Journal HP, l’informatique de trahison.

Posté par . Licence CC by-sa
82
9
oct.
2016

Le géant de l’informatique HP, poids lourd dans le monde de l’imprimante, où il est déjà connu pour vendre son encre à 5 000 € le litre (cartouche d’encre noire authentique HP 301, prix Web uniquement à 14,90 € TTC, contenant 3 ml d’encre, soit 4 967 € le litre, à comparer aux 70 € le litre d’encre compatible de qualité), vient de faire un (faux‐)pas de plus envers ses clients.

En effet, en raison des coûts astronomiques de l’encre vendue par les constructeurs (HP n’est pas isolé, tous se prêtent plus ou moins au même jeu des tarifs abusifs des consommables), que ce soit pour les cartouches des imprimantes à jet d’encre ou les toners des imprimantes laser/LED, le marché de la recharge, du compatible et du CISS s’est progressivement développé et il est aujourd’hui courant d’avoir des consommables de qualité équivalente et fiables pour une petite fraction du prix des « authentiques » (avec toutefois certains fabricants de marques compatibles peu scrupuleux à éviter, mais le bouche‐à‐oreille se charge de vite les éliminer). Il faut dire qu’avec des prix 5 fois moins élevés pour des produits de qualité équivalente, il ne saurait en être autrement !

Évidemment, les grandes marques ont tenté à plusieurs reprises de riposter, d’abord aidées en cela par les débuts du marché de la recharge et du compatible qui fournissait des produits médiocres, de mauvaise qualité, voire douteux, leur permettant ainsi de répandre la rumeur (encore très répandue) que l’utilisation de consommables non authentiques faisait sauter la garantie. Ensuite, en développant des cartouches « intelligentes », équipées de puces de plus en plus sophistiquées et qui n’avaient pour toute forme de nouvelles capacités que de permettre d’empêcher la concurrence de faire fonctionner ses cartouches dans l’imprimante, obligeant la concurrence à trouver des parades et, depuis des années, c’était devenu un jeu régulier entre fabricants d’imprimantes et tiers.

Dernièrement, HP a franchi un pas dans l’ignominie, en rompant le contrat de confiance avec ses clients de la manière la plus exécrable qui soit.

HP a fait diffuser une « mise à jour de sécurité » pour ses pilotes d’imprimantes (par le biais d’une mise à jour Windows vraisemblablement), alors que pour toute sécurité, ce cheval de Troie qu’était cette mise à jour n’a servi qu’à analyser les consommables utilisés dans ses imprimantes, pour finalement activer un code à la date du 13 septembre 2016 qui, non seulement refusait les cartouches non authentiques, mais rendait également les imprimantes qui en étaient équipées inutilisables (cas typique signalé : l’imprimante qui signale un problème de cartouche défectueuse, mais qui refuse de déplacer le chariot lorsque le capot est ouvert) et ce, alors même que ces cartouches fonctionnaient parfaitement bien jusque‐là !

Très rapidement, des signalements sont remontés de partout et le dernier « pilote » d’HP, introduit en douce quelque temps avant, a été identifié comme étant le coupable. Revenir à un pilote antérieur résolvait le problème et ne pas le mettre à jour permettait d’utiliser son imprimante sans problème, alors que procéder à la mise à jour la bloquait à nouveau.

HP a reconnu les faits, précisant qu’il ne s’agissait pas d’un bogue du pilote, mais bien d’une « fonctionnalité » volontairement introduite, pour protéger la propriété intellectuelle d’HP et sa « capacité d’innovation » : en clair, traire au maximum la vache à lait qu’est le client, avant que le marché de l’impression ne finisse de s’éteindre.

HP a donc rompu le contrat de confiance une première fois en introduisant à l’insu des utilisateurs de ses imprimantes une gestion numérique des droits (DRM) sur ses matériels, sous couvert de mise à jour de sécurité.

HP a rompu le contrat de confiance une seconde fois en rendant inopérable les imprimantes concernées et en faisant croire que les consommables compatibles étaient défectueux et la cause de la panne. Dans le temps, combien de personnes ayant cru à une panne ont jeté et/ou changé leur imprimante ?

Très rapidement, le Net s’est embrasé autour de ce scandale, des dizaines de milliers de personnes ont contacté l’EFF pour se plaindre des imprimantes auto‐destructrices de HP ; et cette dernière a lancé une Class Action à l’encontre du géant.

En conséquence de quoi, HP a commencé à rétro‐pédaler et a promis qu’un correctif (manuel) serait mis à la disposition des gens qui le souhaitent pour circonvenir aux limitations du pilote et permettre aux utilisateurs de continuer à utiliser des consommables compatibles.

Mais le mal est fait, la confiance a été sérieusement entamée, et beaucoup de gens qui ne sont pas au fait de toutes ces histoires ont déjà jeté ou remplacé leur imprimante, la croyant en panne, et/ou ne seront jamais informés de l’existence d’un correctif à installer pour régler le problème.

Ainsi, alors que le développement massif du marché du consommable compatible devrait mettre la puce à l’oreille des fabricants concernant les attentes des clients (encore qu’Epson, très loin d’être exempt de tout reproche étant données ses pratiques abusives encore récentes, a sortie la gamme EcoTank, basée sur un CISS officiel) et les inciter à réduire les coûts en investissant dans la qualité plutôt que dans des puces et du DRM, ces derniers préfèrent continuer à gaspiller toujours plus afin de racler le maximum. Honnêtement, qui irait acheter du compatible s’il n’était que 10 ou 15 % moins cher que l’original ?

J’étais moi‐même en voie d’acheter une imprimante HP Color Laserjet Pro MFP M477FDW (ou sa petite sœur « 277 »), mais je bloquais sur ses onéreux toners dotés d’une puce, et le fait que les compatibles de qualité équivalente et approuvés par de nombreux utilisateurs (achetés sur http://www.tintendienst.de, par exemple, comme recommandé par les utilisateurs sur les forums du site hardware.fr) n’étaient que seulement deux à trois fois moins chers (ce qui la positionne moins bien qu’une imprimante Brother par exemple, dont on peu descendre le coût à la page entre 2 et 4 centimes en noir et en couleur, amortissement de l’imprimante, papier, consommables et électricité inclus). Si, au moins, j’avais l’assurance de pouvoir exploiter ces toners compatibles à un prix plus juste, cela m’irait, mais là, je sens comme une épée de Damoclès au‐dessus de ma tête.

Toute cette histoire m’a grandement refroidi. Non seulement je ne veux pas risquer d’être ainsi pris en otage, mais j’estime de plus qu’il est ici en mon pouvoir de sanctionner de telles dérives en ne donnant pas mon argent à une entreprise qui entend ouvertement me sodomiser et le proclame éhontément.

P.‐S. : je tiens à grandement remercier l’auteur de Grammalecte, pour sa contribution inestimable à mon temps libre.

  • # Et tu ne parles que du matériel...

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    J'ai hésité entre plusieurs modèles, HP ou non, dans le doute j'ai choisi d'utiliser de favoriser HP grâce à leur support opensource : hplipopensource.com

    Malheureusement, cela s'avère loin d'être parfait (l'imprimante est en wifi, j'utilise Fedora 24).
    L'installation du scanner a été très chaotique et son fonctionnement n'est pas toujours garanti (simple-scan).
    Le niveau d'encre est incompréhensible.
    L'impression quand l'imprimante n'est pas déjà chauffée peut prendre 5 minutes, elle débute quelques centimètres puis semble attendre quelque chose qui ne vient que longtemps après…
    Il y a de l'anglais partout, même sur les termes les plus basiques et je n'ai pas trouvé où contribuer.

    Donc ça marche, c'est libre, mais c'est loin d'être parfait, parfois on transpire un peu quand on a un public ;)
    Bon au moins madame ou les invités peuvent imprimer depuis Android, c'est rarement utilisé mais c'est apprécié.

    Jean-Baptiste

    • [^] # Re: Et tu ne parles que du matériel...

      Posté par . Évalué à 8.

      Pour ma part, j'ai réglé définitivement le problème de cartouches avec l'achat d'une imprimante SANS cartouche et qui fonctionne parfaitement sous linux (impression, scanne etc) après avoir téléchargé les pilotes.

      Bon, je ne veux pas faire de pub, mais je vais tout de même en faire un peu, il s'agit d'une Brother MFC - T800W.

      J’achète de l'encre en bouteille et ça fonctionne super bien ! Arrêtez de vous faire arnaquer par la mafia des cartouches d'encre !

      • [^] # Re: Et tu ne parles que du matériel...

        Posté par . Évalué à 1.

        Je ne savais pas que cela existait, une imprimante sans cartouche. Merci pour l'info.
        Et ça coûte combien ?
        Hélas, il semble que la MFC-T800W ne soit plus commercialisée :
        http://welcome.brother.com/th-en/support-downloads/where-to-buy.html?product=%2Fcontent%2Fbrother%2Fth-en%2Fproducts-services%2Fmulti-function-centres%2FMFC-T800W

        • [^] # Re: Et tu ne parles que du matériel...

          Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 10/10/16 à 14:28.

          C'est le système CISS dont je parle dans le journal, tu en trouves plein (des kits compatibles) pour différentes marques et modèles d'imprimantes. À titre professionnel, cela fait une vingtaine d'années que j'en croise sur de gros traceurs et autres, c'est une technologie efficace et rodée. Sinon, tu as la gamme Epson EcoTank qui fait ça d'usine.

          http://www.lesnumeriques.com/imprimante/imprimantes-epson-ecotank-sans-cartouche-disponibles-en-france-n49167.html

          Un exemple en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=L_HQEte4gYw

          La seule raison pour laquelle les encres et toners sont aussi chers, c'est qu'il y a une mafia de l'encre maintenue par les fabricants.

          Les fabricants d'imprimantes (et encore, tous ne fabriquent pas leurs imprimantes) ne fabriquent pas leurs encres/cartouches, ils se fournissent auprès d'une petite poignée d'industriels : Crab Chemical, Pelikan, Royal Ink, etc. qui fournissent également le marché de la recharge et de l'encre/la cartouche compatible.

          Du coup, il est parfaitement possible de trouver une qualité équivalente — voire supérieure — dans les recharges/compatibles. Certains professionnels se fournissent d'ailleurs sur le marché du compatible professionnel pour avoir une meilleure qualité (et parfois payent même plus cher pour ça).

          Le seul véritable problème est de trouver la meilleure adéquation avec son matériel, au meilleur prix, ce qui implique de ne pas se fournir chez un charlatan qui vend de la camelote (merotoner par exemple, avec des toners qui fuient etc.), mais de trouver le bon, qui vend de l'encre de qualité, chaque marque et modèle d'imprimante ayant besoin d'une formule adaptée, certaines marques d'encre conviennent mieux à certaines marques d'imprimantes. Ça prend un peu de temps en recherches sur les forums et avis consommateurs (dont il faut apprendre à repérer les manipulations de notation, notamment sur Amazon : cas typique de merotoner), mais une fois trouvé, c'est royal (et très économique).

          • [^] # Re: Et tu ne parles que du matériel...

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            C'est le système CISS

            ah, ça n'apparaît pas clairement ('fin, moi, je ne l'avais pas vu)

            Le seul véritable problème est de trouver la meilleure adéquation avec son matériel, au meilleur prix, ce qui implique de ne pas se fournir chez un charlatan qui vend de la camelote

            moui, bon, bin, tu proposes quoi, clairement ? C'est de l'ordre de la recommandation personnelle (sans engagement de ta part), mais cela donnera des pistes plutôt que du déni de l'efficacité (non avérée) des ténors du marché. Oui, tu l'as indiqué, noyé au milieu du texte, une synthèse en 2 lignes coupant court ?? Car nous sommes nombreux à avoir été lésés avec un grand B… (pour rester poli).

    • [^] # Re: Et tu ne parles que du matériel...

      Posté par . Évalué à 3.

      Ma copine a une multifonction jet d'encre HP pas toute récente. Sur nos deux PC (Debian Jessie), le pilote a un problème (cf. bug). De temps en temps, l'impression s'arrête et syslog et ses potes se remplissent à vitesse grand V.

      J'ai du lui créer un script et lui donner les droits pour relancer cups, le tout accessible via une petit icône dans la barre des tâches.

      Et comme en plus les logs remplissaient la partition "/" et l'empêchaient de démarrer l'ordi (pas de place dans /tmp, la session graphique s'ouvre pas), j'ai du bidouiller pour mettre /var/log/ dans un système de fichiers virtuel (prochaine install je crée une partition séparée) histoire que ça ne déborde pas sur le reste du système.

      D'ailleurs, je trouve ça assez dingue qu'un process qui déconne puisse remplir les logs au point de foutre en l'air le système… cf. question stack exchange.

      • [^] # Re: Et tu ne parles que du matériel...

        Posté par . Évalué à 3.

        D'ailleurs, je trouve ça assez dingue qu'un process qui déconne puisse remplir les logs au point de foutre en l'air le système… cf. question stack exchange.

        Outre les limitations de taille et de débit, tu as aussi la possibilité de compresser tes log. C'est particulièrement efficace dans des cas comme tu le présente. Tu peux soit l'activer au niveau de syslog soit du fs si tu utilise un fs qui le supporte.

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: Et tu ne parles que du matériel...

          Posté par . Évalué à 2.

          Je ne connais pas cette approche. Je suppose que tu ne parles pas de logrotate mais bien de compression à la volée.

          N'empêche, ça freine le problème et peut-être que dans la pratique ça peut le résoudre dans l'essentiel des cas, mais je ne comprends pas qu'on ne puisse pas fixer une limite à syslog (hormis limite du système de fichier, donc partition séparée).

          Et je suppose que ça rend la recherche dans les logs un peu plus lourde.

          Mais merci pour le tuyau.

          • [^] # Re: Et tu ne parles que du matériel...

            Posté par . Évalué à 10.

            Je ne connais pas cette approche. Je suppose que tu ne parles pas de logrotate mais bien de compression à la volée.

            Je ne suis pas un spécialiste de syslog, mais oui les fs font ça à la volée.

            N'empêche, ça freine le problème et peut-être que dans la pratique ça peut le résoudre dans l'essentiel des cas, mais je ne comprends pas qu'on ne puisse pas fixer une limite à syslog (hormis limite du système de fichier, donc partition séparée).

            Tu recule véritablement le problème de plusieurs magnitudes. Ensuite la méthode classique c'est d'utiliser la rotation pour limiter la taille. Tu fais une rotation basée sur la taille ou le temps (tous les 50Mio ou tous les jours si tu veux) et de définir une période de rétention (tu garde les n dernière archives). La combinaison des 2 te permet de garder un historique important (plusieurs semaines) sans problème.

            Une technique peut aussi être d'utiliser fail2ban. S'il sert normalement à empêcher des connections ssh lors de tentatives d'attaque, c'est surtout un moteur qui lit en entrée des fichiers de log pour lancer une commande si un événement est trop fréquent dans tes logs. S'en servir pour relancer ton cups, si ce dernier envoie trop de fois le message d'erreur sur un temps donné, n'a rien de compliqué.

            Bien sûr ça n'est pas aussi propre que ce que tu voudrait, mais ça me paraît être une solution actionnable aujourd'hui pour toi et ta copine.

            Et je suppose que ça rend la recherche dans les logs un peu plus lourde.

            Non tu as les outils z* qui sont là pour ça (zgrep, zless, zcat,…). Quand c'est le système de fichier, c'est totalement transparent.

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: Et tu ne parles que du matériel...

              Posté par . Évalué à 3.

              Ah, pas bête, fail2ban. J'utilise sur serveur, mais j'avais pas pensé à ce cas d'utilisation.

              Et merci pour les outils z* que je connaissais pas. Avec vi la décompression est transparente, mais je savais pas faire pour grep et compagnie.

      • [^] # Re: Et tu ne parles que du matériel...

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        D'ailleurs, je trouve ça assez dingue qu'un process qui déconne puisse remplir les logs au point de foutre en l'air le système.

        Journald résout ca par défaut, il limite la taille des logs.

        • [^] # Re: Et tu ne parles que du matériel...

          Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 10/10/16 à 10:15.

          journald loggue les évènements systemd seulement ou bien c'est une alternative à syslog ?

          Dans Jessie, on a systemd par défaut, mais c'est toujours syslog pour les logs.

          (Edit: d'après une recherche rapide, c'est bien une alternative à syslog.)

        • [^] # Re: Et tu ne parles que du matériel...

          Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 10/10/16 à 17:21.

          Journald résout ca par défaut, il limite la taille des logs.

          1) Non, systemd/journald ne corrige pas les bugs des autres applications. Au mieux, il est un palliatif, au pire il retarde leurs corrections.

          2) J'ai eu le cas ou la limitation de journald ne fonctionnait pas, il fallait lancer la commande idoine à la main pour forcer la GC. Espérons que cela fonctionne de manière fiable maintenant.

          3) Tout sysadmin qui se respecte se doit de passer en revue ces "défauts" car par définitions, ils ne sont pas adaptés (aussi appelés les "tunables"). Systemd n'a pas inventé la poudre verte de ce côté là non-plus. Un desktop n'est pas un serveur, un serveur n'en est pas un autre. J'en veux pour preuve: les valeurs par défaut (SystemMaxUse et SystemKeepFree), sont clairement inadaptées: un serveur aura un /var/log séparé -> ça n'a pas de sens de limiter à 10% ! Par opposition, un desktop aura probablement qu'une seule partition, 4G de logs ça fait quand même beaucoup pour un desktop, 10MB me semblent plus que suffisants. De plus, avec les FS copy-on-write (qui sont désignés par certains, dont l'auteur de systemd à une époque) comme étant le future du desktop, 15% d'espace libre est insuffisant pour des performances correctes…

          4) Pour une distribution orienté serveur, il semble logique de ne pas imposer de limitations arbitraires pour laisser le sysadmin les mettre. Cela évite les problème du genre "j'ai perdu un enregistrement important parce que le système est configuré par défaut pour ne pas tout garder" vs "j'ai perdu des données parce que mon disque est plein"; bien qu'il s'agisse d'incompétence de l'admin dans les deux situations, dans le 2e cas de figure il va avoir du mal à rejeter la responsabilité sur le fournisseur de son OS. Maintenant est-ce que la distribution et/ou systemd doivent protéger l'usager pour une utilisation desktop ? Probablement oui. Par contre je suis moins certain que cela doit-être le défaut, mais par exemple quelque chose à activer pendant l'installation.

          Je suis d'accord pour dire que linux n'est toujours pas prêt pour le desktop. Mais objectivement ça n'est pas beaucoup mieux chez la concurrence. C'est clair qu'avoir une architecture qui permet d'imposer des gardes-fous (sandboxes, limitation de journald, etc) aide. Mails il faut arrêter de propager le mythe du Saint Graal. Je crois que vous êtes bien placé pour savoir qu'en informatique, comme partout, la perfection n'existera jamais ;-)

          (fin de mon 1/4 heure je trolle sur systemd :D)

          • [^] # Re: Et tu ne parles que du matériel...

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Systemd n'a pas inventé la poudre verte de ce côté là non-plus.

            http://poudreverte.org/
            il n'y en a plus :/

            Je suis d'accord pour dire que linux n'est toujours pas prêt pour le desktop. Mais objectivement ça n'est pas beaucoup mieux chez la concurrence.

            pourquoi suis-je d'accord avec ta seconde phrase, sans avoir essayé Macos/X ni win 10 ? Peut-être que mes +14 ans sous GNU/Linux (Mandrake puis Mandriva et maintenant Mageia ainsi que Debian/GNU Linux dans la durée y font quelque chose). Bin Linux c'est un noyal donc le desktop vala quoi, stait à Gnome ou KDE ou LXDE ou Enligthenment de conquérir ce qu'il fallait… !?

            comme partout, la perfection n'existera jamais ;-)

            oui, bon alors là, je connais peu de monde à prendre cet engagement (ou s'en désavouer ouvertement très directement, j'en fais partie)

            • [^] # Re: Et tu ne parles que du matériel...

              Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 11/10/16 à 02:29.

              On a l'air d'avoir une expérience similaire : linux fonctionne très bien pour le desktop (ma mère l'utilise exclusivement sur son ordi depuis au minimum 2004). Ce que j'aurais du écrire c'est "que dire que linux n'est pas prêt pour le desktop équivaut à dire que linux n'est pas parfait". Par rapport à la concurrence, il fait aussi bien, voire mieux. Et en plus, il est libre ;-)

              stait à Gnome ou KDE ou LXDE ou Enligthenment de conquérir ce qu'il fallait

              Bah… Ça serait wmaker que ça serait encore utilisable… Des gens s'y sont bien fait (ou pas) à windows 8. Ici, l'histoire du log qui fout le système en l'air, bah ça détruit l'expérience utilisateur, au même titre qu'un driver buggé, du hardware de mauvaise qualité, etc. Je suis pas sûr que gnome, mozilla, Red Hat, Lennart, ou une quelconque organisation ou individu puisse y faire quelque chose pour conquérir ce qu'il fallait… Les bugs seront corrigés parce que 1) il y a quelqu'un qui a l'intérêt, la volonté et les compétences de le faire 2) le logiciel est libre. Plus loin commence l'utopie ;-)

              • [^] # Re: Et tu ne parles que du matériel...

                Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 12/10/16 à 00:26.

                On a l'air d'avoir une expérience similaire

                je te confirme

                Ça serait wmaker que ça serait encore utilisable…

                bin Window Maker c'est un peu le truc qui te fait passer à GNU/Linux, tellement c'est plus utilisable que win 98SE2, même win 2000, même win 7, même win 8.1 (pour ne citer que les versions qui ne fâchent pas avec MS dont ME ou 8 pour les plus jeunes ou 10 pour ceux qui ne comprennent rien aux GAFAM)

                J'ai maintenu le pilote sagem fast 800 en usb pendant près de 3 ans (en réalité de 2003 à 2008), c'est dire que je voulais que ça fonctionne (ce qui m'importe) ainsi que pour tout le monde, pas vraiment comme un microsoft (ou un hp en devenir, c'est son choix).

                La GPL a cet avantage de non garantie de fonctionnement (nous sommes bénévoles), Microsoft a fait le même choix : cela peut être défaillant (sauf que ça l'est)

                • [^] # Re: Et tu ne parles que du matériel...

                  Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 12/10/16 à 10:55.

                  La GPL a cet avantage de non garantie de fonctionnement (nous sommes bénévoles), Microsoft a fait le même choix

                  Il y a pas de différence entre libre et propriétaire sur ce point. Dans les deux cas les auteurs du logiciel déclarent ne pas pouvoir être tenus responsables de dommage résultant de l’utilisation de leur logiciel. C’est le truc légal de base.

                  Aucun éditeur ne voudrait être accusé d’homicide involontaire parce qu’il y avait un bug dans le logiciel de CAO employé pour dessiner le pont qui s’est écroulé…

                  C’est bien ce que tu dis en écrivant : « Microsoft a fait le même choix » mais je ne comprends pas pourquoi tu écris : « La GPL a cet avantage » car c’est pareil pour tous les logiciels quelque soit leur licence.

                  • [^] # Re: Et tu ne parles que du matériel...

                    Posté par . Évalué à 3.

                    C’est le truc légal de base.

                    Qui dans les faits ne dédouane de rien du tout, dans la mesure où en France un contrat ne peut limiter une disposition de la loi. En cas de dommage, la responsabilité de Microsoft pourrait être recherchée dans le cadre la garantie contre les vices cachés.

                    • [^] # Re: Et tu ne parles que du matériel...

                      Posté par . Évalué à 2.

                      C’est intéressant. Surtout quand on lit la raison :

                      En droit français cette pratique est contradictoire avec la volonté des éditeurs de placer les produits logiciels dans le domaine des œuvres manufacturées (poursuite pénale pour le vol en cas de duplication).

                      Beurre et argent du beurre toussa…

    • [^] # Re: Et tu ne parles que du matériel...

      Posté par . Évalué à 5.

      J'ai une Deskjet 5550 qui a plus de 12 ans et qui fonctionne encore très bien (la cartouche couleur a bien 5 ans)
      Et j'ai une Officejet 4550 qui n'a pas 4 ans et la cartouche d'encre noire est inutilisable (sèche) si on ne l'utilise pas pendant 2 mois.

      Je pense qu'on peux le dire sans honte : HP c'était mieux à vent !

      PS : après beaucoup de recherches, quand je changerais d'imprimante je prendrais une Brother DCP-9020CDW (ce sera ma première imprimante non HP)

      kentoc'h mervel eget bezan saotred

  • # Epson

    Posté par . Évalué à 4.

    Bonjour,

    Depuis toujours (> 15 ans) j'utilise des imprimantes multifonctions Epson pour la qualité de leur support sous Gnu/linux.
    C'est libre et ça marche parfaitement.
    Je viens de voir ça mais je ne sais pas ce que ça vaut et si elles se vendent :
    https://www.nikopik.com/2015/08/epson-revolutionne-le-marche-des-imprimantes-a-jet-dencre-en-proposant-une-machine-que-vous-pouvez-recharger-vous-meme.html

    • [^] # Re: Epson

      Posté par . Évalué à 5.

      J'ai acheté il y a qques années un combo Epson, je confirme qu'il marche maintenant mieux sous Linux (j'ai même le niveau des encres qui est remonté) que sous Windows10 (le driver de la partie scanner n'est plus maintenu).

      Et avant j'ai bcp utilisé Brother, qui également marche comme un charme sous Linux (2 imprimantes laser N&B pour être précis).

      • [^] # Re: Epson

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        marrant, sur xp-205-xp je n'avais pas de support libre du scanner ni une impression correcte (c'était strié de lignes blanches) alors que sous windows pas de soucis :(

        Jean-Baptiste

  • # Alternatives ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Depuis des longues années je conseillais des imprimantes hp pour leur bonne compatibilité avec linux.
    Ce nouveau problème doit affecter les imprimantes neuves et celles partageant leur utilisation avec windows.
    Quand est-t il pour une utilisation linux seule sur les modèles existants ? Il n'y a pas de mise à jour de hplip qui va sdans ce sens ?

    Il est temps de trouver des alternatives à ces grands constructeurs, ils n'y en a pas un seul qui mérite notre confiance, que ce soit pour les imprimantes ou les ordinateurs. Après canon qui vérouille le scanner à l'utilisation des cartouches.( https://linuxfr.org/users/xberger/journaux/a-savoir-chez-canon-les-cartouches-d-encre-peuvent-desactiver-des-fonctions-de-votre-scanner )
    Une imprimante cela devrait faire une vie et se recharger avec des bidons d'encre. Cela risque aussi coûter beaucoup plus cher à l'achat qu'actuellement mais cela va dans le sens de l'éco responsabilité, moins de déchets.
    Quand on voit l'emballage des cartouches HP actuellement, on hallucine, un carton, un manuel, une pochette plastique et j'en oublie…

    En fail il faudrait même se débarrasser de la nécessité d'avoir une imprimante, tout en dématérialisé !

    • [^] # Re: Alternatives ?

      Posté par . Évalué à 5.

      Comme dit dans un autre commentaire, je suis très content de Epson et de Brother sous Linux.

      • [^] # Re: Alternatives ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        N'est-ce uniquement disponible avec un pilote proprio et donc pas utilisable sur autre chose que x86 (donc pas d'imprimante sur raspberry pi)?

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Alternatives ? Pas Samsung

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ma grosse laser Samsung (SCX-4300) continue de scanner (donc c'est une photocopieuse maintenant) mais elle a décidé de disparaître du réseau à peu près 3 ans après l'achat, comme ça, tranquillement, un matin. Aucune machine (Linux) ne la voit plus quand on l'y branche. À part ce détail, tout marche :)

    • [^] # Re: Alternatives ?

      Posté par . Évalué à 5.

      Autant j'ai détesté mon imprimante HP sous Linux, autant ma Brother est juste parfaite. Très économe (malgré une dizaine de pages imprimée par jour, je tiens plusieurs mois avec des cartouches non-officielles) et tout fonctionne parfaitement.

      Seulement, ils ne la font plus. Elle ne m'a coûté que 70 euros, mais elle n'existe plus…

  • # [HS] Pratiques sexuelles : il ne faut pas "dévier" de ton référentiel?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 09/10/16 à 10:24.

    ne donnant pas mon argent à une entreprise qui entend ouvertement me sodomiser, et le proclame éhontement.

    Juste pour info, pas mal de monde prend plaisir avec la sodomie, quelle que soit l'orientation sexuelle et le genre de la personne.
    Traiter cette pratique sexuelle de manière négative jute parce que tu (sembles) ne pas la pratiquer est vraiment bof.

    Je corrige ton message :
    ne donnant pas mon argent à une entreprise qui entend ouvertement me tailler une pipe, et le proclame éhontement.
    Tu vois un sens à cette phrase? pas moi, de la même manière que je vois aucun sens à ta propre phrase (c'est en fait équivalent, ça dépend du point de vue sur la sexualité).

    Bref, c'est insultant envers tous les gens qui pratiquent avec plaisir une pratique sexuelle différente de la tienne, pourquoi profiter de ton coup de gueule pour cracher (associer la chose à du négatif, enfin c'est ce que je comprend du reste du journal, à moins que tu conclues le contraire du reste du journal, en fait je ne sais pas trop. Un peu comme quand les gens disent "c'est pas un truc de PD" ou "femmelette va") sur les pratiques sexuelles qui semblent ne pas te plaire et c'est leur seule faute? Ou alors dit plus ouvertement que tu aimes ce que te fait HP.

    • [^] # Re: [HS] Pratiques sexuelles : il ne faut pas "dévier" de ton référentiel?

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Autant je suis d'accord avec toi sur le fond, autant mon interprétation serait plutôt qu'il s'agit d'une habitude de langage que la volonté de cracher sur une pratique sexuelle.

      Quand je lis certains mots (« vraiment bof », « cracher »), j'ai peur que la personne qui le lise se sente agressée et que ton message ne soit pas entendu. Cela me donne envie de t'inviter à lire des livres qui proposent une autre manière de formuler ce genre de message, par exemple « Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs) », de Marshall Rosenberg, ou bien « Cessez d'être gentil, soyez vrais » de Thomas d'Anesembourg.

      Après, si tu es satisfait de tes formulations et de la manières dont tes messages sont reçus, ne change rien :) Mais je serai probablement toujours un peu agacé à leur lecture car je préfère lire de l'empathie à des jugement ;)

      • [^] # Re: [HS] Pratiques sexuelles : il ne faut pas "dévier" de ton référentiel?

        Posté par . Évalué à -1.

        Autant je suis d'accord avec toi sur le fond, autant mon interprétation serait plutôt qu'il s'agit d'une habitude de langage que la volonté de cracher sur une pratique sexuelle.

        Les habitudes de langage ça se change d'autant plus quand c'est dévalorisant pour une personne.

        • [^] # Re: [HS] Pratiques sexuelles : il ne faut pas "dévier" de ton référentiel?

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          Ai-je laissé entendre que je suggérais à Zenitram de ne pas demander à Foutaises de changer ses habitudes de langage ?

          • [^] # Re: [HS] Pratiques sexuelles : il ne faut pas "dévier" de ton référentiel?

            Posté par . Évalué à -2.

            Ce n'est pas moins grave - ce que j'ai compris de la partie citée - d'avoir une "habitude de langage dévalorisante" que d'être dévalorisant. Car dans le premier cas c'est intégré et la personne ne se rend même pas compte de la portée de ses paroles.

            • [^] # Re: [HS] Pratiques sexuelles : il ne faut pas "dévier" de ton référentiel?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 09/10/16 à 11:18.

              De ce que je comprend de la phrase de Jean-Philippe, il ne dit pas que c'est moins grave.
              Son commentaire porte sur la forme de ma réponse (effectivement j'attaque, volontairement, sur comme si il le pensait et lui pense que je devrais attaquer sur la notion d'inconscient) et non pas sur la gravité (il ne dit pas que c'est moins grave, juste de comment il considère qu'il faudrait répondre). Bref, juste une discussion sur comment répondre à se genre d'amalgame, et c'est à débattre (je ne partage pas son point de vue, il ne partage pas le mien, le tout répondu de sa manière donc il est bien cohérent), loin de vouloir diminuer la gravité de la chose.

              Je pense que tu devrais relire son commentaire, car il me semble que tu n'as pas compris sa position et du coup tape un peu à côté.

              • [^] # Re: [HS] Pratiques sexuelles : il ne faut pas "dévier" de ton référentiel?

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                effectivement j'attaque, volontairement, sur comme si il le pensait et lui pense que je devrais attaquer sur la notion d'inconscient

                Je suggère surtout de ne pas attaquer :)

                Tu dis que tu attaques volontairement, du coup je suis curieux sur la motivation qui te pousse à choisir cette méthode plutôt qu'une autre ?

                • [^] # Re: [HS] Pratiques sexuelles : il ne faut pas "dévier" de ton référentiel?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 09/10/16 à 12:03.

                  Parce que c'est la seule chose que je sais faire (oui, ça m'arrive de paraphraser Yann Barthès, à qui on reproche aussi sa méthode) mais pas de soucis pour que tu fasses autrement.
                  Note que je penses que tu te ferais traiter de SJW quand même (la forme n'ayant pas vraiment d'importance dès que la personne a envie de traiter son contradicteur de SJW plutôt que de répondre vraiment), et que l'un ou l'autre des méthodes ne fera changer les choses qu'à long terme (par exemple : ici je pense que ce n'est pas le moment où la personne auteur des propos pourris comprendra, trop fier d'avoir sortie "SJW" et ne voyant pas du tout le problème pour le moment, comme quoi tu était quand même un peu optimiste sur l'idée que c'était inconscient, peut-être un autre jour, ce n'est qu'un Linuxien, et ne venez pas me dire que c'est pas bien d'associer Linuxien à un peu long à la détente, vous seriez un SJW ;-); mais je ne désespère pas que d'autres lecteurs comprennent que des phrases comme "c'est pas un truc de PD", "arrête de bouffer en juif" etc, qui sont dans le même genre d'attaque gratuite envers une communauté différente de la sienne, sont pourris)

                  Pour conclure : si je dois choisir, je préfère qu'une personne arrête d'être négatif envers ce qui n'est pas son truc plutôt qu'HP arrête de bloquer les cartouche générique, car de mon point de vue la pratique d'HP est bien moins grave (c'est du commercial, alors que ce que je critique est de la vie en société), mais ça doit être mes priorités qui sont bizarres (ou alors l'inverse, je vous laisse choisir, posez-vous juste la question de vos priorités quand vous devez choisir). Et passons, j'ai moins envie de perdre des "points" en ce moment et ça moinsse (faut pas déconner, l'égalité entre le gens c'est affiché pour faire beau mais pas derrière un clavier)

                  • [^] # Re: [HS] Pratiques sexuelles : il ne faut pas "dévier" de ton référentiel?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Parce que c'est la seule chose que je sais faire (oui, ça m'arrive de paraphraser Yann Barthès, à qui on reproche aussi sa méthode) mais pas de soucis pour que tu fasses autrement.

                    Mais du coup tu n'as pas envie d'expérimenter autre chose ? Pour voir ce qui serait le plus efficace et choisir ce qui te convient le mieux en connaissant différentes possibilités plutôt qu'en faisant d'une certaine manière parce que tu n'en connaîtrais pas d'autre ?

                    Note que je penses que tu te ferais traiter de SJW quand même (la forme n'ayant pas vraiment d'importance dès que la personne a envie de traiter son contradicteur de SJW plutôt que de répondre vraiment)

                    Il est très possible que le type de réponse que je propose soit aussi pris comme une agression, et que l'on me traite donc de SJW. Mais l'idée derrière le modèle de fonctionnement que je propose (mais que je ne maîtrise pas du tout, soyons clair), est face à ça de faire preuve d'empathie et de comprendre ce que la personne ressent et ses motivations (qui il me semble sont assez clairement exprimée par sa réponse).

                    Mon objectif premier n'est pas de le convaincre (et donc d'être son « contradicteur »), mais de le comprendre et qu'il comprenne ce que je ressens et de quoi j'ai besoin. Ensuite, si nous trouvons une solution pour être tous les deux satisfaits c'est tant mieux mais ça n'est pas une exigence.

                    L'idée derrière ça c'est que la plupart des gens sont plus à même de t'écouter, de te comprendre et donc de prendre en compte des demandes si ils sentent que tu n'as pas d'exigence, que tu accepteras un refus et qu'ils ne seront pas jugés quoiqu'ils disent.

                    de mon point de vue la pratique d'HP est bien moins grave (c'est du commercial, alors que ce que je critique est de la vie en société)

                    Je ne suis pas sûr de comprendre la distinction que tu fais entre le commercial et la vie en société. Est-ce que tu peux détailler ?

                    C'est plutôt ça qui m'intéresse dans cette discussion plutôt que ce que j'ai exprimé au dessus (parce que j'ai l'impression d'avoir suffisamment exprimé mon point de vue).

            • [^] # Re: [HS] Pratiques sexuelles : il ne faut pas "dévier" de ton référentiel?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              J'ai dû mal formuler mon propos. Je ne suggère pas qu'il y ait quelque chose qui soit plus grave ou moins grave.

              Ce que je voulais dire, c'est que d'une part Zenitram interprète les motivations que Foutaises pourraient avoir (et il est possible que cette interprétation soit erronée), et d'autre part Zenitram émet un jugement moral sur ces propos (c'est « vraiment bof » d'utiliser cette expression).

              En lisant ça, j'ai peur que le message soit difficilement entendable par celui à qui il s'adresse (en tout cas c'est comme ça que je fonctionne personnellement). Du coup je lui propose d'exprimer plutôt ce qui se passe en lui et de faire preuve d'empathie envers la personne à qui il s'adresse.

              Est-ce plus clair ?

    • [^] # Re: [HS] Pratiques sexuelles : il ne faut pas "dévier" de ton référentiel?

      Posté par . Évalué à -10.

      A la longue il faut envisager le bon côté des choses. Et ca serait bien qu'un commercial de chez hp vienne nous en dire un peu plus parsque la techniquement vous êtes à la rue.

    • [^] # Re: [HS] Pratiques sexuelles : il ne faut pas "dévier" de ton référentiel?

      Posté par . Évalué à 10.

      Juste pour info, pas mal de monde prend plaisir avec la sodomie, quelle que soit l'orientation sexuelle et le genre de la personne.
      Traiter cette pratique sexuelle de manière négative jute parce que tu (sembles) ne pas la pratiquer est vraiment bof.

      Oui mais non. Garde ton discours de Social Justice Warrior, tu pourras tourner le truc dans tous les sens, le fait que tu pratiques et aimes la sodomie ne veut pas dire pour autant que tu as envie que n'importe qui se permette de t'utiliser à cet effet.

      C'est la notion de viol, qui est donc ici recherchée, et s'il y a bien un orifice qui nous concerne tous, autant les femmes, que les hommes, que la soixantaine des variantes LGBT, c'est bien la rondelle. Parce qu'étrangement, on se sert plus volontiers de la pipe dans l'autre sens, pour réclamer davantage (l'expression « Et avec ça, tu veux 100 balles, un mars et une pipe ? »). Difficile de faire plus égalitaire ou moins discriminant, donc.

      Et puis j'en ai marre de tous ces gens (SJW) qui s'arrêtent et s'offusquent sur le moindre détail de la forme pour y trouver n'importe quoi sorti de leur esprit torturé, et dire aux autres quoi et comment penser, alors qu'eux-mêmes ne font visiblement pas l'effort de comprendre une formulation (malheureuse ou pas), puisqu'ils la prennent de travers là où il n'y a pas lieu d'être. C'est une forme de castration du langage et de la pensée.

      Note que je comprends le fond de ton message, et que la forme ne me dérange pas (je trouve même que tu t'es plutôt contenu, comparé à certaines), je réagis ici surtout sur sa motivation (le côté SJW) et sa totale incompréhension d'une expression courante, enculé.

      Bisous.

      • [^] # Re: [HS] Pratiques sexuelles : il ne faut pas "dévier" de ton référentiel?

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Et du coup si tu disais « sodomiser contre mon gré », ça ne correspondrait pas plus à l'idée que tu veux faire passer ?

        Parce que je n'ai pas non plus compris la notion de viol que tu voulais transmettre.

        • [^] # Re: [HS] Pratiques sexuelles : il ne faut pas "dévier" de ton référentiel?

          Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 09/10/16 à 13:12.

          C'est bien évidemment ce qui est sous-entendu, mais le préciser alourdirait inutilement l'expression et lui retirerait sa subtilité. D'ailleurs, on peut faire encore plus dans la finesse en parlant de sodomie avec du sable et des graviers. Et même là je suis presque sûr qu'il y en a pour aimer la pratique et ne pas comprendre l'expression…

          Bref, je ne voulais pas poster ce message, je l'avais déjà écrit et supprimé avant de le valider, mais vu que ça continue à répondre à côté du sujet, en voici donc une nouvelle version complétée. Je suis trop vieux pour me mettre à penser comme les autres le voudraient, je m'exprime comme je suis, que ça plaise ou non. Je n'ai pas complètement viré la TV et autres organes de la propagandastaffel de ma vie depuis plus d'une vingtaine d'années pour que ses relais viennent encore me dicter ce que devrais être, dire ou penser.

          Et honnêtement, je me talque de ce que peut penser telle ou telle personne de moi (je ne parle pas spécialement ici de Zenitram, mais des vrais SJW au sens large), surtout quand cette dernière se cogne de mon message pour s'arrêter et faire une fixette sur un putain de ponctuation, et qui au lieu d'y voir une expression courante vulgaire — et populaire — y verrait du sexisme ou une forme de discrimination, notamment.

          Le fait est que sur les 27 messages actuels, seulement 7 concernent le sujet, et 20 tournent autour du sens d'un mot parmi le millier que j'ai employé. Voilà ici un magnifique résumé de ce qu'ont fait les SJW du Net et de la liberté d'expression. Comment dit-on en anglais déjà ? Ah oui… Fuck off ! :-]

          • [^] # Re: [HS] Pratiques sexuelles : il ne faut pas "dévier" de ton référentiel?

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Yop,

            J'espère que je ne t'ai pas donné l'impression de vouloir te dire quoi penser ou quoi écrire.

            Il me semble que tu es agacé parce que tu voudrais qu'on parle d'informatique plutôt que des mots et leurs conséquences, du coup je m'arrête là. Je trouverai un autre espace pour ce qui m'intéresse :) (non pas que le sujet de ton journal ne m'intéresse pas, bien au contraire, mais je n'ai rien à en dire)

            • [^] # Re: [HS] Pratiques sexuelles : il ne faut pas "dévier" de ton référentiel?

              Posté par . Évalué à 5.

              Non, du tout, et je suis désolé si mon message t'a donné l'impression qu'il s'adressait spécialement à toi.

              À l'origine, seul le premier paragraphe était la réponse que je te destinais (mais j'avais fini par ne pas le poster, pour ne pas participer à dévier du sujet du journal). Puis j'ai vu que d'autres enchaînaient sur le délire SJW, et j'ai donc complété ma réponse plus largement, sans que tu n'en sois la cible pour autant.

              Je ne suis pas du tout agacé, je me définirais plutôt comme indifférent. Parfois je peux comprendre l'intérêt d'une digression, et des éventuels échanges d'arguments pertinents qui peuvent en découler, mais souvent — et en particulier lorsque cela implique des SJW autistes (encore une expression sujette à caution) —, ça m'en touche juste une sans faire bouger l'autre.

              Quand ça ne sert à rien de discuter et débattre parce que de toute façon, il a été décidé depuis longtemps par tes contradicteurs que tu avais tort et étais au mieux dans l'ignorance et au pire dans le *isme ou la *phobie, autant leur accorder l'intérêt qu'ils méritent, c'est à dire les laisser jacter tout en les ignorant totalement. :)

              • [^] # Re: [HS] Pratiques sexuelles : il ne faut pas "dévier" de ton référentiel?

                Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                Merci pour ta réponse, et la correction que tu as apporté à mon interprétation, c'est plus clair pour moi :)

                Il y a une phrase dans ta réponse qui m'a interpellé, si tu es ok pour pour continuer la discussion tu peux répondre à ma question ci-dessous, sinon tu peux ignorer la suite de ce message :)

                Le fait est que sur les 27 messages actuels, seulement 7 concernent le sujet, et 20 tournent autour du sens d'un mot parmi le millier que j'ai employé. Voilà ici un magnifique résumé de ce qu'ont fait les SJW du Net et de la liberté d'expression.

                Il me semble que la digression ne t'empêche pas physiquement de t'exprimer : tu peux toujours poster commentaires et journaux même si ça n'est pas du goût de ceux que tu appelles SJW. Du coup j'ai l'impression que tu ferai référence à une forme d'auto-censure comme moyen de défense pour éviter les digressions et les commentaires des SJW. Est-ce que c'est ça ?

                • [^] # Re: [HS] Pratiques sexuelles : il ne faut pas "dévier" de ton référentiel?

                  Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 09/10/16 à 14:46.

                  Ce n'est pas à proprement parler de l'auto-censure. Dans le cas présent, c'était plutôt la volonté de ne pas rajouter une couche dans le fil d'une réponse hors-sujet et inutile. Éviter de « débattre » (le débat n'est d'ailleurs pas possible) avec ces gens-là, ça peut aussi être une forme de protection mentale, et/ou de gain de temps libre.

                  Mais sinon, lorsque l'envie m'en prend, je n'ai aucun problème à dire ma façon de penser à un SJW ou assimilé, et ce même au milieu d'un public qui lui serait favorable. Public favorable qui est souventtoujours recherché par eux, leur but étant de faire fermer leur gueule à leurs contradicteurs en leur instillant un sentiment de honte et de culpabilité, en laissant croire que leurs idées seraient empreintes de *isme et/ou *phobie, telles que définies par l'idéologie dominante.

                  Mais si cela ne te dérange pas, je ne souhaite pas poursuivre dans ce hors-sujet.

          • [^] # Re: [HS] Pratiques sexuelles : il ne faut pas "dévier" de ton référentiel?

            Posté par . Évalué à 9.

            sur un putain

            je me demande jusqu'à quel point ce n'est pas discriminatoire pour les prostituées ce que tu écris ici. Imagine une telle personne qui viendrait sur linuxfr et lirait ça, cela lui ferait sans doute mal (bon, sans doute moins que son souteneur albanais).

      • [^] # Re: [HS] Pratiques sexuelles : il ne faut pas "dévier" de ton référentiel?

        Posté par (page perso) . Évalué à -2.

        Ferme-la. Relis Zenitram : Se faire enculer c'est bien, les juifs sont partageurs, et HP on s'en fout, ferme-la on te dit. Tu finiras pas comprendre que t'es un homophobe et un antisémite sans même qu'on n'ait à seulement prononcer les mots ; bientôt tu seras mort, de toutes façons. Des Zenitram vendeurs de cauchemar, relais du pouvoir, technico-commerciaux en dystopie officielle chargés de repeindre en rose une réalité de moins en moins humaine (c'est ringard les vrais humains) yen a des centaines derrière pour s'occuper de tes (éventuels) enfants.

        Tu vas finir par la fermer. C'est prévu comme ça.

      • [^] # Re: [HS] Pratiques sexuelles : il ne faut pas "dévier" de ton référentiel?

        Posté par . Évalué à 0.

        À mon avis, si tu veux faire passer l'idée de viol, il existe un mot plus pertinent que sodomiser à utiliser. Le mot violer.

        Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

    • [^] # Re: [HS] Pratiques sexuelles : il ne faut pas "dévier" de ton référentiel?

      Posté par . Évalué à 10.

      Et, vous en avez pas marre d'enculer les mouches ?

      (ok je m'excuse d'avance auprès de ceux que le pratique au sens propre, en plus ils ont des p'tites bites…)

    • [^] # Re: [HS] Pratiques sexuelles : il ne faut pas "dévier" de ton référentiel?

      Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 09/10/16 à 12:04.

      se faire sodomiser avec une imprimante ça doit faire mal comme même

      splash!

    • [^] # Re: [HS] Pratiques sexuelles : il ne faut pas "dévier" de ton référentiel?

      Posté par . Évalué à 2.

      Pratiques sexuelles déviantes. Évite de sodomiser la langue également.

    • [^] # Re: [HS] Pratiques sexuelles : il ne faut pas "dévier" de ton référentiel?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      N'importe quoi, c'est exactement comme dire se faire baiser.

    • [^] # Re: [HS] Pratiques sexuelles : il ne faut pas "dévier" de ton référentiel?

      Posté par . Évalué à 6.

      avoir une relation sexuelle non consentie ca s'appelle un viol.

      • [^] # Re: [HS] Pratiques sexuelles : il ne faut pas "dévier" de ton référentiel?

        Posté par . Évalué à -10. Dernière modification le 09/10/16 à 18:16.

        Et si on commence à parler des imprimantes qui nous violent en privé il faudra bien que l'on parle, nous les occidentaux, des putes Pyrénennes que autant plus nombreuses et qu'on a plus les moyens d'assumer au point que leur mac nous font un procès d'éxtrème droite et d'extrème gauche que j'en ai honte.

        (pour les imprimantes c'est pareil j'en ai moins donc ca comtpe pas)

        On pourra toujours devenir savant et conquérir l'espace, et enrichir notre lexicographie mais on aura d'autant moins d'encre pour autant, cela dit il faut bien partir pour aller quelque part faire je ne sais quoi.

        En tout cas il faut imprimer, et trouver la dignité qu'on soit riche ou pauvre même si la robotisation ca va craindre un max.

        Je pense qu'un Pinnochio géant va manger une baleine, déjà qu'ils tapent sur sysinit -

    • [^] # XD

      Posté par . Évalué à 9.

      ENKULER DE RIRE ! XD

    • [^] # ...

      Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 09/10/16 à 18:18.

      someone

    • [^] # Re: [HS] Pratiques sexuelles : il ne faut pas "dévier" de ton référentiel?

      Posté par . Évalué à 10.

      Juste pour info, pas mal de monde prend plaisir avec la sodomie,

      l'autre jour j'ai entendu des SJW (social justice warriors) qui dénonçaient les brutalités policières, ainsi que la domination patriarcale.

      Pourtant, certaines personnes aiment les jeux érotiques sado-maso, la domination, le bondage etc aussi j'ai trouvé ça un peu discriminant pour eux d'utiliser ces mots avec une connotation péjorative.

    • [^] # Re: [HS] Pratiques sexuelles : il ne faut pas "dévier" de ton référentiel?

      Posté par . Évalué à 7.

      ne donnant pas mon argent à une entreprise qui entend ouvertement me sodomiser, et le proclame éhontement.

      Juste pour info, pas mal de monde prend plaisir avec la sodomie, quelle que soit l'orientation sexuelle et le genre de la personne.
      Traiter cette pratique sexuelle de manière négative jute parce que tu (sembles) ne pas la pratiquer est vraiment bof.

      Pour moi c'est juste la conjonction de l'expression « se faire baiser/niquer » et « se la faire faire à l'envers » (→ ne pas le voir venir).

      Je trouve la vulgarité pas terrible, mais je ne vois pas en quoi quelqu'un qui dis « je ne donne pas mon argent à une entreprise qui fait machin » est préjudiciable à tous les gens qui apprécient ce machin. Si demain quelqu'un nous explique qu'il ne donne plus son argent aux entreprises qui tuent des animaux, tu ne pourra pas t'empêcher de lui expliquer crier qu'il y a pleins de gens qui aiment la viande rouge et qu'il devraient respecter tous les non-végétaliens ?

      C'est une expression qui vient d'une part qu'en principe tu choisi ton ou ta partenaire et donc tu es libre d'accepter ou non, d'autre part dans l'imaginaire collectif c'est une pratique pas mal associée à la douleur dût à la façon de le faire, ça a peut être aussi encore un coté tabou chez une partie de la population.

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: [HS] Pratiques sexuelles : il ne faut pas "dévier" de ton référentiel?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        mais euh, la sodomie, voire avec du sable ou du sel, tu en penses quoi ?

        parce que bon.

        C'est une expression qui vient d'une part qu'en principe tu choisi ton ou ta partenaire

        justement, c'est ouvert, donc bon

        c'est une pratique pas mal associée à la douleur dût à la façon de le faire

        peut-être, ou pas

        ça a peut être aussi encore un coté tabou

        ça c'est une belle connerie ou une méconnaissance ?
        sans méconnaître l'expérience de chacun, c'est une mauvaise expérience ? bin tant pis. Comment ignorer ce que certains préfèrent (ce qui n'est pas mon cas, mais c'est mon choix, d'autres le préfèrent, je puis le comprendre).
        Ce n'est pas une question d'héthéro,d'homo, de bi, de guine, ou autre (je vous laisse le choix), c'est une question d'ouverture d'esprit, car nous n'avons pas toute connaissance àmha. Ça me fait chier : je ne sais pas quoi en penser, qui saurait le faire ?

    • [^] # Re: [HS] Pratiques sexuelles : il ne faut pas "dévier" de ton référentiel?

      Posté par . Évalué à -1.

      Je trouve que tu as une vision bien négative du cracha.

  • # Interdiction de ce type de vente, ou alors...

    Posté par . Évalué à 6.

    Quand on achète une imprimante, on ne passe pas de contrat avec la marque qui nous la vend. On n'est pas nous-mêmes une entreprise qui recherche un contrat avec un fournisseur de service.

    Du coup la vente à perte des imprimantes, avec l'espoir de se récupérer avec la vente de consommable, devrait tout simplement être interdite sans signature d'un contrat explicite entre les deux parties. Si le consommateur accepte de signer un tel contra il s'engagera a acheter les consommables prévus par celui-ci. Sinon, le fabriquant doit laisser libre le consommateur d'utiliser les consommables qu'il désire.
    Un effet de bord a cette idée, serait que les fabricants d'imprimantes proposent des imprimantes sans contrat à des prix délirants. Dans ce cas-là, il faudrait espérer que la libre concurrence fasse baisser les prix à un niveau raisonnable.

    J’aurais aimé que les constructeurs se fassent la guerre sur ce type d'imprimante :
    http://www.epson.fr/for-home/ecotank

  • # Fairtrade

    Posté par . Évalué à -10.

    Ce qu'il manque et cela à ces deux acteurs ce sont des labels pour la traçabilité et la qualité. On peu comparer les marges mais on ne connaitra jamais le chemin empreinté dont découle le prix de nos consommables.

    On se moque que les Indiens soient en mesure de soutenir ou non Minolta par capitalisation. On veut consommer du greenwashed, pas être éduqué/abusé par une taxe justifiée. Je pense que ce marché est en dehors de tout contrôle contrairement à tout ce qui fait sur l'alimentaire et que un jour leur dictature se tarirra.

    ex : l'encre de chine vient de chine car c'est de l'encre de chine…
    le bleu de cobalt vient de la roche de cobalt, le bleu marine vient du Lapis-lazuli et l'indigo des fleurs…
    blue

  • # Résumé approximiteux

    Posté par . Évalué à 8.

    Reprises de journalistes miteux en citant et sans vérifier les texte d'origine ?

    Over 10,000 of you have joined EFF in calling on HP to make amends for its self-destructing printers in the past few d

    Plus de 10000 personnes qui signent un pétition deviennent ici des plaintifs…

    Très rapidement, le Net s'est embrasé autour de ce scandale, des dizaines de milliers de personnes ont contacté l'EFF pour se plaindre des imprimantes auto-destructrices d'HP,

    et

    We’re also considering filing a complaint with the FTC about HP printers’ use of DRM.

    Envisager déposer plainte auprès de la Federal Trade Comission devient
    une class action lancée…

    et cette dernière a lancé une Class Action à l’encontre du géant.

    • [^] # Re: Résumé approximiteux

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Et puis :

      Mais le mal est fait, la confiance a été sérieusement entamée, et beaucoup de gens qui ne sont pas au fait de toutes ces histoires ont déjà jeté ou remplacé leur imprimante, la croyant en panne, et/ou ne seront jamais informés de l’existence d’un patch à installer pour régler le problème.

      Du coup c'est bon la confiance est pas entamée. À la rigueur la confiance dans la qualité des HP (et encore) mais pas dans la loyauté d'HP si les millions d'acheteurs (moins les 10 000 qui auront appris l'histoire) ne sauront jamais qu'elle n'était pas vraiment défectueuse.

  • # trop tard, je l'ai déjà jetée

    Posté par . Évalué à 8.

    j'avais acheté une imprimante HP "tout en un", scanner, imprimante etc. il y a pas mal d'année.
    J'avais fait l'erreur d'acheter une version avec 5 cartouches, pour une meilleure qualité de photos. Je n'ai jamais imprimé en qualité photo, par contre certaines couleurs ont rapidement séchée, vu ma faible utilisation de l'impression (vu le coût de toute façon, ça ne m'encourageait pas vraiment à imprimer souvent).

    Le scanner fonctionnait bien, jusqu'à ce que l'imprimante décide de ne plus scanner tant que les cartouches d'impression (d'origine) n'étaient pas en bon état de fonctionnement ! WTF?

    J'ai donc bazardé, il y a déjà quelques années, cet appareil dorénavant inutile.

    Mais ce n'est pas fini. J'ai acheté un scanner, seul, qui va bien.

    Et pour l'impression, je suis passé à une Canon, laser. LBP6000B, prétendument compatible linux, je n'ai jamais réussi à faire fonctionner le pilote, du coup quand je veux imprimer je dois emprunter l'ordinateur portable sous windows de mon épouse, pas très pratique (j'avais prévu de connecter cette Canon à ma freebox, mais cela ne fonctionne pas non plus bien entendu).

    J'ai l'impression que ma prochaine imprimante sera plutôt une Brother…

    • [^] # Re: trop tard, je l'ai déjà jetée

      Posté par . Évalué à 3.

      Les Canon sont plutôt réputées pour ne pas fonctionner sous Linux. Les Brother et les HP par contre, même dans les derniers modèles, ont l'air d'être parfaitement fonctionnelles.

      Une quarantaine de pages à lire (filtrer sur Linux) pour du laser couleur, et une quinzaine de pages à lire pour du laser monochrome.

      Leur lecture permet au passage de s'informer sur le coût à la page suivant les modèles, de l'existence de toners compatibles de bonne qualité, de défauts éventuels, etc.

      • [^] # Re: trop tard, je l'ai déjà jetée

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Je confirme, ne jamais acheter de canon.

        svn is the IE6 of version control

      • [^] # Re: trop tard, je l'ai déjà jetée

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Les Canon sont plutôt réputées pour ne pas fonctionner sous Linux.

        Bah j'en deux multifonction qui marchent correctement, voire très bien : MP560 et MG5350.

        Dans les deux cas, il y a un pilote propriétaire Canon téléchargeable, certes jamais mis à jour depuis la sortie du matériel, mais qui fait le job, tant en scan qu'en impression.

        Pour la deuxième (MG 5350), il y a aussi un pilote open-source (avec couleur complètement faussées, mais ce n'est probablement qu'un problème de gamma à corriger), fourni par gimp-print je crois (en tout cas c'est par défaut dans Ubuntu).

        Grâce à l'architecture de CUPS, il y a aussi moyen d'utiliser une implémentation open-source (cups-bjnp : moins boguée et mieux intégrée) pour se connecter en Wi-Fi à l'imprimante, tout en laissant le pilote propriétaire faire le rendu graphique.

        Au final la seule fonctionnalité qui manque, c'est de déclencher un scan depuis l'imprimante. Il faudrait faire un petit daemon sous Linux j'imagine, et commencer par voir le protocole utilisé.

  • # Gâchis en puissance

    Posté par . Évalué à 4.

    Sur les quatre imprimantes que j’ai pu avoir, toutes ont lâchées au bout de quelques années d’utilisation…

    Têtes d’impression complètement encrassées (ou peut-être pas…), impression de "symboles bizarres" du jour au lendemain, ou tout simplement refus de s’initialiser correctement.

    Pour finir, quatre imprimantes en 10 ans, soit une tous les 2.5 ans. De marques HP, Epson, Brother et Samsung respectivement, toutes jet d’encre sauf la samsung qui était une laser.

    Depuis je me refuse à acheter ce genre de matériel ultra jetable, qui fait dépenser des tonnes de pognon de façon honteuse et pollue plus qu’il ne rend service, en ce qui me concerne.

    Alors c’est embêtant car par exemple, j’aimerais bien pouvoir imprimer des partitions (nan je parle pas de la sortie de cfdisk :) ) ou bien un ou deux papiers administratifs…

    Du coup bah, pour le peu que j’ai à imprimer, c’est plus rentable d’aller chez un imprimeur professionnel.

    Ça a le mérite de me faire marcher un peu.

    • [^] # Re: Gâchis en puissance

      Posté par . Évalué à 4.

      Sur les quatre imprimantes que j’ai pu avoir, toutes ont lâchées au bout de quelques années d’utilisation…

      Tu pourrais peut-être tenter d'acheter une imprimante laser d'occaz : ma première de ce type était une HP Laserjet 5 que j'ai achetée avec une ultra5 il y a plus de 10 ans, et j'ai payé le tout une cinquantaine d'euros. L'imprimante m'a duré quelques années : j'ai juste eu à racheter un toner et à retourner le caoutchouc sur le galet qui récupérait les feuilles dans le bac. Au bout d'un moment elle a quand même laché. Et comme j'avais été satisfait, j'ai renouvelé l'expérience : pour une cinquantaine d'euros, j'ai acheté une autre laserjet HP d'occasion. En tout ces deux imprimantes m'ont duré près d'une dizaine d'années (voire plus, je ne m'en souviens plus).
      Après ça, j'ai acheté une jet d'encre couleur (HP photosmart B210a), elle n'a duré que deux ou trois ans. Et en deux ou trois ans, elle m'a couté bien plus cher qque les deux laserjets que j'ai gardé une dizaine d'années.

      J'ai tenté d'acheter une laser couleur neuve, je verrai ce que ça dnone. Mais si tu n'as pas besoin de couleur, regarde du côté des lasers d'occasion, ça peut valloir le coup.

    • [^] # Re: Gâchis en puissance

      Posté par . Évalué à 7. Dernière modification le 09/10/16 à 23:48.

      Les imprimantes jet d'encre sont connues pour être excessivement onéreuses et fragiles, et ce encore plus lorsque l'on ne s'en sert pas régulièrement, car à chaque utilisation, l'imprimante opère alors un « nettoyage des têtes » très consommateur en encre (ce qui fait exploser le coût à la page), et il arrive fréquemment que l'encre sèche dans les têtes.

      La seule imprimante jet-d'encre qui m'ait tenu, c'est une HP Deskjet 970 Cxi, que j'ai encore (mais dont je n'achète plus de cartouches, car cela revient trop cher). Sinon, j'ai encore une HP6L et une HP1100 encore fonctionnelle après bientôt 15 ans, juste du toner qu'il faudrait racheter.

      Là, j'ai envie de m'essayer au multifonctions laser couleur, car en choisissant bien, elles sont totalement compatibles Linux, scanner inclus, (HP & Brother), et à condition de ne pas se contenter des modèles d'entrée de gamme et donc de tabler sur du 350~500 € mini (les toners sont plus chers pour les petits modèles, et contiennent moins d'encre), il est possible avec des toners compatibles de qualité équivalente de faire descendre leur coût la page entre 2 et 4 centimes, que ce soit en impression noire ou couleur, et ce en incluant dans le prix l'amortissement du prix de l'imprimante, le coût de la feuille de papier, l'achat des consommables (toner, courroie, tambour, etc.) et la consommation électrique.

      Avec une imprimante Dell, un utilisateur annonce par exemple « le papier (0,8cts/p) me coûte plus cher que l'encre (0,35cts/p), j'arrive à 2,70cts/page tout compris en N/B (achat de l'imprimante+tambour+toner+papier), et 3,75cts/p en couleur, et comme je n'ai pas chiffré l'électricité, on va arrondir à 3cts/p en N/B et 4 cts/p en couleur ».

      Le problème reste effectivement la fiabilité des modèles. Samsung semble être très aléatoire là-dessus. Mais sinon, aucune marque n'est épargnée dans les modèles récents, il faut donc parcourir les forums pour trouver des utilisateurs satisfaits, lire les commentaires négatifs (ceux qui sont notamment écrits quelques semaines/mois après l'achat) sur les sites commerçants, et surtout regarder le prix des toners et calculer le coût à la page, et ce bien avant de regarder le prix de l'imprimante. Car au premier changement de toners « authentiques », la différence peut (et va) rendre l'imprimante d'entrée de gamme à 100~200 € plus chère que celle à 300~400 €.

      Je conseille également de s'informer sur l'existence de toners compatibles réputés et de qualité équivalente (il existe du compatible de meilleure qualité, souvent utilisé par les professionnels d'ailleurs), car leur utilisation va réduire grandement le coût de possession de l'imprimante : 400 € pour 4 toners « authentiques » (B+C+M+Y) de capacité standard, contre ~100 € pour 4 voire 5 toners (B(+B)+C+M+Y) avec une capacité 2 à 3 fois supérieure ! C'est le jour et la nuit.

      PS : d'après quelqu'un qui travaille dans une boîte qui répare des imprimantes, une astuce pour remplacer le four — par exemple — de certaines grosses imprimantes Brother consiste à acheter une imprimante Brother d'entrée de gamme à 140 € et à lui cannibaliser le four, ce qui revient moins cher que la pièce (qui est exactement la même), et qui laisse un stock de toners neufs et de pièces de rechange).

      • [^] # Re: Gâchis en puissance

        Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 10/10/16 à 10:09.

        consiste à acheter une imprimante Brother d'entrée de gamme à 140 € et à lui cannibaliser le four

        Erf… ça me conforte un peu plus dans le fait de ne pas dépenser un centime dans ces engins. Le fait que racheter une imprimante est moins cher qu’une pièce de rechange, c’est tellement, tellement nul… et ça ne poussera pas les constructeurs à fournir ces pièces à meilleur prix qu’une imprimante complète.

        Paraît que l’appel au boycott c’est interdit… mais bon… :-"

        • [^] # Re: Gâchis en puissance

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          C'est l'appel aux boycott "en raison de la race, de la religion ou de la nationalité" qui est illégal

          Un appel au boycott car ils se foutent de leurs clients c'est accepté

          • [^] # Re: Gâchis en puissance

            Posté par . Évalué à 3.

            Les races n'existent pas. (Sauf pour les chiens, par exemple il y a des chiens clairs et des chiens foncés)

            • [^] # Re: Gâchis en puissance

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Et du coup y en a pour les chats ou pas ?
              Et si c'est basé sur la clarté extérieure, Lucy Liu et Usain Bolt ils sont de la même ?

              • [^] # Re: Gâchis en puissance

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                ya des races sur tous les circuits de bonne compétition, tu viens quand tu veux :D

                Au moins tu n'écraseras personnes avec ta caisses consommatrice d'énergie non renouvelable (même si elle est nucléaire).

                J'ai bon sur le combo ?

                • [^] # Re: Gâchis en puissance

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Non, t'as oublié les végétariens.

                • [^] # Re: Gâchis en puissance

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  J'ai bon sur le combo ?

                  Euh désolé c'était moins que médiocre. La prise en compte de la continuité des proportions de sexe sur l'intervalle [0,1] a bien été traité par mes camarades, mais tu as aussi confondu voitures et moto, et oublié de dire que les chiens sont en plus massacrés par de méchants avorteurs. Fera mieux la prochaine fois !

    • [^] # Re: Gâchis en puissance

      Posté par . Évalué à 7.

      Je comprends parfaitement. Mais ma femme étant enseignante, il est très difficile de se passer des impressions à l'heure actuelle.

  • # Rien à redire sur les EcoTank

    Posté par . Évalué à 4.

    Notre imprimante Canon étant tombée récemment et irrémédiablement en panne (entendez que le devis de réparation aurait coûté plus cher que l'imprimante), nous avons acheté une imprimante EcoTank d'Epson.

    Niveau support Linux, je n'ai eu aucun problème. Niveau niveaux d'encre, après 250 feuilles imprimées je n'ai pas encore vu les réservoirs se vider.
    Par contre, quand on est habitué au niveau d'impression photo des canon, la qualité est moins bonne. Ce qui n'empêche pas le texte d'être parfaitement lisible et les photos correctes.

    Bref, je suis un utilisateur ravi, et content d'avoir mis mon argent pour pousser les constructeurs dans cette direction.

    • [^] # Re: Rien à redire sur les EcoTank

      Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 09/10/16 à 23:47.

      Ce qui n'empêche pas le texte d'être parfaitement lisible et les photos correctes.

      Ah parce qu'il y a encore des gens qui impriment des photos ?

      Par là je ne cherche pas à dénigrer l'impression de photo, loin de là, mais l'impression personnelle. Pour une soirée diaporama de vacances entre amis, aucun système "physique" ne battra maintenant un écran de TV/projo moderne que ce soit sur la qualité d'affichage (elle imprime du 4k sur 65", ton imprimante ?…) ou la praticité (… en passant d'une photo à l'autre par la pression d'une touche ?) ; pour de l'impression à long terme type "encadrement" (qu'encore une fois je ne cherche pas à dévaloriser) là aussi je ne vois pas comment un système d'impression personnel peut battre la qualité de l'impression pro.

      Remarque je vois pas pourquoi imprimer du texte non plus, en fait.

      • [^] # Re: Rien à redire sur les EcoTank

        Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 10/10/16 à 00:26.

        Pour l'impression photo, je crois en effet qu'il est beaucoup plus rentable de passer par un service en ligne (tirages souvent offerts lors d'offres promotionnelles, sinon entre 5 et 15 centimes la photo sur papier photo 11×15).

        De ce que j'ai pu constater autour de moi, les gens achètent une jet-d'encre spécifiquement pour imprimer des photos, mais soit ne le font pas parce que ça revient trop cher (en cartouche, mais aussi en papier), soit le font sans s'inquiéter du coût à la page, et râlent à chaque changement de cartouches, c'est à dire très souvent. Dans les deux cas, l'imprimante revient à une fortune en encre (car pas utilisée d'un côté, et utilisée de l'autre).

        Du coup, j'ai abandonné l'idée de l'imprimante jet-d'encre, hors CISS (j'en cherche un pour ma 970 Cxi), et je m'oriente vers une laser couleur (qui offre une qualité photo proche de celle d'une jet-d'encre moyenne sur papier standard, ce qui est largement suffisant).

        Pourquoi une imprimante dans mon cas ? Pour pouvoir imprimer des images à colorier ou des puzzles à mon petit neveu, pour pouvoir imprimer des CV & autres dans mon entourage, pour pouvoir imprimer des dossiers scolaires ou rapports professionnels, et aussi, pour pouvoir donner libre cours à ma créativité dans la création de jeux de plateau, et en particulier de jeux de rôles, avec des dés, etc. pour créer des fiches, plateaux et décors, vu qu'on y joue encore avec des amis. :)

        Et en la choisissant bien, cela devrait me revenir à un prix tout à fait abordableplutôt honnête, à condition de taper dans du consommable « générique ».

      • [^] # Re: Rien à redire sur les EcoTank

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Remarque je vois pas pourquoi imprimer du texte non plus, en fait.

        Pour l'envoyer à l'administration.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Rien à redire sur les EcoTank

          Posté par . Évalué à 3.

          pas besoin, maintenant tous les CERFA sont disponibles en version électronique également, souvent uniquement lisible et remplissable depuis Adobe pdf Reader. D'ailleurs si tu ne peux pas les remplir en ligne, tu ne pourras pas non plus les imprimer… /°\

      • [^] # Re: Rien à redire sur les EcoTank

        Posté par . Évalué à 1.

        Ah, et j'oubliais le pourquoi une multifonctions ? Parce que j'ai toute une vie administrative à numériser, et que je veux pouvoir poser mes piles de documents, appuyer sur le bouton, et que l'imprimante multifonctions se charge automatiquement de tout scanner (recto-verso automatique). La HP M476 est plébiscitée par plusieurs utilisateurs pour cet usage d'ailleurs.

        • [^] # Re: Rien à redire sur les EcoTank

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          M'ouaif… du HP. Dans la même gamme (et au même prix sauf remise comme actuellement), Brother MFC9340cdw, tourne bien sous Linux avec les drivers dispos sur leur site. Il existe des consommables génériques bien mois cher (les fournitures brother changent de gros éléments, les génériques s'installent dedans). Scanner vers différents postes en réseau (xsane…). RV laser couleur. Passeur de documents RV pour le scanner.

          Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

          • [^] # Re: Rien à redire sur les EcoTank

            Posté par . Évalué à 1.

            Oui, j'ai la Brother MFC9340CDW (et ses variantes) dans ma liste actuelle, elle est sensiblement au même prix que la 477 pour des fonctionnalités similaires sur le papier. Par contre – et c'est le point qui jusqu'à il y a peu me lui faisait préférer la HP —, côté qualité d'impression elle est moins bien notée sur les graphiques et photos.

            Cependant, j'ai lu des commentaires qui disaient que par défaut, les réglages ne font pas la part belle à la qualité sur les imprimantes Brother, et qu'en la passant au max on avait beaucoup mieux. Donc j'attends de trouver un test ou utilisateur qui confirme et présente une impression de comparaison avant de faire mon choix.

            Mais sinon, effectivement, en raison des agissements récents d'HP, j'avais dans l'idée de partir sur la concurrence, du moins après avoir pesé le l'apport dans le libre et le support de leur pilote pour les deux.

            • [^] # Re: Rien à redire sur les EcoTank

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              (pub gratuite) Je viens de la voir à 374€… si tu fais vite (plus que 3).

              Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

              • [^] # Re: Rien à redire sur les EcoTank

                Posté par . Évalué à 3.

                C'est à peine quelques euros moins cher que les offres ailleurs (typiquement : Amazon), et pour ça il faut accepter de passer par Cdiscount chez qui j'ai déjà (trop) donné. Ça doit faire 10 ans que je n'ai plus rien acheté chez eux du coup, après avoir enchaîné plusieurs commandes où il manquait des produits, où le contenu du colis ne correspondait pas à la commande, où les colis mettaient 3 semaines à arriver, parfois éventrés, et où pour la moindre réclamation, c'était la croix et la bannière, sans parler des remboursements (parce que produit absent dans le colis, car rupture de stock).

                Je préfère mettre une dizaine d'euros de plus et la prendre chez Amazon ou autre boîte sérieuse, où j'ai l'assurance d'avoir le bon produit, livré correctement tel que vendu, fonctionnel, chez qui je pourrai la retourner gratuitement dans les 30 jours, et avec qui le moindre retour pour panne ne me coûtera pas un rond, et la moindre panne ne sera pas un cauchemar à gérer pendant des mois (on m'enverra un autre produit neuf, et on procédera gratuitement au retour de celui en panne).

                Mais merci quand même. ;-)

  • # Coût par page.

    Posté par . Évalué à 2.

    Petit conseil pour ceux qui ne le savent pas, certains sites répertorient les "coûts par page". Mon ancienne Canon coûtait 14 centimes par page noire et 19 centimes par page couleur.

    Mon actuelle Brother, c'est 3 et 5 centimes. Je paie 40 euros pour environ deux ramettes environ.

    Bon, je pourrais faire rembourser mes cartouches par l'école (ma femme est enseignante, et l'imprimante est pour elle), mais j'ai trop de scrupules pour ça. :/

  • # Déception

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Je suis assez déçu si c'est bel et bien le cas.

    On vient de me donner une imprimante HP, j'osais pas spécialement acheter une imprimante car je connais peu le support sous linux (à part que canon pue, en ayant eu 2).

    Et avec hplip, tout marche out-of-the-box. Scanner et impression. J'ai pas encore acheté de cartouches car j'imprime un papier environ tous les 4 mois (on est en 2016 ! imprimer c'est mal).

    Du coup quand elle sera plus fonctionnelle, faudra que je trouve aussi une alternative.

    svn is the IE6 of version control

    • [^] # Re: Déception

      Posté par . Évalué à 2.

      Les Brothers marchent bien typiquement.

      "La première sécurité est la liberté"

  • # Contrat de confiance…

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Hormis le fait que slogan de Darty soit resté dans nos mémoire (voire notre Mémoire), pourquoi parler de “contrat” de confiance? Il y aurait sûrement rupture de confiance, ou de contrat selon le cas, mais l'association des deux j'ai du mal à la concevoir:
    le contrat ce n'est pas justement quand la confiance est incertaine?

    Bon c'est juste un pinaillage HS, car c'est un très bon journal, que j'ai pris plaisir à lire ce matin.

    • [^] # Re: Contrat de confiance…

      Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 10/10/16 à 11:37.

      Rien à voir avec Darty, c'était une pirouette sur « l'informatique de confiance ». ;-)

      Sinon, probablement que le terme « contrat (de confiance) » que j'ai employé n'était pas approprié, car je faisais surtout référence à une forme de contrat moral entre la marque et ses clients, concernant le respect de ces derniers (au moins un minimum).

  • # Où trouver des cartouches d'encre génériques de qualité ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    mais je bloquais sur ses onéreux toners dotés d’une puce, et le fait que les compatibles de qualité équivalente et approuvés par de nombreux utilisateurs (achetés sur http://www.tintendienst.de par exemple, comme recommandé par les utilisateurs sur les forums du site hardware.fr) n’étaient que seulement deux à trois fois moins chers […]. Si au moins j’avais l’assurance de pouvoir exploiter ces toners compatibles à un prix plus juste, cela m’irait, mais là, je sens comme une épée de Damoclès au-dessus de ma tête.

    J'ai une multifonction jet d'encre HP et jusqu'à présent, comme j'imprime peu, j'utilise des cartouches HP62XL. J'avoue que leur politique récente m'a refroidi et j'envisage sérieusement de regarder les cartouches d'encre génériques. Comme je ne parle pas allemand, le site http://www.tintendienst.de m'est un peu inaccessible. Auriez-vous des recommandations d'adresses sérieuses et fiables en ligne (ou physique sur Paris/RP) pour l'achat de cartouche jet d'encre génériques ?

    Merci.

  • # Voter avec son portefeuille

    Posté par . Évalué à 2.

    Pour les lasers multifonctions, j'avais aussi fait une étude et effectivement il ne restait que HP ou Brother.

    L'avantage pour HP était la qualité des pilotes (en tout cas pour le haut de gamme) inclus dans les distribs et le fait que le tambour d'imagerie est intégré dans les toners (donc cela fait une pièce d'usure de moins à changer).

    L'avantage pour Brother c'est que c'est presque la qualité d'HP sans être HP !

    Pour les deux, on trouve des toners compatibles pas trop chers (environ 20-30 euros pour un toner noir XL).

    Au final avec ce qui vient de se passer avec HP, la décision c'est surtout de voter ou pas avec son portefeuille.
    Est-ce que l'on sacrifie ses principes pour un peu plus de qualité/facilité ?
    À toi de voir…

    • [^] # Re: Voter avec son portefeuille

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      le tambour d'imagerie est intégré dans les toners (donc cela fait une pièce d'usure de moins à changer).

      Le problème, c'est que le tambour photoconducteur à une durée de vie bien plus grande que celle des cartouches, alors c'est très con de le changer en même temps que les cartouches.

      • [^] # Re: Voter avec son portefeuille

        Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 11/10/16 à 00:37.

        Le problème, c'est que le tambour photoconducteur à une durée de vie bien plus grande que celle des cartouches, alors c'est très con de le changer en même temps que les cartouches.
        

        Oui c'est pas bien pour l'environnement (pour le prix, je n'ai pas vu de différence sensible sur les toners avec ou sans tambours).
        Mais d'un autre côté j'ai lu qu'il était facile de flinguer son tambour avec des toners compatibles de mauvaise qualité.
        Donc au moins quand le toner intègre le tambour, j'ai moins de scrupule à tenter la route des toners compatibles.

        • [^] # Re: Voter avec son portefeuille

          Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 11/10/16 à 00:54.

          Donc au moins quand le toner intègre le tambour, j'ai moins de scrupule à tenter la route des toners compatibles.

          bin, en fait ce serait au constructeur d'assurer ce qui fonctionne avec son matériel, pas le contraire, d'autant quand des clients qui leur ont fait confiance et acheté leur matériel croyaient que cela fonctionnerait dans la durée

  • # Le mojo des imprimantes

    Posté par . Évalué à 10.

    Il ne faut pas oublier que c'est grâce à/(ou "à cause d'" pour certains) une imprimante qu'un jour un homme s'est énervé (il l'est toujours depuis) et pour ce venger il a créé la FSF (qui a fait bouger tout le monde de l'informatique sauf les fabricants d'imprimantes) :-D

    kentoc'h mervel eget bezan saotred

    • [^] # Re: Le mojo des imprimantes

      Posté par . Évalué à 8.

      (qui a fait bouger tout le monde de l'informatique sauf les fabricants d'imprimantes)

      2D, par contre on a des imprimantes 3D qui marchent avec du logiciel libre.

      Quand je serais riche les paperasses que me demandent l'administration / les services publics je les enverrai imprimés en 3D.

      Et si ils arrivent pas à les scanner ils se démerdent.

      splash!

    • [^] # Re: Le mojo des imprimantes

      Posté par . Évalué à 3.

      Très juste. D'ailleurs en lisant ce thread je me dis que quelques uns devraient penser à faire une imprimante open-hardware en mode fair-phone :-)

      • [^] # Re: Le mojo des imprimantes

        Posté par . Évalué à 2.

        • [^] # Re: Le mojo des imprimantes

          Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 12/10/16 à 00:43.

          il a tout de même oublié de citer RMS< dans son commentaire :-)
          voici un lien http://www.april.org/articles/intro/gnu.html accessoirement non impliqué (mais vous pouvez adhérer à l'april pour 20 €, sans lien commercial mais aucune réduc' pour asso caritative : remercier RddV pour cela :p).

          D'ailleurs, les impôts 2017 c'est mort pour contribuer au libre efficacement avec son fric, mieux vaut l'utiliser et s'y impliquer : http://www.francetransactions.com/impots/defiscalisation/reduction-d-impot.html

          (c'est pas parce que tu es CSP+ que tu es un connard, bon si tu t'appelles Bill Gates et que tu as une fondation, ça va être plus dur ou , en tout cas, moins crédible, voire dérisoire)

        • [^] # Re: Le mojo des imprimantes

          Posté par . Évalué à 2.

          En fait je pense que si un particulier concevait une imprimante opensource il prendrait un bloc de tête d'impression déjà existant (de préférence avec des cartouches séparées et facile à nettoyer et remplir).
          Comme celui-ci par exemple
          Pour les raisons évoquées dans le commentaire.
          ça ferait le même effet qu'un blob binaire dans un soft open source mais ça serait déjà mieux que rien.

          kentoc'h mervel eget bezan saotred

          • [^] # Re: Le mojo des imprimantes

            Posté par (page perso) . Évalué à 0. Dernière modification le 13/10/16 à 21:41.

            En fait je pense que si un particulier concevait une imprimante opensource

            Tiens j'ai envie de reprendre ma diatribe anti-impression en mode "mais qui imprime encore ?!" plus haut en rebondissant là-dessus. C'est amusant non, la folie des imprimantes 3D à monter souvent soi-même, et pas d'imprimante 2D home-made (bon, si, une sur google, wahou) ?

            Pourtant, un détail m'échappe peut-être, mais entre déposer un liquide prévu pour sur une surface (processus par ailleurs maitrisé depuis bientôt 600 ans de manière mécanique, depuis des milliers d'années de manière manuelle) et fondre un solide pour le sculpter en 3D, je me dis que si on arrive à faire le second on devrait pouvoir faire le premier ?

            Surtout que le second sert encore à peu près à rien hormis maquettes industrielles (et modèles d'imprimantes industriels, donc) (j'ai jamais vu plus moche, fragile et désagréable au toucher qu'un truc imprimé en 3D sur une machine grand public) alors qu'apparemment le premier permettrait de mettre à genoux le pire cartel mondial devant les armes la drogues et la prostipution.

  • # Ctrl + z

    Posté par . Évalué à 0.

    Il semblerait que HP fasse machine arrière : source

  • # Cartouches ancienne génération??!

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    J'ai une HP OfficeJet 7510,je veux changer une cartouche: l'imprimante m'informe que la cartouche est «une cartouche ancienne génération» qui n'est pas compatible… Je fais quoi de mes deux lots achetés? Et comment je sais que les prochaines cartouches sont de la nouvelle génération? Ils ont la bonne idée de garder le même nom pour des cartouches incompatibles.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.