Journal Ni par prières ni par menaces...

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
74
10
mar.
2010
Jonathan Schwartz est l'ancien patron de la firme Sun et c'est un bonhomme intéressant. Il a annoncé son départ de Sun par un Haiku posté sur Twitter et rien que pour ça il mérite qu'on lui lui tire notre chapeau :

Financial crisis/
Stalled too many customers/
CEO no more.


Il tient un blog intitulé "What I Couldn't Say" (Ce que je ne pouvais pas dire) et ça balance sec !
Le dernier post est au sujet des attaques judiciaires pour violations de brevets et Jonathan révèle que Steve Jobs et Bill Gates ont tout deux tentés de le menacer en utilisant cette tactique.
En 2003 Steve Jobs lui a téléphoné pour l'informer que le projet Looking Glass (logiciel libre de bureau 3D) enfreignait des brevets Apple :
"Steve a appelé à mon bureau pour me faire savoir que les effets graphiques violaient la propriété intellectuelle d'Apple. Si nous commercialisions le projet il nous attaquerait en justice".
Réplique immédiate de Jonathan :
"Ma réponse a été simple: "Steve, je viens juste de voir ta dernière présentation et le logiciel Keynote ressemble bigrement au logiciel Concurrence sur lequel nous avons la propriété intellectuelle. Et puis la dernière fois que j'ai regardé MacOS était construit sur Unix. Je pense que Sun a quelques brevets sur l'OS aussi". Steve est resté silencieux et c'est la dernière fois que j'ai entendu parler de ce sujet."

L'épisode suivant se déroule lors d'une conférence ou Bill Gates et Steve Ballmer rencontrent leurs homologues de chez Sun. Bill attaque sur le sujet d'OpenOffice et Jonathan raconte:
"Bill a évité les parlottes inutiles et en est venue au coeur du sujet très rapidement: "Microsoft possède le marché des suites bureautiques et nos brevets couvrent toutes les fonctions d'OpenOffice". Bill tentait une variante un peu plus sophistiquée de ce que Steve avait fait puisqu'il a proposé une solution: "Nous serions heureux de vous vendre l'utilisation de nos brevets. Vous n'auriez plus de problèmes si vous nous payiez des royalties pour chaque téléchargement".".
Là encore Jonathan (après avoir expliqué qu'il s'agit de la version numérique d'un racket à la protection) avait des armes dans sa besace pour faire reculer l'assaillant :
"Nous nous étions préparé pour cette rencontre. Microsoft a l'habitude d'imiter les produits ayant du succès et d'utiliser son poids pour éliminer la compétition. Quand ils ont créé .NET il est évident qu'ils ont puisé leur inspiration dans Java et cela a été ma réponse: "Nous avons regardé .NET et vous êtes en train de piétiner un gros paquets de brevets Java. Donc est-ce que vous accepteriez de nous payer pour chaque copie de Windows ?". Bill a expliqué le business du logiciel consistait à générer des flux de revenus variables à partir de coûts d'ingénierie fixes et que le paiement de royalties ne s'intégrait pas à leur modèle...pour tout dire ce fut une discussion assez brève".

Jonathan continue son post en expliquant que les attaques en violation de brevets sont des actions souvent contre-productives. Cela vaut le coup d'aller le lire en entier (Developers I know aren't getting less interested in Google's Android platform, they're getting more interested).
On en retire le sentiment que les brevets sur le logiciel ne sont bons que comme armes de dissuasion et ne favorisent en rien l'innovation alors que cela devrait être leur but.

Il est aussi assez stupéfiant de voir des PDG décrocher en personne leurs téléphones ou se rencontrer lors de réunions et se menacer de procès les uns les autres. On s'attendrait plutôt à ce qu'ils demandent à leurs départements juridiques de monter des dossiers en béton plutôt que de lancer l'attaque de façon aussi cavalière !
On voit bien que la menace d'attaque en justice joue, pour les grandes firmes, le même rôle que jouait la menace de tabassage en échange des bonbons sur les cours de récré de notre enfance. Le méchant menace et la victime désignée peut soit s'écraser et payer ou au contraire se rebeller et intimider le méchant en étant encore plus méchant.
Ou peut-être qu'une analogie avec la Mafia serait plus appropriée ?
  • # Guerre froide ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Tout ca, ca fait un peu penser a une guerre froide des brevets.
  • # mefie toi

    Posté par . Évalué à -7.

    Tu oses dire que Microsoft se comporte comme la mafia, la derniere fois cela m'a valu un journal a -17. Va t'on voir le premier journal de patrick_g negatif?

    http://linuxfr.org/~Albert_/29409.html

    J'avais lu ce blog de Schwartz qui ne nous apprend rien du tout mais par contre mets en lumiere des pratiques soupconnes et nie par les employes de Redmond sevissant ici.
    • [^] # Re: mefie toi

      Posté par . Évalué à 10.

      t'es ouf toi c'est quand même patrick_g qui poste !

      "Journal de patrick_g, journal de qualité"
      • [^] # Re: mefie toi

        Posté par . Évalué à 10.

        Hmm, j'aurais écrit « journal de patrick_g, journal de quali_t ».

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: mefie toi

        Posté par . Évalué à 10.

        N'oublions pas le tres fameux "Journal d'albert, troll amer."
    • [^] # Re: mefie toi

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      >>> Tu oses dire que Microsoft se comporte comme la mafia, la derniere fois cela m'a valu un journal a -17. Va t'on voir le premier journal de patrick_g negatif?

      C'est la citation de Molière dans le titre qui fait toute la différence ;-)
    • [^] # Re: mefie toi

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      va t-on

      DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

  • # Qui était-ce ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Il y a longtemps, fort longtemps même, alors que l'OS des ordinateurs personnels était encore MS-Dos, une menace de procès avait été lancée à propos d'un petit logiciel prometteur qu'on avait baptisé 'tableur'...

    Interrogé par un journaliste à l'issue d'une réunion le PDG menacé (je ne me souviens plus de qui il s'agit) avait répondu au journaliste par une simple question:

    - Quel est d'après vous le comble du gaspillage ?
    Le journaliste éberlué ne sut quoi répondre.
    - Et bien, repris le PDG en question, il s'agit d'un avion remplit d'avocats qui s'écrase en plein désert sans aucun survivant mais dans lequel il restait un strapontin de libre...
  • # Différence d'inteprétation

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Pour l'interprétation suivante (dans le journal):
    Bill tentait une variante un peu plus sophistiquée de ce que Steve avait fait puisqu'il a proposé une solution: "Nous serions heureux de vous vendre l'utilisation de nos brevets. Vous n'auriez plus de problèmes si vous nous payiez des royalties pour chaque téléchargement".

    La version original est :
    Bill was delivering a slightly more sophisticated variant of the threat Steve had made, but he had a different solution in mind. "We're happy to get you under license.” That was code for "We'll go away if you pay us a royalty for every download”

    Dans la version original, il n'est pas explicitement mis dans la bouche de Bill Gates le "Vous n'auriez plus de problèmes si vous nous payiez des royalties pour chaque téléchargement", mais plutôt une interprétation faites Jonathan Schwartz de "Nous serions heureux de vous vendre l'utilisation de nos brevets" ("We're happy to get you under license.")

    Enfin personnellement le passage là je le traduirais comme suit :
    Bill avait une variante plus sophistiquée que l'attaque de Steve , mais il avait une autre solution . "Nous serions heureux de vous vendre des licences". C'était une manière de dire "Nous vous laissons tranquille si vous nous payez pour chaque téléchargement"

    Sinon le journal est très bien.

    Voilà, voilà ...

    "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

  • # Tres interessant

    Posté par . Évalué à 9.

    Tres interessant personnages !
    En meme temps, Sun n'a jamais commercialise Looking Glass... Qu'Apple/Jobs se comporte comme un bully n'est pas nouveau et ce phenomene malheureusement ne fait que s'amplifier (voir la plainte contre HTC, les intimidations contre les blogueurs, etc...)
    • [^] # Re: Tres interessant

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Arrête immédiatement de dire autre chose de Steve Jobs que le fait que c'est un génie passé à travers de terribles épreuves. Sinon axel< te mordra.
  • # ... Ou pas !

    Posté par . Évalué à 10.

    Il est aussi assez stupéfiant de voir des PDG décrocher en personne leurs téléphones ou se rencontrer lors de réunions et se menacer de procès les uns les autres. On s'attendrait plutôt à ce qu'ils demandent à leurs départements juridiques de monter des dossiers en béton plutôt que de lancer l'attaque de façon aussi cavalière !
    Ben ça va donc te surprendre que moi, ça ne me surprend pas !

    Ces PDG se connaissent et se rencontrent sans doute assez souvent : soit parce qu'ils sont dans les mêmes clubs de glof, soit parce qu'ils sont dans les mêmes conseils d'administration...
    À partir de là, se balancer un petit Scud dans les dents, entre 2 puts sur un green, je ne vois pas ce qu'il y a d'étonnant.
    Si ça économise du pognon (une armée d'avocats, ça bosse pas à l'œil), du temps (faut le rédiger le dossier de 15.000 pages en jargon juridique imbitable) et qu'en plus, c'est tout aussi efficace, pourquoi se priver ?
    D'autant que là, ça a même permis de tâter le terrain et de voir que ça ne valait pas le coup de lancer la machine, sous peine de se prendre la même chose en retour.
    • [^] # Re: ... Ou pas !

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      ils préfèrent le golf au cyclimse ? /o\
    • [^] # Re: ... Ou pas !

      Posté par . Évalué à -3.

      Moi un peu quand meme, genre Bill Gates n'etait pas au courant que Sun a des brevets sur Java et n'a pas fait le lien avec .Net, ou Steve Jobs ne serait pas au courant que Mac OS X est base sur Unix et que c'est le pain et beurre de Sun depuis des decennies...

      Ce genre de discussions ca se prepare un minimum et ca passe par des avocats pour avoir une analyse au minimum. Perso je trouves cette histoire tres douteuse pour le moins.
      • [^] # Re: ... Ou pas !

        Posté par . Évalué à 10.

        Pour moi, Steve et Bill ont été des messages, des éclaireurs. Ils sont allés, avec un message de leur boite, histoire de tâter le terrain. Normalement, on ne tire pas sur le messager (sauf à Sparte, apparemment)...
        Mais quand ils se sont pointés devant Jonathan et qu'ils lui ont balancé un Scud chacun, ils devaient soit savoir à quoi s'attendre (comme tu dis, ils ont dû être briefés par les avocats de leur boite), soit ils y sont allés "à poil" et c'est en effet inquiétant !
        Donc oui, tu as raison de dire que leurs propos ont sans doute été pesés par des avocats avant, mais ça ne veut pas dire que tout le travail juridique a été fait durant cette phase. Ils ont sans doute dégrossi le terrain et jugé (à tort, apparemment) qu'il y avait moyen de contraindre Sun à payer.
        Car le plan devait être (en gros) : soit Sun refuse et alors c'est l'artillerie lourde, soit Sun accepte et c'est tout bénéf... Manque de pot, Sun a choisi la 3° voie : contre-attaquer avec les mêmes armes.
        • [^] # Re: ... Ou pas !

          Posté par . Évalué à 10.

          Ou plus simple ils savaient tout ça pertinemment et on tentés un coup de bluf.
          • [^] # Re: ... Ou pas !

            Posté par . Évalué à 2.

            Oui bien sur, genre Jonathan Schwartz va faire dans ses pantalons et signer le contrat dans les 3 secondes qui suivent sans parler au departement legal de la boite.

            Un peu de serieux svp...
            • [^] # Re: ... Ou pas !

              Posté par . Évalué à 10.

              c'est pourtant ce qu'ont fait les patrons de Novell, Xandros et compagnie...

              Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

              • [^] # Re: ... Ou pas !

                Posté par . Évalué à -3.

                Oui bien sur, c'est evident qu'ils n'ont pas utilise ces avocats qu'ils paient la peau des fesses, apres tout c'est juste des millions de $ et l'avenir de la societe en jeu dans certains cas, rien de serieux.

                Sinon, t'as un truc intelligent a dire ?
                • [^] # Re: ... Ou pas !

                  Posté par . Évalué à 6.

                  Novell n'a pas forcément les reins assez solide pour supporter un procès long avec des batailles d'experts (qui coutent aussi extrêmement chère eux aussi).

                  Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                  • [^] # Re: ... Ou pas !

                    Posté par . Évalué à 4.

                    s/pas/plus/ ils ont deja celui avec SCO marionette de Microsoft. Cela fait des annees qui cela dure et bien qu'ayant gagne l'argent dut par SCO s'est volatilise ou plutot a ete transfere dans les poches des avocats.

                    Sans compter l'OPA non amicale qu'ils seraient en train de subir.
                  • [^] # Re: ... Ou pas !

                    Posté par . Évalué à -1.

                    Novell a 1 milliard de $ sur son compte en banque, je parles pas de ses revenus hein, mais de son compte en banque.

                    C'est plus qu'assez, surtout qu'ils ont des avocats employes a temps plein, donc la difference de couts n'est pas enorme, ce qui risque de couter le plus c'est les dommages en cas de perte du proces.

                    Ils n'ont d'ailleurs pas hesite a poursuivre MS dans le passe, c'est clairement pas un probleme pour eux donc.
                • [^] # Re: ... Ou pas !

                  Posté par . Évalué à 3.

                  ah oui pardon, un peu de sérieux, alors ce ne sont pas les patrons qui ont fait dans leurs pantalons de flanelle, mais leurs avocats ?

                  Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                  • [^] # Re: ... Ou pas !

                    Posté par . Évalué à -4.

                    Les memes avocats qui ont lance des poursuites contre MS il y a environ 3 ans de cela ? Merci pour ton humour
            • [^] # Re: ... Ou pas !

              Posté par . Évalué à 2.

              Oh peut être pas a ce point là, mais perdre du temps et de l'argent à vérifier, à consulter ses avocats, à trouver des issues juridiques... certainement.

              Et le temps et l'argent investies dans ces vérifications, ne l'est pas dans les produits de la société! C'est petits et mesquin, mais dans ce monde là, tout est permis, le pire, comme le petit coup bas...

              Ils sont tellement prés de leur sous que faire perdre 10.000$ a un concurrent est déjà une victoire.
              • [^] # Re: ... Ou pas !

                Posté par . Évalué à -2.

                Du temps et de l'argent ? Lequel ? Novell a un departement legal avec des avocats payes a temps plein, qu'ils se tournent les pouces ou bossent la-dessus pendant une semaine a voir les implications, c'est le meme prix.

                Et le temps et l'argent investies dans ces vérifications, ne l'est pas dans les produits de la société! C'est petits et mesquin, mais dans ce monde là, tout est permis, le pire, comme le petit coup bas...

                Tu crois que c'est les avocats qui ecrivent le code d'OpenSuse ? Je pourrais etre mesquin et dire que ca explique certaines choses...
                • [^] # Re: ... Ou pas !

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  c'est les avocats qui ecrivent le code d'OpenSuse
                  Je comprends mieux maintenant ...

                  "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

                  • [^] # Re: ... Ou pas !

                    Posté par . Évalué à 3.

                    vu qu'il y a un partenariat entre MS et Novell, peut-être que ce sont les employés de MS qui codent OpenSuse :)

                    Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

        • [^] # Re: ... Ou pas !

          Posté par . Évalué à -2.

          Je vois mal comment on peut analyser une situation pareille sans penser a ce que Sun pourrait faire en reponse, c'est le ba-ba de l'analyse, et evidemment en matiere de brevets la 1ere chose qui sort c'est les brevets d'en face, c'est la technique standard.
          J'ai donc un mal fou a imaginer que cela n'a pas ete pese, et surtout que Bill et Steve aient ete les gens en charge de passer le mot, leur boulot c'est pas vraiment d'etre des messagers, surtout que Jonathan Schwartz, il a beau etre CEO, il va pas s'amuser a contre-attaquer sur un terrain de golf sans avoir reflechi avec son departement legal a la reponse hein...
          • [^] # Re: ... Ou pas !

            Posté par . Évalué à 5.

            Que ce soit prémédité ou pas, on s'en fout.
            De toute façon, les brevets, c'est dégueulasse !!!!
            Et on a en encore un exemple sous les yeux.
            Y'a rien à rajouter.
        • [^] # Re: ... Ou pas !

          Posté par . Évalué à 10.

          Normalement, on ne tire pas sur le messager (sauf à Sparte, apparemment)..

          THIS IS SUN MICROSYSTEMS !!!

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: ... Ou pas !

          Posté par . Évalué à 9.

          Car le plan devait être (en gros) : soit Sun refuse et alors c'est l'artillerie lourde, soit Sun accepte et c'est tout bénéf...

          J'en doute. Le plan devait être un truc du genre. On les menaces, ils nous envoie leurs avocats, on leurs envoie les nôtres. On trouve un accord mutuel qui fait qu'aucune des deux sociétés n'a quoi que ce soit à payer à l'autre mais qui officialise le fait que nos deux sociétés se partagent des brevets.
          Au passage si on peut se servir de cet accord pour bloquer un peu plus le marché c'est pas mal.

          Pourquoi officialiser le partage des brevets ? Ben supposons que Sun vienne à se faire racheter (Par Oracle par exemple) et que l'acheteur décide de faire des procès sur d'autres brevets (par exemple Oracle garde les brevets Sun pour contrer les brevets MS mais commence à attaquer Microsoft sur les bases de données). Ca pique.
          En plus ce genre d'accords remet les compteurs à 0. En d'autres termes on met tout à plat et ensuite pour les nouveaux brevets, ceux d'après l'accord, c'est du cas par cas...
  • # Brevet

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Très intéressant. Cela prouve une chose : si tu es une petite société en informatique, tu ne pourras pas lutter contre les grosses entreprises avec des brevets donc tu paieras.

    L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

    • [^] # Re: Brevet

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Cela ne fait que confirmer ce que tout être normalement constitué doué d'un peu de recul et de neutralité ne peut que constater.

      Je reste absolument stupéfait par le fait que nos dirigeants, ayant fait de magnifiques études, avec des professeurs prestigieux ne s'en rendent pas compte. Soit ils s'en rendent compte mais font mine d'ignorer voire renforce, comble du cynisme, soit ils ne s'en rendent pas compte et je me demande alors à quoi servent ces grandes écoles. Cela me remémore un débat sur France Culture à propos de la crise financière et de la non anticipation par tous les financiers, un intervenant avait abruptement dit qu'ils n'avaient pas pu l'anticiper parce qu'ils n'avaient pas pu concevoir que cela pouvait arriver. Je crois que nos gouvernants sont pareils, incapables de concevoir ce qui peut se passer, trop ancrés qu'ils sont dans leurs certitudes et trop confiants dans des modèles.

      zut, voilà qu'en me relisant j'en viens à penser qu'il n'y pas d'issue possible ...
      • [^] # Re: Brevet

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Je pense que certains sont parfaitement capables de s'en rendre compte, mais ont des intérêts dérivés à ce que ça reste comme ça. Oui, ça porte un nom, ce genre de pratiques…
        • [^] # Re: Brevet

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Certains oui, ça veut donc dire que les autres ne sont pas capables de s'en rendre compte ...

          Pour cotoyer des personnes aux parcours prestigieux je constate qu'il manque des câblages
          • [^] # Re: Brevet

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Pour cotoyer des personnes aux parcours prestigieux je constate qu'il manque des câblages

            ils ne connaissent pas le prix d'une baguette ?
            que pensent-ils du libre ? :D
        • [^] # Re: Brevet

          Posté par . Évalué à 5.

          Bah, tout ca c'est comme lors des grandes catastrophes (éruptions volcaniques, etc ..). On prend toujours celui qui donne l'alerte comme un fou, même si cette personne argumente et fournit des preuves. Et pour la crise actuelle, certaines personnes ont donné l'alerte.
      • [^] # Re: Brevet

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Nos dirigeants, se focalisent sur les grandes industries françaises du temps de la belle époque, en faisant mine d'oublier que ce sont les PME qui font tourner la France.
        Sauf que ces industries sur le déclin, ont une forte représentation médiatique, contrairement à la PME du coin toute innovante soit elle.

        L'issue est peut être du côté d'un pays à fort potentiel et se foutant royalement des brevets et autres copyright, au hasard la Chine. Car bon dans la mondialisation, les brevets ça marche que si tout le monde est obligé de jouer le jeux :)
        • [^] # Re: Brevet

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          >>>L'issue est peut être du côté d'un pays à fort potentiel et se foutant royalement des brevets et autres copyright, au hasard la Chine. Car bon dans la mondialisation, les brevets ça marche que si tout le monde est obligé de jouer le jeux :)

          Tout le monde triche (sauf l'Europe qui ouvre son marché sans contrepartie, on est bien idiots).
          Oui, cela me fait penser au contrat américain des avions ravitailleurs, comme EADS l'avait gagné, ils ont annulé la procédure et l'ont refaite, en plus favorable à Boeing. Résultat, Eads ne répond même pas à l'appel d'offres.

          Le libéralisme à la mode américaine : c'est un bon système quand on est les plus forts sur un marché. Sinon le protectionnisme est bien, surtout quand on n'est pas les plus performants.

          Quand la compagnie pétrolière chinoise CNOOC a voulu racheter l'americain Unocal, en proposant plus qu'une compagnie pétrolière américaine, la procédure a été bloquée, bien que les chinois proposent plus par action.

          Je pourrai multiplier les exemples.

          If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

          • [^] # Re: Brevet

            Posté par . Évalué à 4.

            Oui, cela me fait penser au contrat américain des avions ravitailleurs, comme EADS l'avait gagné, ils ont annulé la procédure et l'ont refaite, en plus favorable à Boeing. Résultat, Eads ne répond même pas à l'appel d'offres.

            Je suis pas sur que EADS etait pas les premiers surpris d'avoir eu le contrat. Pour te donner un example. Au canada pour la refection d'un metro d'une grande ville c'est tout naturellement bombardier qui a le marche mais Alsthom a repondu a l'appel d'offre en sachant pertinnement qu'ils n'auront jamais le contrat mais comme ca Bombardier a ete oblige de baisser son devis de plusieurs millions de dollars et donc si ils ne perdront pas d'argent il s'en mettront moins dans les poches.
            • [^] # Re: Brevet

              Posté par . Évalué à 3.

              En ile de France, ils ont acheter des Bombardier moins chère :/

              "La première sécurité est la liberté"

              • [^] # Re: Brevet

                Posté par . Évalué à 1.

                C'est un consortium en realite dont fait parti Alshtom et la c'est bien fait pour la gueule de Alshtom qui a voulu trop gonfle l'arnaque devis et ca ete un peu trop visible...
            • [^] # Re: Brevet

              Posté par . Évalué à 3.

              En attendant en refusant carrément de répondre à l'appel d'offre cette fois-ci, c'est pas Boeing mais le gouvernement et l'armée américaine que Northrop Grumann et EADS vont embêter : en situation de monopole, Boeing pourra se goinfrer sans aucun risque.
          • [^] # Re: Brevet

            Posté par . Évalué à 5.

            Oui c'est ce qu'on appelle le pragmatisme.

            Idéalement , c'est plus efficace de se passer d'appel d'offre
            http://linuxfr.org/~fleny68/29461.html
            et lorsque ca fait des vagues, on en fait un sur-mesure.

            Tu as aussi les mesures protectionnistes qui font gagner du temps en attendant le règlement du litige à l'OMC (cf. crise de l'acier qui a permis à l'industrie américaine de restructure tranquillement avant de ré-attaquer à l'international.)

            Mais je crois qu'on a rien a envier dans notre pays/continent.


            Les américains sont juste plus ... en position de force et disposent d'institutions qui leur permettent (cf. la Grèce qui ne peut pas s'appuyer sur ses partenaires et qui risque de se tourner vers le FMI. Je ne sais pas comment ca s'est réglé pour la Californie lorsqu'elle était en faillite mais je sais comment ca s'est passé pour Dubai)
      • [^] # Re: Brevet

        Posté par . Évalué à 3.

        Nos dirigeants sont tous avocats et tu crois tout de meme pas qu'ils vont s'enlever le pain de la bouche. Regarde dans le gouvernement francais les personnes avec le poste le plus eleve en commencant pour Sarko c'est assez impressionnant. Je pense que "l'anglicisation" de la loi francaise n'est pas innocente et ni involontaire. Ce n'est pas parceque ce sont des fans de "law and order".
      • [^] # Re: Brevet

        Posté par . Évalué à 10.

        En même temps, t'es un dirigeant, t'as fait des grandes études mais il n'empêche que t'es pas un spécialiste et/ou que tu ne sais pas ou ne veux pas chercher à qui t'adresser. Bon. Tu vas pas faire le visionnaire de l'informatique. Donc tu regardes ce qui marche. Tu prends les plus gros de ces 30 dernières années, par exemple en informatique.

        Microsoft
        Cisco
        Oracle
        Sun
        Apple
        Facebook
        Google

        Et là tout ce que tu vois c'est des boîtes adossées à des brevets et qui font du propriétaire (même Google, finalement leurs actifs stratégiques c'est du propriétaire). C'est simple, c'est clair. Donc tu adhères complètement à l'équation simpliste comme quoi les brevets favorisent l'innovation qui favorise le développement. Et comme encore une fois tu n'es pas un spécialiste, tu n'as pas que ça à faire (sincèrement) et il n'y a pas spécialement de contre-exemples qui viennent te troubler, tu restes sur cette idée tu l'ériges en dogme.

        J'ai fait des études scientifiques supérieures. Je me suis avalé un Que Sais-Je ? sur la propriété intellectuelle il y a quelques années pour mieux comprendre. J'ai pas trouvé ça facile à appréhender. Le mélange de théorie économique et de droit rend la discipline assez tordue. Savoir systématiquement où positionner le curseur entre liberté et propriété dans N domaines d'activité différents (l'informatique mais aussi la culture, l'industrie, la médecine, etc.) c'est loin d'être évident. C'est confortable de prendre des positions et des raisonnements pré-mâchées. Je trouve que les positions choisies sont des erreurs mais je peux assez bien comprendre d'où elles viennent.

        Sinon personellement je trouve le parallèle avec la crise financière et la notion de Black Swan (cf. Nassim Taleb) peu pertinente puisque ça tient plus à la façon d'appréhender les risques chez l'humain que de manquer de vision économique et politique.
  • # Journaleet

    Posté par (page perso) . Évalué à -7.

    Encore un très bon journal de Patrick_g, bravo, merci !
    Et Jonathan Schwartz n'est pas parti de Sun, il s'en est fait bronsoniser.
  • # L'hécatombe continue !

    Posté par . Évalué à 2.

    Le responsable OpenSource de Sun quitte aussi le navire.
    http://www.webmink.net/

    Il y des signes qui ne trompent pas.
    • [^] # Re: L'hécatombe continue !

      Posté par . Évalué à 2.

      La majorité des cygnes ne ressemblent pas à des éléphants normalement :)

      (C'est bientôt 2h du mat, j'ai le droit)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.