Journal Linus quitte GNOME3

26
4
août
2011

Salut à tous!

Après avoir délaissé KDE pour GNOME2, voila que Linus a confié sur google+ avoir quitté GNOME3 pour se mettre à XFCE. Il semble que d'autres développeurs n'apprécient guère gnome-shell (ce qui rend mon journal moins inintéressant).

Vous pouvez consulter du troll sur slashdot.

J'ai pu tester et apprécier beaucoup d'environnements. Faut-il se réjouir d'une diversité renouvelée (KDE4 vs Trinity, gnome-shell vs fallback-mode vs unity ) ? Y'a t-il une morale a retirer de cela? Réponse dans mon prochain journal si vous me plussez.

  • # LXDE

    Posté par . Évalué à 3.

    Suite à une lecture du commentaire suivant : http://slashdot.org/comments.pl?sid=2363498&cid=36980878

    je suis passé à LXDE. C'est très bien comme environnement de bureau. Je vous le conseille à tous. Ce n'est pas très intuitif mais ça marche vraiment bien, et les exécutables sont petits. Peut être que l'on peut le faire tourner sur un téléphone portable. Je ne sais pas bien, mais ça semble intéressant.

    Cordialement.

    Systemd, the bright side of linux, toward a better user experience and on the road to massive adoption of linux for the desktop.

    • [^] # Re: LXDE

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Oui c'est une alternative légère. Le fait qu'il utilise Openbox est un gros plus.

      • [^] # Re: LXDE

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        On peut même reconstruire LXDE "à la main", tous les logiciels le composant étant modulaires (pas des dépendances foireuses à la Gnome).

        Pour ma part je préfère Openbox tout seul.

      • [^] # Re: LXDE

        Posté par . Évalué à 4.

        Le fait qu'il utilise Openbox est un gros plus.

        Pour moi, c’est un moins.
        Je m’explique : pouvoir redimensionner les fenêtres depuis chaque angle et chaque bord a été une nette amélioration de l’ergonomie (je le sais parce qu’il y a longtemps, j’ai utilisé un Amiga, avec juste une poignée de redimensionnement en bas à droite des fenêtres).
        Devoir attraper des bords d’un seul pixel ou des poignées situées uniquement en bas est clairement une régression.
        Bon, il est possible d’arranger un thème pour avoir des bords de quatre pixels. Question aspect, ce n’est pas terrible (une seule couleur uniforme), mais surtout quand on maximise la fenêtre, il restent (alors que les autres gestionnaires de fenêtres les escamotent). Du coup, sur un netbook ou un vieux portable, on a vraiment l’impression de perdre de la place pour rien.

        Après, il y a la solution d’utiliser LXDE avec un autre gestionnaire de fenêtres. Eh bien quand on veut un gestionnaire de fenêtres qui ne fasse que ça, mais en s’interfaçant bien avec l’environnement (mwm foire complètement là-dessus), ce n’est malheureusement pas si évident :
        – avec IceWM, pas moyen de retirer sa « barre des tâches » (pas d’option au lancement ; il y a bien une option à la compilation, mais elle génère pas mal d’erreurs et il est impossible de compiler en l’état) ; c’est utilisable quand même parce qu’elle arrive en dessous de celle de LXDE, mais du coup, pour la légèreté...
        – Metacity ferait bien l’affaire, mais il est très difficile de le paramétrer sans installer Gnome (gconftool-2 avec des options obscures ou le fichier XML ; bon, il faudrait que je regarde sur une machine avec Gnome 2 quel est le programme qu’il lance pour configurer le gestionnaire de fenêtre).

        Sinon, il y a quelques trucs qui fonctionnent moins bien sur LXDE que sur les environnements plus lourds : le sélecteur d’espace de travail qui rate des fenêtres, pas de prise en charge des touches de luminosité des portables...

        Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

        • [^] # Re: LXDE

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Pour moi, c’est un moins.
          Je m’explique : pouvoir redimensionner les fenêtres depuis chaque angle et chaque bord a été une nette amélioration de l’ergonomie (je le sais parce qu’il y a longtemps, j’ai utilisé un Amiga, avec juste une poignée de redimensionnement en bas à droite des fenêtres).
          Devoir attraper des bords d’un seul pixel ou des poignées situées uniquement en bas est clairement une régression.

          Alt+clic droit ?

          • [^] # Re: LXDE

            Posté par . Évalué à 4.

            Alt+clic droit ?

            Ouais, mais je ne trouve pas ça plus pratique.
            Je ne comprends pas qu’Apple ait été considéré comme une référence ergonomique à l’époque de la souris monobouton pour neuneu et des combinaisons clavier-souris pour ceux qui voulaient vraiment faire quelque chose.

            Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

    • [^] # Re: LXDE

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      J'ai fait un mouvement inverse, passer d'un truc moins lourd que LXDE (icewm+rox) à LXDE. Et je suis retourné à icewm+ROX.

      Chaque ouverture de menu de LXDE fait des accès disque, et si le disque est un peu lent, c'est plusieurs secondes à chaque première ouverture de sous-menu ! Ajoutez à cela que ma machine a "peu" de RAM (512 Mo quand même), le cache disque est donc limité. Mais même si cette lenteur n'apparaissait qu'une fois, c'est déjà trop.

      De plus les raccourcis clavier sont inexistants. C'est peut être configurable quelque part, mais la touche (hum) windows pour ouvrir le menu pour naviguer avec les flèches, c'est trop demander ? bon ok, y'a ctrl-esc. Hyper pratique.

      Je crois bien que même Gnome 2 est plus efficace que LXDE sur ma machine, c'est dire. XFCE, ça passe bien mieux, même si je trouve que XFCE est en train de devenir de moins en moins léger.

      • [^] # Re: LXDE

        Posté par . Évalué à 2.

        Je ne comprends pas très bien. Par exemple, ce que j'ai remarqué, c'est que les actions de l'environnement LXDE sont produites en appelant des exécutables.

        lxappearance      lxdm              lxdm-config       lxlock            lxpanelctl        lxsession         lxtask            lxde-logout       lxdm-binary       lxlauncher        lxpanel           lxrandr           lxsession-logout  lxterminal
        

        /usr/bin/lxpanelctl fait 4,5 ko sur ma machine. Le temps d'accès devrait être ridicule, et une fois chargé en mémoire, je pense que l'exécutable doit rester dans la RAM tant que cette dernière n'est pas saturé.

        Je me demande si c'est possible de garder un petit groupe d'applications en mémoire vive pour charger plus rapidement le programme, mais après ça, il n'y a plus beaucoup d'optimisation à faire.

        Est-ce qu'une telle utilisation n'existe pas dans Linux ?

        Je pense que c'est soit un problème de mémoire vive trop petite soit un problème de disque très lent.

        Systemd, the bright side of linux, toward a better user experience and on the road to massive adoption of linux for the desktop.

        • [^] # Re: LXDE

          Posté par . Évalué à 2.

          /usr/bin/lxpanelctl fait 4,5 ko sur ma machine. Le temps d'accès devrait être ridicule, et une fois chargé en mémoire, je pense que l'exécutable doit rester dans la RAM tant que cette dernière n'est pas saturé.

          Je me demande si c'est possible de garder un petit groupe d'applications en mémoire vive pour charger plus rapidement le programme, mais après ça, il n'y a plus beaucoup d'optimisation à faire.

          Est-ce qu'une telle utilisation n'existe pas dans Linux ?

          Normalement cela reste en cache, si il reste de la place. Sinon, il est toujours possible de bricoler un tmpfs, copier quelques executables et le placer dans le $PATH. Même si je doute que cela marche mieux que le cache automatique.

          Attention par contre, à ne pas oublier les librairies, si ça se trouve lxpanelctl dépend de 50Mo de librairies

  • # Trop tard!

    Posté par . Évalué à 7.

    Dommage, patrick_g avait déja lancé le troll ici : http://linuxfr.org/nodes/86992/comments/1258253

    • [^] # Re: Trop tard!

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Arg je me suis fait eu!

      Enfin pour ma défense, si je ne l'avais pas vu c'est que son message commençait par "Sinon, rien à voir". Le fait que ce fut abordé au milieu d'un autre journal révélait évidemment la grande tension tragico-shakespearienne entre le désir d'aborder ce sujet et la peur d'en parler trop publiquement?

  • # Bon sur le fond pas sur la forme.

    Posté par . Évalué à 4.

    Il le dit de la même manière qu'un Windowsien se plaint de ne pas pouvoir installer MSN sur Ubuntu. Mais dans le fond il a raison, Gnome 3 m'a fait passer à KDE4.

    • [^] # Re: Bon sur le fond pas sur la forme.

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      C'est pas comme si il avait du pouvoir chez GNOME (enfin pas que je sache du moins), le changement de direction de GNOME étant impossible à inverser désormais, il propose de répondre à ce "problème" qui semble en gêner tant en passant par le fork, solution parfaitement dans l'esprit du libre (ce switch n'étant pour lui que temporaire si un fork de GNOME 2 se voit produit).
      Aussi peut-être ne peut-il pas initier ce fork lui même, il a plus que certainement assez à faire ailleurs et ne peut que souhaiter que quelqu'un s'en occupe.

      Du coup je ne vois pas ce que ça a de si Windowsien comme comportement.

      • [^] # Re: Bon sur le fond pas sur la forme.

        Posté par . Évalué à 1.

        Du coup je ne vois pas ce que ça a de si Windowsien comme comportement.

        Le fait de réclamer tel un simple consommateur, je présume.

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

    • [^] # Re: Bon sur le fond pas sur la forme.

      Posté par . Évalué à 3.

      Ingo Molnar a posté ce matin quelques idées au sujet des politiques générales de développement des gros du Desktop: https://plus.google.com/109922199462633401279/posts

      • [^] # Re: Bon sur le fond pas sur la forme.

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Ingo Molnar écrit
        > Yet we are doing everything in our power to create silly artificial walls between developers and users. I wish there was a Wikipedia-alike way to develop (or at least quality check) an OSS desktop. Lets face it, there's a lot of people out there who cannot code but who have much better UI taste than the average OSS GUI developer. We are just not making use of that potential and that's a big lost opportunity no matter how you look at it.

        Si je suis d'accord, je crois qu'il y a encore du chemin à faire pour que cette idée soit acceptée (celle d'accepter que le développeur n'est peut être pas le mieux placé pour parler interface). Ça va à l'encontre de ce qui peut être répondu à ceux qui critiquent "show me the code" ce qui est impossible pour un utilisateur qui justement ne code pas.

      • [^] # Re: Bon sur le fond pas sur la forme.

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Ingo Molnar a posté

        C'est marrant tous ces grands du libre qui se vautrent comme des loutres dans le nouveau fessebouclone tout-beau-à-la-mode, mais qui est bien evil quand même. Voyez les aventures de Skud, par exemple.

        * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

  • # Récapitulatif des bureaux utilisés par linus :

    Posté par . Évalué à 10.

    Osnews a recensé les déclarations de linux à propos de KDE et gnome.
    En 2005 il prônait l'utilisation de kde, car gnome prenait trop ses utilisateurs pour des imbéciles :

    "I personally just encourage people to switch to KDE. This 'users are idiots, and are confused by functionality' mentality of Gnome is a disease. If you think your users are idiots, only idiots will use it. I don't use Gnome, because in striving to be simple, it has long since reached the point where it simply doesn't do what I need it to do. Please, just tell people to use KDE."

    En 2009 il quittait kde, car même s'il comprenait pourquoi il a fallu changer tant de choses il pensait que les développeurs kde ne l'avaient pas fait de la bonne manière :

    "I used to be a KDE user. I thought KDE 4.0 was such a disaster, I switched to GNOME. I hate the fact that my right button doesn't do what I want it to do. But the whole "break everything" model is painful for users, and they can choose to use something else. I realize the reason for the 4.0 release, but I think they did it badly. They did so may changes, it was a half-baked release. It may turn out to be the right decision in the end, and I will retry KDE, but I suspect I'm not the only person they lost."

    Mais à la fin il sous-entendait qu'il réessaierait un jour.

    Par contre, il ne laisse aucune chance à gnome3, car même sans les problèmes de jeunesse, l'expérience utilisateur sous gnome3 est inacceptable :

    it's not that I have rendering problems with gnome3 (although I do have those too), it's that the user experience of Gnome3 even without rendering problems is unacceptable.

  • # après une semaine sur gnome3 j'ai arrété

    Posté par . Évalué à 6.

    Personellement je n'ai pas aimé gnome, et donc avec gnome3 j'espèrai trouver un gnome "mieux".

    Au final, ça ne me convient pas, c'est peu pratique, peu performant, voir très lent sur une petite config. Je n'ai pas "vu" de bugs mais j'ai trouvé désagréable à utiliser, et lent. Et je n'aime pas le système de menu de gnome, (à vrai dire celui de KDE non plus je ne l'aime pas vraiment).

    Je crois que je vais revenir à mes habitudes et utiliser des gestionnaires de fenêtres classiques plutôt que les gestionnaires de bureau.

  • # Le titre est obligatoire

    Posté par . Évalué à 10.

    Y'a t-il une morale a retirer de cela ?

    j'ai surtout l'impression que ce genre de projets oublient qu'ils ont des utilisateurs qui ne sont pas tous des madames Michu et que même limite ils auraient tendance à se planquer d'une manière ou d'une autre plutôt que s'entendre dire qu'ils font du boudin

    on a la même chose avec Firefox et quelques autres, et c'est souvent drôle, plus tu leur dis qu'ils s'enfoncent dans leur erreur (avérée ou pas), plus ils te fuient pour ne plus t'entendre

    or, des fois, certaines critiques sont justifiées

    • [^] # Re: Le titre est obligatoire

      Posté par . Évalué à 10.

      ce genre de projets oublient qu'ils ont des utilisateurs qui ne sont pas tous des madames Michu

      Mais non voyons, c'est parce que les critiques viennent de geeks qui ne sont pas capables d'apprécier la simplicité et l'ergonomie de gnome shell ! Un vrai débutant en informatique trouvera ça très simple de balader sa souris de gauche à droite pour changer d'activité, avec des fenêtres qui s'agrandissent dans tous les sens (et de manière saccadée sur 85 % des cartes graphiques modernes)

      Le concept de la barre de tâche est révolu.

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: Le titre est obligatoire

        Posté par . Évalué à 5.

        je crois que c'était plutôt Unity que j'ai subi récemment avec ses scrollbars qui n'apparaissent qu'au survol (et mal placées en plus) mais j'ai hurlé tout autant.

      • [^] # Re: Le titre est obligatoire

        Posté par . Évalué à 2.

        avec des fenêtres qui s'agrandissent dans tous les sens

        C'est ce que fait OSX qui est considéré comme molusque-compliant, non ?

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

    • [^] # Re: Le titre est obligatoire

      Posté par . Évalué à 9.

      Bah, tu peux dire tout ce que tu veux, quand les objectifs ne sont pas les même cela ne va pas changer grand chose:
      1-les utilisateurs comme Linus (et plein d'autre) veulent un bureau "quasi-stable" i.e les nouvelles fonctionnalité c'est sympa mais uniquement si ça ne change pas trop la façon de faire, si ça n'occupe pas trop de ressource et si ça ne rend pas le bureau plus fragile.
      2-ce qu'on voit avec KDE et Gnome, c'est que leurs développeurs (*) veulent faire des nouvelles choses avec des technos intéressantes.

      Comme les objectifs des utilisateurs et des développeurs KDE&Gnome sont différents et que les utilisateurs ne payent pas ces développeurs, ce n'est pas surprenant que les utilisateurs 'à la Linus' ne soient pas satisfaits de ce que font les développeurs KDE&Gnome et qu'ils aillent voir ailleurs, heureusement qu'il n'y a pas que KDE et Gnome..

      *: pas forcément tous, mais c'est le résultat vu de l'extérieur.

      • [^] # Re: Le titre est obligatoire

        Posté par . Évalué à 2.

        j'ai failli être d'accord, mais non :

        les projets KDE comme GNOME, je viens d'aller voir, ils parlent de fournir une expérience utilisateur sympa. pas juste un bureau, mais quand même un peu. le baratin autour est très similaire, mais ils veulent fournir quelque chose d'agréable à leurs utilisateurs. a priori. pour l'instant c'est raté.

        et puis par exemple, ils ne parlent pas de technos intéressantes. ce qui est d'ailleurs très subjectif comme terme.

        après, c'est comme ailleurs en informatique, tout est "nouveau" "innovant", on a l'habitude, c'est comme le nouvel OMO, personne ne dira "ancien" "dépassé", juste "stable", "éprouvé"... ça ne veut pas dire trop grand chose, on n'attire pas les mouches avec du vinaigre, toussa

        y'a donc un décalage entre les discours de chaque projet et ce que leurs développeurs veulent faire, on dirait.

        • [^] # Re: Le titre est obligatoire

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Je n'ai pas vu le terme « expérience utilisateur » sur leurs sites respectifs. Tu m'as fait peur ! Tout n'est pas encore perdu (car c'est vraiment un terme de bouffon).

          DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

          • [^] # Re: Le titre est obligatoire

            Posté par . Évalué à 7.

            The KDE Community is an international technology team dedicated to creating a free and user-friendly computing experience (...)

            The GNOME Project has created a completely new computing experience (...)

          • [^] # Re: Le titre est obligatoire

            Posté par . Évalué à 3.

            Qu'est-ce que tu proposes à la place ?

            • [^] # Re: Le titre est obligatoire

              Posté par . Évalué à 1.

              Bureau ergonomique. Confortique. L'expression « Expérience utilisateur » désigne le but pas le moyen. Quand ils auront remis les idées dans le bon ordre ils pourront peut-être envisager de pousser la métaphore du bureau jusqu'au bout ou changer de paradigme tout simplement. Pour le moment ils rêvassent.

        • [^] # Re: Le titre est obligatoire

          Posté par . Évalué à 2.

          ils parlent de fournir une expérience utilisateur sympa.

          Déjà de quels utilisateurs parles-t'on?
          Pour Gnome3, la cible n'est probablement pas les développeurs, donc ils s'en vont ce qui est assez logique.

          y'a donc un décalage entre les discours de chaque projet et ce que leurs développeurs veulent faire, on dirait.

          Peut-être et il y a aussi la façon de le faire: regarde KDE4.x, il y a une partie de nettoyage qui était nécessaire (Phonon pour régler le problème du son), mais il y a eu aussi plein de nouveauté qui ont été là clairement pour faire plaisir aux développeurs (les activités, Nepomuk) et introduit de manière perturbatrice pour les utilisateur (les questions 'comment désactive-t'on Nepomuk?' et assimilée sont nombreuses; ils ont introduit une réécriture des indexeurs Strigi/Nepomuk entre la dernière RC de KDE 4.7 et la version finale).

          C'est ce manque de stabilité de KDE4 qui avait fait partir Linus: les dev de KDE préfère "tout casser" pour aller plus vite dans l'introduction des nouvelles fonctionnalités, c'est leur choix, mais bon personnellement je trouve que cela montre un manque de maturité du "bureau KDE" et je trouve ça dommage car au niveau fonctionnalité, on ne peut pourtant pas dire que KDE en manque!

          • [^] # Re: Le titre est obligatoire

            Posté par . Évalué à 6.

            Ca dépend si on considère que "le bureau KDE" se définit au KDE téléchargeable sur le site du projet ou au KDE que tu obtiens sur ta distro à la fin.

            Il y a des distros qui virent sans remord les choses qui ont l'air un peu trop expérimentales, voire qui zappent complètement une version, pour minimiser la propension à subir des "défauts de jeunesse".

            A l'inverse, on peut trouver des intégrations de logiciels très mâtures complètement foireuses...

            • [^] # Re: Le titre est obligatoire

              Posté par . Évalué à 3.

              Ca dépend si on considère que "le bureau KDE" se définit au KDE téléchargeable sur le site du projet ou au KDE que tu obtiens sur ta distro à la fin.

              Probablement celui des deux qui a était fait par les développeurs KDE, celui que le projet KDE propose comme étant leur bureau.

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: Le titre est obligatoire

                Posté par . Évalué à 1.

                Cette distinction est très intéressante.

                Une personne qui fait la démarche volontaire d'aller chercher son "bureau KDE" directement sur le site de KDE se comporte comme un hacker (il va télécharger les sources/binaires et les intégrer à son système lui-même) alors que la personne qui utilise le bureau KDE fourni par sa distribution se comporte comme un consommateur.

                Faire le choix de se comporter en hacker et de vivre pleinement l'informatique opensource/libre implique qu'il accepte de se documenter sur les contraintes techniques que ça impose et surtout sur les avantages et inconvénients des logiciels encore jeunes et expérimentaux qu'étaient KDE 4 et GNOME 3 à leur sortie.

                Le hacker qui n'aime pas KDE 4/GNOME 3 peut très simplement revenir à KDE 3/GNOME 2 (les sources n'ont pas disparu).
                Le consommateur lui utilisera le bureau éprouvé fourni par sa distribution et s'il se sent aventureux pourra utiliser un des nouveaux bureaux en utilisant une distribution orientée "hacker" comme Fedora.

                BeOS le faisait il y a 15 ans !

                • [^] # Re: Le titre est obligatoire

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Donc je peux faire un logiciel avec une interface pourri accessible uniquement via un dépôt et dire que de toute manière c'est les distributions qui arrangeront le tout ?

                  Les développeurs KDE travaillent tous pour fournir le tar.gz de kde.org, qui, au passage est « recommended for end users ». C'est la seule base possible car :

                  • le travail des distributions n'est pas forcément fais par la même communauté
                  • le travail des distributions n'est pas forcément conforme à la philosophie du projet
                  • le travail des distributions est spécifiques à chaque distribution

                  Bref si on veut voir ce qu'est le bureau KDE, le vrai celui que les développeurs KDE considèrent comme bon pour l'utilisateur final, c'est celui de leur site qu'il faut aller voir.

                  Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                  • [^] # Re: Le titre est obligatoire

                    Posté par . Évalué à 4.

                    Restons sérieux : combien de "end user" installent KDE à partir des tarballs de KDE.org ? Combien à partir des paquets de leur distribution ?

                    BeOS le faisait il y a 15 ans !

                    • [^] # Re: Le titre est obligatoire

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Donc on prend le quel pour comparer, celui d'OpenSuse ? de Debian ? d'Ubuntu ? Fedora peut être ? Mandriva/Megia ? Red Hat ? Archlinux ? Gentoo ? Sous quel critères ?

                      Les quels de ceux-là dénaturent ce que le projet KDE a créé et les quels l'améliorent ?

                      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                      • [^] # Re: Le titre est obligatoire

                        Posté par . Évalué à 2.

                        C'est une bonne question. La version publiée par KDE est bien évidemment la version de référence. Mais ce n'est pas la version utilisée par la plupart des gens.
                        Mozilla a appliqué une politique draconienne à ce sujet en disant (en gros) que seuls ses binaires étaient Firefox.

                        Pour en venir au coeur su sujet, je ne parlais pas du tout de la version de référence mais de la liberté qui est offerte d'une part au hacker de compiler KDE 3.5 (les sources n'ont pas disparu) et d'autre part à l'utilisateur consommateur d'utiliser une version éprouvée de son environnement de bureau (si sa distribution ne la fournit pas, c'est le problème de la distribution, pas de KDE/GNOME).

                        Enfin, tous les utilisateurs ont aussi la possibilité de manifester leur insatisfaction de façon constructive (en décrivant avec prévision ce qu'ils n'apprécient pas) ou même de voter avec leurs pieds (c'est ce qu'a fait Linus).

                        BeOS le faisait il y a 15 ans !

                        • [^] # Re: Le titre est obligatoire

                          Posté par . Évalué à 0.

                          Mozilla a appliqué une politique draconienne à ce sujet en disant (en gros) que seuls ses binaires étaient Firefox.

                          Ça évite les débats qu'on a pu voir ici, de savoir qui intègre plus ou moins bien KDE. On remarque d'ailleurs que c'est un point particulièrement critique chez KDE.

                          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                  • [^] # Re: Le titre est obligatoire

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Si mon commentaire au dessus n'est pas clair, reno a dit à peu près la même chose avec d'autres mots ici : http://linuxfr.org/users/saltimbanque/journaux/linus-quitte-gnome3#comment-1258973

                    BeOS le faisait il y a 15 ans !

                • [^] # Re: Le titre est obligatoire

                  Posté par . Évalué à 3.

                  En théorie oui, en pratique pas toujours: je suis quasiment sûr que Kubuntu a utilisé KDE4.0, ce que j'avais vraiment trouvé choquant a l'époque, tout comme le fait qu'Ubuntu ait utilisé PulseAudio alors qu'il venait juste de sortir:
                  ça fait vraiment du tord aux utilisateurs quand une distribution pour le "grand public" décide d'utiliser des logiciels pas encore prêts..

                  Ceci dit, je suis d'accord: je trouvais curieux que Linus se plaigne d'avoir un KDE instable alors qu'il utilisait Fedora, il utiliserait PCLinuxOS, il n'aurait pas eu ce problème..

          • [^] # Re: Le titre est obligatoire

            Posté par . Évalué à 0.

            ils ont introduit une réécriture des indexeurs Strigi/Nepomuk entre la dernière RC de KDE 4.7 et la version finale

            Vu la merde que c'etait avant c'est surement pas pire.

            • [^] # Re: Le titre est obligatoire

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Surtout qu'avec KDEPIM 4.7, Nepomuk devient vraiment interessant...

              J'ai des milliers de mail et maintenant une recherche dans kmail est instantanée.

              • [^] # Re: Le titre est obligatoire

                Posté par . Évalué à 2.

                kmail version 4.7 est enfin un petit peu re-utilisable mais bon j'ai toujours des bugs avec google et imap. Ils ont tout de meme reussi a remettre l'envoie des messages fonctionnel c'est deja pas mal.

                • [^] # Re: Le titre est obligatoire

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Pour kmail et google, est-ce que tu utilises akonadi-googledata ?

                  akonadi-googledata is a resource plugin for akonadi to connect to Google calendar and contacts. This requires libgcal.

          • [^] # Re: Le titre est obligatoire

            Posté par . Évalué à 3.

            C'est compréhensible que Linus ait préféré cesser d'utiliser KDE, étant donné son exemplarité pour ce qui concerne la régularité des développements et le soin qu'il prend à éviter des régressions à son kernel.

            Systemd, the bright side of linux, toward a better user experience and on the road to massive adoption of linux for the desktop.

            • [^] # Re: Le titre est obligatoire

              Posté par . Évalué à 2.

              Certe question gestion de projet, les deux n'ont rien à voir, mais comme le dit maclag au dessus le projet KDE a laissé tomber la stabilité et laisse aux distributions le soin de baser un tout stable au dessus (ou pas stable, selon le choix de la distrib) .
              Mon reproche principal est qu'ils devraient avoir l’honnêteté de le reconnaître, par exemple en arrêtant de nommer "Release Candidate" des bétas versions et en communiquant mieux avec les utilisateurs, par exemple en disant: "pour avoir des bureaux KDE stables passer par les distributions X, Y, Z, si vous voulez contribuer à KDE n'hésiter pas à télécharger vous-même KDE etc"

        • [^] # Re: Le titre est obligatoire

          Posté par . Évalué à 2.

          a priori. pour l'instant c'est raté.

          Tu as des chiffres ? Genre baisse de l'utilisation de gnome ou du nombre de téléchargement (dépôt des distributions comprises) ?

          Parce qu'extrapoler sur des troll, c'est inutile (sinon Windows n'aurait pas le succès qu'il a).

          et puis par exemple, ils ne parlent pas de technos intéressantes. ce qui est d'ailleurs très subjectif comme terme.

          Et « une experience utilisateur sympa » c'est mesurable ?

          y'a donc un décalage entre les discours de chaque projet et ce que leurs développeurs veulent faire, on dirait.

          C'est vrai ils veulent satisfaire ceux qui n'y connaissent rien et qui bavent devant l'interface d'OSX et ils n'arrivent pas à satisfaire Linus (et d'autres hackers).

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: Le titre est obligatoire

            Posté par . Évalué à 5.

            pas besoin de chiffres, j'ai des utilisateurs lambda (assos et particuliers, usage de bureautique, illustration, jukebox...) qui vivent des expériences utilisateur déplorables et me demandent par exemple "comment revenir comme avant" après la mise à jour de trop.

            et ce n'est pas des plantages qui font juste disparaitre un élément ou une fenètre du bureau quand ça leur prend, c'est plutôt des remakes de l'Exorciste avec tête qui tourne à 360° et vomissements de partout

  • # Gnome3

    Posté par . Évalué à 6.

    Moi aussi, quand j'ai utilisé Gnome 3 quand il est arrivé par défaut dans Fedora 15, j'ai détesté et c'était pour moi le pire environnement qui puisse exister, avec des problèmes ergonomiques incroyables (j'avais d'ailleurs fait un commentaire acerbe là dessus sur linuxfr). Aujourd'hui, la version 3.0.1 corrige ce que je trouvais horripilant (notamment les problèmes de stabilité) et je me suis habitué à cet environnement qui, une fois qu'on y est habitué, est plutôt sympa. Alors oui, les décorations sont trop grosses, sans outil externe on ne peut pas configurer le comportement de son ordinateur portable quand on le ferme, l'interface manque cruellement de personnalisation (allez, une petite applet pour avoir la météo, ça peut être cool non ?), pas d'autocomplétion avec alt+f2, mais au final, j'aime bien.

    Par contre, comme Gnome 3 s'éloigne un peu des bureaux traditionnels, je pense qu'ils devraient mettre en place un tutorial interactif. Je n'ai jamais passé de temps à lire de la documentation sur l'utilisation de Gnome 3, ce qui fait que j'ai appris les raccourcis clavier, que je trouve aujourd'hui indispensable, "touche windows" et "alt-²" par hasard en me trompant de touche.

    D'ailleurs, si vous connaissez des raccourcis clavier sympa qui changent la vie, je suis preneur.

    • [^] # Re: Gnome3

      Posté par . Évalué à 10.

      D'ailleurs, si vous connaissez des raccourcis clavier sympa qui changent la vie, je suis preneur.

      Ctrl + Alt + Backspace ?

      --->[]

      • [^] # Re: Gnome3

        Posté par . Évalué à 10.

        Ah, cool, merci, je le connais pas celui là, il fait quoi ? Bon allez, j'essaye, je verrais bi

    • [^] # Re: Gnome3

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Quelques raccourcis claviers et autres astuces qui me semblent utiles pour Gnome 3 :
      - Control + clic dans le dock pour ouvrir une nouvelle fenêtre plutôt que d'aller sur une déjà active de l'application.
      - Clic milieu dans le dock pour ouvrir l'application dans un nouvel espace virtuel.
      - Redimensionnement de fenêtre en appuyant sur maj : pseudo-tiling.
      - Possibilité d'utiliser les flèches directionnelles pour naviguer dans les fenêtres disponibles durant un alt-tab.
      - Dans la vue "activités", pour revenir sur un espace de travail double-cliquer dessus (utile quand on ne sait plus où est la fenêtre au premier plan dans l'exposé).

      • [^] # Re: Gnome3

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Control + clic dans le dock pour ouvrir une nouvelle fenêtre plutôt que d'aller sur une déjà active de l'application.

        Ah bah voilà celui que Linus ne connaît pas !

        Here's an example of "the crazy": you want a new terminal window. So you go to "activities" and press the "terminal" thing that you've made part of your normal desktop thing (but why can't I just have it on the desktop, instead of in that insane "activities" mode?). What happens? Nothing. It brings your existing terminal to the forefront. That's just crazy crap. Now I need to use Shift-Control-N in an old terminal to bring up a new one. Yeah, that's a real user experience improvement. Sure.

        • [^] # Re: Gnome3

          Posté par . Évalué à 2.

          Alors qu'il lui aurait suffi de RTFM ...

          BeOS le faisait il y a 15 ans !

    • [^] # Re: Gnome3

      Posté par . Évalué à 2.

      Bonjour,

      Le Wiki de gnome regroupe l'ensemble de ces aides mémoires sur une page dédiée :
      http://live.gnome.org/GnomeShell/CheatSheet

      Bonne lecture !
      Fabien

      • [^] # Re: Gnome3

        Posté par . Évalué à 8.

        Donc un bureau nouvelle génération, ergonomique et pensé pour l'utilisateur, c'est un truc où tu as besoin d'un aide-mémoire pour le faire fonctionner ? Haaaaaa, je comprends mieux...

  • # Facile

    Posté par . Évalué à 7.

    C'est fou comme c'est plus facile de dire « c'est nul » que « ça ne me plaît pas ».

    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

    • [^] # Re: Facile

      Posté par . Évalué à 10.

      ton commentaire est nul.

      (oh ca va hein c'est vendredi)

  • # Même cheminement que beaucoup

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Pour moi ça a été comme pour beaucoup de gens. J'utilisais avec plaisir KDE 3.x jusqu'à la sortie de KDE 4.0. Je lui ai laissé sa chance, mais comme annoncé, c'était une version beta, pas prête pour l'utilisation courante. Je suis donc passé sous GNOME. Je me suis habitué à cet environnement et j'ai commencé à vraiment apprécier sa sobriété et sa stabilité (bien plus que KDE). Bref KDE 3.x et GNOME 2.x étaient des environnement qui me convenaient bien.

    Maintenant arrivent ces environnements next-gen (KDE 4 depuis qq temps, GNOME 3, Unity). Je reste pour l'instant plus que sceptique sur GNOME 3. J'ai réessayé KDE 4 mais c'est devenu un peu trop bling bling Windows 7 à mon goût (bien que ce doit être configurable). Mais la bonne surprise venait d'Unity pour moi, pourtant c'est celui auquel je donnais le moins de chance à priori. Bien sur il souffre toujours de défauts de jeunesse, mais j'aime bien l'ergonomie. Le dock vertical est une bonne idée sur les écrans 16/9 actuels, le menu unique, je m'y suis fait assez vite au final et ça fait gagner beaucoup de place. De plus ce n'est qu'un shell pour GNOME, si on utilisait déjà GNOME avant, on garde le reste de l'environnement. Dans la version actuelle, Unity utilise GNOME 2.32 mais les prochaines versions utiliseront GNOME 3.x

    Il reste bien sur de la place pour un environnement GNOME 2.x-like (ou KDE 3.x-like) et là je pense que Xfce est bien placé. La dernière fois que j'ai testé, je trouvais que les applets n'avaient pas la qualité de celles de GNOME, mais ça peut s'arranger et Thunar est vraiment pas mal comme gestionnaire de fichiers.

  • # Le Logiciel Libre est devenu people

    Posté par (page perso) . Évalué à -9.

    C'est incroyable, j'ai l'impression de lire du Paris Match ou Public et qu'on a le droit aux commentaires de ses lecteurs sur la plage.

    Car c'est vrai, c'est assez incroyable que le fait qu'un utilisateur change d'environnement de bureau on se sente obliger de commenter cette situation très importante. Linus Torvalds étant devenu notre people préféré et nous ses moutons qui devons suivre la mode qu'il imprègne.

    J'ai beaucoup de respect pour Linus Torvalds, mais il a montré en quelques années que sur les environnement bureautiques il n'était qu'un troll en puissance et qu'il a autant de légitimité dans le domaine que Einstein en biologie.
    Est-ce important qu'il change d'environnement de bureau ? Je ne pense pas, c'est son problème d'autant qu'il ne rapporte pas les bogues sur les problèmes qu'il rencontrent avec (ce qui est fou pour en développeur de Logiciel Libre et qu'il veut des rapports pour le noyau…). Que ce soit lui qui change de logiciels ou M. Dupond je pense que ça ne change pas grand chose.

    En tout cas c'est sympa de voir que certains font ce que Linus veut, à savoir troller sur le sujet pour rien… En tout cas ma vie n'a pas changé avec cette histoire. Il pourrait changer d'OS que ma journée ne changerait pas de couleur car ça ne concerne que lui et reste ainsi son problème. Je doute que les développeurs de Gnome soient tristes de son départ car c'est connu que Linus a énormément contribué au développement de ce logiciel.

    • [^] # Re: Le Logiciel Libre est devenu people

      Posté par . Évalué à 3.

      Car c'est vrai, c'est assez incroyable que le fait qu'un utilisateur change d'environnement de bureau on se sente obliger de commenter cette situation très importante.

      Va voir les communauté blag/gnewsens, ils font de même avec RMS. Je ne sais pas si c'est aussi le cas dans la communauté OpenBSD avec Théo. Je suis d'accord, le fais qu'un hacker du noyau aime ou pas un DE, n'a vraiment pas d'importance il feras comme beaucoup d'autres et changeras d'outil (au contraire, moi je trouve ça bien de devoir changer d'outils ça permet de se remettre en cause et de voir les choses différemment). T'inquiète pas le projet Gnome n'a rien à carrer de ce que peut penser ou faire Linus sur sa machine.

      En tout cas c'est sympa de voir que certains font ce que Linus veut, à savoir troller sur le sujet pour rien… En tout cas ma vie n'a pas changé avec cette histoire. Il pourrait changer d'OS que ma journée ne changerait pas de couleur car ça ne concerne que lui et reste ainsi son problème. Je doute que les développeurs de Gnome soient tristes de son départ car c'est connu que Linus a énormément contribué au développement de ce logiciel.

      Je présume que tu ne connais pas le principe d'un troll ? (et c'est pour ça que ton commentaire s'approche des -10) On a jamais eu a beaucoup nous pousser pour troller. La déclaration eu était faite par un membre de DLFP le troll serait probablement aussi bien parti (s'il avait fais ça dans les règles en expliquant point par point en quoi les développeurs Gnome sont des « pros vie »).

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

  • # Pourquoi Google+ ?!

    Posté par . Évalué à 9.

    Ce que tout le monde a l'air d'oublier dans ce long troll, c'est pourquoi à la base des devs kernel se parlent à travers Google+ ?! C'est ça la grosse régression que tout le monde devrait remarquer…

    • [^] # Re: Pourquoi Google+ ?!

      Posté par . Évalué à 1.

      Parce qu'ils ont envi ?

      C'est vrai que c'est intéressant parce que ce sont des personnes qui savent ce que c'est un mail et qui comprennent bien ce qu'est une liste de diffusion.

      Ça devrait, je trouve, faire réfléchir ceux qui affirment que les réseaux sociaux n'apportent strictement rien et qu'un bon blog/liste de diffusion, apporte la même chose en mieux.

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: Pourquoi Google+ ?!

        Posté par . Évalué à 8.

        Moi j'aime bien réfléchir sur ce qu'apportent les réseaux sociaux, et effectivement, beaucoup de gens ici voient que fondamentalement, ça ne change pas grand chose. Mais ce sont toutes ces petits choses « superflues » (aux yeux des gens techniques) qu'ajoutent les réseaux sociaux qui les rendent intéressants. Je suis tout d'accord qu'un réseau social pourrait apporter plein de choses au libre.

        Mais pas un réseau social centralisé, basé sur la commercialisation des données personnelles, mené par la plus grosse boîte Internet du monde qui a un monopole pas possible. Non, de la part de « libristes », je ne comprends vraiment pas.

        • [^] # Re: Pourquoi Google+ ?!

          Posté par . Évalué à 5.

          Je suis tout d'accord qu'un réseau social pourrait apporter plein de choses au libre.

          Très clairement on s'en fout que ça apporte quelque chose au libre ou pas. Quand on utilise un logiciel, on souhaite que ça nous apporte quelque chose à nous.

          Mais pas un réseau social centralisé, basé sur la commercialisation des données personnelles, mené par la plus grosse boîte Internet du monde qui a un monopole pas possible. Non, de la part de « libristes », je ne comprends vraiment pas.

          D'une part Linus et la communauté du noyau ne sont pas des libristes (pour leur majorité), ils font partie de la mouvance Open Source (cf le chapitre « Richard Stallman et l’open source » de « Richard Stallman et la révolution du logiciel libre »).

          D'autre part, si le respect de la vie privée est extrêmement important, ils ont tout de même (non pas pour le libre, pour leur utilisateurs et oui ils en on aussi pour leurs créateurs).

          Ce que je veux dire c'est que croire que les réseaux sociaux ne sont rien d'autres qu'une mode et qui n'apporte rien à leur utilisateur est faux. Ces « petites choses « superflues » (aux yeux des gens techniques) » ont une importance pour leurs utilisateurs et justement je pense que Linus et Alan (pour ne citer qu'eux) sont « techniques ».

          Je ne crois pas qu'il faille nous refermer sur nous même dès qu'il y a une évolution créée sur du code propriétaire, mais au contraire la regarder, l'étudier (même si on ne peut étudier le code source) et voir ce que cela pourrait nous apporter.

          L'exemple que j'ai en tête c'est Sozi. Son auteur (Guillaume Savaton) a vu une nouveauté débarquer avec Prezi. Il l'a regardé, l'a trouvé intéressant, à cherché des alternatives libres, n'en a pas trouvé et en a créée une. C'est une approche plus ouverte et plus constructive, qui aide bien mieux le libre que de nier l'apport qu'à apporté la « concurrence propriétaire ».

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

    • [^] # Re: Pourquoi Google+ ?!

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      C'est leur décision d'utiliser Google+ mais il ne faut pas perdre de vue que le gros de leur communication est de nature plus ou moins publique, dans le sens où le fruit de leur collaboration a vocation a être publié comme logiciel libre. Lorsque je me suis demandé si je souhaitais m'inscrire sur un réseau social j'ai pesé le pour:

      1. Le réseau social est une sorte de grosse messagerie avec plein de fonctions sympas.

      et le contre:

      1. Le réseau social est autiste et anti-social.

      2. Dans l'utilisation majoritairement privée que j'en ferais, je confierais à une société privée des informations qu'il me déplaîrait de voir en les mains de la police … or je fais encore moins confiance à une société privée (dont le siège n'est probablement pas en France, qui plus est).

      J'ai pris ma décision de ne pas utiliser de réseau social. Les devs noyaux ont probablement fait une analyse similaire avec des conclusions nettement différentes puisqu'ils semblent se servir de l'outil comme outil de communication pour un travail public.

  • # Point Godwin ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Au moins, si même Hitler n'a pas apprécié GNOME3, on ne pourra plus dire que c'est un bureau de nazis :-)

    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.