Journal Apache vs Oracle

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
20
10
déc.
2010
La fondation Apache a annoncé aujourd'hui se retirer du comité exécutif du JCP.
Le JCP (Java Community Process) est en gros le groupe de personnes/entreprises/associations qui décident des évolutions du langage Java.

En l'occurrence, Apache proteste contre le fait que la licencee de la suite de test de Sun/Oracle (TCK) n'est pas compatible avec la distribution sous licencee open source d'une implémentation Java. Hors, cette suite de test est celle qui permet de dire qu'une implémentation est effectivement du Java.
Lors du vote sur Java 7, Apache espérait qu'Oracle modifierait la licencee de la suite de test pour permettre des implémentations open source indépendantes. Ils ne l'ont pas fait.

Il faut savoir que Apache développe le projet Harmony qui est une implémentation open source de Java 5 et 6.

En 2007, Apache avait déjà envoyé une lettre à Sun pour protester contre la licencee de la suite de tests. Après la libération d'OpenJDK, Sun a fournit une licence qui permet à des développeurs d'une implémentation dérivée d'OpenJDK d'utiliser la suite de tests en interne pour valider leur implémentation. Seulement, Apache Harmony n'est pas dérivé d'OpenJDK et c'est là que le bât blesse.

D'après ce que j'ai compris à l'affaire, il n'est toujours pas possible pour une implémentation complètement indépendante de Java sous une licence open source d'utiliser la suite de test officielle de Sun/Oracle.

A mon avis, tout ça n'est pas très bon pour l'avenir de Java. La libération d'OpenJDK avait laissé espérer qu'on allait vers un développement réellement libre de Java et de ses spécifications, mais ça n'est malheureusement pas ce qui est en train de se passer.
Oracle semble définitivement avoir des problèmes avec tout ce qui est libre. Pourtant, énormément d'outils pour Java en entreprise sont des projets libres (JBoss, Hibernate, Eclipse). S'ils commence à se mettre à dos tous les développeurs, ceux-ci risque d'aller voir vers d'autres plateformes. Vu l'inertie des solutions entreprises, le tout Python ou Ruby n'est pas pour demain, mais peut-être à long terme.

N'étant pas familier avec tous les recoins de la communauté Java, j'espère n'avoir pas trop écrit de bêtises, mais si il y a des spécialistes, faites-vous plaisir pour les corriger :)
  • # Oracle pas très visionnaire

    Posté par . Évalué à 8.

    « S'ils commencent à se mettre à dos tous les développeurs, ceux-ci risquent d'aller voir vers d'autres plate-formes »

    Il me semble qu'ils n'en sont plus au commencement...
    Pas besoin d'oracle pour prédire la suite des événements.
    • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Je suis pas sur..
      Au vu du nombre de ligne de codes écrites en Java, et le panurgisme de nombre d'ingénieurs de SSII et de leurs supérieurs qui sont eux-même d'anciens ingénieurs, je pense que Java a de beaux jours devant lui.

      Tant que développer, vendre au client, utiliser les frameworks libres à la mode comme Spring (qui bouffent 20Go de mémoire de base) sera gratuit, ils continueront !
      Il y aura juste un peu moins d'huile et ça grognera un peu.

      La majeur partie de la spec de java est derrière nous. Et quand tu vois le nombre d'année qu'il a fallu pour que tout le monde passe à Java 1.5 (et encore c'est pas le cas partout), Java7 c'est pas pour demain.

      Python ? Oui pourquoi pas, mais c'est pas à la mode chez les daïcidors.

      Ruby ? Trop conceptuel pour eux, 80% des développeurs ont du mal à comprendre, déjà qu'ils ont du mal avec l'objet...

      « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

      • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

        Posté par . Évalué à 3.

        Au vu du nombre de ligne de codes écrites en Java, et le panurgisme de nombre d'ingénieurs de SSII et de leurs supérieurs qui sont eux-même d'anciens ingénieurs, je pense que Java a de beaux jours devant lui.

        déjà qu'ils ont du mal avec l'objet...

        J'ai jamais bossé en SSII, et suis même pas développeur, mais y'a que moi que ça fait tiquer les deux phrases ensembles, là??
        • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

          Posté par . Évalué à 9.

          Moi qui travaille en SSII et qui suis développeur, ça ne me choque pas...
          Je conçois parfaitement que cela puisse être, au premier abord, antinomique, mais en fait pas tant que ça, quand on sait quel est le niveau de connaissance de la POO chez les développeurs de SSII !
          Java est un langage objet, certes... Mais c'est pas pour autant qu'on voit partout fleurir du code propre, bien conçu, basé sur des design patterns éprouvés, ...
          Bref, le code de porc est possible, même avec un langage orienté objet
          • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            s/même/surtout
          • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

            Posté par . Évalué à 1.

            Java est un langage objet, certes... Mais c'est pas pour autant qu'on voit partout fleurir du code propre, bien conçu, basé sur des design patterns éprouvés, ...
            Ca aussi ça me fait rire : les design patterns : quand c'est bien utilisé, c'est efficace, par contre il y a des developpeurs qui veulent à tout prix caser leur design pattern là ou ça n'est pas adapté.

            Sinon je suis d'avis que quand on rendra aux ingénieurs l'ingénierie, et aux codeurs le code, chacun fera son travail correctement.
            • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              J'ai personnellement été traumatisé pour avoir dû utiliser :
              Document reponse = DocumentBuilderFactory.getInstance().newDocumentBuilder().createDocument()

              Cette classe DocumentBuilderFactory est un singleton fabrique de fabrique de documents XML…
              • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                C'est marrant, en objet à prototype, tu n'as besoin de factory : si tu veux un singleton, tu redéfinis la méthode clone en lui faisant rendre lui même.
                Du coup, tu as un singleton naturel.

                « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

            • [^] # Commentaire supprimé

              Posté par . Évalué à 9.

              Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

            • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

              Posté par . Évalué à 6.

              ça se discute. Séparer les rôles, c'est aussi diluer les responsabilités et ça ne favorise pas l'investissement intellectuel dans les projets.

              En tant qu'ingénieur, ça me gaverait bien de pas pouvoir mettre les doigts dans le code.
              • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

                Posté par . Évalué à -6.

                Séparer les rôles, c'est aussi diluer les responsabilités et ça ne favorise pas l'investissement intellectuel dans les projets.

                Tu vois beaucoup d'ingénieurs dans le batiment aller poser des briques ou couler du béton toi ? Chacun son travail.

                En tant qu'ingénieur, ça me gaverait bien de pas pouvoir mettre les doigts dans le code.
                Peut-être que tu t'es trompé de métier ? Ou alors tu as le titre d'ingénieur mais tu n'as pas le boulot d'un ingénieur (et on en revient à ce que je disais plus haut).
                • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

                  Posté par . Évalué à 9.


                  Tu vois beaucoup d'ingénieurs dans le batiment aller poser des briques ou couler du béton toi ? Chacun son travail.


                  Il me semblait qu'en informatique, le travail des ouvriers est fait par quelquechose appelé un compilateur.

                  Si, dans cette opposition codeur/ingénieur, tu considères que le rôle du codeur c'est cracher du code sans réfléchir (et c'est ce que je comprends de ce que tu dis), alors il y a un problème, les tâches où on ne réfléchit pas, ce n'est pas pour l'homme.
                  • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

                    Posté par . Évalué à 5.

                    C'est triste ton avis sur les ssii
                    • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

                      Posté par . Évalué à 2.

                      C'est plus un avis sur l'informatique hein. Je trouve ça triste que chaque jour, on réinvente la roue, mais carrée cette fois-ci.
                  • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

                    Posté par . Évalué à 7.

                    et les stagiaires, alors ?
                  • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Si, dans cette opposition codeur/ingénieur, tu considères que le rôle du codeur c'est cracher du code sans réfléchir (et c'est ce que je comprends de ce que tu dis), alors il y a un problème, les tâches où on ne réfléchit pas, ce n'est pas pour l'homme.

                    Tu déformes mes propos (ou je n'ai pas été clair).
                    Je pense que l'ingénieur doit faire son boulot d'ingénieur et spécifier ce qu'il veut. Charge ensuite aui codeur de coder les spécifications. Ca ne veut pas dire ne pas réfléchir, ca veut juste dire deux réflexions différentes. Si l'ingénieur a besoin de mettre son nez dans le code c'est parce qu'il n'a pas confiance en son développeur.

                    Après, dire qu'un maçon pose des briques sans réfléchir .... c'est pas moi qui l'a dit. être maçon c'est un métier qui nécessite un minimum de réflexion, et ce n'est pas moi qui ai comparé le maçon à un compilateur.
                    • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

                      Posté par . Évalué à 1.

                      le petit détail est qu'il y a surproduction d'ingénieurs, qu'il y en a plein les SSII et autres marchands d'esclaves, et que de toute façon les clients veulent des ingénieurs et pas des techniciens, même si dans les faits la plupart se retrouvent à faire un boulot de grouillot nécessitant à peine BAC+2
                      • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Après mon DUT j'avais la plupart des notions utiles au développement d'un logiciel quel qu'il soit. Je me sens tout de même plus efficace en ayant une compréhension de ce qu'est la complexité et la programmation dynamique que j'ai appris à la fac.

                        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                      • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Dis moi, tu n'as pas d'ami grouillot où ayant BAC+2 ou moins, non? Ils font partie de la plèbe, hein?
                        • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

                          Posté par . Évalué à 3.

                          tu as dû oublier un mot dans "boulot de grouillot".

                          faire faire des tâches à peine plus évoluées que du copier-coller (genre au pif réaliser des écrans de saisie Web avec toutes les briques déjà faites) par des BAC+5 + expérience c'est foutre de l'argent et des compétences en l'air

                          maintenant, si les clientes des SSII réclament absolument "des ingénieurs" parce que ça leur flatte le gourdin et que prendre "des techniciens" ça ne correspond pas à leur standing, je n'y peux pas grand chose
                • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

                  Posté par . Évalué à 2.

                  et puis ? télécharger de la musiques, c'est comme de voler une baguette de pain dans une boulangerie ?
                  calquer des raisonnements du monde physique dans un domaine intellectuel, ça marche pas bien.

                  Mon boulot consiste à m'appuyer sur des compétences techniques pour imaginer et implémenter des solutions aussi simples que possibles à des problèmes complexes que je rencontre pour la première fois. Après, t'appelles ça comme tu veux :)
                  Dans mon expérience, la plupart du temps, les problématiques d'implémentation viennent aussi nourrir la réflexion. Si je ne devais qu'écrire des documents d'architecture ou des spécs techniques sans toucher une machine, les résultats seraient moins satisfaisants.
                  Si tu arrives à écrire en amont tout la documentation technique décrivant une solution adaptée aux problèmes qu'on te présente, chapeau bas, je n'en suis pas encore là.
                  (mais c'est pas non plus dans cette direction que je vais :)
                  • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

                    Posté par . Évalué à 2.

                    et puis ? télécharger de la musiques, c'est comme de voler une baguette de pain dans une boulangerie ?
                    calquer des raisonnements du monde physique dans un domaine intellectuel, ça marche pas bien.

                    c'est dingue. Vous êtes comiques. C'est vous qui avez à l'idée qu'un maçon n'a pas à réfléchir. Pas moi. Je voulais juste signaler que spécifier et coder étaient 2 métiers différents (avec je vous l'accorde une limite difficile parfois à établir).

                    Mon boulot consiste à m'appuyer sur des compétences techniques pour imaginer et implémenter des solutions aussi simples que possibles à des problèmes complexes que je rencontre pour la première fois. Après, t'appelles ça comme tu veux :)

                    Je pense que c'est surtout un manque de confiance (parfois justifié, parfois non) vis à vis des gens qui savent. Parce que toi, tu rencontres des problèmes pour la première fois, mais les codeurs ont peut être déjà rencontrés le même type de problème.

                    Dans mon expérience, la plupart du temps, les problématiques d'implémentation viennent aussi nourrir la réflexion. Si je ne devais qu'écrire des documents d'architecture ou des spécs techniques sans toucher une machine, les résultats seraient moins satisfaisants.
                    ... ou pas, tout dépend de la confiance que tu as ou peux avoir vis à vis des équipes de codeurs.
                    Si tu arrives à écrire en amont tout la documentation technique décrivant une solution adaptée aux problèmes qu'on te présente, chapeau bas, je n'en suis pas encore là.
                    (mais c'est pas non plus dans cette direction que je vais :)

                    Ben si tu arrives à spécifier dans les grandes lignes la solution de ton problème et que tu la présentes à un codeur, il pourra te dire ce qui marche ou ne marche pas dans ta solution. Toi si tu n'as pas la même expérience du codage tu ne pourras pas forcément fournir une solution des plus adaptées au problème mais juste un truc qui marche.

                    Je pense que vous n'avez pas compris le sens de ma comparaison avec le maçon et l'ingénieur en batiment (ou alors je l'ai mal exprimée).
                    • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

                      Posté par . Évalué à 4.

                      C'est vous qui avez à l'idée qu'un maçon n'a pas à réfléchir.
                      c'est pas ce que je voulais dire. Pour moi, sur le plan technique, la séparation entre la réflexion et l'implémentation ne peut pas être aussi tranchée quand dans d'autres secteurs.
                      En s'intéressant à la question de la documentation, http://thedailywtf.com/Comments/Documentation-Done-Right.asp(...) décrit un processus de développement dans lequel je me retrouve pas mal.

                      Tu sembles regarder le code un peu de haut, ce en quoi je pense que tu te trompes (cf Code Complete http://cc2e.com/File.ashx?cid=334 page 5: "Why This Handbook Was Written"). Quand tu présentes un truc à un technique pour qu'il donne son avis, t'as quand même sacrément intérêt à ce qu'il soit ingénieur (ou qu'il aie une mentalité d'ingénieur, je connais un diplômé de BTS beaucoup mieux formé que certains ingé en titre).

                      Si je ne me trompe pas, la distinction que tu fais entre fonctionnel et technique correspond aux traditionnelles maîtrise d'oeuvre/maîtrise d'ouvrage. C'est marrant parce que ce vocabulaire vient directement du monde du BTP. Fut un temps, je cherchais à traduire MOA/MOE en anglais. Je n'ai pas réussi, et j'ai appris au passage que l'application de ces concepts à l'informatique est une pratique franco-française.

                      Parce que toi, tu rencontres des problèmes pour la première fois, mais les codeurs ont peut être déjà rencontrés le même type de problème.
                      Je ne vois personnellement pas d'opposition entre ingénierie et développement, d'ailleurs, je me vis comme ingénieur et développeur.
                      ah tiens, précision utile, je suis diplômé d'une école d'ingé spécialisée en informatique. Si tu viens d'une filière plus généraliste, ça peut expliquer aussi nos différences d'appréciation.
                      • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Disons que j'ai laché le développement depuis longtemps et qu'à l'époque je me voyais plus comme codeur que comme ingénieur. Et quand tu codes et que tu vois un ingé qui n'a vu du codage et du langage utilisé que quelques TP vite faits en cours, venir tenter de t'apprendre à mieux coder alors que tu as écrit bien plus de code que lui dans le langage en question et qu'il vient te montrer comment introduire des problèmes dans ton code parce que ça ne correspond pas à ses belles théories, disns que ça a tendance à m'agacer (je caricature un peu, mais bon c'est plus ou moins du vécu).

                        Et malhereusement cet état d'esprit n'est pas propre à l'informatique, mais c'est peut-être un problème typiquement français. Beaucoup de décisions sont prise par des gens qui ne connaissent pas grand chose, en faisant fi de l'expérience et du bon sens des personnes qui sont confrontés tous les jours à ces problèmes. Et pour moi c'est typiquement un manque de confiance.
                        • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

                          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                          D'après ce que je comprends de la discussion, un ingénieur en informatique en France c'est quelqu'un qui ne code pas ? C'est quoi le contenu de la formation alors ? Les codeurs ils ont quoi comme formation ?

                          J'ai fais une formation d'ingénieur en informatique en Suisse (Bachelor/Master) et on a mangé du code mais aussi de la modélisation. Les "Software Architect" que je connais ben ils codent quand même (pas à 100%, mais ils participent aux projets). Mais globalement, la majorité des développeurs (architectes ou codeurs) sont ingénieurs en informatique.
                  • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Pour expliquer mon illustration : l'ingénieur en batiment n'a pas forcément à se soucier du "comment faire" : il a plus à se soucier de ce qu'il faut faire (tout en ayant des notions du comment faire bien sur). Ce n'est pas lui qui va aller faire le travail sur le terrain. Si on appliquait un peu cette façon de faire à l'informatique, je pense que certaines aberrations disparaitraient.
                    • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Comme les programmes qui implémentent leur propre système d'authentification et d'autorisation dans une mixture interne ignoble et n'arrivent pas à tourner en fait sous un autre compte qu'Administrateur sur Windows XP uniquement avec leur propre moteur d'impression et la base de donnée X devant être uniquement en local et pouvant être sauvegardée uniquement avec l'utilitaire dans la barre des tâches, qui nécessitent de devoir vider entièrement la base de donnée tous les 6 mois sinon ça plante (si, si, écrit dans le mode d'emploi) ?

                      C'est dommage que les "ingénieurs-codeurs-sysadmin-netadmin-*" ne viennent pas eux-mêmes dépanner leurs conneries ... bon remarque, j'aurais du sang sur les mains, mais au pire je reçois le prix Turing pour ça.

                      "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

        • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

          Posté par . Évalué à 2.

          et oui, c'est triste notre avis sur le niveau de compétences en développement des gens dont c'est le métier.
          celà dit, il n'y a pas lieu de restreindre aux seuls développeurs en SSII ...
          • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

            Posté par . Évalué à 7.

            Certes, mais le milieu des SSII aggrave le problème, surtout le comportement des commerciaux et managers.

            Conversation type :
            "T'as déja fait du Java ?
            - Non. Enfin si, un tout petit peu, à l'ecole y'a 5 ans, mais c'etait un tout petit projet.
            - OK, donc t'en as déja fait. Je rajoute une ligne sur ton CV, ca nous aidera toujours à te trouver une mission.
            - .... (soupir de lassitude)"

            Ce n'est pas un exemple inventé, mais du vécu (pas avec Java).
            • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

              Posté par (page perso) . Évalué à -3.

              Un mec qui bosse dans l'informatique, qui n'a pas de travail a effectué et qui refuse de faire du Java mérite la porte. Il s'est gouré de métier.

              Un informaticien ne doit pas s'arrêter à un langage, une techno...

              Parce que dans la réalité, le même mec qui soupire, s'il passe un jour coté client, il fera chier le même commercial parce que le gars n'a pas marqué le mot clef attendu qu'il a en tête.
              • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

                Posté par . Évalué à 6.

                Un mec qui bosse dans l'informatique développeur , qui n'a pas de travail a effectué et qui refuse de faire du Java mérite la porte. Il s'est gouré de métier.

                Rectification.

                Merci de ne pas limiter l'informatique au développement !

                cd /pub && more beer

              • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

                Posté par . Évalué à 7.

                quand le commercial comprend rien et te positionne sur des missions qui ont aucun rapport avec ton profil, c'est pas illégitime de refuser (et de pousser des soupirs excédés), parce que pour le coup, c'est lui qui fait mal son boulot.
                • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

                  Posté par . Évalué à 2.

                  C'est pas pour défendre les incompétents, mais vous ne vous êtes jamais dit que les commerciaux aussi ont des objectifs de vente complètement débiles, et qu'ils ne peuvent pas se permettre de laisser passer un client même si personne dans la boite n'a le profil recherché?
                  • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

                    Posté par . Évalué à 3.

                    ça c'est possible, mais quand un commercial te positionne sur une mission qui n'a rien à voir avec ton profil, alors que tu n'es pas difficile à placer par ailleurs, c'est pas la première possibilité qui te vient à l'esprit.
                    Pis de toute façon, les commerciaux sont du côté obscur de la force ;)
                  • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

                    Posté par . Évalué à 5.

                    ouais je vois bien ça dans la vraie vie, c'est comme rentrer chez un coiffeur ou un fleuriste et réclamer absolument une choucroute garnie. aucun soucis, vraiment.
                    • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

                      Posté par . Évalué à 2.

                      C'est une question de connaissances techniques.
                      Si on recrute les développeurs n'importe comment, tu n'espères pas qu'on demande aux commerciaux de comprendre le principe du développement logiciel?

                      Je connais une étrangère en France qui s'est étonnée que la boucherie musulmane ne propose pas de porc ("ah? vous êtes une boucherie musulmane?! pourquoi faire, il suffit de ne pas vendre de porc aux musulmans, et pis voilà" réponse gênée des bouchers "non non non, ça marche pas comme ça").

                      Bref tu vois, ta comparaison est pertinente, il n'empêche que...
              • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

                Posté par . Évalué à 6.

                Le problème n'est pas de s'arreter au langage, le problème c'est que pour le coup le gars il va te vendre comme connaissant déja le langage alors que c'est pas le cas (avoir fait un projet d'une semaine réalisé en école il y a 5 ans, ce n'est pas connaitre le langage).
                Après, le client va être mécontent (et il aura raison) parce qu'on lui a vendu quelqu'un qui n'a pas les compétences demandées (il a pas forcément la possibilité de laisser la personne s'auto-former pendant quelques semaines).
                Heureusement les clients inteligents posent quelques questions pendant l'entretien pour évaluer ce genre de choses. Et la, le beau discours du commercial se casse la gueule. Ca n'aide pas à établir une relation de confiance.
            • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

              Posté par . Évalué à 0.

              Ben c'est une société de service, qui vend du service de dev logiciel (par exemple).
              Elle doit s'adapter à ce qui existe sur le marché des logiciels, c'est rarement une SSII qui invente un logiciel ou qui permet aux développeurs de développer sur tout et n'importe quoi.
              A partir du moment ou tu bosses pour un client, il faut bien accepter de faire ce pour quoi il te paie :)
              • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Et pour ça, l'employeur (la SSII) va former l'employé au travail qu'il va effectuer. Comment ça ce n'est pas le cas?

                Et si le client a besoin de nettoyer les chiottes, faut bien le faire parce que c'est le besoin du client? Y a quand même une limite dans cette adaptation, on ne transforme pas d'un coup de baguette magique un admin DB en développeur Java (ou alors en développeur Java super-débutant) ou un dev Java en designer web. Ou en fait si, on le fait pour pouvoir virer l'employé pour incompétence.
            • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

              Posté par . Évalué à 2.

              Ah ça me rappelle la réunion de ce matin :
              [...]
              - Ou alors [plutôt que de réassigner des gens sur place pour finir dans les délais un outil interne] il nous faut une star en java, pour finir ça dans les délais [pour démarrer le projet X à temps]
              - c'est possible aussi. Surtout qu'on trouve ça facilement, on appelle une SSII, ils en ont plein
              [...]


              Bon, j'ai trouvé ça [:flu1]xifiant. Et le pire (si j'ai bien compris) c'est qu'au final c'est moi (entre-autres, mais bon) qui vait devoir bosser sur cet outil (et que j'ai vraiment, mais vraiment pas envie de bosser dessus /o\ )(moi je dis qu'on ne peut pas finir dans les délais, même en mettant 42 fois plus de gens dessus, mais bon)

              Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

              • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

                Posté par . Évalué à 2.

                "alors donc a) il faut que le projet démarre dans 2 mois sinon on est tous morts b) il faut 3 mois pour être efficace sur le projet et ne plus ralentir les autres, donc on recrute encore du monde, c'est ça le plan ?" "si ça suffit pas on en recrute plusieurs"
      • [^] # Re: Oracle pas très visionnaire

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Je suis pressé et je dois me daycider pour un stage, avec du python, si possible dans une boite hors de France. Où est-ce que Python est à la mode, à part Google ?

        Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

  • # Language

    Posté par . Évalué à 6.

    Vu l'inertie des solutions entreprises, le tout Python ou Ruby n'est pas pour demain, mais peut-être à long terme.
    Dans ce cas je mise plutot sur le tout .NET
    Ruby et python ne répondent pas aux mêmes besoins.

    J'espère qu'on en arrivera jamais là.
    Les développeurs pourraient techniquement porter leur code sur harmony pour se débarrasser du boulet qu'est oracle, mais avec le risque de procès liés aux brevets (cf google avec android), je ne suis pas sur que beaucoup d'entreprises suivent.
    • [^] # Re: Language

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est vrai qu'il manque une plateforme (avec garbage collector toussa toussa) libre (dans le processus de développement) qui pourrait concurrencer .NET et Java

      Le futur est peut-être vers une extension de LLVM en lui rajoutant un garbage collector et sûrement d'autre chose que j'oublie (généricité ?)
      • [^] # Re: Language

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Il y a Parrot : http://www.parrot.org/
      • [^] # Re: Language

        Posté par . Évalué à 2.

        LLVM n'est vraiment pas fait pour ça ...
        • [^] # Re: Language

          Posté par . Évalué à 1.

          Bah c'est toujours possible de construire une VM autour de llvm comme l'a prouvé vmkit faudrait juste un truc indépendant des 2 gros ténors
          • [^] # Re: Language

            Posté par . Évalué à 2.

            Oui enfin je peux aussi ecrire un interpreteur C, c'est pas pour ca que le langage a ete prevu pour ca...
            • [^] # Re: Language

              Posté par . Évalué à 2.

              Oui enfin ça n'a pas de rapport LLVM est la pour exécuter du bytecode et l'optimiser avec le JIT, si on ajoute des bibliothèques autour on peut très bien avoir LLVM comme backend.

              C'est ce que fait unladen swallow pour python ou même mono pour .NET (c'est expérimental mais ils ont bien un backend LLVM)
              • [^] # Re: Language

                Posté par . Évalué à 2.

                LLVM a surtout été fait pour aider à une compilation plus efficace à la base (ce qui ne veut pas dire qu'on ne peut pas détourner le bousin pour en faire un truc cool non plus bien sûr). La partie "VM" est censée aider à l'optimisation de code car le langage de bas niveau de LLVM comporte des informations de haut niveau.
                • [^] # Re: Language

                  Posté par . Évalué à 2.

                  LLVM contient tout ce qu'il faut pour gérer les langages avec garbage collector. C'est prévu dans le langage de base [1]. Et LLVM est un bytecode. Et on peut exécuter ce bytecode directement dans une VM. Donc je ne comprends pas bien ton raisonnement à propos de LLVM et surtout la restriction d'utilisation que tu en fais. Oui, il peut faire des optimisations au niveau du bytecode, mais ce n'est clairement qu'une feature parmi tant d'autres.

                  [1] http://llvm.org/docs/LangRef.html#int_gc
                  • [^] # Re: Language

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Language: Langage
                    feature: caractéristique

                    Je sais le deuxième est plus long à écrire en français, mais quand même ;)
                    • [^] # Re: Language

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Moi j'aurais traduit feature par fonctionnalité...
    • [^] # Re: Language

      Posté par . Évalué à 2.

      Faut arrêter d'être alarmiste aussi.

      Ils peuvent très bien forker Java en changeant juste le nom et les artworks pour ne pas rentrer en conflit avec Oracle. C'est toujours libre. Un peu comme les forks de FF qui ont donné Iceweasel

      Là où c'est regrettable c'est que Apache, en tant qu'entité indépendante ne sera plus partie prenante dans les directions que prendra le langage (qui reste entre amis IBM, Apple et Oracle) et que le fork risque d'être à la traîne (comme Mono) ou de dériver complètement à terme mais ce n'est peut-être pas un mal.
      • [^] # Re: Language

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Ils peuvent très bien forker Java en changeant juste le nom et les artworks pour ne pas rentrer en conflit avec Oracle.

        Demande à Google qui se sont basé sur Harmony pour Android et qui sont sous le feu d'Oracle via les brevets sur Java.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Language

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          J'allais répondre la même chose, mais je me suis souvenu d'une différence (que tu cites d'ailleurs) : ils n'ont pas forké, mais fait une autre implémentation. Et ça change beaucoup de choses au niveau brevets, donc pas comparable. Le cancre Las a parlé de fork, pas de ré-implémentation à la Harmony.
          • [^] # Re: Language

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Si tu fork, tu fini par avoir une implémentation fort différente.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: Language

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Mais avec la même licence, ce qui n'est pas le cas d'Harmony : tu prend Java avec la protection sur les brevets, tu jettes le code, tu ré-implémente, tu es protégé uniquement si tu n'as pas jeté la licence (qui garde la protection sur les brevets). Hors, avec Harmony, point de GPL donc point de protection sur les brevets initiaux.

              Il y a toujours une forte différence au niveau brevets sur les deux projets, l'un est protégé, pas l'autre.
        • [^] # Re: Language

          Posté par . Évalué à 2.

          Ben oui, les brevets pèsent sur n'importe code qu'il soit libre ou non.
          (C'est pas pour rien que M$ fudde sur Linux depuis des siècles)

          Ca change rien au pb.
          Le droit des marques n' a rien à voir avec le système des brevets.

          Sauf qu'explicitement décrit (pas vérifié et pas contraignant juridiquement, je crois), ils peuvent très bien exiger la même chose de toute boîte qui utiliserait OpenJDK mais ne le font pas car ca leur permet de contrôler Java tout en virant la concurrence (et de fourguer des licences payantes de JavaME) .

          C'est pas pour rien que la GPLv3 existe (et qu'on ne sait pas encore si elle est juridiquement solide).
          • [^] # Re: Language

            Posté par . Évalué à 2.

            Ben oui, les brevets pèsent sur n'importe code qu'il soit libre ou non.
            (C'est pas pour rien que M$ fudde sur Linux depuis des siècles)


            Rien à voir. Là on parle de brevet sur le langage lui même, pas sur ce qui est codé.

            Comme Kodak qui a soit disant des brevets qui couvrent la notion d'orienté objet : http://news.cnet.com/Kodak-wins-Java-patent-suit/2100-1014_3(...)
      • [^] # Re: Language

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Iceweasel n'est pas un fork de Firefox dans le sens ou il n'y a pas de réel développement de réalisé sur Iceweasel. C'est juste une question de droit avec la marque Firefox et donc d'appliquer quelques patch correcteurs.
        • [^] # Re: Language

          Posté par . Évalué à 2.

          des stolons, comme pour les fraisiers \o/
  • # Point chaud

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Le point de rupture était sur ce vote

    http://www.jcp.org/en/jsr/results?id=5111

    Je ne comprend pas pourquoi les sociétés/groupes comme red hat ou eclipse ont voté oui.
    Seul 3 entités ont voté contre, dont google (qui utilise harmony sur android) et la fondation apache (qui développe harmony).

    Les autres ont l'air de s'en foutre royalement.
    • [^] # Re: Point chaud

      Posté par . Évalué à 10.

      Les autres ne s'en foutent pas royalement. Il suffit de lire les commentaires associés aux votes positifs.

      Keil, Werner :

      While I'm equally dissapointed with the ongoing license dispute and the effect this and other issues had on the actual content and scope of Java 7


      SAP AG :

      While we are disappointed that Oracle has decided to deny Apache a TCK license for Java 7, SAP's vote is strictly based on the technical merits of the Java 7 specification, not on its license terms.


      IBM :

      IBM's vote is based on the technical merits of this JSR and is not a vote on the licensing terms. IBM supports licensing models that create an open and level playing field by allowing third parties to create independent implementations of Java Specifications and that do not allow individuals or companies to exercise unnecessary control for proprietary advantage.


      Eclipse Fundation :

      Eclipse is disappointed with the continuing issues around Java licensing. [...]
      Our vote is based entirely on the premise that improvements and evolution are required if the Java platform is to remain viable.


      Red Hat :

      Red Hat's vote is based solely on the technical merits of the JSR. We believe that this JSR is important for the industry at large and that further delays risk fracturing the Java landscape further. However, we are extremely disappointed with the license terms and that a more open license has not been adopted by the Specification Lead.


      Credit Suisse :

      Credit Suisse's vote is purely on the technical content. We strongly demand open standards and an active community around Java as we selected Java SE & EE as primary pillars for our application development. [...] While we recognize Oracle’s intellectual properties around Java, we strongly encourage Oracle to re-think its current position around licensing terms.


      A part VMWare, HP, Ericson, Intel, les membres se posent clairement des questions à propos de la licence.

      Mais, de toute façon, le commentaire de Google résume bien ce qu'Oracle pense du JCP :

      We were initially reluctant to vote no because we do not want to delay progress of the Java platform. But this concern was made moot by Oracle's statement at the JCP meeting of 10/4/2010 that they intend to move forward with the release outlined in this JSR with or without the approval of the JCP.
      • [^] # Re: Point chaud

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Les autres ne s'en foutent pas royalement.

        Pas assez pour que soit un point bloquant, le libre passe en priorité faible par rapport à d'autres priorités, même chez RedHat (je suis le plus déçu par eux), dommage...

        they intend to move forward with the release outlined in this JSR with or without the approval of the JCP.

        Ouch... La, il faut se demander si ça vaut le coup de ne pas prononcer sa dissolution si le vote n'a plus du tout d'impact...

        Au final, Java piloté par Oracle vs C# piloté par Microsoft, on est mal barrés. Bon, ben moi je reste au C++, c'est lent à évoluer, il manque plein de bibliothèques standard, mais au moins c'est démocratique ;-).
        • [^] # Re: Point chaud

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          Apparemment il y a eu pas mal de pression de la part d'Oracle, faut dire que c'est un gros partenaire pour RH, SAP, HP, etc.. A part Google qui en a rien a foutre d'Oracle vu qu'ils sont en guerre frontale, les autre on surtout protégé leur business.
          Comme quoi Oracle a trop d'influence pour guider les specs de Java
  • # Voyons donc maintenant

    Posté par . Évalué à 4.

    Alors, va t'on voir tous ces gens qui descendaient Mono/C# demander le retrait de Java des distributions ?

    Juste histoire d'etre honnete avec soi-meme...
    • [^] # Re: Voyons donc maintenant

      Posté par . Évalué à 6.

      Faut voir.

      Perso je m'en fous que Mono/C# soit dans Debian ou pas. Si quelqu'un râle, et ben qu'il râle!

      En ce qui concerne le risque sur les brevets, il ne date pas de cette annonce, qui n'a rien à voir.

      Rien n'empêche d'installer autre chose que le Java Sun/Oracle. Zut pour Java7, c'est tout!

      Je crois que je n'ai presque rien sur ma machine qui dépende de Java.

      Conclusion: Oracle confirme ce qu'il est un peu plus tous les jours. Java va prendre du plomb dans l'aile, ce qui est peut-être une bonne nouvelle finalement?
      Merci Oracle!
      • [^] # Re: Voyons donc maintenant

        Posté par . Évalué à 2.

        > Java va prendre du plomb dans l'aile, ce qui est peut-être une bonne nouvelle finalement?

        Je suis déçu par cette décision qui n'est pas vraiment une nouvelle (ca fait juste des années que ca traine, et aucune raison pour que ca change maintenant surtout depuis que IBM s'est tiré d'harmony pour aller rejoindre son copain oracle sur OpenJDK (qui devrait fusionner avec JRockit). Mais il faut arrêter de rêver. Cette décision ne changera strictement rien. Tout ce que ca annonce, c'est que la réponse est officiellement non, alors que depuis quelques années c'était "oui peut être repassez dans six mois". Et si on regarde les VM qui sont utilisées dans le vrai monde, y'a pas des masses d'utilisateurs qui vont s'en offusquer...
    • [^] # Re: Voyons donc maintenant

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je n'ai jamais vu quelqu'un demander le retrait de Mono. En revanche, le retrait d'applications dépendantes de Mono dans les paquets préinstallés, oui (déjà parce que ça prend de la place sur un CD juste pour une application).

      En tout cas je ne confierai rien d'important à une application Mono vu que je n'ai pas d'assurance quant à son avenir.

      DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

      • [^] # Re: Voyons donc maintenant

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Moi je suis contre mono, et j'ai jamais aimé java. J'aime pas les techno qui dépendent d'une société. A un moment ou un autre ça pose toujours un problème, et je trouve que ça fragilise le libre,à chaque fois.
        • [^] # Re: Voyons donc maintenant

          Posté par . Évalué à 0.

          Bah ça tombe bien, Mono ne dépend d'aucune société. C'est pas Microsoft qui maintient GTK#, GStreamer#, et tous les bindings C# pour les technos GNOME.

          À moins que tu ne confondes avec .Net ?

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: Voyons donc maintenant

            Posté par (page perso) . Évalué à -3.

            Je ne confond pas. Je sais très bien que mono n'a pour unique que but de permettre de ralentir l'expension de Linux dans le desktop car toujours en retard par rapport aux possibilités de .Net Et comme il est montré, affiché et exposé comme étant le pendant du machin de Microsoft, tout le monde comprend que Mono est à la traine sur l'autre. Et donc que Linux est à la traine sur l'autre OS.

            Bref c'était un raccourci compris de tous ou presque (et ceux dans le presque et bien comment dire ? Non rien j'vais pas allumer une mèche à cette heure ci :D )
    • [^] # Re: Voyons donc maintenant

      Posté par . Évalué à 10.

      Comme évoqué plus haut, en général personne ne demande le retrait de Mono des distributions. C'est la dépendance à ces plateformes qui fait peur, surtout pour des briques élémentaires du poste de travail.

      Franchement, y'aurait du java dans Gnome ou KDE, je pense que tout le monde gueulerait depuis longtemps.

      D'ailleurs, y'a du java dans OpenOffice, et tout le monde gueule depuis longtemps.
    • [^] # Re: Voyons donc maintenant

      Posté par . Évalué à 9.

      Chouette, c'est vendredi, on peut y aller !

      Alors, va t'on voir tous ces gens qui descendaient Mono/C# demander le retrait de Java des distributions ?

      Juste histoire d'etre honnete avec soi-meme...
      Carrément.

      J'ai toujours été contre mono que ce soit dans Debian ou les autres distribution, dans Gnome, et contre Novell (encore un peu plus qu'avant quoi).

      Mais je n'ai pas attendu cet épisode pour être contre java.


      Je te refais l'historique :
      Avant java ce n'était pas libre. J'étais donc très véhément contre, vu que par définition c'est pas libre, donc c'est de la merde.
      Ensuite java a tenté une libération. Du coup, j'ai continuer à critiquer vu que, ne nous voilons pas la face, java reste merdique. Mais j'ai arrêté de le faire parce que ça n'est pas libre et donc de le déconseiller aux libristes.

      Aujourd'hui retour à la case départ.

      Et même mieux. Aujourd'hui, on peut dire « Alors les mecs, qu'est ce qu'on vous avait dit ? »

      Alors google et apache (qui met du java partout, et encore pire : du svn), ils sont bien gentils, mais il fallait peut être réfléchir avant d'utiliser un langage de merde. C'est un peu tard pour venir chouiner.

      C'est une nouvelle preuve qu'il faut promouvoir le libre et que parler de pérennité, c'est pas pour trois barbus dans une cave. C'est vrai pour tout le monde.

      Visiblement, les histoires à la bitkeeper, java, etc. ne marquent pas les esprits. Peut être que demain on aura la même chose avec mono ou autre chose. Et il y en aura toujours pour se faire avoir.


      (Super journal de trolldi, bien vu)
      • [^] # Re: Voyons donc maintenant

        Posté par . Évalué à 0.

        Joli gloubiboulga de technique et de juridique pour noyer le poisson

        entre les


        mais il fallait peut être réfléchir avant d'utiliser un langage de merde.

        les histoires à la bitkeeper,
        ....


        Java, ses spécifications et son implémentation sont toujours libres, que je sache.

        On a une marque déposée et un kit de test qui n'est pas libre.
        Fias gaffe quand même, le microcode de ton PC ne l'est peut-être pas non plus.

        Et par ailleurs, on a des brevets qui sont complètement orthogonaux avec la définition de LL.
        • [^] # Re: Voyons donc maintenant

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Et par ailleurs, on a des brevets qui sont complètement orthogonaux avec la définition de LL.

          Pas si orthogonal que ça : la (L/A)GPL inclu des protection contre les brevets justement pour pas se faire avoir.
          Certes ce n'est pas le libre en général (BSD et compagnie n'ont pas de protection contre les brevets), mais moi ça me motive à militer encore plus pour les licences de la FSF, pour se débarrasser de ces satanés brevets logiciels.
          • [^] # Re: Voyons donc maintenant

            Posté par . Évalué à 2.

            Donc tu ne contestes pas que les autres licences sont "libres" et l'implémentation de Java aussi.


            Tu ne conteste pas qu'un code sous (A/L)GPL puisse violer des brevets et ne protège en rien contre celui qui n'utilise pas ce code et attaque. Elle fait simplement perdre ces droits sur ce code à celui qui le ferait et conforte simplement entre eux ceux qui rentrent dans la danse. L'insécurité juridique reste entière par rapport à ceux qui en dehors.
            (Sinon y'a qu'à passer Harmony en AGPL pour squizzer Oracle)

            Tu ne contestes pas non plus que cette protection est toute relative et qu'il n'est pas sûr qu'elle résiste à l'épreuve d'un jugement.

            Et enfin tu ne contestes pas non plus que les brevets ne sont pas valides partout.
            • [^] # Re: Voyons donc maintenant

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Donc tu ne contestes pas que les autres licences sont "libres" et l'implémentation de Java aussi.

              Il me semble que la version de Java sous GPLv2 n'a pas ce problème, Oracle se permet d'attaquer Google parce que la licence protégeant des brevets n'a pas été utilisée par Google

              Mais j'aurai dû préciser : les versions 3 des licences, c'est plsu clair avec les versions 3.

              Tu ne conteste pas qu'un code sous (A/L)GPL puisse violer des brevets et ne protège en rien contre celui qui n'utilise pas ce code et attaque.

              La version 3 des licences fait tout ce qu'elle peut pour protéger contre l'utilisation des brevets, à défaut des les éradiquer.

              Et enfin tu ne contestes pas non plus que les brevets ne sont pas valides partout.

              Rien à faire qu'ils ne soit pas valide partout, l'important c'est la où est le fric, le reste c'est de la masturbation intellectuelle. Et en pratique, 90% du fric est dans des (un) pays qui ont les brevets, faut vivre avec, que ça plaise ou non.
              • [^] # Re: Voyons donc maintenant

                Posté par . Évalué à 2.

                Tout à fait (à vérifier pour la GPL v2)

                Il n'en demeure pas moins que cette assertion:


                Avant java ce n'était pas libre.
                ...
                Aujourd'hui retour à la case départ.

                est fausse
                et qu'en l'état actuel des choses, l'insécurité sur les brevets porte sur n'importe quel LL et qu'il soit en nGPLv3 ou non elle est toujours présente.

                Avec le droit d'auteur, ceux qui sont en dehors du projet GPL n'interfèrent pas et la GPL protège, avec les brevets ce n'est pas le cas. Les brevets des autres m'emmerdent et pour être couvert, il faut je me renseigne et que je rentre malgré moi dans le système.
    • [^] # Re: Voyons donc maintenant

      Posté par . Évalué à 2.

      La différence quand même, c'est le nombre d'applications dont on va manquer si on abandonne totalement Java.
      • [^] # Re: Voyons donc maintenant

        Posté par . Évalué à 4.

        Un exemple d'application réellement irremplaçable ?

        Pour ma part, je n'utilise pas d'application en Java.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # Hors != Or

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Messieurs, je vais m'attirer les foudres mais il faut bien qu'il y en ait un...

    Il faut éviter de confondre "hors" et "or"!

    Je suis hors de moi;
    Je suis hors de danger;
    La machine est hors-service.

    Sont des usages corrects de hors.

    "Or" s'emploie dans un tout autre contexte, et dans la phrase:
    Hors, cette suite de test est celle qui permet de dire qu'une implémentation est effectivement du Java.

    C'est bien "Or" qui devrait être employé:

    Or, cette suite de test est celle qui permet de dire qu'une implémentation est effectivement du Java.

    J'ai vu cette erreur dans 3 journaux sur la semaine passée, c'est dingue!
    • [^] # Re: Hors != Or

      Posté par . Évalué à 2.

      mais où et donc or ni car ?

      ==> DTC

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Conjonction_de_coordination
    • [^] # Re: Hors != Or

      Posté par . Évalué à 2.

      Oui à la lutte contre l’illettrisme sur Linuxfr !
      http://linuxfr.org/comments/1189258.html#1189258

      Et après on luttera contre la pratique imbécile et webicide des liens en "note de bas de page" (l'hypertexte c'est pas fait pour les chiens).

      BeOS le faisait il y a 15 ans !

      • [^] # Re: Hors != Or

        Posté par . Évalué à 1.

        Ben, entre une note de bas de page et un baratin de 5 lignes entre parenthèses qui coupe le fil du raisonnement, je choisis la note.

        Par contre si la note de bas de page ne renvoie qu'un lien et que dans le même temps l'hypertexte entoure quelques mots, que le lien est bien en rapport avec ceux-ci sans être trop généraliste, c'est autre chose.

        Bref tout est affaire de dosage et de pertinence.
        • [^] # Re: Hors != Or

          Posté par . Évalué à 7.

          Youhou ! 1992 c'était il y a 18 ans !

          Dans une balise de lien HTML on peut mettre un court descriptif à la place de l'URL vers laquelle pointe le lien.

          Astuce : c'est la balise 'a' de HTML

          Si un contributeur de LinuxFR n'a pas les capacités de raisonnement ou les invraissemblables connaissances techniques pour comprendre comment fonctionne cette technologie avant-gardiste, je suis sur qu'il trouvera un relecteur pour l'assister.

          Pour le reste, le formulaire de soumission de dépêche fournit ce qu'il faut pour faire un récapitulatif des liens en bas d'article qui peut s'avérer pratique pour les lecteurs pressés.

          BeOS le faisait il y a 15 ans !

          • [^] # Re: Hors != Or

            Posté par . Évalué à 0.

            Personnellement je n'apprécie pas du tout les balises [a] en cours de texte.

            1. Elles dissimulent le lien. Obligé de passer en hover pour voir où ça pointe. Sachant que la plupart des sites ne règlent pas la balise « titre », le nom apparait seulement dans la barre d'état, qui avec mon navigateur actuel n'est pas lisible.

            Exemple : dois-je faire confiance au lien hypertexte pour le cas suivant :
            Oracle a [a href="http://forum.kikoolol-sms.com/thread-oracle.html"]décidé de ce changement[/a] en 2010

            2. Les notes permettent de contextualiser le lien

            Oracle a décidé de ce changement en 2010 [1].

            [1] D'après une déclaration du CEO, voir http://...
            ou bien
            [1] Voir le très long article d'analyse de Machin Bidule, 5 paragraphes avant la fin de la 3e section, http://...
            • [^] # Re: Hors != Or

              Posté par . Évalué à 8.

              qui avec mon navigateur actuel n'est pas lisible.

              Ça, c'est un problème du navigateur, pas de la méthode, qui elle est standard et adaptée à la problématique de l'accessibilité.

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Hors != Or

      Posté par . Évalué à 6.

      C'est vrai que la semaine dernière, deux hors, ça faisait froid dans le dos, mais trois, c'est inadmissible.

      (je me demande si je dois être fier ou avoir honte).
    • [^] # Re: Hors != Or

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      PLUSSOIRE VIGOUREUX

      Cette faute est devenue hyper-fréquente non seulement dans les commentaires des forums, les blogs, etc. mais j'ai commencé à l'apercevoir également dans les articlescopier-coller AFP des journaux gratuits.

      Sur la tribune, cette entorse à la leçon 123 est plutôt la règle que l'exception, à tel point que j'ai renoncé à poster systématiquement le lien ( http://lecons.ssz.fr/lecon/123 ). J'attends avec une horreur croissante le moment où je commencerai à l'écrire machinalement, par mimétisme, comme cela m'est déjà arrivé avec la leçon 1 ( http://lecons.ssz.fr/lecon/1 ). Mes yeux saignent et mon coeur pleure
      • [^] # Re: Hors != Or

        Posté par . Évalué à 3.

        Il est tout bien ce site !

        BeOS le faisait il y a 15 ans !

    • [^] # Re: Hors != Or

      Posté par . Évalué à 3.

      C'est vrai, il faut insistir sur l'apprendage du français !

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # mais si il y a des spécialistes, faites-vous plaisir pour les corriger

    Posté par . Évalué à 4.

    En leur donnant une bonne fessée, et au lit sans dessert ?
  • # Le poème du vendredi

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Que les étoiles se retirent, qu'on les balaye
    Démonter la lune et le SUN
    Vider l'océan, arracher les forêts
    Car rien de bon ne peut advenir désormais.

    La gelée de coings est une chose à ne pas avaler de travers.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.