus facile d'obtenir un FS fiable que lorsque tu dois supporter toutes les archis et les matériels existants sous le soleil.

        • [^] # Re: APFS

          Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 14/06/16 à 16:38.

          Ben il faut aussi lâcher ton FS dans la nature pour qu'il passe l'épreuve du feu et soit considéré comme suffisamment stable pour lui confier de précieuses données utilisateur.

          Euh…quand SUN a sorti Solaris 10 équipé de ZFS, celui-ci n'avait pas été distribué avant et les données des entreprises qui l'utilisaient étaient tout aussi précieuses. Et franchement il y'a eu très peu de problèmes.

          Faire des tests qualité c'est un métier et c'est très différent de balancer des binaires au monde entier. Ce que tu décris c'est plutôt la méthode du développeur de jeux vidéos ou de la startup qui prends son client pour un beta tester.

          Donc non, argument à la noix je dirais.

          • [^] # Re: APFS

            Posté par . Évalué à 5.

            Euh…quand SUN a sorti Solaris 10 équipé de ZFS, celui-ci n'avait pas été distribué avant et les données des entreprises qui l'utilisaient étaient tout aussi précieuses. Et franchement il y'a eu très peu de problèmes.

            Ouai mais non.

            • il n'y avait pas d'obligation à passer sur ZFS
            • c'est un contexte où la prise en compte de cette problématique est plutôt propre (les entreprises qui utilisait Solaris savent généralement ce qu'est un backup et font leurs propres tests avant utilisation réel)

            Contrairement à ce qu'on crois, il est largement plus important d'être confiant en vers le FS de ta montre connectée qu'en celle de ton serveur redondé et backupé (d'ailleurs c'est sans doute pour ça que c'est pour le moment que sur macOS).

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: APFS

              Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 14/06/16 à 16:54.

              Ouais euh pour avoir travaillé dans le monde banquaire et boursier ça n'amuse personne de devoir subir des crash avec potentiellement des pertes de données. Pendant que tu fais ton restore les pertes financières se calculent vite en millions.

              Donc non SUN ne l'avait sorti que lorsqu'il était suffisamment mature et c'est possible d'arriver à cette situation sans devoir passer par une release dans le grand publique.

              • [^] # Re: APFS

                Posté par . Évalué à 4.

                et c'est possible d'arriver à cette situation sans devoir passer par une release dans le grand publique.

                Oui c'est possible, mais quand ton FS est un FS sur lequel tu as ajouté un wrapper pour le transformer en vrai/faux FS 32 bits, et que sur le tout tu as ajouté un autre wrapper pour faire une conversion big endian - little endian - Ca devient très dur de faire un processus migratoire + batterie de test qui couvre parfaitement 18 ans de bricolage à la petite semaine.

    • [^] # Re: APFS

      Posté par (page perso) . Évalué à -4.

      On pouvait s'attendre à l'adoption de ZFS

      Pour ça, il aurait fallu une licence correcte.
      Quand on voit déjà les menaces de procès que se prend Canonical pour "oser" faire du libre avec du libre, ça ne donne pas du tout envie d'aller fouiller dans cet endroit.

      Surtout que les caractéristiques annoncées ne se démarquent pas vraiment de ZFS ou de Btrfs.

      C'est utilisable par Apple comme ils le souhaitent sans se prendre la tête avec les gens qui ne voudront pas x ou y avec leur code, et ça, ça vaut toutes les autres caractéristiques de ZFS ou btrfs.

      C'est juste qu'à ma connaissance, il n'y a pas de FS utilisable (rappel : le code n'est "que" 50% d'un produit, le reste est la licence) ayant ces caractéristiques techniques (par contre, "nous", on n'y gagnera rien, car tant qu'à faire Apple va garder ça pour lui, ce sera la "punition" pour le choix pas terrible de licence des autres projets, et donc "nous" n'auront toujours pas de FS commun à plusieurs OS utilisés dans le monde avec son lot de développeurs en plus, tant pis… une prochaine fois peut-être).

      • [^] # Re: APFS

        Posté par . Évalué à 9.

        On pouvait s'attendre à l'adoption de ZFS

        Pour ça, il aurait fallu une licence correcte.
        Quand on voit déjà les menaces de procès que se prend Canonical pour "oser" faire du libre avec du libre, ça ne donne pas du tout envie d'aller fouiller dans cet endroit.

        Pour une fois je te trouve pas du tout objectif avec une remarque comme ça. Toi qui répète sur linuxfr qu'une licence libre ne donne que les droits qui sont écrits dans la licence et pas un de plus et la tu fait l'amalgame grossier entre deux licences libres clairement différentes dont l'une a sciemment été écrite pour ne pas être compatible avec l'autre.
        Normale que Canonical se prenne des baffes pour ça.

        • [^] # Re: APFS

          Posté par . Évalué à 0.

          Tu parles de la GPL qui a été sciemment écrite pour ne pas être compatible avec les BSD/MIT-like ?

          • [^] # Re: APFS

            Posté par . Évalué à 6.

            Non, il parle de la CDDL de ZFS qui est incompatible avec la GPL de Linux.

            • [^] # Re: APFS

              Posté par . Évalué à 4.

              man ironie.

              La réalité c'est qu'on reproche quand même à Sun d'avoir fait à la GPL ce que Stallman a fait au monde BSD/MIT. Alors qu'au final c'est pas pire d'un côté comme de l'autre.

              • [^] # Re: APFS

                Posté par . Évalué à 6.

                Non, les licences BSD (du moins, pas celle à 4 clauses) et MIT sont compatibles GPL, alors que la CDDL et la GPL sont mutuellement incompatibles.

                • [^] # Re: APFS

                  Posté par . Évalué à -1.

                  Ouais mais le contraire n'est pas possible et c'est lié à la GPL, pas la BSD. C'est je prends du code volontiers mais je ne le partage pas.

                  • [^] # Re: APFS

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Je pense que tu fais une erreur d'interpretation. La BSD c'est "je donne mon code vous en faite a peu pres ce que vous voulez meme du commercial ferme sans partager les sources", la GPL c'est "Je donne mon code vous pouvez l'utiliser mais si vous l'utiliser vous devais vous aussi partager votre code, vous avez le droit de vendre le logiciel mais tous client peut demander le source code".

                    En gros il y en a un qui donne sans condition d'autre que garder les auteurs et l'autre qui dit "je suis gentil et je vous force a etre gentil aussi par partager". Je soupconne que la GPL est ne parceque certains developeurs en ont eu marre de se faire prendre leur code par des entreprises qui faisaient des sous avec et ne partager pas le code mais c'est mon interpretation de cynique.

                    • [^] # Re: APFS

                      Posté par (page perso) . Évalué à -10.

                      la GPL c'est "Je donne mon code vous pouvez l'utiliser mais si vous l'utiliser vous devais vous aussi partager votre code, vous avez le droit de vendre le logiciel mais tous client peut demander le source code".

                      Toujours aussi beaux les fantasmes ou comment on peut essayer de rendre un trucs pas terrible en sexy comme on peut…
                      Désolé, mais si ce que tu dis était vrai, la GPL serait bien moins critiquée.
                      La GPL, c'est "Je donne mon code vous pouvez l'utiliser mais si vous l'utilisez vous devez aussi faire du compatible GPL, genre un module CDDL complètement à côté c'est libre pas fait du tout sur base de mon code mais crève, en fait votre code indépendant doit aussi être compatible GPL oui je ne met pas de limite qu'à mon code mais à votre code indépendant aussi, sinon cassez vous".

                      Ha oui, tout de suite c'est moins sexy, mais bon, je n'y peux rien c'est la simple réalité.

                      Je soupconne que la GPL est ne parceque certains developeurs en ont eu marre de se faire prendre leur code par des entreprises qui faisaient des sous avec et ne partager pas le code mais c'est mon interpretation de cynique.

                      Toute la question est de savoir pourquoi ils en ont eu marre de ça (et si ce n'est pas juste une frustration à ne pas savoir faire un certain travail et donc en vouloir à d'autres de son incompétence).

                      Ou tout simplement espérer vendre une version non libre, la GPL ne servant que de support publicitaire.

                      bon, je devrais pouvoir toucher le -10 assez rapidement.

                      • [^] # Re: APFS

                        Posté par . Évalué à 6.

                        La GPL n'impose absolument pas à ses utilisateurs de faire du libre s'ils font des compléments, les seules obligations sont au niveau de la distribution du logiciel (qui doit être faite sous licence GPL), mais chez toi tu fais ce que tu veux.

                        Membre de l'april, et vous ? http://www.april.org/adherer

                      • [^] # Re: APFS

                        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                        La GPL, c'est "Je donne mon code vous pouvez l'utiliser mais si vous l'utilisez vous devez aussi faire du compatible GPL, genre un module CDDL complètement à côté c'est libre pas fait du tout sur base de mon code mais crève, en fait votre code indépendant doit aussi être compatible GPL oui je ne met pas de limite qu'à mon code mais à votre code indépendant aussi, sinon cassez vous".

                        C'est une reformulation Zenitram ;-)

                        La GPL c'est je vous interdit — si vous utilisez mon code — de donner moins de droits aux utilisateurs du logiciel que vous distribuez que ce que je vous ai donné, à savoir pouvoir lire, modifier et recompiler, redistribuer. La GPL protège l'utilisateur final (j'imagine que tu as déjà lu l'historique sur l'imprimante Laser et les correctifs de Stallman). C'est un état d'esprit qu'on a ou pas. Et en effet, si ça ne plaît pas allez voir ailleurs ou réécrivez.

                        Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

                      • [^] # Re: APFS

                        Posté par . Évalué à 10.

                        Tu es à -12 à l'heure ou j'écris ce commentaire.

                        Pas par ce que ton propos "dérange", mais parcequ'il est à la fois inintelligible (des bouts de phrases même pas en français syntaxiquement correct) et très peu pertinent (puisqu'il passe à coté du paradoxe de la liberté du copyleft).

                        Alors ça sert à rien de jouer les victimes pleurnicheuses à l'avance.

                        BeOS le faisait il y a 15 ans !

              • [^] # Re: APFS

                Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                La différence est sans doute que Stallman l'a fait pour une raison politique en vue de préserver le code de qu'il voyait comme un péril, la ou Sun l'a fait juste pour faire chier ses concurrents et se garder un avantage commercial.

                Bien sur, c'est pareil si tu trouves qu'on peut mettre au même niveau un acte commercial visant à défavoriser la concurrence et un acte visant à soutenir une idéologie. Mais c'est croire que les logiciels libre sont en concurrence entre eux, et que faire du pognon est une idéologie équivalente à faire progresser la science et les libertés des gens.

                • [^] # Re: APFS

                  Posté par . Évalué à -2.

                  la ou Sun l'a fait juste pour faire chier ses concurrents et se garder un avantage commercial.

                  Source ?

                • [^] # Re: APFS

                  Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 16/06/16 à 08:20.

                  ça montre surtout que tu ne regardes pas plus loin que le bout de ton nez et que tu n'as jamais pris le temps d'étudier les licences libres. Qu'ils le veuillent ou non Sun n'aurait pas pu utiliser la gplv2 à l'époque.

                  • [^] # Re: APFS

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Et qu'est ce qui empechait d'utiliser une licence BSD?

                    • [^] # Re: APFS

                      Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 16/06/16 à 10:35.

                      Entre autre la question de permettre à des contributeurs/forks tiers de continuer à utiliser les brevets couvrant les codes concernés sans risque (à la manière de la gplv3 qui n'existait pas alors).

                      • [^] # Re: APFS

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Quels sont les risques lies aux brevets et la BSD? GPL v3 je comprend a peu pres mais pour la BSD je ne vois pas.

                        • [^] # Re: APFS

                          Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 16/06/16 à 11:48.

                          La BSD n'octroie pas de fait de licence d'utiliser tel ou tel brevet utilisé par le code.

                          Imagine developpeur X.Il a obtenu une licence pour utiliser un brevet de la société Y. Il publie son code sous licence BSD.

                          Developpeur Z reprend ce code, utilisant de fait ce brevet. La licence d'utilisation n'ayant pas été transferrée de fait, il est foutu si la boite Y décide du jour au lendemain de lui chercher des noises.

                          La CDDL a une clause qui authorise l'utilisation de ce brevet si tu obtiens du code CDDL couvert par celui-ci. En gros SUN avait un portefeuille de brevets, même si le #grandmechantoracle ou toute autre boite obtenaient ce portefeuille de brevet un jour, ils ne pourrait rien contre les gens qui réutilisent du code CDDL issu de opensolaris.

                          • [^] # Re: APFS

                            Posté par . Évalué à 3.

                            Et c'est cette clause qui rend la CDDL incompatible avec la GPL v2?

                            PS: merci de l'explication

                            • [^] # Re: APFS

                              Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 16/06/16 à 12:47.

                              non pas spécialement je crois.

                              D'après la Software Freedom Conservancy c'est lié à 2 choses :

                              La GPLv2 impose que l'ensemble du projet reste sous gplv2 :

                              §2 You must cause any work that you distribute … that in whole or in part contains or is derived from the Program or any part thereof, to be licensed as a whole … under the terms of this License.…

                              La CDDL elle empêche qu'une autre license altèrerait ou restreindrait plus les droit d'origines fournits par cette licence :

                              [§] 3.4 … You may not offer or impose any terms on any Covered Software in Source Code form that alters or restricts the applicable version of this License
                              

                              D'ailleurs il n'est pas clair qu'elles soient réellement incompatibles car c'est surtout sur la notion vague de travail combiné que ça se joue dans le cas d'un driver/module. C'est la position de GNU mais ça n'a jamais été testé devant une court et apparemment certains comme Cannonical disent qu'elles sont compatibles car les deux sont copyleft et qu'un module n'est pas réellement un programme dérivé.

                              De mémoire ce qui embête Stallmann & co c'est que :
                              -dans la licences CDDL ils utilisent le terme tiroir "propriété intellectuelle" au lieu de copyright, brevet ou marque déposée suivant le cas.
                              - ils n'aiment pas le fait que la CDDL s'applique aux fichiers mais n'impose pas que du coup tout le projet tombe sous la même licence. En effet la CDDL est partie aussi du besoin de SUN de pouvoir mixer du code libre sous licence copyleft avec du code propriétaire qu'ils ont acheté par le passé. Avec la GPL pas possible de faire ça.

                              J'ajouterai qu'il y'a pléthores de licences libres jugées incompatibles avec la GPLv2, de la apache licence à la licence zimbra en passant par la licence mozilla, les licences de xinetd, openssl, eclipse et que sais-je et que :
                              - on n'en fait pas tout un fromage.
                              - l'incompatibilité tiens souvent plus de la gplv2 qui fait sa nazie plutôt que de l'autre licence.

                              Bref on a beaucoup reproché à SUN cette licence CDDL par une forme de jalousie et parce que ça emmerdait certains linuxiens de ne pas pouvoir utiliser des trucs très sexy comme ZFS ou DTrace mais au final comme dans beaucoup de cas de d'incompatibilités de licences les 2 parties ont juste cherché à utiliser une licence dont les clauses convenaient le mieux à leur cas particulier.

                              • [^] # Re: APFS

                                Posté par . Évalué à 2.

                                Albert demandait (à propos du problème d'utilisation de code libre sujet à brevets):

                                Et c'est cette clause qui rend la CDDL incompatible avec la GPL v2?

                                PsychoFox répondait:

                                non pas spécialement je crois.

                                Je suis d'accord avec l'histoire que Sun ne voulait/pouvait pas utiliser GPL v2 à l'époque pour les raisons que tu décris. Mais ils auraient parfaitement pu utiliser une license Apache v2 ou BSD, avec une clause additionnelle concernant les brevets (un peu comme les runtime exceptions pour certains codes GPL pour mettre de les lier à d'autres softs). Pas besoin de créer une nouvelle licence directement incompatible avec la GPL mais pas avec BSD…

                                Pour la licence Apache: v1 et v1.1 sont incompatibles avec GPL v3, mais Apache v2 est compatible (au moins dans le sens Apache v2 → GPL v3).

                                J'ajouterai qu'il y'a pléthores de licences libres jugées incompatibles avec la GPLv2, de la apache licence à la licence zimbra en passant par la licence mozilla, les licences de xinetd, openssl, eclipse et que sais-je et que :
                                * on n'en fait pas tout un fromage.
                                * l'incompatibilité tiens souvent plus de la gplv2 qui fait sa nazie plutôt que de l'autre licence.

                                Je pense que la différence ici est que ZFS est clairement un outil qui bénéficie à tout le système, et à l'époque de sa publication, c'était une révolution en terme de résilience, tolérance aux pannes, etc., comparé à ext3 (ou parfois XFS) qui était le plus souvent utilisé sous Linux.

                                Je pense qu'il est naïf de croire que Sun n'a pas rédigé la CDDL comme une façon de dire à ses clients « oui bien sûr, nous faisons du logiciel libre. Mmmh ? Ah non, ça n'est pas compatible Linux, vous devrez utiliser [Open]Solaris. » Un peu comme IBM qui fait du Linux sur certains serveurs bas de gamme (voire milieu de gamme). Cependant, lorsqu'un client dit à IBM qu'il voudrait un truc qui a plus de puissance, etc., il se verra dire par le commercial IBM que « On a de plus gros serveurs, mais il faudra laisser votre OS jouet derrière et prendre un vrai OS pour homme, qui a des poils, viril, et tout ». :)

                                • [^] # Re: APFS

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                  un vrai OS pour homme, qui a des poils

                                  C'est pas terrible pour les ventilos.

                                • [^] # Re: APFS

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                  l se verra dire par le commercial IBM que « On a de plus gros serveurs, mais il faudra laisser votre OS jouet derrière et prendre un vrai OS pour homme, qui a des poils, viril, et tout

                                  Qu'est-ce qu'IBM a de plus gros que leur mainframe sur lequel tourne Linux ?

                                  « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                  • [^] # Re: APFS

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                    Tout de suite, les propos insultants, c'est triste.

                    (et pour répondre à la personne qui demande mes sources, c'est des discussions avec des anciens de Sun au boulot, ce qui revient à me dire "me croire sur parole", car ça serait interdit par mon contrat de travail que de publier les mails)

                    Tu opposes 2 licences, mais rien n'aurais empêché Sun/Oracle de basculer les choses sous GPL v3 à la sortie, Ou de rendre les licences compatibles en changeant la dite licence. Ou de mettre plusieurs licences. Si QT arrive à avoir du code qui peut être libre et non-libre à la fois, j'ai aucun doute qu'une boite avec des avocats comme Oracle puisse avoir une solution si c'était vraiment le but.

                    Et même eux ont déjà changé la licence d'un code pour le rendre compatible GPL v2, c'est déjà ce qui est arrivé avec Sun RPC:
                    https://lwn.net/Articles/319648/
                    http://spot.livejournal.com/315383.html?nojs=1

                    Donc bon, non, je pense que j'ai vu plus loin que le bout de mon nez. Tu es libre de ne pas le croire et te dire que je suis jaloux de zfs, mais si je voulais vraiment zfs, je prendrais un freebsd, ç'est un système libre au même titre que Linux, donc je vois pas vraiment en quoi ça me poserais des soucis.

      • [^] # Re: APFS

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        par contre, "nous", on n'y gagnera rien

        Quand tu écris "C'est juste qu'à ma connaissance, il n'y a pas de FS utilisable" il faut immédiatement préciser qu'il n'y a pas de FS utilisable par Apple.
        Pour les linuxiens, nous on s'en fout puisque justement on a déjà Btrfs.

      • [^] # Re: APFS

        Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 14/06/16 à 16:27.

        On pouvait s'attendre à l'adoption de ZFS

        Pour ça, il aurait fallu une licence correcte.

        Je ne crois pas que la licence leur posait tant de problème puisque la CDDL est justement faite pour pouvoir être mixée facilement avec du proprio. C'est la mélanger avec du libre qui est plus compliqué.

        Je pense que l'intérêt était plutôt technique. ZFS est super mais il n'est pas exempt de défaut et surtout, ZFS c'est plus qu'un système de fichier puisque c'est aussi un volume manager.

        Un autre aspect gênant est qu'il coexiste actuellement du openzfs et du zfs qui n'évoluent plus vraiment de façon synchrone ce qui pourrait être compliqué à gérer en terme de support, et d'image de marque (quand ça plante parce que l'utilisateur tente d'utiliser un zpool non compatible).

        Du reste il existe déjà un port libre de openzfs pour (Mac) OS (X).

      • [^] # Re: APFS

        Posté par . Évalué à 4.

        rappel : le code n'est "que" 50% d'un produit, le reste est la licence

        Je suis pas d'accord. Pour un FS tu as plutôt 70% de maturité. Le code, la licence c'est bien mais non il faut de la maturité avant tout. Avoir confiance en son FS c'est primordial.

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: APFS

          Posté par . Évalué à 3.

          Perso j'ai perdu des donnees avec des FS super "mature" comme xfs, ext2, ntfs ou fat mais cela ne m'est pas encore arriver (je croise les doigts) avec des systemes un peu moins mature comme ext > 2 et btrfs. Bon je vais avouer qu'il semble que xfs se comporte mieux aujourd'hui (pas eu de perte de donnees signale lors d'un crash systeme enfin pas vraiment systeme plutot un gros probleme electrique :) ).

          • [^] # Re: APFS

            Posté par . Évalué à 5.

            J'entendais fiable et pas âgé. Sinon oui les premiers fs sont très mauvais

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

    • [^] # Re: APFS

      Posté par . Évalué à 7.

      On parle d'une boite qui design ses propres cpu pour garder son indépendance technologique, avec une roadmap ultra secrète à plusieurs années, où des choix étonnants l'année n deviennent beaucoup plus clair n+m années plus tard.
      On peut aussi ajouter qu'ils ont une armées d'ingénieur systèmes, et pas les pires qui soient, et ce depuis 30 ans. On va dire qu'ils savent faire ce genre de choses.

      C'est l'inverse qui aurait été étonnant.

      Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

      • [^] # Re: APFS

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Ils ont aussi beaucoup de bouts de FreeBSD dans MacOS X donc le choix de ZFS n'aurait pas été surprenant.

        • [^] # Re: APFS

          Posté par . Évalué à 3.

          Ils ont des bouts d'user land bsd, mais leur kernel a pas grand chose d'un bsd (noyau mach). J'imagine que ce genre de driver vit dans le kernel, donc la comparaison est pas forcement tres pertinente.

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

          • [^] # Re: APFS

            Posté par . Évalué à 2.

            en plus, il y a davantage de code de NetBSD que de FreeBSD.

  • # La faute aux putaclicks.

    Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 14/06/16 à 13:33.

    Je ne suis pas un Apple fanboy, je n'ai même pas de iDevice ou autres MacDevice.

    D'ailleurs le phénomène va au-delà des rumeurs sur le prochain délivrable Apple, Elon Musk(sic!) Samsung, Microsoft etc…
    Il n'y a plus moyen de développer un seul truc sans que t'as pas l'autre journaleux, absorbé par un gros groupe poubelle multimilliardaire qui fait de tout et le café, pour pondre un article, pardon! Une brêve de 3 lignes avec la rumeur qu'un tel fait tel truc…
    Et ce sont les même qui se plaignent après de la non-nouvelle lors du jour-j. Bon sang, ils vont même jusqu'à scruté le dépot de brevets pour d'hypothétique nouveautés à venir! Le plus pitoyable, c'est le relais immédiat que se font les sites concurrents, TheVerge, Engadget, Clubic et consorts.

    À défaut d'avoir de contenu et tant que cette bulle système de pubs perdure, l'internet continuera sa descente aux égoûts.

    Après, pour un site orienté "technologie", il reste ArsTechnica mais çe ne joue évidemment pas dans la même cour putassière, fort heureusement.

    • [^] # Re: La faute aux putaclicks.

      Posté par . Évalué à 3.

      Le reproche qui est fait ce n'est pas que l'on a rien découvert, mais qu'il n'y a rien de nouveau. Il y a eu d'autres conférence avec peut être encore plus de fuite, mais plus de nouveautés.

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: La faute aux putaclicks.

        Posté par . Évalué à 0.

        Eh bien nous y sommes ; après avoir, des mois durant, alimenté les médias de rumeurs, de buzz, et autres vrais-faux-leaks en tous genre, Apple a finalement dévoilé, à l'occasion d'une de ces fameuses "keynotes", ce qui n'était déjà plus un mystère pour personne : les nouvelles versions de leurs OS et applications maison.

        C'est juste en introduction du journal.

        • [^] # Re: La faute aux putaclicks.

          Posté par . Évalué à 4.

          Oui c'est plus ou moins dans ce style que sont écris tous les journaux LinuxFr sur les keynotes Apple. Il faut lire la suite pour voir qu'il n'y a rien de marquant. Un nouveau nom pour OS X, des petites mises à jour à droite à gauche, cortana^W GoogleNow^WSiri sur bureau,… Rien de bien disruptif (comme l'était retina par exemple). Ce n'est pas forcément un mal, ça peut être le signe que ce monde se stabilise et qu'il est moins dans la mode.

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Commentaire supprimé

            Posté par . Évalué à -10.

            Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

            • [^] # Re: La faute aux putaclicks.

              Posté par . Évalué à 1.

              Pour info les moniteurs affichaient deja du 2048*1536 dans les annees 2000…

              Rien de pire que l'anti-applefanboyisme. :/

              Tu pouvais te payer l'écran, la carte graphique et le proco qui allait avec en 2000?
              J'avais pas et je n'ai toujours pas 20 000€ à mettre dans du matos informatique.

              • [^] # Commentaire supprimé

                Posté par . Évalué à -10.

                Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                • [^] # Re: La faute aux putaclicks.

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Oui. Un 'vulgaire' cathodique iyama, sur un p2 233 et un ati rage qqchose etait suffisant….

                  Ah ouais, d'un côté on parle d'un HiDPI et toi maintenant tu prends l'exemple d'un vulgaire cathodique qui doit en 17" ou 20" pousser à max 1280x1024 à 60 voire 80hz (400-500€), si on reste dans le vulgaire, n'est-ce pas.

                  Tu aurais parlé de carte Matrox pour soutenir les 2048x1536 32bit, j'aurais dit peut-être mais pas à moins de 1000€ la carte en 2000!
                  Ton Ati Rage Pro n'était capable "que" de 1920x1440 en 16bit.

                  Je sais pas pourquoi je prend la peine de te parler, à -9 par défaut, ça situe le gars de manière assez évidente.

  • # Quel est le rapport avec Linux et les LL ?

    Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 14/06/16 à 14:15.

    Apple, on s'en fiche, même si leur show a été un bide. Et je ne vois pas pourquoi je consolerais les fanboys déçus : s'ils veulent être consolés, ils se débrouillent autrement.

    (Manquerait plus qu'un journal sur l'euro tiens).

  • # Journal utile ?

    Posté par . Évalué à 4.

    Du coup vu que tu dit que c'était si vide que ça pourquoi avoir fait un journal aussi détaillé ?
    Juste mettre une ligne sur le fait qu'il n'y avait rien mis a part un nouveau FS ça aurait été suffisant non ? Détaillé ce dernier point aurait eu plus de succès d’ailleurs.

  • # Désinformation ?

    Posté par . Évalué à -3.

    Je comprends pourquoi certains lecteurs de LinuxFR n'apprécient pas Apple, par contre quand on veut critiquer quelque chose efficacement, il faudrait s'assurer de la pertinence de ce qu'on avance :

    • Concernant tvOS, pourquoi ne pas parler du SSO, qui permet d'améliorer le processus de connection aux différents abonnements contractés ? C'est un vrai plus, du genre de ceux que les utilisateurs de produits Apple apprécient au quotidien. Je n'ai personnellement aucun abonnement de chaînes câblés et l'AppleTV ne m'intéresse que pour la diffusion de musique sur ma chaîne, mais nul doute que ça plaira à beaucoup.

    • "désormais le système choisira tout seul dans la plupart des cas d'envoyer vos fichiers sur l'iCloud, quitte à les effacer du disque local histoire faire de la place, par exemple." Faux : c'est une option que l'utilisateur activera ou non, comme expliqué pendant la conférence. Et pour pouvoir l'activer et en tirer partie il faudrait déjà avoir souscrit à un espace de stockage iCloud conséquent pour arriver aux 120 Go libéré de la démo ;)

    Pour le reste, on n'est pas vendredi et c'est bien essayé mais j'ai apprécié beaucoup d'annonces lors de cette conférence, j'ai migré sur OS X (oups, macOS !) depuis 2012 après 10 ans de Debian et Ubuntu, et clairement j'apprécie le fait de ne plus passer des heures à maintenir mon système ou à chercher des programmes pas trop moches compatibles avec mon OS.
    C'est un choix totalement personnel et pas à la porté de tous vu le prix d'entrée du matériel Apple, je comprends totalement pourquoi on peut être amer vis à vis d'Apple.

    Et même si mon GNU/Linux ne me contente qu'en environnement bureautique light pour mes proches, ou en serveur, je ne vois pas l'utilité d'aller cracher sur ce qui se fait de mal sur la concurrence. Je sais même apprécier des bonnes fonctionnalités de Windows quand il y en a.

    On reste sur le même problème de fond, depuis que j'ai découvert la communauté du libre, je m'aperçois que la perception qu'en ont les gens est entachée par une poignée d'individus qui n'ont pas assez d'ouverture d'esprit pour critiquer honnêtement à la fois la concurrence ET leur propre choix logiciels. J'ai utilisé pendant suffisamment de temps pour me faire une expérience valable (selon mes propres critères) les trois principaux OS desktop, et aucun ne me convient à 100%. Celui qui m'offre le meilleur compromis est actuellement OS X, et nul doute que chacun aura une réponse différente à cette problématique précise ;)

    • [^] # Re: Désinformation ?

      Posté par . Évalué à -5.

      personnellement je n'ai rien contre tes choix et tes raisons (j'envisage de le faire également), mais pitié, allez parler de ça ailleurs.

      • [^] # Re: Désinformation ?

        Posté par . Évalué à 9. Dernière modification le 14/06/16 à 16:00.

        Cela n'est pas interdit dans les journaux de ne pas parler de logiciel libre :

        Les thèmes principaux de LinuxFr.org sont Linux et les logiciels libres. D'autres thèmes peuvent être abordés. Les thèmes hors-sujet sont à renvoyer vers les journaux, voire aux calendes grecques.

        Si tu veux pas lire, ferme l'onglet. Personne ne t'y force.

        "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

      • [^] # Re: Désinformation ?

        Posté par . Évalué à 5.

        Tu sais que macOS utilise launchd comme init, et pas un init genre SysV?

        Depending on the time of day, the French go either way.

        • [^] # Re: Désinformation ?

          Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 14/06/16 à 22:03.

          euh .. J'aime pas systemd parce que ce n'est pas que un système d' init, mais une espèce de pieuvre qui s'étend partout.

          Puis à la limite tant qu'à faire, autant avoir l'original plutôt qu'une pâle copie

          • [^] # Re: Désinformation ?

            Posté par . Évalué à 4.

            Si tu viens à franchir le pas, n’hésite pas à écrire un journal pour raconter tes aventures, si tu as l’énergie pour. C’est toujours intéressant je trouve.

            Depending on the time of day, the French go either way.

          • [^] # Re: Désinformation ?

            Posté par . Évalué à 1.

            euh .. J'aime pas systemd parce que ce n'est pas que un système d' init

            En même temps, c'est ce qui le rend bien plus utile et pratique à utiliser qu'un outil trop focalisé sur un seul aspect du problème comme SysV.

            Et puis, avoir un tout cohérent, composé d'outils distincts, c'est tout à fait la logique UNIX.

            "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

            • [^] # Re: Désinformation ?

              Posté par . Évalué à 3.

              Puis c'est pratique ca permet de compenser les logiciels codes avec les pieds qui ne tuent pas leur process comme il faut. Donc avoir access a la bombe nucleaire et l'utiliser par defaut c'est top moumoutte.

              Je me suis amuse a regarde sous arch la difference entre KDE et Gnome dans les process qui ne sont pas tue apres un logout. C'est … amusant/effrayant. Sous KDE en dehors de pulseaudio (donc pas KDE) je n'ai plus de process sous mon utilisateur. Sous Gnome, j'ai forcement PA mais aussi tout le merdier gvfs/tracker/zeitgeist… qui continue a tourner…

            • [^] # Re: Désinformation ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 8.

              avoir un tout cohérent, composé d'outils processus distincts

              Bien que systemd soit découpé en processus (plus ou moins) indépendants, le fait que pour se développer il ait dû engloutir nombre de la glue entre le noyau et l’espace utilisateur (udev notamment) ou des bibliothèques (DBUS) illustre que le découpage en processus n’est pas une décomposition en différents outils. D’ailleurs, les outils visant séparer une sous-partie finissent par nécessiter un travail bien plus important que de sortir un fragment du projet systemd (on pense ici à uselessd avec l’init par exemple) et pour survivre doivent devenir des projets à part entière.

              En fait, systemd apporte de la cohérence à l’univers Linux et harmonise les distributions, mais c’est autant par son mode de développement qui rend les alternatives difficiles que par ses qualités intrinsèques (que je ne conteste pas pour autant). Cette approche tout-en-un va plus vite et systemd avance à toute vitesse, mais la résilience de l’écosystème dans son ensemble est amoindrie, et en ce sens, systemd n’est pas plus Unix que le vieux sysV.

    • [^] # Re: Désinformation ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      "[…] la perception qu'en ont les gens est entachée par une poignée d'individus qui n'ont pas assez d'ouverture d'esprit pour critiquer honnêtement à la fois la concurrence ET leur propre choix logiciels."

      On trouve exactement les mêmes sur les autres plateformes. Des Windowsiens qui crachent sur Linux au mépris des faits j'en connais (et beaucoup), des gens sous Mac qui pensent que tout le reste n'est que de la daube, j'en connais là aussi. La différence, à mon sens, c'est cette identification par "communauté du libre" qui fait croire que les actes d'un sont le fait du groupe (pas nécessairement chez toi qui connais cet écosystème, mais chez pas mal de gens en dehors).

      Il y a moment où il faut se rendre compte que le gros ennemi, comme souvent, c'est la généralisation. Mais peut-être est-ce là le côté double-tranchant de cultiver la notion communauté, là où se trouve en fait une très grande diversité ?

      • [^] # Re: Désinformation ?

        Posté par . Évalué à 2.

        On est d'accord, ce comportement est bassement humain en général et se retrouve dans toutes les thématiques. Et systématiquement ça décrédibilise la communauté auquel l'auteur de ce genre de propos appartient. Là en l'occurence je fais du ciblé parce que je trouve dommage d'écrire des critiques si peu argumentées, ou contenant carrément de la désinformation.

        Si quelqu'un écrivait un résumé aussi trollesque sur la nouvelle version de telle ou telle distrib, on aurait une levée de boucliers. Je trouve juste normal et pertinent de donner un avis plus impartial ;)

        Des bonnes idées il y en a partout, et ignorer la concurrence à ce point c'est se voiler la face. Je doute que mon commentaire pousse l'auteur du journal à se remettre en question, mais ça servira probablement à certains lecteurs qui aiment consulter différents points de vue pour se forger leur propre opinion.

        • [^] # Re: Désinformation ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Là en l'occurence je fais du ciblé parce que je trouve dommage d'écrire des critiques si peu argumentées, ou contenant carrément de la désinformation.

          Ca s'appelle journalisme y parait.

        • [^] # Re: Désinformation ?

          Posté par . Évalué à 2.

          J'approuve. Maintenant c'est aussi le jeu de ces grands meetings : les gens qui s'y rendent attendent de voir "le-truc-qui-va-tout-déchirer".
          De grands groupes comme Apple sont forcément exposés et très attendus. La communication passe bien avant la technique, c'est de la gestion d'image de marque avant tout.
          Et quand c'est un peu plus calme au niveau des nouveautés techniques proposées il faut meubler.
          Un exercice pas facile qui peut alors effectivement tourner rapidement au pathos quand le public vient à ressentir cet enthousiasme feint relevé par le journal. Car dans une bonne campagne de communication il est important d'aller plus loin, plus fort, plus vite, une année plus "calme" c'est pas bon du tout.
          Mais cela n'a rien de propre à Apple, je pense qu'à peu près tous les grands groupes dans l'IT ont ces problèmes de communication. Le vrai problème propre à apple, qui se situe plus dans la durée, est que si ils n'arrivent pas a se renouveler en sortant un produit phare type ipod, iphone, ipad l'ombre de Steeve Jobs risque de faire dire à leur actionnaires que Apple n'est plus ce qu'il était et de leur coûter cher.

      • [^] # Re: Désinformation ?

        Posté par . Évalué à 10.

        Il y a moment où il faut se rendre compte que le gros ennemi

        THE JUDEAN PEOPLE'S FRONT!!

    • [^] # Re: Désinformation ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Je sais même apprécier des bonnes fonctionnalités de Windows quand il y en a.

      Ah ? Il y en a ?

      • [^] # Re: Désinformation ?

        Posté par . Évalué à 3.

        démarrer=>arrêter (ou maintenant c'est plus démarrer, c'est un machin rond coloré sur win7, et je ne sais pas quoi sur win10). La seule que j'ai trouvée.

        • [^] # Re: Désinformation ?

          Posté par . Évalué à 0.

          Et encore, dans Windows 7 quand tu active le thème classique, ton menu démarré s'appel de nouveau Démarrer.
          Tu peux aller plus loin en désactivant le groupement des applications dans la bar de tâches et en réduisant aussi sa taille. On se croirait devant un "vieux" Windows. Au passage, le thème classique n'utilise pas le GPU ce qui peux soulager certaines machines.

          Dans Windows 8 et 9 10, fini le thème classique.
          Ou alors je cherche mal. Faut dire que ces derniers sont tellement bien foutu…

        • [^] # Commentaire supprimé

          Posté par . Évalué à -10.

          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

          • [^] # Re: Désinformation ?

            Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 09/07/16 à 14:33.

            Que cette "blague" perdure est symptomatique du niveau intellectuel moyen de la communaute des libristes

            euh …. Relis bien le fil de discussion et tu comprendras que ma remarque ne porte pas sur une prétendue blague à propos de démarrer/arrêter. Relis bien, et tu comprendras.

    • [^] # Re: Désinformation ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      J'ai utilisé pendant suffisamment de temps pour me faire une expérience valable (selon mes propres critères) les trois principaux OS desktop, et aucun ne me convient à 100%. Celui qui m'offre le meilleur compromis est actuellement OS X, et nul doute que chacun aura une réponse différente à cette problématique précise ;)
      Répondre

      Ben, je suis heureux pour toi que tu ais trouver chaussure à ton pied, mais ta parole n'est pas évangile.

      Personnellement j'ai essayer aussi les "trois principaux OS", et celui qui m'offre ce que je recherche est Linux et non OSX.

      OSX peut être résumé à un dérivé UNIX batard ( moins pire que Windows certes ) où l'ont a caché la misère derrière une pseudo interface léchée.

      Si il est un peu plus socialement acceptable que Windows pour le développement (POSIX) et l'usabilité, il n'en reste pas moins qu'un jouet tout juste acceptable pour une utilisation Desktop et rien d'autre.

      Preuve s'il en faut avec le filesystem d'OSX en première ligne….

      • [^] # Re: Désinformation ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 16/06/16 à 13:01.

        En quoi sa parole serait-elle d'évangile ? il précise justement qu'il ne parle que de ses besoins personnels, et que sa situation n'est pas forcément transposable.
        Si tu préfères Linux, bah grand bien t'en fasse. Que pourrait-il dire d'autre ? Il n'a jamais sous-entendu qu'OS X te serait bien mieux adapté.

        En revanche, OS X n'est pas un dérivé UNIX bâtard. OS X EST un UNIX de plein droit, il est d'ailleurs certifié UNIX (contrairement à Linux ;) ).

        Après, je ne comprends absolument pas ton passage sur son acceptation sociale et son statut de jouet (tous les professionnels, quels qu'ils soient, qui utilisent OS X au quotidien seront ravis d'apprendre qu'ils ne font que jouer ; heureusement que tu es là pour leur apprendre :) ).

  • # faiblesse argumentaire rare

    Posté par . Évalué à -10.

    Journal d'une faiblesse argumentaire rare, basée sur une compréhension souvent approximative des annonces faites hier.

    la keynote inaugurale de la WWDC est plutôt formatée pour être comprise par le grand public, mais n'en reste pas moins orientée développement, il suffit d'y recenser les nouvelles API évoquées, ou affichées, pendant cette keynote.

    et puisque vous publiez sur LinuxFr, j'imagine que vous savez programmer (contrairement à moi)
    aussi je vous recommande d'ouvrir un compte développeur chez Apple (gratuit) et de regarder les nombreuses sessions vidéos proposées pendant cette semaine entière dédiée au développement.
    vous y trouverez peut-être votre compte en terme d'innovation.

    • [^] # Re: faiblesse argumentaire rare

      Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 15/06/16 à 08:28.

      Je ne suis pas certain de suivre… selon toi, cette keynote consiste donc en des annonces qui ne sont pas destinées au grand public, mais formatées pour lui? Quel est l'intérêt de faire des annonces orientées développement sans viser les développeurs?

      Pour le reste, oui il y a de nouvelles API, mais bien franchement, à part peut être celles destinées à l'apprentissage automatique, il n'y a pas grand chose de neuf, la plupart des annonces consistant plutôt à dire "bon, avant on vous interdisait d'utiliser X, maintenant vous pouvez, c'est génial non?"

      • [^] # Re: faiblesse argumentaire rare

        Posté par . Évalué à 1.

        Pas grand chose de neuf?
        Les autres offrent la possibilité d'ajouter des applis tierces à leurs applis de messagerie? Google maps permet ca aussi?
        Le carnet d'adresse Google offre d'appeler les gens directement via des applis tierces? Le tout en restant 100% anonyme?

        Ya un différence fondamentale entre les deux approches. Google fait tout ce qu'ils peuvent pour concentrer les utilisateurs dans leur backend, et potentiellement piquer le business de leur partenaires sur les services, Apple fait tout ce qu'ils peuvent pour en savoir le moins possible sur leurs utilisateurs et laissent leur partenaires 100% en charge du business, d'une façon qui sera extrêmement dure pour eux de reprendre le business derrière. J'en sais quelque chose, on a été featuré dans les keynote des 2, ya un monde entre les 2 cultures.
        Autant la première approche est éculée, autant celle d'Apple, je connais personne qui a fait ça avant.

        Et sinon, T'as jeté un œil à tout ce qui vient dans Xcode?

        Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

        • [^] # Re: faiblesse argumentaire rare

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Apple fait tout ce qu'ils peuvent pour en savoir le moins possible sur leurs utilisateurs et laissent leur partenaires 100% en charge du business, d'une façon qui sera extrêmement dure pour eux de reprendre le business derrière

          Oui oui, c'est vrai que je peux tellement me passer d'Apple quand je vends sur l'AppStore (par exemple, j'ai les adresses mails des gens et e peux faire du business sans Apple avec eux; non, je plaisante…)
          sans parler de la façon d'Apple de gérer les connecteurs iPhone (par exemple) à coup de copyright pour que personne d'autre ne puisse proposer un truc concurrent.

          Bref, "ça dépend", Apple n'est pas non plus aussi gentil que tu veux le dire, et se garde bien ce qui est le plus "bankable". La un petit truc, à voire ce que ça donne et je parie qu'ils reprendront la main un jour.

          • [^] # Re: faiblesse argumentaire rare

            Posté par . Évalué à -2.

            Je vois pas en quoi ce que tu dit contredit ce que je dit.
            Je dit que sortir une extension pour messages ou maps ne me fait pas craindre qu'apple va reprendre mon business dans mon dos.
            M'intégrer à Google maps ou allo par contre, et je perds ton contrôle de mes utilisateurs qui sont maintenant des utilisateurs Google: j'ai pas leur nom, leur numéro de téléphone ou e-mail.

            Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

        • [^] # Re: faiblesse argumentaire rare

          Posté par . Évalué à 5.

          Je ne suis pas trop l'actualité du secteur, mais j'ai des questions sur ce que tu dis :

          Les autres offrent la possibilité d'ajouter des applis tierces à leurs applis de messagerie? Google maps permet ca aussi?

          Alors mes questions sont :

          1. On parle bien de l'Apple qui refusait (au passé, j'imagine, vu ce que tu écris) qu'on publie un navigateur pour iPhone, au prétexte qu'ils en avaient déjà un ? Comment sait-on s'ils ne rechangeront pas d'avis, sur l'intégration d'applis tierces ?

          2. Depuis quand Google maps est une appli de messagerie ? J'ai du rater quelque révolutions du secteur !

          Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

          • [^] # Re: faiblesse argumentaire rare

            Posté par . Évalué à 1.

            1) je vois pas le rapport avec la choucroute
            2) non, mais maps ET messages reçoivent des extensions tierces parties dans cette release. J'en ai écrit une pour chaque déjà.

            Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

        • [^] # Re: faiblesse argumentaire rare

          Posté par . Évalué à 2.

          Le carnet d'adresse Google offre d'appeler les gens directement via des applis tierces? Le tout en restant 100% anonyme?

          Ils ont osé ? Dis comme ça ça fait peur.

      • [^] # Re: faiblesse argumentaire rare

        Posté par . Évalué à 0.

        Cette keynote consiste a présenter des nouveautés à destination du grand public ( nouvelles applications, nouvelles synergies iOS/macOS/watchOS/tvOS, des évolutions des fonctions/apps existantes ) tout en prenant le soin de faire le présenter quelques avancées pour les développeurs ( toujours + d'extensions possibles, accès aux API de Siri, accès API de Maps, performances de watchOS 3 pour inciter aux développement d'apps, etc…) mais qui restent compréhensibles par le grand public.

        et je rappelle que la WWDC ne se résume pas qu'à 2h de keynote, mais 1 semaine entière de sessions spécifiques à tel ou tel API, etc…, avec 1000 ingénieurs Apple sur place, à disposition.

        et moi qui ne suis pas dev, mais curieux d'essayer d'apprendre, j'ai très hâte d'essayer Swift Playground, sur iPad.

  • # Pas d'annonce de nouveaux portables non plus

    Posté par . Évalué à 0.

    Quand on voit que leur dernier Macbook Pro date de plus d'un an et qu'ils ne font aucune annonce a ce sujet, on se demande ce qui se passe dans cette boite. D'un point de vue financier, c'est desastreux.

    • [^] # Re: Pas d'annonce de nouveaux portables non plus

      Posté par . Évalué à 4.

      D'un point de vue financier, c'est desastreux.

      Pas sûr de comprendre ce que tu veux dire.

      Les ventes de MacBook seraient meilleures avec un nouveau modèle?
      À voir. Les PC ne gagnent plus en puissance de façon délirante, et hors jeux vidéos, l'intérêt d'une mise à jour matérielle est discutable.
      En plus, ne visent-ils pas les entreprises? Raison de plus pour garder tel quel tant que les clients sont fidèles!

      Ils ne gagnent plus assez d'argent et ne peuvent pas développer toutes leurs lignes de produits? Non, ça ce serait une blague. Ils ont plus d'argent que la majorité des fabricants d'ordi ne gagneront jamais!

      • [^] # Re: Pas d'annonce de nouveaux portables non plus

        Posté par . Évalué à 4.

        Les ventes des "vieux" modeles sont en baisse car les clients repoussent leur achat a la sortie du nouveau modele. Cette sortie etait attendue il y a 3 mois et est donc repoussee de 3 mois a priori. Les ventes de Macbook Pro n'ont pas ete bonnes recemment, ca ne va donc pas s'ameliorer.

      • [^] # Re: Pas d'annonce de nouveaux portables non plus

        Posté par . Évalué à 5.

        Les PC ne gagnent plus en puissance de façon délirante, et hors jeux vidéos, l'intérêt d'une mise à jour matérielle est discutable.

        Ah ?

        Je vois pourtant deux/trois applications où la mise à jour matérielle est toujours appréciable :
        - Sites Web de plus en plus gourmands
        - Vidéo ultra HD (pas sûr que ça tourne avec un Celeron)
        - Calculs scientifiques
        - Traitements vidéo/audio
        - Virtualisation
        - Développement

        Y'a plein de domaines qui ont besoin de perfs, y'a pas que les jeus vidéos…

        "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

    • [^] # Re: Pas d'annonce de nouveaux portables non plus

      Posté par . Évalué à 3.

      250 milliards de dollars à la banque, et plus de bénéfices que les 2-3 autres concurrents directs mis ensemble, c'est un vrai désastre!

      Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

      • [^] # Re: Pas d'annonce de nouveaux portables non plus

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        250 milliards de dollars dans des paradis fiscaux impossibles à rapatrier parce que le fisc US attend avec un grand sourire

        • [^] # Re: Pas d'annonce de nouveaux portables non plus

          Posté par . Évalué à 3.

          Ouais, m'enfin c'est un bon problème à avoir quand même, non?
          On est loin du désastre financier quand on est mode "on a tellement de fric qu'on sait plus quoi en foutre ni ou le stocker pour pas se faire ponctionner par les impôts".

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

      • [^] # Re: Pas d'annonce de nouveaux portables non plus

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        On parlais du Macbook.
        S'il est vrai que les constructeurs PC ont des marges ridicules et des ventes en recul, Apple tire l'essentiel de son revenu de l'iPhone et dans une moindre mesure de l'iPad.

        Donc comparer l'argent disponible d'Apple avec des concurrents sur un secteur où Apple tire assez peu de revenus, c'est plutôt malhonnête.

        De la même façon que tu ne compares pas les sous disponibles chez Microsoft et Sony sous prétexte qu'ils vendent des consoles, il y a la musique, le logiciels et d'autres matériels derrière à comparer où ils ne sont pas en concurrence.

        • [^] # Re: Pas d'annonce de nouveaux portables non plus

          Posté par . Évalué à 3.

          Donc comparer l'argent disponible d'Apple avec des concurrents sur un secteur où Apple tire assez peu de revenus, c'est plutôt malhonnête.

          Ben pas forcement, non, Apple joue dans une autre cour quand il s'agit du CA et des benefices.
          Regardons donc les chiffres du mac pour le dernier quarter. CA de 6 millards de dollar. J'arrive pas a trouver l'operating income pour cette catégorie, mais vu qu'ils margent en general dans les 30-40% sur cette ligne ca fait quand meme un joli 2+ milliards sur le trimestre. MEme
          J'en connais quelques un qui aimeraient bien avoir ce genre de désastre financier.

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

      • [^] # Re: Pas d'annonce de nouveaux portables non plus

        Posté par . Évalué à 3.

        Je parle de tendance, pas de valeur absolue (sur laquelle ils sont en bonne position comme tu le dis). Si tu regardes leur resultat, une baisse du chiffre d'affaire de 13% par rapport a l'annee derniere. C'est une mauvaise evolution.

        • [^] # Re: Pas d'annonce de nouveaux portables non plus

          Posté par . Évalué à 2.

          Oh mon dieu, après 13 ans de croissance constante YoY, ils ont un trimestre qui sort du lot.
          C'est sur que ce si ca se confirme, c'est pas plaisant, mais de la appeler ca une mauvaise evolution, ils vendent toujours plus qu'ils peuvent produire, on va ptetre attendre le prochain trimestre, et celui d'après avant de dire que les carottes sont cuites non?

          Meme dans leur pire quarter, ils amassent toujours plus de fric que la majorité de l'industrie mise ensemble. Ya de la marge.

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

          • [^] # Re: Pas d'annonce de nouveaux portables non plus

            Posté par . Évalué à 3.

            C'est le deuxieme trimestre consecutif avec une baisse notable des ventes en unite, l'absence de nouveaux modeles ne va pas aider. Pas la peine de reagir comme ca.

            • [^] # Re: Pas d'annonce de nouveaux portables non plus

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Ouais enfin c'est marrant sur DLFP d'habitude on fustige plutôt la vision court-termiste "comment ça on a pas gagné plus que le trimestre dernier ?" des chefs/patrons/actionnaires/…

              Et là, limite il faudrait qu'Apple sorte un modèle identique mais avec un nouveau nom juste pour relancer les ventes parce que sinon DLFP sera colère et revendra toutes ses actions.

          • [^] # Re: Pas d'annonce de nouveaux portables non plus

            Posté par . Évalué à 1.

            ça va, tu t'es bien défoulé ?

            "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

  • # BSOTD

    Posté par . Évalué à 3.

    Et pas le moindre Blue Screen Of The Dead ??

    Edit : Oups je me suis trompé de géant de l'informatique excusez moi

    kentoc'h mervel eget bezan saotred

    • [^] # Re: BSOTD

      Posté par . Évalué à 5.

      Blue Screen Of Death

      Depending on the time of day, the French go either way.

      • [^] # Re: BSOTD

        Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 15/06/16 à 12:15.

        Blue Screen Of The Living Dead

        • [^] # Re: BSOTD

          Posté par . Évalué à 7.

          C'est un patch pour les PC encore sous XP?

      • [^] # Re: BSOTD

        Posté par . Évalué à 2.

        OMG !
        Chaïme one mi !

        kentoc'h mervel eget bezan saotred

    • [^] # Re: BSOTD

      Posté par . Évalué à 7.

      Messages à planté pendant la keynote du matin, et Xcode a fait des siennes pendant celle de l'après midi.
      Et si maps a pas eu de live demo comme les autres, c'est parce que ya tellement de vilains bugs dedans que c'était tout simplement pas possible, même en se tenant à 100% au script.

      Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

      • [^] # Re: BSOTD

        Posté par . Évalué à 8.

        Ils ne m'impressioneront pas avec ça. J'ai vu des CEO planter l'OS de leur boite en faisant un copier-coller moi Môssieur. Ça, c'était d'un tout autre niveau!

      • [^] # Re: BSOTD

        Posté par . Évalué à 1.

        Juin : Développer preview
        Juillet : bêta publique
        Octobre : distribution.

        Qu'un logiciel plante à 5 mois de sa livraison, ça n'a rien d'anormal.

        • [^] # Re: BSOTD

          Posté par . Évalué à 5.

          Oui et non.
          Oui, parce qu'un soft en bêta est en bêta, et ya des bugs, et je disait pas ça comme critique "hanlala, c'est des tanches", plus comme un fait.

          Non, parce que ces keynote sont répétées et scriptees à mort. La bêta utilisée pour la keynote été freezee le mercredi précédent, ils ont passé presque une semaine à répéter cette keynote, pour les lives demo ils se tiennent à un script très tres précis qui est censé éviter tous les bugs.
          Si ça plante pendant la demo, c'est qu'ils ont un vilain bug pas predictible qui dort qq part.

          Non, parce qu'une source tres fiable (clin d'œil, clin d'œil) me dit que le build de messages se banane en permanence et est très loin d'être vaguement stable. Quand à celui d'xcode, si tu voyais les rdars qui ont été reporté à 10 jours de la bêta, tu penserais différemment.

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

          • [^] # Re: BSOTD

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Non, parce que ces keynote sont répétées et scriptees à mort. La bêta utilisée pour la keynote été freezee le mercredi précédent, ils ont passé presque une semaine à répéter cette keynote, pour les lives demo ils se tiennent à un script très tres précis qui est censé éviter tous les bugs.

            Bon alors du coup ce sont des tanches : au lieu de scripter/vérifier à mort, ils font juste une vidéo du bazar, qui s'arrête à des moments précis pour reprendre au clic de souris suivant lorsqu'il est fait à peu près au bon endroit. Zéro bug, zéro surprise. Ça permet même de montrer des choses qui n'existent pas encore (il suffit de modifier les images), ou de montrer des trucs qui sont tellement instables que c'est impossible en temps normal.

            • [^] # Re: BSOTD

              Posté par . Évalué à 4.

              Ben ouais, mais ca veut dire que la demo est bidonnée, et ca ils font pas.
              Quand ils font une live demo, c'est du vrai live. Le seul truc autorise c'est que l'appli ait un mode "offline" en backup, essentiellement parce que le réseau est toujours pourri dans une salle de 7000 personnes (cf la fameuse keynote ou steve jobs a pousse une gueulante et poireauter 15 minutes que tout le monde éteigne son wifi/hotspot). Mais WWDR exigera un build qui fonctionne raisonnablement bien qu'ils testeront eux meme avant d'approver la demo.
              Si le build est pas suffisamment stable pour une demo, ils passent en mode screenshot, et ca tu le vois direct parce que l'heure du device est a 9:41 (iPhone) ou 10:10 (montre), me rappelle plus des heures pour ipad/tv/mac.

              Pour le coup de la video, tu te fais griller illico par des petits details, notamment l'heure du device, ou d'autres petits details.

              Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

            • [^] # Re: BSOTD

              Posté par . Évalué à 3.

              Comme ça une armée de Libriste criera à l'arnaque et la malhonnêteté parce que les vidéos, on peut leur faire faire n'importe quoi!
              Quelle bande de tricheurs, chez Apple! Ah non pardon, ils ne l'ont pas fait!

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.